In ventaire historique d'anciens sites industriels sur le département de la Marne

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "In ventaire historique d'anciens sites industriels sur le département de la Marne"

Transcription

1 In ventaire historique d'anciens sites industriels sur le département de la Marne Eîude réaliste dans le cadre des actions de Service public du BRGM 01-PL-114 D. Baîkowski Déeembre 2002 BRGMIRP-5208-FR

2 Inventaire d'anciens sites indusifleils et activités de services dans la Marne (51) Mots clés : Inventaire historique, sites industriels, BASIAS, Base de données d'anciens Sites industriels et d'activités de Service, Marne, Champagne-Ardenne En bibliographie, ce rapport sera cité de la façon suivante : Batkowski D., avec la collaboration de Func R., Gamotel R, Gamotel T., Henry C., Légal C., Mauve R., Menard M., SebiUe JM(2002) - Inventaire historique d'anciens sites industriels du département de la Marne. BRGM/RP-5208-FR 41 p., 15 fig, 9 tab., 7 cartes, 7 m. BRGW 2002, ce document ne peut être reproduit en toialité ou en partie sans l'autorisation expresse du BRGM. BRGM/RP FR 2

3 Inventaire d'anciens sites industriels et activités de services dans la Marne (51) C Synthèse ette étude a été entreprise à la demande du ministère de 1'Ecologie et du Développement Durable (MEDD). L'inventaire historique d'anciens sites industriels du département de la Mme a été réalisé par le BRGh4, dans le cadre de sa mission de Service public Cette étude est financée conjointement par les Agences de l'eau Rhin- Meuse et Seine ormandie, le Conseil Régional, I'ADEME et la dotation du BRGM. L'inventaire suit la méthode nationale publiée en 1996 par I'ADEME Après le cadrage et la préparation, différentes tâches ont été successivement effectuées. Ce sont : - le dépouillement des dossiers de l'inventaire du Patrimoine Industriel à la DRAC, des archives d'industries aux Archives Départementales et à la Préfecture, le rement des fiches manuscrites par communes et par même adresse, les consultations des communes et des services déconcentrés de 1'Etat pour localiser les sites à l'échelle du 1/25 00 et préciser le type d'occupation actuel et éventuellement compléter la liste des sites, des visites rapides de terrain réalisées pour vérifier ou effectuer la localisation du site et préciser son réaménagement éventuel, I'instmction des critères environnementaux, notamment par la recherche de captages AEP (Alimentation en Eau Potable) à proximité du site (distance de lkm retenue) ou, à défaut de cible, la recherche d'aquifère vulnérable à une éventuelle pollution, la saisie dans la base de données BASIAS (Base des Anciens Sites Industriels et des Activités de Service) de toutes les informations récoltées y compris les coordonnées x et y des sites localisés, permettant ainsi l'exploitation de données par un système d'information géographique (Mapinfo) et la sortie de cartes, - et enfin un classement, selon la gniie proposée par la méthodologie nationaie, des anciens sites localisés, en fonction de la nature de l'activité, de critères environnementaux et de l'utilisation du site. BRGM/RP FR

4 Inventaire d'anciens sites indushiels et actims de services dans la Mame (51) Avertissements L e recensement est basé sur des sources bibliographiques dont principalement les archives départementales de la Mame, celles de la Préfecture ainsi que les données de l'inventaire du patrimoine industriel de la DRAC. Cette étude constitue une compilation bibliographique complétée par un contrôle en mairie etlou sur la commune afin de conngtre le type d'occupation actuel du site et de vérifier la localisation cartographique des sites. De par les limites de la méthodologie, cet inventaire ne doit pas être considéré comme exhaustif. Les résultats sont valables au w des dossiers consultés au moment de l'étude et sont sujets à évolution en fonction des mises à jour qui pourraient être envisagées ultérieurement. Les informations relatives aux sites industriels recensés sont conservées dans BASIAS qui est la base nationale des anciens sites industriels et des activités de service. Cette base gérée, par le BRGM, a été déclarée à la CIL (Commission ationale sur l'informatique et les Libertés) en septembre 1998 et a été créée par l'arrêté ministériel du 10 décembre L'inscription d'un site dans BASIAS ne préjuge pas d'une pollution à son endroit. BRGM/RP FR 4

5 Etat. lnvenfaire d'anciens sites industriels et activités de services dans la Marne (551) Sommaire Synthèse. Avertissements. 4 Sommaire. 5 Liste des figures. 6 Liste des cartes 7 Liste des tableaux 7 Liste des annexes. 8 Introduction 9 1. Méthodologie de l'inventaire Cadrage et Préparation de l'inventaire. 1.2 Réalisation de l'inventaire DRAC (Direction Régionale des Maires Culturelles) Archives Départementales de la Mame et annexe 1.2 Préfecture de la Marne DRE (Direction Régionale de 1'Equipement)., Rement des fiches par site Saisie des données dans la base de données BASIAS Consultations des Services déconcentrés de l'etat et des Mairies ayant un site recensé sur leur temtoire Visites rapides de sites umérisation des coordonnées X et Y Instruction des critères environnement aux.^ Fin de la saisie des données dans BASIAS Mise en œuvre de la grille de selection de basias Présentation générale des données de L'inventaire d'actinté des sites ombre de sites localisés. donc georeferences 18 2., Répartition des installations et des sites par codes et s d'activités Répartition de l'ensemble des 254 installations recensées Répartition des 212 sites recensés dans BASIAS 21. Présentation des données relatives à la mise en œuvre de la grille sélection de BASIAS La méthode de classement utilisée Le choix des sites soumis à la grille de selection de basias. 24 BRGM/RP FR 5

6 27 lnventaire d'anciens sites industriels et activités de semces dans la Marne (51).. Les activités des sites soumis à la gnue de selection de basias..4. Les sites de la grille de selection de basias par rapport,, wlnerabilite des eaux...,...5. Les sites de la grille de selection de basias par rapport au type de,, Reamenagement....,...6. Résultats de la mise en oeuvre de la grille de BASIAS.,, 4. Bilan global et conclusion generale Les données statistiques de l'inventaire du département de la Marne. 2,, 4.2. Conclusion generale Moyens de communication et de diffusion. 8 BIBLIGRAPHIE 40 ABREVIATIS 41 Liste des figures Figure 1 -Histogramme relatif à l'état d'activité des sites recensés dans la Marne 18 Figure 2 - Histogramme relatif au nombre de sites recensés, localisés sur carte dans le départernent de la Mme Figure - Histogramme de la es s d'activités définis par 1 chacune des familles d'activités des diverses installations inventoriées (254). 21 Figure 4 - Histogramme relatif à la répartition des s SEI des principales installations inventoriées (212), dans chacune des familles d'activités recensée 22 Figure 5 - Histogramme relatif au nombre de sites par s d'activité SEI en fonction de l'état d'activité. Figure 6 - Histogramme de la répartition des 710 sites soumis à la grille de BASIAS en fonction de la note de SensibilitéBruInérabilité des eaux. 27 Figure 7 - Histogramme représentant les 710 sites soumis à la grille de BASIAS en fonction de la note de Réaménagement 28 Figure 8 - Histogramme représentant les 710 sites soumis à la gdle de BASIAS répartis,. par classe de selection. 0 Figure 9 - Histogramme de répartition des 450 sites dont on connaît l'état d'occupation actuel par classe de sélection de BASIAS,1 Figure 10 - "Etat d'activité" des 212 si tes.^. 2 Figure 11 - Pourcentage de sites localisés parmi les 1771 dont l'état d'activité est "Terminée" ou "e sait pas". Figure 12 - Répartition des s d'activité définis par le SEI pour les 896 sites localisés, dont l'état d'activité est "Terminée" ou "e sait pas"^. Figure 1 - Répartition par type de réaménagement des 710 sites localisés des s 1 et 2 soumis à la grille sélection de BASIAS 4 BRGMIRP-5208-FR 6

7 Inventaire #anciens sites indushiels et activiîés de services dans la Marne (51) Figure 14 - Répartition par type de sensibilité/whérabilité des 710 sites localisés des s 1 et 2 soumis à la grille de sélection de BASIAS 4 Figure 15 - Répartition par classe des 450 sites soumis à la grille de sélection de BASIAS 5 Liste des cartes Carte 1 : Carte 2 : Carte : Carte 4 : Carte 5 : Carte 6 : Carte 7 : Répartition du nombre de sites par commune Représentation de l état d activité des sites recensés, localisés Représentation des sites recensés, localisés par familles d activités des Codes AF Commune de Châlons-en-Champagne - Représentation des sites recensés, localisés par famiiles d activités des Codes AF Commune de Reims - Représentation des sites recensés, localisés par familles d activités des Codes AF Commune d Epernay - Représentation des sites recensés, localisés par familles d activités des Codes AF Représentation des 710 sites traités dans la grille de tri fonction de leur note de Sensibilité/Vulnérabilité des eaux Liste des tableaux Tableau 1 - ombre des sites recensés dans la Mame en fonction de l état d activité 17 Tableau 2 - ombre de sites localisés lors de l inventaire dans la Mame. 18 Tableau - Répartition, selon les s d activité définis par le SEI, des diverses activités recensées 20 Tableau 4 -ombre de sites par s d activités définis par le SEI répartis en fonction,, de l état d activite. Tableau 5 - Les diverses familles d activités des s 1 et 2 des 710 sites localisés. / soums a la grille de tri Tableau 6 - Répartition des 710 sites soumis a la grille de BASIAS en fonction de la note de SensibditéVulnérabiité des eaux.27 Tableau 7 -Répartition des 710 sites soumis à la &le de BASIAS en fonction de la note I I de Reamenagement 28 Tableau 8 - Répartition des 710 sites soumis à la grille de BASIAS par classe de,. selection 29 Tableau 9 - Répartition des 450 sites par classe de sélection et par état d activité 1 7

8 Inventaire d'anciens siles industriels et activités de semices dans la Mame (SI) Liste des annexes Annexe 1 - Modèle de fiche de dépouillement adaptée à la saisie des données dans BASIAS Annexe 2 - Lettre adressée aux communes et aux Services déconcentrés de I'état Annexe - Liste utilisée des captages d'eau potable (sources DDASS et BRGM 2002) Annexe 4- Planches cartographiques Annexe 5 - Liste des sites recensés par ordre alphabétique de commune Annexe 6 - Corrélation entre les codes AF(modifiés) et les s d'activité définis dans le projet de note du SEI du 17/04/1996 Annexe 7 - Critères de sélection pour la réalisation de diagnostics initiaux BRGh4iRF' FR 8

9 hventaire d'anciens sites industriels et activités de services dans la Marne (51) Introduction C ette étude s'inscrit dans le cadre des Inventaires Historiques Régionaux d'anciens sites industriels et d'activités de service (IHR), qui ont été programmés à la suite de la circulaire du Ministère chargé de l'environnement du décembre 199. L'inventaire des activités industrielles passées et actuelles dans le département de la Marne est le troisième réalisé dans la région Champagne-Ardenne, celui de l'aube étant achevé depuis janvier 2002 et celui de la Haute-Marne depuis janvier Il a été réalisé par le BRGh4, dans le cadre de sa mission de Service public, sur sa dotation et avec les participations financières du Conseil Régional Champagne-Ardenne, des Agences de l'eau Seine-ormandie et Rhin-Meuse et de I'ADEME Le premier objectif de l'inventaire est de recenser de manière aussi large que possible tous les sites, c'est-à-dire les lieux géographiques ayant été le siège d'une ou de plusieurs activités industrielles ou de stockages de produits divers dans un secteur d'étude prédéfini et pendant une période donnée. La période couverte par l'étude s'étend, pour le département de la Marne, comme pour les autres départements de la région, depuis le 19i* siècle jusqu'à La rédaction des fiches de sites a été réalisée en consultant l'inventaire du Patrimoine Industriel de la DRAC et en exploitant les dossiers d'industries aux Archives départementales de la Marne et à la Préfecture Les différentes communes du département ont été consultées au cours de cet Inventaire pour obtenir des compléments d'informations Plus de la moitié des communes ont répondu mais tous les sites n'ont pas forcément reçu de données complémentaires. Globalement, les activités recensées sont toutes les activités soumises a autorisation ou à déclaration, régies par la réglementation actuelle des installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE) ou par l'ancienne réglementation relative aux établissements dangereux, insalubres ou incommodes. Pour le département de la Marne, les grandes étapes nécessaires à l'acquisition des données sont rappelées depuis le dépouillement des archives et les différents rements des fiches par site, jusqu'aux consultations des communes et des services déconcentrés de l'état, suivis de visites rapides sur le terrain, de la recherche des critères environnementaux, de la saisie des données dans la base BASIAS et de la mise en œuvre de la grille de sélection des sites de BASIAS (cf annexe 8 du guide ADEME, version 1996). Conkormément aux conventions passées avec les financeurs, l'objectif finai de cette étude est de fournir une sélection indicative de sites sur lesquels une vigilance plus ou moins accrue pourrait être envisagée. BRGW FR 9

10 lnvenfaire d anciens sites indusfriels ef activifés de services dans la Marne (51) 1. Méthodologie de l Inventaire 1.1. CADRAGE ET PREPARATI DE L IVETAIRE Le cadrage de l Inventaire du département de la Marne a été réalisé lors d une réunion du Comité de pilotage (09 juin 1997), afin de définir le secteur géographique, les activités à retenir ainsi que la période à couvrir dans le cadre du recensement. Il a donc été choisi les critères suivants, qui sont les mêmes que pour les départements de la Haute-Mame et de l Aube : - Inventaire sur tout le département de la Marne - Période allant de 1800 à 1996 (date de début de l Inventaire régional) - Activités à exclure : - Exploitations agricoles, -Dépôts de liquide inflammable de moins de 10 m, - Four à chaux, - Tuilerie, briqueterie, - Carrières à ciel ouvert (hors cuves de carburant et ateliers d entretien associés), - Forgeron et ferblantier (hors fonderie et traitement de surface), - Carbonisation du bois (charbonnier) et dépôt de charbon (hors autres combustibles associés), - Fabrique d eau de Javel, - Fabrique de gélatine animale, - Appareil mobile de fabrication d acétylène, - Entrepôt frigorifique non classé ou soumis à simple déclaration, - Découpe de bois (hors traitement), - Centrale à béton. Les sources d informations potentielles consultées ont été : - Les Archives Départementales de la Marne à Châlons-en-Champagne et son annexe de Reims, La Préfecture du département de la Marne, - La DRE, - La DRAC. 10

11 Inventaire d'anciens sites industriels ef aciivités de services dans la Marne (51) 1.2 REALISATI DE L'IVETAIRE DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) Le service Inventaire de la DRAC a réalisé l'inventaire du Patrimoine Industriel du département de la Marne. Celui-ci recense tous les anciens sites industriels possédant encore des vestiges de leurs activités passées (bâtiments ou machines). Cet Inventaire était en cours de réalisation lorsque nous l'avons consulté en Ii comprend, pour chaque site, un dossier papier contenant un historique, une localisation sur carte IG à 1/25 000, des plans des sites industriels et des planches photographiques. Certaines activités recensées par la DRAC n'ont pas été retenues pour I'Im comme les moulins à farine, les fours à chaux, L'utilisation de cette base de données a permis de rédiger 64 fiches de site Archives Départementales de la Marne et annexe Les séries dépouillées pour la rédaction des fiches de sites sont : - 1 X et 204 M (Administration Générale et Economie depuis 1800) concemant les établissements dangereux, insalubres ou incommodes (dossiers commodo et incommodo) classés par commune et par activité, - S (Transports et Travaux Publics) concernant le Service Hydraulique - Cours d'eau et usines, et 1191 W (Versements de la Préfecture) concernant également les dossiers d'installations classées, - l'annexe des archives départementales à Reims concernent les faits de guerre Préfecture de la Marne Certains dossiers d'industries ont du être consultés dans les locaux du service Environnement de la Préfecture de la Mame. Ils concernent des dossiers instruits à la Préfecture depuis 1987 envirom Le dépouillement des dossiers d'activités industrielles aux archives départementales de la Marne et à la Préfecture a permis de rédiger plus de 2200 fiches de si tes^ DRE (Direction Régionale de I'Equipement) La Direction Régionale de I'Equipement de Champagne-Ardenne a réalisé en 1998 un recensement des fiches industrielles sur la région, classées par département. Cet inventaire a permis d'ajouter 1 sites à I'MR 51 et de mettre à jour 1 site déjà inventorié. 1. REGRUPEMET DES FICHES PAR SITE Le dépouillement des dossiers à la DRAC, à la Préfecture, aux archives départementales et à la DRE a permis la rédaction de plus de 2400 fiches de sites (4 annexe 1). Ce nombre ne correspond pas au nombre de sites final qui a été saisi dans la base de données BASIAS. Après avoir regroupé les "doublons", on obtient 2086 sites à saisir. BRGW-5208-FR 11

12 inventaire d'anciens sites indusfnels et acfives de services dans la Marne (51) Un doublon correspond à deux ou plusieurs fiches rédigées concernant en réalité une même adresse, donc le même site. En effet, au cours de son existence, une même installation classée a pu faire l'objei de plusieurs déclarations ou demande d'autorisation (pour s'agrandir, pour ajouter une machine par exemple). Et ces nouvelles déclarations ne sont pas forcément situées dans le même dossier d'archives. Ainsi, lors du dépouillement, plusieurs fiches peuvent avoir été rédigées concernant le même site industriel^ La procédure pour mettre en évidence ces doublons est le rement des fiches par commune puis par adresse. Cette méthode a évidemment des limites dues aux informations hétérogènes contenues dans chaque fiche^ En effet, certains dossiers ne possèdent que très peu d'indications concernant la localisation du site. Aussi, pour deux fiches ayant le même exploitant et dont les dates d'exploitation restent mal connues, il est hasardeux de rer ces fiches comme doublon, un déménagement au sein d'une même commune ayant pu être réalisé. Un second type de rement a pu être réalisé lorsque les dossiers consultés aux archives contenaient un plan de localisation du site^ Quelques doublons ont pu être regroupés après positionnement des sites sur les cartes IG à 1/25 000, puis au cours des tâches suivantes de l'inventaire. 1.4 SAISIE DES DEES DAS LA BASE DE DEES BASIAS Une fois le rement des fiches papier réalisé, il est alors possible de saisir ces données brutes issues des archives. A ce stade il s'agit essentiellement d'informations sur l'identification du site, son activité et sa localisation plus ou moins précise. L'informatisation de ces données va permettre la sortie de tableaux qui serviront lors des enquêtes auprès des mairies et des Services déconcentrés de I'Etat, ainsi que pour les visites rapides de sites. 1.5 CSULTATIS DES SERVICES DECCETRES DE L'ETAT ET DES MAIRIES AYAT U SITE RECESE SUR LEUR TERRITIRE Cette consultation a pour but de compléter les informations brutes récoltées lors du dépouillement des dossiers des Archives départementales, de la Préfecture, de la DRAC et de la DRE Ce complément d'informations va porter principalement sur : - Etat d'activité du site (présence ou non d'une activité industrielle) - Précision sur son adresse (par localisation sur carte de préférence) - Etat d'occupation actuel du site (en friche, réaménagé',.). ' Le terme "réaménagé" siwe que L'emplacement actuel de l'ancien site industriel est CCI& par une activité autre qu'industrielle (commerce, habitation, parc,.) sans impliquer pour auiant qu'une étude de sol ait pu êire réalisée. BRGMIRP-520 S-FR 12

13 Inventaire d'anciens sites industriels et activités de services dans la Marne (51) II est aussi demandé, lors de cette consultatioq d'ajouter les anciennes activités industrielles de la commune qui ne seraient pas dans l'inventaire présenté^ Sur les 264 Communes de la Marne qui ont été consultées (car possédant un site sur leur territoire), 144 ont répondu (soit 55 %). Ce retour concerne environ 1050 sites sur 2086 inventoriés (soit 50 %) éanmoins, il est à préciser que la qualité et la quantité des informations revenues sont très disparates car de nombreux sites ne sont plus connus par les services de la mairie. C'est ainsi que certaines communes, comptabilisées pour avoir répondues, ont en réalité répondu qu'elles ne connaissaient pas la plupart des sites répertoriés. La carte 1 de l'annexe 4 indique, pour chaque commune du département, le nombre de sites recensés dans BASIAS. Cette consultation s'est étalée sur mois (mai à août 2002) avec envoi d'un courrier à chaque commune expliquant la démarche de l'inventaire (cj annexe 2 : lettre adressée ma communes) et notre attente quant à leur participation, ainsi que la liste des sites recensés sur leur territoire. Les communes ayant plus de 10 sites sur leur territoire et n'ayant pas répondu fin juin ont fait l'objet d'une relance téléphonique^ Le retour d'iormations est ainsi passé de 42 à 55% après ces relances. L'expérience de la consultation des communes de la Haute-Marne a montré que peu de commune fournissait un plan où les sites étaient localisés. Ainsi, pour le département de la Marne, tout comme pour l'aube, un extrait de carte IG à 1/25 00 centré sur la commune était joint au cou mer^ Cela a permis à 49 % des communes consultées de localiser des sites sur fond IG (soit 90 % des communes ayant répondu). Les communes ont ainsi localisés 277 sites sur carte. Mais ce nombre concerne à la fois des sites issus de la base qui n'étaient pas encore localisés et des nouveaux sites signalés par les mairies. En effet, de nouveaux sites industriels ont parfois été ajouté mais ce sont très souvent des sites en activité. Ils ont toutefois été saisis dans la base de données car la finalité de BASIAS est de conserver la mémoire des sites industriels, qu'ils soient en activité ou non^ Les réponses des communes ont également permis de lever quelques ambiguïtés relatives à certains doublons. Lors de cette consultation, la ville de Châions-en-Champagne étant concernée par 216 sites, a répondu en 2 lots, le dernier datant de novembre Il faut remarquer que le niveau de participation des mairies à ce type de consultation dépend le plus souvent du personnel disponible ainsi que de l'intérêt porté sur cet inventaire. Toute la difficulté réside dans le faii que certaines communes (comme Reims) ont un grand nombre de sites et qu'il serait alors nécessaire d'employer un agent de la mairie à plein temps sur ce sujet, ce qui n'est généralement pas réalisable. Les services déconcentrés de I'Etat ont permis de compléter l'information sur quelques sites en particulier, notamment ceux qui font déjà l'objet d'un suivi. Les cinq Circonscriptions des Infrastmctures et du Patrimoine (C.I.P.) dépendant du Conseil Général ont été consultées, respectivement à Montmirail, Reims, Suippes, Vernis et Vitry-le-François, sur les conseils des membres du Comité de pilotage. Ces services BRGM/RP-5208-FR 1

14 Inventaire d'anciens sites industriels et activités de services dans la Marne (51) sont chargés du suivi des stations services le long des routes départementales. Leur consultation ne s'est pas avérée très enrichissante car leur domaine de compétence est limité à ces seules routes. De plus ces services sont en restmcturation et les donnations disponibles sont donc peu actualisés et peu fiables. La consultation des données de l'agence de l'eau Seine-ormandie, datant de 1999 a permis d'apporter des compléments d'iormations sur les dates de début et de fin des activités. Mais l'état "Activité terminée" ne pouvait être déterminé avec certitude au vu des dates de fin d'activité parfois anciennes. L'utilisation actuelle reste donc quelquefois indéterminée. La consultation des listes d'installation classées fournies par la DRJRE régionale a permis de distinguer les sites inventoriés en activité de ceux qui ne le sont plus (état actif ou non), De plus, les sites de l'inventaire contenus également dans la base de données BASL ont été renseignés comme tel. A ce stade, la base de données BASIAS contient alors 212 sites. 1.6 VISITES RAPIDES DE SITES Cette visite a plusieurs buts : - préciser l'adresse des sites non encore localisés ou véder les sites dont l'implantation cartographique est connue mais dont l'usage actuel est considéré sensible, - préciser l'état d'occupation actuel du site. Le choix des sites à visiter a été réalisé par la DRiRE et le BRGM en accord avec le Comité de pilotage. La liste présentée pour effecîuer le choix concernent les sites qui ne sont pas "En activité", localisés dont on ne connaît pas l'état d'occupation actuel ou non iocaiisés. 282 sites ont donc été choisis pour être visités en raison de l'activité sensible qu'ils ont contenu. Les activités dites sensibles sélectionnées par la DRIRE sont : - traitement et imprégnation du bois, -usine de produits chimiques, - tannerie, - teinturerie, - verrerie, - atelier d'épuration d'huiles, - blanchisserie, pressing, - fabrique d'engrais. De plus, tout comme pour le département de l'aube, nombre de sites possédaient une adresse précise (no et nom de rue) issue du dossier consulté aux archives départementales mais qu'il était impossible d'exploiter au moyen de fichiers cartographiques. Ainsi, un 14

15 Inventaire d'anciens sites industriels et activüés de services dans la Marne (51) certain nombre de sites ont également été visités, notamment ceux des plus grandes agglomérations comme Reims ou Châlons-en-Champagne. Plusieurs raisons peuvent expliquer l'impossibilité de retrouver certains sites : - précision sur la localisation (issue du dépouillement aux archives ou des réponses communes) insufnsante, - disparition ou changement du nom de la rue, - quartier totalement réaménagé, - site trop ancien et inconnu de mémoire d'homme. 1.7 UMERISATI DES CRDEES X ET Y La localisation des sites s'est effectuée au cours des trois approches complémentaires suivantes : - présence de plans suffisamment précis aux Archives départementales, à la Préfecture ou à la DRAC pour les reporter sur cartes IG au 1/25 00 (5% des sites recensés ont pu être localisés à ce stade), - informations fournies par les mairies, - visites de terrain : des 282 sites sélectionnés par la DRIRE, 176 ont été retrouvés, localisés et caractérisés sur i'état d'occupation actuel. Pour les sites avec une adresse précise, 245 ont pu être localisés et caractérisés sur leur état d'occupation actuel. En résumé, sur les 212 sites contenus dans l'inventaire, 1187 sont localisés, soit 51 % 1.8 ISTRUCTI DES CRITERES EVIREMETAUX Les sites concernés par la recherche de critères environnementaux sont les sites géoréférencés, donc localisés sur cartes, quel que soit leur état d'activité actuel (décision du Comité de Pilotage du 29/06/2001), Les critères environnementaux instruits ont été les suivants : - Milieu d'implantation du site (mal : nombre d'habitants inférieur à 2000, urbain, périurbain), - Cible potentielle liée aux eaux superficielles ou souterraines (recherche systématique de captages d'eau potable dans un rayon de 1000 m, cf: annexe, quelle que soit la position du site par rapport au sens d'écoulement de la nappe), la présence du site dans un périmètre de protection de captage n'a pu être identifiée, cette information n'étant pas digitalisée, - Présence du site dans le périmètre de : - Arrêté de Biotope - Etang (rayon de 1000 rn) - Lac (rayon de 1000 m) - PR (parc aturel Régional) - Réserve naturelle - Réserve naturelle volontaire BRGWRP FR 15

16 hventaire d'anciens siles industriels et activités de semices dans la Marne (51) - Site classdinscrit (recherché dans un rayon de 500 m maximum) - ZIC (Zone d'intérêt communautaire pour la Conservation des iseaux) - ZIEFFl (Zone aturelle d'intérêt Ecologique Faunistique et Floristique) - ZEFF2 (Zone aturelle d'intérêt Ecologique Faunistique et Floristique) - ZPS (Zone de Protection Spéciale) - ZSC (Zone Spéciale de Conservation) - atura 2000 (Ces données environnementales ont été fournies par la DRE dans le cadre d'une autre étude et complétées dans le cadre des IHR. Certaines données sont issues de la Bd Carthagel999, notamment les lacs et plans d'eau). - Présence de sable et graviers en terrains superficiels, - Caractérisation géologique du substratum, - Code du système aquifère (utilisation du rapport BRGIWRP FR réalisé a la demande de l'agence de l'eau : "Codification des Systèmes aquiferes du bassin Seine- ormandie" - Version V1 d'octobre 2000). 1.9 FI DE LA SAISIE DES DEES DAS BASIAS Les nouvelles informations recueillies au cours des étapes précédentes ont été intégrées dans la base de données (cj annexe 5) : - Coordonnées x et y, - Etat d'occupation actuel du site, - Caractérisation environnementale des sites MISE E CEUVRE DE LA GRILLE DE SELECTI DE BASIAS Cette grille, mise en œuvre à la demande du comité de pilotage, a pour but de sélectionner parmi les sites inventoriés, ceux susceptibles de faire l'objet dune vigilance accrue, voire d'un diagnostic initial, si besoin. Elle est appliquée aux sites localisés n'ayant plus d'activité industrielle et dont l'ancienne activité fait partie des 1" et 2& s. Une note a été attribuée, pour chaque site concerné, sur les critères suivants : - Sensibilitéulnérabilité des eaux - Réaménagement du site 16

17 Inventaire d'anciens sites industriels ef activités de senfices dans la Marne (51) 2. Présentation générale des données de I'i nventai re 2.1. ETAT D'ACTIVITE DES SITES A l'issue de l'inventaire les sites sont répartis en catégories (cf. tableau 1, figure 1) Ceux en activité : le site est occupé par une activité industrielle relevant de la police des Installations Classées pour la protection de l'environnement ; Ceux à activité terminée : il n'y a plus d'activité industrielle sur le site, qui est donc, soit en fiche, soit réutilisé pour un autre usage. Les sites partiellement en activité et partiellement réaménagés, ceux en fiiche et ceux partiellement réaménagés et partiellement en friche sont intégrés dans cette catégorie ; Ceux dont l'état d'aetivité est inconnu, (nibrique "e sait pas" dans BASIAS), le plus souvent dû à l'insuffisance des données sur la localisation du site et à l'absence de réponse des mairies consultées. Etat d'activité du site Eu activité Activité termin&* e sait pas Total ombre de sites BRGM/RP FR 17

18

19

20

Résultats de l'inventaire historique d'anciens sites industriels et activités de service sur le département de l'aude

Résultats de l'inventaire historique d'anciens sites industriels et activités de service sur le département de l'aude Résultats de l'inventaire historique d'anciens sites industriels et activités de service sur le département de l'aude Mise à disposition : novembre 2002 BRGM Service Géologique Régional Languedoc-Roussillon

Plus en détail

Préambule départemental

Préambule départemental Préambule départemental Résultats de l'inventaire historique régional d anciens sites industriels et activités de service sur le département de l'hérault Mise à disposition : 1999 BRGM Service Géologique

Plus en détail

PREFECTURE DE LA SEINE, PREFECTURE DE LA SEINE-ET-OISE, PREFECTURE DU VAL-DE-MARNE

PREFECTURE DE LA SEINE, PREFECTURE DE LA SEINE-ET-OISE, PREFECTURE DU VAL-DE-MARNE PREFECTURE DE LA SEINE, PREFECTURE DE LA SEINE-ET-OISE, PREFECTURE DU VAL-DE-MARNE Dossiers des installations classées dangereuses ou insalubres, puis dossiers des installations classées pour la protection

Plus en détail

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES BASE DE DONNEES La plupart des entreprises possèdent des bases de données informatiques contenant des informations essentielles à leur fonctionnement. Ces informations concernent ses clients, ses produits,

Plus en détail

Inventaire des cavités souterraines du Pas-de-Calais Rapport d'étape des travaux effectués au premier semestre 2000

Inventaire des cavités souterraines du Pas-de-Calais Rapport d'étape des travaux effectués au premier semestre 2000 1 NORD - PAS-DE-CALAIS Inventaire des cavités souterraines du Pas-de-Calais Rapport d'étape des travaux effectués au premier semestre 2000 Étude réalisée dans le cadre des actions de Service public du

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

Inventaire historique d'anciens sites industriels et activités de service dans le département des Pyrénées-Orientales. BRGM/RP-52732-FR novembre 2003

Inventaire historique d'anciens sites industriels et activités de service dans le département des Pyrénées-Orientales. BRGM/RP-52732-FR novembre 2003 Inventaire historique d'anciens sites industriels et activités de service dans le département des Pyrénées-Orientales BRGM/RP-52732-FR novembre 2003 Inventaire historique d'anciens sites industriels et

Plus en détail

Nom - Prénom :... Code postal - Ville :... Objet : demande de subvention installation d un système de géothermie par forage vertical

Nom - Prénom :... Code postal - Ville :... Objet : demande de subvention installation d un système de géothermie par forage vertical Nom - Prénom :... Adresse :... Code postal - Ville :... Tel :... Monsieur le Président Communauté de Communes de Cattenom et Environs 2 av. du général de Gaulle 57570 CATTENOM Objet : demande de subvention

Plus en détail

AVIS AU LECTEUR. DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Janvier 2014. AVIS AU LECTEUR Version 2

AVIS AU LECTEUR. DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER Janvier 2014. AVIS AU LECTEUR Version 2 AVIS AU LECTEUR 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 Pourquoi un résumé non technique? Afin de faciliter la prise de connaissance par le public des informations contenues dans le dossier, la

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES AUTO/IND/PLOMB DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation

Plus en détail

Forage et puits. préserver, gérer, arbitrer. Bonnes pratiques. Réglementation. Compétences

Forage et puits. préserver, gérer, arbitrer. Bonnes pratiques. Réglementation. Compétences Forage et puits en Aquitaine RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR Une nécessaire réglementation pour Réglementation Du point de vue réglementaire, la réalisation de forage ou d un puits ou d un prélèvement dans les

Plus en détail

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie Médecins Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie La convention nationale des médecins libéraux, signée le 26 juillet 2011, a défini dans son article

Plus en détail

Référentiels partagés. Définition et positionnement dans le SI

Référentiels partagés. Définition et positionnement dans le SI Référence : CNRS / DSI / REFERENTIELS / Référentiels_applications_v5.doc Date : janvier 2005 Version : 5.0 Auteurs : Equipe Référentiels du projet RUE (Référentiels Urbanisation EAI) Passage de la version

Plus en détail

Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des travailleurs

Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des travailleurs Dossier Thématique Mémo employeur Acteurs internes à l entreprise, concourant à la préservation de la santé et la sécurité des leurs Chacun a un rôle à jouer pour préserver la santé et la sécurité des

Plus en détail

BASE DE DONNEES DES ENTREPRISES INDUSTRIELLES DU CAMEROUN

BASE DE DONNEES DES ENTREPRISES INDUSTRIELLES DU CAMEROUN BASE DE DONNEES DES ENTREPRISES INDUSTRIELLES DU CAMEROUN DOCUMENT D AIDE EN LIGNE 1 SOMMAIRE Introduction... 3 I- Objectif du document... 4 II- Choix de la langue du site... 4 III- Connexion à la base

Plus en détail

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement

Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Réglementation ICPE Gestion des risques et Installations Classées pour la Protection de l Environnement Législation applicable En France, 500 000 établissements relèvent actuellement de la législation

Plus en détail

«Nouvelle zone vulnérable»

«Nouvelle zone vulnérable» Situation de l exploitation en matière de gestion des effluents d élevage (en lien avec une demande d aide à la construction, à la rénovation et à l aménagement des bâtiments d élevage) Etat des lieux

Plus en détail

ÉVALUATION DES EFFETS DE LA RÉNOVATION DE L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL

ÉVALUATION DES EFFETS DE LA RÉNOVATION DE L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL Toulouse, le 11 juillet 2001 ÉVALUATION DES EFFETS DE LA RÉNOVATION DE L ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL À l issue de cette première année de généralisation de la rénovation de l Enseignement Professionnel,

Plus en détail

Annexe n 1 Modèle de procès-verbal. Procès-verbal de décharge et de prise en charge des archives de la commune de xxx

Annexe n 1 Modèle de procès-verbal. Procès-verbal de décharge et de prise en charge des archives de la commune de xxx Annexe n 1 Modèle de procès-verbal Procès-verbal de décharge et de prise en charge des archives de la commune de xxx M(me)..., (nom, prénoms, profession et domicile), maire sortant, M(me)..., (nom, prénoms,

Plus en détail

Annexes au registre d'enquête publique

Annexes au registre d'enquête publique PREFET DU CANTAL Direction départementale des Territoires Cantal Service environnement Unité Nature et Biodiversité Plan de prévention des risques naturels ''mouvements de terrain'' Commune de Thiézac

Plus en détail

Norme CIP-003-1 Cybersécurité Mécanismes de gestion de la sécurité

Norme CIP-003-1 Cybersécurité Mécanismes de gestion de la sécurité A. Introduction 1. Titre : Cybersécurité Mécanismes de gestion de la sécurité 2. Numéro : CIP-003-1 3. Objet : La norme CIP-003 exige des entités responsables qu elles aient en place des mécanismes minimaux

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1213 du 10 août 2007 relatif aux schémas d aménagement et de gestion

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 1 er juin 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 8 sur 152 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :...

Sommaire... 1. Introduction... 2. Méthodologie...3. L opération de prospection...3. Cible :... 3. Objectifs :... 4. Fichier client :... Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 Méthodologie...3 L opération de prospection...3 Cible :... 3 Objectifs :... 4 Fichier client :... 5 Information nécessaire pour mieux vendre :...6 Les techniques

Plus en détail

- 23 - (Non parue au Journal officiel.) Le ministre d Etat, ministre de l intérieur et de la décentralisation,

- 23 - (Non parue au Journal officiel.) Le ministre d Etat, ministre de l intérieur et de la décentralisation, - 23 - MINISTÈRE DES TRANSPORTS Direction générale des transports intérieurs. Direction des routes et de la circulation routière. Service de l exploitation routière et de la sécurité. Sous-direction de

Plus en détail

Les sorties et les voyages scolaires

Les sorties et les voyages scolaires Les sorties et les voyages scolaires Dossier thématique Novembre 2006 Les sorties et les voyages scolaires présentent de multiples intérêts, à la fois pédagogiques et personnels. Ils contribuent à la mise

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC

CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES LE CONTRÔLE DE QUALITE DES AGC Guide du contrôlé version 2015 PRESENTATION DES OBJECTIFS ET DES MODALITES DU CONTROLE DE QUALITE Notre profession s est

Plus en détail

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE

PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE ENQUETE PUBLIQUE PIECE N 3 : PRESENTATION DE L ENQUETE PUBLIQUE Le présent document a pour objectif de replacer la procédure d enquête publique dans le cadre administratif général dans lequel s inscrit

Plus en détail

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e.

a pour objectif de faciliter les démarches administratives des membres des Conseils de quartier du 13e. Le pôle démocratie locale : Eric TAVER Adjoint au Maire chargé des questions relatives à la démocratie locale et aux Conseils de quartier erictaver@parisfr Charlotte DEBOEUF Chargée de mission Sécurité,

Plus en détail

Division Environnement et Sous-Sol. Déclaration des rejets. Procédure DIFFUSION. DESS : inspecteurs et secrétariat Directeur Responsable Qualité

Division Environnement et Sous-Sol. Déclaration des rejets. Procédure DIFFUSION. DESS : inspecteurs et secrétariat Directeur Responsable Qualité Page : 1/5 DIFFUSION DESS : inspecteurs et secrétariat Directeur Responsable Qualité Date Indice Modifications 15/03/04 1 10/03/04 0 Rédaction JL.CHAUPIN - modifications mineures - validation - Création

Plus en détail

L adresse de référence

L adresse de référence Version n : 1 Dernière actualisation : 18-12-2006 1) À quoi sert cette fiche? 2) Qu est-ce qu une adresse de référence? 3) Quels sont les avantages d une adresse de référence? 4) Qui peut s inscrire en

Plus en détail

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU

LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU Fiche outil n 1 LE REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL Depuis la parution du décret du 03 février 2012, le registre «d hygiène et de sécurité» est dénommé registre de «santé et de sécurité au travail».

Plus en détail

DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE UNIQUE

DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE UNIQUE COMMUNE DE MONT SAINT MARTIN Quartier du Val Saint Martin - Projet de rénovation urbaine Centre commercial «Les Bleuets» DOSSIER D ENQUÊTE PUBLIQUE UNIQUE 1/ PREALABLE A LA DÉCLARATION D UTILITÉ PUBLIQUE

Plus en détail

Ayez le réflexe BASIAS

Ayez le réflexe BASIAS SITES ET SOLS POTENTIELLEMENT POLLUÉS Ayez le réflexe BASIAS Projets d aménagement foncier, acquisitions, ventes de terrains Connectez vous à la base de données http://basias.brgm.fr Acteurs du foncier,

Plus en détail

Réglementation relative à l'affichage publicitaire. Communes comprises dans le périmètre du parc naturel régional du Morvan

Réglementation relative à l'affichage publicitaire. Communes comprises dans le périmètre du parc naturel régional du Morvan Code de l'environnement Communes comprises dans le périmètre du parc naturel régional du Morvan Loi du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (loi Grenelle 2) Décret du 30 janvier

Plus en détail

CABINET BENOIST BUSSON Avocats à la Cour 280, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS

CABINET BENOIST BUSSON Avocats à la Cour 280, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS CABINET BENOIST BUSSON Avocats à la Cour 280, boulevard Saint-Germain 75007 PARIS Par télécopie au 01 46 11 82 50/57 Et LR + AR Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) M. François-Michel

Plus en détail

CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR

CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Société CARTONS ET PLASTIQUES Avenue Bernard Chochoy à ARQUES CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR PORTANT SUR LA DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER UN ATELIER DE TRANSFORMATION ET D IMPRESSION

Plus en détail

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013 Dossier de presse - Juillet 2013 «Racontez de petites histoires sur vos smartphones» Introduction «Avez-vous déjà flashé un Qr Code avec votre smartphone?» «Vous êtes tombés sur un site fait pour un écran

Plus en détail

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations.

A. Introduction. Chapitre 4. - les entités de sécurité ; - les sécurisables ; - les autorisations. Chapitre 4 A. Introduction Le contrôle d'accès représente une opération importante au niveau de la gestion de la sécurité sur un serveur de bases de données. La sécurisation des données nécessite une organisation

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS Date : 28/02/80 MM les Directeurs des Caisses Primaires d'assurance Maladie Origine : SDAM Réf. : SDAM

Plus en détail

Champ d application des déclarations de révision des évaluations foncières

Champ d application des déclarations de révision des évaluations foncières LA LETTRE DE BAUME CONSULTANTS N 53 08.03.2013 Champ d application des déclarations de révision des évaluations foncières L article 34 de la quatrième loi de finances rectificative pour 2010 organise la

Plus en détail

Le site du Pôle Emploi (www.pole-emploi.fr)

Le site du Pôle Emploi (www.pole-emploi.fr) Le site du Pôle Emploi (www.pole-emploi.fr) Quiconque peut sur le site www.pole-emploi.fr lancer une recherche sur les offres d'emploi disponibles sans pour autant être inscrit. Cependant pour bénéficier

Plus en détail

Développement des sites internet publics

Développement des sites internet publics Premier ministre Ministère de la fonction publique et de la réforme de l Etat 22 décembre 2000 Note n 008748 Développement des sites internet publics dossier suivi par Annie Henrion Tél. 01.42.75.80.79

Plus en détail

NOR/INT/B/00/00182/C le 7 août 2000 LE MINISTRE DE L INTERIEUR ***

NOR/INT/B/00/00182/C le 7 août 2000 LE MINISTRE DE L INTERIEUR *** Direction Générale de l Administration Direction de l Administration Territoriale et des Affaires Politiques Sous-Direction de l Administration Territoriale Direction Générale des Collectivités Locales

Plus en détail

Rapport du jury. Examen professionnel de vérification d'aptitude aux fonctions. de chef de projet SG/DRH

Rapport du jury. Examen professionnel de vérification d'aptitude aux fonctions. de chef de projet SG/DRH SG/DRH Sous-direction du recrutement et de la mobilité Bureau des recrutements par concours Rapport du jury Examen professionnel de vérification d'aptitude aux fonctions de chef de projet Session 2012

Plus en détail

Nouveau jeune collaborateur

Nouveau jeune collaborateur Insérez le logo de l'entreprise LIVRET D'ACCUEIL Nouveau jeune collaborateur Livret d accueil de : Prénom NOM ACCUEIL ACCOMPAGNEMENT Nous sommes heureux de vous accueillir au sein de notre entreprise.

Plus en détail

Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain

Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain Le géomarketing : un outil au service de la connaissance terrain Le géomarketing : un outil de connaissance terrain d'une très grande richesse Où sont précisément implantés mes distributeurs, quel marché

Plus en détail

Guide d utilisation du. - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock. Support entretien professionnel

Guide d utilisation du. - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock. Support entretien professionnel Guide d utilisation du - RCS Nanterre 602 063 323 - Corbis - Shutterstock Support entretien professionnel L entretien professionnel, une occasion pour l entreprise et le salarié de porter un regard sur

Plus en détail

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE

N 13 LE DOCUMENT UNIQUE Fiche Info Prévention & Sécurité N 13 LE DOCUMENT UNIQUE REGLEMENTATION Médecine préventive - Nombreux sont les élus qui ont été contactés par des entreprises privées ou ont entendu parler du «document

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins?

Fiche pratique n 12. Evaluation de la formation. Finalité. Mode opératoire. De quoi s agit-il? Quelle évaluation pour quels besoins? Finalité De quoi s agit-il? Evaluer la formation est nécessaire pour toute entreprise qui souhaite connaître le «retour sur investissement» des actions de formation qu elle a initiées. Il convient de distinguer

Plus en détail

Les sorties et les voyages scolaires Dossier thématique avril 2005

Les sorties et les voyages scolaires Dossier thématique avril 2005 Les sorties et les voyages scolaires Dossier thématique avril 2005 Les sorties et les voyages scolaires présentent de multiples intérêts, à la fois pédagogiques et personnels. Ils contribuent à la mise

Plus en détail

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation Résumé Les textes européens pour la PAC reconnaissent désormais clairement le principe de transparence

Plus en détail

Objet : Banque de bourses de l'unesco pour 2002-2003

Objet : Banque de bourses de l'unesco pour 2002-2003 united nations educational, scientific and cultural organization organisation des nations unies pour l'éducation, la science et la culture 09/01/2002 7, place de Fontenoy, 75352 Paris 07 SP 1, rue Miollis,

Plus en détail

Quoi de neuf dans Optymo 5.0

Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Quoi de neuf dans Optymo 5.0 Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo, les textes en caractères

Plus en détail

Lyon, le 14 novembre 2014

Lyon, le 14 novembre 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE LYON Lyon, le 14 novembre 2014 N/Réf. : CODEP-LYO-2014-051783 Monsieur le Directeur du centre nucléaire de production d'électricité de Saint-Alban Saint- Maurice Electricité

Plus en détail

Manuel d utilisation du formulaire «études de sol» à l attention des experts agréés en pollution du sol en Région de Bruxelles-Capitale.

Manuel d utilisation du formulaire «études de sol» à l attention des experts agréés en pollution du sol en Région de Bruxelles-Capitale. 1 POLLUTION DES SOLS Manuel d utilisation du formulaire «études de sol» à l attention des experts agréés en pollution du sol en Région de Bruxelles-Capitale. SOMMAIRE CHAPITRE I : INTRODUCTION... 2 CHAPITRE

Plus en détail

Le dépôt de CV sur la banque de CV. Sommaire

Le dépôt de CV sur la banque de CV. Sommaire Sommaire Page 2 Accès à la banque de CV Page 3 Créer un CV Pôle emploi Page 8 Rendre son CV pôle emploi visible sur la banque de CV Page 9 Envoyer par mail son CV à partir de son dossier de recherche emploi

Plus en détail

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site du CLIC à... la Commission de Suivi de Site en Rhône-Alpes, 36 CLIC et une quarantaine de CLIS vont évoluer en CSS la Commission de Suivi de Site articles L125-2, L125-2-1, L515-8, R125-8-1 à R125-8-5,

Plus en détail

Identification du demandeur

Identification du demandeur Arrêté du 7 septembre 2009 définissant les modalités d'agrément des personnes réalisant les vidanges et prenant en charge le transport et l'élimination des matières extraites des installations d'assainissement

Plus en détail

J ai une idée. concours de la création d entreprise. Dossier de candidature. catégorie 1 création d entreprise

J ai une idée. concours de la création d entreprise. Dossier de candidature. catégorie 1 création d entreprise J ai une idée concours de la création d entreprise 2014 Dossier de candidature catégorie 1 création d entreprise CONCOURS «CREATION D ENTREPRISE - J AI UNE IDEE 2014 Afin de valoriser l entrepreneuriat

Plus en détail

Etat des risques naturels, miniers et technologiques

Etat des risques naturels, miniers et technologiques Etat des risques naturels, miniers et technologiques En application des articles L125-5 et R125-26 du code de l'environnement. Référence : 2015-03-2870 Date de réalisation : (Valable 6 mois) Réalisé par

Plus en détail

SOUTIEN À LA VIE ASSOCIATIVE

SOUTIEN À LA VIE ASSOCIATIVE SUBVENTIONS 2015 SOUTIEN À LA VIE ASSOCIATIVE DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT 2015 DATE LIMITE DE DÉPÔT DES DOSSIERS 30 JANVIER 2015 Dossier à déposer à l EVAC, un accusé de réception

Plus en détail

Projet de Port Granby Sondage sur l attitude du public Rapport de recherche

Projet de Port Granby Sondage sur l attitude du public Rapport de recherche Projet de Port Granby Sondage sur l attitude du public Rapport de recherche février 2015 Preparé par : 1. Sommaire CONTEXTE ET MÉTHODOLOGIE Dans le cadre du Projet de Port Granby, l Initiative dans la

Plus en détail

Questions Réponses sur l'habilitation régionale Région GUADELOUPE

Questions Réponses sur l'habilitation régionale Région GUADELOUPE Questions Réponses sur l'habilitation régionale Région GUADELOUPE Information sur les pièces du dossier à fournir L'arrêté du 8 août 2012 relatif à la composition du dossier de demande d'habilitation fixe

Plus en détail

Interface AFD de publication des annonces de marchés financés par l AFD

Interface AFD de publication des annonces de marchés financés par l AFD Interface AFD de publication des annonces de marchés financés par l AFD Guide utilisateurs Cette interface a été développée pour fournir un outil spécifique de publication des annonces relatives aux marchés

Plus en détail

Inventaire historique d'anciens sites industriels et activités de service dans le département de l'ariège

Inventaire historique d'anciens sites industriels et activités de service dans le département de l'ariège Document public Inventaire historique d'anciens sites industriels et activités de service dans le département de l'ariège Rapport final BRGM/RP-52650-FR décembre 2003 MIDI-PYRÉNÉES Le Conseil régional

Plus en détail

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation

Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Document de fond Pratiques exemplaires en matière de sondage sur la réglementation Groupe de travail sur les normes en matière de sondage Avril 2011 Les opinions exprimées dans le présent document ne doivent

Plus en détail

Aide à l utilisation de

Aide à l utilisation de A C T I C E accompagnement à l usage des TICE année 2009-2010 Guide d usage Aide à l utilisation de livret 5b : les annuaires-catalogues Sommaire (version du 6 décembre 2010) Introduction... 3 1. Création

Plus en détail

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX

SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX SCHEMA D AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX DE LA BAIE DE SAINT BRIEUC ---------- Règles de fonctionnement de la Commission Locale de l Eau (en application des articles R 212 30 à R 212-42 du Code de l

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Note du 24 mars 2014 relative à la gestion des dossiers administratifs de proximité des magistrats NOR : JUSB1408241N La garde des sceaux, ministre de la justice,

Plus en détail

DOSSIER COMMUNAL D'INFORMATIONS

DOSSIER COMMUNAL D'INFORMATIONS DOSSIER COMMUNAL D'INFORMATIONS ACQUÉREURS - LOCATAIRES COMMUNE DU BEAUSSET Direction départementale des territoires et de la mer du Var 244, avenue de l'infanterie de Marine BP 501-83041 TOULON CEDEX

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»?

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»? Que veut dire «étalement»? FOIRE AUX QUESTIONS Lorsque l augmentation de la valeur foncière de la propriété depuis la dernière mise à jour du rôle peut être répartie sur plus d une année, on dit qu elle

Plus en détail

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS

ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS ANNEXE 1.4 SYSTEME DE GESTION DES COURRIERS TABLES DES MATIERES 1 PRESENTATION GENERALE 3 1.1 LES PROCESSUS DE LA GESTION DES COURRIERS 3 1.2 COURRIERS ARRIVES 3 1.3 COURRIERS DEPART 3 1.4 COURRIERS INTERNE

Plus en détail

SODEJE Assurances & Patrimoine

SODEJE Assurances & Patrimoine PROCEDURE DE TRAITEMENT DES RECLAMATIONS SARL SODEJE ASSURANCES ET PATRIMOINE Actualisée en date du 16/04/2015 SOMMAIRE : Introduction I- Définir une réclamation II- III- IV- Modalités de saisine du cabinet

Plus en détail

Mise en place par Décision unilatérale de l employeur

Mise en place par Décision unilatérale de l employeur Mise en place par Décision unilatérale de l employeur REGIME COMPLEMENTAIRE AU REGIME FRAIS DE SANTE prévu par l Accord national du 10 juin 2008 sur une protection sociale complémentaire en Agriculture

Plus en détail

NOR : DEVD1121712J. (Texte non paru au journal officiel)

NOR : DEVD1121712J. (Texte non paru au journal officiel) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement Commissariat général au développement durable Secrétariat général (DD) Circulaire du 3 août 2011 relative

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

PREFET DES COTES-D ARMOR

PREFET DES COTES-D ARMOR PREFET DES COTES-D ARMOR direction départementale des territoires et de la mer service eau, environnement, forêt Arrêté portant prescriptions spécifiques à déclaration, en application de l'article L. 214-3

Plus en détail

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche

Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Guide pour remplir le formulaire de candidature Recherche Rappel Le «Prix Recherche» a pour objectif de créer et de diffuser des «supports d application 1» à destination des acteurs de terrain 2 pour que

Plus en détail

PROCEDURE DE VERSEMENT D ARCHIVES NOTARIALES Archives départementales du Bas-Rhin Mise à jour en Août 2013

PROCEDURE DE VERSEMENT D ARCHIVES NOTARIALES Archives départementales du Bas-Rhin Mise à jour en Août 2013 PROCEDURE DE VERSEMENT D ARCHIVES NOTARIALES Archives départementales du Bas-Rhin Mise à jour en Août 2013 REGLEMENTATION EN VIGUEUR - Code du Patrimoine, Livre II - partie législative (articles L-213-2

Plus en détail

Type du document MANUEL UTILISATEUR. Titre. Import ADES: Manuel Utilisateur v 1.0. Import ADES

Type du document MANUEL UTILISATEUR. Titre. Import ADES: Manuel Utilisateur v 1.0. Import ADES Type du document MANUEL UTILISATEUR Titre Import ADES Date Version Auteur Commentaires 14/05/2008 1.0 S Barthon Création du document Diffusion Département Destinataire Pour actions Pour infos Validations

Plus en détail

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS

DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS PREFECTURE DE LA MEUSE SERVICE INTERMINISTERIEL DE DEFENSE ET DE PROTECTION CIVILE DOSSIER COMMUNAL D INFORMATIONS A destination des acquéreurs et des locataires de biens immobiliers sur les risques naturels

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MARCHE PUBLIC DE SERVICE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) POUVOIR ADJUDICATEUR DEPARTEMENT DE LA CHARENTE OBJET DE LA CONSULTATION RÉALISATION D UNE MISSION DE DIAGNOSTIC SUR L ACCESSIBILITÉ

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURES DE GESTION DOCUMENTAIRE

POLITIQUE ET PROCÉDURES DE GESTION DOCUMENTAIRE RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE ET PROCÉDURES DE GESTION DOCUMENTAIRE 1. PRÉAMBULE 1.1 Nature du service de la gestion documentaire Le service de la gestion documentaire est une unité administrative

Plus en détail

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs

- les Commissions Hygiène et Sécurité La mise en place du document unique la saisie de la DASH-CT 4 - Points positifs - Points négatifs Délégation Académique «Sécurité Hygiène et Conditions de Travail (DASH-CT) septembre 2011 Tel/répondeur : 04 42 95 29 72 mail : dash-ct@ac-aix-marseille.fr Bilan et Reconsidération de la désignation d

Plus en détail

Obligations de réaliser et de publier un rapport ou un document incombant aux administrations de l État

Obligations de réaliser et de publier un rapport ou un document incombant aux administrations de l État PRE MIER MI NI ST RE CONSEIL D ORIENTATION DE L ÉDITION PUBLIQUE ET DE L INFORMATION ADMINISTRATIVE Obligations de réaliser et de publier un rapport ou un document incombant aux administrations de l État

Plus en détail

PRÉFET DE LA CHARENTE-MARITIME

PRÉFET DE LA CHARENTE-MARITIME PRÉFET DE LA CHARENTE-MARITIME Direction départementale des Territoires et de la Mer Service Urbanisme Aménagement Risques et Développement Durable La Rochelle, le La Préfète de la Charente-Maritime à

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER Aménagement, nature MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Délégation à la sécurité et à la circulation routières

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

MAAF Version 03/2013. Situation de l exploitation en matière de gestion des effluents d élevage (en lien avec une future demande de subvention PMBE)

MAAF Version 03/2013. Situation de l exploitation en matière de gestion des effluents d élevage (en lien avec une future demande de subvention PMBE) Situation de l exploitation en matière de gestion des effluents d élevage (en lien avec une future demande de subvention PMBE) Etat des lieux renseigné par l éleveur Zone vulnérable (dès lors que vous

Plus en détail

Procédure de fin d année L inventaire Total ou Partiel

Procédure de fin d année L inventaire Total ou Partiel Procédure de fin d année L inventaire Total ou Partiel Etudes Informatiques & Services 20, boulevard Bonne-Nouvelle, 35600 Redon Tél. : 02 99 72 15 15 - Fax : 02 99 72 32 65 E-Mail : info@eis-informatique.com

Plus en détail

Fiche explicative directive secteurs 1. Marchés concernant plusieurs activités

Fiche explicative directive secteurs 1. Marchés concernant plusieurs activités Orig. FR Fiche explicative directive secteurs 1 Marchés concernant plusieurs activités 1. QUELS CAS SONT VISES? 1. L article 9 et le considérant 29 de la nouvelle directive secteurs - directive 2004/17/CE

Plus en détail

Responsable grands comptes / comptes clés

Responsable grands comptes / comptes clés Responsable grands comptes / comptes clés DEFINITION DE FONCTION ET ETUDE DE REMUNERATIONS Le responsable grands comptes assure le suivi commercial des comptes clients ayant une importance stratégique

Plus en détail

Version Du Commentaire Rédigé par. 1.0 17/12/2010 Document ProGsoft D. Reynaud. 1.1 29/03/2011 Rajout éléments complémentaires D.

Version Du Commentaire Rédigé par. 1.0 17/12/2010 Document ProGsoft D. Reynaud. 1.1 29/03/2011 Rajout éléments complémentaires D. Fiche Expert Les étapes de l inventaire Du Commentaire Rédigé par 1.0 17/12/2010 Document ProGsoft D. Reynaud 1.1 29/03/2011 Rajout éléments complémentaires D. Reynaud 10/12/2014 Rajout d éléments complémentaires

Plus en détail

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE CONGRES DES MAIRES DU NORD 2014 LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE La Sécurité Civile La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 Août 2004 a refondé la doctrine et l organisation

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Mise à jour des consignes de tri. Dossier de demande de financement

Mise à jour des consignes de tri. Dossier de demande de financement Mise à jour des consignes de tri Dossier de demande de financement ECOFOLIO vous accompagne dans la création et la mise à jour de vos consignes de tri Merci de vous référer à la notice explicative jointe

Plus en détail

Préambule départemental. Résultats de l'inventaire historique régional d anciens sites industriels et activités de service sur le département du Gard

Préambule départemental. Résultats de l'inventaire historique régional d anciens sites industriels et activités de service sur le département du Gard Préambule départemental Résultats de l'inventaire historique régional d anciens sites industriels et activités de service sur le département du Gard Mise à disposition : Mai 1999 BRGM Service Géologique

Plus en détail