Projet d embellissement de la cour de l édifice Sainte-Maria-Goretti

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Projet d embellissement de la cour de l édifice Sainte-Maria-Goretti"

Transcription

1 Projet d embellissement de la cour de l édifice Sainte-Maria-Goretti présenté par FONDATION OPP

2

3 TABLE DES MATIERES L école de La Traversée L OPP Les Principes Le Plan Des jeux de qualité pour tous Plan financier et Réalisation Toute une différence!

4 L école de La Traversée Il est temps de s occuper des équipements de Sainte-Maria- Goretti pour que tous répondent aux mêmes standards de qualité ainsi qu aux besoins de la clientèle. L école de La Traversée comprend deux campus, soit les édifices Lavigne et Sainte-Maria-Goretti, lui-même scindé en un édifice primaire et un édifice maternelle. La cour de l édifice Lavigne ayant récemment fait l objet de plusieurs améliorations et aménagements (2011), le comité de parents OPP de La Traversée se penche sur les problèmes de la cour de l édifice Sainte-Maria-Goretti et en propose ici un projet de réaménagement. La clientèle de l édifice Sainte-Maria-Goretti est cotée 9/10 sur l échelle de défavorisation du Ministère de l Éducation. Ce type de clientèle est reconnu pour être particulièrement porté au décrochage scolaire et à l utilisation de la violence. Une cour bien aménagée, originale et belle ainsi qu une offre d activités sportives adaptées sont des moyens éprouvés de remédier à ces problématiques. un milieu enrichissant et évolutif, l OPP a identifié leurs besoins de concert avec le personnel enseignant et professionnel. Présentement, le terrain et les équipements sont inadéquats, désuets et ne représentent plus un milieu sain, sécuritaire et enrichissant. Des zones d ombre et des aires de repos manquent. Au fil du temps, plusieurs structures se sont dégradées et ne respectent plus les normes actuelles. L utilisation de l une de ces structures a déjà causé plusieurs blessures dont des membres fracturés. Les conséquences de ce mauvais état sont : il est impossible de les utiliser adéquatement; des élèves s y blessent à cause d éléments cassés ou incomplets; Des ennuis constants sont rapportés dus au mauvais état du terrain tels qu accumulation d eau, de boue, de glace. Une demande précise des élèves faite lors de consultations est: améliorer le terrain de soccer. L oisiveté les mène ensuite tout droit à des épisodes d agressivité et de malveillance. Il faut procéder au retrait de ces structures pour des raisons de sécurité mais aussi pour faire la place à de nouvelles structures de jeux durables et sécuritaires répondant aux besoins des enfants du primaire. En résumé, la cour manque cruellement de tout : structure de jeux au goût du jour, glissade, balançoires, aires de repos, verdure. Restructurer ce terrain sera très utile aux enseignants, aux intervenants du service de garde et à ceux des camps de jour. Actuellement, cette cour reflète une image négative dans le quartier. Elle souffre de laisser-aller et d un manque de vision. Elle est régulièrement souillée de déchets dangereux pour les enfants (condoms usés, produits de drogue et bouteilles d alcool cassées) que des membres du personnel doivent ramasser euxmêmes. Les parents en sont majoritairement mécontents et aspirent à mieux pour leurs enfants. Il est indéniable qu une offre de jeux modernes alliée à la beauté des lieux contribueraient grandement à insuffler de la fierté à tous ceux qui la fréquentent quotidiennement. C est ici que l OPP intervient! Il est primordial d entreprendre une cure de rajeunissement de la cour de Sainte-Maria- Goretti afin d encourager les enfants dans leur développement de citoyens en devenir. Ayant à coeur d offrir aux enfants ces équipements ne sont d aucun intérêt et la majorité des enfants les délaissent. Cette situation conduit à un certain désoeuvrement des élèves. Conséquence du manque d irrigation, le terrain de soccer est régulièrement impraticable, boueux et plein de trous. Les buts doivent également être changés.

5 L OPP Les élèves de l école de La Traversée, nos enfants, sont au coeur de notre implication et de nos préoccupations. Les Membres OPP École de la Trave L OPP de l école de La Traversée de Gatineau a vu le jour en octobre L organisation est composée d un groupe de parents bénévoles qui désirent améliorer la qualité de vie à l école. L objectif principal du groupe est de participer activement à la vie scolaire afin de contribuer à la création d un milieu de vie positif et dynamique. Pour y arriver, la première étape est de réaménager la cour de l édifice Sainte- Maria-Goretti. É v e n t u e l l e - ment, l OPP offrira, par l entremise de la Fondation de l école de La Traversée, des subventions éducatives aux élèves des trois édifices. Ces subventions de projets contribueront à leur développement éducatif, physique et social dans le domaine des arts, des sciences et des sports. Tout projet susceptible d enrichir la qualité de vie des enfants sera considéré. Les demandes pourront être présentées par les enseignants, les élèves ou les parents. Cette contribution fera toute une différence: verdissement et réaménagement de la cour d école; campagnes de financement et subventions de projets; sensibilisation à l intimidation et aux comportements violents. L OPP désire participer activement à la réussite et au bonheur de tous les élèves. LA FONDATION Une fondation a été mise sur pied afin d aider l OPP à atteindre ses objectifs. La Fondation de l école de La Traversée est un organisme sans but lucratif indépendant (numéro d enregistrement ). Elle a pour mandat de recueillir des fonds en vue de les utiliser pour financer les projets cités plus haut. La fondation est présentement administrée par des membres fondateurs de l OPP et est ouverte au public. FONDATION L OPP a été créée par quatre parents et sept membres s y sont ajoutés depuis. Avec du dynamisme et des résultats tangibles, un plus grand nombre de parents s y joindront pour en grossir les rangs. De plus, l OPP a rencontré le conseiller du quartier M. Stéphane Lauzon, qui fait maintenant partie intégrante du projet. L esprit de collaboration et de partenariat qui se développe depuis l an dernier ne cesse de grandir. Durant la première année de vie de l organisation, pas moins de quinze organismes et compagnies privées sont venus épauler le travail de l OPP. Il est certain que l efficacité de l organisation ne pourra qu attirer un nombre de plus en plus grand de collaborateurs. Jusqu a maintenant, toutes les personnes contactées ont été touchées par les besoins criants de l institution.

6 Chaque matin, la cour est le premier contact que les jeunes et les professionnels ont avec le milieu scolaire. Le midi, elle est utilisée comme lieu de rassemblement, d activités de loisirs et de détente. Elle est également l endroit où les enfants s amusent et refont le plein d énergie lors des récréations. La cour, un milieu de vie En fait, la cour en milieu éducatif ressemble à un grand laboratoire où les jeunes passent environ trois heures chaque jour (parfois plus) à apprendre à vivre ensemble. Cela fait un total annuel de 540 heures (en ne tenant pas compte des camps de jour estivaux). De ce fait, une cour bien aménagée permettra de diminuer la violence et l intimidation en offrant aux enfants un lieu stimulant et ins- Les Principes pirant. L école est la première marche vers un avenir meilleur, plein d espoir et d optimisme. Ce projet aura un grand impact sur toutes les familles du quartier incluant les élèves de l école, les utilisateurs du service de garde, les jeunes qui fréquentent les camps de jour, les Scouts, les clubs sportifs, etc. Les enseignants et le personnel professionnel y trouveront aussi de nombreux avantages. En bref, l initiative s intègre parfaitement à la revitalisation du quartier du Vieux-Gatineau, considéré comme défavorisé, et profitera donc à un grand nombre de citoyens. Les élèves Le projet de réaménagement du terrain de l école permettra aux élèves de s impliquer socialement en contribuant à la création et à l entretien de leur milieu. Ceci se fera par le biais de différents comités OPP/élèves. Ces comités permettront la transmission d une vision positive du rôle d un citoyen engagé. Le Plan Doter l école d équipements durables et sécuritaires Favoriser le développement de rapports harmonieux entre les élèves Promouvoir l activité physique Participation des parents au projet éducatif Nourrir et faire croître le sentiment d appartenance à l école Préserver et mettre en valeur les ressources naturelles Valoriser l implication sociale et communautaire Originalité / créativité / beauté

7 en3 p h a s e s L aménagement de la cour Phase AAA: Art, Arbres et Accueil. Étape De l art dans la cour Étape De l ombre S.V.P.! Étape L entrée de l école Étape Place aux vélos! Étape Aire de repos Dans le but d embellir la cour arrière, une création de panneaux de bois peints par les élèves sera fixée aux clôtures de la rue Côtéville. Cette initiative a pour but d ajouter de la couleur à la cour et d offrir un lieu d expression artistique aux élèves. La création de cette murale extérieure sera supervisée par l OPP. Deux zones d ombres seront créées en plantant cinq arbres. Les essences d arbres seront choisies en fonction de leur résistance aux maladies et dans un souci de représenter la flore de la région. Chaque arbre sera parrainé par une classe et leur entretien sera confié à un comité OPP/élèves. Ces arbres auront deux utilités : créer des zones d ombres mais aussi drainer le sol de la cour. Afin de conserver longtemps et en bon état les nombreuses installations et améliorations de ce plan, il est primordial de procéder au drainage du terrain. De cette opération découleront les bénéfices suivants: limiter les problèmes liés à l eau (enfants détrempés, etc.); prévenir l explosion des coûts liés à la dégradation inévitable du sol. En agissant maintenant, il est évident que toutes les instances impliquées économiseront largement sur les coûts d entretien et de rénovation du terrain. Planter des arbres résoudra efficacement et simplement ces problèmes. L entrée de l école doit être accueillante, pratique et sécuritaire. À cette fin, deux bancs seront installés dans une nouvelle zone d attente qui libérera le trottoir et permettra ainsi une circulation fluide des piétons et des bicyclettes. Le tout sera organisé en fonction d un aménagement paysager recréé de toutes pièces mettant en valeur l entrée de l école et de la cour. L activité physique et les saines habitudes de vie étant l un des piliers du projet éducatif, il est primordial d optimiser l utilisation de la bicyclette chez les élèves. Pour les y inciter, aménager l entrée en fonction des vélos paraît incontournable. La réalisation d un sentier réservé aux cyclistes sera un atout certain. La section réservée aux supports à vélos est également à revoir : plus d espace, des supports pensés pour tous les âges et en plus grand nombre. La cour comptera une nouvelle aire de repos abritée. Cet espace agrémenté d arbustes et de tables de pique-nique (fixées au sol) accueillera les élèves et les protégera du soleil lors des heures de repas. Il s agit d une nécessité car lorsque la chaleur grimpe à l intérieur et devient trop intense, les élèves sortent manger à l extérieur. Présentement, ils s installent par terre, sous le plein soleil du midi. Cet espace offrira aussi la possibilité de tenir des classes à l extérieur pour les enseignants qui le désirent. Cette aire de repos permanente sera aménagée le long du mur extérieur du gymnase et comprendra un toit fixe. Exemple d une réalisation d éleves. Zone 1-l arrière du bâtiment des maternelles Zone 2- au centre de la partie gazonnée, le long du terrain de soccer. Entrée principale de l édifice Ste- Maria-Goretti Aire de stationnement pour les vélos. Mur extérieur du gymnase vu de la cour.

8 Phase Jeux: Des jeux de qualité pour tous. L installation de nouvelles structures est l étape la plus spectaculaire et la plus attendue du projet. Il s agit d une phase rassembleuse qui soulève l enthousiasme de tous. La réalisation de la phase Jeux a débuté l automne 2013: plusieurs jeux (Quatre-coins, entre autres) ont été peints sur l asphalte de la cour. Ils ont évidemment ravi les élèves, leur offrant la possibilité de s amuser avec des jeux organisés. L OPP est fière d avoir contribué à concrétiser cette étape. La portion de la cour dévolue aux structures de jeux est présentement équipée de deux stations de balançoires, d un dôme araignée, d une station de barres parallèles, d une structure incomplète et inutilisable ainsi que d un carré de sable. Grâce à l appui de M.Lauzon, conseiller municipal de la Ville de Gatineau, l OPP a été en mesure de profiter d une offre exceptionnelle pour acheter une structure de jeux. L ajout de la nouvelle structure se fera à l emplacement de l actuelle, incomplète depuis longtemps. Elle sera installée l automne 2014, pour la plus grande joie de tous les élèves. L ajout d une deuxième structure (ce qui permettra de séparer les groupes d âge) se fera au printemps Cette étape est pour l OPP un aboutissement très important tout en représentant un encouragement très positif pour la suite du projet. Les stations de balançoires, le dôme araignée et la station de barres parallèles seront repeintes. Le terrain de soccer sera, quant à lui, pourvu de nouveaux buts et filets. L espace du gardien de but sera nivelé pour éviter les accumulations d eau qui se transforment en trous de boue. Phase Jardin Classe verte. Suivant le principe de participation au projet éducatif, un jardin pédagogique sera créé sur le côté de l école qui donne sur la rue Sabourin. Ce jardin sera réservé à une utilisation scientifique en concordance avec la convention de gestion de la Commission scolaire des Draveurs. Un des objectifs de cette convention est de mettre l emphase sur la pratique des sciences à l école; ce jardin utilisable en fonction des besoins pédagogiques est une innovation directement axée sur les besoins du corps enseignant. Jardin à papillons, à insectes, à oiseaux, jardin des Premières Nations... toutes les idées seront étudiées afin d être au diapason de l enseignement des sciences. Un comité OPP/enseignants/élèves sera en charge de choisir les thèmes, d élaborer le jardin et de l entretenir. Des partenariats avec différents départements d études supérieures seront envisagés tels qu avec le département des Sciences de la Naturedu Cégep de l Outaouais, pour ne citer qu un exemple. Ce jardin évoluera au fil des années et des besoins des enseignants. La saison inaugurale du jardin aura le quartier du Vieux-Gatineau pour thème. Il s agit de mettre à l honneur la vie du quartier et ses habitants. Sept points seront illustrés dans l installation : la création du quartier et ses pionniers; le développement au fil des années; la vie artistique et culturelle; les grands sportifs; le travail et les entreprises; la vie communautaire et la création de l école de la Traversée. Ces thèmes seront représentés par sept familles établies depuis longtemps dans la communauté. Les élèves pourront suivre la grande histoire de leur quartier en suivant la petite histoire de ces sept familles à travers le temps. Cette nouvelle structure aura l avantage d être équipée d une glissade, ce dont la cour est dépourvue.

9 Plan financier et réalisation Le coût total estimé du réaménagement de la cour est de $. Il va sans dire que l amortissement de ce coût est réparti sur plusieurs années et n a pas à être déboursé en totalité lors de l enclenchement des travaux. Phase AAA: $ Cette première phase étant divisée en cinq étapes, voici le détail de chacune d entre elles : Étape De l art dans la cour : Achat de matériaux : 500$ Cette étape sera financée entièrement par l entreprise Home Depot, que nous remercions chaleureusement. Étape De l ombre s-v-p! : Achat d arbres/végétaux et main-d oeuvre : 5 000$ Étapes L entrée de l école et Place aux vélos! Supports à vélos, piste cyclable, jumelage de l entrée principale et de l entrée de la cour : $ Les deux parties de cette étape sont : a) Jumeler l entrée principale avec l entrée avant de la cour. b) Installer des supports à vélo modernes. Les coûts liés à ce projet : Phase AAA: $ Phase Jeux: $ Phase Jardin: $ Un aménagement paysager agrémentera l entrée principale, la piste cyclable et l entrée de la cour d école. La passerelle sera réaménagée en un agencement de verdure et de trottoir de pavés unis. Cette passerelle mènera sous les arbres où un plus grand nombre de tables seront disposées. Étape Aire de repos : $ A même le mur arrière de l école (dos au gymnase), au-dessus de la surface. asphaltée de l entrée rue Sabourin, un toit rigide sera construit pour créer un îlot de fraîcheur. Ce toit rigide sera bordé de bardeaux d asphalte, sans mur pour laisser passer le vent. À long terme, l objectif est d avoir un toit vert. Cette option est sous réserve de budget et des restrictions de la commission scolaire des Résumé du plan financier : Fondation de l école de La Traversée (tirage et dons) et OPP (activités de financement) Draveurs. L expertise du milieu scolaire est nécessaire pour s acquitter d une partie de cette réalisation. Phase Jeux: $ Cette phase est la partie la plus coûteuse du projet. La première partie de son financement est déjà complétée et la deuxième se fera en deux étapes. Première partie: Une subvention de $ a été allouée au projet par la Ville de Gatineau grâce à M.Lauzon, conseiller municipal. Les fonds déjà recueillis par l OPP durant ses activités de financement de l an dernier complètent le montage financier de cette partie. Deuxième partie: a) une demande de subvention au Ministère de l Éducation, du Loisir et des Sports (MELS); b) la tenue d une campagne de financement majeure gérée par la fondation. En voici les détails : a) MELS : une demande de subvention sera déposée en octobre 2014 pour l achat/ l installation d une structure. Cette demande sera faite dans le cadre du budget annuel du MELS attribué aux projets de cour d école. En effet, le MELS finance le tiers (33%) du coût d un projet de réaménagement de cour d école répondant à ses principaux critères d évaluation. La demande sera donc faite pour obtenir $. Les deux autres tiers sont habituellement financés par l école qui en sera bénéficiaire (un tiers) et par la communauté (dernier tiers) $ Ville de Gatineau $ Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport $ Fonds à destinations spéciales (campagnes de financement et budget école) -sur 3 ans $ b) Campagne de financement : pour l année 2014, un grand concours sera organisé et géré par la fondation. Ce concours est une façon originale et éprouvée de se démarquer. Le concours organisé en conformité avec la Régie des alcools, des courses et des jeux. Les prix offerts seront prestigieux et adaptés à la clientèle visée. Différentes interventions d importance seront menées durant l année parallèlement à une vente constante par des particuliers (membres OPP, parents d élèves, bénévoles divers, partenaires d affaires). Les projections de vente sont établies à billets vendus sur une période de 6-8 mois. Cette opération rapportera ainsi un montant estimé de $. Les fonds nécessaires à la réalisation des autres objectifs de cette étape (buts de soccer, peinture des structures existantes, etc.) seront également prélevés à même les bénéfices de la campagne de financement Phase Jardin: $ Le montage financier de cette partie du projet sera complété à travers la recherche de commanditaires et de fonds communautaires. Toute demande de subvention implique de bâtir un projet original et inspirant; c est pourquoi le jardin pédagogique est tout indiqué pour ce type de recherche de fonds. Il est indéniable qu une action sociale ayant pour but de communiquer la fierté et le sentiment d appartenance à une clientèle scolaire défavorisée correspond à ce que recherchent plusieurs programmes gouvernementaux et communautaires. Le jardin pédagogique est une vitrine positive, originale et inspirante pour le projet en entier. Voilà pourquoi il sera utilisé pour le diffuser et le faire rayonner. Plusieurs partenaires communautaires seront évidemment sollicités pour l achèvement de ce jardin tels qu Arbres Canada, le concours annuel de la Banque Nationale, etc.

10 Plan financier et réalisation Toute une différence! Échéancier* La réalisation du plan d aménagement est prévue comme suit : Printemps 2014 a) Étape De l art dans la cour (Phase AAA) b) Début de l étape De l ombre S.V.P.! (Phase AAA) Automne 2014 Installation de la première structure de jeux (Phase Jeux) E t é / A u t o m n e 2015 a) Étape L entrée de l école (Phase AAA) b) Étape Place aux vélos! (Phase AAA) Printemps 2015 a) Installation de la deuxième structure de jeu (Phase Jeux) b) Phase Jardin c) Étape Aire de repos (Phase AAA) Tel que présenté dans ce plan, des entrées de fonds s effectueront continuellement au cours des prochains mois. *Cet échéancier est sujet à des modifications et à des ajustements. Les activités de l OPP Durant sa première année d opération, l OPP a tenu sept activités de financement et a déjà amassé 4 500$. Ces mêmes activités seront régulièrement reconduites et de plus lucratives seront ajoutées au calendrier. Ces activités sont: BBQ annuel, soirées cinéma à l école, ventes de garage, etc.) Forte de ses acquis, l OPP prévoit amasser 9 000$ supplémentaires durant les prochains 12 à 18 mois. Ces activités seront tenues simultanément avec la vente de billets du grand concours de la fondation. Ces 9 000$ s ajouteront donc aux revenus de cette vente. Les différents partenaires Il va sans dire que le principal partenaire de l OPP dans ce grand projet est le personnel de direction de l école. En reconnaissant le sérieux de la démarche de l OPP, la direction a établi une solide collaboration entre le conseil d établissement et le comité de parents. Le conseil a voté positivement pour remettre un pourcentage des revenus tirés des campagnes de financement-école au projet de réaménagement de la cour Ste-Maria.Cet appui représente un moteur formidable pour l OPP, qui lui en est très reconnaissante. Le support du conseiller municipal M. Lauzon est un atout majeur pour le projet. Son implication a été et est toujours d une importance capitale pour le comité de parents. L OPP et la fondation sont fières de compter dans leurs rangs des partenaires de taille: M. Branchaud, donateur important, propriétaire des magasins Meubles Branchaud et président de la Fondation Jean- Claude Branchaud; M. St-Jacques, propriétaire de succursales IGA; M. Andrew Lee, directeur adjoint aux ventes spécialisées Home Depot Gatineau. De nombreux commanditaires tel que StoreImage, Câblage Paquette, Vidéotron, Uniprix Dessureault et Beaucage et Toys R Us, par exemple, contribuent régulièrement aux activités de financement. L apport des différents représentants politiques du secteur sera évidemment sollicité. Leur grande expérience des affaires publiques est nécessaire pour mener à bien un tel projet. L aide (mentorat et budget discrétionnaire) de tous les politiciens locaux sera donc mise à contribution dans le plus grand intérêt de leurs commettants. La publicité et les évènements La fondation est présente dans les médias sociaux grâce à sa page Facebook et à son blog. Les médias traditionnels (journal local, radios, etc.) seront également utilisés afin de publiciser les événements et d aller chercher des fonds à l extérieur de la clientèle école. Plusieurs événements se tiendront tout au long du projet tels que: inauguration officielle de la structure de jeux, cérémonie lors de la plantation des arbres, dévoilement public des oeuvres des élèves, grand tirage de la Fondation école de La Traversée, ainsi que de nombreuses fêtes et célébrations qui couronneront l achèvement de chacune des étapes du projet. Le renouvellement de la cour de Ste-Maria-Goretti sera bénéfique non seulement pour le milieu scolaire mais repositionnera l école comme élément rassembleur de toute une communauté. Offrir aux enfants un milieu qu ils reconnaissent euxmêmes comme beau et avantageux est sans conteste le moyen le plus sûr de les motiver à en prendre soin. Il est dûment reconnu que pour maintenir l intérêt des enfants envers l école, il faut leur proposer un milieu harmonieux, dynamique et organisé en fonction de leurs besoins. Ces grands principes ne s improvisent pas et sont identifiés depuis longtemps. L activité physique ainsi qu une cour aménagée de façon adéquate et inventive sont des gages avérés de réussite scolaire. L école occupe une place considérable et décisive dans un parcours de vie ; prouvons aux enfants du quartier qu ils méritent d évoluer dans un milieu bienveillant, actif et dynamique. Leur permettre de se développer dans les meilleures conditions possibles est un devoir civique d une importance considérable. Nos enfants méritent ce qu il y a de mieux et il est temps de leur démontrer ce qu on peut accomplir lorsqu on est motivé par des valeurs de partage et de travail acharné. Nous voulons les inspirer et leur enseigner l importance de croire en ses rêves. Ce projet est un projet d amour, d espoir et d engagement social. Les enfants méritent d évoluer et de grandir dans un environnement qui leur renvoie une image positive d eux-mêmes tout en leur communiquant un message de confiance en soi et en l avenir.

11 Contacts Bibliographie FONDATION OPP Président: Sylvain Guimond Vice-présidente: Emmanuelle Prince Trésorière: Marie-Chantal Pilon Membres: Martine Beaulne Patrick Danault Karine Dupuis Sylvain Guimond Marjolaine Lamontagne Maryse Pelletier Alain Pilon Marie-Chantal Pilon Emmanuelle Prince Nicole Tassé Roudy Vaillancourt Mieux vivre ensemble dans la cour d école; enseignement primaire Document produit par la Direction de la santé publique, de la planification et de l évaluation / Régie régionale de la santé et des services sociaux de la Chaudière-Appalaches; Kino-Québec; Fédération des éducateurs(trices) physiques enseignants(tes) du Québec Ce document a été rédigé par Benoît Laberge, Diane Bouchard et Édith Dumont, conseillers Kino-Québec à la Direction de la Santé publique. Il est publiquement appuyé par : -Fédération québécoise des directeurs et directrices d établissement d enseignement (FQDDE) -Fédération des comités de parents de;a province de Québec (FCPPQ) -Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) -Association québécoise du personnel de direction des écoles (AQPDE) 5 recommandations pour permettre aux jeunes d êtres plus actifs à l école Document produit par la Coalition québécoise sur la problématique du poids et chapeauté par l Association pour la santé publique du Québec Allez OPP les parents Document produit par la Fédération des comités de parents du Québec Ma cour: Un monde de plaisir L aménagement, l organisation et l animation des cours d école pour prévenir les manifestations de la viol;ence fondationecolelatraversee.blogspot.com

12

13 OPP FONDATION

À Gabrielle-Roy, on fait les bons choix! Projet d aménagement de la cour

À Gabrielle-Roy, on fait les bons choix! Projet d aménagement de la cour À Gabrielle-Roy, on fait les bons choix! Projet d aménagement de la cour Projet d aménagement de la cour École Gabrielle-Roy, Boisbriand À Gabrielle-Roy, on fait les bons choix! Contexte et sommaire du

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSULTATION PUBLIQUE LIVRE VERT VERS UNE POLITIQUE NATIONALE DU SPORT, DU LOISIR ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ministère de l Éducation, du Sport et du Loisir Argumentaire Préparé par Michel Comeau, Directeur

Plus en détail

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014

École secondaire Alphonse -Desjardins. Laval Avril 2014 École secondaire Alphonse -Desjardins Laval Avril 2014 1 Table des matières MISE EN CONTEXTE... 3 SOMMAIRE DU RAPPORT DE VISITE... 4 1. ÉTAT DES LIEUX... 5 1.1. EMPLACEMENT ET ENVIRONNEMENT DE L ÉCOLE...

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis

Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Présentation du Programme de prévention et de soutien relié aux tags et aux graffitis Pour contrer le problème du vandalisme par tags et graffitis, la Ville de Gatineau a mis sur pied un Programme de prévention

Plus en détail

École Le Petit Prince

École Le Petit Prince École Le Petit Prince 44, rue de Juan-les-Pins, Gatineau (Québec) J8T 6H2 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT Procès verbal Mercredi 9 octobre 2013, à 19 h Sont présents : André Côté Parent Katya Coulombe Parent Martine

Plus en détail

Introduction. 1. Les engagements de McGill

Introduction. 1. Les engagements de McGill Introduction L Université McGill remercie le Conseil municipal et l Office de consultation publique de Montréal de tenir des consultations publiques sur le projet du Plan de protection et de mise en valeur

Plus en détail

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Saint-André-d Argenteuil 2010-2013

Projet de plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Saint-André-d Argenteuil 2010-2013 Objectifs Doter la municipalité de Saint-André-d Argenteuil de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Date : le 7 février 2005 Le transport scolaire Dans les politiques des commissions scolaires sur le transport scolaire, on établit une distance entre

Plus en détail

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer Les portes du palais s ouvrent à vous! La quatrième édition du Casino contre le Cancer aura lieu le vendredi 25 septembre 2015. C est dans l ambiance du château de Versailles que le Cercle des jeunes ambassadeurs

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

GATINEAU, QUÉBEC, LE 7 MAI 2007. Société d=histoire de l=outaouais C.P. 1007, Succ. Hull Gatineau (Québec) J8X 3X5 michel.prevost@uottawa.

GATINEAU, QUÉBEC, LE 7 MAI 2007. Société d=histoire de l=outaouais C.P. 1007, Succ. Hull Gatineau (Québec) J8X 3X5 michel.prevost@uottawa. MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ D'HISTOIRE DE L'OUTAOUAIS SOUMIS À LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME SUR L AVENIR DU CENTRE-VILLE DE GATINEAU GATINEAU, QUÉBEC, LE 7 MAI 2007 Société d=histoire

Plus en détail

Présentation du projet éducatif

Présentation du projet éducatif Présentation du projet éducatif Mot du président du conseil d établissement - M. Steve Labranche Le conseil d'établissement tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la conception, à l'analyse

Plus en détail

Etablissement : école maternelle Victor Hugo Rue Raoul Dufy 66000 Perpignan Circonscription : Perpignan Nord 8 enseignants (dont 2 TMB)

Etablissement : école maternelle Victor Hugo Rue Raoul Dufy 66000 Perpignan Circonscription : Perpignan Nord 8 enseignants (dont 2 TMB) Des temps de récréations aux espaces de «recréation» ou Comment faire de la cour de l école un lieu pour la réalisation et l accomplissement de l élève. Etablissement : école maternelle Victor Hugo Rue

Plus en détail

PROGRAMMES DE BOURSES

PROGRAMMES DE BOURSES PROGRAMMES DE BOURSES La Fondation du Cégep de Sainte-Foy a pour mission de soutenir l œuvre éducative du Cégep de Sainte-Foy en favorisant la qualité de l enseignement, la réussite scolaire et l innovation.

Plus en détail

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS NOVEMBRE 2012 LES TERRASES ST-SULPICE PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice Plan d actions du Quartier Latin CONSOLIDATION

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada Documents constitutifs Dans le présent document, les termes utilisés au masculin incluent le féminin et inversement. Comité sur l informatique Diffuser

Plus en détail

Budget participatif 2015. Projets retenus Et soumis aux votes

Budget participatif 2015. Projets retenus Et soumis aux votes Budget participatif 2015 Projets retenus Et soumis aux votes Ville de Saint-Basile-le-Grand où il fait bon vivre au naturel entre rivière et montagnes pour nous joindre 450 461-8000 www.ville.saint-basile-le-grand.qc.ca

Plus en détail

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence.

Association Ensemble pour les jeunes du 13, Complexe sportif du Val de l Arc Direction des Sports Chemins des Infirmeries 13100 Aix en Provence. 1 1-PRESENTATION DE L ASSOCIATION 2-ACTIVITES 2-1 Le club de basket «GOLGOTHS 13», 2-2 EJ13 Football, 2-3 Actions Sport/Proximité, 3-EVENEMENTS 3-1 Le «CERCLE BASKET CONTEST», 3-2 Nos autres Manifestations.

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013-2014

RAPPORT ANNUEL 2013-2014 225, rue Joseph-Martel Boucherville (Québec) J4B 1L1 pierre-boucher@csp.qc.ca - Site Web : http://pierreboucher.csp.qc.ca RAPPORT ANNUEL 2013-2014 Première partie : le bilan de l établissement I. Présentation

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 3 201 201

RAPPORT ANNUEL 3 201 201 RAPPORT ANNUEL 2013 2014 Vision Le Centre de santé Saint-Boniface est reconnu pour sa prestation de services de santé primaires innovateurs qui favorisent la santé et le bien-être de sa communauté. Mission

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE *

POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE * POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE * 2011 Adoptée par le conseil d administration le 11 juin 2007, dernières modifications en 2011. PRÉAMBULE Le Cégep de

Plus en détail

CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires

CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires CENTRE MEREDITH Sommaire de gestion du plan d affaires Déposé à la session ordinaire du conseil municipal le lundi 2 février 2009 Plan d affaires du Centre Meredith Version 5.3.1 Le 27 janvier 2009 Table

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1.1 Introduction.. 1. 1.2 Profil des familles de Stanstead 2. 1.3 Nature de la politique 3. Volet 1 : Prendre racine à Stanstead

TABLE DES MATIÈRES. 1.1 Introduction.. 1. 1.2 Profil des familles de Stanstead 2. 1.3 Nature de la politique 3. Volet 1 : Prendre racine à Stanstead PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE SOUTIEN AUX FAMILLES DE LA VILLE DE STANSTEAD EN COLLABORATION AVEC LA CAISSE DESJARDINS DE STANSTEAD DANS LE CADRE DE SA POLITIQUE DE BIENVENUE Projet rédigé par : Le

Plus en détail

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre

I ON S S IR E OI R ULT U R A MO S AV LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE. Plan d action sur le livre P A HI S S S T C R I ON M Ê IR E ULT U R A MO V ÉM E O IR E UR S AV OI R E LE LIVRE, AU CŒUR DE LA CULTURE Plan d action sur le livre OCCUPATION : DÉVOREUSE DE LIVRES VOTRE LIBRAIRE, AUTEUR DE PETITS BONHEURS

Plus en détail

Adaptation de l organigramme à des clubs de diverses importances. Avantages de l organigramme modèle. Clubs à effectif limité

Adaptation de l organigramme à des clubs de diverses importances. Avantages de l organigramme modèle. Clubs à effectif limité 1 Organisation d un club Organigramme du club Description des fonctions des officiers et autres responsables désignés Activités des comités du club Méthode de travail des comités Rapports des comités Une

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56

VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56 VILLE DE MIRABEL LOI ASSURANT L EXERCICE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES EN VUE DE LEUR INTÉGRATION SCOLAIRE, PROFESSIONNELLE ET SOCIALE LOI 56 PLAN D ACTION 2012 VISANT À IDENTIFIER ET À RÉDUIRE

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

Le loisir public : un investissement en développement économique

Le loisir public : un investissement en développement économique VOLUME 12, NUMÉRO 12-2015 BULLETIN* Le loisir public : un investissement en développement économique André Thibault, Ph. D., professeur émérite Département d étude en loisir, culture et tourisme, UQTR,

Plus en détail

5 bonnes pratiques. Crédit fair-play 2006-2007

5 bonnes pratiques. Crédit fair-play 2006-2007 5 bonnes pratiques Crédit fair-play 2006-2007 Crédit fair-play 2006-2007 5 bonnes pratiques 1. KVC WINGENE (2 e prov. A) Ketfootplus ; 2. STANDARD DE LIEGE Supporters et fans responsables pour que le match

Plus en détail

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ

L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ L ASSOMPTION BAT AU RYTHME DE SA COMMUNAUTÉ La ville de L Assomption est plus dynamique et plus belle que jamais, reconnue ici et ailleurs pour sa qualité de vie et son environnement exceptionnel. Dans

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. LA CDEC ROSEMONT-PETITE-PATRIE DÉVOILE LES LAURÉATS DE LA 5 e ÉDITION DU CONCOURS ENTREPRENEURS EN ACTION!

COMMUNIQUÉ. LA CDEC ROSEMONT-PETITE-PATRIE DÉVOILE LES LAURÉATS DE LA 5 e ÉDITION DU CONCOURS ENTREPRENEURS EN ACTION! COMMUNIQUÉ Embargo jusqu au 9 décembre 2008, 19 h. LA CDEC ROSEMONT-PETITE-PATRIE DÉVOILE LES LAURÉATS DE LA 5 e ÉDITION DU CONCOURS ENTREPRENEURS EN ACTION! Le 9 décembre 2008 Les gagnants de l édition

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X. Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs

POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X. Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs Code : 1517-04-13-01 POLITIQUE DIRECTIVE RÈGLEMENT PROCÉDURE X Procédure encadrant les activités de financement, les dons et les legs Date d approbation : 17 septembre 2013 Service dispensateur : Direction

Plus en détail

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne

Les bonnes pratiques du recrutement en ligne POUR VOUS ÉCLAIRER DANS LE COMMERCE DE DÉTAIL Les bonnes pratiques du recrutement en ligne Avant-propos Au Québec, le commerce de détail compte près de 24 000 établissements et 300 000 employés. Les jeunes

Plus en détail

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT

COUP DE POUCE POUR L ENVIRONNEMENT Chers parents, Plus vite, plus haut, plus fort! L année 2014-2015 réserve assurément de beaux défis aux élèves, aux parents et à l ensemble du personnel de l école. Notre première mission sera de développer

Plus en détail

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION

2015-2019 PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL COMITÉ DE COORDINATION COORDINATION PATRICE GAUTHIER SYLVIE PELLETIER PIERRE THIBODEAU 2015-2019 PLAN DE DELPHINE CHARMOILLE HUGUES DEGLAIRE MANON GAUTHIER SYLVAIN LESSARD CHANTAL ROY LOCAL Municipalité de Saint-Ulric En collaboration

Plus en détail

Un défibrillateur automatisé (DEA) pour la sécurité des citoyens

Un défibrillateur automatisé (DEA) pour la sécurité des citoyens Eau Courant, Numéro 41/ 2014-01 juin 2013 / Février 2014 Un défibrillateur automatisé (DEA) pour la sécurité des citoyens La Morandière Guylaine Blouin, propriétaire du dépanneur l Essenciel. Dépanneur

Plus en détail

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009

Centre Meredith/ Meredith Centre. Centre communautaire Gymnase double Aréna. Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Centre Meredith/ Meredith Centre Centre communautaire Gymnase double Aréna Présentation du plan d affaires 25 février 2009 Contenu de la présentation Bref historique de la Fondation Chelsea et le Centre

Plus en détail

Aide à la planification des actions locales

Aide à la planification des actions locales Aide à la planification des actions locales FAVORISEZ LA NATURE www.cocci-logique.ch Des relations publiques ciblées La Fondation suisse pour la pratique environnementale Pusch mène en 2012 et 2013, en

Plus en détail

LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2015-2018 DOCUMENT-SYNTHÈSE

LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2015-2018 DOCUMENT-SYNTHÈSE LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE - DOCUMENT-SYNTHÈSE 8 MAI 1 TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 3 DÉMARCHE ET ÉTAPES..... 3 RÉSULTATS DE LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE..4 MISSION...4

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : SCOLARISATION À LA MAISON Adoptée : En vigueur : Amendement : 9 novembre 2010 (CC-2010-463) 9 novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES.. 3 1.1 Objet et but de la politique 3 1.2 Champ

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Adopté à l unanimité des conseillers

Adopté à l unanimité des conseillers Province de Québec M.R.C. d Arthabaska Municipalité de Saint-Albert Ouverture de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint- Albert, tenue le 2 avril 2013 à 19h30, au bureau municipal,

Plus en détail

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons Vol. 1 Novembre 2014 Chers élèves et parents des écoles Georges-Gauvin, des Parchemins et des Moussaillons Voici la première édition du bulletin d information des écoles : Georges-Gauvin, des Parchemins

Plus en détail

Plan d Action 2011-2013

Plan d Action 2011-2013 Plan d Action 2011-2013 www.arsq.qc.ca Association Régionale de Soccer de Québec Adopté le 17 mars 2011 Introduction Plan d action 2011-2013 L Association Régionale de Soccer de Québec (ARSQ) a célébré

Plus en détail

Forum régional sur les changements climatiques

Forum régional sur les changements climatiques Forum régional sur les changements climatiques Ville de Blainville Municipalité de 53 556 citoyens Maire, François Cantin depuis novembre 2005 Sondage en mai 2009 auprès de 501 citoyens par la firme Ipsos

Plus en détail

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom

L Info-Jamot. Mot de la direction. Dates importantes N O V E M B R E 2 0 1 4. 10 novembre spectacle LacrakBoom N O V E M B R E 2 0 1 4 L Info-Jamot Dates importantes 10 novembre spectacle LacrakBoom 11 novembre Jour du Souvenir 14 novembre Remise des bulletins de progrès aux parents Semaine du 17 au 21 novembre

Plus en détail

Rapport d activités 2012-2013

Rapport d activités 2012-2013 Rapport d activités 2012-2013 TABLE DES MATIÈRES Mot du président p.3 La Joujouthèque de Saint-Hubert p.4 Structure de l organisme p.5 Nos activités p.6 Priorités pour 2013-2013 p.8 2 MOT DU PRÉSIDENT

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

bilan de la distinction coopérative Une caisse près de ses membres et de son milieu.

bilan de la distinction coopérative Une caisse près de ses membres et de son milieu. bilan de la distinction coopérative 2009 Une caisse près de ses membres et de son milieu. Message du président et du directeur général La distinction coopérative, c est ce qui différencie votre caisse

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL. Séance régulière du conseil municipal. Tenue le 07 février 2014

PROCÈS-VERBAL. Séance régulière du conseil municipal. Tenue le 07 février 2014 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC MARIA-CHAPDELAINE MUNICIPALITÉ DE ST-EUGÈNE-D ARGENTENAY PROCÈS-VERBAL Séance régulière du conseil municipal Tenue le 07 février 2014 Séance régulière de la municipalité de

Plus en détail

ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7

ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7 ROTARY CLUB DE SEPT-ÎLES C.P.573 SEPT-ÎLES G4R 4K7 Commission d action d intérêt public Comité consultatif Politique de répartition des fonds du télé-bingo 1. La présente politique poursuit les buts suivants

Plus en détail

5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play. La Journée du Fair Play. 7 septembre 2013

5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play. La Journée du Fair Play. 7 septembre 2013 Editeur responsable: Panathlon Wallonie-Bruxelles asbl Illustration imaginée et réalisée par Jason Vandepeute, 13 ans. 5 idées pour participer activement à la Journée du Fair Play La Journée du Fair Play

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : Centre de santé et de services sociaux du Sud

Plus en détail

Un nouveau logiciel pour l inventaire et la gestion des infrastructures de loisir au Québec : MESURE

Un nouveau logiciel pour l inventaire et la gestion des infrastructures de loisir au Québec : MESURE VOLUME 5 NUMÉRO 8 2008 BULLETIN * Un nouveau logiciel pour l inventaire et la gestion des infrastructures de loisir au Québec : MESURE Denis Auger, Ph.D, professeur au Département d études en loisir, culture

Plus en détail

agence locale pour l'emploi Association Sans But Lucratif Place du Champs de Mars, 4 1050 BRUXELLES Tel: 02. 515 79 30 Fax: 02.

agence locale pour l'emploi Association Sans But Lucratif Place du Champs de Mars, 4 1050 BRUXELLES Tel: 02. 515 79 30 Fax: 02. Listes des activites autorisees EN ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENTS 2 AU PROFIT DES PERSONNES PHYSIQUES 3 EN ASBL, ASSOCIATION DE FAIT 5 1 POUR LES POUVOIRS COMMUNAUX 7 Activités ALE autorisées en ETABLISSEMENTS

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 2 FÉVRIER 2015

SÉANCE ORDINAIRE DU 2 FÉVRIER 2015 MUNICIPALITÉ DE MONT-CARMEL PROVINCE DE QUÉBEC SÉANCE ORDINAIRE DU 2 FÉVRIER 2015 Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de Mont-Carmel, tenue à la salle du conseil municipal au 22,

Plus en détail

Charte internationale de la marche

Charte internationale de la marche Charte internationale de la marche Créer des collectivités saines, viables et efficaces, où les gens choisissent de marcher Élaborée dans le cadre de la série de conférences internationales WALK 21 Personnes-ressource

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET

Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET Politique d investissement À L INTENTION DES ORGANISATIONS DÉSIRANT DÉPOSER UN PROJET ADOPTÉE LE 9 SEPTEMBRE 2009 MODIFIÉE EN MAI 2012 Le Forum jeunesse Estrie est soutenu financièrement par le gouvernement

Plus en détail

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS Y DES FEMMES DE MONTRÉAL MÉMOIRE POUR L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTREAL MONTREAL, 14 AVRIL 2011 PRÉSENTÉ PAR : ELISABETH ALARIE

Plus en détail

faut le voir pour le croire!

faut le voir pour le croire! cahier spécial Produit par 8 pages Un concept unique au Canada! l incroyable succès de la formule condo 5042213 un investissement incroyable découvrez LE DOMAINE DE LA FLORIDA C EST quoi? 2 LE DOMAINE

Plus en détail

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école Autonomie d utilisation des outils face à leurs apprentissages. Projets à long terme: couture, papier mâché, cinéma, robotique. à FAVORISER LA RÉUSSITE chez l ensemble des élèves en respectant leurs différences.

Plus en détail

Mon cerveau a ENCORE besoin

Mon cerveau a ENCORE besoin LUNEtt Mon cerveau a ENCORE besoin ES de Le partage des tâches : qui fait quoi? Le partage des tâches à la maison est source de stress et de conflits pour plusieurs couples. Le problème est souvent encore

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux Aperçu du programme mars 2014 Comment fonctionne FundScrip? Aucun don Pas besoin de demander à la famille, aux amis,

Plus en détail

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Aperçu du programme Juin 2015 À propos du programme FundScrip FundScrip est un programme de levée de fonds pancanadien qui fait en sorte

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

Ce projet pourrait être

Ce projet pourrait être Ce projet pourrait être l histoire de Jean, Marilou, Paulette et Mario, et pourquoi pas vous? Jean et Marilou, 52 ans n ont plus d enfants à la maison. Leur maison est devenue trop grande et coûteuse à

Plus en détail

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012

Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon. Exercice terminé le 30 juin 2012 Rapport annuel de la Fondation du Cégep de Lévis-Lauzon Exercice terminé le 30 juin 2012 Table des matières Mot du président... 3 Activités de financement... 4 1. Tournoi de Golf... 4 2. Tirage... 5 Nos

Plus en détail

LIVRET DU JEUNE FOOTBALLEUR

LIVRET DU JEUNE FOOTBALLEUR LIVRET DU JEUNE FOOTBALLEUR Site internet : ci-olympiquecourchamp.footeo.com Adresse mail : cioc@free.fr [Tapez un texte] Edito Ami footballeur, Te voilà en possession de ton livret qui va t accompagner

Plus en détail

Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE

Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE Guide d action PROGRAMME VILLE ÉQUITABLE Table des matières 1.0 À propos du présent guide...1 1.1 Remerciements...1 1.2 Renseignements additionnels...1 2.0 Ville équitable...2 2.1 Pourquoi le commerce

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9

MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9 SOMMAIRE MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9 VOLET ÉDUCATION 11 VOLET RECHERCHE 12 CAMPAGNE DE FINANCEMENT

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

RAPPORT Marche exploratoire. Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs. PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun

RAPPORT Marche exploratoire. Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs. PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun RAPPORT Marche exploratoire Réalisée à Montréal, dans le quartier de Verdun District Champlain Île-des-Sœurs PRÉSENTÉ PAR Action Prévention Verdun Le 7 mai 2014 Table des matières Préambule... 3 Mise en

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

Message du président

Message du président Vol. 23 numéro 8 8 avril 2008 Message du président Intégration des élèves et plan d action de la Ministre Courchesne La Presse présentait au cours des derniers jours, des articles sur les difficultés reliées

Plus en détail

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015 Titre du poste : Responsable de l exploitation des sites Secteurs de responsabilité : 40 Exploitation des sites 44 Aménagement des sites 88 Services essentiels [déneigement]

Plus en détail

Province de Québec Municipalité de Saint-Philippe. Sont absents Monsieur Gaétan Brosseau, maire Monsieur le conseiller Benoit Bissonnette

Province de Québec Municipalité de Saint-Philippe. Sont absents Monsieur Gaétan Brosseau, maire Monsieur le conseiller Benoit Bissonnette Province de Québec Municipalité de Saint-Philippe Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal de la Municipalité de Saint-Philippe, tenue à la salle du conseil de l hôtel de ville, le 3 février

Plus en détail

Financement pour OSBL

Financement pour OSBL GUIDE Financement pour OSBL Sadia Groguhé // Députée de Saint-Lambert BUREAU DE CIRCONSCRIPTION 1150, boulevard Desaulniers Longueuil, QC J4K 1K7 Tél. : 450 646-2423 Téléc. : 450 646-3018 sadia.groguhe@parl.gc.ca

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Rapport d activités de. l Association Québécoise. pour les Enfants Dyspraxiques (AQED)

Rapport d activités de. l Association Québécoise. pour les Enfants Dyspraxiques (AQED) Rapport d activités de l Association Québécoise pour les Enfants Dyspraxiques (AQED) Année 2013-2014 Introduction L association a été constituée par lettres patentes du registraire des entreprises au nom

Plus en détail

Préparation d un Plan de mesures d urgence

Préparation d un Plan de mesures d urgence Préparation d un Plan de mesures d urgence Guide Pour les organismes humanitaires et communautaires Élaboré par: Regroupement des organismes humanitaires et communautaires pour les mesures d urgence à

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Développement du concept d aménagement du centre-ville

Développement du concept d aménagement du centre-ville Développement du concept d aménagement du centre-ville L objectif de la rencontre Présenter le concept d aménagement du centre-ville développé par les comités de travail Le déroulement proposé 1. Rappel

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail