Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital?"

Transcription

1 Conférence AROMED du 23 septembre 2015 Planification de la retraite et caisse de pension: Rente ou capital? Par Jean-Marc Morier Conseiller en planification patrimoniale ROUTE DE BERNE 52, CP 128, 1000 LAUSANNE 10 TEL FAX

2 Projets, passions, rêves 2

3 Questions typiques sur la retraite Quelques exemples de questions issues de la pratique AVS A combien s élèvera ma rente? Que se passe-t-il lors d une retraite anticipée? Quelle sont les conséquences lors d une lacune de cotisation? Fiscalité Comment évoluera ma situation fiscale à la retraite? Comment puis-je économiser vis-à-vis des impôts? A combien se monte l impôt sur les capitaux provenant des 2 e et 3 e piliers? Caisse de pension Dois-je prendre la rente ou le capital? Quand un rachat en vaut-il la peine? Quelle sont les effets du taux d intérêt et du taux de conversion? Immeubles / Hypothèque Dois-je amortir mon hypothèque? Quelle stratégie hypothécaire? Comment calculer le rendement du bien? Revenus/ fortune Ma fortune est-elle suffisante? Comment modifier mes recettes et mes dépenses? Quelle stratégie de placement mettre en place pour assurer mon revenu? Transmission du patrimoine Comment privilégier certains héritiers? Quand dois-je me soucier de ma succession? Puis-je faire une donation? 3

4 Bases de réflexion Age de la retraite : - anticipée, progressive, partielle, différée? Contexte privé/familial Etat civil Situation financière Montant du 2 e pilier Etat de santé Besoin de sécurité Prévoyance en faveur des survivants Projets d acquisition, hobbies, etc Qu est ce qui prime? 4

5 Qu est-ce qui est important pour vous?... Critères / Priorités Revenus sûrs Risque de longue vie Sécurité du partenaire Gestion simple Descendants Flexibilité Rentabilité Protection contre l inflation Optimisation fiscale Réserve pour la santé 5

6 Situation privée Structure de la cellule familiale : Etat civil Remariage Concubinage Famille recomposée Enfants : 2 générations? Ressources à mobiliser en faveur du nouveau partenaire? Lieu du domicile principal : déménagement? 6

7 Situation financière De quel revenus vais-je disposer? Etablir un budget des recettes et des dépenses Charges fixes = revenus fixes Déterminez les objectifs en termes de : Maintien du niveau de vie ou du «Niveau de bien-être» 7

8 Patrimoine Fortune privée / commerciale Fortune libre / réservée Immobilier Placements Capacité et propension au risque Dettes 8

9 Aspects fiscaux Evolution de la charge fiscale à la retraite Projections attention!... elle ne va pas forcément diminuer Exploiter toutes les possibilités d optimisation fiscales Cabinet : imposition du bénéfice de liquidation 9

10 Protection et transmission du patrimoine Survenance d une incapacité de discernement Etat civil - Régime matrimonial Acquêts - Biens propres Héritiers légaux, réservataires et non-apparentés Prévoir 3 ans de veuvage pour les épouses selon les statistiques actuelles d espérance de vie Outils : - Mandat pour cause d inaptitude - Contrat de mariage - Testament - Pacte successoral - etc 10

11 Rente ou capital: critères de comparaison Versement en rentes Versement en capital Sécurité Haute Dépend de la stratégie de placement Flexibilité Aucune Grande Niveau de revenu Dépend du taux de conversion Dépend de la capacité au risque Impôts : et de la stratégie d investissement Avoir/Capital Revenu Aucun Rente imposable à 100% impôt fédéral et cantonal Imposition unique de 4-14 % (VD) Rendement du capital imposé entre 0 et 100% selon stratégie de placement Fortune Aucun Capital imposable Ajustement inflation Aucun Position du conjoint au décès Survivants Aucun droit 1 A choix chez AROMED 1 Selon règles légales 2 Si conjoint favorisé selon droit matrimonial 60% de la rente vieillesse 1 A choix chez AROMED Selon stratégie d investissement 100% de la fortune restante et de son rendement 2 Possibilité d avantager certains héritiers selon droit matrimonial et successoral 11

12 Rente ou capital? La réponse à cette question n est pas simple, il n en existe pas de toute faite Avantages : Inconvénients : Généralement choisi si : Versement en rentes Revenu régulier et garanti à vie Ne requiert aucune connaissance ni aucune expérience en matière de placements Ne requiert aucun suivi Pas d impôt fortune Décision irrévocable Pas de préservation du patrimoine Assurés mariés Assurés en bonne santé Avoir < CHF Assurés sans expérience des placements Taux de conversion élevé Versement en capital Indépendance financière Préservation du patrimoine (solde du capital) Requiert connaissances, expérience, planification et suivi des placements Risque de pertes du capital Impôt fortune Assurés non-mariés Assurés avec santé précaire Avoir > CHF Assurés expérimentés en matière d investissements Faible taux de conversion A conseiller : Solutions mixtes pour couples si tous deux affiliés à une CP 12

13 Comment prendre la bonne décision? 1. Faire établir une planification financière 2. Une fois établie, compléter avec une planification patrimoniale 3. Mettre en place les mesures conseillées 4. Effectuer un suivi régulier et corriger les mesures en cas de changements de situation 13

14 Paramètres importants pour la planification de la retraite Paramètre Explications Importance Inflation Inflation annuelle moyenne En raison de la planification à long terme, de petits taux d inflation s ajoutent aussi aux grandes modifications de valeur Espérance de vie restante Taux d intérêts Rendement des actions Impôts Sécurité des rentes Âge final (selon moyenne statistique) Indication de la période minimale de personnes d'un certain de calcul prévisionnel groupe d'âge Rendement moyen à long terme des titres à taux fixes en francs suisses Moyenne des mouvements de prix à long terme des actions, y compris les distributions de dividendes Charge fiscale moyenne des revenus, avoirs et transferts d avoirs S'assurer du montant et de la durée des rentes promises Influence le niveau du revenu à la retraite Influence le niveau de la fortune et la marge de manoeuvre pour la consommation de réserves Influence le revenu disponible en tant que gros poste de dépenses Donne des éclaircissements sur la fiabilité des recettes provenant de rentes 14

15 Rente vs Capital 19 15

16 Que faire avec le capital de ma caisse de pension? Rente, capital ou forme mixte? Comparaison paiement en rentes, retrait en capital et alternative (état ) Bases de calcul/hypothèses : Couple, H 65 F 64, réformé, plus d'enfant à charge Domicile fiscal : Lausanne Revenu imposable identique pour Confédération, Canton et Commune Avoir de vieillesse de la CP AROMED lors du départ à la retraite : CHF 800' Variante 1 Variante 2 Variante 3 Rente AROMED Capital 50 % rente 50 % capital Rente CP (Monsieur seul.) Capital disponible pour rente CP 800' '000 Taux de conversion du plan B en % (y. c. rente suppl.) Rente annuelle 33'040 16'520 imposable à % Capital CP Montant du retrait en capital 800' '000 Impôts 101'191 43'039 Capital disponible après impôts 698' '961 Consommation capital CP placé à 2 % Retrait annuel possible pendant env. 28 ans 33' imposable à % 0 0 Calcul des revenus Rente AVS imp. à 100% 42'300 42'300 42'300 Rente CP imp. à 100% 33'040 16'520 Prélèvement annuel capital imp. à 0% 33'040 16'520 Rendement de la fortune 0 6'988 3'570 Total revenu effectif 75'340 82'328 78'910 Total revenu imposable 75'300 49'200 62'300 - IFD Impôts Canton et Commune 11'471 6'443 8'892 - Impôt sur la fortune* 0 1' Total impôts 12'354 8'157 9'900 Revenu disponible après impôts 62'986 74'171 69'010 *Fortune imposable moyenne Capital initial divisé par ' '400 Solde capital après 5 ans 599' '141 après 10 ans 490' '242 après 15 ans 369' '733 après 20 ans 235' '031 après 25 ans 88'189 56' / JMM 16

17 17

18 Merci de votre attention! 18

Créer, gérer et transmettre une entreprise

Créer, gérer et transmettre une entreprise Fiduciaire Michel Favre SA, Lausanne FJF Favre Juridique et Fiscal SA, Lausanne FORUM DES COURTIERS 2013 Créer, gérer et transmettre une entreprise 6 juin 2013 Chavannes-de-Bogis par M. Pascal Favre Fiduciaire

Plus en détail

Transmission d entreprise

Transmission d entreprise Transmission d entreprise Principaux aspects fiscaux Jean-Marc Vionnet Mazars Coresa SA, Fribourg Plan de l exposé I. Introduction II. Les conséquences fiscales de la transmission d une entreprise III.

Plus en détail

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Système de répartition : Les cotisations 2011 des actifs servent à payer les prestations versées aux bénéficiaires en

Plus en détail

Prévoyance professionnelle

Prévoyance professionnelle L E 2 è m e P I L I E R L E S B A S E S Prévoyance professionnelle Il convient de souligner que la prévoyance professionnelle ne consiste pas uniquement à mettre de l'argent de côté pour ses vieux jours.

Plus en détail

Préoccupations et motivations?

Préoccupations et motivations? LE TRANSFERT DE PROPRIÉTÉ DE L HABITATION FAMILIALE DES PARENTS AUX ENFANTS Quand? Et comment? Conséquences fiscales? Droit aux prestations AVS complémentaires? Salon de l Immobilier Neuchâtelois Présentation

Plus en détail

Quand l ajustement entrera-t-il en vigueur? La baisse du taux de conversion commencera en janvier 2017.

Quand l ajustement entrera-t-il en vigueur? La baisse du taux de conversion commencera en janvier 2017. Les nouveaux taux de conversion s appliquent à compter de janvier 2017. Vous trouverez ici les réponses aux questions fréquemment posées et vous découvrirez les conséquences des modifications sur les prestations

Plus en détail

Planification financière pour ménages privés

Planification financière pour ménages privés Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 6ème session 10-11 mai 2012 / 23-25 mai 2012 Planification financière pour ménages privés Examen par écrit du 11 mai 2012 Experts principaux: Urs

Plus en détail

Examen final. Conseiller/ère financier avec brevet fédéral. 6ème session Planification financière pour ménages. Cas d étude no 1

Examen final. Conseiller/ère financier avec brevet fédéral. 6ème session Planification financière pour ménages. Cas d étude no 1 Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 6ème session Planification financière pour ménages privés Cas d étude no 1 Examen oral du 23. / 25. mai 2012 Experts principaux: Urs Büchler &

Plus en détail

EBOOK. Francesco Sgroi. OctoFinance Sàrl Rue Marignac 9 1206 Genève

EBOOK. Francesco Sgroi. OctoFinance Sàrl Rue Marignac 9 1206 Genève EBOOK Francesco Sgroi OctoFinance Sàrl Rue Marignac 9 1206 Genève Table des matières 1.1 Préambule du Conseil Patrimonial 1.2 Principe rendement/risque 1.3 Rendement 1.4 Risque 1.5 Tip 1 2.1 La Fiscalité

Plus en détail

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients Prêts hypothécaires résidentiels BSI Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients 3 BSI, VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE Depuis plus d un siècle, BSI met un point d honneur à proposer à ses

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Notre planification financière détaillée: un tremplin pour accéder à vos objectifs. Des prestations loyales calquées sur vos besoins Forger des plans ou enfin réaliser des rêves

Plus en détail

Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises. Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers

Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises. Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers Les produits de rentes viagères des Rentes Genevoises Conférence 2015 - Salon des transfrontaliers Présentation succincte du système des 3 piliers en Suisse Le système des 3 piliers en Suisse 1 er pilier

Plus en détail

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure

Prévoir sur mesure et profiter outre mesure épargne 3 PORTFOLIO 3 Prévoir sur mesure et profiter outre mesure Avec des solutions de prévoyance 3 e pilier. Des réponses concrètes à vos interrogations Un 3 e pilier à votre mesure Pour un présent serein

Plus en détail

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel

30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers. Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel 30 mars 2012 Les 2 ème et 3 ème piliers Alexandre Caillon Jean-Pierre Durel Fondements Fondements des trois piliers 1 er pilier (AVS AI ) BUT : Couvrir les besoins vitaux 2 ème pilier (Prévoyance professionnelle)

Plus en détail

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance

24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance 24ème Congrès de l AMA Durabilité et croissance La gestion de patrimoine du chef d entreprise. Les options d investissements dans chaque pays. Les informations essentielles à connaitre Le 23 Octobre 2015

Plus en détail

La Transmission. Les coordonnées de l intervenante : Michèle CAIMANT Direction Commerciale caimant@agf.fr Portable perso : 06 76 73 52 61

La Transmission. Les coordonnées de l intervenante : Michèle CAIMANT Direction Commerciale caimant@agf.fr Portable perso : 06 76 73 52 61 La Transmission Les coordonnées de l intervenante : Michèle CAIMANT Direction Commerciale caimant@agf.fr Portable perso : 06 76 73 52 61 Ce qui a changé... et les conséquences pour nous tous Droits du

Plus en détail

Prévoyance individuelle. Planifiez votre qualité de vie/

Prévoyance individuelle. Planifiez votre qualité de vie/ Prévoyance individuelle Planifiez votre qualité de vie/ Votre avenir repose-t-il déjà sur 3 piliers?/ Du point de vue financier, un avenir digne de ce nom repose sur trois piliers. C est pourquoi il vaut

Plus en détail

Caisses de pensions Novartis. Information pour les collaborateurs Novartis en Suisse

Caisses de pensions Novartis. Information pour les collaborateurs Novartis en Suisse Caisses de pensions Novartis Information pour les collaborateurs Novartis en Suisse Présentation 1. Les trois piliers de la prévoyance sociale suisse 2. Les Caisses de Pensions Novartis 3. Informations

Plus en détail

Cas 2 Priorité prévoyance

Cas 2 Priorité prévoyance Exercice Examen oral Conseiller financier diplômé IAF Cas 2 Priorité prévoyance Examinateur principal - expert: Christian Andrik 23 octobre 2008 Temps de préparation : Examen oral : 45 minutes 30 minutes

Plus en détail

«Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS (réforme de la fiscalité successorale)»

«Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS (réforme de la fiscalité successorale)» Initiative populaire fédérale «Imposer les successions de plusieurs millions pour financer notre AVS (réforme de la fiscalité successorale)» Argumentaire L impôt sur la succession freine la concentration

Plus en détail

4/07/2013 Bart De Graeve

4/07/2013 Bart De Graeve 1 4/07/2013 Bart De Graeve Fiscalité Aspect assurance Contexte Branche 21 Placement Branche 23 Planning Une assurance = un contrat Les conditions sont déterminées à la conclusion 3 4/07/2013 Bart De Graeve

Plus en détail

L indépendant a-t-il intérêt à s affilier au deuxième pilier? Tour d horizon des possibilités Pierre Novello*

L indépendant a-t-il intérêt à s affilier au deuxième pilier? Tour d horizon des possibilités Pierre Novello* Page 1 sur 3 Texte FINANCE lundi 14 mai 2012 L indépendant a-t-il intérêt à s affilier au deuxième pilier? Tour d horizon des possibilités Pierre Novello* > Deuxième pilier ou troisième pilier lié? Tout

Plus en détail

Planification patrimoniale

Planification patrimoniale Planification patrimoniale pour Monsieur et Madame Jean und Laura Dupont Chemin du Lac 23 1225 Genève Route de Florissant 81, 1206 Genève Tel. 022 839 85 80 - Fax 022 839 85 16 E-mail: info@fiscalite.ch

Plus en détail

PLANIFICATION PATRIMONIALE

PLANIFICATION PATRIMONIALE 22 janvier 2008 PLANIFICATION PATRIMONIALE Dossier personnel à l'intention de Pierre EXEMPLE Marie EXEMPLE Case postale 354 - Rue de l'exercice 42 1211 GENEVE 1 Analyse de l'évolution des revenus et du

Plus en détail

Assurance vie. Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir

Assurance vie. Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir Préparez votre retraite : donnez plus de valeur à votre avenir Sommaire 5 Donnez-vous les moyens de vivre pleinement votre retraite 6 Pensez à combler vos lacunes de prévoyance 7 Déterminez vos priorités

Plus en détail

PLANIFICATION PATRIMONIALE

PLANIFICATION PATRIMONIALE 22 janvier PLANIFICATION PATRIMONIALE Comparatif entre deux variantes Dossier personnel à l'intention de Pierre EXEMPLE Marie EXEMPLE Case postale 354 - Rue de l'exercice 42 1211 GENEVE 1 Inclus une inflation

Plus en détail

LA CHAMBRE DES NOTAIRES NEUCHÂTELOIS

LA CHAMBRE DES NOTAIRES NEUCHÂTELOIS LA CHAMBRE DES NOTAIRES NEUCHÂTELOIS VOUS PRÉSENTE : «Faire son testament = transmettre ses biens en toute sérénité» 8 septembre 2014, à l Espace Perrier, La Tène PLAN DE LA CONFÉRENCE 1. «Qui sont mes

Plus en détail

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2009. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2009 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Editeur Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288, CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41 44

Plus en détail

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier La retraite en Suisse : le 2 ème pilier Conférence du Vendredi 27 mars 2015 présentée par le Service Juridique du GTE Suzanne Ruiz-Berthet LA PLACE DU 2EME PILIER DANS LE SYSTÈME DE RETRAITE SUISSE 1 er

Plus en détail

Aspects de droit fiscal

Aspects de droit fiscal CENTRE DE DROIT NOTARIAL DE L UNIVERSITE DE LAUSANNE Planification matrimoniale et successorale en matière d assurance des 2e et 3e piliers Aspects de droit fiscal 1 Notion de prévoyance professionnelle

Plus en détail

Planification financière pour ménages privés

Planification financière pour ménages privés Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 5ème session 5-6 mai 2011 / 11-12 mai 2011 Planification financière pour ménages privés Examen écrit du 5-6 mai 2011 Experts principaux: Urs Büchler

Plus en détail

CURRICULUM PQAP MODULE : Assurance vie DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions

CURRICULUM PQAP MODULE : Assurance vie DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions CURRICULUM PQAP MODULE : DURÉE DE L EXAMEN : 75 minutes - NOMBRE DE QUESTIONS : 30 questions Compétence : Recommander des produits individuels et collectifs d assurance vie adaptés à la situation et aux

Plus en détail

L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle

L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle Organisation La Fondation collective PensFlex a été fondée en l an 2000 avec un objectif clair : offrir aux détenteurs d avoirs de prévoyance

Plus en détail

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA

Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Fisca Finance SA Séminaire Association des médecins-dentiste de Genève Système suisse de prévoyance Fisca finance SA Patrick Féral et Benoit Steiner 8 novembre 2011 page 1 LA PREVOYANCE EN SUISSE page

Plus en détail

Recueil d informations patrimoniales

Recueil d informations patrimoniales Recueil d informations patrimoniales Préalablement à la commercialisation de tout contrat d assurance-vie ou de tout investissement financier, il est important dans un premier temps, d établir un diagnostic

Plus en détail

FUTURS RETRAITES : L HEURE DU CHOIX RENTE OU CAPITAL

FUTURS RETRAITES : L HEURE DU CHOIX RENTE OU CAPITAL FUTURS RETRAITES : L HEURE DU CHOIX RENTE OU CAPITAL 2009-2010 -2011-2012 «LPP TOUS LES SIGNAUX SONT AU ROUGE» (Ivo Furrer, directeur général suisse du groupe Swiss life Le Temps 11 juillet 2009 «Selon

Plus en détail

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement...

OFFRE NON FISCALE 123VIAGER. L immobilier autrement... OFFRE NON FISCALE 123VIAGER L immobilier autrement... Permettre aux retraités d améliorer leur niveau de vie Permettre aux actifs de se constituer un patrimoine immobilier dans des conditions favorables

Plus en détail

Swiss Life Calmo IncomePlan. Un revenu supplémentaire garanti pour l avenir que vous envisagez

Swiss Life Calmo IncomePlan. Un revenu supplémentaire garanti pour l avenir que vous envisagez Swiss Life Calmo IncomePlan Un revenu supplémentaire garanti pour l avenir que vous envisagez 3 Vous souhaitez vivre le plus longtemps possible selon vos choix personnels? «Etre libre de ses choix, c est

Plus en détail

Planification financière. Maîtriser votre avenir financier. www.bcn.ch

Planification financière. Maîtriser votre avenir financier. www.bcn.ch Planification financière Maîtriser votre avenir financier www.bcn.ch Qu est-ce que la planification financière? Une planification financière consiste à dresser le bilan de votre situation globale actuelle

Plus en détail

3.06 Prestations de l AVS Calcul anticipé de la rente

3.06 Prestations de l AVS Calcul anticipé de la rente 3.06 Prestations de l AVS Calcul anticipé de la rente Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Le calcul anticipé de la rente renseigne sur les rentes que l on peut vraisemblablement attendre de l AVS ou de

Plus en détail

Planification financière pour ménages privés. Dossier d experts et solutions cas 1

Planification financière pour ménages privés. Dossier d experts et solutions cas 1 Examen final Conseiller/ère financier avec brevet fédéral 2ème session 5/6 et 18/19 novembre 2009 Planification financière pour ménages privés Examen oral du 18 novembre 2009 Expert principal: Robert Heiss

Plus en détail

Les Webinaires Cortal Consors

Les Webinaires Cortal Consors Les Webinaires Cortal Consors Comprendre pour mieux décider des rendez-vous pédagogiques des échanges avec des experts des conférences en ligne LE REGIME JURIDIQUE Qu est ce que le contrat de capitalisation?

Plus en détail

PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens

PREVOYANCE. Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens PREVOYANCE Par Pascal Favre Juriste et administrateur Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens PLAN I Limitation des rachats dans le 2ème pilier Imposition des prestations en capital, en général Imposition

Plus en détail

1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES 2- L ASSURANCE VIE / LE PLACEMENT PATRIMONIAL ROI

1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES 2- L ASSURANCE VIE / LE PLACEMENT PATRIMONIAL ROI «TAUX-INDICES-CHIFFRESCHIFFRES» 1- LES PRINCIPAUX LIVRETS BANCAIRES Les livrets sans impôts TAUX Livret A, Livret Bleu 2,25 % Livret de développement durable 2,25 % Livret Jeunes (pour les 12 à 25 ans)

Plus en détail

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE...

RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... INTRODUCTION MODULE I HISTORIQUE 2 RÔLE ET IMPORTANCE DE LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 2 3 HISTORIQUE QUÉBÉCOIS... 3 4 LA LOI 188 ET LA PLANIFICATION FINANCIÈRE... 4 4.1 Objectifs de la loi... 4 4.2 Le

Plus en détail

TRANSMISSION D ENTREPRISE. Cinq erreurs à éviter

TRANSMISSION D ENTREPRISE. Cinq erreurs à éviter TRANSMISSION D ENTREPRISE Cinq erreurs à éviter Salon Bitoubli - Beaulieu 4 juin 2014 1 1 PLAN SOMMAIRE 1. Taux d échec lors de la reprise d une entreprise 2. L impact du nombre de repreneurs dans une

Plus en détail

La prévoyance en Suisse

La prévoyance en Suisse La prévoyance en Suisse 27 1 er pilier Montants de base des rentes AVS/AI 2010 Rente de vieillesse simple Montant minimum par an par mois Montant maximum par an par mois 13 680 1 140 27 360 2 280 Rente

Plus en détail

LE PEE. Plan d épargne entreprise

LE PEE. Plan d épargne entreprise LE PEE Plan d épargne entreprise Me constituer une épargne? Constituer progressivement mon capital. Bénéficier de l aide de mon entreprise. Optimiser le rendement de mon placement. M appuyer sur un professionnel.

Plus en détail

Assurance épargne liée à des fonds de placement avec garantie

Assurance épargne liée à des fonds de placement avec garantie Assurance épargne liée à des fonds de placement avec garantie Sécurité pour la famille, formation, acquisition d un logement, retraite: les objectifs d épargne peuvent être très divers. Cette solution

Plus en détail

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité

CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION. 10.1 CARACTÉRISTIQUES 10.1.0 Définition de la rente. Assurance vie : Née d un besoin de sécurité CHAPITRE 10 RENTES INTRODUCTION Assurance vie : Née d un besoin de sécurité Contrat de rente : Né d un besoin de pouvoir placer un capital à long terme et en jouir sans avoir à se soucier de sa gestion

Plus en détail

Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu

Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu Table des matières Avant-propos.... 1 Chapitre 1 - Vous et votre impôt sur le revenu 1.1. Présentation générale... 5 1.1.1. Le nouveau barème... 5 1.1.2. Quelques remarques... 7 1.1.3. Comment sont gérés

Plus en détail

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens

FEAS. Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens FEAS Fédération suisse des employés en assurances sociales Commission romande des examens Examen professionnel pour l obtention du brevet en assurances sociales Session d automne 2007 à Lausanne Examen

Plus en détail

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève

Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève FONCTIONNAIRES INTERNATIONAUX Retraite et impact fiscal dans le canton de Genève Administration fiscale cantonale Direction de la taxation 10 avril 2014 Bertrand BANDOLLIER 1 Bases théoriques [pages 3

Plus en détail

PLCI Fiche technique. Nom du produit. Pension Complémentaire - PLCI. Description

PLCI Fiche technique. Nom du produit. Pension Complémentaire - PLCI. Description PLCI Fiche technique Nom du produit Description Pension Complémentaire - PLCI Une PLCI permet de constituer une pension complémentaire attractive combinée à une garantie en cas de décès, assortie d une

Plus en détail

24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34

24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34 24, rue de l Hôtel des Postes - B.P. 1760 06016 NICE CEDEX 01 04 92 17 34 34 gillettadesaintjoseph@notaires.fr http://gillettadesaintjoseph.notaires.fr ASSURANCE-VIE L assurance-vie sous tous les angles

Plus en détail

Planification financière Swiss Life. Votre planification financière personnalisée

Planification financière Swiss Life. Votre planification financière personnalisée Planification financière Swiss Life Votre planification financière personnalisée Nous aimerions acheter un nouvel appartement sera acquis à la retraite. Planification financière Swiss Life 3 La planification

Plus en détail

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée

Chiffres et faits 2007. du secteur de l assurance privée Chiffres et faits 2007 du secteur de l assurance privée 2 Impressum Publié par : Association Suisse d Assurances ASA C. F. Meyer-Strasse 14 Case postale 4288 CH-8022 Zurich Tél. +41 44 208 28 28 Fax +41

Plus en détail

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé

Les 4 pages suivantes montrent la réalisation du résumé Données de base Marcel Exemple est né le 15.03.1955 à Vevey. Catherine est née le 27.09.1960. Ils se sont mariés le 04.09.1982, et ont 2 enfants : David, né le 13.07.1985, employé de banque, et Christelle,

Plus en détail

DataCard. A propos de la succession. Société Fiduciaire Suisse SA

DataCard. A propos de la succession. Société Fiduciaire Suisse SA DataCard A propos de la succession Société Fiduciaire Suisse SA Remarques préliminaires Au décès d une personne, la totalité de ses valeurs patrimoniales passent dans la succession (masse successorale).

Plus en détail

L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX EntREpRiSES AdhÉREntES du GRoUpE AGRiCA

L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX EntREpRiSES AdhÉREntES du GRoUpE AGRiCA L ESSENTIEL RETRAITE RÉSERVÉ AUX entreprises adhérentes du Groupe AGRICA SoMMAiRE AGRICA ET VOTRE ENVIRONNEMENT RETRAITE 1 LA RETRAITE DE BASE 2 LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 3 L ÉPARGNE RETRAITE ENTREPRISE

Plus en détail

Régimes de retraite individuels

Régimes de retraite individuels Ces dernières années, les propriétaires d entreprise ont commencé à reconnaître les avantages offerts par les régimes de retraite individuels (RRI). Un RRI permet aux propriétaires d entreprise et à certains

Plus en détail

Avant-propos... 1. 2. Quels sont les principaux régimes matrimoniaux existants en Belgique?... 4

Avant-propos... 1. 2. Quels sont les principaux régimes matrimoniaux existants en Belgique?... 4 Table des matières Avant-propos... 1 Partie 1 - Le régime matrimonial 1. Pourquoi, dans le cadre d une succession (et d une planification successorale), l analyse du régime matrimonial a-t-elle une importance

Plus en détail

Le transfert de ferme

Le transfert de ferme «Copyright 2015 Desjardins Sécurité financière. Tous droits réservés.». Le transfert de ferme Comment s assurer un transfert réussi? Plan de la présentation Le transfert d entreprise Les préoccupations

Plus en détail

Protection de vos proches

Protection de vos proches Protection de vos proches Rente de survivant avant la retraite Rente de survivant avant la retraite En adhérant au Régime de retraite des CAAT, vous accumulez une rente tout en protégeant vos êtres chers

Plus en détail

U"lisa"on et reproduc"on interdites sans l'autorisa"on de Jiminy conseil. Conférence de Frédéric Hild

Ulisaon et reproducon interdites sans l'autorisaon de Jiminy conseil. Conférence de Frédéric Hild Conférence de Frédéric Hild L organisation du patrimoine familial en présence d une situation de handicap Jiminyconseil Cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine Spécialisé www.jiminyconseil.com 1 2

Plus en détail

Séminaire du 26 Mars 2013

Séminaire du 26 Mars 2013 Séminaire du 26 Mars 2013 Les opportunités fiscales de la prévoyance professionnelle pour l entreprise et son entrepreneur Tél. +41 26 425 84 84 Fax +41 26 425 84 86 E-mail office@fidutrust.ch Présentation

Plus en détail

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA

Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Philippe SCHWARM Administrateur délégué Gonet Conseils Finances SA Thèmes Le système de prévoyance en Suisse Les différentes assurances sociales Coordination Prestations des différentes assurances sociales

Plus en détail

Questions et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC)

Questions et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC) 1 / 12 s et réponses au sujet de la loi sur les caisses de pension cantonales (LCPC) Mots-clés Prestation de sortie / réponse Une prestation de sortie figure sur l attestation de prestations. Cette prestation

Plus en détail

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS

3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS 3.01 Prestations de l AVS Rentes de vieillesse et allocations pour impotent de l AVS Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref Lorsque vous atteignez l âge ordinaire de la retraite, vous avez droit à une rente

Plus en détail

Compte épargne 3. Assurer votre avenir avec la prévoyance individuelle

Compte épargne 3. Assurer votre avenir avec la prévoyance individuelle Compte épargne 3 Assurer votre avenir avec la prévoyance individuelle Compte épargne 3 Comment construire votre stabilité financière future et prendre la bonne décision pour votre prévoyance retraite?

Plus en détail

Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille

Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations en droit de la famille Plan I. Enjeux patrimoniaux et fiscaux des négociations familiales en amont (d un éventuel conflit) A. Exemple des familles recomposées

Plus en détail

LA GESTION DE PATRIMOINE DES PERSONNES PROTÉGÉES.

LA GESTION DE PATRIMOINE DES PERSONNES PROTÉGÉES. 10/01/2011 LA GESTION DE PATRIMOINE DES PERSONNES PROTÉGÉES. QCM, des PLACEMENTS FINANCIERS. 1. Question : Mr Paul âgé de 75 ans, sous curatelle vous sollicite pour l ouverture d un LEP. Il a payé 725

Plus en détail

Les grandes décisions financières du Gastroentérologue

Les grandes décisions financières du Gastroentérologue Les grandes décisions financières du Gastroentérologue Symposium SYNMAD - Palais des Congrès de Paris vendredi 26 mars 2010 Le choix du mode d exercice - Faut il choisir la SEL? La transmission du cabinet

Plus en détail

> Son conjoint ou partenaire pacsé

> Son conjoint ou partenaire pacsé Cabinet Andante ZAC de la Plaine 12 Rue Albert Einstein 47200 Marmande Tél : 05 53 93 70 76 Fax : 05 53 83 30 42 Mob : 06 81 09 36 50 GRILLE D AUDIT PATRIMONIAL DU MAJEUR PROTEGE ORGANISME DE TUTELLE..

Plus en détail

Conséquences fiscales

Conséquences fiscales Conséquences fiscales 24 Sommaire 1. Les principales questions fiscales 2. Transmission d une entreprise individuelle 3. Transfert de l immeuble dans la fortune privée 4. Transmission d une entreprise

Plus en détail

L ACQUISITION IMMOBILIÈRE EN COUPLE

L ACQUISITION IMMOBILIÈRE EN COUPLE L ACQUISITION IMMOBILIÈRE EN COUPLE Présentation du 18 avril 2015 Plan de l exposé Introduction Acquisition par des concubins Situation de base Forme juridique? Investissements respectifs et conséquences

Plus en détail

stars for life guide pratique

stars for life guide pratique pension libre complémentaire pour indépendants stars for life guide pratique le plan pension sommaire : 1. à chaque indépendant sa PLCI 2. la pension légale moyenne de l indépendant 3. et la PLCI, pour

Plus en détail

Check-list transfert d immeubles / capital fermier dans le cadre familial

Check-list transfert d immeubles / capital fermier dans le cadre familial 6 Check-list transfert d immeubles / capital fermier dans le cadre familial Cette check-list a pour objectif de faciliter le processus de transfert dans le cadre familial. Elle n'a pas la prétention d'être

Plus en détail

SOCIAL QUIZ «MAItrISeZ vous votre protection SOCIALe?»

SOCIAL QUIZ «MAItrISeZ vous votre protection SOCIALe?» SOCIAL QUIZ «Maitrisez vous votre protection sociale?» 2 3 APPLICATION TABLETTE À DESTINATION DES EXPERTS-COMPTABLES AG2R LA MONDIALE lance l application Social Quiz pour tablette «Maitrisez-vous votre

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16

TABLE DES MATIÈRES. Notre banque 4. Crédits 7. Gestion de patrimoine 9. Comptes courants 12. Comptes épargne 14. Comptes prévoyance 16 PRESTATIONS TABLE DES MATIÈRES Notre banque 4 Crédits 7 Gestion de patrimoine 9 Comptes courants 12 Comptes épargne 14 Comptes prévoyance 16 Autres comptes 17 Une histoire de vie en un clin d œil 18 Numéros

Plus en détail

TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE

TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE TRANSMISSION ET ASSURANCE-VIE Charles SANSON Conseiller en gestion de patrimoine 17 MAI 2014 SOMMAIRE La transmission du patrimoine L assurance-vie Questions / Réponses 2014 P.2 LA TRANSMISSION DU PATRIMOINE

Plus en détail

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie?

3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? Sommaire 1. Qu est-ce qu une SCPI? 1.1 Définition 1.2 Fonctionnement d une SCPI 2. Le marché des SCPI 3. Pourquoi investir dans une SCPI via un contrat d assurance vie? 3.1 Avantages et risques liés à

Plus en détail

PréPa- rer votre avenir

PréPa- rer votre avenir Préparer votre avenir 2 UNE RÉPONSE PERSONNA- LISÉE À CHACUNE DE VOS ATTENTES prévoyance Je veux être mieux protégé(e) pour gérer sereinement mon activité Des solutions de prévoyance sur mesure pour vous

Plus en détail

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS

EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS EPARGNER POUR SA RETRAITE - SE CONSTITUER DES REVENUS RÉGULIERS Certains produits d épargne retraite vous permettent de percevoir une rente viagère. Un certain nombre d entre-eux bénéficient d incitations

Plus en détail

Ma banque. Prévoyance et planification financière de la retraite

Ma banque. Prévoyance et planification financière de la retraite Ma banque Prévoyance et planification financière de la retraite Table des matières 1. Le service prévoyance de la BCJ...4 2. Préparer votre retraite en toute sérénité...4 3. La planification de la retraite

Plus en détail

Les bases de la planification fiscale et patrimoniale... 1

Les bases de la planification fiscale et patrimoniale... 1 VII PARTIE 1 Les bases de la planification fiscale et patrimoniale............... 1 1. Un environnement en perpétuelle évolution..................... 3 A. Loi sur la prévoyance professionnelle.............................

Plus en détail

APREP RENTE UNIVERSELLE

APREP RENTE UNIVERSELLE APREP RENTE UNIVERSELLE Document fourni par TousLesPlacements.com, un site édité par Conseils Patrimoine Services, cabinet indépendant de conseil en gestion de patrimoine. Pour plus d'informations: 0 00

Plus en détail

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL

LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL FICHE 4 LEXIQUE RETRAITE SECTEUR PRIVE REGIME GENERAL Age légal : âge à partir duquel un assuré est en droit de demander sa mise à la retraite. L âge légal de départ en retraite est actuellement de 60

Plus en détail

Tout sur l AVS. Brochure d information sous la forme de questions -réponses relatives à l AVS. 2014, 10 ème édition

Tout sur l AVS. Brochure d information sous la forme de questions -réponses relatives à l AVS. 2014, 10 ème édition Tout sur l AVS Brochure d information sous la forme de questions -réponses relatives à l AVS 2014, 10 ème édition Impressum Edition : Centre d information AVS/AI, info@ahv-iv.ch, www.avs-ai.info Auteurs

Plus en détail

4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI

4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI 4.04 Prestations de l AI Rentes d invalidité de l AI Etat au 1 er janvier 2016 En bref Ont droit à des prestations de l assurance-invalidité (AI) les assurés qui, en raison d une atteinte à leur santé,

Plus en détail

De quelle façon exercer l activité

De quelle façon exercer l activité Page 1 De quelle façon exercer l activité commerciale? Certains aspects juridiques et fiscaux Février 2011 1 Les premiers pas, le premier choix Vous avez une idée, un projet d entreprise. Quel cadre juridique

Plus en détail

ENTREPRENEUR L ENTREPRENEUR

ENTREPRENEUR L ENTREPRENEUR ENTREPRENEUR L ENTREPRENEUR www.notaires.paris-idf.fr L ENTREPRENEUR Le notaire a toujours été le conseil privilégié de l entrepreneur. Il apporte une aide à tous les stades de la vie de l entreprise :

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

INTERVENANTS. Lionel DUCROZANT - FIP Patrimoine Directeur associé Diplômée du DES de gestion de patrimoine de l Université de Clermont-Ferrand

INTERVENANTS. Lionel DUCROZANT - FIP Patrimoine Directeur associé Diplômée du DES de gestion de patrimoine de l Université de Clermont-Ferrand INTERVENANTS Lionel DUCROZANT - FIP Patrimoine Directeur associé Diplômée du DES de gestion de patrimoine de l Université de Clermont-Ferrand Marie-Anne JACQUIER - FIP Patrimoine Directeur associé Diplômée

Plus en détail

3. Dépenses et recettes budgétaires pour 2015

3. Dépenses et recettes budgétaires pour 2015 1 Introduction 1. Généralités Le particulier est confronté à titre principal à trois impositions : - l imposition de sa consommation (TVA, taxes sur les carburants, tabacs, alcools,...) : c est l imposition

Plus en détail

Le Plan d Epargne en Actions

Le Plan d Epargne en Actions Le Plan d Epargne en Actions Crée en 1992, le PEA (plan d épargne en actions) est une enveloppe fiscale, composée d un compte d instruments financiers auquel on associe un compte en espèces ou un contrat

Plus en détail

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital

5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital 217 5.9 Comment sont imposées les assurances vie Constitutives de Capital Les assurances vie constitutives de capital couvrent principalement l assurance mixte et ses différentes variantes. Il y a donc

Plus en détail

Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle. Édition 2013 Conseils et informations

Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle. Édition 2013 Conseils et informations Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle Édition 2013 Conseils et informations 2 Encouragement à la propriété du logement et prévoyance professionnelle Informations générales

Plus en détail

IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE. Guide des dispositions fiscales 2016

IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE. Guide des dispositions fiscales 2016 IMPÔT DE SOLIDARITÉ SUR LA FORTUNE Guide des dispositions fiscales 2016 La Fondation ARC en chiffres : Chaque année : Plus de 25 millions alloués à la recherche Près de 100 % des ressources issues de la

Plus en détail

Le fractionnement d un revenu de retraite

Le fractionnement d un revenu de retraite SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 15 Le fractionnement d un revenu de retraite Il est maintenant possible de fractionner le revenu de retraite

Plus en détail