Informatisation de la surveillance des ISO. Retour d expérience des Hôpitaux du Léman 1 et du Centre Hospitalier Alpes Léman 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Informatisation de la surveillance des ISO. Retour d expérience des Hôpitaux du Léman 1 et du Centre Hospitalier Alpes Léman 2"

Transcription

1 Informatisation de la surveillance des ISO Retour d expérience des Hôpitaux du Léman 1 et du Centre Hospitalier Alpes Léman 2 Journée ISO CCLIN sud est 5 avril 2012 Dr Dusseau 1,2, Mme Gérosa 2, Mme Cassaz 2, Mme Charlet 2

2 Le Contexte (1) Intervention du Dr MH Metzger Journée annuelle des CLIN du Sud-Est le 18 mars 2010 Utilisation du SIH pour l alerte et la surveillance épidémiologique des infections nosocomiales Description du dispositif de surveillance intégrée en chirurgie aux HCL. Essai d application aux Hôpitaux du Léman (HDL) et au Centre Hospitalier Alpes Léman (CHAL) et bilan à ce jour

3 Le Contexte (2) Les HDL et le CHAL 2 CH de plus de 300 lits Surveillance des ISO ancienne Milieu des années 90 pour les HDL Plus récemment pour le CHAL, en 2005

4 Le Contexte (3) Surveillance pour les spécialités classiques: Orthopédie - Traumatologie Chirurgie viscérale Gynécologie - Obstétrique Ophtalmologie (interne)

5 Le Contexte (4) Parmi les «classiques» problèmes rencontrés: Pistage des fiches ISO

6 Le Contexte (5) Présentation du Dr Metzger Web ISO 2 évolutions à ne pas rater

7 Application aux HDL et CHAL (1) Objectif des 2 unités d hygiène Rencontre DIM, DSIO, chirurgiens Démarche identique aux HDL et au CHAL

8 Application aux HDL et CHAL (2) Circuit d information (d après Dr Metzger) Sources de production Zone de préparation des données Validation Unité d hygiène Extraction automatisée Rapports standardisés service Hexagone Orbis EAI/ETL Infocentre Extraction CCLIN SE Web ISO

9 Application aux HDL et CHAL (3) Traduction: «Dématérialiser» la fiche ISO «Profiter» des données existantes dans les divers systèmes d information

10 «Dématérialiser» la fiche ISO Virtualisation de la fiche ISO, à l identique de l originale Disponible dans le dossier informatisé patient Accès pour: Secrétaire du bloc opératoire Secrétaires des unités de chirurgie Chirurgiens Cadre en charge de la surveillance des ISO PH hygiéniste

11 «Profiter» des données des systèmes d information ALIMENTATION AUTOMATISEE Dénominateur Données administratives Date de naissance, sexe Dates d admission dans l établissement Date de sortie du service Données médicales Opérateur et Service Date et type d intervention Code CCAM intervention Facteurs de risque liés au patient (score ASA, classe de contamination, durée de l intervention) Facteurs de risque liés à l intervention (urgence)

12 Application aux HDL et CHAL (4) Intérêt et accord des chirurgiens HDL et CHAL Intérêt et accord DIM et DSIO des HDL et CHAL Non réalisé aux HDL à ce jour (erreur d interlocuteur au sein de la DSIO) Réalisé uniquement aux CHAL: La fiche (Mme Cassaz, DIM) Le circuit

13 La Fiche au CHAL

14 La Fiche au CHAL

15 La Fiche au CHAL

16 La Fiche au CHAL

17 La Fiche au CHAL

18 La Fiche au CHAL

19 La Fiche au CHAL

20 Secrétaire du bloc (1) Rôle Saisie du CRO technique à l issue de l intervention Génération de la fiche ISO avec récupération automatique des données utiles du CRO technique (pour les interventions ciblées) Alimentation manuelle: Code opérateur Code CCLIN Données médicales (facteurs de risque liés à l intervention (implant/prothèse, chirurgie carcinologique, coelio/vidéo chirurgie, procédure multiple)

21 Secrétaire très motivée Secrétaire du bloc (2) Bilan Quelques fiches non ouvertes (congés) Générer une fiche ISO automatiquement à la création du CRO technique pour les interventions ciblées? Evolution avec CLIMCO (rapatriement automatisé des autres données, notamment médicales: facteurs de risque liés à l intervention )?

22 Secrétaire du bloc (3) Bilan Vérification de l exhaustivité des interventions par Mme Gérosa (Cadre Endoscopie, CHAL) avec les fichiers des actes du Services des Finances (fichiers Excel) Mais nous sommes loin des pratiques de 2005: Unité d hygiène sans accès au dossier informatisé du patient Listes des opérés récupérées sous forme papier En définitive, des centaines de fiches ISO ouvertes et «rouvertes» manuellement!!

23 Secrétaire de l unité et du chirurgien (1) Rôle de compléter les fiches dès la sortie du séjour ou lors des consultations postopératoires Données médicales liées à une éventuelle ISO Date de l ISO Site de l ISO Microorganisme(s) isolé(s) Reprise chirurgicale Données administratives Date de dernier contact Statut vivant/décédé à la sortie du service

24 Secrétaire de l unité et du chirurgien (2) A tout moment le chirurgien ou le secrétariat de chirurgie peut connaître la liste des fiches ISO à valider: Simple requête Double clic sur le nom de la requête Fiche ISO/ Chir présence ISO?

25 Requête

26 Secrétaire de l unité et du chirurgien (3) Bilan Utilisation très variable d un chirurgien à un autre Clôture des fiches dans certains cas par Mme Gérosa!! Mais nous sommes loin des pratiques de 2005: Fiches absentes (cf supra) Fiches incomplètes (en particulier données administratives)

27 Unité d hygiène (1) Rôle Mme Gérosa Exhaustivité des fiches et bon remplissage cf supra, utilisation des fichiers des Services des Finances «Vrai lenteur» actuelle des requêtes Repérage également des cas possibles d ISO (formation d IBODE): Données médicales et biologiques, navigation ORBIS AGFA (Serveur de Résultats Intranet) Validation des fiches puis export (Web Iso)

28 La Fiche au CHAL

29 Requête

30 Unité d hygiène (2) Bilan Mme Gérosa Facilité de la surveillance Travail plus rapide, mais peut-être pas plus régulièrement réalisé? Surveillance poursuivie en interne également le second semestre

31 Unité d hygiène (3) Rôle PH hygiène Ce n est pas un système de détection des ISO Système facilitant Travail avec listes des prélèvements microbiologiques (SIR Web)

32 Unité d hygiène (4) Rôle PH hygiène Mais recentrage du travail vers les dossiers susceptibles d être des ISO Consultation de dossiers médicaux (ratisser large) Réunion de validation des ISO avec les chirurgiens CHAL et HDL Stimulés par leurs sociétés savantes (SOFCOT) Mais problème de régularité Questions récurrentes: Hétérogénéité des interventions regroupés au sein d un même code CCLIN (OSYN) Hétérogénéité des interventions au sein des groupes d intervention prioritaires (COLO et HERN, PTTH et PTHA ) Variétés des mécanismes des ISO (défaut de la ppo, greffe hématogène, qualité d un geste chirurgical, comportement des patients ) toutes les ISO n étant pas évitables et ne relevant pas de l hygiène

Mme BOULET Statisticienne DIM Dr LEHIANI praticien hygiéniste UHLIN

Mme BOULET Statisticienne DIM Dr LEHIANI praticien hygiéniste UHLIN Système d Information d Hospitalier et lutte contre les infections nosocomiales Mme BOULET Statisticienne DIM Dr LEHIANI praticien hygiéniste UHLIN 1. Présentation du CH Jacques- Cœur 2. Le dispositif

Plus en détail

Du dossier patient informatisé au taux d ISOd

Du dossier patient informatisé au taux d ISOd Du dossier patient informatisé au taux d ISOd Berrouane Y., Graglia E., Gendreike Y., Lieutier F., Pugliese P., Roux A.C., Dulbecco F., Fosse T. Contexte : le suivi des ISO Programme National de Lutte

Plus en détail

LA SURVEILLANCE DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE

LA SURVEILLANCE DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE LA SURVEILLANCE DES INFECTIONS DU SITE OPERATOIRE Dr. L. SIMON, Praticien Hospitalier coordonnateur CClin Est, Nancy 29 èmes Journées nationales d étude et de perfectionnement de l UNAIBODE, 25 mai 2012

Plus en détail

Les infections de site opératoire : de la surveillance à la prévention (données 1999 2003)

Les infections de site opératoire : de la surveillance à la prévention (données 1999 2003) Les infections de site opératoire : de la surveillance à la prévention (données 1999 2003) Bruno Grandbastien (SFHH, C-CLIN Paris-Nord et CHRU de Lille) Contexte Importance des infections du site opératoire

Plus en détail

Efficacité de la surveillance des infections du site opératoire

Efficacité de la surveillance des infections du site opératoire Efficacité de la surveillance des infections du site opératoire Marine Giard 34 ème journées régionales de formation en hygiène hospitalière Mercredi 25 mai 2011 Contexte Environ 7M d interventions chirurgicales

Plus en détail

La surveillance des infections du site opératoire (ISO) :

La surveillance des infections du site opératoire (ISO) : La surveillance des infections du site opératoire (ISO) : un indicateur de la politique d hygiène des établissements de santé? Pourquoi les ISO? Complication fréquente Complication grave (surtout si ISO

Plus en détail

Réseau Alerte Investigation Surveillance des Infections Nosocomiales R.A.I.S.I.N.

Réseau Alerte Investigation Surveillance des Infections Nosocomiales R.A.I.S.I.N. Réseau Alerte Investigation Surveillance des Infections Nosocomiales R.A.I.S.I.N. C.T.I.N. B. Branger C.CLIN-Ouest 5 mars 2002 1 Organisation nationale! Création des CLIN " En 1988 (établissements publics)

Plus en détail

Surveillance des infections du site opératoire assistée par ordinateur

Surveillance des infections du site opératoire assistée par ordinateur Surveillance des infections du site opératoire assistée par ordinateur Utilisation des bases de données disponibles dans le système d information médicale Annie CHALFINE 1, Laurence PERNICENI 1, Loïc FLACHET

Plus en détail

Surveillance des BMR : Module optionnel de surveillance des Infections à Clostridium difficile proposé par le CClin Ouest

Surveillance des BMR : Module optionnel de surveillance des Infections à Clostridium difficile proposé par le CClin Ouest Réseau national d Alerte, d Investigations et de Surveillance des Infections Nosocomiales Surveillance des BMR : Module optionnel de surveillance des Infections à Clostridium difficile proposé par le CClin

Plus en détail

Contexte aux Hospices Civils de Lyon

Contexte aux Hospices Civils de Lyon Contexte aux Hospices Civils de Lyon Comment utiliser les données du système d information hospitalier pour surveiller les infections associées aux soins : l expérimentation des Hospices Civils de Lyon

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Méthode ALARM N. Grimaud Clinique Magdelaine 17 mai 2011 Journée inter-réseaux du CCLIN Sud-Ouest Présentation de l établissement Clinique chirurgicale de 15 lits et places (90 % ambulatoire) Installée

Plus en détail

UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS)

UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS) UNE BASE DE DONNÉES UNIQUE POUR GÉRER ALERTES, SURVEILLANCE ET SIGNALEMENTS DES INFECTIONS ASSOCIÉES AUX SOINS (IAS) Y. Berrouane 1, E. Graglia 1, Y. Gendreike 2, P. Veyres 1, P. Pugliese 3, F. Dulbecco

Plus en détail

Un système simple de veille en continu des évènements rares : l exemple des ISO en chirurgie carcinologique mammaire.

Un système simple de veille en continu des évènements rares : l exemple des ISO en chirurgie carcinologique mammaire. Un système simple de veille en continu des évènements rares : l exemple des ISO en chirurgie carcinologique mammaire. Yann MALLET, Marie-France DEBERLES, Rémi PARSY 1ère journée de l Association de Lutte

Plus en détail

Surveillance semi-automatisée des infections du site opératoire : Exemple du CHU de Nantes

Surveillance semi-automatisée des infections du site opératoire : Exemple du CHU de Nantes Surveillance semi-automatisée des infections du site opératoire : Exemple du CHU de Nantes Unité de Gestion du Risque Infectieux/service de Bactériologie-Hygiène Service d Information Médicale Page 1 Contexte

Plus en détail

Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire

Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire Résultats Sud Est 2010-2011 Evolutions 2008-2011 Résultats nationaux RAISIN 2009-2010 RSI E Caillat-Vallet Récapitulatif 1995-2011

Plus en détail

Analyse et maîtrise des facteurs de risques exogènes des infections du site opératoire. JC. Labadie

Analyse et maîtrise des facteurs de risques exogènes des infections du site opératoire. JC. Labadie Analyse et maîtrise des facteurs de risques exogènes des infections du site opératoire JC. Labadie Facteurs de risques des ISO «Voies et foyers d infection d en salle d opd opération» (W.Whyte) ou les

Plus en détail

Valérie Drouvot Direction Générale de la santé / Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins - Cellule Infections nosocomiales

Valérie Drouvot Direction Générale de la santé / Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins - Cellule Infections nosocomiales L organisation de la lutte contre les infections nosocomiales en France & La place de l usager dans le programme national de lutte contre les infections nosocomiales 2005/2008 Valérie Drouvot Direction

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE ENQUÊTE REGIONALE SUR LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT PERSONNEL EN CHIRURGIE

NOTE DE SYNTHESE ENQUÊTE REGIONALE SUR LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT PERSONNEL EN CHIRURGIE NOTE DE SYNTHESE ENQUÊTE REGIONALE SUR LA PRISE EN CHARGE DU TRAITEMENT PERSONNEL EN CHIRURGIE Contexte : Le traitement personnel est défini comme l ensemble des traitements médicamenteux en cours au moment

Plus en détail

AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON

AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON AUDIT ISO SUR CESARIENNE CH MACON JOURNEE DU «RESEAU MATER» Jeudi 18 novembre 2010 C. Brunet M.P. Veuillet Sage-femme cadre I.D.E. hygiéniste PRESENTATION DU SERVICE MATERNITE CH MACON niveau 2B PERSONNELS

Plus en détail

Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau. Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau

Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau. Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau Chirurgie Ambulatoire Quelle organisation? Quel enjeu pour

Plus en détail

SURVEILLANCE DES INFECTIONS

SURVEILLANCE DES INFECTIONS CLIN Avril 2012 SURVEILLANCE DES INFECTIONS NOSOCOMIALES À LA CND Protocole de surveillance Transmission des bactério + vers l EOH Enquête systématique réalisée par l EOH Identification des IN Validation

Plus en détail

Service d Hygid Présentation

Service d Hygid Présentation Prévention des Infections Nosocomiales Service d Hygid Hygiène Hospitalière Présentation Rubrique : Prévention et surveillance des Infections Nosocomiales sous l Onglet l : Qualité/Risques Service d Hygiène

Plus en détail

Paris le 16 mai 2017

Paris le 16 mai 2017 Paris le 16 mai 2017 LES ISO au bloc opératoire en Gynécologie/Obstétrique organisation Chaque fin de mois, le médecin Praticien Hospitalier de l équipe opérationnelle d hygiène (EOH) envoie par mail à

Plus en détail

Réseau GPIC, cancérologie : de l action à l amélioration des taux. Dr Pierre BERGER, Institut paoli-calmettes GPIC

Réseau GPIC, cancérologie : de l action à l amélioration des taux. Dr Pierre BERGER, Institut paoli-calmettes GPIC Réseau GPIC, cancérologie : de l action à l amélioration des taux Dr Pierre BERGER, Institut paoli-calmettes GPIC GPIC Groupe pour la Prévention des Infections en Cancérologie Groupe collaboratif de la

Plus en détail

INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS DEFINITION, FREQUENCE ET FACTEURS DE RISQUE

INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS DEFINITION, FREQUENCE ET FACTEURS DE RISQUE INFECTIONS ASSOCIEES AUX SOINS DEFINITION, FREQUENCE ET FACTEURS DE RISQUE Infection VINCENT A, Saint Genis Laval LAPRUGNE-GARCIA E, Saint Genis Laval Octobre 2008 Objectif Pour mettre en place une surveillance

Plus en détail

Hygiène et Chirurgie Ambulatoire

Hygiène et Chirurgie Ambulatoire Congrès de la Société Française d Hygiène Hospitalière AFCA Reims, 2 et 3 juin 2005 Hygiène et Chirurgie Ambulatoire Dr J-P SALES Association Française de Chirurgie Ambulatoire Définitions AFCA «L ensemble

Plus en détail

Identification de facteurs de risque infectieux en chirurgie carcinologique du sein

Identification de facteurs de risque infectieux en chirurgie carcinologique du sein Identification de facteurs de risque infectieux en chirurgie carcinologique du sein Enquête SURVISO-GPIC 20 GROUPE DE PREVENTION DES INFECTIONS EN CANCEROLOGIE GPIC F.LEMARIE, EOH Dr. MY LOUIS, B.CLARISSE

Plus en détail

Notice d utilisation de l application ICARE

Notice d utilisation de l application ICARE Notice d utilisation de l application ICARE Informatisation des Comptes Administratifs Retraités des Etablissements 1. Rappel du contexte de l application ICARE Le retraitement comptable consiste à distinguer

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE EPIDEMIE D INFECTIONS NOSOCOMIALES

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE EPIDEMIE D INFECTIONS NOSOCOMIALES CONDUITE A TENIR DEVANT UNE EPIDEMIE D INFECTIONS NOSOCOMIALES Epidémiologie GIRARD R, Pierre Bénite Mai 2004 Objectif L objectif prioritaire est de stopper l épidémie en cours et de mettre en place des

Plus en détail

Dématérialisation. des infections nosocomiales

Dématérialisation. des infections nosocomiales tvt Dématérialisation du signalement externe des infections nosocomiales Formation à l application e-sin Equipe e-sin (septembre-décembre 2011) Unité Infections Associées aux Soins et Résistance aux Antibiotiques

Plus en détail

Réseau de Surveillance des Infections Nosocomiales en Maternité Guide informatique

Réseau de Surveillance des Infections Nosocomiales en Maternité Guide informatique Réseau de Surveillance des Infections Nosocomiales en Maternité Guide informatique CCLIN Sud-Est Hôpital Henry Gabrielle - Villa Alice 20 Route de Vourles 69 230 Saint-Genis Laval Secrétariat réseau :

Plus en détail

LUTTE CONTRE LES INFECTIONS du SITE OPÉRATOIRE ( I.S.O.)

LUTTE CONTRE LES INFECTIONS du SITE OPÉRATOIRE ( I.S.O.) LUTTE CONTRE LES INFECTIONS du SITE OPÉRATOIRE ( ISO) Les infections du site opératoire (ISO) représentent la troisième cause des infections nosocomiales ( 14% des I N en 2006 ) Dans les réseaux de surveillance

Plus en détail

Hygiène hospitalière. Alexandre QUILLET Interne de Santé Publique Staff du 15 mai 2013

Hygiène hospitalière. Alexandre QUILLET Interne de Santé Publique Staff du 15 mai 2013 Hygiène hospitalière QUIZZ Alexandre QUILLET Interne de Santé Publique Staff du 15 mai 2013 QUIZZ 1 Un patient revient 10 mois après une intervention pour une prothèse de genou dans le cadre d une infection

Plus en détail

LAB 9 L Hôpital digital : HIMSS et Hôpital numérique

LAB 9 L Hôpital digital : HIMSS et Hôpital numérique LAB 9 L Hôpital digital : HIMSS et Hôpital numérique 1/ Frédéric ANDRÉ, Directeur des systèmes d information CH de Valenciennes 2/ Dr Nicolas HOUDRE, PH-Président de la Commission SI, CH de Valenciennes

Plus en détail

Rôle du Médecin du Travail. interactions avec les différentes instances

Rôle du Médecin du Travail. interactions avec les différentes instances Risques liés aux Accidents Exposant au Sang : Rôle du Médecin du Travail & interactions avec les différentes instances Dr Martine Domart-Rançon Service de Santé au Travail Hôpital Européen Georges Pompidou

Plus en détail

INVESTIGATION D UNE ÉPIDÉMIE. DU d Hygiène Hospitalière 2014-2015 Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux Dr Véronique MARIE

INVESTIGATION D UNE ÉPIDÉMIE. DU d Hygiène Hospitalière 2014-2015 Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux Dr Véronique MARIE INVESTIGATION D UNE ÉPIDÉMIE DU d Hygiène Hospitalière 2014-2015 Service d Hygiène Hospitalière CHU Bordeaux Dr Véronique MARIE 1 Qu est-ce qu une épidémie? Définition donnée dans Surveiller et prévenir

Plus en détail

Introduction (3) Il existe 2 label Audipog :

Introduction (3) Il existe 2 label Audipog : Présentation des spécifications Audipog à destination des éditeurs de logiciels métier ou des professionnels possédant un dossier informatisé en périnatalité Septembre 2013 Introduction (1) L élaboration

Plus en détail

JOURNEE ALIAS - 29 mars 2011. S. Nguyen, S. Dekeyser, C. Plane, B. Quesnel, MC. Delabre, C. Ducrond, E. Beclin, F. Dufossez, D. Descamps CH BETHUNE

JOURNEE ALIAS - 29 mars 2011. S. Nguyen, S. Dekeyser, C. Plane, B. Quesnel, MC. Delabre, C. Ducrond, E. Beclin, F. Dufossez, D. Descamps CH BETHUNE Surveillance des bactériémies : un outil pour améliorer la qualité des prescriptions antibiotiques et pour la lutte contre les infections nosocomiales. S. Nguyen, S. Dekeyser, C. Plane, B. Quesnel, MC.

Plus en détail

Organisation des urgences au Centre Médical de Kinshasa

Organisation des urgences au Centre Médical de Kinshasa Organisation des urgences au Centre Médical de Kinshasa Dr Rodolphe AHMED, Médecin directeur Le CMK: localisations Le CMK Centre Hospitalier: Centre privé d urgence Services d hospitalisation (conventionnelle

Plus en détail

Michèle BRID (Cadre de santé IBODE) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Michèle BRID (Cadre de santé IBODE) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Hygiène périp ri-opératoire Michèle BRID (Cadre de santé IBODE) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Prévention Architecture des blocs opératoires Traitement de l air Procédures de comportement Désinfection

Plus en détail

Circuit du médicament informatisé

Circuit du médicament informatisé Circuit du médicament informatisé Points vigilance axe fonctionnel SOMMAIRE... 1 FICHE N 1- CONCILIATION DES TRAITEMENTS... 2 FICHE N 2- PRESCRIPTIONS COMPLEXES SERVICES SPECIFIQUES... 3 FICHE N 3- NIVEAU

Plus en détail

Cartographie des risques au bloc opératoire Pourquoi? Comment?

Cartographie des risques au bloc opératoire Pourquoi? Comment? Cartographie des risques au bloc opératoire Pourquoi? Comment? Dr JM Guérin Coordinateur des risques associés aux soins Dr A. Abdelaziz Master management des structures de santé Me S. Patenôtre Cadre du

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES 1, rue du Docteur-Martinais 37600 LOCHES SEPTEMBRE 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ NOVEMBRE 2007 SOMMAIRE

Plus en détail

BMR SUD-EST Réseau Sud-Est de Surveillance et de Prévention des Bactéries Multirésistantes aux Antibiotiques. Guide informatique

BMR SUD-EST Réseau Sud-Est de Surveillance et de Prévention des Bactéries Multirésistantes aux Antibiotiques. Guide informatique Sud-Est BMR SUD-EST Réseau Sud-Est de Surveillance et de Prévention des Bactéries Multirésistantes aux Antibiotiques Guide informatique Avril-juin 2011 CCLIN Sud-Est Hôpital Henry Gabrielle, Villa Alice

Plus en détail

Surveillance des infections du site opératoire Quels systèmes pour quels résultats? Pascal Astagneau SFHH Strasbourg, juin 2007

Surveillance des infections du site opératoire Quels systèmes pour quels résultats? Pascal Astagneau SFHH Strasbourg, juin 2007 Surveillance des infections du site opératoire Quels systèmes pour quels résultats? Pascal Astagneau SFHH Strasbourg, juin 2007 L infection du site opératoire, c est (1) une question de santé publique

Plus en détail

INTÉGRER L UNIVERS BIOMÉDICAL AU SIH :

INTÉGRER L UNIVERS BIOMÉDICAL AU SIH : INTÉGRER L UNIVERS BIOMÉDICAL AU SIH : Comment collecter automatiquement les paramètres vitaux dans le dossier de soins? > Philippe Barbot, DSIO, CH Bagnols sur Cèze > Simon CHASSAIN, ingénieur commercial

Plus en détail

Mortalité? Durée de séjour?

Mortalité? Durée de séjour? Surmortalité et excès s de durée e de séjours liés à la survenue d une d infection acquise en réanimation Analyse de la littérature Propositions pour le réseau REA RAISIN Dr Th. LAVIGNE pour le Comité

Plus en détail

Réseau de vigilance des Bactériémies Nosocomiales. Guide informatique. Application VIGI_BN V2. A. Avant-propos. B. Installation et mise à jour

Réseau de vigilance des Bactériémies Nosocomiales. Guide informatique. Application VIGI_BN V2. A. Avant-propos. B. Installation et mise à jour Réseau de vigilance des Bactériémies Nosocomiales Guide informatique Application VIGI_BN V2 A. Avant-propos B. Installation et mise à jour C. Lancement de l application D. Saisie des données E. Contrôle

Plus en détail

INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE

INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE QUEL EST LE METIER DE L INFIRMIER DE BLOC OPERATOIRE? L infirmier de bloc opératoire (IBODE) est un professionnel infirmier diplômé d Etat spécialisé. Il accueille et accompagne

Plus en détail

PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS

PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS PRIORITE REGIONALE 2013 AUDITS Version JANVIER 2013 1 Le respect des Précautions standard est un élément clé de la prévention de la transmission croisée dans les établissements de santé et les EHPAD. En

Plus en détail

in ARMENGAUD M. Réflexion historique sur les Infections Nosocomiales Bull. Soc. Fr. Microbiol 2003 ; 18 : 34-38

in ARMENGAUD M. Réflexion historique sur les Infections Nosocomiales Bull. Soc. Fr. Microbiol 2003 ; 18 : 34-38 Un hôpital doit être construit par un architecte compétent Son personnel a de bonnes manières et se distingue par sa propreté corporelle et vestimentaire. Traité de médecine Indienne 4 è siècle avant J-C

Plus en détail

Utilisation d un tableur (Excel) en liaison avec Anvil ou Elan. Christophe Parisse (MoDyCo)

Utilisation d un tableur (Excel) en liaison avec Anvil ou Elan. Christophe Parisse (MoDyCo) Utilisation d un tableur (Excel) en liaison avec Anvil ou Elan Christophe Parisse (MoDyCo) Quels usages? Extraction, exportation de données ANVIL ou ELAN Résultats dans un format de type TEXTE avec des

Plus en détail

ÉVOLUTIONS DU METIER ET DE LA FORMATION

ÉVOLUTIONS DU METIER ET DE LA FORMATION ÉVOLUTIONS DU METIER ET DE LA FORMATION D INFIRMIERS DE BLOC OPERATOIRE AEEIBO -UNAIBODE AEEIBO Ecole d Infirmiers de bloc opératoire 351 rue Ambroise Paré 59120 LOOS Aline DEQUIDT-MARTINEZ, Présidente

Plus en détail

Procédure d inscription aux réseaux de surveillance. Sommaire REMARQUES PRELIMINAIRES 2 1. CONNEXION A L ANNUAIRE 3

Procédure d inscription aux réseaux de surveillance. Sommaire REMARQUES PRELIMINAIRES 2 1. CONNEXION A L ANNUAIRE 3 Sud-Est Procédure d inscription aux réseaux de surveillance Sommaire REMARQUES PRELIMINAIRES 2 1. CONNEXION A L ANNUAIRE 3 2. RECHERCHER UN ETABLISSEMENT / UNE STRUCTURE 5 3. ACCES AUX BULLETINS D INSCRIPTION

Plus en détail

INFORMATISATION DU DOSSIER DE SOINS: UN PROGRES?

INFORMATISATION DU DOSSIER DE SOINS: UN PROGRES? INFORMATISATION DU DOSSIER DE SOINS: UN PROGRES? Aude SOURY-LAVERGNE Réanimation polyvalente CHRU Lille JILAR 2012 Dossier unique Dossier médical Dossier paramédical Feuille de surveillance Biologie Dossier

Plus en détail

Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés

Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés MICRO 6 Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés, une saisie ergonomique des données PMSI : Centralisée au SIM, Décentralisée dans les Services, Contrôle

Plus en détail

INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE

INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE INSTITUT OPHTALMOLOGIQUE DE PICARDIE POSE DE LA PREMIERE PIERRE 9 SEPTEMBRE 2011 DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Cathy Josse 03 22 66 87 83 / 06 86 30 46 57 josse.cathy@chu-amiens.fr COMMUNIQUE DE SYNTHESE

Plus en détail

LES CIRCUITS AU BLOC OPERATOIRE

LES CIRCUITS AU BLOC OPERATOIRE LES CIRCUITS AU BLOC OPERATOIRE Atelier-action du Resclin «Gestion du risque infectieux associé à une intervention chirurgicale» 4ème Trimestre Prévention du risque infectieux Priorité Préoccupation constante

Plus en détail

Création/saisie d un chantier

Création/saisie d un chantier Création/saisie d un chantier La création d un chantier s effectue à partir du Web Service et du menu Suivi de chantier. Chaque nouveau chantier doit faire l objet d un téléchargement. Le modèle proposé

Plus en détail

Surveillance des infections du site opératoire en France en 2009-2010 Résultats

Surveillance des infections du site opératoire en France en 2009-2010 Résultats Avril 2011 Surveillance des infections du site opératoire en France en 2009-2010 Résultats Réseau d Alerte, d Investigation et de Surveillance des Infections Nosocomiales (Raisin) CClin Est, CClin Ouest,

Plus en détail

Docteur Nicole ROATTINO Equipes Opérationnelles d Hygiène AP-HM

Docteur Nicole ROATTINO Equipes Opérationnelles d Hygiène AP-HM Docteur Nicole ROATTINO Equipes Opérationnelles d Hygiène AP-HM Au-delà de la surveillance réglementaire : Améliorer les modalités de participation à la surveillance du Réseau ISO Sud-Est. Restituer des

Plus en détail

Surveillance des Infections Nosocomiales en Réanimation Adulte. Guide informatique REA_RAISIN2012. Janvier 2012

Surveillance des Infections Nosocomiales en Réanimation Adulte. Guide informatique REA_RAISIN2012. Janvier 2012 REA - RAISIN Surveillance des Infections Nosocomiales en Réanimation Adulte Guide informatique REA_RAISIN2012 Janvier 2012 Réseau d Alerte, d Investigation et de Surveillance des Infections Nosocomiales

Plus en détail

Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence

Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence Antibioprophylaxie chirurgicale : quoi de neuf en 2010? Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Valence Rappel Burke, 1961 Démonstration sur modèle animal de l efficacité de l ABP si débutée

Plus en détail

CIOdm en pratique. Formation MOA 14 janvier 2010. Anne MAHEUST. Codification InterOpérable des Dispositifs Médicaux

CIOdm en pratique. Formation MOA 14 janvier 2010. Anne MAHEUST. Codification InterOpérable des Dispositifs Médicaux CIOdm en pratique Formation MOA 14 janvier 2010 Anne MAHEUST 1 Etablissement, Editeur & Phast Dans le projet d informatisation du circuit des DM : Choix de l application Contacter PHAST Mise en place du

Plus en détail

Indicateurs Qualité Résultats de l Unité de Diététique. Indicateurs issus du tableau de bord des infections nosocomiales données 2008

Indicateurs Qualité Résultats de l Unité de Diététique. Indicateurs issus du tableau de bord des infections nosocomiales données 2008 Indicateurs Qualité Résultats de l Unité de Diététique Indicateurs issus du tableau de bord des infections nosocomiales données 2008 La prévention des infections associées aux soins est un sujet complexe

Plus en détail

CH Vichy Imagerie médicale

CH Vichy Imagerie médicale CH Vichy Imagerie médicale Améliorer la fonction planification et programmation Organiser la prise en charge des consultations d orthopédie Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements

Plus en détail

Surveillance des infections du site opératoire en chirurgie orthopédique et traumatologique à l hôpital militaire de Constantine

Surveillance des infections du site opératoire en chirurgie orthopédique et traumatologique à l hôpital militaire de Constantine 19 e congrès de la de la Société Algérienne de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Surveillance des infections du site opératoire en chirurgie orthopédique et traumatologique à l hôpital militaire

Plus en détail

Est-ce que le tabagisme de la mère augmente la fé fréquence des infections nosocomiales? Etude conduite aux HCL

Est-ce que le tabagisme de la mère augmente la fé fréquence des infections nosocomiales? Etude conduite aux HCL Est-ce que le tabagisme de la mère augmente la fé fréquence des infections nosocomiales? Etude conduite aux HCL M Berland, R Girard, L Ayzac, M Bourjault, N Rat, MH Metzger, R Rudigoz, ML Valdeyron, P

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager

DOSSIER DE PRESSE. www.esthetic-consult.com. Ludovic Benasson PR and Public Affairs Manager DOSSIER DE PRESSE www.esthetic-consult.com Septembre 2015 / La beauté à portée de quelques clics. C est ce que propose le site de téléconseil médical www.esthetic-consult.com. Sans vous déplacer, en toute

Plus en détail

Surveillance des Infections du Site Opératoire

Surveillance des Infections du Site Opératoire Surveillance des Infections du Site Opératoire Résultats de l interrégion Ouest 2015 Rapport disponible sur le site du CClin ouest : Surveillances\ISO\Résultats http://www.cclinouest.com/pages/surveillance-iso3-2.html

Plus en détail

I Présentation du nouveau module «Travaux» 5. II Présentation du logiciel : Fonctionnalités 7. III Gérance : Gestion des devis. 26

I Présentation du nouveau module «Travaux» 5. II Présentation du logiciel : Fonctionnalités 7. III Gérance : Gestion des devis. 26 Sommaire I Présentation du nouveau module «Travaux» 5 I.1 Le nouveau module «Travaux» est intégré à Even 5 II Présentation du logiciel : Fonctionnalités 7 II.1 La Barre de navigation 7 II.2 Création d

Plus en détail

Bactéries multi-résistantes émergentes et importation. Dr C. LAWRENCE PH Hygiène CHU R. Poincaré APHP

Bactéries multi-résistantes émergentes et importation. Dr C. LAWRENCE PH Hygiène CHU R. Poincaré APHP Bactéries multi-résistantes émergentes et importation Dr C. LAWRENCE PH Hygiène CHU R. Poincaré APHP BMR émergente : définition? Bactérie dont le mécanisme de résistance est nouveau et qui possède une

Plus en détail

Informatique : présentation des outils informatiques.

Informatique : présentation des outils informatiques. Informatique : présentation des outils informatiques. Ian RUSSELL 1 Lancement de l application DIALIN Aller dans Démarrer, Programmes, DIALIN, Dialin. La fenêtre de l application DIALIN apparaît avec ses

Plus en détail

Transfusion de P.S.L. dans un établissement de soins (E.S.)

Transfusion de P.S.L. dans un établissement de soins (E.S.) Transfusion de P.S.L. dans un établissement de soins (E.S.) Expérience des E.H.du Bessin Mise en place du logiciel d hémovigilance CURSUS 2 Logiciel CURSUS 2 PC des salles de soins Avril 2003 : opérationnel

Plus en détail

Nouveautés protocole ISO-Sud-Est 2008

Nouveautés protocole ISO-Sud-Est 2008 Nouveautés protocole ISO-Sud-Est 2008 Surveillance ciblée La surveillance ciblée telle qu elle était proposée en 2005 et 2006 ne sera plus réalisée. Liste d interventions considérées comme prioritaires

Plus en détail

La secrétaire d'etat à la santé et aux handicapés Direction générale de la santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins

La secrétaire d'etat à la santé et aux handicapés Direction générale de la santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins La secrétaire d'etat à la santé et aux handicapés Direction générale de la santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Arrêté du 17 octobre 2000 relatif au bilan annuel des activités

Plus en détail

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT

CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT 1 CIRCUIT DU MÉDICAMENT EN CHIRURGIE ET INFORMATISATION : DE LA CONSULTATION D ANESTHÉSIE À LA SORTIE DU PATIENT Dr Bertrand ISAAC Pharmacien Praticien Hospitalier Centre Hospitalier Loire Vendée Océan

Plus en détail

Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition..

Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition.. Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition.. 0 H 30 A la fin de ce chapitre, vous devez savoir page A10 - Faire l exercice

Plus en détail

Le guide pratique de l'identitovigilance du CNBH : un outil d'aide pour la certification HAS V2010

Le guide pratique de l'identitovigilance du CNBH : un outil d'aide pour la certification HAS V2010 Le guide pratique de l'identitovigilance du CNBH : un outil d'aide pour la certification HAS V2010 3 ème Rencontre des métiers de la Santé Strasbourg - 26/05/2011 Dr Agnès PERRIN Sce de Gestion du Risque

Plus en détail

Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire

Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire Evaluation des pratiques professionnelles sur le comportement et la tenue au bloc opératoire Dr. Aurélie Fourneret-Vivier Praticien hospitalier Equipe Opérationnelle en Hygiène Centre Hospitalier Métropole

Plus en détail

PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE

PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE PRISE EN CHARGE AMBULATOIRE DES CHIRURGIES DE L OREILLE MOYENNE Sandrine LEPETIT, IBODE, bloc opératoire ambulatoire ORL-OPH CHU CLERMONT FERRAND La chirurgie ambulatoire Modalités d existence et d application,

Plus en détail

Précautions complémentaires et bloc opératoire

Précautions complémentaires et bloc opératoire Précautions complémentaires et bloc opératoire Dr S LELIMOUZIN CHBA Vannes-Auray 1 Contexte Le bloc opératoire : un secteur «protégé» Un accès réglementé Tenue de bloc : pyjama, coiffe, masque chirurgical,

Plus en détail

Epidémie de Gale au Centre Hospitalier d Abbeville

Epidémie de Gale au Centre Hospitalier d Abbeville Epidémie de Gale au Centre Hospitalier d Abbeville (Septembre-octobre 2004) Z. Kadi 1,6, S. Redecker 2, I. Cachera 3, C. Ammirati 4, D. Ilef 5, C. Bourgois 2, P. Blériot 2, S. Pégard 2 et P. Astagneau

Plus en détail

Comment réconcilier les informations du patient

Comment réconcilier les informations du patient Comment réconcilier les informations du patient Dr. Ph.Minette CHWAPI Séminaire Patient Numérique 2012 Genval, le 18 octobre 1.Considérations générales Les contraintes sur le Dossier Patient Informatisé

Plus en détail

Audit Régional en endoscopie 2008. Antenne Régionale CCLIN-FELIN

Audit Régional en endoscopie 2008. Antenne Régionale CCLIN-FELIN Audit Régional en endoscopie 2008 Antenne Régionale CCLIN-FELIN Organisation Régionale de l audit Développement de l activité endoscopie Evolution de la législation Alertes matériovigilance EVALUATION

Plus en détail

INDICATEUR DE QUALITE

INDICATEUR DE QUALITE Direction de la Santé Publique et de l Offre Médico-Sociale Département de Sécurité des Soins et des Produits de Santé Cellule Régionale d Hémovigilance LE DOSSIER TRANSFUSIONNEL : INDICATEUR DE QUALITE

Plus en détail

REFROIDISSEMENT RAPIDE DES ALIMENTS APRES CUISSON

REFROIDISSEMENT RAPIDE DES ALIMENTS APRES CUISSON Référence : PT/RES/015-A Page :Page 1 sur 5 Objet : Maîtriser les dangers microbiologiques lors du refroidissement rapide des aliments après cuisson. Mots clés : Cuisson / HACCP / Préparation chaude /

Plus en détail

CONDUITE A TENIR EN CAS DE TRAVAUX

CONDUITE A TENIR EN CAS DE TRAVAUX CONDUITE A TENIR EN CAS DE TRAVAUX Environnement COUDRAIS S, Pierre Bénite Mai 2004 Objectif L objectif est d assurer la sécurité des patients lors de travaux dans un établissement de soins. Le risque

Plus en détail

Groupe d évaluation des pratiques en hygiène en hospitalière

Groupe d évaluation des pratiques en hygiène en hospitalière XI ème Rencontre Internationale Francophone des Infimiers(e)s en Hygiène Hospitalière 8 et 9 mai 2008 à Liège Groupe d évaluation des pratiques en hygiène en hospitalière Méthodologie d audit Préparation

Plus en détail

ISO. Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire. - Est. 1ers résultats Sud Est 2014 Résultats nationaux RAISIN 2013 RSI

ISO. Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire. - Est. 1ers résultats Sud Est 2014 Résultats nationaux RAISIN 2013 RSI Résultats du réseau de surveillance des infections du site opératoire 1ers résultats Est 2014 Résultats nationaux RAISIN 2013 RSI E Caillat-Vallet Récapitulatif 1995-2014 1995-2004 surveillance globale

Plus en détail

Utilisation des données du système d information hospitalier dans la surveillance des infections du site opératoire

Utilisation des données du système d information hospitalier dans la surveillance des infections du site opératoire Utilisation des données du système d information hospitalier dans la surveillance des infections du site opératoire Patrick PINA Equipe Opérationnelle d Hygiène Centre Hospitalier de Bigorre, Tarbes Déclaration

Plus en détail

Statistique des établissements de santé non hospitaliers. Formation aux établissements soumis au relevé Utilisation de l application SOMED

Statistique des établissements de santé non hospitaliers. Formation aux établissements soumis au relevé Utilisation de l application SOMED Statistique des établissements de santé non hospitaliers Formation aux établissements soumis au relevé Utilisation de l application SOMED Plan Principe général de SOMED Utilisation de l application version

Plus en détail

«Prélèvements microbiologiques des endoscopes» Michèle AGGOUNE Marcelle MOUNIER Christian BOUSTIERE

«Prélèvements microbiologiques des endoscopes» Michèle AGGOUNE Marcelle MOUNIER Christian BOUSTIERE «Prélèvements microbiologiques des endoscopes» Michèle AGGOUNE Marcelle MOUNIER Christian BOUSTIERE Paris, 6 Juin 2008 «Les contrôles microbiologiques sont destinés à identifier un risque potentiel de

Plus en détail

Méthodologie d évaluation du temps de travail médical nécessaire au fonctionnement d une unité de réanimation

Méthodologie d évaluation du temps de travail médical nécessaire au fonctionnement d une unité de réanimation Méthodologie d évaluation du temps de travail médical nécessaire au fonctionnement d une unité de réanimation Texte du Comité Réanimation de la SFAR validé par le Conseil d'administration du vendredi 14

Plus en détail

Compte-rendu de la Commission de Soins infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques du 23 juin 2011.

Compte-rendu de la Commission de Soins infirmiers, de Rééducation et Médico-techniques du 23 juin 2011. HOPITAL INTERCOMMUNAL SOULTZ-ISSENHEIM Hôpital de Soultz Maison de Retraite «Les Capucines» Maison Zimmermann 80, route de Guebwiller - 68360 SOULTZ 23, quai de la Lauch - 68500 ISSENHEIM Tél: 03.89.62.17.10

Plus en détail

Information des professionnels de santé en prévention du risque infectieux nosocomial : indicateurs de la LIN et sources d information

Information des professionnels de santé en prévention du risque infectieux nosocomial : indicateurs de la LIN et sources d information Information des professionnels de santé en prévention du risque infectieux nosocomial : indicateurs de la LIN et sources d information Modifiez le style des sous-titres du masque Dr Sandrine Linares Généralités

Plus en détail

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes»

L'alliance des cliniques indépendantes. 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Communiqué de presse Mars 2012 4 cliniques de Midi-Pyrénées s unissent pour créer «Clinavenir, l alliance des cliniques indépendantes» Toulouse, le 7 mars 2012 Quatre cliniques de la région Midi-Pyrénées,

Plus en détail

ROLES ET MISSION LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DU CLIN HISTORIQUE DES DEFINITIONS. Me VILLEGAS Cadre formateur IBODE/2012

ROLES ET MISSION LES INFECTIONS NOSOCOMIALES DU CLIN HISTORIQUE DES DEFINITIONS. Me VILLEGAS Cadre formateur IBODE/2012 ROLES ET MISSION DU CLIN Infections nosocomiales Définition de l Infection Nosocomiale: vient du grec nosokomion et date de 1845 Définition du Conseil de l Europe : elle introduit le personnel hospitalier

Plus en détail

Le tableau de bord des infections nosocomiales de l inter-région Sud-Est 2006-2009

Le tableau de bord des infections nosocomiales de l inter-région Sud-Est 2006-2009 Le tableau de bord des infections nosocomiales de l inter-région Sud-Est 6-9 Jean Christophe DELAROZIERE ARLIN PACA, Marseille jean-christophe.delaroziere@ap-hm.fr A partir de 4, un tableau de bord des

Plus en détail

La surveillance des infections acquises en hémodialyse dans le réseau DIALIN : Mise en œuvre à l ATIR Avignon

La surveillance des infections acquises en hémodialyse dans le réseau DIALIN : Mise en œuvre à l ATIR Avignon La surveillance des infections acquises en hémodialyse dans le réseau DIALIN : Mise en œuvre à l ATIR Avignon Dr Marc UZAN Fabienne GELY Murielle BARREME Maryse TINEL ATIR Avignon Association pour le Traitement

Plus en détail