Les Architectures de «Service» DEA MISI Mars 04

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Architectures de «Service» DEA MISI Mars 04"

Transcription

1 Les Architectures de «Service» DEA MISI Mars 04 1

2 Plan Problématique Introduction Le réseau intelligent (IN) ODP (Open Distributed Processing) TINA 2

3 Identification des principes communs Réduire les coûts de déploiement Gérer les services émergeants Rendre indépendant support de traitement et communication 3

4 Problématique Applications Couche Service Couche Adaptation des Ressources DPE Plate-forme de service Infrastructure de connectivité 4

5 Introduction IN (CS 1..4) OSA TINA TMN Réseau de gestion ODP UPT convergence voix/données mobilité OSAM Orienté composants UMTS Eléments structurant pour les services OMG/OSM Quelques architectures de télécommunications 5

6 Vers les NGN (Next Generation Networks) Les solutions orientées «protocoles» Projets : PINT, TYPHON, IpTel Le consortium Softswitch. Les solutions orientées «interfaces» API Spécifications : JTAPI, JAIN, PARLAY OSA : Open Service Architecture (ETSI-OSA) Les solutions orientées «objets répartis» RI+, ODP, TMN TINA 6

7 Le Réseau Intelligent (IN) Le principe : Séparation entre la logique des services et les ressources Les objectifs du réseau intelligent : Faciliter l'introduction des services Modifier aisément les services Réduire les coûts et délais de ces opérations Service de création par l utilisateur Possibilité de maintenir dans le même réseau une technologie IN et non-in dans un contexte d opération multi-vendeurs Interfaces indépendantes des services et des systèmes : Interface de programmation (logique et données) Interface de commande (permet l hétérogénéité des fournisseurs). Recommandations de l'uit : la série Q.120x introduit l'architecture globale du réseau intelligent ; la série Q.121x définit la première phase de standardisation du IN (le Capability Set 1, ou CS-1). 7

8 Universal Personal Telephony UPT UPT is an IN service to be provided by the Universal MobileTelephony System UMTS Network and terminal independent user identification based on UPT number UPTN Personal mobility support Universal access procedures across multiple networks Personal charging and billing based on UPT number Personal user control and flexibility based on UPT service profile Security, privacy and protection from fraudulant use 8

9 UPT Service Control Procedures Personal mobility procedures UPT call handling procedures UPT service profile management Supplementary services procedures Exceptional procedures 9

10 Virtual Private Network VPN Closed User Group Implementation over public switched telecommunication network Provision of private numbering plan Call charging on the basis of duration of usage (switched voice, switched data, both) Single interface for all domestic and international needs 10

11 Le IN : Un modèle conceptuel à quatre plans Le plan des services : décrit les services en terme de composants (SF) que le IN peut offrir, leur co-existence, les compositions des SF pour en fournir d'autres. Le plan fonctionnel global : décrit les fonctions du IN en considérant le réseau comme un système unique. Le plan fonctionnel distribué : décrit l'architecture fonctionnelle du IN, la répartition des fonctions dans les entités fonctionnelles. Le plan physique : décrit l'architecture physique du IN en termes d entité physique PE ainsi que les protocoles d interaction entre les PE. 11

12 INCM Service1 SF1 SF2 SF1 Service2 Plan Service BCP : Basic Call Process SIB : Service Independant Building Block FEA : Functional Entity Action POI : Point Of Initiation POR : Point Of Return EF : Elementary Function IF : Information Flows PE : Physical Entity INAP: IN Application Protocol SF : Service Feature POI SIB1 BCP POR SIBn SIB2 Plan Fonctionnel Global FE2 SCF FE5 FE1 SMF FE3 IF FE4 SSF Plan Fonctionnel Distribué PE EF2 Protocol INAP EF1 PE Plan Physique 12

13 Le plan des services Un service offert par le IN peut être décrit à l'utilisateur final à l'aide d'un ensemble de blocs génériques appelés «éléments de service» (Service Feature SF). Un service est une offre commerciale indépendante caractérisée par un ou plusieurs éléments de service SF. Les services se composent d'un ou de plusieurs éléments de service. Le SF est la plus petite partie d'un service vue par l'utilisateur du service. Remarques : Dans le processus de modélisation des services, le SF joue le rôle du plus petit composant perçu par l'utilisateur du service. Cependant, sur le plan logiciel, les SFs ne représentent pas véritablement des modules atomiques. De tels modules sont les (SIBs). 13

14 Les éléments de service (SF) La norme [Q.1202] définit un élément de service (SF) comme «une composante spécifique d'un service pouvant être réutilisée en relation avec d'autres services». Télécommande du renvoi d'appel : FMD Follow Me Diversion Permet à l'usager de s'enregistrer sur un terminal quelconque pour recevoir des appels entrants. L'usager peut explicitement se désenregistrer. Numérotation personnalisée : PN Personal Numbering Supporte un numéro qui identifie de façon unique l'usager (du service). Il est utilisé par l'appelant pour atteindre cet usager. Un usager peut avoir plusieurs numéros, pour des applications différentes (com. prof., familiales, etc.). Chaque numéro correspond à un compte de taxation. 14

15 Examples of IN services Examples from CS1 services : Freephone FPH, VPN, Credit Card Calling CCC, Universal Personnal Telecommunication UPT services have been identified in CS1. CS2 and CS3 : Multimedia, Broadband Networks, Mobility, Interoperability of IN with other future networks 15

16 Examples of SF 38 features identified in CS1 Call Logging Customer Prole Management Time dependent routing Authentication Customised recorded announcement 16

17 Le plan fonctionnel global (GFP) Ce plan modélise la fonctionnalité du réseau d'un point de vue global. Les SF sont redéfinis en fonctions indépendantes du service : les SIBs Ce plan, le GFP, contient : Le SIB de Basic Call Process (BCP) qui identifie le processus d'appel normal à partir duquel les services sont lancés ; La composition des SIBs assure les SFs ; La GSL qui décrit la façon dont les SIBs s'enchaînent pour fournir les SFs. 17

18 Les briques indépendantes de service (SIB) Une SIB est une capacité normalisée réutilisable, définie indépendamment des services et de la technologie. Il possède une entrée logique, une ou plusieurs sorties logiques, et requiert deux types de données : Les "données de soutien du service" : (Service Support Data, SSD) constituées de données fixes, statiques, propres au service, elles permettent la configuration du SIB (ex : le type de tarification à appliquer). Les «données d'instance d'appel» : (Call Instance Data, CID) caractérisent chaque appel au service et évoluent dynamiquement (ex : le n de la ligne appelante). 18

19 LA SIB données de soutien SSD entrée logique Sib sorties logiques entrée CID données d'instances sortie 19

20 Les SIBs du CS1 Dans le cadre du CS-1 [Q.1213], 14 SIBs ont été normalisés : Traitement d'appel de base (BCP) Taxation (Charge) Comparaison (Compare) Répartition (Distribution) Limitation (Limit) Journalisation (Log) Gestion des données sur le support du service (Serv. Data Mngt) Mise en file d'attente (Queue) Filtrage (Screen) Notification d'état (Status notification) Traduction (Translate) Vérification (Verify) Algorithme (Algorithm) Interaction avec l'utilisateur (User interaction). 20

21 SIB : Interaction avec l utilisateur SSD données de soutien Paramètres d'annonce Paramètres relatifs aux informations recueillies entrée logique Interaction avec l'utilisateur Succès Erreur Identification de l'utilisateur CID données d'instances Données recuillies Causes d'erreur 21

22 SIB : BCP Basic Call Process SSD données de soutien ensemble des POI entrée logique POR Basic Call Process POI sortie logique Numéro de destination CID données d'instances Régérence d'appel Identification ligne appelante Catégorie ligne appelante Numéro composé Numéro de destination Capacité support 22

23 La logique de service (GSL) GSL Global Service Logic Sib 1 Sib 2 Sib 3 Sib 6 Sib 4 Sib 5 BCP POI POR POR Point Of Initiation Basic Call Process Point Of Return Pour définir un service, BCP interagit avec la GSL : le traitement d'appel déclenche la logique du service à un point de lancement (Point Of Initiation, POI) la logique revient au traitement d'appel à un point de retour (Point Of Return, POR). 23

24 POI / POR POI POR Appel au départ (Call originated) Adresse recueillie (Address collected) Adresse analysée (Address analysed) Prêt à faire aboutir l'appel (Call arrival) Occupation (Busy) Non-réponse (No answer) Acceptation d'appel (Call acceptance) Etat actif (Active state) Fin d'appel (End of call) Continuer avec les données existantes (Continue with existing data) Passer à de nouvelles données (Proceed with new data) Traitement en transit (Handle as transit) Libération d'appel (Clear call) Autorisation de traitement des correspondants (Provide call party handling) Tentative d'appel (Initiate call) 24

25 La description des services GSL Sib service SF SF SF Sib POR Sib POI BCP SF plan de service GSL BCP POI POR plan fonctionnel global élément de service logique globale du ser traitement d'appel de b point de lancement point de retour 25

26 Le troisième plan : Entité Fonctionnelle FE Une entité fonctionnelle FE est un groupe spécifique de fonctions localisées dans un même emplacement et constituant un sousensemble nécessaire à la fourniture d'un service. Q.1204 propose une description des FE sous forme d'actions (Functional Entity Action, FEA), certaines des actions générant des flux d'informations entre entités fonctionnelles. Un SIB, du plan fonctionnel global, se matérialise alors sur la plan réparti comme une séquence d'actions FEA particulière. [Q.1214] présente ces matérialisations pour chaque SIB du CS-1. 26

27 Plan Fonctionnel Réparti Activités BCP nécessaires à l'établissement et au maintien des communications. CCF (Call Control Function) localisé dans le commutateur, il assure le traitement d'appel et déclenche l'accès à une fonctionnalité IN CCAF (Call Control Agent Function) localisé dans le terminal SCF (Service Control Function) contient les logiques de service et assure l'interface avec les fonctions de commande d'appel (CCF), de ressources spécialisées (SRF) et de données de service (SDF) SSF (Service Switching Fonction) est associé à un CCF pour assurer la commutation du service SRF (Service Resource Function) fournit les ressources spécialisées nécessaires à la réalisation des services de RI. SDF (Service Data Function) fournit les données associées au service SCEF Service Creation Environment Function SMAF Service Management Access Function SMF Service Management Function 27

28 Les flux d informations SM SCE SM SCE SC SD SR CC Fonction gestion de services Fonction envir. création de services Fonction commande de service Fonction données de service Fonction ressource Fonction commande SC SD SR interface gestion CC CCA interface commande interface signalisation 28

29 Le plan Physique 29

30 Physical Plane Defines the Physical Entities PE - The Service Switching Point SSP contains the SSF - The Network Access Point NAP contains the {CCAF, CCF} - The Service Control Point SCP contains the {SCF, SDF} - The ADjunct AD is equivalent to an SCP directly connected to an SSP - An Intelligent Peripherial IP provides resources and contains the SRF - The Service Node SN contains the {SCF, SDF, SRF} - The Service Data Point SDP contains the {SDF} - The SMP, SCEP and SMAP resp contain the SMF, SCEF and SMAF 30

31 Physical Plane Protocol TCAP provides - Dialogue management (equivalent to ROSE) - Interface with SCCP - Structure : Component sublayer, Transaction sublayer TCAP provides the following services to the INAP upper layer - Set of different functional Service Elements SE : Operation-El, Error-El, Result-El - OSI Rose user protocol - INAP data services defined with ASN1 31

32 Le IN : Conclusion Approche conceptuelle fondée sur des plans de modélisation ; Volonté de modéliser le service, indépendamment du réseau support ; Modélisation à l'aide de briques de base : les SIBs. ependant : Il faut noter l'hétérogénéité des SIBs proposés ; Aucune règle ne vient aider à la modélisation de la logique du service (la GSL) et à la décomposition du service, depuis le plan de service jusqu'au plan physique ; L'administration du service (de son comportement) n'est pas prise en compte ; C'est pourquoi d'autres propositions complémentaires sont à étudier : Le modèle de référence ODP (Open Distributed Processing). TINA (Telecommunication Information Networking Architecture); (IN +TMN) 32

33 Le modèle de référence ODP : Overview Le modèle de référence ODP (RM-ODP) propose un cadre conceptuel pour définir l'architecture d'un système informatique réparti dans un environnement d'exécution et de communication a priori hétérogène. Il définit à cet effet un ensemble de points du vue (viewpoints), prescrit des modèles (ou langages) spécifiques à chaque point de vue et identifie des fonctions nécessaires à la réalisation d'applications réparties ouvertes. RM-ODP se décline en 4 parties : la première donne un aperçu général sur le modèle [ ], la seconde définit les concepts élémentaires (concepts de modélisation, d'organisation, etc.) [ ], la troisième spécifie les modèles de point du vue et les fonctions [ ], la quatrième propose une formalisation des langages de point de vue [ ]. 33

34 ODP : les cinq points de vue Le point de vue «Entreprise» Le point de vue «Information» Le point de vue «Traitement (computational)» Le point de vue «Ingénierie» Le point de vue «Technologie» 34

35 Le point de vue «Entreprise» Le modèle d'entreprise propose les concepts nécessaires à l'expression des objectifs des politiques d'un système : Le concept de communauté : ensemble d'objets visant le même objectif Le concept de fédération : communauté de domaines Le langage propose d'autre part les notions : de rôle rempli par les objets d'une communauté d'activités réalisées par le système de politiques qui régissent les interactions entre les objets d'entreprise, la configuration de ces objets, le comportement du système vis-à-vis de Contrats avec l'environnement, etc. 35

36 Le point de vue Information Ce point du vue décrit : Les structures d'information, Les traitements sur ces informations, Les propriétés d'intégrité. Le modèle proposé introduit la notion de schéma de spécification des caractéristiques d'un objet d'information composite. Il distingue : le schéma statique, qui définit l'état et la structure d'un objet d'information à un instant donné le schéma invariant qui définit les prédicats toujours vérifiés le schéma dynamique qui définit les changements d'état autorisés pour un ou plusieurs objets d'information. 36

37 Le point de vue «Traitement» Dans ce point de vue, tout système ou toute application se modélise comme un ensemble d'objets de traitement interagissant (les interactions) à travers des interfaces. Le modèle spécifie par ailleurs des règles précises de liaison entre les objets L'utilisation explicite d'actions de liaison met en œuvre une liaison explicite entre deux objets au moyen d'un objet de liaison (binding object) ; Une interaction entre un objet client et un objet serveur auquel le client n'est pas lié requiert une liaison implicite (à la charge de l'infrastructure). (interrogation) contrôle C.O client invocation serveur C.O C.O client invocation binding object serveur C.O terminaison terminaison liaison implicite liaison explicite 37

38 Le point de vue «Ingénierie» capsule cluster E.O E.O capsule cluster cluster manager stub binder stub binder cluster manager capsule manager protocol channel interceptor protocol capsule manager nucleus node node nucleus Ce point de vue décrit les notions générales nécessaires à la mise en œuvre d'un système ODP, essentiellement les règles qui régissent la mise en œuvre des objets et liaisons du modèle de traitement. Nœud (EO), Capsule, Grappe (cluster), Noyau (nucleus), Canal (talon, lieur, protocole et intercepteur). 38

39 Le point de vue «Technologie» Ce point de vue concerne l'implantation du système sur une infrastructure matérielle et logicielle donnée. Une spécification de technologie spécifie comment doit être réalisée cette implantation dans l'environnement réparti et hétérogène réel 39

40 ODP : Conclusion Conception d applications réparties. Le concepteur obtient un ensemble d'objets répartissables et inter-agissants, avec l'expression de l'ensemble des informations nécessaires Le point de vue «Ingénierie» permet ensuite de prendre en compte ces informations (topologie, répartition, ) pour aboutir à des configurations d'objets, à l'allocation des ressources, à des mécanismes spécifiques d'adaptation, etc. Le point de vue «Technologie» permet enfin l implantation, dans l'environnement réparti et hétérogène réel. 40

41 TINA : une architecture de service Le consortium TINA veut définir une architecture de réseaux d'information de télécommunication. Cette architecture de service définit les concepts, les principes et les règles pour construire, déployer et exploiter des services de télécommunication. TINA-C définit un service de télécommunication comme un ensemble d'objets interagissant dans un environnement de traitement réparti. Il fournit les spécifications des différents objets composant le service. 41

42 TINA : les principes Le modèle des composants de service universel, Core Usage Management Substance Le concept de session. La session d accès La session de communication La session de service 42

43 Le modèle de composant universel Usage U Core C Management M Substance S 43

44 Les sessions session Acces Session session Acces session User Service session Provider Service session User Service session Service session Communication 44

45 TINA : Vue globale 45

46 TINA : Système d information et de communication Composants de service Composants de ressources Composants éléments Système d information et de communication Application TINA DPE Noyau DP Interface Inter-DPE ex: IIOP NCCE Hardware Réseau de transport 46

47 Méthodologie et cycle de vie TINA Cycle de vie du Service Aspects de Gestion Evolutions Définition du service Besoin Construction Conception du Service et développement Spécification et conception des éléments de services. Définition et spécification des aspects non fonctionnels (QoS) Assemblage des éléments de service Développement / Implémentation Déploiement Gestion du Déploiement Composants déployables Insertion / Déploiement Utilisation Gestion du Type de Service Gestion des Instances de Service Instanciation Activation Retrait Gestion du retrait Désactivation 47

48 Les concepts Légende : port connecteur terminateur neud de réseau lien piste 6 classes : Nœud, lien, port, connecteur, terminateur, piste (trail) 48

49 Les niveaux d abstraction N port(n) node(n) connector(n) N-1 node(n-1) connector(n-1) terminator terminator trail(n) port(n-1) 49

50 La récursivité Déclinaison de la QoS Niveau de visibilité Décomposition horizontale 50

51 Caractéristiques du composant distribuable Réutilisabilité Flexibilité Portabilité (en terme de langage, de version de compilateur, de système d exploitation, etc.) Modificabilité (est-ce que le composant peut facilement être modifié). Utilisabilité Interfaces 51

52 Caractéristiques du composant déployable Interopérabilité Distribution Allocation Activation/désactivation Tests Tests de conformité Panne Sécurité 52

53 Un composant déployable O1 O2 Rk S1 S2 Sn t1 tn t2 O3 Rh Rj Gestionnaire du composant déployable Objet gestionnaire Objet de service statique Objet de service dynamique 53

54 Vers le VPSN Intranet Intranet Intranet Niveau Entreprise Niveau VPSN UAP Même machine ou sous-réseau UAP Un bout de l'application Un bout de l'application App App Routeur Routeur App App Un bout de l'application App App VPSN Routeur ISP VAP Internet VAP Niveau VPN Réseau ISP ISP 54

55 Conclusion : Vers l intégration Ingénierie du déploiement sous contraintes de QoS Maîtrise du système d'information du fournisseur Critères Besoins Introduction rapide de services Réutilisabilité Portabilité Interopérabilité Déploiement de services Distribution dynamique Transparence à la répartition Transparence à l'accès aux services Mobilité des objets. Fiabilité des invocations Minimisation des coûts QoS personnalisée SLA statique SLA dynamique Architecture de gestion Intégration : - Statique, Dynamique - Flexible - Proactive Sécurité Comptabilité Ouverture 55

L intelligence dans les réseaux fixes et mobiles

L intelligence dans les réseaux fixes et mobiles L intelligence dans les réseaux fixes et mobiles Claude Rigault Département informatique et réseaux, ENST, 46 rue Barrault, 75 013 Paris, France GET-Télécom Paris ; LTCI-UMR 5141 CNRS claude.rigault@enst.fr

Plus en détail

Completed Projects / Projets terminés

Completed Projects / Projets terminés Completed Projects / Projets terminés Nouvelles normes Nouvelles éditions Publications spéciales publiées en français CAN/CSA-ISO/CEI 7498-1-95 (C2004), 1 re édition Technologies de l'information Interconnexion

Plus en détail

Architecture Logicielle

Architecture Logicielle Architecture Logicielle Chapitre 3: UML pour la description et la documentation d une architecture logicielle Année universitaire 2013/2014 Semestre 1 Rappel L architecture d un programme ou d un système

Plus en détail

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco

Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Livre blanc Programmabilité du réseau avec l'infrastructure axée sur les applications (ACI) de Cisco Présentation Ce document examine la prise en charge de la programmabilité sur l'infrastructure axée

Plus en détail

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale

Introduction aux Systèmes Distribués. Introduction générale Introduction aux Systèmes Distribués Licence Informatique 3 ème année Introduction générale Eric Cariou Université de Pau et des Pays de l'adour Département Informatique Eric.Cariou@univ-pau.fr 1 Plan

Plus en détail

Introduction aux applications réparties

Introduction aux applications réparties Introduction aux applications réparties Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes http://sardes.inrialpes.fr/~depalma Noel.depalma@inrialpes.fr Applications réparties Def : Application s exécutant

Plus en détail

Parcours en deuxième année

Parcours en deuxième année Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1

Les réseaux de campus. F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus F. Nolot 2008 1 Les réseaux de campus Les architectures F. Nolot 2008 2 Les types d'architectures L'architecture physique d'un réseau de campus doit maintenant répondre à certains

Plus en détail

Modélisation des réseaux : Le modèle OSI et ses dérivés

Modélisation des réseaux : Le modèle OSI et ses dérivés Chapitre 1 1 Modélisation des réseaux : Le modèle OSI et ses dérivés Le modèle OSI de l ISO 2 Le modèle d'interconnexion des Systèmes Ouverts (Open Systems Interconnection) a été proposé par l'iso (International

Plus en détail

Architecture NGN : Du NGN Téléphonie au NGN Multimédia

Architecture NGN : Du NGN Téléphonie au NGN Multimédia Architecture NGN : Du NGN Téléphonie au NGN Multimédia Simon ZNATY et Jean-Louis DAUPHIN EFORT http://www.efort.com Depuis de nombreuses années, l industrie des télécommunications cherche à orienter sa

Plus en détail

Figure 1. Structure répartie

Figure 1. Structure répartie Chapitre I: Applications Réparties et Middleware 1. Définition d une application répartie Une application répartie est constituée d un ensemble de processus (d objets, d agents, d acteurs) s exécutant

Plus en détail

ECTS CM TD TP. 1er semestre (S3)

ECTS CM TD TP. 1er semestre (S3) Organisation du parcours M2 IRS en alternance De façon générale, les unités d enseignements (UE) sont toutes obligatoires avec des ECTS équivalents à 3 sauf le stage sur 27 ECTS et réparties sur deux semestres

Plus en détail

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et

Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et Organisation du parcours M2 IR Les unités d enseignements (UE) affichées dans la partie tronc commun sont toutes obligatoires, ainsi que le stage et l'anglais. L'étudiant a le choix entre deux filières

Plus en détail

Services OSI. if G.Beuchot. Services Application Services Présentation - Session Services Transport - Réseaux - Liaison de Données - Physique

Services OSI. if G.Beuchot. Services Application Services Présentation - Session Services Transport - Réseaux - Liaison de Données - Physique Services OSI Services Application Services Présentation - Session Services Transport - Réseaux - Liaison de Données - Physique 59 SERVICES "APPLICATION" Architecture spécifique : ALS (Application Layer

Plus en détail

Information and Communication Networks. NGN VoIP

Information and Communication Networks. NGN VoIP Information and Communication Networks NGN VoIP Agenda VoIP: les motivations VoIP dans le Backbone voix et données Evolution du RTC en NGN VoIP VoIP dans les réseaux d accès Résumé, Conclusions 8/19/2010

Plus en détail

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique

Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Guides Pratiques Objecteering Architecture d'entreprise : Guide Pratique de l'architecture Logique Auteur : Version : 1.0 Copyright : Softeam Equipe Conseil Softeam Supervisée par Philippe Desfray Softeam

Plus en détail

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Conception d'une architecture commutée. Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Conception d'une architecture commutée Définition Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Motivations L'architecture

Plus en détail

Programmation de services en téléphonie sur IP

Programmation de services en téléphonie sur IP Programmation de services en téléphonie sur IP Présentation de projet mémoire Grégory Estienne Sous la supervision du Dr. Luigi Logrippo Introduction La téléphonie sur IP comme support à la programmation

Plus en détail

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware

Oracle Fusion Middleware Concepts Guide 11g Release 1 (11.1.1) Figure 1-1 Architecture Middleware 1 Introduction Ce chapitre décrit Oracle Fusion Middleware. Il comprend : o Qu'est-ce que Middleware o Les fonction de Middleware o L'architecture de conception Middleware o L'architecture orientée services

Plus en détail

Description des UE s du M2

Description des UE s du M2 Parcours en deuxième année Unités d Enseignement (UE) ECTS Ingénierie des réseaux haut 4 débit Sécurité des réseaux et 4 télécoms Réseaux mobiles et sans fil 4 Réseaux télécoms et 4 convergence IP Infrastructure

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

SIP. Sommaire. Internet Multimédia

SIP. Sommaire. Internet Multimédia Internet Multimédia Le Protocole SIP 2011 André Aoun - Internet Multimédia SIP - 1 Sommaire 1. Présentation 2. Entités SIP 3. Méthodes et réponses 4. User Agent 5. Registrar 6. Proxy 7. Redirect Server

Plus en détail

Patrons de Conception (Design Patterns)

Patrons de Conception (Design Patterns) Patrons de Conception (Design Patterns) Introduction 1 Motivation Il est difficile de développer des logiciels efficaces, robustes, extensibles et réutilisables Il est essentiel de comprendre les techniques

Plus en détail

Rapport de certification 2001/24

Rapport de certification 2001/24 PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la Défense nationale Direction centrale de la sécurité des systèmes d information Schéma Français d Évaluation et de Certification de la Sécurité des Technologies

Plus en détail

NIMBUS TRAINING. Administration de Citrix NetScaler 10. Déscription : Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis. Programme de cette formation

NIMBUS TRAINING. Administration de Citrix NetScaler 10. Déscription : Objectifs. Publics. Durée. Pré-requis. Programme de cette formation Administration de Citrix NetScaler 10 Déscription : Cette formation aux concepts de base et avancés sur NetScaler 10 permet la mise en oeuvre, la configuration, la sécurisation, le contrôle, l optimisation

Plus en détail

Développement d un service de messagerie sur une plateforme de service de nouvelles générations

Développement d un service de messagerie sur une plateforme de service de nouvelles générations Cycle de formation des ingénieurs en Télécommunications Option : Réseaux et Services Mobiles RAPPORT DE PROJET DE FIN D ETUDES Thème : Développement d un service de messagerie sur une plateforme de service

Plus en détail

IP Multimedia Subsystem : Principes et Architecture

IP Multimedia Subsystem : Principes et Architecture IP Multimedia Subsystem : Principes et Architecture Simon ZNATY et Jean-Louis DAUPHIN EFORT http://www.efort.com 1 Introduction L'Internet supporte depuis déjà plusieurs années et avec une qualité très

Plus en détail

Projet: D086 IPC Revision WG Projet de définition D 086 Sous-classe: H04M FR. Annex 56, page 1 Projet de version française Date : 9 novembre 2010

Projet: D086 IPC Revision WG Projet de définition D 086 Sous-classe: H04M FR. Annex 56, page 1 Projet de version française Date : 9 novembre 2010 Projet: D086 IPC Revision WG Projet de définition Sous-classe: H04M FR Annex 56, page 1 Projet de version française Date : 9 novembre 2010 Titre - H04M Communications téléphoniques La présente sous-classe

Plus en détail

Mécanismes coopératifs de plan contrôle global pour des services de communications multi-fournisseurs et trans-réseaux

Mécanismes coopératifs de plan contrôle global pour des services de communications multi-fournisseurs et trans-réseaux Mécanismes coopératifs de plan contrôle global pour des services de communications multi-fournisseurs et trans-réseaux Rony Chahine Département informatique et réseaux, ENST, 46 rue Barrault, 75 013 Paris,

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP

1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.Introduction - Modèle en couches - OSI TCP/IP 1.1 Introduction 1.2 Modèle en couches 1.3 Le modèle OSI 1.4 L architecture TCP/IP 1.1 Introduction Réseau Télécom - Téléinformatique? Réseau : Ensemble

Plus en détail

Programmation de services sensibles au contexte en téléphonie sur IP

Programmation de services sensibles au contexte en téléphonie sur IP Programmation de services sensibles au contexte en téléphonie sur IP Présentation de mémoire Grégory Estienne Sous la supervision du Dr. Luigi Logrippo Introduction La téléphonie sur IP comme support à

Plus en détail

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA

Plan. 1. Introduction. 1.1 Notion de réseau. Réseau extrémité. Le cœur du réseau. Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Plan Les Protocoles de Télécommunications Evolution Internet Cours de DEA Isabelle CHRISMENT ichris@loria.fr Introduction Routage dans l Internet IPv6 Communication de groupes et l Internet x sans fils,

Plus en détail

Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010

Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010 Cours 10701A - Configuration et gestion de Microsoft SharePoint 2010 INTRODUCTION Ce cours apprend aux stagiaires comment installer, configurer et administrer SharePoint, ainsi que gérer et surveiller

Plus en détail

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter.

A partir de ces différents matériels, l administrateur a déterminé huit configurations différentes. Il vous demande de les compléter. Exonet - Ressources mutualisées en réseau Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Présentation Modules Activités Compétences ; Savoir-faire Description Ressources mutualisées

Plus en détail

Réseau GSM. Numérotation et identification. MCC (Mobile Country Code) : 3 digits (208 France). MNC (Mobile Network Code) : 2 digits (01 FT et 10 SFR).

Réseau GSM. Numérotation et identification. MCC (Mobile Country Code) : 3 digits (208 France). MNC (Mobile Network Code) : 2 digits (01 FT et 10 SFR). Mercredi 25 Octobre 2000 Réseau GSM Numérotation et identification Norme GSM 03.03 Réseau : MCC, MNC MCC (Mobile Country Code) : 3 digits (208 France). MNC (Mobile Network Code) : 2 digits (01 FT et 10

Plus en détail

Le GSM. Partie 3 : Architecture des protocoles. Frédéric Payan - Département R&T - IUT de Nice Côte d'azur

Le GSM. Partie 3 : Architecture des protocoles. Frédéric Payan - Département R&T - IUT de Nice Côte d'azur Le GSM Partie 3 : Architecture des protocoles 74 introduction Réseau GSM : structuration en couches Répartition des protocoles sur divers équipements Respect de la philosophie générale du modèle de référence

Plus en détail

Systèmes distribués Introduction

Systèmes distribués Introduction Systèmes distribués Introduction Nabil Abdennadher nabil.abdennadher@hesge.ch http://lsds.hesge.ch/distributed-systems/ 2015/2016 Semestre d Automne 1 Aujourd hui les réseaux et les SDI sont partout! Réseaux

Plus en détail

Cisco Expo 2008 L innovation au service de vos ambitions Jeudi 13 mars 2008 Carrousel du Louvre - Paris

Cisco Expo 2008 L innovation au service de vos ambitions Jeudi 13 mars 2008 Carrousel du Louvre - Paris Cisco Expo 2008 L innovation au service de vos ambitions Jeudi 13 mars 2008 Carrousel du Louvre - Paris Les Infrastructures Orientées Services (SOI) Marc Frentzel Directeur technique Cisco France 1 Agenda

Plus en détail

WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués

WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués Thèse de Doctorat de l'université P & M Curie WEA Un Gérant d'objets Persistants pour des environnements distribués Didier Donsez Université Pierre et Marie Curie Paris VI Laboratoire de Méthodologie et

Plus en détail

Nouvelles Plateformes Technologiques

Nouvelles Plateformes Technologiques Cycle de présentation du développement Nouvelles Plateformes Technologiques Observatoire Technologique, CTI Observatoire Technologique 4 mai 2004 p 1 Plan de la présentation 1. Historique du projet 2.

Plus en détail

SIP. 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1

SIP. 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1 Internet Multimédia Le Protocole SIP 2007 A. Aoun - La Visioconférence SIP - 1 Présentation (1) Session Initiation Protocol (dont le sigle est SIP) est un protocole récent (1999), normalisé et standardisé

Plus en détail

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN

PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN PROGRAMME DU CONCOURS DE RÉDACTEUR INFORMATICIEN 1. DÉVELOPPEMENT D'APPLICATION (CONCEPTEUR ANALYSTE) 1.1 ARCHITECTURE MATÉRIELLE DU SYSTÈME INFORMATIQUE 1.1.1 Architecture d'un ordinateur Processeur,

Plus en détail

Décision 04/78/ILR du 6 juillet 2004

Décision 04/78/ILR du 6 juillet 2004 Décision 04/78/ILR du 6 juillet 2004 concernant les règles relatives à la solution technique pour l'introduction de la portabilité des numéros mobiles Vu la loi modifiée du 21 mars 1997 sur les télécommunications

Plus en détail

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP

Editeur de solutions innovantes C 3. Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Editeur de solutions innovantes C 3 Solution globale managée de communication et de téléphonie sur IP Intelligence et fiabilité au coeur du système de communication de l entreprise de manière simple et

Plus en détail

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C#

CHAPITRE 1. Introduction aux web services. 1.1 Définition. Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# CHAPITRE 1 Introduction aux web services Contenu du chapitre : Env. De dev. Langage Visual Studio Java EE Qt Creator C# NetBeans JavaScript Eclipse Objective C Xcode PHP HTML Objectifs du chapitre : Ce

Plus en détail

Plan. Department of Informatics

Plan. Department of Informatics Plan 1. Application Servers 2. Servlets, JSP, JDBC 3. J2EE: Vue d ensemble 4. Distributed Programming 5. Enterprise JavaBeans 6. Enterprise JavaBeans: Special Topics 7. Prise de recul critique Enterprise

Plus en détail

SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+)

SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+) SDN / Open Flow dans le projet de recherche de GEANT (GN3+) Xavier Jeannin GIP RENATER 23-25, rue Daviel 75013 PARIS Résumé Dans le cadre du projet GN3+ (avril 2013 Mars 2015), parmi la tâche orientée

Plus en détail

CORBA. (Common Request Broker Architecture)

CORBA. (Common Request Broker Architecture) CORBA (Common Request Broker Architecture) Projet MIAGe Toulouse Groupe 2 1 CORBA, introduction (1/4) Les systèmes répartis permettent de créer des applications basées sur des composants auto-gérables,

Plus en détail

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML

basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML basée sur le cours de Bertrand Legal, maître de conférences à l ENSEIRB www.enseirb.fr/~legal Olivier Augereau Formation UML http://olivier-augereau.com Sommaire Introduction I) Les bases II) Les diagrammes

Plus en détail

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités

Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 19 Chapitre 2 Rôles et fonctionnalités 1. Introduction Rôles et fonctionnalités Les rôles et fonctionnalités ci-dessous ne sont qu'une petite liste de ceux présents dans Windows Server 2012 R2. 2. Les

Plus en détail

BSM 9.0 ESSENTIALS. Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels :

BSM 9.0 ESSENTIALS. Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels : BSM 9.0 ESSENTIALS PUBLIC CIBLE Nouveaux utilisateurs de Business Service Management (BSM) 9.0, parmi lesquels : Administrateurs de base de données Administrateurs système Administrateurs réseau Directeurs

Plus en détail

Colt VoIP Access. 2010 Colt Technology Services Group Limited. Tous droits réservés.

Colt VoIP Access. 2010 Colt Technology Services Group Limited. Tous droits réservés. Colt VoIP Access 2010 Colt Technology Services Group Limited. Tous droits réservés. Enjeux métier Avez-vous pour objectif de simplifier la gestion de vos services voix nationaux voire internationaux et

Plus en détail

MPLS. AFNOG 2011 Brice Dogbeh-Agbo

MPLS. AFNOG 2011 Brice Dogbeh-Agbo MPLS AFNOG 2011 Brice Dogbeh-Agbo Mécanismes de base du routage IP Se repose sur les information fournies par les protocoles de routage de la couche réseau dynamique ou statique. Décision de transmission

Plus en détail

Cours de Génie Logiciel

Cours de Génie Logiciel Cours de Génie Logiciel Sciences-U Lyon Diagrammes UML (2) http://www.rzo.free.fr Pierre PARREND 1 Avril 2005 Sommaire Les Diagrammes UML Diagrammes de Collaboration Diagrammes d'etats-transitions Diagrammes

Plus en détail

Scripts et APIs pour la gestion de serveurs SIP

Scripts et APIs pour la gestion de serveurs SIP Scripts et APIs pour la gestion de serveurs SIP Schweizer Laurent Date : 23/12/2001 Diplôme SIP & mobility www.tcom.ch Table des matières : 1 Introduction...4 2 Call Processing Language...5 2.1 Introduction...5

Plus en détail

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services

Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services 69 Vers une approche Adaptative pour la Découverte et la Composition Dynamique des Services M. Bakhouya, J. Gaber et A. Koukam Laboratoire Systèmes et Transports SeT Université de Technologie de Belfort-Montbéliard

Plus en détail

GESTION RESEAU. Rodolphe SEYROL rodolphe.seyrol@airbus.com. Sébastien SAUVAGE sebastien.sauvage@airbus.com

GESTION RESEAU. Rodolphe SEYROL rodolphe.seyrol@airbus.com. Sébastien SAUVAGE sebastien.sauvage@airbus.com Rodolphe SEYROL rodolphe.seyrol@airbus.com Sébastien SAUVAGE sebastien.sauvage@airbus.com October 2nd, 2002 Airbus France - Gestion Réseau Page 1 BESOINS SURVEILLER Faire remonter les informations vers

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Memory Arrays avec Memory Gateways Version 5.5.2 Préparé par : Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien

Plus en détail

CONCOURS DE L AGRÉGATION INTERNE «ÉCONOMIE ET GESTION» SESSION 2015 SECONDE ÉPREUVE

CONCOURS DE L AGRÉGATION INTERNE «ÉCONOMIE ET GESTION» SESSION 2015 SECONDE ÉPREUVE CONCOURS DE L AGRÉGATION INTERNE «ÉCONOMIE ET GESTION» SESSION 2015 SECONDE ÉPREUVE Épreuve de cas pratique dans la spécialité correspondant à l'option choisie par le candidat Option D Durée de préparation

Plus en détail

Modélisation Principe Autre principe

Modélisation Principe Autre principe Modélisation Principe : un modèle est une abstraction permettant de mieux comprendre un objet complexe (bâtiment, économie, atmosphère, cellule, logiciel, ). Autre principe : un petit dessin vaut mieux

Plus en détail

Iyad Alshabani SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1

Iyad Alshabani SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1 SysCom - CReSTIC Université de Reims 17/02/2011 1 Motivation Gestion des expérimentations Avec les workflows Simulation Simulation des Systèmes Distribués ANR USS SimGrid Campagne de Test et gestion de

Plus en détail

Le multitalent R&S CMW500, précurseur en matière de normes les plus récentes. RADIOCOMMUNICATION Bancs de mesure

Le multitalent R&S CMW500, précurseur en matière de normes les plus récentes. RADIOCOMMUNICATION Bancs de mesure Testeur de protocole UMTS LTE pour Avec de nouvelles options, le testeur de radiocommunication large bande R&S CMW500 UMTS évolue vers un testeur de protocole LTE et simule un Radio Access Network LTE

Plus en détail

L3 informatique TP n o 4 : Configuration d un routeur Wi-Fi

L3 informatique TP n o 4 : Configuration d un routeur Wi-Fi L3 informatique TP n o 4 : Configuration d un routeur Wi-Fi Sovanna Tan Octobre 2009, maj novembre 2014 1/15 Sovanna Tan Configuration d un routeur Wi-Fi Plan 1 Introduction 2 L ethernet commuté 3 Transmission

Plus en détail

1 Définition et présentation. 2 Le réseau Numéris. 3 Les services. 3.1 Les services Support (Bearer service) SYNTHESE

1 Définition et présentation. 2 Le réseau Numéris. 3 Les services. 3.1 Les services Support (Bearer service) SYNTHESE 1 Définition et présentation RNIS = Réseau Numérique à Intégration de Services En Anglais = ISDN = Integrated Services Digital Network Le RNIS est une liaison autorisant une meilleure qualité que le RTC

Plus en détail

Présentation de l architecture CORBA

Présentation de l architecture CORBA Présentation de l architecture CORBA Common Object Request Broker Architecture Yves LALOUM Conseil Audit de Systèmes d information CISA ylaloum@advisehr.com 29/04/2003 1 1.Introduction Depuis 1989, une

Plus en détail

Carrier ENUM ENUM des Opérateurs de Télécommunication. EFORT http://www.efort.com

Carrier ENUM ENUM des Opérateurs de Télécommunication. EFORT http://www.efort.com Carrier ENUM ENUM des Opérateurs de Télécommunication 1 Introduction EFORT http://www.efort.com Alors qu'une proportion de plus en plus importante des services de voix fixe et mobile migre sur IP (VoIP,

Plus en détail

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS J.M. Garcia, O. Brun, A. Rachdi, A. Al Sheikh Workshop autonomique 16 octobre 2014 Exemple d un réseau opérateur national 8 technologies : 2G / 3G

Plus en détail

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX

SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS RESEAUX SEMINAIRES & ATELIERS EN TÉLÉCOMMUNICATIONS & RESEAUX SEMINAIRE ATELIER SUR LA TELEPHONIE ET LA VOIX SUR IP (T-VoIP): DE LA THEORIE A LA PRATIQUE DEPLOIEMENT D UNE PLATEFORME DE VoIP AVEC ASTERIK SOUS

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard )

PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard ) Jean-Marc Robert Génie logiciel et des TI PCI-DSS La norme PCI (Payment Card Industry) DSS (Data Security Standard) a été développée dans le but

Plus en détail

Introduction de la Voix sur IP

Introduction de la Voix sur IP Voix sur IP (VoIP) Introduction de la Voix sur IP La Voix sur IP, aussi connue sous le nom de téléphonie Internet, est une technologie qui vous permet de téléphoner via un réseau d ordinateurs basé sur

Plus en détail

Introduction aux services de domaine Active Directory

Introduction aux services de domaine Active Directory Introduction aux services de domaine Active Directory Chapitre 1 A. Rôle du service d'annuaire dans l'entreprise....... 16 B. Positionnement et innovations de Windows Server 2008 R2 17 1. Version majeure

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE. Database as a Service (DBaaS)

FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE. Database as a Service (DBaaS) FOURNIR UN SERVICE DE BASE DE DONNÉES FLEXIBLE Database as a Service (DBaaS) 1 The following is intended to outline our general product direction. It is intended for information purposes only, and may

Plus en détail

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de

ACCESSNET -T IP Technique système TETRA d Hytera. www.hytera.de Technique système TETRA d Hytera est la solution complète et performante pour toutes les applications de la téléphonie mobile professionnelle. www.hytera.de Bref aperçu Pour une communication TETRA professionnelle

Plus en détail

Réunion du 1er Avril 2005. VoIP : théorie et réalité opérationnelle. info@ipercom.com

Réunion du 1er Avril 2005. VoIP : théorie et réalité opérationnelle. info@ipercom.com Réunion du 1er Avril 2005 VoIP : théorie et réalité opérationnelle info@ipercom.com Les infos échangées IPercom: intégre&gère des solutions voix et IP Services et solutions VoIP opérationnelles La VoIP:

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 46 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 2 - Les appels de procédure distants (Partie 1) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Urbanisme du Système d Information et EAI

Urbanisme du Système d Information et EAI Urbanisme du Système d Information et EAI 1 Sommaire Les besoins des entreprises Élément de solution : l urbanisme EAI : des outils au service de l urbanisme 2 Les besoins des entreprises 3 Le constat

Plus en détail

CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURES APPLICATIVES...2

CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURES APPLICATIVES...2 Table des matières CARTE HEURISTIQUE...1 ARCHITECTURES APPLICATIVES...2 CLIENT/SERVEUR :... 2 Les principes de base...2 MIDDLEWARE... 3 VUE EN NIVEAUX... 3 1 Tier...3 2 Tier...3 3 Tier...3 n Tier...4 L'ÉVOLUTION

Plus en détail

Informations destinées aux clients Connexion aux systèmes SIX Financial Information. Juillet 2013

Informations destinées aux clients Connexion aux systèmes SIX Financial Information. Juillet 2013 Informations destinées aux clients Connexion aux systèmes SIX Financial Information Juillet 2013 Sommaire 1 Introduction 3 2 Solutions de connexion 4 2.1 Vue d ensemble 4 2.2 IP VPN via MPLS 5 2.2.1 Connexion

Plus en détail

Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) Définition d'un VPN

Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) Définition d'un VPN Les Réseaux Privés Virtuels (VPN) 1 Définition d'un VPN Un VPN est un réseau privé qui utilise un réseau publique comme backbone Seuls les utilisateurs ou les groupes qui sont enregistrés dans ce vpn peuvent

Plus en détail

Alcatel-Lucent 500 DECT Handset. Localisation and notification management Guide de Configuration

Alcatel-Lucent 500 DECT Handset. Localisation and notification management Guide de Configuration Alcatel-Lucent 500 DECT Handset Localisation and notification management Guide de Configuration 8AL90844FRAAed00A Mars 2011 Sommaire Toc 1. Configuration.............................................. p.

Plus en détail

Armelin ASIMANE. Services RDS. de Windows Server 2012 R2. Remote Desktop Services : Installation et administration

Armelin ASIMANE. Services RDS. de Windows Server 2012 R2. Remote Desktop Services : Installation et administration Services RDS Remote Desktop Services : Installation et administration Armelin ASIMANE Table des matières 1 À propos de ce manuel 1. Avant-propos............................................ 13 1.1 À propos

Plus en détail

IP Exchange Network Architecture et Services. EFORT http://www.efort.com

IP Exchange Network Architecture et Services. EFORT http://www.efort.com IP Exchange Network Architecture et Services EFORT http://www.efort.com 1 Introduction L (IP Exchange Network) est un modèle d interconnexion dans le monde des télécommunications pour l échange de trafic

Plus en détail

Sage CRM. Sage CRM 7.3 Guide CTI

Sage CRM. Sage CRM 7.3 Guide CTI Sage CRM Sage CRM 7.3 Guide CTI Copyright 2014 Sage Technologies Limited, éditeur de ce produit. Tous droits réservés. Il est interdit de copier, photocopier, reproduire, traduire, copier sur microfilm,

Plus en détail

La Voix Sur IP (VoIP)

La Voix Sur IP (VoIP) La Voix Sur IP (VoIP) Sommaire 1. INTRODUCTION 2. DÉFINITION 3. POURQUOI LA TÉLÉPHONIE IP? 4. COMMENT ÇA MARCHE? 5. LES PRINCIPAUX PROTOCOLES 6. QU'EST-CE QU'UN IPBX? 7. PASSER À LA TÉLÉPHONIE SUR IP 8.

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 34 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 7 - CORBA/Partie 1 Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon

Plus en détail

L architecture de référence VDI, validée par Cisco, Citrix et NetApp

L architecture de référence VDI, validée par Cisco, Citrix et NetApp L architecture de référence VDI, validée par Cisco, Citrix et NetApp Coût Sécurité Contrôle délivrer virtualiser centraliser Users Datacenter Citrix/Cisco/NetApp une vision commune Une solution de virtualisation

Plus en détail

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction

Plan. Les pare-feux (Firewalls) Chapitre II. Introduction. Notions de base - Modèle de référence OSI : 7 couches. Introduction Plan Introduction Chapitre II Les pare-feux (Firewalls) Licence Appliquée en STIC L2 - option Sécurité des Réseaux Yacine DJEMAIEL ISET Com Notions de base relatives au réseau Définition d un pare-feu

Plus en détail

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP

TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP TP 2 : ANALYSE DE TRAMES VOIP I REPRÉSENTER SON RÉSEAU Remettez en état votre petit réseau VOIP et réalisez-en le schéma (avec Vision 2010 éventuellement) II PEAUFINER LE PARAMÉTRAGE Pour activer la messagerie

Plus en détail

Services RDS de Windows Server 2012 R2 Remote Desktop Services : Installation et administration

Services RDS de Windows Server 2012 R2 Remote Desktop Services : Installation et administration À propos de ce manuel 1. Avant-propos 13 1.1 À propos du livre 13 1.2 À propos de l auteur 14 2. Conditions requises 14 2.1 Niveau/Connaissances 14 2.2 Objectifs 15 Services Bureau à distance 1. Présentation

Plus en détail

COMPUTING. Jeudi 23 juin 2011 1 CLOUD COMPUTING I PRESENTATION

COMPUTING. Jeudi 23 juin 2011 1 CLOUD COMPUTING I PRESENTATION C L O U D COMPUTING Jeudi 23 juin 2011 1 2 Une nouvelle révolution de l IT 2010+ Cloud Computing 2000s Service Oriented Archi. 1990s Network Computing 1980s Personal Computing 1970s Mainframe Computing

Plus en détail

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques

Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Analyse,, Conception des Systèmes Informatiques Méthode Analyse Conception Introduction à UML Génie logiciel Définition «Ensemble de méthodes, techniques et outils pour la production et la maintenance

Plus en détail

Architecture de Services IMS. EFORT http://www.efort.com

Architecture de Services IMS. EFORT http://www.efort.com Architecture de Services IMS EFORT http://www.efort.com L introduction de l IMS (IP Multimedia Subsystem) dans les réseaux fixe et mobile représente un changement fondamental dans les réseaux de télécommunication

Plus en détail

Projet de Veille Technologique

Projet de Veille Technologique Projet de Veille Technologique Programmation carte à puce - JavaCard Ing. MZOUGHI Ines (i.mzoughi@gmail.com) Dr. MAHMOUDI Ramzi (mahmoudr@esiee.fr) TEST Sommaire Programmation JavaCard Les prérequis...

Plus en détail

Administration Réseau

Administration Réseau M1 Réseaux Informatique et Applications Administration Réseau Date: 02/04/07 Auteurs: Alexis Demeaulte, Gaël Cuenot Professeurs: Patrick Guterl Table des matières 1Introduction...3 2HP OPENVIEW...3 3Les

Plus en détail

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010

ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION. Distribution de données avec Oracle. G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 ORACLE 10G DISTRIBUTION ET REPLICATION Distribution de données avec Oracle G. Mopolo-Moké prof. Associé UNSA 2009/ 2010 1 Plan 12. Distribution de données 12.1 Génération des architectures C/S et Oracle

Plus en détail