REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE"

Transcription

1 REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE

2 SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 08 DONNÉES FORMATION Page 10 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI

3 AVANT-PROPOS MÉTHODOLOGIQUE PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE Ce document concerne l ensemble des entreprises de la Branche du commerce à distance dont l activité principale est le commerce de détail de tous types de produits, utilisant tous médias (courrier, téléphone, internet, etc.) relevant de la CCN n 3333 et répertoriées sous les codes NAF de l INSEE 4791A et 4791B : - les entreprises de vente à distance généralistes (code NAF 4791A) offrant tous types de produits, - les entreprises de vente à distance spécialisées (code NAF 4791B) proposant un produit spécifique (textile, ameublement, électroménager, etc.). PRÉAMBULE UN SECTEUR EN PLEINE MUTATION Le contexte est marqué par des mutations technologiques et socio-économiques majeures impactant les modes de distribution et stratégies des entreprises. Les Technologies de l Information et de la Communication (TIC) constituent un enjeu central de la compétitivité des entreprises de la Branche non seulement parce qu un nombre croissant de consommateurs réalisent leur shopping en utilisant les nouveaux médias mis à leur disposition (TV connectée, smartphones, tablettes digitales, objets communicants, réseaux sociaux) mais aussi parce que le «commerce physique» adopte de plus en plus ces technologies comme de nouveaux outils de relation client. Retrouvez la vidéo de présentation du Commerce à Distance sur le site du Forco : REPÈRES & TENDANCES COMMERCE À DISTANCE 03

4 DONNÉES ÉCONOMIQUES PLACE DU COMMERCE À DISTANCE EN FRANCE ENTREPRISES EMPLOYANT SALARIÉS En 2012, la progression des ventes est de 1 % en volume pour la vente à distance. Les évolutions sont assez disparates au sein de ce secteur : les ventes à distance sur catalogue spécialisé progressent de 3,9 % en volume et celles sur catalogue général de 0,8 %. En valeur, les ventes progressent respectivement de 4,3 % et 1,9 %. En 5 ans, le nombre d entreprises et de salariés a évolué à la hausse. Évolution du nombre d entreprises et de salariés 88 % des entreprises de la Branche sont des TPE de moins de 10 salariés. 48 % des salariés de la Branche sont employés dans les entreprises de 500 salariés et plus, qui représentent 0,7 % des entreprises de la Branche Répartition des entreprises et des salariés selon la taille de l entreprise ,7 % 48 % 500 salariés et plus ,3 % 19 % 100 à 499 salariés % 1 % 50 à 99 salariés Nombre d'entreprises Nombre de salariés 13 % 9 % 10 à 49 salariés 15 % 88 % 1 à 9 salariés % d'entreprises % de salariés Sources : FORCO Fichier SIRENE INSEE 04 COMMERCE À DISTANCE REPÈRES & TENDANCES

5 DEUX RÉGIONS MAJEURES Un Contrat d Etude Prospective (CEP) sur le E-commerce a été réalisé en Son objectif était de répondre à un certain nombre d interrogations, dans un contexte d évolution très rapide du secteur : Combien d emplois directs concernés? Quelles sont les prévisions d emploi d ici 2015? Quelles sont les compétences professionnelles exigées pour les métiers reconnus spécifiques? Quelles sont les pratiques de recrutement? L offre de formation répond-elle aux besoins en compétences, présents et à venir, des entreprises? Proche par essence des activités de la vente à distance (codes NAF 4791) qui intègrent les pureplayers du E-commerce, le E-commerce déborde le cadre de ce secteur pour intégrer des entreprises de la distribution traditionnelle qui appartiennent à différents secteurs du commerce (commerce de détail de biens d équi pement de la personne, de produits culturels, etc.) et certaines entreprises des services (tourisme, banque, assurance, etc.). La majorité des établissements de la Branche se situe en Ile-de-France. Les établissements La région Nord-Pas-de-Calais regroupe la majorité des salariés de la Branche. Historiquement, c est dans cette région que sont implantés les grands groupes. Les salariés Retrouvez la synthèse du CEP E-commerce sur le site du Forco : établissements et plus 50 à 99 établissements Moins de 50 établissements 1000 salariés et plus 100 à 999 salariés Moins de 100 salariés 0 Source : INSEE DADS 2011 REPÈRES & TENDANCES COMMERCE À DISTANCE 05

6 DONNÉES EMPLOI PROFIL DES SALARIÉS 67 % DE FEMMES Plus la taille des entreprises est importante, plus la part des femmes est élevée : près de 7 salariés sur 10 sont des femmes dans les entreprises de 200 salariés et plus, contre 6 salariés sur 10 dans les entreprises de moins de 200 salariés. MOYENNE D ÂGE DE 40 ANS Les femmes sont en moyenne plus âgées que les hommes (respectivement 40,9 ans et 39,7 ans d âge moyen). Répartition des salariés selon le sexe et l âge Les employés - ouvriers sont en moyenne plus âgés que les cadres et agents de maîtrise (41 ans d âge moyen pour les employés - ouvriers, 39,1 ans pour les cadres et 40,4 ans pour les agents de maîtrise). Source : Enquête Emploi-Formation Les informations suivantes concernent uniquement les salariés en CDI. 59 % D EMPLOYÉS - OUVRIERS, 17 % D AGENTS DE MAÎTRISE, 24 % DE CADRES La part des cadres est en progression (20 % en 2009 et 24 % en 2012), notamment sous l effet de l embauche de personnel qualifié dans le cadre du développement du E-commerce. Cette proportion varie selon le sexe : 19 % parmi les femmes et 32 % parmi les hommes. Répartition des salariés selon le sexe et le statut professionnel 1 % 1 % 7 % 10 % 11 % 13 % 12 % 14 % 15 % 15 % 16 % 14 % 60 ans et plus 55 à 59 ans 50 à 54 ans 45 à 49 ans 40 à 44 ans 35 à 39 ans La Branche a signé le 18 novembre 2013 un accord sur le Contrat de génération. Cet accord répond, par des engagements adaptés à la situation de la Branche professionnelle, au triple objectif que se sont fixés les partenaires sociaux dans l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 19 octobre 2012 : > favoriser l intégration des jeunes à un emploi en CDI, > favoriser et maintenir l emploi des salariés âgés, > assurer la transmission des savoirs et des compétences. Une boîte à outils Contrat de génération composée 48 % 20 % 32 % 12 % 12 % 16 % 19 % 30 à 34 ans 26 à 29 ans de 12 fiches pratiques a été conçue afin de fournir aux entreprises toutes les clés de compréhension leur permettant de bien faire fonctionner le binôme senior/jeune, d optimiser la gestion des âges, la transmission de savoirs, le développement des 64 % 17 % 19 % 5 % 7 % Moins de 26 ans compétences. Employés - ouvriers Agents de maîtrise Cadres Femmes Hommes Retrouvez le guide pratique Contrat de génération sur le site du Forco : 06 COMMERCE À DISTANCE REPÈRES & TENDANCES

7 ESSENTIELLEMENT DES EMPLOIS STABLES ET À TEMPS PLEIN 11,2 ANS D ANCIENNETÉ MOYENNE DANS L ENTREPRISE Les femmes exercent au sein de la même entreprise depuis plus longtemps que les hommes (11,7 ans d ancienneté moyenne pour les femmes et 10,2 ans pour les hommes). Répartition des salariés selon l ancienneté 95 % DES SALARIÉS EN CDI ET 5 % EN CDD PRÈS DE 9 SALARIÉS SUR 10 À TEMPS COMPLET Le temps partiel tend à concerner davantage : > les femmes, 14 % d entre elles contre 3 % parmi les hommes, > les employés - ouvriers, 13 % d entre eux sont à temps partiel contre 10 % parmi les agents de maîtrise et 5 % parmi les cadres. 15 % 36 % 15 % 34 % I 25 ans et plus I 15 à 24 ans I 5 à 14 ans I Moins de 5 ans Source : Enquête Emploi-Formation Une cartographie des métiers présente les principaux métiers du commerce à distance sous forme de film avec possibilité d accéder aux descriptifs métiers. La loi du 11 février 2005 fixe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une Obligation d Emploi de Travailleurs Handicapées (OETH), à hauteur de 6 % de l effectif total. Afin d accompagner les entreprises et les salariés dans la gestion du handicap, un guide a été réalisé sur cette thématique. Retrouvez la cartographie dynamique des métiers du Commerce à Distance sur le site du Forco : Retrouvez le guide Handicap sur le site du Forco : REPÈRES & TENDANCES COMMERCE À DISTANCE 07

8 DONNÉES FORMATION PROFESSIONNALISATION En 2012, les fonds gérés par le Forco, au titre de la professionnalisation, ont permis de financer, au bénéfice des entreprises de la Branche, les actions suivantes : 644 I Contrats de professionnalisation 891 I Périodes de professionnalisation 73 I Formations Tuteurs 644 CONTRATS DE PROFESSIONNALISATION 51 % des bénéficiaires sont des hommes. 93 % sont âgés de moins de 26 ans. 65 % des contrats de professionnalisation ont été conclus dans des entreprises de moins de 10 salariés. La majorité de ces contrats sont des CDD. 300 contrats visent l obtention d un diplôme d Etat. Zoom sur les diplômes préparés 189 BTS dont 109 BTS Management des Unités Commerciales (MUC) 58 Masters 31 Licences 891 PÉRIODES DE PROFESSIONNALISATION 61 % des bénéficiaires sont des femmes. 64 % sont employés - ouvriers et 19 % sont cadres. 71 % sont âgés de 45 ans et plus. La part des bénéficiaires âgés de 45 ans et plus est plus élevée pour les employés - ouvriers que pour les agents de maîtrise et cadres. Répartition des bénéficiaires selon l âge et le statut professionnel 87 % des périodes de professionnalisation ont été conclues au sein des structures de 250 salariés et plus. Les périodes visent principalement l acquisition d une qualification professionnelle, soit reconnue au sein de la convention collective nationale (58 %), soit inscrite sur une liste CPNE (23 %). Zoom sur les formations les plus courantes 321 Formations en logistique 125 Formations «Accélérer le déploiement des nouvelles technologies» 100 Formations dans le domaine de la relation clientèle 84 Formations en anglais Répartition des contrats de professionnalisation selon la qualification visée 49 % 40 % 85 % 45 ans et plus 23 % I Certifications ou titres RNCP 29 % I Qualifications reconnues CCN 14 % 48 % 48 % 26 à 44 ans 48 % I Diplômes ou titres d Etat 3 % 12 % 1 % Moins de 26 ans Employés - ouvriers Agents de maîtrise Cadres Source : FORCO 08 COMMERCE À DISTANCE REPÈRES & TENDANCES

9 PLAN DE FORMATION 289 salariés ont été formés dans les TPE (entreprises de moins de 10 salariés) de la Branche et salariés* ont été formés dans les entreprises de 10 salariés et plus. * Les données ne sont pas exhaustives dans la mesure où les grandes entreprises peuvent gérer en interne une partie de leur plan de formation. Les bénéficiaires de la formation dans le cadre du plan sont essentiellement des femmes, en lien avec leur proportion dans la Branche. Répartition des bénéficiaires selon le sexe Les principaux bénéficiaires de la formation sont : > les employés - ouvriers dans les entreprises de moins de 10 salariés, > les cadres et agents de maîtrise dans les entreprises de 10 salariés et plus (55 %). Répartition des bénéficiaires selon le statut professionnel 10 % 17 % 24 % 31 % 45 % 73 % Entreprises de moins de 10 salariés Entreprises de 10 salariés et plus Cadres Agents de maîtrise Employés - ouvriers Les formations sont en moyenne plus longues dans les petites entreprises : 25 heures de formation par bénéficiaire contre 14 heures dans les entreprises de 10 salariés et plus. Le thème de formation principalement visé dans le cadre du plan de formation des entreprises de moins de 10 salariés est l Informatique/traitement des données. Dans les entreprises de 10 salariés et plus, les formations dans le domaine du Commerce/vente arrivent en tête, suivies de l Informatique/traitement des données et Ressources humaines. DROIT INDIVIDUEL À LA FORMATION Près de 6 % des salariés ont fait usage de leur DIF en % 64 % La majorité des bénéficiaires de la formation professionnelle est âgée de 26 à 44 ans, en cohérence avec la structure de la population salariée de la Branche. 39 % 36 % Répartition des bénéficiaires selon l âge Entreprises de moins de 10 salariés Entreprises de 10 salariés et plus 29 % 20 % 61 % 63 % 45 ans et plus 26 à 44 ans 10 % 17 % Moins de 26 ans Entreprises de moins de 10 salariés Entreprises de 10 salariés et plus Source : FORCO REPÈRES & TENDANCES COMMERCE À DISTANCE 09

10 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI LE CERTIFICAT DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE INTERBRANCHE (CQPI) La Branche du commerce à distance a fait partie des toutes premières Branches du commerce à avoir adhéré à la mise en place de CQPI, qui se développent d année en année, et qui contribuent à la sécurisation des parcours professionnels. Ainsi, dans la Branche, trois CQPI sont mis en œuvre : Agent logistique, Animateur d Equipe, et Vente Conseil à Distance. 746 CQPI ont été délivrés dans la Branche depuis sa création, dont 166 en 2012 répartis ainsi : > 164 CQPI Agent Logistique, > 2 CQPI Animateur d Equipe dans le domaine industriel. Pour 34 % des bénéficiaires, le CQPI est la première certification obtenue. LE CONTRAT DE SÉCURISATION PROFESSIONNELLE (CSP) Ayant pour objet l organisation et le déroulement d un parcours de retour à l emploi, le cas échéant au moyen d une reconversion ou d une création ou reprise d entreprise, le Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP), remplace depuis le 1 er septembre 2011 la Convention de Reclassement Personnalisée (CRP) et le Contrat de Transition Professionnelle (CTP). En 2012, près de bénéficiaires d un CSP, 157 bénéficiaires d un CTP et 192 bénéficiaires d une CRP, toutes Branches du Forco confondues, ont été formés, essentiellement dans les domaines de la Bureautique et de la Logistique. Pour en savoir plus sur le dispositif CSP, consultez la fiche pratique sur le site du Forco : Pour en savoir plus sur les CQP et CQPI, consultez la plaquette de présentation sur le site du Forco : COMMERCE À DISTANCE REPÈRES & TENDANCES

11 LA PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE À L EMPLOI (POE) En 2012, pour l ensemble des Branches du Forco, près de demandeurs d emploi ont bénéficié de POE collectives. Elles permettent de bénéficier d une formation nécessaire à l acquisition des compétences requises pour occuper des emplois correspondant à des besoins identifiés par un accord de Branche. Les trois quarts des POE collectives visent un des quatre métiers suivants : Conseiller vente, Employé de commerce, Réceptionnaire logistique, Hôte de caisse. Au regard des évolutions des métiers liés au développement du web, de nouveaux métiers en tension apparaissent et ont été repérés, notamment dans le cadre du CEP E-commerce : Trafic Manager, Web designer, Chargé de référencement, Webmarketer, Community Manager. Egalement, près de 900 demandeurs d emploi ont bénéficié de POE individuelles, surtout dans le domaine de la Vente/relation client en Aux côtés de la POE, l alternance constitue une passerelle vers l emploi, pour les jeunes notamment. Avec le plan qualité alternance, le Forco a pour objectif d anticiper les ruptures des contrats de professionnalisation. ACTION DE DÉVELOPPEMENT DE L EMPLOI ET DES COMPÉTENCES VAD (ADEC) Le 25 juin 2009, l ADEC VAD a été signé en présence du Ministère de l Économie, de l Industrie et de l Emploi, du Conseil Régional Nord-Pas-de-Calais, du Syndicat de la Vente à Distance (SNVAD désormais UPECAD*) et du Forco. Cet accord a été mis en place pour réaliser des actions favorisant le maintien dans l emploi, le développement et l adaptation des compétences et l accompagnement des mobilités professionnelles. Le bilan s avère positif : > salariés ont bénéficié d une formation à ce titre, soit 35 % des effectifs salariés de la Branche. > les formations ont permis de développer les compétences des salariés et d accompagner les évolutions de métiers en les maintenant en poste dans leur entreprise. * Union Professionnelle des Entreprises du Commerce à Distance. Pour en savoir plus sur le dispositif POE, consultez les supports explicatifs sur le site du Forco : REPÈRES & TENDANCES COMMERCE À DISTANCE 11

12 Pour contacter les représentants de la profession : Secrétariat de la CPNEFP c/o L Union Professionnelle des Entreprises du Commerce à Distance Entreprises et cités - 40, rue Eugène Jacquet - Sac postal Marcq-en-Baroeul Observatoire prospectif du commerce 251, boulevard Pereire Paris cedex 17 Tél. : Crédits photos : SNVAD - GraphicObsession - Février 2014.

Emploi et Formation Secteur Publicité

Emploi et Formation Secteur Publicité Rapport statistique Emploi et Formation Secteur Publicité 2009-2010 AFDAS / R&D - Septembre 2012 Sommaire 1. DONNEES SUR L EMPLOI 3 1.1. POINT METHODOLOGIQUE ET PRECAUTIONS D USAGE 4 1.2. LES ENTREPRISES

Plus en détail

Mise de jeu 2 La certification des formations

Mise de jeu 2 La certification des formations Mise de jeu 2 La certification des formations Une formation certifiante délivre un diplôme reconnu par le RNCP Le plus souvent, les formations certifiantes ou qualifiantes sont celles qui mènent à «un

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 À L ACCORD DU 10 JUIN 2011 RELATIF

Plus en détail

La formation professionnelle continue en 2013

La formation professionnelle continue en 2013 La formation professionnelle continue en 2013 UNIFORMATION : OPCA de l économie sociale La contribution «Formation» Les dispositifs de la formation professionnelle continue : Financement du plan de formation

Plus en détail

Fafiec au 1 er mars 2011

Fafiec au 1 er mars 2011 Financements Fafiec au 1 er mars 2011 Les partenaires sociaux, négocient chaque année les modalités de financement de la professionnelle. Pour 2011, ils ont souhaité que la qualité des services et de l

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du 12 mai 2015

Compte rendu de la réunion du 12 mai 2015 Compte rendu de la réunion du 12 mai 2015 COMPTE RENDU DE LA COMMISSION NATIONALE EMPLOI HYPERMARCHES Présents pour la Direction : Mesdames Agnès Bekourian et Joanne Jeannoutot Délégation Force Ouvrière

Plus en détail

L emploi des seniors

L emploi des seniors L emploi des seniors dans la branche des laboratoires de biologie médicale Observatoire des métiers des Professions Libérales 52 56 rue Kléber 92309 LEVALLOIS PERRET Cedex Tél. 01 46 39 38 64 Fax 01 46

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians

Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians Laboratoires de biologie médicale Vos formations financées par Actalians Accédez au dispositif de formation de votre choix et consultez notre mode d emploi Droit individuel à la formation (DIF) Contrat

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 1 2 Période de professionnalisation 3 Tutorat 4 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS

Plus en détail

Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians

Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians Entreprises d architecture Vos formations financées par Actalians Accédez au dispositif de formation de votre choix et consultez notre mode d emploi Droit individuel à la formation (DIF) Contrat de professionnalisation

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE Guide méthodologique à usage des CPNE Guide validé par le CPNFP du 16 mars 2012 1 PLAN De quoi parle-t-on? Synthèse du processus d élaboration

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel HÔTELLERIE, RESTAURATION ET ACTIVITÉS CONNEXES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord professionnel HÔTELLERIE, RESTAURATION ET ACTIVITÉS CONNEXES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel HÔTELLERIE, RESTAURATION ET ACTIVITÉS CONNEXES ACCORD DU 10 JANVIER 2011 RELATIF À LA FORMATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Crédit photo : Reza Estakhrian/Stone Déterminer la couverture d un risque, cerner les besoins des assurés et y répondre sont des opérations complexes et en grande partie immatérielles qui font de l assurance

Plus en détail

COURTAGE D ASSURANCES

COURTAGE D ASSURANCES 2015 COURTAGE D ASSURANCES et/ou REASSURANCES CCN 3110 IDCC 2247 Pour toutes les actions débutant le 01/06/2015 1 2 3 4 5 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail

CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE Synthèse Juin 2013

CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE Synthèse Juin 2013 CONTRAT D ETUDE PROSPECTIVE DES METIERS DU E-COMMERCE Synthèse Juin 2013 Champ de l étude Le secteur professionnel du commerce électronique recouvre, par définition, l ensemble des entreprises engagées

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

LE CONTRAT DE GENERATION

LE CONTRAT DE GENERATION LE CONTRAT DE GENERATION Sommaire I - Le contrat de génération : contexte, enjeux et objectifs II - Le contrat de génération : un dispositif adapté à la taille des entreprises III- Le contrat de génération

Plus en détail

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser

SE FORMER. une passerelle vers l emploi. Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014. l Les bonnes questions à se poser Personnes Handicapées AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH NOVEMBRE 2014 SE FORMER une passerelle vers l emploi l Les bonnes questions à se poser l Quelles démarches? l Les aides de l Agefiph dont vous pouvez

Plus en détail

Portrait statistique

Portrait statistique ÉTUDE SECTEUR Cadre de vie-technique ENTREPRISES D ARCHITECTURE Portrait statistique 02 ÉTUDE - mai 2013 Entreprises d'architecture : portrait statistique Sommaire 03 Étude initiée par la cpnefp des entreprises

Plus en détail

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006 ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006 Entre : La Direction de Distribution Casino France, représentée par M. Gérard MASSUS, Directeur des Ressources

Plus en détail

UN NOUVEL ÉLAN 4 ANS, LE TEMPS D UNE CRISE, LE TEMPS D UNE RÉFORME

UN NOUVEL ÉLAN 4 ANS, LE TEMPS D UNE CRISE, LE TEMPS D UNE RÉFORME Page 3 : Page 4 : Page 5-7 : La formation comme levier majeur pour la compétitivité et l emploi Faire de la formation votre atout développement Une offre de services dédiés Page 8-9 : Chiffres clés 2011

Plus en détail

RH mode d emploi Ce qu il faut savoir en matière de management des Ressources Humaines (RH), les bons réflexes, et des repères juridiques

RH mode d emploi Ce qu il faut savoir en matière de management des Ressources Humaines (RH), les bons réflexes, et des repères juridiques RH mode d emploi Ce qu il faut savoir en matière de management des Ressources Humaines (RH), les bons réflexes, et des repères juridiques Document élaboré par le Pôle Systematic Paris Région, avec l appui

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 13 NOVEMBRE 2014 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE SOMMAIRE

ACCORD NATIONAL DU 13 NOVEMBRE 2014 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE SOMMAIRE ACCORD NATIONAL DU 13 NOVEMBRE 2014 RELATIF A LA FORMATION PROFESSIONNELLE TOUT AU LONG DE LA VIE SOMMAIRE PRÉAMBULE TITRE I : ANTICIPATION DES ÉVOLUTIONS DES MÉTIERS, INFORMATION ET ORIENTATION PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Licence professionnelle Lean manufacturing

Licence professionnelle Lean manufacturing Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Lean manufacturing Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

IMMOBILIER CCN 3090 IDCC 1527 Pour toutes les actions débutant le 03/07/2014

IMMOBILIER CCN 3090 IDCC 1527 Pour toutes les actions débutant le 03/07/2014 IMMOBILIER CCN 3090 IDCC 1527 Pour toutes les actions débutant le 03/07/2014 1 1 2 Contrat de professionnalisation 3 Période de professionnalisation 4 5 Droit Individuel à la Formation ATTENTION : CES

Plus en détail

Entreprises d'architecture

Entreprises d'architecture Entreprises d'architecture DISPOSITIF CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION Intitulé de la formation Durée maximale Pédagogie Pédagogie Salaire Aide à la fonction Frais annexes

Plus en détail

Les métiers de la banque et des assurances

Les métiers de la banque et des assurances 18 juin 2015 Les métiers de la banque et des assurances Auteure : Itto BEN HADDOU-MOUSSET 1. Un secteur en mutation depuis les années 1980 L Ile-de-France est la région qui abrite les effectifs bancaires

Plus en détail

Compte Personnel de Formation Guide pratique. Salariés. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique

Compte Personnel de Formation Guide pratique. Salariés. + métiers de l événement. + études + conseil. ingénierie + numérique Compte Personnel de Formation Guide pratique Salariés ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement ingénierie + numérique + études + conseil + métiers de l événement www.fafiec.fr

Plus en détail

Questions-réponses Réforme de la formation professionnelle Loi du 5 mars 2014

Questions-réponses Réforme de la formation professionnelle Loi du 5 mars 2014 Questions-réponses Réforme de la formation professionnelle Loi du 5 mars 2014 Table des matières LE CPF... 2 1/ CPF et DIF... 2 2/ Alimentation du compte CPF... 4 3/ Gestion du compte CPF... 6 4/ Actions

Plus en détail

E-commerce & e-marketing, Gestionnaire de projet

E-commerce & e-marketing, Gestionnaire de projet LICENCE PRO E-commerce & e-marketing, Gestionnaire de projet Définition de la discipline Qu est-ce que l e-commerce et l e-marketing? La licence regroupe à la fois : l e-commerce, c est-à-dire le commerce

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3170 Convention collective nationale IDCC : 538. MANUTENTION FERROVIAIRE ET TRAVAUX CONNEXES (6 e édition.

Plus en détail

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels.

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Salariés, demandeurs d emploi, professions libérales et commerçants, intérimaires, et travailleurs

Plus en détail

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Données 2013 Version définitive Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels La loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 comporte différentes mesures visant notamment à développer

Plus en détail

Attentes liées aux prestations

Attentes liées aux prestations Appel à propositions du 26/05/2014 "Diagnostics de Sécurisation des Parcours Professionnels" Attentes liées aux prestations Projet SECURI'PASS 2.0 Cette opération bénéficie du soutien financier de l'etat,

Plus en détail

Pacte de responsabilité : le point sur les négociations Les accords signés, les négociations en cours, les échecs

Pacte de responsabilité : le point sur les négociations Les accords signés, les négociations en cours, les échecs ------------------------------------------ Page 1 Source : Liaisons Sociales Quotidien 12 février 2015 Pacte de responsabilité : le point sur les négociations Les accords signés, les négociations en cours,

Plus en détail

Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013

Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013 Bourse de l Emploi Rapport d activité 2013 Commission Paritaire Emploi et Formation 8 Avril 2014 Sommaire : 1. Activité 2013 p.2 2. Les actions de dynamisation de la Bourse de l Emploi p.11 Participation

Plus en détail

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE Conseil d orientation pour l emploi 2 avril 2013 Michel Senaux, chargé de mission fédéral de la CFDT-F3C Jacques Fauritte, secrétaire

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

Réunion d information sur la formation professionnelle continue

Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réseau GRAINE Pays de la Loire Lundi 07 juillet 2014 06/10/14 1 Panorama des dispositifs de formation PLAN DE FORMATION PROFESSION- NALISATION

Plus en détail

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015

www.biop.ccip.fr Les métiers porteurs Perspectives 2015 Les métiers porteurs Perspectives 2015 2 Rappel Titre Les métiers porteurs Cette présentation est principalement basée sur les résultats d un rapport publié en janvier 2007 par le groupe «Prospective des

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle

Réforme de la formation professionnelle MEDEF Social mars 2015 Réforme de la formation professionnelle Compétitivité Mobilité Employabilité Edito En 2030, près de 30 % de nos métiers auront évolué. Pour relever ce défi, la formation des femmes

Plus en détail

ACCORD DU 9 FÉVRIER 2015

ACCORD DU 9 FÉVRIER 2015 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE ACCORD DU 9 FÉVRIER

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Réunion d information UDAF du Gard 23 mars 2015 Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Créée : MAJ : 24/06/2014 19/03/15 Sommaire 1 : UNIFAF 2 :

Plus en détail

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel ! Salarié Senior (ou pas) Sécurisez votre parcours professionnel SOMMAIRE Introduction... p 3 Vous souhaitez faire le point sur votre carrière... p 4 Entretien de 2nde partie de carrière... p 5 Bilan de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3073 Convention collective nationale IDCC : 86. ENTREPRISES DE LA PUBLICITÉ ET

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr

La Validation des Acquis de l Expérience. avec l IFPASS. www.ifpass.fr La Validation des Acquis de l Expérience avec l IFPASS www.ifpass.fr Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS Le Pôle Orientation et VAE de l IFPASS est au service des professionnels de l assurance, qu ils

Plus en détail

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Réunion d informations du 12 novembre 2014 La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Rappel Les différents taux de cotisation : - Taux légal

Plus en détail

Commerce de Détail, Fruits, Légumes, Epicerie, Produits Laitiers (AFFLEC) CCN 3244 IDCC 1505 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015

Commerce de Détail, Fruits, Légumes, Epicerie, Produits Laitiers (AFFLEC) CCN 3244 IDCC 1505 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 Commerce de Détail, Fruits, Légumes, Epicerie, Produits Laitiers (AFFLEC) CCN 3244 IDCC 1505 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 1 2 Contrat de professionnalisation 3 Période de professionnalisation

Plus en détail

COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) CLASS FORMATION Centre d Affaires 5 e Avenue 11 Allée Alain Guénant 85180 LE CHÂTEAU D OLONNE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) Le CPF, c est quoi? Un droit universel d évolution professionnelle attaché

Plus en détail

seniors Atouts et opportunités

seniors Atouts et opportunités LES GUIDES CONSEIL DE L UIMM Employer des seniors Atouts et opportunités UNION DES INDUSTRIES ET MÉTIERS DE LA MÉTALLURGIE Employer des seniors, pourquoi? 02 Un enjeu économique et social 03 Un atout pour

Plus en détail

INTRODUCTION ET DIAGNOSTIC

INTRODUCTION ET DIAGNOSTIC MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel INDUSTRIES DE LA MAROQUINERIE ACCORD DU 8 DÉCEMBRE 2014 RELATIF AU

Plus en détail

Dans cet esprit, les signataires du présent accord souhaitent apporter des réponses :

Dans cet esprit, les signataires du présent accord souhaitent apporter des réponses : ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE PROFESSIONNELLE, LA PROFESSIONNALISATION ET LA SECURISATION DES PARCOURS PROFESSIONNELS PREAMBULE La formation

Plus en détail

Information et communication

Information et communication Information et communication Pour les nouveaux diplômés HES en information documentaire, en communication ainsi qu en traduction, l insertion professionnelle s avère difficile. Près de la moitié d entre

Plus en détail

Propositions des Professionnels de l intérim pour développer l emploi.

Propositions des Professionnels de l intérim pour développer l emploi. Livre Blanc Propositions des Professionnels de l intérim pour développer l emploi. Sommaire Contributions économiques et sociales de l intérim p. 5 Propositions pour favoriser le maintien dans l emploi

Plus en détail

DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF)

DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) >DPC Unique DEMANDE 2015 DE PRISE EN CHARGE AU PREALABLE PLAN DE FORMATION PERIODE DE PROFESSIONNALISATION FORMATION TUTEUR COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) A RETOURNER A L ADRESSE DE VOTRE CENTRE DE

Plus en détail

L insertion des contrats de professionnalisation de la branche des services de l automobile en 2014

L insertion des contrats de professionnalisation de la branche des services de l automobile en 2014 L insertion des contrats de professionnalisation de la branche des services de l automobile en 2014 Résumé ) L ensemble des indicateurs (taux d emploi, taux de CDI, taux de maintien dans l entreprise formatrice

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi Cahier des charges à l'attention des Organismes de Formation PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI Action collective au profit des demandeurs d'emploi Formations organisées avec le concours financier du

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Santé PHARMACIES D OFFICINE. Portrait de branche

ÉTUDE. SECTEUR Santé PHARMACIES D OFFICINE. Portrait de branche ÉTUDE SECTEUR Santé PHARMACIES D OFFICINE Portrait de branche 02 ÉTUDE - mars 2012 Sommaire 03 LES PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS 04 LES SOURCES DE DONNÉES EXPLOITÉES 05 LES PHARMACIES D OFFICINES ET LEURS SALARIÉS

Plus en détail

Le Cnam pour tous tout au long de la vie Mission Handi cnam

Le Cnam pour tous tout au long de la vie Mission Handi cnam Le Cnam pour tous tout au long de la vie Mission Handi cnam Sommaire Présentation du Cnam La genèse du partenariat CNAM/CRM Particularités de ce partenariat La synergie avec les entreprises et les missions

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

C est étudier et s insérer en plus dans la vie professionnelle. Thérèse PAVIA - coach scolaire orientation/motivation - conseil en formation

C est étudier et s insérer en plus dans la vie professionnelle. Thérèse PAVIA - coach scolaire orientation/motivation - conseil en formation C est étudier et s insérer en plus dans la vie professionnelle Pourquoi choisir l alternance 1.Les métiers représentent une vaste palette, 2.Ce type de formation s adapte à un large public, 3.Elle permet

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Achats Internationaux & Supply Chain" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES

SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES SERVICES À LA PERSONNE DES OPPORTUNITÉS DE PARCOURS PROFESSIONNELS POUR LES JEUNES 2 SOMMAIRE Les services à la personne.... 6 Une palette de 18 métiers.... 7 Près de 60 diplômes ou titres... 8 Des parcours

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE»

Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE MISSION FORMATION «POLE ALTERNANCE» GUIDE DES STAGIAIRES DE LA FORMATION CONTINUE Le contrat de professionnalisation à l Université Paul Sabatier MISSION FORMATION CONTINUE ET APPRENTISSAGE «POLE ALTERNANCE» LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

GUIDE DE La formation. Pour les employeurs d emploi d avenir

GUIDE DE La formation. Pour les employeurs d emploi d avenir GUIDE DE La formation Pour les employeurs d emploi d avenir SOMMAIRE POURQUOI UN GUIDE DE LA FORMATION À 3 DESTINATION DES EMPLOYEURS D EMPLOI D AVENIR? L ESSENTIEL DU GUIDE 4 I. faites DE VOS ENGAGEMENTS

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

un Plan d Action Séniors un accord ou d entreprise Construire TRANSPORT & LOGISTIQUE Avec la participation de

un Plan d Action Séniors un accord ou d entreprise Construire TRANSPORT & LOGISTIQUE Avec la participation de Construire un accord ou d entreprise un Plan d Action Séniors TRANSPORT & LOGISTIQUE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Avec la participation de La loi, les

Plus en détail

ÉTUDES 2014 INTERIM & FORMATION. en Limousin en 2013

ÉTUDES 2014 INTERIM & FORMATION. en Limousin en 2013 ÉTUDES 014 INTERIM & FORMATION en Limousin en 013 INTERIM & FORMATION en France en 013 ACTIVITÉ DE L INTÉRIM Limousin Rang régional Agences 74,8 % 1 Missions 165 001 4, 1 NOMBRE D INTÉRIMAIRES, EN ETP*

Plus en détail

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi

PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI. Action collective au profit des demandeurs d'emploi Cahier des charges à l'attention des Organismes de Formation PRÉPARATION OPÉRATIONNELLE A L'EMPLOI Action collective au profit des demandeurs d'emploi Formations organisées avec le concours financier du

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

FOCUS RESSOURCES HUMAINES

FOCUS RESSOURCES HUMAINES FOCUS RESSOURCES HUMAINES Tremblay-en-France Mardi 22 janvier 2013 Sommaire 1) Le réseau Opcalia Les missions d Opcalia 2) Les dispositifs de la formation professionnelle Schéma des dispositifs pour accompagner

Plus en détail

Présentation partenariat avec la filière hôtellerierestauration. Astrid LE VERN, responsable des partenariat Barcelone, 5 juin 2015

Présentation partenariat avec la filière hôtellerierestauration. Astrid LE VERN, responsable des partenariat Barcelone, 5 juin 2015 Présentation partenariat avec la filière hôtellerierestauration - COORACE Astrid LE VERN, responsable des partenariat Barcelone, 5 juin 2015 2 SOMMAIRE Historique et principes de la démarche La méthodologie

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE

LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE LES MÉTIERS DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE Septembre 2011 Zoom sur les métiers exercés dans la Branche 1[ ENJEUX ET PISTES DE TRAVAIL Les enjeux identifiés par le Groupe Domaine «Secteurs Economiques

Plus en détail

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités)

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) A réception : - du mandat ci-dessous signé, accompagné d un chèque de 118,00 s il s agit d un premier contrat ou 60,00

Plus en détail

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148»

«Extrait du cahier de l OPEQ n 148» «Extrait du cahier de l OPEQ n 148» LE CONTEXTE ECONOMIQUE DU PRF 2006-2007 PREQUALIFICATION, QUALIFICATION, ACCES A L EMPLOI En 2007, l emploi salarié privé en région tend à la hausse sur l ensemble des

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

ASSISTANTS MATERNELS CCN 3317 IDCC 2395 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015

ASSISTANTS MATERNELS CCN 3317 IDCC 2395 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 CCN 3317 IDCC 2395 Pour toutes les actions débutant le 01/01/2015 1 2 Actions Prioritaires 3 4 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS EN COURS D'ANNÉE

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA PRODUCTION DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES 1

MANAGEMENT DE LA PRODUCTION DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES 1 Le devenir des diplômés de Licence professionnelle 200 en Management de la production dans les industries agroalimentaires LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 200 DE L ub, Situation le er

Plus en détail

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

année 2010 rapport de branche : quelques éléments Nombre d entreprises & chiffre d affaires chiffres d affaires SOMMAIRE

année 2010 rapport de branche : quelques éléments Nombre d entreprises & chiffre d affaires chiffres d affaires SOMMAIRE e r v i c e s r a n s p o r t s q u i p e m e n t n v i r o n n e m e n t Prévention sécurité année 2010 rapport de branche : quelques éléments Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité

Plus en détail