Tableau de bord : un outil d'anticipation fondamental. Animé par : Christophe LE MEUT Expert-Comptable

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tableau de bord : un outil d'anticipation fondamental. Animé par : Christophe LE MEUT Expert-Comptable"

Transcription

1 Tableau de bord : un outil d'anticipation fondamental Animé par : Christophe LE MEUT Expert-Comptable

2 Les objectifs de l atelier Comprendre l intérêt d un tableau de bord dans une entreprise Savoir construire UN tableau de bord adapté à VOTRE entreprise Reconnaître les «bonnes informations» d un tableau de bord Analyser les informations données par le tableau de bord et en déduire les mesures correctrices à prendre rapidement

3 Un Constat et une Question Constat Le tableau de bord est un outil stratégique essentiel dans l entreprise Question Comment se construit et s analyse un tableau de bord?

4 Sommaire 1. Qu est ce qu un tableau de bord? 2. Choix des indicateurs de gestion 3. La mise en œuvre du tableau de bord 4. L analyse du tableau de bord 5. Les actions correctrices à mettre en place 6. Synthèse

5 Un pré-requis : la vision stratégique et sa traduction budgétaire Un outil de suivi : le tableau de bord

6 La démarche stratégique «Il n'y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va» (Sénèque) ANTICIPER PILOTER CORRIGER

7 L OUTIL POUR ASSURER LE SUIVI ET ANTICIPER : LE TABLEAU DE BORD Vérifier si les réalisations sont conformes aux prévisions Suivre l évolution des indicateurs clés Anticiper l évolution du résultat Anticiper l évolution de la trésorerie S assurer que le seuil de rentabilité ou de faisabilité financière est atteint

8 Qu est ce qu un tableau de bord? Le tableau de bord est un ensemble d indicateurs permettant de répondre notamment aux questions suivantes : 1) Mon activité est-elle suffisamment rentable? 2) Puis-je maintenir, augmenter ma rémunération? 3) Est-ce que je risque d être en difficulté? => Aide à définir les décisions prioritaires

9 1) Mon activité est-elle suffisamment rentable? - Savoir où l on en est - Est-ce bon ou mauvais? - Quels sont les points en amélioration? - Quels sont les points marquant une dégradation? NE PAS ATTENDRE LA SORTIE DU BILAN POUR CONNAÎTRE SES PERFORMANCES!

10 2) Puis-je maintenir, augmenter ma rémunération? - La rentabilité risque-t-elle d en souffrir? - La trésorerie est-elle suffisante? 3) Est-ce que je risque d être en difficulté? - Savoir le plus tôt possible si l entreprise est en danger Prendre des mesures RAPIDEMENT

11 Les fonctions d un tableau de bord Mesure de la performance Alerte Anticipation Vision cohérente Référence de l équipe Communication

12 1. Qu est ce qu un tableau de bord? 2. Choix des indicateurs de gestion 3. La mise en œuvre du tableau de bord 4. L analyse du tableau de bord 5. Les actions correctrices à mettre en place 6. Synthèse

13 Constat Le tableau de bord est un outil de pilotage stratégique propre à chaque entreprise: il n y a pas de tableau de bord «type». Le tableau de bord d un avion n est pas le même que celui d une voiture.

14 Notion d indicateurs de gestion L indicateur est l outil de mesure. Il doit répondre aux exigences suivantes : - Etre pertinent: il ne s agit pas de tout suivre mais de suivre les bonnes informations - Simplicité et clarté : attention aux ratios compliqués, difficiles à appréhender par tous Ex : Indicateur «Trésorerie à 3 mois» Plutôt que «Trésorerie en jours d achats TTC»

15 Souvent plus parlants Ne nécessitent pas d utiliser des données comptables Attention, tous les indicateurs ne sont pas comptables! Il faut également intégrer des indicateurs opérationnels Ex 1: Entreprise de transport - nombre de kilomètres parcourus - prix moyen du kilomètre facturé Ex 2: Entreprise de maçonnerie - taux de remplissage du carnet de commande - nombre de devis réalisés - nombre de retours de devis signés

16 Qu est-ce qu un bon indicateur? Un indicateur doit être Simple Un indicateur doit être Validé et Pertinent Un indicateur doit être Fiable Un indicateur doit être Sensible et Spécifique Les résultats observés doivent être restitués de façon claire

17 Quelques conseils : le choix des indicateurs Calculs simples Interprétations compréhensibles Interprétations sans équivoque Critères adaptés aux activités Critères adaptés aux circonstances Présentation en Tableaux ou en Graphiques

18 Seuil de rentabilité Les indicateurs de gestion Conseils : Etre capable de connaître la situation au jour le jour de son entreprise. Gérer l argent qui est dehors/l argent qui doit sortir Anticiper

19 Quelques exemples : Données spécifiques pour certaines professions Profession Unité de référence Chiffre d affaires Ratios spécifiques Coiffeurs Nombre de Ventes Ticket moyen coupes Coupes Taux de fidélité Prêt à porter CA Suivi du CA Ticket moyen Nbre de visites par marque Soldes sur CA Nbre de ticket et famille Démarque Garages Nbre de ventes Voitures neuves occasion Prix moyen voiture Nbre de clients Prestation moyenne Prix horaire Pièces et Main d oeuvre Supérette CA Suivi par Ticket moyen Nbre de visites rayons et Démarque Nbre de clients par produits

20 Quelques exemples : Données spécifiques pour certaines professions Profession Unité de référence Chiffre d affaires Ratios spécifiques Café Nombre de Bar Brasserie Ticket moyen Brasserie couverts Jeux journaux Gratuits Hôtel Nombre Hôtel Consommation Taux de Petits déjeuners d occupation nuitées Téléphone Golf Nombre Cotisations Résultat de Enseignement par activité membres Location, Boutique Golf Bar Boutique Boulangerie Quantité Boulangerie Ticket Pâtisserie de Pâtisserie moyen Farine Préparation Revente

21 Quelques exemples : Tableau de bord d un hôtel-restaurant Janvier Février Mars Avril HEBERGEMENT Capacité - Nombre de Chambres Nombre de Jours d'ouverture Nombre Total de Chambres Disponibles Taux d'occupation 51,0% 50,0% 53,2% 54,0% Nombre de Chambres Vendues Nombre de Clients Prix Moyen Réel Chambre 62,0 65,7 61,8 63,6 CA TTC HEBERGEMENT REVPAR 31,6 32,9 32,9 34,3 PETIT-DEJEUNER Nombre de PDJ Taux de Captage du Petit-déjeuner 91,6% 94,4% 92,9% 92,1% Prix Moyen Réel Petit-déjeuner 8,38 8,82 8,72 8,91 CA TTC PETIT-DEJEUNER RESTAURATION Nombre de couverts total Prix Moyen Couvert avec Boisson 24,9 24,4 25,7 25,9 CA TTC RESTAURATION TOTAL CA TOTAL TTC CA TOTAL HT

22 Notion d indicateurs de gestion Le tableau de bord doit : - S adapter aux objectifs de l entreprise - S adapter à ses contraintes - Et être évolutif IL N Y A PAS DE TABLEAU DE BORD TYPE

23 1. Qu est ce qu un tableau de bord? 2. Choix des indicateurs de gestion 3. La mise en œuvre du tableau de bord 4. L analyse du tableau de bord 5. Les actions correctrices à mettre en place 6. Synthèse

24 Selon vous, à quelle conclusion vous amène cette information : «L entreprise a réalisé HT de chiffre d affaires en mai 2014 et sa marge brute est de 32 %» Quel éléments devraient être ajoutés pour que cette information soit pertinente? CAHT et 32 % taux de marge en mai CAHT et 33 % taux de marge en N-1 (mai 2013) CAHT et 33 % de taux de marge d objectif

25 Comment se construit un tableau de bord? Etapes de la construction d un tableau de bord : 1) Choix de l outil 2) Déterminer la périodicité du tableau de bord 3) Elaborer un budget prévisionnel 4) Intégrer les données comptables / commerciales réalisées

26 Etape 1 : Choix de la base de donnée Importance de la base informatique utilisée : - L informatique bureautique : EXCEL - Outils informatiques spécifiques : Logiciel de gestion de gestion commerciale Logiciel de gestion prévisionnelle Exemples de logiciels couramment utilisés : - SAGE GESCAP BUDGET SUIVI 7 - RCA TABLEAU DE BORD FLASH

27 - Hebdomadaire - Mensuelle - Trimestrielle - Semestrielle Etape 2 : Déterminer la périodicité La périodicité choisie dépend de chaque entreprise en fonction de : - Son activité (saisonnière?, croissance?...) - Du temps disponible pour faire cette remontée d information et l analyser Un tableau de bord non exploité => Perte de temps Un tableau de bord doit être mis à jour : - Régulièrement Les plus fréquentes - Rapidement (dans les premiers jours du mois suivant au plus tard)

28 Etape 3 : Elaborer un budget prévisionnel - Nécessite de définir des objectifs en début d année = démarche du prévisionnel : à mettre à jour tous les ans - Il permet de valider les objectifs fixés Ex : l entreprise a-t-elle les moyens de viser une croissance de 20 % - D anticiper à moyen terme les éventuelles difficultés Ex : l entreprise aura-t-elle les moyens d honorer les remboursements d emprunts prévus?

29 Etape 3 : Elaborer un budget prévisionnel Les comptes prévisionnels devront répondre à différentes questions : Le projet est-t-il rentable? Le compte de résultat prévisionnel Quel niveau de chiffre d affaires permet de faire face aux charges nécessaires à l activité? Le seuil de rentabilité Les ressources disponibles permettent-elles de couvrir les besoins générés par l activité? Le plan de financement Les recettes encaissées mois par mois permettent-elles de faire face aux dépenses décaissées? Le plan de trésorerie

30 Etape 4 : Intégrer les données réalisées

31 Etape 4 : Intégrer les données réalisées

32 Etape 4 : Intégrer les données réalisées

33 Etape 4 : Intégrer les données réalisées

34 1. Qu est ce qu un tableau de bord? 2. Choix des indicateurs de gestion 3. La mise en œuvre du tableau de bord 4. L analyse du tableau de bord 5. Les actions correctrices à mettre en place 6. Synthèse

35 L analyse des écarts Le tableau de bord met en relief les écarts entre les prévisions et le niveau réel d activité => il faut procéder au diagnostic des écarts Quelles en sont les raisons? Objectifs trop élevés, Conjoncture Problèmes internes

36 L analyse des écarts : exemple de mise en avant des écarts Mois :... Indicateurs économiques Prévu Réel CA par client CA par famille de produits Marge commerciale Frais commerciaux Frais de déplacements Achats marchandises Niveau de stock marchandises Niveau de stock produits finis Coût de transport Indicateurs physiques Prévu Réel Délais de livraison Satisfaction client... Ecart (Réel-Prévu) Ecart (Réel-Prévu) Action correctrice Action correctrice

37 1. Qu est ce qu un tableau de bord? 2. Choix des indicateurs de gestion 3. La mise en œuvre du tableau de bord 4. L analyse du tableau de bord 5. Les actions correctrices à mettre en place 6. Synthèse

38 Les actions correctrices Une fois les indicateurs de gestions connus, les écarts par rapport aux prévisions connus, il faut mettre en œuvre les actions correctrices Après avoir compris les raisons des écarts : - effort commercial insuffisant, - arrivée d un nouveau concurrent - augmentation de tarif d un prestataire

39 Les actions correctrices Mettre en œuvre les actions correctrices - lancement d une action de communication - diminuer les stocks - restructurer le BFR - augmenter les tarifs - changer le mode de transport - réorganiser la production - ajuster son effectif à la conjoncture

40 Sommaire 1. Qu est ce qu un tableau de bord? 2. Choix des indicateurs de gestion 3. La mise en œuvre du tableau de bord 4. L analyse du tableau de bord 5. Les actions correctrices à mettre en place 6. Synthèse

41 SYNTHESE Le tableau de bord doit être un outil adapté aux besoins de l entreprise : Définir les points essentiels à suivre régulièrement (indicateurs de gestion) Construire le tableau de bord de SON entreprise Choix de l outil informatique Choix de la périodicité Etablissement du budget prévisionnel Le mettre à jour régulièrement et rapidement L analyser à chaque période en comparant par rapport au budget ou par rapport à la période N-1 Mettre en place des actions dans l entreprise pour corriger les écarts

42 CONSEILS A chaque entreprise son poste de pilotage Préférer un schéma simple et compréhensible à un outil complexe et illisible Utiliser des données faciles à trouver Privilégier l information rapide à l information parfaite Prendre le temps de l analyse et de la réflexion Faire évoluer les indicateurs et leurs paramètres. Attention cependant aux modifications trop fréquentes de ces indicateurs Le tableau de bord «type» n existe pas! Un tableau de bord doit être évolutif!

43 Qu avez-vous pensé de cette animation? Donnez-lui une note sur le site mobile des JRCE!

Le tableau de bord : où je suis, où je vais? Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Le tableau de bord : où je suis, où je vais? Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Le tableau de bord : où je suis, où je vais? Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Sommaire I Qu est-ce qu un tableau de bord? II Notions d indicateurs III Comment se construit-il? Qu est-ce

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014

Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Rencontre Ecobiz Créateurs / Jeunes Entreprises Chambre de Commerce et de l Industrie de Grenoble Le 04 novembre 2014 Isabelle EMONET 13 Rue des Verdiers 38120 SAINT-EGREVE Tel : 04 80 80 58 80 / Mobile

Plus en détail

Définition et finalités de l analyse financière

Définition et finalités de l analyse financière Définition et finalités de l analyse financière FICHE I Définition L analyse financière recouvre un ensemble de techniques et d outils visant à traduire la réalité d une entreprise en s appuyant sur l

Plus en détail

ACCROITRE LA PERFORMANCE ECONOMIQUE DE L ENTREPRISE

ACCROITRE LA PERFORMANCE ECONOMIQUE DE L ENTREPRISE Un préalable : le budget prévisionnel Prévision des charges d exploita

Plus en détail

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION

COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION CENTRE LORRAIN DE GESTION Des Métiers et Professions Indépendantes COMPRENDRE SON DOSSIER DE GESTION Siège : 1, Avenue Foch 57000 METZ Tel : 03.87.74.20.51 - Fax : 03.87.36.52.73 * Site Internet : www.cglor.fr

Plus en détail

Les 3 principaux leviers de la rentabilité en entreprise

Les 3 principaux leviers de la rentabilité en entreprise Les 3 principaux leviers de la rentabilité en entreprise 1 SOMMAIRE La rentabilité en entreprise, c est quoi? 3 principaux leviers pour améliorer sa rentabilité 3 principaux leviers pour maîtriser sa rentabilité

Plus en détail

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997)

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) L hôtellerie-restauration, au sens large du terme, regroupe l ensemble des activités qui répondent aux besoins de la clientèle

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

Diagnostique financier

Diagnostique financier Diagnostique financier Biographie : Analyse financière, Grandguillot, Gualino, Memento LMD Analyse financière, De la Bouleri, Dunot, Gestion-Finance Partie 1 : Analyse financière Analyse financière = Analyse/redécoupage

Plus en détail

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS

GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS GESTION DES IMMOBILISATIONS ET DES INVESTISSEMENTS Page : 1 / 19 Gestion des immobilisations et des investissements. 1. CAS DE SYNTHESE... 3 1.1. CALCUL DE RENTABILITE D IMMOBILISATIONS ACQUISES... 3 1.2.

Plus en détail

LA THEORIE FINANCIERE

LA THEORIE FINANCIERE ANALYSE FINANCIERE DEFINITIONS Ensemble de méthodes et d instruments qui permettent de traiter les informations comptables et de gestion en vue de formuler une appréciation de la situation financière,

Plus en détail

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE

LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE TABLEAU DE BORD LE TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ACTIVITE DEFINITION Le tableau de bord est un support (papier ou informatique) qui sert à collecter de manière régulière des informations permettant de

Plus en détail

Les indicateurs dans Mon Office de Tourisme

Les indicateurs dans Mon Office de Tourisme Les indicateurs dans Mon Office de Tourisme Mon contexte Une structure : l OT de Sauternes et Graves OT intercommunautaire (2 communautés de communes / 27 communes) 6 ETP Budget de fonctionnement 2012

Plus en détail

Préparer son dossier de création reprise d entreprise. Un modèle de dossier pour vous permettre de préciser et de formaliser votre projet

Préparer son dossier de création reprise d entreprise. Un modèle de dossier pour vous permettre de préciser et de formaliser votre projet Préparer son dossier de création reprise d entreprise Un modèle de dossier pour vous permettre de préciser et de formaliser votre projet Préparer son dossier de création reprise d entreprise Espace Entreprendre

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

1500 net. MALETTE DU DIRIGEANT Formation conçue dans le cadre de l Appel à proposition diffusé par AGEFICE Avril 2014. 3, 7 et 14 novembre

1500 net. MALETTE DU DIRIGEANT Formation conçue dans le cadre de l Appel à proposition diffusé par AGEFICE Avril 2014. 3, 7 et 14 novembre MALETTE DU DIRIGEANT Formation conçue dans le cadre de l Appel à proposition diffusé par AGEFICE Avril 2014 Gestion Finance Pilotage de l entreprise Public : Chefs d entreprises ressortissants de l AGEFICE,

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature PROJET : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : Ce document est un exemple de plan d affaires professionnel. Vous êtes libre de vous en inspirer ou d en choisir un autre

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

Lire et Comprendre Son Bilan

Lire et Comprendre Son Bilan Entrepreneurial Services Lire et Comprendre Son Bilan - Le bilan comme outil de gestion Jean-Jacques Schwab Agent fiduciaire diplômé Organisateur brevet fédéral Sous-directeur Ernst & Young SA Place Chauderon

Plus en détail

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité

Piloter son entreprise : Le suivi de l activité 10/505N/05/A. 1. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Comprendre et maîtriser l évolution du BFR 10/505N/05/A. 2. Piloter son entreprise : Le suivi de l activité Le suivi de l activité : constats

Plus en détail

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

COMMERCE AUTOMOBILE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 COMMERCE AUTOMOBILE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE AUTOMOBILE... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE AUTOMOBILE... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU COMMERCE AUTOMOBILE...

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

TRAVAUX DE PLOMBERIE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 4 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 6 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

1 Le risque de défaillance dû aux ventes à perte

1 Le risque de défaillance dû aux ventes à perte 1 Le risque de défaillance dû aux ventes à perte La seule entreprise qui continue à réussir est celle qui continue à se battre pour y arriver. Roberto Goizueta Souvent ignorées ou sous-estimées, les ventes

Plus en détail

ÉPREUVE 5. La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées.

ÉPREUVE 5. La Partie Gestion hôtelière et droit et la Partie Mathématiques seront traitées sur des copies séparées. ÉPREUVE 5 GESTION HÔTELIÈRE ET MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures 30 Coefficient : 7 La Partie "Gestion hôtelière et droit" et la Partie "Mathématiques" seront traitées sur des copies séparées. Les deux copies

Plus en détail

TRAVAUX DE SERRURERIE

TRAVAUX DE SERRURERIE TRAVAUX DE SERRURERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE SERRURERIE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DES TRAVAUX DE

Plus en détail

1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits.

1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits. 1. Un tableau de bord n a d intérêt que dans les grandes entreprises réalisant plusieurs lignes de produits. VRAI OUI FAUX NON 2. La gestion budgétaire et le système de tableau de bord sont un moyen de

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE»

CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» CYCLE DE FORMATION «ÊTRE GESTIONNAIRE ET CHEF D ENTREPRISE» Formation collective. Conformément aux dispositions de l article R. 6351-6 du code du travail. Déclaration d activité enregistrée sous le numéro

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion Quelques constats pour commencer! La gestion est devenue incontournable Tout comme le pilote d un avion, le chef d entreprise

Plus en détail

FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE

FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE FICHES PRATIQUES LA CINQUIEME PARTIE : LE DEMARRAGE ET LE CONTROLE DE L ACTIVITE 107 ««LLee ddéémaarrrraaggee eett llee l ddéévveel llooppppeemeenntt ddee ll l eennttrreepprri iissee»» Maintenant que vous

Plus en détail

RESTAURATION TRADITIONNELLE

RESTAURATION TRADITIONNELLE RESTAURATION TRADITIONNELLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA RESTAURATION TRADITIONNELLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA RESTAURATION TRADITIONNELLE... 4 L'ACTIVITÉ DE LA RESTAURATION TRADITIONNELLE... 7 LES POINTS

Plus en détail

Supermarché CHAMPION CORRIGE

Supermarché CHAMPION CORRIGE BTS Management des Unités Commerciales EPREUVE E4 : Management et Gestion des Unités Commerciales Supermarché CHAMPION CORRIGE Remarque préalable : l introduction et la conclusion ne sont plus demandées

Plus en détail

Fonds Européen pour les Réfugiés ( FER ) 2008-2013

Fonds Européen pour les Réfugiés ( FER ) 2008-2013 Fonds Européen pour les Réfugiés ( FER ) 2008-2013 Réunion d information Paris, le 16 avril 2013 Le guide des bonnes pratiques et l éligibilité des dépenses Présentation générale du guide Objectif général

Plus en détail

La lettre. Le contenu du reporting mensuel de l entreprise. Un indispensable outil de mesure de la performance financière

La lettre. Le contenu du reporting mensuel de l entreprise. Un indispensable outil de mesure de la performance financière Octobre 28 DOSSIER : Gestion d entreprise 36 Le contenu du reporting mensuel de l entreprise Olivier AVRIL Gérant Associé d Acting-finances oavril@acting-finances.com 6 25 78 11 44 35, rue Arthème Genteur

Plus en détail

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace.

LES RATIOS. 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. LES RATIOS 1) GENERALITES 1) définition Un ratio est un rapport entre 2 valeurs économiques qui permet des comparaisons dans le temps et/ou l espace. 2) utilité Illustrer des informations Mesurer des objectifs

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2015 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte des éléments de

Plus en détail

Livret 10. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire

Livret 10. Mise à jour février 2008. Département Tertiaire Élaborer mon étude financière Livret 10 Calculer mon seuil de rentabilité Mise à jour février 2008 Département Tertiaire Avertissement au lecteur Le présent fascicule fait l'objet d'une protection relative

Plus en détail

PAYSAGISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

PAYSAGISTE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 PAYSAGISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU PAYSAGISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU PAYSAGISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU PAYSAGISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU PAYSAGISTE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

INTRODUCTION. Logique financière vs logique industrielle

INTRODUCTION. Logique financière vs logique industrielle INTRODUCTION Logique financière vs logique industrielle Multiplication des faillites de PME/ difficultés d accès au crédit bancaire. Difficultés de grands groupes pourtant performants au niveau industriel

Plus en détail

VOTRE CAMPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN!

VOTRE CAMPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN! RATIOS DE GESTION VOTRE MPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN! Après avoir mis en exergue les caractéristiques intrinsèques du camping diagnostic économique, il y a lieu de quantifier objectivement les potentialités

Plus en détail

Audit des potentiels 2014

Audit des potentiels 2014 Audit des potentiels 2014 Analyse du positionnement de l évolution de l entreprise (état d avancement) dans chacune de ses quatre grandes fonctions vitales, ainsi que de la qualité de son environnement

Plus en détail

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition

Le contrôle budgétaire. Le contrôle budgétaire 1. Définition. Le contrôle budgétaire 1. Définition Le contrôle budgétaire Définition Les différents budgets, leur enchaînement La validation des budgets Le Contrôle budgétaire Le contrôle budgétaire 1. Définition Un budget est établi à partir d une prévision,

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION. DECF Session 2007 - Corrigé indicatif

CONTROLE DE GESTION. DECF Session 2007 - Corrigé indicatif CONTROLE DE GESTION DECF Session 2007 - Corrigé indicatif Dossier 1 Partie A Raisons : - variation des effectifs (effet effectif), - changements de catégories professionnelles (effet de structure), - variation

Plus en détail

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière

COMPTE DE RESULTAT SIG CAF RATIOS SEUIL DE RENTABILITE BILAN COMPTABLE. Bilan Financier RATIOS. Structure financière ORGANISATION DE L ANALYSE FINANCIERE L analyse financière est l'étude de l'activité, de la rentabilité et du Financement de l entreprise : Soit a posteriori (données historiques et présentes) Soit a priori

Plus en détail

Le contrôle de gestion à la Banque Populaire, au niveau opérationnel

Le contrôle de gestion à la Banque Populaire, au niveau opérationnel Le contrôle de gestion à la Banque Populaire, au niveau opérationnel Présentation de la Banque Populaire La Banque Populaire est à la fois une banque de détail et de proximité. De ce fait, les objectifs

Plus en détail

PAYSAGISTE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 18/05/2015 1

PAYSAGISTE SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 18/05/2015 1 PAYSAGISTE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU PAYSAGISTE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU PAYSAGISTE... 5 L'ACTIVITÉ DU PAYSAGISTE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU PAYSAGISTE... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus

Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus Préparation CCF n 2 : APS La compagnie des hôtels bleus Introduction La compagnie des hôtels bleus est une société qui gère un grand nombre d hôtels répartis sur tout le territoire français. Vous venez

Plus en détail

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2

1 - Le catalogue d états prêts à l emploi p.2 Nouveau Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée Plus simple, plus riche, plus métier! Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée est la solution de référence pour vous accompagner dans votre gestion

Plus en détail

Les nouvelles obligations en matière d e-commerce

Les nouvelles obligations en matière d e-commerce Loi dite Hamon relative à la Consommation Les nouvelles obligations en matière d e-commerce Loi n 2014-344 du 17 mars 2014 parue au JO n 65 du 18 mars 2014 Mardi 10 juin 2014 1 Loi «Hamon» : les nouvelles

Plus en détail

Commission d indemnisation des préjudices économiques des commerçants suite aux travaux de réaménagement du centre-bourg

Commission d indemnisation des préjudices économiques des commerçants suite aux travaux de réaménagement du centre-bourg Commission d indemnisation des préjudices économiques des commerçants suite aux travaux de réaménagement du centre-bourg DOSSIER DE DEMANDE D INDEMNISATION AMIABLE Afin de pouvoir étudier votre demande

Plus en détail

Le Tableaux de Bord de l entreprise. CCI MORBIHAN Juin 2016

Le Tableaux de Bord de l entreprise. CCI MORBIHAN Juin 2016 Le Tableaux de Bord de l entreprise CCI MORBIHAN Juin 2016 1. Pourquoi mettre en place un tableau de bord? Des dérives entendues en entreprise : «je pensais avoir 9 mois de trésorerie, en réalité je n

Plus en détail

Cegid Business Restaurant

Cegid Business Restaurant CegidBusinessRestaurant Cegid Business Restaurant Encaissement Gérer efficacement tous les aspects de votre métier Facturation Avec Cegid Business Restaurant, dotez-vous d un véritable système d information

Plus en détail

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Les répercussions pour le secteur de la construction Mars 2015 L International Accounting Standards Board (IASB) et le Financial Accounting

Plus en détail

Gestion En Ligne Entreprise

Gestion En Ligne Entreprise Gestion En Ligne Entreprise Pour tout complément d information, vous pouvez contacter : Romain Friderich : 06.21.25.45.49 Pilote Développement Eurl Société au capital de 500 Siret : 527 993 919 00010 RCS

Plus en détail

États financiers simples. Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012

États financiers simples. Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012 États financiers simples Jean-Félix Belleville Stéphanie Beauséjour 30 octobre 2012 Au menu ce midi Qu est-ce que des états financiers? Où aller chercher les données? Seuil de rentabilité Le Centre d entrepreneuriat

Plus en détail

Projet site de Visite Activité

Projet site de Visite Activité Activité capacité accueil 1 1 1 1 1 Nombre de jours d'ouverture 3 3 3 3 3 taux moyen remplissage 4% 45% 5% 55% 55% soit entrées vendues 12 135 15 165 165 prix moyen entrée 1 1 1 1 1 ENTREES 1 2 1 35 1

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION (STMG) ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ SPÉCIALITÉ : GESTION ET FINANCE PARTIE ÉCRITE SESSION 2015 Durée : 4h Coefficient : 6 Documents

Plus en détail

CONSEIL EN COMMUNICATION

CONSEIL EN COMMUNICATION CONSEIL EN COMMUNICATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 4 L'ACTIVITÉ DU CONSEIL EN COMMUNICATION... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DU CONSEIL

Plus en détail

Présentation ASD 1 seul interlocuteur: Bureau ASD en Pologne : Katowice

Présentation ASD 1 seul interlocuteur: Bureau ASD en Pologne : Katowice Présentation ASD 1 seul interlocuteur: Vos demandes sont centralisées à Montréal et vos dossiers sont gérés en Europe. Bureau ASD en Pologne : Katowice Pour vos questions Demandes centralisées par : Mr

Plus en détail

Les préconisations par type de situation

Les préconisations par type de situation Les préconisations par type de situation Le tableau qui suit a été élaboré en mai 2007 à la suite d une étude sur la situation économique et financière des associations d aide aux personnes à domicile.

Plus en détail

Les tableaux de gestion La proximité à distance La quiétude au bout des doigts Signé. Christopher Terleski

Les tableaux de gestion La proximité à distance La quiétude au bout des doigts Signé. Christopher Terleski Les tableaux de gestion La proximité à distance La quiétude au bout des doigts Signé Christopher Terleski Gérer votre entreprise pour moins de 0,40 par jour Le suivi régulier de votre performance est une

Plus en détail

Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins

Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 5 et 6 octobre 2006 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins Animé par : Valérie

Plus en détail

patrimonial 3. Qui dit patrimonial dit consommation possible dans le futur, c est-à-dire possibilité de transformation en emploi...

patrimonial 3. Qui dit patrimonial dit consommation possible dans le futur, c est-à-dire possibilité de transformation en emploi... ÉTAPE 11 LA DÉTERMINATION DU RÉSULTAT D EXPLOITATION AVANT IMPÔTS DANS L ENTREPRISE DE NÉGOCE 31 Fournitures 34 Marchandises 601 Achats de fournitures 604 Achats de marchandises 6091 Variation du stock

Plus en détail

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente?

Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Quelles sont les principales formules utiles pour l étude de cas de vente? Approvisionnement et gestion des stocks : des quantités vendues dans un Du stock initial, final et des livraisons, des commandes

Plus en détail

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES

LES CONNAISSANCES ASSOCIEES LES CONNAISSANCES ASSOCIEES F 1 : / / Clas 1.1 Conduite d'un de Compétence générale : C11 Préparer le de 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur -

Plus en détail

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS

PGE L3 2015/2016 COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS COMPRENDRE LES ETATS FINANCIERS EXERCICES PARTIE 2 : INTERPRETATION DES ETATS FINANCIERS SKEMA Business School 1/19 Exercice 1 : VRAC 2 En reprenant le bilan comptable de l exercice 1 Partie 1 (VRAC),

Plus en détail

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat

CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat CALCULS COMMERCIAUX Chapitre 5 Analyser un compte de résultat Le compte de résultat est un document comptable qui permet de savoir si les recettes de l entreprise (les produits) ont permis de faire face

Plus en détail

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON NB : Pour réussir cette APS il est indispensable de connaître (et d être capable de définir) les notions relatives à l analyse fonctionnelle du bilan et du compte

Plus en détail

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières

Analyse Financie re. 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière. Table des matières Analyse Financie re 1 ère Partie : Les concepts d analyse comptable et financière Table des matières Introduction :... 2 Chapitre 1 : Etude du compte de résultat... 2 I. Soldes Intermédiaires de Gestion

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi La création d'entreprise pas à pas, spécial étudiants Catherine BERTHY Audrey HURAULT Les chiffres de la création Le processus de la création Pépite Bretagne Les chiffres de la création 2013 sources :

Plus en détail

Du business plan au lancement de l entreprise?

Du business plan au lancement de l entreprise? Du business plan au lancement de l entreprise? Sommaire Qu est ce qu un BP? Pour qui doit on faire un BP et qui le demande? Pourquoi et à quoi sert un BP? Comment se présente-t-il? Qui peu m aider à faire

Plus en détail

CegidBusinessSuiteRestaurant

CegidBusinessSuiteRestaurant CegidBusinessSuiteRestaurant Cegid Business Suite Restaurant Gérer efficacement tous les aspects de votre métier Avec Cegid Business Suite Restaurant, dotez-vous d un véritable système d information spécialisé

Plus en détail

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage

Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4. Propriété & Usage Gespx (Logiciel de gestion commerciale) Version 4 Propriété & Usage Tout usage, représentation ou reproduction intégral ou partiel, fait sans le consentement de Im@gin Micro est illicite (Loi du 11 Mars

Plus en détail

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie

Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Chapitre 3 : La gestion de la trésorerie Toute entreprise commerciale ou industrielle opère chaque mois des achats, des ventes, des paiements, des versements. Elle reçoit aussi de l argent, paie ses salariés,

Plus en détail

CENTRE DE CONGRÈS DE CAEN 19 NOVEMBRE 2015. Création d entreprise, mode d emploi

CENTRE DE CONGRÈS DE CAEN 19 NOVEMBRE 2015. Création d entreprise, mode d emploi CENTRE DE CONGRÈS DE CAEN 19 NOVEMBRE 2015 Création d entreprise, mode d emploi 1 LES INTERVENANTS Séverine GERVAIS CCI Caen Normandie Rose-Marie MOINS Fédération Française de la Franchise Yvon BEAUFILS

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 02 : Le financement

FICHE PRATIQUE N 02 : Le financement Page 7 sur 24 III. FICHE PRATIQUE N 02 : Le financement A. La cotisation à la formation professionnelle continue Comment, je cotise? : 1- L entreprise de droit privé déclare ses salariés et sa masse salariale

Plus en détail

10 contrats pour votre prochain Projet Logiciel Agile

10 contrats pour votre prochain Projet Logiciel Agile 10 contrats pour votre prochain Projet Logiciel Agile Auteur : Peter Stevens Son article du 29 avril 2009 : http://agilesoftwaredevelopment.com/blog/peterstev/10-agile-contracts Son blog : http://www.scrum-breakfast.com/

Plus en détail

Indicateurs et Tableaux de bord (Pilotage BSC )

Indicateurs et Tableaux de bord (Pilotage BSC ) Indicateurs et Tableaux de bord (Pilotage BSC ) Travail réalisé par : REGUEMALI Soufiane Travail Encadré par : Mr. ELFEZAZI Plan : 1) Généralité sur les tableaux de bord 2) Mission d un tableau de bord

Plus en détail

LES FORMATIONS RCA 2014-2015

LES FORMATIONS RCA 2014-2015 EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES LES FORMATIONS RCA 2014-2015 WWW.RCA.FR FIDÉLISER SES CLIENTS ET DÉVELOPPER SON CHIFFRE D AFFAIRES DÉCOUVREZ NOTRE OFFRE DE FORMATION, POUR BOOSTER VOS

Plus en détail

Initiation à la comptabilité Une technique accessible

Initiation à la comptabilité Une technique accessible Initiation à la comptabilité Une technique accessible Acquérir des connaissances de base en comptabilité pour : - mieux comprendre le fonctionnement de son entreprise - optimiser ses échanges avec l expert-comptable

Plus en détail

COMPRENDRE & INTERPRETER UN BILAN & UN COMPTE DE RESULTAT

COMPRENDRE & INTERPRETER UN BILAN & UN COMPTE DE RESULTAT GEST 01 COMPRENDRE & INTERPRETER UN BILAN & UN COMPTE DE RESULTAT Durée : 14 heures 990 HT / jour Dates : à définir en 2012 Comprendre la logique du compte de bilan et du compte de résultat Identifier

Plus en détail

Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise?

Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise? FEUILLE DE ROUTE POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Vous en êtes à la formalisation de votre projet? À l immatriculation de votre entreprise? Vous trouverez dans ce livret : nos conseils pour présenter votre

Plus en détail

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat

Chapitre 2 L analyse du compte de résultat Chapitre 2 L analyse du compte de résultat I- Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) A- Intérêt de la mise en place des SIG B- La mise en œuvre des SIG 1- Le tableau des SIG Voir annexe 1 2- L analyse

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

FAIRE SON BUDGET ET PRENDRE SON AVENIR EN MAIN

FAIRE SON BUDGET ET PRENDRE SON AVENIR EN MAIN FAIRE SON BUDGET ET PRENDRE SON AVENIR EN MAIN Selon mon épouse, faire son budget sert à avoir plus d argent D ailleurs c est un peu l impression que nous donne les gouvernements provincial et fédéral,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ 1. CONTEXTE La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès

Plus en détail

Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h)

Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h) Examen de contrôle continu : Analyse financière 13 juin 2006 (2h) Vous souhaitez analyser la situation financière de l entreprise Arnault et disposez pour cela de la liasse fiscale de l année N (Bilan

Plus en détail

www.tifawt.com www.tifawt.com ANNÉE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT : A. EL OUIDANI

www.tifawt.com www.tifawt.com ANNÉE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT : A. EL OUIDANI UNIVERSITÉ IBN ZOHR FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES - AGADIR ANNÉE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT : A. EL OUIDANI Filière Module Elément du module : : : Économie et gestion

Plus en détail

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Formation «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Vous souhaitez sécuriser votre activité? Évaluer rapidement la rentabilité de vos produits et services

Plus en détail

Le droit de rétractation. dans les contrats hors établissement. et hors du lieu habituel d exercice de la profession

Le droit de rétractation. dans les contrats hors établissement. et hors du lieu habituel d exercice de la profession Le droit de rétractation dans les contrats hors établissement et hors du lieu habituel d exercice de la profession Livres VI et XIV du Code de droit économique Entreprises (livre VI CDE) - art. VI.67 et

Plus en détail

Nouvelles obligations en matière de prix de transfert Grands groupes et PME

Nouvelles obligations en matière de prix de transfert Grands groupes et PME Nouvelles obligations en matière de prix de transfert Grands groupes et PME Votre politique de prix de transfert est-elle sécurisée face à un contrôle fiscal en 2011? Nouvelles obligations en matière de

Plus en détail

Épreuve E22, sous épreuve Le dossier professionnel

Épreuve E22, sous épreuve Le dossier professionnel Septembre 2012 / mise à jour juin 2013 Baccalauréat professionnel cuisine Épreuve E22, sous épreuve Le dossier professionnel coefficient 3 1 Présentation Un dossier personnel à réaliser dès le premier

Plus en détail

Quand l ajustement entrera-t-il en vigueur? La baisse du taux de conversion commencera en janvier 2017.

Quand l ajustement entrera-t-il en vigueur? La baisse du taux de conversion commencera en janvier 2017. Les nouveaux taux de conversion s appliquent à compter de janvier 2017. Vous trouverez ici les réponses aux questions fréquemment posées et vous découvrirez les conséquences des modifications sur les prestations

Plus en détail

ANEXO 4. Création d Entreprise

ANEXO 4. Création d Entreprise ANEXO 4. Création d Entreprise Pour construire un projet de création d'entreprise et augmenter ses chances de succès, il est recommandé d'agir avec méthode en respectant des étapes chronologiques. D'abord

Plus en détail

Réussir ses salons professionnels. Jeudi 24 mars 2016

Réussir ses salons professionnels. Jeudi 24 mars 2016 Réussir ses salons professionnels Jeudi 24 mars 2016 Jacques-Olivier Garda Apporter des Solutions Concrètes et Opérationnelles aux TPE PME pour les aider à Vendre Plus et Vendre Mieux Nos actions : Aider

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 8 ème ÉDITION S.M.A.R.T. Production 2004-2005 - Tous droits de reproduction réservés. Par les mêmes organisateurs : 40 ateliers gratuits sur

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

L optimisation delatrésorerie enmagasin. MAG'OFFICE 2.7.0

L optimisation delatrésorerie enmagasin. MAG'OFFICE 2.7.0 L optimisation delatrésorerie enmagasin. MAG'OFFICE 2.7.0 L optimisation de la trésorerie en magasin. La bonne gestion de la trésorerie est une tâche indispensable du monde économique, quelle que soit

Plus en détail