REFLETS. Alaune. Persönliche Eindrücke. Fotoreportage. Dons &Events. Irak: chirurgie de la dernièrechance. Situation d urgenceautchad :MSF intervient

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REFLETS. Alaune. Persönliche Eindrücke. Fotoreportage. Dons &Events. Irak: chirurgie de la dernièrechance. Situation d urgenceautchad :MSF intervient"

Transcription

1 Olivier Jobard/Sipa Press REFLETS N 54 I Juin 2007 Michael Goldfarb/MSF Pages 2-3 Page 4 Alaune Irak: chirurgie de la dernièrechance Situation d urgenceautchad :MSF intervient Seite5 Persönliche Eindrücke Myriam Welliong, luxemburgische Krankenschwester für Anästhesie über ihren Einsatz in Rutshuru (DR Kongo) Kate Janossy /MSF Seite6-7 Fotoreportage Kolumbien: die Rückkehr ins Nichts Page 8 Dons &Events MEDECINS SANS FRONTIERES asbl I 68, ruedegasperich I L-1617 Luxembourg I tél I I CCPL LU

2 Alaune AHMED, 8ANS En octobre 2006 une voiture aexplosé près de chez lui, blessant plusieurs membres de sa famille. Il aperdu un oeil et aété amputé du pied gauche, et grièvement blessé au visage. «Lorsque nous avons été amenés àl hôpital, nous nous sommes retrouvés dans la même chambre, mon fils et moi, sans le savoir.ilétait tellement défiguré que je ne l ai pas reconnu. Cela aduré 3jours», raconte le père d Ahmed. «Pendant deux mois, ils ont essayé de soigner ses blessures au visage, mais l état de mon fils s aggravait. En décembre 2006, nous sommes arrivés àamman. Aujourd hui après 2opérations, il porte un masque pour cacher son visage défiguré. Il devra subir 3 autres opérations». Michael Goldfarb/MSF En raison de l insécurité et du fait que les travailleurs humanitaires sont directement pris pour cible, MSF retire son personnel international d Irak fin L aide se fera dorénavant «à distance» en se concentrant sur l assistance médicale d urgence aux blessés de guerre. Alors qu aujourd hui nous continuons ce programme, nous sommes aussi de retour en Irak. Frederik Matte /MSF Le docteur Rachid, coordinateur médical MSF,denationalité irakienne, en train de pratiquer une opération de chirurgie maxillo-faciale Renforcer les infrastructures hospitalières La situation dans les hôpitaux du pays est très précaire. D une part il yaunmanque criant de personnel médical, de nombreux médecins et paramédicaux ayant fui l Irak, d autre part les hôpitaux font face à une pénurie de matériel médical essentiel. Grâce au courage de notre personnel national irakien, nous parvenons depuis 2006 àapprovisionner plusieurs hôpitaux en matériel médical d urgence. «Étant donné l environnement au sein duquel ils évoluent et la nature de leurs activités, nos contacts et collègues irakiens sont confrontés au quotidien àdes risques de sécurité réels. Malheureusement, le fait d être en contact avec une organisation internationale telle que MSF ne fait qu accroître ces risques. En conséquence, MSF ne peut opérer qu en périphérie des régions touchées par la violence»,explique Erwin VanDer Borght, chef de mission de MSF en Irak. C est ce que nous faisons àamman, en Jordanie, où nous avons ouvert un projet pour la prise en charge de la chirurgie maxillo-faciale reconstructrice, la chirurgie plastique et orthopédique pour les victimes de cette guerre. Nous orientons également des patients vers des régions plus stables ou vers des pays voisins. JASSIM, 33 ANS En rentrant de son travail, Jassim aété pris dans une attaque au mortier.des éclats ont brisé ses deux jambes et engendré des coupures à la tête et la poitrine. «Al hôpital àbagdad où j ai été emmené, ils n ont pas pansé mes blessures, elles se sont infectées. J urinais dans une bouteille de Pepsi. La police et l équipe médicale demandaient de contacter ma famille pour qu elle paye mon hospitalisation. Je ne l ai pas fait, j avais peur qu elle soit tuée. J ai changé d hôpital après deux semaines. Un des docteurs m a parlé du programme MSF àamman. Je suis ici depuis décembre La prise en charge est très bonne». Michael Goldfarb/MSF 2

3 Irak: chirurgie de la dernièrechance. Apporterdel aide médicale d urgence Depuis peu, nos équipes internationales sont de retourenirak. Baséesdans deux hôpitaux d urgence en dehorsdelazone de violence, ellessedéploient dans les régions les plus sûres du pays pour améliorer l accès des blessés de guerre aux infrastructures hospitalières.les patients irakiens parcourent souvent de longues distancesàtravers le pays pour se faire soigner en raisonde l insécurité dans leur régiond origine ou, bien souvent, parce que les structures hospitalières ne sont plus opérationnelles. De plus, nous renforçons le système d orientation des patients mis en place fin 2006, nous assurons la formation du personnel, nous continuons àfournir du matériel médical et élaborons des plans de prise en charge d urgence. «Nous voulons également manifester notresolidaritéenverslepersonnelhospitalierirakienenmaintenant le contact avec des directeurs d hôpitaux et autres personnels hospitaliers qui poursuivent leurs activités dans des conditions extrêmement précaires»,dit Erwin VanDer Borght. FATIMA, 34 ANS Elle montre une photo d elleavant l explosion d un café Internet àbagdad en août 2006 qui a fait 20 morts. Elle aété grièvement blessée au bras, àlapoitrine et au visage. «Dans cette explosion, tout le monde aété tué. Pendant 2mois j ai été soignée dans un hôpital àbagdad. Ensuitej ai été transférée en Syrie. J ai subi trois opérations. Je ne sais pas si je retravaillerai un jour car j ai beaucoup de mal à bouger mon bras. Ici àamman je suis bien, je peux oublier Bagdad». Michael Goldfarb/MSF 3

4 Les déplacés vivent dans des conditions extrêmes de précarité. Situation d urgenceautchad: MSF intervient. Olivier Jobard/Sipa Press Dans l est du Tchad, les camps de réfugiés ayant fui le Darfour voisin font partie du paysage. Sans être enviable, la situation des réfugiés soudanais s est pourtant améliorée en 3ans grâce àl appui de nombreuses organisations d aide humanitaire. Pourtant, aujourd hui, une nouvelle crise se développe. Cette fois, ce sont les populations autochtones qui en sont les victimes. Tchadiens menacés dans leur propre pays, ils sont villageois àfuir le conflit qui oppose les forces gouvernementales àdes groupes rebelles, dans une région qui est également le théâtre d affrontements entre milices tchadiennes et soudanaises. Face àcette urgence qui s intensifie, MSF renforce ses activités sur place avec 4priorités: les soins, la nourriture, l eau et les abris. Accès aux soins de santé L arrivée de la saison des pluies fin juin coïncide avec une recrudescence des cas de malaria, des maladies respiratoires aiguës et diarrhéiques épidémiques. Les centres de santé et hôpitaux publics sont incapables de répondre aux besoins cumulés des déplacés et des résidents. MSF est sur le point de renforcer les structures hospitalières existantes et d installer de nouvelles structures pour faire face àlasituation. Frederik Matte /MSF 4 MSF approvisionne en eau, nourriture et abris les populations déplacées àl est du Tchad et renforce son appui médical. Remi Vallet /MSF Prise en charge de la malnutrition AGoz Beïda, zone de regroupement principal des déplacés, la situation est particulièrement critique. Une enquête menée fin mai révèle que dans cette zone un enfant sur cinq souffre de malnutrition aiguë et que le taux de mortalité pour la période du 30 mars au 20 mai est catastrophique. MSF s apprête à distribuer plus de tonnes de farine enrichie, soit un apport supplémentaire de 500kcal/jour pour personnes pendant 3mois. L ouverture d une unité pédiatrique pour prendre en charge les cas les plus graves de malnutrition est également imminente. ADogdoré, chaque enfant de moins de 5ans (environ 6.000) areçu de MSF pour un mois 30 sachets de pâte d arachide enrichie en vitamines et micro-nutriments. Distribution d eau et d abris Autour des villes, les déplacés se sont installés dans des huttes sommaires en paille, qui ne résisteront pas àlasaison des pluies. Il faut d urgence des bâches et des tentes. Mais les localités qui les accueillent ne sont pas préparées àabsorber un tel flux de population. AGoz Beïda, on recense résidents pour déplacés. ADogdoré ce sont habitants pour déplacés. Les points d eau ne suffisent plus àapprovisionner tout le monde. Les puits traditionnels s assèchent et ne délivrent plus qu une eau boueuse impropre à la consommation. MSF intervient avec des dispositifs de forage, pompage et des camions-citernes. «Si aucune autre organisation n est en mesure de s en charger,nous construirons également les latrines dans les camps pour une meilleure hygiène» explique Corine Wagner,responsable de terrain. Aujourd hui la situation d urgence à l est du Tchad est enfin reconnue, mais l assistance tarde toujours àsedéployer. «Avec la saison des pluies, les routes seront impraticables, et il deviendra beaucoup plus difficile d accéder àces populations» explique Emmanuel Drouhin, responsable des programmes MSF au Tchad. Le temps presse!

5 Persönliche Eindrücke MSF DR KONGO RUTSHURU Myriam Welliong luxemburgische Krankenschwesterfür Anästhesie über ihren Einsatz in Rutshuru (DR Kongo) Während 6 Wochen setzte sich die 33jährige Myriam Welliong für MSF in Rutshuru ein. Es war ihre erste humanitäre Mission, ein Einsatz der mit ihrer normalen Tätigkeit als Krankenschwester im Centre Hospitalier Emile Mayrisch in Esch/Alzettenicht zu vergleichen ist. Ihre Eindrücke. Als ich dort ankam, fühlte ich mich verloren. Vormeiner Abreise hatte ich nicht all zu viele Informationen gesammelt. Ich war unvoreingenommen, aber was mich dort erwartete war wirklich sehr beeindruckend. Je mehr wir uns dem Busch näherten, desto mehr armselige Hütten sah ich... und viele Soldaten. MSF War die Sicherheitslage sehr angespannt? In der 1. Woche durften wir uns noch draußen aufhalten, aber immer zu zweit. Dann wurde unsere Gesundheitsstruktur ausgeraubt und MSF hat die Sicherheitsvorkehrungen verschärft. Der Bewegungsradius beschränkte sich nun auf den Hin- und Rückweg zum Krankenhaus im Wagen, eine große Freiheitseinschränkung. Wie bist Du mit den Arbeitsbedingungen fertig geworden? Ich habe mich sehr schnell an die Bedingungen gewöhnt. Die Infrastruktur im Bereich Anästhesie war sehr prekär,doch MSF hat alle nötigen Medikamente vor Ort, um eine qualitative ärztliche Versorgung zu garantieren. Auch erfolgte die Zusammenarbeit mit den nationalen Kollegen problemlos.diese berufliche Erfahrung war sehr bereichernd. Welche Fälle wurden behandelt? Im Operationssaal hatten wir 50% Kaiserschnitte, Patienten mit schweren Typhusfieber- Komplikationen, zahlreiche durch Verkehrsunfälle bedingte Knochenbrüche sowie 3 Wellen von Gewaltopfern, hauptsächlich Schusswunden. Was hat Dich am meisten beeindruckt? Die sexuelle Gewalt an Frauen und Kindern in dieser Region ist inakzeptabel. Zu Beginn meiner Mission, waren es 5Fälle von gewaltsamer Vergewaltigung prowoche, dann wurden es immer mehr bis zu 35 Fälle in der Woche. Es sind richtige Gräueltaten, die auf Frauen und Kinder verübt werden...wir können uns das hier kaum vorstellen. Wenn Sie Näheres über den Einsatz erfahren wollen, können Sie Myriam Welliong über kontaktieren MSF bietet im Krankenhaus von Rutshuru medizinische und chirurgische Dienste an. An der Grenze zu Ruanda und Uganda gelegen, ist die Provinz Nord-Kivu seit Jahren Schauplatz heftiger Kämpfe zwischen verschiedenen in- und ausländischen Milizen, Regierungssoldaten und UN-Blauhelmtruppen. Milizen sowie unbezahlte Soldaten bedrohen die Zivilbevölkerung, die ständig Plünderungen, Machtmissbrauch und Gewalt ausgesetzt ist. 5

6 Fotoreportage Stephan Vanfleteren Kolumbien: die Rückkehr Eine Fotoreportage von Stefan Vanfleteren Kolumbien ist eines der gewalttätigsten Länder in der Welt. Massaker, Exekutionen, Einschüchterungen und Angst gehören zum Alltag der Zivilbevölkerung. Der seit 5Jahrzehnte herrschende Gewaltkonflikt zwischen bewaffneten Guerillas, paramilitärischen Gruppen und Regierungstruppen hat 3 Millionen Menschen in die Flucht getrieben. Hunderttausende sind permanent auf der Flucht, weil der Teufelskreis der Gewalt sie gefangen hält. MSF versucht mit ihren Grundversorgungs- und psycho- sozialen Programmen das Leiden dieser Bevölkerung zu lindern, doch können wir nur einen Bruchteil 6 Stephan Vanfleteren Stephan Vanfleteren

7 ins Nichts Stephan Vanfleteren Stephan Vanfleteren der Bedürfnisse decken. Zahlreiche Vertriebenehabenkeine anderemöglichkeit alsinihrverwüstetes Dorf zurückzugehen, um neu anzufangen. Dieser Neustart ist schwierig, denn meistens kommen die bewaffneten Truppen zurück... dann war es eine Rückkehr ins Nichts. Der belgische Fotograf Stefan Vanfleteren begleitete für MSF eine Gemeinschaft aus Saiza in der Provinz Cordoba, die diesen Neustart wagte. 7

8 Dons &Events La transparence au cœur de nos actions! Petros Kokkinos Lorsque vous faites un don àmsf,vous le faites en confiance car vous savez que votre argent va directement aux populations les plus démunies. En 2006, 94% de nos dépenses ont directement servi à soigner des milliers de personnes dans les différents pays où MSF intervient. Merci! Projets MSF 94 Frais de fonctionnement 4 Information sensibilisation 1 Récoltedefonds 1 Grâce à votre générosité, nous sommes en mesure d apporter en toute indépendance et neutralité des secours rapides, efficaces et adéquats aux populations souffrantes. Votre aide continue est essentielle pour nous. Elle nous permet d anticiper et mieux investir dans nos projets. Lorsqu il yaune urgence ou une catastrophe naturelle, c est grâce à votre appui que MSF intervient immédiatement sans devoir faire un emprunt ou attendre que des fonds soient récoltés. Plus de fonds sont ainsi alloués àl aide parce que nos frais administratifs sont diminués. Plus d informations dans notre Rapport d activité 2006 ou sur Le don mensuel, vous yavezdéjà pensé? C est avant tout un soutien qui, quelles que soient les circonstances,permettra à MSF d agir n importe où et à n importe quel moment. Merci! IBAN LU visitez notrenouveau siteet recevezgratuitement le DVD 8 REFLETS N o 54 Rédaction Katrin Chapellier Tirage: Claude Briade exemplaires Editeur Mise en page Impression Katrin Chapellier, MSF-Luxembourg asbl Imprimerie Centrale

COMPTE D ÉPARGNE bloqué jusqu à l âge de 18 ans Bis zum 18. Lebensjahr gesperrtes SPARKONTO

COMPTE D ÉPARGNE bloqué jusqu à l âge de 18 ans Bis zum 18. Lebensjahr gesperrtes SPARKONTO COMPTE D ÉPARGNE bloqué jusqu à l âge de 18 ans Bis zum 18. Lebensjahr gesperrtes SPARKONTO Nombreuses sont les questions qui nous viennent à l esprit quand nous pensons à l avenir de nos enfants, petits-enfants,

Plus en détail

Belinda Richle, Zürich

Belinda Richle, Zürich Chère Madame Märkli, J ai vraiment aimé apprendre à calculer grâce à vous. C était tellement bien que j aurais aimé rester un peu plus longtemps avec vous. Hannah Belinda Richle, Zürich Laura Richle, 3.

Plus en détail

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus

Plus en détail

L anniversaire de Madame Rose

L anniversaire de Madame Rose Théâtre Anima Muriel Camus Vorbereitungsmaterial für L anniversaire de Madame Rose L'anniversaire de Madame Rose ist ein Szenenprogramm aus klassischen französischen Zählreimen, Liedern und Gedichten von

Plus en détail

PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE

PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE Ligue Pour Une Syrie Libre Association loi 1901 Sommaire : I) Présentation et objectifs de l association p.2 II) Contexte et zones d intervention p.3 III) Principales

Plus en détail

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite COMPTE RENDU D EXPERIMENTATION Domaine de travail : Entraînement à l expression écrite à la maison à partir de notes recueillies en classe. Révision et remédiation individualisée de chaque production écrite

Plus en détail

Histoires de vie-généalogie Parcours 11. Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale.

Histoires de vie-généalogie Parcours 11. Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale. Histoires de vie-généalogie Parcours 11 Les papiers parlent-les papiers se taisent. Cicatrices de la Deuxième Guerre mondiale Moi,, - _ Document 1a. ADBR 100 J 270 Document 1b. ADBR 100 J 270 Transcription

Plus en détail

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf crédit épargne Réserve Personnelle Emprunter et épargner en fonction de vos besoins Persönliche Reserve Leihen und sparen je nach Bedarf Réserve Personnelle Vous voulez disposer à tout moment des moyens

Plus en détail

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 28 Trabbi contre Porsche

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 28 Trabbi contre Porsche Episode 28 Trabbi contre Porsche La nouvelle mission de et les mène dans un petit village du Brandebourg, où doit avoir lieu une course des plus particulières. Les deux reporters ne peuvent pas se permettre

Plus en détail

Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof

Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof Aufnahmeprüfung an die naturwissenschaftliche Berufsmaturitätsschule Plantahof Französisch Zeit: 60 Minuten (nach dem Lesen des Textes) Schreiben Sie mit Tinte oder Kugelschreiber, Bleistift ist nicht

Plus en détail

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 30 Jan Becker

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Episode 30 Jan Becker Episode 30 Becker Un jeune homme débarque soudain au café de Grünheide et propose d emmener à Möllensee, point d arrivée de la course. Que sait cet inconnu sur cette course inhabituelle et quel est son

Plus en détail

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM

ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM ACHATS SANS FRONTIÈRES AVEC BPM Marie, 34 secrétaire utilise la BPM Parcel-Station de Howald. NEW BPM PARCEL STATION PLUSIEURES LOCATIONS À LUXEMBOURG Réceptionnez vos colis de tous services postaux et

Plus en détail

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten,

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten, PORTFOLIO Claus Rose Photography as a way of living, with all its aspects and opportunities for expression, became my passion at an early stage. In particular the magic of nude photography, which lends

Plus en détail

GAS Goal Attainment Scaling

GAS Goal Attainment Scaling GAS Goal Attainment Scaling ------------------------------------- Présentation d un outil Vorstellung eines tools FC - 17 janvier 2009 - GAS GAS comme outil GAS comme instrument utilisé dans la démarche

Plus en détail

MSF, partenaire humanitaire de l ING NIght MARATHON 2013 RELEVEZ LE DEFI SOLIDAIRE MSF

MSF, partenaire humanitaire de l ING NIght MARATHON 2013 RELEVEZ LE DEFI SOLIDAIRE MSF MSF, partenaire humanitaire de l ING NIght MARATHON 2013 RELEVEZ LE DEFI SOLIDAIRE MSF LE DEFI SOLIDAIRE MSF > Informations essentielles > Le défi solidaire MSF > Comment agir? > Boîte à outils INFORMATION

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

MiCkey [3d] 1988. Chanson

MiCkey [3d] 1988. Chanson Chanson MiCkey [3d] En, j ai un peu peur de m égarer 1 Aujourd hui j ai roulé si vite, je n ai pas vu le temps passer Le mur de Berlin 2 lui aussi, est sur le point de s écrouler 3 C est la guerre froide

Plus en détail

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Épisode 05 Louis II de Bavière est en vie!

Radio D Teil 1. Deutsch lernen und unterrichten Arbeitsmaterialien. Épisode 05 Louis II de Bavière est en vie! Épisode 05 Louis II de Bavière est en vie! Chez Radio D, et saluent leur nouveau collègue. Les rédacteurs doivent vite se mettre au travail : le défunt roi Louis II de Bavière serait en vie. Il faut aller

Plus en détail

Léguez-leur un avenir

Léguez-leur un avenir GS ACTE HUMANITAIRE DONS Léguez-leur un avenir MSF Francesco Zizola Yann Libessart / MSF Conseils sur les legs et donations au Luxembourg ÉNÉROSITÉ DONSACTE OFFREZ-LEUR LA VIE EN HÉRITAGE! Inscrire Médecins

Plus en détail

Survivre en fuite. Un camp de réfugiés à visiter. www.msf.lu. MSF Luxembourg 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg. Contact :

Survivre en fuite. Un camp de réfugiés à visiter. www.msf.lu. MSF Luxembourg 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg. Contact : MSF Luxembourg 68, rue de Gasperich L-1617 Luxembourg Tel: +352 33.25.15 Fax: +352 33 51 33 Survivre en fuite Un camp de réfugiés à visiter www.msf.lu Contact : Anthony Jacopucci Tel: 33.25.15-13 anthony.jacopucci@msf.org

Plus en détail

SEJOUR LINGUISTIQUE SECTION ABIBAC

SEJOUR LINGUISTIQUE SECTION ABIBAC I AUTORISATION DE LA FAMILLE FRANCAISE (pour un séjour en Allemagne sans accueil de correspondant(e) hors vacances / für einen privat organisierten Aufenthalt ohne deutschen Gegenbesuch außerhalb der Ferien)

Plus en détail

Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald!

Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald! Nouveau centre de recyclage au Cactus Howald! Simple, pratique et écologique, le centre de recyclage «Drive-in» du Cactus Howald est un nouveau service pour nos clients. Il a été mis en place par le Ministère

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus.

Situation: C est l anniversaire de Jan mercredi prochain et il voudrait inviter ses amis. Il appelle Markus. Thème VI> : FETES, Séquence n 6.2. Geburtstag Objectifs : - savoir dire son âge, celui d un camarade - savoir inviter quelqu un (par téléphone ou carte d invitation) - savoir demander et dire l heure,

Plus en détail

EUROPATAG, 9 mai 2011

EUROPATAG, 9 mai 2011 EUROPATAG, 9 mai 2011 Intervention Jacky Gillmann Sehr geehrte Frau Bundesrätin, Sehr geehrter Herr Botschafter, Meine Damen und Herren Es ist mir eine grosse Ehre Sie alle hier auf unserer Baustelle Am

Plus en détail

LA DÉCLINAISON. *LE NOMINATIF : On nomme. C est le cas du dictionnaire, du sujet grammatical et donc de l attribut du sujet.

LA DÉCLINAISON. *LE NOMINATIF : On nomme. C est le cas du dictionnaire, du sujet grammatical et donc de l attribut du sujet. LA DÉCLINAISON Il s agit de la distribution des marques de cas dans le groupe nominal (GN : nom(s), adjectif(s), déterminant(s), pronom(s) ) selon les fonctions de celui-ci dans une proposition ( ou si

Plus en détail

Journées d information retraite franco-allemandes 2015 Deutsch-französische Rentenberatungstage 2015

Journées d information retraite franco-allemandes 2015 Deutsch-französische Rentenberatungstage 2015 Salariés I janvier 2015 I Journées d information retraite franco-allemandes 2015 Deutsch-französische Rentenberatungstage 2015 B B 21 et 22 avril 21. und 22. April B B 6 et 7 octobre 6. und 7. Oktober

Plus en détail

Manuel KOLIBRI Résumé

Manuel KOLIBRI Résumé Projet KOLIBRI Modèle de comptabilité analytique harmonisé Manuel KOLIBRI Résumé Projet KOLIBRI Modèle de comptabilité analytique harmonisé pour les cantons de la Confédération 1 Plan et sommaire du manuel

Plus en détail

Médias NVS, documentation 2014

Médias NVS, documentation 2014 Médias NVS, documentation 2014 Association Suisse en Naturopathie Associazione Svizzera di Naturopatia NVS Schützenstrasse 42 CH-9100 Herisau T +41 71 352 58 50 F +41 71 352 58 81 nvs@naturaerzte.ch www.naturaerzte.ch

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE PASSEURS D HISTOIRES STUTTGART SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE

APPEL A CANDIDATURE PASSEURS D HISTOIRES STUTTGART SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE APPEL A CANDIDATURE STUTTGART PASSEURS D HISTOIRES SÉMINAIRE DE TRADUCTEUR TRICE S FRANCO-ALLEMANDS AUTOUR DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE Du 9 au 14 novembre 2014 Financé par la DVA-Stiftung L organise du

Plus en détail

Test d expression écrite

Test d expression écrite Name Klasse Schreiben F HT 2012/13 Schriftliche Reifeprüfung Haupttermin aus Französisch Haupttermin 08. Mai 2013 08. Mai 2013 Name Gesamtpunkte EXERCICE 1: Klasse von 40 Gesamtpunkte EXERCICE 2: von 40

Plus en détail

VSS Online Shop. Kurze Gebrauchsanweisung

VSS Online Shop. Kurze Gebrauchsanweisung VSS Online Shop Kurze Gebrauchsanweisung Inhaltsverzeichnis 1. Die VSS Startseite... 3 1.1 Die Kundenanmeldung... 4 2. Das Benutzerkonto... 5 2.1 Allgemeine Einstellungen... 5 2.2 Adressbuch... 6 2.3 Einstellungen...

Plus en détail

FORMATION DIVORCE Droit Comparé

FORMATION DIVORCE Droit Comparé FORMATION DIVORCE Droit Comparé Obligations alimentaires et gestion des disparités en matière de retraite dans les procédures de divorce En droit français, en droit allemand et en droit suisse (programme

Plus en détail

Einstufungstest Französisch A1-C1

Einstufungstest Französisch A1-C1 Einstufungstest Französisch A1-C1 Name: Niveau A1 A2 B1 B2 C1 Ergebnis /15 /15 /15 /15 /15 Liebe Teilnehmerin, lieber Teilnehmer, bitte nehmen Sie sich 10 Minuten Zeit und bearbeiten den folgenden Einstufungstest.

Plus en détail

Einstufungstest Französisch A1 bis C1

Einstufungstest Französisch A1 bis C1 1 Volkshochschule Neuss Brückstr. 1 41460 Neuss Telefon 02313-904154 info@vhs-neuss.de www.vhs-neuss.de Einstufungstest Französisch A1 bis C1 Wort kennen. Es reicht aus, wenn Sie den Satz sinngemäß verstehen.

Plus en détail

www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465

www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465 carte d invalidité Type B / TYPe C Invalidenausweis www.mobiliteit.lu / novabus Mobilitéitszentral: 2465 2465 Offre de transport pour personnes atteintes d une infirmité permamente et réduites dans leur

Plus en détail

Réponses aux questions

Réponses aux questions Concours de projets d aménagement urbain Place des Augustins à Genève Prix Evariste Mertens 2014 Réponses aux questions Les questions sont retranscrites ici telles qu elles ont été posées, c est à dire

Plus en détail

rsa, Alg II, aide sociale : quels instruments pour la garantie du minimum vital en France en Allemagne et en Suisse

rsa, Alg II, aide sociale : quels instruments pour la garantie du minimum vital en France en Allemagne et en Suisse rsa, Alg II, aide sociale : quels instruments pour la garantie du minimum vital en France en Allemagne et en Suisse rsa, Alg II, Sozialhilfe: Mittel zur Sicherung des Existenzminimums in Frankreich, Deutschland

Plus en détail

Barrierefreie Mobilität Mobilité pour tous

Barrierefreie Mobilität Mobilité pour tous Barrierefreie Mobilität Mobilité pour tous Behindertengerechte Fahrzeuge Véhicules adaptés au transport de personnes à mobilité réduite In Kooperation mit der Stiftung Cerebral En coopération avec la Fondation

Plus en détail

KVARTAL. Système de suspension pour rideaux et panneaux

KVARTAL. Système de suspension pour rideaux et panneaux Système de suspension pour rideaux et panneaux BON À SAVOIR Vérifie toujours que les vis et les fixations conviennent aux murs et aux plafonds auxquels elles doivent être fixées. Peut être fixé au moyen

Plus en détail

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS?

CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG. Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? CRÉATION DE MÉDECINS DU MONDE LUXEMBOURG Dossier de presse - 27 mai 2014 LA SANTÉ EST-ELLE ACCESSIBLE À TOUS? 3 SOMMAIRE Le mot du Président p. 3 Communiqué de presse Création de Médecins du Monde Luxembourg

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

IRAQ Crisis Update Octobre 2015. Restriction de l aide face à une population de plus en plus démunie.

IRAQ Crisis Update Octobre 2015. Restriction de l aide face à une population de plus en plus démunie. IRAQ Crisis Update Octobre 2015 Restriction de l aide face à une population de plus en plus démunie. L'Irak fait face à la pire crise humanitaire que le pays ait connue depuis des décennies. L'intensification

Plus en détail

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts

Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts DVSP Dachverband Schweizerischer Patientenstellen Transparence dans la qualité des soins Le patient n est pas un facteur de coûts Journée de travail de la Politique nationale de la santé, 17 novembre 2011,

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

NewCity. Box Storage Container & Caddy

NewCity. Box Storage Container & Caddy NewCity NewCity NewCity überzeugt auf der ganzen Linie. Eine klare Organisation, ein optimales Preis-Leistungs- Verhältnis und viel Spielraum für Individualität zeichnen dieses Konzept aus. Bringen Sie

Plus en détail

CVCE Europa Quiz Luxembourg 2015

CVCE Europa Quiz Luxembourg 2015 CVCE Europa Quiz Luxembourg 2015 Le CVCE Europa Quiz 1 grand challenge «Présidence Luxembourg 2015» 6 challenges mensuels 8 bagdes numériques à gagner 8 thèmes sur l histoire de l Europe, les institutions

Plus en détail

Swiss Map Mobile. Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux. wissen wohin savoir où.

Swiss Map Mobile. Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux. wissen wohin savoir où. Swiss Map Mobile Landeskarten neu im preiswerten Abo Cartes Nationales nouveau en abonnement avantageux wissen wohin savoir où swisstopo Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione

Plus en détail

Je peux m exprimer simplement sur des médias que je possède (ou pas) et sur leur utilité.

Je peux m exprimer simplement sur des médias que je possède (ou pas) et sur leur utilité. MEDIAS/MEDIEN 10ème Médias/Medien Page 1 sur 5 Je peux m exprimer simplement sur des médias que je possède (ou pas) et sur leur utilité. ein Handy / ein iphone? un portable / un iphone? Hast du einen Computer?

Plus en détail

Fiches de travail à photocopier

Fiches de travail à photocopier Education International Internationale de l Education Internacional de la Educación Internationale de l Education - Education Development Center - Organisation mondiale de la Santé Apprendre pour la vie:

Plus en détail

Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der NKG. Leseverständnis

Französisch. Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der NKG. Leseverständnis Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der NKG Französisch Leseverständnis Lehrabschlussprüfungen 006 für Kauffrau / Kaufmann Basisbildung (B-Profil) Serie /3 Kandidatennummer: Name: Vorname:

Plus en détail

Itinéraire de projets d échange. à distance. Points clés

Itinéraire de projets d échange. à distance. Points clés Itinéraire de projets d échange à distance Points clés Mener une pédagogie p de l él échange à distance C est mettre en œuvre des démarches d spécifiques des démarchesd de pédagogie de projet de dialogue

Plus en détail

journal coiffuresuisse 4 2010 9 Francis L. Rhod, neuer Präsident der Haute Haute Coiffure Française Francis L. Rode, Président de la Haute

journal coiffuresuisse 4 2010 9 Francis L. Rhod, neuer Präsident der Haute Haute Coiffure Française Francis L. Rode, Président de la Haute Francis L. Rhod, neuer Präsident der Haute Coiffure Française./ Francis L. Rode, Président de la Haute Coiffure Française. Die Show unter dem titel «Carnet de Voyage» überraschte mit vielfäl tigen, unkonventionellen

Plus en détail

Survies. 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route. Une exposition de Catherine Cabrol

Survies. 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route. Une exposition de Catherine Cabrol 20 portraits et témoignages de personnes victimes d un accident de la route Une exposition de Catherine Cabrol 03 Note d intention «Tour à tour automobiliste, motarde, cycliste ou piétonne, je pense à

Plus en détail

Votre artisan boulanger-pâtissier de qualité Spitzenqualität vom Bäcker-Konditormeister. w w w. l e p a i n. c h

Votre artisan boulanger-pâtissier de qualité Spitzenqualität vom Bäcker-Konditormeister. w w w. l e p a i n. c h Votre artisan boulanger-pâtissier de qualité Spitzenqualität vom Bäcker-Konditormeister w w w. l e p a i n. c h Les boulangeries-pâtisseries titulaires du Label Qualité sont fières de garantir un très

Plus en détail

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po

Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po 30jähriges Jubiläum deutsch-französischer Hochschulkooperation Sciences Po-Freie Universität Berlin Henry-Ford-Bau, Hörsaal A 17. Oktober 2014 Discours de Frédéric Mion, directeur de Sciences Po M. le

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 2006 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES

RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE RENOVATION ET EXTENSION DES URGENCES Conférence de Presse JANVIER 2008 CONTACT PRESSE Anne-Laure Vautier Tel : 04 42 43 20 11 - E-mail

Plus en détail

L : LIRE. Associe à chaque image de l histoire le numéro de la phrase qui lui correspond. Attention! Il y a 3 phrases en trop.

L : LIRE. Associe à chaque image de l histoire le numéro de la phrase qui lui correspond. Attention! Il y a 3 phrases en trop. L.1 Comprendre des textes courts et simples en s appuyant sur des éléments connus. Associe à chaque image de l histoire le numéro de la phrase qui lui correspond. Attention! Il y a 3 phrases en trop. Ist

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Thématique: sécurité humaine et Développement en Afrique

Thématique: sécurité humaine et Développement en Afrique Sujet: «Santé et sécurité humaine en milieu rural: stratégie de prise en charge des problèmes d accessibilité aux soins de santé des populations dans la zone du Ferlo au Sénégal» Thématique: sécurité humaine

Plus en détail

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013

Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013 Pädagogische Maturitätsschule Kreuzlingen Schriftliche Aufnahmeprüfung für das Schuljahr 2012 / 2013 Französisch Envol Unités 1 12 Nummer Name, Vorname: Sekundarschule: Französisch-Lehrbuch: Wir arbeiten

Plus en détail

Ende Dezember 2014: Besuch von Bertrand Diantisa in Kikwit

Ende Dezember 2014: Besuch von Bertrand Diantisa in Kikwit Ende Dezember 2014: Besuch von Bertrand Diantisa in Kikwit Bertrand Diantisa ist Informatiker und Webdesigner.Ich habe ihn im Sommer 2013 erstmals in Kinshasa getroffen. Im Sommer 2014 hat er mit mir während

Plus en détail

Betriebsausstattung / Werkzeug Blastrac BMG 580 Pro + Absaugung BLASTRAC BDC 3150

Betriebsausstattung / Werkzeug Blastrac BMG 580 Pro + Absaugung BLASTRAC BDC 3150 Betriebsausstattung / Werkzeug Blastrac BMG 580 Pro + Absaugung BLASTRAC BDC 3150 Seite 1 / 5 Rectifieuse ponceuse béton BLASTRAC BMG 580 PRO Surfaceuse à 3 têtes BLASTRAC BMG 580 PRO La surfaceuse Blastrac

Plus en détail

b) Dans un forum de discussion sur Internet, vous trouvez le message suivant. Rédigez une réponse.

b) Dans un forum de discussion sur Internet, vous trouvez le message suivant. Rédigez une réponse. Übungsaufgabe zur Vorbereitung auf die Kombinierte Abiturprüfung im achtjährigen Gymnasium Titel: Art der Aufgabe: Benoît Duteurtre, Service clientèle Textanalyse und Textverständnis / Textübergreifende

Plus en détail

Configuration d ActiveSync

Configuration d ActiveSync Configuration d ActiveSync Pour les appareils Smartphone Windows Mobile 2003 1/12 Introduction Le présent document décrit les étapes qui sont nécessaires au minimum pour configurer la synchronisation sur

Plus en détail

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch

RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg. http://www.benevolat-fr.ch RéseauBénévolatNetzwerk Tél 026 422 37 07 Rte St-Nicolas-de-Flüe 2 1700 Fribourg http://www.benevolat-fr.ch Formation pour bénévoles ou salariés dans une association ou fondation Fort / Weiterbildung für

Plus en détail

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau.

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau. Unternehmen L entreprise Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung in der Entwicklung und Herstellung von Reinigungsfahrzeugen im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik

Plus en détail

Dossier de presse. Initiative bourses d études CP 30 avril 2015. OUIà l initiative. sur les bourses d études

Dossier de presse. Initiative bourses d études CP 30 avril 2015. OUIà l initiative. sur les bourses d études Dossier de presse Initiative bourses d études CP 30 avril 2015 OUIà l initiative sur les bourses d études 3 raisons de voter OUI! Pour un accès équitable à la formation L initiative a été formulée il y

Plus en détail

Séquence de géographie : Les climats et zones climatiques dans le monde

Séquence de géographie : Les climats et zones climatiques dans le monde Séquence de géographie : Les climats et zones climatiques dans le monde Conformité aux programmes de 2008 : La question de la France dans le monde s'appuiera sur une étude du globe et des planisphères

Plus en détail

Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1

Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1 LÖSUNGEN Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1 1. La conjugaison au p.c., impf. et futur (Attention à la personne indiquée!) verbe pers passé composé imparfait futur points 1. être je j ai été étais serai

Plus en détail

Legs & Donations PlaquetteMSF.indd 1 15/05/09 16:41

Legs & Donations PlaquetteMSF.indd 1 15/05/09 16:41 Legs & Donations Mot de la Présidente Madame, Monsieur, Je tiens à vous remercier chaleureusement pour l intérêt que vous portez à notre association. Consentir un legs à Médecins Sans Frontières est un

Plus en détail

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement Votre assurance protection du revenu RBC Assurances reconnaît qu une maladie ou une blessure invalidante peut poser des défis sur les

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Faire une révision rapide des moyens de transport utilisables pour se rendre dans un pays étranger. a) Documents Fahrkarten

Faire une révision rapide des moyens de transport utilisables pour se rendre dans un pays étranger. a) Documents Fahrkarten L évaluation culturelle ne fait pas l objet de la mise en place d unités spécifiques. Elle s inscrit dans l acquisition linguistique et ne peut pas être dissociée de l évaluation linguistique (que ce soit

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

NEWSletter 2014 WinBIZ - Buchhaltung

NEWSletter 2014 WinBIZ - Buchhaltung NEWSletter 2014 WinBIZ - Buchhaltung WinBIZ Buchhaltung Panipro wird das Programm WinBiz Buchhaltung in sein Softwarepaket aufnehmen. Ein professionelles und einfach zu benutzendes Werkzeug, das Ihnen

Plus en détail

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Service de la sûreté institutionnelle avec la collaboration du Service de police de la Ville de Montréal Octobre 2010 Objectifs de cette présentation

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

Rapport d Evaluation

Rapport d Evaluation Rapport d Evaluation Rapid Response Mechanism RRM Badounabi Kendo, Prefecture du Mbomou 20 27 Février, 2014 Photo de maison détruite à Banoudabi Kendo, Mbomou. Présenté par l équipe RRM ACTED République

Plus en détail

[ ] Scénario [X] Activité

[ ] Scénario [X] Activité 2015-2016 Groupe TraAM langues vivantes 2015-2016 Moodle et l ENT, une solution pour la classe inversée? Du sondage sur Moodle à l article en classe Compte rendu d expérience de classe inversée avec Moodle

Plus en détail

LES LENTILLES : PROPRIETES OPTIQUES ET UTILISATION

LES LENTILLES : PROPRIETES OPTIQUES ET UTILISATION Erste Augenblick 1 BRENNPUNKT Der Weg eines Lichtstrahls wird durch einer Scheibe Lenzebeobachtet. Was wir hier bemerken können, ist dasselbe wie durch einer lenze. nota Wir nennen optische Achse die Achse,

Plus en détail

Thème II> FAIRE DES ACHATS, Séquence n 2.2 : Susi braucht einen Pullover

Thème II> FAIRE DES ACHATS, Séquence n 2.2 : Susi braucht einen Pullover Objectifs : - savoir nommer les couleurs - savoir demander un prix (6 ème 5 ème ) - savoir donner un avis sur un habit (4 ème 3 ème ) Durée de la séquence : 3 séances Situation: Susi et Nicole vont acheter

Plus en détail

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden?

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Trotz der mittlerweile in Kraft getretenen europäischen Regelungen der beruflichen Anerkennung von Ausbildungen und Hochschuldiplomen, liegt

Plus en détail

TRI-NEWS TRI-NEWS 3ième EDITION Septembre 2015

TRI-NEWS TRI-NEWS 3ième EDITION Septembre 2015 TRI-NEWS 2418-4241 TRI-NEWS 3ième Journal des Ateliers du Tricentenaire EDITION Septembre 2015 Faire mieux, ensemble, intelligemment et dans le bonheur Présentation des nouvelles boîtes de Pralines Vorstellung

Plus en détail

Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee

Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee TAI CHI CHUAN Ferienkurse mit Meister Chu 5. 9. August 2015 in Spiez am Thunersee Stage d automne avec Maître Chu Du 5 au 9 août 2015 À Spiez au bord du Lac de Thoune Der alte authentische Yang Stil Style

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles

Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron. Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre. 45% NR 34% 37% isolées Familles Fiche Expérience Février 2008 Guide d accès aux soins- Bron Contexte 1. La commune de Bron : 39 000 habitants 2 quartiers ZUS Parilly Terraillon Bron Grand Lyon Nombre 6 000 9 500 39 000 d habitants Plus

Plus en détail

Mit diesem Test möchten wir dazu beitragen, dass Sie nach der Auswertung Ihre Sprachkenntnisse besser einschätzen können.

Mit diesem Test möchten wir dazu beitragen, dass Sie nach der Auswertung Ihre Sprachkenntnisse besser einschätzen können. Der XL Test: Was können Sie schon? Schätzen Sie Ihre Sprachkenntnisse selbst ein! Sprache: Deutsch Englisch Französisch Italienisch Spanisch Mit der folgenden Checkliste haben Sie die Möglichkeit, Ihre

Plus en détail

KakuruHakiza, âgé de 38 ans, de Sake

KakuruHakiza, âgé de 38 ans, de Sake Les voix du Congo Plus de 100.000 personnes ont fui les dernières violences autour de Goma et à travers l est de la République Démocratique du Congo. La plupart avaient déjà dû fuir leurs foyers l année

Plus en détail

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES Fleuret/filles et Fleuret/garçons le 4 mai 2014 à Luxembourg Organisateur: Lieu de la compétition: Armes: Cercle Grand-Ducal d'escrime Luxembourg (CGDEL)

Plus en détail

FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013

FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013 FOD JD PROMO AFBJ/FV BJ Übungen und Spielen / exercices et jeux 2013 Echauffement TE et déplacements (TA) courses et rythmes Aufwärmung (TE) Läufe und Tempo (TA) 1 Analytisch - 20 Minuten 2 Mannschaften

Plus en détail

cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires

cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires cnes / David Ducros-2005 emergesat un outil de gestion des crises humanitaires Emergesat : un conteneur humanitaire Emergesat est un conteneur conçu sur-mesure pour les besoins des équipes opérationnelles

Plus en détail

Service d information, de consultation et de rencontre E~F NEWS 5 2013. Nous vous souhaitons une bonne lecture!

Service d information, de consultation et de rencontre E~F NEWS 5 2013. Nous vous souhaitons une bonne lecture! Service d information, de consultation et de rencontre E~F NEWS 5 2013 Nous vous souhaitons une bonne lecture! 1 Espace~Famille INFORMATIONS Voici les dates de nos prochaines Soirées : 24 octobre 19h30

Plus en détail

LES DECLINAISONS C. PRONOMS PERSONNELS ET REFLECHIS ADJECTIFS ET PRONOMS POSSESSIFS

LES DECLINAISONS C. PRONOMS PERSONNELS ET REFLECHIS ADJECTIFS ET PRONOMS POSSESSIFS LES DECLINAISONS A. ARTICLE DEFINI NOMINATIF DER Vater DIE Mutter DAS Kind DIE Leute ACCUSATIF DEN Vater DIE Mutter DAS Kind DIE Leute DATIF DEM Vater DER Mutter DEM Kind DEN Leuten GENITIF DES Vaters

Plus en détail

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs.

Aujourd hui, pas un seul manager ne peut se dire à l abri des conflits que ce soit avec ses supérieurs, ses collègues ou ses collaborateurs. MANAGERS : COMMENT PRENEZ-VOUS EN CHARGE LES CONFLITS? AUTO-EVALUEZ-VOUS! Dans un contexte économique morose et qui perdure, nous sommes confrontés à un grand nombre de difficultés et de frustrations.

Plus en détail

MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999

MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999 MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999 Au sujet de MSF Médecins Sans Frontières (MSF) est une organisation d aide humanitaire internationale qui prodigue des soins médicaux d urgence

Plus en détail

Le projet du Conseil municipal des enfants

Le projet du Conseil municipal des enfants Le projet du Conseil municipal des enfants Élus au sein de leurs écoles depuis le jeudi 16 octobre 2014, les jeunes représentants du Conseil municipal des enfants (CME) se sont réunis tous les mercredis

Plus en détail

ARRET SUR IMAGES Région du Kanem, Tchad Mission au cœur d une crise nutritionnelle

ARRET SUR IMAGES Région du Kanem, Tchad Mission au cœur d une crise nutritionnelle ARRET SUR IMAGES Région du Kanem, Tchad Mission au cœur d une crise nutritionnelle Cela fait maintenant une journée que je suis dans le Kanem. Je suis en mission dans cette partie Nord du pays pour quelques

Plus en détail

MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999

MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999 MSF Dons planifiés Lauréate du prix Nobel de la Paix en 1999 Au sujet de MSF Médecins Sans Frontières (MSF) est une organisation d aide humanitaire internationale qui prodigue des soins médicaux d urgence

Plus en détail