Le Braconnage, c'est l'affaire de tous! [BROUILLON]

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Braconnage, c'est l'affaire de tous! [BROUILLON]"

Transcription

1 Le Braconnage, c'est l'affaire de tous! [BROUILLON] Il y a de cela des années, l'évolution de l'homme le poussa à chasser des animaux pour assurer sa survie. Cette pratique a été conservée et sont encore appliquées aujourd'hui, toutefois, il y a maintenant des règles à suivre. Cependant, ce ne sont pas tous les pratiquants qui respectent les lois et commettent un acte de «braconnage». C'est pourquoi ce travail a pour but de sensibiliser le plus de personnes possible à agir et dénoncer ces actes. Afin d'approfondir le sujet, vous pourrez lire en ce qui suit les caractéristiques du braconnage telles qu en quoi consiste le braconnage, quels sont les impacts et que seraient les moyens pour améliorer ou diminuer ce problème. Qu'est-ce que le braconnage? Tout d'abord, pour ceux ne sachant pas ce qu'est le braconnage, voici une petite description: L'acte de braconner est observé lorsqu'un individu ne respecte pas les règles établies par le gouvernement pour ce qui concerne la chasse et/ou la pêche. Le braconnage le plus reconnu est lorsque quelqu'un chasse une espèce en voie d'extinction ou qu'il n'a pas de permis. Cependant, il y a d'autres gestes qui sont aussi du braconnage, mais que certains croient qu'il s'agit d'une recommandation fait par le gouvernement tel que la chasse de nuit ou encore la chasse hors saison. Il peut être facile de distinguer le braconnage de certains animaux par la procédure utilisée du délinquant. Par exemple, pour le domaine de la pêche, il peut être évident que quelqu'un braconne en observant s'il a dépassé la limite autorisée, s'il utilise des engins

2 illégaux ou encore s'il perturbe l'habitat du poisson 1. Pour ce qui est des mammifères comme le cerf de Virginie ou autre animaux vivant dans les bois, il est plus difficile de remarquer si il y a présence de braconnage, car les infractions peuvent se faire sur une plus grande étendue et sont souvent mieux dissimulées. Quelle est la situation au Québec? Actuellement, au Québec, le braconnage a des conséquences sévères sur plusieurs espèces établies, mais si nous comparons notre situation à l'échelle planétaire, nous serions considérés comme peu importants. En effet, pour nous autres, les habitants du Québec, le braconnage du cerf de Virginie et celle de l'esturgeon jaune nous affecte grandement, mais ceux-ci ne sont produits qu'à des fins personnelles et très peu pour le commerce tandis qu'en Afrique, le braconnage pour les défenses d'éléphant qui sont une bonne source d'ivoire est utilisé uniquement pour un commerce illégal 2. Quels sont les impacts liés au braconnage? Les impacts ne touchent pas que l'environnement dur territoire, mais aussi l'économie locale et cela peut même en arriver jusqu'à des problèmes personnels. Il est évident que l'impact le plus affecté est l'environnement, parce que celui-ci est directement lié à la cause. C'est dans ce milieu que l'espèce animale est touchée que la faune et la flore soient détériorées ou changées et que le mode de vie de certains animaux est complètement bouleversé. L'espèce qui est braconné peut devenir à être en voie de disparition s'il est trop traqué et en exagérant, il pourrait même ne plus existé. Au Québec, l'une des espèces le plus convoitées est le cerf de Virginie pour sa venaison. Comme il est abondant dans 1 «Braconnage Alerte», Canada.ca, Web. 2 «Le braconnage des éléphants peut être pire qu'estimé», LAPRESSE.ca, Web.

3 plus de la moitié de la province de Québec, il est une proie favorable pour les braconniers. De plus, si un territoire est trop exposé à des faits de braconnages, il ce peut que la faune établie change ses habitudes à cause de la présence de ces nouveaux prédateurs et qu'elle se disperse vers un autre territoire plus sécurisé ce qui causerait une perte majeure de gibier ce qui entraine vers l'économie, parce que lorsqu'il y a moins de gibiers, la chasse devient moins bonne pour les chasseurs honnêtes et ceux-ci finissent par acheter de moins en moins de produits de chasse. Peu de gens portent attention à ceci, mais l'économie locale est très influencé par le braconnage pour toutes sortes de raisons. Autant pour assurer la protection de la faune que pour faire rouler l'économie du Québec, l'argent qui n'est pas versé au gouvernement à cause du braconnage nuit grandement aux travaillants dans le domaine de pourvoyeur. En effet, la présence de braconnage dans un secteur d'une pourvoirie diminue le gibier et ainsi la chance aux pourvoyeurs de faire des contrats de chasse. À long terme, si la pourvoirie n'a plus de client, elle risque de fermer et par le fait même causer une perte d'emplois de certains. De plus, les braconniers qui ne payent pas de permis enlèvent à certains agents de protection de la faune leur emploi, parce que lorsque l'on achète un permis de chasse et/ou de pêche, il y a une certaine somme d'argent qui est envoyé à ceux-ci et une autre pour entretenir la faune (replanter des arbres, faire des chemins dans les bois,...). Aussi, les amendes de chasse illégales ont une partie de leur montant qui est destiné à préserver la faune et la flore. Le pire de tout pour un braconnier est lorsqu'il est pris en flagrant délit et qu'il se fait arrêter, parce que les sentences qui l'attendent ne sont pas prises à la légère. La législation actuelle sur le braconnage exige des amendes débutant à $ et pouvant aller jusqu'à $ et/ou six mois d'emprisonnement 3. Par contre, de nouvelles lois ont été votées pour que la peine minimale soit de $ et/ou six mois d'emprisonnement et s'élevant jusqu'à $ et/ou cinq ans d'emprisonnement. Il est évident que lors d'une 3 «Conservation et protection des espèces sauvages et des autres ressources des parcs», Parcs Canada, Web.

4 arrestation, le malfaiteur obtient un dossier criminel et se fait saisir tout ce qu'il a en sa possession par exemple, ses armes, toutes ses prises braconner, ses permis,... De plus, après sa sentence, la personne doit refaire le cours obligatoire permettant de chasser soit le cours de maniement d'armes à feu et il doit solliciter au gouvernement un permis d'acquisition 4 pour être de nouveau dans les normes. Quoi faire pour réduire ce problème? Plusieurs options s'offrent à tout les occupants du Québec pour dénoncer le braconnage tel qu'appeler l'agence principale en rapport avec les actes illégaux faits à la faune ou leurs habitats qui se trouvent à être S.O.S Braconnage. Ils s'occupent de toute la superficie du Québec et se déplacent pour n'importe quelle situation. En revanche, il y a un autre responsable qui peut être contacté, mais celui-ci s'occupe uniquement du braconnage envers la faune et la flore aquatique. Celui-ci s'appelle Braconnage-Alerte. Tous deux sont constamment en alerte tout au long de l'année et ne demandent qu'un peu d'aide pour résoudre leurs enquêtes. Une des solutions qui aiderait à diminuer le braconnage serait d'augmenter la sensibilisation envers les sociétés afin de permettre à tous une connaissance approfondie sur le sujet, parce qu'encore de nos jours, beaucoup de gens ont peu d'intérêt face au braconnage par faute qu'ils ne connaissent pas grand-chose sur ce crime. Un autre moyen qui pourrait grandement aider la cause serait que le gouvernement embauche beaucoup plus d'agents de protection de la faune, parce que présentement, il se trouve à avoir près de 460 agents pour surveiller un immense terrain 5. Ces personnes travaillent tous les jours de l'année et tentent d'arrêter le plus possible de braconniers, mais ils parviennent qu'à 4 «Programme canadien des armes à feu», Gendarmerie royale du Canada, Web. 5 «Les agents de protection de la faune: protéger, éduquer, prévenir», MFFP, Web.

5 attraper les grands réseaux comme lors de l'opération Renard ou les cas signalés qu'ils reçoivent. Finalement, le braconnage nous touche tous indirectement et il est de notre devoir de faire quelque chose afin d'arrêter le plus possible cette mauvaise habitude. L'avenir de la faune dépend des actes de chacun c'est pourquoi l'aide de plus en plus de citoyens empêchera une grave crise dans les milieux de la faune et la flore.

6 Sondage Quelle est votre position face au braconnage? Est-ce que mon travail vous a renseigné davantage sur le braconnage? Après la lecture de mon texte, seriez-vous porté à dénoncer le braconnage? Justifiez. La lecture de mon texte était-elle simple ou complexe? Justifiez.

Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme»

Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme» Leçon n 5 : «La sûreté : un droit de l Homme» Introduction : Longtemps la sûreté n a pas été garantie équitablement aux français. Mais c est aujourd hui un des droits de l Homme qui permet l exercice de

Plus en détail

Boite postale 49090, Edmonton, Alberta, Canada T6E 5X0 Tel: (780) 439-1394 Sans frais : 1-877-818-0393 Fax: (780) 439-4091 www.nfa.

Boite postale 49090, Edmonton, Alberta, Canada T6E 5X0 Tel: (780) 439-1394 Sans frais : 1-877-818-0393 Fax: (780) 439-4091 www.nfa. L Association Canadienne des Propriétaires d Armes à Feu Boite postale 49090, Edmonton, Alberta, Canada T6E 5X0 Tel: (780) 439-1394 Sans frais : 1-877-818-0393 Fax: (780) 439-4091 www.nfa.ca Présentation

Plus en détail

de la commune organisatrice ou bénéficiaire, ci-après dénommée «société de transports en commun bénéficiaire». Par dérogation aux dispositions de

de la commune organisatrice ou bénéficiaire, ci-après dénommée «société de transports en commun bénéficiaire». Par dérogation aux dispositions de 15 MAI 2007. - Loi relative à la création de la fonction de gardien de la paix, à la création du service des gardiens de la paix et à la modification de l'article 119bis de la nouvelle loi communale (1)

Plus en détail

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission.

Cette disposition concerne tout le monde, mais l infraction présente un caractère aggravé lorsqu elle est le fait d un agent public en mission. Fiche n 68 164 Parfois les sapeurs-pompiers, sont amenés pour porter secours à entrer par effraction soit par la fenêtre ou par la porte. Cette action est appelée «ouverture de porte». Textes de référence

Plus en détail

L honnêteté des Canadiens Rapport

L honnêteté des Canadiens Rapport L honnêteté des Canadiens Rapport 507, place d Armes, bureau 700, Montréal (Québec) H2Y 2W8 Tél. : 514-982-2464 Télec. : 514-987-1960 www.legermarketing.com Table des matières 1. Constats de l étude...3

Plus en détail

Une question de RESPONSABILITÉ

Une question de RESPONSABILITÉ Une question de RESPONSABILITÉ Je partage mon TERRITOIRE Je suis l un des quelque 800 000 ours noirs qui habitent les forêts de l Amérique du Nord. Je vis plus particulièrement au Québec, territoire que

Plus en détail

Textes de référence : Table des matières. Introduction

Textes de référence : Table des matières. Introduction LES PROCEDES COMMINATOIRES EQUIVALENTS OU VOISINS DE L ASTREINTE DANS LE SYSTEME JURIDIQUE DE LA GRECE Textes de référence :! Articles 941 et s. du code de procédure civile! Articles 1047 et s. du code

Plus en détail

Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC

Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC Sondage TNS ILRES etika sur la gestion du FDC Fonds de compensation commun au régime général de pension conférence de presse du 21 juin 2011 Etika - Enquête sur la gestion des fonds publics FICHE TECHNIQUE

Plus en détail

LES PÂTURAGES, UN MONDE DE BIODIVERSITÉ

LES PÂTURAGES, UN MONDE DE BIODIVERSITÉ LES PÂTURAGES, UN MONDE DE BIODIVERSITÉ Véronique Bérard, B biologiste Journée INPACQ Pâturages 6f février 2007, Victoriaville 1 Biodiversité «Nombre d espd espèces vivant dans un même milieu» Plantes,

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le système correctionnel canadien : un travail d équipe Descriptif Le module Le système correctionnel canadien : un travail d équipe permet

Plus en détail

Lignes directrices pour les partenariats entre le CICR et l'économie privée

Lignes directrices pour les partenariats entre le CICR et l'économie privée 1/5 Lignes directrices pour les partenariats entre le CICR et l'économie privée I. Objectif Ces lignes directrices visent à établir un cadre transparent régissant les relations entre les entreprises et

Plus en détail

Attaques graves sur les détenus

Attaques graves sur les détenus La violence et le suicide dans les établissements canadiens : statistiques récentes Au regard de la violence et du suicide dans les établissements fédéraux du Canada, les nouvelles sont tantôt bonnes,

Plus en détail

La responsabilité civile et l'entreprise

La responsabilité civile et l'entreprise La responsabilité civile et l'entreprise Dans la présente rubrique, nous poursuivons notre étude de la responsabilité civile, cette fois-ci du point de vue d'un commerce ou d'une entreprise. Les questions

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la justice pénale Descriptif Le module Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la

Plus en détail

PERMIS DE CHASSER Conditions et Modalités

PERMIS DE CHASSER Conditions et Modalités PERMIS DE CHASSER Conditions et Modalités L'examen du permis de chasser est organisé, pour le compte de l'etat, par l'office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, avec le concours des Fédérations

Plus en détail

Votre avocat et vous

Votre avocat et vous Community Legal Information Association of Prince Edward Island, Inc. Introduction Votre avocat et vous Les lois influencent presque tous les aspects de votre vie. Les lois touchent vos relations avec

Plus en détail

Exercice sur les arbres binaires de recherche

Exercice sur les arbres binaires de recherche Exercice sur les arbres binaires de recherche Voici une liste aléatoire de 1 éléments. Notez que vous pouvez faire cet exercice en prenant une autre liste aléatoire ; évidemment, il y a peu de chances

Plus en détail

1 Renseignements sur le(s) souscripteur(s)

1 Renseignements sur le(s) souscripteur(s) DEMANDE : Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE) de base et supplémentaire et Bon d'études canadien (BEC) Directives : 1. Le présent formulaire doit être rempli par le(s) souscripteur(s) du

Plus en détail

FORMULAIRE 103 Demande de subvention au Programme d innovation dans les collèges et la communauté (ICC) PARTIE I Prénom

FORMULAIRE 103 Demande de subvention au Programme d innovation dans les collèges et la communauté (ICC) PARTIE I Prénom Code de l établissement ID système (à l'usage exclusif du CRSNG) Nom de famille du candidat FORMULAIRE 103 Demande de subvention au Programme d innovation dans les collèges et la communauté (ICC) PARTIE

Plus en détail

NORME CANADIENNE 81-105 LES PRATIQUES COMMERCIALES DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF TABLE DES MATIÈRES

NORME CANADIENNE 81-105 LES PRATIQUES COMMERCIALES DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF TABLE DES MATIÈRES NORME CANADIENNE 81-105 LES PRATIQUES COMMERCIALES DES ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF TABLE DES MATIÈRES PARTIE 1 DÉFINITIONS, INTERPRÉTATION ET CHAMP D'APPLICATION...1 1.1 Définitions...1 1.2 Interprétation...1

Plus en détail

LA MÉDIATION. ce qu'il faut savoir Guide d'utilisation de la médiation en droit de la famille

LA MÉDIATION. ce qu'il faut savoir Guide d'utilisation de la médiation en droit de la famille LA MÉDIATION ce qu'il faut savoir Guide d'utilisation de la médiation en droit de la famille Une publication de la Division des services judiciaires du ministère de la Justice de la Nouvelle-Écosse Mai

Plus en détail

TEXTE Réprimant l infraction

TEXTE Réprimant l infraction INFRACTIONS AUX REGLES U CONTROLE E LA CHASSE* COMPLEMENTAIRES Opposition à la fouille des carniers, sacs et poches à gibier des chasseurs ou accompagnateurs hors de leur domicile. L. 428-29 C. env. R.

Plus en détail

Politiques de gestion des chats errants dans les villes et communes de la Région Wallonne et de la Région de Bruxelles-Capitale

Politiques de gestion des chats errants dans les villes et communes de la Région Wallonne et de la Région de Bruxelles-Capitale Politiques de gestion des chats errants dans les villes et communes de la Région Wallonne et de la Région de Bruxelles-Capitale Enquête réalisée entre le er février et le avril 05 ) Objectifs En 007, un

Plus en détail

No. 200-36-000070-953 QUÉBEC, ce 29 septembre 1995 J U G E M E N T

No. 200-36-000070-953 QUÉBEC, ce 29 septembre 1995 J U G E M E N T C A N A D A Province de Québec District de Québec Cour Supérieure (Chambre criminelle) No. 200-36-000070-953 QUÉBEC, ce 29 septembre 1995 SOUS LA PRÉSIDENCE DE : L'Honorable ANDRÉ TROTIER, J.C.S. (JT0187)

Plus en détail

Un couple de Pandas géants au Zoo de Mulhouse!

Un couple de Pandas géants au Zoo de Mulhouse! Janvier 2008 Tourisme et attractivité : Un couple de Pandas géants au Zoo de Mulhouse! «MULHOUSE j y crois.» est une association dont le but est de faire émerger des idées concrètes, réalistes et constructives

Plus en détail

Patrimoines. La pierre angulaire d'une planification financière solide une gestion des dettes judicieuse

Patrimoines. La pierre angulaire d'une planification financière solide une gestion des dettes judicieuse Patrimoines La pierre angulaire d'une planification financière solide une gestion des dettes judicieuse Il y a deux ans, David emménage dans une autre ville. Il meuble sa nouvelle maison et règle plusieurs

Plus en détail

LES CONGÉS POUR VENTE ET REPRISE

LES CONGÉS POUR VENTE ET REPRISE LES CONGÉS POUR VENTE ET REPRISE Je suis locataire et mon propriétaire veut récupérer son logement... Est-ce légal? Quelle est la différence entre un congé vente et un congé reprise? Que faire? A qui m'adresser?

Plus en détail

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION 1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION L'innovation, étymologiquement, signifie «renouveler». L'innovation caractérise l'acte de déploiement du potentiel économique d'un résultat produit dans le champ de la connaissance

Plus en détail

LES RECOURS EN CAS DE NON PAIEMENT DE LA PENSION ALIMENTAIRE

LES RECOURS EN CAS DE NON PAIEMENT DE LA PENSION ALIMENTAIRE LES RECOURS EN CAS DE NON PAIEMENT DE LA PENSION ALIMENTAIRE Le cadre général Lorsque le juge aux affaires familiales a fixé la pension alimentaire pour un époux ou pour les enfants, cette décision s'impose

Plus en détail

Richard Borg & Mike Fitzgerald CHASSEUR DE PRIMES

Richard Borg & Mike Fitzgerald CHASSEUR DE PRIMES Richard Borg & Mike Fitzgerald CHASSEUR DE PRIMES Présentation du jeu : Wyatt Earp se joue en plusieurs manches. Durant chaque manche, les joueurs s efforcent de gagner autant d argent que possible en

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION INTERCOMMUNALE DE CHASSE AGREEE (FUSION)

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION INTERCOMMUNALE DE CHASSE AGREEE (FUSION) MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION INTERCOMMUNALE DE CHASSE AGREEE (FUSION) ARTICLE 1 En application des dispositions législatives et réglementaires du Code de l'environnement relatives aux associations

Plus en détail

Sept Canadiens sur dix sont en colère contre ceux qui passent devant les autres dans une file

Sept Canadiens sur dix sont en colère contre ceux qui passent devant les autres dans une file LES CANADIENS ET LA COLÈRE PERSONNES Pour diffusion immédiate Sept Canadiens sur dix sont en colère contre ceux qui passent devant les autres dans une file PAGE 1 DE 9 Les deux tiers sont contrariés par

Plus en détail

Chapitre IV : La création monétaire

Chapitre IV : La création monétaire Chapitre IV : La création monétaire I. La hausse tendencielle de la masse monétaire hausse tendencielle = augmentation en moyenne Historiquement, il y a eu des contextes où la masse monétaire a pu décroitre

Plus en détail

PASSES DE VOLS ACHETÉES AU CANADA ACHAT FOIRE AUX QUESTIONS À L'INTENTION DES AGENTS DE VOYAGES

PASSES DE VOLS ACHETÉES AU CANADA ACHAT FOIRE AUX QUESTIONS À L'INTENTION DES AGENTS DE VOYAGES PASSES DE VOLS ACHETÉES AU CANADA FOIRE AUX QUESTIONS À L'INTENTION DES AGENTS DE VOYAGES ACHAT Comment achète-t-on une Passe de vols? Toutes les Passes de vols doivent être achetées à aircanada.com/agents,

Plus en détail

Voici quelques exemples : qu est-ce qui différencie par exemple le renard, l écureuil de Corée, la renouée du Japon ou le cerisier tardif?

Voici quelques exemples : qu est-ce qui différencie par exemple le renard, l écureuil de Corée, la renouée du Japon ou le cerisier tardif? L 7 a diversité biologique une richesse difficile à préserver A Uccle Notre Commune fait partie des communes les plus vertes de Bruxelles. Aussi aurez-vous peut-être la chance de faire des rencontres intéressantes

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

LE ROLE DES BANQUES DANS LE FINANCEMENT DE L'ECONOMIE

LE ROLE DES BANQUES DANS LE FINANCEMENT DE L'ECONOMIE LE ROLE DES BANQUES DANS LE FINANCEMENT DE L'ECONOMIE Une économie nationale est confrontée en permanence au problème du financement de l activité de tous les agents qui la composent. Son fonctionnement

Plus en détail

PREAMBULE CPIE Pays gersois propose Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie.

PREAMBULE CPIE Pays gersois propose Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie. PREAMBULE Le CPIE Pays gersois propose aux classes de primaire un projet pédagogique en 3 phases. L objectif général est : Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie. A l intérieur de chaque phase,

Plus en détail

Le contrat. Exemple de contrat de location pour fins de chasse récréative

Le contrat. Exemple de contrat de location pour fins de chasse récréative Le contrat Exemple de contrat de location pour fins de chasse récréative Novembre 1995 CONTRAT DE LOCATION POUR FINS DE CHASSE RÉCRÉATIVE AVERTISSEMENT Le propriétaire qui désire louer son boisé privé

Plus en détail

Tutoriel : Réaliser un site multilingues

Tutoriel : Réaliser un site multilingues Tutoriel : Réaliser un site multilingues INDEX : 1. Introduction 2. Détecter la langue 3. Gérer les langues avec PHP a. Usage de variables b. Traduction à la volée (passage de fonction) 4. Gérer les langues

Plus en détail

Retenues sur les salaires

Retenues sur les salaires Retenues sur les salaires Les employeurs sont tenus de payer les employés régulièrement pour toutes les heures travaillées. Mais il se peut quune ou lautre des parties préfère que des montants soient retenus

Plus en détail

Etat des lieux et Projets d actions au Cameroun par l Association Sauvegarde Faune Sauvage

Etat des lieux et Projets d actions au Cameroun par l Association Sauvegarde Faune Sauvage Etat des lieux et Projets d actions au Cameroun par l Association Sauvegarde Faune Sauvage Contexte et problématique La Réserve forestière de Kalfou, dans le département du Mayo- Danaї (YAGOUA) de la Région

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011

RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 RÈGLEMENT NUMÉRO 511-6-2011 DÉCRÉTANT UN CONTRÔLE INTÉRIMAIRE PROHIBANT UNE CONSTRUCTION, UN OUVRAGE OU DES TRAVAUX SUR DES TERRAINS COMPORTANT UN MILIEU HUMIDE SANS UNE CARACTÉRISATION

Plus en détail

Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION

Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION Conférence de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages 25 mars 2015 DÉCLARATION 2 Déclaration de Kasane sur le commerce illégal d espèces sauvages CONFÉRENCE DE KASANE SUR LE COMMERCE ILLÉGAL

Plus en détail

Les formations et la communication

Les formations et la communication Les formations et la communication Table des matières Introduction... 4 Lecture des défis... 5 Objectif 1 : Former au permis de chasser... 6 Objectif 2 : Développer des formations complémentaires obligatoires...

Plus en détail

Infos et conseils sur le logement et la colocation pour les étudiants

Infos et conseils sur le logement et la colocation pour les étudiants Infos et conseils sur le logement et la colocation pour les étudiants -Logement étudiant -Un dossier béton -Une histoire de colocation -Colocation étudiant: les problèmes possibles -Un seul et même contrat

Plus en détail

Instructions pour remplir le Formulaire 5 Demande de retrait ou de transfert de fonds d'un compte immobilisé de l'ontario

Instructions pour remplir le Formulaire 5 Demande de retrait ou de transfert de fonds d'un compte immobilisé de l'ontario Commission des services financiers de l Ontario Instructions pour remplir le Formulaire 5 Demande de retrait ou de transfert de fonds d'un compte immobilisé de l'ontario Renseignements généraux Vous devez

Plus en détail

Sauvegarde des données de l'utilisateur avec Kaspersky Cryptomalware Countermeasures Subsystem

Sauvegarde des données de l'utilisateur avec Kaspersky Cryptomalware Countermeasures Subsystem Sauvegarde des données de l'utilisateur avec Kaspersky Cryptomalware Les cybercriminels sont prompts à adopter les techniques développées par les criminels dans le monde réel, y compris en extorquant de

Plus en détail

Évaluation des incidences Natura 2000 Trame simplifiée pour les actes d'urbanisme

Évaluation des incidences Natura 2000 Trame simplifiée pour les actes d'urbanisme Évaluation des incidences Natura 2000 Trame simplifiée pour les actes d'urbanisme 1 / 14 Sommaire PREAMBULE...3 1. Description du projet...4 2. Identification du ou des sites Natura 2000 concernés...5

Plus en détail

Déjouer ensemble le marketing de masse frauduleux

Déjouer ensemble le marketing de masse frauduleux Déjouer ensemble le marketing de masse frauduleux Créé par Action Prévention Verdun ORGANISME DÉDIDÉ À LA SÉCURITÉ URBAINE ET AU BIEN-ÊTRE MANDATAIRE DU PROGRAMME MONTRÉALAIS Déjouer ensemble le marketing

Plus en détail

Annexe B Rapport d état détaillé relatif aux recommandations depuis 2010

Annexe B Rapport d état détaillé relatif aux recommandations depuis 2010 Rapport d état détaillé relatif aux recommandations depuis 2010 Rapport d'état détaillé relatif aux recommandations depuis 2010 Rapport d état détaillé relatif aux recommandations depuis 2010 2010 2 3

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'été de cette année aurait été plus propice à observer des limaces et des escargots

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

Proverbes autour de la thématique de l'argent Présentés par les élèves de 4e3

Proverbes autour de la thématique de l'argent Présentés par les élèves de 4e3 Proverbes autour de la thématique de l'argent Présentés par les élèves de 4e3 En une phrase courte, souvent imagée, parfois énigmatique, les proverbes expriment des «vérités» fondées sur l'expérience ancestrale

Plus en détail

Instructions pour le Formulaire 5.2 Demande de retrait ou de transfert de jusqu'à 50 % des fonds transférés à un FRV régi par l'annexe 1.

Instructions pour le Formulaire 5.2 Demande de retrait ou de transfert de jusqu'à 50 % des fonds transférés à un FRV régi par l'annexe 1. Commission des services financiers de l'ontario Instructions pour le Demande de retrait ou de transfert de jusqu'à 50 % des fonds transférés à un FRV régi par l'annexe 1.1 Renseignements généraux Cette

Plus en détail

Directives du Programme Ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu

Directives du Programme Ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu Directives du Programme Ontarien de soutien aux personnes handicapées - directives pour le soutien du revenu 2.3 - Admissibilité des conjoints, conjointes Résumé de la Politique Une personne est considérée

Plus en détail

Throne of the World. Contenu. But du jeu. Comment jouer

Throne of the World. Contenu. But du jeu. Comment jouer Throne of the World Contenu 13 cartes de race 101 cartes de général 4 cartes d'aide 39 cartes de monnaie 2 pages pour ces règles Remarque:Lorsque dans ces règles il est fait mention de «cartes» sans autres

Plus en détail

LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE

LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT: DU VOL À L ÉCHELLE MONDIALE INTERPOL PROGRAMME SUR LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT istock.com 2 PROGRAMME INTERPOL SUR LES ATTEINTES À L ENVIRONNEMENT istock.com QUE SE

Plus en détail

Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Séance 2 : Comment faire pour le déplacer sans le toucher?

Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Séance 2 : Comment faire pour le déplacer sans le toucher? Défi des chercheurs 2012/ 2013 GS/ CP Classe de Soraya NACRY Ecole ROIZY Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Je vous mets au défi de construire un engin qui se déplacera sans le toucher et sans électricité

Plus en détail

Veiller à la protection de la vie privée et des données à caractère personnel. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes

Veiller à la protection de la vie privée et des données à caractère personnel. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Veiller à la protection de la vie privée et des données à caractère personnel Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes Les données personnelles (ou nominatives) sont les informations

Plus en détail

OBLIGATIONS ET RESPONSABILITES D'UN ADMINISTRATEUR D'UNE COMPAGNIE EN FAILLITE

OBLIGATIONS ET RESPONSABILITES D'UN ADMINISTRATEUR D'UNE COMPAGNIE EN FAILLITE OBLIGATIONS ET RESPONSABILITES D'UN ADMINISTRATEUR D'UNE COMPAGNIE EN FAILLITE Avis est, par les présentes, donné à d'administrateur d'une compagnie en faillite. de ses obligations et responsabilités à

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau

Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Demande préalable pour un projet de création ou de modification d'un plan d'eau Les plans d'eau peuvent avoir des usages différents à savoir agrément, défense contre l'incendie, élevage de poissons, irrigation,

Plus en détail

Considérations visant l attribution des permis de chasse à l ours pour non-résidents et la délivrance électronique des permis

Considérations visant l attribution des permis de chasse à l ours pour non-résidents et la délivrance électronique des permis Considérations visant l attribution des permis de chasse à l ours pour non-résidents et la délivrance électronique des permis Ressources naturelles 27 février 2013 Bienvenue Nous vous remercions d avoir

Plus en détail

41 QUESTIONS ELIMINATOIRES

41 QUESTIONS ELIMINATOIRES EXAMEN DU PERMIS DE CHASSER 2006 Armes et Munitions. Emploi et Règles de Sécurité. Connaissance de la Chasse. Faune Sauvage, Habitats et Gestion. Lois et Règlements 41 QUESTIONS ELIMINATOIRES 1 25 QUESTIONS

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET

ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET 1 ENQUÊTE SUR LE COMMERCE D'ESPÈCES SAUVAGES SUR L'INTERNET Introduction L Internet a révolutionné notre façon d échanger des idées, des informations et des marchandises. Tout naturellement, cette technique

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle.

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle. Éditeur officiel du Québec À jour au 1er août 2015 Ce document a valeur officielle. chapitre A-13.3 LOI SUR L'AIDE FINANCIÈRE AUX ÉTUDES CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Sont institués les programmes d'aide financière

Plus en détail

La preuve pénale à l ère numérique La géolocalisation dans tous ses états. Myriam Quéméner Avocat général Cour d appel de Versailles

La preuve pénale à l ère numérique La géolocalisation dans tous ses états. Myriam Quéméner Avocat général Cour d appel de Versailles La preuve pénale à l ère numérique La géolocalisation dans tous ses états Myriam Quéméner Avocat général Cour d appel de Versailles Géolocalisation? La géolocalisation englobe toutes les techniques permettant

Plus en détail

Sondage de l'apeca auprès des non-entrepreneurs DÉFINITIF

Sondage de l'apeca auprès des non-entrepreneurs DÉFINITIF Sondage de l'apeca auprès des non-entrepreneurs DÉFINITIF 290-7001aP Directives générales : L intervieweur doit lire chaque série de directives pour chacune des parties de ce questionnaire. L intervieweur

Plus en détail

Chasse sportive au Québec 2014-2016

Chasse sportive au Québec 2014-2016 Chasse sportive au Québec 2014-2016 Adresse du destinataire Consultez la section Actualités du site web pour connaître les corrections et modifications réglementaires en cours d année : http://mffp.gouv.qc.ca/fr/faune/actualites

Plus en détail

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015

CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 CONSULTATIONS COMMUNAUTAIRES 2014-2015 RAPPORT DE SYNTHÈSE Est de Terre-Neuve Ouest de Terre-Neuve Labrador TABLE DES MATIERES 1. Introduction... 3 2. Portrait de la population répondante... 4 3. Les avis

Plus en détail

LA TAXATION DES AVOCATS : LE TYPE MEME DE LA FAUSSE BONNE IDEE

LA TAXATION DES AVOCATS : LE TYPE MEME DE LA FAUSSE BONNE IDEE Août 2014 LA TAXATION DES AVOCATS : LE TYPE MEME DE LA FAUSSE BONNE IDEE Dans le débat sur la réforme du financement de l aide juridique apparaît, aux côtés des propositions de taxation des actes juridiques

Plus en détail

Que pensent les Québécois de l'épicerie en ligne?

Que pensent les Québécois de l'épicerie en ligne? Que pensent les Québécois de l'épicerie en ligne? Livre blanc distribué gracieusement par l'entreprise de Services-Conseils kébxl Contact : Jérôme Claveau kebxl@oricom.ca 418-353-2633 Table des matières

Plus en détail

Outils de recouvrement d avoirs au Canada. Guide pratique

Outils de recouvrement d avoirs au Canada. Guide pratique Outils de recouvrement d avoirs au Canada Guide pratique Outils de recouvrement d avoirs au Canada Guide pratique I. INTRODUCTION Tout comme il appuie les instruments juridiques internationaux tels que

Plus en détail

Cadre réservé à l administration : Demande reçue le. Collège communal du :

Cadre réservé à l administration : Demande reçue le. Collège communal du : Commune d Esneux Cadre réservé à l administration : Demande reçue le. Collège communal du : Aides déjà octroyées sur l exercice : oui / non FORMULAIRE A REMPLIR POUR LA DEMANDE DE MISE A DISPOSITION GRATUITE

Plus en détail

PARC NATIONAL DE LA SALONGA

PARC NATIONAL DE LA SALONGA PARC NATIONAL DE LA SALONGA Carte Source : draft de plan de gestion ECOFAC 20102020 In Bekalikali, n 2 30 septembre 2008 Superficie : 3 600 000 ha Catégorie IUCN : II Label international : Site du Patrimoine

Plus en détail

PRÉSENTATION À UNITERRA LE LUNDI 29 AVRIL 2013

PRÉSENTATION À UNITERRA LE LUNDI 29 AVRIL 2013 PRÉSENTATION À UNITERRA LE LUNDI 29 AVRIL 2013 UNE ÉQUIPE CONSTITUÉE DE DEUX DUOS TRÈS SPÉCIALISÉS Richard Leclerc concepteur-réalisateur Julien Archambault-Leclerc photographiste Chantal Leblanc directrice

Plus en détail

S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information

S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information S'organiser pour ne plus se noyer dans l'information Filtrer ce qui est important Filtrer les informations au regard de sa mission Transformer l'information

Plus en détail

Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel

Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel Prix d'un site Internet ou e-commerce professionnel Lors de vos recherches concernant le prix d'un site Internet, vous avez dû voir un peu tout et n'importe quoi. Des sites Internet (soi-disant) gratuits.

Plus en détail

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions.

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions. LA REBELLION La rébellion est le fait de s'opposer violemment aux fonctionnaires et officiers publics qui agissent pour l'exécution et l'application des lois. I - ELEMENTS CONSTITUTIFS A - L ELEMENT LEGAL

Plus en détail

Le panda. Poids: Mâle : de 85 à 125 kg; exceptionnellement il peut atteindre 160 kg.

Le panda. Poids: Mâle : de 85 à 125 kg; exceptionnellement il peut atteindre 160 kg. Le panda Statut: Menacé. Vie sociale: Solitaire. Longueur: De 160 à 190 cm. Hauteur au garrot: entre 65 et 70 cm. Poids: Mâle : de 85 à 125 kg; exceptionnellement il peut atteindre 160 kg. La femelle:

Plus en détail

Bitcoin de l'argent sans les banques?

Bitcoin de l'argent sans les banques? Bitcoin de l'argent sans les banques? Swiss Banking Operations Forum, Zurich, le 6 mai 2014 Beat Weber, Banque nationale autrichienne Qu'est-ce que «Bitcoin»? Exigence: Une alternative Internet privée

Plus en détail

Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise

Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 59 10 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au

Plus en détail

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO

ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO ENTENTE POUR UN ÉVÈNEMENT CARBONE ZÉRO www.asf-estrie.org Dans ce document, vous retrouverez les détails concernant les démarches pour effectuer un évènement à zéro carbone par la plantation compensatoire.

Plus en détail

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables?

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? Letondu Noëmie Baudin Nathan 3 C Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables? I. Ce qu'est une énergie

Plus en détail

Corridor Châteauguay-Léry

Corridor Châteauguay-Léry Corridor Châteauguay-Léry Historique Problématique sociopolitique Corridor Châteauguay-Léry Printemps 2008 : alerte au développement Documentation Développement de réseaux de contacts Élaboration d une

Plus en détail

33e congrès Société de criminologie du Québec

33e congrès Société de criminologie du Québec 33e congrès Société de criminologie du Québec Présentation de M. Michel Sarrazin Directeur principal Sécurité corporative Banque Nationale du Canada Atelier 9 : Vol d identité, un crime toujours en hausse

Plus en détail

L'argent-dette de Paul Grignon

L'argent-dette de Paul Grignon Formation des 1 et 3 avril 2014 au LAG Préalable : 3 fonctions de la monnaie une unité d'échange [ équivalence ] une unité de mesure un moyen de réserve [valeur qu'on peut stocker] introduction L'argent-dette

Plus en détail

Un chat pas si méchant!

Un chat pas si méchant! Fiche 1 Un chat pas si méchant! 1 Un chat pas si méchant! (sur l air de Il était un petit navire) Monsieur le chat vient à la ferme, Monsieur le chat vient à la ferme. Qui répond : «Ch, ch, ch» quand on

Plus en détail

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation SEP 2B juin 20 12 Guide méthodologique de calcul du coût d une Sommaire Préambule 3 Objectif et démarche 3 1 Les objectifs de la connaissance des coûts 4 2 Définir et identifier une 5 Calculer le coût

Plus en détail

Rapidolect Les Productions de la Columelle (1998-2006) Page 1

Rapidolect Les Productions de la Columelle (1998-2006) Page 1 Page 1 Page 2 Logiciel Rapidolect RATIONNEL DU JEU Un bon lecteur possède dans sa tête des images précises des mots écrits qu'il connaît. Lorsqu'il parcourt un texte, ses yeux se déplacent par saccades

Plus en détail

Règles du jeu officielles du Monopoly

Règles du jeu officielles du Monopoly Règles du jeu officielles du Monopoly Garanties presque sans erreurs BUT DU JEU : Etre le dernier joueur à rester en jeu, c'est-à-dire le dernier joueur n'ayant pas fait faillite. PREPARATION 1. Prenez

Plus en détail

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1

Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Besoin de créer un produit à 697 - Cliquez ici pour le faire en 48 heures... 1 Introduction Bienvenue et merci d'avoir pris le temps de télécharger ce rapport gratuit. Voici l'affaire. Après la lecture

Plus en détail

COU R DU QUÉ BEC. 200-01-066866-017 page: CANAD A PR OVIN CE DE QUÉBE C DISTRI CT DE «Cha mbre crimin elle et pénale» N : 20 0-01- 06 68 66-01 7

COU R DU QUÉ BEC. 200-01-066866-017 page: CANAD A PR OVIN CE DE QUÉBE C DISTRI CT DE «Cha mbre crimin elle et pénale» N : 20 0-01- 06 68 66-01 7 COU R DU QUÉ BEC CANAD A PR OVIN CE DE QUÉBE C DISTRI CT DE «Cha mbre crimin elle et pénale» N : 20 0-01- 06 68 66-01 7 QUÉBEC DATE : L e 9 m a i 2 0 0 3 SOUS LA PRÉSI DENCE DE : L HONORABLE JEAN-PIERRE

Plus en détail

Qu implique la création du Service des «Gardiens de la paix»? Est-ce une obligation? Quelle procédure faut-il suivre?

Qu implique la création du Service des «Gardiens de la paix»? Est-ce une obligation? Quelle procédure faut-il suivre? En ce qui concerne le champ d application de la loi : Qu implique la création du Service des «Gardiens de la paix»? Est-ce une obligation? Quelle procédure faut-il suivre? La commune n est pas obligée

Plus en détail

L Entonnoir du positionnement

L Entonnoir du positionnement LIVRE BLANC Coordonnées : 1 800 461 9666 (514) 331 9779 Télécopieur 1 800 461 3325 L Entonnoir du positionnement Quelques étapes simples pour aider à mettre votre positionnement au grand jour... Impératif

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2015-RM-SQ-4 «RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX ET APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC»

RÈGLEMENT NUMÉRO 2015-RM-SQ-4 «RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX ET APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC» RÈGLEMENT NUMÉRO 2015-RM-SQ-4 «RÈGLEMENT CONCERNANT LES ANIMAUX ET APPLICABLE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC» ADOPTÉ LE 7 AVRIL 2015 PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DES APPALACHES MUNICIPALITÉ D ADSTOCK RÈGLEMENT NUMÉRO

Plus en détail