Fonds hypothécaire et de revenu à court terme Investors

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fonds hypothécaire et de revenu à court terme Investors"

Transcription

1 Fonds hypothécaire et de revenu à court terme Investors Rapport financier annuel 31 MARS 2015 Groupe Investors Inc MC Marques de commerce de Société financière IGM Inc. utilisées sous licence par ses filiales.

2 ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS 2015 ÉTATS DE LA SITUATION FINANCIÈRE au 31 mars 2015 avec chiffres correspondants au 31 mars 2014 et au 1 er avril 2013 (en milliers de $, sauf les montants par titre) Actifs Actifs courants : 31 mars 31 mars 1 er avril Placements à la juste valeur Trésorerie et équivalents de trésorerie Intérêts courus à recevoir Dividendes à recevoir Montant à recevoir à l égard des placements vendus Montant à recevoir à l égard des titres émis Montant à recevoir du gestionnaire Marge sur contrats à terme standardisés Gains non réalisés sur les contrats dérivés Autres actifs Actifs non courants : Impôts à recouvrer Autres actifs Total des actifs Passifs Passifs courants : Dette bancaire Montant à payer à l égard des placements achetés Montant à payer à l égard des titres rachetés Distributions à verser Charges à payer et montants divers à payer Dividendes à verser sur les placements vendus à découvert Passif au titre des options souscrites Pertes non réalisées sur les contrats dérivés Impôts exigibles Autres passifs Total des passifs Actif net attribuable aux porteurs de titres ÉTATS DU RÉSULTAT GLOBAL pour les exercices clos les 31 mars (en milliers de $, sauf les montants par titre) Produits : Dividendes - - Produits d intérêts Autres variations de la juste valeur des placements : Gain net réalisé (perte nette réalisée) (5 150) Gain net non réalisé (perte nette non réalisée) (32 677) Gain (perte) sur les dérivés - - Gain (perte) sur les ventes à découvert - - Produit du prêt de titres Autres - - Total des produits Charges : Frais de gestion Remises sur frais de gestion (58) (384) Frais de service - - Remises sur frais de service - - Frais d administration et de gestion hypothécaire Frais d administration Honoraires du fiduciaire Commissions et autres coûts d opérations de portefeuille 2 - Coûts liés au Comité d examen indépendant Autres Charges avant déduction des montants pris en charge par le gestionnaire Charges prises en charge par le gestionnaire - - Charges nettes Augmentation (diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des activités, avant impôt Retenues à la source d impôts étrangers payées (recouvrées) - - Impôts étrangers sur le résultat payés (recouvrés) - - Impôts sur le résultat payés (recouvrés) - - Augmentation (diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des activités Actif net attribuable aux porteurs de titres par titre par série 31 mars 31 mars 1 er avril 31 mars 31 mars 1 er avril Série A 9,87 9,87 9, Série B 9,86 9,86 9, Série C 5,03 5,03 5, Série Jfar 9,92 9,91 10, Série Jsf 9,91 9,90 9, Série P 11,03 10,94 10, Série S 10,04 10,05 10, Série U 10,06 9, Série Z - - 5, Augmentation (diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des activités par titre par série Série A 0,17 0, Série B 0,17 0, Série C 0,09 0, Série Jfar 0,20 0, Série Jsf 0,20 0, Série P 0,39 0, Série S 0,16 0, Série U 0,32 0, Série Z (9 977) Se reporter aux notes.

3 ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS 2015 ÉTATS DES VARIATIONS DE LA SITUATION FINANCIÈRE pour les exercices clos les 31 mars (en milliers de $, sauf indication contraire) TOTAL SÉRIE A SÉRIE B SÉRIE C Actif net attribuable aux porteurs de titres à l ouverture de l exercice Augmentation (diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des éléments suivants : Activités Distributions : Produits ( ) (96 712) (7 761) (6 888) (2 354) (2 429) (5 871) (5 700) Gains en capital Remboursement de capital Remises sur frais de gestion (58) (384) (1) (1) - - (14) (355) Remises sur frais de service Total des distributions ( ) (97 096) (7 762) (6 889) (2 354) (2 429) (5 885) (6 055) Opérations sur titres : Produit de la vente de titres Produit de l émission de titres à la fusion Réinvestissement à partir des distributions Paiement au rachat de titres ( ) ( ) ( ) ( ) (88 915) ( ) ( ) ( ) Total des opérations sur titres (55 803) (59 258) (42 061) (33 871) (71 458) ( ) Augmentation (diminution) de l actif attribuable aux porteurs de titres (55 798) (64 576) (42 142) (35 830) (71 592) ( ) Actif net attribuable aux porteurs de titres à la clôture de l exercice Augmentation (diminution) des titres (en milliers) : Titres en circulation à l ouverture de l exercice Ajouter (soustraire) : Titres vendus Titres émis à la fusion Réinvestissement à partir des distributions Titres rachetés (17 113) (18 403) (9 032) (11 463) (21 487) (28 087) Titres en circulation à la clôture de l exercice SÉRIE Jfar SÉRIE Jsf SÉRIE P SÉRIE S Actif net attribuable aux porteurs de titres à l ouverture de l exercice Augmentation (diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des éléments suivants : Activités Distributions : Produits (2 832) (1 763) (620) (461) (94 646) (67 645) (1 136) (846) Gains en capital Remboursement de capital Remises sur frais de gestion (34) (21) (9) (7) Remises sur frais de service Total des distributions (2 866) (1 784) (629) (468) (94 646) (67 645) (1 136) (846) Opérations sur titres : Produit de la vente de titres Produit de l émission de titres à la fusion Réinvestissement à partir des distributions Paiement au rachat de titres (45 997) (43 815) (24 459) (19 843) ( ) ( ) (15 748) (15 648) Total des opérations sur titres Augmentation (diminution) de l actif attribuable aux porteurs de titres Actif net attribuable aux porteurs de titres à la clôture de l exercice Augmentation (diminution) des titres (en milliers) : Titres en circulation à l ouverture de l exercice Ajouter (soustraire) : Titres vendus Titres émis à la fusion Réinvestissement à partir des distributions Titres rachetés (4 649) (4 417) (2 475) (2 001) (92 793) (35 412) (1 571) (1 553) Titres en circulation à la clôture de l exercice Se reporter aux notes.

4 ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS 2015 ÉTATS DES VARIATIONS DE LA SITUATION FINANCIÈRE (SUITE) pour les exercices clos les 31 mars (en milliers de $, sauf indication contraire) SÉRIE U SÉRIE Z Actif net attribuable aux porteurs de titres à l ouverture de l exercice Augmentation (diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des éléments suivants : Activités (9 977) Distributions : Produits (205) (44) - (10 936) Gains en capital Remboursement de capital Remises sur frais de gestion Remises sur frais de service Total des distributions (205) (44) - (10 936) Opérations sur titres : Produit de la vente de titres Produit de l émission de titres à la fusion Réinvestissement à partir des distributions Paiement au rachat de titres (5 869) (1 990) - ( ) Total des opérations sur titres ( ) Augmentation (diminution) de l actif attribuable aux porteurs de titres ( ) Actif net attribuable aux porteurs de titres à la clôture de l exercice Augmentation (diminution) des titres (en milliers) : Titres en circulation à l ouverture de l exercice Ajouter (soustraire) : Titres vendus Titres émis à la fusion Réinvestissement à partir des distributions Titres rachetés (586) (199) - ( ) Titres en circulation à la clôture de l exercice Se reporter aux notes.

5 ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS 2015 TABLEAUX DES FLUX DE TRÉSORERIE pour les exercices clos les 31 mars (en milliers de $, sauf indication contraire) Flux de trésorerie liés aux activités d exploitation Augmentation (diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des activités Ajustements pour tenir compte des éléments suivants : Perte nette réalisée (gain net réalisé) sur les placements (2 788) Variation de la perte nette non réalisée (du gain net non réalisé) sur les placements (29 986) Achat de placements ( ) ( ) Produit de la vente et de l échéance de placements Variation des intérêts courus à recevoir (4 549) (3 460) Variation des dividendes à recevoir - - Variation du montant à recevoir des gestionnaires et autres 2 (2) Variation des autres actifs - - Dividendes versés sur les placements vendus à découvert - - Variation des charges à payer (101) (227) Variation des impôts à recouvrer - - Variation de la marge sur contrats à terme standardisés - - Variation du passif au titre des options souscrites - - Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités d exploitation (50 096) ( ) Flux de trésorerie liés aux activités de financement Produit de l émission de titres Produit de l émission de titres à la fusion - - Paiements au rachat de titres ( ) ( ) Distributions versées après déduction des réinvestissements (130) (536) Entrées (sorties) nettes de trésorerie liées aux activités de financement Augmentation (diminution) de la trésorerie et des équivalents de trésorerie Trésorerie et équivalents de trésorerie à l ouverture de l exercice Effet des variations des cours de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie - - Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de l exercice Trésorerie - - Équivalents de trésorerie Dette bancaire (2 212) (722) Information supplémentaire sur les flux de trésorerie liés aux activités d exploitation Dividendes reçus après déduction des retenues à la source - - Intérêts reçus après déduction des retenues à la source Intérêts versés - - Se reporter aux notes.

6 ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS 2015 TABLEAU DES PLACEMENTS au 31 mars 2015 Nombre de Coût Juste parts, d actions moyen 1 valeur ou valeur (en milliers (en milliers Pays Secteur nominale de $) de $) PRÊTS HYPOTHÉCAIRES Canada Voir Tableaux 2 à TITRES À REVENU FIXE Banque de Montréal, 3,49 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque de Montréal, 2,10 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Banque de Montréal, 3,21 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque de Montréal, 2,43 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque de Montréal, 2,84 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque de Nouvelle-Écosse, 3,90 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque de Nouvelle-Écosse, 1,80 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque de Nouvelle-Écosse, 2,10 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque de Nouvelle-Écosse, 2,74 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque de Nouvelle-Écosse, 2,598 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque de Nouvelle-Écosse, 1,50 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque de Nouvelle-Écosse, 1,33 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque de Nouvelle-Écosse, 2,462 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque de Nouvelle-Écosse, 2,40 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque de Nouvelle-Écosse, 2,27 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque de Nouvelle-Écosse, 3,27 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Bell Canada, 3,60 %, , remb. par ant. Canada Sociétés - Obligations non convertibles Fiducie du Canada pour l habitation nº 1, 2,35 %, Canada Gouvernement fédéral Fiducie du Canada pour l habitation nº 1, 4,10 %, Canada Gouvernement fédéral Banque Canadienne Impériale de Commerce, 1,75 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Canadienne Impériale de Commerce, taux var., Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Canadienne Impériale de Commerce, 3,95 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Canadienne Impériale de Commerce, 2,35 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Canadienne Impériale de Commerce, 2,22 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Enbridge Inc., 5,00 %, , remb. par ant. Canada Sociétés - Obligations non convertibles L Équitable, Compagnie de fiducie, 4,50 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires First National Financial Group Corp., 2,99 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires First National Financial Group Corp., 2,35 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires First National Financial Group Corp., 1,95 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires First National Financial Group Corp., 1,65 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Fiducie carte de crédit or, 3,51 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Compagnie Home Trust, 2,60 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Compagnie Home Trust, 3,00 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Compagnie Home Trust, 2,95 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Compagnie Home Trust, 1,75 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Compagnie Home Trust, 2,29 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Compagnie Home Trust, 2,28 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Compagnie Home Trust, 3,70 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Hydro One Inc., 2,78 %, , billets à moyen terme de série Canada Sociétés - Obligations non convertibles Société de gestion d investissement I.G. Ltée, 2,05 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Macquarie Financial Ltd., 2,80 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Master Credit Card Trust, 3,502 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Master Credit Card Trust, 2,626 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Nationale du Canada, 2,05 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Nationale du Canada, 2,019 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles NOVA Gas Transmission Ltd., 12,20 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Province d Ontario, 1,75 %, Canada Gouvernements provinciaux Province d Ontario, 4,40 %, Canada Gouvernements provinciaux Banque Royale du Canada, 2,75 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Banque Royale du Canada, 3,03 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Royale du Canada, 2,58 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Royale du Canada, 2,26 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Royale du Canada, 2,82 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Royale du Canada, 2,89 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Royale du Canada, 2,77 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Royale du Canada, taux var., Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Royale du Canada, 1,59 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles Banque Royale du Canada, 1,968 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque Toronto-Dominion, 1,95 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 2,75 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 2,30 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 2,60 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 2,65 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 1,00 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 2,30 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 1,50 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 1,50 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 2,433 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque Toronto-Dominion, 1,25 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 1,70 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires Coût amorti pour les prêts hypothécaires et coût moyen pour les autres titres à revenu fixe. 2 L émetteur de ce titre est le gestionnaire du Fonds.

7 ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS 2015 TABLEAU DES PLACEMENTS (suite) au 31 mars 2015 Nombre de Coût Juste parts, d actions moyen 1 valeur ou valeur (en milliers (en milliers Pays Secteur nominale de $) de $) TITRES À REVENU FIXE (suite) La Banque Toronto-Dominion, 1,65 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 1,40 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 1,65 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 2,171 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque Toronto-Dominion, 1,67 %, Canada Titres adossés à des créances hypothécaires La Banque Toronto-Dominion, 2,447 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque Toronto-Dominion, 1,693 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles La Banque Toronto-Dominion, 2,563 %, Canada Sociétés - Obligations non convertibles TOTAL DES PLACEMENTS Actif net (voir Tableau 1) Total des placements Trésorerie et équivalents de trésorerie Autres actifs (passifs) nets Tableau 1 Composition de l actif au 31 mars 2015 PAR TYPE D ACTIF % de la valeur liquidative Obligations canadiennes 49,6 Prêts hypothécaires 47,4 97,0 Trésorerie et équivalents de trésorerie 2,6 Autres actifs (passifs) nets 0,4 100,0 OBLIGATIONS CANADIENNES PAR SECTEUR Sociétés Obligations non convertibles 26,3 Titres adossés à des créances hypothécaires 16,3 Gouvernement fédéral 4,2 Gouvernements provinciaux 2,8 49,6 PRÊTS HYPOTHÉCAIRES PAR ANNÉE D ÉCHÉANCE , , , , , ,2 47,4 PAR TAUX D INTÉRÊT Inférieur à 2,5 % 3,2 2,5 3,0 % 19,2 3,0 3,5 % 12,7 3,5 4,0 % 9,0 Supérieur à 4,0 % 0,1 47,4 au 31 mars 2014 PAR TYPE D ACTIF % de la valeur liquidative Obligations canadiennes 53,8 Prêts hypothécaires 44,8 98,6 Trésorerie et équivalents de trésorerie 1,1 Autres actifs (passifs) nets 0,3 Total 100,0 OBLIGATIONS CANADIENNES PAR SECTEUR Titres adossés à des créances hypothécaires 26,8 Sociétés Obligations non convertibles 22,5 Gouvernements provinciaux 2,6 Gouvernement fédéral 1,9 53,8 PRÊTS HYPOTHÉCAIRES PAR ANNÉE D ÉCHÉANCE , , , , , ,5 44,8 PAR TAUX D INTÉRÊT Inférieur à 2,5 % 4,1 2,5 3,0 % 9,6 3,0 3,5 % 11,9 3,5 4,0 % 12,0 4,0 4,5 % 4,9 4,5 5,0 % 2,0 Supérieur à 5,0 % 0,3 44,8 au 1 er avril 2013 PAR TYPE D ACTIF % de la valeur liquidative Obligations canadiennes 56,0 Prêts hypothécaires 43,7 99,7 Trésorerie et équivalents de trésorerie 0,1 Autres actifs (passifs) nets 0,2 Total 100,0 OBLIGATIONS CANADIENNES PAR SECTEUR Titres adossés à des créances hypothécaires 30,6 Sociétés - Obligations non convertibles 19,8 Gouvernement fédéral 3,1 Gouvernements provinciaux 2,5 56,0 PRÊTS HYPOTHÉCAIRES PAR ANNÉE D ÉCHÉANCE , , , , , ,5 43,7 PAR TAUX D INTÉRÊT Inférieur à 3,0 % 8,6 3,0-3,5 % 8,3 3,5-4,0 % 13,7 4,0-4,5 % 7,8 4,5-5,0 % 3,4 Supérieur à 5,0 % 1,9 43,7 1 Coût amorti pour les prêts hypothécaires et coût moyen pour les autres titres à revenu fixe.

8 ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS 2015 Tableau 2 Répartition des prêts hypothécaires selon le taux d intérêt au 31 mars 2015 Coût Principal impayé amorti Juste valeur Nombre (en milliers (en milliers (en milliers Taux de prêts de $) de $) de $) De 1,001 à 1, De 1,251 à 1, De 2,001 à 2, De 2,251 à 2, De 2,501 à 2, De 2,751 à 3, De 3,001 à 3, De 3,251 à 3, De 3,501 à 3, De 3,751 à 4, De 4,001 à 4, De 4,251 à 4, De 4,501 à 4, De 4,751 à 5, De 5,001 à 5, De 5,251 à 5, De 5,501 à 5, De 6,251 à 6, De 7,001 à 7, De 7,251 à 7, Les taux utilisés pour déterminer la valeur marchande des prêts hypothécaires assurés en vertu de la LNH et des prêts ordinaires étaient les suivants au 31 mars 2015 : Durée Taux commercial 6 mois (ouvert) 6,50 % 6 mois (fermé) 4,01 % 0-12 mois (ouvert) 6,30 % 0-12 mois (fermé) 2,48 % mois 2,51 % mois 2,61 % mois 2,62 % mois 2,76 % mois 4,20 % mois 4,45 % Tableau 4 Répartition des prêts hypothécaires selon le type de construction au 31 mars 2015 Coût Juste Principal impayé amorti valeur % du total Nombre (en milliers (en milliers (en milliers de la juste de prêts de $) de $) de $) valeur Habitations unifamiliales ,3 Copropriétés ,7 Habitations à unités multiples de 8 unités ou moins , ,0 Tableau 5 Répartition des prêts hypothécaires selon l année d échéance au 31 mars 2015 Principal impayé Juste valeur % du total Nombre (en milliers (en milliers de la juste de prêts de $) de $) valeur , , , , , , ,0 Tableau 6 Répartition des prêts hypothécaires selon le type d assurance au 31 mars 2015 Principal impayé Juste valeur % du total Nombre (en milliers (en milliers de la juste de prêts de $) de $) valeur Assurés en vertu de la Loi nationale sur l habitation (Canada) ,6 Assurés par un assureur privé ,7 Non assurés ordinaires , ,0 Tableau 3 Répartition géographique des prêts hypothécaires au 31 mars 2015 Principal impayé Juste valeur % du total Nombre (en milliers (en milliers de la juste de prêts de $) de $) valeur Colombie-Britannique ,3 Alberta ,2 Saskatchewan ,0 Manitoba ,6 Ontario ,7 Québec ,9 Nouveau-Brunswick ,3 Nouvelle-Écosse ,4 Terre-Neuve-et-Labrador ,2 Île-du-Prince-Édouard ,2 Yukon/Territoires , ,0

9 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS ORGANISATION DU FONDS, DATES DE CLÔTURE ET GÉNÉRALITÉS a) Organisation du Fonds Le Fonds est une fiducie de fonds communs de placement à capital variable constituée en vertu des lois du Manitoba et régie par une déclaration de fiducie. Le siège social du Fonds est situé au 447, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba), Canada. Le Fonds est autorisé à émettre un nombre illimité de titres de multiples séries. S ils sont émis, les titres des séries P, S et Z ne peuvent être achetés que par d autres fonds du Groupe Investors ou par d autres investisseurs admissibles. En général, toutes les séries contribuent proportionnellement aux activités du Fonds, sauf pour les éléments attribuables spécifiquement à une ou à plusieurs séries. Les distributions peuvent varier d une série à l autre, en partie en raison des écarts entre les charges propres à chaque série. b) Dates de clôture Les états de la situation financière sont présentés au 31 mars 2015, au 31 mars 2014 et au 1 er avril Les états du résultat global, les états des variations de la situation financière et les tableaux des flux de trésorerie sont présentés pour les exercices clos le 31 mars 2015 et le 31 mars Le tableau des placements est présenté au 31 mars Advenant la création d un fonds ou d une série d un fonds au cours de l un des exercices susmentionnés, l information du fonds ou de la série en question est fournie depuis la date de création. c) Renseignements sur le Fonds et les séries Frais Début des d acquisition Frais de Frais de Frais Honoraires Séries activités 1 reportés (%) gestion (%) service (%) d administration (%) du fiduciaire (%) Série A s. o. Jusqu à 5,50 1,55-0,08 0,05 Série B s. o. - 1,55-0,13 0,05 Série C s. o. Jusqu à 5,50 1,55-0,13 0,05 Série Jfar s. o. Jusqu à 5,50 1,30-0,08 0,05 Série Jsf s. o. - 1,30-0,13 0,05 Série P s. o Série S s. o. - 1,55-0,10 0,05 Série U 12 juillet ,20-0,13 0,05 Série Z s. o. - 1, ,05 1 Si au cours des périodes financières comprises dans l exercice clos le 31 mars Le 2 juillet 2013, la série Z a été dissoute et l actif net attribuable aux porteurs de titres a été transféré à sa juste valeur vers la série P. Le transfert de $ est inclus, à l état des variations de la situation financière, dans le produit de la vente de titres pour la série P et dans le paiement au rachat de titres pour la série Z. Dans le cadre de cette opération, titres de série P ont été vendus et titres de série Z ont été rachetés. d) Généralités Société de gestion d investissement I.G. Ltée est le gestionnaire et le fiduciaire du Fonds. Les placeurs du Fonds sont Services Financiers Groupe Investors Inc. et Valeurs mobilières Groupe Investors Inc. (collectivement, les placeurs). Ces sociétés sont, indirectement, des filiales entièrement détenues de Société financière IGM Inc. Société financière IGM Inc. est une filiale de Corporation Financière Power et de Power Corporation du Canada. Corporation Financière Power détient également une participation majoritaire dans Great-West Lifeco Inc. et ses sociétés liées; par conséquent, ces sociétés sont considérées comme des sociétés affiliées au fiduciaire, au gestionnaire et aux placeurs. Le Fonds peut investir dans certains titres du groupe de sociétés Power, sous réserve de certains critères de gouvernance, et ces avoirs à la date de clôture de l exercice font l objet d un renvoi au tableau des placements du Fonds. Toutes les opérations effectuées au cours de l exercice ont été faites par l entremise d intermédiaires du marché et selon les modalités applicables sur le marché. 2. BASE D ÉTABLISSEMENT ET DE PRÉSENTATION Les présents états financiers annuels (états financiers) ont été établis selon les Normes internationales d information financière (International Financial Reporting Standards, ou IFRS) publiées par l International Accounting Standards Board (IASB). Il s agit des premiers états financiers annuels du Fonds établis conformément aux IFRS et, par conséquent, l IFRS 1, Première application des Normes internationales d information financière, a été appliquée. Le Fonds a adopté les IFRS le 1 er avril 2014, conformément aux dispositions des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et aux exigences du Conseil des normes comptables du Canada. Auparavant, le Fonds établissait ses états financiers selon les principes comptables généralement reconnus du Canada (PCGR du Canada) énoncés dans la Partie V du Manuel de CPA Canada (Comptables Professionnels Agréés du Canada). Toutes les IFRS en vigueur au 31 mars 2015 ont été appliquées de manière rétrospective et uniforme aux fins de la présentation de l état de la situation financière d ouverture en IFRS au 1 er avril 2013 et pour toutes les autres périodes de présentation, comme si ces méthodes avaient toujours été en vigueur. La note 3 présente un résumé des principales méthodes comptables adoptées par le Fonds aux termes des IFRS. Les présents états financiers sont présentés en dollars canadiens, soit la monnaie fonctionnelle du Fonds, et les chiffres ont été arrondis au millier près, sauf indication contraire. Les présents états financiers ont été établis sur une base de continuité d exploitation et au coût historique, sauf pour les actifs financiers et les passifs financiers, qui ont été évalués à la juste valeur. La publication des présents états financiers a été approuvée par le gestionnaire le 4 juin L établissement des présents états financiers conformément aux IFRS s est traduit par des changements de méthodes comptables par rapport aux plus récents états financiers annuels établis selon les PCGR du Canada. La note 12 fournit de l information sur l incidence de la transition aux IFRS sur la situation et la performance financières présentées du Fonds, y compris sur la nature et l effet des changements significatifs de méthodes comptables par rapport à celles qui avaient servi à l établissement des états financiers du Fonds selon les PCGR du Canada pour l exercice clos le 31 mars Les normes publiées mais non encore entrées en vigueur pour l exercice en cours sont décrites à la note PRINCIPALES MÉTHODES COMPTABLES a) Instruments financiers Les placements se composent d actifs financiers et de passifs financiers tels que les titres de créance et de participation, les fonds de placement à capital variable et les dérivés. À l adoption des IFRS, le Fonds a choisi d appliquer l IFRS 9, Instruments financiers, (IFRS 9) de façon rétrospective au 1 er avril Lors de la comptabilisation initiale, les instruments financiers sont classés à la juste valeur par le biais du résultat net. Tous les actifs financiers et passifs financiers sont comptabilisés à l état de la situation financière lorsque le Fonds devient partie aux dispositions contractuelles de l instrument. Un instrument financier est décomptabilisé lorsque le droit de percevoir des flux de trésorerie de celui-ci est échu ou que le Fonds a transféré la quasi-totalité des risques et avantages inhérents à sa propriété. Par conséquent, les opérations d achat et de vente de placements sont comptabilisées à la date d opération. Les instruments financiers sont ensuite évalués à la juste valeur par le biais du résultat net, les variations de la juste valeur étant comptabilisées à l état du résultat global. Le coût des placements est fonction du coût moyen pondéré des placements et exclut les commissions et autres coûts d opérations de portefeuille, lesquels sont présentés de manière distincte à l état du résultat global. Les gains et pertes réalisés à la cession, y compris les gains ou pertes de change sur ces placements, sont calculés en fonction du coût moyen des placements. Les gains et pertes découlant de la variation de la juste valeur des placements sont pris en compte dans l état du résultat global de l exercice au cours duquel ils surviennent. Le Fonds comptabilise ses avoirs dans des fonds de placement à capital variable non cotés à la juste valeur par le biais du résultat net. Le Fonds a conclu que les fonds de placement à capital variable non cotés dans lesquels il investit ne répondent pas à la définition d une entité structurée. Les placements du Fonds dans des fonds à capital variable non cotés, le cas échéant, sont présentés à la juste valeur dans le tableau des placements; cette valeur correspond à l exposition maximale du Fonds découlant de ces placements. b) Évaluation de la juste valeur La juste valeur correspond au prix qui serait obtenu à la vente d un actif ou payé au transfert d un passif dans le cadre d une opération normale entre des intervenants du marché à la date d évaluation. La politique d évaluation du Fonds est présentée ci-après : i) Prêts hypothécaires Tous les prêts hypothécaires sont inscrits à la juste valeur par le biais du résultat net, soit le montant en principal qui rapporte à l échéance un rendement au moins égal au taux d intérêt demandé par les principales institutions financières au jour d évaluation, moins un quart de un pour cent. Le coût amorti représente le coût du principal des prêts hypothécaires acquis, déduction faite des primes ou des escomptes amortis. Tous les prêts hypothécaires peuvent faire l objet d un paiement anticipé, les pénalités appropriées étant reportées. Le gestionnaire assume le risque de crédit associé à tous les prêts hypothécaires vendus au Fonds et, par conséquent, les évaluations des prêts hypothécaires ne tiennent pas compte des pertes sur créance attendues.

10 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS PRINCIPALES MÉTHODES COMPTABLES b) Évaluation de la juste valeur (suite) ii) Titres à revenu fixe autres que des prêts hypothécaires La valeur des placements dans un titre coté en bourse ou négocié sur le marché hors cote correspond au cours de la dernière opération sur le marché ou au cours de clôture enregistré par la bourse où la majorité des opérations sur ce titre sont réalisées, si le cours de clôture se situe dans la fourchette correspondant à l écart entre les cours acheteur et vendeur du titre. Lorsque le cours de la dernière opération sur le marché ne se situe pas dans cette fourchette, le gestionnaire détermine quelle valeur, comprise dans l écart entre les cours acheteur et vendeur, correspond le plus à la juste valeur. Les titres non cotés ou non négociés en bourse, les titres pour lesquels les cours de la dernière opération ne sont pas disponibles ou les titres pour lesquels les cours du marché sont, selon le gestionnaire, inexacts, douteux ou non représentatifs de toute l information importante disponible sont évalués à leur juste valeur estimée selon des techniques d évaluation pertinentes et acceptées par l industrie, notamment des modèles d évaluation. La juste valeur estimée d un titre déterminée au moyen de modèles d évaluation nécessite le recours à des données et à des hypothèses fondées sur des données du marché observables, notamment la volatilité et d autres taux ou cours applicables. Dans des circonstances limitées, la juste valeur estimée d un titre peut être déterminée au moyen de techniques d évaluation qui ne sont pas étayées par des données du marché observables. c) Trésorerie et équivalents de trésorerie La trésorerie et les équivalents de trésorerie se composent de fonds en dépôt auprès de banques et de placements à court terme facilement convertibles en trésorerie, soumis à un risque négligeable de changement de la valeur et utilisés par le Fonds à des fins de gestion d engagements à court terme. La trésorerie et les équivalents de trésorerie sont comptabilisés à la juste valeur, qui avoisine leur coût amorti en raison de leur caractère hautement liquide et de leur courte durée jusqu à l échéance. Les découverts bancaires sont présentés en tant que dette bancaire dans les passifs courants aux états de la situation financière. d) Devises Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens. Les soldes en devises ont été convertis en dollars canadiens de la façon suivante : i) juste valeur des placements et autres actifs et passifs : au taux de change en vigueur à la clôture de l exercice; ii) produits, charges, achats et ventes de placements : au taux de change en vigueur aux dates auxquelles ces opérations ont eu lieu. e) Comptabilisation des produits Les produits d intérêts tirés des placements portant intérêt sont comptabilisés selon la méthode du taux d intérêt effectif. f) Opérations de prêt et de mise en pension de titres Le Fonds peut être autorisé à conclure des opérations de prêt de titres, de mise en pension de titres et de prise en pension de titres tel qu il a été établi dans son prospectus simplifié. Ces opérations s effectuent par l échange temporaire de titres contre des biens donnés en garantie comportant l engagement de rendre les mêmes titres à une date ultérieure. Les produits tirés de ces opérations se présentent sous forme de frais payés par la contrepartie et, dans certains cas, sous forme d intérêts payés sur la trésorerie ou les titres détenus en garantie. Les produits tirés de ces opérations sont comptabilisés selon la méthode de la comptabilité d exercice et inscrits aux états du résultat global. Toutes les contreparties ont une cote de solvabilité suffisante et approuvée, et la valeur de la trésorerie ou des titres détenus en garantie doit équivaloir à au moins 102 % de la juste valeur des titres prêtés, vendus ou achetés. Les garanties reçues comprennent des titres de créance du gouvernement du Canada et d autres pays, de gouvernements provinciaux canadiens, d administrations municipales canadiennes et d institutions financières. Valeur Valeur des titres des biens (en milliers de $) prêtés reçus 31 mars mars er avril g) Titres rachetables Les titres rachetables du Fonds confèrent aux porteurs le droit de racheter leur participation dans le Fonds contre un montant de trésorerie égal à leur part proportionnelle de la valeur liquidative du Fonds, entre autres droits contractuels. Ces titres rachetables incluent diverses obligations contractuelles pour le Fonds; par conséquent, ils répondent aux critères de classement en tant que passifs financiers. L obligation du Fonds au titre de l actif net attribuable aux porteurs de titres est évaluée à la juste valeur par le biais du résultat net, la juste valeur correspondant au montant du rachat à la date de clôture. h) Commissions et autres coûts d opérations de portefeuille Les commissions et autres coûts d opérations de portefeuille, qui incluent les honoraires et commissions de courtage payés aux agents, aux bourses, aux courtiers, aux contrepartistes et aux autres intermédiaires, correspondent aux coûts engagés pour acquérir, céder ou négocier autrement des actifs financiers ou des passifs financiers. i) Augmentation (diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des activités L augmentation (la diminution) de l actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des activités par titre d une série présentée à l état du résultat global correspond à l augmentation (la diminution) moyenne pondérée de l actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des activités de la série, par titre en circulation au cours de l exercice. j) Fusions Le Fonds comptabilise les fusions de fonds selon la méthode de l acquisition. Aux termes de cette méthode, l un des fonds visés par une fusion est désigné comme étant le fonds acquéreur et est défini en tant que «fonds prorogé», alors que l autre est défini en tant que «fonds dissous». Cette désignation repose sur la comparaison des valeurs liquidatives relatives des fonds et tient compte du maintien de certaines caractéristiques du fonds prorogé telles que les conseillers en placement, les pratiques et objectifs de placement, le type de titres en portefeuille ainsi que les frais de gestion et les charges. k) Changements comptables futurs Modification à l application de l exception à la consolidation par les entités d investissement En décembre 2014, l IASB a publié une modification de portée limitée intitulée «Entités d investissement : Application de l exception à la consolidation (modifications de l IFRS 10, États financiers consolidés, de l IAS 28, Participations dans des entreprises associées et des coentreprises, et de l IFRS 12, Informations à fournir sur les intérêts détenus dans d autres entités)», qui fournit des précisions quant à l application de l exemption de présenter des états financiers consolidés dont peuvent se prévaloir les entités d investissement conformément à l IFRS 10, États financiers consolidés. La modification entrera en vigueur pour les exercices ouverts à compter du 1 er janvier Le Fonds évalue actuellement l incidence de cette modification, le cas échéant, sur ses états financiers.

11 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS RECOURS AU JUGEMENT COMPTABLE ET UTILISATION D ESTIMATIONS L établissement d états financiers conformes aux IFRS exige le recours au jugement, à des estimations et à des hypothèses qui influent sur l application des méthodes comptables ainsi que sur la valeur comptable des actifs et des passifs à la date de présentation de l information et sur la valeur comptable des produits et des charges au cours de l exercice. Cependant, les circonstances et les hypothèses existantes peuvent changer en raison de l évolution des marchés ou de circonstances qui échappent au contrôle du Fonds. De tels changements sont pris en compte dans les hypothèses lorsqu ils se produisent. Les paragraphes qui suivent abordent les principaux jugements comptables et estimations ayant servi à l établissement des états financiers. a) Monnaie fonctionnelle La monnaie fonctionnelle et de présentation du Fonds est le dollar canadien, soit la devise qui représente le plus fidèlement les effets économiques des opérations sous-jacentes du Fonds et les événements et les conditions qui s y rapportent, compte tenu de la manière dont les titres sont émis et rachetés et dont les rendements et la performance du Fonds sont évalués. b) Classement des instruments financiers Lors du classement et de l évaluation des instruments financiers détenus par le Fonds, le gestionnaire est tenu de poser des jugements importants afin de déterminer le mode de classement le plus approprié aux termes de l IFRS 9. Le gestionnaire a évalué le modèle économique du Fonds, le mode de gestion de la totalité des actifs financiers et des passifs financiers ainsi que le mode d évaluation de leur performance en tant que groupe, et a conclu que le classement à la juste valeur par le biais du résultat net, conformément à l IFRS 9, constituait le mode d évaluation et de présentation le plus approprié des actifs financiers et des passifs financiers du Fonds. c) Estimations de la juste valeur De temps à autre, le Fonds peut détenir des instruments financiers qui ne sont pas cotés sur des marchés actifs, tels que des titres non cotés et des titres de sociétés fermées. Pour en estimer la juste valeur, le gestionnaire emploie des techniques d évaluation qui reposent, dans la mesure du possible, sur des données observables. Le Fonds classe la juste valeur de ses actifs et de ses passifs en trois catégories, lesquelles se différencient en fonction de la nature des données, observables ou non, et de la portée de l estimation requise. Niveau 1 Prix cotés non ajustés sur des marchés actifs pour des actifs ou des passifs identiques. Niveau 2 Données, autres que des prix cotés, qui sont directement ou indirectement observables pour l actif ou le passif. Les évaluations de niveau 2 comprennent, par exemple, des prix cotés pour des titres semblables, des prix cotés sur des marchés inactifs et provenant de courtiers en valeurs mobilières reconnus, ainsi que l application à des prix cotés ailleurs qu en Amérique du Nord de facteurs obtenus à partir de données observables dans le but d estimer l incidence que peuvent avoir les différentes heures de clôture des marchés. Les justes valeurs estimées pour ces titres pourraient être différentes des valeurs qui auraient été utilisées si un marché pour le placement avait existé. Niveau 3 Données non observables du marché. Diverses techniques d évaluation sont utilisées, selon chaque situation. Ces méthodes et procédures peuvent comprendre notamment la comparaison avec les prix de titres comparables ou semblables, l obtention de données pertinentes auprès des émetteurs ou d autres données analytiques relatives au placement, ainsi que les opérations récentes conclues dans des conditions normales de concurrence. En règle générale, les principales données et hypothèses utilisées se rapportent spécifiquement à un titre et peuvent comprendre les taux d actualisation, le risque de crédit, la volatilité et les corrélations estimés, ainsi que les flux de trésorerie futurs. Des changements aux principales données et hypothèses pourraient influer sur la juste valeur présentée de ces instruments financiers détenus par le Fonds. Les justes valeurs estimées pour ces titres pourraient être très différentes des valeurs qui auraient été utilisées si un marché pour le placement avait existé. Se reporter à la note 11 pour connaître le classement des justes valeurs utilisé par le Fonds. 5. FRAIS DE GESTION ET AUTRES CHARGES a) Chaque série du Fonds engagera des charges qui pourront être affectées spécifiquement à cette série. Les charges courantes du Fonds sont affectées aux séries du Fonds au prorata. b) Le gestionnaire offre ou prévoit la prestation de services en placement et de services-conseils moyennant des frais de gestion. Il y a lieu de se reporter à la note 1 pour connaître les taux annuels payés (en pourcentage de l actif moyen) par le Fonds. c) Le Fonds paie au gestionnaire des frais d administration et, en retour, celui-ci prend en charge les charges d exploitation du Fonds, à l exception de certains coûts spécifiques liés au Fonds. Il y a lieu de se reporter à la note 1 pour connaître les taux annuels payés (en pourcentage de l actif moyen) par le Fonds. Les autres coûts liés au Fonds comprennent les taxes et les impôts (y compris notamment la TPS/TVH et l impôt sur le résultat), les coûts des opérations de vente et d achat de placements et de dérivés, les intérêts et les coûts d emprunt, de même que les coûts liés au Comité d examen indépendant (le CEI). d) Le Fonds peut payer aux placeurs des frais de service afin de les rémunérer pour la prestation de services auprès du Fonds. Une tranche des frais de service de la série C est remise trimestriellement par les placeurs au Fonds, tel qu il est indiqué dans le prospectus du Fonds. La remise est distribuée aux porteurs de titres admissibles sous forme de distributions de capital et est réinvestie dans des titres supplémentaires de la série C du Fonds ou d un autre fonds donnant droit à des distributions détenu par le porteur de titres. Il y a lieu de se reporter à la note 1 pour connaître les taux annuels payés (en pourcentage de l actif moyen) par le Fonds. e) Le fiduciaire est responsable de la direction et de la gestion globales des affaires du Fonds. Il y a lieu de se reporter à la note 1 pour connaître les taux annuels payés (en pourcentage de l actif moyen) au fiduciaire par le Fonds. f) Le Fonds paie au gestionnaire des frais d administration et de gestion de prêts hypothécaires pouvant atteindre 0,15 % annuellement, applicables à la valeur des prêts hypothécaires détenus par le Fonds qui sont montés et gérés par le gestionnaire. g) Des frais de conseil sont imputés par les placeurs pour des conseils sur les placements et des services administratifs offerts relativement à la série U, si elles sont émises. Les frais de conseil sont payables mensuellement par les investisseurs de la série U directement, et non par le Fonds. h) La TPS/TVH payée par le Fonds à l égard de ses charges ne peut être recouvrée. Dans les présents états financiers, toute référence à la TPS/TVH inclut la TVQ (taxe de vente du Québec), le cas échéant. i) Les autres charges comprennent les intérêts et les coûts d emprunt ainsi que d autres charges diverses. j) Le gestionnaire peut, à son gré, payer certaines charges du Fonds pour que son rendement demeure concurrentiel. Toutefois, il n existe aucune garantie que cela se produira. Toute charge prise en charge par le gestionnaire au cours des exercices a été présentée dans les états du résultat global. 6. IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT Le Fonds est une fiducie de fonds communs de placement aux termes des dispositions de la Loi de l impôt sur le revenu (Canada) et, par conséquent, il est assujetti à l impôt sur le résultat, y compris sur les gains en capital nets réalisés, qui ne sont pas payés ou payables à ses porteurs de titres. La fin de l année d imposition du Fonds est en décembre. Le Fonds a l intention de distribuer des montants suffisants tirés de son bénéfice net aux fins de l impôt, au besoin, afin de ne pas payer d impôt sur le résultat, à l exception des impôts remboursables sur les gains en capital, le cas échéant. Les pertes en capital nettes peuvent être reportées en avant indéfiniment afin de réduire les gains en capital réalisés futurs. Les pertes autres qu en capital peuvent servir à réduire le bénéfice imposable d exercices ultérieurs et elles viennent à expiration en décembre des années indiquées. Les pertes fiscales (en milliers de dollars) disponibles pour réduire le bénéfice futur aux fins de l impôt à la fin de la plus récente année d imposition se détaillent comme suit : Total des Total des pertes en pertes autres Années d expiration des pertes autres qu en capital capital qu en capital

12 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS OPÉRATIONS AVEC LE GESTIONNAIRE DU FONDS Au cours de l exercice, le Fonds a acquis du gestionnaire des prêts hypothécaires évalués au moment de l achat à $ ( $ au 31 mars 2014). La juste valeur des prêts hypothécaires à l acquisition a été calculée au moyen de la méthode du taux du prêteur modifié. Selon les modalités de l opération, le gestionnaire assume le risque de crédit associé à ces prêts hypothécaires. 8. ASSURANCE ET INDEMNISATION En vertu des ententes entre les membres du CEI du Fonds et le fiduciaire, au nom du Fonds, il est prévu que tous les membres du CEI soient indemnisés par le Fonds pour les passifs et les coûts engendrés par toute action ou poursuite intentée contre eux du fait d être ou d avoir été membres du CEI, à la condition qu ils aient agi en toute honnêteté et de bonne foi dans l intérêt du Fonds ou, dans le cas d une action ou d une poursuite criminelle ou administrative donnant lieu à des sanctions monétaires, qu ils aient des motifs raisonnables de croire que leur conduite était légale. Aucune réclamation de la sorte n a été faite et, par conséquent, aucun montant relatif à des indemnités n a été inscrit dans les présents états financiers. 9. GESTION DU CAPITAL La structure du capital du Fonds se compose de titres rachetables de multiples séries. Le montant net du capital reçu par le Fonds est géré conformément aux objectifs et aux stratégies de placement du Fonds, tout en prévoyant suffisamment de liquidités pour répondre aux demandes de rachat des porteurs de titres. Le Fonds n est soumis à aucune exigence en matière de capital imposée de l extérieur et n est assujetti à aucune restriction juridique portant sur l émission ou le rachat de titres autre que celles énoncées dans son prospectus. Les émissions, réinvestissements et rachats de titres au cours des exercices à l étude sont reflétés dans les états des variations de la situation financière. 10. RISQUES LIÉS AUX INSTRUMENTS FINANCIERS Les activités de placement du Fonds l exposent à une gamme de risques financiers. Il y a lieu de se reporter au tableau des placements pour en savoir davantage sur les titres détenus par le Fonds à la clôture de l exercice. a) Gestion du risque Le gestionnaire cherche à atténuer les éventuelles répercussions néfastes des risques liés aux instruments financiers sur le rendement du Fonds par l embauche de conseillers en valeurs professionnels et expérimentés, par la surveillance quotidienne des positions du Fonds et des événements de marché, ainsi que par la diversification du portefeuille de placements en respectant les contraintes de l objectif de placement. Pour aider à la gestion du risque, le gestionnaire utilise également des lignes directrices internes qui ciblent l exposition à chaque type de risque, maintient une structure de gouvernance qui contrôle les activités de placement du Fonds et surveille la conformité à la stratégie de placement établie du Fonds, aux lignes directrices internes et à la réglementation sur les valeurs mobilières. Le Fonds investit principalement dans des titres de créance à court terme et des prêts hypothécaires sur des biens immobiliers réaménagés situés au Canada. b) Risque de liquidité L exposition du Fonds découle des rachats quotidiens en trésorerie de titres rachetables. Les titres de créance émis par des sociétés et des gouvernements qui sont détenus par le Fonds sont liquides (c.-à-d. des placements qui sont négociés sur un marché actif et qui peuvent être rapidement vendus). Les prêts hypothécaires peuvent être cédés à court terme, mais ne sont pas aussi liquides que les obligations. De plus, le Fonds conserve suffisamment de trésorerie et de placements à court terme pour assurer une liquidité adéquate. Le Fonds peut également emprunter jusqu à 5 % de la valeur de son actif net pour financer les rachats. c) Risque de taux d intérêt Le risque de taux d intérêt est lié aux instruments financiers portant intérêt tels que les obligations et les prêts hypothécaires. Le Fonds est exposé au risque que la valeur des instruments financiers portant intérêt subisse des fluctuations en raison des variations des taux d intérêt du marché en vigueur. En général, la valeur de ces titres augmente lorsque les taux d intérêt diminuent, et vice versa. La trésorerie et les placements à court terme ainsi que les autres instruments du marché monétaire étant, de par leur nature, à court terme, ils n exposent généralement pas de façon notable le Fonds au risque de taux d intérêt. Les tableaux ci-dessous présentent l exposition du Fonds au risque de taux d intérêt selon la durée résiduelle jusqu à échéance. au 31 mars 2015 (en milliers de $) Moins de 1 an De 1 à 3 ans De 3 à 5 ans Plus de 5 ans Total Obligations Prêts hypothécaires Total au 31 mars 2014 (en milliers de $) Moins de 1 an De 1 à 3 ans De 3 à 5 ans Plus de 5 ans Total Obligations Prêts hypothécaires Total au 1 er avril 2013 (en milliers de $) Moins de 1 an De 1 à 3 ans De 3 à 5 ans Plus de 5 ans Total Obligations Prêts hypothécaires Total Au 31 mars 2015, si les taux d intérêt en vigueur avaient augmenté de 1 %, en présumant une courbe de rendement parallèle, toutes les autres variables restant constantes, la valeur de l actif net aurait diminué d environ $ ou 2,4 % du total de l actif net attribuable aux porteurs de titres (environ $ ou 2,6 % au 31 mars 2014 et environ $ ou 2,3 % au 1 er avril 2013). De façon similaire, si les taux d intérêt en vigueur avaient diminué de 1 %, en présumant une courbe de rendement parallèle, toutes les autres variables restant constantes, la valeur de l actif net aurait augmenté d environ $ ou 2,4 % du total de l actif net attribuable aux porteurs de titres (environ $ ou 2,7 % au 31 mars 2014 et environ $ ou 2,4 % au 1 er avril 2013). La sensibilité du Fonds aux variations des taux d intérêt a été estimée selon la durée moyenne pondérée du portefeuille obligataire et un modèle d évaluation qui évalue l incidence sur la juste valeur des prêts hypothécaires selon les variations des taux d intérêt en vigueur conformément à la politique d évaluation des prêts hypothécaires. Dans les faits, les résultats réels pourraient être différents et l écart pourrait être important. d) Risque de crédit Le risque de crédit est le risque qu une contrepartie à un instrument financier n assume pas une obligation ou un engagement pris envers le Fonds. Toutes les opérations sur titres cotés sont réglées ou payées sur livraison par des tiers qui sont des courtiers autorisés. Le risque de défaut est jugé minimal, étant donné que la livraison des placements vendus par le Fonds ne se fait qu après la réception du paiement par le courtier. Le Fonds effectue le paiement à l achat uniquement une fois que les placements ont été reçus par le courtier. La valeur comptable des placements représente l exposition maximale au risque de crédit. La valeur comptable des autres actifs correspond également à l exposition maximale au risque de crédit, puisqu ils seront réglés à court terme. Le Fonds peut conclure des opérations de prêt sur titres avec des contreparties dans le cadre desquelles il échange temporairement des titres contre des garanties, la contrepartie s engageant à livrer ces mêmes titres à une date ultérieure. Le risque de crédit associé à ces opérations est jugé minimal, puisque toutes les contreparties ont une cote de solvabilité approuvée et suffisante et que la valeur de la trésorerie ou des titres détenus en garantie doit être d au moins 102 % de la juste valeur des placements prêtés. La loi exige que les prêts hypothécaires ayant un coefficient du prêt en fonction de la valeur supérieur à 80 % au moment du financement soient garantis par un assureur hypothécaire approuvé. Le gestionnaire peut aussi, selon le cas, recourir à une telle assurance pour réduire tout risque unique ou inhabituel découlant de la nature ou de l emplacement du bien en garantie. Dans tous les cas, l assurance hypothécaire couvre les pertes subies lors d une exécution forcée et de la cession d un bien. Le tableau 6 du tableau des placements donne de l information sur le type d assurance hypothécaire en vigueur et sur la valeur. Au 31 mars 2015, au 31 mars 2014 et au 1 er avril 2013, aucun prêt hypothécaire n était en souffrance depuis au moins 90 jours. En raison de la qualité des prêts hypothécaires détenus, les défauts et les autres pertes sur créances ne représentent pas un risque important pour le Fonds.

13 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS RISQUES LIÉS AUX INSTRUMENTS FINANCIERS d) Risque de crédit (suite) La juste valeur des titres à revenu fixe tient compte de la solvabilité de leur émetteur. L exposition maximale au risque liée à un même émetteur en date du 31 mars 2015 représentait 10,1 % (La Banque Toronto- Dominion) de l actif net du Fonds (16,2 % au 31 mars 2014 et 20,1 % au 1 er avril 2013). Les tableaux ci-dessous présentent les obligations selon leur cote de solvabilité : Pourcentage du total 31 mars 2015 de l actif net (%) AAA 23,1 AA 24,9 A 1,6 Total 49,6 Pourcentage du total 31 mars 2014 de l actif net (%) AAA 30,4 AA 21,3 A 2,1 Total 53,8 Pourcentage du total 1 er avril 2013 de l actif net (%) AAA 35,7 AA 17,4 A 2,9 Total 56,0 Les cotes de solvabilité se fondent sur celles de DBRS, Standard & Poor s ou Moody s. e) Autre risque de prix L autre risque de prix correspond au risque que la valeur des instruments financiers fluctue en fonction des variations des cours du marché (autres que celles découlant du risque de taux d intérêt ou du risque de change), que ces variations découlent de facteurs propres à un placement individuel, à son émetteur ou à d autres facteurs ayant une incidence sur tous les instruments négociés sur un marché ou un secteur de marché. Tous les placements présentent un risque de perte en capital. Le gestionnaire atténue ce risque par une sélection minutieuse de placements et d autres instruments financiers qui respecte les stratégies de placement. À l exception de certains contrats dérivés, le risque maximal lié aux instruments financiers correspond à leur juste valeur. Le risque maximal de perte sur certains contrats dérivés, tels que les contrats à terme, les swaps, les options souscrites et les contrats à terme standardisés, correspond à leur valeur notionnelle. Toutefois, ces instruments sont généralement utilisés dans le cadre du processus de gestion de placement global pour gérer le risque lié aux placements sous-jacents et ne font généralement pas augmenter le risque de perte global du Fonds. Au 31 mars 2015, au 31 mars 2014 et au 1 er avril 2013, le Fonds n était pas exposé de façon notable à l autre risque de prix. 11. JUSTE VALEUR DES PLACEMENTS Les tableaux ci-dessous présentent un sommaire du classement des placements du Fonds selon les niveaux de hiérarchie de la juste valeur décrits à la note 4. au 31 mars 2015 (en milliers de $) Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Total Titres à revenu fixe Titres de participation Total des placements Placements à court terme Actifs dérivés Passifs dérivés Total au 31 mars 2014 (en milliers de $) Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Total Titres à revenu fixe Titres de participation Total des placements Placements à court terme Actifs dérivés Passifs dérivés Total au 1 er avril 2013 (en milliers de $) Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3 Total Titres à revenu fixe Titres de participation Total des placements Placements à court terme Actifs dérivés Passifs dérivés Total Au cours des périodes, il n y a eu aucun transfert important entre les niveaux 1 et 2.

14 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS ANNUELS 31 MARS TRANSITION AUX IFRS Les paragraphes qui suivent résument l incidence de la transition des PCGR du Canada aux IFRS : a) Choix en lien avec la transition La seule exception facultative adoptée par le Fonds à la transition était la capacité de désigner les actifs financiers et les passifs financiers comme étant à la juste valeur par le biais du résultat net au moment de la transition aux IFRS. Tous les actifs financiers à la transition étaient auparavant présentés à la juste valeur aux termes des PCGR du Canada, tel que l exigeait la Note d orientation concernant la comptabilité NOC-18, Sociétés de placement. b) Réévaluation des placements Aux termes des PCGR du Canada, la juste valeur des placements se fondait généralement sur les cours acheteur pour la position acheteur et sur les cours vendeur pour la position vendeur. Aux termes des IFRS, la juste valeur des placements est généralement évaluée au moyen des derniers cours du marché négociés, et est conforme à la manière dont la valeur liquidative quotidienne par titre est évaluée eu égard aux opérations des porteurs de titres. Par conséquent, lors de l adoption des IFRS, des ajustements ont dû être apportés aux justes valeurs des placements présentées en date du 1 er avril 2013 et du 31 mars Les tableaux ci-dessous présentent le rapprochement entre l actif net et l augmentation (la diminution) nette de l actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des activités selon les PCGR du Canada antérieurs et selon les IFRS. Actif net (en milliers de $) au 31 mars 2014 au 1 er avril 2013 Actif net selon les PCGR du Canada Réévaluation des placements à la juste valeur par le biais du résultat net Actif net attribuable aux porteurs de titres Résultat global (en milliers de $) pour l exercice clos le 31 mars 2014 Augmentation (diminution) nette de l'actif net découlant des activités selon les PCGR du Canada Réévaluation des placements à la juste valeur par le biais du résultat net 297 Augmentation (diminution) de l'actif net attribuable aux porteurs de titres découlant des activités c) Classement des titres rachetables du Fonds Aux termes des PCGR du Canada, le Fonds comptabilisait les titres rachetables en tant que capitaux propres, tandis que, selon les IFRS, l IAS 32, Instruments financiers : Présentation, exige que les titres d une entité qui sont assortis de l obligation contractuelle pour l émetteur de les racheter en contrepartie de trésorerie ou d un autre actif financier soient comptabilisés en tant que passifs financiers si certains autres critères ne sont pas respectés. Les titres rachetables du Fonds ne respectent pas les critères de l IAS 32 en matière de classement en capitaux propres et, par conséquent, ils ont été reclassés dans les passifs financiers lors de la transition aux IFRS. Outre la présentation, il n y a pas eu d incidence sur l actif net du Fonds. d) Tableau des flux de trésorerie Aux termes des PCGR du Canada, le Fonds s était prévalu de l exemption de fournir un tableau des flux de trésorerie. Toutefois, l IAS 1, Présentation des états financiers, exige qu un jeu complet d états financiers comprenne un tableau des flux de trésorerie pour l exercice à l étude et l exercice comparatif et que celui-ci soit préparé conformément à l IAS 7, Tableau des flux de trésorerie. e) Chiffres correspondants Certains chiffres correspondants de l exercice précédent ont été reclassés pour en permettre la comparaison avec ceux de l exercice à l étude, aux termes des IFRS. 13. ÉVÉNEMENT POSTÉRIEUR À LA DATE DE CLÔTURE À la fermeture des bureaux le 15 mai 2015, la Catégorie Rendement en capital à court terme Investors (le fonds dissous) a été fusionnée à ce Fonds. Le Fonds a acquis tous les actifs et repris tous les passifs du fonds dissous contre l émission de titres du Fonds. La juste valeur de l actif net acquis était de $. 14. AUTRES RENSEIGNEMENTS a) Abréviations Dans les présents états financiers, les devises, le cas échéant, sont présentées selon les codes abrégés suivants : Code de devise Description Code de devise Description AUD Dollars australiens MXN Pesos mexicains BRL Réaux brésiliens MYR Ringgits malaisiens CAD Dollars canadiens NGN Nairas nigérians CHF Francs suisses NOK Couronnes norvégiennes CLP Pesos chiliens NTD Nouveaux dollars taïwanais CNY Yuans chinois NZD Dollars néo-zélandais COP Pesos colombiens PEN Nouveaux sols péruviens DKK Couronnes danoises PHP Pesos philippins EUR Euros PLN Zlotys polonais GBP Livres sterling RON Lei roumains HKD Dollars de Hong Kong RUB Roubles russes HUF Forints hongrois SEK Couronnes suédoises IDR Rupiahs indonésiennes SGD Dollars de Singapour ILS Shekels israéliens THB Bahts thaïlandais INR Roupies indiennes TRL Livres turques JPY Yens japonais USD Dollars américains KOR Wons sud-coréens ZAR Rands sud-africains b) Renseignements supplémentaires disponibles Il est possible d obtenir, sans frais et sur demande, des exemplaires du prospectus simplifié en vigueur du Fonds, de sa notice annuelle et de son rapport de la direction sur le rendement du fonds en écrivant à Services Financiers Groupe Investors Inc., 2001, boulevard Robert-Bourassa, bureau 2000, Montréal (Québec) H3A 2A6 [ou, si vous habitez à l extérieur du Québec, au 447, avenue Portage, Winnipeg (Manitoba) R3B 3H5] ou en composant le numéro sans frais (au Québec) ou (ailleurs au Canada).

15 Rapport de l auditeur indépendant 31 MARS 2015 AUX PORTEURS DE TITRES DU FONDS HYPOTHÉCAIRE ET DE REVENU À COURT TERME INVESTORS (LE «FONDS») Nous avons effectué l audit des états financiers ci-joints du Fonds, qui comprennent les états de la situation financière au 31 mars 2015, au 31 mars 2014 et au 1 er avril 2013 ainsi que les états du résultat global et des variations de la situation financière et les tableaux des flux de trésorerie pour les exercices clos le 31 mars 2015 et le 31 mars 2014, tel qu il est indiqué à la note 1, ainsi qu un résumé des principales méthodes comptables et d autres informations explicatives. Responsabilité de la direction pour les états financiers La direction est responsable de la préparation et de la présentation fidèle de ces états financiers conformément aux Normes internationales d information financière (IFRS), ainsi que du contrôle interne qu elle considère comme nécessaire pour permettre la préparation d états financiers exempts d anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d erreurs. Responsabilité de l auditeur Notre responsabilité consiste à exprimer une opinion sur les états financiers, sur la base de nos audits. Nous avons effectué nos audits selon les normes d audit généralement reconnues du Canada. Ces normes requièrent que nous nous conformions aux règles de déontologie et que nous planifiions et réalisions les audits de façon à obtenir l assurance raisonnable que les états ne comportent pas d anomalies significatives. Un audit implique la mise en œuvre de procédures en vue de recueillir les éléments probants concernant les montants et les informations fournis dans les états financiers. Le choix des procédures relève de notre jugement, et notamment de notre évaluation des risques que les états financiers comportent des anomalies significatives, que celles-ci résultent de fraudes ou d erreurs. Dans l évaluation de ces risques, nous prenons en considération le contrôle interne de l entité portant sur la préparation et la présentation des états financiers afin de concevoir des procédures d audits appropriées aux circonstances, et non dans le but d exprimer une opinion sur l efficacité du contrôle interne de l entité. Un audit comporte également l appréciation du caractère approprié des méthodes comptables retenues et du caractère raisonnable des estimations comptables faites par la direction, de même que l appréciation de la présentation d ensemble des états financiers. Nous estimons que les éléments probants que nous avons obtenus dans le cadre de nos audits sont suffisants et appropriés pour fonder notre opinion d audit. Opinion À notre avis, les états financiers donnent, dans tous leurs aspects significatifs, une image fidèle de la situation financière du Fonds au 31 mars 2015, au 31 mars 2014 et au 1 er avril 2013, ainsi que de sa performance financière et de ses flux de trésorerie pour les exercices clos le 31 mars 2015 et le 31 mars 2014, tel qu il est indiqué à la note 1, conformément aux Normes internationales d information financière (IFRS). Comptables agréés Le 4 juin 2015 Winnipeg, Canada

16 Notes

Fonds hypothécaire et de revenu à court terme Investors

Fonds hypothécaire et de revenu à court terme Investors Fonds hypothécaire et de revenu à court terme Investors Rapport financier intermédiaire POUR LE SEMESTRE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 2014 Les états financiers intermédiaires résumés qui suivent n ont pas été

Plus en détail

États financiers annuels de. LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG canadien équilibré IG/GWL

États financiers annuels de. LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG canadien équilibré IG/GWL États financiers annuels de LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG canadien équilibré IG/GWL 31 décembre 2014 FPG canadien équilibré IG/GWL ÉTATS FINANCIERS ANNUELS ÉTATS DE LA SITUATION FINANCIÈRE,

Plus en détail

Catégorie gestion de l encaisse (Auparavant Catégorie Société gestion de l encaisse Quadrus) états financiers Annuels audités 31 mars 2014

Catégorie gestion de l encaisse (Auparavant Catégorie Société gestion de l encaisse Quadrus) états financiers Annuels audités 31 mars 2014 Rapport de la direction Responsabilité de la direction en matière d information financière Les états financiers ci-joints ont été préparés par Corporation Financière Mackenzie, le gérant de la Catégorie

Plus en détail

Fonds de marché monétaire canadien Investors

Fonds de marché monétaire canadien Investors Fonds de marché monétaire canadien Investors Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds POUR LE SEMESTRE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 04 AVERTISSEMENT CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

Plus en détail

Fonds de revenu fixe (PORTICO) (Auparavant Fonds de revenu fixe Laketon Quadrus) états financiers Annuels audités 31 mars 2014

Fonds de revenu fixe (PORTICO) (Auparavant Fonds de revenu fixe Laketon Quadrus) états financiers Annuels audités 31 mars 2014 Rapport de la direction Responsabilité de la direction en matière d information financière Les états financiers ci-joints ont été préparés par Corporation Financière Mackenzie, le gérant du Fonds de revenu

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Fonds canadien de croissance Mackenzie (Auparavant Fonds canadien de croissance Mackenzie Universal) états financiers Annuels audités 31 mars 2014

Fonds canadien de croissance Mackenzie (Auparavant Fonds canadien de croissance Mackenzie Universal) états financiers Annuels audités 31 mars 2014 Rapport de la direction Responsabilité de la direction en matière d information financière Les états financiers ci-joints ont été préparés par Corporation Financière Mackenzie, le gérant du Fonds canadien

Plus en détail

Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure de Capitaux Fidelity

Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure de Capitaux Fidelity Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure de Capitaux Fidelity Rapport annuel 30 novembre 2014 Catégorie Fidelity Produits de consommation mondiaux de Société de Structure

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

États financiers consolidés. Pour l exercice 2013

États financiers consolidés. Pour l exercice 2013 États financiers consolidés Pour l exercice 2013 COMPTES CONSOLIDÉS DE RÉSULTAT (en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) Pour les exercices clos les 31 décembre 2013 2012 Produits

Plus en détail

Instruments financiers Bien se préparer

Instruments financiers Bien se préparer Le 5 juin 2006 À l intérieur Instruments financiers Bien se préparer En janvier 2005, le Conseil des normes comptables de l ICCA a approuvé les nouveaux chapitres suivants du Manuel, relativement aux instruments

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

États financiers condensés consolidés

États financiers condensés consolidés États financiers condensés consolidés Aux 30 septembre 2014 et 2013 Ces états financiers consolidés intermédiaires n'ont pas été soumis à l'examen de l'auditeur indépendant SRM158-1(14-03) Votre partenaire

Plus en détail

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé juin 2011 www.bdo.ca Certification et comptabilité Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé Guide sur les

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds à revenu fixe Fonds d obligations ultra court terme TD Fonds d obligations à court terme TD Fonds hypothécaire TD Fonds d obligations canadiennes TD Portefeuille à revenu

Plus en détail

Notes annexes. 1. Méthodes comptables. 1.A Principales méthodes comptables

Notes annexes. 1. Méthodes comptables. 1.A Principales méthodes comptables Notes annexes (Montants en millions de dollars canadiens, à l exception des montants par action et sauf indication contraire) 1. Méthodes comptables 1.A Principales méthodes comptables Description des

Plus en détail

FAIRFAX INDIA HOLDINGS CORPORATION

FAIRFAX INDIA HOLDINGS CORPORATION États financiers consolidés Pour la période close le 31 décembre 2014 1 Le 25 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au conseil d administration de Fairfax India Holdings Corporation Nous avons effectué

Plus en détail

BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AUX 31 OCTOBRE 2012 ET 2011 ET AU 1 ER NOVEMBRE 2010 Les présents états financiers consolidés présentent des données financières récentes se rapportant

Plus en détail

Empire Company Limited États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août 2014

Empire Company Limited États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés 2 août Table des matières Bilans consolidés résumés... 1 États consolidés résumés du résultat net... 2 États consolidés résumés du résultat global...

Plus en détail

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière Premier trimestre 1 États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars Intact Corporation financière États financiers consolidés intermédiaires (non audités)

Plus en détail

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance.

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance. GLOSSAIRE 208 RAPPORT ANNUEL 2013 DU MOUVEMENT DESJARDINS GLOSSAIRE ACCEPTATION Titre d emprunt à court terme et négociable sur le marché monétaire qu une institution financière garantit en faveur d un

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des impôts sur le résultat. La question principale en matière

Plus en détail

Les instruments financiers

Les instruments financiers Comparaison des normes comptables tunisiennes avec les normes comptables internationales 1 Les instruments financiers L IAS 32 définit les instruments financiers comme étant tout contrat qui donne lieu

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F

Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F RBC Marchés des Juin 2014 TITRES LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT I SOLUTIONS DE PLACEMENT GLOBALES RBC Titres RBC liés à des obligations de sociétés non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

Fonds de marché monétaire canadien AGF

Fonds de marché monétaire canadien AGF RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS FONDS COMMUNS DE PLACEMENT AGF Fonds de marché monétaire canadien AGF 31 MARS Fonds de marché monétaire canadien AGF 31 MARS Analyse du rendement

Plus en détail

ARTIS REAL ESTATE INVESTMENT TRUST (auparavant Westfield Real Estate Investment Trust)

ARTIS REAL ESTATE INVESTMENT TRUST (auparavant Westfield Real Estate Investment Trust) États financiers consolidés intermédiaires de ARTIS REAL ESTATE INVESTMENT TRUST Trimestres terminés les 31 mars 2007 et 2006 (non vérifié) Bilans consolidés intermédiaires (en milliers de dollars) 31

Plus en détail

Banque le Choix du Président

Banque le Choix du Président Page 1 de 15, Banque le Choix du Président INFORMATIONS À FOURNIR AU TITRE DU 3 e PILIER DE L ACCORD DE BÂLE III 30 septembre 2014 Page 2 de 15 Table des matières Table des matières... 2 TABLEAU 1 APERÇU

Plus en détail

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 49 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS (en milliers de dollars, sauf les montants par action) 1. Situation de la société ING Canada inc. (la «société») a été constituée en vertu de la Loi

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds pour l exercice clos le 30 juin 2015 Fonds d investissement à court terme parts de catégorie O, parts de catégorie P, parts de catégorie F Gérant

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS ET NOTES AUX ÉTATS FINANCIERS

ÉTATS FINANCIERS ET NOTES AUX ÉTATS FINANCIERS ÉTATS FINANCIERS ET NOTES AUX ÉTATS FINANCIERS TABLE DES MATIÈRES RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L ÉGARD de l information financière 62 CERTIFICAT D INVESTISSEMENT 63 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

Notes afférentes aux états financiers consolidés

Notes afférentes aux états financiers consolidés 50 Notes afférentes aux états financiers consolidés (Tous les montants sont en milliers de dollars, sauf les montants par action) 1. SITUATION DE LA SOCIÉTÉ ING Canada Inc. (la «société») a été constituée

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 6 Conversion de devises Les normes IFRS et PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon nombre de

Plus en détail

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme consiste à améliorer la pertinence, la fiabilité et la comparabilité de l information

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE Pour les exercices clos les 31 décembre 2012 et 2011 Notes États financiers afférentes consolidés aux états financiers consolidés 2 4 5 6 7 8 9 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

Plus en détail

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances

relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances COMITE DE LA REGLEMENTATION COMPTABLE Règlement n 2003-03 du 2 octobre 2003 relatif aux règles comptables applicables aux fonds communs de créances (Avis n 2003-09 du 24 juin 2003 du compte rendu CNC)

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Nous sommes tenus par la réglementation en valeurs mobilières provinciale de vous remettre ce document

Plus en détail

Notes NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

Notes NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS afférentes aux états financiers consolidés Note 1 : Mode de présentation La Banque de Montréal (la Banque) est une société ouverte constituée au Canada

Plus en détail

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013 États financiers de La Fondation canadienne du rein Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4 État de la situation financière... 5 État

Plus en détail

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne PARTIE I OBJET ET INTERPRÉTATION 1.1 Objet de l entiercement 1.2 Interprétation 1.3 Les

Plus en détail

PORTEFEUILLES PRIVÉS BMO HARRIS

PORTEFEUILLES PRIVÉS BMO HARRIS NOTICE ANNUELLE PORTEFEUILLES PRIVÉS BMO HARRIS Portefeuille canadien du marché monétaire BMO Harris Portefeuille canadien de revenu d obligations BMO Harris Portefeuille canadien d obligations à rendement

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle Le 25 juin 2015 Fonds communs de placement de la Notice annuelle Offre de parts de série investisseurs, de série conseillers, de série privilèges, de série gestionnaires et de série institutions des Fonds

Plus en détail

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0

www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 www.fondsftq.com ÉTATS FINANCIERS AU X 3 1 M A I 2 0 1 1 E T 2 0 1 0 RAPPORT DES AUDITEURS INDÉPENDANTS À l intention des actionnaires du Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.) Nous avons

Plus en détail

Capital régional et coopératif Desjardins. États financiers 31 décembre 2013

Capital régional et coopératif Desjardins. États financiers 31 décembre 2013 États financiers 31 décembre 2013 Le 12 février 2014 Rapport de l auditeur indépendant Aux actionnaires de Capital régional et coopératif Desjardins Nous avons effectué l audit des états financiers cijoints

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada Le présent certificat est émis en vertu de la POLICE DE RENTE COLLECTIVE FONDS DE REVENU STABLE MD établie en faveur de LA COMPAGNIE TRUST ROYAL

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds de court terme et de revenu Fonds de revenu à taux variable Banque Nationale Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport

Plus en détail

États financiers consolidés

États financiers consolidés États financiers consolidés États financiers consolidés 100 Responsabilité de la direction dans la préparation des états financiers 100 Rapports des comptables agréés inscrits indépendants 101 Rapport

Plus en détail

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS Champ d application de la politique Il y a placement privé lorsqu un émetteur distribue des titres en contrepartie d espèces aux termes des dispenses de prospectus ou des

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010

États financiers consolidés. Aux 31 octobre 2011 et 2010 BANQUE LAURENTIENNE DU CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Aux 31 octobre 2011 et 2010 Les présents états financiers consolidés présentent des données financières récentes se rapportant à la situation financière,

Plus en détail

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015 Parts de Series A, F et I Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds contient des faits saillants de nature financière, mais ne contient pas les états financiers annuels du Fonds.

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX

RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX COLLEGE Réunion du mardi 1 er juillet 2014 RECUEIL DE NORMES COMPTABLES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS NATIONAUX NORME 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE - NORME N 10 LES COMPOSANTES DE LA TRESORERIE NORME

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES

ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES ÉTATS FINANCIERS INTERMÉDIAIRES AU 31 MARS 2015 États financiers intermédiaires (NON AUDITÉS) Avis Les états financiers intermédiaires des Fonds Desjardins ci-joints n ont pas fait l objet d une revue

Plus en détail

FIBROSE KYSTIQUE CANADA

FIBROSE KYSTIQUE CANADA États financiers de FIBROSE KYSTIQUE CANADA KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet www.kpmg.ca Toronto

Plus en détail

Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008. États financiers consolidés

Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008. États financiers consolidés Exercices terminés les 31 mai 2009 et 2008 États financiers 27 Rapport de la direction aux actionnaires de 5N Plus inc. Les ci-joints sont la responsabilité de la direction de 5N Plus inc. et ont été

Plus en détail

Notes complémentaires aux états financiers consolidés

Notes complémentaires aux états financiers consolidés Notes complémentaires aux états financiers consolidés Note 1 Description des activités Pour les exercices terminés les 30 septembre 2010, 2009 et 2008 (les montants des tableaux sont en milliers de dollars

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail

Banque le Choix du Président

Banque le Choix du Président Page 1 de 15 Banque le Choix du Président INFORMATIONS À FOURNIR AU TITRE DU 3 e PILIER DE L ACCORD DE BÂLE III 30 juin 2014 Page 2 de 15 Table des matières Table des matières... 2 TABLEAU 1 APERÇU ET

Plus en détail

FINANCIERS CONSOLIDÉS

FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ET NOTES ANNEXES RESPONSABILITÉ À L ÉGARD DE LA PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE 102 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 103 Comptes consolidés de résultat 103 États consolidés

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds diversifiés Fonds de répartition d'actifs Banque Nationale Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2013 CAISSE CENTRALE DESJARDINS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2013 CAISSE CENTRALE DESJARDINS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2013 CAISSE CENTRALE DESJARDINS TABLE DES MATIÈRES Rapport annuel de la commission de vérification... 57 Responsabilité de la direction à l égard de l information

Plus en détail

Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions

Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions Nous vous remercions de votre participation à cette étude d impact quantitative (EIQt n o 3), qui a pour but de recueillir de l information

Plus en détail

Banque africaine de développement États financiers et rapport du commissaire aux comptes Exercice clos le 31 décembre 2013

Banque africaine de développement États financiers et rapport du commissaire aux comptes Exercice clos le 31 décembre 2013 Banque africaine de développement États financiers et rapport du commissaire aux comptes Exercice clos le 31 décembre 2013 Bilan 98 Compte de résultat 100 État du résultat global 101 État des variations

Plus en détail

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT Page 1 de 7 POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT 1.0 CONTEXTE La présente politique est établie conformément au principe 16 b) de la Charte du conseil d administration.

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée»)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») 31 décembre 2014 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 2 États consolidés de la situation financière...

Plus en détail

Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires

Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires Norme comptable internationale 18 Produits des activités ordinaires Objectif Les produits sont définis dans le Cadre pour la préparation et la présentation des états financiers 1 comme les accroissements

Plus en détail

Rapport de la direction

Rapport de la direction Rapport de la direction Les états financiers consolidés de Industries Lassonde inc. et les autres informations financières contenues dans ce rapport annuel sont la responsabilité de la direction et ont

Plus en détail

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS

NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS NORME IAS 32/39 INSTRUMENTS FINANCIERS UNIVERSITE NANCY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORMES IAS 32/39 : INSTRUMENTS FINANCIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCINCTE DE LA NORME...3 1.1.1. L esprit

Plus en détail

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC.

GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. États financiers consolidés de GROUPE D ALIMENTATION MTY INC. Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 États consolidés des résultats Exercices clos les 30 novembre 2013 et 2012 2013 2012 $ $ Produits

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BINCKBANK N.V.

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BINCKBANK N.V. PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) BINCKBANK N.V. Société anonyme de droit néerlandais. Siège social : Barbara Strozzilaan, 1083 HN Amsterdam, Pays-Bas. Comptes

Plus en détail

MOUNTAIN EQUIPMENT CO-OPERATIVE

MOUNTAIN EQUIPMENT CO-OPERATIVE États financiers de MOUNTAIN EQUIPMENT CO-OPERATIVE KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone 604-691-3000 Comptables agréés Télécopieur 604-691-3031 B.P. 10426 777 Dunsmuir Street Internet www.kpmg.ca Vancouver

Plus en détail

1. Définition des composantes de la trésorerie

1. Définition des composantes de la trésorerie Avis n 2015-06 du 3 juillet 2015 relatif à la norme 10 «Les composantes de la trésorerie» du Recueil des normes comptables de l Etat Le Conseil de normalisation des comptes publics a adopté le 3 juillet

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds de marché monétaire Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Plus en détail

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds»)

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds») Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié Le 23 septembre 2014 Offre de parts de série A, de série F, de série F5, de série I, de série L, de série L5 et de série T5 du Fonds IA Clarington mondial

Plus en détail

Exposé-sondage. Révisions aux Normes de pratique Normes de pratique applicables aux assureurs, sous-section 2340 Devises étrangères

Exposé-sondage. Révisions aux Normes de pratique Normes de pratique applicables aux assureurs, sous-section 2340 Devises étrangères Exposé-sondage Révisions aux Normes de pratique Normes de pratique applicables aux assureurs, sous-section 2340 Devises étrangères Conseil des normes actuarielles Mai 2009 Document 209046 This document

Plus en détail

Canadian Scholarship Trust

Canadian Scholarship Trust Fiducie canadienne de bourses d études Canadian Scholarship Trust Régime d épargne vings Plan individuel 2001 États nanciers semestriels Au 30 avril 2015 Non audités October 31, 2012 and 2011 Table des

Plus en détail

États financiers de la Caisse de retraite Régime des Bénéfices Autochtone

États financiers de la Caisse de retraite Régime des Bénéfices Autochtone États financiers de la Caisse de retraite Régime des Bénéfices Autochtone Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 Déclaration des gestionnaires sur la responsabilité des états financiers de la Caisse

Plus en détail

2 3 4 AUtre 26 Colombie- Britannique 160 Provinces DE L ATLANTIQUE 68 PROVINCES DES PRAIRIES 223 ONTARIO 656 QUÉBEC 1 217 0 5 10 15 20 25 30 0 5 10 15 20 25 30 35 0 10 20 30 40 50 60 ATTEINTE D UN RÈGLEMENT

Plus en détail

Responsabilité de la direction à l égard de la présentation de l information financière

Responsabilité de la direction à l égard de la présentation de l information financière Responsabilité de la direction à l égard de la présentation de l information financière Les états financiers audités cijoints du Régime fiduciaire d épargneétudes Global (le «Régime») ont été dressés par

Plus en détail

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE MONTRÉAL (Québec), le 11 septembre

Plus en détail

Ligne directrice. Titrisation de l actif. Catégorie: Limites et restrictions prudentielles. 1. Introduction

Ligne directrice. Titrisation de l actif. Catégorie: Limites et restrictions prudentielles. 1. Introduction Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255 Albert Street 255, rue Albert Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2 www.osfi-bsif.gc.ca Ligne directrice Objet: Titrisation

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

Fonds Banque Nationale

Fonds Banque Nationale Fonds Titres de la Série Investisseurs (à moins d indication contraire) et titres de Série Conseillers, Série F, Série Institutionnelle, Série M, Série O, Série R, Série F5, Série T5, Série T, Série E

Plus en détail

États financiers consolidés

États financiers consolidés 85 Responsabilité à l égard de l information financière 86 Rapports des auditeurs indépendants d un cabinet d experts-comptables inscrit aux actionnaires 88 Bilan consolidé 89 Compte de résultat consolidé

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS MONTRÉAL (Québec), le 12 juin 2014

Plus en détail

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Exercices clos les 31 décembre 2014 et 2013 1. ENTITÉ PRÉSENTANT L INFORMATION FINANCIÈRE

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Exercices clos les 31 décembre 2014 et 2013 1. ENTITÉ PRÉSENTANT L INFORMATION FINANCIÈRE 1. ENTITÉ PRÉSENTANT L INFORMATION FINANCIÈRE Société DH («D+H»), anciennement Société Davis + Henderson, est une société domiciliée au Canada. Son siège social est situé au 939, Eglinton Avenue East,

Plus en détail

GLOBAL DIVERSIFIED INVESTMENT GRADE INCOME TRUST II

GLOBAL DIVERSIFIED INVESTMENT GRADE INCOME TRUST II Tous les renseignements figurant dans le prospectus avec supplément - RFPV qui ont été omis dans le prospectus de base - RFPV seront intégrés par renvoi dans le prospectus de base - RFPV à la date du prospectus

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés

POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés POLITIQUE GÉNÉRALE D INVESTISSEMENT Ordre des conseillers en ressources humaines agréés Présentée par Krzysztof Kuzniar Directeur, finances et administration Le lundi 29 mars 2010 Table des matières 1.

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail