Amélioration du système de remontée et du traitement des données du paludisme dans le district sanitaire de Kolokani au Mali.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Amélioration du système de remontée et du traitement des données du paludisme dans le district sanitaire de Kolokani au Mali."

Transcription

1 Amélioration du système de remontée et du traitement des données du paludisme dans le district sanitaire de Kolokani au Mali. Adama SACKO ¹ 1 Expertise et Ingénierie des Systèmes d Information en Santé, , Faculté de Médecine Université de la Méditerranée, Marseille, France. Résumé Au Mali, le paludisme constitue un problème majeur de santé publique. Les données sur le paludisme sont fournies par des sources externes au PNLP donnant leur exploitation insuffisamment utile pour cette structure dont les besoins spécifiques ne sont tout à fait pris en compte. 80% des régions du Mali sont couvertes par les réseaux de téléphonie mobile d où pour nous la question de vouloir mettre en place un système d information dont la collecte et la remontée utiliseraient uniquement le téléphone mobile avec possibilité de traiter de façon optimale les données recueillies. Notre étude a pour but de contribuer à l amélioration du système de remontée et de traitement des données du paludisme. Son objectif principal est de proposer un système de remontée et de traitement des données du paludisme dans le district sanitaire de Kolokani au Mali. Notre étude est répartie en 6 volets essentiels : la recherche documentaire, l analyse et modélisation du système existant, le choix de la technologie et l infrastructure, la conception, réalisation et implémentation du système, la formation des utilisateurs et l évaluation du système. La mise en place de notre système, nous a permis de développer une approche de l'utilisation des téléphones mobiles pour appuyer le système de remontée de données sur le paludisme et l utilisation de DHIS2. Pour élaborer la solution requise, nous avons couplé Frontlinesms à DHIS qui sont tous des logiciels gratuits et open-source. Les fonctionnalités du nouveau système nous a offert: La possibilité pour les agents de santé des CSCom d envoyer via frontlinesms. la gestion des données sur le paludisme à travers DHIS pour l établissement des rapports pour l échelon supérieur (PNLP). Mots clés Mobile technologies, mobile phones, mobile health (mhealth) services, SMS, collecte données paludisme. 1

2 1 Introduction Le paludisme constitue une endémie majeure dans 43 pays de la Région Africaine. On estime à près de 247 millions le nombre annuel de cas cliniques et à un million le nombre de décès dus à cette maladie dans le monde, 109 pays à risque dont 45 dans la région Africaine [1]. Au Mali, le paludisme constitue un problème majeur de santé publique, car il est responsable de 37, 5% des motifs de consultation dans les services de santé. Il représente la première cause de décès des enfants de moins de 5 ans et la première cause d anémie chez les femmes enceintes [2]. Pour réduire la morbidité et la mortalité dues au paludisme, le gouvernement Malien a mis en place un Programme National de lutte contre le Paludisme (PNLP). Ce programme qui a pour mission d animer et de coordonner les activités se rapportant à la lutte contre le paludisme. Cependant, il ne dispose pas de système d information particulier adapté à ces besoins pour la collecte des informations et données sur le paludisme. D une manière générale, la collecte, l analyse, l interprétation et la transmission des données sur le paludisme est intégrée à la section Système Local d Information Sanitaire(SLIS). Ce système local d information sanitaire concerne les activités de santé menées dans les structures périphériques du premier échelon (CScom) et les structures de première référence au niveau du cercle (CSRéf). Au niveau des CScom (1 er contact de la population avec le système de santé) les données sur le paludisme sont mentionnées sur une fiche de surveillance hebdomadaire conçue à partir des informations contenues dans les registres de consultations par les médecins. La collecte, l analyse et la transmission des données à ce niveau se fait à travers un support papier / registre [3]. Les données sur le paludisme sont donc fournies par des sources externes au PNLP donnant leur exploitation insuffisamment utile pour cette structure dont les besoins spécifiques ne sont tout à fait pris en compte. En effet, la nature du PNLP signifie qu il doit disposer de part tout le territoire des données fiables et à temps avec des spécificités axées sur ces principaux objectifs. La mise en place d un système d information axé sur le paludisme se heurte particulièrement à la superficie du pays, à la densité des CSCom et l absence d une représentation régionale dans les différentes régions du Mali. Cela rend donc extrêmement difficile la mise à disposition à temps des données collectées dans les centres. Hors 80% des régions du Mali sont couvertes par les réseaux de téléphonie mobile d où pour nous la question de vouloir mettre en place un système d information dont la collecte et la remontée utiliseraient uniquement le téléphone mobile avec possibilité de traiter de façon optimale les données recueillies. Notre étude a pour but de contribuer à l amélioration du système de remontée et de traitement des données du paludisme. Son objectif principal est de proposer un système de remontée et de traitement des données du paludisme dans le district sanitaire de Kolokani au Mali. 2

3 Les objectifs spécifiques recherchés sont les suivants: Identifier une plateforme de téléphonie mobile pour la remontée d information quotidienne et hebdomadaire sur le paludisme; Concevoir des formulaires qui seront embarqués sur le téléphone mobile pour la collecte des données; Améliorer le circuit de l information et de l organisation de la collecte des données du paludisme. L étude a été réalisée dans le district sanitaire de Kolokani et a concerné principalement deux (2) Centres de Santé Communautaire (CSCom). Pour les aspects techniques l équipe du Centre d Expertise et Recherche en Télémédecine et E-Santé a apporté une grande contribution à leur réalisation. Une première étape a été de mener une étude de terrain avec les agents du PNLP afin de pouvoir dégager proprement leurs besoins et priorités mais également de quadriller les informations et données à utiliser et les traitements nécessaires pour une meilleure exploitation des données recueillies. 2 Etat / situation actuelle Depuis une vingtaine d années nous assistons, partout en Afrique Subsaharienne, à la mise en place de programmes verticaux de remontées d information pour lutter contre différents fléaux de santé publique, y compris les épidémies et les maladies endémiques comme le paludisme. Si ces initiatives ont le mérite d exister, elles souffrent encore en termes d efficacité et surtout de fiabilité des données du fait de plusieurs facteurs [4]. Parmi ces facteurs on peut citer le manque de moyens fiables de collecte des données, le manque de coordination de cette collecte et le manque de moyens rapides et sécurisés pour la remontée des données. La téléphonie mobile représente l une des technologies de la communication qui connait en ce moment une des croissances les plus rapides dans le monde entier. En particulier dans les pays en voie de développement, la téléphonie mobile commence à mettre sa technologie au service de la santé. De nouveaux usages, essentiellement autour du SMS et du GSM apparaissent. Il existe un bon nombre de protocoles dédiés aux communications sans fils toute fois certains sont plus rependus que d autres ou certains sont fortement apparentés [5]. Sur le plan mondial l utilisation de la téléphonie mobile dans le domaine de la santé, connue surtout sous le nom de «Mobile-health» en anglais est en plein essor. Le journal Health Affairs [6] y a consacré une part importante dans son numéro de février Certains de ces travaux effectués dans les pays en développement font état des besoins et des potentialités du téléphone portable et d autres les facilités de collaboration qu offrent cette technologie dans le domaine de la santé. Le programme ACACIA financé par l entremise du Centre de Développement et de Recherche International et l Agence Canadienne de Développement International utilise la téléphonie mobile pour faire face à différentes situations de crise comme par exemple l invasion des sauterelles en Afrique de l Ouest. En Afrique du Sud une étude fait mention d utilisation des Smartphones pour les diagnostics à distance en dermatologie [7]. 3

4 Au-delà des applications cliniques et de collaboration, la téléphonie mobile est aujourd hui utilisée dans les domaines médico-techniques comme la microscopie [8]. Au Mali nous pouvons citer quelques expériences d applications de la téléphonie mobile dans le domaine de la santé : Le projet Pesinet [9] pour la surveillance de la pesée des enfants (0 à 59 mois) qui est fonctionnelle dans la commune III du district de Bamako. A chaque visite des enfants, les agents de pesée saisissent les poids et données concernant la santé de l enfant (vomissements, diarrhées, toux etc ) sur téléphones portables. Ces données sont enregistrées sur la mémoire du téléphone portable, puis transmises, via le réseau GPRS sur une base de données. Un autre projet similaire du nom de Sigida Kènèya en Commune I du District de Bamako utilise la plateforme frontline SMS Medic pour le suivi des enfants, toujours via la téléphonie mobile [10]. Une 1 ère expérimentation d utilisation de la téléphonie mobile pour le dépistage du cancer du col de l utérus, a été réalisée à l Institut National de Recherche en Santé Publique (INRSP) de Bamako [11]. Une autre expérimentation a portée sur l utilisation de la téléphonie mobile pour l enregistrement des évènements vitaux relatifs à la grossesse, à la naissance et au décès des enfants de 0 à 59 mois dans la région de Ségou [12]. 3 Matériel et méthodes Notre démarche a consisté à mettre en place un système de collecte des données sur le paludisme dans deux centres de santé communautaire «CSCom». C est un système basé sur la téléphonie mobile et est utilisé en zone rurale où l Internet fait défaut, mais où le réseau de téléphonie mobile existe. Pour mener à bien notre travail, nous avons procédé par les étapes suivantes: 3.1 La recherche documentaire : Nous avons utilisé des rapports et annuaires du Programme National de lutte contre le Paludisme et de la section Système Local d Information Sanitaire(SLIS) de la Direction Nationale de la Santé. Aussi, des recherches ont été effectuées sur Internet à travers des moteurs et méta moteurs de recherche en utilisant les expressions suivantes: Technologies Mobiles, Téléphone mobile, mobile health (mhealth) services, SMS + Santé, collecte données paludisme Ces recherches nous ont permis d'identifier une quantité non négligeable de documents pertinents sur le sujet. Cependant, seules les publications en français ou anglais ont été retenues. 3.2 L analyse et modélisation du système existant : Les différents intervenants et leurs rôles respectifs dans le processus de la collecte des données sur le paludisme ont été identifiés, leurs interactions étudiées et représentées avec une modélisation orientée-objet. 4

5 3.3 Choix de la technologie et l infrastructure : Compte tenu d expérience de CERTES sur l utilisation de FrontlineSMS, nous avons choisi d utiliser cette application pour sa facilité d utilisation. De plus il s agit d une application Open Source qui ne nécessite pas de connexion Internet et fonctionne avec n importe quel réseau GSM. Elle permet de générer des formulaires puis les transférer sur les téléphones mobiles et offre aussi la possibilité d exporter des données vers Excel ou d autres programmes pour élaborer des statistiques [13]. Au cours des travaux le système d exploitation Windows montrait beaucoup d instabilité lors de la manipulation des formulaires, et de la reconnaissance du modem SMS d où pour nous l utilisation du système d exploitation Ubuntu qui nous a donné entièrement satisfaction. Le système de téléphonie mobile a été couplé à DHIS (District Health Information Software) dans sa version 2, pour l analyse statistique des données. DHIS est un logiciel open source distribué sous BSD licence. Il est développé en java et permet une gestion assez facile, détaillée et rigoureuse de l information sanitaire au niveau district [14]. Son organisation correspond parfaitement à l organisation de type pyramidal du système de santé du Mali Nous avons utilisé le modem SMS Huwei E160. Notre choix s est porté sur les téléphones de marque Nokia et de modèle C1-01. En effet, bien que ce modèle ne fait pas parti des modèles inscrits sur la liste des téléphones compatibles frontlinesms, nous en avons conclu que ce modèle offre des avantages d utilisation concernant la mise en place du formulaire de gestion de frontlinesms et de la mémoire de stockage. 3.4 Conception, réalisation et implémentation du système : A ce niveau, nous avons fait : L installation et configuration des serveurs (frontlinesms et DHIS2); L installation du formulaire de gestion de l application frontlinesms sur les téléphones; La génération de 2 formulaires, test de leur fonctionnement, et leur implémentation sur les téléphones. Les deux centres de santé concernés par notre étude ont été dotés d un téléphone mobile chacun. 3.5 Formation des utilisateurs : Les différents utilisateurs que sont les Chefs de Centre au niveau des CSCom et les chargés Système d Information Sanitaire (SIS) au niveau district ont été formés à la manipulation des téléphones notamment au remplissage des formulaires implémentés sur les téléphones, à leur envoi sur le serveur (cette formation a concerné les chefs de centre) et à gestion de données sur le serveur à partir de DHIS (cette formation a concerné les chargés SIS). 3.6 Evaluation du système : Nous avons fait une évaluation sur l utilisation du nouveau système au niveau CSCom et au niveau district à travers l administration d un questionnaire. 5

6 4 Résultats : 4.1 Analyse et modélisation du système existant : L identification des acteurs et de leurs rôles dans le processus: Les Acteurs : Les principaux acteurs de la collecte des données sont médecins directeurs (Chefs de Centre) des centres et les assistants médicaux en santé publique (Chargés SIS). Les supports de collecte des donnés: Registre de consultation qui contient les cas de paludisme recensés en consultation curative de routine; Fiches de Collecte Hebdomadaire des Données sur le Paludisme (FCHDP) de notification des cas; Rapport Trimestriel d Activité sur le paludisme. Informations contenu dans la FCHDP : Première partie : Nombre de cas de paludisme (forme simple et forme grave) par sexe et tranche d âge : 0 à 11 Mois, 1 à 4 Ans, 5 à 14 Ans, 15 Ans et plus. Cas suspects Cas testés TDR (Test de Diagnostic Rapide) Cas confirmés TDR Cas testés GE (Goutte Epaisse) Cas confirmés GE Doses de CTA (Combinaison Thérapeutique à base d Arthémisine) utilisées Kits utilisés Décès. Deuxième partie : Stock Fin de la semaine SP, Stock Fin de la semaine CTA Enfants, Stock Fin de la semaine CTA Adoles, Stock Fin de la semaine CTA Adultes, Stock Fin de la semaine TDR, Stock Fin de la semaine MI (Moustiquaire Imprégné), Stock Fin de la semaine Quinine 400 mg, Stock Fin de la semaine Quinine 200 mg, Stock Fin de la semaine Sérum Glucosé 10%, Stock Fin de la semaine Seringue, Stock Fin de la semaine Cathéter, Stock Fin de la semaine Perfuseurs, Stock Fin de la semaine Diazépam, 6

7 Stock Fin de la semaine Arthemeter 20 mg, Stock Fin de la semaine Arthemeter 80 mg, Stock Fin de la semaine Paracétamol 500 mg, Stock Fin de la semaine Quinine 300 mg, Stock Fin de la semaine Coartem plaquettes 12, Stock Fin de la semaine Coartem plaquettes 6. 7

8 CSCom : médecins directeurs CSRéf : assistants médicaux DRS, DNS, CPS : assistants médicaux FCHDP + RM + RTA. Collecte, analyse et utilisation FCHDP + RM + RTA Compilation, analyse, utilisation, diffusion et archivage Annuaire statistique, rapports pour programmes, bulletin semestriel Compilation, analyse, interprétation, diffusion et archivage Légende : Transmission Retro information FCHDP : Fiche de Collecte Hebdomadaire des Données sur le Paludisme RM : Rapport Mensuel RTA : Rapport Trimestriel d Activité CSCom : Centre de Santé Communautaire CSRéf : Centre de Santé de Référence DRS : Direction Nationale de la Santé DNS : Direction Nationale de la Santé CPS : Cellule de la Planification et de la Statistique Figure 1 : Circuit de l information 8

9 4.1.2 Modélisation orientée objet : En nous basant, sur la technique de modélisation UML TM (Unified Modeling Language), nous avons réalisé un diagramme de cas d utilisation du système existant. Collecter les données Compiler les données Analyser les données Renseigner les fiches Traiter les données Chargé SIS CSRéf. Transmettre les données Archiver les données Médecin CSCom Figure 2: Cas d utilisation général Analyse stratégique : Les informations collectées par l ensemble des formations sanitaires (CSCom et CSRéf) concernent les données sur la morbidité et de mortalité sur le paludisme, la gestion des médicaments et ressources. Nous avons utilisé une méthode participative en impliquant tous les acteurs conformément au circuit de l information (Figure 1). Cette implication des acteurs a été un facteur important dans la réussite d un certains nombre d objectifs à savoir: Assurer la continuité de la collecte des données sur le paludisme; Améliorer le circuit de l information et de l organisation de la collecte des données du paludisme; Utiliser la communication via la téléphonie mobile par le système de SMS pour l envoi des données sur le serveur. Aussi, il est important de signaler la disponibilité d une équipe compétente et pluridisciplinaire sur les questions TIC et ingénierie système d information Analyse financière : Partant de notre objectif général basé sur la réalisation d une plateforme de téléphonie mobile utilisant le service SMS pour la remontée d information quotidienne et hebdomadaire sur le paludisme, il parait donc important de mesurer les coûts potentiels d envoi des sms. Pour cette analyse il ya 3 volets que sont les coûts engendrés lors de la mise en place, de la production et de la maintenance. Pour étude notre analyse s est arrêtée uniquement sur la 9

10 mise en place et la production. Mais également nous ne tenons pas compte de l ingénierie système (installation des différentes applications). Pour la mise en place, un avantage d utilisation de frontlinesms est qu il est fonctionne avec des téléphones de bas de gamme comme le Nokia C1 01 dont le coût est FCFA. A cela il faut ajouter le coût des puces de téléphone revenant à 1000 FCFA l unité. Ainsi la dotation en matériel pour la collecté et la transmission des données se résume à FCFA. Pour la production, chaque envoi hebdomadaire et par centre est de 500FCFA. Cela dénote donc que les coûts de production d une unité est de 2000 FCFA par mois, correspondant à la durée de notre période test du système. Deux principaux opérateurs animent aujourd hui le marché malien des télécommunications à savoir la Sotelma - Malitel et Orange Mali. Ces deux opérateurs proposent chacun une solution prépayée et une solution post-payée (facturation). En termes de tarification, Malitel offre un tarif en sms vers le réseau Malitel de 20 FCFA et de 30 FCFA vers le réseau Orange. Tout service d envoi sms entre réseau Orange coûte 25 FCFA [15] et [16]. 4.2 Réalisation : Technologie et infrastructure utilisée : Nous avons utilisé la technologie suivante: Un ordinateur a été utilisé comme serveur sur lequel les logiciels frontlinesms et DHIS ont été configurés. Les téléphones de type Nokia C1-01ont servi d outils de collecte et transmission des données sur le serveur à travers l application frontlinesms. Des cartes SIM Orange ont été utilisées pour l envoi des données. Figure 3 : Interface d accueil de l application frontlinesms 10

11 Figure 4 : Interface d accueil de DHIS Conception et implémentation du nouveau système : Les formulaires ont été conçus pour conserver le format d'entrée des données au plus près du format de papier. Et ces formulaires sont à l image des fiches de collecte hebdomadaire des données du paludisme au Mali. Pour faciliter l accès à Frontlinesms pour les utilisateurs, une touche de raccourci a été configurée sur les téléphones. Fonctionnement du système : Les formulaires sur les téléphones sont remplis et envoyés par les médecins directeurs (au niveau des CSCom), sur le serveur se trouvant au niveau du CSRéf. La gestion des données à ce niveau est à la charge des chargés SIS. Sur le plan technique: les formulaires envoyés tombent directement dans la base frontlinesms (MySQL) sur le serveur. Etant donné que ce dernier n est pas un système de traitement et d analyse des données, il a été nécessaire d utiliser DHIS. Pour cela une base intermédiaire est utilisée pour le transfert des données de la base frontlinesms vers celle (mysql) de DHIS. Ce transfert est effectué par script php. DHIS a permis une gestion plus éclairée des données. Ce système offre un service permettant d analyser les données reçues et à dresser: des rapports hebdomadaire, mensuel et annuel de ces données; des graphiques sur les données selon la répartition des zones. 11

12 Figure 5 : Interface d accueil de l application frontlinesms avec enregistrement de formulaires Figure 6 : gestion des données dans la base 12

13 Figure 7 : Page de gestions des données Figure 8 : Exemple de graphique 13

14 Figure 9 : Interface d utilisation des formulaires sur le téléphone Médecins CSCOM Téléphone Portable Serveur CSRéf Charger SIS CSRéf. Embarquer formulaires SMS Frontline DHIS Saisir données Envoyer SMS Gérer les données Compiler, analyser les données Donner la retro information Figure 10: Diagramme de séquence d utilisation du système pilote 14

15 Téléphone CSCom SMS Base de données Frontlinesms Base de données Intermédiaire Base de données DHIS2 Serveur Mysql Figure 11: Schéma d utilisation du nouveau système 4.3 Formation des utilisateurs : Deux jours durant, les utilisateurs du système tous venus à Kolokani (chef lieu du district sanitaire), ont suivi la formation sur l utilisation du nouveau système. Cette formation tenue dans la salle de réunion du CSRéf de Kolokani à regroupé les médecins directeurs des deux centres concernés et deux chargés SIS du CSRéf. Elle a concerné les aspects suivants: Une brève présentation du nouveau système mis en place pour la collecte des données sur le paludisme, L accès à frontlinesms par la touche raccourci sur le téléphone, Les différents menus et leurs utilités, Le remplissage des formulaires, L envoi des formulaires par SMS dans la base de données. L obtention d un nouveau formulaire à partir du serveur, La gestion des données sur frontlinesms base, La gestion des données sur DHIS2 base. 15

16 Pendant cette formation, après la démonstration initiale, l accent a été mis sur la méthode d apprentissage basée sur la répétition du remplissage des formulaires sur les téléphones et à la gestion des données sur DHIS Evaluation du système : Pour évaluer notre système mis en place nous avons dressé un questionnaire qui a été répondu par les utilisateurs. Il s agissait de deux au niveau CSCom (médecins directeurs faisant fonction de chargés SIS) et deux autres au niveau CSRéf (chargés SIS). Globalement, quatre utilisateurs ont participé à cette enquête. Le questionnaire comportait six principaux critères à savoir: 1. La faisabilité du système dans notre milieu choisi. 2. La fiabilité ; 3. La précision ; 4. L exactitude ; 5. La satisfaction ; 6. La complétude. Faisabilité: elle a trait à l opinion et à la prédisposition des utilisateurs de la nouvelle pratique qui consiste à collecter et envoyer les données sur le paludisme sur téléphonie mobile. Fiabilité: il s agissait de s assurer que le système de collecte et de transmission des données, effectué plusieurs fois dans les mêmes conditions, donnait le même résultat. Précision: l application de ce critère nous a permis de constater l absence d erreurs aléatoires et reproductibles dans le système. L exactitude: il s agissait de se rendre compte que les informations transmises sont conformes à celles collectées sur terrain et n expriment pas de jugement personnel. Satisfaction: tout procédé peut entrainer chez l utilisateur des appréhensions au départ ; mais au fur et à mesure de son application, il peut se trouver à l aise dans la pratique. Il était donc important d évaluer cette attitude des utilisateurs. Complétude: ce critère nous a permis de se rendre compte qu aucune donnée ne manque à la chaine d information. Tableau 1 : Evaluation du nouveau système Critères d'évaluation Désaccord Total Désaccord Sans avis Accord Accord Total Faisabilité 3 1 Fiabilité 1 3 Précision 2 2 Exactitude 3 1 Satisfaction 1 3 Complétude

17 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Accord Total Accord Sans avis Désaccord Désaccord Total Figure 12: Résultats globaux de l évaluation du nouveau système 5 Discussion : La mise en place de notre système, nous a permis de développer une approche de l'utilisation des téléphones mobiles pour appuyer le système de remontée de données sur le paludisme et l utilisation de DHIS2 pour le traitement et l analyse des données dans le district sanitaire de Kolokani. Cependant, son utilisation se doit faire face à un défit organisationnel et individuel. En effet, dans le domaine médical, l implémentation des TIC fait le plus l objet de résistance par les utilisateurs [17]. D une manière générale, les jeunes aiment utiliser plus les SMS que les personnes âgées. Les aspects organisationnels méritent une attention particulière [18]. Donc, une implication plus meilleure des utilisateurs sera d un bon apport quant à la pérennisation de l outil. Sur le plan technologique, le réseau GSM pose parfois des petits soucis aux utilisateurs pour l envoi des données des formulaires dus à des problèmes techniques sur le réseau. Cependant, les formulaires remplis peuvent être stockés sur le téléphone avant leur envoi sur le serveur, cette option permettra donc de palier à ce problème. Il faut souligner aussi que les formulaires téléchargés sur les téléphones mobiles ne possèdent pas de contraintes de remplissage (l application FrontlineSMS ne permet pas cette option pour le moment) d où la possibilité d entrer, dans le système, de données inutilisables ou incomplètes. Il est à noter également que l interface du formulaire de gestion de l application sur les téléphones est en anglais, ce qui pose quelques difficultés pour les utilisateurs. Il en est de même pour DHIS dont une bonne partie des menus d utilisation est en anglais. A propos des difficultés de l étude, les principales contraintes ont été le temps de la mise en place du système, la période d implémentation qui étaient courts. La période du stage a malheureusement coïncidée avec les événements politiques que le pays (Mali) a connu rendant la phase d implémentation et d évaluation extrêmement difficile. 17

18 6 Conclusion : Le but de ce projet était de mettre en place une application basée sur la téléphonie mobile pour appuyer les structures de santé de base pour renforcer leur système de remontée des données sur le paludisme. Pour élaborer la solution requise, nous avons couplé Frontlinesms à DHIS qui sont tous des logiciels gratuits et open-source. L assistance technique du CERTES au niveau des centres utilisateurs a été nécessaire pour la mise en place et également pour le suivi continu de l utilisation du système dans le district sanitaire de Kolokani. Les fonctionnalités du système sont donc: La possibilité pour les agents de santé des CSCom d envoyer via frontlinesms. la gestion des données sur le paludisme à travers DHIS pour l établissement des rapports pour l échelon supérieur (PNLP) 18

19 Remerciements : Nous remercions très sincèrement, pour leur précieuse contribution et conseils apportés à l amélioration du présent travail, le Pr. Jean GAUDART, toute l équipe du CERTES, le médecin chef du CSRéf de Kolokani, et tous ceux qui, de près ou de loin, ont contribué à la réalisation de cette étude. Ce travail a été réalisé grâce à une subvention de l Initiative de recherche en santé mondiale du gouvernement du Canada, un partenariat entre l Agence canadienne de développement international, l Agence de la santé publique du Canada, le Centre de recherches pour le développement international, les Instituts de santé du Canada et Santé Canada. 19

20 Référence : [1] Organisation mondiale de la santé ; Rapport sur la santé dans le monde (de 1995 à 2006), document électronique : dernière visite 11 Juin [2] Politique nationale de lutte contre le paludisme au Mali (document PNLP), pages 2 [3] Direction nationale de la santé du Mali, Annuaire 2008 du Système local d information sanitaire (SLIS). Janvier Décembre [4] Bediang G, Bagayoko CO, Geissbuhler A. Medical Decision Support Systems in Africa. Yearb Med Inform 2010: [5] Von Burg, Onur [2007]: M-health - introducing a personal and mobile system for the early detection of cardiac syndromes as a precaution, Master thesis Université de Fribourg, dernière visite le 12 juin [6] Kahn JG, Yang JS, Kahn JS. Mobile Health Needs and Opportunities in developing Countries. Health Affair, February [7] dernière visite le 11 juin [8] dernière visite le 11 juin [9] dernière visite le 12 juin [10] dernière visite le 12 juin [11] Maïga H H. Utilisation de la téléphonie mobile dans les enquêtes de dépistage en santé publique: étude et expérimentation à l INRSP de Bamako dans le cadre du dépistage du cancer du col. Master Expertise et Ingénierie des Systèmes d Information en Santé, 2010, Université d Aix Marseille II. [12] Danfakha F. Mise en place d un système d enregistrement des évènements vitaux relatif à la grossesse, à la naissance et au décès d enfants de 0 à 5 ans au Mali (Région de Ségou). Master Expertise et Ingénierie des Systèmes d Information en Santé, 2011, Université d Aix Marseille II. [13] dernière visite le 09 juin [14] dernière visite le 09 juin [15] dernière visite le 09 juin [16] dernière visite le 09 juin [17] Lorenzi NM, Riley RT, Dewan NA, Barriers end Resistance to Informatics in Behavioral Health, IMIA 2001, Chapter 15: Ethical, legal, and Social Issues, pp [18] dernière visite le 12 juin

SCHEMA DIRECTEUR DU SYSTEME NATIONAL D INFORMATION SANITAIRE ET SOCIALE (SNISS) Dr. DIABATE

SCHEMA DIRECTEUR DU SYSTEME NATIONAL D INFORMATION SANITAIRE ET SOCIALE (SNISS) Dr. DIABATE SCHEMA DIRECTEUR DU SYSTEME NATIONAL D INFORMATION SANITAIRE ET SOCIALE (SNISS) Dr. DIABATE Historique- Rappel (1/2) Avant 1960 : Collecte des données sur : grandes endémies, vaccinations, accouchements

Plus en détail

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI

Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI Médecin Responsable volet hospitalier - Koulikouro - MALI L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a

Plus en détail

Guide d utilisation. Version document 0.8. Trouver toute la documentation sur : www.mederp.net

Guide d utilisation. Version document 0.8. Trouver toute la documentation sur : www.mederp.net Guide d utilisation Version document 0.8 Trouver toute la documentation sur : www.mederp.net Sommaire Mise en route... 4 Installation du programme... 4 Sur windows... 4 Sur Linux et Mac... 5 Lancement

Plus en détail

Système d Information Sanitaire (SIS) Module 2 - Mortalité. Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés

Système d Information Sanitaire (SIS) Module 2 - Mortalité. Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés Système d Information Sanitaire (SIS) Module 2 - Mortalité Utiliser l Information pour protéger la santé des réfugiés Objectifs de la formation A la fin du module, vous devez être en mesure de: Identifier

Plus en détail

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION

9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CONSULTANT-FORMATEUR OU CABINET DE CONSULTANTS SPECIALISE EN NUMERISATION ET CREATION DE

Plus en détail

TIS Web, complet et évolutif. Gestion en ligne des données pour les flottes de transport. www.dtco.vdo.fr

TIS Web, complet et évolutif. Gestion en ligne des données pour les flottes de transport. www.dtco.vdo.fr TIS Web, complet et évolutif Gestion en ligne des données pour les flottes de transport www.dtco.vdo.fr TIS-Web, une qualité professionnelle en quelques clics En tant que gestionnaire d entreprise de transport,

Plus en détail

TRAITEMENT DES DONNÉES ET ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS

TRAITEMENT DES DONNÉES ET ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS 7 TRAITEMENT DES DONNÉES ET ÉTABLISSEMENT DE RAPPORTS INFORMATIONS GÉNÉRALES Une fois les données recueillies, celles-ci sont traitées transmises sur support informatique (saisie ), organisées et nettoyées

Plus en détail

Audit de la qualité des données de consommation à Ségou

Audit de la qualité des données de consommation à Ségou E. Nfor D. Bagayoko A. Bagayoko F. Diallo Y. Diallo A. Sangare M. Diarra Juillet 2009 Imprimé février 2010 Strengthening Pharmaceutical Systems Centre pour la gestion des produits pharmaceutiques Management

Plus en détail

Activités sanitaires- région de Kidal

Activités sanitaires- région de Kidal Mission Mali 1 Activités sanitaires- région de Kidal 1 S1 à S20 Année 2013 Médecins du Monde - Belgique 2 Plan de l exposé» Contexte» Réponse à l Urgence Sanitaire» Etat des lieux» Paquet d activités mené

Plus en détail

ECE/CES/2015/30. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens

ECE/CES/2015/30. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 9 avril 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/30 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

PASW Data Collection pour les études de marché. Générez de la valeur et observez votre entreprise se développer

PASW Data Collection pour les études de marché. Générez de la valeur et observez votre entreprise se développer PASW Data Collection pour les études de marché Générez de la valeur et observez votre entreprise se développer Distinguez-vous des autres Pour être plus compétitive, une société d étude doit offrir à ses

Plus en détail

Rapport de Réunion. Cluster Santé Mali. Du 13 Novembre 2013 à la. Direction Nationale de la Santé. Mercredi, 13 novembre 2013 DATE HORAIRE 14H30 17H45

Rapport de Réunion. Cluster Santé Mali. Du 13 Novembre 2013 à la. Direction Nationale de la Santé. Mercredi, 13 novembre 2013 DATE HORAIRE 14H30 17H45 Cluster Santé Mali Rapport de Réunion Du 13 Novembre 2013 à la Direction Nationale de la Santé DATE Mercredi, 13 novembre 2013 HORAIRE 14H30 17H45 LIEU Direction Nationale de la Santé (DNS) Salle de réunion

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE MEDECINS DU MONDE - BELGIQUE

RAPPORT D ACTIVITE MEDECINS DU MONDE - BELGIQUE Allemagne Argentine Belgique Canada Espagne Grèce Italie Japon Pays-Bas Portugal Royaume-Uni Suède Suisse France RAPPORT D ACTIVITE DE LA RIPOSTE A L EPIDEMIE DE ROUGEOLE MENEE DU 11 AU 15 DECEMBRE 2012

Plus en détail

LE MALI L HÔPITAL GABRIEL TOURE L HÔPITAL DU POINT G INTRODUCTION 2 INTRODUCTION 1 DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE

LE MALI L HÔPITAL GABRIEL TOURE L HÔPITAL DU POINT G INTRODUCTION 2 INTRODUCTION 1 DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE DISPENSATION DES ARV DANS LES HÔPITAUX DU POINT G ET GABRIEL TOURE KALLE A.D A (1), BENGALY L (2)., KONE D ( 1), COULIBALY S.M (2). DIAKITE A.S. (2) DIAMOUTENE A (2) (1) Service de Pharmacie Hôpital Gabriel

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Analyse de l offre de soins dans le cadre de la mise en œuvre de l Assurance Maladie Obligatoire (AMO) au Mali

Analyse de l offre de soins dans le cadre de la mise en œuvre de l Assurance Maladie Obligatoire (AMO) au Mali Analyse de l offre de soins dans le cadre de la mise en œuvre de l Assurance Maladie Obligatoire (AMO) au Mali B DAOU, M KOUAME, C ATIM Institut National de recherche en santé Publique (INRSP)- Bamako,

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

L'informatiqueauservicedelaconnaisance

L'informatiqueauservicedelaconnaisance WEBSCH OL Solutionintégréedegestiondes établisementsd enseignement. L'informatiqueauservicedelaconnaisance BACK OFFICE -Gestiondesétudes -Gestiondelascolarité -Gestiondesexamens -Gestiondelatrésorerie

Plus en détail

1.2 Logiciel applicatif pour PC Windows

1.2 Logiciel applicatif pour PC Windows 211 1.2 Logiciel applicatif pour PC Windows Points forts de Saia Visi.Plus Intégration et coordination optimales avec la programmation Saia PG5 et les automates Saia PCD, qui font de la solution un succès

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE David Pronier Country Manager Europe du Sud Motion Computing Pascal Detemmerman CEO SwissEnov Sommaire La Mobilité

Plus en détail

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED

PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA. 9 ème FED PROJET D APPUI A L ERSUMA ET AUTRES INSTITUTIONS DE L OHADA 9 ème FED TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN DEVELOPPEUR PHP/MySQL POUR LA REALISATION D UNE PLATEFORME DE GESTION DES ACTIVITES DE FORMATION

Plus en détail

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS

SECTION 5 BANQUE DE PROJETS SECTION 5 BANQUE DE PROJETS INF 4018 BANQUE DE PROJETS - 1 - Banque de projets PROJET 2.1 : APPLICATION LOGICIELLE... 3 PROJET 2.2 : SITE WEB SÉMANTIQUE AVEC XML... 5 PROJET 2.3 : E-LEARNING ET FORMATION

Plus en détail

CONDUITE & GESTION DE PROJET

CONDUITE & GESTION DE PROJET LES THEMES DU PROGRAMME PEDAGOGIQUE CONDUITE & GESTION DE PROJET Techniques de gestion de projets Connaître le rôle d un chef de projet dans la conduite de projet. Les méthodes, les techniques et les outils

Plus en détail

*********************

********************* ASSEMBLEE PERMANENTE DES CHAMBRES D AGRICULTURE DU MALI REPUBLIQUE DU MALI UN PEUPLE UN BUT UNE FOI ********************* Janvier 2008 I Contexte et Justification Depuis sa création en 1989 jusqu à nos

Plus en détail

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5 SOMMAIRE Gestion Help Desk de - parc Service Desk Introduction 3 GIMI Gestion des demandes d intervention 5 1 Schéma de principe et description des rôles 6 2 Principe de fonctionnement 8 Interface Demandeur

Plus en détail

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005

Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 MDA : Un Tutoriel Introduction pratique au Développement orienté Modèle Pierre Parrend, Mars 2005 1 Sommaire Table des matières 1 Sommaire 1 2 Introduction 2 2.1 A qui s adresse ce tutoriel......................

Plus en détail

...DE LA CON ... LA GESTION DU TRAITEMENT EN DIALYSE

...DE LA CON ... LA GESTION DU TRAITEMENT EN DIALYSE ...DE LA CON 101012010210210210 0101012010210210210.... 12 0 103201021012010101201032010210120101 020154015420141002510201540154201410025... LA GESTION DU TRAITEMENT EN DIALYSE Séance après séance, traitement

Plus en détail

Smartphone 4.1. Nouveautés de Smartphone 4.1

Smartphone 4.1. Nouveautés de Smartphone 4.1 Smartphone 4.1 Nouveautés de Smartphone 4.1 Nouveautés de Smartphone 4.1 La version 4.1 de Smartphone apporte de nouvelles fonctionnalités qui sont destinées à satisfaire les besoins du marché émergeant.

Plus en détail

République du Burundi

République du Burundi République du Burundi Ministère: Santé Publique et lutte contre le SIDA Agence nationale d exécution : Cellule Technique Nationale FBP Accès financier aux soins de santé pour la couverture universelle

Plus en détail

AMÉLIORER L'ACCÈS À L'E-SANTÉ, FACILITER L'UTILISATION DE L'E-SANTÉ

AMÉLIORER L'ACCÈS À L'E-SANTÉ, FACILITER L'UTILISATION DE L'E-SANTÉ AMÉLIORER L'ACCÈS À L'E-SANTÉ, FACILITER L'UTILISATION DE L'E-SANTÉ Accès en tout temps et en tous lieux à des fins de soins médicaux, d'éducation, de gestion sanitaire et de financement des soins de santé.

Plus en détail

SIHO est un logiciel ITIC protégé par les lois internationales et la loi Tunisienne n 94-36 ratifiée le 24/02/94 (article 52) relative à la propriété

SIHO est un logiciel ITIC protégé par les lois internationales et la loi Tunisienne n 94-36 ratifiée le 24/02/94 (article 52) relative à la propriété SIHO est un logiciel ITIC protégé par les lois internationales et la loi Tunisienne n 94-36 ratifiée le 24/02/94 (article 52) relative à la propriété littéraire et artistique, et qui régit notamment les

Plus en détail

Dotez-vous des moyens de communication d une grande entreprise au prix d une petite entreprise. Avaya vous aide à atteindre vos objectifs.

Dotez-vous des moyens de communication d une grande entreprise au prix d une petite entreprise. Avaya vous aide à atteindre vos objectifs. Avaya vous aide à atteindre vos objectifs. Toute TPE-PME est à la recherche de solutions pour réduire ses coûts et améliorer son mode de fonctionnement. Comme n importe quelle entreprise, vous souhaitez

Plus en détail

MOTS-CLES Auto-évaluation Conduite du changement Qualité Stratégie de réseau Unité Centralisée pour la Préparation des Cytotoxiques (UCPC)

MOTS-CLES Auto-évaluation Conduite du changement Qualité Stratégie de réseau Unité Centralisée pour la Préparation des Cytotoxiques (UCPC) Conduite du changement : Evaluation de l impact de la mise en place d un référentiel d auto-évaluation au sein des pharmacies hospitalières du réseau ONCOLOR Auteurs : JACOB C.*, MAY I.*, GRANDHAYE JP.**,

Plus en détail

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés

Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Aastra MD Evolution» Évoluer à vos côtés Évoluer grâce à la communication En faire plus avec moins de moyens est un défi récurrent pour les petites entreprises. Vous devez pour cela améliorer constamment

Plus en détail

Détection automatique de fuites Loggers correlateurs en réseau

Détection automatique de fuites Loggers correlateurs en réseau Détection automatique de fuites Loggers correlateurs en réseau Sebalog N-3 Transmission de données quotidienne Pas de perte de temps en patrouille Gestion en mode centralisé à distance Un processus d installation

Plus en détail

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr

equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr equalogic Qualité contact@equalogic.fr - www.equalogic.fr Présentation générale equalogic Qualité est un logiciel de gestion de la qualité. Il s adresse à toute entreprise, certifiée ou non, soucieuse

Plus en détail

Cadre Infirmier Service Pédiatrie/URENI Ecole - MALI

Cadre Infirmier Service Pédiatrie/URENI Ecole - MALI Cadre Infirmier Service Pédiatrie/URENI Ecole - MALI L ASSOCIATION ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour

Plus en détail

BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM

BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM PRODUITS BUSINESSOBJECTS EDGE PREMIUM Avantages de la Business Intelligence Assurer une visibilité intégrale des activités Identifier de nouvelles opportunités Détecter et résoudre les problèmes Remplacer

Plus en détail

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME

Sage Online, les solutions qui me ressemblent. sécurité simplicité mobilité expertise métier. Les solutions de gestion Cloud pour les PME Sage Online, les solutions qui me ressemblent sécurité simplicité mobilité expertise métier Les solutions de gestion Cloud pour les PME Le choix du Cloud : une solution clés en main pour la gestion de

Plus en détail

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor

Z I G U I N C H O R SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Ziguinchor Z I G U I N C H O R REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

Plus en détail

www.qualios.com QUALIOS le logiciel au service du management et de la qualité Lauréat Prix France Qualité Performance 2014

www.qualios.com QUALIOS le logiciel au service du management et de la qualité Lauréat Prix France Qualité Performance 2014 www.qualios.com QUALIOS le logiciel au service du management et de la qualité Lauréat Prix France Qualité Performance 2014 Certifié ISO9001 depuis 2006 Les portails collaboratifs Les portails sont les

Plus en détail

C est quoi le District Health Information Software 2?

C est quoi le District Health Information Software 2? Introduction Actions entreprises C est quoi le Health Information Software 2? Avantages Inconvénients Conclusion Le système d information sanitaire est l un des piliers du Système de Santé Il contribue

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Service d installation et de démarrage pour solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000

Service d installation et de démarrage pour solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000 Données techniques Service d installation et de démarrage pour solution de stockage réseau HP StoreEasy 1000/3000 Services HP Le service d installation et de démarrage pour solution de stockage réseau

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI137

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI137 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI137 I. Informations générales Intitulé de la mission Renforcement des capacités du Programme National Tuberculose Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Subventions

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME

PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA PREVENTION DIRECTION DE LA SANTE DIVISION DE LA LUTTE CONTRE LA MALADIE PROGRAMME NATIONAL DE LUTTE CONTRE LE PALUDISME ~I:I)E HEHOIIlE REVUE DU PROGRAMME PALUDISME JUIN

Plus en détail

COMPOSANTE 3 Objectif 3.C

COMPOSANTE 3 Objectif 3.C TERMES DE RÉFÉRENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN CABINET POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA PLATEFORME DE GESTION DES CONNAISSANCES POUR LA REFORME DE LA GOUVERNANCE COMPOSANTE 3 Objectif 3.C Sous-objectif 3.C.02

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE II ANNEXE II DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Solutions de surveillance OMICRON

Solutions de surveillance OMICRON Solutions de surveillance OMICRON Surveillance des décharges partielles sur les équipements haute tension M/G Allongement de la durée de vie des équipements haute tension Pourquoi assurer une surveillance?

Plus en détail

Les fonctionnalités de MESSA. Page 1 of 5

Les fonctionnalités de MESSA. Page 1 of 5 MESSA est un logiciel de gestion et d administration spécialement conçu pour les établissements d enseignement (préscolaires, classiques et supérieurs) haïtiens. MESSA est le parfait assistant des directeurs

Plus en détail

Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur

Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur 9216562 Édition 1 FR 1 2009 Nokia. Tous droits réservés. Nokia, Nokia Connecting People et le logo Nokia Original Accessories sont des marques commerciales ou

Plus en détail

Un réseau collectif fiable dans le système de santé publique

Un réseau collectif fiable dans le système de santé publique Un réseau collectif fiable dans le système de santé publique Cabinets médicaux/centres de soins médicaux/réseaux Cliniques/Hôpitaux Réhabilitation/Soins Prestataires de services médicaux Partenaires santé/assurances

Plus en détail

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 27 JUIN 2012

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 27 JUIN 2012 Le mercredi 27 juin 2012 entre 09h et 11h, s est tenue dans la grande salle Deniba de l UNICEF, la 13 ème réunion de la Coordination du CLUSTER Nutrition Mali. Elle a été présidée par Albert Tshiula, Coordinateur

Plus en détail

Gestionnaire d'appareil à distance (GAD) de Bell Foire aux questions

Gestionnaire d'appareil à distance (GAD) de Bell Foire aux questions Gestionnaire d'appareil à distance (GAD) de Bell Foire aux questions INTRODUCTION Gestionnaire d'appareil à distance (GAD) de Bell permet aux spécialistes techniques d offrir de l aide à distance aux utilisateurs

Plus en détail

gpod - JRES 2013 Résumé Mots-clefs 1 Introduction 2 Etat des lieux

gpod - JRES 2013 Résumé Mots-clefs 1 Introduction 2 Etat des lieux gpod - JRES 2013 Geoffroy VIBRAC Université François Rabelais de Tours 60 rue du Plat d'etain BP 12050 37020 Tours Cedex 1 Résumé gpod est un outil de Gestion des PrOduits Dangereux développé par l université

Plus en détail

SIO-SISR : Projet GSB. LOT 1 : Evaluation d un logiciel d inventaire et de gestion de parc. BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année

SIO-SISR : Projet GSB. LOT 1 : Evaluation d un logiciel d inventaire et de gestion de parc. BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année SIO BTS Services Informatiques aux Organisations 1 ère année LOT 1 : Evaluation d un logiciel d inventaire et de gestion de parc Objectifs : LOT 1 : Evaluation d un logiciel d inventaire et de gestion

Plus en détail

DOSSIER SPÉCIAL TRAVAIL COLLABORATIF ET GESTION DE CONTENU COMMENT AMÉLIORER LA COLLABORATION ET LA COMMUNICATION AU SEIN DE VOTRE ORGANISME?

DOSSIER SPÉCIAL TRAVAIL COLLABORATIF ET GESTION DE CONTENU COMMENT AMÉLIORER LA COLLABORATION ET LA COMMUNICATION AU SEIN DE VOTRE ORGANISME? DOSSIER SPÉCIAL TRAVAIL COLLABORATIF ET GESTION DE CONTENU COMMENT AMÉLIORER LA COLLABORATION ET LA COMMUNICATION AU SEIN DE VOTRE ORGANISME? AUTEUR : HEFAIEDH MYRIAM DOSSIER TRAVAIL COLLABORATIF ET GESTION

Plus en détail

KYOcontrol Enterprise

KYOcontrol Enterprise KYOcontrol Enterprise LOGICIEL DE SÉCURITÉ PERSONNALISABLE ÉLIMINEZ LE DERNIER POINT FAIBLE DE LA SÉCURITÉ DES DONNÉES. LA SÉCURITÉ DES DOCUMENTS EN ENTREPRISE : L AFFAIRE DE TOUS. La sécurisation complète

Plus en détail

AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE

AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE LE PROGRAMME DE TELEMEDECINE AIDER AU RENFORCEMENT DE LA COOPERATION MEDICALE A DISTANCE EN AFRIQUE : UN DEFI DU CLUB SANTE AFRIQUE OBJECTIFS DU MILLENAIRE POUR LE DEVELOPPEMENT N 4-5-6-8 1 CFAO : Membre

Plus en détail

Lot 7 : Document Recette

Lot 7 : Document Recette Lot 7 : Document Recette Référence Document_Recette.pdf Version 2.0 Date 18/06/2009 Auteur Chef de projet Equipe INOVECO Lionel Croix Le présent document reprend le cahier des charges que l on s était

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES Consultant pour le suivi et l évaluation d une étude nationale sur l évaluation des besoins et des coûts nécessaires

Plus en détail

Mise en place d un Système d Information Hospitalier en Afrique Francophone : Cinz@n

Mise en place d un Système d Information Hospitalier en Afrique Francophone : Cinz@n Mise en place d un Système d Information Hospitalier en Afrique Francophone : Cinz@n Bagayoko C O, Anne A, Ouattara A, Geissbuhler A, Fieschi M Yaoundé, 29 novembre 2011 Cinz@n choix du logiciel Mediboard

Plus en détail

Présentation du manuel

Présentation du manuel Présentation du manuel > COMMENT UTILISER LE MANUEL Le manuel est divisé en trois chapitres : Chapitre 1 : Introduction Le chapitre présente le SIS. Il indique l'objectif de la collecte de données, le

Plus en détail

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services

Dream Report. Dream Report vs Reporting Services Dream Report Dream Report vs Reporting Services Date : Mars 2015 A propos de Dream Report Dream Report est le 1 er logiciel d édition de rapport prêt à l emploi offrant aux utilisateurs la possibilité

Plus en détail

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28

What we do 4. Packages 6. CMD.mail 8. CMD.hosting 12. CMD.box 16. CMD.phone 20. CMD.desktop 24. CMD.services 28 INDEX What we do 4 Packages 6 CMD.mail 8 CMD.hosting 12 CMD.box 16 CMD.phone 20 CMD.desktop 24 CMD.services 28 WHAT WE DO 4 CMD.mail CMD.hosting CMD.box CMD.phone CMD.desktop CMD.services Nous hébergeons

Plus en détail

BULK SMS Envoi en masse d un message texte moyennant un téléphone mobile (GSM)

BULK SMS Envoi en masse d un message texte moyennant un téléphone mobile (GSM) Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Ecole Supérieure Privée d Ingénierie et de Technologie BULK SMS Envoi en masse d un message texte moyennant un téléphone mobile (GSM)

Plus en détail

OBJECTIF CAMEROUN SMS SOLUTIONS

OBJECTIF CAMEROUN SMS SOLUTIONS . OBJECTIF CAMEROUN RDA N 001116/RDA/JO6/BAPP OBJECTIF CAMEROUN SMS SOLUTIONS (Solution de communication par SMS Simple, Groupé & de Masse) B.P: 2392 (Messa) Yaoundé Tél: 237 99 52 85 93 / 237 22 17 54

Plus en détail

Services de santé. Professional Dictation Systems. Services de santé

Services de santé. Professional Dictation Systems. Services de santé Services de santé Professional Dictation Systems Services de santé 2 3 Depuis longtemps implantés dans la profession médicale Olympus comprend les nombreuses difficultés auxquelles font face les professionnels

Plus en détail

CRM pour le Service clients et l Assistance technique

CRM pour le Service clients et l Assistance technique CRM pour le Service clients et l Assistance technique La satisfaction Maximizer. Inciter la fidélisation de la clientèle. Servir la clientèle efficacement est l élément clé d une croissance d affaires

Plus en détail

RESUME DES NORMES ISO

RESUME DES NORMES ISO RESUME DES NORMES ISO Travail réalisé par : Selma FERKOUS O8301 ISO 19011 : La norme internationale ISO 9011, se focalise sur le management de programmes d audit, la réalisation d audits internes ou externes

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL DE TELE-EXPERTISE BOGOU

GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL DE TELE-EXPERTISE BOGOU GUIDE D UTILISATION DU LOGICIEL DE TELE-EXPERTISE BOGOU Document mis à jour le 22 février 2013 Dr. Yannick Kamga Dr. Rafael Ruiz-De-Castaneda Dr. Georges Bediang Dr. Alexandre Sawadogo Jean-Marc Naef Prof.

Plus en détail

Éditions QAD On Demand est disponible en trois éditions standard : QAD On Demand is delivered in three standard editions:

Éditions QAD On Demand est disponible en trois éditions standard : QAD On Demand is delivered in three standard editions: QAD On Demand QAD On Demand est une option du déploiement de QAD Enterprise Applications. Grâce à elle, les utilisateurs tirent un profit maximum de QAD Enterprise Applications, partout dans le monde,

Plus en détail

Evaluation de la Dissémination du Niger. d amélioration des soins obstétricaux et

Evaluation de la Dissémination du Niger. d amélioration des soins obstétricaux et URC/HCI : PROTOCOLE DE RECHERCHE ET D EVALUATION Evaluation de la Dissémination du Niger au Mali des meilleures pratiques de la mise en œuvre du collaboratif d amélioration des soins obstétricaux et néonataux

Plus en détail

Manuel de référence de HP Web Jetadmin Database Connector Plug-in

Manuel de référence de HP Web Jetadmin Database Connector Plug-in Manuel de référence de HP Web Jetadmin Database Connector Plug-in Mentions relatives aux droits d auteur 2004 Copyright Hewlett-Packard Development Company, L.P. Il est interdit de reproduire, adapter

Plus en détail

OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations

OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations Solution complète clé en main pour la gestion des flux d informations Gestion du cycle de vie du document actif Partage et

Plus en détail

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS)

LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LE CENTRE VIRTUEL DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX (CvSSS) LA TÉLÉSANTÉ SIMPLIFIÉE! Le CvSSS: le coffre à outils du clinicien Johanne Desrochers,directrice associée-télésanté Madeleine St-Gelais, conseillère-cadre,

Plus en détail

Votre pharmacie à portée de main!

Votre pharmacie à portée de main! Votre pharmacie à portée de main! Envoyer la photo de votre ordonnance à votre pharmacien, recevoir des alertes pour le rappel de votre traitement, demander conseil à votre pharmacien... Avec l application

Plus en détail

la solution vidéo numérique qui offre une surveillance simple et puissante t: +44 (0)1202 723535 e: sales@tdsi.co.uk w: www.tdsi.co.

la solution vidéo numérique qui offre une surveillance simple et puissante t: +44 (0)1202 723535 e: sales@tdsi.co.uk w: www.tdsi.co. la solution vidéo numérique qui offre une surveillance simple et puissante t: +44 (0)1202 723535 e: sales@tdsi.co.uk w: www.tdsi.co.uk Sommaire 3 Qu est-ce que VUgarde? 4 Modules du système 5 Capacités

Plus en détail

GE Power & Water Documentum Collaboration Guide de démarrage rapide

GE Power & Water Documentum Collaboration Guide de démarrage rapide GE Power & Water Documentum Collaboration Guide de démarrage rapide Révision Last update 13/02/2014 B Table of Content 1. Avantages de l outil 2. Prérequis 3. Connexion à l application 4. Environnement

Plus en détail

INNOVATIONS ORGANISATIONNELLES ET

INNOVATIONS ORGANISATIONNELLES ET INNOVATIONS ORGANISATIONNELLES ET ACCOMPAGNEMENT DU CHANGEMENTS DES PROJETS TIC SANTÉ Patrick OLIVIER Directeur de la Stratégie ARS Ile de France XX/XX/XX Sommaire Les Agences régionales de santé Contexte

Plus en détail

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins

EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins Support d évaluation intermédiaire en stage EVALUATION INTERMEDIAIRE EN STAGE Compétences, Actes, activités et techniques de soins NOM DE L ETUDIANT : PRENOM : I.F.S.I. : LIEU DE STAGE : TYPE DE STAGE

Plus en détail

Open Bee TM e-fact PRO

Open Bee TM e-fact PRO Open Bee TM e-fact PRO SOLUTION GLOBALE D AUTOMATISATION DU TRAITEMENT DES FACTURES FOURNISSEURS 80 % des factures fournisseurs sont encore actuellement reçues au format papier. 13,8 est le coût moyen

Plus en détail

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Port Folio de l étudiant

Ministère chargé de la santé. Diplôme d État d Infirmier. Port Folio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d État d Infirmier Port Folio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : «NOM» «PRENOM» Institut de formation en soins : Date d entrée dans la formation : Nom et prénom

Plus en détail

Structuration du séquençage de nouvelle génération à visée diagnostique en cancérologie

Structuration du séquençage de nouvelle génération à visée diagnostique en cancérologie Appel à projets 2013 Structuration du séquençage de nouvelle génération à visée diagnostique en cancérologie Action 21 Soumission en ligne: http://www.e-cancer.fr/aap/recherche/ngs2013 Date limite: 2 juillet

Plus en détail

Enquête de satisfaction des utilisateurs du téléphone mobile GSM au Mali

Enquête de satisfaction des utilisateurs du téléphone mobile GSM au Mali Ministère de la Communication et des Nouvelles Technologies ----------------------- * Comité de Régulation des Télécommunications* ----------------------- République du Mali Un Peuple Un But Une Foi -----------------------

Plus en détail

Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur

Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur Nokia Internet Modem Guide de l utilisateur 9219840 Édition 1 FR 2010 Nokia. Tous droits réservés. Nokia, Nokia Connecting People et le logo Nokia Original Accessories sont des marques commerciales ou

Plus en détail

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR

MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR MASTER SCIENCES, TECHNOLOGIES, SANTE / STAPS MATHEMATIQUES ET SCIENCES POUR L INGENIEUR Spécialité Ingénierie Numérique, Signal-Image et Informatique Industrielle (INS3I) www.univ-littoral.fr OBJECTIFS

Plus en détail

Soutien aux projets de Télémédecine et de Télésanté

Soutien aux projets de Télémédecine et de Télésanté Pôle Culture, Sport, Santé, Associations - Secteur Santé Soutien aux projets de Télémédecine et de Télésanté Réseaux de santé Groupements de Coopération Sanitaire Etablissements publics de santé Etablissements

Plus en détail

INTEGRATION DES SOINS DE SANTE BUCCO-DENTAIRES PRIMAIRES DANS LES ACTIVITES DES CENTRES DE SANTE ET DE PROMOTION SOCIALE (C.S.P.S.

INTEGRATION DES SOINS DE SANTE BUCCO-DENTAIRES PRIMAIRES DANS LES ACTIVITES DES CENTRES DE SANTE ET DE PROMOTION SOCIALE (C.S.P.S. REGION DES HAUTS-BASSINS BURKINA FASO ----------------------- ---------------- DIRECTION REGIONALE DE LA SANTE Unité - Progrès - Justice ----------------------- Cellule de Santé Bucco-dentaire INTEGRATION

Plus en détail

GE Measurement & Control. 4Sight. Logiciel de gestion d étalonnage en ligne

GE Measurement & Control. 4Sight. Logiciel de gestion d étalonnage en ligne GE Measurement & Control 4Sight Logiciel de gestion d étalonnage en ligne Gardez le contrôle total de toutes vos tâches d étalonnage et de maintenance. Le logiciel d étalonnage et de maintenance en ligne

Plus en détail

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC

Faits saillants du Cadre des profils de compétences en TIC Développer aujourd hui la main-d œuvre de demain Information and Communications Technology Council Conseil des technologies de l information et des communications Faits saillants du Cadre des profils de

Plus en détail

II. Description de la mission d expertise

II. Description de la mission d expertise Termes de références Mission n 12INI136 TCHAD / Mission de diagnostic en vue de renforcer le système d approvisionnement et des stocks d ARV du niveau périphérique vers le niveau central. Demandeur : CNLS

Plus en détail

Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada

Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada Coopération intersectorielle sur les inégalités en matière de santé Dr. David Butler-Jones, MD MHSc, LLD (hon), FRCPC, FACPM, CCFP Chief

Plus en détail

Dive Center Manager. Outil de gestion clients pour Centre de plongée

Dive Center Manager. Outil de gestion clients pour Centre de plongée Dive Center Manager Outil de gestion clients pour Centre de plongée Présentation de Plongée loisir.com Plongée Loisir.com c est Un annuaire de la plongée Un atlas de sites plongée Des fiches biologiques

Plus en détail

KRÜZSELY ATTILA INFORMATIQUE S.A. Conseil et Développement. Clinique romande de réadaptation

KRÜZSELY ATTILA INFORMATIQUE S.A. Conseil et Développement. Clinique romande de réadaptation KRÜZSELY ATTILA INFORMATIQUE S.A. Conseil et Développement Clinique romande de réadaptation Un outil conçu et réalisé en partenariat par la Clinique romande de réadaptation et la société Krüzsely Attila,

Plus en détail

Par. Dr Jean-Claude LODJO, MCZS KGS. Mme GUEHOU Françoise, RSO ZS KGS. YAROU CHABI Arouna, RFC BZ KGS

Par. Dr Jean-Claude LODJO, MCZS KGS. Mme GUEHOU Françoise, RSO ZS KGS. YAROU CHABI Arouna, RFC BZ KGS R é p u b l i q u e d u B é n i n M I N I S T E R E D E L A S A N T E D i r e c t i o n D é p a r t e m e n t a l e d e l a S a n t é d u B o r g o u e t d e l A l i b o r i Z O N E S A N I T A I R E D

Plus en détail

Service formation. Nos missions : Nos Formations :

Service formation. Nos missions : Nos Formations : PROGRAMME DE FORMATION 2010 Service formation Nos missions : Des formations techniques avec des conseils pratiques. Concevoir des formations innovantes et efficaces. Vous aider à choisir des formations

Plus en détail

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com

Notre offre Système. systemes@arrabal-is.com systemes@arrabal-is.com Généralités Généralités des systèmes Windows Les systèmes Microsoft sont au cœur du système d information de la majorité des entreprises, si bien qu environ 90% des postes utilisateurs

Plus en détail

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation

Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Présentation de la solution SAP SAP Education SAP Workforce Performance Builder Objectifs Approches innovantes vers le Cloud, la Mobilité et les outils sociaux de formation Développement des compétences

Plus en détail