Le Braconnage, c'est l'affaire de tous! [BROUILLON]

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Braconnage, c'est l'affaire de tous! [BROUILLON]"

Transcription

1 Le Braconnage, c'est l'affaire de tous! [BROUILLON] Il y a de cela des années, l'évolution de l'homme le poussa à chasser des animaux pour assurer sa survie. Cette pratique a été conservée et sont encore appliquées aujourd'hui, toutefois, il y a maintenant des règles à suivre. Cependant, ce ne sont pas tous les pratiquants qui respectent les lois et commettent un acte de «braconnage». C'est pourquoi ce travail a pour but de sensibiliser le plus de personnes possible à agir et dénoncer ces actes. Afin d'approfondir le sujet, vous pourrez lire en ce qui suit les caractéristiques du braconnage telles qu en quoi consiste le braconnage, quels sont les impacts et que seraient les moyens pour améliorer ou diminuer ce problème. Qu'est-ce que le braconnage? Tout d'abord, pour ceux ne sachant pas ce qu'est le braconnage, voici une petite description: L'acte de braconner est observé lorsqu'un individu ne respecte pas les règles établies par le gouvernement pour ce qui concerne la chasse et/ou la pêche. Le braconnage le plus reconnu est lorsque quelqu'un chasse une espèce en voie d'extinction ou qu'il n'a pas de permis. Cependant, il y a d'autres gestes qui sont aussi du braconnage, mais que certains croient qu'il s'agit d'une recommandation fait par le gouvernement tel que la chasse de nuit ou encore la chasse hors saison. Il peut être facile de distinguer le braconnage de certains animaux par la procédure utilisée du délinquant. Par exemple, pour le domaine de la pêche, il peut être évident que quelqu'un braconne en observant s'il a dépassé la limite autorisée, s'il utilise des engins

2 illégaux ou encore s'il perturbe l'habitat du poisson 1. Pour ce qui est des mammifères comme le cerf de Virginie ou autre animaux vivant dans les bois, il est plus difficile de remarquer si il y a présence de braconnage, car les infractions peuvent se faire sur une plus grande étendue et sont souvent mieux dissimulées. Quelle est la situation au Québec? Actuellement, au Québec, le braconnage a des conséquences sévères sur plusieurs espèces établies, mais si nous comparons notre situation à l'échelle planétaire, nous serions considérés comme peu importants. En effet, pour nous autres, les habitants du Québec, le braconnage du cerf de Virginie et celle de l'esturgeon jaune nous affecte grandement, mais ceux-ci ne sont produits qu'à des fins personnelles et très peu pour le commerce tandis qu'en Afrique, le braconnage pour les défenses d'éléphant qui sont une bonne source d'ivoire est utilisé uniquement pour un commerce illégal 2. Quels sont les impacts liés au braconnage? Les impacts ne touchent pas que l'environnement dur territoire, mais aussi l'économie locale et cela peut même en arriver jusqu'à des problèmes personnels. Il est évident que l'impact le plus affecté est l'environnement, parce que celui-ci est directement lié à la cause. C'est dans ce milieu que l'espèce animale est touchée que la faune et la flore soient détériorées ou changées et que le mode de vie de certains animaux est complètement bouleversé. L'espèce qui est braconné peut devenir à être en voie de disparition s'il est trop traqué et en exagérant, il pourrait même ne plus existé. Au Québec, l'une des espèces le plus convoitées est le cerf de Virginie pour sa venaison. Comme il est abondant dans 1 «Braconnage Alerte», Canada.ca, Web. 2 «Le braconnage des éléphants peut être pire qu'estimé», LAPRESSE.ca, Web.

3 plus de la moitié de la province de Québec, il est une proie favorable pour les braconniers. De plus, si un territoire est trop exposé à des faits de braconnages, il ce peut que la faune établie change ses habitudes à cause de la présence de ces nouveaux prédateurs et qu'elle se disperse vers un autre territoire plus sécurisé ce qui causerait une perte majeure de gibier ce qui entraine vers l'économie, parce que lorsqu'il y a moins de gibiers, la chasse devient moins bonne pour les chasseurs honnêtes et ceux-ci finissent par acheter de moins en moins de produits de chasse. Peu de gens portent attention à ceci, mais l'économie locale est très influencé par le braconnage pour toutes sortes de raisons. Autant pour assurer la protection de la faune que pour faire rouler l'économie du Québec, l'argent qui n'est pas versé au gouvernement à cause du braconnage nuit grandement aux travaillants dans le domaine de pourvoyeur. En effet, la présence de braconnage dans un secteur d'une pourvoirie diminue le gibier et ainsi la chance aux pourvoyeurs de faire des contrats de chasse. À long terme, si la pourvoirie n'a plus de client, elle risque de fermer et par le fait même causer une perte d'emplois de certains. De plus, les braconniers qui ne payent pas de permis enlèvent à certains agents de protection de la faune leur emploi, parce que lorsque l'on achète un permis de chasse et/ou de pêche, il y a une certaine somme d'argent qui est envoyé à ceux-ci et une autre pour entretenir la faune (replanter des arbres, faire des chemins dans les bois,...). Aussi, les amendes de chasse illégales ont une partie de leur montant qui est destiné à préserver la faune et la flore. Le pire de tout pour un braconnier est lorsqu'il est pris en flagrant délit et qu'il se fait arrêter, parce que les sentences qui l'attendent ne sont pas prises à la légère. La législation actuelle sur le braconnage exige des amendes débutant à $ et pouvant aller jusqu'à $ et/ou six mois d'emprisonnement 3. Par contre, de nouvelles lois ont été votées pour que la peine minimale soit de $ et/ou six mois d'emprisonnement et s'élevant jusqu'à $ et/ou cinq ans d'emprisonnement. Il est évident que lors d'une 3 «Conservation et protection des espèces sauvages et des autres ressources des parcs», Parcs Canada, Web.

4 arrestation, le malfaiteur obtient un dossier criminel et se fait saisir tout ce qu'il a en sa possession par exemple, ses armes, toutes ses prises braconner, ses permis,... De plus, après sa sentence, la personne doit refaire le cours obligatoire permettant de chasser soit le cours de maniement d'armes à feu et il doit solliciter au gouvernement un permis d'acquisition 4 pour être de nouveau dans les normes. Quoi faire pour réduire ce problème? Plusieurs options s'offrent à tout les occupants du Québec pour dénoncer le braconnage tel qu'appeler l'agence principale en rapport avec les actes illégaux faits à la faune ou leurs habitats qui se trouvent à être S.O.S Braconnage. Ils s'occupent de toute la superficie du Québec et se déplacent pour n'importe quelle situation. En revanche, il y a un autre responsable qui peut être contacté, mais celui-ci s'occupe uniquement du braconnage envers la faune et la flore aquatique. Celui-ci s'appelle Braconnage-Alerte. Tous deux sont constamment en alerte tout au long de l'année et ne demandent qu'un peu d'aide pour résoudre leurs enquêtes. Une des solutions qui aiderait à diminuer le braconnage serait d'augmenter la sensibilisation envers les sociétés afin de permettre à tous une connaissance approfondie sur le sujet, parce qu'encore de nos jours, beaucoup de gens ont peu d'intérêt face au braconnage par faute qu'ils ne connaissent pas grand-chose sur ce crime. Un autre moyen qui pourrait grandement aider la cause serait que le gouvernement embauche beaucoup plus d'agents de protection de la faune, parce que présentement, il se trouve à avoir près de 460 agents pour surveiller un immense terrain 5. Ces personnes travaillent tous les jours de l'année et tentent d'arrêter le plus possible de braconniers, mais ils parviennent qu'à 4 «Programme canadien des armes à feu», Gendarmerie royale du Canada, Web. 5 «Les agents de protection de la faune: protéger, éduquer, prévenir», MFFP, Web.

5 attraper les grands réseaux comme lors de l'opération Renard ou les cas signalés qu'ils reçoivent. Finalement, le braconnage nous touche tous indirectement et il est de notre devoir de faire quelque chose afin d'arrêter le plus possible cette mauvaise habitude. L'avenir de la faune dépend des actes de chacun c'est pourquoi l'aide de plus en plus de citoyens empêchera une grave crise dans les milieux de la faune et la flore.

6 Sondage Quelle est votre position face au braconnage? Est-ce que mon travail vous a renseigné davantage sur le braconnage? Après la lecture de mon texte, seriez-vous porté à dénoncer le braconnage? Justifiez. La lecture de mon texte était-elle simple ou complexe? Justifiez.

Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail

Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail Environnement et Travail Santé et sécurité au travail Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail «Quels sont mes droits en vertu de la loi?» «De quelle façon mon

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

Comment suis-je protégé(e)?

Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Comment suis-je protégé(e)? Plusieurs choses nous passent par la tête lorsqu on se demande si l on doit faire une divulgation protégée d un acte répréhensible. Bien souvent,

Plus en détail

www.pourvoirieavendre.com

www.pourvoirieavendre.com POURVOIRIE DOMAINE VIGNEROD QUÉBEC, CANADA www.pourvoirieavendre.com Le Domaine Vignerod Page 2 LE MANDAT Le 14 février 2011, La compagnie Domaine Vignerod inc., représentée par monsieur Claude Gauthier,

Plus en détail

Lignes Directrices Comité d éthique et d intégration

Lignes Directrices Comité d éthique et d intégration Lignes Directrices Comité d éthique et d intégration Horaire Le comité est sensible au fait que nous pratiquons tous une profession libérale et qu à ce titre, aucune limitation ne peut être imposée quant

Plus en détail

La protection des droits des gens qui dépendent d un animal-guide ou d un animal d assistance en Nouvelle-Écosse

La protection des droits des gens qui dépendent d un animal-guide ou d un animal d assistance en Nouvelle-Écosse La protection des droits des gens qui dépendent d un animal-guide ou d un animal d assistance en Nouvelle-Écosse Document de travail Juin 2015 Document de travail 2015 La protection des droits des gens

Plus en détail

Les travaux parlementaires

Les travaux parlementaires Les travaux parlementaires Journal des débats Assemblée nationale Le mardi 7 novembre 2006, 15 h 00 (révisé) Le Vice-Président (M. Cusano): Adopté. Je reconnais maintenant Mme la députée d'hochelaga-maisonneuve.

Plus en détail

PROJET D UNE NOUVELLE LOI SUR LES EAUX SOUTERRAINES ET LES PUITS DOCUMENT DE TRAVAIL

PROJET D UNE NOUVELLE LOI SUR LES EAUX SOUTERRAINES ET LES PUITS DOCUMENT DE TRAVAIL PROJET D UNE NOUVELLE LOI SUR LES EAUX SOUTERRAINES ET LES PUITS DOCUMENT DE TRAVAIL Conservation et Gestion des ressources hydriques Manitoba PROJET D UNE NOUVELLE LOI SUR LES EAUX SOUTERRAINES ET LES

Plus en détail

Foire aux questions et réponses. Obligations fiduciaires et conseillers financiers

Foire aux questions et réponses. Obligations fiduciaires et conseillers financiers Foire aux questions et réponses Obligations fiduciaires et conseillers financiers 2 Cette série de questions et réponses a pour but de fournir des informations d ordre général sur le rapport juridique

Plus en détail

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en

Les dons d organes provenant de personnes décédées. Parlons-en Les dons d organes provenant de personnes décédées Parlons-en Table des matières Introduction Pourquoi les dons d organes sont si importants? Face aux faits Le taux de succès des transplantations rénales

Plus en détail

Ce livre vous propose de faire connaissance avec les différents

Ce livre vous propose de faire connaissance avec les différents BIEN S INFORMER POUR MIEUX CHOISIR Ce livre vous propose de faire connaissance avec les différents organismes spécialisés dans l aide à l emploi et à l insertion : l Agence nationale pour l emploi (ANPE),

Plus en détail

FORUM AUX QUESTIONS : EBOLA

FORUM AUX QUESTIONS : EBOLA CE QU'IL FAUT SAVOIR SUR EBOLA FORUM AUX QUESTIONS : EBOLA Actualisé le 6 janvier 2015 Remarque : l'information nouvelle est en ROUGE. Qu'est-ce qu'ebola? Le virus Ebola cause une maladie grave, souvent

Plus en détail

Une question de RESPONSABILITÉ

Une question de RESPONSABILITÉ Une question de RESPONSABILITÉ Je partage mon TERRITOIRE Je suis l un des quelque 800 000 ours noirs qui habitent les forêts de l Amérique du Nord. Je vis plus particulièrement au Québec, territoire que

Plus en détail

Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada

Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada Mémoire présenté au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires de 2014 Vivre selon nos moyens : des solutions abordables pour les coopératives d'habitation du Canada Nicholas

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

La valeur du travail des éducatrices à l enfance : Investir dans l autosuffisance

La valeur du travail des éducatrices à l enfance : Investir dans l autosuffisance 51, rue Williams, Moncton, N.-B. E1C 2G6 Tél. : 506.855.0002 / Téléc. : 506.854.9728 coalitio@nb.sympatico.ca / www.equite-equity.com La valeur du travail des éducatrices à l enfance : Investir dans l

Plus en détail

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement

Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Série L ABC des prêts hypothécaires Comment rembourser votre hypothèque plus rapidement Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Faire la distinction entre

Plus en détail

Liste des formations en gestion de la faune

Liste des formations en gestion de la faune Liste des formations en gestion de la faune www.environnementfaucon.com Guide de formations en gestion de la faune Depuis le 31 décembre 2006, des règlements ont été mis en place au Canada requérant que

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR

GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR INSCRIPTION AU C2i R (Certificat Informatique et Internet) GUIDE UTILISATEUR VERSION CORRESPONDANT UFR Nicolas Cazin 2 Table des matières 1 Un mot sur ce manuel 3 2 Votre rôle, vos responsabilités 3 3

Plus en détail

Les 10 principaux coûts cachés du BYOD pour votre réseau. et les solutions pour relever ces défis

Les 10 principaux coûts cachés du BYOD pour votre réseau. et les solutions pour relever ces défis Les 10 principaux coûts cachés du BYOD pour votre réseau et les solutions pour relever ces défis Les coûts cachés du BYOD Le BYOD est la toute dernière tendance qui illustre le chemin parcouru par l'informatique

Plus en détail

INFRA 2013. Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec

INFRA 2013. Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec INFRA 2013 Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec Centre des congrès de Québec Mercredi le 4 décembre 2013 Mesdames

Plus en détail

La common law. 1. Définition de la common law

La common law. 1. Définition de la common law 1. Définition de la common law - La common law est un ensemble de règles de droit élaborées par les tribunaux judiciaires dans l exercice de leur fonction habituelle de trancher des litiges. - Ces règles,

Plus en détail

Mémoire à l attention du Gouvernement du Québec dans le cadre de la consultation publique sur le Plan de Développement Durable du Québec

Mémoire à l attention du Gouvernement du Québec dans le cadre de la consultation publique sur le Plan de Développement Durable du Québec De: Daniel Bouchard [dbouchard@investissementresponsable.com] Envoyé: 16 février 2005 15:48 À: developpement.durable@menv.gouv.qc.ca Cc: dbouchard@investissementresponsable.com Objet: Mémoire à l'attention

Plus en détail

Groupe : Géographie. 1 re secondaire Cahier d activités. Territoire protégé DOSSIER. Le parc naturel. Galápagos

Groupe : Géographie. 1 re secondaire Cahier d activités. Territoire protégé DOSSIER. Le parc naturel. Galápagos Nom : Date : Groupe : U NIVERS S OCIAL Géographie 1 re secondaire Cahier d activités DOSSIER 1 Territoire protégé Le parc naturel Galápagos 0 Chapitre 1 : Les territoires protégés p.232-235 1) Qu est-ce

Plus en détail

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Dr. Moustapha Kamal Gueye, Spécialiste - Programme Emplois Verts, Organisation Internationale du Travail

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

Se préparer à devenir un Parent entraîneur

Se préparer à devenir un Parent entraîneur Se préparer à devenir un Parent entraîneur Le désir de mettre au monde des enfants est présent chez la majorité des adultes. C est un accomplissement personnel et social majeur qui apporte généralement

Plus en détail

GARANTIE DES TRAVAILLEURS À CONTRAT

GARANTIE DES TRAVAILLEURS À CONTRAT GARANTIE DES TRAVAILLEURS À CONTRAT 2016 En vertu de la Loi sur les accidents du travail, il incombe à la WCB de fournir un régime d indemnisation protégeant la plupart des travailleurs au Manitoba, notamment

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

PROJET 10 juillet 2013

PROJET 10 juillet 2013 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie Décret n portant statut particulier du corps des techniciens de l environnement NOR : Publics concernés :fonctionnaires

Plus en détail

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide Parinet Formation Cabinet de Psychothérapie Et Psychanalyse Stages de développement personnel & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme 2015-2016 Cabinet de psychothérapie

Plus en détail

Le 18 juin 2014. Maître Leslie Rose Avocate principale, Financement d'entreprise British Columbia Securities Commission Courriel : lrose@bcsc.bc.

Le 18 juin 2014. Maître Leslie Rose Avocate principale, Financement d'entreprise British Columbia Securities Commission Courriel : lrose@bcsc.bc. Susan Copland, LLB, BComm Directrice générale scopland@iiac.ca Le 18 juin 2014 Maître Anne-Marie Beaudoin Secrétaire générale Autorité des marchés financiers 800, square Victoria, 22 e étage C. P. 246,

Plus en détail

Système de suivi d activités de PPC en ligne Manuel de l usager

Système de suivi d activités de PPC en ligne Manuel de l usager Système de suivi d activités de PPC en ligne Manuel de l usager 15 août 2011 TABLE DES MATIÈRES Vue d ensemble... 1 Cours et Séminaires... 4 Participation... 6 Présentations, publication et recherche...

Plus en détail

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles

Stages de développement personnel Formation à la relation d aide. & Consultations individuelles Parinet Formation Cabinet de Psychothérapie Et Psychanalyse Stages de développement personnel Formation à la relation d aide & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme

Plus en détail

MÉMOIRE. Présenté par. le Comité d'action des Personnes VIvant des Situations de Handicap (CAPVISH) À la Ville de Québec

MÉMOIRE. Présenté par. le Comité d'action des Personnes VIvant des Situations de Handicap (CAPVISH) À la Ville de Québec MÉMOIRE Présenté par le Comité d'action des Personnes VIvant des Situations de Handicap (CAPVISH) À la Ville de Québec Dans le cadre de la consultation sur son projet de politique d'habitation Juin 2005

Plus en détail

Consultation du public sur les forêts de proximité Fédération Québécoise des Clubs Quads

Consultation du public sur les forêts de proximité Fédération Québécoise des Clubs Quads Consultation du public sur les forêts de proximité Fédération Québécoise des Clubs Quads 1. Le Ministère rendra compte des résultats de la consultation dans un rapport. Vos commentaires pourraient se trouver

Plus en détail

Exercice 3.10. G.C. Consultants. Problèmes et solutions

Exercice 3.10. G.C. Consultants. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 3.10 G.C. Consultants La société G.C. Consultants a été mise sur pied en janvier 2002. À titre de consultant en comptabilité financière auprès de diverses sociétés, vous avez

Plus en détail

Le Canada face au projet de Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels

Le Canada face au projet de Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels Le Canada face au projet de Protocole facultatif au Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels Tous les droits de l'homme sont universels, indissociables, interdépendants

Plus en détail

Les émotions et leurs fonctions

Les émotions et leurs fonctions Les émotions et leurs fonctions Il peut être naturel de se demander si les réactions émotives sont utiles en milieu de travail. Après tout, lorsque nous sommes au travail et que nous avons des tâches à

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DU SCHÉMA DE L AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DE L AGGLOMÉRATION DE MONTRÉAL Dans le cadre de la consultation publique sur le Projet de schéma d aménagement et de développement

Plus en détail

LES COMMOTIONS CÉRÉBRALES DANS LES SPORTS CHEZ LES JEUNES

LES COMMOTIONS CÉRÉBRALES DANS LES SPORTS CHEZ LES JEUNES Canada Basketball et ses organismes provinciaux et territoriaux comprennent qu'une politique relative aux commotions cérébrales est de première importance pour la santé et le bien-être de nos jeunes athlètes.

Plus en détail

LA CARTE PROFESSIONNELLE DES AGENTS PRIVES DE SECURITE

LA CARTE PROFESSIONNELLE DES AGENTS PRIVES DE SECURITE LA CARTE PROFESSIONNELLE DES AGENTS PRIVES DE SECURITE 1 Un système moderne Préfecture Alimentation de Téléc@rtepro Carte professionnelle dématérialisée Exemple de numéro Téléservice, Téléc@rtepro DEMANDE

Plus en détail

Programme canadien antidopage (PCA) de 2015

Programme canadien antidopage (PCA) de 2015 Programme canadien antidopage (PCA) de 2015 FAQ sur la transmission de renseignements au Centre canadien pour l éthique dans le sport (CCES) de la part d organismes d application de la loi Pourquoi est-il

Plus en détail

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er septembre 2012 Ce document a valeur officielle. Règlement sur la contribution réduite

Éditeur officiel du Québec À jour au 1er septembre 2012 Ce document a valeur officielle. Règlement sur la contribution réduite Éditeur officiel du Québec À jour au 1er septembre 2012 Ce document a valeur officielle. c. S-4.1.1, r. 1 Règlement sur la contribution réduite Loi sur les services de garde éducatifs à l'enfance (L.R.Q.,

Plus en détail

Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé.

Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé. Fiche 5 L aptitude du fonctionnaire après une absence pour raisons de santé. Article R. 4626-29 du Code du travail, articles 71 et suivants de la loi du 9 janvier 1986, décret n 89-376 du 8 juin 1989.

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR

RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR Par Alan Davis Solutions de dotation en personnel pour le nouveau millénaire QU EST-CE QUE LE RECRUTEMENT FONDÉ SUR LE SAVOIR? Le recrutement fondé sur le savoir donne lieu

Plus en détail

Exigences pour les demandeurs qui proposent de vendre du gaz naturel

Exigences pour les demandeurs qui proposent de vendre du gaz naturel Exigences pour les demandeurs qui proposent de vendre du gaz naturel 11(2) La demande doit contenir l appellation légale au complet du titulaire proposé du certificat ainsi que l adresse de son établissement,

Plus en détail

Géographie. Secondaire 1. Document de révision

Géographie. Secondaire 1. Document de révision Nom : Groupe : Géographie Secondaire 1 Document de révision Dossier #2 : Le territoire protégé : contre quoi? Pour qui? 1. Qu est-ce qu un territoire protégé? C'est un vaste espace que les autorités ont

Plus en détail

Déchets fermentescibles Composteur Composte

Déchets fermentescibles Composteur Composte Astuce pour réussir son compost La durée du jour augmente, les températures sont plus douces, mais oui, le printemps arrive! Il est temps de penser à son jardin. Pour obtenir de beaux légumes, il faut

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation

Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation 102-1406 Esther Blondin, Québec, G1Y 3S5 www.sane-solution.com 418-952-3243 Évaluation au rendement: D'une culture d'évaluation à une culture d'appréciation Lorsqu'on parle d'évaluation au rendement, voici

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes :

Pour bénéficier du service, vous devez satisfaire aux conditions suivantes : Qu est-ce que le SAH? Le SAH est un service juridique disponible à l aide juridique qui permet aux parents de demander la modification d un jugement déjà obtenu, lorsque celui-ci porte sur la garde d enfant,

Plus en détail

1. Présentation du projet

1. Présentation du projet SONDAGE RAPPROCHER L ÉCOLE DES FAMILLES 1. Présentation du projet Le 31 mars dernier, une soirée d échanges à l intention des parents a été organisée par l Organisme de participation des parents de l école

Plus en détail

Le permis d urbanisme en Wallonie

Le permis d urbanisme en Wallonie Le permis d urbanisme en Wallonie Table des matières: 1. INTRODUCTION... 2 2. QU EST-CE QUE LE PERMIS D URBANISME?... 2 3. QUAND FAUT-IL UN PERMIS D URBANISME?... 2 4. QUI DOIT DEMANDER CE PERMIS?... 3

Plus en détail

Mémoire sur les véhicules hors route

Mémoire sur les véhicules hors route Mémoire sur les véhicules hors route présenté dans le cadre de la consultation publique sur les véhicules hors route par le Conseil central des syndicats nationaux de Lanaudière (CSN) Joliette, le 21 juin

Plus en détail

VOICI VOTRE TOUT NOUVEAU JOURNAL

VOICI VOTRE TOUT NOUVEAU JOURNAL Volume 1, année 1 Dépôt légal, Date de parution décembre 2005 VOICI VOTRE TOUT NOUVEAU JOURNAL Bonjour, Sommaire : Votre journal Concours Un nom à votre journal! Situation au Centre d hébergement Le site

Plus en détail

Le comportement humain

Le comportement humain Le comportement humain " Qu'est-ce que le comportement? C'est une action visible ou invisible et qui se passe à un moment donné. Le comportement est la résultante de 3 éléments : - les besoins, - les caractéristiques

Plus en détail

Quelques mots sur la Convention relative aux droits de l'enfant

Quelques mots sur la Convention relative aux droits de l'enfant Quelques mots sur la Convention relative aux droits de l'enfant Pourquoi les pays signent-ils des conventions internationales? Imagine un t-shirt cousu en Chine avec du tissu fabriqué en Inde, transporté

Plus en détail

Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL

Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL Garder le contact AVEC VOTRE ÉQUIPE EN TEMPS RÉEL Guide pratique sur la formation et la gestion d une équipe virtuelle Guide pratique sur la formation et la gestion d une équipe virtuelle... 01 Comprendre

Plus en détail

Vérification des antécédents criminels

Vérification des antécédents criminels Secteur : RESSOURCES HUMAINES Politique : RH-407 Entrée en vigueur : le 13 janvier 2010 Date de révision : le 12 janvier 2010 Référence(s) juridique(s) : - Loi sur les casiers judiciaires - Freedom of

Plus en détail

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de:

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: ! Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: Trouver des moyens de sensibiliser la popula3on à la situa3on de la pauvreté locale. Offrir un répertoire de ressources. Par3ciper

Plus en détail

RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014

RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014 1 RAPPORT FINAL DES COHORTES 2013-2014 DANS LE CADRE DU PROJET BOURSE DU CARBONESCOL ERE PAR STÉPHANIE BÉRUBÉ, D.PS. LE 29 JUIN 2014 2 Le présent rapport constitue le rapport final des résultats provenant

Plus en détail

La Charte des consultants Janvier 2007

La Charte des consultants Janvier 2007 La Charte des consultants Janvier 2007 LUCIE : La Charte des consultants v1-janvier 2007 pages 1/13 Table des matières Procédure d'adhésion...2 Le rôle du parrain...4 Règlement de la cotisation...5 Nombre

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ Conclusion Dans le cadre de ses missions, le CCSF a confié au CRÉDOC une étude portant sur l accès aux services bancaires des ménages en situation de pauvreté. Cette étude s inscrit en continuité de celle

Plus en détail

CRÉER DES PROFILS POUR LES ADMINISTRATEURS DES SOCIÉTÉS D ÉTAT

CRÉER DES PROFILS POUR LES ADMINISTRATEURS DES SOCIÉTÉS D ÉTAT CRÉER DES PROFILS POUR LES ADMINISTRATEURS DES SOCIÉTÉS D ÉTAT Rédigé par : Secrétariat des Priorités de gestion et du Personnel supérieur, Bureau du Conseil privé en collaboration avec: Renaud Foster

Plus en détail

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?

II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO? Projet éducatif LPO Sommaire I. Qui sommes nous?... 2 I.1. La LPO... 2 I.2. Nos Valeurs... 2 I.3. Notre mission... 2 II. Pourquoi faire de l éducation à l environnement à la LPO?... 3 III. L éducation

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS

POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS POLITIQUE D INTÉGRATION ET DE MAINTIEN DES ENFANTS AYANT DES BESOINS PARTICULIERS TITRE CPE Les Petits bonheurs Code : CA 147.8.1 Politique d intégration et de maintien des enfants ayant des besoins particuliers

Plus en détail

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement?

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? Montréal, le 27 mai 2016 Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? La violence au travail est une réalité quotidienne dans de nombreux

Plus en détail

Protéger la dignité des personnes âgées dépendantes

Protéger la dignité des personnes âgées dépendantes MEMO/08/166 Bruxelles, le 17 mars 2008 Protéger la dignité des personnes âgées dépendantes En quoi consiste la maltraitance des personnes âgées? La maltraitance des personnes âgées existe sous de nombreuses

Plus en détail

Techniques d intervention en milieu carcéral (TIMC)

Techniques d intervention en milieu carcéral (TIMC) Techniques d intervention en milieu carcéral (TIMC) Relevez un nouveau défi : devenez agent des services correctionnels au Centre de détention d Amos Le Centre de détention d Amos recherche des candidats

Plus en détail

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ

LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ LES RESSOURCES HUMAINES DE LA SANTÉ Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Kaaren Neufeld, présidente de l Association des infirmières et infirmiers du Canada Ottawa

Plus en détail

L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée. Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada

L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée. Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada L exploitation financière des personnes âgées : Ça semblait être une bonne idée Chad McCleave B.Comm. C.A.; First Seniors, Newmarket, Ontario, Canada Par l intermédiaire du Secrétariat aux Affaires des

Plus en détail

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent FONDS LABORATOIRE JEUNESSE 2014-2015 Forum jeunesse de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent GUIDE EXPLICATIF Le Fonds régional d investissement jeunesse (FRIJ) est géré en collaboration avec la Conférence régionale

Plus en détail

Le stress lié au travail : son impact, selon le PAE. Les constatations du Groupe recherche Shepell

Le stress lié au travail : son impact, selon le PAE. Les constatations du Groupe recherche Shepell Le stress lié au travail : son impact, selon le PAE Les constatations du Groupe recherche Shepell Le stress liè au travail : son impact, selon le PAE Une analyse des dossiers de PAE traités par Les Consultants

Plus en détail

LE DROIT DES ACTIONNAIRES

LE DROIT DES ACTIONNAIRES LE DROIT DES ACTIONNAIRES ATELIER COMMENT SE PRÉPARER À UNE ASSEMBLÉE ACTIF 2007 www.actif.net 514.748.8027 1.877.552.2843 info@actif.net AVIS 2 ACTIF est un réseau coopératif d éducation financière. Il

Plus en détail

PROJET DE LOI C 310 RECOMMANDATIONS AU COMITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN. Président directeur général Association québécoise du transport aérien (AQTA)

PROJET DE LOI C 310 RECOMMANDATIONS AU COMITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN. Président directeur général Association québécoise du transport aérien (AQTA) PROJET DE LOI C 310 RECOMMANDATIONS AU COMITÉ DU TRANSPORT AÉRIEN Présentées par : Marco Prud Homme, MBA Président directeur général Association québécoise du transport aérien (AQTA) Date : Le 18 novembre

Plus en détail

Sommet de l'éléphant d'afrique Gaborone, Botswana 2 au 4 décembre 2013. Mesures d'urgence 3 décembre 2013

Sommet de l'éléphant d'afrique Gaborone, Botswana 2 au 4 décembre 2013. Mesures d'urgence 3 décembre 2013 Sommet de l'éléphant d'afrique Gaborone, Botswana 2 au 4 décembre 2013 Mesures d'urgence 3 décembre 2013 Préambule Les représentants des États situés le long de la chaîne de valeur de l'ivoire illégal

Plus en détail

1. Rappel sur le principe de la capacité. . Tout majeur dispose en principe de ses droits

1. Rappel sur le principe de la capacité. . Tout majeur dispose en principe de ses droits Nathalie DEGELDER Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs et coordinatrice du Service Régional d Information et de Soutien aux Tuteurs Familiaux vous présente le Thème Protéger un membre de sa

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL

INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL INFORMATIONS SUR LE PROCESSUS DE RECONNAISSANCE DES RESPONSABLES DE GARDE EN MILIEU FAMILIAL CE QU IL FAUT SAVOIR AVANT DE FAIRE UNE DEMANDE DE RECONNAISSANCE Qu est-ce que le Bureau coordonnateur Enfants

Plus en détail

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Contexte et objectif : La Fédération canadienne des syndicats d infirmières/infirmiers (FCSII), représentant

Plus en détail

Le Point Rapport du commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes

Le Point Rapport du commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes 2008 Le Point Rapport du commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes MARS Outils de gestion et engagements du gouvernement Chapitre 8 Les accords internationaux

Plus en détail

«Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre 2013 - Gaillac. Un dragon? dans mon jardin!

«Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre 2013 - Gaillac. Un dragon? dans mon jardin! «Les sciences participatives : des outils pour l'eedd» Mercredi 25 septembre 2013 - Un dragon? dans mon jardin! CPIE du Rouergue Mener des actions d'éducation à l'environnement en milieux scolaires Accompagnement

Plus en détail

POUR S'INSCRIRE AUX TIRAGES AU SORT EN LIGNE

POUR S'INSCRIRE AUX TIRAGES AU SORT EN LIGNE Tirages au sort Chasse Modalités POUR S'INSCRIRE AUX TIRAGES AU SORT EN LIGNE Vous devez être résident du Québec et être détenteur d un certificat du chasseur valide. Sélectionnez dans la page d'accueil

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Premier crédit et fidélité du client

Premier crédit et fidélité du client Premier crédit et fidélité du client Mardi 26 octobre 2004 Marc Roesch Dans les rapports d activités des IMF on trouve presque toujours un graphique présentant l évolution du nombre d adhérents ou du nombre

Plus en détail

Questions / Réponses. Comment déposer électroniquement son dossier sous TelePAC?

Questions / Réponses. Comment déposer électroniquement son dossier sous TelePAC? Questions / Réponses Comment déposer électroniquement son dossier sous TelePAC? Document mis à jour le 27 mars 2012 Liste des questions Alertes... 3 1.- A quoi servent les alertes qui apparaissent sur

Plus en détail

CHAPITRE 44 Loi modifiant la Loi de la chasse relativement aux animaux sauvages vivant en captivité (Sanctionnée le 20 mars 1930)

CHAPITRE 44 Loi modifiant la Loi de la chasse relativement aux animaux sauvages vivant en captivité (Sanctionnée le 20 mars 1930) CHAPITRE 44 Loi modifiant la Loi de la chasse relativement aux animaux sauvages vivant en captivité (Sanctionnée le 20 mars 1930) A MAJESTÉ, de l'avis et du consentement du Conseil S législatif et de l'assemblée

Plus en détail

Bulletin Sentinelles PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION EN PRÉVENTION DU SUICIDE : DU NOUVEAU. Octobre 2014, volume 7, numéro 1

Bulletin Sentinelles PROGRAMME RÉGIONAL DE FORMATION EN PRÉVENTION DU SUICIDE : DU NOUVEAU. Octobre 2014, volume 7, numéro 1 Octobre 2014, volume 7, numéro 1 Bulletin Sentinelles Ce numéro vise à transmettre une mise à jour de l information concernant le dossier de la prévention du suicide auprès : des gestionnaires-relayeurs

Plus en détail

Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité. Mars 2015

Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité. Mars 2015 Rapport - Relation de la clientèle résidentielle avec la facture d électricité Mars 2015 Table des matières CONTEXTE ET OBJECTIFS 3 MÉTHODOLOGIE 4 RÉSULTATS DÉTAILLÉS Section A : Clients D sans puissance

Plus en détail

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation

J apprends à m affirmer. Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation J apprends à m affirmer Programme d intervention en milieu scolaire visant à aider les enfants à faire face à l intimidation Conférence pour les parents Formation pour le personnel enseignant et les éducatrices

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

QUE SIGNIFIE "OPTIMISER POUR LES MOTEURS DE RECHERCHE"?

QUE SIGNIFIE OPTIMISER POUR LES MOTEURS DE RECHERCHE? Elearning > Les bonnes pratiques du référencement L'OPTIMISATION DES PAGES DU SITE Programme du cours : Optimiser les titre de vos billets et de vos produits Optimiser les contenus de vos textes Travailler

Plus en détail

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central»

DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL. «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» DECLARATION DE MATADI SUR LE FONCIER AU KONGO CENTRAL «Une sécurisation foncière pour une sécurité/souveraineté alimentaire au Kongo Central» La terre est une ressource essentielle pour la vie des populations

Plus en détail

MÉMOIRE DU REGROUPEMENT DES GESTIONNAIRES ET COPROPRIÉTAIRES DU QUÉBEC (R.G.C.Q.) PRÉSENTÉ À LA COMMISSION PARLEMENTAIRE

MÉMOIRE DU REGROUPEMENT DES GESTIONNAIRES ET COPROPRIÉTAIRES DU QUÉBEC (R.G.C.Q.) PRÉSENTÉ À LA COMMISSION PARLEMENTAIRE MÉMOIRE DU REGROUPEMENT DES GESTIONNAIRES ET COPROPRIÉTAIRES DU QUÉBEC (R.G.C.Q.) PRÉSENTÉ À LA COMMISSION PARLEMENTAIRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX FAIT À QUÉBEC LE 22 AVRIL 2013 1 PERSONNES HANDICAPÉES

Plus en détail

STAGE AUX USA. - Trouver un stage aux USA. - Les démarches pour obtenir un Visa

STAGE AUX USA. - Trouver un stage aux USA. - Les démarches pour obtenir un Visa STAGE AUX USA - Trouver un stage aux USA - Les démarches pour obtenir un Visa TROUVER UN STAGE AUX ÉTATS-UNIS Pour partir en stage aux États-Unis, mieux vaut s y prendre à l avance : la concurrence est

Plus en détail