Chapitre C1 : Les eaux de consommation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre C1 : Les eaux de consommation"

Transcription

1 Chapitre C1 : Les eaux de consommation I) Une eau minérale est-elle de l eau pure? Activité expérimentale : 1- Peser un bécher de 150 ml à l aide de la balance. 2- Introduire 100 ml d eau minérale Hépar dans le bécher puis chauffer à l aide de la plaque chauffante, jusqu à ce que toute l eau se soit évaporée. 3- Faire un schéma de l expérience, noter les observations. Observations : Il se forme un dépôt solide blanc dans le becher. 4- A quoi correspond le résidu sec blanc observé dans le bécher? Lorsque l on porte l eau à ébullition, les molécules d eau partent sous forme de vapeur. Les ions dissous dans l eau se combinent pour former un dépôt solide sous forme de poudre : c est ce que l on appelle le résidu sec. 5- Après refroidissement, peser de nouveau le bécher et déterminer la masse de ce résidu sec. 6- Comparer ce résultat avec l indication de l étiquette. Les eaux minérales ne sont pas des eaux pures. Elle contiennent des espèces dissoutes qui se retrouvent dans l eau sous forme d ions : on les appelle des sels minéraux. II) Existe-t-il différents types d eau de consommation : 1) Test gustatif des eaux : Un écrivain français célèbre, a écrit: «L eau! Eau, tu n as ni goût, ni couleur, ni arôme, on ne peut le définir, on te goûte sans te connaître. Tu n es pas nécessaire à la vie : tu es la vie». L eau minérale a-t-elle un goût? Nous allons le vérifier par des tests. Expérience: Goûter chaque eau, lire l étiquette ci-dessus et compléter le tableau suivant: Goût Quantité et nature des minéraux Contrex Volvic Hépar Evian Plancoët Vichy St-Yorre Quelle est l origine du goût d une eau minérale? Le goût d une eau minérale dépend de la nature des sels minéraux qui sont dissous dans cette eau. Conclusion: Les eaux minérales ont des goûts différents qui s expliquent par la nature différente des sels minéraux qu elles contiennent. 2) Les différents types d eaux : Activité documentaire «Quelques informations sur les eaux de consommation» L eau du robinet provient généralement d une rivière, d une nappe phréatique ou d une source. Elle est rendue potable grâce à une série de traitements physiques, biologiques et chimiques avant de sortir de nos robinets. C est un produit sain et de bonne qualité. Sa composition minérale peut varier d une région à une autre et d une ville à une autre. Les eaux de source sont des eaux issues de sources souterraines, bactériologiquement et chimiquement saines. Qu elles soient plates ou gazeuses, elles sont embouteillées sur le lieu de captage sans subir de traitement chimique puisqu elles sont potables à la sortie de la source. L eau de source n a pas forcément une composition constante, mais elle doit impérativement être conforme aux normes de l eau potable. Les eaux minérales sont aussi des eaux de source mais leur composition en minéraux et oligo-éléments est constante. L eau minérale naturelle possède des propriétés favorables à la santé, officiellement reconnues par l Académie nationale de médecine, mais certaines eaux contiennent des éléments qui pris en grande quantité ou

2 quotidiennement peuvent être néfastes. Elle subit de nombreux contrôles quotidiens et ne peut provenir que d une seule source (il en existe 1200 en France). Lorsque l eau a été reconnue d intérêt public, elle se voit attribuer un périmètre de protection dans lequel les travaux souterrains sont quasiment interdits. Les valeurs thérapeutiques de certaines eaux minérales sont utilisées lors de cures thermales. Certaines eaux minérales sont très riches en minéraux, comme les eaux d Hépar et de Contrexéville ; d autres, au contraire en contiennent moins, comme l eau d Evian. Quand aux eaux pétillantes, elles sont d une façon générale très riche en dioxyde de carbone et en ions hydrogénocarbonate, anciennement appelés bicarbonate. Pour que l eau s imprègne de minéraux et se charge parfois en gaz carbonique (dioxyde de carbone), elle doit séjourner de nombreuses années dans le sous-sol. Dans les couches profondes, il existe des eaux qui datent de plus de ans. Chaque eau acquiert sa composition minérale spécifique selon la constitution des couches rocheuses traversées. Les substances minérales sont très importantes pour l organisme humain, malheureusement il ne peut les produire lui-même et doit donc les rechercher dans la nourriture. Les compositions moyennes des eaux minérales sont données en milligramme par litre (mg/l): Eau minérale ions Arvie Contrex Courmayeur Evian St Yorre Vittel Volvic Sodium 650 9, ,8 9,4 Potassium 130 3, ,7 Calcium ,9 Magnésium ,1 Chlorure 387 8,6 <1 4, ,4 Nitrate 0 2,7 <2 3,8 4,6 6,3 Hydrogénocarbonate ,3 Sulfate ,9 ph 6,3 7,4 7,2 6,6 7 Remarque: Les ions hydrogénocarbonate sont parfois appelés ions bicarbonate. Questions : 1. Quelle est la principale différence entre une eau minérale et une eau de source? 2. Pourquoi ce terme de «minéral»? 3. Comment expliquer la différence de minéralisation entre deux eaux? 4. Parmi les différences eaux, quelle est l eau la plus minéralisée? La moins minéralisée? Réponses : 1. Bien que toutes les deux issues d une source naturelle, les eaux minérales et eaux de source se distinguent par leurs compositions. En effet, une eau minérale doit avoir une composition en minéraux et oligo-éléments qui doit être constante, alors que la composition d une eau de source peut varier mais doit cependant absolument respecter les normes de potabilité. 2. Le terme «minéral» vient des sels minéraux que les eaux minérales peuvent contenir en grande quantité. Cette composition particulière leur confère bien souvent des propriétés thérapeutiques officiellement reconnues par l Académie française de médecine. 3. La différence de minéralisation entre deux eaux s explique par la nature des roches qu elles traversent. En général, les eaux fortement minéralisées séjournent très longtemps (parfois près de ans) au contact de roches dans des couches profondes. 4. Pour répondre à cette question, il faut calculer pour chaque eau minérale la somme des masses des sels minéraux la composant. Ainsi l eau la plus minéralisée est l eau d Arvie (3661,3 g/l) et la moins minéralisée est l eau de Volvic (125 g/l). Les eaux de boisson peuvent être classées en trois catégories : L eau du robinet, provenant des eaux de surface ou des eaux souterraines après traitements physiques, biologiques et chimiques pour la rendre potable. Les eaux de source, provenant d eaux souterraines sans traitement préalable. Les eaux minérales, provenant également d eaux souterraines sans traitement préalable mais dont la composition en minéraux et oligo-éléments est constante. Remarque : Seule l eau du robinet et les eaux de source sont tenues de respecter les critères de potabilité définis par les pouvoirs publics.

3 III) L acidité des eaux minérales naturelles : Les étiquettes que l on trouve sur les bouteilles d eau indiquent souvent leur ph. Quelle propriété de l eau indique t-on par cette donnée? Le ph d une eau permet de déterminer l acidité ou la basicité d une eau. Pour quelles valeurs de ph une eau est-elle acide, basique ou neutre? Si ph < 7 alors l eau est acide Si ph = 7 alors l eau est neutre Si ph > 7 alors l eau est basique Comment peut-on déterminer ou mesurer le ph d une eau? Avec un ph-mètre ou du papier-ph. Expérience : A l aide du papier ph, mesurer le ph des trois eaux minérales suivantes : Vichy St-Yorre, Contrex, Volvic. Que peut-on dire de ces eaux minérales, sont-elles acide, basique ou neutre? Comparer ces valeurs aux indications portées sur les étiquettes. Le ph d une eau, que l on peut mesurer avec un ph-mètre ou du papier ph, détermine le caractère acide, basique ou neutre de cette eau. L eau est acide si ph < 7. Elle est neutre si ph = 7. Elle est basique si ph > 7. Le ph d une eau de boisson est compris entre 6,5 et 9. Les eaux gazeuses sont acides du fait de la présence de dioxyde de carbone. IV) Comment déterminer la composition d une eau? 1) Comment déterminer la présence d un ion dans l eau : (caractérisons la présence des ions chlorure) Activité manuel (Bordas 2003 collection Galiléo) p59 Manipulations 1 et 2 et répondre aux questions 1 ; 2 et 3. Expérience : ions argent Ag + ions chlorures (Cl - ) 1- On observe un précipité blanc de chlorure d argent (AgCl) qui noircit à la lumière. ions argent Ag + Eau à tester (Vichy Saint- Yorre, eau du robinet et eau distillée) 2- Avec l eau de Vichy Saint Yorre et l eau du robinet on observe la formation du précipité blanc de chlorure d argent. Il ne se forme pas avec l eau distillée.

4 3- Les eaux minérales et l eau du robinet, contiennent des ions chlorures. Ce n est pas le cas de l eau distillée. Des tests chimiques permettent d identifier les ions dissous dans les eaux de boissons. 2) Dosage des ions chlorure présent dans l eau : Voir Fiche TP Des dosages chimiques permettent de déterminer avec précision la composition des eaux de boissons, c'est-à-dire en quelle quantité sont dissous les sels minéraux. V) Dureté de l eau : Activité documentaire : «L eau constitue une source d apport en sels minéraux et oligoéléments. Contrairement aux idées reçues, l eau du robinet en contient. En effet, l eau du robinet, qui nous est livrée à domicile, est produite à partir d une «eau brute», ces eaux «brutes» peuvent être «superficielles» (rivières, lacs, fleuves, ) ou souterraines. Aujourd hui, en France, 60% de l eau potable est produite à partir de ressources souterraines, 40% à partir d eaux de surface. Or toute eau naturelle contient des sels minéraux, parmi lesquels les bicarbonates de calcium et de magnésium. Ces bicarbonates peuvent, dans certaines conditions, se transformer en carbonates insolubles comme le calcaire (carbonate de calcium). Les caractéristiques de l eau varient selon ses origines (eau de surface ou souterraine), selon les régions de France où elle est captée et prélevée : elle peut donc être plus ou moins minéralisée. La dureté d une eau dépend donc de la nature géologique des terrains qu elle a traversés : un sol crayeux ou calcaire donnera «une eau dure» (Nord, Bassin Parisien), alors qu un sol granitique donnera plutôt une «eau douce» (Bretagne, Vosges). La «dureté de l eau» constitue l indicateur de la minéralisation d une eau, et donc de sa plus ou moins forte teneur en calcaire. Cette dureté est proportionnelle à sa teneur en ions calcium et magnésium. Elle s exprime en degré hydrotimétrique ( TH). En dessous de 20 TH, une eau est qualifiée de «douce», au-dessus de «dure». Les seuils de minéralité sont fixés par les normes pour que l eau soit bonne à boire et bénéficie d un bon équilibre minéral. La présence de calcaire constitue, avec celle de chlore, l un des deux principaux reproches de la part des consommateurs. Le calcaire peut effectivement altérer l agrément d utilisation de l eau, mais certaines idées reçues sont à corriger. La présence d éléments minéraux comme le calcaire dans l eau est naturelle : une eau dure n a aucune conséquence négative sur la santé. En accord, avec les normes européennes, aucune valeur limite pour la dureté d une eau est en vigueur dans les normes françaises. La dureté de l eau fait cependant partie des paramètres de qualité régulièrement analysés par les autorités car une forte teneur en calcaire peut provoquer des désagréments d utilisation bien connus des consommateurs. Les principaux problèmes couramment engendrés par une eau fortement calcaire sont : Entartrage des résistances de chauffage des lave-linge, lave-vaisselle, chaudières et tuyaux d eau chaude ; Apparition de dépôts de tartre ; Désagrément pour l hygiène et la toilette car on a la sensation d une eau rêche sur la peau, d un linge rêche.. Savons et détergents moussent moins avec une eau dure. Les sociétés assurant le service de l eau peuvent être amenées, au niveau du traitement, à déminéraliser une eau excessivement dure. Un des procédés est l utilisation de résines échangeuses d ions : l eau dure traverse cette résine, et par un procédé chimique, les ions calcium et magnésium contenus dans cette eau sont remplacés par des ions sodium contenus dans la résine.»

5 Questions : a) Quels sont les éléments responsables de la dureté d une eau? Donner la formule des ions correspondants. b) A partir d une lecture d étiquettes de bouteilles d eau minérale, peut-on savoir si une eau est dure ou non? Quelle grandeur a été définie pour nous le permettre? Pour quel seuil a-t-on une eau dure? c) Une eau dure est-elle nocive pour la santé? Pourquoi préfère-t-on l adoucir? d) Quel procédé peut-on alors utiliser? le décrire rapidement. e) Dans quelles régions, trouve-t-on une eau dure? Pourquoi? Réponses : a) Les éléments responsables de la dureté d une eau sont les ions calcium (Ca 2+ ) et magnésium (Mg 2+ ). b) Les étiquettes mentionnent les concentrations des sels minéraux dissous, on peut savoir si une eau est dure ou non en regardant les concentrations en ions calcium et magnésium. De plu une grandeur a été définie pour déterminer la dureté d une eau, il s agit du degré hydrotimétrique ( TH). Le seuil au delà duquel on a une eau dur à été fixé à 20 TH. c) Une eau dure n est absolument pas nocive pour la santé (à condition bien sur que la minéralisation ne soit pas excessive tout de même et respecte les normes définies). Il arrive même que certaines eaux minérales atteignent la valeur de 150 TH, soit plus de 7 fois le seuil à partir duquel on considère une eau comme dure. Cependant si l eau dure n est pas nocive pour la santé, elle présente de nombreux inconvénients dans le cadre d une utilisation domestique (dépôt de tartre, difficulté à faire mousser les savons ). C est pour ces raisons que l on préfère adoucir l eau du robinet dans certaines régions. d) Le procédé le plus utilisé pour adoucir une eau est l utilisation des résines échangeuses d ions. Ces résines permettent d échanger les ions calcium et magnésium contenus dans l eau par des ions sodium contenus. e) Les eaux dures se trouvent essentiellement dans le Nord de la France et en région parisienne. Ceci est dû à la nature calcaire des sols qui composent ces régions et avec lequel l eau est en contact. Une eau est qualifiée de dure lorsqu elle contient beaucoup d ions calcium (Ca 2+ ) ou d ions magnésium (Mg 2+ ). Une eau dure présente différents inconvénients : Elle mousse difficilement et demande donc beaucoup de savon pour les opérations de lavage. Elle entartre les circuits d eau chaude par dépôt de calcaire (carbonate de calcium) Mais elle peut aussi présenter quelques avantages : Elle est riche en minéraux et apporte donc à l organisme le calcium et le magnésium qui lui sont nécessaire.

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES Première L NOM : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES 1- COMPOSITION D EAUX MINERALES 1-1 Les eaux minérales ont-elles le même goût et donc la même composition? Un écrivain francais

Plus en détail

Dureté de l eau et son traitement

Dureté de l eau et son traitement I - Introduction : Dureté de l eau et son traitement L eau bien que sans danger n est pas chimiquement pure. Après son évaporation, il reste des sels minéraux dont certains rendent l eau dure. Ces sels

Plus en détail

Qualité des sols et de l eau

Qualité des sols et de l eau Qualité des sols et de l eau Objectifs du programme Le sol, milieu d échanges de matières Exploiter des documents et mettre en œuvre un protocole pour comprendre les interactions entre le sol et une solution

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de

L eau. Définition : La décomposition de l eau, formé par la combinaison chimique de L eau Origine de l eau : La terre à environ quatre milliard et demi d années. Lors de sa formation, la terre était entourée de divers gaz brûlants. En se refroidissant au cours du temps, deux de ces gaz,

Plus en détail

Les polluants : les nitrates

Les polluants : les nitrates Les polluants : les nitrates L azote est un élément essentiel de la matière vivante. Sa quantité et sa forme chimique dans le milieu aquatique y conditionnent le développement de la vie. [ 1 ] L azote

Plus en détail

Une eau adoucie grâce à du sel suisse

Une eau adoucie grâce à du sel suisse Une eau adoucie grâce à du sel suisse Adoucir l eau pourquoi? L adoucissement de l eau du robinet permet une augmentation de l'efficacité, une baisse des coûts et une prolongation de la durée de vie des

Plus en détail

LA MIGRATION DES SELS DANS UN SUPPORT

LA MIGRATION DES SELS DANS UN SUPPORT M. GHARBI SOCOL SA GR GROUPE LA MIGRATION DES SELS DANS UN SUPPORT MINERAL OU EFFLORESCENCES 1/Définition L humidité présente dans les éléments de construction, qu elle provienne d une condensation, d

Plus en détail

Annexe 1: Comment fonctionne un adoucisseur d eau domestique?

Annexe 1: Comment fonctionne un adoucisseur d eau domestique? Annexe 1: Comment fonctionne un adoucisseur d eau domestique? Pourquoi adoucir l eau? Une eau dure est une eau riche en ions calcium (Ca 2+ ) et / ou magnésium (Mg 2+ ). Elle ne présente aucun danger pour

Plus en détail

Comment bien s hydrater pendant l été?

Comment bien s hydrater pendant l été? Comment bien s hydrater pendant l été? C est bien connu, il faut boire davantage en été pour ne pas se déshydrater, notamment en cas de forte chaleur. Il faut en effet être vigilant dès que la température

Plus en détail

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD Livret réponses TEST 1 AVRIL 13 th, 2010 pays: BELGIUM Team: _B Noms et signatures 1 Tache 1 humidité relative de l air 1.1: Le point de rosée ( condesation) est à (indiquer

Plus en détail

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions.

Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Chap2 Tests de reconnaissance de quelques ions. Items Connaissances Acquis Formule des ions sodium, cuivre(ii), fer(ii), fer(iii) et chlorure Domaines d acidité et de basicité en solution aqueuse. Lien

Plus en détail

Sciences physiques et chimiques

Sciences physiques et chimiques bac pro Philippe Adloff Hervé Gabillot Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-946-2 Sciences physiques et chimiques Seconde professionnelle 100 % Exercices expérimentaux science et

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

Rapport de TP Phytochimie : Spectrométrie d Absorption Atomique (SAA)

Rapport de TP Phytochimie : Spectrométrie d Absorption Atomique (SAA) Rapport de TP Phytochimie : Spectrométrie d Absorption Atomique (SAA) Di Pascoli Thomas Mouton Julia (M1 S2 VRV) I) Introduction L eau minérale Contrex est connue pour être riche en minéraux, notamment

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LS MÉLANGS HOMOGÈNS T LS CORPS PURS CORRCTION DS XRCICS Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : xercice 1 p 40 a L'apparence homogène d'une substance ne

Plus en détail

Les eaux - Découverte des produits

Les eaux - Découverte des produits Les eaux - Découverte des produits La famille des boissons est très diversifiée et se distingue généralement en 6 groupes : les eaux plates ou gazeuses ; les jus et nectars de fruits : pur jus de fruits,

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

au Luxembourg Administration de la Gestion de l Eau potable W L eau potable W Les exigences W Traitement domestique est synonyme de vie

au Luxembourg Administration de la Gestion de l Eau potable W L eau potable W Les exigences W Traitement domestique est synonyme de vie L eau potable au Luxembourg Ministère de l Intérieur et de l Aménagement du Territoire Administration de la Gestion de l Eau W L eau potable est synonyme de vie W Les exigences pour notre eau potable W

Plus en détail

l eau CHATEAULAPOMPE.CH TouT Ce que les parents doivent savoir sur l eau du robinet, les boissons sucrées et les boissons light

l eau CHATEAULAPOMPE.CH TouT Ce que les parents doivent savoir sur l eau du robinet, les boissons sucrées et les boissons light l eau CHATEAULAPOMPE.CH TouT Ce que les parents doivent savoir sur l eau du robinet, les boissons sucrées et les boissons light Table des matières 1 Pourquoi choisir le grand cru Château la pompe 4 Un

Plus en détail

Activité expérimentale : Les produits d entretien dans l habitat

Activité expérimentale : Les produits d entretien dans l habitat Activité expérimentale : Les produits d entretien dans l habitat Matériel : ph-mètre + papier indicateur de ph Solutions tampon ph = 4 et ph = 7. Produits d entretien Balance, coupelle, verre de montre

Plus en détail

La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice?

La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice? La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice? Type d'activité : Démarche d investigation 1) Compétences En réponse à une situation-problème (le problème

Plus en détail

Détartrage de machines à café espresso de haute qualité

Détartrage de machines à café espresso de haute qualité Détartrage de machines à café espresso de haute qualité durgol swiss espresso est un détartrant spécial, destiné aux machines à café espresso haut de gamme de toutes marques, peu importe qu il s agisse

Plus en détail

Traitement de l eau brute pour la rendre potable

Traitement de l eau brute pour la rendre potable Traitement de l eau brute pour la rendre potable En France, l eau est prélevée pour les deux tiers dans les nappes d eau souterraines. Ces nappes résultent de l infiltration des eaux de pluie dans le sol

Plus en détail

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il?

Reformulons donc la question : De quels sucres s agit-il? TP : ETUDE D UNE BOISSON POUR LE SPORT : une boisson riche en glucides La nutrition du sportif : Avoir une bonne nutrition contribue non seulement à améliorer les performances mais cela permet aussi de

Plus en détail

Séparation des constituants d un mélange homogène

Séparation des constituants d un mélange homogène chapitre Débat pour préparer la leçon Séparation des constituants d un mélange homogène AU PROGRAMME DE L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE : Être capable de mettre en évidence, par ébullition, qu une limpide n est pas

Plus en détail

L eau et la santé sont indissociables

L eau et la santé sont indissociables L eau du robinet sur le territoire du SEDIF est une eau d excellente qualité L eau potable est l un des produits alimentaires les plus contrôlés. Elle est un vecteur potentiel de nombreuses maladies et

Plus en détail

KIT COMPOSITION DU LAIT A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 10 binômes)

KIT COMPOSITION DU LAIT A RECEPTION DU COLIS : COMPOSITION (pour 10 binômes) : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : @ :sordalab@wanadoo.fr KIT COMPOSITION DU LAIT Ref: CPLAI A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 Stocker l ensemble

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT

Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT Chapitre 1 L EAU DANS NOTRE ENVIRONNEMENT Document condensation / liquéfaction précipitation solidification évaporation fusion ruissellement infiltration 1. Place les mots suivants sur la figure ci-contre

Plus en détail

Travaux Personnels Encadrés PERSEVAL Eliane TARANTOLA Jonathan LEBRUN Marion L EAU MINERALE, L EAU DE SOURCE, L EAU DU ROBINET LAQUELLE CHOISIR?

Travaux Personnels Encadrés PERSEVAL Eliane TARANTOLA Jonathan LEBRUN Marion L EAU MINERALE, L EAU DE SOURCE, L EAU DU ROBINET LAQUELLE CHOISIR? Travaux Personnels Encadrés PERSEVAL Eliane TARANTOLA Jonathan LEBRUN Marion L EAU MINERALE, L EAU DE SOURCE, L EAU DU ROBINET LAQUELLE CHOISIR? De nombreuses sortes d eaux existent réparties en trois

Plus en détail

Rencontre thématique 1 La technologie et le procédé. 19 novembre 2012

Rencontre thématique 1 La technologie et le procédé. 19 novembre 2012 Rencontre thématique 1 La technologie et le procédé 19 novembre 2012 Les gaz réfrigérants et les agents de gonflement CFC HCFC HFC Nom chlorofluorocarbures hydro chlorofluorocarbures hydrofluorocarbures

Plus en détail

Opérations «Chercheurs d Eau» Printemps des Sciences 2004 - ULB

Opérations «Chercheurs d Eau» Printemps des Sciences 2004 - ULB Institut des Filles de Marie Rue Théodore Verhaegen, 6 1060 Saint-Gilles Opérations «Chercheurs d Eau» Printemps des Sciences 2004 - ULB LA CLASSE DE 5TQb 2003-2004 Table des Matières p.2 Table des matières

Plus en détail

Fiche 19 La couleur des haricots verts et cuisson

Fiche 19 La couleur des haricots verts et cuisson Fiche 19 La couleur des haricots verts et cuisson Objectif : Valider ou réfuter des «précisions culinaires»* permettant de "conserver une belle couleur verte" lors la cuisson des haricots verts frais (gousses

Plus en détail

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides

Chimie Troisième - Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Chapitre 2 : Conduction des liquides Massy Solution conductrices 16 p 60 : Vrai ou faux? Répondre aux affirmations suivantes par vrai ou faux et corriger les affirmations fausses.. 1. Toutes les solutions

Plus en détail

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière.

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière. Chapitre n 2 3 Conduction électrique et structure de la matière. T.P.n 1: Les solutions aqueuses sont-elles conductrices? >Objectifs: Tester le caractère conducteur ou isolant de diverses solutions aqueuses.

Plus en détail

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte Eau constituants nécessaire à la vie Pourquoi l eau est-elle si importante? Comment l eau est répartie sur la Terre? Sous quelle forme existe

Plus en détail

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS

CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS CHAPITRE 2 LES COMPOSÉS CHIMIQUES ET LES LIAISONS 2.1 - La formation de liaisons ioniques et covalentes 2.2 - Les noms et les formules des composés ioniques et moléculaires 2.3 - Une comparaison des propriétés

Plus en détail

- Produits chlorés en solide - Non stabilisé / stabilisé

- Produits chlorés en solide - Non stabilisé / stabilisé - Produits chlorés en solide - Non stabilisé / stabilisé Présentation du groupe Ocedis Ocedis Un groupe au service de l eau 3 sites en France 1 filiale au Maroc 10.000 m² de surface couverte 70 personnes

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

LES FAITS SUR L EAU POTABLE

LES FAITS SUR L EAU POTABLE LES FAITS SUR L EAU POTABLE Chimie général et métaux L eau que nous buvons et que nous utilisons à la maison devrait être de bonne qualité et ne comporter aucun organisme susceptible de causer des maladies,

Plus en détail

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel 10 en agronomie Les engrais minéraux Livret d autoformation ~ corrigés 8 Domaine technologique et professionnel Collection dirigée par Madeleine ASDRUBAL Ingénieur d agronomie ENESAD Département des Sciences

Plus en détail

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices

obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices obs.1 Calculs de Quantités de matière exercices Alcool à 90% Un fluidifiant : Lors d une séance de TP, le professeur demande de préparer 250 ml d une solution d alcool à 90,0 % en volume. a) Calculer le

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

Journée d information & d échanges des fontainiers. La désinfection de l eau

Journée d information & d échanges des fontainiers. La désinfection de l eau Journée d information & d échanges des fontainiers La désinfection de l eau La désinfection de l eau Le but de la désinfection La désinfection par le Chlore Les méthodes Le dosage Mesurer la teneur en

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques Activité 42 : Découvrir des facteurs d érosion de la roche 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Géologie externe ; évolution des paysages Notions. contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

Erosion, corrosion, transport et sédimentation

Erosion, corrosion, transport et sédimentation Erosion, corrosion, transport et sédimentation par Johan et Lionel BARRIQUAND ARPA, UFR des Sciences de la terre, Université Claude Bernard, Lyon I, Villeurbanne, France Sommaire 1. Dossier de documentation

Plus en détail

SERRICULTURE MARAÎCHÈRE BIOLOGIQUE QUE SE PASSE-T-IL DANS LE SOL? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome LE SOL IDÉAL?! Les livres de pédologie parlent souvent en ces termes : 45% de matières minérales; 5% de matière

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz FICHE TECHNIQUE Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 4 5 CONNAÎTRE > Réseau d eau froide > Réseau d eau chaude > Réseau de gaz REGARDER > Réseau d eau ENTRETENIR - AMÉLIORER > Contrat d entretien

Plus en détail

Cette bouteille provient de la source des Frênes qui jaillit à l'ouest du massif vosgien, probablement d'ailleurs, tout simplement à Contrexéville

Cette bouteille provient de la source des Frênes qui jaillit à l'ouest du massif vosgien, probablement d'ailleurs, tout simplement à Contrexéville Aquarel est la nouveauté de l'année de NESTLE qui a déjà dans son panier quelques grandes vedettes telles Perrier, Vittel, Contrex, etc. Fallait-il en ajouter une autre? Il faut croire que oui puisqu'on

Plus en détail

RECHERCHE EXPÉRIMENTALE SUR L ACIDITÉ

RECHERCHE EXPÉRIMENTALE SUR L ACIDITÉ RECHERCHE EXPÉRIMENTALE SUR L ACIDITÉ CAHIER DE BORD Version B Brigitte Loiselle Janvier 2006 CAPSULE THEORIQUE : L ACIDITE L eau pure est une substance composée de particules formées de deux atomes d

Plus en détail

Le guide de la. plomberie. éditions

Le guide de la. plomberie. éditions Le guide de la plomberie éditions Le guide de la plomberie Mieux comprendre pour bien choisir! éditions Dans la même collection ππmaison et Travaux Le guide du parquet Le guide de la désinsectisation ππargent

Plus en détail

Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations :

Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations : PATHOLOGIE DU BETON Tout au long de son existence, le béton est soumis à de multiples sollicitations : Physiques : - retrait - actions thermiques - actions mécaniques Chimiques - internes - externes Electrochimiques

Plus en détail

Conseils de prudence : Prévention : P210, P202 Intervention : P377, P381 Stockage : P403

Conseils de prudence : Prévention : P210, P202 Intervention : P377, P381 Stockage : P403 ANNEXE : RISQUES ASSOCIES AUX GAZ COMPRIMES GAZ COMBUSTIBLES DIHYDROGÈNE : H 2 H220 - extrêmement inflammable. SGH02 Prévention : P210, P202 Intervention : P377, P381 Aucune Masse molaire 2 g.mol -1 Masse

Plus en détail

Document de préparation Examen chapitre 1 et 2

Document de préparation Examen chapitre 1 et 2 Document de préparation Examen chapitre 1 et 2 Qui suis-je? Chapitre 1 et 2 1. Représentation imagée d une vérité inaccessible par les sens. Modèle scientifique 2. Plus petite partie possible de la matière

Plus en détail

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l Dans une goutte d eau Cuivre Le cuivre (Cu) est présent à l état naturel dans la roche, le sol, les plantes, les animaux, l eau, les sédiments et l air. Le cuivre est souvent présent sous forme de minéraux,

Plus en détail

Étape 1 : Balancer la chimie de l'eau

Étape 1 : Balancer la chimie de l'eau Étape 1 : Balancer la chimie de l'eau Au printemps surtout et durant l'été, il sera important de contrôler et d'ajuster certain paramètres qui constituent la chimie de l'eau. Cet étape est bien souvent

Plus en détail

Chapitre 7 : Acides, bases et sels

Chapitre 7 : Acides, bases et sels Chapitre 7 : Acides, bases et sels Objectifs L élève doit être capable! d énoncer les formules de quelques acides minéraux traités dans le cours,! d énoncer certains usages de ces acides,! d établir les

Plus en détail

Toujours utiliser une seringue propre et sèche pour prélever le réactif

Toujours utiliser une seringue propre et sèche pour prélever le réactif MODE D EMPLOI NAOCL, HTH, NADCC ET EAU DE JAVEL Le contrôle de la qualité de la solution d hypochlorite de sodium produite par WATA est indispensable afin de déterminer le dosage à appliquer en fonction

Plus en détail

LE bon usage. à la maison

LE bon usage. à la maison Le bon usage LE bon usage de l eau à la maison C.I.EAU Le C.I.EAU a été créé en 1995 par les Entreprises de l Eau (Veolia Eau, Lyonnaise des Eaux - Groupe SUEZ, SAUR). Il a pour mission de répondre aux

Plus en détail

Pour plus d informations sur nos partenariats : aqua-etiam.com

Pour plus d informations sur nos partenariats : aqua-etiam.com Pour plus d informations sur nos partenariats : +31(0)88 7865847 + 31 (0) 88 7865099 info@ Eau saine au goût agréable. Rétention de minéreaux essentiels. Système membranaire inégalé et breveté. Plus de

Plus en détail

Méthode. l azote total Kjeldahl (NTK) dans l eau Page : 1 de 9

Méthode. l azote total Kjeldahl (NTK) dans l eau Page : 1 de 9 dans l eau Page : 1 de 9 AVERTISSEMENT : Avant d appliquer cette méthode, consulter les manuels d instructions, les fiches signalétiques et autres documents portant sur la sécurité. Le timbre d'encre coloré

Plus en détail

Les essentiels Zolux. " l équilibre Tests et analyses"

Les essentiels Zolux.  l équilibre Tests et analyses Les essentiels Zolux " l équilibre Tests et analyses" SOMMAIRE Introduction L aquarium, un processus biologique d autorégulation naturelle: Un aquarium est un milieu vivant, équilibré, stable et quasiment

Plus en détail

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène A lire attentivement par les candidats Sujet à traiter par tous les candidats inscrit au BEP Les candidats répondront sur la copie. Les annexes éventuelles

Plus en détail

Précipitation - Produit de solubilité

Précipitation - Produit de solubilité Précipitation Produit de olubilité A Introduction : Lor de l addition de certain ion ( O H, Cl,...) dan une olution contenant de cation métallique, nou contaton qu il apparaît une phae olide. L apparition

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

Les causes et les conséquences du calcaire, de la corrosion et de l embouage dans les sous-stations hydrauliques

Les causes et les conséquences du calcaire, de la corrosion et de l embouage dans les sous-stations hydrauliques Les causes et les conséquences du calcaire, de la corrosion et de l embouage dans les sous-stations hydrauliques Sommaire Les problèmes rencontrés Le tartre et ses conséquences La corrosion et ses conséquences

Plus en détail

Laboratoire de la maison Ormesson. Les changements

Laboratoire de la maison Ormesson. Les changements 1 Laboratoire de la maison Ormesson Les changements Au cours de votre visite dans le petit village, vous avez découvert que rien n était fait au hasard. Tout était centré autour de la gestion de l eau

Plus en détail

Les mélanges et les solutions, l eau. Quels sont les liquides qui se mélangent?

Les mélanges et les solutions, l eau. Quels sont les liquides qui se mélangent? 4 5 6 7 8 9 10 Les mélanges et les solutions, l eau QUE SAIS-TU SUR LES LIQUIDES ET LES MÉLANGES, SUR L EAU? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases qui suivent. A1.

Plus en détail

Séquence 4. Les liquides et la conduction électrique. 1 Qu est-ce qu une «solution aqueuse»? 2 Tous les liquides ne sont pas des solutions aqueuses.

Séquence 4. Les liquides et la conduction électrique. 1 Qu est-ce qu une «solution aqueuse»? 2 Tous les liquides ne sont pas des solutions aqueuses. Sommaire Les liquides et la conduction électrique Séance 1 Quels liquides utilisons-nous dans la vie quotidienne? 1 Qu est-ce qu une «solution aqueuse»? 2 Tous les liquides ne sont pas des solutions aqueuses.

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 PRATIQUES OENOLOGIQUES SPECIFIQUES AUX VINS AROMATISES, AUX BOISSONS A BASE DE PRODUIT VITIVINICOLE ET AUX BOISSONS A BASE DE VIN L Assemblée Générale CONSIDERANT la résolution

Plus en détail

Produits pour hygiène en cuisine nettoyage de bâtiments détergents pour textiles

Produits pour hygiène en cuisine nettoyage de bâtiments détergents pour textiles Produits vaisselle HalaGastro F11 Détergent pour lave-vaisselle avec chlore actif. Concentration d'utilisation: 0.3 0.5%, ph à 1.0%: 11.7 10600410-0002 10600410-0004 10600410-0007 Bidon 12 kg Bidon 25

Plus en détail

Quand le mieux est l'ennemi du bien

Quand le mieux est l'ennemi du bien Les Eaux Minerales Quand le mieux est l'ennemi du bien Article de Maurice Engalenc Ingénieur hydrologue En faveur depuis la Haute Antiquité pour ses vertus diverses l'eau minérale est aujourd'hui un produit

Plus en détail

L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES. Water Treatment Chemicals

L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES. Water Treatment Chemicals L EAU PURE NÉCESSITE DES SOLUTIONS EXTRÊMEMENT PURES Water Treatment Chemicals L eau pure nécessite des solutions extrêmement pures Même les eaux d égout doivent répondre à des normes strictes. Les habitants

Plus en détail

Reconnaître les acides et les bases

Reconnaître les acides et les bases Mots clés 6.1 binaire Reconnaître les s et les bases oxy base Tu as étudié les composés chimiques et diverses réactions chimiques entre ces composés (chapitres 4 et 5). Tu étudieras maintenant deux types

Plus en détail

Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude

Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude Traitement de l'eau - Annexe 1-1/8 Directives concernant le traitement de l'eau des installations de chauffage à eau chaude Comme il n existe pas d eau pure pour le transfert thermique, il faut veiller

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage I) Qu'est-ce qu'un savon et comment le fabrique-t-on? D'après épreuve BAC Liban 2005 Physique-Chimie dans la cuisine Chapitre 3 1/6 1- En vous

Plus en détail

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE QU EST-CE QUE LE PARLEMENT DES JEUNES POUR L EAU? Le Parlement des

Plus en détail

L ALIMENTATION EN EAU POTABLE

L ALIMENTATION EN EAU POTABLE C A H I E R P É D A G O G I Q U E N 3 L ALIMENTATION EN EAU POTABLE ISBN (PDF) : 978-2-916869-51-3 L ALIMENTATION EN EAU POTABLE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE SOMMAIRE pages 1- Qu est ce que l eau potable?

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : LA PRATIQUE DU SPORT. Pré requis o La notion de mole, quantité de matière. Physique Chimie PRELEVER UNE QUANTITE DE MATIERE

Niveau 2 nde THEME : LA PRATIQUE DU SPORT. Pré requis o La notion de mole, quantité de matière. Physique Chimie PRELEVER UNE QUANTITE DE MATIERE Document du professeur 1/11 Niveau 2 nde THEME : LA PRATIQUE DU SPORT Physique Chimie PRELEVER UNE QUANTITE DE MATIERE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/2010 LA PRATIQUE DU SPORT NOTIONS ET CONTENUS

Plus en détail

D où vient l eau potable du Grand Lyon?

D où vient l eau potable du Grand Lyon? L eau du Grand Lyon L eau du Grand Lyon Notre agglomération bénéficie d une ressource en eau abondante et de qualité. C est une chance que beaucoup nous envient. En effet, il s agit d un bien précieux

Plus en détail

Traitement de l eau d alimentation pour les chaudières. La chaleur est notre élément. Traitement de l eau Aperçu des produits.

Traitement de l eau d alimentation pour les chaudières. La chaleur est notre élément. Traitement de l eau Aperçu des produits. [ Air ] [ Eau ] Traitement de l eau Aperçu des produits [ Terre ] [ Buderus ] Traitement de l eau d alimentation pour les chaudières La chaleur est notre élément Exigences requises pour la qualité et le

Plus en détail

Pharmacien d'officine Document professeur

Pharmacien d'officine Document professeur Pharmacien d'officine Document professeur Mathématiques, Physique Chimie et SVT 3 e Quelles approches dans les disciplines scientifiques et technologiques? Thèmes de convergence THÈME 5 : SANTÉ SVT : Les

Plus en détail

Est-elle bonne à boire?

Est-elle bonne à boire? Environnement et Travail Gestion de l environnement et des aires naturelles L eau de votre puits Est-elle bonne à boire? 1 Cette série de brochures décrit ce que les propriétaires de puits privés peuvent

Plus en détail

MÉTHODE DE DÉSEMBOUAGE DE CIRCUITS DE CHAUFFAGE

MÉTHODE DE DÉSEMBOUAGE DE CIRCUITS DE CHAUFFAGE MÉTHODE DE DÉSEMBOUAGE DE CIRCUITS DE CHAUFFAGE (Radiateurs et planchers chauffants) Brevet de désembouage N 0116861 EURO FILTR'EAUX 18/22 RUE D ARRAS - F 92000 NANTERRE TÉL. : (33) 01 30 94 37 60 FAX

Plus en détail

QUESTIONS. pour tout savoir sur l eau

QUESTIONS. pour tout savoir sur l eau 56 QUESTIONS pour tout savoir sur l eau 56 PARAMÈTRES réglementaires pour définir la qualité de l eau du robinet. 56 QUESTIONS. Autant de réponses pour tout savoir sur l eau du robinet. qualité > COMMENT

Plus en détail

Annexe I. Substances dangereuses aux fins de la définition des activités dangereuses 1

Annexe I. Substances dangereuses aux fins de la définition des activités dangereuses 1 Annexe I Substances dangereuses aux fins de la définition des activités dangereuses 1 Les quantités indiquées ci-après se rapportent à chaque activité ou groupe d activités. Lorsqu une substance ou une

Plus en détail

Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète?

Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète? Quelle quantité d eau y a-t-il sur notre planète? Les océans couvrent 71% de la surface de la Terre et contiennent 97,2% du volume d eau de notre planète. Quelle quantité d eau potable y a-t-il sur notre

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

BIOXY S NEW ASSAINISSANT ACIDE PERACÉTIQUE & CONTRÔLE D ODEURS

BIOXY S NEW ASSAINISSANT ACIDE PERACÉTIQUE & CONTRÔLE D ODEURS DESCRIPTION BIOXY S NEW ASSAINISSANT ACIDE PERACÉTIQUE & CONTRÔLE D ODEURS BIOXY S NEW est un produit en poudre qui génère de l acide peracétique dans l eau. BIOXY S NEW a été conçu pour assainir des surfaces

Plus en détail

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif

Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif Olympiade francophone de chimie 2009 : 1 ère épreuve Niveau 1 Correctif 1. Question 1 Etant donné que le germanium (Ge) est dans la même colonne que le carbone, cela implique qu il possède 4 électrons

Plus en détail

coule Ça de source? Les Québécois sont plutôt choyés du côté

coule Ça de source? Les Québécois sont plutôt choyés du côté Eau embouteillée coule Ça de source? De plus en plus de gens consomment de l eau embouteillée. Toutes les marques sont-elles identiques? Et que signifient les Ca, HCO 3,SO 4 et autres symboles chimiques

Plus en détail

Principales agressions et attaques du béton

Principales agressions et attaques du béton Principales agressions et attaques du béton Michaël DIERKENS CETE de LYON - DLL 15 novembre 2011 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports

Plus en détail

OLYMPIADES DE LA CHIMIE 1999/2000

OLYMPIADES DE LA CHIMIE 1999/2000 ACADEMIE DE NANCY-METZ OLYMPIADES DE LA CHIMIE 1999/2000 Traitements de déchets minéraux Edith Antonot E-mail : Edith.Antonot@netcourrier.com ou edith.antonot@wanadoo.fr 1. Objectifs : Vous disposez d

Plus en détail

Réactions d oxydo-réduction

Réactions d oxydo-réduction Réactions d oxydo-réduction Définition Les réactions d oxydo-réduction sont des réactions pendant lesquelles les entourages électroniques des atomes (donc les structures des ions et molécules) changent

Plus en détail