Les tendances à l épreuve de la crise. Par Rémy Oudghiri, Directeur du Département Tendances & Prospective

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les tendances à l épreuve de la crise. Par Rémy Oudghiri, Directeur du Département Tendances & Prospective"

Transcription

1 Les tendances à l épreuve de la crise Par Rémy Oudghiri, Directeur du Département Tendances & Prospective

2 Agenda A propos de Trend Observer 1. L idée de nouveau cycle, un an après 2. Le développement durable sera-t-il sacrifié sur l autel de la crise? 3. Quelles formes a pris le retour à l essentiel identifié l an dernier? 4. Jusqu où ira la «commercialisation de soi»? 5. Les nouvelles fragilités vont-elles s amplifier? La prolifération de soi Le besoin de délégation Le repli dans la bulle 2

3 A propos de Trend Observer 3

4 Trend Observer en bref 1. Une synthèse unique une fois par an des tendances en voie de généralisation et des tendances émergentes Appliquées à la consommation. Adossées à une analyse de la société. 2. Une méthode originale développée par Ipsos depuis 1997 Observation 50 Trend Setters, dans 4 régions du monde, observent ou créent les tendances tout au long de l année. Confrontation Externe, par une dizaine d experts sectoriels. Interne, avec les équipes d Ipsos en charge de projets de recherche majeurs : Opinion, Société, Consommation. 4

5 La géographie des tendances Les pays concernés par Trend Observer en 2009 : France, USA, Japon, Royaume Uni, Alimentation, boissons, distribution, mode, banque & assurance USA New-York Santé, media, nouvelles technologies, services (banque, assurance ) FRANCE GB Luxe, mode, cosmétiques London Paris Technologies, jeux vidéos, robots, mode Tokyo JAPAN 5

6 Trend Observer : un observatoire d Une série d études prospectives pour suivre et anticiper les tendances de consommation International L observatoire des bien-être(s) Global Life Stages Monitor World Luxury Tracking Europe L observatoire des + de 50 ans L observatoire des ans France L observatoire des étapes de vie Shoppers Tendances alimentaires Temps libre ConsoTrack Snacking ConsoTrack Petit déjeuner 6

7 1. L idée de nouveau cycle 7

8 : Grandeur et décadence de la société de consommation Triomphe de la société de consommation Généralisation de la classe moyenne Le principe de plaisir devient central dans la vie des individus et ses limites. Chocs pétroliers Retour du chômage Accidents de type Tchernobyl Le monde s accélère et s unifie Fin du communisme Développement d Internet Globalisation économique ALENA Zone Euro L ère des peurs Peur du monde extérieur Peurs sociales et professionnelles insécurité, montée des inégalités sociales Peurs personnelles: solitude, divorces 8

9 Un nouveau cycle s ouvre : l homme doit changer son comportement Des symboles forts Al Gore et le GIEC prix Nobel de la paix «Grenelle de l environnement» (octobre 2007) Conférence de l ONU (Bali, 3-14 déc. 2007) Des diagnostics confirmés Le GIEC prédit une hausse de 1,8 à 4 C de la température moyenne planétaire d'ici 2100, un réchauffement dont l'origine «très probable» (à plus de 90%) est liée à l'activité humaine. Des opinions publiques durablement sensibilisées En janvier 2008, 73% des Français pensent que le réchauffement climatique a déjà des conséquences visibles au quotidien. Des alertes rouges sur l énergie et les matières premières : les ressources sont limitées. 9

10 Le «réveil» américain Paul Hawken (environmentalist, entrepreneur, journalist, and author) said I wonder if this could be our World War II moment, by which he meant could this be the thing that actually rallies our nation to common purpose (expert USA) «Nous investissons dans une technologie plus propre parce que nous pensons que cela va augmenter nos bénéfices Non pas parce que c est tendance ou moral, mais pour accélérer notre croissance et nous rendre plus compétitifs» (Jeff Immelt, PDG de General Electric) I m betting that the next Bill Gates, whoever he or she is, will be an environmental entrepreneur because solving climate change may also present the greatest economic opportunity of our time. (expert USA) 10

11 La polarisation sociale continue de s accentuer et renforce l idée d une crise du modèle Une population de riches qui s accroît vite 1125 milliardaires en 2007 vs 946 en 2006 selon le magazine Forbes Chine : millionnaires estimés aujourd'hui Russie : 33 milliardaires Inde : 23 milliardaires Mexique : 10 milliardaires et un nombre grandissant de travailleurs pauvres dans les pays développés Certaines estimations en France évaluent leur nombre à 7 millions Aux Etats-Unis, selon l institut statistique BSL, 1 pauvre sur 5 travaillerait. Essor de l hyper luxe Keith Richards pour Vuitton Haute couture et fabricants éléctroniques s associent Développement du low-cost La Nano de Tata : 2,500 $ Sportswear haut de gamme avec Puma La superette Iper Store propose des produits très hard discount, à la limite de la date de péremption. 11

12 Trend Observer 2008 : la société de consommation est remise en cause Les deux piliers de la société de consommation sont fortement remis en cause : A l ère du développement durable, comment réconcilier la valeur plaisir et le principe de responsabilité? Comment faire face aux inégalités qui se creusent partout dans le monde? Doit-on faire son deuil du concept de «classe moyenne»? Doit-on accepter l idée d une société à plusieurs vitesses? 12

13 Un an après 13

14 Omniprésence des discours de crises Le mot «crise» est sur toutes les lèvres Crise de la finance, de l immobilier, de l automobile Les références à l idée de «fin de modèle» se multiplient Un peu partout, l idée s impose que le monde de demain devrait être sensiblement différent de celui auquel nous sommes habitués 14

15 Partout, on a conscience que le modèle de la société produit de plus en plus d inégalités «J ai l impression que les inégalités sociales dans mon pays ont fortement augmenté au cours des dernières années» «Dans la plupart des pays de l OCDE, l inégalité des revenus était plus marquée au milieu des années 2000 qu au milieu de la décennie 80» (OCED, Croissance et inégalités, octobre 2008) France UK Germany Italy Spain US Japan Tout à fait d accord Total d accord «L inégalité des revenus aux Etats-Unis est indéniable; elle s accroît depuis plus de 25 ans» (Georges Bush) Basis : Total sample 15

16 La déroute de l industrie automobile L automobile était le symbole de la société de consommation Incarnation du principe de plaisir Signe d appartenance à la classe moyenne Symbole du luxe, modèle de la consommation premium Un secteur entré dans une crise profonde «La crise qui s annonce est plus grave que celle de 1929» (Carlos Ghosn) Les individus roulent moins (baisse du kilométrage aux Etats-Unis, en France ) 16

17 D6/D27. Dans quelle mesure êtes-vous d accord avec chacune des phrases suivantes? En France, consommer moins est de plus en plus valorisé «Consommer mieux aujourd'hui, c'est consommer moins» «Il y a trop de produits superflus dans les magasins» TOTAL D ACCORD Tout à fait d accord Des scores qui augmentent sensiblement auprès des moins de 30 ans. Base : individus âgés de ans 17

18 En 2008, la crise du modèle ne fait plus aucun doute La crise financière actuelle rend d autant plus pressantes les réponses à ces questions : Elles sont plus difficiles d un côté: contrainte financière forte, incertitude plus grande encore. Et plus «faciles» d un autre côté: l ampleur de la tourmente peut favoriser des attitudes de risque et de changement radical. 18

19 2. Le développement durable serat-il sacrifié sur l autel de la crise? 19

20 Trend Observer 2008 : Vers l éco-individu, éco-acteur de sa vie Côté marques : intégrer la notion de «durabilité» dans les nouveaux produits & services Un enjeu déterminant pour l innovation Côté consommateurs : au-delà des comportements responsables, commencer à devenir son propre producteur de ressources en produisant son énergie Éoliennes, panneaux solaires en récupérant les eaux de pluie Cuves de récupération à eau en traitant soi-même ses déchets Compost Qurrent permet de produire soi-même son énergie propre et d en partager les surplus avec ses voisins 20

21 Un an après 21

22 Changement de priorité : la montée de la sensibilité prix s est accentuée D6/D27. Dans quelle mesure êtes-vous d accord avec chacune des phrases suivantes? «Quand il y en a, je choisis les produits en promotion» «Je fais très attention au prix quand j'achète des produits alimentaires» 70% 78% 80% 67% 68% 73% 25% 28% 33% 23% 21% 27% TOTAL D ACCORD Tout à fait d accord 22

23 Les économies se font au détriment des marques Dans le contexte actuel de crise, avez-vous baissé, laissé inchangé ou augmenté vos achats de marques suivantes? En% Grandes marques Super / hyper Hard Discount «Premier prix» J'en achète moins qu'avant J'en achète autant qu'avant J'en achète plus qu'avant Étude conduite auprès d un échantillon représentatif de 500 individus de 18 à 65 ans interrogés par Internet en octobre

24 D6/D27. Dans quelle mesure êtes-vous d accord avec chacune des phrases suivantes? Le dilemme des marques : justifier leur prix «Je passe beaucoup de temps à chercher les bonnes affaires (bons de réduction, échantillons gratuits, meilleurs prix, etc.)» 62% Un état d esprit qui s installe «Je trouve normal de payer plus cher un produit nouveau, qui vient de sortir» 14% Un refus de payer plus cher 24

25 Mais la question du respect de l environnement reste importante pour les consommateurs Dans un tel contexte de crise, qu'attendez-vous en priorité des grandes marques (ex : Nestlé, L'Oréal, Apple,...)? Qu'elles baissent leur prix Qu'elles réalisent des offres promotionnelles Total Qu'elles soient plus transparentes sur leurs prix, la fabrication de leurs produits (impact environnemental, mode de fabrication, origine des ingrédients...) Qu'elles soient plus respectueuses de l'environnement Qu'elles instaurent un système permettant de faire baisser les prix lors d'achat en grande quantité Qu'elles soient plus présentes dans les magasins de Hard Discount Qu'elles proposent des produits plus basiques, moins sophistiqués Qu'elles réalisent des publicités moins tape à-l'oeil, moins clinquantes Qu'elles donnent des conseils pour adopter une consommation plus responsable Qu'elles donnent des conseils pour adopter une consommation plus économique Qu'elles proposent des modes de paiement plus flexibles Qu'elles fassent rêver Qu'elles proposent leurs produits en plus petite quantité, en conditionnement réduit Étude conduite auprès d un échantillon représentatif de 500 individus de 18 à 65 ans interrogés par Internet en octobre

26 Mais la question du respect de l environnement reste importante pour les consommateurs Dans un tel contexte de crise, qu'attendez-vous en priorité des grandes marques (ex : Nestlé, L'Oréal, Apple,...)? Total Alimentation Technologies Mode (vêtements, chaussures) Hygiène / Cosmétiques Qu'elles baissent leur prix Qu'elles réalisent des offres promotionnelles Qu'elles soient plus transparentes sur leurs prix, la fabrication de leurs produits (impact environnemental, mode de fabrication, origine des ingrédients...) Qu'elles soient plus respectueuses de l'environnement Qu'elles instaurent un système permettant de faire baisser les prix lors d'achat en grande quantité Qu'elles soient plus présentes dans les magasins de Hard Discount Qu'elles proposent des produits plus basiques, moins sophistiqués Qu'elles réalisent des publicités moins tape à-l'oeil, moins clinquantes Qu'elles donnent des conseils pour adopter une consommation plus responsable Qu'elles donnent des conseils pour adopter une consommation plus économique Qu'elles proposent des modes de paiement plus flexibles Qu'elles fassent rêver Qu'elles proposent leurs produits en plus petite quantité, en conditionnement réduit Étude conduite auprès d un échantillon représentatif de 500 individus de 18 à 65 ans interrogés par Internet en octobre

27 Les modes de consommation responsables séduisent de plus en plus N2. A quelle fréquence en moyenne consommez-vous chacun des types d aliments suivants? N oubliez pas de cocher la case «jamais» si vous ne consommez jamais ce type d aliment. «Produits issus du commerce équitable» «Produits issus de l'agriculture biologique» TOTAL CONSOMME Total au moins une fois par semaine TOTAL CONSOMME Total au moins une fois par semaine Base : individus âgés de ans 27

28 De fait, l avenir du développement durable repose sur de solides facteurs : Une préoccupation croissante pour sa propre santé : impossible d être sain dans un environnement qui ne l est pas. L évolution de la réglementation vers plus de contraintes et d obligations pour les acteurs de l économie d informer les consommateurs. L argument économique : faire durer, ou réutiliser = économiser. 28

29 3. Quelles formes a pris le retour à l essentiel identifié l an dernier? 29

30 Trend Observer 2008 : Le culte du «sauvage» Une fascination pour l état originel chez de nombreux créateurs. 30

31 Trend Observer 2008 : La décroissance Le principe de simplicité volontaire: on élimine le superflu, on se concentre sur l essentiel «Je souhaiterais que l'on achète moins, et qu'on mise sur des articles de qualité. Parfois j'ai envie de demander à mon manager de me permettre de créer moins chaque saison pour mieux me concentrer sur chaque pièce» Vivienne Westwood, Sao Paulo Fashion Week (janvier 2008) Le concept car C-Cactus de Citröen basé sur des valeurs essentielles: on ne garde que ce qui est utile. (tableau de bord supprimé, carrosserie sans vernis, ) 31

32 Un an après 32

33 Réduire sa consommation est une option de plus en plus envisagée dans les pays développés B5. Dans quelle mesure êtes-vous d accord avec chacune des phrases suivantes? «Pour améliorer notre qualité de vie, il faut réduire notre consommation» France UK Germany 8 49 Italy Spain US Japan Tout à fait d accord Total d accord 33

34 Le répertoire des quêtes du retour à l essentiel Réactivation des valeurs du passé Désir d humaniser les relations individuelles Retour à l essentiel Besoin de simplifier son quotidien Stratégies d économies généralisées Valorisation de la santé, redécouverte du plaisir à manger sain, préparer son repas 34

35 4. Jusqu où ira la «commercialisation de soi»? 35

36 Trend Observer 2008 : «Nous sommes tous des vendeurs!» Les prêts de personne à personne Location de biens USA et GB Les bloggeurs deviennent des «marques commerciales» Ils commencent à gagner de l argent Le consommateur devient publicitaire Ebay, c est vous Le consommateur fixe le prix Radiohead, Barbara Hendricks 36

37 Un an après 37

38 Vendre sa vie sur Ebay Pour entamer une nouvelle existence, un homme a mis aux enchères sur Internet tous ses biens et relations. Hi there, my name is Ian Usher, and I have had enough of my life! I don't want it any more! You can have it if you like! No, I'm not contemplating suicide, I am going to sell my life!! I have my reasons, for further details click the «Why» tab below. ( ) On the day it is all sold and settled I intend to walk out of my front door with my wallet in one pocket and my passport in the other, nothing else at all, and get on the train, with no idea where I am going or what the future holds for me. 38

39 La commercialisation de soi est un état d esprit De nouvelles pratiques se répandent, comme la négociation 63% des personnes interrogées avouent avoir déjà négocié (hors bien immobilier). Seulement 14% affirment que «cela ne leur viendrait pas à l idée». Ceux qui négocient le plus sont également ceux qui utilisent le plus Internet pour acheter ou vendre eux-mêmes des biens leur appartenant. La généralisation du Web devrait donc favoriser la culture du négoce, voire, pourquoi pas, dans un contexte fortement inflationniste, réhabiliter les pratiques de troc 39

40 Quelques exemples de l amplification de la tendance en 2008 Les ventes privées à domicile se multiplient. Dans certains secteurs, comme la mode, les individus montent leurs propres stratégies de communication et orchestrent leurs propres campagnes de marketing viral de A à Z, via les blogs, Facebook, etc. Les brocantes continuent à bien se porter: 63% des Français sont concernés en Le phénomène des chambres d hôtes s accentue encore (création d un label qualité à Paris pour encadrer leur diffusion). 40

41 5. Les fragilités vont-elles s amplifier? 41

42 L individu fragile, le revers de la puissance Des super individus aux pieds d argile 42

43 A. Le repli dans la bulle 43

44 Trend Observer 2008 Le fantasme de la bulle Fatigue et manque de sommeil sont de plus en plus répandus et reconnus comme des maux de l époque. Lits et baignoires deviennent de véritables lieux de vie: on y mange, travaille et les outils technologiques s y invitent. La bulle Spa de Lomme dispose de systèmes de luminothérapie et de massage, d un soundsystem et d espaces de rangement "J aime aussi beaucoup passer du temps dans mon bain. Je me suis bien équipée pour cela: j ai un oreiller de baignoire, un CD-Player étanche, et même mon téléphone portable est hydrofuge. Je lis beaucoup dans ma baignoire, surtout des magazines. J achète aussi beaucoup de sels de bain, j en ai de toutes sortes. En fonction de mon humeur ou de l effet escompté, je choisis un parfum à la rose, à la camomille, etc." Jun, Japan Un bain «techno» ou bain musical La baignoire qui dispense un massage musical 44

45 Un an après 45

46 La survalorisation de la sphère privée L écran plat : un remède anti-crise? Equipement en TV écrans plats au sein des foyers français 9% 11% 16% 22% 30% Poursuite des tendances luminaires, huiles essentielles, détentes à domicile. 46

47 Être chic dans la bulle : le «loungewear» 47

48 Être chic dans la bulle 48

49 Le concert ou la soirée live à domicile 49

50 50

51 B. Le besoin de délégation 51

52 B5. Dans quelle mesure êtes-vous d accord avec chacune des phrases suivantes? Trend Observer 2008 : Déléguer son choix à d autres «Il y a trop de produits dans les magasins, j ai souvent du mal à choisir» France UK Germany Italy Spain US Japan Tout à fait d accord Total d accord Au Japon, le magasin ranking ranqueen propose les meilleures ventes dans chaque catégorie de produit. Basis : Total sample 52

53 Un an après 53

54 Un secteur fortement associé à l innovation L étrange apparition des «Home organisers» L essor des services de conciergerie privée 54

55 Faire des listes est de plus en plus tendance 55

56 On a besoin des autres pour régler ses problèmes de couple 56

57 C. Les fragilités de la prolifération de soi 57

58 Trend Observer 2008 : Les individus «prolifèrent» Des profils renseignés on expose ses parcours professionnel et personnel, ses goûts, son dossier médical et les détails de sa vie quotidienne Des représentations de soi: les avatars Neopets 2 nd Life Cyworld Des avis, critiques, prises de parole Des images de soi Google lance Knol, encyclopédie collaborative où l on signe ses propres articles 58

59 Un an après 59

60 Facebook : le profil privé de chacun est à la disposition des autres via Google 60

61 Emergence de nouveaux services de «prolifération de soi» Tony Player Tony Player is tailor made Nightlife. It s democratic nightlife. Nightlife you control. Nightlife2.0. Tony Player is DJ you & your friends. I am an interactive club night in which you can import your own musical taste. I will follow your Personal Music Activity (PMA) on your computer. When you arrive at my party you activate your account via text message or Bluetooth and thereby import your PMA. When you enter the venue, your ego is projected on a big screen. It will tell what your favorite track, and last played track is. 61

62 Emergence de nouveaux services de «prolifération» 62

63 Twitter et l Obamania 63

64 Pour conclure 64

65 Le contexte de crise a amplifié les tendances détectées l an dernier Aspiration à simplifier sa vie Repli sur sa bulle Commercialisation de soi Un nouveau cycle est en train de commencer qui semble illustrer la théorie de Schumpeter selon laquelle le capitalisme passe régulièrement à travers des phases de destruction/création. C était pour lui, la définition même de la crise et du processus d innovation 65

66 Pour continuer

67 Trend Observer: une étude annuelle Une synthèse des résultats, rédigée par des Trend Analysts sous forme de CD Rom Une présentation orale des résultats, pour une meilleure appropriation de l étude Vague 2009 : montant de souscription HT 67

68 Trend Observer 2009 En 2009, nous poursuivrons la réflexion sur le nouveau cycle : Quels sont les nouveaux comportements qui se développent? Quels nouveaux concepts de services ou produits émergent à l échelle de la planète? Quelles sont les stratégies mises en œuvre par les consommateurs par temps de crise? Quelles réponses possibles pour les marques? 68

69 Merci pour votre attention

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s Forum - Deauville - Octobre 2012 Présentation de l étude Women s State of the Media

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux!

Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux! Paris, 21 janvier 2010 Communiqué de presse 21 ème Observatoire Cetelem de la Consommation Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux! Depuis plus de 20 ans, L'Observatoire Cetelem décrypte, analyse et

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS.

Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS. Comité des produits Discours du Directeur général. 29 mai 2012 1 DISCOURS D OUVERTURE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL AU COMITÉ DES PRODUITS 28 mai 2012 Madame la Représentante permanente adjointe de Sri Lanka, Présidente

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

Beauty. 1 ère édition LAB

Beauty. 1 ère édition LAB Beauty 1 ère édition LAB 1 02 BEAUTY CODES I P S O S 22 Méthodologie Screening sémio des campagnes print / TV / digitales de septembre 2012 à septembre 2013 sur les segments SOINS / MAQUILLAGE / PARFUMS

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013. Novembre 2012, Lausanne

PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013. Novembre 2012, Lausanne PERSPECTIVES ET TENDANCES DES MEDIAS POUR 2013 Novembre 2012, Lausanne INTRODUCTION La bascule numérique a eu lieu dans l ensemble des média, bouleversant la donne, brouillant les repères. Elle a poussé

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

THE FRENCH EXPERIENCE 1

THE FRENCH EXPERIENCE 1 Euro Worksheet 1 Euro quiz Here s a quiz to help you get used to euro prices in France. Choose a or b to complete each item. 1 Le prix d une baguette de pain est de: a 0,66 euros. b 6,60 euros. 2 Une chambre

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE. #ConnectedCommerce Global Survey 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE #ConnectedCommerce Global Survey 2015 Les attentes du consommateur connecté 2015 : Expérience multi-screen, Social Shopping et Personnalisation Bruxelles, 23 April 2015 L étude mondiale

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Form 17E: Trial Management Conference Brief Name of party filing this brief Date of trial management conference Applicant(s) Full legal

Plus en détail

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files..

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files.. Sommaire Installation... 2 After the download... 2 From a CD... 2 Access codes... 2 DirectX Compatibility... 2 Using the program... 2 Structure... 4 Lier une structure à une autre... 4 Personnaliser une

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Information Revelation and Privacy in Online Social Networks (The Facebook case) Vie privée en danger dans FaceBook

Information Revelation and Privacy in Online Social Networks (The Facebook case) Vie privée en danger dans FaceBook Information Revelation and Privacy in Online Social Networks (The Facebook case) Vie privée en danger dans FaceBook Ralph Gross and Alessandro Acquisti Présenté par Guy-Michel FOPA Décembre 2008 Intérêts

Plus en détail

Les citadins et les boutiques éphémères

Les citadins et les boutiques éphémères Les citadins et les boutiques éphémères Enquête Ipsos pour Hopshop Décembre 14 mathieu.doiret@ipsos.com 14 Ipsos. All rights reserved. Contains Ipsos' Confiden;al and Proprietary informa;on and may not

Plus en détail

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF ==> Download: CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF - Are you searching for Cest Pour Mieux Placer Mes Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

L Internet des objets

L Internet des objets L Internet des objets Une technologie déjà présente dans notre quotidien et «silencieuse» HISTORIQUE De nombreux termes pour une même technologie L Internet des objets La communication machine-to-machine

Plus en détail

Installation et compilation de gnurbs sous Windows

Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation de l environnement de développement Code::Blocks (Environnement de développement) 1. Télécharger l installateur de Code::Blocks (version

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

Agathe DANJOU Justine GRAVELINE Clotilde BLAS. Dossier réalisé dans le cadre du cours de Mme Wallart L3 Marketing-Vente 2013-2014

Agathe DANJOU Justine GRAVELINE Clotilde BLAS. Dossier réalisé dans le cadre du cours de Mme Wallart L3 Marketing-Vente 2013-2014 Agathe DANJOU Justine GRAVELINE Clotilde BLAS Dossier réalisé dans le cadre du cours de Mme Wallart L3 Marketing-Vente 2013-2014 P L A I S I R SOPHISTICATION PETITS LUXES Design Personnalisation Customisation

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr)

AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) AMESD-Puma2010-EFTS- Configuration-update-TEN (en-fr) Doc.No. : EUM/OPS/TEN/13/706466 Issue : v3 Date : 7 May 2014 WBS : EUMETSAT Eumetsat-Allee 1, D-64295 Darmstadt, Germany Tel: +49 6151 807-7 Fax: +49

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

Flavien Neuvy Responsable de L Observatoire Cetelem

Flavien Neuvy Responsable de L Observatoire Cetelem 1 Flavien Neuvy Responsable de L Observatoire Cetelem 2 Méthodologie Enquête réalisée par TNS Sofres : interrogation par Internet d échantillons représentatifs des populations nationales (18 ans et plus)

Plus en détail

La cuisine "fait maison" et sa relation avec le PEM

La cuisine fait maison et sa relation avec le PEM La cuisine "fait maison" et sa relation avec le PEM Sommaire 1. Le «fait maison» un phénomène de masse La cuisine "fait maison" - 2. Les motivations du «fait maison» 10 juin 3. Le plaisir de la cuisine

Plus en détail

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF

MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF ==> Download: MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF MANUEL MARKETING ET SURVIE PDF - Are you searching for Manuel Marketing Et Survie Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Les secteurs porteurs pour créer son entreprise Tendances 2006/2007

Les secteurs porteurs pour créer son entreprise Tendances 2006/2007 Les secteurs porteurs pour créer son entreprise Tendances 2006/2007 Synthèse d une enquête exclusive de l Ordre des Experts-Comptables Décembre 2005 Electrochocs depuis 5 ans Euro Dégradation pouvoir d

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF

CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF ==> Download: CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF CETTE FOIS CEST DIFFERENT PDF - Are you searching for Cette Fois Cest Different Books? Now, you will be happy that at this time

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

La plus grande régie publicitaire sur mobile indépendante au monde. Confiden'el : Ne pas diffuser 1!

La plus grande régie publicitaire sur mobile indépendante au monde. Confiden'el : Ne pas diffuser 1! La plus grande régie publicitaire sur mobile indépendante au monde Confiden'el : Ne pas diffuser 1! Point de vue du consommateur sur le M Commerce et la publicité Mobile associée InMobi: Hier et Aujourd'hui

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2015 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2015 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

Secteur bancaire Enjeux d image

Secteur bancaire Enjeux d image Secteur bancaire Enjeux d image Étude mondiale Luc Durand Président Ipsos, Québec Luc.Durand@ipsos.com Plan de la présentation Sommaire méthodologique Portrait global La surveillance des banques Quand

Plus en détail

Comment toucher les décideurs

Comment toucher les décideurs Comment toucher les décideurs Étude commanditée par Pitney Bowes sur l évolution du rôle du courrier dans le marketing mix des entreprises du domaine Business to Business (B2B) en Europe et aux États-Unis

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF

Get Instant Access to ebook Cest Maintenant PDF at Our Huge Library CEST MAINTENANT PDF. ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF ==> Download: CEST MAINTENANT PDF CEST MAINTENANT PDF - Are you searching for Cest Maintenant Books? Now, you will be happy that at this time Cest Maintenant PDF is available at our

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Le marketing digital

Le marketing digital François SCHEID Renaud VAILLANT Grégoire DE MONTAIGU Le marketing digital Développer sa stratégie à l ère numérique, 2012 ISBN : 978-2-212-55343-7 Introduction Bienvenue dans un monde connecté et interactif!

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

Flavien Neuvy de L Observatoire Cetelem

Flavien Neuvy de L Observatoire Cetelem 1 Flavien Neuvy de L Observatoire Cetelem Sommaire Baromètre de L Observatoire Cetelem Moral des Européens : après un point bas en 2009, du mieux pour 2010 Les intentions d épargne : retour du principe

Plus en détail

PANKA. PORTFOLIO Karina Pannhasith. Karina Pannhasith. URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5

PANKA. PORTFOLIO Karina Pannhasith. Karina Pannhasith. URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5 PORTFOLIO PANKA Web Designer URBANIA Ipad Magazine School Project 2012 Photoshop Illustrator Dreamweaver Hype - HTML5 MASSIMO VIGNELLI The life of a designer is a life of fight : fight against the ugliness.

Plus en détail

Comment mesurer de façon efficace le succès en ligne d une marque de luxe?

Comment mesurer de façon efficace le succès en ligne d une marque de luxe? Comment mesurer de façon efficace le succès en ligne d une marque de luxe? emetrics Summit Paris 2010 Paris, 16 juin 2010 David Sadigh, directeur associé dsadigh@ic-agency.com A propos d IC-Agency: Notre

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011

Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Le succès du multicanal intégré en assurance auto Séminaire innovation CHEA 5 mai 2011 Véronique Brionne Marilyn Faugas Karine Paul Jean-Christophe Boccon-Gibod Sommaire 1. Pourquoi avons-nous choisi Progressive?

Plus en détail

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon THE SUBJUNCTIVE MOOD Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon SOMMAIRE 1) Definition 2) Uses 2.1) Common expressions of doubt 2.2) Common expressions of necessity 2.3) Common expressions of desirability

Plus en détail

1-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013. 2013 - In Extenso THR

1-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013. 2013 - In Extenso THR 1-3 e Forum Var Eco Biz 5 décembre 2013 Communication & Commercialisation : un univers de plus en plus complexe Influençable Podcasts / Vodcasts Magasins Vitrines Points de vente Sites tiers Conseils d

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW

LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW 1 ER COMMERCE CONNECTÉ SHOW Salon Dock Pullman - Paris 27 & 28 octobre 2015 LE COMMERCE CONNECTÉ SHOW «There is no Business like Retail Connected Business» Un salon d échange, concentré d expertise et

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

Bienvenue. #TwitterMobile

Bienvenue. #TwitterMobile Bienvenue #TwitterMobile #TwitterMobile Mobile App Promotion Agenda Panorama MAP Etudes de Cas Q&A 86 % du temps passé sur mobile se passe dans une app SOURCE Flurry Analytics, 2014 2M+ apps dans l'app

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions

Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions Confirmation du titulaire de la carte en cas de contestation de transaction(s) Cardholder s Certification of Disputed Transactions Informations personnelles Nom/Prénom Name / Firstname Numéro de la carte

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com Version 2010 Manuel Utilisateur Access to M2Msoft customer support portal, mgl.m2msoft.com, 2010 release. User manual

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved Publicité et Vidéo sur Internet (1 partie) L Echangeur Paris Le 9 février2010 Introduction Pourquoi cette conférence? 2 Introduction Agenda 9:30 : La vidéo sur Internet 9:30 : L état du marché 10:45 :

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

part de mon expérience.

part de mon expérience. Viviane JEAN, professeur d anglais TZR (2009) Niveau: A2/A2+ Programme: 4 ème Activité langagière: Production Orale en Interaction Scénario: Je discute avec un camarade de ses projets de vacances et lui

Plus en détail

La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux.

La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux. La mesure de l audience des Médias Numériques, «who s who» : acteurs, indicateurs, enjeux. 9 ATELIERS POUR COMPRENDRE LES ENJEUX DU NET // 27 MAI 2010 Digital Day 27 mai 2010 Mathieu Llorens Directeur

Plus en détail

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1

ANALYSE MARQUE NESPRESSO. La marque aux publicités stars. Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 ANALYSE MARQUE NESPRESSO La marque aux publicités stars Digimind. Logiciels de veille, e-réputation et social media monitoring 1 Nespresso : une publicité qui crée l événement Le 29 octobre, la marque

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Gérer sa réputation sur Internet

Gérer sa réputation sur Internet Gérer sa réputation sur Internet Jeudi 21 Février 2008 Evolution 2 Evolution 3 Evolution 4 Site web + moteur de recherche+ buzz = 3 premiers leviers pour la prise d information produit 5 SOMMAIRE 1. Identifications

Plus en détail

FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT

FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT Je suis contente de savoir que vous avez choisi de continuer avec vos études du français l année qui vient!! Le but (goal) cet été est de ne pas perdre

Plus en détail

Clara Bove & Ophélie Le Bras

Clara Bove & Ophélie Le Bras L objectif du projet Mon Producteur Bien Aimé (MPBA) est un service collaboratif ayant pour objet de promouvoir les agriculteurs de petites et moyennes tailles locaux, en faisant la promotion d une consommation

Plus en détail

Gulliver.com by mobeo 1

Gulliver.com by mobeo 1 Gulliver.com by mobeo 1 Sommaire Introduction A quoi sert une CRM ecommerce? Le point de vue CRM La Segmentation Les Contacts Les Visiteurs Cycle de vente Segmentation des visiteurs Ajustement Regroupements

Plus en détail

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES?

QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? QUELS ÉCRANS UTILISENT LES 13-24 ANS ET POUR QUELS USAGES? Colloque «Les écrans et les jeunes : quelle place, quelle offre, quelles évolutions?» 9 décembre 2014 Direction des études et de la prospective

Plus en détail

Notre planète mobile : France

Notre planète mobile : France Notre planète mobile : France Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. En France, le taux de pénétration

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques

plus 10 fois Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques Mars 2012 Impossible d afficher l image. Impossible d afficher l image. Le Monde.fr nouvelle version, c est : Une rédaction bi-média pour 10 fois plus CRÉATION de nouvelles chaînes thématiques RENFORCEMENT

Plus en détail

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014

Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Plan Vert de l industrie touristique montréalaise 21 février 2014 Historique de la démarche 2009 2011 Comité vert de l industrie touristique Plan Vert 2010-2013 Comité vert interne à Tourisme Montréal

Plus en détail

Google Nexus 5% Sony Xperia 4% Acer Iconia 7%

Google Nexus 5% Sony Xperia 4% Acer Iconia 7% Kantar Media a analysé le comportement en ligne réel des internautes ayant recherché sur Internet des tablettes au cours des 3 mois ayant précédé les fêtes de fin d année 2013. Ces données ont ensuite

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

B.T.S. N.R.C. SESSION 2006 Management et gestion d'activités commerciales. Proposition de Corrigé "JAMPI" Dossier 1 L entreprise et son marché

B.T.S. N.R.C. SESSION 2006 Management et gestion d'activités commerciales. Proposition de Corrigé JAMPI Dossier 1 L entreprise et son marché B.T.S. N.R.C. SESSION 2006 Management et gestion d'activités commerciales Proposition de Corrigé "JAMPI" Dossier 1 L entreprise et son marché Première partie : Analyse du marché à partir des annexes 1

Plus en détail

Thématiques Questions possibles berufsfeld/fach

Thématiques Questions possibles berufsfeld/fach LEARNING FOR THE PLANET Liste des sujets Vous cherchez une inspiration pour votre sujet Vous pouvez lire la liste ci-dessous et voir quel thème éveille votre intérêt. Examinez les questions correspondantes.

Plus en détail

Innovation in Home Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network?

Innovation in Home Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network? Brochure More information from http://www.researchandmarkets.com/reports/40137/ Innovation in Home Insurance: What Services are to be Developed and for what Trade Network? Description: Consumer needs in

Plus en détail

Comment installer PicturesToExe?

Comment installer PicturesToExe? Comment installer PicturesToExe? Téléchargement Le logiciel PicturesToExe est disponible sur le site www.wnsoft.com Dans le paragraphe PicturesToExe, cliquez sur le bouton Une fenêtre s ouvre et propose

Plus en détail

Notre planète mobile : Canada

Notre planète mobile : Canada Notre planète mobile : Canada Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2012 1 Les téléphones intelligents constituent une plateforme par laquelle les annonceurs peuvent entrer en contact avec les

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE

SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE SPECIAL STRATEGIC MEETING FOR A NEW INTEGRAL ALLIANCE www.integralvision.fr 28/04/12 1 LES SERVICES INTEGRAL VISION Cradle to Cradle «Avoir un impact positif» Déchet = nourriture Energie renouvelable Diversité

Plus en détail