REFLETS. Alaune. Persönliche Eindrücke. Fotoreportage. Dons &Events. Irak: chirurgie de la dernièrechance. Situation d urgenceautchad :MSF intervient

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REFLETS. Alaune. Persönliche Eindrücke. Fotoreportage. Dons &Events. Irak: chirurgie de la dernièrechance. Situation d urgenceautchad :MSF intervient"

Transcription

1 Olivier Jobard/Sipa Press REFLETS N 54 I Juin 2007 Michael Goldfarb/MSF Pages 2-3 Page 4 Alaune Irak: chirurgie de la dernièrechance Situation d urgenceautchad :MSF intervient Seite5 Persönliche Eindrücke Myriam Welliong, luxemburgische Krankenschwester für Anästhesie über ihren Einsatz in Rutshuru (DR Kongo) Kate Janossy /MSF Seite6-7 Fotoreportage Kolumbien: die Rückkehr ins Nichts Page 8 Dons &Events MEDECINS SANS FRONTIERES asbl I 68, ruedegasperich I L-1617 Luxembourg I tél I I CCPL LU

2 Alaune AHMED, 8ANS En octobre 2006 une voiture aexplosé près de chez lui, blessant plusieurs membres de sa famille. Il aperdu un oeil et aété amputé du pied gauche, et grièvement blessé au visage. «Lorsque nous avons été amenés àl hôpital, nous nous sommes retrouvés dans la même chambre, mon fils et moi, sans le savoir.ilétait tellement défiguré que je ne l ai pas reconnu. Cela aduré 3jours», raconte le père d Ahmed. «Pendant deux mois, ils ont essayé de soigner ses blessures au visage, mais l état de mon fils s aggravait. En décembre 2006, nous sommes arrivés àamman. Aujourd hui après 2opérations, il porte un masque pour cacher son visage défiguré. Il devra subir 3 autres opérations». Michael Goldfarb/MSF En raison de l insécurité et du fait que les travailleurs humanitaires sont directement pris pour cible, MSF retire son personnel international d Irak fin L aide se fera dorénavant «à distance» en se concentrant sur l assistance médicale d urgence aux blessés de guerre. Alors qu aujourd hui nous continuons ce programme, nous sommes aussi de retour en Irak. Frederik Matte /MSF Le docteur Rachid, coordinateur médical MSF,denationalité irakienne, en train de pratiquer une opération de chirurgie maxillo-faciale Renforcer les infrastructures hospitalières La situation dans les hôpitaux du pays est très précaire. D une part il yaunmanque criant de personnel médical, de nombreux médecins et paramédicaux ayant fui l Irak, d autre part les hôpitaux font face à une pénurie de matériel médical essentiel. Grâce au courage de notre personnel national irakien, nous parvenons depuis 2006 àapprovisionner plusieurs hôpitaux en matériel médical d urgence. «Étant donné l environnement au sein duquel ils évoluent et la nature de leurs activités, nos contacts et collègues irakiens sont confrontés au quotidien àdes risques de sécurité réels. Malheureusement, le fait d être en contact avec une organisation internationale telle que MSF ne fait qu accroître ces risques. En conséquence, MSF ne peut opérer qu en périphérie des régions touchées par la violence»,explique Erwin VanDer Borght, chef de mission de MSF en Irak. C est ce que nous faisons àamman, en Jordanie, où nous avons ouvert un projet pour la prise en charge de la chirurgie maxillo-faciale reconstructrice, la chirurgie plastique et orthopédique pour les victimes de cette guerre. Nous orientons également des patients vers des régions plus stables ou vers des pays voisins. JASSIM, 33 ANS En rentrant de son travail, Jassim aété pris dans une attaque au mortier.des éclats ont brisé ses deux jambes et engendré des coupures à la tête et la poitrine. «Al hôpital àbagdad où j ai été emmené, ils n ont pas pansé mes blessures, elles se sont infectées. J urinais dans une bouteille de Pepsi. La police et l équipe médicale demandaient de contacter ma famille pour qu elle paye mon hospitalisation. Je ne l ai pas fait, j avais peur qu elle soit tuée. J ai changé d hôpital après deux semaines. Un des docteurs m a parlé du programme MSF àamman. Je suis ici depuis décembre La prise en charge est très bonne». Michael Goldfarb/MSF 2

3 Irak: chirurgie de la dernièrechance. Apporterdel aide médicale d urgence Depuis peu, nos équipes internationales sont de retourenirak. Baséesdans deux hôpitaux d urgence en dehorsdelazone de violence, ellessedéploient dans les régions les plus sûres du pays pour améliorer l accès des blessés de guerre aux infrastructures hospitalières.les patients irakiens parcourent souvent de longues distancesàtravers le pays pour se faire soigner en raisonde l insécurité dans leur régiond origine ou, bien souvent, parce que les structures hospitalières ne sont plus opérationnelles. De plus, nous renforçons le système d orientation des patients mis en place fin 2006, nous assurons la formation du personnel, nous continuons àfournir du matériel médical et élaborons des plans de prise en charge d urgence. «Nous voulons également manifester notresolidaritéenverslepersonnelhospitalierirakienenmaintenant le contact avec des directeurs d hôpitaux et autres personnels hospitaliers qui poursuivent leurs activités dans des conditions extrêmement précaires»,dit Erwin VanDer Borght. FATIMA, 34 ANS Elle montre une photo d elleavant l explosion d un café Internet àbagdad en août 2006 qui a fait 20 morts. Elle aété grièvement blessée au bras, àlapoitrine et au visage. «Dans cette explosion, tout le monde aété tué. Pendant 2mois j ai été soignée dans un hôpital àbagdad. Ensuitej ai été transférée en Syrie. J ai subi trois opérations. Je ne sais pas si je retravaillerai un jour car j ai beaucoup de mal à bouger mon bras. Ici àamman je suis bien, je peux oublier Bagdad». Michael Goldfarb/MSF 3

4 Les déplacés vivent dans des conditions extrêmes de précarité. Situation d urgenceautchad: MSF intervient. Olivier Jobard/Sipa Press Dans l est du Tchad, les camps de réfugiés ayant fui le Darfour voisin font partie du paysage. Sans être enviable, la situation des réfugiés soudanais s est pourtant améliorée en 3ans grâce àl appui de nombreuses organisations d aide humanitaire. Pourtant, aujourd hui, une nouvelle crise se développe. Cette fois, ce sont les populations autochtones qui en sont les victimes. Tchadiens menacés dans leur propre pays, ils sont villageois àfuir le conflit qui oppose les forces gouvernementales àdes groupes rebelles, dans une région qui est également le théâtre d affrontements entre milices tchadiennes et soudanaises. Face àcette urgence qui s intensifie, MSF renforce ses activités sur place avec 4priorités: les soins, la nourriture, l eau et les abris. Accès aux soins de santé L arrivée de la saison des pluies fin juin coïncide avec une recrudescence des cas de malaria, des maladies respiratoires aiguës et diarrhéiques épidémiques. Les centres de santé et hôpitaux publics sont incapables de répondre aux besoins cumulés des déplacés et des résidents. MSF est sur le point de renforcer les structures hospitalières existantes et d installer de nouvelles structures pour faire face àlasituation. Frederik Matte /MSF 4 MSF approvisionne en eau, nourriture et abris les populations déplacées àl est du Tchad et renforce son appui médical. Remi Vallet /MSF Prise en charge de la malnutrition AGoz Beïda, zone de regroupement principal des déplacés, la situation est particulièrement critique. Une enquête menée fin mai révèle que dans cette zone un enfant sur cinq souffre de malnutrition aiguë et que le taux de mortalité pour la période du 30 mars au 20 mai est catastrophique. MSF s apprête à distribuer plus de tonnes de farine enrichie, soit un apport supplémentaire de 500kcal/jour pour personnes pendant 3mois. L ouverture d une unité pédiatrique pour prendre en charge les cas les plus graves de malnutrition est également imminente. ADogdoré, chaque enfant de moins de 5ans (environ 6.000) areçu de MSF pour un mois 30 sachets de pâte d arachide enrichie en vitamines et micro-nutriments. Distribution d eau et d abris Autour des villes, les déplacés se sont installés dans des huttes sommaires en paille, qui ne résisteront pas àlasaison des pluies. Il faut d urgence des bâches et des tentes. Mais les localités qui les accueillent ne sont pas préparées àabsorber un tel flux de population. AGoz Beïda, on recense résidents pour déplacés. ADogdoré ce sont habitants pour déplacés. Les points d eau ne suffisent plus àapprovisionner tout le monde. Les puits traditionnels s assèchent et ne délivrent plus qu une eau boueuse impropre à la consommation. MSF intervient avec des dispositifs de forage, pompage et des camions-citernes. «Si aucune autre organisation n est en mesure de s en charger,nous construirons également les latrines dans les camps pour une meilleure hygiène» explique Corine Wagner,responsable de terrain. Aujourd hui la situation d urgence à l est du Tchad est enfin reconnue, mais l assistance tarde toujours àsedéployer. «Avec la saison des pluies, les routes seront impraticables, et il deviendra beaucoup plus difficile d accéder àces populations» explique Emmanuel Drouhin, responsable des programmes MSF au Tchad. Le temps presse!

5 Persönliche Eindrücke MSF DR KONGO RUTSHURU Myriam Welliong luxemburgische Krankenschwesterfür Anästhesie über ihren Einsatz in Rutshuru (DR Kongo) Während 6 Wochen setzte sich die 33jährige Myriam Welliong für MSF in Rutshuru ein. Es war ihre erste humanitäre Mission, ein Einsatz der mit ihrer normalen Tätigkeit als Krankenschwester im Centre Hospitalier Emile Mayrisch in Esch/Alzettenicht zu vergleichen ist. Ihre Eindrücke. Als ich dort ankam, fühlte ich mich verloren. Vormeiner Abreise hatte ich nicht all zu viele Informationen gesammelt. Ich war unvoreingenommen, aber was mich dort erwartete war wirklich sehr beeindruckend. Je mehr wir uns dem Busch näherten, desto mehr armselige Hütten sah ich... und viele Soldaten. MSF War die Sicherheitslage sehr angespannt? In der 1. Woche durften wir uns noch draußen aufhalten, aber immer zu zweit. Dann wurde unsere Gesundheitsstruktur ausgeraubt und MSF hat die Sicherheitsvorkehrungen verschärft. Der Bewegungsradius beschränkte sich nun auf den Hin- und Rückweg zum Krankenhaus im Wagen, eine große Freiheitseinschränkung. Wie bist Du mit den Arbeitsbedingungen fertig geworden? Ich habe mich sehr schnell an die Bedingungen gewöhnt. Die Infrastruktur im Bereich Anästhesie war sehr prekär,doch MSF hat alle nötigen Medikamente vor Ort, um eine qualitative ärztliche Versorgung zu garantieren. Auch erfolgte die Zusammenarbeit mit den nationalen Kollegen problemlos.diese berufliche Erfahrung war sehr bereichernd. Welche Fälle wurden behandelt? Im Operationssaal hatten wir 50% Kaiserschnitte, Patienten mit schweren Typhusfieber- Komplikationen, zahlreiche durch Verkehrsunfälle bedingte Knochenbrüche sowie 3 Wellen von Gewaltopfern, hauptsächlich Schusswunden. Was hat Dich am meisten beeindruckt? Die sexuelle Gewalt an Frauen und Kindern in dieser Region ist inakzeptabel. Zu Beginn meiner Mission, waren es 5Fälle von gewaltsamer Vergewaltigung prowoche, dann wurden es immer mehr bis zu 35 Fälle in der Woche. Es sind richtige Gräueltaten, die auf Frauen und Kinder verübt werden...wir können uns das hier kaum vorstellen. Wenn Sie Näheres über den Einsatz erfahren wollen, können Sie Myriam Welliong über kontaktieren MSF bietet im Krankenhaus von Rutshuru medizinische und chirurgische Dienste an. An der Grenze zu Ruanda und Uganda gelegen, ist die Provinz Nord-Kivu seit Jahren Schauplatz heftiger Kämpfe zwischen verschiedenen in- und ausländischen Milizen, Regierungssoldaten und UN-Blauhelmtruppen. Milizen sowie unbezahlte Soldaten bedrohen die Zivilbevölkerung, die ständig Plünderungen, Machtmissbrauch und Gewalt ausgesetzt ist. 5

6 Fotoreportage Stephan Vanfleteren Kolumbien: die Rückkehr Eine Fotoreportage von Stefan Vanfleteren Kolumbien ist eines der gewalttätigsten Länder in der Welt. Massaker, Exekutionen, Einschüchterungen und Angst gehören zum Alltag der Zivilbevölkerung. Der seit 5Jahrzehnte herrschende Gewaltkonflikt zwischen bewaffneten Guerillas, paramilitärischen Gruppen und Regierungstruppen hat 3 Millionen Menschen in die Flucht getrieben. Hunderttausende sind permanent auf der Flucht, weil der Teufelskreis der Gewalt sie gefangen hält. MSF versucht mit ihren Grundversorgungs- und psycho- sozialen Programmen das Leiden dieser Bevölkerung zu lindern, doch können wir nur einen Bruchteil 6 Stephan Vanfleteren Stephan Vanfleteren

7 ins Nichts Stephan Vanfleteren Stephan Vanfleteren der Bedürfnisse decken. Zahlreiche Vertriebenehabenkeine anderemöglichkeit alsinihrverwüstetes Dorf zurückzugehen, um neu anzufangen. Dieser Neustart ist schwierig, denn meistens kommen die bewaffneten Truppen zurück... dann war es eine Rückkehr ins Nichts. Der belgische Fotograf Stefan Vanfleteren begleitete für MSF eine Gemeinschaft aus Saiza in der Provinz Cordoba, die diesen Neustart wagte. 7

8 Dons &Events La transparence au cœur de nos actions! Petros Kokkinos Lorsque vous faites un don àmsf,vous le faites en confiance car vous savez que votre argent va directement aux populations les plus démunies. En 2006, 94% de nos dépenses ont directement servi à soigner des milliers de personnes dans les différents pays où MSF intervient. Merci! Projets MSF 94 Frais de fonctionnement 4 Information sensibilisation 1 Récoltedefonds 1 Grâce à votre générosité, nous sommes en mesure d apporter en toute indépendance et neutralité des secours rapides, efficaces et adéquats aux populations souffrantes. Votre aide continue est essentielle pour nous. Elle nous permet d anticiper et mieux investir dans nos projets. Lorsqu il yaune urgence ou une catastrophe naturelle, c est grâce à votre appui que MSF intervient immédiatement sans devoir faire un emprunt ou attendre que des fonds soient récoltés. Plus de fonds sont ainsi alloués àl aide parce que nos frais administratifs sont diminués. Plus d informations dans notre Rapport d activité 2006 ou sur Le don mensuel, vous yavezdéjà pensé? C est avant tout un soutien qui, quelles que soient les circonstances,permettra à MSF d agir n importe où et à n importe quel moment. Merci! IBAN LU visitez notrenouveau siteet recevezgratuitement le DVD 8 REFLETS N o 54 Rédaction Katrin Chapellier Tirage: Claude Briade exemplaires Editeur Mise en page Impression Katrin Chapellier, MSF-Luxembourg asbl Imprimerie Centrale

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite COMPTE RENDU D EXPERIMENTATION Domaine de travail : Entraînement à l expression écrite à la maison à partir de notes recueillies en classe. Révision et remédiation individualisée de chaque production écrite

Plus en détail

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten,

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten, PORTFOLIO Claus Rose Photography as a way of living, with all its aspects and opportunities for expression, became my passion at an early stage. In particular the magic of nude photography, which lends

Plus en détail

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf crédit épargne Réserve Personnelle Emprunter et épargner en fonction de vos besoins Persönliche Reserve Leihen und sparen je nach Bedarf Réserve Personnelle Vous voulez disposer à tout moment des moyens

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 2006 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden?

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Trotz der mittlerweile in Kraft getretenen europäischen Regelungen der beruflichen Anerkennung von Ausbildungen und Hochschuldiplomen, liegt

Plus en détail

Réponses aux questions

Réponses aux questions Concours de projets d aménagement urbain Place des Augustins à Genève Prix Evariste Mertens 2014 Réponses aux questions Les questions sont retranscrites ici telles qu elles ont été posées, c est à dire

Plus en détail

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau.

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau. Unternehmen L entreprise Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung in der Entwicklung und Herstellung von Reinigungsfahrzeugen im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik

Plus en détail

Léguez-leur un avenir

Léguez-leur un avenir GS ACTE HUMANITAIRE DONS Léguez-leur un avenir MSF Francesco Zizola Yann Libessart / MSF Conseils sur les legs et donations au Luxembourg ÉNÉROSITÉ DONSACTE OFFREZ-LEUR LA VIE EN HÉRITAGE! Inscrire Médecins

Plus en détail

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES Fleuret/filles et Fleuret/garçons le 4 mai 2014 à Luxembourg Organisateur: Lieu de la compétition: Armes: Cercle Grand-Ducal d'escrime Luxembourg (CGDEL)

Plus en détail

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse Keine Eine gesamtschweizerische Kampagne Hausarbeiterin für die Rechte von Hausarbeiterinnen, ist illegal. die ohne geregelten Aufenthalt in der Schweiz leben. Aucune Une campagne concernant toute la Suisse

Plus en détail

LÉGUEZ-LEUR UN AVENIR!

LÉGUEZ-LEUR UN AVENIR! LÉGUEZ-LEUR UN AVENIR! 1 SOMMAIRE Page 3 Unhéritage àpartager Pages 4-5 Le legs: un geste pour la vie Pages 6-8 Tendez-leur la main en leur offrant un avenir! Pages 9-11 Vous vous posez des questions?

Plus en détail

Legs & Donations PlaquetteMSF.indd 1 15/05/09 16:41

Legs & Donations PlaquetteMSF.indd 1 15/05/09 16:41 Legs & Donations Mot de la Présidente Madame, Monsieur, Je tiens à vous remercier chaleureusement pour l intérêt que vous portez à notre association. Consentir un legs à Médecins Sans Frontières est un

Plus en détail

Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1

Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1 LÖSUNGEN Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1 1. La conjugaison au p.c., impf. et futur (Attention à la personne indiquée!) verbe pers passé composé imparfait futur points 1. être je j ai été étais serai

Plus en détail

2012 2015 Intégration des tablettes en contexte scolaire Où en sommes-nous?

2012 2015 Intégration des tablettes en contexte scolaire Où en sommes-nous? 2012 2015 Intégration des tablettes en contexte scolaire Où en sommes-nous? Centre fri-tic HEP Fribourg 30 avril 2015 Direction de l instruction publique, de la culture et du sport DICS Direktion für Erziehung,

Plus en détail

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Stammdaten Übergangslösung für Produkte die kein GS1 GTIN zugeordnet haben Hintergrund Die Fachgruppe Beschaffung im Gesundheitswesen (BiG) setzt sich aus namhaften

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

Parcage. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion

Parcage. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Tiefbauamt des Kantons Bern Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Office des ponts et chaussées du canton de Berne Direction des travaux publics, des transports et de l'énergie Tâches spéciales Technique

Plus en détail

Regelwerksstrategie des ENSI Stratégie réglementaire de l IFSN ENSI s Regulatory Framework Strategy

Regelwerksstrategie des ENSI Stratégie réglementaire de l IFSN ENSI s Regulatory Framework Strategy ENSI-AN-9171 ENSI, Industriestrasse 19, 5200 Brugg, Switzerland, Phone +41 56 460 84 00, E-Mail Info@ensi.ch, www.ensi.ch Regelwerksstrategie des ENSI März Mars March 2015 Regelwerksstrategie des ENSI

Plus en détail

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTACT COMMERCIAL tous les prix sont ttc INFO CLIENT M. MME LANGUE PRÉFÉRÉE: LU NOM, PRÉNOM DE EN FR PT MATRICULE SOCIAL RUE ET NUMÉRO CODE POSTAL VILLE ÉTAGE/APPART. I N

Plus en détail

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO

CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTRAT D ABONNEMENT DUO/TRIO CONTACT COMMERCIAL tous les prix sont ttc INFO CLIENT M. MME LANGUE PRÉFÉRÉE: LU DE EN FR PT NOM, PRÉNOM MATRICULE SOCIAL RUE ET NUMÉRO CODE POSTAL VILLE ÉTAGE/APPART. I N

Plus en détail

Free Trading. Summer promotion 2013. Valable jusqu au 30 septembre 2013 Gültig bis 30. september 2013

Free Trading. Summer promotion 2013. Valable jusqu au 30 septembre 2013 Gültig bis 30. september 2013 Free Trading Summer promotion 2013 Valable jusqu au 30 septembre 2013 Gültig bis 30. september 2013 Avenue de Beauregard 11 CH-1700 Fribourg Tel: 026 304 13 40 Fax 026 304 13 49 Musée des grenouilles et

Plus en détail

www.yellowtools.com Authorization Key - Product Activation Authorization Key - Produktaktivierung Authorization Key - Activation de produit

www.yellowtools.com Authorization Key - Product Activation Authorization Key - Produktaktivierung Authorization Key - Activation de produit www.yellowtools.com Authorization Key - Product Activation Authorization Key - Produktaktivierung Authorization Key - Activation de produit A-1 A-2 Dear user, thanks for purchasing one of our products!

Plus en détail

SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010. Exclusivement par Internet sur le site de Swiss Badminton

SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010. Exclusivement par Internet sur le site de Swiss Badminton -2- SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010 Organisateur Directeur du tournoi Badminton Club Yverdon-les-Bains, www.badmintonyverdon.ch Rosalba Dumartheray, 078 711 66 92,

Plus en détail

Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern

Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern Opendata.ch info@opendata.ch 8000 Zürich 7. Juni 2015 Medienmitteilung zur Konferenz Opendata.ch 2015 am 1. Juli an der Universität Bern Communiqué de presse à propos de la conférence Opendata.ch/2015

Plus en détail

Safe Lock raccords - Safe Lock Kupplungen 3.101

Safe Lock raccords - Safe Lock Kupplungen 3.101 Safe Lock raccords - Safe Lock Kupplungen 3.101 Safe-Lock-Kupplungs-Systeme schließen das Risiko einer schwerwiegenden Verletzung zuverlässig aus können unter Druck nicht entkuppelt werden sind 100 % kompatibel

Plus en détail

A. Description du Produit

A. Description du Produit A. Description du Produit Le SUPERTOOTH DISCO est un haut parleur Bluetooth multimédia qui peut être connecté grâce à une liaison sans ordinateur équipé de la technologie Bluetooth. Une fois connecté,

Plus en détail

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010

MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 MALNUTRITION DES ENFANTS AU SAHEL (AFRIQUE) APRIL 2010 On sait avec certitude que des dizaines de milliers de familles vivant dans la partie ouest du Sahel sont en situation d extrême détresse à cause

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E)

Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E) Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E) Manuel comprenant : Installation de la gâche GV et GVR :............................................ page 2 Position et réglage du shunt - Cales

Plus en détail

AUFZIEHSERVICE SERVICE DE LAMINAGE

AUFZIEHSERVICE SERVICE DE LAMINAGE SEVICE DE LAMINAGE Gratis-Fax 0800 300 444 Telefon 071 913 94 94 Online bestellen www.wilerrahmen.ch 2015 359 SEVICE DE LAMINAGE 360 2015 Fax gratuit 0800 300 444 Téléphone 071 913 94 94 Commande en ligne

Plus en détail

Historique Événements marquants

Historique Événements marquants 1837-1890 Les années de partenariat 1837 était une année difficile pour démarrer un commerce. Même si Cincinnati était un lieu de commerce animé, la nation était saisie d une panique financière. Des centaines

Plus en détail

Schnellverschlusskupplungen in Messing Accouplements rapides en laiton

Schnellverschlusskupplungen in Messing Accouplements rapides en laiton Schnellverschlusskupplungen in Messing Accouplements rapides en laiton Typ 02 M3, Schlauch 2-3 mm NW 1,5 Kv 0,053 181 Type 02 M3, tuyaux 2-3 mm DN 1,5 Kv 0.053 Typ 20 M5 1 /8, Schlauch 3 6 mm NW 2,7 Kv

Plus en détail

Zur Zeit besuchte Schule:... A Trouve le bon mot 15 points

Zur Zeit besuchte Schule:... A Trouve le bon mot 15 points Kantonale Prüfung 2005 für den Übertritt in eine Maturitätsschule auf Beginn des 10. Schuljahres GYMNASIEN DES KANTONS BERN FRANZÖSISCH Nachprüfung Bearbeitungsdauer 60 Minuten Name und Vorname Nr:. Zur

Plus en détail

On y va! A1. Hinweis für Testende. Einstufungstest. Testaufgaben 1 bis 18: 26 Punkte oder mehr u On y va! A1, Leçon 4

On y va! A1. Hinweis für Testende. Einstufungstest. Testaufgaben 1 bis 18: 26 Punkte oder mehr u On y va! A1, Leçon 4 On y va! A1 Einstufungstest Hinweis für Testende Dieser Test hilft Ihnen, neue Kursteilnehmer/innen mit Vorkenntnissen in Ihr Kurssystem einzustufen. Er besteht aus den Aufgabenblättern, einem gesonderten

Plus en détail

Les crédits bancaires pour les PME

Les crédits bancaires pour les PME oris Clivaz Les crédits bancaires pour les PME Rating, pricing, ratios essentiels Le contexte économique actuel obligera de plus en plus souvent de nombreuses PME à avoir recours au crédit bancaire. Dans

Plus en détail

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise ARIEL RICHARD-ARLAUD INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise Ariel Richard-Arlaud I. Le Knowledge management L avènement de la technologie INTERNET bouleverse les habitudes et mentalités:

Plus en détail

1998-1999 : Séjour linguistique de 8 mois en Sicile, auditeur libre à l Université de Catane.

1998-1999 : Séjour linguistique de 8 mois en Sicile, auditeur libre à l Université de Catane. François Férey Kornhausbrücke 6-8005 Zurich Tél. : + 41 043 538 64 20 E-mail : franztraduttore@gmail.com / fferey@yahoo.com FORMATION 2000-2001 : Master/D.E.S.S. (Diplôme d'études Supérieures Spécialisées)

Plus en détail

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR

JORDANIE. Personnes relevant de la compétence du HCR RAPPORT GLOBAL 2012 JORDANIE Présence du HCR en 2012 Nombre de bureaux 1 Effectifs totaux 222 Internationaux 23 Nationaux 77 JEA 3 VNU 7 Autres 112 Faits marquants Aperçu L environnement de protection

Plus en détail

Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad

Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad Santé Maternelle et Infantile (SMI) à Abéché, Tchad Notre projet en 2009 Prendre soin des orphelins, des nouveaux-nés, des femmes ayant des problèmes d allaitement, des prématurés et des enfants malnutris

Plus en détail

Directeur Général de l association ALIMA

Directeur Général de l association ALIMA Directeur Général de l association ALIMA L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

Deloitte to offer full range of leadership services

Deloitte to offer full range of leadership services Deloitte General Services Société à responsabilité limitée 560, rue de Neudorf L-2220 Luxembourg B.P. 1173 L-1011 Luxembourg Tel: +352 451 451 Fax: +352 451 452 985 www.deloitte.lu Press release Line Eskildsen

Plus en détail

plastrons électroniques DaeDo

plastrons électroniques DaeDo Chers amis, Le Taekwondo Centre Luxembourg a, cette année, l honneur et le grand plaisir de vous inviter au championnat national de combat dans les catégories seniors, juniors, cadets et minimes Les combats

Plus en détail

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr. 2. Partneridentifikation: Einsatz der Global Location Number GLN

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr. 2. Partneridentifikation: Einsatz der Global Location Number GLN Hintergrund Fachgruppe BiG Positionspapier Nr. 2 Partneridentifikation: Einsatz der Global Location Number GLN Die Fachgruppe Beschaffung im Gesundheitswesen (BiG) setzt sich aus namhaften Schweizer Spitälern

Plus en détail

DÉPÔT À TAUX FIXE FESTGELDKONTO MIT FESTEM ZINSSATZ FIXED RATE DEPOSIT

DÉPÔT À TAUX FIXE FESTGELDKONTO MIT FESTEM ZINSSATZ FIXED RATE DEPOSIT DÉPÔT À TAUX FIXE FESTGELDKONTO MIT FESTEM ZINSSATZ FIXED RATE DEPOSIT UN PLACEMENT SÛR À RENDEMENT GARANTI! Le Dépôt à taux fixe est un placement à durée déterminée sans risque, qui n est pas soumis à

Plus en détail

4 juillet 2005 Nr. 19

4 juillet 2005 Nr. 19 4 juillet 2005 Nr. 19 Chères et chers collègues hydrologues et limnologues, Le comité s est proposé d envoyer un flyer avant la pause estivale afin de convoquer les membres pour la 19 e Assemblée des membres

Plus en détail

BULLETIN DES OFFRES DE FORMATION CONTINUE MAI 2008

BULLETIN DES OFFRES DE FORMATION CONTINUE MAI 2008 BULLETIN DES OFFRES DE FORMATION CONTINUE MAI 2008 Semaine pédagogique romande les 24 et 25 juin 2008 Au programme : Enseigner l économie avec Iconomix et comprendre pour expliquer la situation actuelle

Plus en détail

S y s t è m e d e g e s t i o n p o u r l a Q u a l i t é d e s D o n n é e s P r o d u i t. Transcat PLM GmbH & Co. KG 0 70 7 qcf

S y s t è m e d e g e s t i o n p o u r l a Q u a l i t é d e s D o n n é e s P r o d u i t. Transcat PLM GmbH & Co. KG 0 70 7 qcf S y s t è m e d e g e s t i o n p o u r l a Q u a l i t é d e s D o n n é e s P r o d u i t Transcat PLM GmbH & Co. KG 0 70 7 qcf A propos de la qualité des données produit La modélisation virtuelle est

Plus en détail

Standards Swissdec. Ce qu'il convient d'observer en matière de lien Internet en relation avec une comptabilité salariale certifiée swissdec.

Standards Swissdec. Ce qu'il convient d'observer en matière de lien Internet en relation avec une comptabilité salariale certifiée swissdec. Standards Swissdec Ce qu'il convient d'observer en matière de lien en relation avec une comptabilité salariale certifiée swissdec. Version 20100909 Edition 14.04.2015 Access Communication L'acheminement

Plus en détail

Lösungen Französisch (AHS) Lesen (B1)

Lösungen Französisch (AHS) Lesen (B1) Lösungen Französisch (AHS) Lesen (B1) 15. Jänner 2015 Hinweise zur Korrektur Bei der Korrektur werden ausschließlich die Antworten auf dem Antwortblatt berücksichtigt. Korrektur der Aufgaben Bitte kreuzen

Plus en détail

Création de votre compte de messagerie POP

Création de votre compte de messagerie POP Création de votre compte de messagerie POP HIN Health Info Net AG Pflanzschulstrasse 3 8400 Winterthur Support 0848 830 740 Fax 052 235 02 70 support@hin.ch www.hin.ch HIN Health Info Net AG Grand-Rue

Plus en détail

Par Maitre Innocent NTAKOBANJIRA BISIMWA. Consultant en Droits des Autochtones Pygmées

Par Maitre Innocent NTAKOBANJIRA BISIMWA. Consultant en Droits des Autochtones Pygmées Garantir un accès aux soins de santé des Peuples Autochtones Pygmées expulsés dans le PNKB dans la province du Sud Kivu : Capitalisation du thème de la journée internationale des Peuples Autochtones 2015

Plus en détail

Base de données du radon en Suisse

Base de données du radon en Suisse Base de données du radon en Suisse 1 Stratégie du programme radon Locaux d habitation et de séjour Secteurs de travail Valeurs légales: Bâtiments existants: 1000 Bq/m 3 (valeur limite) Bâtiments neufs

Plus en détail

Standard Eurobarometer 82 Autumn 2014 TABLES OF RESULTS. PUBLIC OPINION IN THE EUROPEAN UNION Fieldwork: November 2014

Standard Eurobarometer 82 Autumn 2014 TABLES OF RESULTS. PUBLIC OPINION IN THE EUROPEAN UNION Fieldwork: November 2014 Standard Eurobarometer 82 Autumn 2014 TABLES OF RESULTS PUBLIC OPINION IN THE EUROPEAN UNION Fieldwork: November 2014 L OPINION PUBLIQUE DANS L UNION EUROPÉENNE Terrain : novembre 2014 DIE ÖFFENTLICHE

Plus en détail

ZHAW (Université de Sciences Appliquées de Zurich) GUIDE

ZHAW (Université de Sciences Appliquées de Zurich) GUIDE ZHAW (Université de Sciences Appliquées de Zurich) GUIDE A L USAGE DES CONSOMMATEURS ZÜRCHER HOCHSCHULE FÜR ANGEWANDTE WISSENSCHAFTEN FACHGRUPPE LEBENSMITTELSENSORIK GRÜENTAL, POSTFACH CH 8820 WÄDENSWIL

Plus en détail

Contenu. L entreprise se présente/service 3-7. Boîtiers de dérivation DK 8-131 1,5 à 240 mm 2, IP 54-67

Contenu. L entreprise se présente/service 3-7. Boîtiers de dérivation DK 8-131 1,5 à 240 mm 2, IP 54-67 Contenu L entreprise se présente/service 3-7 Boîtiers de dérivation DK 8-131 1,5 à 240 mm 2, IP 54-67 Petits distributeurs KV 132-175 3 à 54 éléments de, IP 54-65 Système de boîtiers combinables, avec

Plus en détail

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn

Macmine et ses bons compagnons. CCéélleessttiinn Macmine et ses bons compagnons CCéélleessttiinn Il était une fois une petite ambulance très intelligente. Elle vivait dans une petite maison en paille. Elle s amusait drôlement avec les autres voitures,

Plus en détail

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE L intervention d urgence Au 29 juin, CARE continue de concentrer ses activités d urgence sur trois secteurs géographiques: Pétion-ville, Carrefour,

Plus en détail

Facture Älectronique ou papier mensuelle en CHF. Aucune franchise en cas de respect de l'obligation de diligence. Carte de remplacement CHF 20.

Facture Älectronique ou papier mensuelle en CHF. Aucune franchise en cas de respect de l'obligation de diligence. Carte de remplacement CHF 20. Cotisation annuelle Programmes de primes ParticularitÄs Carte(s) supplämentaire(s) Assurances (incluses) Assurances (payantes) Location de voitures Hertz DÄcompte ResponsabilitÄ CHF 100.-, 1/2 prix la

Plus en détail

Statistiques d usage des applicateurs enregistrés auprès de PME-vital de juillet 2004 à janvier 2010

Statistiques d usage des applicateurs enregistrés auprès de PME-vital de juillet 2004 à janvier 2010 Statistiques d usage des applicateurs enregistrés auprès de PME-vital de juillet 2004 à janvier 2010 Enregistrement Totale 3766 100.0% Entreprise 1382 36.7% Prestataire de services 689 18.3% Personne à

Plus en détail

Faculté de Droit et de Science Politique

Faculté de Droit et de Science Politique Faculté de Droit et de Science Politique Institut de l Ouest : Droit et Europe FRE CNRS 2785 Amphi 6 Avec le concours et le soutien de : L Université de Rennes 1, CNRS, Max Planck Institut de droit social,

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Fiche de Renseignements

Fiche de Renseignements Centre Brill Bruch Lallange Jean Jaurès nenwisen Année scolaire 2012/2013 Année scolaire 2013/2014 Année scolaire 2014/2015 Coordonnées de l enfant / Persönliche Daten des Kindes No Client : Nom : Date

Plus en détail

Java au cœur de la base de données Oracle

Java au cœur de la base de données Oracle 32 Tips&techniques Philippe Daucourt, HEG Haute école de gestion Arc Java au cœur de la base de données Oracle Depuis la version 8i, Oracle embarque une machine virtuelle Java (JVM) au cœur de sa base

Plus en détail

«Docteur je ne peux pas aller travailler» Règles et recommandations pour la rédaction d un certificat médical d arrêt de travail Dr S.

«Docteur je ne peux pas aller travailler» Règles et recommandations pour la rédaction d un certificat médical d arrêt de travail Dr S. «Docteur je ne peux pas aller travailler» Règles et recommandations pour la rédaction d un certificat médical d arrêt de travail Dr S. Motamed Objectifs Rédiger un certificat médical d arrêt de travail

Plus en détail

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

Ouvertes les soirs, les nuits, les week-ends et les jours fériés.

Ouvertes les soirs, les nuits, les week-ends et les jours fériés. Ouvertes les soirs, les nuits, les week-ends et les jours fériés. f r a n ç a i s Les maisons médicales vous accueillent en dehors des heures de consultation de votre médecin. Connaissez-vous votre Maison

Plus en détail

Partie A: Compréhension orale

Partie A: Compréhension orale Partie A: Compréhension orale Lisez d abord les questions sur les deux documents différents A et B (p. 1 et 2). Ensuite vous allez entendre deux fois les documents. Cochez les cases correctes ou répondez

Plus en détail

«PROJET PRIORITAIRE DE L OUEST GUYANAIS : LA CONSTRUCTION D UN D HÔPITAL A SAINT LAURENT DU MARONI»

«PROJET PRIORITAIRE DE L OUEST GUYANAIS : LA CONSTRUCTION D UN D HÔPITAL A SAINT LAURENT DU MARONI» Présentation : Réunion de présentation aux élus de Guyane - 11 juin 2011 «PROJET PRIORITAIRE DE L OUEST GUYANAIS : LA CONSTRUCTION D UN D NOUVEL HÔPITAL A SAINT LAURENT DU M. F-L BERTHOU, Directeur MARONI»

Plus en détail

ENTRETIEN AVEC BOB RUGURIKA

ENTRETIEN AVEC BOB RUGURIKA !! BURUNDI ENTRETIEN AVEC BOB RUGURIKA Bob Rugurika est le directeur de la Radio Publique Africaine (RPA), la radio indépendante la plus populaire au Burundi. Lors de son passage à Genève en ce mois de

Plus en détail

Wandluftdurchlass WAVE-ARC Typ WA Diffuseur mural WAVE-ARC type WA

Wandluftdurchlass WAVE-ARC Typ WA Diffuseur mural WAVE-ARC type WA Int. Modellschutz angem. / Prot. int. des mod. dép. Trox Hesco (Schweiz) AG Anwendung Der rechteckige Wandluftdurchlass WAVE-ARC, der mit dem Anschlusskasten eine Einheit bildet, kommt vorwiegend über

Plus en détail

Instruction d application pour plafonds de cave Knauf Insulation Quick White plaque isolante pour plafonds

Instruction d application pour plafonds de cave Knauf Insulation Quick White plaque isolante pour plafonds Instruction d application pour plafonds de cave Knauf Insulation Quick White plaque isolante pour plafonds (Montage collé ou fixation mécanique) Informations générales Supports pour fixation collée: Béton

Plus en détail

Anmeldung / Inscription

Anmeldung / Inscription BERNEXPO AG Telefon +41 31 340 11 11 Suisse Public Fax +41 31 340 11 44 Mingerstrasse 6 E-Mail suissepublic@bernexpo.ch Postfach Internet www.suissepublic.ch 3000 Bern 22 Anmeldung / Inscription Anmeldefrist

Plus en détail

Information au patient

Information au patient Information au patient Hôpital de jour médico-chirurgical Je vais subir une intervention chirurgicale en hôpital de jour, cela signifie que l intervention et le retour à domicile s effectueront le même

Plus en détail

Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement

Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement de l armée (DEVA) Saint-Gall, 23 septembre 2014 La Société Suisse des Officiers (SSO) est toujours convaincu que l armée suisse

Plus en détail

UNE APPROCHE EXCLUSIVE DANS LA CONCEPTION DE PRODUITS DURABLES.

UNE APPROCHE EXCLUSIVE DANS LA CONCEPTION DE PRODUITS DURABLES. Une approche exclusive dans la conception de produits durables août 2012 UNE APPROCHE EXCLUSIVE DANS LA CONCEPTION DE PRODUITS DURABLES. Auteur: Tracey Rawling Church, Director of Brand and Reputation

Plus en détail

info apf-hev Le journal des propriétaires Mai 2013 // n 88 APF Fribourg HEV Association des propriétaires fonciers Hauseigentümerverband

info apf-hev Le journal des propriétaires Mai 2013 // n 88 APF Fribourg HEV Association des propriétaires fonciers Hauseigentümerverband apf-hev info Le journal des propriétaires Mai 2013 // n 88 APF Fribourg HEV Association des propriétaires fonciers Hauseigentümerverband Secrétariat Bd de Pérolles 17 // 1701 Fribourg T. 026 347 11 40

Plus en détail

GARANTIE DENTA & OPTIPLUS

GARANTIE DENTA & OPTIPLUS GARANTIE DENTA & OPTIPLUS Risque dentaire L intervention de la CMCM se limite en principe aux prestations pour soins de médecine dentaire prévues aux tarifs officiels. La CMCM participe jusqu à concurrence

Plus en détail

1. Raison de la modification

1. Raison de la modification T Service Documentation Technicocommerciale Information Technique Rubrique F Les régulations Nouvelle version de programme de la carte SU : F1.4 P5253 JS F 67580 Mertzwiller N ITOE0117 26/09/2011 FR 1.

Plus en détail

RÉPONSE AU TREMBLEMENT DE TERRE EN HAÏTI. Un message de la Présidente-Directrice Générale

RÉPONSE AU TREMBLEMENT DE TERRE EN HAÏTI. Un message de la Présidente-Directrice Générale RÉPONSE AU TREMBLEMENT DE TERRE EN HAÏTI BILAN DES CINQ ANS JANVIER 2015 Un message de la Présidente-Directrice Générale Cinq années après le tremblement de terre mortel qui a dévasté Haïti, des millions

Plus en détail

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto»

LEARNING BY EAR. Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» LEARNING BY EAR Sécurité routière EPISODE 7: «Le port du casque à moto» Auteur : Victoria Averill Editeurs : Johannes Beck, Katrin Ogunsade Correction : Martin Vogl Traduction : Aude Gensbittel Personnages

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

PRESS RELEASE 2015-01-08

PRESS RELEASE 2015-01-08 PRESS RELEASE 2015-01-08 PEGAS: December trading results Strong Spot volumes with a monthly record on PEGs Leipzig, Paris, 8 January 2014 PEGAS, the gas trading platform operated by Powernext, announced

Plus en détail

L impact des réseaux sociaux sur le retour à l emploi des chômeurs

L impact des réseaux sociaux sur le retour à l emploi des chômeurs L impact des réseaux sociaux sur le retour à l emploi des chômeurs mit einer deutschen Zusammenfassung Etude de la troisième vague des évaluations de la politique du marché du travail Etude mandatée par

Plus en détail

Mecklenburg-Vorpommern

Mecklenburg-Vorpommern Mecklenburg-Vorpommern Zentralabitur 2006 Französisch Grundkurs Textaufgabe Abitur 2006 Französisch Gk Seite 2 Hinweise für Schüler Aufgabenauswahl: Von den vorliegenden 2 Aufgabenblöcken A und B ist einer

Plus en détail

Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS

Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS 1. Semester = Wintersemester in Passau Semestre 1 = Semestre d Hiver/Semestre impair à Passau

Plus en détail

31ème Congrès C.I.P.S. 31th C.I.P.S. Congress 31. C.I.P.S. Kongress 21-24 / 04 /2010 Dakar

31ème Congrès C.I.P.S. 31th C.I.P.S. Congress 31. C.I.P.S. Kongress 21-24 / 04 /2010 Dakar Formulaire d'inscription / Registration Form / Anmeldeformular Délégués / Delegates / Delegierte(r) Nom de famille / Surname / Name Prénom / First name / Vorname Date, Signature / Date, signature / Datum,

Plus en détail

Brochure d information à destination des candidats à l expatriation. Klavs Bo Christensen. S engager chez Médecins Sans Frontières?

Brochure d information à destination des candidats à l expatriation. Klavs Bo Christensen. S engager chez Médecins Sans Frontières? Brochure d information à destination des candidats à l expatriation S engager chez Médecins Sans Frontières? Présentation S engager chez Médecins Sans Frontières? Naissance de MSF Médecins Sans Frontières

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres AUTRICHE

Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres AUTRICHE Archives des ministères des Affaires étrangères des États membres AUTRICHE 1. Dénomination exacte du ministère et du service des archives Bundesministerium für auswärtige Angelegenheiten (ministère fédéral

Plus en détail

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA

SOIGNER ET TEMOIGNER. Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la prévention et de la lutte contre le SIDA IRG-Université de Virginie 21 au 23 mars 2010 Acteurs non étatiques et politiques de santé publique SOIGNER ET TEMOIGNER Le rôle de Médecins du Monde dans la politique de santé en France- Exemple de la

Plus en détail

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES

FACTSHEET HAITI DEUX ANS APRES HAITI DEUX ANS APRES Les actions de la Commission européenne pour reconstruire le pays Janvier 2012 Table of contents 1 L aide de l UE en bref 3 2 L aide humanitaire de la Commission européenne à Haïti.

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

RAPPORT D'ACTIVITE JAHRESBERICHT 2007. de la section cantonale valaisanne de la SSMSP

RAPPORT D'ACTIVITE JAHRESBERICHT 2007. de la section cantonale valaisanne de la SSMSP RAPPORT D'ACTIVITE JAHRESBERICHT 2007 de la section cantonale valaisanne de la SSMSP Novembre 2006 - Novembre 2007, 12 mois écoulés dont la trace est encore insuffisante. Le travail effectué par les groupes

Plus en détail

PRESS RELEASE 2015-04-21

PRESS RELEASE 2015-04-21 PRESS RELEASE 2015-04-21 PEGAS: Launch of Physical Futures contracts for PSV market area on 17 June 2015 Leipzig, Paris, 21 April 2015 PEGAS, the pan-european gas trading platform operated by Powernext,

Plus en détail

Une réforme fiscale écologique en Suisse?

Une réforme fiscale écologique en Suisse? Une réforme fiscale écologique en Suisse? Dr. Pierre-Alain Bruchez, Analyse et conseil économiques, AFF Cleantec City Forum 21 mars 2013 Présentation 1. Pourquoi une réforme fiscale écologique? 2. Où en

Plus en détail

Aufnahmeprüfung 2008 Französisch

Aufnahmeprüfung 2008 Französisch Berufsmaturitätsschulen des Kantons Aargau Aufnahmeprüfung 2008 ranzösisch Kandidaten-Nr. Name orname Zeit: 60 Minuten Die ranzösischprüfung besteht aus 4 Teilen: Richtzeit: Bewertung: A Textverstehen

Plus en détail