EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE. Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants."

Transcription

1 EDUCATION-SANTE-AGRICULTURE-INFORMATIQUE Licence pour Documents Libres, Version 1.1 Copyright ( ) 2000 Guilde des Doctorants. Paris DOCUMENTS PEDAGOGIQUES LIBRES

2 c/n : (rapport entre le carbone et l azote) renseigne sur la richesse de l humus en azote et sur l activité biologique du milieu. fertilité : aptitude d un sol à nourrir les plantes. oligo-éléments : substances nutritives dont les plantes ont besoin mais en petite quantité. retournement : opération qui vise à redonner de l air, (oxygène), à la masse de compost pour que les micro-organismes poursuivent le travail de décomposition et qui en mélange les divers éléments. Page Résultats : Production réalisée avec 5 tonnes, soit 32 charrettes de compost à l ha par les élèves de l école de Maïmba : Avec compost : Sorgho : 2800 kg Maïs : 3200 kg Pénicillaire : 1200 kg Arachide en coque : 60 sacs Sans compost : 500kg 400 kg 300 kg 10 sacs LE COMPOST Introduction : Quoi de plus réjouissant que de savoir que le sol, par notre volonté et notre assiduité au travail, peut, retrouver son aptitude à nous donner de bonnes récoltes. C est plus simple qu on peut l imaginer. Il s agit d employer le temps de saison dite «morte» à fabriquer de l engrais naturel, le compost, une nourriture bonne et durable, source de richesse pour nos sols tant meurtris par tous les facteurs nocifs à l agriculture. Parmi ces facteurs nocifs, citons : la surexploitation, les feux de brousse, les mauvaises méthodes culturales, les érosions par l eau et le vent, les divagations d animaux en surnombre, Nul n ignore que l humus nourrit la terre, la terre nourrit les plantes et la plante nourrit l homme et l animal. Notre priorité, aujourd hui, est de nourrir nos sols si nous ne voulons pas être des éternels assistés. Il s agit surtout de la technique du compostage aérobie qui, enseignée aux élèves, à l école, sera vulgarisée par eux vers les paysans. Les avantages de cette technique sont entre autres : - améliorer la fertilité du sol ; - permettre au paysan de se libérer vis à vis de l extérieur en lui évitant l achat d engrais chimique ; - permettre la transmission d un savoir scientifique entre paysans. Produire gratuitement son engrais pour obtenir un meilleur rendement et atteindre l autosuffisance alimentaire, et de meilleurs revenus pour satisfaire les besoins vitaux. Cela chacun peut le faire!.. grâce à ce petit livre. Page 1

3 1 - Définition : Le compost est un mélange de déchets végétaux et de bouse (ou fumier) qu on a laissé décomposer en tas. C est un engrais naturel qui rend au sol ce que les cultures lui ont pris. Il s obtient par un processus appelé compostage correspondant à la transformation biologique des résidus organiques par l activité des micro-organismes aérobies (bactéries, champignons). 2 - Intérêt du compost : Ajouté à la terre des champs, le compost permet d augmenter la qualité et la quantité du produit récolté : - en améliorant les propriétés physico-chimiques du sol, - en augmentant la capacité de rétention d eau, - en stimulant l activité biologique, - en favorisant la nutrition et la résistance des plantes. 3 - Réalisation : a) choix et dimensions de l aire de compostage : On choisit un endroit ombragé - sous un arbre ou sous un hangar bien aéré d environ 2 mètres de haut - pour protéger le tas du soleil, du vent et des animaux. Il est souhaitable de la situer près d une réserve d eau ( puits ou marigot) L endroit étant déterminé, il faut creuser 4 fosses d ancrage mesurant chacune 3 m de longueur, 1,5 m de largeur, 0,20 m de profondeur et distantes de 0,50 m les unes des autres. 8 - Le rôle des différents ingrédients : 1) les débris ou déchets végétaux sont composés de cellulose et lignine ; ils apportent le carbone. 2) les excréments animaux apportent l azote. Ces deux types d ingrédients sont dégradés par les micro-organismes. Pour avoir un bon compost (rapport carbone / azote optimal =15), on doit respecter les doses indiquées en c) les ingrédients. 3) l argile favorise la formation du complexe argilohumique qui fixe les substances nutritives échangeables. De plus, elle peut renfermer du fer, du magnésium, de la potasse et des oligo-éléments qui sont utiles à la croissance des plantes. 4) la poudre d os fournit du phosphore et du calcium qui sont des minéraux assimilables par les plantes. 5) la cendre de bois apporte du calcium, du magnésium et du potassium. De plus, elle neutralise l effet nuisible des acides organiques provenant de la dégradation des débris végétaux par les micro-organismes aérobies. 9 - Petit lexique : «zaï» : mot mooré (Burkina Faso) signifiant se dépêcher de prendre, de faire, d avoir, donner la priorité aux trous pour mieux nourrir la plante micro-organismes aérobies : microbes de très petites tailles, visibles seulement au microscope et qui ne peuvent vivre et être actifs qu en présence d air. humus : substance colloïdale noirâtre résultant de la décomposition partielle, par les microbes du sol, de déchets végétaux et animaux. Page 2 Page 7

4 6 - Le produit fini : Après le 60ème jour, le compost est dit «mûr» ; il est utilisable immédiatement. Si on l utilise plus tard, il doit être soigneusement séché. Pour le séchage, le produit est étalé en couche mince (5 cm d épaisseur), à l ombre (sous un grand arbre, un abri, etc...). Le temps de séchage dépend de l humidité ambiante. 7 - L utilisation du compost : Le compost peut être utilisé efficacement : - soit juste après sa sortie de la dernière fosse ; - soit plus tard, en saison de culture, s il est conservé en sac, à l abri du soleil et de la pluie. Le compost peut être répandu sur un champ préparé. Il est incorporé au sol par le labour et avant d ensemencer. Compte tenu des quantités relativement faibles produites par la technique manuelle (une production industrielle est possible) la meilleure utilisation est celle de la méthode «zaï». On fait alors des «poquets» de 10 à 15 cm de profondeur et d environ 20 cm de diamètre (en fonction du type de sol). Dans les poquets, on met 1 à 2 poignées de compost (une poignée d adulte : 120 g environ) qu on recouvre d une mince couche de terre. Dès la première pluie utile (30 mm environ), on peut semer les céréales (sorgho, petit mil, maïs) et arachides. Ce compost s utilise aussi bien pour les plantes du jardin, en maraîchage, pour la plantation des arbres que pour les cultures en grand champ. Le facteur limitant est ici la quantité de compost qu on pourra produire. b) le matériel : Il est fonction de la main d œuvre disponible et de la dangerosité des différents gestes à accomplir. Pour une classe de 30 élèves, il faut prévoir : - des houes : 3 ou 4 par fosses, soit 9 à 12 pour l ensemble - des pelles : 2 par fosses, soit 8 en tout - des fourches : 2 suffisent (3 ou 4 c est mieux) - un bassin de trempage ou de grands récipients comme un fût, une très grande cuvette - une brouette - des seaux ou arrosoirs de 10 litres ; on peut fabriquer un arrosoir de fortune avec une boite de conserve fixée au bout d un manche et percée de petits trous. - un râteau - 1 ou 2 haches - des feuilles de plastique pour couvrir le tas terminé et maintenir le bon degré d humidité (récupérer les sacs LEDA) - 3 bâtons assez droits, de 1 m de longueur, pour réserver 3 cheminées nécessaires à la surveillance de la température et de l humidité. c) les ingrédients : quantités pour un tas de compost : - 17 brouettes de déchets végétaux (tiges de mil, paille, feuilles mortes) ; - 7 brouettes de déchets animaux (boeufs, chèvres,moutons,poules) ; - 1 brouette d argile ou terre de termitière ; - 20 poignées de cendre de bois ; - 20 poignées de poudre d os (os, sabots d animaux, cornes) ; - un fût d eau (180 l) d) la préparation Elle doit se faire 3 ou 4 jours avant le jour prévu pour la confection du tas. Les matériaux longs comme les tiges de Page 6 Page 3

5 mil, les herbes sèches et autres végétaux doivent être coupés en petits morceaux (à la hache, à la houe ou au coupecoupe) et trempés dans le bassin. Une fois humides, il doivent être conservés sous des branches vertes mouillées pour conserver leur humidité jusqu au jour de montage du tas. La bouse sèche doit être émiettée, puis arrosée. Il faut brûler les cornes, os et sabots, puis les écraser dans un vieux mortier pour obtenir de la poudre. e) le montage du tas Il doit se faire en une seule journée de la manière suivante : - arroser le fond de la fosse n 1 avec 2 arrosoirs d eau - répandre 4 pelletées d argile broyée - étaler 2 brouettes de fumier - répartir les trois bâtons en les plantant dans les matériaux déjà dans la fosse pour ménager trois cheminées qui serviront à surveiller l évaporation des gaz, la circulation de l air, la température et la pénétration de l eau - éparpiller 4 poignées de poudre d os - arroser de 2 arrosoirs d eau - ajouter la paille humide sur 15 à 20 cm de haut - répandre 4 poignées de cendre - arroser avec 2 arrosoirs d eau La 1 ère couche est terminée. Elle est suivie de 4 autres couches identiques. La hauteur totale du tas peut atteindre 0,80 m à 1 m. Le tas de compost terminé a la forme d une pyramide à base rectangulaire. 4 - La surveillance du tas de compost : L optimisation de l humidité et de la température est nécessaire pour obtenir une décomposition homogène et un produit final uniforme. Humidité : la masse en fermentation ne doit pas être trop sèche car les bactéries demandent un taux optimal d humidité. Si l humidité est plus faible, le mycélium de champignon apparaît, ce qui nuit à la bonne qualité du compost. En mouillant de nouveau, ce phénomène disparaît. Température : Au bout de 3 ou 4 jours, la température atteint 65 à 70 (phase «thermophile»). Il est donc nécessaire de mesurer, tous les 2 jours, la température et le degré d humidité (une poignée de compost serrée ne doit ni laisser couler de l eau, ni s émietter). Toute baisse rapide de la température est le signe d un ralentissement de la fermentation dont la cause est l excès d humidité ou une anaérobiose par tassement. 5 - Les retournements : 15 jours après le montage, on transfère complètement la couche supérieure en la mettant au fond de la 2ème fosse. On arrose convenablement (test de la poignée serrée) et on démonte de la même manière les couches successives en arrosant. 15 jours plus tard, on transfère le contenu de la 2ème fosse dans la 3ème de la même manière. Puis 15 jours après, de la 3ème dans la quatrième. Ainsi, tout ce qui était dessus se retrouve dessous. Les fosses libérées à chaque retournement peuvent servir à monter d autres tas. Page 4 Page 5

Composition du sac de déchet d origine résidentielle**

Composition du sac de déchet d origine résidentielle** 2016 Composition du sac de déchet d origine résidentielle** 12% RDD Textiles Matières 2% 3% diverses 3% 21% ** Recyc-Québec Caractérisation des matières résiduelles du secteur résidentiel 2010 QU EST-CE

Plus en détail

Composter, c est naturel!

Composter, c est naturel! Composter, c est naturel! Le compostage consiste à décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et organismes vivants du sol pour la transformer en humus. Réduire la quantité de

Plus en détail

Faites. le geste. compostez

Faites. le geste. compostez Faites le geste nature compostez Édition 2012 Édito Soucieuse de préserver votre environnement, la Communauté de Communes Loire & Sillon poursuit ses actions d encouragement à la réduction des déchets

Plus en détail

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle Guide du compostage individuel Photo non contractuelle omposter c est facile! JE METS DANS MON COMPOSTEUR Déchets de cuisine Épluchures de fruits et légumes Restes de fruits pourris ou cuits, Marc de café

Plus en détail

La fabrication du compost et la fosse compostière

La fabrication du compost et la fosse compostière La fabrication du compost et la fosse compostière Sommaire Objectifs et principes de la technique Quelques conseils pour les paysans La construction de la fosse compostière La fabrication du compost Calendrier

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Lionel Quillet Président de la Communauté de Communes de l Ile de Ré. Patrick Rayton Vice-président en charge des Déchets Ménagers

Lionel Quillet Président de la Communauté de Communes de l Ile de Ré. Patrick Rayton Vice-président en charge des Déchets Ménagers Afin d offrir aux Rétais un service de qualité à moindre coût, une véritable politique publique de gestion des déchets a été mise en place par la Communauté de Communes, laquelle s articule autour de quatre

Plus en détail

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon»

Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Programme de soutien aux plantations agroforestières «Agroforesterie en Languedoc-Roussillon» Mémento de plantation Crédit photos et dessins : Dominique Mansion, Jean-Louis Corsin, Arbre et Paysage 32

Plus en détail

Culture de l ananas : Multiplication et conditionnement des rejets

Culture de l ananas : Multiplication et conditionnement des rejets Culture de l ananas : Multiplication et conditionnement des rejets L approvisionnement en rejets d ananas n est pas toujours facile pour ceux qui veulent pratiquer la culture de l ananas dans de grandes

Plus en détail

Déchets fermentescibles Composteur Composte

Déchets fermentescibles Composteur Composte Astuce pour réussir son compost La durée du jour augmente, les températures sont plus douces, mais oui, le printemps arrive! Il est temps de penser à son jardin. Pour obtenir de beaux légumes, il faut

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE DOMESTIQUE

LE GUIDE DU COMPOSTAGE DOMESTIQUE LE GUIDE DU COMPOSTAGE DOMESTIQUE 10 rue Blin 61100 Flers N Vert 0 800 00 49 34 mail : sirtom.flers.conde@wanadoo.fr RÉDUISEZ VOS DÉCHETS ET JARDINEZ NATUREL Qu est-ce que le compostage? Le compostage

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Le guide du compostage. domestique

Le guide du compostage. domestique Le guide du compostage domestique 2 3 Une idée fertile pour des déchets utiles Mais qu est-ce que le compostage? Avec la société moderne, nous avons un accès facile aux biens de consommation les plus variés,

Plus en détail

compostage individuel

compostage individuel 1 Le guide du compostage individuel ENSEMBLE VALORISONS NOS DECHETS 2 Des avantages tout terrain Epluchures de légumes, marc de café, coquilles d oeufs ou fleurs fânées,..., les déchets biodégradables

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES

UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES Avant-propos: Le sol est un milieu vivant et fragile en constante évolution. On pourra l améliorer ou le détruire en fonction des actions que l on effectuera sur

Plus en détail

Le compostage individuel des déchets

Le compostage individuel des déchets Le compostage individuel des déchets Le compostage individuel des déchets La quantité de déchets que nous produisons ne cesse d augmenter : chaque habitant produit environ 1,2 kg de déchets ménagers par

Plus en détail

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques

Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Le guide de la gestion domestique de vos déchets organiques Les déchets organiques Le compostage Le mulching Le broyage Le paillage L alimentation animale Présentation du traitement actuel des déchets

Plus en détail

Fiche conseil n 5. Faire du compost de qualité

Fiche conseil n 5. Faire du compost de qualité Fiche conseil n 5 Faire du compost de qualité Faire du compost de qualité Réussir son compost Le composteur est désormais installé dans votre jardin, il faut maintenant l alimenter. Pour obtenir un compost

Plus en détail

Programme d alphabétisation fonctionnelle

Programme d alphabétisation fonctionnelle www.yaniwulli.org Programme d alphabétisation fonctionnelle de la fédération Yakaar Niani Wulli 2007 2010 Juillet 2007 A. Objectifs La fédération espère, avec ce programme d alphabétisation fonctionnelle,

Plus en détail

Les fiches conseils SEMER ET PLANTER LES FLEURS ANNUELLES

Les fiches conseils SEMER ET PLANTER LES FLEURS ANNUELLES Les fiches conseils Réussissez chaque étape SEMER ET PLANTER LES FLEURS ANNUELLES Difficulté : Le cycle végétatif complet des fleurs annuelles se déroule sur une seule saison (au maximum un an). Semées

Plus en détail

LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? lombricompostage déchets biodégradables vers de compost lombricompost thé de compost

LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? lombricompostage déchets biodégradables vers de compost lombricompost thé de compost LE LOMBRICOMPOSTAGE De quoi s agit il? Le lombricompostage (ou vermicompostage) est une méthode écologique de valorisation et de transformation des déchets biodégradables en engrais naturel fondé sur l

Plus en détail

Le thé de compost pour des cultures vigoureuses et en santé.

Le thé de compost pour des cultures vigoureuses et en santé. Le thé de compost pour des cultures vigoureuses et en santé. Andrée Deschênes, agronome. Le jardin des Pèlerins, St-André de Kamouraska. Introduction. Très populaire dans certains endroits, le thé de compost

Plus en détail

Fumier de bovin viande

Fumier de bovin viande Les fumiers 139 Fiche N 55 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Fumier de bovin viande Résultats issus d 1 prélèvement fait par les Chambres d Agriculture

Plus en détail

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL

Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Le COMPOSTAGE INDIVIDUEL Les enjeux du compostage Définition Quels résidus de cuisine et de jardin? Aspects techniques et pratiques du compostage Les différents types de compostage Quelques précautions

Plus en détail

Les parcs et jardins et le développement durable

Les parcs et jardins et le développement durable MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION CONSEIL NATIONAL DES PARCS ET JARDINS GUIDE DES BONNES PRATIQUES Les parcs et jardins et le développement durable Introduction Engager une démarche de développement

Plus en détail

L AGRO-ECOLOGIE AU BURKINA FASO : technologies mises au point par l INERA-Burkina Faso

L AGRO-ECOLOGIE AU BURKINA FASO : technologies mises au point par l INERA-Burkina Faso L AGRO-ECOLOGIE AU BURKINA FASO : technologies mises au point par l INERA-Burkina Faso Kambiré Sami Hyacinthe Somé Léopold Ouagadougou le 15 février 2013 Les cordons pierreux 2 Les bandes enherbées 3 Conservation

Plus en détail

Pourquoi faire du compost?

Pourquoi faire du compost? Le compostage Pourquoi faire du compost? Diminuer de 40% le volume des déchets Réduire la pollution Biogaz, lixiviat Engrais chimique Pourquoi faire du compost? Fabriquer un engrais organique de qualité

Plus en détail

Fiche technique POMME DE TERRE. Généralités. Version 1.0

Fiche technique POMME DE TERRE. Généralités. Version 1.0 En bref Période de culture : octobre à février/mars Coût de production : 2.5 millions FCFA/ha environ, soit 100 FCFA/kg Rendement moyen : 20-25 T/ha Besoins de financement : intrants, petits équipements

Plus en détail

Guide du compostage. Recycler vos déchets verts. Fabriquer votre amendement. Préserver votre environnement. Conception : B.D.S.A.

Guide du compostage. Recycler vos déchets verts. Fabriquer votre amendement. Préserver votre environnement. Conception : B.D.S.A. Conception : B.D.S.A. Le Havre - 06/08 Guide du compostage Recycler vos déchets verts Fabriquer votre amendement Préserver votre environnement guide du compostage.indd 2 4/07/08 18:13:11 Sommaire Pourquoi

Plus en détail

j a r d i n o n s au naturel

j a r d i n o n s au naturel j a r d i n o n s au naturel Les produits phytosanitaires Les produits phytosanitaires, appelés aussi pesticides, incluent les insecticides, les désherbants, les anti-nuisibles et les fongicides. Limiter

Plus en détail

Guide du compostage Plan départemental de Prévention des Déchets

Guide du compostage Plan départemental de Prévention des Déchets Composter, l idée fertile Guide du compostage Plan départemental de Prévention des Déchets édito En 2005, le Conseil général des Landes a initié le premier Plan départemental de Prévention des Déchets

Plus en détail

Le document. Pour toute question, correction ou pour avoir le document original haute résolution, contactez-nous : info@ecomestible.

Le document. Pour toute question, correction ou pour avoir le document original haute résolution, contactez-nous : info@ecomestible. Le document Ce document constitue une présentation montée pour le cour «Aménagement paysager comestible» donné à l'hiver 2014 au Carrefour Accès Loisir par l'entreprise écomestible. Il s'agit du cours

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation.

Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. QUAND PLANTER? Comment planter la pivoine? Pour couronner de succès la végétation des Pivoines, une attention toute particulière doit être portée à la plantation. La plantation des Pivoines en racines

Plus en détail

Manuel d installation

Manuel d installation SS Systèmes de bio-épuration sur l exploitation : Elimination, par biodégradation, des pesticides contenus dans les eaux de rinçage du pulvérisateur Manuel d installation (Version n 4 2015) +32 (0) 81627172

Plus en détail

Activités didactiques. Le compost

Activités didactiques. Le compost Activités didactiques Le compost w w w. s l o w f o o d f o u n d a t i o n. c o m Introduction Vous trouverez ci-dessous deux idées d activités pédagogiques. Utilisez votre créativité pour les adapter

Plus en détail

Le compost organique

Le compost organique Association APAD Pour la Promotion d une Agriculture Durable Agroécologie «Sensibilisation-Formation-Production» Tel : 70 48 43 41 / 76 29 72 25 Le compost organique Le compost est le produit de la décomposition

Plus en détail

DECHETS : LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL

DECHETS : LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL DECHETS : LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL En 2008, la production française de déchets était de 868 millions de tonnes, dont 31 millions de déchets ménagers, ce qui représente une production de 316kg déchets /habitant/an

Plus en détail

Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage

Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage Tout ce que vous devez savoir pour bien composter... Le Compostage LE COMPOSTAGE : QU EST-CE QUE C EST? C est le cycle naturel de dégradation des matières organiques en présence d air. Le compostage permet

Plus en détail

La réussite d une culture de tomate dépend dans une certaine mesure de la qualité des plants issus de la pépinière.

La réussite d une culture de tomate dépend dans une certaine mesure de la qualité des plants issus de la pépinière. Fiche technique: Culture de la tomate La tomate (Lycopersicon esculentum Mill.) de la famille des Solanacées, est l une des plus importantes cultures maraîchères produites au Bénin tant sur le plan des

Plus en détail

COMMENT PRODUIRE LE COMPOST A L AIR LIBRE AVEC LA PAILLE

COMMENT PRODUIRE LE COMPOST A L AIR LIBRE AVEC LA PAILLE Capitalisation des actions d amélioration durable de la fertilité des sols pour l aide à la décision au Burkina Faso (FERSOL) Union Européenne Comité permanent Inter- États de Lutte contre la Sécheresse

Plus en détail

GUIDE SUR LE COMPOSTAGE DOMESTIQUE

GUIDE SUR LE COMPOSTAGE DOMESTIQUE GUIDE SUR LE COMPOSTAGE DOMESTIQUE S.I.R.T.O.M du Laonnois Faubourg de Leuilly 02000 LAON www.sirtom-du-laonnois.com tritou@sirtom-du-laonnois.com SOMMAIRE Qu est ce que le compostage? 3 Pourquoi devenir

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES DU PREMIER SEMESTRE 2012 (Mars 2012 Août 2012)

RAPPORT D ACTIVITES DU PREMIER SEMESTRE 2012 (Mars 2012 Août 2012) Association Faune et Développement au Burkina Récépissé : N 2008-0328 / MATD/SG / DGLPAP / DOASOC BP 133 Fada N Gourma Tél. : (00226) 40 77 10 11 Email : afaudeb@yahoo.fr Projet de formation de groupements

Plus en détail

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6

SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE. C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2. La création d une pelouse page 3. L entretien exceptionnel page 6 60.02 SEMER ET ENTRETENIR UNE PELOUSE C O N S E I L C a s t o r a m a Outillage nécessaire page 2 La création d une pelouse page 3 L entretien normal page 5 L entretien exceptionnel page 6 page 1/6 OUTILLAGE

Plus en détail

L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre

L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre L arbre près de chez moi Module 5 Planter un arbre Résumé du module 5 Les élèves déterminent l essence de l arbre qu ils souhaitent planter au lieu choisi en fonction de divers critères. Ils suivent les

Plus en détail

Comment planter un arbre *

Comment planter un arbre * Comment planter un arbre * 1. Avant la plantation Gardez la motte de racines humide. Gardez l arbre dans un endroit ombragé jusqu à la plantation. 2. Préparez le site pour la plantation Enlevez le gazon,

Plus en détail

ENTRETIEN DE LA PELOUSE

ENTRETIEN DE LA PELOUSE Source : Fafard Savoir vert ENTRETIEN DE LA PELOUSE C est naturel de vouloir une belle pelouse. Saviez-vous que le secret d une belle pelouse repose sur un sol riche et équilibré? En effet, cette richesse

Plus en détail

Et on doit la sortir de plus en plus souvent. Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Elle est de plus en plus lourde. Une seule solution!

Et on doit la sortir de plus en plus souvent. Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Elle est de plus en plus lourde. Une seule solution! Elle est de plus en plus lourde. Et on doit la sortir de plus en plus souvent Elle n arrive même plus à enfiler ses sacspoubelle! Une seule solution! La MRC Robert-Cliche Plan de gestion des matières

Plus en détail

Nous avons aussi tenté la fabrication de tubes et autres objets.

Nous avons aussi tenté la fabrication de tubes et autres objets. Il faut avant tout faire une introduction, un historique et préciser que nous parlons du Niger. Cette technique est probablement applicable dans d autres pays mais pour chaque zone il faudra analyser le

Plus en détail

Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon.

Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon. Et nous, le compostage c est pour quand? C est avec des petits gestes que l on fait un Grand Lyon. Saviez-vous que les déchets compostables représentent 30 % de notre poubelle? Si vous cherchez de bonnes

Plus en détail

FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM

FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM FRANCE CATALOGUE 2013 WWW.FRANCEORGANIQUE.COM FRANCE SOMMAIRE L Agriculture Biologique 4 O Roots 6 O Grow 7 O Bloom 8 O Boost 9 Terra Master 3 10 Schedules 12 Calendrier 13 3 L AGRICULTURE BIOLOGIQUE Les

Plus en détail

LE PAILLAGE UN BON MOYEN DE LUTTER CONTRE LA VÉGÉTATION CONCURRENTE

LE PAILLAGE UN BON MOYEN DE LUTTER CONTRE LA VÉGÉTATION CONCURRENTE LE PAILLAGE UN BON MOYEN DE LUTTER CONTRE LA VÉGÉTATION CONCURRENTE Le paillage est une excellente solution de rechange aux herbicides pour protéger les semis de la végétation concurrente qui recherche

Plus en détail

excellence environnementale fiche - action Compostage en andains dans un jardin

excellence environnementale fiche - action Compostage en andains dans un jardin excellence environnementale Des pratiques pour l'excellence environnementale en région Poitou-Charentes fiche - action A partir de l expérience de :, Jardin d insertion, Port d Envaux (17) Statut : association

Plus en détail

compostage Objectif c est tout naturel Guide pratique : réussir son compost, astuces et conseils

compostage Objectif c est tout naturel Guide pratique : réussir son compost, astuces et conseils Le compostage c est tout naturel Guide pratique : réussir son compost, astuces et conseils Objectif Le compostage c est tout naturel Sommaire Pourquoi composter? p. 1 L équilibre du compost p. 2 L installation

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE «Eau, Nitrate et Agriculture durable» SYNTHESE DE L ATELIER L utilisation des nitrates : Synthèse Résume les différentes situations

Plus en détail

Je jardine au naturel

Je jardine au naturel Je jardine au naturel Je prends soin de mon jardin Je broie, je paille Que faire de ses déchets verts? Vous disposez d un jardin, que vous entretenez vousmême. Un petit coin de paradis, qui génère en moyenne

Plus en détail

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage Fertilisation 2014/2015 Maraîchage Notre expertise agronomique Les besoins des cultures maraîchères Plusieurs facteurs entrent en considération pour le pilotage de la fertilisation des sols en maraîchage

Plus en détail

Analyses de sol et interprétation 4des résultats

Analyses de sol et interprétation 4des résultats Analyses de sol et interprétation 4des résultats 4 Analyses de sol et interprétation des résultats Pour optimiser la fumure, il faut prendre en considération, en plus du besoin des plantes, différentes

Plus en détail

LES AUTRES FERTILISANTS

LES AUTRES FERTILISANTS FICHE PEDAGOGIQUE N 4 LES AUTRES FERTILISANTS L'utilisation de fertilisants complémentaires est souvent recommandée pour répondre aux besoins ponctuels de la plante. Ils complètent l'effet fertilisant

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

3. Équipements améliorés pour la transformation artisanale du poisson

3. Équipements améliorés pour la transformation artisanale du poisson 19 3. Équipements améliorés pour la transformation artisanale du poisson 3.1 ÉQUIPEMENTS AMÉLIORÉS POUR LE SALAGE ET LA FERMENTATION DU POISSON Les produits salés et légèrement fermentés sont couramment

Plus en détail

INTRODUCTION. Qu est-ce que le compostage? Pourquoi composter?

INTRODUCTION. Qu est-ce que le compostage? Pourquoi composter? INTRODUCTION Jardiner, c est tout un art. Composter aussi! Je pratique le compostage depuis 16 ans maintenant, et souhaiterai, à travers ce guide, vous apporter quelques conseils pour la réalisation de

Plus en détail

Broyage des végétaux à domicile

Broyage des végétaux à domicile Broyage des végétaux à domicile Dans le cadre de son plan de prévention des déchets avec le Conseil Général de l Ain, le SIVOM du Bas-Bugey décide de lancer un nouveau service : Le broyage consiste à réduire,

Plus en détail

Résumé de la technologie. Remerciements. Le COMPACI en bref

Résumé de la technologie. Remerciements. Le COMPACI en bref Avant propos Cette boîte à images est réalisée pour faciliter les séances de formation et de vulgarisation avec les producteurs de COMPACI sur la fabrication et l utilisation du compost dans les exploitations

Plus en détail

Amendement & Fertilisation du noyer

Amendement & Fertilisation du noyer FICHE TECHNIQUE NOIX N 16 Creysse Amendement & Fertilisation du noyer Avril 2008 Fiche élaborée en collaboration avec la coordination technique noix sud-ouest Implantation du verger de noyers Les trois

Plus en détail

le compostage domestique par le Collectif Éco-Quartier

le compostage domestique par le Collectif Éco-Quartier par le Collectif Éco-Quartier Définition du compostage Le compostage est un procédé naturel qui permet de transformer les matières organiques, comme les feuilles et les restes de table, en un excellent

Plus en détail

PROJET DONATA TECHNIQUE DE MULTIPLICATION RAPIDE DES BOUTURES DE MANIOC : LES MINI-BOUTURES

PROJET DONATA TECHNIQUE DE MULTIPLICATION RAPIDE DES BOUTURES DE MANIOC : LES MINI-BOUTURES PROJET DONATA TECHNIQUE DE MULTIPLICATION RAPIDE DES BOUTURES DE MANIOC : LES MINI-BOUTURES 1 RESUME L adoption des variétés améliorées de manioc peut être facilitée si elles sont aisément disponibles

Plus en détail

Terreaux... 61 Amendements de sol... 62 Couvre-sols... 65. Terreaux, amendements de sol et couvre-sols

Terreaux... 61 Amendements de sol... 62 Couvre-sols... 65. Terreaux, amendements de sol et couvre-sols ... 61... 62... 65 abreviations et symboles réf code condit cont dimension Référence Sanac Code article du fournisseur Contenu de l emballage (consommateur) Contenu longueur largeur hauteur ou diamètre

Plus en détail

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers GESTION DES DECHETS Des déchets d activités aux déchets ménagers Un déchet Qu est-ce que c est? Tout résidu d un processus de production, de transformation ou d utilisation; toute substance, matériau,

Plus en détail

J adhère. au naturel. Des ateliers de jardinage gratuits. catalogue. Des rencontres, visites, événements. Un catalogue produits jardin.

J adhère. au naturel. Des ateliers de jardinage gratuits. catalogue. Des rencontres, visites, événements. Un catalogue produits jardin. Les avantages de votre carte Club Jardiniers de France Notre imprimeur agit pour l environnement Des ateliers de jardinage gratuits Des rencontres, visites, événements AVANTAGES CLUB Frais de port = sur

Plus en détail

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie.

Vous gagnerez du temps. Vous économiserez de l argent. Rappel. En évitant de vous rendre en déchèterie. 2 Vous gagnerez du temps En évitant de vous rendre en déchèterie. Vous économiserez de l argent Plus besoin d acheter des engrais, pesticides ou paillis Moins d eau pour arroser vos plantations et votre

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Mettre en place le compostage en habitat collectif

Mettre en place le compostage en habitat collectif Mettre en place le compostage en habitat collectif Programme local de prévention des déchets de la CALB 2011-2015 Contexte : 30% de nos poubelles ménagères sont des déchets fermentescibles. En pratiquant

Plus en détail

La fabrication et l utilisation du compost

La fabrication et l utilisation du compost Série Agrodok No. 8 Agrodok 8 - La fabrication et l utilisation du compost La fabrication et l utilisation du compost Agrodok 8 La fabrication et l'utilisation du compost Madeleine Inckel Peter de Smet

Plus en détail

Comment construire une latrine avec 1 fer à béton 3/8, 2 sacs de ciment, 10 seaux de sable, 1 tuyau avec moustiquaire et 1 couvercle?

Comment construire une latrine avec 1 fer à béton 3/8, 2 sacs de ciment, 10 seaux de sable, 1 tuyau avec moustiquaire et 1 couvercle? Comment construire une latrine avec 1 fer à béton 3/8, 2 sacs de ciment, 10 seaux de sable, 1 tuyau avec moustiquaire et 1 couvercle? dal tikay bouch kouvèti twal moustikè (til) tiyo ventilation fondasyon

Plus en détail

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Nathalie Goma-Fortin, Sitevi, 1 décembre 2009 Rôles de la matière organique dans les sols Réseau régional de sites d expérimentations Faible

Plus en détail

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21.

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21. Guide thématique En Cote-d Or, AGIR au quotidien Utilisons les ressources vertes du jardin pour en savoir plus : www.ecotidiens21.fr Edito Chaque français produit annuellement plus de 374 kg de déchets

Plus en détail

Précautions préalables à la mise en terre. Mode

Précautions préalables à la mise en terre. Mode Les plants forestiers 1 préalables à la mise en terre par Pascal Balleux 2 et Philippe Van Lerberghe 3 La reprise et la croissance d un plant forestier sont bonnes à condition de veiller à la qualité des

Plus en détail

Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 REGENOR CLASSIC

Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 REGENOR CLASSIC Fiche N 69 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Utilisable en AB conformément au règlement CE 889/2008 REGENOR CLASSIC Données fournies à l AIVB par

Plus en détail

Je composte, ça change tout!

Je composte, ça change tout! Je composte, ça change tout! L e compostage est un processus qui permet de décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et des organismes vivants du sol pour la transformer en une

Plus en détail

Comment semer le ginseng d Amérique en forêt Le ginseng en sous-bois

Comment semer le ginseng d Amérique en forêt Le ginseng en sous-bois Novembre 2011 Fiche technique Ginseng sous-bois Version 3.1 Comment semer le ginseng d Amérique en forêt Le ginseng en sous-bois Agdex 262-1 - Déterminer un site, de préférence sous une forêt de feuillus,

Plus en détail

De la cuisine au jardin :

De la cuisine au jardin : De la cuisine au jardin : le compostage domestique Maggy Hinse, B.Sc. Biologie Cette conférence vous est offerte par : Déroulement 1. Définitions et objectifs 2. Les acteurs du compost 3. Les matières

Plus en détail

Des toilettes sèches à la maison

Des toilettes sèches à la maison Des toilettes sèches à la maison Aussi appelée toilette à compost ou toilette à litière biomaîtrisée, les toilettes sèches présentent une alternative écologique et économique aux waters à eau. L eau utilisée

Plus en détail

1. CONDUITS D ECOULEMENT A LA MAISON TRAITEMENT INITIAL

1. CONDUITS D ECOULEMENT A LA MAISON TRAITEMENT INITIAL 1. CONDUITS D ECOULEMENT A LA MAISON TRAITEMENT INITIAL Appliquez TOUJOURS Bio-Clean lorsque vous prévoyez de ne pas utiliser les conduits pendant une période de 6 à 8 heures (juste avant d aller vous

Plus en détail

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES?

QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? ACTIVITÉ 1 QUELS EFFETS PEUVENT AVOIR CERTAINS PRODUITS SUR LES PLANTES? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de réaliser que certains produits ont un effet sur la

Plus en détail

Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout...

Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout... Comment planter des tomates à l'envers En moins de 12 minutes chrono! Sans avoir de l'eau qui coule partout... Copyright 2011 Planterdestomates.com 1 / 15 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION... 3 2. POURQUOI

Plus en détail

Lignes directrices pour la production durable de biogaz dans les exploitations bio

Lignes directrices pour la production durable de biogaz dans les exploitations bio Lignes directrices pour la production durable de biogaz dans les exploitations bio Contact : IFOM EU, +32(0)2280 1223, info@ifoam-eu.org 1 Introduction... 1 2 Biogaz durable issu des exploitations bio

Plus en détail

«TOUT SE TRANSFORME» Le projet CACA D OR d Aliksir, dans une approche d habitat circulaire. Vision : concilier écologie, économie et confort

«TOUT SE TRANSFORME» Le projet CACA D OR d Aliksir, dans une approche d habitat circulaire. Vision : concilier écologie, économie et confort «TOUT SE TRANSFORME» Le projet CACA D OR d Aliksir, dans une approche d habitat circulaire Vision : concilier écologie, économie et confort 0 «Rien ne se perd, rien ne se crée; tout se transforme», Antoine

Plus en détail

7. ARBUSTES A PETITS FRUITS : FRAMBOISES, MURES, GROSEILLES

7. ARBUSTES A PETITS FRUITS : FRAMBOISES, MURES, GROSEILLES 7. ARBUSTES A PETITS FRUITS : FRAMBOISES, MURES, GROSEILLES 1. LES BESOINS 1.1. LUMIÈRE La plupart des arbustes à petits fruits poussent en lisière des bois et donc s accommodent d un peu d ombre. Dans

Plus en détail

Composteur à tambour à doubles chambres

Composteur à tambour à doubles chambres Composteur à tambour à doubles chambres Mise en place du composteur Jardins Animés 1 Choisissez un lieu pour installer votre composteur rotatif : Un lieu pratique pour y apporter vos déchets, habituellement

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du génie-civil

TECHNI.CH. Rapport technique / domaine du génie-civil Page 1 / 7 Rapport technique / domaine du génie-civil Contenu : natte bentonite Rédaction : Emanuel Sallin / étudiant ETC 3 / 1690 Villaz-St-Pierre Date : décembre 2006 Etanchement / cuvelage du sol avec

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

Le compost. Matériels nécessaires. Opérations pré-compostage. Aménagement du site

Le compost. Matériels nécessaires. Opérations pré-compostage. Aménagement du site Le compostage Table des matières Le compost 3 Aménagement du site 3 Matériels nécessaires 3 Opérations pré-compostage 3 Les différentes étapes 3 Fermentation chaude 4 Maturation 5 Opérations post-compostage

Plus en détail

Le compostage. Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste

Le compostage. Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste Le compostage Présentation réalisée par Josée Dumoulin, naturaliste Pourquoi composter? Des bénéfices pour la Collectivité Saviez-vous Qu en compostant, vous réduirez de 33% vos déchets domestiques? Qu

Plus en détail

L'entretien de la mare

L'entretien de la mare S L'entretien de la mare i vous possédez une mare ou si vous venez d en créer une, il vous reste à suivre son évolution, et surtout à l entretenir. En effet, les jeunes mares peuvent faire face à un grand

Plus en détail

Fiche technique : Culture de canne fourragère

Fiche technique : Culture de canne fourragère Fiche technique : Culture de canne fourragère Sujet : Cette fiche technique vous donne les éléments clés permettant de mettre en place une surface de canne fourragère. Les différentes cannes fourragères

Plus en détail

Les Engrais. Chimiques ou organiques

Les Engrais. Chimiques ou organiques Les Engrais Chimiques ou organiques Les principaux fertilisants Les fertilisants sont des substances destinées à assurer la nutrition des végétaux. Le terme fertilisant est généralement synonyme d engrais.

Plus en détail

LES ARBRES Plantation, soins et entretien

LES ARBRES Plantation, soins et entretien LES ARBRES Plantation, soins et entretien Dans le cadre de son plan de communication 2014, la Ville de Prévost publie, à chaque mois, une rubrique d information sur les arbres. Éléments importants de notre

Plus en détail