REGLES GENERALES ET DIRECTIVES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGLES GENERALES ET DIRECTIVES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES"

Transcription

1 V REGLES GENERALES ET DIRECTIVES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES Les règles et les directives pour la réalisation et le jugement des exercices sont formées de A) Une partie générale qui concerne l exécution et le jugement de tous les exercices en classe 1, 2 et 3. B) Une partie qui décrit l execution et le jugement de chaque exercice individuel. S il n y a pas de mention contraire dans l exercice individuel, ces règles générales et ces directives d exécution et de jugement s appliquent pour tous les exercices. Si des incidents surviennent qui ne sont pas prévus dans ces règles et directives, le juge décide comment procéder et comment évaluer. La décision du juge est souveraine et aucun compétiteur ne peut la remettre en cause. Points En obéissance, les points sont attribués comme suit : , , , , ,5-10 La disqualification mène à la fin de l épreuve et à la perte de tous les points attribués. Le chien ne peut pas continuer la compétition en exécutant les derniers exercices. L échec d un exercice conduit à la perte de tous les points de cet exercice. Le chien peut continuer la compétition en exécutant les derniers exercices. Utilisation des cartons jaune et rouge En classe 3, des cartons jaune et rouge peuvent être utilisés. Le carton jaune indique un avertissement. Le juge peut donner un avertissement en fonction du comportement du concurrent ou du chien. Si le juge sort le carton jaune, 10 points sont réduits du score final. Si le juge sort deux fois le carton jaune, la disqualification s ensuit. Le carton rouge indique la disqualification. Utilisation des cartons jaunes et rouge dans des concours avec plusieurs juges : 1) Deux ou plusieurs juges sur des terrains séparés Quand deux juges officient séparément (deux terrains, différents exercices), un carton rouge (le premier) entraîne la disqualification.

2 Si l un des juges a sorti le carton jaune, par exemple sur le premier terrain, les autres juges (le deuxième ou le troisième juge) ne doit pas en être informé. Chaque juge travaille indépendamment des autres. Le carton jaune est consigné et si un un carton jaune est sorti par un juge suivant (le 2e ou le 3e) le secrétaire le note et informe alors le juge qu un carton jaune a déjà été sorti et la disqualification s ensuit. Bien entendu, deux cartons jaunes sortis par le même juge conduisent aussi à la disqualification. 2) Deux ou plusieurs juges sur le même terrain Si l un des juges désire avertir (carton jaune) ou disqualifier (carton rouge) un compétiteur, il informe les autres et l ensemble du jury décide. Il est préférable que le juge en chef (Président du jury) montre lui-même le carton, s il est sur le terrain. 14. Règles générales et directives pour la réalisation et le jugement de tous les exercices Ces directives s appliquent dans tous les exercices sauf indication contraire dans la description de l exercice Réalisation des exercices 1. Les règlements nationaux peuvent exiger que les chiens soit contrôlés avant leur entrée sur le terrain et statuer aussi que le juge est autorisé à manipuler/toucher le chien. 2. Le juge peut décider de l ordre d exécution des exercices. L ordre doit être le même pour tous les compétiteurs. 3. Les exercices commencent et se terminent en position de base. La position de base est définie comme étant celle du chien assis du côté gauche du conducteur. 4. Le conducteur se déplace au pas normal dans tous les exercices, sauf celui de la suite au pied. La suite au pied peut aussi inclure un pas rapide et un pas lent suivant la classe. 5. Tous les exercices commencent une fois que le commissaire a dirigé le conducteur et le chien au point de départ, que le chien est assis en position de base et que le commissaire a annoncé L exercice commence ou Début d exercice. 6. Le conducteur doit mettre son chien en position de base au point de départ et être prêt à démarrer l exercice dans un laps de temps très court. En classe 1, la tolérance peut être légèrement plus élevée qu en classe 2 et 3 où les conducteurs doivent être prêts à démarrer l exercice avec leur chien en position de base très peu de temps après avoir gagné le point de départ. 7. Tous les exercices se terminent quand le commissaire a dit : Exercice terminé ou Merci 8. Dans tous les exercices, sauf indication contraire, le commissaire donne la permission de commander le chien dans toutes les étapes de l exercices, même si ce n est pas systématiquement écrit dans tous les exercices. 9. C est au conducteur de décider de donner un deuxième ordre ou non et quand le donner. 10. Les ordres du commissaire décrits dans ces règles sont justes des exemples. Il est important que les ordres soient clairs pour les conducteurs.

3 11. Il n est pas permis de pointer ou de montrer les endroits et les directions au chien avant, au point de départ ou pendant les exercices (autres que ceux autorisés pendant l exercice en cours). Un tel comportement entraînera la perte de l exercice. 12. En classe 1, le conducteur peut entrer sur le terrain avec le chien tenu en laisse. Pendant la totalité de l épreuve, le conducteur doit garder la laisse invisible pour le chien. Le conducteur peut aussi laisser sa laisse sur la table du commissaire ou e dehors du terrain. Il doit remettre la laisse au chien après l épreuve quand il quitte le terrain. 13. En classes 2 et 3, le conducteur doit laisser la laisse en dehors du terrain ou sur la table du commissaire. Cela s applique à tous les exercices. 14. Le chien se trouve du côté gauche du conducteur entre les exercices. Le chien n a pas l obligation d être Au pied et aux ordres, mais il doit être à côté du conducteur et sous contrôle. Si pour une raison ou une autre, il y a un délai lors du passage d un exercice au suivant, il est permis de faire coucher le chien, mais il ne sera pas rappelé de cette position pour continuer les exercices. 15. Le conducteur doit se déplacer naturellement, en ligne droite. Des mouvements imprécis ou ambigus, des gestes exagérés, des signes ou un langage corporel et des mouvements bizarres des extrémités sont pénalisés. Les virages et les demi-tours se font à 90 et 180 et après un demi-tour, le conducteur doit suivre sensiblement le même chemin qu à l aller. 16. Dans les exercices où le conducteur passe à côté du chien, il doit y avoir une distance d environ 0,5 m entre le chien et le conducteur. Le conducteur peut passer le chien de n importe quel côté s il n y a pas d indication contraire indiquée dans l exercice. 17. Les directions droite et gauche (par exemple dans le rapport directionnel) sont données du point de vue du conducteur, i. e. le conducteur regardant à sa gauche ou à sa droite quand il dirige le chien à partir du point de départ. Dans les exercices en groupe, cependant, la direction est de gauche à droite lorsqu on est face aux chiens alignés. 1 = gauche. 4 = droite.

4 18. Il est interdit au conducteur de toucher le chien, de le caresser ou de lui donner toute forme d encouragement pendant les exercices. La perte de l exercice résultera d un tel comportement. Un léger encouragement (par exemple dire Bien, bien ou tapoter ses flancs) est autorisé une fois l exercice terminé. 19. Les friandises ou les jouets sont interdits sur le terrain, aussi bien pendant qu entre les exercices. Si le juge observe qu un compétiteur possède ou utilise des friandises ou des jouets, ce dernier sera disqualifié. 20. Dans les exercices où le chien doit être dirigé, il est interdit de montrer les directions ou de toucher le chien lorsqu il est au point de départ. Cela cause la perte de l exercice. 21. Dans le cas d encouragements excessifs, jouer ou manifester trop de joie, sauter dans les bras du conducteur, slalomer entre ses jambes, etc, le juge avertira le conducteur et - en classes 1 et 2, le juge notera ce comportement dans l impression générale - en classe 3, le juge sortira le carton jaune - dans toutes les classes, un deuxième incident disqualifiera le chien. 22. Le juge a le droit d arrêter un exercice si le chien montre une incapacité manifeste ou une absence de volonté à le réaliser. Un tel exercice est raté. 23. Le juge a le droit d interrompre la participation d un chien dans la compétition s il ne se comporte pas correctement ou s il perturbe par des gémissements ou des aboiements incessants. 24. Les aboiements et les gémissements pendant les exercices ont aussi une influence sur les points récoltés. 25. Dans le cas d aboiements ou de gémissements à la fois pendant et entre les exercices, le juge peut donner un premier avertissement et - en classes 1 et 2, le juge note ce comportement dans l impression générale - en classe 3, le juge sort le carton jaune Si ce comportement persiste, le juge disqualifiera le chien. 26. La hauteur de tous les sauts ne doit pas dépasser approximativement la hauteur du chien au garrot et la hauteur des haies doit donc pouvoir être montée ou descendue en conséquence. Suite au pied : 27. Dans toutes les classes, la suite au pied est réalisée sans laisse. 28. Le chien, sans laisse, doit suivre avec envie le conducteur en marchant à sa gauche, avec les épaules au niveau du genou gauche du conducteur et en lui étant parallèle. Le conducteur doit bouger ses jambes et ses bras de manière naturelle pendant l exercice. 29. Dans l exercice de la suite le conducteur peut choisir de faire les demi-tours (virages à 180 ) à gauche ou à droite. Le demi-tour allemand est également accepté (le chien peut contourner le conducteur très près par la droite). Quand il effectue un demi tour, le conducteur doit suivre approximativement le même chemin par lequel il est venu. 30. Pendant la suite au pied, les virages à gauche et à droite doivent être pris à angle droit (90 ). Le conducteur ne doit pas tourner sa tête, ne doit pas bouger ses épaules ou utiliser toute autre forme de langage corporel, ou donner des signaux avec ses pieds.

5 31. L ordre Au pied peut être donné à chaque départ, quand il y a un changement d allure, aux petits pas dans différentes directions, aux quarts et demis tour sur place. 32. Quand le conducteur s arrête, le chien doit prendre immédiatement la position de base sans aucun ordre. 33. Pour la marche à reculons, les distances les plus longues sont en classes 2 & 3, elle démarre en position de base (un arrêt) et se termine en position de base. Commandements et gestes : 34. Les mots utilisés pour les commandements donnés dans ces directives ne sont que des recommandations. Toutes les formulations assez courtes sont acceptables. 35. L ordre Au pied peut être donné à chaque début d exercice et l ordre Reste est autorisé pour les exercices dans lesquels le conducteur laisse le chien ou se détourne de lui. 36. Les ordres sont des ordres vocaux. A certains moments, des signes de la main peuvent remplacer un ordre vocal ou être donné simultanément que lui. Si tel est le cas, cela est précisé dans l exercice. Lorsqu ils sont utilisés, les signes de la mains doivent être court, ne pas être donnés après l ordre vocal et n inclure aucun autre langage corporel. Une ou deux mains peuvent être utilisées. Dans les exercice dans lesquels la voix ou les gestes sont autorisés, le conducteur doit informer le juge avant le début de l exercice si les gestes seront utilisés. Ce n est pas nécessaire si les deux, voix et gestes, sont autorisés. 37. Le concept de langage corporel se définit par bouger votre corps (pas nécessairement en faisant des pas), aussi bien pencher ou tourner le corps, la tête ou les épaules que donner des signaux avec les pieds. Cela réduit les points en fonction de la gravité et de la situation. 38. Faire des pas en donnant les ordres fait échouer l exercice. 39. Les signes de la main ne sont jamais autorisés lorsque le chien est à côté du conducteur en position de base. Cela occasionnera une forte réduction des points, la réduction étant de 2-4 points en fonction de l importance, de la situation et de la durée. Si le langage corporel est utilisé, la réduction est toujours encore plus sévère. 40. Dans les exercices pour lesquels le chien est dirigé ou a besoin d être redirigé, les signes de la main sont autorisés simultanément aux ordres vocaux quand le chien est à distance. Ceci est indiqué par des crochets [ ]. Les exercices, ou les parties d exercices, concernés sont : tourner autour d un cône, aller vers un cercle ou un carré et être dirigé pour ramener le bon haltère. Il ne doit y avoir aucune réduction de point pour un geste simultané avec l ordre vocal, il ne peut y avoir réduction de points que pour des commandements supplémentaires ou des ordres de redirection. Rappel et exercices de rapport 41. Le nom du chien peut être combiné à l ordre de rappel dans tous les exercices de rappel/situations de rappel. Le nom et l ordre doivent être étroitement combinés afin de ne pas donner l impression de deux ordres séparés. Il est aussi permis de n utiliser que le nom du chien. 42. Dans les exercices de rappel avec rapport d objet, le chien peut revenir directement en position de base ou venir d abord s asseoir devant le conducteur. S il s assoit devant le conducteur, le chien doit, sur ordre (après la permission du commissaire), venir rapidement prendre la position de base en passant très près du conducteur. Cela est aussi valable pour le saut de haie.

6 43. Dans les exercices de rappel avec rapport d objet, le juge n a pas besoin de savoir s ii est prévu que le chien prenne directement la position de base ou qu il s asseye devant le conducteur. Si l exercice est élégamment réalisé, la totalité des points peut être accordée, indépendamment de ce qui était prévu. 44. Si un haltère est malencontreusement jeté à un mauvais endroit (s il saute en dehors du terrain ou à une place où il peut être atteint, ou a une distance trop courte), il doit être lancé à nouveau. Cela engendre cependant une perte de 2 points. Si le second lancé n est pas bon, l exercice est raté. 45. Il n est pas permis que le chien prenne l haltère/l objet avant l exercice. Si cela arrive, la note maximale est 5 en classe 1 et en classe 2 & 3 l exercice est raté. 46. Le conducteur est libre de choisir la taille des haltères qui seront utilisés Jugement des exercices 47. Le jugement d un exercice commence quand le conducteur s est placé au point de départ avec le chien en position de base et que le commissaire dit L exercice commence. Le jugement d un exercice se termine lorsque le commissaire a dit Fin d exercice ou Merci. 48. Tout écart par rapport à l idéal entraîne une perte de points : un commandement supplémentaire, un double commandement, un langage corporel, une position de base de travers, un mouvement non parallèle, etc 49. Il est important que le chien soit joyeux et ait envie d obéir aux ordres. 50. Pour juger la vitesse et l allure, la race du chien doit être prise en considération. L idéal pour toutes les races n est pas le même. Quand un chien réagit instantanément et avec envie aux ordres, qu il se déplace d une manière typique à sa race, garde son allure et montre de l intérêt pour ce qu il est en train de faire, le chien doit obtenir tous les points s il n y a pas d autres erreurs. 51. Une règle générale est d enlever deux points pour un deuxième commandement et un troisième commandement fait échouer l exercice, ou dans certains cas une partie de celui-ci. Par exemple s asseoir à la fin d un exercice, une position de l exercice de rapport directionnel, ou une position de l exercice 2.3 et 3.4. Pour les exercices où le chien doit être dirigé ou pour les positions à distance, 1-2 points sont déduit pour un deuxième commandement. Voir les directives de ces exercices. 52. Toute punition du chien entraîne la disqualification. 53. Si le conducteur touche le chien pendant un exercice, l exercice est raté (0 points). Cela peut mener à un avertissement. 54. Si toucher le chien pendant ou entre les exercices peut être interprété comme une punition, le conducteur et le chien sont disqualifiés. 55. Si le chien ne prend pas la position de base ou la position de départ (i. e. assis ou couché), l exercice est raté (0 points). 56. Si le chien ne prend pas la position de base (assis) à la fin de l exercice, la note maximale est 7 points. 57. Si le chien ne s assoit pas calmement à côté du conducteur au début de l exercice, la note maximale est 8 points.

7 58. Si le conducteur fait des pas lorsqu il donne les ordres, l exercice est raté (0 points). 59. Si un chien touche (légèrement) le conducteur lors d un rappel ou d un rapport d objet quand il s assoit devant, qu il vient se mettre en position de base/qu il se déplace vers le côté du conducteur, 1-2 points sont déduits. S il heurte le conducteur, la note maximale est Aboyer même occasionnellement ou gémir pendant un exercice réduit les points. Pas plus de 7 points ne peuvent être accordés en cas d aboiement, et si le chien aboie de manière exagérée ou continue, l exercice est raté (0 points). Même s il n y a qu un très court aboiement au début (ou à la fin) de l exercice, exprimant peut être l enthousiasme, au moins 1 point doit être déduit. Si l aboiement est continu et se répète dans plusieurs exercices, le conducteur et le chien sont disqualifiés. Les mêmes règles s appliquent pour les gémissements. 61. Contrôler le chien par le collier entre les exercices mène à un avertissement et à une réduction de points dans l impression générale et en classe 3 à un carton jaune. 62. Si le chien se soulage sur le terrain : - en classe 1, pendant un exercice, l exercice est raté (0 points) et l impression générale est ratée (0 points) - en classe 1, entre deux exercices, l impression générale est ratée (0 points) - en classes 2 & 3, pendant un exercice ou entre deux exercice, le chien est disqualifié. Chien anticipant l ordre ou démarrant l exercice trop tôt 63. Si un chien anticipe l ordre (i. e. ne garde pas la position de base calmement : se secoue, se lève, mais n avance pas) quand l exercice commence, la note maximale est 8 points. 64. En classe 1, (dans les exercices où le chien est envoyé à distance du conducteur) si le chien quitte le conducteur (commence l exercice) après que l exercice ait commencé mais avant l ordre du conducteur (par exemple sur ordre du commissaire), le conducteur peut rappeler le chien une fois. S il revient et fait l exercice, la note maximale est 6. S il ne revient pas, mais continue l exercice, l exercice est raté (0 points). 65. En classe 2 & 3, si le chien commence l exercice (quitte le conducteur) avant l ordre, il n y a pas de possibilité de rappel et l exercice est raté (0 points) Chien quittant le terrain ou le conducteur Quitter le terrain 66. En classe 2 & 3, si le chien quitte le terrain pendant un exercice ou entre deux exercices et est hors de contrôle, il est disqualifié. 67. En classe 1, si le chien quitte le terrain pendant un exercice ou entre deux exercices en étant hors de contrôle, le conducteur peut rappeler le chien deux fois. S il revient, ils peuvent continuer la compétition, mais cela sera noté dans l impression générale et occasionnera une forte réduction des points. L exercice concerné est raté (0 points). Si le chien quitte le terrain une deuxième fois, la disqualification s ensuit.

8 Quitter le conducteur sans quitter le terrain 68. En classe 2 & 3, si le chien quitte le conducteur pendant un exercice (interrompt l exercice) ou entre deux exercices et est hors de contrôle, mais ne quitte pas le terrain, le conducteur peut rappeler le chien (une fois) sans quitter sa position. Si le chien revient chez le conducteur, l exercice concerné est raté (0 points) mais ils peuvent continuer avec l exercice suivant. En classe 2, cela cause une forte chute des points dans l impression générale. En classe 3, cela mène à un avertissement. Le juge sort un carton jaune. Si le chien ne revient pas, ou si le chien quitte le conducteur une deuxième fois, la disqualification s ensuit (que ce soit pour la classe 2 ou pour la classe 3). En classe 3, le juge sort le carton rouge. 69. En classe 1, si le chien quitte le conducteur pendant un exercice ou entre deux exercices et est hors de contrôle, le conducteur peut le rappeler deux fois sans quitter sa position. Si le chien revient chez le conducteur, ils peuvent continuer la compétition, mais cela sera noté dans l impression générale et occasionnera une forte réduction des points. L exercice concerné est raté (0 points). Si le chien quitte le conducteur une deuxième fois, la disqualification s ensuit. Exercices de rapport 70. Lâcher l haltère/l objet Si le chien lâche l haltère/l objet mais le reprend de lui même, la note maximale est 7. Si un ordre supplémentaire de rapport est donné avant que le chien n ait repris l objet tombé, le maximum est 5 points. Si le chien fait tomber l objet à côté du conducteur et que le conducteur le prend sans faire un pas, 5 points peuvent être accordés à condition que le chien prenne correctement la position de base. Si l objet tombe par négligence du conducteur après l ordre donne, la note maximale est 7 points. 71. Mâchonner ou mordre l haltère/l objet Mâchonner ou mordre l haltère/l objet est pénalisé d une réduction de 2-3 points. Si le mâchonnage est important, pas plus de 5 points ne peuvent être accordés. Un mâchonnage très important ou une destruction de l objet entraînent la perte de l exercice. (0 points). Aucune pénalité ne sera cependant donnée si le chien assure, une fois, une meilleure prise de l haltère/objet.

REGLES ET LIGNES DIRECTRICES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES INDIVIDUELS

REGLES ET LIGNES DIRECTRICES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES INDIVIDUELS VI REGLES ET LIGNES DIRECTRICES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES INDIVIDUELS CLASSE 1 EXERCICE 1.1 Absence assise en groupe (1 minute) [Coeff. 3] Conducteurs à vue. Commandements : Assis,

Plus en détail

Exercice 1 - Sociabilité - Impression générale Coeff. 1

Exercice 1 - Sociabilité - Impression générale Coeff. 1 C - CLASSE DÉBUTANT (Brevet d'obéissance) - EXERCICES ET COEFFICIENTS Numéro Exercice Coeff. 2 3 4 5 6 7 8 Sociabilité - Impression générale Absence couchée à vue ( mn) Marche au pied en laisse Marche

Plus en détail

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.)

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 2016 REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 6.1 CLASSE 1 EXERCICE 1.1 : Absence assise en groupe pendant 1 minute [Coeff. 3] conducteur à vue Commandements : Assis, Reste Réalisation

Plus en détail

REGLEMENTS GENERAUX POUR LA PARTICIPATION AUX CONCOURS D OBEISSANCE ET COMPETITIONS DANS LES CLASSES INTERNATIONALES D OBEISSANCE SOMMAIRE

REGLEMENTS GENERAUX POUR LA PARTICIPATION AUX CONCOURS D OBEISSANCE ET COMPETITIONS DANS LES CLASSES INTERNATIONALES D OBEISSANCE SOMMAIRE FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (FCI) (AISBL) Place Albert 1 er, 13, B 6530 Thuin (Belgique) Tél : ++ 32.71.59.12.38 Fax ++ 32.71.59.22.29, email : info@fci.be SOMMAIRE 1. Règles de participation,

Plus en détail

ALL RACES RING. Règlement officiel. Appartenant au Kennel Club Belge

ALL RACES RING. Règlement officiel. Appartenant au Kennel Club Belge ALL RACES RING Règlement officiel Appartenant au Kennel Club Belge Ce règlement a été volontairement effacé en grande partie, vous pouvez le commander Programme Ring pour chiens toutes races Dobberman,

Plus en détail

DIRECTIVES DE JUGEMENT

DIRECTIVES DE JUGEMENT EXERCICE N 1 Sociabilité : coef 2-20 pts Le conducteur se présente au juge, le chien en laisse en position de base. Après présentation d'usage, le juge devra s'assurer de la sociabilité du chien, en le

Plus en détail

7 - EXERCICES DE LA CLASSE 2 (INTERNATIONALE)

7 - EXERCICES DE LA CLASSE 2 (INTERNATIONALE) 7 - EXERCICES DE LA CLASSE 2 (INTERNATIONALE) Exercice 1 - Absence «Assise» en groupe (1mn) Coeff. 2 Commandements : (Voir article 5.9.f) «Assis», «Reste» Réalisation : Les chiens sont alignés "au pied

Plus en détail

EXERCICES DE SAUT. SAUT EN LONGUEUR (Aller seulement) RELATION DE L'EXERCICE :

EXERCICES DE SAUT. SAUT EN LONGUEUR (Aller seulement) RELATION DE L'EXERCICE : EXERCICES DE SAUT SAUT EN LONGUEUR (Aller seulement) RELATION DE L'EXERCICE : Pour la mise en place, voir les prescriptions générales réglementaires. Le Chien sautera un cadre de 3 m de long et de 2 m

Plus en détail

SEMINAIRE INTERNATIONAL DES JUGES MONDIORING 22 janvier 2012 PARIS, SIEGE DE LA SOCIETE CENTRALE CANINE

SEMINAIRE INTERNATIONAL DES JUGES MONDIORING 22 janvier 2012 PARIS, SIEGE DE LA SOCIETE CENTRALE CANINE SEMINAIRE INTERNATIONAL DES JUGES MONDIORING 22 janvier 2012 PARIS, SIEGE DE LA SOCIETE CENTRALE CANINE Présents : Arsi LUMATTA FN Ricardo SALAZAR SP Teresa BARRAT SP Antonio CAVA P Celso ALVES P Nuno

Plus en détail

UNION ROYALE CYNOLOGIOUE SAINT-HUBERT. Assemblée des délégués - section 1C. MANUEL ET REGLEMENT POUR L HOMME D ATTAQUE R.C.L

UNION ROYALE CYNOLOGIOUE SAINT-HUBERT. Assemblée des délégués - section 1C. MANUEL ET REGLEMENT POUR L HOMME D ATTAQUE R.C.L AVANT-PROPOS. UNION ROYALE CYNOLOGIOUE SAINT-HUBERT. Assemblée des délégués - section 1C. MANUEL ET REGLEMENT POUR L HOMME D ATTAQUE R.C.L Le but du présent manuel n est pas de former les hommes d attaque,

Plus en détail

REGLEMENTS & DIRECTIVES EPREUVES D OBEDIENCE pour CLASSES 1 & 2 & 3

REGLEMENTS & DIRECTIVES EPREUVES D OBEDIENCE pour CLASSES 1 & 2 & 3 FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (FCI) (AISBL) Place Albert 1 er, 13, B 6530 Thuin (Belgique), tel : +32.71.59.12.38, fax : +32.71.59.22.29, internet: www.fci.be REGLEMENTS & DIRECTIVES EPREUVES D

Plus en détail

S établir en avant en tournant en arrière à l appui

S établir en avant en tournant en arrière à l appui S établir en avant en tournant en arrière à l appui Le gymnaste part de la station, face à la barre. L entraîneur en profite pour poser directement sa première main sur l épaule du gymnaste (1). Une fois

Plus en détail

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos)

Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Association du Hockey mineur de Bécancour Par Luc Montour (Texte) Denis Fleurent (Photos) Septembre 2004 Entraînement des jeunes gardiens de but au hockey L un des plus grands défis qu affronte l entraîneur

Plus en détail

L Obéissance : sport canin et applications

L Obéissance : sport canin et applications Article publié le : 01/02/2015 L Obéissance : sport canin et applications Résumé L obéissance, en tant que discipline sportive canine, place le maître et son chien dans différents exercices standardisés.

Plus en détail

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL

OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL Thème : N Séance : VIT-001 SPECIFIQUE Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer

Plus en détail

VADE-MECUM DU JUGE D OBSTACLE

VADE-MECUM DU JUGE D OBSTACLE VADE-MECUM DU JUGE D OBSTACLE Le but du présent vade-mecum n est pas d établir un règlement ou des annexes au règlement concernant les concours d attelage, mais bien d expliquer aux juges d obstacles et

Plus en détail

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines catégorie adresse niveau B

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines catégorie adresse niveau B 1 FAIRE UNE PIROUETTE SUR UNE PALETTE Description des installations Une estrade plane (palette) est placée au sol à environ 7 pas du point de départ. Pour le CCh, une ligne de démarcation est tracée un

Plus en détail

Le 11+ Un programme d échauffement complet

Le 11+ Un programme d échauffement complet Le 11+ Un programme d échauffement complet Partie 1 & 3 A A }6m Partie 2 B A: Exercises de course B: Revenir B! mise en place A: Running exercise B: Jog back Six plots sont disposés en deux lignes parallèles

Plus en détail

AIM. L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR. d Inki Sjösten POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ

AIM. L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR. d Inki Sjösten POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ AIM L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ d Inki Sjösten 1 AIM - L entraînement par l objectif mental VUE D ENSEMBLE LA QUALITÉ DE LA RELATION : Une relation

Plus en détail

Règlement Suisse de TREC 2013 :

Règlement Suisse de TREC 2013 : 2013 : Fiches Techniques des Obstacles de PTV Rédigé et mis en application par la Commission Technique Suisse de TREC Table des matières 1. Notation et élimination (pour rappel)...3 2. Obstacles de PTV...4

Plus en détail

Règlement détaillé pour les organisateurs de courses de sports canins attelés de la province de Québec

Règlement détaillé pour les organisateurs de courses de sports canins attelés de la province de Québec Règlement détaillé pour les organisateurs de courses de sports canins attelés de la province de Québec 1. Règles générales 1.1 Admissibilité 1.1.1 Une inscription pour une course doit être présentée avant

Plus en détail

Collision n 1 : le croisement de droite

Collision n 1 : le croisement de droite 1 SECURITE des CYCLISTES : (SUR) VIVRE AVEC ET MALGRE LES AUTRES VEHICULES Au-delà des simples consignes habituelles, respecter le code de la route et porter un casque. Le texte qui suit montre de façon

Plus en détail

Les règles du jeu du Badminton

Les règles du jeu du Badminton Les règles du jeu du Badminton L'essentiel TABLE DES MATIERES Définitions... 1 Le terrain et son équipement... 2 Le test de la vitesse du volant... 2 La raquette... 3 Le tirage au sort... 3 Le score...

Plus en détail

Règlement du Championnat Régional De l Orléanais

Règlement du Championnat Régional De l Orléanais Règlement du Championnat Régional De l Orléanais NOTA : Ce règlement n a pas pour but de se substituer au règlement National de BikeTrial. Ce document est un complément d information. Il à pour but d essayer

Plus en détail

PRESENTATION DE L ACTIVITE

PRESENTATION DE L ACTIVITE PRESENTATION DE L ACTIVITE L ultimate oppose 2 équipes de 5 joueurs. Le terrain est l équivalent d un terrain de hand. Le périmètre du terrain est composé par les lignes de touche qui représentent les

Plus en détail

Jouer avec les mains

Jouer avec les mains Benoît Gaud 2006/07 Ecole des Ranches, de Zürich et d Aïre leçons 5, 6 et 7 Jouer avec les mains Défendre le sol, vers une approche du mini volley Objectifs visés 1P-2P 3P-4P 5P-6P Jouer sans laisser tomber

Plus en détail

Nous les remercions pleinement de nous avoir accueilli à cette journée et de nous avoir fait partager leur passion du pistage.

Nous les remercions pleinement de nous avoir accueilli à cette journée et de nous avoir fait partager leur passion du pistage. Présentation d une méthode de débourrage d un chien au pistage RCI/FCI La méthode utilisée nous a été présentée lors de la journée d initiation au pistage RCI/FCI organisée par Amélie Van Gemert (déléguée

Plus en détail

INITIATION DANS LES ÉCOLES

INITIATION DANS LES ÉCOLES INITIATION DANS LES ÉCOLES Comité départemental de la Galoche bigoudène Décembre 2014 LES RÈGLES DE SÉCURITÉ L espace entre les différents jeux doit être de 3,5 à 4 mètres. Les enfants doivent obligatoirement

Plus en détail

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 SEANCE 2 : Partie 1 : La Protection (suite) Partie 2 : Secourir une victime suite à une chute Durée : 1h30 Mise

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du groupe de travail des chiens de sauvetage en date du 17 septembre 2010, à Etampes.

Compte-rendu de la réunion du groupe de travail des chiens de sauvetage en date du 17 septembre 2010, à Etampes. 3.8. Groupe de travail Sauvetage Compte-rendu de la réunion du groupe de travail des chiens de sauvetage en date du 17 septembre 2010, à Etampes. Ont participé à la réunion : MM. Yannick Douaud, Serge

Plus en détail

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001

Thème : N Séance : OBJECTIF SCHEMA CONSIGNES MATERIEL VIT-001 Thème : N Séance : VIT-001 Coordination Vitesse Vitesse puissance Relais : Eviter des obstacles avec duel entre équipe. TEMPS : 25 min 15 m Deux équipes qui s opposent en duel à la course Passer dans les

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure - 1 - - 2-1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure Pendant que le chien soit mesuré/ jugé au standard son comportement est observé: Le chien réagit déjà d une manière craintive/ agressive

Plus en détail

AIDE MEMOIRE DE L HOMME D ATTAQUE OFFICIEL

AIDE MEMOIRE DE L HOMME D ATTAQUE OFFICIEL AIDE MEMOIRE DE L HOMME D ATTAQUE OFFICIEL Pour les amateurs de dressage qui ont choisi de devenir Homme d Attaque, rien ne doit être plus important que l Amour du chien et du Travail bien fait Le programme

Plus en détail

Les situations du module

Les situations du module BASKET Cycle 3 COMPETENCE ATTENDUE : Sur un terrain délimité, dans un match 4 contre 4 : ENJEU opérer des choix pertinents d actions (sans dribble) permettant de récupérer, conserver et faire progresser

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES

INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES MODULE 2 - Analyse des facteurs clés des techniques 6. PLAQUAGE LATERAL ET CHUTE MODULE 2.6 PLAQUAGE LATERAL ET CHUTE Unité 1 Connaissance du jeu

Plus en détail

BIATHLON ROLLER DES HERBIERS Dimanche 22 septembre 2013 Site de l examen du permis de conduire Rue de la Guerche LES HERBIERS

BIATHLON ROLLER DES HERBIERS Dimanche 22 septembre 2013 Site de l examen du permis de conduire Rue de la Guerche LES HERBIERS BIATHLON ROLLER DES HERBIERS Dimanche 22 septembre 2013 Site de l examen du permis de conduire Rue de la Guerche LES HERBIERS REGLEMENT SPORTIF DE LA MANIFESTATION 1. GÉNÉRALITÉS Le biathlon roller est

Plus en détail

OBTENIR LE PERMIS DE CONDUIRE LES ÉTAPES POUR UNE RÉUSSITE

OBTENIR LE PERMIS DE CONDUIRE LES ÉTAPES POUR UNE RÉUSSITE OBTENIR LE PERMIS DE CONDUIRE LES ÉTAPES POUR UNE RÉUSSITE - L ÉPREUVE THÉORIQUE GÉNÉRALE (E.T.G.) - L ÉPREUVE PRATIQUE DU PERMIS DE CONDUIRE - LES 4 ÉTAPES DU LIVRET D APPRENTISSAGE - LES OBJECTIFS -

Plus en détail

Activités d apprentissage

Activités d apprentissage &2856('(+$,(6²1,9($8 Activités d apprentissage COURSE AVEC DES OBSTACLES BAS Dressez quatre ou cinq séries de petits cônes alignés à environ deux à trois mètres de distance. Les élèves doivent franchir

Plus en détail

Règles de circulation à Vélo

Règles de circulation à Vélo Règles de circulation à Vélo circulation sur les trottoirs : les véhicules doivent, sauf en cas de nécessité absolue, circuler sur la chaussée ; toutefois, ils peuvent franchir un trottoir, à partir de

Plus en détail

Système de dressage à jet. Manuel de dressage

Système de dressage à jet. Manuel de dressage Système de dressage à jet Manuel de dressage Merci d'avoir choisi la marque PetSafe. Votre relation avec votre animal doit être faite de moments mémorables et d'une complicité mutuelle. Nos produits et

Plus en détail

Barrière Emmanuel MST 1 MPE. Rapport de stage. Stage du 24 au 28 Février 2003. Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1

Barrière Emmanuel MST 1 MPE. Rapport de stage. Stage du 24 au 28 Février 2003. Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1 Barrière Emmanuel MST 1 MPE Rapport de stage Stage du 24 au 28 Février 2003 Crèche LA MAISON DE KIRIKOU à Angoulême P.1 J ai réalisé cette semaine de stage à la Maison de Kirikou à Angoulême, et après

Plus en détail

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture

Prendre soin de son dos. 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos. > Vous êtes assis en voiture 1 > Mieux utiliser son corps : les grands principes > Vous êtes assis en position de repos Si l on regarde la télévision, par exemple, le dossier du siège doit permettre au corps d être légèrement incliné

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

FABULOUS DOG UNIVERSITY

FABULOUS DOG UNIVERSITY 1. LA METHODE APPRENTISSAGE 1 Vous exploiterez les attitudes naturellement adoptées par le chien. Toute attitude positive sera systématiquement récompensée. 1. Le chien vous voit et vient vers vous. 2.

Plus en détail

Assiettes. Cônes A 1. Constri-foot. Ballons

Assiettes. Cônes A 1. Constri-foot. Ballons N : 043E Technique Coordination/dissociation Vivacité gestuelle entre la déviation et l appel Améliorer la précision technique B 5 4 A 3 A 4 5 B ballon pour 4 joueurs 6 à 8 joueurs par atelier (A) et (B)

Plus en détail

REGLEMENT DE LA COMPETITION DE POKER. 12H Chrono du POKER

REGLEMENT DE LA COMPETITION DE POKER. 12H Chrono du POKER REGLEMENT DE LA COMPETITION DE POKER 12H Chrono du POKER A) LES REGLES DE JEU 1/ Tout joueur participant au tournoi accepte de respecter les présentes règles de jeu et de se comporter de façon loyale et

Plus en détail

Une approche novatrice du : Saut en hauteur

Une approche novatrice du : Saut en hauteur Une approche novatrice du : Saut en hauteur 1)- L impulsion : Des sensations, des intentions, des «images» : «par-dessus», «renvoi-tendu», «en percussion», «monter sur l appui», «résistance» à l écrasement,

Plus en détail

Règlement de Concours International. chiens de sauvetage. Fédération Cynologique Internationale (FCI)

Règlement de Concours International. chiens de sauvetage. Fédération Cynologique Internationale (FCI) Règlement de Concours International pour chiens de sauvetage de la Fédération Cynologique Internationale (FCI) et de l International Rescue Dog Organisation (IRO) Préambule Ce règlement pour les chiens

Plus en détail

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation»

GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» GYMNASTIQUE CYCLE 3 «Consolidation» SOL La situation de référence de cet agrès correspond à la situation d évaluation «évolution» niveau 2 Cycle 2 Situations d apprentissage Il ne s agit bien sûr que de

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

TEST DE CONDUITE, D'OBEISSANCE ET DE MAITRISE (TCOM)

TEST DE CONDUITE, D'OBEISSANCE ET DE MAITRISE (TCOM) Service de la consommation et des affaires vétérinaires Affaires vétérinaires Rue César-Roux 37 1014 Lausanne TEST DE CONDUITE, D'OBEISSANCE ET DE MAITRISE (TCOM) 1. Définition du TCOM Il s'agit d'une

Plus en détail

Objectif de la semaine : Le changement d axe

Objectif de la semaine : Le changement d axe Objectif de la semaine : Le changement d axe L objectif de ce plan de leçon est une tactique offensive utilisée pour surprendre les équipes en défensive. De façon à bien exécuter le changement d axe, nous

Plus en détail

DE LA FEDERATION VOILE-AVIRON

DE LA FEDERATION VOILE-AVIRON REGLEMENT DE COURSE DE LA FEDERATION VOILE-AVIRON Décembre 2006 1 SOMMAIRE SOMMAIRE 1 REGLES DE COURSES VOILE-AVIRON 4 CHAPITRE I DISPOSITIONS COMMUNES 4 Article 1. Obligation 4 Article 2. Signaux à terre

Plus en détail

Extrait de «J éduque mon chien moi-même» de Martine Bohy et Laurence Bruder Sergent, 2008

Extrait de «J éduque mon chien moi-même» de Martine Bohy et Laurence Bruder Sergent, 2008 La marche en laisse Lorsque nous demandons aux maîtres de chiens avec quels comportements ils ont le plus de problèmes, la marche en laisse vient en tête de liste. Pourtant la plupart des propriétaires

Plus en détail

Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève

Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT : INITIATION AUX STYLES DE GESTION DES CONFLITS Le style de gestion des conflits est l approche

Plus en détail

Robots Industriel et programmation

Robots Industriel et programmation Ce que j'apprends : Dans cette activité, tu va programmer un robot virtuel. L'objectif est de maîtriser la programmation par organigramme et de pouvoir réaliser des tâches simplesquelque défis simple.

Plus en détail

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org l association qui lutte contre la leucémie COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE KIT BÉNÉVOLES soutenir mobiliser aider la recherche médicale sur les leucémies et les maladies du sang autour des Dons

Plus en détail

RÉALISER DES EXPLOITS AVEC UN BALLON OU UN RUBAN (GRS)

RÉALISER DES EXPLOITS AVEC UN BALLON OU UN RUBAN (GRS) RÉALISER DES EXPLOITS AVEC UN BALLON OU UN RUBAN (GRS) Claire Pontais, professeure agrégée d EPS, formatrice à l ESPE de Caen-Basse-Normandie responsable de la revue Contre Pied (Centre EPS & Société)

Plus en détail

... Ces épreuves d examen ne peuvent pas être utilisées à des fins d exercice avant le 1 er septembre 2014!

... Ces épreuves d examen ne peuvent pas être utilisées à des fins d exercice avant le 1 er septembre 2014! Procédure de qualification 03 Aide en soins et accompagnement AFP Connaissances professionnelles épreuve écrite Partie Nom... Prénom... Numéro d examen... Date... Durée 50 minutes Remarque : Le nombre

Plus en détail

Additif au règlement de Pistage 2007. N 1

Additif au règlement de Pistage 2007. N 1 CUN-CBG Groupe Travail Pistage Additif au règlement de Pistage 2007. N 1 Date d application : 01 mars 2010 - Le port du harnais type «Bötcher» est formellement interdit en concours de pistage. - Plus aucune

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

Objectifs de cet atelier

Objectifs de cet atelier LES ATELIERS DE REGAIN La dynamique de groupe 2 Objectifs de cet atelier Finalité : développer la capacité d'un groupe de personnes à collaborer pour formuler son propre avenir et y parvenir en contexte

Plus en détail

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser

Se préparer. Gérer /Partager. Analyser Contenu Objectifs pédagogiques :... 3 Cycle d évaluation d une vidéo... 3... 3 Installer Ubersense... 4 Avant de démarrer... 4 Scénariser... 4 Préparer son matériel... 4 CrÉer la vidéo... 5 S installer...

Plus en détail

Identification de personnes Système Mains-libres Lecteur RFID UHF STid GAT

Identification de personnes Système Mains-libres Lecteur RFID UHF STid GAT Identification de personnes Système Mains-libres Lecteur RFID UHF STid GAT NOTE D APPLICATION Introduction Le lecteur GAT permet l identification «mains libres» de personnes en mouvement. Ce document a

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

EL-GRANDE COMPOSITION DU JEU:

EL-GRANDE COMPOSITION DU JEU: EL-GRANDE COMPOSITION DU JEU: 1 plateau de jeu 1 marqueur de tour (petit cube de bois noir) 155 Caballeros (de 5 couleurs différentes, 31 par couleur) 5 Grandes (de 5 couleurs différentes) 2 tableaux mobiles

Plus en détail

Comité départemental de Tennis de Table - 1 -

Comité départemental de Tennis de Table - 1 - Comité départemental de Tennis de Table - 1 - La séance de tennis de table de 1heure est constituée de : UN ECHAUFFEMENT (Il doit durer une dizaine de minutes) Les situations sont préparatoires aux situations

Plus en détail

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement

NOM Compétitions Catégorie Date Classement. Prénom Date de naissance. Année Catégorie. N de licence et Etablissement NOM Compétitions Catégorie Date Classement Prénom Date de naissance Année Catégorie N de licence et Etablissement 2 3 Résultats (Niveau et Date) Meilleure performance Sorties (en milieu naturel) En moulinette

Plus en détail

CONSIGNES A RESPECTER EN CAS DE PROBLEMES

CONSIGNES A RESPECTER EN CAS DE PROBLEMES CONSIGNES A RESPECTER EN CAS DE PROBLEMES MESURES DE PREMIERE URGENCE 1. Gardez la maîtrise. C est à dire garder son calme, gérer ses émotions, sa voix, ses gestes, mais également agir avec tact et méthode.

Plus en détail

Voici quelques renseignements sur le comportement de nos chiens.

Voici quelques renseignements sur le comportement de nos chiens. Association loi 1901 Voici quelques renseignements sur le comportement de nos chiens. Le chien est avant tout en mammifère social sa vie est régi par des règles. Pour que l homme et le chien vivent ensemble

Plus en détail

exemple n 1 : remise en ordre des mots

exemple n 1 : remise en ordre des mots 12 exemple n 1 : remise en ordre des mots Observation dans un CP à effectif réduit ; travail à l aide du manuel Crocolivre, Nathan. Maître qui reçoit des élèves que nous avons suivi l an passé (recherche

Plus en détail

ision 360 La chasse aux angles morts! Est-ce possible? ANGLES MORTS VISION

ision 360 La chasse aux angles morts! Est-ce possible? ANGLES MORTS VISION ision 360 La chasse aux angles morts! VISION 360 ANGLES MORTS Est-ce possible? Peu importe la méthode choisie pour ajuster les miroirs, il est important de pouvoir compter dès le départ sur une bonne position

Plus en détail

LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES

LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES LE P TIT MEMO DE DE LA NAGE AVEC PALMES Manu Duchesne Table des matières 1.BUT DU DOCUMENT...4 2.RAPPEL DES ÉPREUVES DU 1ER GROUPE DU N4 AVEC QUELQUES CONSEILS... 4 MANNEQUIN... 4 PRINCIPE... 4 NOTATION...

Plus en détail

Référentiel Moniteur Exercices pratiques

Référentiel Moniteur Exercices pratiques Référentiel Moniteur Exercices pratiques Équilibre et Maniabilité Freinage Incliner et Virer Virages sur route ouverte Copyright CASIM C.N.A.M. 2012 Vous êtes en possession d un référentiel proposant un

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS A PROPOS DU CIRCUIT DE FPV RACING. Ce document ne traite que des circuits standards outdoor

QUELQUES CONSEILS A PROPOS DU CIRCUIT DE FPV RACING. Ce document ne traite que des circuits standards outdoor QUELQUES CONSEILS A PROPOS DU CIRCUIT DE FPV RACING Ce document ne traite que des circuits standards outdoor La conception du circuit est l élément clé qui fera que votre course est une réussite ou non.

Plus en détail

- Départ au lièvre - Principe et mise en œuvre

- Départ au lièvre - Principe et mise en œuvre - Départ au lièvre - Principe et mise en œuvre Le départ au lièvre permet d assurer le départ d une flotte, quel que soit le nombre de bateaux engagés. C est une préconisation de la 505 Class internationale

Plus en détail

IIHF CASE BOOK. (version française)

IIHF CASE BOOK. (version française) IIHF CASE BOOK 2014 2018 (version française) Contenu RÈGLE 34 CASQUES... 3 RÈGLE 41 MESURE DE L'ÉQUIPEMENT D'UN JOUEUR... 3 RÈGLE 49 PUCK EN JEU... 3 RÈGLE 53 DÉTERMINATION DES LIEUX D'ENGAGEMENT/PÉNALITÉS

Plus en détail

Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée.

Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée. Gardons la forme! S exercer au quotidien, une liberté préservée. 2 S exercer au quotidien, une liberté préservée Depuis sa création le Centre Local d Information et de Coordination Gérontologique (CLIC)

Plus en détail

LES VASES COMMUNICANTS

LES VASES COMMUNICANTS 1 LES SITUATIONS SIMPLES, MISE EN ŒUVRE LES VASES COMMUNICANTS Objectif de ce document : Vous aider à réussir cette séance en analysant dans le détail votre rôle d enseignant. En espérant que, vous appuyant

Plus en détail

(version du 24 février) PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE

(version du 24 février) PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE Accorde ton cœur (version du 24 février) 1 re année du 2 e cycle primaire PRODUCTION DU SERVICE DES RESSOURCES ÉDUCATIVES AU PRÉSCOLAIRE ET AU PRIMAIRE Georges Piotrowski et André Schoeb avec la collaboration

Plus en détail

Topographie du site : Hotel Wolf für Hundefreunde

Topographie du site : Hotel Wolf für Hundefreunde Topographie du site : Hotel Wolf für Hundefreunde Adresse : Hotel Wolf - Dorfstr. 1 - D-82487 Oberammergau Tel.: +49 (0) 88 22 / 92 33-0 Fax: + 49 (0) 88 22 / 92 33-33 Hôtel *** Prix demi pension 770 pour

Plus en détail

MCBB La Chouette Règlement d ordre intérieur (ROI)

MCBB La Chouette Règlement d ordre intérieur (ROI) MCBB La Chouette Règlement d ordre intérieur (ROI) Notre club est reconnu par la DGTA (direction générale des transports aériens), sous la forme juridique d une ASBL (association sans but lucratif), et

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 23/11/2010

Compte rendu de la réunion du 23/11/2010 Compte rendu de la réunion du 23/11/2010 La motricité et le developpement du jeune enfant : «le développement psychique et affectif du bébé prend ancrage dans sa vie quotidienne au travers des soins fondamentaux»

Plus en détail

Le contrôle de sécurité aquatique (CSA)

Le contrôle de sécurité aquatique (CSA) Le contrôle de sécurité aquatique (CSA) Sécurité des enfants en eau profonde du CSA Les statistiques des accidents le montrent : de nombreuses noyades d enfants sont dues à une chute non intentionnelle

Plus en détail

BASEBALL POCHES. Règlements généraux. Principe du jeu

BASEBALL POCHES. Règlements généraux. Principe du jeu Règlements généraux BASEBALL POCHES Les résultats des compétiteurs ne pourront être divulgués avant la remise des prix aux fins de vérification. Afin qu une compétition ait lieu, il doit y avoir lors de

Plus en détail

Mode d emploi. Portail coulissant: Delta / Orion. Motorisation: Type ZT /IT 06

Mode d emploi. Portail coulissant: Delta / Orion. Motorisation: Type ZT /IT 06 Mode d emploi Portail coulissant: Delta / Orion Motorisation: Type ZT /IT 06 MODE D EMPLOI 1 1. GÉNÉRALITÉS 3 1.1 Fabricant/ fournisseur 3 1.2 Utilisation du mode d emploi 3 1.3 Définitions: Utilisateur

Plus en détail

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES

LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES LA PLAGE DE MOUVEMENT DES EXERCICES OU ROM (Range Of Motion Exercices) TRADUCTION DU DOCUMENT PUBLIE PAR ALS Worldwide La plage de mouvement (ROM) des exercices est faite pour préserver la flexibilité

Plus en détail

Proposition de rencontre sportive autour des «jeux de raquettes» cycle 2

Proposition de rencontre sportive autour des «jeux de raquettes» cycle 2 Proposition de rencontre sportive autour des «jeux de raquettes» cycle 2 Groupe de Recherche en EPS (GREPS 22) Janvier 2010 Atelier 1 : Parcours de motricité But : réaliser un parcours de motricité avec

Plus en détail

Speed-ball RÈGLES DU JEU

Speed-ball RÈGLES DU JEU Speed-ball RÈGLES DU JEU VERSION 2 - JUIN 2015 Sommaire Le jeu individuel... 3 ou supersolo Le supersolo relais... 6 Le jeu en simple... 7 Le jeu en double...11 Le coaching...13 Les accidents...14 Les

Plus en détail

professionnelles des Agents Conducteur de Chien de Défense ainsi que de contrôler la maîtrise de l animal par son maître.

professionnelles des Agents Conducteur de Chien de Défense ainsi que de contrôler la maîtrise de l animal par son maître. Programme du Chien de Surveillance Brevet de Chien d Utilité B.C.U. avalisé par la CUN-CBG CBG le 12 fevrier 2009 Règlement I. Objectif de cette évaluation L objectif Lobjectif général de cette évaluation

Plus en détail

L épreuve d immunité

L épreuve d immunité La Motricité L épreuve d immunité L enfant effectue un parcours qui lui permet de se déplacer sans ballon. L utilisation des ballons peut se faire à l arrêt et correspond à de la manipulation de ballon.

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

Interactions. 2010 Pearson Education France Développez des jeux 3D avec Unity Will Goldstone

Interactions. 2010 Pearson Education France Développez des jeux 3D avec Unity Will Goldstone 4 Interactions Nous allons voir ici, plus en détail, d autres interactions et nous plonger dans deux éléments essentiels au développement d un jeu : la détection de collision et le raycasting (tracé de

Plus en détail

CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES

CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES CHAMPIONNAT DE FRANCE SAISON 2012 ANNEXE PENDULAIRES MULTIAXES AUTOGIRES Porte-avions Les terrains officiels de départ et d'arrivée sont des rectangles de 100 m x 20 m, des "porte-avions" délimités par

Plus en détail

L entretien de réprimande Définition, But et objectif

L entretien de réprimande Définition, But et objectif L entretien de réprimande ème année SIGF 4 Réalisé par : HASSOU Salma LACHGAR Amina Année universitaire : 2012/2013 INTRODUCTION Vous est-il déjà arrivé de faire prendre conscience à l un de vos proches

Plus en détail

j. Obstruction k. Obstruction sur le gardien l. Contact m. Glissades n. Donner du coude o. Avoir fait trébucher p. Double-échec 6.

j. Obstruction k. Obstruction sur le gardien l. Contact m. Glissades n. Donner du coude o. Avoir fait trébucher p. Double-échec 6. Livre des règlements Version Automne 2015 Table des matières 1. Section A Fondements de la L.H.C.L. a. Temps de jeu b. Violence c. Rudesse d. Début du match e. Système de pointage pour les équipes f. Bris

Plus en détail

FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT

FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT FICHE FORMATION BREVET FEDERAL ANIMATEUR 1 CANNE DE COMBAT ELEMENTS TECHNIQUES 1. Le salut Le salut traditionnel, gage de respect et de courtoisie vis à vis de son partenaire, ou du public! «En place pour

Plus en détail