La protection de vos revenus à votre pension est d une

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La protection de vos revenus à votre pension est d une"

Transcription

1 AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk. Les résultats sont flagrants! La protection de vos revenus à votre pension est d une importance cruciale pour pouvoir s assurer un niveau de vie confortable une fois que vous aurez arrêté de travailler. Mais comment réagissez-vous face à cette problématique? Avez-vous déjà pris des mesures pour vous assurer un complément de pension? Pensez-vous que le système légal actuel est suffisant? A quel âge voulez-vous prendre votre retraite? Comptez-vous encore travailler après la pension? Et avez-vous réfléchi à ce qu il se passerait en cas de décès prématuré ou d incapacité de travail? Toutes ces questions et bien d autres, Vivium et Moneytalk vous les ont posées. Avant toute chose, précisons comment nous avons effectué cette enquête. Elle a été proposée au mois de juin dernier uniquement sur Internet. Pas moins de 2622 personnes y ont participé, ce qui prouve déjà l importance que vous accordez au sujet. Sur ces participants, plus de 500 étaient indépendants ou titulaires d une profession libérale. Quelque 4 des participants sont néerlandophones et 53 % francophones. Au niveau du sexe, ce sont clairement les hommes qui l emportent avec 69% des «suffrages» contre 31% pour les femmes. Quant à la profession, des participants sont cadres, 11, indépendants, titulaires d une profession libérale. Notons également la forte proportion de pensionnés, qui représentent des participants. 11, 8 personnes sur 10 trouvent le système légal en matière de pension insuffisant Pas moins de 7 des participants à l enquête trouvent que le système légal est insuffisant pour garantir au pensionné des revenus suffisants. Ce n est pas une surprise mais ce chiffre est impressionnant. Et chez les indépendants, il est encore plus élevé puisque plus de 9 indépendants sur 10 trouvent le système actuel insuffisant. Voilà qui témoigne une fois de plus de la situation précaire dans laquelle ils Pensez-vous que le système légal actuel garanti des revenus suffisants aux pensionnés? 13% 7 10% 4% 91% 4% se trouvent. Fort logiquement, à peine un fonctionnaire sur deux pense que le système légal est insuffisant. 9 personnes sur 10 ont déjà pris des mesures pour s assurer des revenus suffisants après la pension Sachant que le système légal est considéré par beaucoup comme étant insuf- fisant, il est normal que la grande majorité des participants aient pris des > 55 ans mesures supplémentaires pour s assurer des revenus suffisants après la pension. Pas moins de 86% des participants ont déjà pris des mesures en ce sens. Chez les indépendants, ce chiffre est un peu plus élevé (93%) tandis qu il est légèrement plus faible chez les fonctionnaires (7). Et 69% des participants de moins de 35 ans ont déjà pris des mesures pour 14 MONEYTALK / OCTOBRE 2008 Avez-vous pris des mesures particulières pour garantir vos revenus après la pension? 86% 6% 69% 23% 89% 9% 2% 93% 3% 4% Oui Non Non, pas encore leur pension : tant mieux car plus ont commence tôt, moins l effort financier sera important!

2 VOS REVENUS? L épargne pension et l habitation familiale privilégiés pour protéger ses revenus après la pension Parmi ceux qui ont déjà pris des mesures pour leur pension, 81% utilisent l épargne pension. Si c est une bonne chose, il ne faut pas surestimer son impact. En commençant à 30 ans et en plaçant chaque année la limite maximale pour bénéficier de la déduction fiscale (830 EUR en 2008), le capital économisé à l âge de 65 ans sera de EUR environ, selon le rendement de l investissement et sans tenir compte de l inflation. Ce qui assurera une rente mensuelle de 300 à 350 EUR. En commençant à 45 ans, le capital économisé à la pension se monte à un peu plus de EUR à peine, soit assez pour une rente de 100 EUR par mois! L épargne pension est donc un produit intéressant pour autant que l on commence tôt. La place de l habitation familiale est quant à elle assez surprenante. Il est vrai qu il est possible de transformer son habitation en rente, via la vente en viager par exemple et, dans quelques mois, l hypothèque inversée. Mais il s agit d une solution de secours uniquement : l habitation ne doit pas être considérée comme un complément de pension mais comme une nécessité à la pension. Si oui, lesquelles des mesures suivantes avez-vous prises pour garantir vos revenus après la pension? Epargne pension Habitation propre Epargne Placements Assurance vie Epargne fiscale à long terme PLCI Société Assurance dirigeant d entreprise 10% 16% 24% 44% 43% 51% 65% 73% Base = répondants qui ont pris une mesure 81% Plus d une personne sur deux s inquiètent de leur situation financière après la pension Pas moins de 54% des participants à l enquête se précoccupent de leur situation financière après leur pension. Et ce même après avoir pris des mesures pour s assurer un complément de pension. C est dire si l inquiétude est grande. Mais ce résultat est aussi à mettre sur le compte d un manque de certitude quant aux revenus après les pensions. N oubliez pas que vous pouvez estimer votre pension sur le site En ajoutant à cette estimation les sommes que vous recevrez de votre épargne pension, assurance de groupe, PLCI, épargne propre... vous aurez une bonne idée de vos revenus à la pension et des mesures supplémentaires éventuellement à prendre. Notons que 14 % des indépendants se font beaucoup de soucis à ce niveau, contre 11% au total. Oui, dans une certaine mesure Non, pas tant que ça Non, pas du tout Oui, beaucoup Je n y ai pas encore réfléchi Votre situation financière à la pension vous préoccupe-t-elle? 2% 12% 11% 32% 43% Capital ou rente? Une fois l âge de la pension, préférez-vous recevoir un capital (par exemple EUR) ou une rente (par exemple 500 EUR)? Le résultat à cette question est totalement partagé : 51% des participants optent pour la rente, 46% pour le capital. Pourtant, un petit calcul nous apprend rapidement qu un capital est peut-être la solution à privilégier. Un capital de EUR placé à un taux de 4,5% rapporterait une rente de près de 470 EUR chaque mois. Et ce sans toucher au capital, qui restera libre pour vos héritiers. Opter pour la rente ne laissera par contre rien pour vos héritiers. Si vous décidez de toucher au capital et voulez une rente pendant 50 ans, vous pouvez compter sur une rente de pas moins de 515 EUR en obtenant un rendement de 4,5% net. Si vous voulez une rente pendant 25 ans en touchant au capital, vous pouvez tabler sur une rente de 690 EUR, toujours en ayant un rendement de 4,5% net. Profession 11, Autrement écrit, opter pour le capital semble plus avantageux : la rente est similaire et il est possible de laisser une partie de ce capital aux héritiers. OCTOBRE 2008 / MONEYTALK 15

3 Les Belges actifs souhaitent prendre leur pension à un peu plus de 61 ans... Lorsqu on demande aux participants à quel âge ils aimeraient prendre leur pension, la réponse qui revient le plus souvent est 60 ans (33,4% des suffrages). En y ajoutant les personnes désireuses de prendre leur pension avant 60 ans, on peut conclure que 53% des répondants voudraient prendre leur pension à 60 ans au plus tard. Ce qui est sûr, c est que l âge de 65 ans est la limite maximale puisque pas moins de 87,3% des personnes actives aimerait prendre leur pension au plus tard à cet âge. Au total, l âge moyen idéal pour prendre sa pension serait de 61 ans et 5 mois exactement. Les indépendants sont un peu moins exigeants à ce niveau : 37,2% d entre eux désirent prendre leur pension à 60 ans au plus tard et 76 % à 65 ans au plus tard ; l âge moyen est de 63 ans pour cette catégorie.... mais pensent devoir le faire à 64 ans Lorsqu on confronte les mêmes participants à la réalité, l image est différente : à peine 21,9% d entre eux pensent devoir aller à la pension à 60 ans au plus tard. En général, c est l âge (légal) de 65 ans qui est cité (44,5%) le plus souvent comme l âge auquel on devra prendre sa pension. Au total, trois quarts des personnes ayant répondu à l enquête pensent quand même pouvoir prendre leur pension au plus tard à 65 ans, soit l âge légal en Belgique. L âge moyen auquel on pense devoir prendre sa pension serait de 63 ans et 11 mois. En réalité, ce sera même peut-être un peu plus tard... Ici aussi, l âge avancé par les indépendants est en moyenne plus élevé : 64 ans et 11 mois. Actif Actif A partir du 1 er janvier 2009, l âge légal de la pension sera de 65 ans pour les hommes et pour les femmes. Qu en pensez-vous? 15% 22% L âge légal est accepté par une personne sur deux Malgré l écart entre l âge auquel on souhaite prendre sa pension et l âge auquel on pense devoir prendre sa pension, les participants acceptent l âge légal de 65 ans pour les hommes et pour les femmes (cette mesure entrera en vigueur à partir du 1 er janvier 2009) à. Une personne sur cinq considère toutefois que l âge légal devrait être abaissé. Il faut augmenter les réserves de pension et les avantages extralégaux Il est clair que les participants sont quelque peu inquiets face à leur pension. Certaines mesures doivent donc être prises pour améliorer le financement des pensions. En premier lieu (59% des réponses), on plaide bien évidemment pour une augmentation des réserves de pension. Mais il est sans doute aussi important (54% des réponses) de stimuler les deuxième et, surtout, troisième piliers. Selon 5 des personnes interrogées, les avantages sont en effet insuffisants. Pour un employé classique qui gagne moyennement sa vie et qui ne jouit pas d une assurance de groupe, les avantages accordés au niveau de A quel âge voudriez-vous prendre votre pension? 20% 33% 10% 24% 6% 1% 12% 25% 31% 16% 1% Avant 60 ans A 60 ans Entre 61 et 64 ans A 65 ans Après 65 ans Aucune idée A quel âge pensez-vous (devoir) prendre votre pension? 6% 16% 45% 13% 15% 4% 10% 5% 42% 19% Aucun problème Il faut abaisser l âge légal Il faut supprimer l âge légal Il faut relever l âge légal Pas d opinion >>> Une personne sur cinq considère que l âge légal de la pension devrait être abaissé. L épargne temps? Oui, intéressé. Dans certains pays, il existe un système qui permet d épargner des jours de congé année après année pour les reporter à la fin de sa carrière. Ce système n existe pas en Belgique mais nous avons voulu savoir s il vous intéressait. La réponse est assez claire : 62% d entre vous sont intéressés par un tel système, qui permettrait en fait d arrêter de travailler plus tôt. Notez que la question n a pas été posée aux indépendants et titulaires de profession libérale. Que pensez-vous du système de l épargne temps? (uniquement aux employés, fonctionnaires, ouvriers ) 2 34% 29% 9% Beaucoup d intérêt Un peu d intérêt Aucun intérêt Aucune idée 16 MONEYTALK / OCTOBRE 2008

4 l épargne pension ne sont peut-être pas suffisants pour s assurer une pension confortable. Mais il y a un autre problème : d après les réponses reçues, il semble que les avantages extralégaux soient inexploités, sans doute à cause du manque de connaissance de leur existence. Parmi les autres mesures, on notera notamment la limitation des pensions élevées au profit des plus faibles ou une diminution de la pension des fonctionnaires. Les indépendants voudraient quant à eux obtenir plus d avantages fiscaux. Pourtant, ils ne semblent pas utiliser pleinement les avantages à leur disposition puisque à peine 5 d entre eux ont une PLCI... Profession 11, Pensez-vous que le système légal actuel garanti des revenus suffisants aux 6 personnes sur 10 jugent la protection légale en matière de décès insuffisante Pas moins de 58, des participants à l enquête pensent que le système légal en cas de décès n est pas suffisant pour protéger les héritiers. Mais ce système est-il bien compris de tous? Une personne sur cinq avoue en effet n avoir aucune idée de la protection offerte par le système légal. Encore une fois, ce sont les indépendants, sans doute Pensez-vous que le système légal actuel assure des revenus suffisants à vos héritiers à votre décès? 1 59% 20% 11% 74% 15% aussi plus concernés par la problématique de la succession, qui sont les plus craintifs face au système légal puisque 74% d entre eux jugent la protection légale insuffisante. 7 personnes sur 10 ont déjà pris des mesures pour couvrir un éventuel décès Ce sont surtout les hommes, les personnes plus âgées et les indépendants qui ont le plus souvent pris des mesures pour assurer leur décès. Notons cependant que les participants sont au total moins nombreux à avoir pris des mesures pour leur décès (71%) que pour leur pension (86%). Avez-vous déjà pris des mesures pour couvrir les conséquences financières de votre décès pour vos héritiers? Homme Femme 71% 14% 12% 76% 12% 10% 59% 20% ans 74% 12% 11% Si oui, lesquelles des mesures suivantes 79% 9% avez-vous prises pour couvrir les conséquences Oui Non Non, pas encore Pas de réponse financières de votre décès pour vos héritiers? Habitation propre 81% Epargne 65% Assurance vie 53% L habitation familiale comme protection du décès Placements 52% Une fois encore, l habitation familiale revient à l avant-plan pour couvrir son décès. Pas moins de 73% des répondants la considèrent comme une mesure pour 36% gonfler leur pension et 81% la considèrent comme une mesure pour protéger Assurance solde restant dû 35% les revenus en cas de décès. Si être propriétaire de sa maison offre une certaine garantie, il faut que le conjoint survivant puisse encore garder le même PLCI 14% train de vie qu avant et assurer l éducation des enfants... Etonnant donc que Société 10% des produits comme l assurance vie ou l assurance solde restant dû, qui servent justement à protéger le conjoint survivant ou les héritiers, ne soient pas Base = répondants qui Assurance dirigeant d entreprise 6% ont pris une mesure plus cités comme des mesures pour la couverture du décès. OCTOBRE 2008 / MONEYTALK 17

5 6 personnes sur 10 jugent la protection légale en matière d incapacité de travail insuffisante Pensez-vous que le système légal actuel vous assure ainsi qu à votre famille des revenus suffisants en cas d incapacité de travail? 15% 63% 1 Le constat est ici similaire à celui du décès. 63% des participants pensent que le système légal ne permet pas une protection des revenus suffisante en cas d incapacité de travail. Mais 1 des répondants n ont aucune idée si le système légal est suffisant ou pas. Il y a donc ici aussi incompréhension du système! Comme pour les problématiques de 86% la pension et du décès, les indépendants sont les plus préoccupés par une incapacité de travail éventuelle : 86% d entre eux jugent d ailleurs la protection légale insuffisante. Seulement 4 personnes sur 10 ont pris des mesures pour couvrir une incapacité de travail Un constat effarant. Une incapacité de travail engendre bien souvent une perte de revenus alors qu il faut prévoir des frais médicaux parfois très importants. Une situation qui peut mener très rapidement à la faillite d un ménage. Or à peine 4 personnes sur 10 ont pris les devants pour se protéger contre une telle éventualité. Les indépendants sont logiquement plus nombreux mais ce n est pas suffisant : 62% à peine ont pris des mesures pour protéger leur revenus en cas d incapacité de travail. Pourtant, l indépendant n est pas protégé du tout en cas d incapacité : s il ne travaille pas, il ne gagne rien! Avez-vous déjà pris des mesures pour couvrir les conséquences financières d une incapacité de travail? 43% 3 12% Homme 4 36% 11% Femme 34% 43% 16% 31% 36% 2 > 55 ans 4 36% 13% 62% 24% 10% Oui Non Non, pas encore Pas de réponse Travailler après la pension? Si nécessaire... Sur les plus de 2600 personnes ayant répondu à l enquête, trois quarts se disent prêtes à encore travailler après la pension. Un quart si c est financièrement nécessaire, un gros quart bénévolement et un petit quart de manière rémunérée, pour garder une occupation. Un quart enfin ne compte plus travailler après la pension. Rappelons que les revenus après la pension sont limités, à moins de perdre une partie de sa pension. Or, pas moins de trois quarts des participants pensent qu il faut soit supprimer cette limite, soit la relever. Oui, de manière rémunérée Non Seulement si c est nécessaire financièrement Oui, bénévolement Pensez-vous encore travailler à votre pension? 1 26% 2 29% Si oui, lesquelles des mesures suivantes avez-vous prises pour couvrir les conséquences financières d une incapacité de travail? Assurance accidents Assurance revenu garanti Couverture des frais fixes d une société Couverture du chiffre d affaires d une société 2% 1% Base = répondants qui ont pris une mesure L assurance de groupe pour protéger une incapacité de travail Ceux qui ont pris des mesures pour se protéger en cas d incapacité de travail sont 55% à utiliser l assurance de groupe. Un produit qui peut aider mais qui n est sans doute pas suffisant. Mieux vaut toujours analyser sa situation personnelle pour voir si une assurance spécifique, du type assurance accident ou assurance revenu garanti n est pas nécessaire. Vincent Joye 55% 18 MONEYTALK / OCTOBRE 2008

Pourcentage de majoration, pourcentage d avantage et de. Vous choisissez vous-même quand vous souhaitez effectuer vos paiements anticipés

Pourcentage de majoration, pourcentage d avantage et de. Vous choisissez vous-même quand vous souhaitez effectuer vos paiements anticipés Le Plan de paiements anticipés CBC à des fins professionnelles Avec le Plan de paiements anticipés CBC à des fins professionnelles, vous financez le paiement anticipé de vos impôts sans que votre équilibre

Plus en détail

Racheter des trimestres de retraite

Racheter des trimestres de retraite Racheter des trimestres de retraite > > > > À défaut de justifier avoir cotisé suffisamment longtemps, le montant de la retraite est amputé par l application d une décote. Une des grandes innovations de

Plus en détail

Comment vous constituer un capital pension le plus élevé possible en profitant au mieux des avantages fiscaux?

Comment vous constituer un capital pension le plus élevé possible en profitant au mieux des avantages fiscaux? Dossier Pension Libre Complémentaire Association d assurances mutuelles Un regard prévoyant sur votre avenir Comment vous constituer un capital pension le plus élevé possible en profitant au mieux des

Plus en détail

Laissez votre société épargner à votre place avec un engagement individuel de pension.

Laissez votre société épargner à votre place avec un engagement individuel de pension. VIVIUM Top-Hat Plus Plan Le produit Les risques Les coûts Le rendement Laissez votre société épargner à votre place avec un engagement individuel de pension. Vous connaissez l importance d épargner pour

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez

PRÉVOYANCE. Suralia. Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez PRÉVOYANCE Suralia Epargnez tout souci financier à ceux que vous aimez Suralia pour protéger votre famille et votre patrimoine Pour vous, il n y a rien de plus important que votre famille. Vous souhaitez

Plus en détail

Les Français et les déserts médicaux

Les Français et les déserts médicaux Collectif Inter-associatif Sur la Santé Les Français et les déserts médicaux Octobre 2015 Résultats complets Anne-Laure GALLAY Directrice des études institutionnelles BVA Opinion Thomas Genty Chargé d

Plus en détail

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS

GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE GUIDE POUR INVESTISSEURS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROCHE ORIGINALE. MAXIMISEZ V O S RENDEMENTS GRÂCE À UNE A P P R O C H E ORIGINALE À

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Sondage réalisé par pour et Publié le mardi 23 décembre 2014 Levée d embargo le lundi 22 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie

Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD. et aux prêts placement de la Banque Manuvie Optimisez la croissance de votre patrimoine grâce au contrat FPG Sélect PlacementPlus MD et aux prêts placement de la Banque Manuvie LA COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE MANUFACTURERS Tirez le maximum de vos placements

Plus en détail

l assurance vie entière

l assurance vie entière Solutions de protection Votre guide sur l assurance vie entière de la Standard Life Vers une meilleure retraite Accroître. Protéger. Apprécier. Léguer. Bonjour. La vie offre peu de garanties; comment donc

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance

Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance Les Français et les retraites Volet 5 : la dépendance Sondage réalisé par pour et Publié le mardi 16 décembre 2014 Levée d embargo le lundi 15 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

Préparez votre pension en épargnant à long terme

Préparez votre pension en épargnant à long terme VIVIUM Epargne à long terme Le produit Les risques Les coûts Le rendement Préparez votre pension en épargnant à long terme Une fois pensionné(e), vous voudrez faire les choses que vous n avez jamais eu

Plus en détail

Observatoire de la Prévention

Observatoire de la Prévention Observatoire de la Prévention ETUDE QUANTITATIVE VAGUE 5 - OCTOBRE 2008 Résultats détaillés Novembre 2008 Observatoire MACIF de la Prévention - Etude quantitative vague 5 - Octobre 2008 1 Rappel important

Plus en détail

Protection de vos proches

Protection de vos proches Protection de vos proches Rente de survivant avant la retraite Rente de survivant avant la retraite En adhérant au Régime de retraite des CAAT, vous accumulez une rente tout en protégeant vos êtres chers

Plus en détail

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION Assurance vie : Née d un besoin de sécurité Contrat de rente : Né d un besoin de pouvoir placer un capital à long terme et en jouir sans avoir à se soucier de sa gestion

Plus en détail

BVA Actualité. Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002. Présentation des résultats

BVA Actualité. Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002. Présentation des résultats BVA Actualité Novembre 2002 Les Français et le patrimoine Cette enquête est réalisée pour BEAUX ARTS Magazine Publiée dans BEAUX ARTS Magazine le 20 Novembre 2002 Présentation des résultats LA SYNTHÈSE

Plus en détail

Assurez l avenir des études de vos enfants

Assurez l avenir des études de vos enfants Ensemble, c est sûr. Assurez l avenir des études de vos enfants p.2 Financer les études p.2 L avenir de votre famille, le meilleur investissement p.4 Les atouts d une assurance décès p.4 Calculez vous-même

Plus en détail

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement...

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement... OFFRE NON FISCALE 123VIAGER L immobilier autrement... Permettre aux retraités d améliorer leur niveau de vie Permettre aux actifs de se constituer un patrimoine immobilier dans des conditions favorables

Plus en détail

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE Synthèse des principaux résultats Conseil Régional du Centre Septembre 2003 BVA OPINION 191 avenue du Général

Plus en détail

Quelques mois après la naissance d un bébé,

Quelques mois après la naissance d un bébé, Naître en France L organisation familiale après la naissance L organisation du couple, puis de la famille, est modifiée par la naissance d un enfant. Comment les parents se répartissent-ils les rôles?

Plus en détail

Document d information n o 5 sur les pensions

Document d information n o 5 sur les pensions Document d information n o 5 sur les pensions Il vous faudra combien d argent comme pension? Partie 5 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions

Plus en détail

Préparez votre pension avec l épargne-pension

Préparez votre pension avec l épargne-pension VIVIUM Epargne-Pension Le produit Les risques Les coûts Le rendement Préparez votre pension avec l épargne-pension Une fois pensionné(e), vous voudrez faire les choses que vous n avez jamais eu le temps

Plus en détail

Capital garanti à vie * Transmission, avancez en toute sécurité! Allianz Continuité

Capital garanti à vie * Transmission, avancez en toute sécurité! Allianz Continuité Transmission, avancez en toute sécurité! Capital garanti à vie * Allianz Continuité Assurez-vous de transmettre de manière certaine* le capital de votre choix à ceux que vous aimez. * Sous réserve que

Plus en détail

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010 Chapitre 1. Tableau à double entrée Exercices : solutions Texte provisoire. Merci pour les remarques, commentaires, suggestions Exercice 1 1.a. Population de Bruxelles selon le sexe et la nationalité Hommes

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

Quels que soient vos projets de retraite

Quels que soient vos projets de retraite MD Quels que soient vos projets de retraite le programme Étapes vers la retraite MD peut vous aider à atteindre votre objectif. MD Bienvenue au programme Étapes vers la retraite MD! Vous avez une occasion

Plus en détail

exclusif Droits d enregistrement

exclusif Droits d enregistrement Imposition de la seconde résidence 4 Vous rêvez d un chalet dans les Ardennes où vous passeriez les vacances d été, entouré de vos enfants? Ou vous envisagez l acquisition d un petit appartement à la Côte

Plus en détail

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS Certains produits d épargne retraite vous permettent de percevoir une rente viagère. Un certain nombre d entre-eux bénéficient d incitations

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES?

QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? CHAPITRE 3 QUI CONTRÔLE VOS MARGES COMMERCIALES BRUTES? Ce que Vous allez apprendre dans ce chapitre En quoi la manière de payer votre equipe des ventes peut nuire à votre rentabilité Empêchez-les de gaspiller

Plus en détail

CertiFlex: trois solutions d épargne sûres et intelligentes.

CertiFlex: trois solutions d épargne sûres et intelligentes. CertiFlex: trois solutions d épargne sûres et intelligentes. Votre conseiller Ethias vous aidera à choisir la formule qui vous convient le mieux. CERTIFLEX-8 CERTIFLEX PENSION CERTIFLEX FISCAL Ethias SA

Plus en détail

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage?

Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? I Avez-vous des prédispositions à manipuler votre entourage? Le milieu interne de l entreprise est un milieu où la négociation est nécessaire et permanente. On a besoin de convaincre son équipe et ses

Plus en détail

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND

Information à l intention du personnel. Les conditions de la retraite dès 2012. Le 19 juillet 2011. Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Information à l intention du personnel Les conditions de la retraite dès 2012 Le 19 juillet 2011 Direction des Finances DFIN Finanzdirektion FIND Page 2 de 10 Sommaire 1. En bref, les nouveautés concernant

Plus en détail

En avez-vous assez des calculateurs qui ne sont pas à la hauteur? PRÊT À RENCONTRER CELUI QU IL VOUS FAUT?

En avez-vous assez des calculateurs qui ne sont pas à la hauteur? PRÊT À RENCONTRER CELUI QU IL VOUS FAUT? En avez-vous assez des calculateurs qui ne sont pas à la hauteur? PRÊT À RENCONTRER CELUI QU IL VOUS FAUT? Voici le nouveau Bien s assurer Si les autres calculateurs vous laissent insatisfait nous avons

Plus en détail

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu

5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse. Aperçu 5. Les personnes âgées en Nouvelle-Écosse Aperçu En Nouvelle-Écosse, la population change; et la proportion des personnes âgées est de plus en plus importante. Entre 2007 et 2033, le nombre d aînés (65

Plus en détail

Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015

Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015 Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015 Février 2015 Paris - La Défense Sommaire Contacts Mercer Eléments de contexte Méthodologie Profil des entreprises participantes à l enquête Synthèse des

Plus en détail

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google!

Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! Obtenez jusqu à 1 000 visiteurs ciblés par jour, en provenance de Google! En seulement 2 étapes faciles! Imprimez ce document 1 Mention Légale Tous les efforts ont été déployés afin de représenter avec

Plus en détail

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social Vade-mecum à destination des partenaires Pour pouvoir réaliser des actions innovantes et toujours plus adaptées au public en grande

Plus en détail

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES

CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES CONNAÎTRE VOS RISQUES ET RESPONSABILITÉS HYPOTHÉCAIRES L obtention d un prêt hypothécaire est souvent l engagement financier le plus important qu un Canadien prendra. Les prêts hypothécaires présentent

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

C est quoi? Pour un revenu garanti à vie. C est pour qui? La série ÀVIE

C est quoi? Pour un revenu garanti à vie. C est pour qui? La série ÀVIE La série ÀVIE C est quoi? Pour un revenu garanti à vie La série ÀVIE fait partie intégrante du Programme Épargne et Retraite IAG et elle comprend deux étapes : l étape Épargne, qui permet à vos clients

Plus en détail

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs

Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs Le coût de la réforme du congé parental partagé ou comment dilapider l argent des finances publiques en mettant la charrue avant les bœufs La réforme du congé parental prévue initialement Lors du vote

Plus en détail

Porter la voix des femmes

Porter la voix des femmes Mars 2011 Aide sociale L Aide sociale en Ontario est constituée de deux programmes. Premièrement, Ontario au travail (OT), un programme de dernier recours qui vise les personnes qui n ont pas d autres

Plus en détail

Nous sommes là pour vous aider

Nous sommes là pour vous aider Nous sommes là pour vous aider N 50717#03 Demande de fixation d une contribution aux charges du mariage. (Article 214 du Code Civil, Articles1070 à 1074, 1137 et suivants du Code de Procédure Civile 1

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la. planification financière. planification financière ISSD-043(1)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la planification financière 1 planification financière ISSD-043(1)-05-10 Préparer un plan financier est une façon de prendre en main votre avenir

Plus en détail

Sommaire. 4 ERGO Flex Pension XL Épargner pour votre pension. 6 ERGO Flex Junior Épargner pour vos enfants

Sommaire. 4 ERGO Flex Pension XL Épargner pour votre pension. 6 ERGO Flex Junior Épargner pour vos enfants Sommaire 4 ERGO Flex Pension XL Épargner pour votre pension 6 ERGO Flex Junior Épargner pour vos enfants 8 ERGO Flex Home Épargner pour la maison de vos rêves 10 ERGO Flex Target Épargner pour votre rêve

Plus en détail

LA FAMEUSE ABF!!! -------------------------------------------------------------------------------------------

LA FAMEUSE ABF!!! ------------------------------------------------------------------------------------------- LA FAMEUSE ABF!!! Pièce maîtresse de vos activités de vente, la fameuse analyse des besoins financiers (ABF) questionne amplement la grande majorité d entre vous. Est-elle toujours obligatoire? Que doit-elle

Plus en détail

Publicité. Gardez le cap! Protégez votre famille, vos revenus et votre entreprise

Publicité. Gardez le cap! Protégez votre famille, vos revenus et votre entreprise Publicité Gardez le cap! Protégez votre famille, vos revenus et votre entreprise édito Une maladie, un accident? Quelles seraient les conséquences financières de tels évènements pour votre entreprise?

Plus en détail

Les Françaises et la création d entreprises

Les Françaises et la création d entreprises Les Françaises et la création d entreprises Cette note a été élaborée à partir des résultats d un sondage intitulé «Les femmes et la création d entreprise», produit en janvier 2012 par OpinionWay pour

Plus en détail

HR Informations Pratiques

HR Informations Pratiques HR Informations Pratiques Impot sur le revenu: comment faire sa delcaration annuelle Le moment est bientôt venu d établir sa déclaration d impôts. Qui doit déclarer? Comment déclarer? Quelles sont les

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

Investir sans souci. Guide pour un portefeuille de placements personnalisé. La vie est plus radieuse sous le soleil. Cinq étapes faciles

Investir sans souci. Guide pour un portefeuille de placements personnalisé. La vie est plus radieuse sous le soleil. Cinq étapes faciles Investir sans souci Guide pour un portefeuille de placements personnalisé Le rapport entre le risque et le rendement est simple : plus le risque est grand, plus le rendement potentiel est élevé. Les résultats

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie.

RENTE. Les rentes. Pour une retraite sans tracas. Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. RENTE Les rentes Pour une retraite sans tracas Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. Planifier son revenu de retraite Avez-vous déjà réalisé que les années

Plus en détail

Le fractionnement d un revenu de retraite

Le fractionnement d un revenu de retraite SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 15 Le fractionnement d un revenu de retraite Il est maintenant possible de fractionner le revenu de retraite

Plus en détail

Patrimoines. L évolution du revenu de retraite. Quand la répartition de l actif ne suffit plus

Patrimoines. L évolution du revenu de retraite. Quand la répartition de l actif ne suffit plus MD Patrimoines L évolution du revenu de retraite Quand la répartition de l actif ne suffit plus Quelque dix millions de baby-boomers prendront leur retraite au cours des vingt prochaines années et le secteur

Plus en détail

Mobilités professionnelles

Mobilités professionnelles Mobilités professionnelles Note de synthèse Mai 2009 CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI Laurence GAUNE Contact TNS Sofres : Département Stratégies d opinion Eric CHAUVET / Raphaël RAYNAUD : 01 40 92 45

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

Résultats de l Enquête nationale sur les Pensions 2014

Résultats de l Enquête nationale sur les Pensions 2014 Delta Lloyd Life présente : Résultats de l Enquête nationale sur les Pensions 4 Delta Lloyd Life félicite les indépendants : ils sont mieux préparés à leur pension et sont prêts à travailler plus longtemps.

Plus en détail

Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats

Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire québécoise : les grands constats Québec, le 27 avril 2012 La première enquête de la Fondation CAA-Québec, vouée au développement de la connaissance

Plus en détail

Assurance vie. Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir

Assurance vie. Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir Sommaire 5 Donnez-vous les moyens de vivre pleinement votre retraite 6 Pensez à combler vos lacunes de prévoyance 7 Déterminez vos priorités

Plus en détail

Vous pensez à l épargne-pension.

Vous pensez à l épargne-pension. Vous pensez à l épargne-pension. Quelle formule vous convient le mieux? 1. Épargne-pension 3 1.1 Comment vous constituer une belle pension? 3 1.2 Les trois piliers d une pension solide 3 1.3 Pourquoi l

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE L ENQUETE SOCIALE en neuf pas... Une enquête sociale, qu est-ce que c est? Une enquête sociale, pourquoi? Qui fait l

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

Garanties facultatives d assurance vie et DMA. Bien connaître vos protections

Garanties facultatives d assurance vie et DMA. Bien connaître vos protections Garanties facultatives d assurance vie et DMA Bien connaître vos protections Protégez-vous et vos proches grâce aux garanties facultatives d assurance vie et de décès et mutilation accidentels. Voyez comment

Plus en détail

Fructi-Professionnel Contrat Retraite

Fructi-Professionnel Contrat Retraite Fructi-Professionnel Contrat Retraite Préparer votre retraite en vous constituant un complément de revenus tout en bénéficiant d'avantages fiscaux. EN BREF Le contrat Retraite de Fructi-Professionnel est

Plus en détail

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères Natixis Épargne Financière TNS Sofres Sommaire 1. Contexte : forte sensibilité au risque et vigilance dans le choix des placements 2. Des épargnants

Plus en détail

Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance

Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Développement Peter Eberhard, 21 avril 2009 Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance

Plus en détail

Carte de crédit : près de 40% des Suisses l utilisent pour acheter online

Carte de crédit : près de 40% des Suisses l utilisent pour acheter online Carte de crédit : près de 4 des Suisses l utilisent pour acheter online L utilisation d une carte de crédit doit être avant tout pratique et simple. C est ce qui ressort de l étude comportementale de bonus.ch

Plus en détail

Questions et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC)

Questions et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC) 1 / 12 s et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC) Mots-clés Prestation de sortie / réponse Une prestation de sortie figure sur l attestation de prestations. Cette prestation

Plus en détail

L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX EntREpRiSES AdhÉREntES du GRoUpE AGRiCA

L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX EntREpRiSES AdhÉREntES du GRoUpE AGRiCA L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX entreprises adhérentes du Groupe AGRICA SoMMAiRE AGRICA ET VOTRE ENVIRONNEMENT RETRAITE 1 LA RETRAITE DE BASE 2 LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 3 L ÉPARGNE RETRAITE ENTREPRISE

Plus en détail

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux

MANAGEMENT RETIREE. Examen périodique des avantages sociaux 2014. Employés syndiqués Régime d avantages sociaux Examen périodique des avantages sociaux 2014 MANAGEMENT RETIREE BENEFITS PAR DAN BOULET» Gérant d affaires, Fraternité PAR RICHARD J. DIXON» Vice-président, Ressources humaines Coprésident, Conseil mixte

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ASSOCIATION POUR LES ASSURANCES MEDICALES 79, rue de Tocqueville - 75017 PARIS -Association régie par la Loi de 1901- RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE 2012 Chers adhérents,

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

- STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS?

- STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS? CHAPITRE 5 - STOCK TROP ÂGÉ - QUELS SONT LES COÛTS RÉELS? Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre Calculez les coûts réels d un stock trop âgé Calculez le potentiel de bénéfice supplémentaire Quelques

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité. Mars 2015

Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité. Mars 2015 Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité Mars 2015 Table des matières CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 MÉTHODOLOGIE 4 RÉSULTATS DÉTAILLÉS Section A : Clients D sans puissance

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION ARTISANS

RÉUNION D INFORMATION ARTISANS RÉUNION D INFORMATION ARTISANS Objectif de la conférence Vous informer sur la prévoyance destinée aux artisans. Gan Prévoyance, un partenaire proche des artisans Gan Prévoyance en quelques mots Spécialiste

Plus en détail

Les Français et le grand âge. Sixième vague du baromètre - Avril 2011

Les Français et le grand âge. Sixième vague du baromètre - Avril 2011 Les Français et le grand âge Sixième vague du baromètre - Avril 2011 Sommaire 1. Contexte et objectifs : les Français et le grand âge p. 4 2. Une critique toujours aussi massive mais attentive à la mise

Plus en détail

Rentes de revenu. Un revenu de retraite garanti

Rentes de revenu. Un revenu de retraite garanti Rentes de revenu Un revenu de retraite garanti Recherchez-vous un revenu stable et garanti sur lequel vous pourrez compter tout au long de votre retraite? Une rente viagère peut devenir la pierre angulaire

Plus en détail

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET

NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET NOUVEAU SALAIRE, NOUVEAU BUDGET FICHE DE PAIE : COMMENT EST RÉPARTI VOTRE SALAIRE? Votre première fiche de paie va sans doute vous surprendre. Car après la première ligne où figure votre salaire brut,

Plus en détail

atollprévoyance - TNS Entreprendre librement

atollprévoyance - TNS Entreprendre librement particuliers PROFESSIONNELS entreprises atollprévoyance - TNS Entreprendre librement Un programme de prévoyance sur mesure Un audit prévoyance personnalisé La protection de vos proches doit être envisagée

Plus en détail

PréPa- rer votre avenir

PréPa- rer votre avenir Préparer votre avenir 2 UNE RÉPONSE PERSONNA- LISÉE À CHACUNE DE VOS ATTENTES prévoyance Je veux être mieux protégé(e) pour gérer sereinement mon activité Des solutions de prévoyance sur mesure pour vous

Plus en détail

Assurance épargne liée à des fonds de placement avec garantie

Assurance épargne liée à des fonds de placement avec garantie Assurance épargne liée à des fonds de placement avec garantie Sécurité pour la famille, formation, acquisition d un logement, retraite: les objectifs d épargne peuvent être très divers. Cette solution

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

Régimes de retraite individuels

Régimes de retraite individuels Ces dernières années, les propriétaires d entreprise ont commencé à reconnaître les avantages offerts par les régimes de retraite individuels (RRI). Un RRI permet aux propriétaires d entreprise et à certains

Plus en détail

Une retraite bien capitalisée

Une retraite bien capitalisée Une retraite bien capitalisée Voici Charles et Gabriella. Charles, 62 ans, et Gabriella, 60 ans, vivent présentement à Montréal. Charles est un dirigeant d entreprise qui a bien réussi. Il touche un salaire

Plus en détail

Demi-pension ou pension complète? S-PENSION

Demi-pension ou pension complète? S-PENSION Demi-pension ou pension complète? S-PENSION Constituez-vous un capital retraite complémentaire tout en bénéficiant d avantages fiscaux dès maintenant. Sommaire 1. Il est temps de prendre l initiative 4

Plus en détail

Changements touchant le Régime de pensions du Canada

Changements touchant le Régime de pensions du Canada RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA Changements touchant le Régime de pensions du Canada Le gouvernement du Canada apporte des changements au Régime de pensions du Canada (RPC) pour mieux tenir compte des choix

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

avs : la hausse de l espérance de vie impose des réformes

avs : la hausse de l espérance de vie impose des réformes 23 OCTOBRE 2011 FICHE THEMATIQUE: ASSURANCE VIEILLESSE ET SURVIVANTS avs : la hausse de l espérance de vie impose des réformes Le nombre croissant de retraités va placer l AVS face à un défi de taille

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

Pension Invest Plan. Pension Complémentaire Libre pour Indépendants. Constituez dès aujourd'hui une bonne pension

Pension Invest Plan. Pension Complémentaire Libre pour Indépendants. Constituez dès aujourd'hui une bonne pension Pension Invest Plan Pension Complémentaire Libre pour Indépendants Constituez dès aujourd'hui une bonne pension une meilleure pension Jetez dès à présent les bases pour disposer d'un bon revenu à la pension

Plus en détail

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales

Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre la pauvreté des familles monoparentales Confédération des Organisations Familiales de l Union européenne Confederation of Family Organisations in the European Union Position de la COFACE sur le rôle des pensions alimentaires dans la lutte contre

Plus en détail

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement

Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Message accompagnant le projet de décision concernant l octroi d un crédit d engagement pour l aide au logement Le Conseil d Etat du Canton du Valais au Grand Conseil Monsieur le Président, Mesdames et

Plus en détail

Quand l ajustement entrera-t-il en vigueur? La baisse du taux de conversion commencera en janvier 2017.

Quand l ajustement entrera-t-il en vigueur? La baisse du taux de conversion commencera en janvier 2017. Les nouveaux taux de conversion s appliquent à compter de janvier 2017. Vous trouverez ici les réponses aux questions fréquemment posées et vous découvrirez les conséquences des modifications sur les prestations

Plus en détail

Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi

Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi ASSURANCE-EMPLOI Marche à suivre pour demander des prestations d assurance-emploi Cette publication est également offerte en médias substituts sur demande (braille, gros caractères, cassette audio, disque

Plus en détail