LIRE UN BULLETIN DE PAIE. Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LIRE UN BULLETIN DE PAIE. Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire?"

Transcription

1 LIRE UN BULLETIN DE PAIE Quels sont les différents éléments qui composent une fiche de paie, et comment les lire?

2 1. L' identification de votre employeur : raison sociale, adresse et convention collective - Raison sociale : nom commercial ou logo de votre entreprise suivi du nom de l'établissement ou du siège social, et de son adresse. - N NAF (ou APE) : ce code est attribué par l'insee en fonction de l'activité de votre entreprise. Il est constitué de 3 chiffres et d'une lettre d'après la Nomenclature d'activité Française (code NAF). - N SIRET : le numéro de SIRET (Système Informatique pour le Répertoire des sociétés et Etablissements) est attribué par l'insee. Cette immatriculation est constituée de 14 chiffres. Les 9 premiers, appelés SIREN, identifient votre entreprise. Les 5 derniers constituent un numéro de classement caractérisant votre établissement. - Convention collective : la convention collective est un accord national ou régional entre les partenaires sociaux pour une branche d'activité. Elle définit vos droits sociaux minimaux applicables dans votre entreprise. Lieu de paiement des cotisations assurances sociales : nom et adresse de l'organisme (URSSAF ou MSA) auprès duquel l'employeur verse les cotisations salariales et patronales, suivis du numéro de cotisant de votre établissement auprès de cet organisme. 2. Votre identification (nom, prénom, adresse, numéro de Sécurité sociale, matricule) et la période pour laquelle vous êtes payé - Date de paiement : date à laquelle vous êtes payé. - Période du / au : période pour laquelle vous êtes payé. Dans le cas d une embauche ou d un départ en cours de mois, vous trouverez vos dates d entrée et sortie correspondantes. - N de salarié : votre identification pour le traitement informatique de votre paie. - N Sécurité sociale : votre immatriculation à la Sécurité sociale ou à la Mutualité Sociale Agricole. Ce numéro, par exemple, , se décompose de la façon suivante : 2 : le code sexe (1 Homme 2 Femme) 72 : l année de naissance 06 : le mois de naissance 51 : le département de naissance (pour les personnes nées à l étranger ce numéro est 99) 230 : le numéro de la commune de naissance 105 : le numéro du registre de l état civil de la commune de naissance 17 : la clé unique de contrôle de votre immatriculation - DEST : codification informatique à usage interne à l entreprise. - Adresse : vos nom et adresse.

3 3. Une zone d'informations contractuelles et conventionnelles indiquant votre emploi, votre horaire de référence 3 types d informations contractuelles et conventionnelles : - Affectation / emploi : vos codes de rattachement à l entreprise, et le libellé de votre emploi. - Classification : votre position, échelon et coefficient utilisés dans l entreprise. - Horaire / éléments de salaire : la durée hebdomadaire, mensuelle ou annuelle de votre temps de travail ainsi que les éléments de rémunération. 4. Les éléments composant votre salaire brut, vos cotisations et celles payées par votre employeur Cette zone se décompose en 6 colonnes : COLONNE DESIGNATION Elle se décompose en 5 parties : Ligne Rémunération brute (1) : elle est constituée du salaire de base et, éventuellement, d'avantages en nature. Celui-ci peut être augmenté dans certains cas par des majorations d origines légales (heures supplémentaires, ) ou conventionnelles (prime d ancienneté, ) mais également par certains compléments (primes diverses, ). Il peut aussi diminuer en fonction des absences. Le montant total de cette rémunération brute sert de base au calcul des cotisations. On parle alors "d assiette" de cotisation. En règle générale, la rémunération brute est l assiette de référence pour le calcul des cotisations. Mais, dans certains cas, cette assiette est calculée sur un montant différent (apprentis, VRP, ). On parle alors d assiette forfaitaire ou réduite. Ligne Cotisations salariales (2) : il existe différentes rubriques de cotisations correspondant aux organismes collecteurs suivants : Sécurité sociale (URSSAF) : ces cotisations permettent le financement des prestations en cas de maladie, de veuvage et de retraite ainsi que les allocations familiales. Les URSSAF sont aussi chargées de recouvrer la CSG (Contribution Sociale Généralisée) ainsi que la CRDS (Contribution au Remboursement de la Dette Sociale). La CSG s est substituée en partie aux cotisations salariales d assurance maladie. Assedic : ces cotisations servent à financer les prestations de chômage et les garanties de salaire en cas de difficultés financières de l'employeur. Caisses de retraite complémentaires non-cadre (ARRCO) et cadre (AGIRC) : Ces cotisations permettent de financer les pensions des retraités en complément de celles versées par les régimes généraux ou spéciaux de Sécurité sociale.

4 Ligne Indemnités non soumises (3) : ce sont les sommes versées qui n augmentent pas le salaire net fiscal (salaire à déclarer à l administration fiscale) et qui ne sont pas soumises aux cotisations sociales (ex : remboursement de transport,...). Ligne Autres retenues (4) : ce sont les sommes qui ne sont pas déductibles du salaire net fiscal : pension alimentaire, remboursement de prêt, CSG non déductible, CRDS,... Ligne Cotisations patronales (5) : c'est la somme des cotisations exclusivement à la charge de l employeur. COLONNE NOMBRE OU BASE On peut y trouver : - des nombres d heures (heures supplémentaires,...) - des nombres de jours (congés-payés, titres restaurant,...) - des montants (base prime d ancienneté, base de cotisations,...) COLONNE TAUX OU POURCENTAGE On peut y trouver : - des taux (valeur horaire, journalière ou unitaire ou les taux de cotisations sociales) - des pourcentages (prime d ancienneté,...) COLONNE MONTANT A AJOUTER On y trouve le détail des montants dus au salarié (salaire, primes, indemnités,...). COLONNE MONTANT A DEDUIRE On y trouve le détail des montants à soustraire (absences, cotisations,...). COLONNE COTISATIONS PATRONALES On y trouve les montants des cotisations à la charge de l'employeur en fonction de la rémunération versée au salarié. 5. Le calendrier se réfère à la période pour laquelle sont collectées les informations variables sur votre temps de présence et d'absence C est le reflet de votre relevé d activité journalière. Certains évènements ou " incidents " y sont indiqués par un code dont le libellé figure sous le calendrier (jour férié, maladie, etc.).

5 6. Le total de votre salaire brut et de votre salaire net fiscal (montant que vous déclarez à l'administration fiscale) pour la période et les cumuls pour l'année. - Brut impôts : le montant "brut impôts" correspond à votre rémunération brute avant tous prélèvements sociaux. - Net fiscal : le montant "net fiscal" correspond au montant "brut impôts" diminué des cotisations salariales déductibles. Le net fiscal, cumulé sur l année, est le montant soumis à l impôt sur le revenu et devant être déclaré à l administration fiscale dans votre déclaration de revenus. 7. Votre montant perçu pour la période et le mode de règlement Le net à payer ( ) est le résultat du calcul suivant : (1) rémunération brute - (2) cotisations salariales + (3) indemnités non soumises - (4) autres retenues = net à payer Moyen de paiement : en règle générale, le paiement de votre salaire fait l'objet d'un chèque ou d'un virement. Il peut se faire en espèces dans la limite de euros. Sur la partie inférieure du cadre figure éventuellement votre domiciliation bancaire ou postale. 8. Deux cadres de messages éventuels, à caractère personnel ou collectif. Le cadre de gauche : ce cadre permet d éditer toutes sortes " d indicateurs ". Il s agit le plus souvent d informations sur la situation de certains de vos droits (par exemple : congés payés, RTT, repos compensateur, etc.). Le cadre de commentaires : cet emplacement permet à votre entreprise de vous communiquer des informations par de courts messages individuels ou collectifs.

Focus sur le bulletin de paye

Focus sur le bulletin de paye Dans la plupart des cas, le récipiendaire d un bulletin de paye ne consulte que le «bas de bulletin», notamment son «Net à Payer». Néophyte ou plus averti, voici comment décrypter par grands blocs ce document

Plus en détail

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION 1. Quels sont les modes de paiement du salaire? 2. Quelle est la méthode de calcul du salaire en cas d absence non rémunérée? 3. Comment est déterminé le salaire des salariés

Plus en détail

I. DELIVRANCE OBLIGATOIRE D UN BULLETIN DE PAIE II. FORME ET CONTENU DU BULLETIN DE PAIE III. SANCTION IV. CONSERVATION DU BULLETIN DE PAIE V

I. DELIVRANCE OBLIGATOIRE D UN BULLETIN DE PAIE II. FORME ET CONTENU DU BULLETIN DE PAIE III. SANCTION IV. CONSERVATION DU BULLETIN DE PAIE V BULLETIN DE PAIE 29/01/2015 L'employeur doit délivrer à chaque salarié un bulletin de paie lors du versement de la rémunération sans que l intéressé ait à le lui demander. Cette obligation s étend à toute

Plus en détail

Sage One Paie Le Bulletin de paie décrypté

Sage One Paie Le Bulletin de paie décrypté Sage One Paie Le Bulletin de paie décrypté Dans la plupart des cas, le récipiendaire d un bulletin de paye ne consulte que le «bas de bulletin», notamment son «Net à Payer». Néophyte ou plus averti, voici

Plus en détail

Le bulletin de salaire

Le bulletin de salaire Le bulletin de salaire Traitement brut, net à payer, total charges patronales Que signifient les indications portées sur le bulletin de salaire? A quoi correspondent les sommes déduites du salaire brut?

Plus en détail

LE BULLETIN DE PAIE QUESTIONS

LE BULLETIN DE PAIE QUESTIONS QUESTIONS Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon). 1. Quand doit-on avoir un bulletin de paie? 2. Combien

Plus en détail

Chapitre 05 Le personnel et les organismes sociaux

Chapitre 05 Le personnel et les organismes sociaux Chapitre 05 Le personnel et les organismes sociaux Introduction Ce chapitre a pour objectif d appréhender les composantes d un bulletin de paie : salaire de base, heures supplémentaires, primes. L élève

Plus en détail

salaires et rémunérations

salaires et rémunérations salaires et rémunérations professionnel libre apolitique pragmatique Des femmes et des hommes au service de leurs collègues professionnel Le salaire fixe Il constitue l élément principal de la rémunération.

Plus en détail

Comptabilité approfondie de la paie

Comptabilité approfondie de la paie Comptabilité approfondie de la paie Chapitre 1 Bulletin de paie (Présentation générale de la paie méthodologie des calculs (bulletins «non cadre» - bulletins «cadre» - cotisations et autres charges ; bulletins

Plus en détail

Chapitre 7 : Le Bulletin de paie Introduction

Chapitre 7 : Le Bulletin de paie Introduction Chapitre 7 : Le Bulletin de paie Introduction I. Identification des parties II. Calcul & éléments du salaire brut III. Les cotisations et contributions IV. Le salaire net Introduction Délivrance obligatoire

Plus en détail

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant :

BULLETIN DE SALAIRE. Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : BULLETIN DE SALAIRE Quelles sont les mentions obligatoires? Apparaissent obligatoirement sur le bulletin de paie les informations concernant : l employeur (nom, adresse, numéro d immatriculation, code

Plus en détail

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de : service public www.mlbs.fr Thème 3 LA REMUNERATION

Fiche tirée de sites officiels du ministère de l emploi et de : service public www.mlbs.fr Thème 3 LA REMUNERATION Thème 3 LA REMUNERATION Comment le salaire est-il fixé? Généralement déterminé en fonction de la qualification du salarié et de l emploi occupé, le salaire peut être calculé : au temps, en fonction de

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 18 : LES CHARGES DE PERSONNEL

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 18 : LES CHARGES DE PERSONNEL 1. LES CHARGES DE PERSONNEL COMPTABILITE GENERALE ETAPE 18 : LES CHARGES DE PERSONNEL Les charges de personnel représentent généralement une part importante des charges d exploitation. Elles comprennent

Plus en détail

La paie. A. Valeur de l indice 100 : 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT 3. SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITE- MENT

La paie. A. Valeur de l indice 100 : 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT 3. SUPPLÉMENT FAMILIAL DE TRAITE- MENT La paie C a l c u l d e s é l é m e n t s d e l a r é m u n é r a t i o n p r i n c i p a l e 1. LE TRAITEMENT INDICIAIRE DE L AGENT Il est fixé en fonction du grade de l agent et de l échelon auquel il

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE 1- LE BULLETIN DE PAIE Document 1 : les mentions obligatoires du bulletin de paie Un bulletin de paie doit comporter les mentions obligatoires suivantes : - nom et adresse

Plus en détail

LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR

LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR LOI TEPA : HEURES SUPPLEMENTAIRES TOUT CE QU IL VOUS FAUT SAVOIR Conditions d application du dispositif de réduction et de déduction des cotisations de sécurité sociale : Doit on appliquer un taux de majoration

Plus en détail

EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS. Catégorie : viticulture DISPOSITIF CONTRAT VENDANGES

EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS. Catégorie : viticulture DISPOSITIF CONTRAT VENDANGES Sèvres-Vienne EMPLOYEUR DE SALARIES SAISONNIERS Catégorie : viticulture DISPOSITIF CONTRAT VENDANGES Vous avez opté pour le dispositif simplifié de déclaration des saisonniers qui vous permet de réaliser

Plus en détail

Heures supplémentaires/complémentaires ce qui change au 1 er octobre 2007

Heures supplémentaires/complémentaires ce qui change au 1 er octobre 2007 Heures supplémentaires/complémentaires ce qui change au 1 er octobre 2007 1. Le cadre législatif : - champ d application - définition des heures supplémentaires et complémentaires - durée légale et maximale

Plus en détail

SOMMAIRE. Inspection du travail des transports. F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement...

SOMMAIRE. Inspection du travail des transports. F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement... Inspection du travail des transports SOMMAIRE F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement... 4 ZOOM TRANSPORT 1 Quelles sont les mentions figurant sur un document

Plus en détail

CHARGES SOCIALES 2015

CHARGES SOCIALES 2015 CHARGES SOCIALES 2015 Plafond sécurité sociale Plafond de sécurité sociale Périodicité 2015 Année 38 040 Trimestre 9 510 Mois 3 170 Quinzaine 1 585 Semaine 732 Jour 174 Heure 24 (1) 1 24 pour une durée

Plus en détail

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES

LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES I MAJ.06-2016 SOMMAIRE A - DÉTERMINATION DU SALAIRE LIBERTÉ CONTRACTUELLE ET SES LIMITES Principe : la libre fixation du salaire Respect du SMIC Fixation du SMIC Respect du minimum conventionnel Rémunération

Plus en détail

Newsletter Sociale Février 2016

Newsletter Sociale Février 2016 Newsletter Sociale Février 2016 Indemnité kilométrique vélo : mise en place Possibilité de prendre en charge les frais de déplacement à vélo de vos salariés entre leur résidence habituelle et leur lieu

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES

HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES N 123 SOCIAL n 47 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le ISSN 1769-4000 HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES L essentiel La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur

Plus en détail

Guide d utilisation DADS-U C.BATI

Guide d utilisation DADS-U C.BATI Guide d utilisation DADS-U C.BATI Ce guide est destiné à vous aider à effectuer la mise en place de la nouvelle norme DADS-U. Nous vous demandons de le lire attentivement et de bien suivre toutes les procédures

Plus en détail

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires

«Travailler plus pour gagner plus» : modalités pratiques des dispositions sur les heures supplémentaires SYNTHESE Social Textes et références Loi n 2007-1233 du 21 août 2007 (JO 22 août) en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat (article 1) Décret n 2007-1380 du 24 septembre 2007 (JO 25 septembre)

Plus en détail

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent

Les RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES de la Haute-Garonne vous informent REMUNERATION DES ASSISTANTES MATERNELLES Montant Brut Net SMIC horaire 9 (au 01/01/11) Montant minimum du salaire de base pour une journée d accueil de 8 heures: SMIC x 2,25 h (fixé par la loi de 1992)

Plus en détail

La rémunération Activités pour l élève

La rémunération Activités pour l élève La rémunération Activités pour l élève 1 - Les éléments de la rémunération Document 1 : Les éléments fixes et variables de la rémunération La rémunération est l ensemble des sommes versées au salarié.

Plus en détail

Avantages en nature et frais professionnels

Avantages en nature et frais professionnels Pégase 3 Avantages en nature et frais professionnels Dernière révision le 08/01/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Définitions...4 Les avantages en nature... 4 Les frais professionnels

Plus en détail

Manuel d utilisation. www.francepaye.fr

Manuel d utilisation. www.francepaye.fr Manuel d utilisation www.francepaye.fr Version Novembre 2010 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. LA «FICHE ENTREPRISE»... 3 1.1 Données générales (page 1/3)... 3 1.2 Organismes sociaux et données liées avec la paye

Plus en détail

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR

ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR ASSURANCE COMPLEMENTAIRE PREVOYANCE DES SALARIES NON CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE RELEVANT DE L ACCORD NATIONAL DU 10 JUIN 2008 GUIDE EMPLOYEUR Janvier 2014 Votre site dédié: www.anips.fr Votre plate

Plus en détail

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE

ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ÉTABLIR UN BULLETIN DE SALAIRE ATTENTION Cette fiche est du niveau BEP : - elle ne traite que des cas de salariés mensualisés; - elle ne traite pas les problèmes de réductions de cotisations de la loi

Plus en détail

Daniel RABATEL PRATIQUE DE LA PAIE. Sixième édition. Éditions d Organisation, 1989-1994 - 1997-1999 - 2002-2004 ISBN : 2-7081-3068-4

Daniel RABATEL PRATIQUE DE LA PAIE. Sixième édition. Éditions d Organisation, 1989-1994 - 1997-1999 - 2002-2004 ISBN : 2-7081-3068-4 Daniel RABATEL PRATIQUE DE LA PAIE Sixième édition, 1989-1994 - 1997-1999 - 2002-2004 ISBN : 2-7081-3068-4 Table des matières INTRODUCTION... 11 PREMIÈRE PARTIE : LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS DES BASES DE

Plus en détail

30 jours. Sommaire. N 202 janvier 2014. L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex

30 jours. Sommaire. N 202 janvier 2014. L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex N 202 janvier 2014 30 jours L actualité de la gestion des salariés en France sélectionnée par le Secrétariat Social Securex Chers clients, Parce qu il n existe pas de résultat sans effort, nous mettons

Plus en détail

DROIT DU TRAVAIL. Cours Environnement d Entreprise LES CONTRATS DE TRAVAIL LA PERIODE D ESSAI LES STAGES LE SALAIRE LES CONVENTIONS COLLECTIVES

DROIT DU TRAVAIL. Cours Environnement d Entreprise LES CONTRATS DE TRAVAIL LA PERIODE D ESSAI LES STAGES LE SALAIRE LES CONVENTIONS COLLECTIVES 1 ENVIRONNEMENT D ENTREPRISE DROIT DU TRAVAIL LES CONTRATS DE TRAVAIL LA PERIODE D ESSAI LES STAGES LE SALAIRE LES CONVENTIONS COLLECTIVES Université Lyon I - Patrick Monassier Cours Environnement d Entreprise

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002

NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002 NOTE D INFORMATION 2002/01 Du 09 janvier 2002 I. Charges sur salaires au 01/01/2002. A. Sécurité sociale 1) Taux et plafond Mis à part les cotisations d accidents du travail, dont le taux est révisé annuellement,

Plus en détail

Les textes applicables

Les textes applicables REGINE FERRERE PRESIDENTE DE LA CNEP FRANTZ LALLEMENT PRESIDENT DE L UPB Les salaires minimaux applicables au 1 er janvier 2013 pour le personnel des entreprises d esthétique cosmétique relevant de la

Plus en détail

P2C06 La re alisation de la paye

P2C06 La re alisation de la paye I. L organisation de la paye P2C06 La re alisation de la paye La paye s effectue chaque mois selon un calendrier strict à définir. Si la paye doit être versée le dernier jour du mois, toutes les opérations

Plus en détail

Calculer la réduction Fillon

Calculer la réduction Fillon Calculer les exonérations de charges Calculer la réduction Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à cette fiche actualisée

Plus en détail

Prime exceptionnelle de 1000 euros

Prime exceptionnelle de 1000 euros Pégase 3 Prime exceptionnelle de 1000 euros Dernière révision le 21/02/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe... 4 Types d accords visés... 4 Salariés bénéficiaires... 4

Plus en détail

Nouveautés au 1er janvier 2015

Nouveautés au 1er janvier 2015 Nouveautés au 1er janvier 2015 Urssaf.fr vous propose une présentation générale des principales dispositions de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 *, de la loi de finances pour 2015**

Plus en détail

Compte rendu de la réunion d information du 2 avril 2011 Salaires et fiche de paie : ce qu il faut savoir!

Compte rendu de la réunion d information du 2 avril 2011 Salaires et fiche de paie : ce qu il faut savoir! Compte rendu de la réunion d information du 2 avril 2011 Salaires et fiche de paie : ce qu il faut savoir! Intervenante : Marie-Thérèse DUFOUR, inspectrice du travail retraitée, syndicaliste (SUD Travail),

Plus en détail

Les heures supplémentaires - nouvelles dispositions -

Les heures supplémentaires - nouvelles dispositions - Les heures supplémentaires - nouvelles dispositions - À compter du 1er octobre 2007, la rémunération des heures supplémentaires ou complémentaires est exonérée d impôt sur le revenu et donne droit, sous

Plus en détail

SOMMAIRE. Qui cotise? Pourquoi cotiser? Quelles cotisations? Combien de points? Comment obtenir des points? Mes droits sont-ils préservés?

SOMMAIRE. Qui cotise? Pourquoi cotiser? Quelles cotisations? Combien de points? Comment obtenir des points? Mes droits sont-ils préservés? SOMMAIRE Qui cotise? Pourquoi cotiser? Quelles cotisations? Combien de points? Comment obtenir des points? Mes droits sont-ils préservés? QUI COTISE? Au régime Arrco Tous les salariés du secteur privé

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées. Bulletin de salaire

Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées. Bulletin de salaire Syndicat CGT du Centre Hospitalier Comminges-Pyrénées Bulletin de salaire De nombreux agents de la fonction publique hospitalière ont des difficultés pour lire et comprendre leur fiche de paie mensuelle.

Plus en détail

Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité

Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique, Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la

Plus en détail

PARAMETRAGE PAIE SAGE 2015

PARAMETRAGE PAIE SAGE 2015 PARAMETRAGE PAIE SAGE 2015 AVANT DE METTRE EN PLACE LE PARAMETRAGE IL EST INDISPENSABLE DE FAIRE UNE SAUVEGARDE. 1/ SMIC 2/ PLAFOND DE SECURITE SOCIALE 3/ MINIMUM GARANTI 4/ COTISATION URSSAF VIEILLESSE

Plus en détail

1SOMMAIRE. 1. Les trois conventions collectives concernant les salariés du particulier employeur 14 2. Embaucher un salarié 16

1SOMMAIRE. 1. Les trois conventions collectives concernant les salariés du particulier employeur 14 2. Embaucher un salarié 16 1SOMMAIRE PRÉFACE 11 CHAPITRE 1. DEVENIR PARTICULIER EMPLOYEUR 13 1. Les trois conventions collectives concernant les salariés du particulier employeur 14 2. Embaucher un salarié 16 L embauche directe

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Sources et méthodes. Déclaration annuelle de données sociales (DADS)

Sources et méthodes. Déclaration annuelle de données sociales (DADS) Sources et méthodes Déclaration annuelle de données sociales (DADS) Les déclarations annuelles de données sociales (DADS), formalité administrative obligatoire pour toute entreprise employant des salariés,

Plus en détail

Le Contrat d Apprentissage

Le Contrat d Apprentissage Le Contrat d Apprentissage Dans le cadre des mesures d'exonération en faveur de l'emploi vous pouvez embaucher, un jeune sous certaines conditions avec un contrat d'apprentissage. Quel contrat? Le contrat

Plus en détail

La déclaration préremplie 2013

La déclaration préremplie 2013 La déclaration préremplie 2013 Ce qu il faut savoir sur le préremplissage des revenus D où proviennent les données préremplies sur votre déclaration? Les données indiquées sur votre déclaration de revenus

Plus en détail

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I.

Fiche Produit : Article 83 du C.G.I. LE CONTRAT DE RETRAITE À COTISATIONS DÉFINIES(ART. 83 DU C.G.I) Il s agit d un contrat collectif d assurance retraite par capitalisation à adhésion obligatoire souscrit par l entreprise en faveur de l

Plus en détail

Personnes concernées. Collaborateurs de service paie. Gestionnaires ou membres des services du personnel. Objectifs

Personnes concernées. Collaborateurs de service paie. Gestionnaires ou membres des services du personnel. Objectifs PAIE ET COTISATIONS Personnes concernées Collaborateurs de service paie. Gestionnaires ou membres des services du personnel. Objectifs Acquérir les techniques permettant l établissement des bulletins de

Plus en détail

Guide pratique de l employeur

Guide pratique de l employeur PRÉVOYANCE Guide pratique de l employeur Accords régionaux de prévoyance du 24 septembre 2009 visant les salariés non-cadres des Exploitations de Pépinières et d Horticulture de la région Midi-Pyrénées

Plus en détail

Protection sociale créateur : comment ça marche? Février 2008

Protection sociale créateur : comment ça marche? Février 2008 Protection sociale créateur : comment ça marche? Salon des entrepreneurs - Paris 4 & 5 février 2015 Au programme... / votre projet d entreprise / du projet à la création / votre protection sociale artisans

Plus en détail

1. Gérer la paie (p. 5)

1. Gérer la paie (p. 5) 1. Gérer la paie (p. 5) Exercice 1 (p. 5) Calculer le salaire brut 1. Calculez les heures supplémentaires de M. Beaudrond (annexe 2). Relevé des heures pour Beaudrond Mathieu du mois de mars N Semaine

Plus en détail

EPARGNE SALARIALE ASSURANCE DROIT DU DIRIGEANTS

EPARGNE SALARIALE ASSURANCE DROIT DU DIRIGEANTS repères d experts LA LETTRE D INFORMATION AUX EXPERTS COMPTABLES NUMÉRO 9 / MARS-AVRIL 2012 à la une DÉCRET N 2012-25 DU 9 JANVIER 2012 RELATIF AU CARACTÈRE COLLECTIF ET OBLIGATOIRE DES GARANTIES DE PROTECTION

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4

AVANTAGES EN NATURE 4 AVANTAGE EN NATURE REPAS 4 TITRES - RESTAURANT 4 AVANTAGE EN NATURE LOGEMENT (EVALUE FORFAITAIREMENT) 4 LETTRE D ACTUALITE SOCIALE GROUP S MANAGEMENT SERVICES DONNEES ET CHIFFRES CLES POUR 2015 SOCIAL : GENERALITES ET ELEMENTS DE COTISATIONS 2 SMIC ET MINIMUM GARANTI 2 PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE 2 FORFAIT

Plus en détail

LA PREVOYANCE AU SEIN DE LA BRANCHE FORMATION

LA PREVOYANCE AU SEIN DE LA BRANCHE FORMATION LA PREVOYANCE AU SEIN DE LA BRANCHE FORMATION Un acquis pour les salariés couverts par une convention collective Obligation d information des salariés Selon l'article 12 de la loi Evin du 31 décembre 1989,

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : REGIME DE L EXONÉRATION SOCIALE ET FISCALE

HEURES SUPPLEMENTAIRES : REGIME DE L EXONÉRATION SOCIALE ET FISCALE DATE D EFFET : 1er OCTOBRE 2007 HEURES SUPPLEMENTAIRES : REGIME DE L EXONÉRATION SOCIALE ET FISCALE TEXTES DE REFERENCE : Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir

Plus en détail

ABI BTS AG DEFIMOD. Utilisation des Logiciels CIEL PAIE, CIEL COMPTA et MICROSOFT WORD

ABI BTS AG DEFIMOD. Utilisation des Logiciels CIEL PAIE, CIEL COMPTA et MICROSOFT WORD ABI BTS AG DEFIMOD Utilisation des Logiciels CIEL PAIE, CIEL COMPTA et MICROSOFT WORD 1 Contexte général Vous avez été embauché en tant qu Assistant de Gestion PME-PMI au sein de l entreprise DEFIMOD SARL

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 COMPRENDRE VOTRE OBLIGATION DE MISE EN PLACE DE LA GARANTIE FRAIS DE SANTE DANS 3 4 VOTRE ENTREPRISE 2 5 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation

Plus en détail

CIRCULAIRE CDG90 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES

CIRCULAIRE CDG90 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES CIRCULAIRE CDG90 13/08 MODALITÉS DES EXONÉRATIONS D IMPÔTS ET DE COTISATIONS SALARIALES SUR LES HEURES SUPPLÉMENTAIRES! Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives

Plus en détail

Axe Informatique. Mise en place des frais de santé. Experts Solutions SAGE depuis 25 ans

Axe Informatique. Mise en place des frais de santé. Experts Solutions SAGE depuis 25 ans Mise en place des frais de santé Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 25 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance AXE Mise en place des frais de santé

Plus en détail

Le régime d assurance chômage des intermittents

Le régime d assurance chômage des intermittents Pégase 3 Le régime d assurance chômage des intermittents Dernière révision le 24/04/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...3 Calcul du plafond...3 Régime classique... 3

Plus en détail

Qu est-ce que la DADS? Comment envoyer la déclaration? DADS 2008 Page 1

Qu est-ce que la DADS? Comment envoyer la déclaration? DADS 2008 Page 1 Qu est-ce que la DADS? DADS 2008 Page 1 La déclaration des données sociales La déclaration annuelle des données sociales (DADS) est une déclaration qui regroupe les rémunérations versées aux personnels

Plus en détail

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

Cegid Business Paie. Mise à jour plan de paie 01/01/2012. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Cegid Business Paie Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Mise à jour plan de paie 01/01/2012 Sommaire 1. NOUVELLES VALEURS AU 1 ER JANVIER 2012...4 Eléments

Plus en détail

Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur l'option Comptabilité et finances

Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur l'option Comptabilité et finances Concours externe de secrétaire administratif de classe normale de l'intérieur et de l'outre mer Région Rhône-Alpes Session 2013 Epreuve n 2 : Série de six à neuf questions à réponse courte portant sur

Plus en détail

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU

[ Particulier employeur ] La Paje. Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU [ Particulier employeur ] La Paje Prestation d accueil du jeune enfant À JOUR AU 1 er janvier 2010 Vous bénéficiez, pour votre enfant né ou adopté à partir du 1 er janvier 2004 *, de la Prestation d accueil

Plus en détail

Actions de formation et accompagnement Services à la personne. Catalogue 2010

Actions de formation et accompagnement Services à la personne. Catalogue 2010 Actions de formation et accompagnement Services à la personne Catalogue 2010 Actions de Formation Juridique Le Contrat de travail Maîtriser la paie, sa préparation, être en capacité de préparer les déclarations

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 13 juin 2013 fixant les données de la déclaration sociale nominative relative aux salariés relevant

Plus en détail

Heures supplémentaires. et complémentaires

Heures supplémentaires. et complémentaires n 164 - octobre 2007 Associations Régionales Agréées de l union des Professions Libérales, à l initiative de l UNAPL FISCAL/SOCIAL Nouveau régime fiscal et social des heures supplémentaires Heures supplémentaires

Plus en détail

BAC PRO. Bac Pro Tertiaires - Toutes formations ADP PAIE. Gestion du personnel - Paie. Jean-Claude MONNOT Thierry PORTERAT Dominique VASSAL

BAC PRO. Bac Pro Tertiaires - Toutes formations ADP PAIE. Gestion du personnel - Paie. Jean-Claude MONNOT Thierry PORTERAT Dominique VASSAL BAC PRO Bac Pro Tertiaires - Toutes formations ADP PAIE Gestion du personnel - Paie Jean-Claude MONNOT Thierry PORTERAT Dominique VASSAL DOSSIER 1 La rémunération THÈMES Bulletin de paie Présentation et

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX DE LA PAIE DES SALARIES INTERIMAIRES

LES FONDAMENTAUX DE LA PAIE DES SALARIES INTERIMAIRES v230714-nm LES FONDAMENTAUX DE LA PAIE DES SALARIES INTERIMAIRES OBJECTIF FINAL Etre capable de répondre aux interrogations de salariés intérimaires à la lecture de leurs bulletins de paie OBJECTIFS PEDAGOGIQUES

Plus en détail

Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction

Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction Fiche n 2 Mode de calcul de la réduction La réduction est au plus égale à 26 % de la rémunération, maximum obtenu au niveau du salaire minimum de croissance. Ce taux d exonération décroît ensuite pour

Plus en détail

Les cotisations «cadre» sur le bulletin de paie (salaire charnière ou garantie

Les cotisations «cadre» sur le bulletin de paie (salaire charnière ou garantie Cas général Les cotisations «cadre» sur le bulletin de paie (salaire charnière ou garantie minimale de points - GMP) Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le moteur de recherche du

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

P2C02 Le recrutement des salarie s

P2C02 Le recrutement des salarie s I. Le contrat de travail P2C02 Le recrutement des salarie s A. Les contraintes légales - Age minimum : 16 ans - Les handicapés ont une priorité d embauche dans les entreprises de plus de 20 salariés (à

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015 Les salaires minima applicables à compter du 1 er novembre 2015 CCN n 3241 En résumé : L avenant n 22 sur les salaires minima signé le 16 avril 2015 est applicable à partir du 1 er novembre 2015, pour

Plus en détail

COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement

COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement COMMENT DECLARER ET PAYER LA CSG ET LA CRDS due au titre de l'abondement Après chaque versement, un état récapitulatif mensuel est adressé. Il informe sur les opérations d Epargne Salariale réalisées au

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Nouveautés légales Janvier 2011

NOTE D INFORMATION. Nouveautés légales Janvier 2011 NOTE D INFORMATION Objet : Modification du plan de paie Nouveautés légales Janvier 2011 MODIFICATION DU PLAFOND DE LA SECURITE SOCIALE Arrêté du 28 novembre 2010 http//legifrance.gouv.fr/jopdf/common/jo_pdf.jsp?numjo=0&datejo=20101128&numtexte=14&pagedebut=21165&

Plus en détail

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant

J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant Accueil du jeune enfant Montants en vigueur du 1 er avril 2012 au 31 mars 2013 J attends un enfant, je garde ou je fais garder mon enfant J attends un enfant La prime à la naissance dans le cadre de la

Plus en détail

CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI SERVICE CIVIL VOLONTAIRE

CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI SERVICE CIVIL VOLONTAIRE CONTRAT D ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI SERVICE CIVIL VOLONTAIRE CONVENTION ENTRE L ÉTAT ET L EMPLOYEUR Article L 322-4-7 du Code du Travail Cachet de l ALE La loi 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l informatique,

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 1. Le créateur d entreprise

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS. n o 1. Le créateur d entreprise GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO L ESSENTIEL EN QUATRE POINTS n o 1 Guide entreprises Le créateur d entreprise Sommaire La retraite, en bref... 3 Points clés... 4 Points de repères... 8 Points

Plus en détail

L essentiel. du Chèque emploi service universel. vous êtes déclaré auprès du Cncesu : Salarié du particulier employeur,

L essentiel. du Chèque emploi service universel. vous êtes déclaré auprès du Cncesu : Salarié du particulier employeur, L essentiel du Chèque emploi service universel Salarié du particulier employeur, vous êtes déclaré auprès du Cncesu : Le Chèque emploi service universel est destiné à faciliter le paiement et la déclaration

Plus en détail

Prenez le temps d anticiper

Prenez le temps d anticiper Prenez le temps d anticiper L IFC : UNE OBLIGATION LÉGALE Selon l article 122-14-13 du code du travail, lors du départ à la retraite d un de vos salariés, vous devez lui verser une indemnité exclusivement

Plus en détail

La comptabilisation d la paye et des charg sociales

La comptabilisation d la paye et des charg sociales La comptabilisation d la paye et des charg sociales Plan Les documents utilisés pour la paye Les étapes d enregistrement de la paye et des charges sociales : 1) Versement éventuel d un acompte au salarié

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2004-059

LETTRE CIRCULAIRE N 2004-059 PARIS, le 16/02/2004 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2004-059 OBJET : La Prestation d'accueil du Jeune Enfant - la PAJE - Mise en place du complément

Plus en détail

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007.

La lettre du. La Réforme des Heures Supplémentaires. La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. La lettre du N 6 Décembre 2007 La Réforme des Heures Supplémentaires La réforme des heures supplémentaires est entrée en vigueur le 1 er octobre 2007. Elle prévoit : Pour le salarié : une réduction des

Plus en détail

Notice : Cotisations Enseignement privé hors contrat

Notice : Cotisations Enseignement privé hors contrat Notice : Cotisations Enseignement privé hors contrat Par accord collectif en date du 10 mai 2012, la branche professionnelle de l'enseignement privé hors contrat a désigné Actalians en qualité d'opca de

Plus en détail

Salaire apprenti dans le secteur de l entretien et de la propreté

Salaire apprenti dans le secteur de l entretien et de la propreté Salaire apprenti dans le secteur de l entretien et de la propreté La FEP, Fédération des entreprises de propreté et services associés, précise les règles actuellement applicables en matière de rémunération

Plus en détail

CONCLUSION DU CONTRAT DE TRAVAIL

CONCLUSION DU CONTRAT DE TRAVAIL Introduction Abordée sous la forme de questions-réponses, cette synthèse a pour objet d éclairer les salariés des hôtels, cafés, restaurants sur les principales dispositions prévues par leur convention

Plus en détail

LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE

LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE LA LETTRE JURIDIQUE ET FISCALE N 165 5 aout 2014 SOMMAIRE P. 1 et 2 p.2 Projet de loi de financement rectificatif de la sécurité sociale pour 2014 Suppression de la règlementation relative aux sommes versées

Plus en détail

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE

MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE MODELE DE CONTRAT DE TRAVAIL A DUREE INDETERMINEE (article 4 de la CCN) ENTRE L EMPLOYEUR : Monsieur, Madame, Melle : Nom... Prénom :... Adresse :... En qualité de (père, mère, tuteur ou autre) :... Téléphone

Plus en détail

SOMMAIRE. Le cadre juridique Fiche 1 Le cadre juridique de la paye... 6

SOMMAIRE. Le cadre juridique Fiche 1 Le cadre juridique de la paye... 6 SOMMAIRE Le cadre juridique Fiche 1 Le cadre juridique de la paye... 6 La durée du travail Fiche 2 La durée légale du travail... 8 Fiche 3 Le travail du dimanche... 10 Fiche 4 Les heures supplémentaires...

Plus en détail

Pas-à-pas, faire une fiche de paie (intermittent du spectacle)

Pas-à-pas, faire une fiche de paie (intermittent du spectacle) Pas-à-pas, faire une fiche de paie (intermittent du spectacle) À l'origine de ce pas-à-pas, une formation sur le tableur à destination d'intermittents du spectacle. Il s'agit avant tout d'un document pédagogique

Plus en détail

SEIEMO. Titre Emploi Simplifié Agricole

SEIEMO. Titre Emploi Simplifié Agricole SEIEMO Serveur d'echanges Informatisés avec les Employeurs de Main d'oeuvre Titre Emploi Simplifié Agricole Application TESAEMP Notice de présentation NOUVEAUTES de la version 4.60 (en rouge dans ce manuel)

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2004-035

LETTRE CIRCULAIRE N 2004-035 PARIS, le 04/02/2004 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2004-035 OBJET : Diffusion de la déclaration nominative trimestrielle simplifiée d'assistantes

Plus en détail