Un guide médico-social pour l accès aux soins bucco-dentaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un guide médico-social pour l accès aux soins bucco-dentaires"

Transcription

1 Un guide médico-social pour l accès aux soins bucco-dentaires En 2005, l accueil de patients en situation de vulnérabilité ainsi que des enquêtes auprès des confrères du Val de Marne nous amenaient à réaliser une première édition de ce guide, en réponse au constat suivant : AVANT-PROPOS L un des obstacles à l accès aux soins dentaires des plus démunis de notre société était la méconnaissance et la complexité des dispositifs de protection sociale dont ils pouvaient bénéficier. Aujourd hui, ces données n ont pas changé. Dans notre système de protection sociale, la partie dentaire fait exception puisque, contrairement à la plupart des autres domaines de la santé, les tarifs des actes et les prestations sociales qui les couvrent varient selon le statut social du patient. Il en résulte une imbrication de caractéristiques techniques et sociales qui la situe à la croisée des sphères sanitaires et sociales et qui en rend la maîtrise et l utilisation redoutables pour les chirurgiensdentistes comme pour les travailleurs sociaux. Il manque les clés sociales aux uns et les clés sanitaires aux autres. Si les soignants et les accompagnateurs sociaux ont bien des rôles différents, il semble incontournable, pour faciliter les prises en charge et l accès aux soins, que chacun puisse appréhender les situations des personnes en difficulté dans une perspective médico-sociale globale. Le guide vise à compléter les informations des différents intervenants et aussi à leur permettre de mieux situer et utiliser leur complémentarité. L AOI et ses partenaires, la CPAM du Val de Marne et le Réseau Social Dentaire 94, ont le plaisir de mettre à votre disposition cette version actualisée. Cordialement Hubert Weil Président de l Aide Odontologique Internationale 1

2 SOMMAIRE I - Protection sociale page ccès à la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) Les conditions pour en bénéficier? 11 Quels bénéficiaires? 13 L organisme gestionnaire? 13 Comment constituer le dossier pour obtenir la CMU-C? 14 La demande : où? 15 La réponse et la date d effet? 15 La durée et le renouvellement? 16 Comment utiliser ses droits? 17 Quelles prestations? 17 Où s informer? 17 ide pour une complémentaire santé Les conditions pour en bénéficier? 18 Quels bénéficiaires? 19 L organisme complémentaire? 19 Comment constituer le dossier de demande d aide pour une couverture complémentaire? 19 La demande : où? 19 La réponse et la date d effet? 19 La durée et le renouvellement? 19 Dispense d avance des frais 20 Comment utiliser l aide? 20 Pour utiliser ses droits? 20 Quelles prestations? 20 Où s informer? 20 ccès à l Aide Médicale d Etat (AME) Les conditions pour en bénéficier? 21 Quels bénéficiaires? 21 Comment constituer le dossier de demande d AME? 22 La demande : où? 22 La réponse? 22 La date d effet? 23 La durée et le renouvellement? 23 Pour utiliser ses droits? 23 Quelles prestations? 23 Où s informer? 23 3 SOMMAIRE

3 4 onds de secours : aide supplémentaire ponctuelle de la CPAM Les conditions pour en bénéficier? 24 Quels bénéficiaires? 24 Comment constituer le dossier de demande d une aide ponctuelle? 24 La demande : où? 24 La réponse? 25 Pour utiliser l aide? 25 Quelles prestations? 25 Où s informer? 25 II - Accès aux soins bucco-dentaires page Prestations ouvertes par les protections sociales pour les soins bucco-dentaires 1.a. CMU complémentaire (CMU-C) 29 Panier de soins et tarifs 29 Devis et facturation au patient 30 Modalités de facturation à l Assurance Maladie en cas d entente directe 31 1.b. Prestations ouvertes par une couverture complémentaire 32 1.c. Prestations ouvertes par l Aide Médicale d Etat 32 1.d. Prestations ouvertes par un Fonds de secours Prestations complémentaires ouvertes par le RSA Définition 33 Pour qui? 33 Quels types d actes? 33 Quelle procédure pour y accéder? 33 Procédure pour le règlement des actes 34 Les correspondants Le Réseau Social Dentaire 94 - Site pilote d Ivry/Vitry-sur-Seine IVRY VITRY Définition 35 Pour qui? 35 Par qui? 35 Modalités de fonctionnement 35 4

4 III - Offre de soins dentaires dans le Val de Marne page Chirurgien-dentiste et organisation de la profession Le chirurgien-dentiste 39 L ordre national des chirurgiens-dentistes Déontologie et qualité des soins Protections et garanties 40 SOMMAIRE 3. Les différents secteurs de l offre de soins 3.a. L offre de soins libérale 41 3.b. Les centres de santé 42 3.c. Le secteur hospitalier 42 IV - Responsabilité et devoirs du patient vis-à-vis du maintien de son état de santé page 43 Responsabilité et devoirs du patient vis-à-vis du maintien de son état de santé Recommandations 45 V - Structures sociales chargées de la protection sociale page Les structures publiques Les Espaces Départementaux des Solidarités 49 Centre Communal d Action Sociale (CCAS) 50 La Caisse Primaire d Assurance Maladie (CPAM) Les structures associatives Informations et aide à la constitution de dossiers 51 5

5 VI - ANNEXES page 53 Annexe n 1 : Formulaire S3711 Demande de couverture maladie universelle complémentaire et demande d aide pour une complémentaire santé 55 Annexe n 2 : Formulaire S3712 CMU protection complémentaire, choix, par le demandeur, de l organisme chargé de la protection complémentaire en matière de santé 61 Annexe n 3 : Formulaire S3713 CMU protection complémentaire, choix, par un des membres du foyer, de l organisme chargé de la protection complémentaire en matière de santé 63 Annexe n 4 : Formulaire n 648 Notice de déclaration de ressources CMU protection complémentaire renouvellement des droits 65 Annexe n 5 : Formulaire S3720 Demande d Aide Médicale de l Etat (AME) 68 Annexe n 6 : Formulaire de demande d aide financière individuelle 70 Annexe n 7 : Panier de soins dentaires et tarifs CMU-C 74 Annexe n 7 BIS : Actes hors panier de soins pouvant faire l objet d une alternative thérapeutique 77 Annexe n 8 : Enveloppe RSA : tableau des actes pièces justificatives tarifs opposables devis type 78 Annexe n 9 : Articles du code de déontologie des chirurgiens-dentistes 81 Annexe n 10 : Supplément à l Aide à la Complémentaire Santé 83 6

6 VII - REPERTOIRE page 85 Associations agréées pour la domiciliation des personnes 86 Associations agréées pour la présentation des dossiers AME 88 Caisse Primaire d Assurance Maladie dans le Val de Marne 89 Centres Hospitaliers 95 Centres de santé 96 SOMMAIRE Espaces Départementaux des Solidarités 98 Conseil départemental de l Ordre des Chirurgiens-Dentistes 99 Réseau Social Dentaire (RSD) 99 7

7 PROTECTION SOCIALE I - PROTECTION SOCIALE 9

8 I. PROTECTION SOCIALE Les personnes salariées ou assimilées et leurs ayants-droit sont affiliées au régime général. A défaut d être assurées sur critère socioprofessionnel, les personnes le sont par la «CMU de base». Cette affiliation est soumise au versement par l intéressé de cotisations personnelles, sauf pour les personnes les plus démunies dont les ressources ne dépassent pas un certain plafond fixé annuellement (cf. tableau page12). Au-delà de cette affiliation de base, les personnes en situation de précarité peuvent bénéficier, selon leur situation, de l un ou l autre des dispositifs décrits ci-dessous. 1 ccès à la Couverture Maladie Universelle - Complémentaire (CMU-C) PROTECTION SOCIALE Depuis le 1 er janvier 2000, la loi permet de bénéficier gratuitement d une couverture maladie complémentaire. Les conditions pour en bénéficier? Elle est attribuée à tous les titulaires du Revenu de Solidarité Active - socle (RSA socle - ex RMI) ou RSA majoré socle et aux personnes remplissant les conditions suivantes : Condition de résidence stable et régulière : Il s agit de résider en France (métropole ou départements d Outremer) de façon stable, c est-à-dire de manière ininterrompue depuis plus de 3 mois et de façon régulière (présentation du titre de séjour). En cas de renouvellement de CMU-C, la durée de résidence de manière ininterrompue est portée à 6 mois. La résidence stable sera justifiée par des quittances de loyer, d électricité, de gaz, de téléphone, un bail, une immatriculation de voiture, une attestation ou toute pièce prouvant que la personne réside en France depuis au moins trois mois. Les personnes sans domicile fixe doivent élire domicile auprès d un Centre Communal d Action Sociale (CCAS dans chaque Mairie) ou d une association agréée (Cf. liste ch.v p.51 et adresses ch.vii p.86) 11

9 Une attestation de domiciliation leur sera remise. Cette procédure de domiciliation est gratuite. Condition de résidence régulière : Toutes les personnes étrangères (hors Espace Economique Européen) doivent justifier d une situation régulière au titre de la législation sur le séjour des étrangers en France. Justificatifs : carte de séjour ou document attestant qu une demande de titre de séjour est déposée en Préfecture (récépissé, convocation à la Préfecture ). Des nouvelles dispositions sur les conditions de résidence ont été intégrées concernant notamment la demande des pièces justificatives. Conditions de ressources Les ressources mensuelles doivent être inférieures à un plafond qui varie selon la composition du foyer et le lieu de résidence. Les ressources prises en compte sont celles qui ont été effectivement perçues par toutes les personnes composant le foyer pendant les 12 mois qui précèdent la demande. Il s agit des ressources imposables et non imposables, après déduction des cotisations sociales, de la CSG et de la CRDS : salaires, indemnités de chômage, prestations sociales et familiales, avantages en nature, aide au logement, revenus issus de biens (mobiliers, immobiliers ou capitaux) Cœfficient de majoration du plafond : 50% pour la 2 ème personne au foyer ; 30% pour les 3 ème et 4 ème personnes au foyer ; 40% par personne supplémentaire à compter de la 5 ème au foyer. Composition du foyer Date d effet personne /07/ Soit Mensuellement 634,25 951, , , , ,42 Les montants des plafonds annuels sont arrondis à l euro le plus proche. (Article L du code de la Sécurité sociale). 12

10 Quels bénéficiaires? La demande de CMU complémentaire est faite pour l ensemble du foyer, comprenant le demandeur lui-même, et ses «ayants-droit»: son conjoint, son concubin ou son partenaire lié par un Pacte civil de solidarité (PACS), ses enfants de moins de 25 ans vivant sous le même toit. La demande de CMU complémentaire peut être faite à titre personnel dans les cas suivants : enfants mineurs de plus de 16 ans ayant rompu leurs liens familiaux ; enfants majeurs (entre 18 et 25 ans) s ils remplissent les 3 conditions suivantes : 1 - ne plus vivre sous le même toit que leurs parents ; 2 - avoir fait une déclaration fiscale séparée (ou faire une déclaration sur l honneur s engageant à établir une déclaration fiscale séparée l année suivante) ; 3 - ne pas percevoir de pension alimentaire donnant lieu à déduction fiscale (ou faire une déclaration sur l honneur attestant qu ils ne la perçoivent plus à la date à laquelle ils effectuent leur demande à titre personnel) PROTECTION SOCIALE enfants majeurs (entre 18 et 25 ans) s ils sont eux-mêmes parents ou s ils vont le devenir. L organisme gestionnaire? La CMU-C est gérée par une Caisse d Assurance Maladie ou par un organisme complémentaire (mutuelle, société d assurances, institution de prévoyance) qui s est inscrit sur la liste préfectorale des organismes volontaires. Chaque bénéficiaire choisit librement l organisme qui assure la gestion de sa CMU-C. Son choix peut être différent de celui de l assuré. Les prestations accordées au titre de la CMU-C sont identiques quel que soit le choix. Lorsque le bénéficiaire a choisi un organisme complémentaire autre que la CPAM (mutuelle, société d assurance, institution de prévoyance) et que l année suivante ses ressources dépassent le plafond, cet organisme doit lui proposer une couverture complémentaire à tarif préférentiel pour des prestations égales à celles de la CMU-C. 13

11 La liste des organismes complémentaires peut être obtenue auprès des Caisses d Assurance Maladie ou sur le site Internet : Comment constituer le dossier pour obtenir la CMU-C? Le dossier doit comprendre : 1 - une demande de prise en charge incluant une déclaration de ressources : formulaire S 3711 (annexe 1 - p.55) 2 - des pièces justificatives correspondant à la situation : PIECES JUSTIFICATIVES Situation du demandeur Il est inscrit ou a déjà été inscrit à la Sécurité sociale Il a la nationalité française ou est membre de l Espace Economique Européen (EEE) Il a une autre nationalité Il réside en France depuis plus de trois mois Il a des personnes à charge Il est sans domicile fixe Original (ou à défaut : photocopie lisible) Carte vitale et l attestation qui l accompagne Carte d identité ou passeport ou livret de famille Toute pièce justifiant de la régularité de séjour : titre de séjour ou justificatif d une demande de séjour... Toute pièce justifiant la domiciliation en France : quittances... Livret de famille tenu à jour ou certificat de concubinage ou attestation d enregistrement d un PACS... Certificat de scolarité pour les enfants de plus de 16 ans Attestation de domiciliation par un CCAS ou par une association agréée 14

12 Les demandeurs joignent toutes les pièces justificatives des ressources : bulletins de salaire, attestations des ASSEDIC Les titulaires du Revenu de Solidarité Active socle et RSA majoré socle n ont pas à fournir de justificatifs de ressources. 3 - l imprimé de choix de l organisme qui assurera la gestion de la CMU-C - formulaire S 3712 si tout le foyer est au même organisme (annexe 2 - p.61) - formulaire S 3713 si le choix d un des membres est différent de celui de l assuré (annexe 3 - p.63) Les formulaires sont disponibles dans les Caisses d Assurance Maladie, dans les Centres Communaux d Action Sociale (CCAS) de chaque Mairie, dans les services sociaux ou auprès des associations agréées (Cf. répertoire ch.vii p.86). Titulaires du RSA socle et majoré socle : l ouverture des droits à la CMU-C n est pas automatique. Même s ils n ont pas à fournir de justificatifs de ressources, les titulaires du RSA socle doivent compléter l imprimé de demande de CMU-C et faire le choix de l organisme complémentaire qui assurera la gestion de leur CMU-C. PROTECTION SOCIALE La demande : où? Le dossier dûment complété et signé de demande de CMU-C est déposé à la Caisse d Assurance Maladie. En cas d hospitalisation, le service social de l établissement de santé peut recevoir la demande. Pour les personnes sans domicile fixe : la demande de CMU-C doit être déposée auprès de la Caisse d Assurance Maladie dont relève le CCAS ou l association qui a procédé à la domiciliation. La réponse et la date d effet? La Caisse dispose d un délai de 2 mois à compter de la date de réception du dossier complet pour se prononcer. Ce délai passé, l absence de réponse vaut réponse favorable. La prise en charge commence le 1 er jour du mois qui suit la date de décision d attribution. 15

13 Il n y a pas de rétroactivité possible et pas de couverture pendant l instruction du dossier. En cas d urgence médicale ou sociale, le droit à la protection complémentaire prend effet au 1 er jour du mois du dépôt de la demande (Art. L861-5 CSS). NB : La demande sera accompagnée d une lettre du professionnel (chirurgien dentiste, travailleur social), exposant les raisons de la demande. En cas d hospitalisation, et lorsque l intéressé n a pu effectuer les démarches nécessaires auparavant, une rétroactivité des droits à la date d entrée dans l établissement peut être effectuée, dans la limite de 2 mois. La durée et le renouvellement? La CMU-C est attribuée pour une période d un an. Tous les ans, les bénéficiaires sont invités par courrier (environ 2 mois avant la date d expiration) à déposer auprès de leur caisse un dossier de demande de renouvellement. Il comprend : la demande de renouvellement - Formulaire S 3711 (annexe 1 - p.55) et la déclaration de ressources - Formulaire n 648 (annexe 4 - p.65) le choix de l organisme de gestion - Formulaire S 3712 (annexe 2 - p.61) ou S 3713 (annexe 3 - p.63). La démarche de renouvellement concerne aussi les bénéficiaires du RSA socle qui n ont pas à déposer de justificatif de ressources. En cas de renouvellement de CMU-C, la durée de résidence ininterrompue est de 6 mois. NB : tous les bénéficiaires de la CMU-C, pour lesquels le renouvellement est refusé, en raison d une augmentation des revenus, conservent, pour un an, le droit au «tiers-payant» sur la partie prise en charge par l Assurance Maladie. Ces personnes reçoivent de leur Caisse, une attestation de droit au tiers-payant qu elles doivent présenter aux professionnels de santé (l assuré ne paye que le ticket modérateur, c est-à-dire la partie non prise en charge par l Assurance Maladie). 16

14 Comment utiliser ses droits? Lorsque les droits à la CMU-C sont accordés, le bénéficiaire doit mettre sa carte vitale à jour afin que ses droits à la CMU-C y soient indiqués. Pour faire valoir des droits auprès des professionnels, il est obligatoire de leur présenter l attestation de droits à la CMU-C et la carte vitale. NB : La CMU-C donne droit au «tiers-payant» ou «dispense complète d avance de frais». Le bénéficiaire n a pas à verser d honoraires au professionnel qui est réglé directement par l Assurance Maladie. Quelles prestations? Détail des prestations, prises en charge (Cf. ch.ii - p.29 et annexe 7 - p.74). PROTECTION SOCIALE Où s informer? Les demandeurs trouveront des informations auprès : de la plate-forme de services de l Assurance Maladie accueil téléphonique au des points d accueil de l Assurance Maladie des Centres Communaux d Action Sociale des Mairies (CCAS) des services sociaux départementaux (espaces départementaux des solidarités) des associations agréées des services sociaux hospitaliers Sites internet : - Votre caisse - Val de Marne ; Adresses : consulter le répertoire (Cf. ch.vii - p.85) 17

15 2 ide pour une complémentaire santé Cette aide facilite l accès à une couverture complémentaire par l attribution d une aide financière directement déduite du paiement de la prime ou de la cotisation due à un organisme complémentaire. L étude et le renouvellement des droits sont effectués par les Caisses d Assurance Maladie. Le montant de l aide est forfaitaire. Il varie en fonction de l âge et du nombre de personnes composant le foyer. Dans le Val de Marne, une aide financière supplémentaire peut-être accordée sous conditions par la CPAM (annexe 10 - p.83). Les conditions pour en bénéficier? Elle s adresse aux personnes qui n ont pas (ou plus) la CMU-C, mais dont les ressources se situent entre le plafond de la CMU-C et ce même plafond majoré de 20%. Plafond de ressources Composition du foyer au 1 er juillet 2010 en France métropolitaine 1 personne 761,17 2 personnes 1 141,67 3 personnes 1 370,08 4 personnes 1 598,42 5 personnes 1 902,83 6 personnes 2 207,33 Par personne supplémentaire 304,45 Les conditions de résidence stable et régulière sont les mêmes que celles de la CMU-C (Cf. 1 - p.11 et 12). La domiciliation des personnes sans domicile fixe se fait auprès des CCAS des Mairies ou des associations agréées (Cf. liste ch.v - p.51 et adresses ch.vii - p.86). 18

16 Quels bénéficiaires? Personnes dont les ressources du foyer n excèdent pas de plus de 20% le plafond de ressources CMU-C (refus suite à une demande de CMU-C ou de renouvellement, demande directe de l aide pour une complémentaire santé). Personnes bénéficiant des contrats de sortie CMU-C à tarif préférentiel, sous réserve du montant de leurs ressources. L aide ne peut être accordée qu aux bénéficiaires déjà couverts pour la part obligatoire de l assurance maladie. L organisme complémentaire? Tous les organismes complémentaires (mutuelles, sociétés d assurance ou institutions de prévoyance) peuvent proposer des contrats de couverture maladie complémentaire rentrant dans le cadre de ce dispositif. Comment constituer le dossier de demande d aide pour une couverture complémentaire? Le dossier comprend : la demande sur le formulaire S 3711 (annexe 1 - p.55) ou S 3715 les justificatifs de résidence et de ressources (p.12 et p.14) PROTECTION SOCIALE La demande : où? Le dossier dûment complété et signé est déposé à la Caisse d Assurance Maladie. La réponse et la date d effet? 2 mois d attente, si il n y a pas de réponse, c est un rejet. Si l aide est accordée, la Caisse remet au demandeur une attestation de droit qui précise le montant pour chaque personne du foyer. La durée et le renouvellement? L attestation de droit de l aide est valable 6 mois à compter de la date de décision d attribution, période pendant laquelle les bénéficiaires peuvent choisir un organisme complémentaire. Elle est renouvelable sur demande (formulaire S 3711 annexe 1 - p.55 ou S 3715) si les conditions de ressources sont toujours remplies. 19

17 Dispense d avance des frais La dispense s applique : que l assuré ait choisi ou non l organisme complémentaire pour une période de 18 mois à compter de la date d attribution, et sur présentation de la carte Vitale et d une attestation «dispense d avance des frais». Comment utiliser l aide? L assuré doit nécessairement effectuer lui-même son adhésion à un contrat de protection complémentaire auprès de l organisme de son choix dans les 6 mois à compter de la date de décision d attribution. Il présentera son attestation à l organisme choisi et lui versera la part qui reste à sa charge. Pour utiliser ses droits? L organisme complémentaire remboursera au patient la partie des honoraires prise en charge, conformément aux termes du contrat souscrit. Quelles prestations? Détails des prestations : Cf. ch.ii 1b - p.32. Où s informer? Les services sont les mêmes que pour la CMU-C (Cf. «où s informer» - p.17) Adresses : consulter le répertoire (Cf. ch.vii - p.85) 20

18 3 ccès à l Aide Médicale d Etat (AME) L Aide Médicale d Etat est une couverture sociale réservée aux étrangers en situation irrégulière en France. Les conditions pour en bénéficier? Toute personne étrangère (hors Espace Economique Européen), en situation irrégulière au regard de la législation sur le séjour des étrangers en France, a droit à l AME, à condition de : résider en France de manière ininterrompue depuis plus de trois mois satisfaire aux conditions de ressources. Le plafond de ressources permettant de bénéficier de l AME est identique à celui qui permet de bénéficier de la CMU complémentaire (Cf. tableau p.12). PROTECTION SOCIALE Attention : les demandeurs d asile relèvent de l Assurance Maladie avec la complémentaire CMU. Les personnes sans domicile fixe doivent se faire domicilier auprès du CCAS d une Mairie ou auprès d une association agréée (Cf. liste ch.v - p.51 et répertoire ch.vii - p.88) Quels bénéficiaires? Le demandeur et ses «ayants-droit»: son conjoint son concubin ou son partenaire lié par un PACS ses enfants à charge les personnes à charge vivant sous le même toit depuis plus d un an et à la charge totale du demandeur l ascendant, le descendant, le collatéral jusqu au 3 ème degré ou l allié au même degré (beau-frère, belle-sœur ) de l assuré social, qui vit sous le toit de celui-ci et qui se consacre exclusivement aux travaux du ménage et à l éducation de 2 enfants de moins de 14 ans. La demande d AME de la personne à qui est refusée la qualité d ayant-droit est examinée de manière autonome, en prenant en compte les seules ressources du demandeur. 21

19 Comment constituer le dossier de demande d AME? Le dossier doit comprendre : la demande sur le formulaire S3720 (annexe 5 - p.68), les justificatifs d identité - pièce d identité avec photo pour les personnes majeures, sinon extrait d acte de naissance - tout justificatif pour les mineurs, les justificatifs de résidence stable La justification d une résidence ininterrompue de plus de 3 mois peut se faire par tout moyen probant à l exception de la déclaration sur l honneur du demandeur ou de son hébergeant, ainsi que des factures d achats de biens de consommation (Cf. ch.i - p.11). les justificatifs de ressources (Cf. ch.i - p.15) A défaut de pièces justificatives une déclaration sur l honneur est possible. La demande : où? Le dossier dûment complété et signé est déposé auprès de l un des services suivants : un point d accueil de l Assurance Maladie le CCAS du lieu de résidence du demandeur un service sanitaire et social départemental ou une association agréée à cet effet par décision du Préfet (Cf. liste ch.v - p.51 et adresses ch.vii - p.88) La réponse? La réponse à la demande d AME n est soumise à aucun délai contraignant. L admission à l AME ne donne pas lieu à une immatriculation définitive. Le bénéficiaire dispose d une immatriculation provisoire. Les bénéficiaires de l AME n ont pas de carte vitale. L Assurance maladie donne au bénéficiaire une attestation d ouverture de droits à l AME, valable un an sur l ensemble du territoire français. Recours : en cas de refus, un recours motivé peut être déposé auprès de la Commission Départementale d Aide Sociale du département dans les 2 mois suivants la notification de la décision (adresse : Cf. répertoire ch.vii - p.99). 22

20 La date d effet? La date d effet est, en général, la date du dépôt de la demande d AME. La durée et le renouvellement? Elle est accordée pour un an renouvelable sur demande (formulaire S 3720 annexe 5 - p.68) si les conditions de ressources et de résidence sont toujours remplies. La demande de renouvellement doit être déposée 2 mois avant la date d expiration. Pour utiliser ses droits? Présenter l attestation d AME au professionnel de santé. NB : L AME donne droit au tiers-payant (le bénéficiaire n a pas d avance de frais à faire sur les prestations à hauteur du tarif de responsabilité de l Assurance Maladie). PROTECTION SOCIALE Quelles prestations? Détails des prestations : Cf. ch.ii 1c - p.32 Attention : les prestations auxquelles l AME ouvre des droits ne sont pas les mêmes que celles de la CMU-C Où s informer? Les services sont les mêmes que pour la CMU-C (Cf. «où s informer» - p.17) Adresses : consulter le répertoire (Cf. ch.vii - p.85) 23

21 4 onds de secours : aide supplémentaire ponctuelle de la CPAM C est une aide financière ponctuelle versée à titre exceptionnel pour financer tout ou partie de dépassements d honoraires de prothèses dentaires ou de traitements d orthodontie. Les conditions pour en bénéficier? La demande concerne un traitement précis occasionnant une dépense ayant pour conséquence une diminution des revenus qui entraîne des difficultés importantes pour les personnes. Quels bénéficiaires? Cette aide est réservée aux assurés du régime général de Sécurité sociale. Elle ne concerne que les personnes qui ne bénéficient ni de la CMU-C, ni de l AME. Comment constituer le dossier de demande d une aide ponctuelle? Le dossier comprend : la demande faite sur le formulaire (annexe 6 - p.70) comprenant une déclaration des ressources et des charges, les justificatifs, le devis établi et signé par le praticien, concernant les soins à réaliser. NB : Si le patient a une mutuelle, il s informera auprès de celle-ci du montant qu elle prend en charge sur la base du devis. La réponse de la mutuelle sera jointe au dossier. La demande : où? Le dossier dûment complété et signé est déposé à la Caisse d Assurance Maladie. 24

22 La réponse? Une Commission sociale, composée d administrateurs de la Caisse d Assurance Maladie, statue sur le dossier. L aide accordée peut couvrir la totalité ou seulement une partie de la somme à charge du patient. Dans ce dernier cas, il revient au patient de payer la somme restante. Le demandeur reçoit une réponse de la Caisse lui indiquant le montant de l aide. Si l aide n est pas attribuée, il n y a pas de recours possible. Pour utiliser l aide? Le patient présente la réponse au professionnel de santé. Les traitements doivent être réalisés dans les 6 mois après l établissement du dossier. En cas de retard : prendre contact avec le service des aides financières de la CPAM à Créteil (cf. l avis d attribution). Le versement de l aide peut être fait directement de la Caisse au praticien selon une procédure indiquée sur l avis signifiant l attribution de l aide. PROTECTION SOCIALE Quelles prestations? Détail des prestations : Cf. ch. II 1d - p.32 Où s informer? Le patient doit s adresser au Point d Accueil de l Assurance Maladie. Adresses : consulter le répertoire (chapitre VII - p.85) 25

23 II - ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES 27

24 II - ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES 1. Prestations ouvertes par les protections sociales pour les soins bucco-dentaires 1.a. CMU complémentaire (CMU-C) Panier de soins et tarifs La CMU-C donne droit à une prise en charge intégrale d un «panier de soins» consitué de : - l ensemble des produits médicaux inscrits à la Nomenclature, pour lequel le ticket modérateur est couvert. - soins dentaires prothétiques ou d orthopédie dento-faciale, pris en charge avec des dépassements d honoraires pour les bénéficiaires de la CMU-C. La liste de ces prestations et leurs tarifs figurent en annexe de l Arrêté du 30 mai 2006 (JO du 2 juin 2006) modifié par arrêté du 27 mars 2007 (JO du 2 mai 2007). Les professionnels sont tenus de facturer les produits et prestations fixés par l arrêté aux tarifs prévus par celui-ci. Cf. annexe 7 - p. 74 Les patients bénéficiaires de la CMU-C peuvent souhaiter bénéficier d une prestation qui ne figure pas dans le «panier de soins». ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES Actes pouvant faire l objet d une alternative thérapeutique Les représentants de l Assurance maladie et des chirurgiens-dentistes ont recensé trois types d actes de prothèse ou d orthopédie dento-faciale pouvant faire l objet d une «alternative thérapeutique» : - couronne à incrustation vestibulaire ou couronne céramométallique sur une 2 ème prémolaire ou sur des molaires - remplacement de dent(s) absente(s) par une prothèse fixée (intermédiaire de bridge) - traitement d orthopédie dento-faciale avec multi-attaches en céramique 29

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE

Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE Fonds européen pour les réfugiés Les prestations sociales LA COUVERTURE MALADIE La Convention de Genève reconnaît aux réfugiés les mêmes droits qu'aux nationaux en matière d'assistance publique et de sécurité

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE

CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE CE QU IL FAUT SAVOIR POUR GUIDER NOS INTERLOCUTEURS DANS LE DOMAINE DE LA SANTE SE SOIGNER A MOINDRE FRAIS... 2 La CMU de BASE... 3 LA CMU COMPLEMENTAIRE... 5 L ACS... 7 TABLEAU... 8 L'AME... 9 LE CMP...

Plus en détail

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre.

OBJET. Réforme de l assurance maladie : aide à l acquisition d une couverture complémentaire présentation du dispositif, modalités de mise en œuvre. DATE : Levallois, le 19 mai 2005 REFERENCES : Circulaire n 14/2005 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin OBJET Réforme

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Octobre 2014 AIDE POUR UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle

Couverture Maladie Universelle Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection complémentaire Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU, une

Plus en détail

Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale

Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale Chapitre 117 Le parcours administratif du demandeur d asile et de l étranger sans couverture sociale Y. NICOL 1. Introduction Au moment où nous rédigeons ces lignes, la question de l accès aux soins des

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux LA CMU COMPLÉMENTAIRE Juillet 2015 LA CMU COMPLÉMENTAIRE La CMU complémentaire offre une couverture maladie complémentaire

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle

Couverture Maladie Universelle Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection de base Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU, une demande

Plus en détail

PROTECTION MALADIE LA COMPLÉMENTAIRE CMU

PROTECTION MALADIE LA COMPLÉMENTAIRE CMU LA COMPLÉMENTAIRE CMU La complémentaire CMU (Couverture maladie universelle) est une protection maladie complémentaire de service public, gratuite, sous condition de ressources, dont le contenu est défini

Plus en détail

Une Couverture Santé pour tous

Une Couverture Santé pour tous Une Couverture Santé pour tous Les dispositifs - la CMU (Couverture Maladie Universelle de base) - la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire) - l ACS (Aide pour une Complémentaire Santé)

Plus en détail

SPÉCIMEN. Couverture Maladie Universelle. Protection de base. Nous sommes là pour vous aider

SPÉCIMEN. Couverture Maladie Universelle. Protection de base. Nous sommes là pour vous aider Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection de base SPÉCIMEN Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU,

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

L accueil en établissement

L accueil en établissement I VOLET 3 L accueil en établissement Article L 344-5-1 du CASF, Article L. 242-4 du CASF, Article L. 131-3 du CASF 1. Définition Toute personne handicapée dont l état de santé nécessite un placement en

Plus en détail

LA CMU COMPLÉMENTAIRE

LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous êtes artisan ou commerçant, le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. Vous exercez une profession libérale, le RSI gère votre assurance

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

DATE : Levallois, le 4 septembre 2006. REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses

DATE : Levallois, le 4 septembre 2006. REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses DATE : Levallois, le 4 septembre 2006 REFERENCES : Circulaire n 18/2006 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons agréées par la Mutuelle Saint-Martin OBJET

Plus en détail

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT?

CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Des aides existent pour financer votre complémentaire santé. CMUC OU ACS PEUT-ÊTRE Y AVEZ VOUS DROIT? Parlez-en avec votre conseiller. SANTÉ PRÉVOYANCE PRÉVENTION CMUC OU ACS LA MUTUELLE FAMILIALE VOUS

Plus en détail

Ateliers Santé Ville de Marseille

Ateliers Santé Ville de Marseille Ateliers Santé Ville de Marseille QUESTIONS-REPONSES SUR LES DROITS A LA COUVERTURE MALADIE Dernière mise à jour : 30 janvier 2008 Ce document est destiné aux professionnels concernés par les questions

Plus en détail

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne

BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA. Cette action est cofinancée par l Union Européenne BIENVENUE SUR LA PLATEFORME RSA Cette action est cofinancée par l Union Européenne Présentation de la plateforme Vous êtes nouvellement bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Les partenaires

Plus en détail

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE

VENIR SE SOIGNER EN FRANCE Quel qu en soit le motif, l entrée sur le territoire français est soumise à une obligation de «visa» (sauf nationalités dispensées). Le visa «pour raison médicale» ou «sanitaire» est un visa spécialement

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

DOCUMENT 3. Toute personne ressortissante de l Union Européenne ou bénéficiaire d un titre de séjour ne bénéficiant pas d une adresse stable.

DOCUMENT 3. Toute personne ressortissante de l Union Européenne ou bénéficiaire d un titre de séjour ne bénéficiant pas d une adresse stable. FICHE TECHNIQUE : DOMICILIATION La domiciliation ouvre la possibilité, aux personnes qui ne peuvent déclarer de domicile ou d adresse, d accéder à des droits et prestations. L article 51 de loi instituant

Plus en détail

Direction des prestations familiales. Circulaire n 2008-002. Paris, le 16 janvier 2008

Direction des prestations familiales. Circulaire n 2008-002. Paris, le 16 janvier 2008 Direction des prestations familiales Circulaire n 2008-002 Paris, le 16 janvier 2008 Mesdames et Messieurs les Directeurs et Agents Comptables des Caf Certi Cnedi Mesdames et Messieurs les Conseillers

Plus en détail

Formulaire de demande d aide financière extra-légale

Formulaire de demande d aide financière extra-légale Formulaire de demande d aide financière extra-légale pour les personnes en situation de handicap Bénéficiaire NOM, Prénom Date de naissance Assuré Conjoint Personne vivant maritalement avec l assuré Enfant

Plus en détail

Les guides pratiques de la MNT

Les guides pratiques de la MNT Votre mutuelle proche de vous en toutes circonstances Les guides pratiques de la MNT Il y a toujours un conseiller MNT à votre écoute, où que vous soyez en France. N hésitez pas à le solliciter Il est

Plus en détail

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP

Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP Fiche 15 LA PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP La prestation de compensation du handicap (PCH) a été instaurée par la loi n 2005-102 du 11 février 2005. Elle est attribuée à la personne qui présente

Plus en détail

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre

Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre Service départemental du Morbihan Cité administrative - 13 avenue Saint-Symphorien - 56020 VANNES CEDEX Tél. 02.97.47.88.88 Fax 02.97.47.84.02

Plus en détail

NOUS SOMMES LA POUR VOUS AIDER

NOUS SOMMES LA POUR VOUS AIDER INFORMATIONS PRATIQUES VOUS DEVEZ FAIRE FACE A DES DÉPENSES DE SANTÉ IMPORTANTES. VOUS SUBISSEZ UNE PERTE DE REVENUS DUE A LA MALADIE, LA MATERNITÉ, LE DÉCÈS, UN ACCIDENT DE TRAVAIL. NOUS SOMMES LA POUR

Plus en détail

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011

Accès aux soins, CMU et AME. Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 Accès aux soins, CMU et AME Intervention DU Santé / Précarité 6 janvier 2011 1. L accès aux soins : Possibilité à chacun de se faire soigner comme il convient. La Constitution garantit le droit à la protection

Plus en détail

Annexe 1 : Objectifs opérationnels du Dispositif de Premier Accueil des Demandeurs d Asile

Annexe 1 : Objectifs opérationnels du Dispositif de Premier Accueil des Demandeurs d Asile Direction de l Asile - PADA- Appel à Projet 2014 Juillet 2013 Annexe 1 : Objectifs opérationnels du Dispositif de Premier Accueil des Demandeurs d Asile Direction de l Asile - PADA- Appel à Projet 2014

Plus en détail

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants :

Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : ANNEXE 2 Bourses d enseignement d adaptation NOTICE D INFORMATION Votre enfant est scolarisé dans l un des dispositifs scolaires suivants : SEGPA (Section d Enseignement Général et Professionnel Adapté)

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

L accueil familial en faveur des Personnes agées

L accueil familial en faveur des Personnes agées I VOLET 3 L accueil familial en faveur des Personnes agées 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux personnes âgées. Il contribue

Plus en détail

Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009

Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009 Règlement Mutualiste Version approuvée par l Assemblée Générale du 26/06/2009 Le présent règlement mutualiste présente le contenu et la durée des engagements existants entre l adhérent et la Mutuelle dans

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé

Aide pour une complémentaire santé Aide pour une complémentaire santé Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir l Aide pour une complémentaire santé, une présentation du dispositif, une demande à compléter,

Plus en détail

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire?

Quelles sont les conditions d obtention d un temps partiel thérapeutique pour un fonctionnaire? Juin 2012 Questions sociales Qu est-ce que le mi-temps thérapeutique? Le mi-temps thérapeutique se met en place après avis du médecin traitant et du médecin de la Sécurité sociale, à la suite d un arrêt

Plus en détail

ASIA Aide à l accès aux soins Personnels actifs et retraités

ASIA Aide à l accès aux soins Personnels actifs et retraités ASIA Aide à l accès aux soins Personnels actifs et retraités Les prestations d action sociale sont des prestations à caractère facultatif. Il résulte de ce principe qu elles ne peuvent être accordées que

Plus en détail

REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE

REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE 1 REMBOURSEMENT DES FRAIS DE SANTE Sommaire 1 - AFFILIATION...2 2 - COTISATIONS...3 3 - GARANTIES...4 31 - Contenu des garanties...4 32 - Bénéficiaires des garanties...4 33 - Prise d effet des garanties...5

Plus en détail

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs)

7Les droits sociaux. Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) 7Les droits sociaux Les droits sociaux Les aides sociales (dont les aides ponctuelles et la protection des jeunes majeurs) Les droits économiques Généralement à 18 ans, et parfois pour une durée plus ou

Plus en détail

Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous!

Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous! Généralisation de la complémentaire santé Une mesure qui profite à tous! Une complémentaire santé plus avantageuse pour les salariés Une image sociale positive de l entreprise Septembre 2015 Plan de la

Plus en détail

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015

LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Direction de la solidarité Centre Communal d'action Sociale Service action sociale - 02/03/2015 LE RÈGLEMENT DES AIDES FACULTATIVES Année 2015 Le Centre Communal d'action Sociale inscrit son action, dans

Plus en détail

- 4 - L aide ménagère

- 4 - L aide ménagère - 4 - L aide ménagère Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 49 LES 4 4 - L aide ménagère. Dispositions générales. Article 1.1 Objectifs. L aide ménagère

Plus en détail

Liste des pièces nécessaires pour une demande d admission à l Aide sociale à l hébergement

Liste des pièces nécessaires pour une demande d admission à l Aide sociale à l hébergement Liste des pièces nécessaires pour une demande d admission à l Aide sociale à l hébergement dgdfjj h 1 Certains justificatifs sont à fournir uniquement pour la première demande d aide sociale, et ne sont

Plus en détail

Couverture maladie universelle complémentaire

Couverture maladie universelle complémentaire Couverture maladie universelle complémentaire Aide pour une Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir : - la CMU complémentaire, ou - l Aide pour une, une présentation des

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS)

CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) CONVENTION RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE EFFECTUANT LE STAGE AUTONOME EN SOINS PRIMAIRES AMBULATOIRE SUPERVISE (SASPAS) ENTRE : Monsieur HERIAUD, Directeur Général du CENTRE

Plus en détail

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social

Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Artisans, commerçants et professionnels libéraux Aide pour une complémentaire santé et tiers payant social Juillet 2012 Aide pour une complémentaire santé et tiers payant SOCIAL Vous ne pouvez pas bénéficier

Plus en détail

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE»

DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» DECISION UNILATERALE Instituant un Régime de Prévoyance Complémentaire «FRAIS DE SANTE» Document remis à chaque salarié, pour la mise en place de garanties collectives couvrant les frais médicaux. Préambule

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

LISTE DES PIECES A FOURNIR POUR LES DEMANDES D ADMISSION AU SEJOUR DEPOSEES PAR DES RESSORTISSANTS ETRANGERS EN SITUATION IRREGULIERE

LISTE DES PIECES A FOURNIR POUR LES DEMANDES D ADMISSION AU SEJOUR DEPOSEES PAR DES RESSORTISSANTS ETRANGERS EN SITUATION IRREGULIERE PRÉFET DES DEUX-SÈVRES Préfecture Direction de la Réglementation et des Libertés Publiques Bureau de l Etat Civil et des Etrangers NIORT, le 07/06/2013 LISTE DES PIECES A FOURNIR POUR LES DEMANDES D ADMISSION

Plus en détail

CROIX-ROUGE FRANÇAISE Hôpital d'enfants Margency. 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91

CROIX-ROUGE FRANÇAISE Hôpital d'enfants Margency. 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91 18, rue Roger Salengro Tél 01 34 27 42 00 95580 - MARGENCY Fax 01 34 27 45 91 DOSSIER ADMINISTRATIF DU PATIENT A renvoyer à Christine ANDRIEUX 18, rue Roger Salengro 95580 MARGENCY Tél 01.34.27.42.09 Fax

Plus en détail

NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS "RESPONSABLES"

NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS RESPONSABLES NOUVELLE RÈGLEMENTATION DES CONTRATS DITS "RESPONSABLES" Entrée en vigueur de la nouvelle réglementation pour les contrats santé individuels et collectifs bénéficiant d aides fiscales et sociales. Contrats

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 1 dddd 2 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 2015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité». En contrepartie,

Plus en détail

Des dispositifs d aide pour favoriser l accès aux soins.

Des dispositifs d aide pour favoriser l accès aux soins. CMU de base, CMU complémentaire (CMU-C), Aide pour une Complémentaire Santé (ACS), Aide Médicale de l'état (AME). Des dispositifs d aide pour favoriser l accès aux soins. Ce document est élaboré par le

Plus en détail

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages

.. Le complément de libre choix d activité 07.. Questions / Réponses.. 09.. Exemples chiffrés... 010. Sommaire. Pages Sommaire Pages.. Qu est-ce que la PAJE 02.. La prime à la naissance ou à l adoption 03.. L allocation de base 04.. Le complément de libre choix du mode de garde Vous en bénéficiez quels que soient vos

Plus en détail

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX

P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX P.A.R.A.D.S. PÔLES D ACCUEIL EN RÉSEAU POUR L ACCÈS AUX DROITS SOCIAUX MAI 2011 SOMMAIRE ADMINISTRATIF - DOMICILIATION - C.N.I Carte Nationale d Identité - EXTRAIT D ACTE DE NAISSANCE - DEMANDE D ASILE

Plus en détail

Procédure de domiciliation du Centre Communal d Action Sociale d Amiens

Procédure de domiciliation du Centre Communal d Action Sociale d Amiens DOCUMENT 1 Procédure de domiciliation du Centre Communal d Action Sociale d Amiens Textes régissant la domiciliation : - Article 51 de la loi n 2007-290 du 5 mars 2007 instituant le droit au logement opposable

Plus en détail

Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville.

Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville. Petit guide sur les droits de santé et les principales structures socio sanitaires de la Ville. Ce guide à destination des professionnels locaux a été réalisé par l Atelier Santé Ville d Aubervilliers

Plus en détail

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale. 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - le conjoint actuel Demande d intervention sociale Confidentiel Cadre réservé au service 1 - le demandeur (écrire en lettres majuscules et en noir) actif chômeur (1) retraité autre, précisez : nom de naissance : prénom :

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS

ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS ÉTRANGER FRANCE et MONACO ANNEXE N 1 TABLEAUX DES MONTANTS OU TAUX DES COTISATIONS ET PRESTATIONS CHAPITRE PREMIER COTISATIONS I. MEMBRES PARTICIPANTS CATÉGORIES ASSIETTE DE LA COTISATION DE BASE TAUX

Plus en détail

le guide pratique santé

le guide pratique santé le guide pratique santé introduction En quelques points AG2R-MACIF Prévoyance est une institution de prévoyance issue du partenariat en assurances collectives santé et prévoyance entre le groupe MACIF

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES ET PERSONNES HANDICAPEES C11 Hébergement par un accueillant familial à titre onéreux : Financement de l accueil Nature de la prestation : Références : Prestations légales pour le financement du coût de l'accueil familial : Décret

Plus en détail

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES

AIDE SOCIALE AUX PERSONNES AGEES C6 L aide sociale à l hébergement en établissement Références Code de l Action Sociale et des Familles Art. L 113-1 Art. L 131-1 à L 131-7 Art. L 132-1 et suivants Art. L 231-4 à L 231-6 Art. R 131-1 et

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé

Faciliter l adhésion à une complémentaire santé Faciliter l adhésion à une complémentaire santé la CPAM de l Oise aide financièrement les assurés qui en ont besoin 4 octobre 2011 Contacts presse : Françoise De Rocker 03 44 10 11 12 francoise.de-rocker@cpam-oise.cnamts.fr

Plus en détail

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation)

(article L.441-2-3, III, du code de la construction et de l habitation) Ministère chargé du logement Recours amiable devant la commission départementale de médiation en vue de l accueil dans une structure d hébergement, un logement de transition, un logementfoyer ou une résidence

Plus en détail

Les guides pratiques de la MNT

Les guides pratiques de la MNT Les guides pratiques de la MNT Tout ce qu il faut savoir sur... Les aides à l acquisition d une complémentaire santé Les aides à l acquisition d une complémentaire santé : mode d emploi à l usage des agents

Plus en détail

Devenir Assistant maternel

Devenir Assistant maternel Pôle Interdirectionnel Solidarité et Famille Direction Enfance Famille et Insertion Service Protection Maternelle et Infantile Devenir Assistant maternel En choisissant d être assistant maternel, vous

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE ANNEE SCOLAIRE : 2013/2014 ETUDES SECONDAIRES TECHNIQUES. Nom et Prénom de l étudiant(e) :... Date de Naissance :...

DEMANDE DE BOURSE ANNEE SCOLAIRE : 2013/2014 ETUDES SECONDAIRES TECHNIQUES. Nom et Prénom de l étudiant(e) :... Date de Naissance :... Dossier à déposer au CCAS impérativement avant le 31/12/2013 CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DEMANDE DE BOURSE ANNEE SCOLAIRE : 2013/2014 ETUDES SECONDAIRES TECHNIQUES Nom et Prénom de l étudiant(e) :...

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1427527C

Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1427527C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique Ministère des finances et des comptes publics Circulaire du 28 mai 2015 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents

Plus en détail

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés

Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Guide pratique À l attention des salariés Complémentaire Santé Obligatoire des Salariés Vous êtes salariés du secteur privé, toutes les réponses à vos questions sur la mise en place de la complémentaire

Plus en détail

DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION

DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION MINISTÈRE DES AAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DE LA VILLE N 60-3931 DEMANDE DE REVENU MINIMUM D INSERTION Quel est votre état civil? * Cette information ne sera enregistrée dans nos fichiers que sous la

Plus en détail

TITRE II CONDITIONS PARTICULIERES DE LA NOTICE D INFORMATION INSTITUT MAX VON LAUE PAUL LANGEVIN

TITRE II CONDITIONS PARTICULIERES DE LA NOTICE D INFORMATION INSTITUT MAX VON LAUE PAUL LANGEVIN TITRE II CONDITIONS PARTICULIERES DE LA NOTICE D INFORMATION INSTITUT MAX VON LAUE PAUL LANGEVIN Préretraités Retraités Licenciés Ayants droit de participant retraité décédé pour une durée maximale de

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l emploi et de la solidarité

Décrets, arrêtés, circulaires. Textes généraux. Ministère de l emploi et de la solidarité J.O n 101 du 30 avril 2002 page 7790 texte n 8 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère de l emploi et de la solidarité Décret n 2002-637 du 29 avril 2002 relatif à l accès aux informations

Plus en détail

Demande. d intervention sociale CONFIDENTIEL. 1 - Le demandeur (Écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - Le conjoint actuel

Demande. d intervention sociale CONFIDENTIEL. 1 - Le demandeur (Écrire en lettres majuscules et en noir) 2 - Le conjoint actuel Annexe à l'instruction Agirc-Arrco 2009-101-DAS 14/10/2009 Demande d intervention sociale Cadre réservé au service CONFIDENTIEL 1 - Le demandeur (Écrire en lettres majuscules et en noir) chômeur(1) actif

Plus en détail

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010

RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 Siège social : 37 Quai d Orsay 75007 PARIS Relevant des Livres I et II du code de la Mutualité RÉFORMES DES STATUTS ET DU RÈGLEMENT MUTUALISTE PAR L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 15 OCTOBRE 2010 SERVICES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

L accueil en établissement

L accueil en établissement I VOLET 3 L accueil en établissement Article L. 131-3 du CASF, Article L 132-6 du code de l action sociale et des familles 1. Définition Toute personne âgée de 65 ans, ou de plus de 60 ans reconnue inapte

Plus en détail

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17)

III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés (Fiche 17) III.12 - PRESTATIONS DE LA CAISSE D ASSURANCE MALADIE PENSION D INVALIDITE Régime général des salariés () La pension d invalidité est un revenu de remplacement accordé à titre temporaire. Ce revenu compense

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS ACCORD DE BRANCHE DES COOPERATIVES DE CONSOMMATEURS RELATIF A LA MISE EN PLACE D UNE GARANTIE DE FRAIS DE SANTE A ADHESION OBLIGATOIRE

Plus en détail

La prestation d accueil du jeune enfant

La prestation d accueil du jeune enfant La prestation d accueil du jeune enfant PRIME A LA NAISSANCE ALLOCATION DE BASE Complément de libre Choix d activité Complément de libre Choix du mode de garde PRESTATION D ACCUEIL DU JEUNE ENFANT La prime

Plus en détail

PRESENTATION DE L ASSURANCE VOLONTAIRE à L URPS INFIRMIERS LIBERAUX

PRESENTATION DE L ASSURANCE VOLONTAIRE à L URPS INFIRMIERS LIBERAUX PRESENTATION DE L ASSURANCE VOLONTAIRE à L URPS INFIRMIERS LIBERAUX CPAM DE LA MARNE / DIRECTION DU SERVICE POLE ASD 1 Toute personne, qui du fait de son activité professionnelle n a pas accès à la protection

Plus en détail

Journée d information 8 avril 2014. Journée d information. Bienvenue

Journée d information 8 avril 2014. Journée d information. Bienvenue Journée d information Bienvenue OFFRE DE SERVICE Brigitte AZCOITIA Sous direction Offre de Service Sabine XIMENES Service Accueil Contenu de la présentation Constat de la situation actuelle Etat des lieux

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle, de base et complémentaire Aide à la Complémentaire Santé L essentiel à retenir

Couverture Maladie Universelle, de base et complémentaire Aide à la Complémentaire Santé L essentiel à retenir Couverture Maladie Universelle, de base et complémentaire Aide à la Complémentaire Santé L essentiel à retenir Mai 2014 Présentation CCAS dans le cadre de la convention UDCCAS 21 /CPAM Côte d Or Le droit

Plus en détail

ASIA Aide à l accès aux soins Personnels actifs et retraités

ASIA Aide à l accès aux soins Personnels actifs et retraités ASIA Aide à l accès aux soins Personnels actifs et retraités Les prestations d action sociale sont des prestations à caractère facultatif. Il résulte de ce principe qu elles ne peuvent être accordées que

Plus en détail

COORDINATION & ADMINISTRATIF

COORDINATION & ADMINISTRATIF NUTRITION ARTIFICIELLE GUIDE DES TRANSITIONS VERS L ÂGE ADULTE 1 COORDINATION & ADMINISTRATIF Vous trouvez ci-après de nombreuses informations sur les aspects très pratiques et formalistes du passage vers

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

En Direct réglementaire

En Direct réglementaire Centres de Santé & Etablissements de Santé Date : 28 septembre 2015 Contact : Pôle FIDES Bourgogne - Pôle Etablissements Côte d Or/Yonne - CPAM de la Côte d Or Téléphone : (du lundi au vendredi de 8h à

Plus en détail

Règlement Général des inscriptions aux Activités et services municipaux

Règlement Général des inscriptions aux Activités et services municipaux Ville de Roissy en Brie 9, rue Pasteur 77680 ROISSY EN BRIE Règlement Général des inscriptions aux Activités et services municipaux PREAMBULE : Le présent Règlement Général des inscriptions aux activités

Plus en détail

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) :

Références. Conditions d admission (en plus des conditions générales d admission à l aide sociale) : C14 Allocation compensatrice tierce personne (ACTP) Depuis la mise en œuvre au 01/01/2006 de la loi du 11 février 2005 instaurant la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) remplaçant l Allocation

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE VOTRE TITRE DE SÉJOUR

RENOUVELLEMENT DE VOTRE TITRE DE SÉJOUR PRÉFET DE MAYOTTE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DIRECTION DE L'IMMIGRATION DE L'INTÉGRATION ET DE LA CITOYENNETÉ Service de l'immigration et de l intégration RENOUVELLEMENT DE VOTRE TITRE DE SÉJOUR Pour RENOUVELER

Plus en détail

RECRUTEMENT ACCUEIL, GESTION DES INSCRIPTIONS ET GESTION FINANCIERE

RECRUTEMENT ACCUEIL, GESTION DES INSCRIPTIONS ET GESTION FINANCIERE RECRUTEMENT ACCUEIL, GESTION DES INSCRIPTIONS ET GESTION FINANCIERE Temps de travail : Vous êtes recruté(e) pour une durée et un nombre d heures fixés contractuellement. Rémunération principale : Votre

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi et de la santé Direction de la sécurité sociale

Ministère du travail, de l emploi et de la santé Direction de la sécurité sociale Ministère du travail, de l emploi et de la santé Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès aux soins, des prestations familiales et des accidents du travail Bureau couverture maladie universelle

Plus en détail

Article II. ORGANISATION DES INSCRIPTIONS

Article II. ORGANISATION DES INSCRIPTIONS Adopté au Conseil Municipal du 9 février 2015 Article I. PRÉSENTATION La Mairie de Montmorency propose aux enfants montmorencéens de partir en séjour pendant les vacances scolaires. Les vacances constituent

Plus en détail

document non contractuel - mai 2013 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu Mutuelle

document non contractuel - mai 2013 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu Mutuelle m u t u e l l e g é n é r a l e d e l é c o n o m i e, d e s f i n a n c e s e t d e l i n d u s t r i e document non contractuel - mai 2013 - réalisation : mgefi vos démarches Sécu & Mutuelle 2013 Livret

Plus en détail

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9)

III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES (Fiche 9) III.6 - ALLOCATION AUX ADULTES HANDICAPES () L allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est un revenu d existence. C est une prestation familiale, versée par la Caisse d Allocations Familiales (CAF) ou

Plus en détail