FICHE 1.- CHAMP ET DISPOSITIFS DE L ACTION SOCIALE INTERMINISTÉRIELLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FICHE 1.- CHAMP ET DISPOSITIFS DE L ACTION SOCIALE INTERMINISTÉRIELLE"

Transcription

1 FICHE 1.- CHAMP ET DISPOSITIFS DE L ACTION SOCIALE INTERMINISTÉRIELLE INTRODUCTION : HISTORIQUE DE L ACTION SOCIALE L actin sciale de l Etat, qui a pur bjet l améliratin des cnditins de vie des agents et de leurs familles, est cnstituée par les prestatins spécifiques que l administratin accrde à ses agents, actifs et retraités. De par sn bjet même, les besins des agents, l actin sciale a vcatin à être évlutive. Avant la secnde guerre mndiale, il n existe pas à prprement parler d actin sciale. Deux circulaires du ministère des Finances, du 16 janvier 1946 et du 13 aût 1948, nt cnstitué une première tentative d encadrement juridique et d harmnisatin d initiatives déjà mises en œuvre au sein des administratins. Entre 1960 et 1980, l actin sciale devient un élément permanent de la plitique de gestin des ressurces humaines de l Etat-emplyeur. La pursuite de l bjectif de ratinalisatin et de crdinatin des actins menées par les ministères a cnduit à la créatin, par un arrêté du 19 juin 1970, du cmité interministériel cnsultatif des services sciaux des administratins (CISS). Cependant la créatin du CISS, en dépit de sa dénminatin, ne cnduit pas immédiatement à la mise en place des prestatins interministérielles, se cntentant de gérer les prestatins ministérielles existantes. La première actin sciale interministérielle (ASI), l aide ménagère à dmicile (AMD), est créée en Au curs de ces dernières années, les travaux cnduits au sein du CIAS (cmité interministériel cnsultatif d actin sciale des administratins de l Etat) et la relance du dialgue scial sur les plitiques sciales marquée par la signature de relevés de cnclusin avec une partie des partenaires sciaux se snt traduits par une augmentatin ntable des myens financiers cnsacrés à l'actin sciale interministérielle. Si en 2006, le budget était de 67,8 1 millins d eurs, en 2010, il est passé à 140 millins d eurs. La traductin de l ASI au plan juridique intervient tardivement puisqu il faut attendre la li n du 13 juillet 1983 prtant drits et bligatins des fnctinnaires qui, dans sn article 9, institutinnalise l ASI. Pur autant, elle ne définit pas l AS, se cntentant d évquer «l actin sciale, culturelle, sprtive et de lisirs» dnt les fnctinnaires bénéficient u rganisent. La nécessité d être au plus prche du terrain pur la gestin de l ASI a cnduit à l expérimentatin des grupes départementaux interministériels d actin sciale (GDIAS) entre 1991 et Eu égard aux enseignements de cette expérimentatin, il a été décidé de maintenir des dispsitifs décncentrés mais de privilégier l'écheln réginal. L arrêté du 7 septembre 1994 mdifiant l arrêté du 19 juin 1970, a créé 26 sectins réginales du Cmité interministériel cnsultatif d'actin sciale des administratins de l'etat (SRIAS) chargées de prpser aux préfets de régin la répartitin des crédits d ASI décncentrée ainsi que les actins à entreprendre sur le plan interministériel, ntamment dans le dmaine du lgement, de la restauratin et de la petite enfance. Le même arrêté crée le CIAS qui remplace le CISS. 1 Les mntants financiers snt indiqués en crédits de paiement (CP). Les CP snt les prévisins faites dans la li de finance initiale de ce qui sera effectivement engagé au titre de l année tandis que les autrisatins d engagement (AE) crrespndent aux smmes qui snt autrisées pur une actin sachant que cette autrisatin peut être pluriannuelle, cntrairement aux CP qui snt strictement annuels. Guide méthdlgique de l activité des SRIAS Mise à jur le 22/02/10 1

2 Durant plusieurs années, aucun décret n est venu mettre en applicatin l article 9 de la li du 13 juillet L insécurité juridique qui puvait en déculer a été crrigée par l adptin du décret n du 6 janvier 2006 relatif à l actin sciale au bénéfice des persnnels de l Etat qui a dnné une définitin de l actin sciale : «l actin sciale, cllective u individuelle, vise à amélirer les cnditins de vie des agents de l Etat et de leurs familles, ntamment dans les dmaines de la restauratin, du lgement, de l enfance et des lisirs, ainsi qu à les aider à faire face à des situatins difficiles». Les dispsitins du décret nt permis de cnslider les grands principes qui snt appliqués depuis les circulaires «fndatrices» de 1946 et 1948 (nn gratuité, prgressivité des participatins, etc.). Il faut par ailleurs préciser que la circulaire FP/4 n 1931 et 2B du 15 juin 1998 relative aux prestatins d actin sciale à réglementatin cmmune a prévu dans ses principes généraux que «les prestatins d actin sciales snt affranchies des ctisatins sciales, ntamment des ctisatins versées aux URSSAF, de la cntributin sciale généralisée et de la cntributin exceptinnelle de slidarité». 1.- PÉRIMÈTRE DE L ACTION SOCIALE L actin sciale peut être ministérielle, c est-à-dire cnçue et gérée par chaque ministère, et/u bien interministérielle, c est-à-dire cnçue et gérée par une directin interministérielle, en l ccurrence la directin générale de l administratin et de la fnctin publique (DGAFP) L actin sciale ministérielle Chaque ministère met en place une actin sciale à destinatin de ses prpres agents. Il définit et gère aussi bien le financement que les prestatins, lesquelles s exercent dans des dmaines variés : aides à la famille, lisirs et culture, securs et prêts, lgement Les prestatins mises en place snt sit individuelles sit cllectives. A titre indicatif, l ensemble des crédits ministériels cnsacrés à l actin sciale représentait en 2006 cmme en 2007 près de 478 millins d eurs. L'actin sciale ministérielle permet de prendre en cmpte les particularités de chaque département ministériel et des persnnels qu'il emplie. Elle cnstitue généralement le mde d'interventin pur prendre en cmpte les besins de prximité et les plus urgents ainsi que ceux qui snt liées aux particularités des missins exercées par les persnnels qui en bénéficient L actin sciale interministérielle Présentée cmme le scle minimal de l actin sciale fferte à l ensemble des agents et cmme un élément d harmnisatin de la situatin de ceux-ci, l actin sciale interministérielle vise en particulier à répndre aux préccupatins et attentes générales et transverses exprimées par l ensemble des agents de l Etat dans le cadre des rientatins fixées par le ministre chargé de la fnctin publique en matière de gestin des ressurces humaines après cnsultatin du CIAS. Ces dernières années, l actin sciale interministérielle s est tut particulièrement attachée à favriser et faciliter pur les agents de l Etat la cnciliatin de leurs vies prfessinnelle et familiale (ex : garde des jeunes enfants avec les prestatins CESU 0/3 ans et CESU 3/6 ans). Les travaux cnduits au sein du CIAS et les relevés de cnclusin évqués ci-dessus, en 2006 et 2008, nt permis de dévelpper l actin sciale interministérielle dans cet esprit avec ntamment la créatin de nuvelles prestatins crrespndant aux attentes des agents. Guide méthdlgique de l activité des SRIAS Mise à jur le 22/02/10 2

3 L ASI repse sur plusieurs principes : la participatin des persnnels à sa définitin et sa gestin via le CIAS ; l abndement, c est-à-dire le financement cnjint de l agent bénéficiaire et de l administratin ; la prprtinnalité c est-à-dire la mdulatin du mntant des aides en fnctin des revenus et de la situatin familiale de l agent ; le caractère facultatif de l AS dans la mesure ù l Etat ne peut la mettre en œuvre que dans la limite des crédits prévus à cet effet. Elle se cmpse à la fis des prestatins interministérielles individuelles et cllectives et des prestatins à réglementatin cmmune. 2.- LES PRESTATIONS D ACTION SOCIALE INTERMINISTÉRIELLE Les dispsitifs d actin sciale interministérielle mis en œuvre sur prpsitin des SRIAS Ces actins nt vcatin à répndre, en cmplément des crédits d actin sciale prpres à chaque ministère, à des besins cllectifs nn cuverts. Il n existe pas de listes préétablies des autres prestatins que peuvent prpser les SRIAS. Il est seulement exigé que celles-ci s inscrivent dans le cadre de la définitin de l article 9 de la li du 13 juillet 1983 : «Les fnctinnaires ( ) participent à la définitin et à la gestin de l actin sciale, culturelle, sprtive et de lisirs dnt ils bénéficient u qu ils rganisent. L actin sciale, cllective u individuelle, vise à amélirer les cnditins de vie des agents de l Etat et de leurs familles, ntamment dans les dmaines de la restauratin, du lgement, de l enfance et des lisirs, ainsi qu à les aider à faire face à des situatins difficiles». Les principes généraux d empli et d interventin des crédits dédiés aux dispsitifs mis en œuvre sur prpsitin des SRIAS snt précisés dans la fiche 11 du présent guide Les pératins d équipements interministériels La finalité de ces pératins repse sur un suci d efficacité. En effet, la réalisatin u la réservatin d équipements à caractère interministériel vise à éviter une dispersin des myens cnsacrés à l investissement et au fnctinnement dans le seul cadre de chaque département ministériel. La réalisatin et la mise en œuvre des investissements divent s articuler autur d une cncertatin au niveau lcal accmpagnée d une recherche de la chérence au niveau natinal. Le CIAS impulse, au niveau central, une plitique en matière d équipement et un suivi en matière de fnctinnement. Les échelns décncentrés participent au niveau lcal à l élabratin, à la mise en œuvre et au suivi de cette plitique. Ces prestatins interviennent dans tris dmaines : les restaurants inter administratifs (RIA) 2 Le RIA est un site équipé (ensemble de lcaux et d installatins techniques) en vue de servir des repas aux agents de plusieurs administratins et services. Deux srtes d actin peuvent être menées dans les RIA : des actins d investissement (créatin, extensin, transfert, rénvatin) 2 circulaires FP/4 n 1803 et 2B du 17 décembre 1992 relative à la décncentratin des pératins d équipements interministériels circulaire et FP/4 n 1859 et 2B du 12 juin 1995 relative à l actin sciale et à l rganisatin et au fnctinnement des RIA Guide méthdlgique de l activité des SRIAS Mise à jur le 22/02/10 3

4 des actins de fnctinnement la réservatin de lgements sciaux la réservatin de places en crèches 3 Les prcédures relatives aux pératins de rénvatin et de mise en cnfrmité de RIA, de réservatins de lgements sciaux et de berceaux de crèches fnt l'bjet d'un dévelppement dans les fiches 7,8 et 9 du présent guide Les prestatins dites «individuelles» mises en œuvre au niveau central L actin sciale interministérielle (ASI), qui cuvre un large champ d activité, est présentée en fnctin des bénéficiaires auxquels elle s adresse : les aides aux familles, les aides aux retraités, les aides au lgement, les aides à la restauratin. Ces prestatins ne snt pas définies ni mises en euvre seln des mdalités qui snt discutées à l'écheln réginal. Elles n'entrent pas dans le champ de cmpétence des SRIAS, sauf pur l'infrmatin sur leurs mdalités Les aides aux familles Le Chèque-vacances La prestatin Chèque-vacances, accrdée annuellement à près de bénéficiaires, cnstitue une aide persnnalisée aux vacances et aux lisirs au prfit des agents de l Etat, civils u militaires, des assistants d éducatin et uvriers d Etat, affectés en France métrplitaine u dans les départements d utre-mer, des fnctinnaires et uvriers d Etat retraités et des ayants drit de ces agents. La prestatin est versée sus frme de titres de paiement Chèques-vacances, dnt la valeur ttale est cnstituée d une épargne de l agent, abndée d une participatin de l Etat emplyeur, puvant représenter, en fnctin des ressurces du demandeur et de sa situatin familiale, de 10 % à 25 % de l épargne (majratin de 30 % pur les travailleurs handicapés à cmpter du 1 er avril 2009). Pur puvir en bénéficier, les agents éligibles cnstituent auprès de la sciété Extelia, gestinnaire de la prestatin pur le cmpte de l Etat, un plan d épargne d une durée de 4 à 12 mis, qui sera abndé au terme du plan d épargne de la bnificatin de l Etat. Tutes les infrmatins relatives aux cnditins d attributin de la prestatin ainsi que le frmulaire de demande de Chèques-vacances snt dispnibles sur le site Internet Les prestatins CESU garde d enfant de mins de tris ans et CESU garde d enfant de tris à six ans Dans le cadre de l accrd sur l évlutin de la fnctin publique , signé le 25 janvier 2006 par le ministre de la fnctin publique et tris rganisatins syndicales représentatives, puis des mesures annncées en janvier 2007, une actin significative a été cnduite en matière d aide à la famille, et plus particulièrement, de garde d enfants. A ce titre, deux prestatins interministérielles d aide à la garde d enfant nt été mises en place et snt désrmais accessibles aux agents rémunérés sur le budget de l Etat, quel que sit leur revenu. Celles-ci snt versées aux agents bénéficiaires qui en fnt la demande sus frme de chèques empli service universel (CESU) préfinancés. Ces CESU - garde d enfant snt des titres spéciaux de paiement qui peuvent être utilisés pur rémunérer tut u partie des frais de garde engagés par les parents, quel que sit le mde de garde (crèche, assistante maternelle agréée, garderie périsclaire, baby-sitting, etc.). Le mntant de l aide 3 circulaire FP/4 n 1803 et 2B du 17 décembre 1992 relative à la décncentratin des pératins d équipements interministériels Guide méthdlgique de l activité des SRIAS Mise à jur le 22/02/10 4

5 accrdée (200, 350 u 600 par an) est mdulé en fnctin des ressurces et de la situatin familiale des agents. Le CESU - garde d enfant de mins de tris ans a été mis en place à l autmne L instructin des dssiers de demande et l émissin des titres snt cnfiées à ACE. Pur sa première année pleine d'explitatin, cette prestatin a cnnu un imprtant succès. Ainsi dssiers nt-ils été validés au titre de 2007, pur un mntant myen de 360. Par ailleurs, afin de faciliter l acceptatin des CESU garde d enfant par les structures cllectives de garde, l Etat prend en charge depuis le 1 er septembre 2007 la cmmissin de rembursement des titres due par les intervenants persnnes mrales au centre de rembursement des CESU. Mise en place à l autmne 2007 avec des drits uverts à titre rétractif au 1 er janvier 2007, la prestatin «CESU garde d enfant de tris à six ans», destinée à participer à la prise en charge des frais engagés pur la garde des enfants âgés de plus de tris ans, jusqu à leur sixième anniversaire, assure le prlngement de la première. Ses cnditins d attributin snt similaires à celles du CESU - garde d enfant de mins de tris ans et sa gestin a également été cnfiée à ACE. Pur chacune des prestatins, les frmulaires de demande, ainsi que les infrmatins relatives aux cnditins d uverture des drits, au cntenu des dssiers de demande, aux mdalités d instructin de ces dernières et aux mdalités d utilisatin des Ticket CESU - garde d enfant snt dispnibles en ligne sur le site Les aides aux retraités L aide ménagère à dmicile (AMD) n est plus activée pur de nuvelles demandes depuis le 1er janvier Une réflexin sur le devenir de la prestatin est actuellement en curs. Elle a pur bjectif de redéfinir la place et les cnturs d une aide au maintien à dmicile qui permettrait à la fis de mieux identifier les bénéficiaires et de mieux répndre à leurs besins et attentes Les aides au lgement L aide à l installatin des persnnels L aide à l installatin des persnnels (AIP) est destinée à accmpagner l accès au lgement lcatif des fnctinnaires civils stagiaires et titulaires de l Etat et des uvriers d Etat rémunérés sur le budget de l Etat, en prenant en charge une partie des premières dépenses rencntrées lrs de la cnclusin d un bail. Il s agit d une aide financière nn rembursable accrdée aux agents «prim-arrivants» dans la fnctin publique de l Etat, ainsi qu aux agents exerçant la majeure partie de leurs fnctins en znes urbaines sensibles. Le mntant maximum de l aide accrdée est variable en fnctin de la régin d affectatin du demandeur : les agents affectés en régins Ile-de-France et Prvence-Alpes-Côte-d Azur ainsi qu en znes urbaines sensibles (ZUS) peuvent bénéficier d une aide d un mntant maximum de 700, tandis que le plafnd est de 350 pur les agents affectés dans les autres régins. L ctri de cette prestatin est sumis, pur les «prim-arrivants» dans la fnctin publique de l Etat, à cnditin de ressurces : seuls les agents ayant un revenu fiscal de référence en 2006 inférieur u égal si le fyer du demandeur ne cmprte qu un revenu, u si le fyer du demandeur cmprte deux revenus. Le dssier de demande, téléchargeable sur le site dit être transmis au prestataire chargé de la gestin du dispsitif dans les 24 mis suivant l affectatin et dans les 4 mis suivant la signature du bail (MFP Services). Pur tenir cmpte de l évlutin des mntants des lyers, le relevé de cnclusin du 21 février 2008 relatif à l améliratin des plitiques sciales pur mieux prendre en cmpte les besins des agents dans la fnctin publique signé avec quatre rganisatins syndicales prévit une revalrisatin, à cmpter du 1 er septembre 2008 des mntants plafnds de l AIP : Guide méthdlgique de l activité des SRIAS Mise à jur le 22/02/10 5

6 les plafnds sernt prtés de 700 à 900 en Ile-de-France, Prvence-Alpes-Côte-d Azur et znes urbaines sensibles et de 350 à 500 pur le reste du territire. La cnditin de déménagement à 70 kilmètres de l ancien dmicile sera assuplie de façn à ffrir ces prestatins à tut agent changeant de lgement à l ccasin de sa première affectatin et le champ des dépenses puvant être cuvertes sera élargi afin de permettre de financer, utre le premier mis de lyer et les frais d agence, la cautin et les frais de déménagement. Le Prêt Mbilité Les agents «prim-arrivants» dans la fnctin publique de l Etat, remplissant les cnditins d attributin de l aide à l installatin des persnnels, peuvent également bénéficier du Prêt Mbilité, prêt à taux zér d un mntant maximum de 1 000, rembursable sur tris ans, qui permet de financer tut u partie de la cautin exigée pur la lcatin d un lgement. L Etat prend à sa charge les frais de dssier et les intérêts d emprunt, seul le rembursement du capital étant à la charge du bénéficiaire. Cette prestatin est également accessible aux agents en situatin de «mbilité subie», c est-à-dire ayant changé de résidence dans les cnditins définies à l article 18 du décret n du 28 mai Les cnditins d btentin de la prestatin, définies dans la circulaire B9 n BPSS n du 5 juillet 2007, peuvent être cnsultées sur le site Internet spécifiquement dédié à la prestatin Le prestataire chargé de l exécutin de ce dispsitif est CRESERFI. A cmpter du 1 er septembre 2008 et suite à la signature le 21 février 2008 par cinq rganisatins syndicales du relevé de cnclusin relatif à l améliratin des plitiques sciales, le mntant plafnd du Prêt Mbilité sera prté de 1000 à 2000 pur les agents s installant en Ile-de-France, Prvence-Alpes-Côte-d Azur et en znes urbaines sensibles et le champ des dépenses puvant être cuvertes grâce à ce prêt sera élargi aux frais d agence et frais de déménagement. Les sites internet : Chèque-vacances : CESU 0-3 ans : CESU 3-6 ans : AIP : Prêt mbilité : Les prestatins à réglementatin cmmune Il existe des prestatins individuelles gérées et financées par les ministères mais définies juridiquement au niveau interministériel. Il s agit d aides dans le dmaine de la restauratin, de la famille, des vacances et d allcatins aux parents d enfants handicapés. La réglementatin de ces prestatins est fixée par la circulaire FP/4 n 1931 et 2B n 256 du 15 juin 1998 relative aux prestatins d actin sciale à réglementatin cmmune fixant les dispsitins applicables aux agents des administratins centrales et des services décncentrés de l Etat. Ces prestatins snt généralement qualifiées de prestatins à réglementatin cmmune, de «PIM» vire de prestatins interministérielles. Ces prestatins ne snt pas définies ni mises en euvre seln des mdalités qui snt discutées à l'écheln réginal. Elles n'entrent pas dans le champ de cmpétence des SRIAS, sauf pur l'infrmatin sur leurs mdalités. Le mntant des envelppes budgétaires et les taux myens snt définis entre le ministre chargé du budget et le ministre chargé de la fnctin publique lrs de l'élabratin de la li de finances. Une circulaire de la DGAFP est publiée chaque année, généralement au mis de janvier, qui fixe les taux myens qui résultent des arbitrages guvernementaux et du vte de la li de finances. Il s agit des prestatins suivantes : Guide méthdlgique de l activité des SRIAS Mise à jur le 22/02/10 6

7 Les subventins pur séjurs d enfants L Etat participe également aux frais de séjur des enfants des agents de l Etat dans divers centres de vacances u centres aérés. Les séjurs mis en œuvre dans le cadre éducatif et séjurs linguistiques peuvent également dnner lieu à l ctri d une subventin. La prestatin peut être versée sit directement aux agents sit versée, sus frme de subventin, aux centres de vacances de l administratin. La gestin de ces dispsitifs relève des services ministériels d actin sciale. Les aides aux parents d enfants handicapés Les agents de l Etat dnt l enfant handicapé a mins de 20 ans peuvent bénéficier d une allcatin mensuelle de 148,85 en cumulable avec l allcatin d éducatin de l enfant handicapé. Cette aide est prlngée d une allcatin spéciale, d un mntant mensuel de 116,76 en 2010, pur les enfants de 20 à 27 ans pursuivant des études, un apprentissage u un stage de frmatin prfessinnelle. Les services ministériels d actin sciale assurent l instructin des demandes. Les aides à la restauratin L Etat participe enfin au prix des repas dans les restaurants administratifs et inter-administratifs, en versant aux rganismes gestinnaires de ces structures un mntant de 1,14 en 2010 par repas servi. La prestatin repas est in fine cnsentie à l agent, sus la frme d un abattement sur le prix du repas. Aide aux parents effectuant un séjur en maisn de reps u de cnvalescence accmpagnés de leur enfant Cette prestatin est destinée à prendre en charge une partie des frais de séjur du u des enfant(s) âgé(s) de mins de 5 ans au premier jur du séjur. Elle est ctryée pur chaque enfant sans aucune cnditin d indice u de ressurce et pur une durée annuelle maximale de 35 jurs. Le mntant de cette prestatin ne peut pas dépasser les dépenses réelles engagées au titre du séjur du u des enfant(s). Jusqu'en 2006 une prestatin pur la garde d'enfants était distribuée aux parents de jeunes enfants de mins de 3 ans. Cette prestatin a été supprimée lrs de la créatin de la prestatin CESU 0 3 ans. Guide méthdlgique de l activité des SRIAS Mise à jur le 22/02/10 7

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» LES REGIMES DE RETRAITE Le 11 juin 2013 Frmatin inter entreprises (Répnse suhaitée avant le 30 avril 2013) Les réfrmes successives des retraites, dnt la plus récente

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les Lignes directrices aux fins d ctryer une aide financière aux OBNL lcataires dans des immeubles nn résidentiels impsables œuvrant dans les dmaines de l art et de la culture, du dévelppement scial et cmmunautaire

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

Exonération sociale. du financement patronal. des régimes de protection sociale complémentaire

Exonération sociale. du financement patronal. des régimes de protection sociale complémentaire Guide de cnfrmité des cntrats de prtectin sciale cmplémentaire Exnératin sciale du financement patrnal des régimes de prtectin sciale cmplémentaire Vs cntrats de prtectin sciale cmplémentaire répndent-ils

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service

Communauté de communes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 2014 Rapport annuel sur le prix et la qualité du service Cmmunauté de cmmunes du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes 214 Rapprt annuel sur le prix et la qualité du service S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Nn Cllectif Smmaire Préambule I Organisatin

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi

Zoom sur La base de données économiques et sociales instaurée par la loi de sécurisation de l'emploi Zm sur La base de dnnées écnmiques et sciales instaurée par la li de sécurisatin de l'empli Juillet 2014 I. Une transparence renfrcée via la mise en place d une base de dnnées écnmiques et sciales 1 II.

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR.

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR. ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC Représenté par : LE SECRÉTARIAT DU CONSEIL DU TRÉSOR Et d autre part : LE SYNDICAT DE LA FONCTION PUBLIQUE ET PARAPUBLIQUE DU QUÉBEC (SFPQ)

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

MISES AUX NORMES BIEN-ETRE EN PONDEUSES MODALITES D AIDE AUX ELEVEURS DE PONDEUSES EN CAGES

MISES AUX NORMES BIEN-ETRE EN PONDEUSES MODALITES D AIDE AUX ELEVEURS DE PONDEUSES EN CAGES Unin des Grupements de Prducteurs de Viande de Bretagne Inf INVESTISSEMENTS N 13 - Mars 2011 MISES AUX NORMES BIEN-ETRE EN PONDEUSES MODALITES D AIDE AUX ELEVEURS DE PONDEUSES EN CAGES NON AMENAGEES EN

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs

Politique d investissement de la. MRC de Caniapiscau. Jeunes promoteurs Plitique d investissement de la MRC de Caniapiscau Jeunes prmteurs Adptée le 15 septembre 2015 JEUNES PROMOTEURS Ce prgramme vise à aider les jeunes entrepreneurs (18-40 ans) à créer, à acquérir u à assurer

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

BP 2015 CCAS DE SEICHAMPS

BP 2015 CCAS DE SEICHAMPS CCAS CRECHE CCAS DE SEICHAMPS Les dépenses de fnctinnement Pass Bus 800 Repas des Anciens 10 000 Chclats des Anciens 2 800 Télé-assistance 3 800 Aide sciale 9 400 Maintien à dmicile 2 800 Subventins aux

Plus en détail

PARTICIPATION FINANCIERE DES EMPLOYEURS TERRITORIAUX A LA PROTECTION SOCIALE DE LEURS AGENTS

PARTICIPATION FINANCIERE DES EMPLOYEURS TERRITORIAUX A LA PROTECTION SOCIALE DE LEURS AGENTS PARTICIPATION FINANCIERE DES EMPLOYEURS TERRITORIAUX A LA PROTECTION SOCIALE DE LEURS AGENTS LES DIFFERENTES ETAPES DU PROCESSUS 1) PARTICIPER OU NON: Si la cllectivité chisit de ne pas participer, cmme

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune

La Communauté d agglomération Rouen Elbeuf Austreberthe La Commune Cnventin entre la CREA et la Cmmune de.. pur la valrisatin des Certificats d Ecnmies d Energie durant le prlngement de la 2 ème péride du dispsitif La Cmmunauté d agglmératin Ruen Elbeuf Austreberthe La

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES OCTOBRE 2015 PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX (CFI) CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS.

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS. Réseaux de santé Gérntlgiques : de l EGS au PPS. Plan Persnnalisé de Sins : définitin, bjectif, myens Quel supprt? Quelle diffusin? 2 È M E R E N C O N T R E N AT I O N A L E D E S R É S E A U X D E S

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE

FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE FICHE DESCRIPTIVE DES PROFESSIONNELS DE SANTE Nm / Prénm : Qualificatin : Crdnnées prfessinnelles : Prtable : Secteur Gégraphique : Adhésin : ui nn N URSSAF : Signature cnventin de partenariat : ui nn

Plus en détail

La rupture conventionnelle du CDI

La rupture conventionnelle du CDI La rupture cnventinnelle du CDI Préambule La li du 25 juin 2008 prtant mdernisatin du marché du travail a instauré un nuveau mde de rupture du cntrat de travail à durée indéterminée (en plus de la démissin

Plus en détail

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion Article 74 du Cntrat de gestin : Transmissin du tableau de brd de gestin Pur permettre à la SISP et à la SLRB de suivre la réalisatin des missins du cntrat de gestin de niveau 2, la SISP cmplète et transmet

Plus en détail

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité

Régime d aide, exempté de notification, en faveur de la participation des producteurs de produits agricoles à des systèmes de qualité Décembre 2015 Régime d aide, exempté de ntificatin, en faveur de la participatin des prducteurs de prduits agricles à des systèmes de qualité En applicatin du règlement (UE) n 702/2014 de la Cmmissin du

Plus en détail

LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION

LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION LE PROJET ASSOCIATIF LES OBJECTIFS DE L'ASSOCIATION L'Avitarelle est une assciatin qui situe sn actin dans la lutte cntre les exclusins en dévelppant une interventin sciale qui s'est cnstruite d'abrd auprès

Plus en détail

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien

Mise à jour le 19 juin 2015 Comité de perfectionnement du personnel de soutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement pur le persnnel de sutien Mise à jur le 19 juin 2015 Cmité de perfectinnement du persnnel de sutien Cadre de gestin des activités de perfectinnement du

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI FICHE THEMATIQUE 6-3 : PAR LA CREATION D ACTIVITES FORMATIONS PROFESSIONNELLES AXE 6 PROMOUVOIR L EMPLOI PAR LA CREATION D ACTIVITES FICHE THEMATIQUE 6-3 : FORMATIONS PROFESSIONNELLES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISES ACCORD CADRE DU CONSEIL REGIONAL 1 Pririté d investissement

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

Formation professionnelle et insertion

Formation professionnelle et insertion Frmatin prfessinnelle et insertin REPERES L insertin prfessinnelle reste une catégrie d actin publique située à la crisée des cmpétences des différents niveaux de cllectivités territriales et de l Etat.

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS. Les moyens de financement : fonds propres, emprunts, crédit-bail, subventions.

LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS. Les moyens de financement : fonds propres, emprunts, crédit-bail, subventions. LE FINANCEMENT DES INVESTISSEMENTS Objectif(s) : Les myens de financement : fnds prpres, emprunts, crédit-bail, subventins. Pré-requis : Cnnaissance des dcuments cmmerciaux : factures de DOIT, Maîtrise

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE

REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE REGLEMENT D INTERVENTION REGIONAL RELATIF AU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL DES ENTREPRISES AQUITAINES ANNEXE 1 SOMMAIRE REGLEMENT D INTERVENTION Entreprises ciblées et prirités réginales Présentatin des

Plus en détail

Entretien avec Stéphanie Barbot, Responsable du département GERICO (Pôle Gestion des Risques et Interventions Collectives)

Entretien avec Stéphanie Barbot, Responsable du département GERICO (Pôle Gestion des Risques et Interventions Collectives) Entretien avec Stéphanie Barbt, Respnsable du département GERICO (Pôle Gestin des Risques et Interventins Cllectives) Purriez-vus vus présenter en quelques mts et nus rappeler le rôle du Département Geric

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 COMITÉ DE PERFECTIONNEMENT Syndicat des emplyés et emplyées de l Université Laval et Université Laval RÈGLES DE FONCTIONNEMENT 2016-2017 Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2016 MEMBRES DU COMITÉ Bénédicte

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon CONTRAT DE SEJOUR Cntrat de séjur entre les sussignés : Mnsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudnné Cllmp de Bann D une part, et Madame Ou Mnsieur Et/pur Madame, Mademiselle, Mnsieur, En

Plus en détail

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5

FISCAL... SOCIAL... DIVERS... p. 5 Nouveaux plafonds livret A p. 5 Comptes courants d associés... p. 5. LES INDICES... p. 5 Janvier 2013 Vtre réussite, ntre satisfactin Bureau de Belleville : Bureau de Vnnas Bureau de Trevux 11 RN6 38 Rue Grenette Chemin du cls 69220 BELLEVILLE 01540 VONNAS 01600 TREVOUX Tel. : 04 74 66 11

Plus en détail

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges

Appel à projet 2016 du PLIE de l agglomération chalonnaise Cahier des charges Appel à prjet 2016 du PLIE de l agglmératin chalnnaise Cahier des charges 1. Le PLIE du Grand Chaln Le Plan Lcal pur l Insertin et l Empli (PLIE) de l agglmératin chalnnaise a pur bjectif de favriser l

Plus en détail

des observations de l autorité territoriale sur les vœux du fonctionnaire.

des observations de l autorité territoriale sur les vœux du fonctionnaire. Les fiches de ntatin 2013 snt accessibles sur le site Internet du CDG01. LES FICHES DE NOTATION 2013 Elles expriment la valeur prfessinnelle du fnctinnaire, et se cmpsent : des vœux du fnctinnaire d une

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription.

RÈGLEMENT. Article 4 - Droit d inscription Le dépôt d un dossier d information ne fait l objet d aucun droit d inscription. RÈGLEMENT Article 1 - Sciété rganisatrice Le pôle événementiel de la sciété Leaders League, immatriculée au RCS de Paris sus le numér Paris B 422 584 532, ayant sn siège scial au 15 avenue de la Grande-Armée

Plus en détail

Prix pour les jeunes chercheurs

Prix pour les jeunes chercheurs Prix pur les jeunes chercheurs REGLEMENT DE L EDITION 2016 ARTICLE I. OBJET DU PRIX La Fndatin Bettencurt Schueller, recnnue d utilité publique, a pur but de «participer au maintien et au dévelppement

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2014

RAPPORT D ACTIVITE 2014 Cmmissin Activités Senirs et du Réseau Slidaire RAPPORT D ACTIVITE 2014 PRESENTATION DE LA COMMISSION A la CMCAS de Lyn c est la Cmmissin Senirs qui gère la SLV 110, et qui, prgramme l ensemble des activités.

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE

CONSEIL D ADMINISTRATION. 29 août 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE CONSEIL D ADMINISTRATION 29 aût 2012 REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le Cnseil d Administratin de Pernd Ricard, (ci-après dénmmée «la Sciété») a adpté sn Règlement Intérieur le 17 décembre 2002. Ce règlement

Plus en détail

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne

Assemblées annuelles de quartier, Carrefour de la participation citoyenne DOSSIER DE PRESSE Assemblées annuelles de quartier, Carrefur de la participatin cityenne Cntact presse Crine BUSSON BENHAMMOU Respnsable des relatins presse Ville d Angers/Angers Lire Métrple 02 41 05

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

LOI de finances 2009

LOI de finances 2009 La chaîne 100 % cmpta-finance SynthèsE LOI de finances 2009 www.cmptalia.tv Ce dcument est la prpritété exclusive de Cmptalia.tv ; tute utilisatin autre que persnnelle devra faire l'bjet d'une demande

Plus en détail

Sous-mesure 8.6 du PDR Champagne-Ardenne 2014-2020 : Aide à l'équipement des entreprises de mobilisation des produits forestiers. Appel à projets 2016

Sous-mesure 8.6 du PDR Champagne-Ardenne 2014-2020 : Aide à l'équipement des entreprises de mobilisation des produits forestiers. Appel à projets 2016 Sus-mesure 8.6 du PDR Champagne-Ardenne 2014-2020 : Aide à l'équipement des entreprises de mbilisatin des prduits frestiers Appel à prjets 2016 1. Cntexte... 2 2. Mdalités de mise en œuvre... 2 Cadre de

Plus en détail

Vu les statuts actuels de la Communauté d agglomération de saintes et notamment son article 6 I 3 ) a).

Vu les statuts actuels de la Communauté d agglomération de saintes et notamment son article 6 I 3 ) a). REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUBVENTIONS AUX PROJETS DE PRIMO ACCESSION DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE SAINTES Vu l arrêté préfectral n -34-DRCTE-B du 8 décembre 0 prnnçant la fusin-extensin entre

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU Prjet plitique Académie de Musique et de Danse CCMP et territire 2012-2017 PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU L

Plus en détail

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de.

CONVENTION de HAUT-NIVEAU du joueur intégrant le Pôle Espoir Baseball de. CONVENTION de HAUT-NIVEAU du jueur intégrant le Pôle Espir Baseball de. Rédigée dans le respect des dispsitins du cde du sprt, ntamment ses articles L 231-3, L 231-6, D.221-17, R.221-26 et A. 231-3 à 231-8

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs en Belgique

Le Groupement d Employeurs en Belgique Le Grupement d Emplyeurs en Belgique Descriptin du dispsitif Le grupement d emplyeurs (GE) est un dispsitif de mutualisatin des ressurces humaines entre plusieurs entreprises qui se partagent les temps

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Application de l article 154 et suivant de la convention collective)

RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Application de l article 154 et suivant de la convention collective) COMITÉ DE FORMATION PROFESSIONNELLE RÈGLES PARTICULIÈRES 2015-2016 (Applicatin de l article 154 et suivant de la cnventin cllective) Date d entrée en vigueur : le 1 er mai 2015 MEMBRES DU COMITÉ PARITAIRE

Plus en détail

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues

Obligations des employeurs par seuils d effectifs de l entreprise. Toutes entreprises confondues Obligatins des emplyeurs par seuils d effectifs de l entreprise Tutes entreprises cnfndues Affichages bligatires Déclaratin et cmmunicatin à caractère péridique : Déclaratins et cmmunicatins à caractère

Plus en détail

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement

Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème édition 2015-2016 RÈGLEMENT. Prix SUEZ initiatives - Institut de France 2015-2016 Règlement Prix SUEZ initiatives - Institut de France 5 ème éditin 2015-2016 RÈGLEMENT 1 RÈGLEMENT de la 5 e éditin (2015 2016) du Prix SUEZ initiatives - Institut de France Article 1. ORGANISATEURS Le Fnds SUEZ

Plus en détail

CURRICULUM VITAE FORMATION

CURRICULUM VITAE FORMATION CURRICULUM VITAE C Pham, PhD, ing., Cnsultant en énergie 329 avenue Devn, Mnt-Ryal H3R 1B8, Québec, Canada Adresse électrnique : c.pham@sympatic.ca Tél. : (514) 345-8772 FORMATION 1972 Dctrat ès Sciences

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

Conseils Départementaux

Conseils Départementaux Cnseils Départementaux APPEL À CANDIDATURES RÉGIONAL 2016 POUR L EXPERIMENTATION DE SPASAD INTÉGRÉS EN ILE-DE-FRANCE Appel à candidatures 2016 pur le dépliement des SPASAD intégrés en Ile-de-France Page

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

Affichage publicitaire Mode d emploi

Affichage publicitaire Mode d emploi Affichage publicitaire Mde d empli Enseignes, pré-enseignes, publicité : qu ès aquò? Art L581-3 CE Une enseigne se caractérise par tute inscriptin, frme u image appsée sur un immeuble (fncier cmpris) et

Plus en détail

La Stratégie d inclusion de logements abordables Les habitations urbaines pour familles

La Stratégie d inclusion de logements abordables Les habitations urbaines pour familles La Stratégie d inclusin de lgements abrdables Les habitatins urbaines pur familles Cnsultatin publique Les Bassins du Nuveau Havre Le 17 février 2009 1 2 Objectifs de la stratégie Encurager le dévelppement,

Plus en détail

Fiche action N 10 : Observation du secteur de l habitat, suivi, évaluation et pilotage du PLH

Fiche action N 10 : Observation du secteur de l habitat, suivi, évaluation et pilotage du PLH Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 10 : Observatin du secteur de l habitat, suivi, évaluatin et piltage du PLH ENJEUX - Cnnaître les évlutins

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

NOTE DE SERVICE SG/DAFL/SDLP/N2007-1538 Date: 18 juillet 2007

NOTE DE SERVICE SG/DAFL/SDLP/N2007-1538 Date: 18 juillet 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE SECRETARIAT GENERAL Directin des affaires financières et de la lgistique Sus-directin de la lgistique et du patrimine Bureau des myens lgistiques Adresse :78 rue

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014 CCAS CRECHE de BUDGET PRIMITIF 2014 Cnseiill d Admiiniistratiin du 11 mars 2014 CCAS Les dépenses de fnctinnement Pass Bus 800 Repas des Anciens 9 800 Clis des Anciens 2 300 Télé-assistance 3 500 Aide

Plus en détail

La collaboration se définie comme : Personne qui concourt à l'activité professionnelle d'une autre personne de manière ponctuelle ou continue.

La collaboration se définie comme : Personne qui concourt à l'activité professionnelle d'une autre personne de manière ponctuelle ou continue. F.I.S.P.A. Cllabratin IDE - AS Textes de référence Le décret du 27 juillet 2004 définissant les actes de la prfessin infirmier: article R 4311-4 CSP : définitin de la ntin de cllabratin La circulaire 96-31

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX INTERPRÉTATION Dans les présents règlements et tut autre règlement du CPA ST-GEORGES, la frme masculine attribuée au texte u aux fnctins est utilisée pur marquer le genre neutre et

Plus en détail

ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES

ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES FLASH D INFORMATIONS N 10/2009 ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES (Agent Territrial Spécialisé des Ecles Maternelles, Adjint Technique Territrial ) Réf : - Li n 84-53 du 26 janvier

Plus en détail

1 directeur du département de gestion des ressources humaines (H/F)

1 directeur du département de gestion des ressources humaines (H/F) Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 27/04/2016 APPEL

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S Le dispsitif du Fnds Scial d Aide aux Apprenti-e-s, entre dans le cadre d une véritable stratégie pur la sécurisatin du parcurs des Apprenti-e-s.

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX. Adoptés le. Modifiés le RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX Adptés le Mdifiés le Page laissée intentinnellement vierge 2 Siège scial. 3 Le siège scial de la crpratin Jujuthèque de Saint-Hubert (ci-après désignée «la crpratin») est établi dans

Plus en détail

Règlement de la Bourse "Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal" organisée en 2015 Par la SFED et MSD France

Règlement de la Bourse Endoscopie au cours des MICI : Recherche chez l'homme et/ou chez l'animal organisée en 2015 Par la SFED et MSD France Règlement de la Burse "Endscpie au curs des MICI : Recherche chez l'hmme et/u chez l'animal" rganisée en 2015 Par la SFED et MSD France 1. Cntexte La SFED et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse

Plus en détail

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE

PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE APPEL D OFFRES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE PROJET EFFINERGIE - NUMERIQUE Le Cllectif Effinergie, assciatin pur la prmtin de l'efficacité énergétique dans les bâtiments (www.effinergie.rg) lance une

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme

Plan régional de prévention et de lutte contre l illettrisme Axe VI - Tus publics Objectif : Permettre aux persnnes illettrées et à ceux qui les accmpagnent de cnnaître l ffre dispnible dans la régin, en matière de réapprentissage des savirs fndamentaux Fiche actin

Plus en détail

ANNEXE REGLEMENTAIRE. Statuts des agents contractuels de la fonction publique

ANNEXE REGLEMENTAIRE. Statuts des agents contractuels de la fonction publique ANNEXE REGLEMENTAIRE Statuts des agents cntractuels de la fnctin publique Li n 84-16 du 11 janvier 1984 mdifiée - Décret n 86-83 du 17 janvier 1986 Li n 84-16 du 11 janvier 1984 mdifiée prtant dispsitins

Plus en détail

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République

Le Pôle Santé, Sécurité des Soins. Le Médiateur de la République. Saisine. Pôle Santé, Sécurité des Soins Médiateur de la République Le Pôle Santé, Sécurité des Sins Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Dr Brun LANDI Médecin crdnnateur Pôle Santé, Sécurité des Sins Médiateur de la République Nvembre 2009 DIALOGUER,

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Cnventin de partenariat Entre le Lycée Général & Technlgique Françis 1 er Fauburg de Vitry le Brûlé BP 90406 51308 Vitry le Françis Cedex Et La Sciété Mangin-Egly Entreprises Rue de la Fntaine Ludt BP

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

Nouveautés légales au 1er janvier 2012

Nouveautés légales au 1er janvier 2012 Nuveautés légales au 1er janvier 2012 A cmpter du 1 er janvier 2012, de nuvelles mesures sciales nt été adptées par le guvernement. Nus vus prpsns ci-dessus le détail de ces nuvelles mesures. Si vus avez

Plus en détail