Enquête "Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans" Présentation des résultats

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête "Évaluation des besoins d'accueil extra-familial des enfants de moins de 16 ans" Présentation des résultats"

Transcription

1 Enquête "Évaluatin des besins d'accueil extra-familial des enfants de mins de 16 ans" Présentatin des résultats Pur faciliter la cmpréhensin Rappel : Accueil présclaire : C'est l'accueil des enfants nn sclarisés dans des lieux habilités à assurer la garde des enfants. Accueil parasclaire : Par déductin, c'est l'accueil des enfants en âge de la sclarité bligatire dans des lieux habilités à assurer la garde des enfants. Cet accueil, en marge des hraires de l'écle, est facultatif. Une enquête de besins : Purqui? Sucieuse de permettre aux familles de mieux cncilier vie familiale et vie prfessinnelle, la Ville de La Chaux-de-Fnds a initié en 21 une vaste réflexin sur l'accueil extra-familial des enfants. Elle suhaite ainsi s'interrger sur l'ffre pré et parasclaire dispnible en ville ainsi que sur ses dévelppements futurs afin de répndre au mieux aux besins des familles. Une des 1 ères démarches de cette réflexin a cnsisté à réaliser, entre septembre et ctbre 21, une enquête de besin auprès de tutes les familles habitant La Chaux-de-Fnds et ayant des enfants de à 16 ans, sit 4'445 fyers. Le but d'une telle enquête de besins est de : - déterminer, seln une analyse chiffrée, les besins des familles ayant un u des enfants âgés de à 16 ans et btenir une base de travail quantifiée avec précisin ; - recueillir leurs besins spécifiques et variés afin de prpser les slutins les plus adéquates pssibles. L'enquête de besins : quels résultats? Pint de repère : L'enquête en quelques chiffres 6'2 questinnaires adressés aux enfants 4'445 fyers chaux-de-fnniers cncernés 1'882 questinnaires remplis, sit 42.3% des fyers tuchés Le nmbre de questinnaires analysables est de 1'715. Le frt taux de répnse nus permet de puvir cnclure que le dmaine pré et parasclaire est une préccupatin frte des habitants. Ce taux est largement suffisant pur tirer des cnclusins pertinentes de l'étude. Caractéristiques des familles ayant répndu Cmpsitin des familles : 81.9% des familles ayant répndu snt cmpsées d'un cuple (marié u nn) et d'enfants. 15% des répnses tuchent des femmes seules avec leurs enfants. La myenne natinale des ménages cmpsés d'un adulte (père u mère) avec enfant(s) est estimée, en 21, à 5.36% de l'ensemble des fyers. Il cnviendra dnc d'avir une attentin particulière sur cette catégrie de ppulatin de la Ville que l'n sait sensible à la difficile cnciliatin entre vie prfessinnelle et vie familiale. Les répnses cncernent 2'966 enfants âgés de à 16 ans, dnt : % d'enfants âgés de à 4 ans % d'enfants âgés de 4 à 6 ans

2 - 38.7% d'enfants âgés de 6 à 12 ans % d'enfants âgés de 12 à 16 ans. Taux d'activité et lieux de travail des parents : Tx Activité Mère/Cnjinte (Cuple) Tx Activité Père/Cnjint (Cuple) Tx Activité Mère (Familles, Mnparentales, Mères) En ce qui cncerne le taux d'activité des parents, les résultats démntrent des taux d'ccupatin classiques par rapprt à la myenne natinale. 54.2% des femmes en cuple et 9.5% des hmmes en cuple travaillent à 5% et mins. 21.9% des femmes en cuple et 82.6% des hmmes en cuple travaillent à 1%. Les femmes seules travaillant à 1% snt près de 33%.Elles snt 34% à travailler à 5% et mins. % de 1 à 5% de 51 à 99% 1% Figure 1: Enquête Taux d'activité des parents en % Si l'n s'intéresse au lieu de travail, l'enquête cnfirme des résultats fnt apparaitre peu de pendulaires (hmmes et femmes) parmi les familles puisque 63.6 % des hmmes et 79.3% des femmes travaillent en ville de La Chaux-de-Fnds. Lrsque les parents ne travaillent pas à La Chaux-de-Fnds, la répartitin des lieux de travail dans le Cantn se fait cmme suit : Cantn NE (nn spécifié) Neuchâtel (Ville) Littral Le Lcle (Ville) 27.2 Le Crêt-du-Lcle 11.3 Figure 2 : Enquête Lieux de travail des parents dans le Cantn de NE Peu de pendulaires en Ville de La Chaux-de-Fnds parmi les familles. Les hmmes snt plus tuchés par le phénmène des pendulaires ; ce qui n'est pas sans cnséquence sur l'activité (partielle) de la mère, les besins en garde et l'rganisatin de la garde d'enfants. Lrsque les parents ne travaillent pas en ville de La Chaux-de- Fnds, les principales destinatins de travail snt les villes du Cantn (Neuchâtel et Le Lcle). Sur l'ensemble des femmes travaillant hrs de La Chaux-de-Fnds, 21.4% travaillent hrs du Cantn. Elles ne snt plus que 4.6% des femmes seules à travailler hrs du Cantn. Les lieux de travail extracantnaux les plus cités snt les cantns du JU et de BE. En ce qui cncerne les hmmes qui travaillent à l'extérieur de la ville de la Chaux-de-Fnds, 29.2% travaillent hrs du Cantn. Les lieux de travail extra-cantnaux les plus cités snt les cantns du JU, de BE, de VD et de GE. Les déplacements en Suisse, en Suisse rmande u à l'étranger snt aussi suvent cités.

3 L'accueil présclaire Mdes de garde actuellement utilisés Les myens de garde les plus utilisés snt : la garde par la mère (pur une myenne de 3.3 jurs/semaine) et la garde en crèche subventinnée (pur une myenne de 2.5 jurs/semaine ; ce qui crrespnd d'ailleurs à la myenne d'utilisatin estimée au niveau cantnal). La cellule familiale élargie (mère, père, famille) est également une des slutins les plus utilisées. Lrsque l'n étudie l'échantilln "Familles mnparentales, Mères", les mdes de garde les plus curants snt quelque peu différents de ceux de la catégrie "Cuple". Si le recurs à la famille reste imprtant, l'accueil Familial de Jur (= mamans de jurs) et les crèches subventinnées snt également frtement utilisées. Ce qui cnfirme la fragilisatin du cercle familial lrs du divrce des parents. Autre caractéristique imprtante, la cmplémentarité des mdes de garde : 61.1% des familles ayant des enfants de à 4 ans nt recurs à une accumulatin de slutins au curs de la semaine (avec parfis, le recurs à 3 mdes de garde différents par semaine). 82.2% des parents se déclarent satisfaits u plutôt satisfaits de leur mde de garde. Les pints d'insatisfactin principaux snt : les cûts trp élevés, l'insuffisance du nmbre de places dans les structures existantes et les hraires de prises en charge insuffisamment adaptés. Attentes des familles 26% des persnnes ayant répndu recherchent une place en crèche subventinnée, sit un ttal de 141 enfants. Cela représente 7 places à temps cmplet (c'est à dire une prise en charge des enfants tute la jurnée). On peut dnc en cnclure que l'effrt cnsenti dans le dmaine présclaire a apprté une frte répnse à la demande. Des places supplémentaires devraient tutefis être uvertes afin de satisfaire l'intégralité des demandes, surtut dans les quartiers du centre et du sud de la Ville. Les jurs et temps d'accueil demandés snt les suivants : Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Matin Midi (y c. repas) Après-midi La prise en charge des enfants sur une jurnée entière est une attente frte des parents pur permettre une meilleure rganisatin du temps de travail. Les mardis et jeudis snt des jurs frtement demandés. Le mercredi est, sans surprise, la jurnée la mins demandée. En effet, le fait que des frères u sœurs plus âgés n'aillent pas à l'écle ce jur là induit l'rganisatin du reste de la famille. Figure 3 : Enquête Présclaire : Besins de garde : Jurs et blcs

4 Pint de repère : L'accueil présclaire d'aujurd'hui Pur la garde des enfants de à 4 ans, les familles privilégient la cellule familiale (mère essentiellement) ainsi que les crèches subventinnées. Les mdes de garde "Crèches nn subventinnées" et "Ateliers, garderies" restent des slutins pnctuelles pur une prise en charge de quelques heures en myenne. 61.1% des familles ayant des enfants de à 4 ans nt recurs à une accumulatin de slutins au curs de la semaine. Les lieux de garde snt à 95.1% situés en ville de La Chaux-de-Fnds. 82.2% des parents se déclarent satisfaits u plutôt satisfaits de leur mde de garde. et de demain 26% des persnnes ayant répndu recherchent une place en crèche subventinnée, sit un ttal de 141 enfants. Cela représente 7 places à temps cmplet. Les parents snt essentiellement demandeurs de structures puvant accueillir leurs enfants tute la jurnée. L'accueil parasclaire Mdes de garde actuellement utilisés Des tendances générales se dégagent. Cmme pur l'accueil présclaire, la mère (et le cercle familial dans sn ensemble) ainsi que la crèche subventinnée (pur les plus jeunes enfants) snt les mdes de gardes les plus curants. Par ailleurs, n cnstate que, sur une semaine, le nmbre myen de jurs d'utilisatin de ces 2 mdes de garde est plus élevé que pur le présclaire. Cela tend à signifier que les familles nt la pssibilité de truver des slutins plus cnfrtables pur le rythme de la semaine (des enfants et des parents). A nter que seln l'âge des enfants, les parents ptent pur des slutins de garde différentes : ex : Pur les 4-6 ans, l'accueil Familial de Jur est une répnse suple à la difficile cnciliatin entre hraire sclaire des écles enfantines et hraire prfessinnel (et à la prblématique de l'accmpagnement des enfants jusqu'à l'écle). Pur les 6 et 12 ans, l'enfant reste seul à la maisn dans 44.3% des familles, u la garde se fait au sein d'une structure d'accueil parasclaire existante en ville. Pur les ans, le cercle familial est privilégié ; tut cmme le fait que l'enfant reste seul à la maisn. Le cumul des slutins de garde est également mins présent que dans le présclaire. Une myenne de 84.3% des familles se déclarent satisfaits u plutôt satisfaits de leur mde de garde. Les pints d'insatisfactin principaux snt : les cûts trp élevés, les hraires de prises en charge insuffisamment adaptés et l'insuffisance du nmbre de places dans les structures existantes. Activités de lisirs actuellement pratiquées par les enfants lrs de demi-jurnée de cngés La pratique d'une activité par les enfants, lrs de demi-jurnée de cngés est relativement cnséquente. La catégrie des 6-1 ans est largement cncernée. L'autnmie des enfants de cet âge, la diversité de l'ffre ainsi que le rythme sclaire permettent la pratique d'activités régulière lrs des après-midi de cngés. Les activités les plus largement pratiquées snt les activités sprtives. Le (mdeste) cût d'une saisn ainsi que la diversité de l'ffre en snt très certainement les raisns. Les activités

5 sprtives snt les activités de lisirs les plus pratiquées chez les ans. 152 répnses affirment, qu en cas d après-midi de cngés, aucune activité n est pratiquée. Avec l âge, les jeunes se démbilisent pur la pratique d un lisir. Ces activités se pratiquent à plus de 95% à La Chaux-de-Fnds. Ce qui démntre, si besin était, la richesse et la diversité de l'ffre prpsées par les Sciétés lcales. Attentes des familles L'autnmie des enfants étant différente, l'analyse des dnnées est scindée en 2 classes d'âge : les 4-12 ans et les ans. Accueil parasclaire (4 à 12 ans) : Suhaits de prise en charge 38.4% des familles ayant répndu et ayant des enfants de 4 à 12 ans se disent intéressées par une place en accueil parasclaire, sit un ttal de 421 enfants. Ce qui représente une demande de garde de 234 places à temps cmplet (c'est à dire une prise en charge des enfants tute la jurnée). On peut dnc en cnclure qu'un effrt peut encre être fait dans le dmaine parasclaire (4-12 ans). Les jurs et temps d'accueil demandés snt les suivants : Figure 4 : Enquête Parasclaire (4-12 ans): Besins de garde Jurs et blcs Matin Midi (y c. repas) Après-midi La prise en charge des enfants sur une jurnée entière est une attente frte des parents pur permettre une meilleure rganisatin du temps de travail. Les mardis et jeudis snt des jurs frtement demandés. Seln la demande des parents, une jurnée d'accueil type serait la suivante : Le matin : une cllatin et du temps libre u des activités récréatives Le midi : un repas et du temps libre L'après-midi : une cllatin, l'aide aux devirs et des activités variées (sprtives, récréatives, éducatives) Enfin, les parents suhaiteraient que les hraires d uverture des structures sit les suivants : 6h3 le matin ; 17h3/18h3 le sir. Accueil parasclaire (12 à 16 ans) : Suhaits de prise en charge 1.3 % des familles ayant répndu et ayant des enfants de 12 à 16 ans se disent intéressées par une place en accueil parasclaire, ce qui représente 6 enfants. Ces demandes représentent une demande d'accueil de 23 places à temps cmplet (c'est à dire une prise en charge des enfants tute la jurnée). Les jurs et temps d'accueil demandés snt les suivants : Matin Midi (y c. repas) Après-midi Les parents snt frtement demandeurs d'un accueil de leurs enfants le midi, et dans une mindre mesure l'après-midi. Les prestatins de restauratin ainsi que l'aide aux devirs snt largement plébiscitées. 1 5 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi En revanche, peu de besins snt avérés pur le matin.

6 Figure 5 : Enquête Parasclaire (12-16 ans): Besins de garde Jurs et blcs Pint de repère : L'accueil parasclaire d'aujurd'hui Pur la garde des enfants de 12 à 16 ans, les familles privilégient la cellule familiale (mère essentiellement) ainsi que les crèches subventinnées (surtut pur les jeunes enfants). 84.3% des parents se déclarent satisfaits u plutôt satisfaits de leur mde de garde. et de demain 38.4% des familles ayant des enfants de 4 à 12 ans et 1.3 % des familles ayant des enfants de 12 à 16 ans recherchent une place en accueil parasclaire. Cela représente un ttal de 257 places à temps cmplet. Les demandes d'accueil snt différenciées seln l'âge des enfants : Pur les 4-12 ans : les enfants divent puvir être accueillis tute la jurnée Pur les ans : les enfants divent puvir être accueillis le midi et l'après-midi Des places supplémentaires snt essentiellement demandées dans les quartiers du centre et du sud de la Ville. Dnnées cmplémentaires Quelque sit l'âge des enfants, les 3 critères les plus imprtants dans le chix d'une structure d'accueil snt : la prximité avec les sites sclaires, le prix de facturatin, la qualificatin du persnnel. Critères % Le prix 55.7 La prximité avec les sites sclaires 63 La qualificatin du persnnel 55 Les hraires et les temps d uverture 54.3 Les activités prpsées 25.9 Autres 13.2 Pur les parents, les 3 critères les plus imprtants pur chisir une structure d'accueil pur leurs enfants snt : la prximité avec les sites sclaires ; le prix de facturatin ; la qualificatin du persnnel. La sélectin des critères est bien évidemment fnctin de l'âge des enfants de la famille. Les parents cncernés par des enfants en âge parasclaire snt plus sensibles au critère de la prximité des sites sclaires. Ouverture pendant les vacances sclaires Accmpagnement des enfants Prpreté des lcaux Alimentatin Etc Et maintenant? En réfléchissant à une plitique d'accueil des enfants réslument dynamique, la Ville entend répndre aux besins d'accueil par des slutins suples, cmplémentaires, de qualité et financièrement supprtables pur les cntribuables de La Chaux-de-Fnds. Cette réflexin permet de planifier sur le myen terme une plitique chérente et glbale d'accueil des enfants, seln les demandes exprimées par les parents. La Ville suhaite dnc afficher des ffres d'accueil, publiques u privées, susceptibles de répndre aux prestatins demandées :

7 Matin Midi A-midi -4 ans 4-8 ans 8-1 ans 1-12 ans ans ans Seln l'analyse de l'enquête, les axes de travail suivants sernt prtés par la ville, à curt et myen terme : - Dévelpper l'ffre d'accueil, ntamment parasclaire : Une duble actin sera mise en œuvre à savir une réflexin sur le dévelppement des structures cmmunales parasclaires et l'accmpagnement, aux côtés des services cantnaux, des prteurs de prjets privés. - Dévelpper les prestatins d'accueil en apprtant une plitique d'encadrement financièrement maitrisée et basée au plus près des attentes des enfants et des familles (ex : réflexin sur l'accueil des enfants pendant les heures d'uverture) - Mettre en place, au sein de ses services, un secteur administratif réunifiant les prestatins d'accueil pré et parasclaires : En restructurant sn administratin, la Ville suhaite apprter un service plus efficace aux familles demandeuses. Ce nuveau service devrait permettre : d'infrmer les parents sur l'ensemble des pssibilités d'accueil, publiques et privées, en ville de La Chaux-de-Fnds d'être l'interlcuteur unique des parents ayant inscrits leurs enfants en institutins d'accueil cmmunales d'ffrir un cncept d'accueil cmmunal et d'apprentissage scial qui accmpagnera le dévelppement des enfants au curs de leur vie. de cnstituer un «bservatire» des besins en matière d'accueil d'enfants : de mener des recherches permettant de mieux évaluer ces besins, d'identifier les manques, d'bserver une éventuelle évlutin et de cntribuer ainsi à faciliter la planificatin. La Ville tient à remercier chaleureusement tutes celles et tus ceux qui nt accrdé de leur temps pur répndre à cette enquête. Grâce à ces familles, la Ville pssède une visin représentative des attentes des parents et s'attache dnc désrmais à y répndre au mieux. Pur plus de renseignements : Jennifer WIDMER, Crdinatrice de l'accueil Extrafamilial, Jw, février 211

BP 2015 CCAS DE SEICHAMPS

BP 2015 CCAS DE SEICHAMPS CCAS CRECHE CCAS DE SEICHAMPS Les dépenses de fnctinnement Pass Bus 800 Repas des Anciens 10 000 Chclats des Anciens 2 800 Télé-assistance 3 800 Aide sciale 9 400 Maintien à dmicile 2 800 Subventins aux

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les agents de la fnctin publique nt cnnu depuis plusieurs années des vagues de réfrmes successives dans un cntexte de cntraintes cntinues. Il en

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL 2015

PLAN DE TRAVAIL 2015 ASSOCIATION LIRE ET ECRIRE SECTION LA COTE PLAN DE TRAVAIL 2015 Situatin de la sectin à fin 2015 La cmmissin vaudise a amrcé cette année un imprtant travail de cllabratin cncrète et d harmnisatin. Ces

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale

Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusion sociale Les milieux d accueil de la petite enfance et leurs travailleurs créateurs de lien et vecteurs essentiels d inclusin sciale De nmbreuses familles vivent en Belgique des situatins de pauvreté, de précarité

Plus en détail

Baromètre de l innovation

Baromètre de l innovation Barmètre de l innvatin Un barmètre BVA Syntec numérique Ce sndage est réalisé par pur le Publié dans et, le 14 nvembre, et diffusé sur la semaine du 18 nvembre Rappel méthdlgique Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES

ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES FLASH D INFORMATIONS N 10/2009 ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DU PERSONNEL DES ECOLES (Agent Territrial Spécialisé des Ecles Maternelles, Adjint Technique Territrial ) Réf : - Li n 84-53 du 26 janvier

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Compte Rendu du Conseil de l école élémentaire Saint-Exupéry. Bois-Colombes, le vendredi 27 mars 2015

Compte Rendu du Conseil de l école élémentaire Saint-Exupéry. Bois-Colombes, le vendredi 27 mars 2015 Cmpte Rendu du Cnseil de l écle élémentaire Saint-Exupéry Bis-Clmbes, le vendredi 27 mars 2015 Le cnseil d écle du 2nd trimestre de l écle élémentaire «Antine de Saint Exupéry» s est tenu le vendredi 27

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION Année sclaire 2014-2015 PRENOM ET NOM DE L ELEVE :... PHOTO Avant de nus returner le dssier d inscriptin de vtre enfant, assurez- vus que l ensemble des pièces demandées ci- dessus

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations 2016 Catalgue des frmatins Tabledesmatières Le Cllège Dctral,... 3 POURQUOI une OFFRE de FORMATIONS?... 4 Chiffres clés... 4 Inscriptin... 5 Validatin vtre participatin... 5 Annulatin de vtre participatin...

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données.

L ensemble de la population devra respecter strictement les consignes données. PANDEMIE GRIPPALE : COMMENT LES ENTREPRISES DOIVENT SE PREPARER Le nuveau virus grippal A H1N1, apparu au Mexique et aux Etats-Unis, cntinue à se répandre très rapidement à travers le mnde. L Organisatin

Plus en détail

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014

CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI 2014 JURA & TROIS-LACS Mnt-Sujet (Jura bernis) Vincent Burrut CONCEPT TOURISTIQUE GLOBAL MASTERPLAN - CONDENSÉ MAI Prgramme de dévelppement turistique Masterplan - Cndensé. INTRODUCTION Purqui un Masterplan?

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

LA COMMUNICATION D UNE EQUIPE POUR ACCOMPAGNER LE PROJET D ORIENTATION DE L ELEVE. Objectifs de l étude sur la communication :

LA COMMUNICATION D UNE EQUIPE POUR ACCOMPAGNER LE PROJET D ORIENTATION DE L ELEVE. Objectifs de l étude sur la communication : LA COMMUNICATION D UNE EQUIPE POUR ACCOMPAGNER LE PROJET D ORIENTATION DE L ELEVE Objectifs de l étude sur la cmmunicatin : 1/ Mntrer de qui relève une «bnne cmmunicatin» Mntrer qu il y a cmmunicatin que

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

Qualité de vie au travail

Qualité de vie au travail Qualité de vie au travail Définitin, méthde et calendrier Les cnditins d exercice des missins des agents publics, leurs métiers et l rganisatin des services nt beaucup évlué en l espace d une décennie.

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

PROFIL / UTILISATION FIXE MOBILE NOMADE

PROFIL / UTILISATION FIXE MOBILE NOMADE PC de bureau vs. PC prtable : lequel chisir? C est certainement la questin que se pse n imprte quel utilisateur achetant sn premier rdinateur u vulant le renuveler : dis-je acheter un PC de bureau u un

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES FORCES DE TRAVAIL 2009 Module spécial «Accès des jeunes au marché du travail»

ENQUÊTE SUR LES FORCES DE TRAVAIL 2009 Module spécial «Accès des jeunes au marché du travail» Directin générale Statistique et Infrmatin écnmique 44, rue de Luvain - 1000 Bruxelles Numér d entreprise : 0314.595.348 ENQUÊTE CONTINUE SUR LES FORCES DE TRAVAIL Mdule spécial «Accès des jeunes au marché

Plus en détail

Les Français et les voitures d occasion

Les Français et les voitures d occasion Les Français et les vitures d ccasin Les résultats d une enquête exclusive La Centrale / OpininWay Perceptin du marché Mtivatins, craintes et besins de réassurance Recherche d acteurs de cnfiance Dssier

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle

Vers une Assemblée Nationale du XXIème siècle Vers une Assemblée Natinale du XXIème siècle Le Plan d actin de l Assemblée Natinale pur le Partenariat pur un guvernement uvert Préface du Président de l Assemblée Natinale, Claude Bartlne Parallèlement

Plus en détail

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS.

Réseaux de santé Gérontologiques : de l EGS au PPS. Réseaux de santé Gérntlgiques : de l EGS au PPS. Plan Persnnalisé de Sins : définitin, bjectif, myens Quel supprt? Quelle diffusin? 2 È M E R E N C O N T R E N AT I O N A L E D E S R É S E A U X D E S

Plus en détail

Temps d Accueil Périscolaire Mode d emploi

Temps d Accueil Périscolaire Mode d emploi Qui est cncerné? Temps d Accueil Périsclaire Mde d empli Les Temps d Accueil Périsclaire (TAP) snt accessibles à tus les enfants sclarisés sur la ville de Saint Cyprien, une fis leur inscriptin validée.

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig

GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig GUIDE TECHNIQUE POUR COMPLETER LE RAPPORT FINAL EN LIGNE Partenariats éducatifs Grundtvig Pur rappel, le rapprt final est cnsidéré cmme vtre demande de paiement pur le versement du slde de la subventin.

Plus en détail

ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU MORBIHAN. ECOLE SAINTE MARIE PIE X 26, rue du 62 ème RI 56100 LORIENT

ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU MORBIHAN. ECOLE SAINTE MARIE PIE X 26, rue du 62 ème RI 56100 LORIENT ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE DU MORBIHAN ECOLE SAINTE MARIE PIE X 26, rue du 62 ème RI 56100 LORIENT LE CONTRAT DE SCOLARISATION ECOLE SAINTE MARIE PIE X Dcument à destinatin des familles de l écle Sainte Marie

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE. «Analyse de la situation de travail Méthodes et techniques» COURS A3 LEÇON 1

PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE. «Analyse de la situation de travail Méthodes et techniques» COURS A3 LEÇON 1 PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL ET ERGONOMIE «Analyse de la situatin de travail Méthdes et techniques» COURS A3 LEÇON 1 (Dispensée en 1985 par Alain Wisner) TRAVAIL, CONDITIONS DE TRAVAIL, ERGONOMIE, SOCIOTECHNIQUE,

Plus en détail

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE HOPITAL NEURO PSYCHIATRIQUE SAINT MARTIN RUE SAINT HUBERT 84 5100 DAVE-NAMUR 72098615 1. Objectif de la déclaratin d'admissin :

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014

BUDGET PRIMITIF 2014 Conseil d Administration du 11 mars 2014 CCAS CRECHE de BUDGET PRIMITIF 2014 Cnseiill d Admiiniistratiin du 11 mars 2014 CCAS Les dépenses de fnctinnement Pass Bus 800 Repas des Anciens 9 800 Clis des Anciens 2 300 Télé-assistance 3 500 Aide

Plus en détail

REGLEMENT DES STRUCTURES PRESCOLAIRES DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS. Informations générales. Article 1 : Buts du lieu d accueil

REGLEMENT DES STRUCTURES PRESCOLAIRES DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS. Informations générales. Article 1 : Buts du lieu d accueil Nvembre 2014 REGLEMENT DES STRUCTURES PRESCOLAIRES DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS Infrmatins générales La Ville de La Chaux-de-Fnds gère 2 structures présclaires : la crèche du Chat Telt (située rue

Plus en détail

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé.

Dans ces situations, vous recevez un rapport d informations. Il est représenté soit par un code jaune ou rouge en fonction du comportement observé. SERVICE DE GARDE des 3 Chemins Pavilln Curé-Chamberland (819) 370-8545 s.d.g. = service de garde *Adpté au cnseil d établissement du 8 avril 2015 Année sclaire 2015-2016 Chers parents, Vici quelques infrmatins

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PHALSBOURG REGLEMENT DE FACTURATION DE LA REDEVANCE INCITATIVE Vté en cnseil cmmunautaire le 26 mars 2012 SOMMAIRE Article 1 : Objet du présent règlement... 3 Article

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

Résultat de veille démarche et analyse

Résultat de veille démarche et analyse Présentatin Exemple de résultat de veille bimensuelle, que j ai intitulé «Pas demain, la veille». Ce bulletin cntient plusieurs éléments : Une cuverture, sur laquelle je nte le titre du bulletin, l établissement

Plus en détail

CHAPITRE: Etude de marché

CHAPITRE: Etude de marché CHAPITRE: Etude de marché Plan : I-Ntin de bases :.. I.1- Marketing : I.1.1 Etymlgie I.1.2 Définitin I.2- Marché: I.2.1. Définitin I.2.2 Classificatin I.3- Cncurrence :... I.4- I.5- Ciblage :. Segmentatin

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CHAMPIONNAT DE FRANCE DE TOURISME 2015

RÈGLEMENT DU CHAMPIONNAT DE FRANCE DE TOURISME 2015 Préambule RÈGLEMENT DU CHAMPIONNAT DE FRANCE DE TOURISME 2015 La Cmmissin Natinale de Turisme de la Fédératin Française de Mtcyclisme met en place diverses manifestatins pur l'année en curs. Le terme «mtcycle»

Plus en détail

Formation professionnelle et insertion

Formation professionnelle et insertion Frmatin prfessinnelle et insertin REPERES L insertin prfessinnelle reste une catégrie d actin publique située à la crisée des cmpétences des différents niveaux de cllectivités territriales et de l Etat.

Plus en détail

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance

Emprunt à des fins de placement Convenance et surveillance Avis sur les règles Nte d rientatin Règle des curtiers membres Persnnes-ressurces : Destinataires à l interne : Affaires juridiques et cnfrmité Audit interne Crédit Détail Frmatin Haute directin Institut

Plus en détail

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore. Caractérisatin des activités Etude des circuits financiers Schéma d Aménagement et de gestin des eaux de la Dre Synthèse SYNTHESE SYNTHESE I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ETUDE L étude vise à répndre à l

Plus en détail

5.2 Améliorations au processus de réexamen

5.2 Améliorations au processus de réexamen 5.2 Améliratins au prcessus de réexamen Intrductin Le CCWG-Respnsabilité prpse un certain nmbre de réfrmes clés au prcessus de demande de réexamen de l'icann, par lequel le Cnseil d'administratin de l'icann

Plus en détail

REGLEMENT DEPARTEMENTAL CHAMPIONNAT PAR EQUIPES DE CLUB SENIORS 2015

REGLEMENT DEPARTEMENTAL CHAMPIONNAT PAR EQUIPES DE CLUB SENIORS 2015 REGLEMENT DEPARTEMENTAL CHAMPIONNAT PAR EQUIPES DE CLUB SENIORS 2015 ARTICLE 1 : OBJET, DOMAINE D APPLICATION et VALIDITE : Il est rganisé une cmpétitin par équipes cmpsées de jueurs du même club, par

Plus en détail

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE

DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE DISPOSITIF COLLECTIF D ACCES A LA VAE POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPES D ESAT ET D ENTREPRISES ADAPTEES DE BOURGOGNE Ancrage du prjet initial La li 2005-102 de janvier 2005 a instauré le drit à cmpensatin

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES

INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES INFORMATIONS GENERALES & PARTICULIERES 1 - Les prix de ns crisières s entendent par persnne et cmprennent : La crisière en pensin cmplète du dîner du 1 er jur au petit déjeuner du dernier jur. Les ccktails

Plus en détail

ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013

ACAT France. ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013 ACAT France ASSEMBLÉE GÉNÉRALE PORTBAIL, 5-6 avril 2014 RAPPORT FINANCIER SUR LES COMPTES DE L ANNÉE 2013 On examinera successivement le résultat, les prduits, les charges et la trésrerie de l ACAT-France.

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2014

RAPPORT D ACTIVITE 2014 Cmmissin Activités Senirs et du Réseau Slidaire RAPPORT D ACTIVITE 2014 PRESENTATION DE LA COMMISSION A la CMCAS de Lyn c est la Cmmissin Senirs qui gère la SLV 110, et qui, prgramme l ensemble des activités.

Plus en détail

Accompagnement. des projets d investissement

Accompagnement. des projets d investissement Accmpagnement des stratégies Dévelppement internatinal Assistance technique - Organisatin Accmpagnement des prjets d investissement Viabilité écnmique et financière BK CONSULTANTS 2002-2014 NECESSITE D

Plus en détail

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration

Analyse du sondage de satisfaction effectué auprès des usagers (2012) et cibles d amélioration Martin Pruneau Carle Vaillancurt Analyse du sndage de satisfactin effectué auprès des usagers (2012) et cibles d améliratin Dcument adpté par le cmité d agrément le 29 janvier 2013 INTRODUCTION Ce dcument

Plus en détail

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016

Offre de formation professionnelle 2015-2016. Offre de formation Fagerh 2016 Offre de frmatin prfessinnelle 2015-2016 Offre de frmatin Fagerh 2016 SOMMAIRE Frmatin de Base Jurnée d accueil des nuveaux directeurs (cadres)... P5 Cursus nuveaux prfessinnels (cadres et nn cadres)...

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs en Belgique

Le Groupement d Employeurs en Belgique Le Grupement d Emplyeurs en Belgique Descriptin du dispsitif Le grupement d emplyeurs (GE) est un dispsitif de mutualisatin des ressurces humaines entre plusieurs entreprises qui se partagent les temps

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Adptée le : 15 avril 1996 Lrs de la : 186 e réunin du cnseil d administratin Amendée le : 5 ctbre 2015 Lrs de la : 305 e réunin du cnseil d administratin Cllège

Plus en détail

Directive - Stage en entreprise

Directive - Stage en entreprise mb/01/05/2014 Smmaire 1. Objectif... 1 2. Terminlgie... 1 3. Dmaine d applicatin... 1 4. Objectifs du stage... 1 5. Exigences du stage Bachelr (semestre 6)... 1 6. Péride de stage... 2 7. L'entreprise

Plus en détail

Eco-conditionnalité des aides publiques : Formation obligatoire pour accéder aux marchés de la rénovation énergétique

Eco-conditionnalité des aides publiques : Formation obligatoire pour accéder aux marchés de la rénovation énergétique Circulaire N 3 0007/2014 du 20/06/2014 Ec-cnditinnalité des aides publiques : Frmatin bligatire pur accéder aux marchés de la rénvatin énergétique Dès lrs que l éc-cnditinnalité entrera en vigueur, les

Plus en détail

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA.

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA. Prduits cncernés : - Sage 30 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures - Sage 100 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures Sujet mis en avant : Cmment gérer la TVA à 7% en cmptabilité

Plus en détail

Dossier de presse. Juge aux affaires familiales. Divorce. Autorité parentale

Dossier de presse. Juge aux affaires familiales. Divorce. Autorité parentale Dssier de presse Juge aux affaires familiales Divrce et Autrité parentale 11 mai 2016 13, Rue Erasme Adresse pstale : Téléphne: (+352) 247-84518 E-mail: inf@mj.public.lu L-1468 Luxemburg L-2934 Luxemburg

Plus en détail

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion Erziehungsdirektin Directin de l instructin des publique Kantns du cantn Bern de Berne Amt für Kindergarten, Vlksschule Office de l enseignement und Beratung présclaire et bligatire, du cnseil et de l

Plus en détail

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE

PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Questinnaire à destinatin des assciatins du territire de la Cmmunauté de Cmmunes de Quillebeuf-sur-Seine PARTIE 1 : MIEUX VOUS CONNAITRE Infrmatins pratiques sur vtre assciatin Nm de l assciatin : Président

Plus en détail

Quels indicateurs pour l analyse de la consommation foncière?

Quels indicateurs pour l analyse de la consommation foncière? Sessin : Territires cherchent indicateurs pertinents Quels indicateurs pur l analyse de la cnsmmatin fncière? Pierre ALBERT pierre.albert@amenis.fr 12 juin 2013 Plan de l interventin Un rappel du cntexte

Plus en détail

ECOLE COLLEGE DON BOSCO 19 RUE DE LA PLAINE 38610 GIERES PROJET D ETABLISSEMENT

ECOLE COLLEGE DON BOSCO 19 RUE DE LA PLAINE 38610 GIERES PROJET D ETABLISSEMENT ECOLE COLLEGE DON BOSCO 19 RUE DE LA PLAINE 38610 GIERES PROJET D ETABLISSEMENT ACCUEILLIR DON BOSCO, maisn salésienne, accueille chaque enfant dans un cadre familial et prpse : Temps d accueil pur les

Plus en détail

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon

CONTRAT DE SEJOUR. Monsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudonné Collomp de Banon CONTRAT DE SEJOUR Cntrat de séjur entre les sussignés : Mnsieur RONZONI Philippe représentant de l Hôpital Dieudnné Cllmp de Bann D une part, et Madame Ou Mnsieur Et/pur Madame, Mademiselle, Mnsieur, En

Plus en détail

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations

Note à l attention des agents de droit public et des salariés sous statut CANSSM de la Caisse des dépôts et consignations www.caissedesdepts.fr DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 03 SEPTEMBRE 2009 DE L ETABLISSEMENT PUBLIC Pôle gestin Administrative DHGA30 secteur du temps, des absences De la maladie et des accidents de service

Plus en détail

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque LE RÔLE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Cntenu Nminatin du directeur général Le rôle de cnseiller auprès des administrateurs Le rôle de gestinnaire Le directeur général et le service de biblithèque Relatins entre

Plus en détail

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion

Tableau de bord de gestion - SISP Article 74 du Contrat de gestion : Transmission du tableau de bord de gestion Article 74 du Cntrat de gestin : Transmissin du tableau de brd de gestin Pur permettre à la SISP et à la SLRB de suivre la réalisatin des missins du cntrat de gestin de niveau 2, la SISP cmplète et transmet

Plus en détail

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015

École Paul-Hubert Rimouski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 Écle Paul-Hubert Rimuski 2014.11.05 CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 PROCÈS-VERBAL de la deuxième réunin régulière du cnseil d établissement de l écle Paul-Hubert, tenue le cinquième jur de nvembre deux

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE LES SERVICES TECHNIQUES

RAPPORT D ACTIVITE LES SERVICES TECHNIQUES RAPPORT D ACTIVITE LES SERVICES TECHNIQUES 2013 SOMMAIRE Préambule :... 2 INTRODUCTION... 3 1. PRESENTATION DU SERVICE... 4 a) Le parc lgement géré par ntre assciatin... 4 b) Le persnnel... 4 2. UNE REORGANISATION

Plus en détail

Etre carreleur en 2025

Etre carreleur en 2025 Eurpäische Unin der Fliesenfachverbände Etre carreleur en 2025 Madame, Mnsieur, La Fédératin allemande du carrelage et l Unin eurpéenne des fédératins des entreprises de carrelage nt lancé une initiative

Plus en détail

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création

Fréquence d application Annuelle Type Société. Rédacteur Opérateur Rédaction 1ère application Commentaire. RIGOR Tous 01/06/07 01/06/07 Création PROCEDURE POLITIQUE DE VOTE Sciété Axim Alternative Investment Fréquence d applicatin Annuelle Type Sciété Rédacteur Opérateur Rédactin 1ère applicatin Cmmentaire RIGOR Tus 01/06/07 01/06/07 Créatin RIGOR

Plus en détail

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt Prgramme de suivi et cntrôle des factures publiques d électricité Appel à manifestatin d intérêt Mars 2011 1 TABLE DES MATIERES 1 JUSTIFICATION DU PROGRAMME...3 2 DEFINITION DU PROGRAMME...4 2.1 LE CONTENU

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Institut d études politiques de Paris

Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Institut d études politiques de Paris Sectin des Frmatins et des diplômes Evaluatin de l écle dctrale de l Institut d études plitiques de Paris juillet 2009 2 Sectin des Frmatins et des diplômes Évaluatin de l écle dctrale de l'institut d

Plus en détail

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner.

Concours de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta propre bande dessinée et cours la chance de gagner. Cncurs de bandes dessinées TELUS CyberFuté Crée ta prpre bande dessinée et curs la chance de gagner. Le prgramme TELUS CyberFuté sensibilise les jeunes Canadiens âgés de 8 à 18 ans à la prtectin de leur

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 21 NOVEMBRE 2013 POINT FINANCES Drits de virie, fire à la bricle et turnages de films Tarifs 2014 EXPOSE DES MOTIFS Dans le cadre de l'élabratin du budget primitif 2014,

Plus en détail

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI

de la population 2016 pour construire demain AU RECENSEMENT DE DEMAIN? MODE D EMPLOI PRÊTS Des chiffres À PARTICIPER aujurd hui AU DE DEMAIN? DEVENEZ SUPERVISEUR CAMPAGNE DE CMMUNICATIN DU 206! MDE D EMPLI Renuvelez le succès de la cllecte par Internet. DES UTILS SIMPLES ET EFFICACES PUR

Plus en détail

Indicateurs de haut niveau Enquête auprès des peuples autochtones de 2012

Indicateurs de haut niveau Enquête auprès des peuples autochtones de 2012 Indicateurs de haut niveau Enquête auprès des peuples autchtnes de 2012 Intrductin : Le présent dcument dresse la liste des thèmes et des indicateurs de haut niveau cnnexes faisant partie du cntenu de

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU

PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU Prjet plitique Académie de Musique et de Danse CCMP et territire 2012-2017 PROJET DE POLITIQUE CULTURELLE POUR L ACADEMIE DE MUSIQUE ET DE DANSE DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MIRIBEL ET DU PLATEAU L

Plus en détail

MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Conseiller(e) en Prevention niveau 2 et Facility Officer

MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Conseiller(e) en Prevention niveau 2 et Facility Officer Cnseiller préventin facility fficer 4 avril 2012.dc MSF Supply et MSF Belgique recherchent un(e) Cnseiller(e) en Preventin niveau 2 et Facility Officer I. CONTEXTE Médecins Sans Frntières est une rganisatin

Plus en détail

L origine et le projet d AMA Diem

L origine et le projet d AMA Diem Juillet 2012 L rigine et le prjet d AMA Diem Assciatin et prjet initiés et prtés par Blandine, une jeune persnne de 39 ans, tuchée par la maladie d Alzheimer depuis 3 ans. Ntre prjet phare : créer une

Plus en détail

Chap II : La gestion de stock

Chap II : La gestion de stock www.lgistiquetn.me.ma Chap II : La gestin de stck I. Les pératins de la gestin du stck : La gestin du stck d une entreprise dit être réalisée avec sin pur être capable en permanence de cnnaitre l état

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

La mise en place de la réforme a généré une vraie dynamique locale, et on a jamais autant parlé «d Education» dans les territoires!

La mise en place de la réforme a généré une vraie dynamique locale, et on a jamais autant parlé «d Education» dans les territoires! 1 LE POINT SUR LA REFORME DES RYTHMES CONTRIBUTION DE L ANDEV 4 000 cmmunes nt chisi de mettre en œuvre la réfrme des rythmes sclaires dès cette rentrée 2013, sit 17 % des cmmunes et 22 % des élèves des

Plus en détail

RÉFLEXION IDÉE D AFFAIRES

RÉFLEXION IDÉE D AFFAIRES RÉFLEXION IDÉE D AFFAIRES 700, bulevard Laure, bureau 231, Sept-Îles (Québec) G4R 1Y1 Tél. : 418 962-7677 Fax : 418 968-2084 desi@deseptiles.cm www.deseptiles.cm Ce dcument sert à vus présenter, vus ainsi

Plus en détail

FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélobus intergénérationnels dans le cadre scolaire

FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélobus intergénérationnels dans le cadre scolaire FICHE n I.05. Mettre en place des Pédibus / Vélbus intergénératinnels dans le cadre sclaire DESCRIPTION DU PROJET Le Pédibus u Vélbus est un mde de déplacement en cmmun, à pied u à vél, avec des hraires

Plus en détail

GT énergie et patrimoine communal n 8 Compte rendu de la réunion du 16 juin 2014

GT énergie et patrimoine communal n 8 Compte rendu de la réunion du 16 juin 2014 GT énergie et patrimine cmmunal n 8 Cmpte rendu de la réunin du 16 juin 2014 1. RAPPEL ORGANISATION ET ORDRE DU JOUR 1.1 ORGANISATION Date de la réunin 17 juin 2014 Hraire 09h30-12h00 Lieu de la réunin

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

2. Réunion d information avec les employés

2. Réunion d information avec les employés Page 2-1 2. Réunin d infrmatin avec les emplyés 2.1 Préparatin pré- activité Le GUIDE» Cnfirmer l heure et le lieu de la réunin avec la persnne ressurce de la PME Le GUIDE et le Frmateur CET» Réviser l

Plus en détail

Etude réalisée sur un panel de 56 hôtels et 20 destinations France (Paris RP, Province et International).

Etude réalisée sur un panel de 56 hôtels et 20 destinations France (Paris RP, Province et International). Etude réalisée sur un panel de 56 hôtels et 2 destinatins France (Paris RP, Prvince et Internatinal). Benchmark sur les principales surces hôtelières dispnibles sur le marché Français et Internatinal.

Plus en détail

POUR SUIVRE LE PhD ou LE DEB (Prérequis)

POUR SUIVRE LE PhD ou LE DEB (Prérequis) FICHES PRATIQUES POUR SUIVRE LE PhD u LE DEB (Prérequis) Cnsultez la liste des requis nécessaires pur pstuler sur le site : http://campus-numeris.cm rubrique pré requis Inscrivez-vus aux tests indispensables,

Plus en détail

Charte du Tutorat CPAG

Charte du Tutorat CPAG Charte du Tutrat CPAG OBJET DE LA CHARTE La présente charte a pur bjectifs : - de fixer les règles relatives au tutrat exercé par des Agents Généraux expérimentés auprès des Agents Généraux stagiaires

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23 MANUEL COLLECTIVITÉ Manuel cllectivités Page 1 sur 23 SOMMAIRE Écran d accueil... 3 Accès... 3 Présentatin... 3 Descriptin des frmulaires de l enquête... 4 Saisie des infrmatins cncernant la cllectivité...

Plus en détail