Contrat mutualisé. Garantie Maintien de Salaire. Centre de Gestion de Meurthe & Moselle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrat mutualisé. Garantie Maintien de Salaire. Centre de Gestion de Meurthe & Moselle"

Transcription

1 Contrat mutualisé Garantie Maintien de Salaire Centre de Gestion de Meurthe & Moselle

2 L action du Centre De Gestion Risque employeur Assurance des risques statutaires : Couverture «risque employeur» : une mission historique 546 collectivités adhèrent au contrat-groupe, représentant plus de 817 contrats (dont 27 collectivités de plus de 30 agents) De nouvelles missions : Elargissement de la mise en concurrence : 2 assureurs Remise en concurrence périodique Interfaçages informatiques Bilans trimestriels formels de la sinistralité Comités de pilotage «bien-être au travail et suivi statistique» Objectifs : mutualisation, suivi en temps réel des chiffres, prévention le plus en amont possible, remise en concurrence régulière, facilité de gestion (dématérialisation), maîtrise de la chaîne complète (comité médical, commission de réforme, carrière, assurances, prévention).

3 L action du Centre De Gestion Risque employeur BILAN INTERMEDIAIRE DU CONTRAT Des risques maîtrisés Une sinistralité contenue Une cotisation maintenue

4 Après le risque employeur, le risque employé Dès janvier 2011 Première délibération du Conseil d Administration du CDG Positionnement sur le risque prévoyance (convention de participation pour le maintien de salaire), réflexions sur le risque santé reportées De janvier à juin 2011 Questionnaire envoyé à toutes les collectivités du département Plus de 480 réponses en faveur d une action commune sur le dispositif «maintien de salaire» A partir de septembre 2011 Lancement d une consultation sur le risque prévoyance Remise des offres le 25/11/11 8/11/11 : publication du décret Déclaration sans suite et engagement d une nouvelle procédure le 02/01/2012 (12 retraits du DCE, 5 réponses) 19/03/12 : appel d offres infructueux et lancement d une procédure négociée auprès des 5 opérateurs Choix du candidat MNT le 30 mai 2012 par la CAO (4 autres candidats : INTERIALE, SMACL, GSBS/MICOM, PUBLISERVICES/IPSEC) Engagement du dialogue social dans le cadre du Comité Technique dès décembre 2011

5 Le choix de la convention de participation «Prévoyance = un risque peu fréquent mais très coûteux Complémentaire santé = un risque fréquent mais moins coûteux.» Maintien de salaire des prestations qui peuvent être payées pendant plusieurs dizaines d années montants importants à provisionner nécessité d une large mutualisation pour répartir les prestations sur un grand nombre d agents Santé libre choix de l agent en fonction de ses besoins mise en concurrence plus compliquée à mettre en œuvre

6 Pourquoi participer? Les territoriaux : une population fragile et exposée De faibles revenus de traitement moyen, pour les catégories C qui représentent 70 % des agents territoriaux. Une exposition importante au risque de perte de traitement Des risques d accidentologie élevés, générés par la multitude des métiers et l importance de la filière technique, Une population qui vieillit et qui est donc plus exposée : => 44 ans de moyenne d âge, => 30 % des agents ont plus de 50 ans. Une dégradation de la santé au travail. Avec la participation, les employeurs peuvent permettre à leurs agents d accéder à un vrai socle de protection complémentaire en prévoyance. 6

7 Pourquoi participer? Un besoin vital en prévoyance Insuffisance du statut Après 90 jours d arrêt maladie continus ou discontinus (un an dans le privé le plus souvent) : passage à demi-traitement Ex : un agent peut se retrouver à demi traitement pour une simple grippe s il a déjà eu 90 jours d arrêt sur les 12 derniers mois. fort risque de précarité, notamment chez les catégories C, sans qu ils en aient le plus souvent vraiment conscience. 7

8 Pourquoi participer? Un besoin vital en prévoyance Insuffisance de la réglementation Il n est pas possible de rendre obligatoire l adhésion à un contrat garantie maintien de salaire (contrairement au privé). Ce sera forcément une adhésion individuelle facultative : Mutualisation fragile, à optimiser en permanence pour atteindre des tarifs accessibles, stables et durables, Risque d exclusion des plus fragiles dans le cadre de contrat à sélection médicale ou limite d âge à l adhésion. Augmentation du nombre de jours à demi traitement des agents = accroissement des pertes de revenus Progression de la fréquence des arrêts de travail : 2009/2008 = + 5 % 2010/2009 = + 10 % Les dispositions de la loi sur les retraites visant à allonger la période d activité des agents ne peuvent qu'impacter à la hausse la fréquence des arrêts et leur gravité. Moins de 40 % des agents territoriaux ont une garantie maintien de salaire 8

9 Pourquoi participer? Une responsabilité de l employeur territorial Pour développer le dialogue social 9 agents sur 10 attendent une participation de leur employeur 8 agents sur 10 considèrent que la participation renforce l attractivité de la collectivité faire progresser les problématiques de santé au travail de façon globale et partagée Prévention Formation Aide au retour à l emploi et agir sur l absentéisme et son coût L absentéisme est de l ordre de 8 %, Le coût des absences pour raisons de santé représente 8,4 % du budget frais de personnel d une collectivité, La dégradation de la santé au travail depuis 2008 porte notamment sur les risques les plus lourds qui sont les plus coûteux.

10 Contrat Mutualisé CDG 54 MAINTIEN DE SALAIRE Présentation des garanties 10

11 La réponse apportée par le contrat CDG 54 Le contrat permet d assurer à chaque agent le maintien de son salaire au-delà de la période statutaire à plein traitement. Les bénéficiaires du contrat : agents titulaires CNRACL, agents titulaires IRCANTEC, agents non titulaires effectuant plus de 200h/trimestre. Les risques couverts : L incapacité : reconstitution jusqu à 95% du traitement net pendant la période statutaire à demi traitement, quel que soit le type de congés. Possibilité de compenser une partie de la perte du régime indemnitaire Les prestations versées ne sont pas imposables. 11

12 La garantie Incapacité Temporaire de Travail Agent titulaire ou stagiaire affilié à la CNRACL En Congé de Maladie Ordinaire (CMO) à l issue de 90 jours d arrêt continus ou discontinus, un agent perd 50% de son traitement. Garantie MNT 3 mois Date du 1er arrêt 9 mois Perte de traitement 100% du traitement + 45% MNT 50% du traitement 12

13 La garantie Incapacité Temporaire de Travail Agent titulaire ou stagiaire affilié à la CNRACL En Congé de Longue Maladie (CLM) = 32 affections listées Date de l arrêt 1 an Garantie MNT 2 ans Perte de traitement 100% du traitement 50% du traitement + 45% MNT En Congé de Longue Durée (CLD) Garantie MNT 3 ans 2 ans Date de l arrêt Perte de traitement 13

14 La garantie Incapacité Temporaire de Travail Agent titulaire ou stagiaire affilié à la CNRACL En Congé de Longue Durée pour maladie contractée dans l exercice des fonctions Garantie MNT 5 ans 3 ans Date de l arrêt Perte de traitement 100% du traitement 50% du traitement + 45% MNT 14

15 La garantie Incapacité Temporaire de Travail Agent titulaire non affilié à la CNRACL En Congé de Maladie Ordinaire (CMO) à l issue de 90 jours d arrêt continus ou discontinus, un agent perd 50% de son traitement. Garantie MNT 3 mois Date du 1er arrêt 9 mois Perte de traitement En Congé de Grave Maladie à l issue d un an d arrêt continus ou discontinus, un agent perd 50% de son traitement. 100% du traitement 50% du traitement + 45% MNT 15

16 La garantie Incapacité Temporaire de Travail Agent non titulaire à temps complet ou non complet (+200h/trimestre) non affilié à la CNRACL : En cas de maladie Ordinaire, la durée de l intervention varie selon l ancienneté dans la collectivité. Ancienneté dans la collectivité 4 mois à 2 ans 1 mois 1 mois Garantie MNT De 2 à 3 ans 2 mois 2 mois = ou + de 3 ans 3 mois 3 mois Perte de traitement Date du 1er arrêt 100% du traitement 50% du traitement + 45% MNT 16

17 La garantie Incapacité Temporaire de Travail Agent non titulaire à temps complet ou non complet (+200h/trimestre) non affilié à la CNRACL : En cas de grave maladie : Ancienneté supérieure ou égale à 3 ans Garantie MNT 1 an 1 an 22 ans Perte de traitement Date du 1er arrêt 100% du traitement 50% du traitement + 45% MNT 17

18 Que dit le décret? Quel niveau de participation pour quelle cotisation? Pour être éligible à la participation, le contrat doit comprendre au minimum la garantie Incapacité Temporaire de Travail. La participation doit être versée sous forme d un montant unitaire en par agent. Ce montant pourra être modulé, dans un intérêt social, en prenant en compte le revenu des agents. Le principe de la convention de participation : financement à 100% de la cotisation Incapacité Temporaire de Travail calculée sur le traitement moyen de votre collectivité. Permet de faire adhérer un maximum d agents pour bénéficier du meilleur taux de cotisation Taux de cotisation 2012 et 2013 Collectivités de 1 à 150 agents Garantie Incapacité Temporaire de Travail Niveau d indemnisation = 95% net Taux d adhésion > 80% de l effectif de la collectivité 0.75% du TBI + NBI Pour les collectivités de plus de 150 agents, une tarification spécifique sera appliquée après étude technique du risque. 18

19 Quel niveau de participation pour quelle cotisation? Exemple : pour une collectivité avec un traitement moyen mensuel de 1600 (TBI+NBI) : Taux d adhésion dans la collectivité > 80% Taux de cotisation Cotisation mensuelle moyenne Participation forfaitaire Mensuelle par agent Cotisation à la charge de l agent si traitement < 1600 Participation agent si traitement = 2000 Incapacité Temporaire de Travail 95% traitement net 0.75% /mois La participation de l employeur ne pourra pas être supérieure au montant de la cotisation à payer pour adhérer à la garantie Rappel : la participation financière est assujettie à la CSG/CRDS (8%) 19

20 Garanties supplémentaires Pour les collectivités qui le souhaitent, elles auront la possibilité de choisir un niveau de garantie supplémentaire au-delà de l Incapacité Temporaire de Travail. Elles pourront couvrir pour l ensemble de leurs agents : - La perte de traitement consécutive au passage en retraite pour invalidité L agent perçoit une pension d invalidité versée par la CNRACL en fonction des années de cotisation et de son taux d invalidité Reconstitution jusqu à 95% du traitement net jusqu au 62 ème anniversaire. - La minoration de pension de retraite consécutive à une invalidité En relais de la garantie invalidité, compensation jusqu à 95 % de la perte de retraite due à la cessation d activité anticipée pour invalidité. Taux de cotisation 2012 et 2013 Collectivités de 1 à 150 agents Garantie Incapacité Temporaire de Travail + Invalidité Niveau d indemnisation = 95% net Garantie Incapacité Temporaire de Travail + Invalidité + Perte de retraite Niveau d indemnisation = 95% net Taux d adhésion > 80% de l effectif de la collectivité 1.45% du TBI + NBI 1.73% du TBI + NBI

21 Quels avantages pour la collectivité d adhérer au contrat Cdg 54? Un taux de cotisation attractif et stable grâce à une très large mutualisation départementale Simplification de la gestion du contrat pour les collectivités, notamment pour celles déjà assurées contre le risque employeur (rapidité des versements, suivi de la mutualisation du contrat) Prise en charge par le Cdg de la mise en place de la participation selon la nouvelle réglementation en vigueur Prise en charge par le Cdg de la mise en conformité du dispositif pour les collectivités qui participent déjà 21

22 Quels avantages pour l agent de votre collectivité d adhérer au contrat CDG 54? Un taux de cotisation attractif Un taux de cotisation stable pour des garanties complètes et adaptées au statut Un contrat ouvert à tous les agents sans conditions dans les 6 mois qui suivent la date de mise en place du contrat ou de la date d embauche (cf décret). Pas de limite d âge à l adhésion, pas de questionnaire médical Une prise d effet immédiate pour les agents en activité à la date d effet du contrat 22

23 Couverture du risque maintien de salaire PRINCIPE La collectivité qui adhère au contrat groupe du CDG doit couvrir 100% de ses agents Chaque agent doit adhérer, chaque agent doit bénéficier de cette assurance La cotisation est versée par l employeur La cotisation est supportée par l employeur et/ou par l agent (régime indemnitaire diminué, avancement ralenti, journée de carence «redistribuée») Les agents de la collectivité sont solidaires entres eux.

24 Merci pour votre attention Questions / réponses

1. Pourquoi participer? 2. Comment participer? 3. Comment réussir sa participation?

1. Pourquoi participer? 2. Comment participer? 3. Comment réussir sa participation? Participation employeur protection sociale : quelle approche pour la collectivité? Version du 8 février 2012 INTRODUCTION 1. Pourquoi participer? 2. Comment participer? 3. Comment réussir sa participation?

Plus en détail

Guide. du Correspondant Mutualiste

Guide. du Correspondant Mutualiste Guide du Correspondant Mutualiste Version 2 - Janvier 2011 La Mutuelle Nationale Territoriale - Mutuelle soumise aux dispositions du Code de la Mutualité - RNM 775 678 587 - Document non contractuel -

Plus en détail

Régime de prévoyance. CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014

Régime de prévoyance. CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014 Régime de prévoyance CDG 29 Réunions d information Prévoyance Février 2014 SOMMAIRE 1. Introduction 2. Quelques rappels sur le contrat prévoyance 3. Mise en place du régime 4. Gestion du contrat par la

Plus en détail

Centre de Gestion du Finistère

Centre de Gestion du Finistère Centre de Gestion du Finistère PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE 9 et 10 octobre 2012 SOMMAIRE 1 - Introduction 2 Présentation du groupement conjoint 3 Qu est ce que la prévoyance 4 Garanties proposées

Plus en détail

Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales

Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales Universités des maires 2014 Protection sociale complémentaire des enjeux importants pour les collectivités territoriales De la réponse aux attentes des agents à la généralisation d une garantie socle obligatoire

Plus en détail

Protection sociale complémentaire

Protection sociale complémentaire Mutuelle des agents territoriaux Protection sociale complémentaire Pack Prévoyance Un Pack Prévoyance adapté à mon statut renforcée Des Services adaptés à mon quotidien Offre Prévoyance réservée aux agents

Plus en détail

Protection Sociale Complémentaire, Ce que vous devez savoir pour faire le bon choix

Protection Sociale Complémentaire, Ce que vous devez savoir pour faire le bon choix Protection Sociale Complémentaire, Ce que vous devez savoir pour faire le bon choix 1- Pourquoi changer? 2- Les conventions de participation 3- La participation employeur à partir du 1 er janvier 2015

Plus en détail

CCN ASSISTANTS MATERNELS

CCN ASSISTANTS MATERNELS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ASSISTANTS MATERNELS DU PARTICULIER EMPLOYEUR du 1 er juillet 2004 étendu le 17 décembre 2004 ANNEXE II Accord de prévoyance Préambule Cet accord détermine les conditions

Plus en détail

LE CONGÉ MATERNITÉ. La reprise de travail ne peut pas intervenir avant l expiration d une période de 6 semaines après la naissance.

LE CONGÉ MATERNITÉ. La reprise de travail ne peut pas intervenir avant l expiration d une période de 6 semaines après la naissance. indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 9 Agents non titulaires de droit public LE CONGÉ MATERNITÉ 1. Références, définition et conditions d octroi Références : articles 10, 12, 27 à 32 du décret

Plus en détail

La garantie de base demandée est l incapacité de travail, avec 4 combinaisons : options à 90 ou 95 % du traitement avec ou sans maintien des primes.

La garantie de base demandée est l incapacité de travail, avec 4 combinaisons : options à 90 ou 95 % du traitement avec ou sans maintien des primes. CONSEIL GÉNÉRAL DE LA DRÔME Séance publique Education - Décision Modificative n 2-2012 Réunion du 29 octobre 2012 Page : 659 / N : 1H1 COMMISSION RESSOURCES Personnel départemental Objet de la délibération

Plus en détail

Protection sociale complémentaire

Protection sociale complémentaire Protection sociale complémentaire Convention de participation «Prévoyance» Mise à jour au 24/09/2013 La problématique étant complexe et les élus souhaitant que l accès à une garantie «prévoyance» soit

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE PROPRETE REGIME FRAIS DE SANTE A DESTINATION DU PERSONNEL NON CADRE ET SERVICES ASSOCIES

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE PROPRETE REGIME FRAIS DE SANTE A DESTINATION DU PERSONNEL NON CADRE ET SERVICES ASSOCIES CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE PROPRETE ET SERVICES ASSOCIES (IDCC 1810 BROCHURE 3173) REGIME FRAIS DE SANTE A DESTINATION DU PERSONNEL NON CADRE 1 CONTEXTE Les partenaires sociaux

Plus en détail

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014

Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014 Elus locaux Note d information n 14-05 du 14 janvier 2014 Mise à jour du 03/04/2014 Couverture sociale des élus locaux Date d effet : 1 er janvier 2014 Références Article 18 de la loi de financement de

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN CONCURRENCE (Application du décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011) CAHIER DES CHARGES. Objet de la consultation :

PROCEDURE DE MISE EN CONCURRENCE (Application du décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011) CAHIER DES CHARGES. Objet de la consultation : PROCEDURE DE MISE EN CONCURRENCE (Application du décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011) CAHIER DES CHARGES Objet de la consultation : CONCLUSION D'UNE CONVENTION DE PARTICIPATION AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION

Plus en détail

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014

AVENANT N 18 DU 13 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3348 Convention collective nationale IDCC : 2666. CONSEILS D ARCHITECTURE, D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT AVENANT

Plus en détail

Agents des collectivités de VENDEE

Agents des collectivités de VENDEE Réunion d information Agents des collectivités de VENDEE Contrat prévoyance «maintien de salaire» Le groupe SMACL, leader sur la marché de l assurance des collectivités SMACL Santé: mutuelle Régie par

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE «SECTION DES ISOLES» 15 MARS 2012 GUILHERAND GRANGES

ASSEMBLEE GENERALE «SECTION DES ISOLES» 15 MARS 2012 GUILHERAND GRANGES ASSEMBLEE GENERALE «SECTION DES ISOLES» 15 MARS 2012 GUILHERAND GRANGES PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE L'EMPLOYEUR 1. Cadre législatif et réglementaire 2. Nécessité d'un tel dispositif 3. Bénéficiaires

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : REGIME DE L EXONÉRATION SOCIALE ET FISCALE

HEURES SUPPLEMENTAIRES : REGIME DE L EXONÉRATION SOCIALE ET FISCALE DATE D EFFET : 1er OCTOBRE 2007 HEURES SUPPLEMENTAIRES : REGIME DE L EXONÉRATION SOCIALE ET FISCALE TEXTES DE REFERENCE : Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir

Plus en détail

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. La réforme des retraites et les nouveautés paye 2014. 20 février 2014

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. La réforme des retraites et les nouveautés paye 2014. 20 février 2014 Bienvenue au Petit Déjeuner débat La réforme des retraites et les nouveautés paye 2014 20 février 2014 Programme 9h00-10h30 Me Guyot La réforme des retraites Le contrat à temps partiel de 24 H minimum.

Plus en détail

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole

COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole COMPLEMENTAIRE SANTE un accord interbranches pour les salariés des établissements privés d'enseignement général et agricole Pourquoi une complémentaire santé? Aujourd hui, 84% de la population souscrit

Plus en détail

AVENANT DU 6 FÉVRIER 2015

AVENANT DU 6 FÉVRIER 2015 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8723. TRAVAUX D AMÉNAGEMENT ET D ENTRETIEN FORESTIERS (Gironde, Landes et Lot-et-Garonne)

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. SOUSCRIPTION DE POLICES D ASSURANCES Risque santé

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. SOUSCRIPTION DE POLICES D ASSURANCES Risque santé Page 1/8 MARCHE PUBLIC DE SERVICE OBJET DU MARCHE : SOUSCRIPTION DE POLICES D ASSURANCES Risque santé CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Page 2/8 PRELIMINAIRE Les clauses particulières ci-dessous,

Plus en détail

Le système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé s applique à l ensemble du personnel.

Le système de garanties collectives complémentaire obligatoire frais de santé s applique à l ensemble du personnel. ACTE DE MISE EN PLACE PAR DECISION UNILATERALE DE L EMPLOYEUR D UN REGIME COMPLEMENTAIRE COLLECTIF ET OBLIGATOIRE FRAIS DE SANTE (Modèle à adapter selon votre situation. N oubliez pas de supprimer les

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION Contrat Groupe du Centre de Gestion du Département de l Ain GRAS SAVOYE / CNP Assurances

NOTICE D INFORMATION Contrat Groupe du Centre de Gestion du Département de l Ain GRAS SAVOYE / CNP Assurances NOTICE D INFORMATION Contrat Groupe du Centre de Gestion du Département de l Ain GRAS SAVOYE / CNP Assurances ENVIRONNEMENT DU MARCHE Date d effet et durée 1er janvier 2013 au 31 décembre 2016 Assureur

Plus en détail

vivre l esprit plus léger avec unéo

vivre l esprit plus léger avec unéo SANTÉ PRÉVENTION ACCOMPAGNEMENT SOCIAL Face à un arrêt de travail, Édition 2015 vivre l esprit plus léger avec unéo RÉSERVÉE AUX ADHÉRENTS ET À LEUR CONJOINT, CONCUBIN OU PARTENAIRE LIÉ PAR UN PACS Mutuelle

Plus en détail

CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS

CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS CONTRAT DE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE GUIDE DEMANDES DE PRESTATIONS 1. L ouverture de droits : le départ de demi traitement... 1 2. Le complément de dossier : la prolongation de l arrêt... 4 3. La

Plus en détail

Régime de prévoyance. Centre de Gestion du Finistère Bilan de la mise en place de la convention de participation prévoyance Février 2014

Régime de prévoyance. Centre de Gestion du Finistère Bilan de la mise en place de la convention de participation prévoyance Février 2014 Régime de prévoyance Centre de Gestion du Finistère Bilan de la mise en place de la convention de participation prévoyance Février 2014 SOMMAIRE 1 - Introduction 2 Etat global des adhésions 3 Le choix

Plus en détail

Vivez bien protégés avec la MMJ GARANTIES SANTÉ ET PRÉVOYANCE MMJ-LABELLISÉE. Agents territoriaux. Notre métier, vous protéger depuis plus de 70 ans

Vivez bien protégés avec la MMJ GARANTIES SANTÉ ET PRÉVOYANCE MMJ-LABELLISÉE. Agents territoriaux. Notre métier, vous protéger depuis plus de 70 ans Vivez bien protégés avec la MMJ GARANTIES ET PRÉVOYANCE MMJ-LABELLISÉE Agents territoriaux Notre métier, vous protéger depuis plus de 70 ans 3 DES GARANTIES QUI TIENNENT COMPTE DU STATUT SPÉCIFIQUE DES

Plus en détail

MAINTIEN DE SALAIRE ET CAPITAL DÉCÈS CONTRAT GROUPE PREVOYANCE

MAINTIEN DE SALAIRE ET CAPITAL DÉCÈS CONTRAT GROUPE PREVOYANCE MAINTIEN DE SALAIRE ET CAPITAL DÉCÈS CONTRAT GROUPE PREVOYANCE COLLECTIVITES ADHERENTES AU COMITE DES ŒUVRES SOCIALES DU MAINE ET LOIRE SOMMAIRE PRÉSENTATION DU RÉGIME STATUTAIRE AGENT CNRACL AGENT IRCANTEC

Plus en détail

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE

CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE CONSEQUENCES SUR LES PERSONNELS DE LA FUSION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE COOPERATION INTERCOMMUNALE A FISCALITE PROPRE L article L. 5211-41-3 du CGCT garantit que «l ensemble des personnels des EPCI

Plus en détail

Centre de Gestion de la F.P.T. de la Charente

Centre de Gestion de la F.P.T. de la Charente La participation des employeurs à la protection sociale complémentaire des agents 1 Les risques concernés Les collectivités peuvent participer aux garanties en matière de : Santé -> garanties en matière

Plus en détail

La protection sociale complémentaire des agents

La protection sociale complémentaire des agents CIRCULAIRE N 2012-22 Châlons-en-Champagne, le 10 mai 2012 Le Président du Centre de Gestion à Mesdames et Messieurs les Maires Mesdames et Messieurs les Présidents d Etablissements Publics Communaux La

Plus en détail

Elément proportionnel au traitement de l IM. 1 enfant 2.29 0 % 2.29 2.29. 2 enfants 10.67 3 % 73.04 110.27. 3 enfants 15.24 8 % 181.56 280.

Elément proportionnel au traitement de l IM. 1 enfant 2.29 0 % 2.29 2.29. 2 enfants 10.67 3 % 73.04 110.27. 3 enfants 15.24 8 % 181.56 280. Circulaire n 2015-01 R du 7 janvier 2015 Sandrine BERGER - 04 77 42 67 28 - finances@cdg42.org Anaïs BERNARD - 04 77 01 01 74 - finances2@cdg42.org 1 er janvier 2015 Salaires et charges sociales Régime

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES 2008

UNIVERSITES DES MAIRES 2008 Un ensemble de textes souvent mal connus issus de : - la loi du 3 février 1992 ; - la loi du 5 avril 2000 ; - la loi du 27 février 2002. Une information en direction des employeurs menée par l AMF. Une

Plus en détail

XP guide Mandataire CCAS A5 17/09/03 9:47 Page 1

XP guide Mandataire CCAS A5 17/09/03 9:47 Page 1 XP guide Mandataire CCAS A5 17/09/03 9:47 Page 1 CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Hôtel de ville - BP 303 - Rue Amédée-Dufourg - 64600 Anglet Tél. 05 59 58 35 41 - Fax 05 59 58 35 27 - E-mail : ccas@ville-anglet.fr

Plus en détail

atollprévoyance - TNS Entreprendre librement

atollprévoyance - TNS Entreprendre librement particuliers PROFESSIONNELS entreprises atollprévoyance - TNS Entreprendre librement Un programme de prévoyance sur mesure Un audit prévoyance personnalisé La protection de vos proches doit être envisagée

Plus en détail

Projet de loi sur la sécurisation des emplois : les articles à suivre

Projet de loi sur la sécurisation des emplois : les articles à suivre Projet de loi sur la sécurisation des emplois : les articles à suivre Le projet de loi sur la sécurisation des emplois vient d être validé par le conseil des ministres et va prochainement atterrir sur

Plus en détail

La paie. A. Valeur de l indice 100 : 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT 3. SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITE- MENT

La paie. A. Valeur de l indice 100 : 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT 3. SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITE- MENT La paie C a l c u l d e s é l é m e n t s d e l a r é m u n é r a t i o n p r i n c i p a l e 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT Il est fixé en fonction du grade de l agent et de l échelon auquel il

Plus en détail

Centre de gestion de la FPT de l Ain. La Protection Sociale Complémentaire

Centre de gestion de la FPT de l Ain. La Protection Sociale Complémentaire Centre de gestion de la FPT de l Ain Note d information 1 er janvier 2014 La Protection Sociale Complémentaire Référence : - Décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011 relatif à la participation des collectivités

Plus en détail

Septembre 2015. Réunion d information des collectivités du Morbihan

Septembre 2015. Réunion d information des collectivités du Morbihan Septembre 2015 Réunion d information des collectivités du Morbihan Ordre du jour Le Contexte L évolution des absences pour raison de santé des collectivités du contrat Groupe du centre de gestion du Morbihan

Plus en détail

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION

LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION N 62 - FORMATION n 8 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 08 avril 2011 ISSN 1769-4000 L essentiel LE POINT SUR LE DROIT INDIVIDUEL A LA FORMATION Depuis sa création par l accord national interprofessionnel

Plus en détail

ASTREINTES REMUNERATION ET COMPENSATION INTERVENTION ET PERMANENCES

ASTREINTES REMUNERATION ET COMPENSATION INTERVENTION ET PERMANENCES REGIME INDEMNITAIRE ASTREINTES Note d information N 2005-23 du 1 er octobre 2005 ASTREINTES REMUNERATION ET COMPENSATION INTERVENTION ET PERMANENCES REFERENCES Décret n 2015-415 du 14 avril 2015 relatif

Plus en détail

ARIMA CONSULTANTS ASOCIES 2015 1/14 ANNEXE 1

ARIMA CONSULTANTS ASOCIES 2015 1/14 ANNEXE 1 1/14 ANNEXE 1 De la convention conclue par la Commune de pour définir les conditions de sa participation financière à la protection sociale complémentaire de son personnel pour le risque Prévoyance CONTRAT

Plus en détail

La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents

La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents La participation des collectivités territoriales au financement de la protection sociale complémentaire de leurs agents Le dispositif La loi de modernisation de la fonction publique du 2 février 2007,

Plus en détail

Présentation du dispositif de sélection professionnelle

Présentation du dispositif de sélection professionnelle Présentation du dispositif de sélection professionnelle mis en place par la loi n 2012-347 du 12/03/2012 CONTEXTE La loi n 2012-347 du 12 mars 2012 tire les conséquences de la négociation ouverte par le

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION DU 11 SEPTEMBRE 2014

RÉUNION D INFORMATION DU 11 SEPTEMBRE 2014 CONVENTION DE PARTICIPATION : PRÉVOYANCE COMPLÉMENTAIRE DU PERSONNEL TERRITORIAL RÉUNION D INFORMATION DU 11 SEPTEMBRE 2014 Centre Départemental de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Charente-Maritime

Plus en détail

Mardi 10 Décembre 2013. Dialogue Social Réunion thématique et technique

Mardi 10 Décembre 2013. Dialogue Social Réunion thématique et technique Mardi 10 Décembre 2013 Dialogue Social Réunion thématique et technique ORDRE DU JOUR 1. Risque Prévoyance 1. Etat des lieux 2. Préparation du cahier des charges 3. Proposition de couvertures 2. Risque

Plus en détail

Vivez bien protégés avec la MMJ GARANTIES SANTÉ ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE. Particuliers. Notre métier, vous protéger depuis plus de 70 ans

Vivez bien protégés avec la MMJ GARANTIES SANTÉ ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE. Particuliers. Notre métier, vous protéger depuis plus de 70 ans Vivez bien protégés avec la MMJ GARANTIES ET PRÉVOYANCE MMJ-OUVERTURE Particuliers Notre métier, vous protéger depuis plus de 70 ans 1 AUJOURD HUI, 150 000 PERSONNES PROTÉGÉES NOUS FONT CONFIANCE CHOISIR

Plus en détail

Rapport d'analyse des offres

Rapport d'analyse des offres Conseil général des Vosges 8 rue de la Préfecture 88000 Epinal Rapport d'analyse des offres Marché d'assurances selon décret 8 novembre 2011 Convention de participation pour l'assurance des risques de

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PROTECTION SOCIALE Note d information N 2012-22 du 6 avril 2012 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires (Journal officiel

Plus en détail

REUNIONS D INFORMATION D 26 ET 27 NOVEMBRE 2012

REUNIONS D INFORMATION D 26 ET 27 NOVEMBRE 2012 REUNIONS D INFORMATION D DES 26 ET 27 NOVEMBRE 2012 Centre de Gestion de la Haute Saône Assurances des collectivités territoriales PLAN Rappel les obligations statutaires, les risques financiers Analyse

Plus en détail

Le point. sur... Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Retraite. Constitution du droit. a) Catégorie sédentaire :

Le point. sur... Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Retraite. Constitution du droit. a) Catégorie sédentaire : Le point Nov. 2014 N 2014/17 sur... Mot-clé : Retraite Quelques points de la réforme 2014 de la retraite CNRACL (mise à jour) Ce qui change a été surligné Constitution du droit a) Catégorie sédentaire

Plus en détail

Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées. Bulletin de salaire

Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées. Bulletin de salaire Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées Bulletin de salaire De nombreux agents de la fonction publique hospitalière ont des difficultés pour lire et comprendre leur fiche de paie mensuelle.

Plus en détail

REUNION «MAIRE EMPLOYEUR» MAIRES ET NOUVEAUX ELUS MEUSIENS 26 SEPTEMBRE 2014

REUNION «MAIRE EMPLOYEUR» MAIRES ET NOUVEAUX ELUS MEUSIENS 26 SEPTEMBRE 2014 REUNION «MAIRE EMPLOYEUR» MAIRES ET NOUVEAUX ELUS MEUSIENS 26 SEPTEMBRE 2014 La MUTUELLE NATIONALE TERRITORIALE dans la MEUSE 940 adhérents en Complémentaire Santé 1 900 adhérents en Garantie Maintien

Plus en détail

Axe Informatique. Mise en place des frais de santé. Experts Solutions SAGE depuis 25 ans

Axe Informatique. Mise en place des frais de santé. Experts Solutions SAGE depuis 25 ans Mise en place des frais de santé Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 25 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance AXE Mise en place des frais de santé

Plus en détail

L Huisserie, le 17 janvier 2014

L Huisserie, le 17 janvier 2014 L Huisserie, le 17 janvier 2014 L an deux mil quatorze, le dix-sept janvier à vingt heures trente, le Conseil Municipal légalement convoqué s est réuni en session ordinaire sous la présidence de Monsieur

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DES ACTIVITES AUXILIAIRES DU TRANSPORT

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DES ACTIVITES AUXILIAIRES DU TRANSPORT CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES TRANSPORTS ROUTIERS ET DES ACTIVITES AUXILIAIRES DU TRANSPORT AVENANT N 1 du 1 er octobre 2015 A L ACCORD DU 24 MAI 2011 INSTAURANT UNE OBLIGATION CONVENTIONNELLE DE

Plus en détail

Cotisations sociales par régimes de sécurité sociale et par organismes de recouvrement

Cotisations sociales par régimes de sécurité sociale et par organismes de recouvrement Rémunération sociales par régimes de sécurité sociale et par organismes de recouvrement Organisme de recouvrement URSSAF CNRACL Régime spécial de sécurité sociale Régime général de sécurité sociale CRDS

Plus en détail

3 et 4 septembre 2001

3 et 4 septembre 2001 VARSOVIE 3 et 4 septembre 2001 Jean-Claude GUERY Conseiller social du directeur du Trésor Les dispositions légales, financières et fiscales de soutien au développement des systèmes paritaires dans le domaine

Plus en détail

Fédération Française de Karaté Service Juridique

Fédération Française de Karaté Service Juridique Fédération Française de Karaté Service Juridique NOTE D INFORMATION N 009 Le groupement d emplloyeurs AVANT PROPOS Le code du travail offre la possibilité aux petites et moyennes entreprises de constituer

Plus en détail

CCN de Travail des Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées (CCN 66)- 3116

CCN de Travail des Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées (CCN 66)- 3116 CCN de Travail des Établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées (CCN 66)- 3116 Janvier 2015 Ce document est exclusivement réservé à un usage interne et ne peut engager la responsabilité

Plus en détail

Loi du pays n 2009-1 du 7 janvier 2009. relative à l emploi des personnes en situation de handicap

Loi du pays n 2009-1 du 7 janvier 2009. relative à l emploi des personnes en situation de handicap relative à l emploi des personnes en situation de handicap Historique : Créée par : relative à l emploi des personnes en situation de handicap JONC du 13 janvier 2009 page 249 Textes d application : Délibération

Plus en détail

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement...

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement... OFFRE NON FISCALE 123VIAGER L immobilier autrement... Permettre aux retraités d améliorer leur niveau de vie Permettre aux actifs de se constituer un patrimoine immobilier dans des conditions favorables

Plus en détail

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES I MAJ.06-2016 SOMMAIRE A - DÉTERMINATION DU SALAIRE LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES Principe : la libre fixation du salaire Respect du SMIC Fixation du SMIC Respect du minimum conventionnel Rémunération

Plus en détail

Pouvoir d achat Indemnité de garantie individuelle (G.I.P.A.)

Pouvoir d achat Indemnité de garantie individuelle (G.I.P.A.) REMUNERATION Note d information n 14-13 du 17/03/2014 Pouvoir d achat Indemnité de garantie individuelle (G.I.P.A.) 2014 Références - Décret n 2008-539 du 6 juin 2008 relatif à l'instauration d'une indemnité

Plus en détail

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale

Bilan descriptif relatif aux mesures de décote, surcote. et de cumul emploi retraite au régime général. Direction de la Sécurité sociale CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 26 janvier 2011-9 h 30 «Prolongation d'activité, liberté de choix et neutralité actuarielle : décote, surcote et cumul emploi retraite» Document N

Plus en détail

Délibération au Conseil de Communauté du vendredi 29 novembre 2013

Délibération au Conseil de Communauté du vendredi 29 novembre 2013 Délibération au Conseil de Communauté du vendredi 29 novembre 2013 7 Validation des éléments essentiels de la future convention de participation à la protection sociale complémentaire des agents et autorisation

Plus en détail

Construisez votre protection sur mesure.

Construisez votre protection sur mesure. Construisez votre protection sur mesure. Jusqu à 7 jours d IJ en plus * La Prévoyance Arrêt de travail, accident de la vie privée, invalidité, dépendance, décès Protéger au mieux sa famille tout au long

Plus en détail

Racheter des trimestres de retraite

Racheter des trimestres de retraite Racheter des trimestres de retraite > > > > À défaut de justifier avoir cotisé suffisamment longtemps, le montant de la retraite est amputé par l application d une décote. Une des grandes innovations de

Plus en détail

PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BERTRIMOUTIER. Séance du 02 Octobre 2015

PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BERTRIMOUTIER. Séance du 02 Octobre 2015 PROCES VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE BERTRIMOUTIER Séance du 02 Octobre 2015 L an deux mil quinze et le deux Octobre à 19 H 30, le Conseil Municipal, régulièrement convoqué

Plus en détail

LES COTISATIONS PATRONALES ET SALARIALES applicables par les employeurs publics territoriaux Mise à jour au 1 er janvier 2016

LES COTISATIONS PATRONALES ET SALARIALES applicables par les employeurs publics territoriaux Mise à jour au 1 er janvier 2016 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Garonne Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Haute-Garonne LES COTISATIONS PATRONALES ET SALARIALES applicables

Plus en détail

Elément proportionnel au traitement de l IM. 1 enfant 2.29 0 % 2.29 2.29. 2 enfants 10.67 3 % 73.04 110.27. 3 enfants 15.24 8 % 181.56 280.

Elément proportionnel au traitement de l IM. 1 enfant 2.29 0 % 2.29 2.29. 2 enfants 10.67 3 % 73.04 110.27. 3 enfants 15.24 8 % 181.56 280. Circulaire n 2016-02 R du 7 janvier 2016 Sandrine BERGER - 04 77 42 67 28 - finances@cdg42.org Anaïs BERNARD - 04 77 01 01 74 - finances2@cdg42.org 1 er janvier 2016 Salaires et charges sociales Régime

Plus en détail

Assurances des collectivités territoriales

Assurances des collectivités territoriales REUNIONS D INFORMATION DES 24, 26 SEPTEMBRE 2013 ET 01 OCTOBRE 2013 Centre de Gestion de Loir et Cher Assurances des collectivités territoriales PLAN Rappel les obligations statutaires, les risques financiers

Plus en détail

Bulletin URIOPSS n 12 Veille juridique et actualités régionales aide à domicile

Bulletin URIOPSS n 12 Veille juridique et actualités régionales aide à domicile Bulletin URIOPSS n 12 Veille juridique et actualités régionales aide à domicile Août 2008 (Rédigé le 29 août 2008) Bonjour à toutes et à tous. La loi 2002-2 a prévu que tous les établissements sociaux

Plus en détail

LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS

LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS PROTECTION SOCIALE LA PARTICIPATION FINANCIERE DES COLLECTIVITES A LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DE LEURS AGENTS REFERENCES JURIDIQUES Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions

Plus en détail

Couverture du travailleur autonome et un peu plus. Plan de présentation 1. Informations générales 1.1 La CSST, une compagnie d assurance 1.2 Le financement du régime 2. Les personnes couvertes et le type

Plus en détail

réunica autonomie solidaire

réunica autonomie solidaire réunica autonomie solidaire Protégeons l autonomie. Dès maintenant, pour l avenir. www.reunica.com Réunica Autonomie Solidaire Une protection essentielle des salariés en cas de perte d autonomie Avec l

Plus en détail

Circulaire Sociale SUIVRE TOUTE VOTRE ACTUALITE SOCIALE

Circulaire Sociale SUIVRE TOUTE VOTRE ACTUALITE SOCIALE N 04 Juillet 2014 et.. Circulaire Sociale SUIVRE TOUTE VOTRE ACTUALITE SOCIALE Extension de l accord de branche du 31 janvier 2014 relatif à la révision de la convention collective BJOC L arrêté d extension

Plus en détail

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT SOCIAL Formation professionnelle, emploi et démocratie sociale Loi du 5 mars 2014

info ACTUALITÉ JURIDIQUE DROIT SOCIAL Formation professionnelle, emploi et démocratie sociale Loi du 5 mars 2014 n 6 > 21 mars 2014 info Sommaire Loi du 5 mars 2014, mesures relatives : > à la formation professionnelle > à l emploi > aux institutions représentatives du personnel Calendrier fiscal et social d avril

Plus en détail

IRCANTEC LES GRANDS PRINCIPES

IRCANTEC LES GRANDS PRINCIPES IRCANTEC LES GRANDS PRINCIPES I - La présentation du régime Les caractéristiques du régime Les bénéficiaires Les cotisations L assiette de cotisation La répartition de l assiette Le taux de cotisation

Plus en détail

Réforme des retraites Faites les bons choix Décembre 2010 Objectifs de l interventionl 1 Bâtir une stratégie retraite cohérente 2 La réforme des retraites Les sommes en jeu, Le déficit annoncés Analyse

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

ANI : La généralisation de la Complémentaire Santé

ANI : La généralisation de la Complémentaire Santé ANI : La généralisation de la Complémentaire Santé SOMMAIRE Les règles du contrat obligatoire Accord des partenaires sociaux.. p. 4 Le panier de soins. p. 5 Le contrat «solidaire & responsable».. p. 6

Plus en détail

RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR L AVENIR DU SYSTÈME DE RETRAITE QUÉBÉCOIS. Analyse et recommandations 18 avril 2013

RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR L AVENIR DU SYSTÈME DE RETRAITE QUÉBÉCOIS. Analyse et recommandations 18 avril 2013 RAPPORT DU COMITÉ D EXPERTS SUR L AVENIR DU SYSTÈME DE RETRAITE QUÉBÉCOIS Analyse et recommandations 18 avril 2013 Un rapport de concertation, de réflexion et d audace 7 experts 18 mois de travail 22 groupes

Plus en détail

Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation. Règlement de prévoyance. Valable à partir du 1.1.2009

Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation. Règlement de prévoyance. Valable à partir du 1.1.2009 123456 Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation Règlement de prévoyance Valable à partir du 1.1.2009 TABLE DES MATIÈRES Fondation comptes d épargne vieillesse secteur de l isolation...

Plus en détail

Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles

Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles Conditions de retraite du personnel occupant des professions pénibles Transfert au sein des dispositions PPP Alain Kolonovics Responsable Secteur Droits & Conseils Expert fédéral diplômé en matière de

Plus en détail

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX LA REMUNERATION DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX PRINCIPES GENERAUX La rémunération des fonctionnaires est définie par l article 20 de la loi du 13 juillet 1983 auquel se réfère l article 87 de la loi du

Plus en détail

Centre de gestion de la FPT de l Ain. Le Compte Epargne Temps

Centre de gestion de la FPT de l Ain. Le Compte Epargne Temps Centre de gestion de la FPT de l Ain Note d information 29 septembre 2015 Le Compte Epargne Temps Références : - Décret n 2004-878 du 26 août 2004 relatif au compte épargne-temps dans la fonction publique

Plus en détail

Participation employeur et protection : Quelle approche pour la collectivité?

Participation employeur et protection : Quelle approche pour la collectivité? Participation employeur et protection : Quelle approche pour la collectivité? Rencontre régionale SNDGCT Village des collectivités, Thorigné Fouillard le 15 novembre 2012 Le nouveau cadre juridique de

Plus en détail

DÉCISION RELATIVE A LA MISE EN CONFORMITÉ DU RÉGIME OBLIGATOIRE FRAIS DE SANTÉ

DÉCISION RELATIVE A LA MISE EN CONFORMITÉ DU RÉGIME OBLIGATOIRE FRAIS DE SANTÉ DÉCISION RELATIVE A LA MISE EN CONFORMITÉ DU RÉGIME OBLIGATOIRE FRAIS DE SANTÉ lettre remise à chaque salarié, en application de l article l. 911-1 du code de la sécurité sociale. Après avoir débat, le

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000. Avenant n 2 du 9 décembre 2009 à l accord du 5 décembre 2002 CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES PROFESSIONNELS DE LA PHOTOGRAPHIE DU 31 MARS 2000 ETENDUE PAR ARRETE DU 17 JANVIER 2001 JOURNAL OFFICIEL DU 26 JANVIER 2001 Entre les organisations soussignées : d une

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DES AGENTS

Plus en détail

N 13 - NOVEMBRE 2013. social DOSSIERS. Financement de la Sécurité sociale Réforme des retraites Rappel du décret du 9 janvier 2012. www.reunica.

N 13 - NOVEMBRE 2013. social DOSSIERS. Financement de la Sécurité sociale Réforme des retraites Rappel du décret du 9 janvier 2012. www.reunica. N 13 - NOVEMBRE 2013 L INDICE social DOSSIERS Financement de la Sécurité sociale Réforme des retraites Rappel du décret du 9 janvier 2012 www.reunica.com édito Bonjour à tous, Pour ce numéro, nous vous

Plus en détail

LES FRAIS DE DÉPLACEMENTS

LES FRAIS DE DÉPLACEMENTS Circulaire n 17/2007 Cl. C 4322 Colmar, le 1 er mars 2007 CENTRE de GESTION du HAUT-RHIN FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 22, rue Wilson - 68000 COLMAR 03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net -

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Ville d Angoulême Pôle ressources Service mutualisé de la commande publique 25, Boulevard Besson Bey 16023 Angoulême Cedex

CAHIER DES CHARGES. Ville d Angoulême Pôle ressources Service mutualisé de la commande publique 25, Boulevard Besson Bey 16023 Angoulême Cedex CAHIER DES CHARGES Pouvoir adjudicateur : Ville d Angoulême Pôle ressources Service mutualisé de la commande publique 25, Boulevard Besson Bey 16023 Angoulême Cedex Objet De la convention: Conclusion d

Plus en détail

STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT

STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT STATUTS GENERAUX DE DEPLACEMENT Mise à jour : 24/05/2007 Nbre de pages : 10 Nom du Responsable : Jacques REBEYRAT Visa : Fonction : Président Directeur Général SOMMAIRE OBJET 3 DOCUMENTS LEGISLATIFS DE

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Caisse de Pension Avenir de la caisse: Proposition du GT Fin Plan de la présentation Contexte Objectif Processus Démarches réalisées Solutions proposées Conclusion 2 1 Contexte Nouvelles exigences fédérales

Plus en détail

Les Congés maladie Généralités

Les Congés maladie Généralités Généralités Bénéficiaires Fonctionnaires en activité ou détachés Stagiaires et Non titulaires Conditions d octroi - Transmission du certificat médical sous 48 heures (sauf le 1 er feuillet) - L avis du

Plus en détail

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007

AVENANT N O 26 DU 5 NOVEMBRE 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective IDCC : 8822. SCIERIES AGRICOLES ET EXPLOITATIONS FORESTIÈRES (RHÔNE-ALPES, À L EXCEPTION DE LA LOIRE) (27 juin 1988)

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS

APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS APPEL A PROJETS 2016 : FONDS SOCIAL EUROPEEN PROMOTION DE L INSERTION DES CLAUSES SOCIALES DANS LES MARCHES PUBLICS Préalable Dans le cadre de la nouvelle programmation du programme opérationnel national

Plus en détail