[2012] Projet START GMSI 33 Patrice PERNOUD Nathan MARTINEAU Jean-Philippe PIOVANI Elie BROHAN PROJET START. Synergie 33.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "[2012] Projet START GMSI 33 Patrice PERNOUD Nathan MARTINEAU Jean-Philippe PIOVANI Elie BROHAN PROJET START. Synergie 33."

Transcription

1 PROJET START Synergie 33 Projet START GMSI 33 Patrice PERNOUD Nathan MARTINEAU Jean-Philippe PIOVANI Elie BROHAN [2012] 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 0 sur 69]

2 Contenu 1.1) Présentation: ) Chartre graphique: ) Définition de la gestion de projet: ) Le cahier des Charges : ) Planification du projet : ) Infrastructure Réseau : ) Choix des salles : ) Plan de câblage et de nommage: ) Plan d adressage: ) Choix des équipements: ) Audits matériels: ) Choix matériels: ) Client Seven Pro: Installation, Paramétrage et Configuration ) Client Debian :Installation, Paramétrage et Configuration ) Présentations de nos outils : ) Comment l ensemble fonctionne : ) Synthèse : ) Plan de Formation : définir les besoins, quantifier, plannifier et évaluer ) Conclusion : Annexes PLAN DE FORMATION POUR Windows SEVEN PLAN DE FORMATION POUR OFFICE Les Facteurs de risques : Tableaux récapitulatif pour le choix des salles La structure des dossiers sous Linux : Architecture de Shinken et son mode de fonctionnement détaillé Shinken/GLPI/FusionInventory : PLAN DE FORMATION POUR Windows SEVEN PLAN DE FORMATION POUR OFFICE DEVIS Bibliographie GLOSSAIRE décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 1 sur 69]

3 1.1) Présentation: Notre entreprise, Synergie 33, est une jeune centrale d achat pour un regroupement de franchisés. Sa forte croissance depuis sa création en 2005, grace à notre ligne de produit sur les chausettes autowash et notre gamme phare LeeLoo basé sur la nanotechnologie qui lui a permis d augmenter considérablement sa masse salariale. De ce fait la configuration des locaux ne convient plus à la nouvelle dimension de nos structures. Synergie 33 1) Présentation 2) Notre Charte Graphiques Notre activité s est également développée avec la création d une deuxième ligne de produit : les caleçons auto_wash avec notre gamme vedette Korben Dallas. Notre exclusivité négociée avec les principaux fournisseurs sur cette gamme, nous donnes une longueur d avance sur le marché. Tous ces éléments nous conduisent à parier sur l avenir en nous déplaçant vers des bâtiments plus spacieux, mieux structurés pour répondre aux nouvelles exigences de notre activité. Ces nouveaux locaux se répartissent en trois bâtiments principaux pour les différents services sachant que les services de comptabilité et de paie sont désormais externalisés. Deux autres bâtiments sont eux réservés au stockage des produits destinés à être convoyés vers les dépôts des franchisés. Synergie 33 a décidé de renforcer son service informatique avec l apport de nouveaux techniciens. Leur mission première consiste en l élaboration d un projet visant la mise en place du nouveau parc informatique. Les solutions retenues devront répondre aux besoins actuels des différents services tout en permettant une évolution future, notamment avec la création d un serveur qui sera implanté par la suite. Le D.A.F a présenté les grandes lignes de sa vision du dossier tout en laissant une grande latitude de créativité au service informatique. La mission sera menée à bien dans le respect des normes et des exigences liées aux objectifs assignés par le directeur général. Notre forte croissance nous améne à parier sur l avenir et de nouveaux locaux. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 2 sur 69]

4 1.2) Chartre graphique: La Charte graphique constitue l identité graphique de l entreprise. Elle contribue donc à son image. Standardisé, elle permet à la fois d identifier et de s assurer de la validité des documents de Synergie33. Son utilisation étant exclusive à l entreprise. Elle comprend : le logo de l entreprise, une en tête, un pied de page avec les informations relative à Synergie 33. Plus un bandeau vertical à droite afin d offrir une meilleur visibilité de positionnement au niveau des chapitres et sous-chapitres ainsi qu un cadre mettant en avant un point important. Synergie 33 Note : les annexes n ont pas de bandeau vertical. 1) Présentation 2) Chartre Graphiques La charte graphique constitue l identité graphique de l entreprise 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 3 sur 69]

5 2.1) Définition de la gestion de projet: La gestion de projet englobe tout ce qui concerne la tenue technique, humaine et économique d un projet. Elle doit également réaliser l équilibre entre le coût, les délais et le niveau de qualité demandée. Le cahier des charges nous permet de définir clairement la demande, son contexte et sa problématique. La collecte d information ayant été renforcée par deux réunions avec notre DAF. A partir de là, nous avons pu établir la définition des tâches et nous poser la question de la maitrise technique afférente à chaque tâches. Cela nous permis d identifier la nécessité d une vielle technologique concernant le choix de la distribution linux à adopter pour le service SAV ainsi qu une vielle sur les technologies de supervision et de monitoring permettant d assurer la gestion d un parc informatique. Ces points étant identifiés, nous avons déterminé l ordre d exécution des taches et leurs affectations en fonction des compétences et affinité de chacun en attribuant un backup pour chaque membre de l équipe. Suivie de Projet 1) Définition de la gestion de projet 2) Le cahier des charges 3) Planification du projet Son rôle, se tenir informer de l avancement du titulaire pour : prendre sa suite en cas d indisponibilité. Lui faire part de nos observations et de notre expertise. Cette approche permet d assurer la continuité du projet même en cas d indisponibilité d un collaborateur, optimise la cohésion et stimule l implication et la synergie au sein de l équipe. A partir de là, nous pouvons répondre à la question des délais, faire une première estimation des coûts (qui sera affiné à réception des devis et validation des partenaires), établir la planification et assurer le suivie du projet. 2.2) Le cahier des Charges : La gestion de projet englobe tout ce qui concerne la tenue technique, humaine et économique d un projet. Objectifs Installer un parc informatique. Configuration des locaux Les nouveaux locaux sont neufs. Il n y a pas eu de câblage informatique. Matériel utilisé PC existants et nouveaux PC le cas échéant. Logiciels à mettre en œuvre Les PC seront équipés du dernier Windows et de la suite logicielle bureautique. Linux sera déployé pour le service SAV car ils utilisent une application métier spécifique. Plannification Deadline : Le site doit être opérationnel dans 5 mois. Suivi et retour d information Un compte rendu mensuel sur l avancé avec la fourniture d un tableau d indicateurs, un planning, et la gestion des ressources. Identification du parc Automatisation d un outil de classification et de consolidation pour le nommage des prises réseaux pour le parc. Faisabilité et coûts du projet Présentation d une proposition sur la faisabilité et les solutions mises en place suivant le présent cahier des charges, les procédures d installation, de déploiement, le prix soumis au comité de direction le 03/12/2012 au format numérique. Limites de la prestation Les déménageurs se chargent de la partie logistique. La parte téléphonique est sous traité par notre opérateur. Respect des normes Le chantier sera réalisé dans les normes de sécurité en vigueur au moment de la réalisation. Charte graphique L équipe informatique devra soumettre au D.A.F une charte graphique pour validation. Évolution du parc informatique Les solutions retenues seront évolutives vers l intégration future d un serveur. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 4 sur 69]

6 2.3) Planification du projet : Notre planification ambitieuse à pour objectif de mobiliser toute notre énergie et notre savoir faire afin de garantir au maximum la tenue des délais, tout en garantissant la qualité des réalisations et donc en final la réussite du projet en minimisant les coûts. 1 er étapes : Répartition des taches au sein de l équipe. Pour établir notre plan d action, nous nous sommes posé les questions suivantes : Qui fait quoi? Quand? Quel livrable? Qui contrôle? Qui en backup pour qui? Nous en avons ensuite synthétisé les réponses sous la forme d un tableau. Suivie de Projet 1) Définition de la gestion de projet 2) Le cahier des charges 3) Planification 2iéme étapes : Diagramme de Gantt. Afin d établir les étapes successive à planifier, nous utilisons un diagramme de gantt. L objectif de la plannification est de garantir la tenue des délai tout en assurant la qualité donc, en final, la réussite du projet en minimisant les coûts. En cours de réalisation du câblage, il est nécessaire d organiser un point hebdomadaire avec les représentants de la société de câblage : l objectif est de contrôler l avancement des travaux, de résoudre certains problèmes techniques, de préciser des détails comme le principe d étiquetage des prises, etc. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 5 sur 69]

7 3.1) Infrastructure Réseau : Il est important de bien définir l implantation des prises dans tout l immeuble. Une fois le chantier achevé, tout aménagement complémentaire sera plus délicat, plus long et plus coûteux. Le Cablâge 1)Infrastructure réseau 2) Choix des salles 3) Plan de câblage et de nommage 4) Plan d adressage 5) Choix des équipements Afin d éviter ce désagrément, nous nous sommes poser les questions suivantes : Sur quelle distance les supports doivent-ils transporter l information? Dans quel environnement? Quelle sera la quantité de donnée et le débit de transmission? Nombre d hôtes (actuel et à venir)? Et donc : Quel type de câble utiliser? Quelle catégorie? Quel type de prise choisir en bureau? En local technique? Où faire passer les câbles? Comment placer les prises? Où positionner les locaux techniques? Comment les aménager? Concernant la première série de question, nous avons une étendue géographique relativement faible (Bâtiments un même terrain, distance maximum d une extrémité à une autre : 157 mètres.) avec une densité d utilisateur que l on peut (toute proportion gardé bien sur) considérer comme importante. En outre, cette densité peut potentiellement être amené à doublée (seul 50% du bâtiment est actuellement prévu en utilisation). De plus, les données de type image, vidéo et voip seront d échange courant sur le réseau. Il convient donc d établir des choix garantissant la continuité de l échange de l information ainsi que sa qualité et intégrité. Nous avons actuellement 90 utilisateurs, potentiellement 180 au maximum. En partant de principe de 2 hôtes par utilisateur (poste fixe, portable, imprimante, ) nous arrivons à un maximum de 360 hôtes. Afin d éviter toute saturation en terme de volume et d offrir une bonne qualité de service (QoS), notre réseau local utilisera donc une bande passante élevé. Nous fonctionneront en Gigabit. Quel câble? La fibre optique possède un net avantage en terme de contraintes de distance (plusieurs centaines de mètres au minimum contre quatre-vingt-dix mètres pour le cuivre). L atténuation du signal est beaucoup plus important sur un câble en cuivre. En outre, Les fibres utilisées dans les supports en fibre optique n étant pas des conducteurs électriques, le support est à l abri des interférences électromagnétiques et ne peut pas conduire de courant électrique indésirable suite à des problèmes de mise à la terre. Par contre le coût de la fibre optique est plus élevé que l équivalent en cuivre. De plus le câblage des câbles optiques (raccordement des connecteurs et tests) est plus complexe et plus coûteuse qu avec des câbles en cuivre Dans le cas d un réseau local faiblement étendue avec une densité d utilisateur importante, utilisé une technologie à bande passante élevé s avère rentable. Les connecteurs SC et les tiroirs optiques sont également beaucoup plus chers que les prises RJ45 et les panneaux de brassage. Il faut ajouter à cela le coût des équipements actifs (les commutateurs et cartes Ethernet), deux fois plus chers en version fibre optique avec en plus une densité de ports deux fois moins élevée que leur équivalent en cuivre. Nous optons donc pour le câble cuivre concernant la distribution, et la fibre optique pour la connexion entre les locaux techniques. Cette répartition des rôles offre également plus de souplesse pour positionner les LTE (local technique d étage) qui doivent être à moins de quatre-vingt-dix mètres de toutes les prises qu ils desservent. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 6 sur 69]

8 Ce pose ensuite la question de la catégorie : 5,6 ou 7? UTP ou FTP? Pour le câble cuivre, la catégorie 5 est la plus répandu. Adapté pour du 100 Mbit/s, un câblage en catégorie 5 doit être testé selon la norme TSB-95 (pardiaphonie) pour s assurer de supporter le Gigabit. Connecteur RJ45. A l inverse, la catégorie 6 est normalisée pour le Gigabits. Connecteur RJ45. Quant à la catégorie 7 (jusqu'à 10 Gigabit), elle n a pas encore de connecteur normalisé et son coût s avère élevé. Nous utiliserons donc des câbles de catégories 6. Le câble FTP est un câble avec un feuillard en aluminium qui sert de protection contre les champs électromagnétique. Le câble UTP ne présente pas de protection à ce niveau. Par contre avec du FTP la mise-à-la-terre doit être parfaitement équipotentielle en tous points de l'installation. Tout faux contact et mauvaise connexion à la masse est à exclure. Avec du UTP, la tolérance est plus grande (les pairs torsadées contribue à annuler les interférences). Le Cablâge 1)Infrastructure réseau 2) Choix des salles 3) Plan de câblage et de nommage 4) Plan d adressage 5) Choix des équipements Au vue de notre environnement, du câble UTP passant dans les gaines métalliques convient tout à fait. Les Câble FTP sont ici superflux. Le coût est également moins cher. Multimode ou Monomode? Concernant la fibre optique, le monomode offre de meilleur performance, mais coûte plus chère. Il en va de même pour les cartes réseaux correspondantes. Ensuite viens la question du diamètre du cœur et de la gaine optique (en microns) : plus il est petit, moins le signal est affaiblit et plus il porte loin. Actuellement, la fibre optique qui convient à tous les usages pour la mise en place de réseaux locaux au sein d un bâtiment et pour laquelle les équipements actifs sont le plus répandus est la multimode 62,5/125. C est également la moins chère. N oublions pas non plus que les qualités d un câble en fibre optique dépendent non seulement de ses caractéristiques optiques, mais aussi mécaniques : gaine rigide ou souple, traitée anti-rongeurs et isolations (thermique, incendie, corrosion) qui conditionnent sa duré de vie (dix à quarante ans). Au sein des bâtiments, nous optons pour un câble dit d intérieur (souple) Pour les connexions entre bâtiments, nous choisissons un câble dit d extérieur (plus rigide), dont la gaine extérieure peut même être métallique. Le câble cuivre UTP catégorie 6 pour le câblage de distribution. La fibre multimode 62,5/125 pour la connexion entre les locaux techniques. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 7 sur 69]

9 Au niveau de l infrastructure : Lors de la planification de l installation du câblage d un réseau local, quatre domaines physiques doivent être pris en compte : La zone de travail. Le câblage Horizontal (câblage de distribution) : désigne les câbles qui connectent les armoires de répartition aux zones de travail. Le câblage vertical (réseau fédérateur) : désigne le câblage utilisé pour connecter les armoires de répartition aux salles d équipement (locaux techniques). L armoire de répartition (point de distribution, ou baie). La Zone de travail et le Câblage Horizontale : Quel type de prise choisir en bureau? Où faire passer les câbles? Comment placer les prises? Le Cablâge 1) Infrastructure réseau 2) Choix des salles 3) Plan de câblage et de nommage 4) Plan d adressage 5) Choix des équipements La densité standard est d environ un boîtier pour 7 à 10 m2 de bureaux. Un boîtier peut regrouper de deux à quatre prises. Nous les positionnons à proximité d un bloc de prises électriques. Il faut également prévoir de la place pour le cheminement des câbles et la création des locaux techniques. Nous utiliserons une topologie en étoile : les câbles de distribution relient les prises Rj45 à d autres prises, dit de distribution, en local technique. Dans la zone de circulation (couloirs, halls d entrée, ) ces câbles sont installés dans des chemins de câbles métalliques qui servent de support et offrent une protection mécanique et électromagnétique. Dans les bureaux, ces mêmes câbles sont installés dans des goulottes. La longueur total du câblage : câble horizontal + câble armoire + cordon raccordement ne doit pas dépasser 100 mètres. Comment aménager les locaux techniques? L architecture d un système de câblage étant en correspondance avec le réseau. Deux niveaux de locaux techniques sont définies: Les LTE (locaux techniques d étages) qui concentrent les prises RJ45 et accueillent les équipements de communication de distribution (concentrateurs, commutateurs, etc.). Les LN (locaux nodaux) qui sont reliés à tous les locaux techniques et accueillent les équipements de communication fédérateurs (PABX, commutateurs fédérateurs, routeurs, etc.). Concernant les locaux techniques : il convient d évaluer au plus juste la puissance électrique consommée par les équipements informatiques afin de s équiper d onduleur et de disjoncteurs adapté. Prévoir impérativement une climatisation dans chaque local technique, et donc évaluer la dissipation calorifique des équipements (exprimée en Watts ou en BTU British Thermal Unit). Les prises, câbles, cordons et panneaux de brassage doivent tous être issus du même constructeur afin de bénéficier de sa garantie (10 à15 ans). La zone de travail, le câblage horizontal, le câblage vertical et l armoire de répartition, sont les 4 points fondamentaux du câblage d un réseau local. Le Câblage Vertical : Pour ajouter plus de sécurité, nous envisageons de doubler les liaisons entre les LTE d un même étage ainsi qu entre les LN, chacune d entre elles passant alors par deux gaines techniques différentes. La baie de brassage : L aménagement de cet équipement central doit suivre certaines règles de base comme: positionner les équipements actifs à proximité des panneaux de brassage afin de limiter la longueur des cordons et les «sacs de nœuds». mettre les équipements les plus lourds en bas. Caisse en aluminium ventilé pour assurer les mouvements d air (éviter la stagnation) De plus, nous installons les baies dans des locaux techniques (LT) climatisé. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 8 sur 69]

10 3.2) Choix des salles : Trois critères principaux définissent les normes de sécurité physique d un site : 1- Les risques d incendie 2- les risques d inondations 3- les risques de tensions électriques. Pour plus d information consulter l annexe «les facteurs de risques» concernant cette partie. Ce qui nous permet d établir les critères de sélections suivant suite au descriptif du nouveau site : Le Cablâge 1) Infrastructure réseau 2) Choix des salles 3) Plan de câblage et de nommage 4) Plan d adressage L éclairage : La pièce doit être pourvue d un éclairage fluorescent pour éviter les risques d incendie. Incandescent pour éviter les perturbations électromagnétiques. Les murs : Doivent être recouverts de peinture ignifugée pour éviter les risques d incendie Les canalisations : Pour éviter les risques d inondations, il faut éviter les locaux situés à proximité des canalisations. La circulation d air : Pour éviter les risques de fortes chaleurs, mieux vaux prévoir des pièces dans un flux de circulation d air. L ouverture des portes : les portes doivent s ouvrir vers l extérieur et doivent surtout pouvoir se verrouiller. Les sols surélevés : En cas d inondation ou de risque de tensions électrique, un sol surélevé permet de protéger l infrastructure dans une moindre mesure. Tension électrique : courant faible et courant fort ne doivent pas être présent dans la même piéce. 5) Choix des équipements D autres facteurs déterminent également le nombre et la position des locaux techniques : La distance maximale par rapport aux zones de travail qui est de quatre-vingt-dix mètres. La densité des prises qu un local peut centraliser : prises. L architecture du réseau informatique et téléphonique. L audit du bâtiment est récapitulé dans l annexes «tableau récapitulatif pour le choix des salles».. Il en ressort 6 emplacements possibles ayant retenu notre attention : Les trois critères principaux définissant les normes de sécurité physique d un site sont : les risques d incendie, d inondations et de tension électrique. 1- Bâtiment Principale, Rez-de-chaussée : C 2- Bâtiment Principale, 1 er étage : I 3- Ailes Ouest, Rez-de-chaussée : T 4- Ailes Ouest, 1 er étage : W 5- Ailes EST, Rez-de-chaussée : L 6- Ailes EST, 1 er étage : Q 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 9 sur 69]

11 Au niveau du Rez-de-Chaussé : Le Cablâge 1) Infrastructure réseau 2) Choix des salles 3) Plan de câblage et de nommage 4) Plan d adressage 5) Choix des équipements La distance de câblage joue un rôle significatif dans les performances des signaux de données. L atténuation du signal et l exposition à des interférences éventuelles augmentent avec la longueur du câble. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 10 sur 69]

12 Au niveau du 1er étage : Le Cablâge 1) Infrastructure réseau 2) Choix des salles 3) Plan de câblage et de nommage 4) Plan d adressage 5) Choix des équipements La distance de câblage joue un rôle significatif dans les performances des signaux de données. L atténuation du signal et l exposition à des interférences éventuelles augmentent avec la longueur du câble 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 11 sur 69]

13 3.3) Plan de câblage et de nommage: Pour le nommage : O pour Ouest, E pour Est, P pour Principal r pour rez-de-chaussé, e pour 1er étage Séparation par - Numéro du bureau Séparation par - E pour Ethernet Numéro de la prise Exemple : Or-106-E4, Ee-214-E1 Ce nomage permet de repérer rapidement et sans ambiguité ni doublons le positionnement géographique des prises et leur nature. Le Cablâge 1) Choix des salles Toutes les prises seront cablées, mais seul celles utilisées seront brassées. 2) Architecture réseaux 3) Plan de câblage et de nommage 4) Plan d adressage 5) Choix des équipements Un dépannage efficace du réseau exige la possibilité d identifier rapidement les équipements, leur raccordement(s) et leur nature. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 12 sur 69]

14 3.4) Plan d adressage: L attribution d adresses à l intérieur doit être correctement préparée et documentée aux fins suivantes : Éviter les doublons d adresse Fournir et contrôler l accès Surveiller la sécurité et les performances Attribuer des adresses au sein d un réseau Mais aussi répondre a la question suivante : Statique ou dynamique? Dans notre cas la réponse est rapide. En effet ne disposant pas de service DHCP, l adressage sera dans un premier temps statique. Ensuite, seul les Imprimante et serveur le resteront (plus facile a identifier en interne, mais obligation de tenir a jour le plan d adressage). Notre stratégie: Le Cablâge 1) Choix des salles 2) Architecture réseaux 3) Plan de câblage et de nommage 4) Plan d adressage 5) Choix des équipements Notre réseau ne disposant pas encore de service DHCP les adresses IP seront en statique. Ensuite seul les serveurs, routeur et imprimantes ne passeront pas en dynamique. Pour faciliter le dépannage et accélérer l ajout de nouveaux hôtes au réseau, nous utilisons des adresses répondant à un modèle commun entre tous les sous-réseaux. Chacun de ces types de périphériques est alloué à un bloc d adresse logique dans la plage d adresses du réseau. Nous créons donc 6 sous-réseaux basés sur l organisation de l entreprise plus 2 en disponible pour une évolution futur possible. Cela permet de mieux contrôler l accès aux périphériques et données tout en facilitant notre administration du réseau. la première adresse d hôte utilisable sera l adresse réseau et la dernière pour l adresse de diffusion. Cette approche nous a paru la plus logique, clair et structurée. Plan d adressage final : (/19) Groupe (N SR) Adresse réseau Plage d adressage Broadcast Direction (100) /19 De : A : Produit1(200) /19 De : A : Produit2(300) /19 De : A : SAV(400) /19 De : A : Administration(500) /19 De : A : Informatique (600) /19 De : A : NAS (700) /19 De : A : Disponible /19 De : A : Cela nous permet d avoir en réserve des sous-réseaux disponible afin de pouvoir répondre aux évolutions des besoins. Les plages d adressage sont suffisantes pour absorber une forte augmentation des utilisateurs. La taille des sous réseaux permettent également la création à leur intérieur, de d autres sous-réseaux si besoin (notamment un sous-réseau dédier au futur serveur). 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 13 sur 69]

15 Schéma de l infrastructure réseaux : 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 14 sur 69]

16 3.5) Choix des équipements: Lors du choix d un périphérique pour un réseau local donné, les facteurs suivants doivent être pris en considération : Coût Vitesse et types de port/d interface Les besoins en bande passante Capacité d extension Facilité de gestion Autres fonctions et services Les principaux équipements en dehors des armoires de répartitions et des baies de brassage, sont les routeurs et les Switch. Le choix du câble de distributions (câble cuivre catégorie 6, connecteur Rj45) et du câblage verticale (fibre optique multimode 62,5/125 ) ayant déjà été établie. Facteur déjà nommé ci-dessus mais sur lequel il convient d insister : La vitesse. Choisir des périphériques de couche 2 qui peuvent gérer des vitesses accrues permet au réseau d évoluer sans avoir à remplacer les périphériques centraux. Le Cablâge 1) Choix des salles 2) Architecture réseaux 3) Plan de câblage et LES SWITCHS (commutateur) : Le choix et le coût d un commutateur est déterminé par sa capacité et ses fonctions. La capacité du commutateur inclut le nombre de ports, les types de port disponibles et la vitesse de commutation. Les autres facteurs qui ont un impact sont ses fonctions de gestion réseau, ses technologies de sécurité intégrées et ses technologies de commutation avancées. de nommage 4) Plan d adressage 5) Choix des équipements LES ROUTEURS : Il faut évaluer ses caractéristiques par rapport à son rôle. On retrouve la notion de capacité (type interface, vitesse) et de fonction du système d exploitation comme : Sécurité, Qualité de service (QoS), Voix sur IP (VoIP), Protocoles de routage à plusieurs couches 3, Services spéciaux comme la traduction d adresses de réseau (NAT) et le protocole DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol). Mais également d autres facteurs comme la Capacité d extension. A savoir en configuration physique fixe OU en configuration physique modulaire. Les périphériques modulaires sont fournis avec un nombre standard de ports fixes et de logements d extension qui offrent la possibilité d ajouter de nouveaux modules. Sans oublier le support utilisé pour se connecter au routeur, qui doit être pris en charge sans avoir à acheter des modules supplémentaires. Cette approche peut permettre de maintenir les coûts au minimum. L objectif des systèmes redondants est de permettre au réseau physique de continuer à fonctionner même si un périphérique tombe en panne. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 15 sur 69]

17 4.1) Audits matériels: L objectif de cet audit est de déterminé les postes exploitable en l état, ou après une mises à niveau de ceux non exploitable. Pour la partie mise à niveau, une réflexion en terme de coûts, de temps, de réquisition de nos ressources interne et d évolutivité quand à la pertinence de sa réalisation par rapport à un investissement sur du matériel neuf doit être faite. Nous sommes partis sur la configuration logiciel minimum suivante pour mener notre audit : OS : Windows Seven Pro 64 bits, Office bits, Avec le minimum hardware suivant: Carte réseau : Gigabit Ethernet, Connectique: VGA, 4 usb 2.0. Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Cas particulier: le SAV qui sera sous Debian Squeeze. Nous devons également tenir compte de la nécessité d avoir un parc de Spare afin de contribuer à la continuité de service. Pourquoi Windows Seven Pro? Windows 8 ne dispose pas de suffisant de recul pour être déployer en entreprise. Quand à XP son support son terminera courant 2012/2013. Windows seven professional, s impose donc comme l OS Windows à déployer. En outre Windows 7 par rapport à XP apporte une sécurité renforcée et une grande souplesse d'administration pour les ordinateurs locaux et distants. Il améliore aussi les performances et la fiabilité. Pourquoi 64 bits? De plus en plus d applications sont aujourd hui développer pour du 64 bits et les processeurs multicoeurs. Le passage éventuel sous Windows 8 et la future suite office 2012 pourra ainsi s envisager dans 2 ans sans avoir à reconstituer notre parc informatique. De même, si une nouvelle application semble pertinente à être déployer, nous ne devrions pas être limité par les caractéristiques technique de notre configuration minimum. Cela nous permettra, en outre, d effectuer la mise à jour de notre CRM pour les services Produit 1 et Produit 2, en déployant justement son nouvel agent développer pour fonctionner de façons optimum en 64 bits. Ce qui n est pas possible à l heure actuel. Configuration minimum officiel : La configuration minimale officielle de Microsoft requise pour Windows Seven Pro 64 bits et la suivante : Entre remettre à niveau son équipement ou investir sur du neuf, une réflexion dépasant la simple notion de coût direct doit être menée. Processeur à 1 GHz ou plus rapide 32 bits ou 64 bits Mémoire vive : 1 Go ( 32 bits ) / 2 Go ( 64 bits ) 16 Go d espace libre sur le disque ( 32 bits ) / 20 Go ( 64 bits ) Carte graphique compatible DirectX 9 avec un pilote Windows Display Driver Model ( WDDM ) 1.0 ou supérieur Concernant la distribution Linux DEBIAN (version stable la plus récente). Pentium IV cadencé à 1.3Ghz Mémoire vive : 512 M0 5 Go d espace libre sur le disque 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 16 sur 69]

18 Toutes ces données nous ont permis d établir le tableau récapitulatif suivant : MATERIELS NBRE POSTE % UTILISABLE OS ÉVOLUTION PENTIUM III 800MHZ / 128 MO / HDD 20 GO NON PENTIUM IV 1.5GHZ / 128 MO / HDD 40 GO 9 10 NON ATHLON 1.7GHZ / 256 MO / HDD 60 GO NON PENTIUM IV 3.0GHZ / 512 MO / HDD 80 GO NON ATHLON / 1024 MO / HDD 160 GO OUI 5 DEBIAN 17 SEVEN SWAP + RAM Conclusion : Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Nos besoins en équipement sont : 22 Ram DDR2-667 (333 Mhz) de 1 Go 80 nouveaux postes 80 Écrans 4.2) Choix matériels: Nous avons donc opté pour le maintien des ATHLON 64 (processeurs 64 bits) dont l évolution se limitera à un simple rajout de Ram et une optimisation de leur swap. Concernant les nouveaux postes, nous choisi un achat direct de 90 postes, écrans compris, avec l extension de garantie Hp Care pack qui couvre sur 3 ans écrans et périphériques inclus, nos postes avec intervention/remplacement sur site à J+1. Devis et détail de la garantie en annexe page X. Notre choix final : HP Pro 3505 MT : HP Pro MT: Economique, Ergonomique et Evolutif. AMD E ,4Ghz double Coeur. HDD 500 Go 7200 tr/min en sata 600, Ram 4 Go (Max 8Go) DDR3 SDRAM, Connectique : 1 VGA, 1 DVI, 6 USB 2.0. Carte réseaux; Ethernet, Fastethernet et Gigabit Ethernet. Carte Graphique : AMD Radeon HD 6370D Écran : HP Compag LE2002x 20 pouces, LCD, 16 :9, résolution : 1600*900 et connectique VGA. L attribution des postes se fera selon le tableau de Répartitions par service ci-dessous : SERVICE UTILISATION MATERIEL QUANTITE SPARE DIRECTION BUREAUTIQUE + SKYPE HP Pro 3505 MT 2 2 RESPONSABLE SERVICE BUREAUTIQUE + SKYPE HP Pro 3505 MT 3 3 ADMINISTRATION BUREAUTIQUE ATHLON SAV BUREATIQUE + APPLI SAV ATHLON PRODUIT 1 BUREAUTIQUE + CRM HP Pro 3505 MT 40 2 PRODUIT 2 BUREAUTIQUE + CRM HP Pro 3505 MT 30 2 INFORMATIQUE SERVEUR / WORKSTATION/ TEST ATHLON 64 HP Pro 3505 MT décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 17 sur 69]

19 4.3) Client Seven Pro: Installation, Paramétrage et Configuration. Pourquoi Windows Seven Professional? Windows 8 ne dispose pas d un recul suffisant pour être déployé en entreprise. Quand à XP son support se terminera courant 2012/2013. Windows Seven Professional s impose donc comme l OS Windows à déployer. En outre Windows Seven par rapport à XP apporte une sécurité renforcée et une grande souplesse d administration pour les ordinateurs locaux et distants. Il améliore aussi les performances et la fiabilité. Préparation au déploiement : Nous allons d abord décrire la procédure d installation et de paramétrage sur un poste de référence, ainsi que l installation et la configuration des applications mise en place. Ensuite une image sera réalisée et déployée sur les autres poste via RT Seven Lite. Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian 6 groupes seront créés avec leurs droits respectifs : Direction, Administration, Production1, production2, SAV, Informatique. Chaque utilisateur sera membre d un groupe. - Chaque compte utilisateur sera conçu ainsi : Prenom.Nom. Pour les prénoms composés nous utiliserons l initiale en majuscule de la première partie du prénom puis la deuxieme partie entiere en minuscule. Ex : jean philippe Piovani Jphilippe.Piovani. - Chaque poste sera identifié et nommé de le domaine «Synergie33» de la façon suivante : PC pour les postes fixes, OP pour les ordinateurs portables, ST pour les stagiaires et PR pour les prêts (formation, invité) suivie de la première lettre du prénom (les deux initiales pour les prénoms composés) en majuscule et des 3 premières lettres du nom. - A chaque changement de poste utilisateur, une incrémentation du nom de poste se fera en 2 chiffres ( 01 pour le premier changement jusqu'à 99). Ce qui est très largement suffisant. - Dés son renommage le poste sera automatiquement étiqueté. - Une fiche de poste sera créé en double exemplaire papier dans le cas du suivi du matériel informatique et en vue de faciliter les maintenances, modification de poste futur. Un exemplaire pour l utilisateur, un pour le service informatique dans un classeur nommer : remise de matériels. - En cas de départ de la société, un autre classeur nommé : rendu de matériel sera renseigné en y adjoignant la fiche de remise de poste. - En parallèles sur \\synergie33\informatique\materiel\listepc sera enregistrée en format Excel, la fiche de remise matériel. Les sous répertoire constituant seront : Demande (avec une fiche de demande formulé par le responsable de service), PC (pour les fixes), OP (pour les portables), Stagiare, Prêt (formation, divers) et Ancien. - Le nommage des dossier suivrera la règle suivante :FicheremisePoste_nomduposte Les applications de base déployées sur chaque poste : Nous utiliserons RT Seven Lite pour réaliser notre image de base à partir d un poste de référence préalablement paramétré, configuré et testé. Microsoft Office Pro 2010 Acrobat reader 10.0 Xnview Winrar IE 9 FusionInventory Kaspersky endpoint 8 Chaque poste bénéficiera de la stratégie suivante : Interdiction de modification sur C:\\Windows et C:\programme File Interdiction d accès au panneau de configuration Interdiction de lancer l invite de commande Interdiction de la partie «Exécuter» Interdiction d accéder à la gestion du système Restriction sur les propriétés d un dossier ou fichier Cette stratégie s applique pour toutes les sessions utilisateurs. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 18 sur 69]

20 Pour une raison d ergonomie d utilisateur ( pour confort/besoin de l utilisateur), nous laisserons à l utilisateur la possibilité de modifier la résolution de son écran. De plus imposer une résolution au sein d un parc hétérogène en termes d écran risque de poser des problèmes de compatibilité lors du déploiement. En outre sur chaque poste sera mise en place : Un raccourci sur le bureau des logiciels utilisés (outlook, Word, Excel, Powerpoint, IE, appli métier..) Le répertoire MesDocuments (évolutions : sera utiliser plus tard âpres mise en place Windows 2008R2 comme répertoire de sauvegarde) droit modifiable. Création sous C : du répertoire personnel DocsNonSynchro_nom.prenom droit modiable répertoire privé. lancement rapide dans barre des taches raccourci vers la page d accueil de l intranet de l entreprise raccourci du PDF AnnuaireSynergie (annuaire mis régulièrement à jours par le SI concernant les collaborateurs de synergie33. Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Chaque poste aura deux partitions : C : nommé «Disque local» (80 GO) formaté en NTFS et D : nommé «DATA» (170 GO) formaté en NTFS. Le compte administrateur sera renseigné ainsi : login : Synergie, Pwd : 2012sYnergie33 Installation et paramétrage. Sur le poste de référence : S assurer de son état fonctionnel, étiqueter le poste, vérifier dans le bios la compatibilité SATA, modifier la séquence de Boot pour démarrer sur le DVD de Windows Seven intégrale Professional. Afin d éviter des problémes de compatibilité lors du déploiement des postes, nous ne figeons pas la résolution d écran. Choisir la langue du système, le format de l heure et la sélection du clavier. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 19 sur 69]

21 Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro Accepter les termes du contrat de licence de Microsoft. 4) Client Debian Afin d éviter des problémes de compatibilité lors du déploiement des postes, nous ne figeons pas la résolution d écran. Choisir entre une mise à niveau de windows si un sytème d exploitation windows est déjà présent sur la machine. Sinon choisir une installation personnalisée pour installer un nouveau système d exploitation windows. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 20 sur 69]

22 Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Ensuite crée deux nouvelles partitions, la première de 80Go et la seconde de 170Go Afin d éviter des problémes de compatibilité lors du déploiement des postes, nous ne figeons pas la résolution d écran. L installation de windows s effectue alors. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 21 sur 69]

23 Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels Choisir un nom d utilisateur et un nom qui sera attribué à la machine. 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Afin d éviter des problémes de compatibilité lors du déploiement des postes, nous ne figeons pas la résolution d écran. Concernant les mises à jour windows, nous choisissons de maintenir le blocage afin de ne pas les faire Automatiquement lors de l installation. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 22 sur 69]

24 Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels Choisir le fuseau horaire de la machine. Dans notre cas nous utiliserons evidemment celui de Paris. 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Afin d éviter des problémes de compatibilité lors du déploiement des postes, nous ne figeons pas la résolution d écran. Choisir le type de reseau à utiliser. Dans notre cas, le reseau professionnel sera celui adequate. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 23 sur 69]

25 Préparation des postes clients: 1) Audits matériels Voici donc notre bureau windows une fois l installation terminée. 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Afin d éviter des problémes de compatibilité lors du déploiement des postes, nous ne figeons pas la résolution d écran. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 24 sur 69]

26 Chaque utilisateur aura un poste personnel qui lui sera attribué. Le poste aura donc un compte administrateur, accessible seulement par le personnel du service informatique, et un compte utilisateur personnalisé comme indiqué plus haut. Nous allons configurer l éditeur de registre afin de l exporter et de l intégrer par la suite dans la création de l image ISO du poste final grâce au logiciel RT seven Lite. Nous allons donc dans le menu démarrer de windows et nous tappons dans la barre de recherche «regedit» puis nous allons dans cette application. Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Ensuite nous allons modifier les paramètres suivant (si les clés ne sont pas présente par défaut nous partons du principe que nous l ajoutons) : HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de Link en 0 pour éviter d avoir le suffixe raccourci vers sur les icones du bureau. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de NoSaveSettings en 1. Ce changement empêche les utilisateurs de changer la configuration du bureau HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de NoWindowsUpdate en 1. Ce changement supprime l icône de Windows Update du menu paramètres Nous allons configurer l éditeur de registre afin de l exporter et de l intégrer par la suite dans la création de l image ISO. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de NoFavoritesMenu en 1. Ce changement supprime l icône Favoris du menu démarrer. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de NoRun en 1. Ce changement supprime le bouton Executer du menu démarrer. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de NoNetworkConnections en 1. Ce changement permet de supprimer les boutons de Connexions réseaux et d accès à distance du menu Démarrer. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de NoChangeStartMenu en 1. Ce changement permet d empêcher l utilisateur d apporter des changements au menu démarrer. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de NoSearchFilesInStarMenu en 1. Ce changement permet d empêcher la barre de recherche du menu démarrer d afficher des resultats de fichiers et dossiers. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de NoSearchProgramsInStarMenu en 1. Ce changement permet d empêcher la barre de recherche du menu démarrer d afficher des resultats de Programmes. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 25 sur 69]

27 HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de NoNetConnectDisconnect en 1. Ce changement permet d empêcher la connexion/deconnexion sur le reseau. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de NoSetTaskBar en 1. Ce changement permet d empêcher l accès à la barre des tâches. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Explorer et nous changeons la valeur de NoSetFolders en 1. Ce changement permet d empêcher l accès au panneau de configurations et aux imprimantes. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\Network et nous changeons la valeur de NoNetSetup en 1. Ce changement désactive le panneau de configuration du réseau. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\WinOldApp et nous changeons la valeur de Disabled en 1. Ce changement désactive la ligne de commande MS-DOS HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\ActiveDesktop et nous changeons la valeur de NoAddingComponents en 1. Ce changement permet d empêcher l ajout d élements sur le bureau. Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\ActiveDesktop et nous changeons la valeur de NoEditingComponents en 1. Ce changement permet d empêcher la modifications d élements sur le bureau. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\ActiveDesktop et nous changeons la valeur de NoDeletingComponents en 1. Ce changement permet d empêcher la suppression d élements sur le bureau. HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\ActiveDesktop et nous changeons la valeur de NoChangingWallPaper en 1. Ce changement permet d empêcher de modifier le papier peint de windows quel que soit l outil. HKEY_LOCAL_MACHINE\System\CurrentControlSet\ Control\StorageDevicePolicies et nous créeons une nouvelle valeur DWORD nommée WriteProtect Nous mettons sa valeur à 0. Ainsi les clés usb et autre periphériques de stockage seront uniquement disponible en lecture seule. Il sera impossible d y copier des fichiers. Cela protège donc d une certaine façon les données présentes sur les machines sans pour autant empêcher la lecture de données pour les utilisateurs et administrateurs. Si nous voulons vraiment sécuriser les paramètres du regedit nous pouvons aussi appliquer cette clé : HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Policies\System et nous changeons la valeur de DisableRegistryTools en 1. Ce changement désactive les outils de modification du registre. Nous allons ensuite utilisé le logiciel RT seven Lite pour créer l image de seven que nous voulons afin de la déployer par la suite sur tous les postes. Nous allons configurer l éditeur de registre afin de l exporter et de l intégrer par la suite dans la création de l image ISO. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 26 sur 69]

28 Présentation du logiciel : Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro Sélectionnez la langue de votre choix : ici français. 4) Client Debian Nous allons configurer l éditeur de registre afin de l exporter et de l intégrer par la suite dans la création de l image ISO. Cliquez sur parcourir ; puis cliquez sur «Fichier ISO» et sélectionnez l image ISO de votre Windows Seven Ensuite cliquez sur «Extraire vers» et sélectionnez le dossier de destination. Cliquez ensuite sur OK et laissez le logiciel faire l extraction de l image. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 27 sur 69]

29 Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro Sélectionnez ensuite la version Windows de l image à configurer (celle de votre ISO) puis cliquez sur OK. L image se charge alors. 4) Client Debian Nous allons configurer l éditeur de registre afin de l exporter et de l intégrer par la suite dans la création de l image ISO. Cliquez sur l onglet «Tache» et cochez les cases intégrations, composants, modifications, sans assistance, personnalisation et iso bootable. Les différents onglet deviennent alors accessible dans la barre d outils à gauche. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 28 sur 69]

30 Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Dans l onglet Intégration, il est possible d ajouter à votre image ISO : - Des mises à jour - Des pilotes - Des packs de langue - Des applications Nous allons configurer l éditeur de registre afin de l exporter et de l intégrer par la suite dans la création de l image ISO. Dans l onglet «fonctionnalités» il est possible d ajouter ou de supprimer définitivement des programmes ou services présent sur l image ISO de base de Windows. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 29 sur 69]

31 Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro Dans l onglet «Modifications vous pourrez modifier le panneau de configuration, le bureau, les services de Windows qui dans cette partie, vous permettra de changer les paramètres de démarrage des services.vous trouverez également les onglets Sécurité et Système, parfait pour désactiver l'uac, la mise en veille, les paramètres de sécurité de Windows. Dans l'onglet Effets visuels, il sera possible de désactiver directement les Aero Snap et Snack puis les deux onglets suivants,internet Explorer et Media center. Pour finir, l onglet «personnalisation du registre» permet d importer directement un registre que vous aurez exporter au prealable grâce à l editeur de registre : pratique pour importer des droits personnalisés directement dans votre ISO. 4) Client Debian Nous allons configurer l éditeur de registre afin de l exporter et de l intégrer par la suite dans la création de l image ISO. Dans la partie «Sans assistance» il vous est possible de rentrer votre clé produit, de configurer le Nom de l ordinateur, la langue d installation, le fuseau horaire, la devise ainsi que de gérer la partie utilisateurs et administrateur. Pour cela cochez la case «ne pas créer de compte utilisateur». Vous pouvez ainsi rentrer un mot de passe administrateur, configurer le nombre de sessions et ajouter et configurer les différents utilisateur en cliquant sur le boutons «add more users». 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 30 sur 69]

32 Préparation des postes clients: Vous obtenez cette fenêtre en cliquant sur «add more users». Vous pouvez ainsi donner un nom aux différents utilisateurs et même configurer leur mots de passes ainsi que de les affecter au groupe administrateur ou invité. 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Nous allons configurer l éditeur de registre afin de l exporter et de l intégrer par la suite dans la création de l image ISO. Dans la partie «Personnalisation» vous pouvez paramétrer l écran de veille, le thème de windows, le papier peint de bureau, l écran d ouverture de session, la résolution de l écran, les gadgets ; ainsi que d ajouter des documents, de l musique. Enfin dans le dernier onglet Options vous pouvez modifier l image de windows media player, l image d installation de windows, modifier l emplacement du répertoire temporaire, l image du media center, personnaliser le panneau latéral. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 31 sur 69]

33 Préparation des postes clients: 1) Audits matériels Enfin la dernière partie «ISO Bootable» vous pouvez choisir la méthode de creation d image (Créer une image ISO, une clé USB bootable, un cd ). Vous modifiez le Nom du volume, la vitesse de gravure ou sélectionnez votre périphérique si vous désirez mettre votre image sur une clé usb bootable. Vous pouvez également Diviser l image si la taille de celle si est trop importante pour votre support. Cliquez ensuite sur gravure(si vous avez choisis sur un cd) ou créer ISO (si vous avez selectionnez «créer une image»). Puis sur terminer lorsque l opération est achevée. 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Revenons maintenant à notre ISO. Nous allons donc dans la partie intégration, ajouter le setup de Microsoft Office ; puis ceux de winrar, Internet Explorer 9, XnView, acrobat Reader et FusionInventory en rajoutant le suffixe /quiet comme paramètre silencieux afin que l installation se fasse seule. Dans la partie fonctionnalités nous supprimons le menu jeux et nous desactivons l installation de DVD maker, Windows media center et windows media player. Ensuite dans la partie Modifications, dans l onglet personnalisation du registre, nous importons le registre que nous avons modifié précédemment. Dans la partie Sans Assistance, nous rentrons notre clé produit, nous sélectionnons la langue d installation, nous rentrons le nom de l ordinateur «PC01» et le nom du domaine Synergie. Pour les utilisateurs nous créeons deux sessions et deux utilisateurs : Le premier que nous nommons Utilisateurs 1 en tant qu invité (nous le renommerons manuellement après l installation) ; le second, administrateur, en tant qu administrateur avec un mot de passe défini. Ensuite nous configurons la région, le fuseau horaire et le format de l heure. Ensuite dans la partie ISO bootable nous sélectionnons le support sur lequel nous voulons créer l image, et nous lançons la procédure. Nous allons configurer l éditeur de registre afin de l exporter et de l intégrer par la suite dans la création de l image ISO. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 32 sur 69]

34 Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Tout se passe de façon automatique. Nous allons configurer l éditeur de registre afin de l exporter et de l intégrer par la suite dans la création de l image ISO. Une fois le poste configuré et installé nous obtenons ce bureau : 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 33 sur 69]

35 4.5) Client Debian :Installation, Paramétrage et Configuration. Pourquoi Linux? Linux doit être déployé pour le service SAV car ils utilisent une application métier spécifique. Quel Linux? Une distribution GNU/Linux est un système d'exploitation avec un noyau Linux pourvu de connecteurs permettant d adjoindre un certain nombre de paquets (applicatifs). Il en ressort une grande diversité de ses distributions avec des orientations multiples :Grand public, Professionnel, Mixte, Geek, Spécialisé (sécurité réseaux, multimédia, éducation ), Développeur ect. Il en va de même concernant la multitude de choix des environnements graphiques. Cette question à donc nécessité une vieille technologique de 2 jours afin de définir la ou les distributions susceptibles de nous convenir, suivie d une journée de test afin de valider notre choix. Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Veille Technologique : Actuellement les distributions les plus reconnues sont : Ubuntu, Mandriva, Fedora, Debian, RHEL et les environnements graphiques Gnome, KDE, Xfce, Il convient d abord de définir nos besoins : Un environnement Stable, Robuste et Sécurisé. Compatible avec les 2 PC retenus. Compatible avec l application métier SAV. Pertinence des paquets intégrés à la distribution (suite bureautique, navigateur, client messagerie ). Installation et déploiement rapide. Administrations et Maintenance simple. Support garantie. Convivial d utilisation afin de faciliter son acceptation, sa prise en main et exploitation par les utilisateurs. Tolérance avec les licences logicielles. Évolutivité. Les éléments permettant d évaluer les différentes distributions sont : l orientation (philosophie), la convivialité (facilité de mise en œuvre), l'intégration (taille du parc de logiciels validés distribués), la notoriété (communauté informative pour résoudre les problèmes), l'environnement graphique (GNOME, KDE,...), le type de paquet utilisé pour distribuer un logiciel (principalement deb et RPM) et le mainteneur de la distribution (généralement une entreprise ou une communauté). L orientation, la convivialité, l intégration, la notoriété,l environnement graphique, le type de paquet et le mainteneur sont primordiale pour le choisir une distribution Linux. De fait nous avons éliminé les distributions complexes comme Gentoo, Arch linux, Slackwar, pour des raisons évidente d orientation et de conviviabilité. De même que les distributions essentiellement axée grand public comme PCLinuxOS, Fedora, opensuse ou développées pour un secteur donnée comme Edubuntu (éducation), MythBuntu (média center), Mandriva enterprise (serveur) toujours pour des raisons d orientation mais, aussi, parfois de notoriété. Au final les distributions Debian Sqeeze, Ubuntu (basé sur Debian), RHEL, SUSE linux entreprise et LMDE (linux mint basé sur Debian) que l on peut considérer comme mixte nous ont semblé les plus pertinentes par rapport à nos besoins. En parallèle concernant les environnements graphiques nous avons décidées d approfondir nos recherches sur KDE et Gnome qui sont les deux environnements les plus populaires, ainsi que Xfce pour son rapport fonctions/légèreté. Nous avons donc retenu Debian Squeeze dans sa version Stable et l environnement graphique Gnome décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 34 sur 69]

36 Pourquoi Gnome 2.30 : Visiblement le mieux adapté aux utilisateurs Windows XP. Il en est ressorti de notre vielle technologique que KDE est plus orienté multimédia, donc plus gourmand en ressource. De ce fait il nécessite un PC relativement puissant. Choix non adapté à notre besoin et notre matériel. Xfce offre un bureau fonctionnel et ergonomique et un bon compromis fonctions/légèreté. Choix possible. Néanmoins, c est Gnome 2.30 que nous testerons. C est un environnement à la fois complet, ergonomique et standard rappelant fortement Windows XP : barre des taches fonctionnant comme celle de Windows (notification, etc. ), poste de travail, menu contextuel, corbeille identique à Windows, «Dossier personnel» équivalant à «Ma bibliothèque», Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian L utilisateur ne sera pas dérouté, il aura l impression d être en terrain connu. Cela facilitera son acceptation de ce nouvel outil de travail (linux démystifié) donc sa prise en main et apprentissage. Sans oublier le gros plus : Les bureaux virtuels (4 par défauts. Plus ou moins selon. Paramétrable). Très utile et très pratique pour organiser l espace de travail. Il suffit d associer les applications voulues au bureau concerné. Pourquoi Debian Squeeze : Il semble parfaitement répondre à tous nos besoins présent et futur. Cette distribution possède une très forte communauté, qui est source de beaucoup d'autres distributions. Elle est très stable et fiable car les binaires (exécutables) sont longuement éprouvés. En outre, Debian Squeeze en version 6.0.6, est la version stable la plus récente (version figée où les seules mises à jour sont des correctifs de sécurité). C est une combinaison de mises à jour déjà publiées pour la distribution qui inclut toutes les améliorations et corrections de bogues de sécurité publiées en ligne. Ce qui rend plus facile l installation de la distribution : pas de téléchargement ni d installation manuelle des mises à jour. Sa gestion se fait via une interface graphique simple et intuitive : le gestionnaire des mises à jour. Debian possède pour les mises à jour un site dédié : appelé dépôt officiel. Autre point important: à l origine la distribution Debian c était principalement développée autour de son utilisation sur des serveurs. Elle est donc particulièrement adaptée à ce rôle (elle distingue toujours l'administrateur système de l'utilisateur et s avère officiellement compatible avec une douzaine de plateforme). Mais le but a toujours été d'obtenir un système universel, utilisable aussi bien sur un serveur que sur un ordinateur de bureau, un ordinateur portable, voir un smartphone. Ce qui fait qu aujourd hui Debian possède la réputation d être devenu simple et convivial d utilisation avec une grande richesse et une grande diversité des paquets inclus. Cela nous laisse penser à une solution tout en un capable de répondre à tous nos besoins voir, à nous apporter des solutions nouvelles répondant ou anticipant nos attentes. Ce que nous vérifierons. De plus, il est proposé avec gnome 2.30, la suite bureautique OpenOffice et un navigateur : Epiphany. Debian Squeeze distingue l administrateur système de l utilisateur. Avec Gnome 2.30, l utilisateur habitué à XP ne sera pas dérouté. Son client de messagerie Evolution (intégré a Gnome) dont le fonctionnement est similaire à microsoft outlook, sait gérer les protocoles POP3, SMTP, IMAP. Très ouvert il communique avec Exchange en utilisant son interface et un plug-in appelé connecteur. Concernant l installation des pilotes, un important travail sur le support a été fait. Qu il soit ancien ou récent, la plupart des pilotes nécessaires au bon fonctionnement de l ordinateur sont maintenant reconnu. Dans le cas contraire, l intégration est facilitée par l utilitaire graphique Fedoa (détection du périphérique et installation à partir du site du fabricant). L installation/ désinstallation des logiciels est elle aussi facilitée par la fonction «ajouter/supprimer des logiciels» (interface intuitive où les applications sont en claire). Le serveur d échange de fichiers linux : Samba fait également parti de la distribution. L intégration au domaine sous Windows des postes Debian sera ainsi possible. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 35 sur 69]

37 Devant tant de promesses, nous avons décidé de le mettre à l épreuve en utilisant un Live CD sur un poste dont la configuration est la suivante : ATHLON / 2 GO/ HDD 160 GO L avantage d un Live CD/DVD réside dans le fait que l on peut tester les distributions sélectionnées sans risque pour le système installé (les binaires sont stockés uniquement dans la RAM). Voici sous forme de tableau le résultat du test : INSTALLATION PILOTES GESTION DES PERIPHERIQU ES SIMPLE MAIS AVEC BEAUCOUP D ETAPES. 30 MIN STABILITE CONFIGURA TION APPLI SAV OUVERTURE SESSION FLUIDITE DES APPLICA TIONS CONVIVIABILITE OK OK OK SIMPLE OK RAPIDE BON EXCELLENT Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Le ressenti utilisateur (directeur du service après-vente et son assistante), notamment concernant l utilisation des bureaux virtuel a été très positif. Vu leur simplicité et leur rapidité d exécution à l exception du téléchargement des paquets, le nombre d étape n est pas un facteur véritablement contraignant. Au contraire, on a une vision plus juste de ce qui est installé où et comment. Facilite la maitrise du poste et sa maintenance. Conclusion : Debian Squeeze et son environnement graphique Gnome 2.30 intégré, est la distribution que nous retenons. Installation, configuration, administration et maintenance du premier poste client Debian Squeeze. Les postes du service après-vente suivront les mêmes règles de gestion que les postes sous Windows Seven Pro. Ils seront dédiés au Directeur du service après-vente et son assistante. Descriptif et préparatif du poste : Ce poste que l on définira comme «Initial» servira de référence. Une image en sera réalisée puis déployée sur un second poste. Cette image initiale sera ensuite dupliquée : une sur un DVD labellisé «2012 Initial Debian Squeeze 6.0.6» et l autre sur le serveur de nos locaux actuel en attendant le déménagement final, dans \\Entreprise\Informatique\Maintenance\Debian\Prive et nommé «Initial_debian_squeeze_6.0.6_2012». Elles seront conservées à des fins de maintenance. La configuration final des deux postes et la suivante : ATHLON / 2 GO/ HDD 160 GO. Les postes sous Debian (service SAV) suivent les mêmes règles de gestion que les postes sous Seven Pro. L espace requis est de 5 Go pour l installation de Debian, 84 Mo pour Soft_SAV l applicatif métier, et respectivement 8 (directeur) et 21 (assistante) Go de données utilisateurs sauvegardées à restaurer (Archives mail comprises) sur les postes concernés. La taille des disques durs et donc suffisantes. Un swap de 4Go (soit 2 fois la Ram, comme préconisé) sera également réalisé afin d optimiser la fluidité. Ces données sont actuellement stockées sur le serveur : \\Entreprise\Informatique\Sauvegarde\SAV\nom_utilisateur_date\ sous quatre répertoires : Mesdossiers, Archive , Soft_SAV et DocPerso. Les applications de base déployées sur chacun des 2 postes de production et des 2 Spares : Gnome 2.30 OpenOffice Soft_SAV (applicatif métier du SAV) Evolution (Client messagerie) Epiphany (Navigateur) ClamAV (Antivirus) Shotwell (Images) File-Roller (gestionnaire d archive) Beagle (moteur de reccherche local) Samba (interopolabité et évolution) 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 36 sur 69]

38 Installation et configuration du poste : Les étapes étant nombreuses mais simple, une description séquentielle complétée par quelques représentations graphiques a été choisie. Après avoir téléchargé l image ISO de Debian Squeeze à l adresse #stable, nous la gravons sur un DVD vierge. Nous insérons le DVD sur le poste «initial» qui nous servira ensuite de Spare, et commençons l installation. Choisir installation graphique. En mode graphique le passage d une étape à l autre se fait en cliquant sur le bouton «Continuer» toujours situé en bas à droite des fenêtres. Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Choisir la langue du systéme : français, puis le pays : la France et enfin la langue du clavier : le français. Les composants se chargent. Configuration du réseau. Nous commencons par nommer le poste : «PC-SAV1», puis dans la fenêtre suivante nous indiquerons le nom du domaine : «Synergie33». L option Installation graphique simplifie les étapes d installation. Maintenant nous indiquons dans quel pays le gestionnaire de paquets devra aller chercher le miroir de l archive. Ensuite sélectionner le serveur FTP : ftp.fr.debian.org 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 37 sur 69]

39 Point important : le compte superutilisateur est automatiquement crée par l installateur, mais il convient de le protéger par un mot de passe fort. Création du compte utilisateur «SAV». Par la suite deux comptes utilisateurs sans pouvoir seront générés : «sav1» et «sav2». Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Début du partitionnement, nous choisissons : «Assisté-utiliser tout un disque avec LVM». Ensuite nous optons pour : «partitions /home,/usr,/var et /tmp séparées». Le logiciel démarre son analyse et affiche le partionnement du disque dur. Vérifions bien que /boot soit en partition primaire. Le compte superutilisateur doit être protéger par un mot de passe fort. puis affinons manuellement en créant un Swap de 4 GB comme préconisé. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 38 sur 69]

40 Confirmons nos choix. L opération de partionnement prendra quelques minutes. Une synthése s affiche. Si elle ne correspond pas Debian offre la possibilité de revenir en arriere afin d apporter les corrections nécessaires. Préparation des postes clients: 1) Audits matériels Le partitionnement définitif peut être lancé. L installateur télécharge les fichiers depuis le DVD. L opération ne dure que quelques. Ensuite l installation à proprement parlé de Debian commence Sur ce poste Debian est configuré en tant que poste de travail et non en tant que serveur. Nous cochons donc uniquement ce qui répond à ce besoin. 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Debian est maintenant installé. Devant nous se présente l invite de session de l utilisateur «SAV» Avant le partitionnement définitif, une synthése s affiche. Debian offre ainsi la possibilité de revenir en arriére le cas échéant. Voici lebureau sous Gnome 2.30 tel qu il s affiche avant le paramétrage et la configuration utilisateur pour le service SAV. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 39 sur 69]

41 Nous allons maintenant finaliser cette partie en modifiant les droits et accès du compte utilisateur afin de préserver l intégrité du poste. Sous debian il suffit d aller sur : - système>administration>utilisateurs et groupes - puis saisir mot de passe superutilisateur demandé à l ouverture de la fenêtre de paramétrage - ensuite valider - Pour finir cocher utilisateur sans pouvoir. Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Note : On peut également le faire via console avec la commande sudo et modifier les droits d accès avec chmod. En annexe «la structure des dossiers sous linux». Ci-dessous le résultat de quelques tests sur la session utilisateur. Limiter les droit d accés du compte utilisateur est indispensable afin de préserver l intégrité des postes. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 40 sur 69]

42 Pour terminer passons à l installation et configuration des applications (Bureautique, Antivirus, Application métier). CREATION DES BUREAUX VIRTUELS : BUREAU, APPLICATIF, SAV ET INTERNET. CHANGEMENT DU FOND D ECRAN. CREATION DES RACCOURCIS DANS LA BARRE DES TACHES. CONTRAIREMENT A WINDOWS ON PEUT CHOISIR L ESPACEMENT. CREATION DES RACCOURCIS (LANCEUR) SUR LE BUREAU. Préparation des postes clients: Bureau virtuel : Bureau pour les applications bureautiques et messagerie. 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Bureau virtuel : Applicatif SAV pour l application métier Soft_SAV. Bureau Virtuel : Internet pour la navigation sur le web. A chaque bureau virtuel, on peut associer une ou plusieurs application(s). 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 41 sur 69]

43 Sous OpenOffice la configuration est simplifiée grâce à une fenêtre commune à tous les outils de la suite OpenOffice. - Pour cela ouvrons Writer puis cliquons sur le menu Outils, puis Options. Allons dans la section «chargement/enregistrement». - On sélectionne la fréquence des enregistrements automatique à 10 minutes, et, afin d assurer la compatibilité des fichiers texte nous choisissons le format RTF (Rich Text Format). - Dans la sous rubrique microsoft office, nous cochons toutes les cases afin de s assurer la double compatibilité OpenOffice et Microsoft Office. Préparation des postes clients: 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian Sous OpenOffice la configuration est simplifiée grâce à une fenêtre commune à tous les outils de la suite. Nous téléchargeons également les polices «ttf-mscorefonts» afin de garantir la compatibilité en matière de police de caractères avec la suite office décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 42 sur 69]

44 Pour finaliser le poste, nous installons l antivirus ClamAV. Soutenu par une grande communauté de développeurs et d utilisateurs, ClamAV est un logiciel libre qui évolue très rapidement (actuellement plus d un million de signatures de virus et de logiciels malveillant). La procédure à suivre est la suivante : - Aller sur Système > Administration > gestionnaire de paquets synaptic - La fenêtre ci-dessous s ouvre, saisir «ClamAV» dans le champ de recherche et cocher les paquets associés qui vous seront proposés. Préparation des postes clients: - ClamAV est maintenant installé 1) Audits matériels 2) Choix matériels 3) Client Seven Pro 4) Client Debian - nous pouvons lancer une première analyse. ClamAV est un logiciel antivirus libre soutenu par une forte communeauté et qui évolue trés rapidement 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 43 sur 69]

45 5.1) Présentations de nos outils : Maintenant que tout est en place, il convient de se pourvoir des outils nécessaires afin de maintenir, dépanner et faire évoluer notre système informatique. Objectif : Détecter au plus vite les incidents et les remonter afin de limiter au maximum leur impact et coûts. Maitrise de l inventaire matériel et logiciel Suivi et gestion de stocks (ex : alerte consommables pour commande). Suivi des contrats, commandes Pour cela, nous utiliserons la solution composée de GLPI, FusionInventory et Shinken. Cette solution nous permettra de gérer nos équipements et d en assurer le monitoring dans le même outil. Une centralisation forte de toutes les informations sans désynchronisation des données est primordiale pour une bonne gestion. Gestion du parc informatique: 1) Présentations de nos Présentation de nos outils : 1) Shinken 1.2 : outils. 2) Comment l ensemble fonctionne. 3)Préparation, installation et configuration. C est quoi? Cela sert à quoi? Comment ça marche? Dans notre solution, c est le moteur de monitoring. La surveillance des machines est la première fonctionnalité de Shinken. Shinken est un ordonnanceur de tâches faisant appel à des sondes (script ou binaires) qui effectuent des points de contrôle précis (mémoire, CPU,, Protocoles, Processus, etc ) et retournent les résultats. Lorsqu un problème est détecté, un avertissement (notification) est envoyé par Shinken (via le démon Shinken-reactionner) informant qu un changement d état est survenu. La gestion de la configuration en matière de supervision n est pas triviale. Shinken utilise des gabarits de configuration appelés templates, qui permettent d appliquer une même supervision à un ensemble d éléments. Autres point central de la supervision : l interdépendance des éléments supervisés. Une bonne définition des dépendances optimise la pertinence des notifications. Ex : en indiquant que les serveurs sont dépendant du bon fonctionnement du Switch sur lequel ils sont branché (= dépendance) ; en cas de panne du switch, Shinken indiquera les serveurs comme inaccessible (et non en panne) et le switch en dysfonctionnement. Une centralisation forte de toutes les informations sans désynchronisation des données est primordiale pour une bonne gestion du parc informatique. Pour plus de précision voir l annexe «architecture de Shinken et son mode de fonctionnement détaillé». Pourquoi pas Nagios? pour une raison d évolutivité et d innovation. La référence dans ce domaine était encore très récemment Nagios, dont Shinken et une réécriture. Les services Nagios ne se connaissent pas entre eux. L échange de leurs données se fait au sein d une base de données unique. Cela est dû au fait que Nagios fait tout au sein d un même processus. Ses limites sont dès lors évidente dès qu il s agit de gros environnement ou d architecture distribuées (Cloud, physiquement, ). A l inverse, Shinken fonctionne en mode distribué. Chaque composant peut être personnalisé, configuré, dupliqué et réparti de manière indépendante. Cette flexibilité offre à Shinken une haute disponibilité et une excellente répartition de charges. Elle permet également de construire simplement et rapidement une architecture de supervision redondante et réparti. En outre, Shinken est un environnement très stable avec une forte implication et notoriété de sa communauté. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 44 sur 69]

46 2) FusionInventory : C est quoi? Fusioninventory est une solution d inventaire automatisée, divisée en deux partie : Partie serveur avec le plugin FusionInventory pour GLPI. Partie client avec un agent en Perl (multiplateforme). Elle inventorie quoi exactement? Gestion du parc informatique: 1) Présentations de nos outils. 2) Comment l ensemble fonctionne. 3)Préparation, installation et configuration. Fusioninventory permet : L inventaire local d un ordinateur. L inventaire réseau/snmp (switch, routeur, ). L inventaire des serveurs ESX/ESXi de VMware. La découverte des équipements connectés au réseau. De faire aussi du Wake on Lan (démarrage à distance d un Poste). Le télé-déploiement d application. Cette solution non seulement couvre nos besoins, mais est en mesure de pouvoir répondre à nos évolutions future possibles (ex : l inventaire des serveurs ESX/ESXi de VMware) 3) GLPI v2 (Gestion Libre de Parc Informatique). Pour quelle utilisation? Crée en 2003, GLPI est une application Full Web accessible depuis un simple navigateur qui s impose de plus en plus dans le domaine de la gestion des parcs informatiques. Elle permet de gérer les différents matériels (ordinateur, serveur, matériel réseau, imprimante, périphérique, téléphone) et logiciels avec les détails (noms, numéros de série, ), les documents associés, les contrats, GLPI dispose également d une partie servicedesk (assistance) permettant d associer un ticket à un matériel et de gérer les SLA. En termes d évolutivité? Des nouveaux plugins sont régulièrement développés. Nous pouvons par conséquent trouver et rajouter des fonctionnalités supplémentaires en fonction de nos besoins présents et futurs. Un exemple concret : Le plugin Monitoring pour GLPI. Il permet l interface entre GLPI et Shinken. GLPI est une application full web accessible depuis un simple navigateur. Ses fonctionnalités principales sont la gestion et génération de la configuration, ainsi que les tableaux de rapport appelé dashboard des ressources/événements. Ci-dessous une visualisation de GLPI : 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 45 sur 69]

47 5.2) Comment l ensemble fonctionne : Avec les outils de supervision classique, l ajout d un nouveau serveur, ou d un nouveau poste impliquait de l ajouter dans la solution de monitoring (avec les ajouts de contrôle sur l espace disque, l utilisation de la mémoire, ect ). Ce qui est contraignant, engendre également une perte de temps, associée à un risque d oublie et une non synchronisation des données. Maintenant, avec notre solution on commence par définir une règle de départ. Exemple : Pour les postes avec Windows Seven et une partition d :, activer le contrôle de cette partition. Une fois la configuration effectuée, la remontée dans GLPI de l inventaire «inventaire quotidien poste» (par exemple) réalisé par FusionInventory amènera automatiquement ces règles à se rejouer directement à chaque modification des données dans la base de données et à ajouter, modifier ou supprimer selon, les divers contrôles configurés. Gestion du parc informatique: 1) Présentations de nos outils. 2) Comment l ensemble fonctionne. Conséquence, le rajout d un nouveau poste, serveur, est automatique. En contre partie, un effort particulier doit être fait dés le départ afin de bien «penser» et «définir» les règles. Du côtés de Shinken maintenant : Le module glpi_arbiter va récupérer la configuration issue de GLPI. Une fois fait, Shinken va effectuer les contrôles. Ensuite, Shinken va envoyer les informations dans le module glpidb_broker qui va les transmettre dans GLPI. Celles-ci sont insérées et mises à jour dans les tables MySQL (base de donnée) du plugin Monitoring de GLPI. 3)Préparation, installation et GLPI Shinken configuration. 4)Synthése. Inventaire Plugin Webservice Arbiter Plugin Monitoring Génération de la configuration Broker Régles Dashboard Avec des régles initialement bien pensées et définies avec rigueur, l ajout de nouveaux équipement se fait, avec notre solution, automatiquement! Plugin FusionInventory Ordinateurs/serveurs/switchs/routeurs/imprimantes MySQL GLPI sera installé sur le poste nomé Supervison et Shinken sur le poste nomé Monotoring. Le détail de l ensemble de l installation et de la configuration est décrite dans l annexe Shinken/GLPI/FusionInventory : préparation, installation et configuration. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 46 sur 69]

48 5.3) Synthèse : le trio Shinken-GLPI-FusionInventory offre une solution innovante pour gérer efficacement notre parc informatique, favorisant ainsi le maintien et dépannage des postes de travail. Les remontées de contrôles sont associées à chaque équipement et sont visibles directement dans GLPI qui offre une vue globale de l inventaire, du monitoring ect à travers un unique outils! Gestion du parc informatique: 1) Présentations de nos outils. 2) Comment l ensemble fonctionne. Dashboard Inventaire de GLPI. En outre, en terme d évolutivité, une fois l intranet de l entreprise mis en place nous serons en mesure de relier les utilisateurs a GLPI afin d optimiser le suivie et la remonté des ticket, ainsi que la déclaration des incidents. 3)Préparation, installation et configuration. 4) Synthése Servicedesk de GLPI. En résumé, GLPI centralise la supervision, Shinken est le moteur du monitoring et FusionInventory notre solution d inventaire automatisé. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 47 sur 69]

49 6) Plan de Formation : définir les besoins, quantifier, plannifier et évaluer. Pourquoi? L'arrivée de la nouvelle version de la suite bureautique Office accompagne celle de Windows 7. Porteuse de réelles nouveautés, tant au niveau des interfaces que des fonctionnalités proposées par les logiciels de la suite, Office 2010 permettra rapidement aux utilisateurs bien formés d'accroître leur efficacité et leur productivité. L'évolution des outils est cependant telle, que leur prise en main nécessite une certaine pratique. Comment? Le nombre d utilisateurs ne permet pas au service informatique de prendre en charge cette formation (contrairement à Debian). Elle sera donc prise en charge par un organisme de formation. Nous avons retenu XXXX car à notre sens cet organisme a su, suite à notre cahier des charges et une rencontre sur site, exprimer au mieux les objectifs de la formation par rapport à nos besoins et les transposer en objectif pédagogique à travers leur plan de formation. Autre valeur ajoutée par rapport à leurs concurrents : Plan de Formation: La primo évaluation (questionnaire ciblé sur Seven et office 2010, à remplir par les utilisateurs) permettant de définir deux groupes : compétence à acquérir, compétence à développer. Leur organisation logistique (groupe de 18 maximum, 2 séance de 2 jours espacé de 3 semaines, évaluation final). 1) Pourquoi? 2) Comment? La planification tient évidemment compte des impératifs de production. Le nombre maximum de personnes en formation par demi-journée sera de 20, soit deux groupes. Nous profitons également de cette occasion pour favoriser les échanges et rapprochement au sein de l entreprise en mixant les services au sein des différents groupes. Cela est toujours bénéfique et renforce la synergie d entreprise. Tableau du Planning de Formation : Groupe Compétence à acquérir (CA) : 73 personnes. Groupe de Compétence à développer (CD) :18 personnes. Tableau de la semaine XX : SEMAINE XX GROUPE 8H30/ 12H LUNDI MARDI MERCREDI JEUDI VENDREDI 13H30 /17H 8H30/ 12H 13H30 /17H 8H30/ 12H 13H30 /17H 8H30/ 12H 13H30 /17H 8H30/ 12H CA1 X X X X CA2 X X X X CA3 X X X X CA4 X X X X CA5 13H30 /17H A notre charge la mise à disposition d une salle de formation opérationnelle. Un utilisateur bien formé accroît son éfficacité et sa productivité. En résumé leur approche SMARTE : spécifique, mesurable, adapté, réaliste, optimisé dans le temps et économiquement raisonnable nous a paru la plus pertinente. CF annnexe : devis, plan de formation seven, plan de formation office décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 48 sur 69]

50 7) Conclusion : L infrastructure évolutive du réseau de Synergie33 est en mesure de s étendre rapidement afin de prendre en charge de nouveaux utilisateurs et applications sans que cela n affecte les performances du service fourni aux utilisateurs existants. Notre solution de masterisation avec RT Seven lite nous permet de gérer la quasi intégralité de notre image de déploiement de façons automatique, logiciels inclus. Ce qui nous permet une mise en œuvre plus rapide, une assistance technique facilité et un déploiement plus efficace. Debian Squeeze et son environnement graphique Gnome 2.30 intégré répond parfaitement au besoin du service SAV et s avére en parfaite adéquation avec le choix de notre solution de supervision. A ce propos, le trio Shinken-GLPI-FusionInventory offre de plus, une solution innovante pour gérer efficacement notre parc informatique. Nos disposons en effet d une centralisation forte de toutes les informations sans désynchronisation des données. En outre, en terme d évolutivité, une fois l intranet de l entreprise mis en place nous serons en mesure de relier les utilisateurs a GLPI afin d optimiser le suivi et la remontée des tickets, ainsi que la déclaration des incidents. Conclusion 1) Pourquoi? 2) Comment? Notre projet répond aux besoins présens tout en anticipant ceux de l avenir. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 49 sur 69]

51 Annexes Table des matières Les Facteurs de risque Tableaux récapitulatif pour le choix des salles Structure du dossier sous Linux Architecture de Shinken et son mode de fonctionnement détaillé. 54 Shinken/GLPI/FusionInventory...55 PLAN DE FORMATION POUR Windows SEVEN..57 PLAN DE FORMATION POUR OFFICE DEVIS Bibliographie.60 Glossaire décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 50 sur 69]

52 Les Facteurs de risques : Risques électriques Problème potentiel avec les supports en cuivre : les fils de cuivre peuvent conduire l électricité de manière indésirable. Personnel et matériel peuvent alors être exposés à une série de risques électriques. Un périphérique réseau défectueux peut conduire le courant dans le châssis d autres périphériques du réseau. De plus, le câblage réseau peut présenter des niveaux de tension indésirables lorsqu il sert à connecter des périphériques dont les sources d alimentation ont des mises à la terre différentes. De telles situations sont possibles lorsque le câblage en cuivre est utilisé pour connecter des réseaux dans des bâtiments ou à des étages de bâtiments différents, qui utilisent des installations d alimentation différentes. Pour finir, le câblage en cuivre peut conduire des tensions causées par la foudre vers des périphériques réseau. Les tensions et courants indésirables peuvent endommager les périphériques réseau et les ordinateurs connectés, ou encore blesser le personnel. Il est essentiel que le câblage en cuivre soit installé de manière appropriée, conformément aux spécifications et normes de construction, pour éviter des situations potentiellement dangereuses et dommageables. - Séparation des câbles de données et d alimentation - Le matériel doit être mis a la terre correctement - Les câbles doivent être correctement connectés - Les installations doivent être régulièrement vérifiées l absence de dommage Risques d incendie L isolation et les gaines du câble peuvent être inflammables ou dégager des émanations toxiques lorsqu elles sont chauffées ou brûlées. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 51 sur 69]

53 Tableaux récapitulatif pour le choix des salles. Batiment Etage Pièce Taille Eclairage Serrure Ouverture Plafond suspendu Nb de PC Canalisation Arrivé Electrique Proche du POP Principale 0 A OK Fluorescent X Interieur X 0 Non Non Non / / B OK Fluorescent OK Interieur OK 2 Oui Non Non / / C OK Incandescent OK Exterieur X 4 Non Non Oui / / D OK Incandescent OK Exterieur X 4 Non Oui Oui / / E X Incandescent OK Exterieur X 3 Non Non Non / / F OK Incandescent OK Exterieur X 4 Non Non Non / 1 G OK Incandescent X Interieur OK 4 Oui Non Non / / H OK Fluorescent OK Exterieur X 5 Non Non Non / / I OK Incandescent OK Exterieur X 6 Non Non Non / / J OK Fluorescent X Interieur OK 2 Non Non Non / / K X Incandescent OK Exterieur X 1 Non Non Non Aîle EST 0 L OK Incandescent OK Exterieur X 3 Non Non Non / / M OK Fluorescent X Exterieur X 2 Oui Non Non / / N OK Incandescent OK Exterieur X 4 Non Oui Non / 1 O OK Incandescent OK Exterieur OK 4 Oui Non Non / / P OK Fluorescent OK Exterieur X 4 Non Non Non / / Q OK Incandescent OK Exterieur X 4 Non Non Non Aîle OUEST 0 R OK Incandescent OK Exterieur X 4 Non Oui Non / / S OK Incandescent OK Exterieur OK 3 Oui Non Non / / T OK Incandescent OK Exterieur X 4 Non Non Non / 1 U OK Fluorescent OK Exterieur OK 4 Non Non Non / / V OK Incandescent OK Exterieur OK 4 Oui Non Non / / W OK Incandescent OK Exterieur X 2 Non Non Non 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 52 sur 69]

54 La structure des dossiers sous Linux : Les systèmes de fichiers Linux sont structurés de manière hiérarchique. Le niveau le plus élevé est «/». Dans la philosophie de conception Linux, tous est considéré comme un fichier. Cela signifie que tous les fichiers et répertoire se trouvent en dessous du répertoire racine. Voici ci-dessus le descriptif des principaux répertoires : 1) Bin : applications binaires importantes. 2) Boot : fichiers requis pour le démarrage de l ordinateur. 3) Dev : fichiers correspondant aux périphériques. 4) Etc : fichiers de configuration, script de démarrage, etc 5) Home : contient les répertoires de bases des utilisateurs locaux. 6) Lib : bibliothèques systéme. 7) Lost+found : système d objet trouvés pour les fichiers se trouvant dans le répertoire racine «/». 8) Media : supports amovibles montés (cd, appareils photos ect..) 9) Mnt : systèmes de fichiers montés. 10) Opt : emplacement pour l installations d applications optionnelles. 11) Proc : répertoire dynamiques spécial qui maintient des informations à propos de l état du système. 12) Root : répertoire personnel de «root» (administrateur principal). 13) Sbin : fichiers binaires important du système. 14) Srv : emplacement pour des données utilisées par les serveurs. 15) Sys : contient les informations à propos du système. 16) Tmp : fichiers temporaires 17) Usr : applications et fichiers qui sont pour la plupart à disposition de tous les utilisateurs. 18) Var : divers fichiers tels que des fichiers journaux et des bases de données. 3 décembre 2012 Synergie 33, place de la victoire, Bordeaux Tél : [Page 53 sur 69]

Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10

Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10 Serveur AD, DNS et DHCP sous Windows Serveur 2008 R2 et VMWare Workstation 10 Sommaire 1. Contexte... 2 2. Prérequis... 2 3. Configuration du réseau dans VMWare Workstation 10... 2 4. Windows Server 2008

Plus en détail

Itium XP. Guide Utilisateur

Itium XP. Guide Utilisateur Itium XP 06/2007 - Rev. 3 1 Sommaire 1 Sommaire... 2 2 Généralités... 3 3 ItiumSysLock... 4 3.1 Enregistrer l état actuel du système... 4 3.2 Désactiver ItiumSysLock... 5 3.3 Activer ItiumSysLock... 5

Plus en détail

_ PARAMETRE DU COMPTE _ ACCEUIL. 1 ere Etape «Créer un compte principal» Créer un compte secondaire. Ouvrir un compte principal

_ PARAMETRE DU COMPTE _ ACCEUIL. 1 ere Etape «Créer un compte principal» Créer un compte secondaire. Ouvrir un compte principal _ PARAMETRE DU COMPTE 1 ere Etape «Créer un compte principal» - Créer un compte principal (Uniquement Compte FTP). Créer un compte secondaire -Créer un compte secondaire (Uniquement Compte FTP). Ouvrir

Plus en détail

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques et Numériques. CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques et Numériques. CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS CI3 : Installation et mise en service TP11-DR : Caméra AXIS Objectif : - Configurer un réseau de deux PC et un switch. - Effectuer l installation matérielle et configurer une caméra IP sur un réseau à

Plus en détail

MANUEL D INSTALLATION

MANUEL D INSTALLATION Data Processing Commission Fast Advanced Software for Table soccer - v 1.0 Logiciel de gestion de tournoi de football de table MANUEL D INSTALLATION INSTALLATION INFORMATIQUE DE LA TABLE DE MARQUE & CONFIGURATION

Plus en détail

Présentation de l existant

Présentation de l existant Le présent marché à pour objet, la fourniture d équipements informatiques : microordinateurs de bureau équipés de systèmes d exploitation et de logiciels bureautiques pour remplacer le parc obsolète, d

Plus en détail

INSTALL ATION D UNE D I S T RIBUTION

INSTALL ATION D UNE D I S T RIBUTION INSTALL ATION D UNE D I S T RIBUTION LINUX : UBUNTU CONTENU Téléchargement et Préparation... 2 Téléchargement... 2 Création du support d installation... 3 Installation d UBUNTU... 4 L installation de linux...

Plus en détail

PANDA ELETRONIC GMSI 2013 BENOIT CHAPERT PROJET START. Projet START

PANDA ELETRONIC GMSI 2013 BENOIT CHAPERT PROJET START. Projet START JUAN PERROY BENOIT CHAPERT PANDA ELETRONIC GMSI 2013 GMSI2013 PROJET START 1 Sommaire : I) Présentation de l'entreprise :... 3 1) Organigramme de l'entreprise :... 3 2) Cahier des charges :... 4 3) Charte

Plus en détail

Windows 8 - JPO du 20 septembre 2012 1

Windows 8 - JPO du 20 septembre 2012 1 Windows 8 - JPO du 20 septembre 2012 1 Date de sortie Prérequis Installation Différentes versions Nouvelle interface - Nouvelle barre Nouveautés Tablette Microsoft Windows 8 - JPO du 20 septembre 2012

Plus en détail

Activité professionnelle N

Activité professionnelle N BTS SIO Services Informatiques aux Organisations Option SISR Session 2015 Kissley POUNGA Activité professionnelle N 12 Nature de l activité Objectifs ÉTUDE DU RENOUVELLEMENT DU MATÉRIEL INFORMATIQUE Remise

Plus en détail

Projet «Start» Référentiel d activités et de compétences : Installer un parc informatique. Objectifs pédagogiques :

Projet «Start» Référentiel d activités et de compétences : Installer un parc informatique. Objectifs pédagogiques : Référentiel d activités et de compétences : Installer un parc informatique Objectifs pédagogiques : Maitriser l Installation, la configuration, l administration et l optimisation et la maintenance d un

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique

Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique 1 COMMUNE DE PLOBSHEIM Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique Rédaction Version 2 : 27 /05/2014 Contact : Mairie de PLOBSHEIM M. Guy HECTOR 67115 PLOBSHEIM dgs.plobsheim@evc.net

Plus en détail

1/ Pré requis techniques pour l installation du logiciel complet de gestion commerciale Wingsm en version Hyper File :

1/ Pré requis techniques pour l installation du logiciel complet de gestion commerciale Wingsm en version Hyper File : 1/ Pré requis techniques pour l installation du logiciel complet de gestion commerciale Wingsm en version Hyper File : Version de novembre 2014, valable jusqu en mai 2015 Préalable Ce document présente

Plus en détail

LYCEE DE BRAS PANON MAPA MAI 2015

LYCEE DE BRAS PANON MAPA MAI 2015 LYCEE DE BRAS PANON MAPA MAI 2015 ****** Etablissement demandeur : Lycée de Bras-Panon 51 Chemin de Bras-Panon 97412 Bras-Panon Lycée de Bras-Panon - Mai 2015 Page 1 sur 7 1 - Objet de l appel d offres

Plus en détail

Enregistreur vidéo IP AXIS 262+

Enregistreur vidéo IP AXIS 262+ Axis Communications SAS - RCS B408969998 31429/FR/R2/0803 Enregistreur vidéo IP Solution complète d enregistrement vidéo sur réseau IP Enregistreur vidéo IP Solution complète d enregistrement vidéo sur

Plus en détail

Déploiement et gestion d ordinateurs avec un outil centralisé (Ghost Serveur 7.5)

Déploiement et gestion d ordinateurs avec un outil centralisé (Ghost Serveur 7.5) Déploiement et gestion d ordinateurs avec un outil centralisé (Ghost Serveur 7.5) QU EST CE Q UN SYSTEME D ADMINISTRATION ET DE DEPLOIEMENT?... 1 1. INSTALLATION SUR LE SERVEUR :... 4 2. PREPARATION DE

Plus en détail

PPE 02 : Réalisation du cahier des charges SODECAF Projet STA2014 (solution technique d accès 2014)

PPE 02 : Réalisation du cahier des charges SODECAF Projet STA2014 (solution technique d accès 2014) 25-04-2014 PPE 02 : Réalisation du cahier des charges SODECAF Projet STA2014 (solution technique d accès 2014) ALBENTOZA-CAHUZAC-MACHADO Table des matières PPE 02 : Réalisation du cahier des charges...

Plus en détail

Activité : TP Durée : 6H00. Un PC d assemblage de marque NEC Un casque avec micro Une clé USB. Un CD de Windows XP professionnel

Activité : TP Durée : 6H00. Un PC d assemblage de marque NEC Un casque avec micro Une clé USB. Un CD de Windows XP professionnel Activité : TP Durée : 6H00 INSTALLATION ET CONFIGURATION D UN PC SOUS WINDOWS XP PROFESSIONNEL Moyens et ressources : Matériel et outillage : Cours, synthèses Logiciels Un PC d assemblage de marque NEC

Plus en détail

Windows 7, Configuration

Windows 7, Configuration Windows 7, Configuration Effectuer une installation propre Avant de commencer, les bonnes questions à se poser : - L ordinateur sur lequel je veux installer Windows, est-il compatible Windows 7? Tester

Plus en détail

Démarrer et quitter... 13

Démarrer et quitter... 13 Démarrer et quitter... 13 Astuce 1 - Ouvrir, modifier, ajouter un élément dans le Registre... 14 Astuce 2 - Créer un point de restauration... 18 Astuce 3 - Rétablir un point de restauration... 21 Astuce

Plus en détail

Dispositif e-learning déployé sur les postes de travail

Dispositif e-learning déployé sur les postes de travail Résumé : Ce document fait l inventaire du matériel et des moyens nécessaires à la production de sessions de formation à distance à partir des postes de travail des salariés bénéficiant d une connexion

Plus en détail

Ce tutorial est un document pas à pas détaillé de la création et le déploiement d un domaine traitant sur :

Ce tutorial est un document pas à pas détaillé de la création et le déploiement d un domaine traitant sur : 1. Présentation 1.1.Introduction Ce tutorial est un document pas à pas détaillé de la création et le déploiement d un domaine traitant sur : Installation Active Directory. Configuration du DNS. Configuration

Plus en détail

PROJET N 1 BTS SIO INSTALLATION ET CONFIGURATION D UN SERVEUR DE SAUVEGARDE SYMANTEC BACKUP EXEC 2014 ET DESKTOP AND LAPTOP OPTION.

PROJET N 1 BTS SIO INSTALLATION ET CONFIGURATION D UN SERVEUR DE SAUVEGARDE SYMANTEC BACKUP EXEC 2014 ET DESKTOP AND LAPTOP OPTION. PROJET N 1 BTS SIO INSTALLATION ET CONFIGURATION D UN SERVEUR DE SAUVEGARDE SYMANTEC BACKUP EXEC 2014 ET DESKTOP AND LAPTOP OPTION Alexandre MERER 15/02/2015 VERSIONNING Date Description Version 15/04/2015

Plus en détail

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide UltraBackup NetStation 4 Guide de démarrage rapide Table des matières 1 Fonctionnalités... 3 1.1 Ce qu UltraBackup NetStation permet de faire... 3 1.2 Ce qu UltraBackup NetStation ne permet pas de faire...

Plus en détail

La VDI : le câblage structuré

La VDI : le câblage structuré La VDI : le câblage structuré Objectif : réaliser la liaison de tous les utilisateurs à tous les réseaux Assurer souplesse, fiabilité, évolutions entre des utilisateurs des terminaux divers des réseaux

Plus en détail

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2005, ISBN : 2-212-11623-3 Configuration requise ForestPrep DomainPrep Installation interactive 5 Installation sans surveillance Module 5 : Installation d Exchange Server 2003

Plus en détail

PEDAGO NG 2.2 : WINDOWS SEVEN MISE EN DOMAINE AVEC ESU. Page 1 / 38

PEDAGO NG 2.2 : WINDOWS SEVEN MISE EN DOMAINE AVEC ESU. Page 1 / 38 Page 1 / 38 Historique des versions de documentations N de version Eléments modifiés Date Rédacteur 1.0 02/04/2010 Nicolas BUTET 2.0 Fichier reg 12/05/2010 Nicolas BUTET 3.0 Configuration internet 27/06/2010

Plus en détail

3.5. Choisir la connexion Wi-Fi

3.5. Choisir la connexion Wi-Fi Choisir la connexion Wi-Fi Chapitre 3 Configurer la connexion Internet Si vous êtes passé par le kit d installation de Wanadoo, votre connexion à Internet devrait être active. Néanmoins, quelques réglages

Plus en détail

Dossier technique appel à la concurrence

Dossier technique appel à la concurrence Dossier technique appel à la concurrence Marché 2009-02 GRETA des Hautes-Pyrénées Version du 05/05/2009 http://www.greta65.com/marcheinfo Page 1 sur 12 Introduction Dans le cadre de son renouvellement

Plus en détail

Lisez-moi d abord. Nouveautés de la version 10.5. Présentation de Symantec pcanywhere 10.5

Lisez-moi d abord. Nouveautés de la version 10.5. Présentation de Symantec pcanywhere 10.5 Lisez-moi d abord Nouveautés de la version 10.5 Symantec Corporation 2001. Tous droits réservés. Imprimé en Irlande. 10/01 07-70-01298-FR Présentation de Symantec pcanywhere 10.5 Symantec pcanywhere, vous

Plus en détail

1. Présentation de la Clé 3G de Tunisiana

1. Présentation de la Clé 3G de Tunisiana 1. Présentation de la Clé 3G de Tunisiana La Clé 3G Huawei E367 de Tunisiana permet d accéder à internet depuis votre ordinateur où que vous soyez. Compatible avec un PC ou un Mac, la Clé 3G est très simple

Plus en détail

Windows 2008 server -Introduction-

Windows 2008 server -Introduction- Windows 2008 server -Introduction- Rappel sur les systèmes d exploitation Un système d exploitation (Operating System) est un ensemble de programmes responsables de la liaison entre les ressources matérielles

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Installation de Windows XP Professionnel

Installation de Windows XP Professionnel ROYAUME DU MAROC Office de la Formation le et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Sommaire Introduction... 2 1. Planification d une installation de Microsoft

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 10 01 Lisez l exposé. Un participant aux travaux pratiques choisit un câble tel qu il est illustré. Quels raccordements

Plus en détail

Optimisez vos réseaux locaux

Optimisez vos réseaux locaux Optimisez vos réseaux locaux La compréhension de vos besoins Les réseaux locaux constituent l'environnement invisible du monde interactif d'aujourd'hui. Ils sont omniprésents dans les entreprises, les

Plus en détail

Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI

Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI Mise en route d'une infrastructure Microsoft VDI (poste de travail virtualisé) Tutorial inspiré des e-démos Microsoft Technet : VDI & Windows Server 2008 R2 Rédigé par Alexandre COURCELLE, Centre Hospitalier

Plus en détail

Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP

Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP 2015 Préconisations Techniques & Installation de Gestimum ERP 19/06/2015 1 / 30 Table des Matières Préambule... 4 Prérequis matériel (Recommandé)... 4 Configuration minimum requise du serveur (pour Gestimum

Plus en détail

Grille finale. Total : /1 000. Montage d un poste informatique /150 Installation de logiciels et de

Grille finale. Total : /1 000. Montage d un poste informatique /150 Installation de logiciels et de Grille finale Montage d un poste informatique /150 Installation de logiciels et de /0 périphériques Rétablissement d un poste /0 Optimisation d un poste /0 Installation d un réseau et /200 administration

Plus en détail

Quoi de neuf dans Windows Deployment Services de Windows Server 2012 pour Windows 8

Quoi de neuf dans Windows Deployment Services de Windows Server 2012 pour Windows 8 Quoi de neuf dans Windows Deployment Services de Windows Server 2012 pour Windows 8 Introduction Windows Deployment Services est une méthode d automatisation de la procédure d installation d un système

Plus en détail

Pré-requis techniques

Pré-requis techniques Sommaire 1. PRÉAMBULE... 3 2. PRÉ-REQUIS TÉLÉCOM... 4 Généralités... 4 Accès Télécom supporté... 4 Accès Internet... 5 Accès VPN... 5 Dimensionnement de vos accès... 6 3. PRÉ-REQUIS POUR LES POSTES DE

Plus en détail

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide UltraBackup NetStation 4 Guide de démarrage rapide Table des matières 1 Fonctionnalités... 3 1.1 Ce qu UltraBackup NetStation permet de faire... 3 1.2 Ce qu UltraBackup NetStation ne permet pas de faire...

Plus en détail

Prérequis techniques pour l installation du logiciel Back-office de gestion commerciale WIN GSM en version ORACLE

Prérequis techniques pour l installation du logiciel Back-office de gestion commerciale WIN GSM en version ORACLE Prérequis techniques pour l installation du logiciel Back-office de gestion commerciale WIN GSM en version ORACLE Version de juin 2010, valable jusqu en décembre 2010 Préalable Ce document présente l architecture

Plus en détail

MODULE 1. Installation de Fedora. Objectifs de ce module : Installer le système d exploitation Linux Fedora. Créer des partitions sur le disque dur.

MODULE 1. Installation de Fedora. Objectifs de ce module : Installer le système d exploitation Linux Fedora. Créer des partitions sur le disque dur. MODULE 1 Objectifs de ce module : Installer le système d exploitation Linux Fedora. Installation de Fedora Créer des partitions sur le disque dur. Préparer votre système pour une première utilisation.

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant CRÉATION ET SIMULATION D UN RÉSEAU INFORMATIQUE

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant CRÉATION ET SIMULATION D UN RÉSEAU INFORMATIQUE 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/15 INFORMATIQUE Objectifs de l activité pratique : Choisir le matériel pour construire un réseau

Plus en détail

EMC Retrospect Express pour Windows Prise en main

EMC Retrospect Express pour Windows Prise en main EMC Retrospect Express pour Windows Prise en main BIENVENUE Bienvenue dans EMC Retrospect Express, un programme permettant la sauvegarde rapide et aisée pour CD/DVD, disques durs et disques amovibles.

Plus en détail

Avanquest Connection Manager vous permet de vous connecter à Internet en tous lieux, en toute simplicité.

Avanquest Connection Manager vous permet de vous connecter à Internet en tous lieux, en toute simplicité. DESCRIPTION : Avanquest Connection Manager vous permet de vous connecter à Internet en tous lieux, en toute simplicité. Lors de la première connexion à partir d un nouvel emplacement, Avanquest Connection

Plus en détail

Réseau informatique domestique

Réseau informatique domestique 2009 Réseau informatique domestique CABRERA http://eleccc.free.fr/forum A une époque, on utilisait du câble coaxial appelée BNC mais ce système avait un très gros défaut : les ordinateurs formaient une

Plus en détail

Marché de fournitures et de services informatiques. Cahier des charges

Marché de fournitures et de services informatiques. Cahier des charges Marché de fournitures et de services informatiques Cahier des charges Communauté de Communes de la Région de Nozay Maison des Services Intercommunaux 9 rue de l église 44170 NOZAY Tél. : 02 40 79 51 51

Plus en détail

Dans ce tutoriel on va voir comment l optimiser pour retrouver de bonnes performances.

Dans ce tutoriel on va voir comment l optimiser pour retrouver de bonnes performances. Windows 7 est un système d exploitation fiable, sécurisé et rapide. Cependant au fil du temps et de l utilisation il peut ralentir ou s ouvrir et se fermer avec beaucoup de retard. Dans ce tutoriel on

Plus en détail

Chapitre 1 Au cœur de Windows... 13. Chapitre 2 Améliorer le réseau... 53

Chapitre 1 Au cœur de Windows... 13. Chapitre 2 Améliorer le réseau... 53 Chapitre 1 Au cœur de Windows... 13 1.1 Les nouveautés... 16 1.2 La structure du Registre... 17 1.3 Éditer le Registre... 20 Simplifier l accès à l Éditeur du Registre... 23 Utiliser l Éditeur du Registre...

Plus en détail

IMS INTERNET /Paramétrage de l offre / Gateway Microsoft PPTP IMS INTERNET. Paramétrage de l offre Gateway Microsoft PPTP

IMS INTERNET /Paramétrage de l offre / Gateway Microsoft PPTP IMS INTERNET. Paramétrage de l offre Gateway Microsoft PPTP IMS INTERNET /Paramétrage de l offre / Gateway Microsoft PPTP IMS INTERNET Paramétrage de l offre Gateway Microsoft PPTP DRS/DTS/DCRT/CID/04 081 05/04/04 Page 1 IMS INTERNET /Paramétrage de l offre / Gateway

Plus en détail

COURS DE WINDOWS 7 (Débutant)

COURS DE WINDOWS 7 (Débutant) COURS DE WINDOWS 7 (Débutant) PLAN DU COURS Chapitre 1 Tour d horizon du Bureau 1.1 Aperçu des composantes physiques 1.2 Démystifier les unités de stockage 1.3 Bureau (Menu démarrer, barre de lancement

Plus en détail

DOCUMENTATION POINT FACTURE

DOCUMENTATION POINT FACTURE DOCUMENTATION POINT FACTURE Documentation Point Facture Page 1 sur 30 Introduction Description des fonctionnalités Prise en charge de périphérique de saisie & imprimante Configuration matérielle minimum

Plus en détail

INSTALLATION AUTOMATISEE DE (W7) VIA (WDS) SUR WINDOWS 2008 SERVEUR 2014. Notre futur c est aujourd hui Page 1

INSTALLATION AUTOMATISEE DE (W7) VIA (WDS) SUR WINDOWS 2008 SERVEUR 2014. Notre futur c est aujourd hui Page 1 Notre futur c est aujourd hui Page 1 Notre futur c est aujourd hui Page 2 Notre futur c est aujourd hui Page 3 Le schéma ci-dessus présente le contexte technique au cours de la réalisation des opérations

Plus en détail

Mise en place des TPs Réseau en machines virtuelles. Utilisation de VmPlayer

Mise en place des TPs Réseau en machines virtuelles. Utilisation de VmPlayer Semestre 4 TR2 2013/2014 Mise en place des TPs Réseau en machines virtuelles. Utilisation de VmPlayer But du TP Le but est simple : vous donner les moyens de réaliser chez vous les TPs réseaux, en utilisant

Plus en détail

1. INSTALLATION DE PARVEX MOTION EXPLORER 2 2. PANNEAU DE COMMANDE PARVEX 4

1. INSTALLATION DE PARVEX MOTION EXPLORER 2 2. PANNEAU DE COMMANDE PARVEX 4 Table des matières 1. INSTALLATION DE PARVEX MOTION EXPLORER 2 1.1 Configuration matérielle et logicielle 2 1.2 Licence d'utilisation 2 1.3 Installation - Mode opératoire 3 2. PANNEAU DE COMMANDE PARVEX

Plus en détail

Fiery Network Controller pour DocuColor 250/240 SERVER & CONTROLLER SOLUTIONS. Bienvenue

Fiery Network Controller pour DocuColor 250/240 SERVER & CONTROLLER SOLUTIONS. Bienvenue Fiery Network Controller pour DocuColor 250/240 SERVER & CONTROLLER SOLUTIONS Bienvenue 2005 Electronics for Imaging, Inc. Les Informations juridiques rédigées pour ce produit s appliquent au contenu du

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2003 (ZCO)

Connecteur Zimbra pour Outlook 2003 (ZCO) Solutions informatiques w Procédure Messagerie Outlook 2003 Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2003 (ZCO) 1/49 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées des systèmes

Plus en détail

Elle supporte entièrement la gestion de réseau sans fil sous Windows 98SE/ME/2000/XP.

Elle supporte entièrement la gestion de réseau sans fil sous Windows 98SE/ME/2000/XP. SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER Guide de mise en route rapide But de ce guide Ce guide décrit la méthode d'installation et de configuration de votre SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER pour réseau sans fil. Lisez-le

Plus en détail

Fiery E100 Color Server. Bienvenue

Fiery E100 Color Server. Bienvenue Fiery E100 Color Server Bienvenue 2011 Electronics For Imaging, Inc. Les Informations juridiques rédigées pour ce produit s appliquent au contenu du présent document. 45098227 28 juillet 2011 BIENVENUE

Plus en détail

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières

CCTP Cahier des Clauses Techniques Particulières Ville de Langeais Hôtel de Ville, 2, Place du 14 juillet BP 98 37 130 LANGEAIS : 02.47.96.12.50 : 02.47.96.69.23 Fourniture et installation des matériels informatiques et autres Marché de fournitures et

Plus en détail

Module GPO de Préférences

Module GPO de Préférences Configuration de Windows Server 2008 Active Directory Module GPO de Préférences Introduction Windows Server 2008 apporte son lot de nouveautés et notamment les stratégies de groupe de préférence. En entreprise,

Plus en détail

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration.

Windows 2000: W2K: Architecture. Introduction. W2K: amélioration du noyau. Gamme windows 2000. W2K pro: configuration. Windows 2000: Introduction W2K: Architecture Système d'exploitation multitâche multithread 32 bits à architecture SMP. Multiplateforme: intel x86, Compaq Alpha Jusqu'à 64 Go de mémoire vive Système d'exploitation

Plus en détail

Guide d utilisation. Manuel d utilisation et d installation du système d exploitation UBUNTU 10.04.3 et d'installation d'un serveur LAMP.

Guide d utilisation. Manuel d utilisation et d installation du système d exploitation UBUNTU 10.04.3 et d'installation d'un serveur LAMP. Manuel d utilisation et d installation du système d exploitation UBUNTU 10.04.3 et d'installation d'un serveur LAMP. -- 1 -- Lycée Bahuet Table des matières Avant propos... - 5 - Démarrage d Ubuntu...

Plus en détail

INFO PRODUIT Ciel Devis Factures version 11.0 pour Windows

INFO PRODUIT Ciel Devis Factures version 11.0 pour Windows INFO PRODUIT Ciel Devis Factures version 11.0 pour Windows SYNTHESE PRODUIT... 2 NOUVEAUTES ET AMELIORATIONS FONCTIONNELLES... 3 DATE DE DISPONIBILITE... 9 CONFIGURATION... 10 SUPPORT DE LIVRAISON... 11

Plus en détail

Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox

Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox CHAPITRE 3 Retrouver de vieux programmes et jouer sur VirtualBox Ce chapitre présente des notions avancées de VirtualBox. Elles permettront de réaliser des configurations spécifiques pour évaluer des systèmes

Plus en détail

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT POUR L INSTALLATION DU LOGICIEL ESTIMACTION EstimAction Nom d utilisateur : Mot de passe : Microsoft SQL Server Express Edition Adresse de la base de données : Nom d utilisateur

Plus en détail

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1

AOLbox. Partage de disque dur Guide d utilisation. Partage de disque dur Guide d utilisation 1 AOLbox Partage de disque dur Guide d utilisation Partage de disque dur Guide d utilisation 1 Sommaire 1. L AOLbox et le partage de disque dur... 3 1.1 Le partage de disque dur sans l AOLbox... 3 1.1.1

Plus en détail

Boot Camp Guide d installation et de configuration

Boot Camp Guide d installation et de configuration Boot Camp Guide d installation et de configuration Table des matières 3 Introduction 4 Configuration requise 5 Vue d ensemble de l installation 5 Étape 1 : Rechercher les mises à jour 5 Étape 2 : Préparer

Plus en détail

Guide du plug-in BR-Docs pour Office

Guide du plug-in BR-Docs pour Office Guide du plug-in BR-Docs pour Office Version 0 FRE Table des matières 1 Guide du programme d installation 1 Installation de BR-Docs Plug-In for Office...2 Configuration matérielle et logicielle requise...5

Plus en détail

USER GUIDE. Interface Web

USER GUIDE. Interface Web USER GUIDE Interface Web 1. Vue d ensemble... 4 2. Installation et démarrage... 4 2.1. Recharger la batterie de votre Wi-Fi HDD... 4 2.2. Pour les utilisateurs Mac... 5 2.1. Connecter votre Wi-Fi HDD à

Plus en détail

Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon.

Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon. Bénéficier des outils de partage de Microsoft Outlook avec le serveur MDaemon. 1/23 Sommaire Introduction... 3 À propos de MDaemon... 3 À propos de Alt-N Technologies... 3 Outlook Connector et travail

Plus en détail

Installation - Réseau + PRONOTE.net

Installation - Réseau + PRONOTE.net Installation - Réseau + PRONOTE.net Installation - Réseau + PRONOTE.net L installation de PRONOTE.net nécessite que PRONOTE en réseau soit installé. PRONOTE.net est une application qui permet la publication

Plus en détail

Tutoriel RND2000. Version 1.0.1 du 13/04/2009 : Modification de la numérotation des pages du Tutoriel

Tutoriel RND2000. Version 1.0.1 du 13/04/2009 : Modification de la numérotation des pages du Tutoriel Page 1 Version 1.0 du 11/04/2009 : Première version du Tutoriel Version 1.0.1 du 13/04/2009 : Modification de la numérotation des pages du Tutoriel Ce tutoriel a été réalisé sous environnement Windows

Plus en détail

ALLIANZ MODE OPERATOIRE DE MIGRATION D UNE AGENCE WINDOWS 7. 29 Août 2014. Version du document : 010

ALLIANZ MODE OPERATOIRE DE MIGRATION D UNE AGENCE WINDOWS 7. 29 Août 2014. Version du document : 010 ALLIANZ MODE OPERATOIRE DE MIGRATION D UNE AGENCE WINDOWS 7 29 Août 2014 Version du document : 010 0/31 Version du document : 010 29 Août 2014 HISTORIQUE DES EVOLUTIONS Version date paragraphe action nature

Plus en détail

1 Avant propos... 3. 2 Le réseau informatique... 4 2.1 Le câble... 4 2.2 Les connecteurs... 4 2.3 La norme de câblage EIA/TIA 568B...

1 Avant propos... 3. 2 Le réseau informatique... 4 2.1 Le câble... 4 2.2 Les connecteurs... 4 2.3 La norme de câblage EIA/TIA 568B... SOMMAIRE 1 Avant propos... 3 2 Le réseau informatique... 4 2.1 Le câble... 4 2.2 Les connecteurs... 4 2.3 La norme de câblage EIA/TIA 568B... 5 3 L installation... 7 3.1 La baie de brassage (ou armoire

Plus en détail

Raccordement au réseau local de la Résidence des pins (Raccordement à Internet) Raccordement physique de votre ordinateur

Raccordement au réseau local de la Résidence des pins (Raccordement à Internet) Raccordement physique de votre ordinateur Guide pour les clients de la Résidence des pins 1/8 Raccordement au réseau local de la Résidence des pins (Raccordement à Internet) Raccordement physique de votre ordinateur Pour raccorder physiquement

Plus en détail

Installation ou mise à jour du logiciel système Fiery

Installation ou mise à jour du logiciel système Fiery Installation ou mise à jour du logiciel système Fiery Le présent document explique comment installer ou mettre à jour le logiciel système sur le Fiery Network Controller pour DocuColor 240/250. REMARQUE

Plus en détail

Protège votre univers. Manuel abrégé de configuration et démarrage

Protège votre univers. Manuel abrégé de configuration et démarrage Protège votre univers Manuel abrégé de configuration et démarrage 1 Date de mise à jour : le 6 mars 2013 Dr.Web CureNet! est destiné à une analyse antivirus centralisée des ordinateurs réunis au sein d

Plus en détail

Notice d installation et utilisation simplifiée

Notice d installation et utilisation simplifiée www.exa-france.com www.grupoepelsa.com Notice d installation et utilisation simplifiée Notice_simplifiée_HYDRA TOUCH Révision 1 01-01 -13 Page 1/24 Sommaire 1 - INSTALLATION... 3 2 CREATION RAYON ET BALANCE...

Plus en détail

emachines de la gamme D620 Guide rapide

emachines de la gamme D620 Guide rapide emachines de la gamme D620 Guide rapide Droits d auteur 2008. Acer Incorporated. Tous droits réservés. Guide rapide du emachines de la gamme D620 Première publication : 09/2008 Cette société ne fournit

Plus en détail

Cegid Business/Expert

Cegid Business/Expert Cegid Business/Expert Pré-requis sur Plate-forme Windows Service d'assistance Téléphonique 0 826 888 488 Pré-requis sur Plate-forme Windows Sommaire 1. PREAMBULE... 3 Précision de terminologie concernant

Plus en détail

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom

Réseaux VDI. 1 V. D. I. (Voix Données Images) Nom. Prénom Nom.. Prénom.. Réseaux VDI Thème Date : Technologie 1 V. D. I. (Voix Données Images) Toutes les infrastructures de services et de bureaux utilisent de plus en plus des réseaux organisés pour transporter

Plus en détail

Sauvegarde des données d affaires de Bell Guide de démarrage. Vous effectuez le travail Nous le sauvegarderons. Automatiquement

Sauvegarde des données d affaires de Bell Guide de démarrage. Vous effectuez le travail Nous le sauvegarderons. Automatiquement Sauvegarde des données d affaires de Bell Guide de démarrage Vous effectuez le travail Nous le sauvegarderons. Automatiquement Guide De Démarrage Introduction...2 Configuration Minimale Requise...3 Étape

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w w Procédure Messagerie Outlook 2007 et 2010 Solutions informatiques Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2007 et 2010 (ZCO) 1/46 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées

Plus en détail

Systèmes d exploitation

Systèmes d exploitation Systèmes d exploitation Module UE2 : administration de systèmes Licence professionnelle Pierre Nerzic IUT de Lannion 1 LP/UE2 v2 2005-07 Mise en service des postes de travail Ce chapitre présente rapidement

Plus en détail

Dossier de mise en oeuvre de la communication

Dossier de mise en oeuvre de la communication REV. 1.3 Dossier de mise en oeuvre de la communication Bus de terrain MODBUS Réseau VDI sous protocole TCP/IP Web serveur Maître MODBUS Web serveur Maître MODBUS «Millenium II WEB» Contrôleur logique esclave

Plus en détail

Partie 3 Les réseaux informatiques

Partie 3 Les réseaux informatiques Partie 3 Les réseaux informatiques EMI 10/11 1 Définitions Un réseau est un ensemble d équipements informatiques interconnectés On distingue les nœuds qui sont les équipement actifs des éléments d interconnexion

Plus en détail

Logiciel REFERENCE pré-requis informatiques et techniques :

Logiciel REFERENCE pré-requis informatiques et techniques : Gestion des ressources humaines Sécurité, contrôle des accès Vidéo surveillance via Internet Gestion d activités Affichage d informations Distribution d heure synchronisée Audit, Conseil, Formation Développement

Plus en détail

LOT n 1 A.1 ORDINATEURS

LOT n 1 A.1 ORDINATEURS LOT n 1 A.1 ORDINATEURS Composition et configuration des matériels. Le parc informatique de lycée Robert Schuman comporte des stations de travail et des serveurs. La totalité des machines est interconnectée

Plus en détail

EX700i Print Server/ Integrated Fiery Color Server. Bienvenue

EX700i Print Server/ Integrated Fiery Color Server. Bienvenue EX700i Print Server/ Integrated Fiery Color Server Bienvenue 2011 Electronics For Imaging, Inc. Les Informations juridiques rédigées pour ce produit s appliquent au contenu du présent document. 45099410

Plus en détail

STENO-S Logiciel d enregistrement de conférences et réunions Notice d installation et réglages

STENO-S Logiciel d enregistrement de conférences et réunions Notice d installation et réglages STENO-S Logiciel d enregistrement de conférences et réunions Notice d installation et réglages Le logiciel d'enregistrement de conférences et réunions STENO-S présente une interface utilisateur simple

Plus en détail

Amiens 2007. Métier 39 : Gestion des réseaux informatiques. Jour 2, première partie. Durée : 3 heures

Amiens 2007. Métier 39 : Gestion des réseaux informatiques. Jour 2, première partie. Durée : 3 heures 39 èmes Olympiades des Métiers Amiens 2007 Métier 39 : Gestion des réseaux informatiques Jour 2, première partie Durée : 3 heures N ote : La correction de cette épreuve se déroulera tout au long de la

Plus en détail

Installation de A à Z de Windows Seven 32 ou 64 bits

Installation de A à Z de Windows Seven 32 ou 64 bits Installation de A à Z de Windows Seven 32 ou 64 bits Configuration minimale requise Windows 7-32 Bits Processeur 1 GHz 1 Go de RAM 16 Go d espace disque disponible Périphérique graphique DirectX 9 avec

Plus en détail

Pré-requis et Procédure d installation

Pré-requis et Procédure d installation Pégase 3 Pré-requis et Procédure d installation Dernière révision le 11/07/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Introduction... 3 Pré-requis «systèmes d exploitation»... 3 Pré-requis

Plus en détail

P.R.C - FACTURATION ARCHIVAGE

P.R.C - FACTURATION ARCHIVAGE P.R.C - FACTURATION ARCHIVAGE 2013, la référence! Découvrez maintenant PRC-FAC-ARC 2013, le premier progiciel vraiment dédié à la gestion de cabinet. Ce progiciel a été créé par des professionnels et harmonisé

Plus en détail

Dossier technique appel à la concurrence Marché 2008-01 GRETA des Hautes-Pyrénées

Dossier technique appel à la concurrence Marché 2008-01 GRETA des Hautes-Pyrénées Dossier technique appel à la concurrence Marché 2008-01 GRETA des Hautes-Pyrénées Version du 28/01/2008 http://www.greta65.com/marcheinfo Page 1 sur 6 Notes générales aux fournisseurs Le présent dossier

Plus en détail