Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat"

Transcription

1 African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Original : Français Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat Echange des connaissances, d expériences et de perspectives Un Séminaire Panafricain de Renforcement des Capacités Aide-Mémoire Tanger (Maroc) 8 10 février 2010 Innov

2 Justification Introduire les réformes est un processus long, complexe et coûteux. Il est long parce qu il nécessite une planification à court, à moyen et à long terme. Il est complexe parce qu il exige un dynamisme et une mobilisation des énergies et des ressources sous la conduite d un leadership efficace. Les réformes sont aussi coûteuses du fait qu elles nécessitent un budget propre correspondant au volume du travail à accomplir. Conduire les réformes nécessite, avant tout, une vision claire des objectifs à atteindre et une planification stratégique de l ensemble des actions à mener. Il s agit non seulement de mobiliser les équipes vers un idéal, mais aussi et surtout, d avoir des stratégies efficaces et des mécanismes appropriés pour supporter ces réformes ou ces changements. En fait, envisager les réformes signifie, mettre en question l existant et tracer les voies vers de nouvelles perspectives jugées meilleures. Les réformes peuvent s agir soit de transformer, restructurer et innover ce qui existe, soit de refaire ou re-inventer sous une autre forme. Concevoir et mener une réforme nécessite, de ce fait, non seulement une inspiration, mais également une vision stratégique des capacités institutionnelles et un leadership confirmé. Une réforme est une entreprise gigantesque dont la réussite dépend en grande partie de l engagement et de la capacité de son leadership. En Afrique et depuis la période des indépendances, les réformes administratives et institutionnelles ont toujours figuré parmi les priorités des gouvernements. C est ainsi que, presque tous les pays ont un ministère et/ou une commission en charge des réformes. Cependant, en réalité, avec très peu d exceptions, les réformes n ont jamais été un enjeu. Elles n ont jamais mobilisé les ressources nécessaires ou influencé l agenda gouvernemental. La mise en œuvre effective des réformes a toujours été handicapée par de nombreux obstacles, notamment les suivants : vision stratégique, globale et nationale des réformes sous l inspiration d un leadership participatif et dynamique. De nombreuses réformes sont conçues sans une vision claire de la direction à suivre et sans une stratégie efficace des interventions à mener. Egalement, certaines réformes manquent la portée globale et nationale des actions à mener. Cette limitation au niveau de la conception des réformes ne permet pas de cerner tous les aspects à changer ou réformer. Un projet ou programme de réforme devrait refléter l ensemble des problèmes ou goulot d étranglement du pays pour pouvoir envisager les changements nécessaires à introduire en vue d atteindre les objectifs de développement ; planification stratégique. Le manque de vision claire de l ensemble d innovations à introduire ne permet pas aussi de procéder à une planification effective des réformes. La majorité des réformes se limite à court terme, au lieu de viser le moyen et le long terme. Une planification stratégique devrait non seulement opérer un choix judicieux entre les différentes actions à mener et leur échelonnement dans le temps, mais également mobiliser les ressources suivant le plan et le calendrier de réalisation des réformes ; 2

3 continuité dans le leadership. Le changement fréquent et souvent imprévu des responsables des programmes de réformes est un obstacle majeur aux réformes. Les réformes étant une entreprise à portée nationale, devrait avoir une équipe de leadership composée de compétences diverses dont la continuité devrait être assurée sans préjudice aux programmes de réformes ; réformes pour le développement national. Les réformes devraient servir d u n outil de changement et d amélioration des conditions de vie des populations et aussi du développement national. Les réformes devraient en outre être conçues pour soutenir l action du gouvernement, accompagner les efforts de la société civile, faciliter le travail du secteur privé et améliorer l environnement des affaires. Les réformes ne sont pas à mener dans les bureaux mais plutôt sur le terrain pour accompagner les efforts de développement de tous les intervenants nationaux ; capacités et portée des réformes. Pour réussir et avoir un impact dans les pays, les réformes devraient avoir une dimension nationale et devraient impliquer tous les services et toutes les institutions de l Etat, le secteur privé et la société civile. Pour ce faire, des capacités institutionnelles, humaines, financières et matérielles venant de tous ces intervenants devraient être mobilisées pour soutenir les réformes. Les réformes ne devraient pas être considérées comme étant la responsabilité d un seul ministère. C est au contraire l action de l ensemble des acteurs du développement qui doivent conjuguer leurs efforts d amélioration, de changement et de développement. Tous ces défis et beaucoup d autres indiquent qu en Afrique, la mise en œuvre effective des réformes se heurte encore à de nombreux obstacles. Sans une vision différente des réformes et sans de nouvelles approches pour mener ces changements, les programmes de réformes continueront à exister, mais sans majeurs effets dans les pays. C est en considérant cette situation et les différents défis que posent la mise en œuvre des programmes de réformes dans le continent que le Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) a décidé d organiser, en collaboration avec ses partenaires, ce séminaire qui s adresse aux responsables des programmes, et projets de réformes de l administration publique et des institutions de l Etat. Le but du séminaire est de repenser les méthodes actuelles de conception, de coordination et de pilotage des réformes et d examiner de nouvelles approches basées sur la vision et les objectifs de développement économique et social des pays. Il s agit en fait de re-orienter les réformes et les adapter aux besoins et nécessités de développement. Pour atteindre ce but, le séminaire sera concentré au tour des questions suivantes : comment les réformes peuvent-elles servir d un outil stratégique pour accomplir les missions et les objectifs du gouvernement. En d autres termes, comment faire en sorte que les programmes et les projets de réformes servent de base ou d appui à la mise effective des aspirations du gouvernement. L objectif des réformes serait alors de transformer, restructurer, innover ou re-inventer toute structure ou toute procédure afin de faciliter la mise en œuvre de l action gouvernementale ; comment les réformes peuvent-elles stimuler, encourager et soutenir le développement du secteur privé ou les affaires. Egalement, comment les réformes 3

4 peuvent-elles assainir l environnement économique et faciliter ainsi les investissements et le développement des entreprises. Les réformes seraient alors à mener en collaboration avec le secteur privé pour identifier ensemble les obstacles, les défis et les opportunités en vue d améliorer la performance du secteur privé ; comment les réformes peuvent-elles améliorer la vie et le bien-être des populations. Autrement dit, quelles réformes faudra-t-il mener pour que les populations aient l accès facile aux services de l Etat et qu elles bénéficient des retombées de l action du gouvernement et du secteur privé. Les réformes devraient servir, dans ce cas, à résoudre les problèmes concrets et réels des populations ; comment les réformes peuvent-elles frayer les voies vers un développement économique solide et équilibré dans les pays. En d autres termes, comment les réformes peuvent-elles accompagner la mise en œuvre effective de la vision et des objectifs de développement national. Dans ce contexte, l objectif des réformes serait d examiner l ensemble des mécanismes concourant à la réalisation de la vision du développement à court, moyen et long terme, renforcer les capacités des structures qui conviennent, restructurer celles dont les besoins se font sentir et enfin éliminer celles qui peuvent empêcher l accomplissent des objectifs ; comment les réformes peuvent-elles servir à contrer les effets de la crise économique et financière et préparer les services et les institutions à la période d après crise. Quelles réformes faudra-t-on mener pour stimuler la reprise de l économie et préparer les services publics et les institutions étatiques à soutenir la relance économique et sociale. En examinant ces différentes questions, les participants seront mieux préparés à revoir les pratiques actuelles de réformes et à introduire de nouvelles stratégies qui cadrent mieux avec les défis actuels et les complexités des programmes de réformes dans le secteur public. Comme on peut le constater, le séminaire servira d une plate forme de réflexion, de concertation et de travail en vue des solutions concrètes aux préoccupations actuelles des réformes dans l ensemble des pays Africains. Objectifs L objectif principal du séminaire est d examiner, d une façon objective et comparative les systèmes actuels de réformes de l administration et des institutions de l Etat, et se pencher sur de nouvelles stratégies et approches de conception, de coordination et de pilotage des réformes. Il s agit d exposer les participants aux nouvelles tendances et orientations des programmes de réformes, d innovation, de modernisation et de re-invention de l administration publique et des institutions étatiques. Les objectifs spécifiques sont les suivants : Echanger les connaissances, les expériences et les visions sur les programmes et projets de réformes de l administration publique et des institutions de l Etat en Afrique et ailleurs ; Examiner les différentes tendances et les innovations dans le processus de réformes ; 4

5 Réfléchir et se concerter sur les approches appropriées et effectives à mettre en place pour réformer, restructurer et moderniser l ensemble du secteur public ; Renforcer les capacités, les compétences et le leadership dans la conduite des réformes en Afrique ; Raffermir et renforcer la collaboration entre pays Africains dans le domaine des réformes administratives et institutionnelles. Contenu du programme (sous-thèmes) Le séminaire traitera les sujets ci-après : 1) Vers une nouvelle gouvernance des services publics et des institutions de l Etat : révision et formulation de nouvelles missions et de nouvelles interventions des services publics et des institutions de l Etat ; leur adaptation et leur orientation aux besoins et contextes actuels du gouvernement et de la population ; l approche participative et inclusive de développement fondée sur la diversité, le partenariat public/privé/société civile, etc. 2) Place et rôle des organisations chargées des réformes, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat dans le développement national : révision, élargissement et renforcement des missions assignées aux organes en charge des réformes ; coordination, partenariat, décentralisation et responsabilisation des processus des réformes ; renforcement des capacités institutionnelles, humaines et financières des organes en charge de réformes. 3) Stratégies et mécanismes de conduite des réformes complexes : étude et évaluation de la complexité et de la portée du système ou du processus à réformer, en tenant compte des enjeux institutionnelles, économiques, sociaux ou politiques ; formulation participative de la vision, des stratégies et des objectifs des réformes à mener en fonction de la complexité du problème et du programme national de développement ; planification stratégique des actions à mener, des ressources à mobiliser et du partenariat à envisager avec les acteurs. Renforcement des capacités de leadership, de coordination, de pilotage, de gestion, d évaluation et de suivi de la mise en œuvre des interventions ; Evaluation des impacts des programmes/projets de réformes sur le terrain. 4) A la recherche du rapport coût/efficacité/performance/résultats des services publics et des institutions étatiques : grande importance à l évaluation de la performance et des résultats des services, des institutions et du personnel ; 5

6 établissement des contrats de performance et des résultats pour les services et le personnel ; réussite basée sur le mérite, la productivité, la compétence, les capacités et les résultats ; budget/financement basé sur la performance et les résultats. 5) L importance des connaissances dans la performance et les résultats : Participants o centralité des connaissances dans la bonne performance, la productivité et les résultats ; o nécessité de développer l expertise (connaissances) à travers la formation, le perfectionnement et la créativité ; o financement/budget pour l acquisition des connaissances. Le séminaire est organisé à l intention des hauts responsables chargés de concevoir, de coordonner et de piloter les programmes de réformes de l administration publique et des institutions de l Etat. Il s agit particulièrement de ceux qui suivent : Présidents des commissions nationales de la fonction publique et de réformes de l administration publique et des institutions de l Etat ; Secrétaires Généraux des Ministères en charge de réformes, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat ; Directeurs Généraux et Directeurs chargés des programmes de réformes ; Directeurs Généraux des Ecoles Nationales d Administration ; Institutions partenaires au niveau régional et international travaillant dans le domaine du séminaire. Personnes ressources Le séminaire sera animé par des personnalités expérimentées, ayant des compétences pratiques dans le domaine des réformes, d innovation et de modernisation de l administration publique et des institutions étatiques. Leur rôle consiste à introduire les sujets, à conduire les débats et à participer aux discussions qui concernent tous les points du programme. Leur apport est également sollicité dans l élaboration des conclusions et des recommandations du séminaire. Méthodologie Le séminaire étant une réunion de réflexion, de concertation et de travail. La méthode participative sera utilisée. Après introduction des sujets par les personnes ressources, les participants apporteront leurs contributions sous forme de questions, commentaires ou informations supplémentaires par des exemples concrets. Les travaux du séminaire seront organisés en séance plénière dont les méthodes actives de présentations seront utilisées, comme le Power Point, etc Les participants présenteront également quelques exemples des réformes menées dans leurs pays respectifs. 6

7 Résultats attendus En organisant ce séminaire, l objectif majeur est d amener les participants à examiner de nouvelles stratégies pour réussir les réformes. Il est de ce fait attendu qu à la fin du séminaire, les participants soient mieux préparés à mener des réformes qui soutiennent le développement des pays. En outre, à travers ce séminaire, les participants auront des outils, des stratégies et des approches qui leur permettront, au retour dans leurs pays respectifs, de revoir le système de réformes qui existe et y apporter les changements nécessaires pour leur réussite. Il est également attendu qu après ce séminaire, les participants auront renforcés leurs capacités de leadership dans le domaine de réformes, ce qui leur permettra de mieux conduire les réformes dans leurs pays respectifs. Un rapport sera rédigé à la fin du séminaire pour publication et dissémination. Frais d Inscription Conformément à la décision de la 47 ème Session du Conseil d Administration du CAFRAD, tenue à Tanger (Maroc) le 29 Juin 2009, les participants paieront une somme forfaitaire de US$ 300 (trois cents U.S. dollars) ou 250 Euros (deux cent cinquante Euros) chacun. Cette somme est à payer au moment de l inscription au début des travaux. Lieu : Tanger (Maroc). Date : 8 10 Février Durée : Trois jours. Langues de travail : Français et Anglais. Pour plus d informations, nous contacter à l adresse suivante : CAFRAD, B.P. 310, TANGER MAROC. Tél. (212) // GSM (212) Fax (212) Site Web: = := := := := := := 7

La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de l état et des politiques économiques et sociales en Afrique:

La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de l état et des politiques économiques et sociales en Afrique: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation Hanns Seidel Original : français La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de

Plus en détail

Séminaire sur les nouvelles stratégies de négociations sociales et de partenariat avec les acteurs sociaux

Séminaire sur les nouvelles stratégies de négociations sociales et de partenariat avec les acteurs sociaux African Training and Research Centre in Administration for Development المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Séminaire sur la Gestion des Ressources Humaines en Afrique Défis pour le Troisième Millénaire. Aide Memoire

Séminaire sur la Gestion des Ressources Humaines en Afrique Défis pour le Troisième Millénaire. Aide Memoire African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Par. Simon Mamosi LELO. CAFRAD - Tanger (Maroc)

Par. Simon Mamosi LELO. CAFRAD - Tanger (Maroc) SESSION 7 DISCUSSION PAPER 1 Liens de collaboration, de partenariat et de travail en réseau pour promouvoir le professionnalisme dans le secteur public et la mise en œuvre de la Charte Africaine des valeurs

Plus en détail

AIDE-MEMOIRE. 6 8 mars 2006 Tanger ( Maroc) Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

AIDE-MEMOIRE. 6 8 mars 2006 Tanger ( Maroc) Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Département des Nations Unies pour les Affaires Economiques et Sociales Séminaire Régional sur l Amélioration de l Administration

Plus en détail

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements

Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement La République de Madagascar Forum Pan-Africain des Secrétaires Généraux de Gouvernements Thème : Les Nouvelles Approches

Plus en détail

Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles

Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A CANDIDATURE Recrutement de Consultants

Plus en détail

Plan d'action Africain pour l'efficacité du Développement Priorités de la Coopération au Développement. Préambule

Plan d'action Africain pour l'efficacité du Développement Priorités de la Coopération au Développement. Préambule Plan d'action Africain pour l'efficacité du Développement Priorités de la Coopération au Développement Préambule Le Plan d'action africain pour l'efficacité du développement avec des priorités clés pour

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales

Place et rôle de l Afrique dans les processus de négociations internationales Ministère de la modernisation des secteurs publics Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Ecole Nationale d Administration Fondation Hanns Seidel Original :

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION. «Renforcement des Capacités : Le Rôle du Facteur Humain»

NOTE DE PRESENTATION. «Renforcement des Capacités : Le Rôle du Facteur Humain» NOTE DE PRESENTATION SEMINAIRE - ATELIER SUR LE THEME : «Renforcement des Capacités : Le Rôle du Facteur Humain» CONTEXTE ET ENJEUX Le bilan de plusieurs décennies d assistance et plus précisément, de

Plus en détail

Termes de Référence. Date du début de la prestation: 3 Aout 2015 / Date de fin de la prestation: 4 Septembre 2015

Termes de Référence. Date du début de la prestation: 3 Aout 2015 / Date de fin de la prestation: 4 Septembre 2015 Termes de Référence Coaching et partage de feedback 360 (en français) pour les participants à la formation «LATIC : Leadership Africain dans les TIC» (Edition francophone d ALICT) Type de contrat: consultation

Plus en détail

APPUI INSTITUTIONNEL POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES DU MINISTERE D ETAT, MINISTERE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT

APPUI INSTITUTIONNEL POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES DU MINISTERE D ETAT, MINISTERE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT Cellule d Analyse de Politiques Economiques du CIRES APPUI INSTITUTIONNEL POUR LE RENFORCEMENT DES CAPACITES DU MINISTERE D ETAT, MINISTERE DU PLAN ET DU DEVELOPPEMENT RAPPORT DE FORMATION THEME : INTELLIGENCE

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - Evaluation en microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - appuis Ingénierie aux projets/programme informatique

Plus en détail

REsolutions to Fund Cities

REsolutions to Fund Cities Supporting local authorities to access funding REsolutions to Fund Cities Rethinking Economic Solutions to Sustainably Fund Local Development REsolutions soutient la Campagne Urbaine Mondiale Résumé REsolutions,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE DES CHEFS DES PROJETS DE L OFPA

TERMES DE REFERENCE DES CHEFS DES PROJETS DE L OFPA TERMES DE REFERENCE DES CHEFS DES PROJETS DE L OFPA SOMMAIRE I. Contexte II. Statut III. Missions et profils A. Exigences communes à tous les Chefs de Projets 1. Etre en mesure de concevoir et de piloter

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT COORDINATEUR/ CHEF D EQUIPE DES CONSULTANTS POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE DES PAYS DE LA REGION DES GRANDS

Plus en détail

Termes de Référence (TDR) du

Termes de Référence (TDR) du 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) du Séminaire de formation à la planification

Plus en détail

AFRICAN UNION UNION AFRICAINE

AFRICAN UNION UNION AFRICAINE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Remarques introductives du Dr Jean PING Président de la Commission de l Union africaine à l ouverture de la 11 ème Réunion du Mécanisme de Coordination Régionale

Plus en détail

Document d analyse sur le Suivi et l examen du Programme de Développement pour l après-2015 11 mai 2015

Document d analyse sur le Suivi et l examen du Programme de Développement pour l après-2015 11 mai 2015 Document d analyse sur le Suivi et l examen du Programme de Développement pour l après-2015 11 mai 2015 Introduction Le présent document d analyse met en exergue quelques éléments clés du suivi et de l

Plus en détail

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE»

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE» Manuel de mise en œuvre de la communication pour le changement social et comportemental (CCSC) à destination des adolescents en milieu urbain en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR) Organisation

Plus en détail

Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA)

Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA) Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA) PLACE ET RÔLE DE L ADMINISTRATION - DE LA FONCTION PUBLIQUE - DANS LA MISE EN ŒUVRE DES MISSIONS DE L ETAT ET DE LA VISION NATIONALE DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5517700 Fax: (251-11) 5517844 AVIS DE VACANCE DE POSTE DEPARTEMENT DE L ADMINISTRATION ET DE LA

P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5517700 Fax: (251-11) 5517844 AVIS DE VACANCE DE POSTE DEPARTEMENT DE L ADMINISTRATION ET DE LA AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5517700 Fax: (251-11) 5517844 www.au.int AD8621 AVIS DE VACANCE DE POSTE CHEF DU DEPARTEMENT DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

Cadre de Partenariat Stratégique 2014-2017 entre la Banque mondiale et le gouvernement du Maroc. Cadre proposé du CPS

Cadre de Partenariat Stratégique 2014-2017 entre la Banque mondiale et le gouvernement du Maroc. Cadre proposé du CPS Cadre de Partenariat Stratégique 2014-2017 entre la Banque mondiale et le gouvernement du Maroc Cadre proposé du CPS Introduction Le Cadre de Partenariat Stratégique (CPS) définit les priorités de développement

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LES ACTIVITES DE FORMATION EN ETHIQUEPROFESSIONNELLE POUR LES FONCTIONNAIRES D AUJOURD HUI PROJET DE CD-ROM POUR L AFRIQUE.

SEMINAIRE SUR LES ACTIVITES DE FORMATION EN ETHIQUEPROFESSIONNELLE POUR LES FONCTIONNAIRES D AUJOURD HUI PROJET DE CD-ROM POUR L AFRIQUE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administrative pour le Développement Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales SEMINAIRE SUR LES ACTIVITES DE FORMATION EN ETHIQUEPROFESSIONNELLE

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

Conférence Panafricaine de Haut Niveau

Conférence Panafricaine de Haut Niveau African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable Forum sur la Coopération pour le Développement 2012 Symposium préparatoire de haut niveau «Construire un avenir durable Partenaires dans la Coopération au Développement» Brisbane, Australie, 14-15 Mai

Plus en détail

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe

Plan d'action de la 2ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe Plan d'action de la ème phase du projet de coopération franco-chinois sur la gestion intégrée des ressources en eau de la Haihe 1. Objectifs Sur le long terme, le projet vise à consolider une démarche

Plus en détail

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape

Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick. Rapport d étape Plan d action pour un nouveau système de gouvernance locale au Nouveau-Brunswick Rapport d étape Introduction Depuis les derniers grands changements qui datent de près d un demi-siècle, le gouvernement

Plus en détail

VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES

VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES VÉRIFICATION DU PROGRAMME NATIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES ARCHIVES RAPPORT DE VÉRIFICATION JUIN 2010 Bibliothèque et Archives Canada Page 2 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ 4 1.0 DESCRIPTION DU PROGRAMME 6 1.1

Plus en détail

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence

PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION 2014 : Appel à propositions et termes de référence Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education Educational Research Network for West and Central Africa PROGRAMME ROCARE DES SUBVENTIONS POUR LA REHCERCHE EN EDUCATION, 9 ième EDITION OU EDITION

Plus en détail

UNEP/AMCEN/13/9. Projet de stratégie de communication de la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement en matière de changement climatique

UNEP/AMCEN/13/9. Projet de stratégie de communication de la Conférence ministérielle africaine sur l'environnement en matière de changement climatique Distr. : générale 6 avril 2010 AMCEN AU Conférence ministérielle africaine sur l environnement Français Original : anglais Treizième session Bamako, 21-25 juin 2010 Point 3 de l ordre du jour provisoire

Plus en détail

NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE

NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE Distr.: GÉNÉRALE E/ECA/STATCOM/3/5 21 octobre 2011 NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE FRANÇAIS Original: ANGLAIS Troisième réunion de la Commission africaine

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt Recrutement d

Plus en détail

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» ****

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» **** Termes de référence «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» Contexte général **** La mobilisation nationale autour des réformes entamées depuis 2000 dans le secteur de l éducation,

Plus en détail

RAPPORT D ASSURANCE PROCESSUS POUR PROMOUVOIR ET RENDRE DISPONIBLE LE PATRIMOINE DOCUMENTAIRE

RAPPORT D ASSURANCE PROCESSUS POUR PROMOUVOIR ET RENDRE DISPONIBLE LE PATRIMOINE DOCUMENTAIRE RAPPORT D ASSURANCE PROCESSUS POUR PROMOUVOIR ET RENDRE DISPONIBLE LE PATRIMOINE DOCUMENTAIRE FONCTION DE LA VÉRIFICATION INTERNE DIRECTION DE LA VÉRIFICATION ET DE L ÉVALUATION Mars 2012 Table des matières

Plus en détail

Administration : rapport de situation

Administration : rapport de situation COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-huitième réunion Point 4.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC18/2 8 mai 2013 Administration : rapport de situation Rapport

Plus en détail

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Texte allemand : EQM/Misereor, janvier 2012 Traduction : Service des langues de MISEROR, mars 2012 Ce document

Plus en détail

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION

CABINET COMPTABLE ET DE GESTION CABINET COMPTABLE ET DE GESTION Audit Appui - en Evaluation microfinance, - Etude renforcement sectorielle des - Appuis capacités, et Conseils audit, - Ingénierie appuis aux informatique projets/programme

Plus en détail

E/CN.6/2012/CRP.7. Résumé de l animateur. 29 mars 2012 Français Original : anglais

E/CN.6/2012/CRP.7. Résumé de l animateur. 29 mars 2012 Français Original : anglais 29 mars 2012 Français Original : anglais Commission de la condition de la femme Cinquante-sixième session 27 février-9 mars 2012 Point 3 a) ii) de l ordre du jour Suivi de la Quatrième Conférence mondiale

Plus en détail

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud

FIC/Inf.1 15 juin 2011. Le Cap, Afrique du Sud FIC/Inf.1 15 juin 2011 Le Cap, Afrique du Sud ELABORATION D EXPOSES DIDACTIQUES POUR LE FORUM DES PARTENARIATS 2012 Note : ce document d information sera présenté dans la rubrique «Questions diverses»

Plus en détail

Projet d Aide-Mémoire

Projet d Aide-Mémoire Renforcement des capacités de gestion des ressources humaines de la fonction publique en Afrique Atelier sur le Renforcement des Capacités sur L innovation et l évaluation de la performance dans la fonction

Plus en détail

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA Jérôme GUERIF Formation permanente nationale Vocal : +33 (0)4 32 72 2951 E-mail : Jerome.Guerif@avignon.inra.fr CAHIER DES CHARGES FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES FUTURS RESPONSABLES DE L INRA Contact

Plus en détail

Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement

Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement F CDIP/4/8/REV/TOR ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 20 OCTOBRE 2010 Mandat concernant l examen des activités d assistance technique de l OMPI dans le domaine de la coopération pour le développement établi par

Plus en détail

Protocole d Accord de Coopération. Entre. Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS)

Protocole d Accord de Coopération. Entre. Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS) COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL AGENCE PANAFRICAINE DE LA GRANDE MURAILLE VERTE Protocole d Accord de Coopération Entre Le Comité Permanent Inter-Etats de Lutte

Plus en détail

Master Management des ressources humaines et organisation

Master Management des ressources humaines et organisation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management des ressources humaines et organisation Université Jean Moulin Lyon 3 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail

Vers des investissements économiquement juste, écologiquement viable et socialement responsable :

Vers des investissements économiquement juste, écologiquement viable et socialement responsable : Vers des investissements économiquement juste, écologiquement viable et socialement responsable : Commentaires d IIDD sur les nouveaux Principes pour un investissement responsable dans l agriculture et

Plus en détail

Initiative allemande BACKUP pour l éducation en Afrique

Initiative allemande BACKUP pour l éducation en Afrique Initiative allemande BACKUP pour l éducation en Afrique Un partenaire pour assurer une éducation de qualité pour tous en Afrique «Je n ai jamais encore rencontré de donateur comme celui-ci : il écoute

Plus en détail

Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O

Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O révisée PROJET Table des matières de la Stratégie 2O15-2O2O O1. Sommaire 5 O2. Introduction et contexte 7 2.1 Le cadre institutionnel québécois et la stratégie gouvernementale de développement durable

Plus en détail

CADRE DE REFERENCE POUR UNE POSITION AFRICAINE COMMUNE

CADRE DE REFERENCE POUR UNE POSITION AFRICAINE COMMUNE CADRE DE REFERENCE POUR UNE POSITION AFRICAINE COMMUNE RESULTATS DE L ATELIER DE VALIDATION DES NOTES D ORIENTATION REGIONALES SUR LES RELATIONS ENTRE LES USA ET L AFRIQUE TENU A ADDIS 21 juillet 2014

Plus en détail

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays

(Communiqué) Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le plus bas au pays (Communiqué) L insuffisance de financement chronique menace les collèges, les étudiants, les employeurs et l économie de l Ontario Le soutien au financement par étudiant des collèges de l Ontario est le

Plus en détail

VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL DU NOUVEAU-BRUNSWICK PLAN STRATÉGIQUE 2014-2020

VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL DU NOUVEAU-BRUNSWICK PLAN STRATÉGIQUE 2014-2020 VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL DU NOUVEAU-BRUNSWICK PLAN STRATÉGIQUE 2014-2020 Plan stratégique 2014-2020 En décembre 2010, M me Kim MacPherson a été nommée vérificatrice générale de la province du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche Le RBA du PNUD et l UNITAR - soutenir les priorités stratégiques de développement de l Afrique Alors que nous nous approchons de la nouvelle année, il est important de méditer ce qui a été accompli. Tout

Plus en détail

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN DEVELOPPEUR PHP/MySQL POUR LA REALISATION D UNE PLATEFORME DE GESTION DES ACTIVITES DE FORMATION

Plus en détail

Évaluation : rapport annuel

Évaluation : rapport annuel CONSEIL EXÉCUTIF EB137/7 Cent trente-septième session 8 mai 2015 Point 8.2 de l ordre du jour provisoire Évaluation : rapport annuel 1. Le Conseil exécutif à sa trente et unième session a approuvé la politique

Plus en détail

GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES

GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES Service des ressources humaines 2015 GUIDE DE GESTION DE LA PERFORMANCE DES CADRES ORIENTER MOBILISER ÉVALUER 1 TABLE DES MATIÈRES Ce guide vise à familiariser tous les employés cadres de la Ville de Montréal

Plus en détail

Les niveaux de changement d ISF

Les niveaux de changement d ISF Les niveaux de changement d ISF Les défis du développement international sont multidimensionnels. Le pouvoir, l interconnectivité, la géographie, le comportement humain, l économie, et d autres éléments

Plus en détail

Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) RAPPORT

Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) RAPPORT Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification (HCEFLCD) RAPPORT Mission d information et de travail en matière d intégration de l égalité de genre dans la politique interne

Plus en détail

CANEVAS DE DEMANDE DE SUBVENTION. AWDF finance les projets relatifs aux domaines d intervention suivants :

CANEVAS DE DEMANDE DE SUBVENTION. AWDF finance les projets relatifs aux domaines d intervention suivants : CANEVAS DE DEMANDE DE SUBVENTION Le Fonds Africain pour le Développement de la Femme (AWDF) finance les organisations locales, nationales, sous-régionales et régionales en Afrique qui œuvrent en vue de

Plus en détail

MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS

MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS MODÈLE POUR LA GESTION DES PROJETS 1: Développement conceptuel 5: Surveillance, évaluation et suivi 2: Développement détaillé 4: Préparation d'un rapport et communication 3: Mise en oeuvre ÉTAPE 1 : DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM. NOTE D INFORMATION sur le GAFSP

GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM. NOTE D INFORMATION sur le GAFSP GLOBAL A GRICULTURE and FOOD S ECURITY PROGRAM NOTE D INFORMATION sur le GAFSP Présentée par Ndiogou Fall Comité de pilotage GAFSP Aout 2010 1 La crise alimentaire de 2008 a relancé le débat sur la situation

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

18ème Edition des Journées Africaines des Ressources Humaines «JARH 2014»

18ème Edition des Journées Africaines des Ressources Humaines «JARH 2014» 18ème Edition des Journées Africaines des Ressources Humaines «JARH 2014» Organisée par l Association Malienne des Gestionnaires des Ressources Humaines (AMAGRH) En collaboration avec : La Confédération

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP Mission menée par M. Djibo Bagna, PCA du ROPPA et membre du Comité de pilotage du GAFSP Du 08 au 11 septembre 2012 1 PLAN DU RAPPORT ABREVIATIONS...

Plus en détail

Séminaire sur les nouvelles stratégies de négociations sociales et de partenariat avec les acteurs sociaux

Séminaire sur les nouvelles stratégies de négociations sociales et de partenariat avec les acteurs sociaux African Training and Research Centre in Administration for Development Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Négoc.II/2011 Original : Français Séminaire sur

Plus en détail

Réseau habitat et francophonie Congrès de Gatineau. Synthèse des échanges de la 46 e conférence du RHF. 19 juin 2013. Les objectifs de la conférence

Réseau habitat et francophonie Congrès de Gatineau. Synthèse des échanges de la 46 e conférence du RHF. 19 juin 2013. Les objectifs de la conférence Réseau habitat et francophonie Congrès de Gatineau Synthèse des échanges de la 46 e conférence du RHF 19 juin 2013 Les objectifs de la conférence La conférence de Gatineau visait à stimuler la discussion

Plus en détail

Comité des griefs des Forces canadiennes. Pour la période 2010-2011 à 2012-2013. Rapport sur les plans et les priorités

Comité des griefs des Forces canadiennes. Pour la période 2010-2011 à 2012-2013. Rapport sur les plans et les priorités Comité des griefs des Forces canadiennes Pour la période 2010-2011 à 2012-2013 Rapport sur les plans et les priorités L'honorable Peter Gordon MacKay Ministre de la Défense nationale Table des matières

Plus en détail

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles D ACTION L A N Plan d action sur les infrastructures essentielles Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2009 No de cat. : PS4-66/2009F-PDF ISBN : 978-1-100-90319-4 Imprimé au Canada Table des matières

Plus en détail

17 et 18 Septembre 2015 Tunis, le Grand hôtel, Menzah VII

17 et 18 Septembre 2015 Tunis, le Grand hôtel, Menzah VII PLAIDOYER, REDEVABILITE ET DYNAMIQUES DE CHANGEMENT JOURNEES DE FORMATION ET DE PARTAGE D EXPERIENCES A L INTENTION DE LA SOCIETE CIVILE PROJET : «APPUI A L ETABLISSEMENT D UN SYSTEME NATIONALD INTEGRITE»

Plus en détail

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

Management des organisations

Management des organisations Management des organisations Concevoir une séquence pédagogique 1 Les étapes de la démarche 1 2 3 4 L analyse du (des) sous-thème(s) La recherche d informations La construction du cas pratique L exploitation

Plus en détail

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS

EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS EVALUATION DES SERVICES GUIDE A L INTENTION DE LA CHEFFE OU DU CHEF DE SERVICE ET DE SES COLLABORATRICES ET COLLABORATEURS Ce document présente la procédure d évaluation des services centraux de l UNIL

Plus en détail

Le PNRA prévoit 6 actions pour atteindre cet objectif :

Le PNRA prévoit 6 actions pour atteindre cet objectif : Termes de référence Consultant national en coordination du travail gouvernemental I. Information sur la mission Intitulé de la mission: Type de contrat : Lieu de la mission : Durée de la mission : Date

Plus en détail

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc.

Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. Mandat du Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie VIA Rail Canada inc. 1. OBJET Le conseil d administration a délégué au Comité sur la gouvernance, le risque et la stratégie les fonctions

Plus en détail

Institutionnalisation du modèle PNR à l étranger le cas de la Suisse

Institutionnalisation du modèle PNR à l étranger le cas de la Suisse Institutionnalisation du modèle PNR à l étranger le cas de la Suisse Crédit images : Netzwerk Schweizer Pärke Réseau des parcs suisses 01/2015 Quelle/Source: swisstopo (5704002947 1 La Suisse possède une

Plus en détail

Débat structuré sur le financement des résultats du Plan stratégique de l UNICEF, 2014-2017

Débat structuré sur le financement des résultats du Plan stratégique de l UNICEF, 2014-2017 27 juillet 2015 Original : anglais À titre d information Fonds des Nations Unies pour l enfance Conseil d administration Deuxième session ordinaire de 2015 8-10 septembre 2015 Point 5 de l ordre du jour

Plus en détail

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil?

Résumé. La transformation du système de crédit du Brésil. Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Que peuvent apprendre les pays africains de la croissance et du développement du Brésil? Résumé de recherche : Affectation de crédit pour l'investissement, la stabilité et la croissance : Leçons tirées

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience

La Validation des Acquis de l Expérience La Validation des Acquis de l Expérience Attention : Ces deux dispositifs s adressent uniquement aux salarié(e)s et aux bénévoles du réseau des MJC de Midi Pyrénées. L Institut de Formation à l Animation

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE

IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE AFRICAN DEVELOPMENT BANK GROUP IL EST TEMPS D ÉRADIQUER LA PAUVRETÉ ET L INÉGALITÉ EN AFRIQUE Steve Kayizzi-Mugerwa, économiste en chef et vice-président, Groupe de la Banque africaine de développement

Plus en détail

CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL

CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT LOCAL ADL- Rabat CONTRIBUTION DE L ADLR AU DEVELOPPEMENT LOCAL Octobre 2006 ADL, B.P. 6447, Rabat-Madinat Al Irfane 10.100, Al Massira III, Avenue Al Majd, Imb 14, Apt

Plus en détail

BCEFA BOURSES CANADIENNES pour l ÉDUCATION et la FORMATION en AFRIQUE

BCEFA BOURSES CANADIENNES pour l ÉDUCATION et la FORMATION en AFRIQUE BCEFA BOURSES CANADIENNES pour l ÉDUCATION et la FORMATION en AFRIQUE APERÇU DU PROJET Le programme des Bourses Canadiennes pour l Éducation et la Formation en Afrique (BCEFA) au Ghana, en Éthiopie, au

Plus en détail

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR)

Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) Association d Accueil aux Médecins et Personnels de Santé Réfugiés en France (APSR) POUVOIR EXERCER LA PHARMACIE EN FRANCE POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME NON COMMUNAUTAIRE ET POUR LES PHARMACIENS À DIPLOME

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT

DEVELOPPEMENT D INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT INSTITUT AFRICAIN DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE PLANIFICATION (IDEP) BANQUE ARABE POUR LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE EN AFRIQUE (BADEA) DEVELOPPEMENT D INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT ---------------------------------------------------------------

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Institut des sciences et techniques de l ingénieur

Plus en détail

SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT. 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie

SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT. 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie SEMINAIRE D'INFORMATION POUR LES MEMBRES AFRICAINS DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DU BIT 27-29 avril 2015, Addis-Abeba, Ethiopie Intervention du Président du Conseil d'administration, S.E. l'ambassadeur Apolinario

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques POLITIQUE SCIENTIFIQUE FEDERALE rue de la Science 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 www.belspo.be Fiche de projet pour les institutions publiques Cette fiche est remplie par une institution

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de la Commission de l UEMOA Ouagadougou, 05 Mars 2015 1

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le Sommet mondial sur la Société de l Information (SMSI)

Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le Sommet mondial sur la Société de l Information (SMSI) SMSI Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le SMSI Accra 2005 Union Africaine Commission économique pour l Afrique Conférence Régionale Préparatoire Africaine pour le Sommet mondial sur la Société

Plus en détail

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT)

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT) Partie I. Décisions du CMPP du 4 avril 2008 Page 1 sur 5 LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE () Quelles sont les missions

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA . TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES ECHANGES COMMERCIAUX INTRACOMMUNAUTAIRES POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE

Plus en détail

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA

EVALUATION FINALE AFR/017. Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la zone UEMOA EVALUATION FINALE AFR/017 Promotion de Secteurs financiers inclusifs dans la Zone UEMOA FICHE SYNTHETIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Union Economique et Monétaire Ouest

Plus en détail