EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants."

Transcription

1 EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. Paris DOCUMENTS PEDAGOGIQUES LIBRES

2 c/n : (rapport entre le carbone et l azote) renseigne sur la richesse de l humus en azote et sur l activité biologique du milieu. fertilité : aptitude d un sol à nourrir les plantes. oligo-éléments : substances nutritives dont les plantes ont besoin mais en petite quantité. retournement : opération qui vise à redonner de l air, (oxygène), à la masse de compost pour que les micro-organismes poursuivent le travail de décomposition et qui en mélange les divers éléments. Page Résultats : Production réalisée avec 5 tonnes, soit 32 charrettes de compost à l ha par les élèves de l école de Maïmba : Avec compost : Sorgho : 2800 kg Maïs : 3200 kg Pénicillaire : 1200 kg Arachide en coque : 60 sacs Sans compost : 500kg 400 kg 300 kg 10 sacs LE COMPOST Introduction : Quoi de plus réjouissant que de savoir que le sol, par notre volonté et notre assiduité au travail, peut, retrouver son aptitude à nous donner de bonnes récoltes. C est plus simple qu on peut l imaginer. Il s agit d employer le temps de saison dite «morte» à fabriquer de l engrais naturel, le compost, une nourriture bonne et durable, source de richesse pour nos sols tant meurtris par tous les facteurs nocifs à l agriculture. Parmi ces facteurs nocifs, citons : la surexploitation, les feux de brousse, les mauvaises méthodes culturales, les érosions par l eau et le vent, les divagations d animaux en surnombre, Nul n ignore que l humus nourrit la terre, la terre nourrit les plantes et la plante nourrit l homme et l animal. Notre priorité, aujourd hui, est de nourrir nos sols si nous ne voulons pas être des éternels assistés. Il s agit surtout de la technique du compostage aérobie qui, enseignée aux élèves, à l école, sera vulgarisée par eux vers les paysans. Les avantages de cette technique sont entre autres : - améliorer la fertilité du sol ; - permettre au paysan de se libérer vis à vis de l extérieur en lui évitant l achat d engrais chimique ; - permettre la transmission d un savoir scientifique entre paysans. Produire gratuitement son engrais pour obtenir un meilleur rendement et atteindre l autosuffisance alimentaire, et de meilleurs revenus pour satisfaire les besoins vitaux. Cela chacun peut le faire!.. grâce à ce petit livre. Page 1

3 1 - Définition : Le compost est un mélange de déchets végétaux et de bouse (ou fumier) qu on a laissé décomposer en tas. C est un engrais naturel qui rend au sol ce que les cultures lui ont pris. Il s obtient par un processus appelé compostage correspondant à la transformation biologique des résidus organiques par l activité des micro-organismes aérobies (bactéries, champignons). 2 - Intérêt du compost : Ajouté à la terre des champs, le compost permet d augmenter la qualité et la quantité du produit récolté : - en améliorant les propriétés physico-chimiques du sol, - en augmentant la capacité de rétention d eau, - en stimulant l activité biologique, - en favorisant la nutrition et la résistance des plantes. 3 - Réalisation : a) choix et dimensions de l aire de compostage : On choisit un endroit ombragé - sous un arbre ou sous un hangar bien aéré d environ 2 mètres de haut - pour protéger le tas du soleil, du vent et des animaux. Il est souhaitable de la situer près d une réserve d eau ( puits ou marigot) L endroit étant déterminé, il faut creuser 4 fosses d ancrage mesurant chacune 3 m de longueur, 1,5 m de largeur, 0,20 m de profondeur et distantes de 0,50 m les unes des autres. 8 - Le rôle des différents ingrédients : 1) les débris ou déchets végétaux sont composés de cellulose et lignine ; ils apportent le carbone. 2) les excréments animaux apportent l azote. Ces deux types d ingrédients sont dégradés par les micro-organismes. Pour avoir un bon compost (rapport carbone / azote optimal =15), on doit respecter les doses indiquées en c) les ingrédients. 3) l argile favorise la formation du complexe argilohumique qui fixe les substances nutritives échangeables. De plus, elle peut renfermer du fer, du magnésium, de la potasse et des oligo-éléments qui sont utiles à la croissance des plantes. 4) la poudre d os fournit du phosphore et du calcium qui sont des minéraux assimilables par les plantes. 5) la cendre de bois apporte du calcium, du magnésium et du potassium. De plus, elle neutralise l effet nuisible des acides organiques provenant de la dégradation des débris végétaux par les micro-organismes aérobies. 9 - Petit lexique : «zaï» : mot mooré (Burkina Faso) signifiant se dépêcher de prendre, de faire, d avoir, donner la priorité aux trous pour mieux nourrir la plante micro-organismes aérobies : microbes de très petites tailles, visibles seulement au microscope et qui ne peuvent vivre et être actifs qu en présence d air. humus : substance colloïdale noirâtre résultant de la décomposition partielle, par les microbes du sol, de déchets végétaux et animaux. Page 2 Page 7

4 6 - Le produit fini : Après le 60ème jour, le compost est dit «mûr» ; il est utilisable immédiatement. Si on l utilise plus tard, il doit être soigneusement séché. Pour le séchage, le produit est étalé en couche mince (5 cm d épaisseur), à l ombre (sous un grand arbre, un abri, etc...). Le temps de séchage dépend de l humidité ambiante. 7 - L utilisation du compost : Le compost peut être utilisé efficacement : - soit juste après sa sortie de la dernière fosse ; - soit plus tard, en saison de culture, s il est conservé en sac, à l abri du soleil et de la pluie. Le compost peut être répandu sur un champ préparé. Il est incorporé au sol par le labour et avant d ensemencer. Compte tenu des quantités relativement faibles produites par la technique manuelle (une production industrielle est possible) la meilleure utilisation est celle de la méthode «zaï». On fait alors des «poquets» de 10 à 15 cm de profondeur et d environ 20 cm de diamètre (en fonction du type de sol). Dans les poquets, on met 1 à 2 poignées de compost (une poignée d adulte : 120 g environ) qu on recouvre d une mince couche de terre. Dès la première pluie utile (30 mm environ), on peut semer les céréales (sorgho, petit mil, maïs) et arachides. Ce compost s utilise aussi bien pour les plantes du jardin, en maraîchage, pour la plantation des arbres que pour les cultures en grand champ. Le facteur limitant est ici la quantité de compost qu on pourra produire. b) le matériel : Il est fonction de la main d œuvre disponible et de la dangerosité des différents gestes à accomplir. Pour une classe de 30 élèves, il faut prévoir : - des houes : 3 ou 4 par fosses, soit 9 à 12 pour l ensemble - des pelles : 2 par fosses, soit 8 en tout - des fourches : 2 suffisent (3 ou 4 c est mieux) - un bassin de trempage ou de grands récipients comme un fût, une très grande cuvette - une brouette - des seaux ou arrosoirs de 10 litres ; on peut fabriquer un arrosoir de fortune avec une boite de conserve fixée au bout d un manche et percée de petits trous. - un râteau - 1 ou 2 haches - des feuilles de plastique pour couvrir le tas terminé et maintenir le bon degré d humidité (récupérer les sacs LEDA) - 3 bâtons assez droits, de 1 m de longueur, pour réserver 3 cheminées nécessaires à la surveillance de la température et de l humidité. c) les ingrédients : quantités pour un tas de compost : - 17 brouettes de déchets végétaux (tiges de mil, paille, feuilles mortes) ; - 7 brouettes de déchets animaux (boeufs, chèvres,moutons,poules) ; - 1 brouette d argile ou terre de termitière ; - 20 poignées de cendre de bois ; - 20 poignées de poudre d os (os, sabots d animaux, cornes) ; - un fût d eau (180 l) d) la préparation Elle doit se faire 3 ou 4 jours avant le jour prévu pour la confection du tas. Les matériaux longs comme les tiges de Page 6 Page 3

5 mil, les herbes sèches et autres végétaux doivent être coupés en petits morceaux (à la hache, à la houe ou au coupecoupe) et trempés dans le bassin. Une fois humides, il doivent être conservés sous des branches vertes mouillées pour conserver leur humidité jusqu au jour de montage du tas. La bouse sèche doit être émiettée, puis arrosée. Il faut brûler les cornes, os et sabots, puis les écraser dans un vieux mortier pour obtenir de la poudre. e) le montage du tas Il doit se faire en une seule journée de la manière suivante : - arroser le fond de la fosse n 1 avec 2 arrosoirs d eau - répandre 4 pelletées d argile broyée - étaler 2 brouettes de fumier - répartir les trois bâtons en les plantant dans les matériaux déjà dans la fosse pour ménager trois cheminées qui serviront à surveiller l évaporation des gaz, la circulation de l air, la température et la pénétration de l eau - éparpiller 4 poignées de poudre d os - arroser de 2 arrosoirs d eau - ajouter la paille humide sur 15 à 20 cm de haut - répandre 4 poignées de cendre - arroser avec 2 arrosoirs d eau La 1 ère couche est terminée. Elle est suivie de 4 autres couches identiques. La hauteur totale du tas peut atteindre 0,80 m à 1 m. Le tas de compost terminé a la forme d une pyramide à base rectangulaire. 4 - La surveillance du tas de compost : L optimisation de l humidité et de la température est nécessaire pour obtenir une décomposition homogène et un produit final uniforme. Humidité : la masse en fermentation ne doit pas être trop sèche car les bactéries demandent un taux optimal d humidité. Si l humidité est plus faible, le mycélium de champignon apparaît, ce qui nuit à la bonne qualité du compost. En mouillant de nouveau, ce phénomène disparaît. Température : Au bout de 3 ou 4 jours, la température atteint 65 à 70 (phase «thermophile»). Il est donc nécessaire de mesurer, tous les 2 jours, la température et le degré d humidité (une poignée de compost serrée ne doit ni laisser couler de l eau, ni s émietter). Toute baisse rapide de la température est le signe d un ralentissement de la fermentation dont la cause est l excès d humidité ou une anaérobiose par tassement. 5 - Les retournements : 15 jours après le montage, on transfère complètement la couche supérieure en la mettant au fond de la 2ème fosse. On arrose convenablement (test de la poignée serrée) et on démonte de la même manière les couches successives en arrosant. 15 jours plus tard, on transfère le contenu de la 2ème fosse dans la 3ème de la même manière. Puis 15 jours après, de la 3ème dans la quatrième. Ainsi, tout ce qui était dessus se retrouve dessous. Les fosses libérées à chaque retournement peuvent servir à monter d autres tas. Page 4 Page 5

La fabrication du compost et la fosse compostière

La fabrication du compost et la fosse compostière La fabrication du compost et la fosse compostière Sommaire Objectifs et principes de la technique Quelques conseils pour les paysans La construction de la fosse compostière La fabrication du compost Calendrier

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

compostage individuel

compostage individuel 1 Le guide du compostage individuel ENSEMBLE VALORISONS NOS DECHETS 2 Des avantages tout terrain Epluchures de légumes, marc de café, coquilles d oeufs ou fleurs fânées,..., les déchets biodégradables

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Les déchets organiques Le compostage Le mulching Le broyage Le paillage L alimentation animale Présentation du traitement actuel des déchets

Plus en détail

Résumé de la technologie. Remerciements. Le COMPACI en bref

Résumé de la technologie. Remerciements. Le COMPACI en bref Avant propos Cette boîte à images est réalisée pour faciliter les séances de formation et de vulgarisation avec les producteurs de COMPACI sur la fabrication et l utilisation du compost dans les exploitations

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

COMMENT PRODUIRE LE COMPOST A L AIR LIBRE AVEC LA PAILLE

COMMENT PRODUIRE LE COMPOST A L AIR LIBRE AVEC LA PAILLE Capitalisation des actions d amélioration durable de la fertilité des sols pour l aide à la décision au Burkina Faso (FERSOL) Union Européenne Comité permanent Inter- États de Lutte contre la Sécheresse

Plus en détail

Pourquoi faire du compost?

Pourquoi faire du compost? Le compostage Pourquoi faire du compost? Diminuer de 40% le volume des déchets Réduire la pollution Biogaz, lixiviat Engrais chimique Pourquoi faire du compost? Fabriquer un engrais organique de qualité

Plus en détail

Broyage des végétaux à domicile

Broyage des végétaux à domicile Broyage des végétaux à domicile Dans le cadre de son plan de prévention des déchets avec le Conseil Général de l Ain, le SIVOM du Bas-Bugey décide de lancer un nouveau service : Le broyage consiste à réduire,

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

INTRODUCTION. Qu est-ce que le compostage? Pourquoi composter?

INTRODUCTION. Qu est-ce que le compostage? Pourquoi composter? INTRODUCTION Jardiner, c est tout un art. Composter aussi! Je pratique le compostage depuis 16 ans maintenant, et souhaiterai, à travers ce guide, vous apporter quelques conseils pour la réalisation de

Plus en détail

De la cuisine au jardin :

De la cuisine au jardin : De la cuisine au jardin : le compostage domestique Maggy Hinse, B.Sc. Biologie Cette conférence vous est offerte par : Déroulement 1. Définitions et objectifs 2. Les acteurs du compost 3. Les matières

Plus en détail

Guide pratique. Composter dans son jardin

Guide pratique. Composter dans son jardin Guide pratique Composter dans son jardin Faire son compost soi-même constitue la meilleure façon de recycler ses déchets de cuisine et de jardin, tout en produisant un excellent fertilisant. Ce guide vous

Plus en détail

Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage

Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage LE COMPOSTAGE : QU EST-CE QUE C EST? C est le cycle naturel de dégradation des matières organiques en présence d air. Le compostage permet

Plus en détail

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Les enjeux du compostage Définition Quels résidus de cuisine et de jardin? Aspects techniques et pratiques du compostage Les différents types de compostage Quelques précautions

Plus en détail

Guide du compost. Composter, un geste facile et utile, écologique et économique! Trier, recycler, préserver. Inventons notre avenir

Guide du compost. Composter, un geste facile et utile, écologique et économique! Trier, recycler, préserver. Inventons notre avenir Communauté de Communes du Kochersberg Guide du compost Composter, un geste facile et utile, écologique et économique! Trier, recycler, préserver Inventons notre avenir Trier, recycler, préserver Pourquoi

Plus en détail

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6 60.02 SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2 La création d une pelouse page 3 L entretien normal page 5 L entretien exceptionnel page 6 page 1/6 OUTILLAGE

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter?

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? SOMMAIRE 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? 2 1. Petit tour d horizon de nos déchets 3 Tonnages Evolution des tonnages ordures ménagères

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Le Compostage Individuel

Le Compostage Individuel Le Compostage Individuel Services Techniques 31, Chemin des Ragots - BP 97 71 403 AUTUN Cedex Tél : 03 85 86 01 51 Fax : 03 85 86 59 11 Mail : communaute@autun.com LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL C est la décomposition

Plus en détail

Comment planter un arbre *

Comment planter un arbre * Comment planter un arbre * 1. Avant la plantation Gardez la motte de racines humide. Gardez l arbre dans un endroit ombragé jusqu à la plantation. 2. Préparez le site pour la plantation Enlevez le gazon,

Plus en détail

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage Qu est-ce que le compostage? Le compostage est la transformation des matières organiques avec la complicité de divers organismes vivants depuis la bactérie et le champignon jusqu aux vers de terre et aux

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site...

Taille des basses tiges et arbustes fruitiers Les fraisiers. Contenu LES FRAISIERS... 2. Types de fraisiers... 2. Culture... 3. Choix du site... 1 Contenu LES FRAISIERS 2 Types de fraisiers 2 Culture 3 Choix du site 3 Comment planter les jeunes plants? 3 Maladies 4 Oïdium 4 Botrytis 5 Multiplication des fraisiers 6 Entretien 8 (à suivre ) 8 2 LES

Plus en détail

C est quoi cet outil? Découvrir les principaux outils de jardinage

C est quoi cet outil? Découvrir les principaux outils de jardinage C est quoi cet outil? Découvrir les principaux outils de jardinage Contenu de l outil : Fiche correction avec les dix-sept outils du jardin (outils, nom de l outil, fonctionnalité), les photos des 17 outils,

Plus en détail

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21.

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21. Guide thématique En Cote-d Or, AGIR au quotidien Utilisons les ressources vertes du jardin pour en savoir plus : www.ecotidiens21.fr Edito Chaque français produit annuellement plus de 374 kg de déchets

Plus en détail

Compost : pourquoi et comment le réaliser?

Compost : pourquoi et comment le réaliser? Tous les conseils de Plantes et jardins à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur. Compost : pourquoi et comment le réaliser? Composter, c est recycler les

Plus en détail

La fabrication et l utilisation du compost

La fabrication et l utilisation du compost Série Agrodok No. 8 Agrodok 8 - La fabrication et l utilisation du compost La fabrication et l utilisation du compost Agrodok 8 La fabrication et l'utilisation du compost Madeleine Inckel Peter de Smet

Plus en détail

Le printemps et l été du compost

Le printemps et l été du compost Le printemps et l été du compost Le printemps du compost 1 A la sortie de l hiver, le compost est souvent trop tassé et/ou trop humide. Il faut, avant les nouveaux apports, penser à bien l aérer en faisant

Plus en détail

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique LE COMPOSTAGE Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique POURQUOI COMPOSTER? Je réduis ma poubelle 40 à 70 kg de déchets en moins par habitant chaque année. Ma poubelle est 30% plus petite.

Plus en détail

«Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière

«Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière Des jardins sur les toits de nouveaux espaces pour la communauté www.lesjardins.ca «Prêt-à-pousser» pour les années à venir! Guide sur le démarrage et l utilisation de votre jardinière Jardinière écologique

Plus en détail

Guide Pratique. du COMPOSTAGE. à la maison

Guide Pratique. du COMPOSTAGE. à la maison Guide Pratique du COMPOSTAGE à la maison Compost, Mode d emploi Que composter? Le compostage permet de recycler et de valoriser toutes les matières organiques (déchets verts, déchets de cuisine, de potager

Plus en détail

Comment construire une latrine avec 1 fer à béton 3/8, 2 sacs de ciment, 10 seaux de sable, 1 tuyau avec moustiquaire et 1 couvercle?

Comment construire une latrine avec 1 fer à béton 3/8, 2 sacs de ciment, 10 seaux de sable, 1 tuyau avec moustiquaire et 1 couvercle? Comment construire une latrine avec 1 fer à béton 3/8, 2 sacs de ciment, 10 seaux de sable, 1 tuyau avec moustiquaire et 1 couvercle? dal tikay bouch kouvèti twal moustikè (til) tiyo ventilation fondasyon

Plus en détail

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle Guide du compostage individuel Photo non contractuelle omposter c est facile! JE METS DANS MON COMPOSTEUR Déchets de cuisine Épluchures de fruits et légumes (y compris agrumes), Restes de fruits pourris

Plus en détail

Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en "forme"

Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en forme Faire son compost Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en "forme" La fabrication du compost permet de réduire le volume de sa poubelle et de produire, à partir de déchets organiques

Plus en détail

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

Théme 1: matière organique et biodiversité

Théme 1: matière organique et biodiversité Théme 1: matière organique et biodiversité Jan Valckx Provincie Limburg (B) Union européenne - Europese Unie Fonds Européen de Développement Régional Europees Fonds voor Regionale Ontwikkeling Interreg

Plus en détail

Réussir votre gazon JARDIN 02

Réussir votre gazon JARDIN 02 Réussir votre gazon JARDIN 02 1 Choisir un gazon a) Vérifier que le type de gazon souhaité correspond : à l'utilisation sport et jeux gazon anglais gazon rustique (usage intensif) résistance esthétique

Plus en détail

Formation «Compost & Co»

Formation «Compost & Co» Formation «Compost & Co» Techniques de valorisation des déchets organiques chez soi Mercredi 08 avril 2015 Le sol : un milieu vivant dont il faut profiter Pas simplement un support «éponge» pour nos plantes.

Plus en détail

Lombricompost. «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante»

Lombricompost. «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante» Lombricompost 1 «Il faut nourrir le sol pour nourrir la plante» Table des matières 1-Définition 3 2. Les différents types d engrais utilisés par les agriculteurs 3 21. Engrais d ordure de la ville 3 22.

Plus en détail

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions Q: Que voyez-vous sur l image? La plante d arachide se déracine facilement et la gousse est bien sèche à l intérieur. L arachide est mure. Q: Quels sont les critères de maturité de l arachide? L arachide

Plus en détail

Je fais mon compost. Un doute? Une question? Un renseignement? Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14. Édition 2013-2014

Je fais mon compost. Un doute? Une question? Un renseignement? Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14. Édition 2013-2014 Édition 2013-2014 Un doute? Une question? Un renseignement? Le service Déchets de la Camy répond à toutes vos questions au Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14 10-31-1795 RC : 482 077 096 00014-01 39 78

Plus en détail

Fiche de savoir 11 : «Le compost : toutes les informations utiles»

Fiche de savoir 11 : «Le compost : toutes les informations utiles» Fiche de savoir 11 : «Le compost : toutes les informations utiles» Quel est la chose la plus importante dans votre jardin, dans la forêt, la nature en général aussi bien que sur toute la planète? Le sol!

Plus en détail

à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. s impose afin d adapter le système retenu

à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. s impose afin d adapter le système retenu Dans tous les cas, une étude préalable s impose afin d adapter le système retenu à votre exploitation, pour le dimensionner et vous accompagner dans la démarche. FICHE N 1 Pour les effluents avec une réelle

Plus en détail

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel ENSEMBLE REDUISONS NOS DECHETS! Pourquoi composter? Choisir de composter, c'est choisir de réduire le volume

Plus en détail

Gazon semé Gazon plaqué Pose en toute saison - + Rapidité d'utilisation - + Moins de problèmes de levée liés au climat (sec, froid)

Gazon semé Gazon plaqué Pose en toute saison - + Rapidité d'utilisation - + Moins de problèmes de levée liés au climat (sec, froid) GAZONS Un gazon, ou pelouse, est une surface semée de graminées sélectionnées. Cette sélection se fait en fonction de la qualité ornementale du gazon, de sa résistance (au piétinement, à la sécheresse,

Plus en détail

Visite de la ferme pédagogique du Bessy. Valérie et Christian LALEUF

Visite de la ferme pédagogique du Bessy. Valérie et Christian LALEUF Visite de la ferme pédagogique du Bessy Valérie et Christian LALEUF L'exploitation agricole est principalement laitière, avec 50 vaches de race Prim'Holstein, 40 génisses et des veaux de boucherie. La

Plus en détail

Les nitrates : sources de problèmes

Les nitrates : sources de problèmes Les nitrates : sources de problèmes Nitrates et azote : quels liens avec notre alimentation et notre eau potable? Les nitrates (NO 3 ) sont des composés chimiques incolores, inodores et insipides constitués

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Du compostage domestique de la Martinique. Un geste simple pour valoriser nos déchets ménagers

GUIDE PRATIQUE. Du compostage domestique de la Martinique. Un geste simple pour valoriser nos déchets ménagers GUIDE PRATIQUE Du compostage domestique de la Martinique Un geste simple pour valoriser nos déchets ménagers Le mot de la Présidente L évolution des modes de vie et de consommation, l augmentation des

Plus en détail

Économiser l eau d arrosage

Économiser l eau d arrosage Économiser l eau d arrosage Stratégies pour économiser l eau potable Les bonnes pratiques environnementales www.arrosageeteconomiedeau.org Stratégies pour économiser l eau potable Avant d arroser, on doit

Plus en détail

2. Le compostage, un nouveau dispositif de prévention des déchets

2. Le compostage, un nouveau dispositif de prévention des déchets Sommaire 1. Contexte... 2 2. Le compostage, un nouveau dispositif de prévention des déchets... 2 3. Qu est-ce que le compostage?... 3 4. Que peut-on composter?... 3 5. Comment bien composter?... 4 6. Avec

Plus en détail

LE COMPOST. ou l art d utiliser les restes. Sommaire. Trier mieux Recycler plus

LE COMPOST. ou l art d utiliser les restes. Sommaire. Trier mieux Recycler plus LE COMPOST ou l art d utiliser les restes Nos modes de vie nous amènent à produire de plus en plus de déchets, ils sont même devenus un des enjeux du 21e siècle. Nous sommes en effet passés d une production

Plus en détail

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes.

Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. Bâtiments d élevage : Pourquoi? Aspects climatiques : Fiche technique n 1 : le logement construction des boxes. - le porc est sensible aux brusques changements du climat, - surexposition au soleil : déshydratation

Plus en détail

Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter

Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter Agriculture biologique : cultiver la terre et non l exploiter En 2007, un groupe d experts réunis par l Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture (FAO) a publié un rapport soulignant

Plus en détail

Mortier, pilon, mil. Je suis le pilon. On m utilise pour égrener les céréales (mil, sorgho, mais, ) et les moudre.

Mortier, pilon, mil. Je suis le pilon. On m utilise pour égrener les céréales (mil, sorgho, mais, ) et les moudre. Mortier, pilon, mil FAIRE LA FARINE Je suis le pilon. On m utilise pour égrener les céréales (mil, sorgho, mais, ) et les moudre. Dès l age de 5 ans, les filles apprennent à piler et à 10 ans elles savent

Plus en détail

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos rosiers

Fiche conseil. Comment planter et entretenir vos rosiers Comment planter et entretenir vos rosiers Comment planter et entretenir vos rosiers Choisissez vos rosiers La rose, symbole de l amour pur ou passionné, reine des fleurs, a sa place dans chaque jardin.

Plus en détail

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE!

LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! LA RÉDUCTION DES BIODÉCHETS, C EST FACILE! Collecter et traiter les déchets coûte de plus en plus cher à la collectivité. Les activités nécessaires à leur élimination ont un impact sur notre environnement

Plus en détail

Les objectifs du règlement sur l utilisation des engrais et des pesticides sont de :

Les objectifs du règlement sur l utilisation des engrais et des pesticides sont de : GUIDE EXPLICATIF POUR LES CITOYENS RÈGLEMENT SUR L UTILISATION DES ENGRAIS ET DES PESTICIDES Les objectifs du règlement sur l utilisation des engrais et des pesticides sont de : Réduire l apport par ruissellement

Plus en détail

Droles de champignons!

Droles de champignons! Les Rendez-vous de l Automne Du 19 au 27 octobre 2013 Droles de champignons! Ce livret appartient à :... Un champignon, c est quoi? Le champignon est un être vivant :, il n appartient ni aux végétaux,

Plus en détail

POURQUOI DES TOILETTES SECHES EN ACCUEIL PAYSAN?

POURQUOI DES TOILETTES SECHES EN ACCUEIL PAYSAN? Guide des bonnes pratiques «toilettes sèches» POURQUOI DES TOILETTES SECHES EN ACCUEIL PAYSAN? D un point de vue écologique, les toilettes sèches sont une alternative intéressante aux systèmes d assainissement

Plus en détail

Agir au quotidien c est agir pour l environnement, le compostage individuel

Agir au quotidien c est agir pour l environnement, le compostage individuel G u i d e P r a t i q u e Agir au quotidien c est agir pour l environnement, le compostage individuel L E S D É C H E T S SOMMAIRE Agir au quotidien c est agir pour l environnement, le compostage individuel

Plus en détail

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso

Adaptation Aux changements climatiques. Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Adaptation Aux changements climatiques Agriculture et sécurité alimentaire: Cas du Burkina Faso Sommaire Le Le contexte Notion Notion d adaptation Stratégies Stratégies et techniques d adaptation Les Les

Plus en détail

Géofilets en jute/coco. Feutres et nattes. Tissus et bandes. Fascines. Fils. Accessoires

Géofilets en jute/coco. Feutres et nattes. Tissus et bandes. Fascines. Fils. Accessoires Consultez notre site internet www.agrijute.com Géofilets en jute/coco Feutres et nattes Fascines Tissus et bandes Fils Accessoires Produits organiques d aménagement paysager et d entretien des jardins

Plus en détail

GUIDE DU COMPOSTAGE À DOMICILE 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % 55 % Il y a de la Com Com là dessous. www.cc-ribeauville.fr. précurseur, pour vous servir

GUIDE DU COMPOSTAGE À DOMICILE 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % 55 % Il y a de la Com Com là dessous. www.cc-ribeauville.fr. précurseur, pour vous servir GUIDE DU COMPOSTAGE À DOMICILE 25,1 % 45,1 % 50 % 75 % 55 % Il y a de la Com Com là dessous www.cc-ribeauville.fr précurseur, pour vous servir Sommaire Page 3 Les 4 bonnes raisons de composter à domicile

Plus en détail

Moyens de production. Engrais

Moyens de production. Engrais Engrais Moyens de production Lors de la campagne 2012-2013, les tonnages d engrais livrés diminuent de près de 17% en et représentent à peine plus de 1% des livraisons françaises. Cette évolution est principalement

Plus en détail

Agnès Gedda Le potager bio

Agnès Gedda Le potager bio Agnès Gedda Le potager bio Groupe Eyrolles, 2004, ISBN 2-7081-3544-9 Table des matières Introduction...................................................... 7 Chapitre 1 : Ce qu il faut avoir, ce qu il faut

Plus en détail

Les déchets verts de tous, le compost du professionnel

Les déchets verts de tous, le compost du professionnel Liste de prix 2013 Les déchets verts de tous, le compost du professionnel Que faire des déchets verts? Où me procurer du bon compost? Installation de compostage Seeland SA à Galmiz satisfait aux exigences

Plus en détail

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE

UNE MEILLEURE CONNAISSANCE CONCEVOIR ET GÉRER DES AMAS DE FUMIER SOLIDE AU CHAMP UNE MEILLEURE CONNAISSANCE pour un meilleur environnement En 2002, le Règlement sur les exploitations agricoles (REA) prévoyait l échéance des dispositions

Plus en détail

Les règles d or du compost

Les règles d or du compost Les règles d or du compost Le compostage, c est la reproduction accélérée, à échelle réduite, du cycle de la matière : les déchets organiques sont transformés sous l action de micro-organismes et animaux

Plus en détail

Sommaire. Jardinage, pages 2 à 9 Recycler chez soi, pages 6 et 7 Calendrier de saison, page 10. Été 2008 - n 16

Sommaire. Jardinage, pages 2 à 9 Recycler chez soi, pages 6 et 7 Calendrier de saison, page 10. Été 2008 - n 16 Sommaire Jardinage, pages 2 à 9 Recycler chez soi, pages 6 et 7 Calendrier de saison, page 10 Été 2008 - n 16 Le Compostage Le «compost» est issu d une dégradation de matière organique végétale par les

Plus en détail

Direction Christian Haldimann Tél.: 026 411 95 10 Mobile: 079 611 80 82 office@kompostseeland.ch

Direction Christian Haldimann Tél.: 026 411 95 10 Mobile: 079 611 80 82 office@kompostseeland.ch Liste de prix 2015 Direction Christian Haldimann Tél.: 026 411 95 10 Mobile: 079 611 80 82 office@kompostseeland.ch Chef d'exploitation Werner Jakob Tél: 026 673 25 00 Mobile: 079 795 89 05 info@kompostseeland.ch

Plus en détail

Terrasses et amé nagements extérieurs

Terrasses et amé nagements extérieurs + de 800 photos pour vous guider pas à pas Robert Longechal Terrasses et amé nagements extérieurs La maison du sol au plafond Je construis Je rénove Je pose J enduis Maquette intérieure et couverture :

Plus en détail

PETIT GUIDE PRATIQUE DU. compostage «domestique»

PETIT GUIDE PRATIQUE DU. compostage «domestique» PETIT GUIDE PRATIQUE DU compostage «domestique» Pourquoi composter? Pour réduire le volume du sac de déchets. Par le compostage, on dispose de façon écologique des matières végétales qui représentent 36

Plus en détail

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique Les Déchets Z animés Livret pédagogique Le livret pédagogique est un support complémentaire qui invite les écoliers et les enseignants à mettre en pratique leurs connaissances acquises lors de la découverte

Plus en détail

Herbicyclage. Questions et réponses

Herbicyclage. Questions et réponses Herbicyclage Questions et réponses L herbicyclage c est quoi? Herbicyclage Questions et réponses L herbicyclage est une technique qui consiste à laisser les rognures de gazon (appelés aussi les résidus

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. du compostage domestique en Martinique. Un geste simple pour valoriser nos déchets ménagers

GUIDE PRATIQUE. du compostage domestique en Martinique. Un geste simple pour valoriser nos déchets ménagers GUIDE PRATIQUE du compostage domestique en Martinique Un geste simple pour valoriser nos déchets ménagers TÉMOIGNAGES Je fais du compost dans un fût et je n ai aucun problème de nuisibles (rats, cafards,

Plus en détail

CONSEIL. La dalle de béton page 2. La préparation page 3&5. Le béton page 6. Le dressage pages 7 REALISER UNE DALLE DE BETON 90.23.

CONSEIL. La dalle de béton page 2. La préparation page 3&5. Le béton page 6. Le dressage pages 7 REALISER UNE DALLE DE BETON 90.23. 90.23 REALISER UNE DALLE DE BETON CONSEIL Castorama La dalle de béton page 2 La préparation page 3&5 Le béton page 6 Le dressage pages 7 page 1/7 LA DALLE DE BETON La dalle de béton (sur terre-plein) est,

Plus en détail

Comment choisir son terreau et son fertilisant

Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Comment choisir son terreau et son fertilisant Entretenez la qualité de la terre Votre sol joue principalement 2 rôles. Il contient les substances nutritives

Plus en détail

L entretien du gazon simplement

L entretien du gazon simplement GAZON L entretien du gazon simplement Pour un gazon bien vert et dense, une fumure adaptée et une tonte régulière sont les mesures d entretien les plus importantes. Un gazon bien nourri sera dense et résistant.

Plus en détail

POJET DE COMPOSTAGE DE LA COMMUNE DE DSCHANG. Le compostage des ordures ménagères à Dschang.

POJET DE COMPOSTAGE DE LA COMMUNE DE DSCHANG. Le compostage des ordures ménagères à Dschang. POJET DE COMPOSTAGE DE LA COMMUNE DE DSCHANG Le compostage des ordures ménagères à Dschang. Le site de compostage Site de Ngui Le site de compostage PARTENAIRES Equipe de mise en œuvre Encadreurs Dr Emmanuel

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil À chaque usage son gazon naturel Selon l usage auquel vous destinez votre gazon, vous devrez avant toute chose réfléchir au type de gazon qui vous conviendra le mieux. On dénombre 4 catégories principales

Plus en détail

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger»

«Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» Conférence sur le jardin naturel «Les macérations des plantes pour le jardin et le verger» AMIS DU COMPOST ET DU JARDIN DE CENTRE ALSACE Ces plantes qui nous veulent du bien Elles peuvent être : Stimulantes

Plus en détail

Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie

Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie Evaluation de la production de Bois Raméal Fragmenté (B.R.F.) à partir d une coupe de peupliers issue d une parcelle en agroforesterie Compte-rendu d expérimentation Service Développement économique des

Plus en détail

Le compost aérobie indispensable

Le compost aérobie indispensable Le compostage Le compost Le compostage est la décomposition aérobie de la matière organique. Les processus de décomposition sont accélérés, comme dans une culture contrôlé (yogout, bière) C'est le début

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR FAIRE DU COMPOSTAGE A DOMICILE

GUIDE PRATIQUE POUR FAIRE DU COMPOSTAGE A DOMICILE GUIDE PRATIQUE POUR FAIRE DU COMPOSTAGE A DOMICILE Bon compostage, meilleur jardinage EDITO Envie de faire maigrir vos poubelles Le SYndicat Mixte d Elimination et de VAlorisation des Déchets (SYMEVAD),

Plus en détail

GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE. Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com

GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE. Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com 1 Philosophie de l entreprise Avoir une approche globale pour : gérer tous les déchets organiques d un territoire

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

À la maison, herbicyclage et compostage font bon ménage

À la maison, herbicyclage et compostage font bon ménage À la maison, herbicyclage et compostage font bon ménage Ce petit guide, simple et illustré, a été conçu spécialement pour vous aider à mieux gérer vos résidus verts et matières organiques compostables

Plus en détail

Cultiver les légumes. Installer les carrés. L entretien. Osez le potager en carrés! Sommaire

Cultiver les légumes. Installer les carrés. L entretien. Osez le potager en carrés! Sommaire Osez le potager en carrés! Vive le potager en carrés!...4 Pour toute la famille....6 Installer les carrés Choisir un modèle....10 Le matériel nécessaire....12 Le bon emplacement...14 Remplir les carrés...16

Plus en détail

«Protéger les enfants grâce à l ombre», Fiche-Info 6 Guide d entretien des arbres

«Protéger les enfants grâce à l ombre», Fiche-Info 6 Guide d entretien des arbres «Protéger les enfants grâce à l ombre», Fiche-Info 6 Guide d entretien des arbres Prendre soin de vos arbres est vital pour leur survie et cela demande : d étendre du paillis de les arroser de désherber

Plus en détail

Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique

Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique Les produits organiques sont utilisés soit en amendement pour apporter de l humus au sol afin d améliorer ses propriétés (physiques, chimiques et biologiques),

Plus en détail

Les avantages de la culture des champignons en agriculture

Les avantages de la culture des champignons en agriculture Les avantages de la culture des champignons en agriculture Par Vincent Leblanc, agronome, M.Sc. La méthode de production en laboratoire La multiplication se fait par spores ou par tissus Stérilisation

Plus en détail

DRAINER. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3. Les principes de drainage page 2&3. les réseaux de drainage page 4

DRAINER. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3. Les principes de drainage page 2&3. les réseaux de drainage page 4 60.01 DRAINER C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2&3 Les principes de drainage page 2&3 les réseaux de drainage page 4 la pose des drains page 4&5 page 1/6 - Fiche Conseil n 60.01

Plus en détail

guide du compostage La réduction de vos déchets à portée de main : jardinez naturel

guide du compostage La réduction de vos déchets à portée de main : jardinez naturel guide du compostage La réduction de vos déchets à portée de main : jardinez naturel Édito Savez-vous que vos déchets fermentescibles de cuisine représentent à eux seuls près d un tiers du contenu de vos

Plus en détail

FABRICATION D UN BAC À RÉSERVE D EAU POUR L AGRICULTURE URBAINE

FABRICATION D UN BAC À RÉSERVE D EAU POUR L AGRICULTURE URBAINE FABRICATION D UN BAC À RÉSERVE D EAU POUR L AGRICULTURE URBAINE Fabriqué entièrement à partir de matériaux réutilisés, ce bac permet de faire pousser facilement des légumes et des fines herbes en ville!

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES PAYS-D EN-HAUT MUNICIPALITÉ DE SAINT-ADOLPHE-D'HOWARD

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES PAYS-D EN-HAUT MUNICIPALITÉ DE SAINT-ADOLPHE-D'HOWARD CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DES PAYS-D EN-HAUT MUNICIPALITÉ DE SAINT-ADOLPHE-D'HOWARD RÈGLEMENT NUMÉRO 640 ABROGEANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 520 RELATIF À L UTILISATION DES PESTICIDES ET DES FERTILISANTS

Plus en détail

L entretien des. gazon. Salon DEMO VERT 15 septembre 2010 - L'entretien des gazons sportifs - Paulo Seixas

L entretien des. gazon. Salon DEMO VERT 15 septembre 2010 - L'entretien des gazons sportifs - Paulo Seixas L entretien des terrains sportifs en gazon INTRODUCTION Les sports de gazon Gazon naturel < > Gazon synthétique L entretien est essentiel : - Esthétique -Sécurité -Qualité de jeux -Longévité LA TONTE

Plus en détail