Termes de référence. Formation en entreprenariat et en rédaction de plan d affaires DDI2015- TDR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Termes de référence. Formation en entreprenariat et en rédaction de plan d affaires DDI2015- TDR05-0001"

Transcription

1 Termes de référence Formation en entreprenariat et en rédaction de plan d affaires DDI2015- TDR Contexte et justification L exploitation minière artisanale est une activité de survie qui touche des centaines de milliers de Congolais. Elle concerne surtout les provinces du Kasaï Oriental, du Kasaï Occidental, du Katanga, du Maniema, du Nord Kivu, du Sud Kivu, et de la province Orientale. Selon certaines estimations, la production artisanale représenterait plus de 80% de la production minière exportée par la République démocratique du Congo (RDC). Largement informels, l exploitation et le commerce issus du secteur artisanal échappent en grande partie au contrôle de l État et les recettes fiscales qui en sont tirées ainsi ne contribuent pas de façon significative aux finances publiques. Afin d'aider le gouvernement à formaliser le secteur de l'exploitation minière artisanale, DDI a le mandat de mener un programme d'enregistrement des exploitants artisanaux sur une période de 20 mois, entre avril 2014 et décembre Elle est aussi responsable de créer des associations et/ou coopératives représentants les exploitants artisanaux, qui viendront complémenter les efforts de formalisation du secteur minier artisanal, et de former celles-ci en entreprenariat. On constate des lacunes importantes dans les capacités et compétences des exploitants artisanaux et des coopératives et associations regroupant les exploitants artisanaux. Croissance économique, le leadership, la démocratie, la gouvernance, la gestion de coopératives et la résolution des conflits sont tous des capacités et compétences essentielles que devraient détenir les organisations et coopératives d exploitants artisanaux, ainsi que les leaders représentants les exploitants artisanaux. La formation proposée par ces termes de référence traitera de l entreprenariat des membres des associations et/ou coopératives d exploitants artisanaux et devra inclure une formation traitant des composantes en leadership, en promotion des objectifs économiques des associations et en gestion de projet. À la fin des formations, les exploitants devront avoir terminé les plans d affaires pour les affaires minières et pour de projets de développement que DDI pourrait possiblement financer. 2. Compétences du Formateur Le Formateur retenu par DDI devra détenir : 1 P a g e

2 Une expérience importante dans la formation en entreprenariat, incluant la capacité de former sur la préparation de plan d affaires pour exploitation et marketing efficaces de minerais, autant par exploitants individuels ou en collectivité. Le Formateur sera en mesure d offrir une formation en leadership, en développement économique et en gestion de projet. Une connaissance du secteur minier artisanal Une connaissance particulière des milieux miniers artisanaux au Sud Kivu, au Maniema et en province Orientale, sera considérée un atout. L expérience dans la formation en entreprenariat, en leadership, en développement économique et en gestion de projet dans des zones minières, sera aussi considéré un atout important. À l application, DDI devra recevoir les informations suivantes en trois documents : a) CV du Formateur; b) Une description démontrant une expérience professionnelle en lien avec les objectifs des formations (point 3), tel que : - une bonne connaissance du secteur de l'exploitation minière artisanale en RDC ; - une expérience dans la rédaction et la conception de plan d affaires ; - une expérience de réalisation d études de marché ; - une expérience pertinente en formation de formateurs; - une expérience approfondie en entreprenariat, en leadership, en développement économique et en gestion de projet. c) Proposition d un programme de formation (voir point 4 du présent document). La proposition peut aussi contenir les compétences de deux ou trois différents Formateurs si plus d un Formateur est requis selon les provinces d intervention. Dans ce cas, les informations envoyées à DDI devront contenir les mêmes documents pour chaque Formateur. La date limite pour soumettre les propositions est le 21 mai Les documents devront être envoyés à l adresse suivante : avec la mention suivante sous la rubrique sujet : Entreprenariat Objectifs de la formation Les objectifs de cette formation sont de: a) Former des leaders de trois associations ou coopératives d exploitants artisanaux dans les trois provinces d intervention (5 personnes par associations pour 3 associations ou coopératives, dans 3 provinces, pour un total de 15 personnes par province, 45 personnes au total). b) Fournir les compétences nécessaires pour aider les exploitants artisanaux à développer leurs expertises entrepreneuriales incluant leurs capacités en leadership, en promotion des objectifs 2 P a g e

3 économiques des associations et/ou coopératives, et en gestion de projets liés à l exploitation minière et marketing du produit. c) Former les leaders des exploitants artisanaux sur la préparation de plan d affaire et appuyer la rédaction des plans d affaires avec les exploitants artisanaux pour deux projets par province. Un projet lié au développement d une communauté minière (qui peut être à vocation génératrice de revenus ou d économie sociale) et le deuxième projet sera un projet en lien avec l activité minière artisanale. À la fin de la formation, chaque province devrait avoir complété deux plans d affaires. d) Offrir une formation qui sera pratique et théorique. Les exploitants artisanaux devront pratiquer les techniques apprises par des exercices pratiques pendant plus de 50% des heures totales de formation. La théorie ne devra pas dépasser 50% des heures totales de la formation. 4. Programme de formation Le Formateur devra fournir un programme détaillé des formations. DDI propose une formation de 2 heures par mois (en moyenne) pendant 6 mois auprès de 45 personnes dans les trois provinces d intervention (15 personnes par province) pour chaque volet d intervention. Chacun des 3 volets d intervention (leadership, promotion des objectifs économiques des associations et/ou coopératives et gestion de projets) disposeront d un total de 12 heures de formation chacun. Dans chaque volet la composante entrepreneuriale sera incluse. L élaboration du plan d affaire sera aussi un thème transversal pendant les formations. Les exploitants artisanaux devront mettre en pratique les apprentissages reçus en classe, à l extérieur des heures de cours, afin de récolter les informations requises pour réaliser l étude de marché ainsi que toutes les composantes requises pour rédiger un plan d affaire. Le projet du plan d affaire sera révisé et continuellement travaillé pendant les cours touchant les 3 composantes pendant les trois premiers mois des formations. Le Formateur devra planifier environ 6 heures par mois pour la formation et l élaboration des plans d affaires. Selon les thèmes, la formation sur le plan d affaire peut prendre deux blocs de 3 heures par mois ou 3 blocs de 2 heures par mois, sans toutefois dépasser 18 heures sur une période de 3 mois. Le Formateur pourra choisir de diviser les groupes en deux sous-groupes afin que chaque groupe travail sur 1 de 2 projets d affaires. Le Formateur devra proposer dans sa proposition, une table des matières d un plan d affaire type qui sera proposé et enseigné lors des formations. Les plans d affaire devront être terminés au plus tard le 31 août Les premiers brouillons des plans d affaires devront avoir été complété et soumis à DDI avant le 31 juillet Les formations ne pourront pas se tenir le même jour mais peuvent se succéder sur 3 demijournées consécutives. Le Formateur pourra proposer une approche différente (temps et méthodologie) tout en expliquant les motifs de la nouvelle proposition. Le programme de la formation (ou syllabus) devra être envoyé à DDI avec l application. L équité en genre devra être incluse comme thème transversale dans les formations. 3 P a g e

4 5. Lieux géographiques et dates Les formations devront se tenir au Maniema, au Sud Kivu, et en province Orientale. Les villes où se tiendront les formations n ont pas encore choisies. DDI doit choisir les régions ou les villes où seront créées et appuyées les associations ou coopératives d exploitants artisanaux. Les formations devront être réalisées entre le 15 juin 2015 et le 30 novembre 2015 selon les jours et dates proposés par le Formateur. 6. Exécution Le Formateur sera en liaison avec la Directrice Générale de DDI tout au long du processus dans le but de partager les défis et réalisations des formations. Le Formateur devra remplir les exigences de rapportage suivantes : Le Formateur enverra mensuellement, des mises à jour par message électronique ( ) sur les formations réalisées par le Formateur ainsi que l évolution des six plans d affaires en rédaction. DDI exige que le Formateur documente les formations avec des photos de bonne résolution (minimum 500 KB). Ces photos seront la propriété de DDI et devront être remis à la fin de la consultation en format JPEG sur un disque dur, sur une clé USB ou par message électronique. Quelques photos peuvent aussi être intégrées dans le rapport final. Un rapport en version Word devra être envoyé en version électronique au plus tard 15 jours après chaque formation. Ce rapport devra inclure une liste de présences signée par les exploitants artisanaux incluant leurs coordonnées (téléphone et adresse courriel si disponible), et les brouillons des plans d affaires en évolution. Un rapport final des formations sera remis en version électronique en Word ainsi qu en deux exemplaires en dur qui seront déposé auprès du Coordonateur national de DDI à Kinshasa, au plus tard le 30 novembre Les six plans d affaires devront aussi faire partie des annexes du rapport final. 7. Budget, paiement et frais des formations Le budget pour le(s) Formateur(s) (cachet et frais de mission) ne pourra pas dépasser la somme de 27,000$ USD (toutes taxes incluses) pour les 3 provinces, ou 9,000$ USD par province (toutes taxes incluses). Les coûts liés aux déplacements et aux frais de voyages du Formateur, le cas échéant, font partie du budget disponible pour les formations mentionné ci-haut. Le Formateur devra proposer à DDI un budget, des dépenses reliées aux formations, aux déplacements, l hébergement et autres coûts reliés aux formations, et faire approuver le budget par DDI. Toutes factures originales de dépenses pour les frais de mission/formation seront remises à DDI avec la deuxième facture du Formateur. Les factures soumises à DDI par le Formateur devront être séparées entre les frais de mission/de formation et les frais de consultances. Toutes dépenses de frais de mission et de formation non-justifiées, ou non-approuvées par DDI seront déduites du montant de la facture finale. Le tarif journalier du Formateur ne pourra pas dépasser 350$ USD par jour. 4 P a g e

5 Le Formateur pourra facturer 10% à la signature d un contrat et l acceptation des termes de référence (2,700$ USD) et 10% lors du dépôt des syllabus pour chacun des 3 volets des formations et du volet entreprenariat incluant la formation sur la rédaction d un plan d affaire et la réalisation d une étude de marché (2,700$). Le solde sera payable en 6 versements, après chaque série de formation dans les 3 provinces, pendant 6 mois (3,600$ USD par versement pour un total ne dépassant pas 21,600$ USD)). Les montants seront au prorata par province si plus d un Formateur est retenu, sur base de 9,000$ par province. Responsabilités financières de DDI DDI aura sept jours pour transférer les fonds au Formateur après la réception des factures, rapport et listes de présences pour chaque étape de la facturation. Les frais des formations des participants seront à la charge de DDI, incluant les photocopies du matériel didactique à remettre aux participants par le Formateur, le transport des participants à la formation, l eau, la collation et le matériel didactique. Le choix des personnes qui seront formées sera effectué par DDI et une liste des participants sera remise au Formateur avant la formation. Les dates et la logistique entourant l organisation des formations auprès des exploitants artisanaux seront établies en collaboration entre DDI et le Formateur, et mise en œuvre par DDI. Les modalités de financement des projets élaborés dans les plans d affaires seront fournies aux participants par DDI avant la fin des formations et avant le dépôt des brouillons des plans d affaires. 5 P a g e

Termes de référence. Formation en structures et gouvernance de coopératives minières

Termes de référence. Formation en structures et gouvernance de coopératives minières Termes de référence Formation en structures et gouvernance de coopératives minières 1. Contexte et justification L exploitation minière artisanale est une activité de survie qui touche des centaines de

Plus en détail

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018.

d une gestion inclusive» qui a reçu l appui financier du Gouvernement des Pays-Bas pour la période allant de d aout 2015 à juillet 2018. Termes de référence (TdRs) pour le recrutement d un formateur/mentor en genre sur la gestion des ressources naturelles dans le Paysage du Grand Virunga. 1. Contexte La Collaboration Transfrontalière du

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT PROJET PILOTE RELATIF AUX COMPÉTENCES ESSENTIELLES ET À LA FINANCE SOCIALE COLLÈGES FOURNISSEURS DE SERVICES

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT PROJET PILOTE RELATIF AUX COMPÉTENCES ESSENTIELLES ET À LA FINANCE SOCIALE COLLÈGES FOURNISSEURS DE SERVICES APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT PROJET PILOTE RELATIF AUX COMPÉTENCES ESSENTIELLES ET À LA FINANCE SOCIALE COLLÈGES FOURNISSEURS DE SERVICES Collèges et instituts Canada (CICan) invite les collèges du

Plus en détail

Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services

Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services GOUVERNEMENT DU NUNAVUT Demande d expression d intérêt Examen externe du Conseil d examen des taux des entreprises de services Le Conseil d examen des taux des entreprises de services, un organisme de

Plus en détail

PROGRAMMES MONDIAUX ENTRAÎNEURS DÉVELOPPEMENT DE LA STRUCTURE SPORTIVE NATIONALE

PROGRAMMES MONDIAUX ENTRAÎNEURS DÉVELOPPEMENT DE LA STRUCTURE SPORTIVE NATIONALE PROGRAMMES MONDIAUX ENTRAÎNEURS DÉVELOPPEMENT DE LA STRUCTURE SPORTIVE NATIONALE Solidarité Olympique Programmes mondiaux 2013 2016 DÉVELOPPEMENT DE LA STRUCTURE SPORTIVE NATIONALE OBJECTIF Le développement

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES Page 1 of 6 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DES MINES PROJET D APPUI AU SECTEUR MINIER PROMINES TERMES DE REFERENCE POUR MAÎTRISE D OEUVRE DELEGUEES Renforcement de la Protection et Participation

Plus en détail

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F

APPEL DE PROJETS PRÉCEPT F APPEL DE PROJETS Programme structurant de partage et de renforcement de l expertise des collèges et cégeps canadiens en enseignement professionnel et technique dispensé en français PRÉCEPT F Date d avis

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

Normes de congrès I-104. I. Expositions. Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à :

Normes de congrès I-104. I. Expositions. Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à : I. Expositions Les expositions de la Maison de l Optimisme devraient inclurent et ne sont pas limitées à : - Toute entreprise dans le domaine d activités de financement et de produits de services pour

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

APPEL D OFFRES POUR EXPERTISE D AUDIT EXTERNE N FSC/AUDIT/002

APPEL D OFFRES POUR EXPERTISE D AUDIT EXTERNE N FSC/AUDIT/002 APPEL D OFFRES POUR EXPERTISE D AUDIT EXTERNE N FSC/AUDIT/002 CHRISTIAN AID est une Organisation Non Gouvernementale Britannique créée par 40 Eglises Britanniques à la fin de la deuxième guerre mondiale.

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

Communiqué. Nouveau financement pour les artistes visant à préserver la culture et les moyens de subsistance

Communiqué. Nouveau financement pour les artistes visant à préserver la culture et les moyens de subsistance Communiqué Nouveau financement pour les artistes visant à préserver la culture et les moyens de subsistance IQALUIT, Nunavut (le 14 janvier 2009) Le ministre du Développement économique et des Transports,

Plus en détail

ASSISTANCE TECHNIQUE POUR LA FORMATION DES CONSEILLERS EN EMPLOI DANS L EXPLOITATION DU SYSTEME D INFORMATION SUR LE MARCHE DU TRAVAIL AU SÉNÉGAL

ASSISTANCE TECHNIQUE POUR LA FORMATION DES CONSEILLERS EN EMPLOI DANS L EXPLOITATION DU SYSTEME D INFORMATION SUR LE MARCHE DU TRAVAIL AU SÉNÉGAL ASSISTANCE TECHNIQUE POUR LA FORMATION DES CONSEILLERS EN EMPLOI DANS L EXPLOITATION DU SYSTEME D INFORMATION SUR LE MARCHE DU TRAVAIL AU SÉNÉGAL RÉFÉRENCE WEB: AT/0310/15 Titre du poste : Assistance Technique

Plus en détail

Conditions générales de l abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France

Conditions générales de l abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France Votre entreprise BON DE COMMANDE Abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France Nom Raison sociale : Nom commercial : (Si différent) Adresse complète : Téléphone : Fax :

Plus en détail

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016

Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Guide d attribution Fonds culture et patrimoine de la MRC des Pays-d en-haut Année 2016 Veuillez lire attentivement le présent document AVANT de remplir le formulaire de demande. 1. Le contexte et les

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 TITRE DE LA POLITIQUE : N o : Politique sur le remboursement

Plus en détail

COMITÉ PARITAIRE DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT PERSONNEL DE SOUTIEN. Révisé le 10 septembre 2014 En vigueur jusqu à nouvel avis

COMITÉ PARITAIRE DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT PERSONNEL DE SOUTIEN. Révisé le 10 septembre 2014 En vigueur jusqu à nouvel avis COMITÉ PARITAIRE DE FORMATION ET DE PERFECTIONNEMENT PERSONNEL DE SOUTIEN RÈGLES DE FONCTIONNEMENT ET PROCÉDURES 2014-2015 Révisé le 10 septembre 2014 En vigueur jusqu à nouvel avis RÈGLES DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées.

Examinez tous les éléments de votre demande pour vous assurer que celle-ci est complète. Les demandes incomplètes seront rejetées. Bureau de l équité salariale Programme de subventions pour les projets visant l équité salariale entre les sexes (PSPESS) Exigences de 2015-2016 relatives à la demande Directives relatives à la demande

Plus en détail

Programme de formation en leadership pour l enseignement de la biotechnologie

Programme de formation en leadership pour l enseignement de la biotechnologie Division du Bureau de l éducation française Division des programmes scolaires Direction du développement et de l'implantation des Direction de l enseignement, des programmes programmes et de l évaluation

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT

PROJET DE CONVENTION DE MANDAT PROJET DE CONVENTION DE MANDAT ÉQUIPEMENT DES SALLES SERVEURS DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DOLE ET DE LA VILLE DE DOLE DANS LE CADRE D UN SYSTÈME D INFORMATION MUTUALISÉ ENTRE La Communauté

Plus en détail

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice STATUTS Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice Article 1 Dénomination, adhésions Il est constitué entre les soussignés et tous ceux qui deviendront membres par la suite une association

Plus en détail

Politique budgétaire. (adoptée en juin 2014)

Politique budgétaire. (adoptée en juin 2014) Politique budgétaire (adoptée en juin 2014) A-PRÉAMBULE... 2 B-RÈGLEMENT RELATIF AUX FRAIS DE SÉJOURS... 3 1. Généralités... 3 2. Normes de remoboursement... 4 a) Définitions... 4 b) Principes directeurs...

Plus en détail

AVIS À MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT

AVIS À MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT AVIS À MANIFESTATION D INTERETS BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Immeuble du Centre de Commerce International d Abidjan CCIA Avenue Jean-Paul II 01 BP 1387, Abidjan 01 Côte d'ivoire Téléphone : +225 20

Plus en détail

POLITIQUE DES VOYAGES

POLITIQUE DES VOYAGES POLITIQUE DES VOYAGES INTRODUCTION Cette politique vient préciser les principes des voyages organisés par l École Polyvalente des Îles. Elle vise également à définir les modalités de réalisation des activités

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICE

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICE COMMUNE D ETAIN MARCHE DE PRESTATION DE SERVICE Prestation de balayage mécanisé de la voirie communale DOSSIER DE CONSULTATION Données générales Personne Publique : Personne Responsable du Marché : Commune

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2016 Présenté à la réunion du Conseil d administration du 22 mars 2016. Table des matières 1. POLITIQUE GÉNÉRALE...2 1.1 Fondement de la politique d investissement... 2 1.2

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement

Programme des Nations Unies pour le développement Programme des Nations Unies pour le développement AVIS DE RECRUTEMENT DE CONSULTANTS N ICN-009/2015 Date: 26/05/2015 Pays : Type de contrat : Niveau de poste : Description de la mission : Langue requise

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES

ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L INTERIEUR DIRECTION GÉNÉRALE DES COLLECTIVITÉS LOCALES TERMES DE REFERENCE Consultation pour l intégration du genre dans les programmes de la Direction Générale des Collectivités

Plus en détail

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS

Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce. à LURS M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Gestion et exploitation d un Bar-restaurantcommerce multiservices à LURS Cahier des charges M A R C H E P U B L I C E N P R O C É D U R E A D A P T É

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE

TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE TABLE DES MATIÈRES Préambule p. 1 1. Objectifs du programme p. 2 2. Critères de reconnaissance des organismes p. 2 3. Types de soutien p. 2 3.1 Aide financière p. 3 3.2 Aide technique p. 3 4. Critères

Plus en détail

- 1 - CONSULTANT(E) INTERNATIONAL(E) : FORMATION DES FORMATEURS EN. Dernier délai de soumission 12/05/2016

- 1 - CONSULTANT(E) INTERNATIONAL(E) : FORMATION DES FORMATEURS EN. Dernier délai de soumission 12/05/2016 CONSULTANT(E) INTERNATIONAL(E) : FORMATION DES FORMATEURS EN JOURNALISME D INVESTIGATION Lieu : Tunis, TUNISIE Dernier délai de soumission 12/05/2016 Catégorie additionnelle Type de Contrat : Langues Requise:

Plus en détail

INTERPARENTS, A.s.b.l., Association sans but lucratif. Siège social: L-2920 Luxembourg, A.P.E.E.E., Bâtiment Jean Monnet, Bureau C 1/004.

INTERPARENTS, A.s.b.l., Association sans but lucratif. Siège social: L-2920 Luxembourg, A.P.E.E.E., Bâtiment Jean Monnet, Bureau C 1/004. INTERPARENTS, A.s.b.l., Association sans but lucratif. Siège social: L-2920 Luxembourg, A.P.E.E.E., Bâtiment Jean Monnet, Bureau C 1/004. STATUTS Statuts arrêtés le 22 avril 1999, entrés en vigueur le

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 15-089 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER Vu l article 458.42 de la Loi sur les cités et villes (RLRQ, chapitre C-19); À l assemblée

Plus en détail

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE

INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE INFORMATION ET FORMULAIRE DE DÉPÔT POUR LA PRÉSENTATION D UN PROJET DE PROGRAMMATION À LA CORPORATION DES FÊTES DU 200 e DE DRUMMONDVILLE 1 MISE EN CONTEXTE La Corporation des fêtes du 200 e de Drummondville

Plus en détail

Formulaire d événement de tierce partie : REMARQUE : Toute demande doit être soumise au moins 2 mois avant la date prévue de l événement

Formulaire d événement de tierce partie : REMARQUE : Toute demande doit être soumise au moins 2 mois avant la date prévue de l événement Formulaire d événement de tierce partie La mission de Belle et bien dans sa peau MD : Aider les femmes atteintes du cancer à gérer les effets du cancer et de ses traitements sur leur apparence. Nous vous

Plus en détail

Appel de propositions

Appel de propositions Appel de propositions Planification stratégique 2016 à 2020 162, rue Murray Ottawa, ON K1N 5M8 Tél.: 613-789-5144 Téléc.: 613-789-9848 jhtardivel@mri.ca www.montfortrenaissance.ca Objectif de l appel de

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer»

Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Appel à projets 2013 Projets libres de Recherche «Biologie et Sciences du Cancer» Action 5.3 Attention sélection des projets en deux étapes : 1. Lettre d intention : 29 octobre 2012 2. Dossier présélectionné

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 POLITIQUE D INVESTISSEMENT 2015 Modifiée à la réunion du Conseil du 17 mars 2015 TABLE DES MATIÈRES 1. POLITIQUE GÉNÉRALE... 1 1.1 Fondement de la Politique d investissement... 1 1.2 Fonds d aide de la

Plus en détail

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI

CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI CADRE DE COOPÉRATION INTÉRIMAIRE (CCI) MÉCANISME DE COORDINATION DE L ASSISTANCE AU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI SEPTEMBRE 2004 1. PRÉSENTATION Le Cadre de Coopération Intérimaire (CCI) exprime le programme

Plus en détail

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest

Renforcement des compétences pour la Promotion de l Egalité entre les sexes en Afrique et dans les pays d Asie de l ouest Division de la Promotion de la Femme, Département des Affaires économiques et sociales et Centre africain pour le Genre et le Développement, Commission économique pour l Afrique Renforcement des compétences

Plus en détail

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Mise à jour : Septembre 2015 Centre local de développement (CLD) de La Haute-Gaspésie POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Adopté le : N o de résolution : TABLE DES MATIÈRES 1-

Plus en détail

"édition N 2" Préambule

édition N 2 Préambule Proposition de TDR pour le renforcement des capacités des associations de la province de Youssoufia/CYS "édition N 2" Préambule La, Association de Droit Marocain à but non lucratif, crée en 1994, et reconnue

Plus en détail

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II...

1. Introduction... 3. 2. Principes... 4. 3. Principales phases... 5. Phase 1 Surveillance des efforts pour mettre en œuvre Bâle II... CADRE D AGRÉMENT Agrément de l approche de notation interne (NI) avancée du risque de crédit Fonds propres Décembre 2007 TABLE DE MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes... 4 3. Principales phases...

Plus en détail

Deuxième partie : Les appels à proposition

Deuxième partie : Les appels à proposition Deuxième partie : Les appels à proposition L objectif de l appel à proposition est de maîtriser et coordonner au mieux la gestion du budget d aide public au développement alloué aux ONGD tout en contribuant

Plus en détail

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 CHAPITRE I OBJET ET APPLICATION CHAPITRE II DÉFINITIONS 1) L objectif de la présente procédure est d établir les processus

Plus en détail

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE)

Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) POUR L AVANCEMENT ET L INNOVATION EN ENSEIGNEMENT Programme de Chaires de leadership en enseignement (CLE) Information générale et processus de mise en candidature Miser sur l innovation en formation pour

Plus en détail

Cahier des charges à l attention des Organismes de formation

Cahier des charges à l attention des Organismes de formation Cahier des charges à l attention des Organismes de formation Catalogue Formation 2015 Au bénéfice des entreprises de la métallurgie (départ.28/37/45) 1 Objectif La formation professionnelle continue est

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 SERVICES PROFESSIONNELS EN ARCHITECTURE POUR LE RÉAMÉNAGEMENT DE L AGORA-PHASE II POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY 1. GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES

PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION. AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES PROGRAMME D INNOVATION EN FORMATION AUX 1 er, 2 e ET 3 e CYCLES sous la responsabilité du vice-rectorat aux études Février 2010 INTRODUCTION Le Programme d innovation en formation aux 1 er, 2 e et 3 e

Plus en détail

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL.

Le résultat attendu au terme de l appui technique est l amélioration de l efficacité de la COCAFEM/GL. CONSULTANT OU UNE CONSULTANTE APPUI TECHNIQUE POUR LA RÉVISION DU SCHÉMA ORGANISATIONNEL ET DES STATUTS ET RÈGLEMENTS DE LA COCAFEM/GL ET POUR L ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE DES CHANGEMENTS ADOPTÉS

Plus en détail

OFFRE POUR CONSULTANCE

OFFRE POUR CONSULTANCE 1 3, Rue du Marché, B.P.1490 Bujumbura- Burundi, Tél. (257) 22 301300 / 301302 OFFRE POUR CONSULTANCE Recrutement d un(e) Consultant(e) national pour le poste d appui au programme «Droits des Femmes, Leadership

Plus en détail

STAGE LICENCE STAPS - mention Management du Sport UE 39M et UE 49M Année 2009-2010

STAGE LICENCE STAPS - mention Management du Sport UE 39M et UE 49M Année 2009-2010 Vincent CHARLOT Jean René JOLY STAGE LICENCE STAPS - mention Management du Sport UE 39M et UE 49M Année 2009-2010 MODALITES PRATIQUES 1. Durée minimale annuelle totale (S1 + S2) = 105 heures correspondant

Plus en détail

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB Introduction Le présent document a pour but d aider les entreprises qui désirent procéder à un appel d offres, sur invitation, pour la réalisation d un site web.

Plus en détail

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Procédure administrative : Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Numéro : PA 6.020 Catégorie : Ressources humaines Pages : 10 Approuvée : le 18 octobre 2010 Modifiée :

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D ALMA RÈGLEMENT 262-2015 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES CONSIDÉRANT QUE la Ville d Alma désire stimuler le

Plus en détail

Modalités d attribution de la bourse

Modalités d attribution de la bourse pour l avancement du bénévolat et de la société civile Modalités d attribution de la bourse 1. La bourse a été établie pour offrir un congé sabbatique à un leader du secteur des ONG et des organismes sans

Plus en détail

Concours Dexia BIL «C est quoi imaginer un film sur son agence?»

Concours Dexia BIL «C est quoi imaginer un film sur son agence?» Concours Dexia BIL «C est quoi imaginer un film sur son agence?» Page 1 sur 11 Table des matières I Règlement 3 1. Présentation du concours 3 2. Articles du règlement 3 Article 1 : Conditions de participation

Plus en détail

Formations Spécifiques

Formations Spécifiques + Square Sainctelette 13/15 Formations Spécifiques Vous exercez des activités dans les domaines relevant de la Commission paritaire 329 pour la Fédération Wallonie -Bruxelles et la Communauté Germanophone?

Plus en détail

MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES

MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES MAITRE D'OUVRAGE COMMUNUATE DE COMMUNES DU BOULONNAIS DEPARTEMENT DE LA HAUTE-GARONNE MISSION DIAGNOSTIC REHABILITATION D UNE ANCIENNE MAISON DE RETRAITE EN LOCAUX POUR DIVERS SERVICES Règlement de la

Plus en détail

Bureau du secrétaire du gouverneur général (BSGG) Numéro de l invitation : OSGG-BSGG-15-1503

Bureau du secrétaire du gouverneur général (BSGG) Numéro de l invitation : OSGG-BSGG-15-1503 Le 29 octobre 2015 Bureau du secrétaire du gouverneur général (BSGG) Numéro de l invitation : OSGG-BSGG-15-1503 Demande de propositions (DP) Stratégie d image de marque et un plan de rayonnement Questions

Plus en détail

GUIDE DU CHEF DE PROJET

GUIDE DU CHEF DE PROJET 1 GUIDE DU CHEF DE PROJET Le programme ontarien Action communautaire Enfants en santé («Enfants en santé») est un programme communautaire dans le cadre duquel des partenaires de différents secteurs (p.

Plus en détail

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI)

DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) REPUBLIQUE DE MADAGASCAR GROUPE DE LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU PROJET D APPUI À LA GOUVERNANCE INSTITUTIONNELLE (PAGI) I. Contexte et Justification

Plus en détail

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées»

Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Appel à projets «Résidences artistiques et culturelles dans les lycées» Terre de curiosité et d'ouverture, la Lorraine propose au plus grand nombre une offre culturelle de qualité et encourage les expériences

Plus en détail

Le programme se compose de deux sessions de formation portant sur les thèmes suivants :

Le programme se compose de deux sessions de formation portant sur les thèmes suivants : PROGRAMME DE FORMATION EN MANAGEMENT DU SPORT (TRADUCTION DU DOCUMENT EN LIGNE : ELECTRONIC BROCHURE SPORT MANAGEMENT TRAINING PROGRAMME ) Ce programme de formation s inscrit dans le cadre du projet européen

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1

DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 DEMANDE DE RECONNAISSANCE : GUIDE À L INTENTION DES FOURNISSEURS 1 Présenter une demande de reconnaissance pour une activité de formation continue destinée aux travailleurs sociaux et aux thérapeutes conjugaux

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourses d animation culturelle - BOURSAC

FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourses d animation culturelle - BOURSAC FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE Bourses d animation culturelle - BOURSAC L Université de Saint-Boniface décerne annuellement aux étudiantes et aux étudiants des bourses en guise de reconnaissance de leur

Plus en détail

Formation écoles de commerce

Formation écoles de commerce Unités de formation Aperçu Au cours des unités de formation (UF), la personne en formation montre qu elle est à même de reconnaître, de comprendre et de documenter des processus de travail. Les UF englobent

Plus en détail

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU. R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU. R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0 Règlement établissant un programme d aide financière pour la rénovation des bâtiments patrimoniaux du centre-ville

Plus en détail

REGLEMENTS GÉNÉRAUX SENTIERS PÉDESTRES DES 3 MONTS DE COLERAINE

REGLEMENTS GÉNÉRAUX SENTIERS PÉDESTRES DES 3 MONTS DE COLERAINE REGLEMENTS GÉNÉRAUX SENTIERS PÉDESTRES DES 3 MONTS DE COLERAINE CHAPITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1.1 Nom de la corporation L organisme est incorporé comme association sans but lucratif (loi, chapitre)

Plus en détail

ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES FORMULAIRE OFFICIEL

ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES FORMULAIRE OFFICIEL GUIDE DU REQUÉRANT ET FORMULAIRE DE DEMANDE BOURSE D ÉTUDES FORMULAIRE OFFICIEL 400 205 boulevard Provencher, Winnipeg MB, R2H 0G4 Téléphone : (204) 237-8988 Télécopieur : (204) 233-6405 www.caisse.biz

Plus en détail

DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS SECTION DES AFFAIRES PUBLIQUES DE L AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT

DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS SECTION DES AFFAIRES PUBLIQUES DE L AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS SECTION DES AFFAIRES PUBLIQUES DE L AMBASSADE DES ÉTATS-UNIS À KINSHASA PROGRAMME DE MICROFINANCEMENT Titre de l opportunité de financement : Annonce du Programme Annuel

Plus en détail

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants

PADARTV. Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants PADARTV Programme d appui au développement des appellations réservées et des termes valorisants Table des matières Table des matières... 2 Contexte... 3 Objectif général... 3 Interventions... 4 Mesure

Plus en détail

Programme Brésil-Canada de promotion de l équité. PECPE Express (Projets à court et moyen termes) Livret 2

Programme Brésil-Canada de promotion de l équité. PECPE Express (Projets à court et moyen termes) Livret 2 Programme Brésil-Canada de promotion de l équité PECPE Express (Projets à court et moyen termes) Livret 2 Le Programme d échange de connaissances pour la promotion de l équité (PECPE) est offert aux organisations

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE SECRETARIAT GENERAL TERMES DE REFERENCE DU PROCESSUS DE PLANIFICATION OPERATIONNELLE 2013 Octobre 2012 1. Contexte et justification L année

Plus en détail

Document 9 : Ligne 4860 Travail avec un collecteur de fonds externe ou contractuel

Document 9 : Ligne 4860 Travail avec un collecteur de fonds externe ou contractuel Document 9 : Ligne 4860 Travail avec un collecteur de fonds externe ou contractuel Un organisme de bienfaisance enregistré peut retenir les services d un collecteur de fonds professionnel pour gérer ses

Plus en détail

Allemagne (Bavière & Bade-Wurtemberg) du 24 au 26 novembre 2015

Allemagne (Bavière & Bade-Wurtemberg) du 24 au 26 novembre 2015 MISSION DE PROSPECTION AUTOMOBILE DESTINATION OBJECTIFS Allemagne (Bavière & Bade-Wurtemberg) Donnez un coup d accélérateur à votre activité en vous développant sur le marché automobile! Découvrir le marché

Plus en détail

Politique du CCPA sur : la certification des programmes d éthique animale et de soins aux animaux

Politique du CCPA sur : la certification des programmes d éthique animale et de soins aux animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux Politique du CCPA sur : la certification des programmes d éthique animale et de soins aux animaux Date de publication : janvier

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature LE PLUS GRAND RENDEZ-VOUS DES INVESTISSEURS ET DE L INNOVATION AU QUÉBEC Dossier de candidature Appel de projets Soumettre avant le 29 avril 2011 à : candidature@capitalinnovation.ca Vous trouverez dans

Plus en détail

CONTRAT DE SERVICES DE RÉDACTION PROFESSIONNELLE

CONTRAT DE SERVICES DE RÉDACTION PROFESSIONNELLE CONTRAT DE SERVICES DE RÉDACTION PROFESSIONNELLE Désignation des parties Dans le présent contrat, le «client» désigne (nom ) (adresse) et le «rédacteur» désigne (nom) (adresse). Désignation du mandat Le

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO - 171

RÈGLEMENT NUMÉRO - 171 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT DE CHARLEVOIX MUNICIPALITÉ DE SAINT-SIMÉON RÈGLEMENT NUMÉRO - 171 RÈGLEMENT D'EMPRUNT D UN MONTANT DE 325 000 $, AUX FINS DE FINANCER LE PROGRAMME DE RÉHABILITA- TION

Plus en détail

1. Les définitions suivantes s appliquent pour l interprétation du présent règlement :

1. Les définitions suivantes s appliquent pour l interprétation du présent règlement : PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 871-2015 RÈGLEMENT SUR LA RECONDUCTION DU PROGRAMME D AIDE PROFESSIONNELLE POUR LA MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE IMMOBILIER DE LA VILLE DE RIMOUSKI CONSIDÉRANT

Plus en détail

POLITIQUE : GESTION DE NUMÉRAIRE ET SÉCURITÉ CODE: FS-9

POLITIQUE : GESTION DE NUMÉRAIRE ET SÉCURITÉ CODE: FS-9 POLITIQUE : GESTION DE NUMÉRAIRE ET SÉCURITÉ CODE: FS-9 Origine : Services financiers Autorité : Résolutions 04-02-25-8; 05-03-30-8.5 Référence(s) : Énoncés de procédures reliées au secteur des jeunes,

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATION FORMATIONS CACES, FORMATIONS FIMO/FCO, PERMIS TOUTES CATEGORIES

MARCHE DE PRESTATION FORMATIONS CACES, FORMATIONS FIMO/FCO, PERMIS TOUTES CATEGORIES ARRONDISSEMENT DE BORDEAUX REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE CESTAS Tél. : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 MARCHE DE PRESTATION FORMATIONS CACES, FORMATIONS FIMO/FCO, PERMIS TOUTES CATEGORIES PROCEDURE

Plus en détail

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont :

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont : The following information is an excerpt from the Letter of Intent submitted to the J.W. McConnell Family Foundation in response to the RECODE Request for Proposals of Spring 2014. Cégep de Sherbrooke Description

Plus en détail

Services de secrétariat pour le pavillon de l Atlantique, aux Jeux olympiques d hiver de Vancouver 2010. [ Final ]

Services de secrétariat pour le pavillon de l Atlantique, aux Jeux olympiques d hiver de Vancouver 2010. [ Final ] de l Atlantique, aux Jeux olympiques d hiver de Vancouver 2010 [ Final ] DEMANDES DE PROPOSITIONS CPMA 09-01-2009 Veuillez soumettre quatre (4) copies papier complètes et une (1) copie électronique complète

Plus en détail

Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016

Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016 Politique sur la formation continue Pour les membres certifiés et provisoires 2015-2016 1. Le programme de formation continue pour le professionnel en design d intérieur 3 Organisme encadreur 3 Fonctionnement

Plus en détail

CORAF/WECARD Directeur Exécutif Descriptif du poste Juillet 2015

CORAF/WECARD Directeur Exécutif Descriptif du poste Juillet 2015 CORAF/WECARD Directeur Exécutif Descriptif du poste Juillet 2015 A Propos du CORAF/WECARD 1 courtesy of coraf/wecard website: www.coraf.org Le CORAF/WECARD est une Organisation Sous- Régionale (OSR) d

Plus en détail

Diploma of Advanced Studies HES-SO en Gestion et Direction d institutions éducatives, sociales et socio-sanitaires (DAS HES-SO GDIS)

Diploma of Advanced Studies HES-SO en Gestion et Direction d institutions éducatives, sociales et socio-sanitaires (DAS HES-SO GDIS) Formation continue HES-SO Domaines : Travail social ; Santé ; Economie & Services Requérant-e : Haute école de travail social de Genève (HETS-GE) 1er mars 2015 Diploma of Advanced Studies HES-SO en Gestion

Plus en détail

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1

Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario Cadre de conception et d élaboration de cours CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1 CADRE DE CONCEPTION ET D ÉLABORATION DE COURS 1. Limites

Plus en détail

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba

Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme d études du Manitoba Enseignement postsecondaire et Alphabétisation Éducation Entreprenariat, Formation professionnelle et Commerce Énoncé conjoint des avantages obtenus lorsque des écoles étrangères affiliées offrent le programme

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Maître de l Ouvrage : CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX 80, avenue Georges Pompidou CS 61205 Opération : CHAMBRE FROIDE BATIMENT N 25 RENOVATION DU MONTE CHARGE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX SUIVANT «PROCEDURE

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23

JOURNAL OFFICIEL. de la République Démocratique du Congo. Première partie 46 ème année n 23 Première partie 46 ème année n 23 JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Décret n 05/176 du 24 novembre 2005 portant création du Programme National d Appui

Plus en détail

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL

FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL FICHE DE DESCRIPTION DU POSTE POUR LE BRESIL 1.1. POUR LE MINISTERE FRANÇAIS DE L EDUCATION NATIONALE Le MEN, utilisant son expertise technique et pédagogique, sélectionne et met à disposition du Centre

Plus en détail

INVITATIONS A PARTICIPER AU CHAMPIONNAT DE FRANCE PROA SAISON

INVITATIONS A PARTICIPER AU CHAMPIONNAT DE FRANCE PROA SAISON INVITATIONS A PARTICIPER AU CHAMPIONNAT DE FRANCE PROA SAISON 2013-2014 Cahier des Charges 1. PREAMBULE Ce cahier des charges s inscrit dans la décision de l Assemblée générale de la Ligue Nationale de

Plus en détail

ASSISTANCE TECHNIQUE POUR L ACCOMPAGNEMENT DE L ANPER PENDANT LE PROCESSUS D ELABORATION DU PLAN DIRECTEUR D ELECTRIFICATION RURAL DU NIGER

ASSISTANCE TECHNIQUE POUR L ACCOMPAGNEMENT DE L ANPER PENDANT LE PROCESSUS D ELABORATION DU PLAN DIRECTEUR D ELECTRIFICATION RURAL DU NIGER ASSISTANCE TECHNIQUE POUR L ACCOMPAGNEMENT DE L ANPER PENDANT LE PROCESSUS D ELABORATION DU PLAN DIRECTEUR D ELECTRIFICATION RURAL DU NIGER RÉFÉRENCE WEB: AT/0320/15 Titre du poste : Accompagnement de

Plus en détail