L équipe de l IBCR. Nadja Pollaert, Directrice du Bureau international des droits des enfants. Luc Ouimet, Directeur administratif

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L équipe de l IBCR. Nadja Pollaert, Directrice du Bureau international des droits des enfants. Luc Ouimet, Directeur administratif"

Transcription

1 L équipe de l IBCR Nadja Pollaert, Directrice du Bureau international des droits des enfants Après avoir débuté ses études universitaires en Allemagne, Nadja Pollaert reçoit un diplôme en Relations internationales de l Institut d études politiques de Paris (IEP). Elle obtient également une maîtrise en science politique de l Université de Montréal. Ses recherches portent sur les dynamiques d intégration dans un contexte postcolonial des femmes algériennes. Pendant plusieurs années, elle travaille à la défense des droits des refugiés en tant que coordonnatrice du Comité d aide aux réfugiés à Montréal. Elle milite auprès d Amnistie Internationale et collabore à la Représentation de l État de la Bavière au Québec en tant que consultante aux affaires politiques et culturelles. Coordonnatrice d une fédération vouée à la promotion de l allaitement maternel, elle participe à l initiative internationale Amis des bébés, une action de l Organisation mondiale de la santé en matière de soins périnataux en milieu hospitalier. De plus, Nadja Pollaert reste préoccupée par les questions touchant à la petite enfance et s implique aujourd hui comme membre actif du conseil d administration de la Maison Buissonnière, un organisme voué au développement social des enfants selon les principes de Françoise Dolto. Madame Pollaert est membre du Conseil d administration de la Coalition canadienne des droits de l enfant, du Conseil d administration de Paix durable et présidente du Conseil d administration du Service d éducation et d intégration interculturelle de Montréal (SEIIM) une organisation qui offre des services de formation sur les enjeux interculturels. Luc Ouimet, Directeur administratif Luc Ouimet détient une maîtrise en administration des affaires (MBA) de l Université McGill de Montréal et un baccalauréat en finances et marketing de l École des Hautes Études Commerciales de Montréal. Il s est joint au Bureau international des droits des enfants à l été 2000, à titre de directeur administratif. Préalablement, il a occupé les fonctions de Directeur général de la campagne Centraide - Ville de Montréal, de Vice-président Développement à la Société Stationnement de Montréal, et a connu une évolution progressive au sein du Bureau du Contrôleur général de la Ville de Montréal l ayant conduit à diriger le Service de la planification et du contrôle budgétaire.

2 Guillaume Landry, Directeur de programmes Guillaume Landry est chercheur et un expert en protection de l enfance cumulant de l expérience professionnelle et universitaire dans plus de 30 pays. Il est actuellement le Directeur de programmes sur les profils nationaux au Bureau international des droits des enfants (IBCR) et coordonnateur du Forum canadien sur les enfants dans les conflits armés. En , M. Landry a été ambassadeur jeunesse pour l action contre les mines antipersonnel auprès d UNICEF Québec avant de se joindre à l équipe de recherche sur l exploitation sexuelle des enfants du réseau ECPAT International à Bangkok, en Thaïlande. Il possède une solide expérience sur le terrain en Afrique, puisqu il a été conseiller à la protection des enfants pour la Mission de l ONU en République démocratique du Congo, Chercheur sur la situation des enfants réfugiés du Sahara occidental, de même que spécialiste en recherche et chargé de projet en Afrique de l Ouest pour le compte de la Coalition pour mettre fin à l utilisation d enfants soldats. Avec le concours du ministre canadien des Affaires étrangères et du Commerce international, M. Landry a récemment coproduit une mise à jour du mode de formation du Département du maintien de la paix des Nations Unies sur la protection des enfants. Il est l auteur de diverses publications, notamment, le Guide sur le droit international humanitaire et le droit international des droits de la personne portant sur les enfants et les conflits armés (2010), un livre de référence portant sur l application de la Convention relative aux droits de l enfant dans le contexte québécois (2009), la série des profils nationaux portant sur la réalisation des droits des enfants en Afrique du Nord (2007) et dans les Grands Lacs africains (2009), ou encore une recherche produite pour le compte de l Agence canadienne de Développement international portant sur la réinsertion des enfants touchés par les conflits armés (2007). Monsieur Landry enseigne plusieurs cours et formations sur divers sujets touchant le droit de l enfant, et il a animé au cours de la dernière année des ateliers et des cours au Bénin, au Botswana, au Brésil, Burkina Faso, au Canada, en Côte d Ivoire, en Guinée, en Jordanie, au Liban, dans les territoires palestiniens, au Sénégal et au Yémen. Il est diplômé de l Université York et de l Université hébraïque de Jérusalem (Israël) en études internationales, ainsi que de l Université d Uppsala (Suède) en assistance humanitaire. C est avec beaucoup de reconnaissance que le Bureau peut bénéficier de l expérience et des compétences de Guillaume Landry pour la promotion et les défenses des droits des enfants. Sa capacité à rejoindre les gens de manière efficace et à déchiffrer les réseaux est un atout de taille pour le Bureau international des droits des enfants.

3 Catherine Beaulieu, Directrice adjointe des programmes En septembre 2009, Me Catherine Beaulieu s est jointe à l équipe du Bureau en tant que Directrice adjointe des programmes. Catherine est une avocate diplômée de l Université McGill qui se spécialise en protection de l enfant. Elle est reconnue pour son travail contre l exploitation sexuelle des enfants auprès de l organisme ECPAT en Thaïlande, un réseau mondial de plus de 85 organisations luttant contre la prostitution des enfants, la traite des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants. En tant que responsable de programme juridique, Catherine a appuyé les activités internationales de plaidoyer et de réforme juridique au sein du réseau. Ce travail l a menée à travailler notamment au Brésil, au Chili, en Éthiopie, en Espagne et en Indonésie. Catherine s est jointe au Bureau en 2008 en tant que consultante. Elle a notamment dirigé l élaboration du programme de lutte contre le tourisme sexuel et de la première campagne nationale menée par le Bureau sur ce thème. Elodie Le Grand, Gestionnaire de projet Élodie Le Grand a travaillé auparavant pour le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) au Darfour, en Palestine et en République Démocratique du Congo où elle était en charge des programmes de sécurité économique. Elle a aussi agi à titre d observatrice électorale pour l Organisation des États Américains et en tant qu assistante de recherche pour le Rapporteur spécial sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l homme. Elle détient une maîtrise en Science politique de l Université du Québec à Montréal. Henri A. Nzedom, Chargé de projet Juriste de formation, Henri Nzedom a d abord travaillé dans les ressources humaines avant se réorienter vers les droits de l homme. Après un LLM en droit international des droits de l homme à la Northwestern University School of Law à Chicago, il s installe a Montréal et rejoins l équipe de l IBCR où il travaille principalement sur le projet portant sur la formation des forces de défense et de sécurité aux droits de l enfant.

4 Tania Sagastume, Chargée de projet Après une formation en sciences-politiques à Paris, Tania s est spécialisée sur la promotion et la protection des droits des enfants dans différents contextes socioculturels. Ainsi, ses expériences professionnelles se sont principalement réalisées au sein d organisations non-gouvernementales de protection des enfants, notamment au Samu Social au Congo, à Terres des Hommes Suisse au Vietnam, ECPAT en France et au Guatemala. Ce qui centre principalement son intérêt est la lutte contre les violences physiques, psychologiques et sexuelles faites aux enfants. Le travail qu elle a principalement effectué dans ce domaine est le renforcement des réseaux de protection à travers des projets de coordination et de formation en lien avec les acteurs clés confrontés directement à ces problématiques, dont notamment la Police, la Gendarmerie, les Institutions de Justice, les journalistes et les structures touristiques. Tania travaille actuellement à IBCR sur le projet de formation des Forces de Sécurité et de Défense aux droits et à la protection des enfants au Sénégal. Marco Antonio Sotello, chargé du programme de lutte contre le tourisme sexuel impliquant des enfants Le programme de lutte contre le tourisme sexuel impliquant les enfants (TSIE) est coordonné par Monsieur Marco Antonio Sotelo. Il travaille actuellement sous l égide de Me Catherine Beaulieu, spécialiste reconnu dans la lutte contre le TSIE. Avocat de formation, Marco Antonio Sotelo a derrière lui une dizaine d années d expérience en droits humains, droits des enfants, sécurité citoyenne, démocratie ou encore en immigration. Originaire du Pérou, il a d abord travaillé comme conseiller juridique au Conseil National pour les Droits Humains au Pérou. Son expertise dans le secteur du TSIE s est affirmée par la suite grâce à un mandat de coordination de trois ans, du projet «Prévention de l exploitation sexuelle des enfants et adolescents dans l industrie du tourisme» au Pérou. Devenant une personne clé dans le domaine, il est ensuite recruté comme coordonnateur régional pour l Amérique latine à l organisation «Save the Children Sweden» et devient également associé régional pour ECPAT International afin de participer à plusieurs événements sur les droits des enfants en Argentine ou encore au Brésil. Depuis le mois d octobre 2009, l IBCR s enrichi de l expérience et des compétences professionnelles de Marco Antonio. Il poursuit son travail pour la défense des droits des enfants en Amérique latine et aux Caraïbes, ces pays étant les destinations principales pour les canadiens se livrant au tourisme sexuel avec des enfants.

5 Najla Khoury, Assistante administrative Najla Khoury est ingénieur agronome diplômée de l Université Libanaise et détient un Diplôme d Études Supérieures Spécialisées (DESS) en Biotechnologies du végétal de l Université d Angers en France ainsi qu un Diplôme d Études Approfondies (DEA) en Développement durable de l Agence Universitaire de la Francophonie (AUF). Pendant 15 ans, elle a travaillé dans le domaine de la recherche pour le développement agricole au Liban, et s est joint au Bureau international des droits des enfants en juin 2010 à titre d assistante administrative du programme MENA. Hilaria Reyes, Assistante administrative Originaire de la République Dominicaine, Hilaria Reyes a commencé par des études en compatibilité à l Université Technologique de Santiago (UTESA). Sa curiosité l a amené ensuite à Montréal, où elle a suivi des études en Tourisme au Collège Lasalle ainsi qu une formation en Bureautique au CIAVL de Verdun. Après avoir travaillé à la réception du département de langue du YMCA, puis en tant qu assistante administrative pour Ardennes Productions, Hilaria Reyes rejoint le Bureau international des droits des enfants en septembre 2010.

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de

Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de Promotion des droits des femmes, de l approche genre et de l égalité femmes-hommes dans le monde Décembre 2012 La défense des droits des femmes et de l égalité femmes-hommes est une priorité de l action

Plus en détail

6 postes. 2 janvier 2010

6 postes. 2 janvier 2010 Offre de stages Bureau international des droits des enfants (IBCR) 6 postes pour stages débutant en Avril / Mai 2010 Date-limite pour postuler: 2 janvier 2010 L organisation Organisation internationale

Plus en détail

RAPPORT D ETAPE DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA CADHP SUR LES POPULATIONS/COMMUNAUTES AUTOCHTONES

RAPPORT D ETAPE DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA CADHP SUR LES POPULATIONS/COMMUNAUTES AUTOCHTONES RAPPORT D ETAPE DU GROUPE DE TRAVAIL DE LA CADHP SUR LES POPULATIONS/COMMUNAUTES AUTOCHTONES Période d intersession entre la 44 e et la 45 e sessions ordinaires de la CADHP Ce bref rapport d étape porte

Plus en détail

8. La prévention et le signalement de la violence sexuelle contre les enfants Politiques et normes européennes en matière d aide sociale à l enfance

8. La prévention et le signalement de la violence sexuelle contre les enfants Politiques et normes européennes en matière d aide sociale à l enfance 8. La prévention et le signalement de la violence sexuelle contre les enfants Politiques et normes européennes en matière d aide sociale à l enfance Idália Moniz Secrétaire d Etat aux personnes handicapées

Plus en détail

Coordonnées Adresse actuelle: 5756 avenue Déom, Montréal, (Outremont) H3S 2N4 Tél: 733 9290 Courriel: louisbeaulieu@videotron.ca

Coordonnées Adresse actuelle: 5756 avenue Déom, Montréal, (Outremont) H3S 2N4 Tél: 733 9290 Courriel: louisbeaulieu@videotron.ca LOUIS ÉMERY BEAULIEU Curriculum vitae résumé Coordonnées Adresse actuelle: 5756 avenue Déom, Montréal, (Outremont) H3S 2N4 Tél: 733 9290 Courriel: louisbeaulieu@videotron.ca Nationalité: Canadienne Langues

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPEES DANS DES SITUATIONS DE CONFLIT ARME : LA PROTECTION PREVUE PAR LE DROIT INTERNATIONAL ET SA MISE EN ŒUVRE

LES PERSONNES HANDICAPEES DANS DES SITUATIONS DE CONFLIT ARME : LA PROTECTION PREVUE PAR LE DROIT INTERNATIONAL ET SA MISE EN ŒUVRE LES PERSONNES HANDICAPEES DANS DES SITUATIONS DE CONFLIT ARME : LA PROTECTION PREVUE PAR LE DROIT INTERNATIONAL ET SA MISE EN ŒUVRE Spyridon AKTYPIS * Doctorant à l Université Panthéon-Assas Paris II Les

Plus en détail

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL.

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL. CONSULTANT OU UNE CONSULTANTE APPUI TECHNIQUE POUR LA RÉVISION DU SCHÉMA ORGANISATIONNEL ET DES STATUTS ET RÈGLEMENTS DE LA COCAFEM/GL ET POUR L ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DES CHANGEMENTS ADOPTÉS

Plus en détail

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES

Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES Document de réflexion sur «QU EST-CE QUE LA SOCIÉTÉ CIVILE, AUJOURD HUI, DANS LES PAYS MEMBRES DE LA FRANCOPHONIE?» Proposition du Secrétariat international des infirmières et infirmiers francophones (SIDIIEF)

Plus en détail

Fondation pour le droit continental

Fondation pour le droit continental Fondation pour le droit continental Pour un équilibre juridique mondial L excellence juridique par la diversité des systèmes de droit Dans un contexte de concurrence accrue entre les grands systèmes de

Plus en détail

PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION

PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION PROJET DE RENFORCEMENT DE LA CAPACITE DE PROTECTION Co-financé par la Commission européen et les gouvernements de Danemark, de l Allemagne, des Pays-Bas et du Royaume-Uni Renforcement de la Capacité de

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Préambule: Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir

Plus en détail

Les ENGAGEMENTS de Paris Version Consolidée

Les ENGAGEMENTS de Paris Version Consolidée Les ENGAGEMENTS de Paris Version Consolidée Engagements de Paris en vue de protéger les enfants contre une utilisation ou un recrutement illégaux par des groupes ou des forces armés en place d un mécanisme

Plus en détail

Comité de coordination de l OMPI

Comité de coordination de l OMPI F WO/CC/71/1 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 7 JUILLET 2015 Comité de coordination de l OMPI Soixante et onzième session (46 e session ordinaire) Genève, 5 14 octobre 2015 APPROBATION D ACCORDS Mémorandum du

Plus en détail

Postes de 1 $ inclus dans le présent budget supplémentaire des dépenses

Postes de 1 $ inclus dans le présent budget supplémentaire des dépenses Le tableau qui suit illustre, par organisation, les autorisations demandées affiliées aux postes de 1$. Le texte souligné indique l autorisation qui est demandée. Affaires étrangères et Commerce international

Plus en détail

Rôle de l Association française des municipalités de l Ontario (AFMO) selon les axes de développement Planification stratégique 2010-2015

Rôle de l Association française des municipalités de l Ontario (AFMO) selon les axes de développement Planification stratégique 2010-2015 Rôle de l Association française des municipalités de l Ontario (AFMO) selon les axes de développement Planification stratégique 2010-2015 Présenté lors du Forum Justice à Toronto le 27 février 2014 Mission

Plus en détail

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e

Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Architecture et fonctionnement de la coopération au développement Document pour l enseignant-e Auteur: Patrick Gilliard (Avec la collaboration Lucy Clavel Raemy) 1 «Si vous donnez un poisson à un pauvre,

Plus en détail

Chapitre 7. Contribuer à l effort de solidarité internationale

Chapitre 7. Contribuer à l effort de solidarité internationale Chapitre 7 Contribuer à l effort de solidarité internationale Chapitre 7 Contribuer à l effort de solidarité internationale L a mondialisation offre aux économies développées des défis et des perspectives

Plus en détail

RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010

RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010 1 RAPPORT DES CONSULTATIONS DE LA RD CONGO SUR LA RECTUALISATION DE LA STRATEGIE DE LA BANQUE MONDIALE POUR L AFRIQUE. KINSHASA, 15 JUILLET 2010 Les consultations Régionales sur la Réactualisation de la

Plus en détail

22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop

22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop 22. Stop au trafic des mineurs à des fins sexuelles Une campagne sans précédent de l ECPAT et de The Body Shop Patchareeboon Sakulpitakphon ECPAT International Bangkok Introduction L ONG ECPAT (End Child

Plus en détail

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE

INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE INVENTAIRE AFRICAIN DE GOUVERNANCE Nations Unies Département des Affaires Economiques et Sociales Programme des Nations Unies pour le Développement Bureau Régional pour l'afrique HISTOIRIQUE DU PROJET

Plus en détail

Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 2008 Action intégration Ville de paris

Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 2008 Action intégration Ville de paris Rapport d activités du RAJFIRE pour l année 008 Action intégration Ville de paris Notre action comporte deux volets : l'accueil, l'information, l'aide aux démarches, dans les domaines juridique, administratif,

Plus en détail

Réunion informelle de la Convention des Nations Unies de 1997 sur les cours d eau 15 16 septembre 2015, Paris Rapport

Réunion informelle de la Convention des Nations Unies de 1997 sur les cours d eau 15 16 septembre 2015, Paris Rapport Réunion informelle de la Convention des Nations Unies de 1997 sur les cours d eau 15 16 septembre 2015, Paris Rapport I. Introduction La Convention sur le droit relatif aux utilisations des cours d eau

Plus en détail

Déclaration de Rabat

Déclaration de Rabat Déclaration de Rabat 12 septembre 2013 Le ministre des Affaires étrangères du Royaume du Maroc, Saad Dine El Otmani, et le ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d Allemagne, Guido

Plus en détail

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD Le Programmes des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances,

Plus en détail

Lutte contre les épidémies : premières leçons tirées d Ebola

Lutte contre les épidémies : premières leçons tirées d Ebola Lutte contre les épidémies : premières leçons tirées d Ebola Organisé par le Global Health Programme de l Institut de hautes études internationales et du développement Biographies des intervenants 10 novembre

Plus en détail

Le but est de mettre en lumière la Convention des droits des enfants et plus particulièrement son article 12:

Le but est de mettre en lumière la Convention des droits des enfants et plus particulièrement son article 12: AVIS AUX MEDIAS 1 ière Journée du film sur les droits des enfants : Venez célébrer par le biais du 7 ième Art la 19 ième Journée internationale des droits de l enfant Montréal, 17 Novembre 2008. Fiers

Plus en détail

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE

COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPERTISE FORMATION AU SERVICE DE L ÉDUCATION ET DU FRANÇAIS DANS LE MONDE RESSOURCES COOPÉRATION EN ÉDUCATION ET FORMATION EXPER EXPERTISE TISE EXPERTISE EXPERTISE

Plus en détail

Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014

Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014 Chiffres clés Les engagements volontaires et solidaires à l international en 2014 1 L année 2014 a été marquée par une avancée historique en matière de reconnaissance du volontariat et de sa contribution

Plus en détail

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité

Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Au cœur de la lutte contre le VIH Au cœur de la solidarité Esther, la solidarité en mouvement histoire d une dynamique partagée Des partenaires au développement de référence D une Initiative française...

Plus en détail

Mission interministérielle pour la protection des femmes et la lutte contre la traite des êtres humains

Mission interministérielle pour la protection des femmes et la lutte contre la traite des êtres humains Mission interministérielle pour la protection des femmes et la lutte contre la traite des êtres humains 5ème Conférence internationale sur l observation de la criminalité et l analyse criminelle. I. Présentation

Plus en détail

PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE PROGRAMME de COOPÉRATION VOLONTAIRE (PCV) - HAÏTI APPUI à la GOUVERNANCE, à l ÉDUCATION et au DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Le Programme de coopération volontaire (PCV) est géré par un consortium de quatre

Plus en détail

1 ère Réunion Spécialisée sur le Trafic des enfants en Afrique de l Ouest et du Centre, du 8 au 10 janvier 2002 à Yamoussoukro Côte d Ivoire

1 ère Réunion Spécialisée sur le Trafic des enfants en Afrique de l Ouest et du Centre, du 8 au 10 janvier 2002 à Yamoussoukro Côte d Ivoire 1 ère Réunion Spécialisée sur le Trafic des enfants en Afrique de l Ouest et du Centre, du 8 au 10 janvier 2002 à Yamoussoukro Côte d Ivoire DECLARATION DE YAMOUSSOUKRO SUR LE TRAFIC DES ENFANTS EN AFRIQUE

Plus en détail

Instruction DPACI/RES/2002/004 du 28 octobre 2002. Archives de l'education spécialisée

Instruction DPACI/RES/2002/004 du 28 octobre 2002. Archives de l'education spécialisée Instruction DPACI/RES/2002/004 du 28 octobre 2002 Archives de l'education spécialisée Le ministre de la culture et de la communication à Mesdames et Messieurs les présidents des conseils généraux (Archives

Plus en détail

SEMAINE MONDIALE D ACTION CONTRE LES ARMES LEGERES POINT DES ACTIVITES EN COTE D IVOIRE

SEMAINE MONDIALE D ACTION CONTRE LES ARMES LEGERES POINT DES ACTIVITES EN COTE D IVOIRE SEMAINE MONDIALE D ACTION CONTRE LES ARMES LEGERES POINT DES ACTIVITES EN COTE D IVOIRE 1-Conférence publique au Lycée Moderne d Adzopé le 24 Mai 2006 Amnesty international section Côte d Ivoire a animé

Plus en détail

Coordonnateur, Commission de suivi de l application de la Convention interaméricaine contre la corruption

Coordonnateur, Commission de suivi de l application de la Convention interaméricaine contre la corruption Pays Nom Prénom(s) Poste actuel Postes antérieurs/expérience pertinente Argentine Ipohorski Lenkiewicz José Miguel Coordonnateur des enquêtes, Bureau anticorruption argentin, Ministère de la justice Baragli

Plus en détail

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.

«L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco. «L intégration des questions relatives aux jeunes» Kassoum Coulibaly Bureau de l UNESCO à Bamako Addis Ababa, 27 200 june 2006 k.coulibaly@unesco.org L intégration des questions relatives aux jeunes dans

Plus en détail

Candidat de la République du Mali en vue de l élection du Conseil de direction du Fonds au profit des victimes de la Cour pénale internationale.

Candidat de la République du Mali en vue de l élection du Conseil de direction du Fonds au profit des victimes de la Cour pénale internationale. Koite Doumbia, Mama Candidat de la République du Mali en vue de l élection du Conseil de direction du Fonds au profit des victimes de la Cour pénale internationale. Curriculum vitae Mme Mama Koite Nom

Plus en détail

CABINET KAN CONSULTING

CABINET KAN CONSULTING CABINET KAN CONSULTING Etude, Formation, Audit, Conseil et Assistance Tél (00223) 66 08 66 40/ 76 24 29 70 Email: kanconsulting@yahoo.fr/ formation@cabinetkanconsulting.net Site web: www.kanconsulting.over-blog.com/

Plus en détail

Informations aux médias

Informations aux médias Merci de tenir compte du délai d attente: 22 mai 2007 Informations aux médias Berne, le 22 mai 2007 L union fait la force Maintenant en ligne! La plate-forme Internet trilingue www.schau-hin.ch Alliance

Plus en détail

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE :

POSTE À POURVOIR - - OBJECTIF DU POSTE : POSTE À POURVOIR Titre : directeur de la communication Département : communications Responsable hiérarchique : directeur exécutif Subordonnés directs : attachés de presse (2), agents des communications

Plus en détail

CONSEIL. Trente et unième session ordinaire Genève, 29 octobre 1997

CONSEIL. Trente et unième session ordinaire Genève, 29 octobre 1997 ORIGINAL : anglais DATE : 5 août 1997 UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE CONSEIL Trente et unième session ordinaire Genève, 29 octobre 1997 NOMINATION DU NOUVEAU SECRÉTAIRE

Plus en détail

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE

SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 1 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE Sommaire Loi du 4 juillet 2008 sur la jeunesse (telle qu elle a été modifiée)... 3 SERVICE NATIONAL DE LA JEUNESSE 3 Loi du 4 juillet

Plus en détail

projet Initiative du Cajou Africain Février, 2013

projet Initiative du Cajou Africain Février, 2013 Note conceptuelle du Programme du Master Trainer pour la promotion des chaînes de valeur du cajou en Afrique de l Ouest Guide pour le Programme du Maître Formateur du L initiative du Cajou Africain (ica)

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée

Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée Nations Unies CTOC/COP/2012/4 Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée Distr. générale 2 juillet 2012 Français Original: anglais Sixième session

Plus en détail

DROITS DE L ENFANT ET MEDIAS : PREVENTION DE LA MIGRATION CLANDESTINE ET TRAFIC D ENFANTS EN AFRIQUE DE L OUEST FORMATION POUR JOURNALISTES AFRICAINS

DROITS DE L ENFANT ET MEDIAS : PREVENTION DE LA MIGRATION CLANDESTINE ET TRAFIC D ENFANTS EN AFRIQUE DE L OUEST FORMATION POUR JOURNALISTES AFRICAINS PROGRAMME DROITS DE L ENFANT ET MEDIAS : PREVENTION DE LA MIGRATION CLANDESTINE ET TRAFIC D ENFANTS EN AFRIQUE DE L OUEST FORMATION POUR JOURNALISTES AFRICAINS MODULE 1 Du 16 au 22 janvier 2005 Un projet

Plus en détail

Réunion du Bureau de l Assemblée parlementaire de la Francophonie Phnom Penh (Cambodge) 8 février 2012

Réunion du Bureau de l Assemblée parlementaire de la Francophonie Phnom Penh (Cambodge) 8 février 2012 Réunion du Bureau de l Assemblée parlementaire de la Francophonie Phnom Penh (Cambodge) 8 février 2012 Communication de Madame Anissa BARRAK Directrice régionale de l Organisation internationale de la

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/499)] Nations Unies A/RES/58/137 Assemblée générale Distr. générale 4 février 2004 Cinquante-huitième session Point 108 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

Stage de GENEVE DU 5 AU 9 MARS 2005

Stage de GENEVE DU 5 AU 9 MARS 2005 Stage de GENEVE DU 5 AU 9 MARS 2005 INTRODUCTION Le réseau mère enfant de la francophonie fut créé en 2002 à Montréal. Missions: Promouvoir l accès aux soins pour les mères et les enfants de la communauté

Plus en détail

Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO

Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO Les objectifs, les orientations et les actions de la FAO Assemblée générale Ensemble Contre la Faim et la Malnutrition 6 mai 2015, Paris Cristina Petracchi Chargée du renforcement des capacités (E-Learning)

Plus en détail

Présentation Forum minier 2011 23 septembre 2011 L émergence des ententes de prédéveloppement

Présentation Forum minier 2011 23 septembre 2011 L émergence des ententes de prédéveloppement Présentation Forum minier 2011 23 septembre 2011 L émergence des ententes de prédéveloppement François Dandonneau, associé, Gowlings Jean M. Gagné, associé, Fasken Martineau 1, Place Ville-Marie, 37e étage

Plus en détail

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F

Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Assistant Ressources Humaines du Talent Development Program H/F Au sein de BNP Paribas, Ressources Humaines Groupe, vous contribuez à la réalisation des ambitions du Groupe dans la politique de gestion

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

CYCLE A. Les épreuves du concours direct du cycle A comprennent :

CYCLE A. Les épreuves du concours direct du cycle A comprennent : CYCLE A CONCOURS DIRECT Les épreuves du concours direct du cycle A comprennent : une épreuve de présélection, trois épreuves d admissibilité et deux épreuves d admission. L épreuve de présélection est

Plus en détail

60 ans du Réseau des Ecoles associées de l UNESCO (réseau)

60 ans du Réseau des Ecoles associées de l UNESCO (réseau) Rencontre annuelle Berne, 10 décembre 2013 60 ans du Réseau des Ecoles associées de l UNESCO (réseau) Livia Saldari Coordination internationale du réseau, UNESCO La création des Ecoles associées En 1952,

Plus en détail

BUDGET SUPPLÉMENTAIRE DES DÉPENSES (B) 2014-2015. Transferts entre organisations

BUDGET SUPPLÉMENTAIRE DES DÉPENSES (B) 2014-2015. Transferts entre organisations BUDGET SUPPLÉMENTAIRE DES DÉPENSES (B) 2014-2015 Transfert d Agriculture et Agroalimentaire à Diversification de l économie de l Ouest canadien pour soutenir la mise sur pied du Centre d excellence du

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INSTITUT DE FORMATION DE L ÉDUCATION NATIONALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3909 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 166 110 28 22 août mai 2009 2015 S o m m a i r e INSTITUT DE

Plus en détail

COLLOQUE L HARMONISATION DU DROIT OHADA DES CONTRATS

COLLOQUE L HARMONISATION DU DROIT OHADA DES CONTRATS COLLOQUE organisé par l Institut international pour l unification du droit privé UNIDROIT et l Unité de Formation et de Recherche en Sciences Juridiques et Politiques de l Université de Ouagadougou en

Plus en détail

AMBASSADEUR- CHEF DE POSTE DIPLOMATIQUE

AMBASSADEUR- CHEF DE POSTE DIPLOMATIQUE 78 Diplomatie Le domaine fonctionnel Diplomatie regroupe les emplois concourant à la définition et à la mise en œuvre de l action extérieure de la France, ainsi que ceux relatifs aux affaires consulaires

Plus en détail

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE Agence des Nations Unies : Titre : Lieu : Durée : Bureau Régional de l ONUDC pour l Afrique de l'ouest et

Plus en détail

Master Ingénierie et Management

Master Ingénierie et Management Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée établissement public Master Ingénierie et Management en Sécurité Globale Appliquée Université de technologie de Troyes Ingénierie et Management en

Plus en détail

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP

Social. Un document réalisé par le SIOU-BAIP Septembre 2015 Social - Se former aux métiers du social à l URCA - Qui recrute dans le secteur social? - Exemples d offres d emploi dans le secteur social - Quelques métiers du Social - L Economie Sociale

Plus en détail

Pour une politique d égalité

Pour une politique d égalité Pour une politique d égalité Le label diversité, un engagement dans la durée Qu est-ce que le Label diversité? Le label diversité est attribué au nom de l Etat pour quatre années, par Afnor certification,

Plus en détail

santé Réseau québécois des établissements promoteurs de U QUÉBÉCOIS TABLISSEMENTS OTEURS DE SANTÉ

santé Réseau québécois des établissements promoteurs de U QUÉBÉCOIS TABLISSEMENTS OTEURS DE SANTÉ Agence de la santé et des services sociaux de Montréal Réseau québécois des établissements santé promoteurs de U R S Le Réseau québécois des établissements promoteurs de santé (Réseau québécois) fait partie

Plus en détail

PASSEPORT * F 012 * R 2 A * N E I C N O O H P PASSEPORT

PASSEPORT * F 012 * R 2 A * N E I C N O O H P PASSEPORT PASSEPORT * FRANCOPHONIE * 2012 * PASSEPORT La francophonie 5 continents O P M P O N U 890 MILLIONS d'habitants L D A I T I A O 13 % N E L Bâtir un espace de solidarité dans l humanisme, la démocratie

Plus en détail

FRANCOPHONIE UNIVERSITAIRE

FRANCOPHONIE UNIVERSITAIRE FRANCOPHONIE UNIVERSITAIRE INSTITUT FRANÇAIS DU LIBAN Département langue française FORMATION PROFESSIONNELLE PRO FLE Mis en œuvre par l Institut français en partenariat avec le Centre national d enseignement

Plus en détail

Rapport du Groupe de travail du cadre stratégique et du budget-programme sur sa soixante-dixième session

Rapport du Groupe de travail du cadre stratégique et du budget-programme sur sa soixante-dixième session Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. générale 30 mars 2015 Français Original: anglais TD/B/WP/270 Conseil du commerce et du développement Groupe de travail

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

FACILITATEUR INTERNATIONAL

FACILITATEUR INTERNATIONAL FACILITATEUR INTERNATIONAL avec le soutien de Force-Marketing peut vous aider à définir une vision concurrentielle d'affaires import-export, adresser les aspects de ce type de gestion d'affaires, identifier

Plus en détail

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN

Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Forum régional sur «Les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest» DECLARATION D ABIDJAN Les participants au Forum régional sur «les médias, la paix et la sécurité en Afrique de l Ouest», réunis

Plus en détail

Discours d ouverture de Mlle Elcia Grandcourt, Directrice de Programme, Programme régional de l OMT pour l Afrique

Discours d ouverture de Mlle Elcia Grandcourt, Directrice de Programme, Programme régional de l OMT pour l Afrique Atelier de validation sur l élaboration d un plan directeur sur le développement et l aménagement touristiques du Togo, Mercredi 30 juillet 2014 Discours d ouverture de Mlle Elcia Grandcourt, Directrice

Plus en détail

Élections à la Commission permanente. à la. Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE

Élections à la Commission permanente. à la. Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE Élections à la Commission permanente à la XXXII e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Genève, 8-10 décembre 2015 FORMULAIRE DE CANDIDATURE Le présent formulaire de candidature

Plus en détail

DROIT INTERNATIONAL ET COMPARÉ DES DROITS DE L HOMME

DROIT INTERNATIONAL ET COMPARÉ DES DROITS DE L HOMME DROIT INTERNATIONAL ET COMPARÉ DES DROITS DE 6 ème session d enseignement en droits de l homme, Dakar, 7 18 septembre 2015 PROGRAMME Lieu des cours Salle de conférence : Espace Harmattan, 10 VDN en face

Plus en détail

Le Centre d excellence pour l engagement des jeunes

Le Centre d excellence pour l engagement des jeunes Le Centre d excellence pour l engagement des jeunes Un centre virtuel : une collaboration de jeunes, d universitaires et d organisations jeunesses du Canada www.engagementcentre.ca Mandat : Réunir et offrir

Plus en détail

Programmes de Bachelor

Programmes de Bachelor En partenariat avec Programmes de Bachelor Genève Barcelone Moscou Kazakhstan Abu Dhabi Dubai Arabie Saoudite USA Algérie ALGER-Centre : 42 Rue Ahmed Zabana, 2eme étage (Face à la rue Meissonier & Près

Plus en détail

MANAGER des VENTES MAGASINS REUNION ou GUYANE. Magasin de 1200m² qui existe depuis novembre 2013, équipe de 7 personnes.

MANAGER des VENTES MAGASINS REUNION ou GUYANE. Magasin de 1200m² qui existe depuis novembre 2013, équipe de 7 personnes. LA SOCIETE Notre client, CAFOM, acteur majeur du secteur de la grande distribution spécialisée dans l équipement de la maison (meubles et décoration) recherche son : MANAGER des VENTES MAGASINS REUNION

Plus en détail

Déclaration et Plan d Action de Madrid pour renforcer le régime juridique de lutte contre le terrorisme en Afrique de l Ouest et Centrale.

Déclaration et Plan d Action de Madrid pour renforcer le régime juridique de lutte contre le terrorisme en Afrique de l Ouest et Centrale. Déclaration et Plan d Action de Madrid pour renforcer le régime juridique de lutte contre le terrorisme en Afrique de l Ouest et Centrale Adoptés par la Table ronde ministérielle de Madrid pour les pays

Plus en détail

Agir. ensemble. pour prévenir les. problèmes liés au poids

Agir. ensemble. pour prévenir les. problèmes liés au poids Agir ensemble pour prévenir les problèmes liés au poids Optimiser nos pratiques Réduire les inégalités sociales de santé Promouvoir le développement durable 2013 Optimiser nos pratiques, réduire les inégalités

Plus en détail

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique.

Je commencerai donc par quelques chiffres clés concernant nos relations avec l Afrique. Mesdames, Messieurs, C est pour moi un grand plaisir de pouvoir présenter aujourd hui la coopération japonaise en Afrique aux différents partenaires qui ont répondu à mon invitation à cette soirée de rencontre.

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

Bureau Europe centrale et orientale. Ecole Supérieure de la Francophonie pour l Administration et le Management. ESFAM Admission 2016-2017

Bureau Europe centrale et orientale. Ecole Supérieure de la Francophonie pour l Administration et le Management. ESFAM Admission 2016-2017 Bureau Europe centrale et orientale Ecole Supérieure de la Francophonie pour l Administration et le Management ESFAM Admission 2016-2017 Ecole Supérieure de la Francophonie pour l'administration et le

Plus en détail

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies Universités Intitulés Taux d admission Débouchés supposés Aix-Mars. III M2 mixte Droit et gouvernance des énergies M2 mixte Droit international et européen de l environnement Agent des services juridiques

Plus en détail

Programme d action 2010 - Statut (20.10.2010)

Programme d action 2010 - Statut (20.10.2010) En partenariat avec la AGIR «Action pour la Genève Internationale et son Rayonnement» - Statut (20.10.2010) Descriptif d activités complet disponible sous www.agir-genevegagne.ch [et www.genevegagne.ch]

Plus en détail

C. V. Diplômé de la Faculté de Droit et des Sciences Politiques de Tunis de l Université El Manar :

C. V. Diplômé de la Faculté de Droit et des Sciences Politiques de Tunis de l Université El Manar : C. V. Nom et Prénom : Mondher BEL HADJ ALI Diplômes et concours : Baccalauréat Section mathématiques Diplômé de la Faculté de Droit et des Sciences Politiques de Tunis de l Université El Manar : Maîtrise

Plus en détail

Le mercredi 10 fe vrier 2016, a Bordeaux au po le juridique et judiciaire de la Faculte de Droit Amphithe a tre Jacques Ellul

Le mercredi 10 fe vrier 2016, a Bordeaux au po le juridique et judiciaire de la Faculte de Droit Amphithe a tre Jacques Ellul L expertise technique internationale : comment valoriser l excellence française dans les domaines du droit, de la coopération universitaire et de la formation? Le mercredi 10 fe vrier 2016, a Bordeaux

Plus en détail

construction Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes:

construction Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes: Garde d enfants, congés parentaux et services aux personnes: Complémentarité de mesures et co- construction Présenté par Jean Robitaille directeur général de l AQCPE Présenté par Jean Robitaille, directeur

Plus en détail

Développement du Secteur Privé Dialogue Social. Chambres & Associations Professionnelles. Conseil. Gestion de projet. Formation Professionnelle

Développement du Secteur Privé Dialogue Social. Chambres & Associations Professionnelles. Conseil. Gestion de projet. Formation Professionnelle Jumelage Développement du Secteur Privé Dialogue Social Chambres & Associations Professionnelles Mobilité Innovation Développement Qualification Conseil Impact Echanges commerciaux Nucleus Développement

Plus en détail

PROJET DE PLAN D ACTION DES NATIONS UNIES

PROJET DE PLAN D ACTION DES NATIONS UNIES 1. Introduction PROJET DE PLAN D ACTION DES NATIONS UNIES RÉUNION INTER-AGENCES DES NATIONS UNIES SUR LA SÉCURITÉ DES JOURNALISTES ET LA QUESTION DE L IMPUNITÉ, 13 ET 14 SEPTEMBRE 2011, SIÈGE DE L UNESCO,

Plus en détail

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable *******************

REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* REPUBLIQUE TUNISIENNE ************************** Ministère de l Environnement et de Développement Durable ******************* STRATEGIE NATIONALE EN MATIERE D EDUCATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE **************************

Plus en détail

L3 Droit (Pau) / Liste de métiers

L3 Droit (Pau) / Liste de métiers L3 (Pau) / Liste de métiers Nombre de diplômés 519 Nombre de répondants 200 105 57 % 29 16 % 16 9 % 9 5 % 8 4 % 7 4 % 3 2 % 2 1 % 2 1 % Agriculture-agronomie-agroalimentaire 1 1 % Architecture-aménagement-urbanisme

Plus en détail

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE :

ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : JOURNÉES INTERNATIONALES D ÉTUDES D ENFANCE ET PARTAGE Les 20 et 21 novembre 2007 UNESCO, Paris ÉTHIQUE ET PROTECTION DE L ENFANCE : UN ENGAGEMENT COLLECTIF Plus d informations sur : www.colloque.enfance-et-partage.org

Plus en détail

Dakar (Sénégal), les 27 et 28 mai 2011 NOTE TECHNIQUE

Dakar (Sénégal), les 27 et 28 mai 2011 NOTE TECHNIQUE Conférence des bailleurs de fonds sur le projet régional du développement du tourisme dans un réseau de parcs et aires transfrontaliers en Afrique de l Ouest Dakar (Sénégal), les 27 et 28 mai 2011 I. Contexte

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René Palacin Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

LA FRANCOPHONIE PASSEPORT. www.francophonie.org

LA FRANCOPHONIE PASSEPORT. www.francophonie.org PASSEPORT * FRANCOPHONIE * 2013 * LA FRANCOPHONIE PASSEPORT www.francophonie.org LA FRANCOPHONIE 5 continents O P M P O N U 900 MILLIONS d'habitants L A T I O 13 % D I A N E L Produit par l Organisation

Plus en détail

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP Montréal Une initiative de la ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP MONTRÉAL L INITIATIVE LEADERSHIP MONTRÉAL, INITIÉE PAR LA CRÉ EN 2009, EST UN CARREFOUR INCLUSIF QUI VISE À ENRICHIR LES

Plus en détail

L action de la France au sein du Conseil des droits de l Homme

L action de la France au sein du Conseil des droits de l Homme La France candidate au Conseil des droits de l Homme UN Photo/Jean-Marc Ferré Les droits de l Homme font partie des valeurs fondatrices de la République française et de sa politique étrangère. C est dans

Plus en détail

Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015

Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015 Programme Cours Avancé sur la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS) Ecole de maintien de la paix (EMP) de Bamako 1-5 juin 2015 Description: La communauté internationale a progressivement mis l'accent

Plus en détail

PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION II. ENVIRONNEMENT OPERATIONNEL

PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION II. ENVIRONNEMENT OPERATIONNEL COMITE EXECUTIF DU PROGRAMME DU HAUT COMMISSAIRE Distr. Restreinte EC/54/SC/CRP.4 25 février 2004 COMITE PERMANENT FRANÇAIS 29 e réunion Original : ANGLAIS PREPARATION ET REPONSE D URGENCE I. INTRODUCTION

Plus en détail

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II,

A/RES/62/134. 8 Voir Documents officiels du Conseil économique et social, 2005, Supplément n o 3 (E/2005/23), chap. II, Nations Unies A/RES/62/134 Assemblée générale Distr. générale 7 février 2008 Soixante-deuxième session Point 63, a, de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur la base du rapport

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail