REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - mars 2012 COMITE D EDUCATION SANITAIRE ET SOCIALE DE LA PHARMACIE FRANCAISE. Cespharm

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - mars 2012 COMITE D EDUCATION SANITAIRE ET SOCIALE DE LA PHARMACIE FRANCAISE. Cespharm"

Transcription

1 REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT - mars 2012 COMITE D EDUCATION SANITAIRE ET SOCIALE DE LA PHARMACIE FRANCAISE Cespharm

2 Comité d éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française - CESPHARM - Règlement de fonctionnement I. PREAMBULE Le Comité d éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française est une commission interne du Conseil national de l Ordre des pharmaciens (CNOP) créée par décision du CNOP en date du 3 avril Il ne dispose pas de la personnalité morale. II. MISSION DU CESPHARM Le Comité d éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française (Cespharm) a pour vocation d inciter et d aider les pharmaciens à s impliquer dans l éducation pour la santé, la prévention et l éducation thérapeutique du patient. A cet effet, en lien avec les différents acteurs intervenant dans ces domaines, le Cespharm : - contribue à l information et à la formation des pharmaciens en matière de santé publique notamment en concevant et diffusant des documents à usage professionnel (fiches techniques, dossiers documentaires, outils pédagogiques ) ; - met à la disposition des pharmaciens une sélection d outils d information et d éducation du public (affiches, brochures ) ; - relaie auprès des pharmaciens les campagnes nationales de santé publique ; - conçoit et réalise des actions de santé publique menées par les pharmaciens ; - anime et actualise le site internet en coordination avec la Direction de l organisation et des systèmes d information (DOSI) de l Ordre des pharmaciens. Par délégation du Conseil national de l Ordre des pharmaciens (CNOP), le Cespharm peut représenter la profession auprès des autorités et organismes ayant vocation de promouvoir l éducation pour la santé et la prévention. III. COMPOSITION DU CESPHARM III-1. Membres Le Comité d éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française est constitué d organismes dénommés ci-après «membres» représentant l ensemble des branches professionnelles de la pharmacie (officine, biologie, établissement de santé, industrie, distribution en gros) et les principaux acteurs de la prévention et de l éducation pour la santé en France, ainsi que de personnalités désignées par le CNOP. Il regroupe l Académie nationale de pharmacie, l Ordre national des pharmaciens, les organismes représentatifs de la Profession, l université, des associations professionnelles, le ministère chargé de la santé, des agences ou instituts impliqués dans la prévention et l éducation pour la santé, ainsi que des pharmaciens d officine, biologistes et hospitaliers désignés par le CNOP. Règlement de fonctionnement du Cespharm mars /6

3 La qualité de membre du Cespharm est attribuée par décision du Conseil national de l Ordre des pharmaciens après avis du Cespharm. Le Conseil national de l Ordre des pharmaciens peut, par décision motivée, retirer la qualité de membre du Cespharm à un organisme notamment dans le cas où la mission ou les activités de l organisme présentent une incompatibilité avec les missions de celui-ci, ou bien à une personne, notamment en cas de condamnation disciplinaire devenue définitive, de comportement non conforme aux missions ordinales ou au règlement intérieur de l Ordre des pharmaciens. La liste des membres du Cespharm est présentée en annexe. III-2. Représentants des membres Le Président du Cespharm est désigné pour trois ans par le Conseil national de l Ordre des pharmaciens, sur proposition du Président du CNOP. Un Vice-Président du Cespharm est élu, en son sein, par les membres du Cespharm. Le Cespharm peut proposer au CNOP la désignation de Présidents honoraires. Chaque organisme membre du Cespharm est représenté par son Président ou son Directeur général ou leur représentant. Les représentants du Conseil national de l Ordre des pharmaciens, les universitaires, les pharmaciens d officine, biologistes et hospitaliers sont désignés par le CNOP. Ils sont nommés tous les 3 ans, après l élection du Bureau du CNOP. Leur mandat est renouvelable. Les représentants des membres du Cespharm renseignent une déclaration publique d intérêt. IV. FONCTIONNEMENT DU CESPHARM Le secrétariat du Cespharm est assuré par un service administratif dédié qui dispose à cet effet d un budget dédié. Un Directeur du Cespharm, docteur en pharmacie, est en charge du bon fonctionnement de ce service. Le budget du Cespharm est préparé par le Directeur du Cespharm et le Directeur administratif et financier de l Ordre national des pharmaciens. Il est voté par le CNOP. Le suivi est assuré en liaison étroite avec la Direction administrative et financière selon les principes du règlement budgétaire et comptable de l Ordre national des pharmaciens. Toute modification de budget doit être au préalable approuvée conformément aux règles fixées par le règlement budgétaire et comptable de l Ordre national des pharmaciens. Le Président et le Directeur du Cespharm rapportent régulièrement auprès du Président du CNOP. Un rapport des activités du Cespharm est établi annuellement. Le Cespharm se réunit en commission plénière au moins deux fois par an. Les propositions émises par la Commission sont définies à la majorité des membres présents. Elles peuvent faire l objet d un vote au sein des membres du Cespharm. Les réunions plénières du Cespharm ont lieu au siège de l Ordre national des pharmaciens. Chaque membre du Cespharm prend en charge les frais de déplacement et d hébergement de ses représentants. Les activités du Cespharm n ouvrent pas droit à indemnisation par l Ordre national des pharmaciens. Le Cespharm est représenté par son Président ou son Directeur au comité de rédaction du Journal de l Ordre national des pharmaciens. Règlement de fonctionnement du Cespharm mars /6

4 ANNEXE Membres du Cespharm Conseil national de l Ordre des pharmaciens Trois représentants désignés pour 3 ans par le Conseil national de l Ordre des pharmaciens Académie nationale de pharmacie Le Président ou son représentant Université Quatre universitaires en exercice dont une partie au moins des enseignements concerne l éducation sanitaire ou la prévention, désignés pour 3 ans par le Conseil national de l Ordre des pharmaciens Branches professionnelles Pharmaciens officinaux - Conseil central A de l Ordre des pharmaciens - Conseil central D de l Ordre des pharmaciens - Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) - Union nationale des pharmacies de France (UNPF) - Union des syndicats de pharmaciens d officine (USPO) - Association de pharmacie rurale (APR) - UTIP Association - Trois pharmaciens d officine en exercice désignés pour 3 ans par le Conseil national de l Ordre des pharmaciens Pharmaciens hospitaliers - Conseil central H de l Ordre des pharmaciens - Syndicat national des pharmaciens des établissements publics de santé (SYNPREFH) - Syndicat national des pharmaciens gérants hospitaliers (SNPGH)(le Président ou son représentant) Règlement de fonctionnement du Cespharm mars /6

5 - Syndicat national des praticiens hospitaliers et praticiens hospitaliers universitaires (SNPHPU) - Un pharmacien hospitalier en exercice désigné pour 3 ans par le Conseil national de l Ordre des pharmaciens Pharmaciens biologistes - Conseil central G de l Ordre des pharmaciens - Syndicat des biologistes (SDB) - Fédération nationale des syndicats de praticiens biologistes hospitaliers et hospitalouniversitaires (FNSPBHU) - Un pharmacien biologiste responsable (ou biologiste médical) de laboratoire de biologie médicale en exercice désigné pour 3 ans par le Conseil national de l Ordre des pharmaciens - Un biologiste hospitalo-universitaire pharmacien en exercice désigné pour trois ans par le Conseil national de l Ordre des pharmaciens Pharmaciens industriels et de la distribution en gros - Conseil central B de l Ordre des pharmaciens - Conseil central C de l Ordre des pharmaciens - Les entreprises du médicament (LEEM) - Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) Pharmaciens des Départements d Outre-Mer - Conseil central E de l Ordre des pharmaciens Autorités de santé agences et instituts Ministère de la santé - Directeur général de la Santé (ou son représentant) Institut national de prévention et d éducation pour la santé (Inpes) - Directeur général de l Inpes (ou son représentant) Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) - Directeur général de l ANSM (ou son représentant) Règlement de fonctionnement du Cespharm mars /6

6 Ordre National des Pharmaciens Comité d'éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française 17 rue Margueritte, Paris, Tél Fax Ordre National des Pharmaciens, 4 avenue Ruysdaël, Paris Cedex 08, Tél Fax

LES PHARMACIENS PANORAMA AU 1ER JANVIER 2015

LES PHARMACIENS PANORAMA AU 1ER JANVIER 2015 PANORAMA RÉGION NORDPAS-DE-CALAIS ÉLÉMENTS DÉMOGRAPHIQUES LES PANORAMA AU 1ER JANVIER 2015 A B C D E G H DONNÉES GÉNÉRALES Nombre d inscrits physiques 4 470 (4 445 en 2013, +0,6%) Inscriptions nouvelles

Plus en détail

LA PHARMACIE : UNE FORMATION, DES MÉTIERS

LA PHARMACIE : UNE FORMATION, DES MÉTIERS LA PHARMACIE : UNE, DES MÉTIERS TOUS LES MÉTIERS DE LA PHARMACIE SUR WWW.ORDRE.PHARMACIEN.FR Dr Gérard NOËT Pharmacien biologiste médical à Paris Pourquoi choisir «Pharmacie»? La Santé est un secteur d

Plus en détail

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91

JORF n 0303 du 31 décembre 2010. Texte n 91 Le 13 octobre 2011 JORF n 0303 du 31 décembre 2010 Texte n 91 ARRETE Arrêté du 30 décembre 2010 fixant les modèles de contrats types devant être signés par les professionnels de santé exerçant à titre

Plus en détail

L EPU est administrée par un Conseil et dirigée par un Directeur. Elle comporte en outre une commission de choix des enseignants.

L EPU est administrée par un Conseil et dirigée par un Directeur. Elle comporte en outre une commission de choix des enseignants. STATUTS de l Ecole Polytechnique de l Université de Tours TITRE PREMIER : MISSIONS - STRUCTURES. Article premier : Missions. L École Polytechnique de l Université (EPU) de Tours est une école interne de

Plus en détail

Article 2. relatives à l intervention du masseur-kinésithérapeute libéral dans l EHPAD

Article 2. relatives à l intervention du masseur-kinésithérapeute libéral dans l EHPAD CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MASSEURS- KINÉSITHÉRAPEUTES EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : L établissement d hébergement pour personnes

Plus en détail

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre :

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D INTERVENTION DES MÉDECINS LIBÉRAUX EN ÉTABLISSEMENT D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : L établissement d hébergement pour personnes âgées dépendantes

Plus en détail

INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux

INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux Le 15 octobre 2014 Circulaire n 14-0312 DIRECTION DES AFFAIRES GENERALES, Index de la table des matières INDUSTRIELLES ET SOCIALES Réglementation du travail Visiteurs médicaux Destinataires prioritaires

Plus en détail

Annexe : Référentiel national de gestion du temps de travail médical applicable dans les structures de médecine d urgence

Annexe : Référentiel national de gestion du temps de travail médical applicable dans les structures de médecine d urgence Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

LES PHARMACIENS PANORAMA AU 1 ER JANVIER 2015

LES PHARMACIENS PANORAMA AU 1 ER JANVIER 2015 RÉGION ALSACE PANORAMA ÉLÉMENTS DÉMOGRAPHIQUES LES PANORAMA AU 1 ER JANVIER 2015 A B C D E G H DONNÉES GÉNÉRALES Nombre d inscrits physiques 1 954 (1 941 en 2013, +0,7%) Inscriptions nouvelles 61 (65 en

Plus en détail

Statuts de l Association

Statuts de l Association ASSOCIATION DECLAREE SOUS LA LOI DE 1901 Siège social : Chez le Docteur Isabelle Tostivint 13 rue Froissart 75003 PARIS Club des Jeunes Néphrologues Association loi 1901 Statuts de l Association Article

Plus en détail

FORMATION MEDICALE CONTINUE

FORMATION MEDICALE CONTINUE FORMATION MEDICALE CONTINUE Code de la Santé Publique Quatrième partie : Professions de santé Livre Ier : Professions médicales Titre III : Profession de médecin Chapitre III : Formation médicale continue.

Plus en détail

Charte du comité consultatif des Actionnaires d Orange

Charte du comité consultatif des Actionnaires d Orange Charte du comité consultatif des Actionnaires d Orange Dans le cadre de sa bonne gouvernance, Orange souhaite améliorer de manière continue la qualité de ses relations et de sa communication avec les actionnaires

Plus en détail

Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien

Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien Éducation thérapeutique du patient Rôle du pharmacien Fabienne BLANCHET La Baule - 12 octobre 2010 1 L éducation thérapeutique du patient «Selon l OMS, l éducation thérapeutique du patient vise à aider

Plus en détail

Présentation de la Convention Nationale des Pharmaciens titulaires d officine 2012

Présentation de la Convention Nationale des Pharmaciens titulaires d officine 2012 Les Matinées Thématiques : Le Pharmacien d officine face à son avenir Présentation de la Convention Nationale des Pharmaciens titulaires d officine 2012 B. Detournay Ou comment passer de ça. À ça Une longue

Plus en détail

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Règlement médical de l UFOLEP REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Adopté par le comité directeur national de l Ufolep le 11 avril 2008 1 PREAMBULE L article L. 231-5

Plus en détail

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1)

AVENANT N O 3 DU 19 JANVIER 2006 (1) MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national EXPLOITATIONS ET ENTREPRISES AGRICOLES (EMPLOI) (2 octobre 1984) (Etendu par arrêté du 31 mai 1994, Journal officiel

Plus en détail

Travail sur la démocratie dans les Instituts de formation paramédicaux

Travail sur la démocratie dans les Instituts de formation paramédicaux Travail sur la démocratie dans les Instituts de formation paramédicaux Sommaire: A) Gouvernance des Institut paramédicaux 1. Les différents conseils 2. Argumentaire en faveur d un conseil pédagogique décisionnaire

Plus en détail

FMC et sa réglementation au 01/05/1999 :

FMC et sa réglementation au 01/05/1999 : SNPH Syndicat National des Praticiens Hospitaliers d Anesthésie Réanimation 75 avenue Parmentier - 75011 - PARIS! Synthèse des TEXTES OFFICIELS : " FMC et sa réglementation au 01/05/1999 : FMC et Ordonnance

Plus en détail

Arrêté du 2 août 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière NOR: SANH0623119A

Arrêté du 2 août 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière NOR: SANH0623119A Arrêté du 2 août 2006 relatif à la formation conduisant au diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière NOR: SANH0623119A Version consolidée au 21 septembre 2008 Le ministre de la santé et des solidarités,

Plus en détail

DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE

DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE DÉLIBÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE L UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE LE CONSEIL D ADMINISTRATION Délibération n 2010-07-05-4 : Statuts de la fondation universitaire de l université de La Rochelle Séance

Plus en détail

CHAMBRE SYNDICALE DE LA REPARTITION PHARMACEUTIQUE

CHAMBRE SYNDICALE DE LA REPARTITION PHARMACEUTIQUE CHAMBRE SYNDICALE DE LA REPARTITION PHARMACEUTIQUE ACCORD DE CLASSIFICATIONS Entre les parties : La Chambre Syndicale de la Répartition Pharmaceutique - C.S.R.P., Syndicat professionnel inscrit au Registre

Plus en détail

LES PHARMACIENS PANORAMA AU 1ER JANVIER 2015

LES PHARMACIENS PANORAMA AU 1ER JANVIER 2015 PANORAMA RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉLÉMENTS DÉMOGRAPHIQUES LES PANORAMA AU 1ER JANVIER 2015 SECTION A SECTION B SECTION C SECTION D SECTION E SECTION G SECTION H DONNÉES GÉNÉRALES CHIFFRES CLÉS Nombre d inscrits

Plus en détail

LE DP À LA CONQUÊTE DES PUI

LE DP À LA CONQUÊTE DES PUI Le journal 7 LE DP À LA CONQUÊTE DES PUI Tremplin vers le décloisonnement ville-hôpital et fort de son succès en officine et des expérimentations très encourageantes menées dans des pharmacies à usage

Plus en détail

STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY

STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY STATUTS DE L AGENCE LOCALE DE L ENERGIE, AGENCE TERRITORIALE DE L ENERGIE DU PLATEAU DE SACLAY Article 1 constitution et dénomination Il est créé, entre les adhérents aux présents statuts, une association

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-130 du 8 février 2006 relatif à la convention de base constitutive de la maison départementale des

Plus en détail

NOR: SANH0321568A. Vu le décret n 84-131 du 24 février 1984 modifié portant statut des praticiens hospitaliers ;

NOR: SANH0321568A. Vu le décret n 84-131 du 24 février 1984 modifié portant statut des praticiens hospitaliers ; ARRETE Arrêté du 30 avril 2003 relatif à l organisation et à l indemnisation de la continuité des soins et de la permanence pharmaceutique dans les établissements publics de santé et dans les établissements

Plus en détail

La réforme de la normalisation comptable française : simple modernisation ou rupture profonde? Grégory HEEM

La réforme de la normalisation comptable française : simple modernisation ou rupture profonde? Grégory HEEM La réforme de la normalisation comptable française : simple modernisation ou rupture profonde? Grégory HEEM Maître de conférences Université de Nice Sophia-Antipolis Laboratoire GREDEG UMR 6227 CNRS Références

Plus en détail

DEPARTEMENT UNIVERSITAIRE EN SCIENCES INFIRMIERES DUSI Version 10 STATUTS

DEPARTEMENT UNIVERSITAIRE EN SCIENCES INFIRMIERES DUSI Version 10 STATUTS 1 DEPARTEMENT UNIVERSITAIRE EN SCIENCES INFIRMIERES DUSI Version 10 STATUTS Article 1 CREATION Le Département Universitaire en Sciences Infirmières (DUSI) de l Université Paris Descartes est créé par le

Plus en détail

MANAGEMENT, QUALITÉ ET NOUVELLES MISSIONS H.P.S.T DU PHARMACIEN D OFFICINE. Diplôme d université - 2013/2014 UFR DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES

MANAGEMENT, QUALITÉ ET NOUVELLES MISSIONS H.P.S.T DU PHARMACIEN D OFFICINE. Diplôme d université - 2013/2014 UFR DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES Diplôme d université - 2013/2014 MANAGEMENT, QUALITÉ ET NOUVELLES MISSIONS H.P.S.T DU PHARMACIEN D OFFICINE jeffersondu13 - Fotolia. UFR DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES OBJECTIFS DE LA FORMATION Permettre

Plus en détail

PROPOSITION DE NOUVEAUX STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS EN GRECE A.E.F.G.

PROPOSITION DE NOUVEAUX STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS EN GRECE A.E.F.G. PROPOSITION DE NOUVEAUX STATUTS DE L ASSOCIATION POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS EN GRECE A.E.F.G. 1/ Buts et composition et fonctionnement de l Association ARTICLE 1. Il est fondé entre les adhérents aux

Plus en détail

Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares»

Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares» Cahier des charges «Centre de compétences maladies rares» (mars 2007) Ministère de la Santé et des Solidarités DHOS Bureau O4 1 Table des matières 1. DESCRIPTION DU CENTRE DE COMPETENCES...4 1.1 L'EQUIPE

Plus en détail

THEMES PRIORITAIRES 2015 - AU TITRE DU PLAN DE FORMATION DE L'ENTREPRISE

THEMES PRIORITAIRES 2015 - AU TITRE DU PLAN DE FORMATION DE L'ENTREPRISE THEMES PRIORITAIRES 2015 - AU TITRE DU PLAN DE FORMATION DE L'ENTREPRISE Thèmes prioritaires 2015 Formations liées au médicament Les enseignements post universitaires Les grandes pathologies * Pharmacologie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-651 du 2 juin 2006 relatif à la formation pharmaceutique continue et modifiant la quatrième partie

Plus en détail

Statut de l élu étudiant

Statut de l élu étudiant Statut de l élu étudiant Préambule : L université Bordeaux 3 encourage la prise de responsabilités des étudiants élus dans ses instances car elle traduit une véritable citoyenneté étudiante qui dynamise

Plus en détail

FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE

FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE Février 2013 FEUILLE DE RELEVÉ D AUTOMESURE TENSIONNELLE Vous trouverez dans ce document, Une fiche " Éducation des patients à l automesure tensionnelle " (à l attention du pharmacien). 15 feuilles de

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANÇAIS ALBERT CAMUS DE CONAKRY

STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANÇAIS ALBERT CAMUS DE CONAKRY STATUTS DE L ASSOCIATION DES PARENTS D ELEVES DU LYCEE FRANÇAIS ALBERT CAMUS DE CONAKRY Article 1 : exposé Il est crée une association dénommée «association des parents d élèves du lycée français Albert

Plus en détail

PROJET DE LOI. (Texte définitif.) Le Sénat a adopté, dans les conditions prévues à

PROJET DE LOI. (Texte définitif.) Le Sénat a adopté, dans les conditions prévues à PROJET DE LOI adopté le 30 juin 1977 N 196 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1976-1977 PROJET DE LOI modifiant certaines dispositions du Livre V du Code de la santé publique relatives aux préparateurs

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Arrêté du 15 décembre 2008 pris pour l application du décret n o 2008-1013 du 1

Plus en détail

Qualité dans les laboratoires d analyses de biologie médicale et dans les établissements de santé

Qualité dans les laboratoires d analyses de biologie médicale et dans les établissements de santé LICENCE PRO Qualité dans les laboratoires d analyses de biologie médicale et dans les établissements de santé Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Spécialité Métiers de la Qualité

Plus en détail

ACCORD DU 6 DÉCEMBRE 2010

ACCORD DU 6 DÉCEMBRE 2010 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3265 Convention collective nationale IDCC : 1672. SOCIÉTÉS D ASSURANCES ACCORD DU 6 DÉCEMBRE 2010 RELATIF À L ASSOCIATION

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2005-1656 du 26 décembre 2005 relatif aux conseils de pôles d activité et à la commission des soins infirmiers,

Plus en détail

Formation à la chaîne du froid Un nouveau contexte, des nouveaux enjeux Un sujet difficile Pour le professionnel de santé Manque de formation initiale (UFR) Sensibilisation amorcée mais à poursuivre Supports

Plus en détail

S T A T U T S 05.09.2013

S T A T U T S 05.09.2013 S T A T U T S 05.09.2013 Secrétariat c/o KV Luzern Berufsfachschule, Dreilindenstrasse 20, 6006 Luzern Tel. 041 417 16 04, Fax 041 416 16 17 E-Mail: skkbs@kvlu.ch I. Nom et siège Art. 1: Nom et siège «La

Plus en détail

Avec le DP, plus de sécurité pour votre santé

Avec le DP, plus de sécurité pour votre santé Avec le DP, plus de sécurité pour votre santé Pour plus de sécurité pour votre santé, ouvrez votre Dossier Pharmaceutique! Les médicaments ne sont pas des produits comme préoccupation majeure des pharmaciens,

Plus en détail

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015

Règlement intérieur du CHSCT. de l Université d Aix-Marseille du 11-03-2015 Conformément à l article 51 du décret 82-453 du 28 mai 1982 modifié relatif à l hygiène et la sécurité au travail ainsi qu à la prévention médicale de la fonction publique, le CHSCT de l Université d Aix

Plus en détail

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE

ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE ETABLISSEMENT D HOSPITALISATION A DOMICILE 5, avenue Louis-Blériot 63100 Clermont-Ferrand Tél. 0 820 200 444 Ou 04 73 36 00 37 Fax 04 73 42 98 77 contact@clinidom.fr www.clinidom.fr Finess 63 000 811 8

Plus en détail

ASSOCIATION REGIONALE DES EXPERTS-COMPTABLES AGRICOLES

ASSOCIATION REGIONALE DES EXPERTS-COMPTABLES AGRICOLES ASSOCIATION REGIONALE DES EXPERTS-COMPTABLES AGRICOLES DE PICARDIE-ARDENNES Association déclarée Loi du 1 er juillet 1901 STATUTS Article 1 : Forme Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée

Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Point d information 1 er décembre 2011 Modernisation et efficience du système de soins : la dématérialisation des ordonnances par les pharmaciens est engagée Faciliter les relations avec les professionnels

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE. TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE TITRE Ier - DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er - Création Il est créé entre : - la (les) collectivité(s)

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011 RÈGLEMENT INTÉRIEUR PROJET PRESENTE A L ASSEMBLEE GENERALE DU 17 JUIN 2011 Art.1 : Présentation Le Comité Français d Hydrogéologie (C.F.H.), est une Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D'INTERVENTION DES MASSEURS-KINÉSITHÉRAPEUTES EN ÉTABLISSEMENT D'HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES

CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D'INTERVENTION DES MASSEURS-KINÉSITHÉRAPEUTES EN ÉTABLISSEMENT D'HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES CONTRAT TYPE PORTANT SUR LES CONDITIONS D'INTERVENTION DES MASSEURS-KINÉSITHÉRAPEUTES EN ÉTABLISSEMENT D'HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES DÉPENDANTES Entre : L'établissement d'hébergement pour personnes

Plus en détail

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales

L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales L Accueil de loisirs sans hébergement L association Familles Rurales Fédération FAMILLES RURALES de Charente-Maritime 21 rue des vendanges 17 100 Saintes Tél : 05 46 93 46 83 Fax : 05 46 74 00 59 Qu est

Plus en détail

Annexe 3 : ACTIONS DEFINIES PAR LES PARTENAIRES ET ACTEURS

Annexe 3 : ACTIONS DEFINIES PAR LES PARTENAIRES ET ACTEURS Annexe 3 : ACTIONS DEFINIES PAR LES PARTENAIRES ET ACTEURS ACTEURS AFPA ARS - Service communication ARS - Service prévention CNAMTS PROPOSITIONS D'ACTIONS 1 - Intervention des pédiatres dans d'autres lieux

Plus en détail

La convention nationale avec les chirurgiens-dentistes Décembre 2015

La convention nationale avec les chirurgiens-dentistes Décembre 2015 La convention nationale avec les chirurgiens-dentistes Décembre 2015 1 Les conventions nationales 2 Convention Nationale : définition Il s agit de textes négociés entre : les syndicats représentatifs des

Plus en détail

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e

M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e R é p u b l i q u e d u B é n i n M i n i s t è r e d e l a S a n t é S e c r é t a r i a t G é n é r a l d u M i n i s t è r e Direction des Pharmacies, du Médicament et des Explorations Diagnostiques

Plus en détail

Charte des relations entre l association Attac et les comités locaux d Attac

Charte des relations entre l association Attac et les comités locaux d Attac Charte des relations entre l association Attac et les comités locaux d Attac Préambule Dans ce texte, nous entendons par Attac ou association Attac l association dont le siège social se situe au 6 rue

Plus en détail

Société Française de Nanomédecine. SFNano STATUTS

Société Française de Nanomédecine. SFNano STATUTS Dr Nathalie Mignet Siège social : Faculté des Sciences Pharmaceutiques INSERM U1022 - CNRS UMR8151 4, avenue de l observatoire 75006 PARIS 01 53 73 95 81 http://www.sfnano.fr Société Française de Nanomédecine

Plus en détail

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ

Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ LOGO de L EA Aix-Marseille Université Règlement intérieur de l Equipe d Accueil EA XYZ Préambule L unité de recherche XYZ, EA??? d Aix-Marseille Université, est spécialisée dans l étude de Les locaux de

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

Santé Protection sociale Solidarité

Santé Protection sociale Solidarité Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Santé Protection sociale Solidarité N 7 15 août 2015 Plan de classement Sommaire chronologique Sommaire thématique DIRECTION DE L INFORMATION

Plus en détail

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES»

«CONSTRUIRE ENSEMBLE UNE PLACE POUR TOUS LES JEUNES» STATUTS ARML-idf Préambule A la suite de l ordonnance du 26 mars 1982, les premières missions locales se sont créées en Ile-de-France, à l initiative des collectivités locales Avec l appui - de l État

Plus en détail

du SNJMG pour 2016 Plateforme Syndicale I. Nature du syndicat

du SNJMG pour 2016 Plateforme Syndicale I. Nature du syndicat Plateforme Syndicale du SNJMG pour 2016 I. Nature du syndicat Le Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) est un syndicat indépendant. Il est ouvert à tous les futur(e)s et jeunes médecins

Plus en détail

de l Ordre national des pharmaciens

de l Ordre national des pharmaciens de l Ordre national des pharmaciens LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE Chiffres, mode d emploi, perspectives et acteurs majeurs : l essentiel pour mieux comprendre cet outil professionnel incontournable. 1 c est-à-dire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Décret n o 2006-1221 du 5 octobre 2006 relatif aux personnels médicaux, pharmaceutiques et odontologiques hospitaliers

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL STATUTS. Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980)

SANTE AU TRAVAIL STATUTS. Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980) SANTE AU TRAVAIL STATUTS Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980) Service Interentreprises de Santé au Travail 100 rue du 4 août 1789

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL

REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL REGLEMENT INTERIEUR DU COMITE D HYGIENE, DE SECURITE ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL Article 1 er - Le présent règlement intérieur a pour objet de fixer, dans le cadre des lois et règlements en vigueur, les

Plus en détail

PREAMBULE. Elle s exprime au travers de ses trois composantes historiques que sont les coopératives, les mutuelles et les associations.

PREAMBULE. Elle s exprime au travers de ses trois composantes historiques que sont les coopératives, les mutuelles et les associations. C H A M B R E R E G I O N A L E D E L E C O N O M I E S O C I A L E E T S O L I D A I R E PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR S T A T U T S Modifiés le 7 décembre 2011 PREAMBULE Située à coté du secteur privé et

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ SANTÉ. Direction de la sécurité sociale SANTÉ Professions de santé MINISTÈRE DE LA JUSTICE _ MINISTÈRE DES OUTRE-MER _ Direction de la sécurité sociale _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Circulaire interministérielle DSS n o

Plus en détail

METIERS DE LA PRODUCTION CINEMA ET AUDIOVISUEL

METIERS DE LA PRODUCTION CINEMA ET AUDIOVISUEL MASTER 2 PROFESSIONNEL METIERS DE LA PRODUCTION CINEMA ET AUDIOVISUEL Master 2 e année Domaine : Arts, lettres et langues Mention : Arts du spectacle Spécialité Cinéma & audiovisuel Parcours professionnel

Plus en détail

Divers textes (ordonnances, lois et décrets) réglementent

Divers textes (ordonnances, lois et décrets) réglementent Les statuts du personnel médical hospitalier Nadia Kica Bureau des affaires médicales, Centre hospitalier de Belfort- Montbéliard tableau 1 Divers textes (ordonnances, lois et décrets) réglementent l exercice

Plus en détail

Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE. dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la

Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE. dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la Convention constitutive du GROUPEMENT d INTÉRÊT SCIENTIFIQUE dénommé G.I.S. Institut Européen de Recherche sur la Formation et l Analyse de l Activité IERFA Entre : Institution Centre d'études et de recherches

Plus en détail

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST

STATUTS UFR MEDECINE LYON EST STATUTS UFR MEDECINE LYON EST Faculté de Médecine Lyon Est TITRE I - CADRE INSTITUTIONNEL MISSIONS MOYENS - Vu le code de la Santé Publique - Vu le Code de l Education - Vu le décret 63-592 du 24 juin

Plus en détail

CONSTITUTION. Congrès national des cadres en immobilier public fondé à l Université Queen s, Kingston

CONSTITUTION. Congrès national des cadres en immobilier public fondé à l Université Queen s, Kingston CONSTITUTION Congrès national des cadres en immobilier public fondé à l Université Queen s, Kingston Statuts et règlements comprenant les modifications apportées dans le cadre de l Assemblée générale annuelle,

Plus en détail

TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE

TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE TYPOLOGIE DE LA RECHERCHE SUR LA PERSONNE La réglementation française applicable à la recherche sur la personne n est pas la même selon la typologie de la recherche. On distingue 3 catégories de recherches

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3104 Convention collective nationale IDCC : 176. INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE (10 e édition. Septembre 2004)

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Décret n o 2006-501 du 3 mai 2006 relatif au fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique NOR

Plus en détail

6. Rôle de garde. INTRODUCTIon. SUGgestion de questions

6. Rôle de garde. INTRODUCTIon. SUGgestion de questions 6. Rôle de garde INTRODUCTIon Les médecins généralistes et les pharmaciens doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la continuité des soins. La participation au rôle de garde est donc,

Plus en détail

Statuts de l Association Vétérinaire Africaine

Statuts de l Association Vétérinaire Africaine 1 Statuts de l Association Vétérinaire Africaine Article premier : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une association dénommée «Association Vétérinaire Africaine» appelée

Plus en détail

PARTIE 5 INTERVENANTS

PARTIE 5 INTERVENANTS REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF STOCKAGE PETROLIER RESERVOIRS EN MATIERES PLASTIQUES PARTIE 5 INTERVENANTS SOMMAIRE 5.1. AFNOR Certification 5.2. Organisme mandaté 5.3. Organismes d'audits 5.4. Organismes

Plus en détail

UNIVERSITE MONTPELLIER I ANNEE 2014/2015 UFR Sciences Pharmaceutiques et Biologiques Tél.: 04 11 75 93 28 Fax: 04.11 75 93 34

UNIVERSITE MONTPELLIER I ANNEE 2014/2015 UFR Sciences Pharmaceutiques et Biologiques Tél.: 04 11 75 93 28 Fax: 04.11 75 93 34 UNIVERSITE MONTPELLIER I ANNEE 2014/2015 UFR Sciences Pharmaceutiques et Biologiques Tél.: 04 11 75 93 28 Fax: 04.11 75 93 34 DIPLOME D'UNIVERSITE DE PHARMACIE HOMEOPATHIQUE ATTESTATION DE PHARMACIE HOMEOPATHIQUE

Plus en détail

Approuvé lors de l Assemblée générale du 13 juin 2003

Approuvé lors de l Assemblée générale du 13 juin 2003 Agréé par l Agence Régionale de l Hospitalisation le 29 juin 998 Association Réseau ONCOLOR Loi du er juillet 90 Mardi 2 janvier 2003 Salle de conférences Hôpital-Clinique Claude BERNARD METZ Président

Plus en détail

STATUTS. Société Française de Médecine du Travail et d Urgence SFMTU

STATUTS. Société Française de Médecine du Travail et d Urgence SFMTU STATUTS Société Française de Médecine du Travail et d Urgence SFMTU ARTICLE 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi de 1901,

Plus en détail

STATUTS IHEJ. Article 1 : Dénomination

STATUTS IHEJ. Article 1 : Dénomination Assemblée générale constitutive le 27 septembre 1990. Déclaration d Association à la Préfecture de police le 09/10/90. Journal officiel du 31 octobre 1990. Statuts modifiés en Assemblée générale extraordinaire

Plus en détail

Docteur Michel Legmann

Docteur Michel Legmann 1 Docteur Michel Legmann Président Mme Nora BERRA Secrétaire d Etat aux Aînés 55 rue Saint Dominique 75007 PARIS Nos références à rappeler sur tout échange de correspondance ML/FJ/np/Exercice professionnel

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente

CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente CONSEIL NATIONAL DE L ORDRE DES PHARMACIENS La Présidente A l attention du Pharmacien gérant de la Pharmacie à usage intérieur Paris, le 15 novembre 2012 Chère Consœur, Cher Confrère, Dans un courrier

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL DE TABLE

FEDERATION FRANCAISE DE FOOTBALL DE TABLE Préambule Article 1 Organisation comptable Page 1 1.1. L Assemblée générale Page 1 1.2. Le Comité Directeur Page 1 1.3. Le bureau Page 1 1.4. Le président Page 1 1.5. Le trésorier général Page 1 Article

Plus en détail

MASTER MENTION DROIT DE LA SANTÉ

MASTER MENTION DROIT DE LA SANTÉ MASTER MENTION DROIT DE LA SANTÉ 4 semestres - 1 ECTS formations.univ-lille2.fr DROIT Objectifs Les interactions droit/sciences, politiques/sciences, de formation nouvelles et transdisciplinaires destinées

Plus en détail

04/05/2010. Formation de base L ENSEIGNEMENT DE LA PHARMACIE AU MAROC

04/05/2010. Formation de base L ENSEIGNEMENT DE LA PHARMACIE AU MAROC Université Mohammed V Souissi, Rabat Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat Laboratoire de pharmacologie et toxicologie L ENSEIGNEMENT DE LA PHARMACIE AU MAROC Formation de base Pr Y. CHERRAH Journées

Plus en détail

SECRÉTARIAT GENERAL BUREAU DES ARCHIVES

SECRÉTARIAT GENERAL BUREAU DES ARCHIVES SECRÉTARIAT GENERAL BUREAU ES ARCHIVES TABLEAU E GESTION ES ARCHIVES PROUITES PAR LES UNITES E FORMATION ET E RECHERCHE (U.F.R.) E L UNIVERSITÉ PARIS IEROT PARIS 7 - HORS COMPOSANTES MEICALES 7 avril 2015

Plus en détail

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.

CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H. CONVENTION-TYPE RELATIVE AUX MODALITES D INTERVENTION DE L EQUIPE D APPUI DEPARTEMENTALE EN SOINS PALLIATIFS DE L INDRE (E.A.D.S.P. 36) DANS LES E.H.P.A.D. ENTRE L E.H.P.A.D. représenté par d une part,

Plus en détail

D.I.U. de Soins Palliatifs et d Accompagnement 3 ème cycle. Règlement

D.I.U. de Soins Palliatifs et d Accompagnement 3 ème cycle. Règlement 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr D.I.U. de Soins Palliatifs et d Accompagnement 3 ème cycle Règlement ARTICLE 1 : CREATION Il est créé, par

Plus en détail

FILIÈRE ADMINISTRATIVE

FILIÈRE ADMINISTRATIVE Tel : 03.85.21.19.19 Fax : 03.85.21.19.10 6 rue de Flacé 71 000 MACON Site Internet : www.cdg71.fr CONCOURS DE LA COMPETENCE DES CENTRES DE GESTION DE LA FPT PRINCIPALES CONDITIONS D ACCES Mise à jour

Plus en détail

STATUTS PROVISOIRES DE L ECOLE D INGENIEUR DE L UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7

STATUTS PROVISOIRES DE L ECOLE D INGENIEUR DE L UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7 STATUTS PROVISOIRES DE L ECOLE D INGENIEUR DE L UNIVERSITE PARIS DIDEROT - PARIS 7 Vu le code de l'éducation, et notamment les articles L 713-1-2 et L 713-9, Vu le décret N 85-28 du 07 janvier 1985 modifié

Plus en détail

Service canadien de prescription et d utilisation optimales des médicaments. Comité d experts en examen (CEE)

Service canadien de prescription et d utilisation optimales des médicaments. Comité d experts en examen (CEE) Service canadien de prescription et d utilisation optimales des médicaments Mandat du Comité d experts en examen (CEE) Le Comité d experts en examen (CEE) du Service canadien de prescription et d utilisation

Plus en détail

Règlement Intérieur de la Maison de Grenoble INP

Règlement Intérieur de la Maison de Grenoble INP Règlement Intérieur de la Maison de Grenoble INP Approuvé par le CEVU du 19 avril 2012 Titre I : Dispositions générales... 3 Article 1 : Objet... 3 Article 2 : Destination des locaux... 3 Article 3 : Mise

Plus en détail

(Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1. Diplômes et titres postgrades. par l Office fédéral de la santé publique (OFSP).

(Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1. Diplômes et titres postgrades. par l Office fédéral de la santé publique (OFSP). Ordonnance concernant les diplômes, la formation universitaire, la formation postgrade et l exercice des professions médicales universitaires (Ordonnance sur les professions médicales, OPMéd) 1 du 27 juin

Plus en détail

la représentation des personnels

la représentation des personnels Le point sur... la représentation des personnels Nous poursuivons ici notre série d articles entamée dans le N précédent (FP N 190) et consacrée aux organismes de représentation des personnels après les

Plus en détail

STATUTS DE L OPQIBI. Edition du 08/04/2010

STATUTS DE L OPQIBI. Edition du 08/04/2010 STATUTS DE L OPQIBI Edition du 08/04/2010 Organisme de Qualification de l Ingénierie 104, rue Réaumur - 75002 Paris Tél. : 01.55.34.96.30 - Fax : 01.42.36.51.90 - E-mail : opqibi@wanadoo.fr Site Internet

Plus en détail

La charte du pharmacien partenaire

La charte du pharmacien partenaire Partenariat Allianz/CNGPO La charte du pharmacien partenaire Fiche d identification du pharmacien Nom : Prénom : Adresse : Tél : E-mail : N ADELI : N R.I.B. (à joindre à la charte) : Conformément à la

Plus en détail