PETIT GUIDE D ACHAT DE LA MAISON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PETIT GUIDE D ACHAT DE LA MAISON"

Transcription

1 PETIT GUIDE D ACHAT DE LA MAISON Un bn investissement? Le chix du genre de maisn Principaux intervenants dans le prcessus d achat Liste de cntrôle du prix d acquisitin Est-ce un bn investissement? Tut prpriétaire vus le dira, une maisn représente un excellent investissement, difficile à égaler. Purqui? Gains en capital nn impsables Tut gain en capital réalisé à la vente d'une résidence principale est nn impsable C'EST DONC VOTRE ARGENT, À 100 %!! Pur btenir un rendement similaire à une appréciatin de 6 % sur vtre résidence, le rendement d'un investissement, tel qu'un placement garanti par exemple, devrait être de 12%. Effet de levier Vus n'avez pas à déburser le prix ttal d'acquisitin pur être prpriétaire de vtre maisn. Le chix du genre de maisn Ne vus laissez pas entraîner dans un achat qui ne cnviendrait pas à vs besins. Le marché est vaste, et les ccasins aussi nmbreuses que les arguments de vente sus pressin. Vici un survl du pur et du cntre pur vus aider à étudier chaque ptin du marché, qu'il s'agisse d'une maisn neuve, d'une maisn achetée directement de l'entrepreneur u d'une prpriété sur le marché de la revente. Appartement en cprpriété Pur : Prix d'achat mindre, taxes basses Très peu de frais d'entretien aucun déneigement u entretien de peluse Pratique pur célibataires et cuples sans enfants Cntre : Valeur de revente mindre, difficile à revendre et peut être difficile à financer avec une petite mise de fnds Pssibilité de frais d'entretien élevés qui peuvent augmenter cnsidérablement les frais de pssessin Aucune cur arrière de srte que vus ne puvez juir des activités auxquelles les gens s'adnnent habituellement, telles que barbecues, jardinage, etc. Mur mityen avec des visins s'ils snt bruyants, ce n'est pas vtre jur de chance.

2 Maisn de ville autnme/en cprpriété Pur : Cût d'achat et taxes mins élevés que pur une maisn jumelée u individuelle, et demandant mins d'entretien Meilleure valeur de revente qu'un appartement en cprpriété Pssibilité de cur arrière Cntre : Valeur de revente mindre que pur une maisn jumelée u individuelle et plus difficile à revendre Vus n'êtes pas prpriétaire du terrain le bien ayant le plus de valeur (à mins qu'il s'agisse d'une maisn de ville autnme) Vus avez des murs mityens et êtes très près des visins Maisn jumelée Pur : Plus d'intimité à mindre cût parfaite pur un premier acheteur Vus êtes prpriétaire du terrain le bien qui prend le plus de valeur la brique et le mrtier subissent une dépréciatin Bnne valeur de revente et facile à revendre Facile à financer à des taux avantageux Généralement dtée d'une cur arrière plus grande que pur les maisns de ville; dnc, pssibilité d'activités nmbreuses Cntre : Mur mityen avec des visins Prix par pied carré d'espace habitable plus élevé que pur une maisn de ville dans un quartier semblable Maisn individuelle Pur : Meilleure valeur de revente et vus êtes prpriétaire du terrain, le bien qui prend le plus de valeur Plus d'intimité, mins de bruit prvenant des visins puisqu'il n'y a pas de murs mityens Le genre de maisn le plus curu avec une perceptin de grande valeur Les maisns individuelles dnt le prix est bas tendent à se vendre rapidement en raisn d'une cmbinaisn de prestige et de prix abrdable Cntre : Prix d'achat et taxes fncières plus élevés Maisn déjà habitée par rapprt à une maisn neuve achetée de l'entrepreneur En tant que premier acheteur, vus devrez prendre une autre décisin imprtante, celle de chisir entre l'achat d'une maisn déjà habitée u d'une maisn neuve achetée directement de l'entrepreneur. Les deux ptins nt leurs avantages et incnvénients. En vici un bref aperçu :

3 Maisn déjà habitée Pur : Prix de vente mins élevé en raisn de l'usure (qui peut varier cnsidérablement vérifiez attentivement!) Vus puvez bénéficier d'une fule d'avantages (sus-sl fini, piscine, etc.) à un prix déprécié Quartier bien établi, visins immédiats, etc., vilà des éléments cnnus, bien qu'ils puissent changer Cntre : Maisn déjà habitée par d'autres persnnes Aucune garantie pur les réparatins requises en vertu de la li, bien qu'elles peuvent faire l'bjet d'une cnditin d'achat Si la décratin actuelle de la maisn ne vus plaît pas, il peut vus en cûter grs pur la changer et vus puvez y cnsacrer beaucup de temps Maisn neuve achetée de l'entrepreneur Pur : Vus êtes le premier ccupant de la maisn et vus puvez la décrer à vtre gût Le prix d'achat cmprend les culeurs, les caractéristiques de design, etc. que vus chisissez, habituellement avec des suppléments négciables Une prtectin cntre les vices de cnstructin est habituellement requise par la li prvinciale Cntre : C'est habituellement plutôt lng avant que le terrassement et le pavage ne sient faits, et il y a beaucup de pussière qui prvient des endrits nn gaznnés et de la circulatin des équipes de cnstructin Des prblèmes de permis u des grèves de la cnstructin peuvent survenir, ce qui empêchera l'achèvement des travaux à temps et, par cnséquent, l'ccupatin de la maisn Certains défauts de cnstructin peuvent ne pas être rectifiés assez rapidement Certains frais de clôture s'appliquent aux nuvelles maisns et nn aux maisns déjà habitées

4 Principaux intervenants dans le prcessus d achat Les persnnes-clés dans vs démarches d'acquisitin Dans un prjet d'acquisitin d'une maisn, il faut bien plus qu'un acheteur et un vendeur. Vus aurez aussi besin des services de tute une gamme de prfessinnels de l'immbilier, et nus avns peut vus aider à truver plusieurs de ces experts. Prfitez des ns services dès aujurd'hui! Vici les persnnes-ressurces et leur rôle respectif dans vtre prjet d'acquisitin : L'agent immbilier Truver la maisn que vus désirez acheter n'est pas de tut reps; un agent immbilier peut vus rendre la tâche bien plus facile en faisant une grande partie de la recherche à vtre place. Le rôle de l'agent immbilier est de présélectinner les prpriétés ffertes sur le marché, d'identifier celles qui crrespndent le plus à vs exigences et de prendre des dispsitins pur aller les visiter avec vus. Idéalement, vtre agent immbilier est bien plus qu'un simple représentant. Il u elle vus sert de persnne-ressurce qui vus dnne des cnseils judicieux et vus aide à prendre une décisin d'achat éclairée. L'agent immbilier : Est un curtier u un agent immbilier certifié qui suit l'évlutin du marché en cnsultant les inscriptins au S.I.A. (Service inter-agences) et d'autres surces. Peut aussi agir en tant qu'agent pur le vendeur lrsque la prpriété est inscrite au S.I.A. Par cntre, si vus avez déjà signé une entente avec l'agent, alrs il u elle devra agir spécifiquement dans vtre intérêt seln le cntrat, cnnu sus le nm d'«entente de curtage». Négciera les termes et cnditins de vtre achat avec l'agent du vendeur u avec le vendeur directement (s'il s'agit d'un vendeur indépendant u d'une de ses prpres inscriptins). Recevra une cmmissin versée par le vendeur à même le prix de vente de la prpriété. Habituellement, la cmmissin est répartie entre l'agent de l'acheteur et l'agent du vendeur, à cnditin que les deux agents aient participé. Se chargera d'btenir des renseignements à vtre place, u s'assurera que certaines cnditins snt respectées, tel que cnvenu avec vus c.-à-d. arpentage évaluatin (pur les besins de l'hypthèque) et rapprt d'inspectin. L'avcat u le ntaire Vtre avcat u ntaire s'assurera que la prpriété que vus achetez est légalement vôtre et ne cmprte pas de lien. Lrsque vus vus prtez acquéreur d'une prpriété, vus ne faites pas qu'acheter le terrain et le bâtiment, vus achetez également les drits de prpriété afin que persnne ne puisse les réclamer. Vtre avcat u ntaire purra vus cnfirmer que rien ne viendra entraver l'achat de vtre maisn et s'assurera que tut fnctinne cmme sur des rulettes. L'avcat u le ntaire : Prcédera à une recherche de titre afin de s'assurer que le vendeur est réellement prpriétaire de la maisn, et s'assurera que la vcatin d'ccupatin prpsée u actuelle de la maisn est cnfrme aux arrêtés municipaux. Obtiendra tus les dcuments nécessaires, incluant : Une lettre de cnfrmité qui stipule qu'il n'existe aucun lien (réclamatins juridiques) u qu'aucun rdre d'exécutin n'est en vigueur; Une preuve du service fiscal qui stipule que les taxes de la prpriété nt été acquittées et snt à jur. Se charge du transfert de prpriété du vendeur en faveur de l'acheteur et de l'inscriptin de l'hypthèque sur le titre. S'assure que des dispsitins nt été prises pur que les fnds puissent être débursés à la date de signature.

5 De cncert avec les prêteurs, crdnne la préparatin des dcuments juridiques pur tute hypthèque. S'assure que tus les termes et cnditins de l'hypthèque snt respectés, et que le titre est libre afin de cnclure une entente avec le(s) prêteur(s). Il peut se charger à vtre place de l'btentin d'une assurance de titre s'il y a un prblème relatif à ce dernier qui peut ultérieurement entraîner une réclamatin u un rdre d'exécutin de quelque nature que ce sit. S'ccupe de vus faire signer tus les dcuments juridiques et la sumissin des sldes dus qui ne snt pas furnis par la u les institutins prêteuses. Crdnne la signature de la transactin d'achat avec l'avcat u le ntaire du vendeur de la prpriété. L'institutin prêteuse Le sutien financier de vtre prjet immbilier. Dans le marché hypthécaire actuel, il est avantageux de magasiner parce qu'il existe plusieurs institutins prêteuses et des ptins de financement très variées. Épargnez-vus du temps et des tracas. Détendez-vus et laissez à un cnseiller hypthécaire Invis le sin de truver une institutin prêteuse qui vus dnnera le taux le plus avantageux pur le prduit qui cnvient le mieux à vs besins. En tant qu'entité qui furnit les fnds, l'institutin financière vudra s'assurer que vus représentez un risque de crédit valable et que l'hypthèque dnt vus faites la demande crrespnd vraiment à la valeur de la prpriété que vus désirez acheter. L'institutin prêteuse : Définira les critères juridiques de prêt que vus devez respecter pur vus qualifier pur l'hypthèque. L'évaluateur L'évaluateur évalue la valeur de la prpriété pur l'institutin prêteuse. Lrsque vus achetez une prpriété, il est imprtant que l'institutin prêteuse s'assure que le prix reflète bien la valeur marchande réelle de la prpriété. Un évaluateur est une persnne fficiellement accréditée engagée par l'institutin prêteuse pur faire une inspectin de la prpriété afin d'en évaluer et en certifier la valeur. L'évaluateur : Furnira à l'institutin prêteuse une pinin accréditée de la valeur marchande de la prpriété (à être) achetée, laquelle peut être cmparée au prix d'achat. L'inspecteur en bâtiments L'inspecteur en bâtiments vus dnnera un deuxième avis et sera capable de vir des détails de la prpriété qui auraient pu vus échapper. Si vus achetez une maisn déjà habitée, il est tujurs cnseillé de la faire inspecter par un inspecteur en bâtiments et d'en faire une cnditin d'achat. Cette persnne (qui ne nécessite pas de permis prvincial dans la plupart des cas) fera l'inspectin de la prpriété à la recherche de vices majeurs qui peuvent ne pas être apparents. Les résultats snt présentés sus frme de rapprt d'inspectin écrit. L'inspecteur en bâtiments : Vérifie la slidité de la structure et nte tutes améliratins apprtées. Prend nte de tut vice spécifique et de sn impact sur la valeur de la prpriété. Fait une estimatin du cût de réparatin de tut tel vice. Le représentant de l'entrepreneur Vtre surce d'infrmatin lrsque vus achetez une maisn nuvellement cnstruite.

6 Si vus décidez d'acheter une maisn nuvellement cnstruite d'un entrepreneur, alrs vus devrez prbablement faire affaires avec un représentant de l'entrepreneur, une persnne qui se charge habituellement de la vente de maisns neuves au public. Le représentant de l'entrepreneur : Furnit aux acheteurs éventuels de l'infrmatin sur les mdèles de maisns fferts, les terrains, les cûts d'achat, les prcédures et exigences municipales, les prgrammes de garantie de maisns neuves, et sur tute autre questin relative à la prpriété. Nte : Bien que le représentant de l'entrepreneur sit régi par la Li sur la prtectin du cnsmmateur, sa respnsabilité première est envers l'entrepreneur et il est en réalité sn agent de vente.

7 Liste de cntrôle du prix d acquisitin Le prix d'achat d'une maisn ne se limite pas à l'ffre que vus faites. Il existe plusieurs autres dépenses que vus devrez ajuter à la smme que vus aurez à déburser. La liste de cntrôle du prix d'acquisitin vus énumère tus les frais auxquels vus puvez vus attendre. Veuillez nter que ces frais peuvent varier d'une prvince à l'autre et qu'ils snt sujets à changement. Prix d'achat Le pint de départ de tus vs calculs... si vus êtes cmme la plupart des premiers acheteurs, vus aurez besin d'une hypthèque pur le cuvrir en grande partie. Hnraires prfessinnels (avcat u ntaire) Bien que ces hnraires varient partut, il peut vus en cûter jusqu'à $ seln si vus refinancer une hypthèque sur vtre maisn actuelle u en acheter une neuve. Cmme les prix varient, Invis a cnclu une entente avec le réseau d'avcats canadiens (CLN Canadian Lawyers Netwrk) pur ffrir un service supérieur à prix raisnnable. Cmpsez le pur parler à un cnseiller hypthécaire Invis qui peut vus aider dans cette démarche. Taxe de mutatin Il s'agit d'une taxe payable au guvernement prvincial par l'acheteur au mment du transfert de titre du vendeur. Cette smme n'est habituellement pas prévue par la plupart des prpriétaires et elle peut être assez élevée. Elle varie de prvince en prvince mais représente généralement un purcentage du prix d'achat de la prpriété. Vtre cnseiller hypthécaire Invis peut vus cnseiller à ce sujet. Frais d'enregistrement Il s'agit de frais payables au guvernement prvincial pur l'enregistrement du transfert de titre, de l'hypthèque u de tut autre instrument tel qu'une cessin u un lien avec les autrités lcales. Assurance de rati élevé Il s'agit d'une assurance à laquelle vus devez suscrire si vus achetez une maisn avec une mise de fnds de mins de 25 %. Une échelle de frais décrissants s'applique, seln le purcentage du prix d'achat requis en première hypthèque (quelques exceptins mineures). Par exemple, en date de mai 1997, la SCHL (Sciété canadienne d'hypthèques et de lgement) et sn cncurrent, la Genwrth, exigent des frais frfaitaires de 2,5 % qui peuvent être ajutés à l'hypthèque pur tute hypthèque excédent 85 % 90 % du prix d'achat. Vir aussi le Glssaire pur une définitin. Lettre de cnfrmité Il s'agit d'une lettre btenue auprès de vtre avcat u ntaire et qui est requise dans plusieurs municipalités au Canada pur que le transfert de prpriété puisse se faire. C'est une quittance du service des bâtiments à l'effet que la prpriété a u est libre de tut rdre d'exécutin nn réslu. Certificat de taxes Certificat btenu par vtre avcat u ntaire au mment de la vente pur cnfirmer que les taxes lcales nt bel et bien été acquittées et snt à jur. Si elles ne le snt pas, le vendeur devra les payer à même les prfits de la vente de sa prpriété. Si les prfits snt insuffisants, alrs vus purriez être frcés par la li de payer les taxes dues. Par cntre, si les taxes avaient été payées d'avance, il se peut que vus ayez à remburser le vendeur. Primes prvinciales pur "Prgramme de garantie pur maisns neuves" Maisns neuves seulement! Il s'agit d'un prgramme de garantie prvinciale entre l'entrepreneur et l'acheteur. L'adhésin à un tel prgramme est tut à fait vlntaire pur l'entrepreneur, sauf en Ontari et au Québec. Par l'entremise de ce prgramme, vtre maisn est garantie cntre tut défaut de cnstructin pur au mins un an. Tutes les maisns qui fnt l'bjet d'une hypthèque avec assurance à rati élevé (supérieure à 75 % du prêt par rapprt à la valeur) divent adhérer à un tel prgramme. Frais d'évaluatin et de demande d'hypthèque Les frais de demande s'appliquent sur les hypthèques à rati élevé seulement tandis que les frais d'évaluatin s'appliquent à la plupart des hypthèques. Les frais snt généralement de 150 $ et 235 $ respectivement Inspectin de la maisn Il s'agit d'un rapprt demandé par un prpriétaire de maisn u un acheteur, habituellement pur vérifier l'état de la prpriété avant la cncrétisatin d'une entente d'achat. Sn étendue et les

8 détails qu'il cntient peuvent varier, mais la plupart des rapprts décrivent tut prblème particulier et les réparatins qui y snt assciées. Malheureusement, aucun permis n'est nécessaire et ce service n'est pas cntrôlé de façn spécifique, autre que par la li sur la prtectin du cnsmmateur. La meilleure prtectin cntre le travail inadéquat est de demander le Curriculum Vitae de l'inspecteur, u de chisir une firme, telle que Carsn Dunlp, dnt la réputatin n'est plus à faire. Frais d'arpentage du terrain Il s'agit d'une descriptin écrite et détaillée sus frme de carte de l'emplacement et des dimensins de vtre terrain. L'arpenteur devrait également démntrer les dimensins et l'emplacement de tute structure sur le terrain, incluant tut ajut tel que piscine, cabann et clôture. Un rapprt d'arpentage mis à jur est suvent requis par l'institutin prêteuse cmme faisant partie de la transactin hypthécaire. Assurance de titre Nuveauté dans le marché immbilier depuis quelques années pur les cnsmmateurs canadiens, l'assurance de titre fait maintenant partie intégrantes des démarches d'achat d'une prpriété. L'assurance de titre peut être suscrite par l'acheteur afin de se prtéger cntre tut défaut pssible dans plusieurs dmaines, tel qu'au niveau de l'arpentage. Cette assurance cmprte plusieurs avantages, et vus devriez cnsulter vtre avcat u vtre ntaire u un cnseiller hypthécaire Invis dès aujurd'hui. Frais de branchement Certaines entreprises lcales de services publics (électricité, gaz, huile) vus imputent des frais à la date de signature pur le branchement de nuveaux acheteurs à leur service. La plupart du temps par cntre, il s'agit de frais supplémentaires qui apparaissent sur la première facturatin. Taxes fncières et ajustements des services publics payés d'avance Si le prpriétaire précédent avait payé d'avance ses taxes fncières u autres services publics, la prtin payée d'avance lui sera rembursée au mment de la signature. Si le prpriétaire précédent avait payé ses taxes avant le mis d'avril, attendez-vus à des frais d'ajustement cnsidérables à la date de signature! Ajustements d'intérêts Si vus prévyez faire vs paiements hypthécaires de façn mensuelle le premier jur de chaque mis, et que vtre transactin se cnclut après le premier jur du mis, vtre institutin prêteuse vus impsera des intérêts à la date de signature qui sernt calculés jusqu'à la prchaine date de prélèvement d'intérêts, appelée la date d'ajustement d'intérêts, date à laquelle vtre cycle de paiement cmmencera. On peut parler ici d'une smme cnsidérable, mais vus devez néanmins payer le bn mntant d'intérêts. Par exemple, si la transactin est faite le 15 juin, vus devez payer 15 jurs d'intérêts à la date de signature et cmmencer vs paiements le 1er aût.

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

Conditions de Vente LUMINEO

Conditions de Vente LUMINEO Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internet www.lumine.cm. lumine.cm

Plus en détail

PRINCIPES ÉTHIQUES SOUS-JACENTS À L UTILISATION D ŒUVRES D ART POUR DES ACTIVITÉS DE LEVÉE DE FONDS

PRINCIPES ÉTHIQUES SOUS-JACENTS À L UTILISATION D ŒUVRES D ART POUR DES ACTIVITÉS DE LEVÉE DE FONDS Les dns d œuvres d art à fins caritatives Les artistes snt suvent sllicités pur faire dn d une u de plusieurs de leurs œuvres. Ces demandes peuvent prvenir d rganismes caritatifs, muséaux u autres. Un

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle

Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Assurance vie Résumé chapitre 4 Assurance vie universelle Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. L assurance vie

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie

Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 3 Fiscalité et assurance vie Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans

Plus en détail

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties

Approche générale de l OCRCVM pour l évaluation des risques de crédit liés aux contreparties Avis sur les règles Appel à cmmentaires Règles des curtiers membres Persnne-ressurce : Richard J. Crner Vice-président à la plitique de réglementatin des membres 416 943-6908 rcrner@iirc.ca Destinataires

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

LE RVER EN UN COUP D ŒIL

LE RVER EN UN COUP D ŒIL LE RVER EN UN COUP D ŒIL Le terme RVER est l acrnyme pur Régime Vlntaire d Epargne-Retraite. C est un nuveau régime de retraite régi par la Li sur les régimes vlntaires d'épargneretraite (Li sur les RVER)

Plus en détail

Résumé chapitre 8 Assurance vie pour entreprises

Résumé chapitre 8 Assurance vie pour entreprises Assurance vie Résumé chapitre 8 Assurance vie pur entreprises Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. Les entreprises

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Cnditins générales de vente Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internetwww.grainesbcquet.

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT POLITIQUE EN MATIÈRE DE CADEAUX ET DE DIVERTISSEMENT Faire u accepter des cadeaux d'entreprise et des prpsitins de divertissement

Plus en détail

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 VUE D ENSEMBLE Le Sentier est un rganisme enregistré de bienfaisance à but nn lucratif vué à la réalisatin de la cnstructin et de la prmtin du sentier

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

Présentation de la SCHL Canada

Présentation de la SCHL Canada Habitatin Présentatin de la SCHL Canada André Asselin Habitatin Habitatin Crissance cntinue du crédit hypthécaire à l habitatin $1 400 $1 200 Sciétés de titrisatin spécialisées TH. LNH Autres cies. sans

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque

Le rôle de conseiller auprès des administrateurs. Le directeur général et le service de bibliothèque LE RÔLE DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Cntenu Nminatin du directeur général Le rôle de cnseiller auprès des administrateurs Le rôle de gestinnaire Le directeur général et le service de biblithèque Relatins entre

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage . Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pur les vlntaires en recherche et sauvetage Objectif De furnir aux assciatins réginales de la GCAC des directives pur déterminer, enregistrer

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les

Lignes directrices aux fins d octroyer une aide financière aux OBNL locataires dans des immeubles non résidentiels imposables œuvrant dans les Lignes directrices aux fins d ctryer une aide financière aux OBNL lcataires dans des immeubles nn résidentiels impsables œuvrant dans les dmaines de l art et de la culture, du dévelppement scial et cmmunautaire

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS

NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS NOTE DE PRESENTATION DE LA FORMULE QUIETUDE PLUS Buygues immbilier est un acteur majeur de l immbilier neuf. Nus smmes à vs côtés pur vus guider dans vtre chix d investissement tut en respectant vs prirités.

Plus en détail

MESURE INCITATIVE CANADA-ITALIE POUR LE CODÉVELOPPEMENT DE PROJETS DOCUMENTAIRES PRINCIPES DIRECTEURS 2015-2016

MESURE INCITATIVE CANADA-ITALIE POUR LE CODÉVELOPPEMENT DE PROJETS DOCUMENTAIRES PRINCIPES DIRECTEURS 2015-2016 MESURE INCITATIVE CANADA-ITALIE POUR LE CODÉVELOPPEMENT DE PROJETS DOCUMENTAIRES PRINCIPES DIRECTEURS 2015-2016 Mesure incitative Canada-Italie pur le cdévelppement de prjets dcumentaires La Mesure incitative

Plus en détail

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE

LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE Frmule de demande Veuillez remplir tutes les sectins. SECTION A : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS ET SUR L ENTREPRISE LOI SUR L ACCÈS À L INFORMATION ET LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE «La cllecte des renseignements

Plus en détail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail

Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d option sur poste de travail Les Systèmes ADDATech Inc. Clinicmaster Changement d ptin sur pste de travail 1 Ce que vus devez savir À Partir de la versin 7.16.00, l arrière scène des ptins de pste de travail vnt se cmprter différemment.

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Mars 2011 COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Prtcle relatif aux cndminiums et aux cpératives de lgement en Ontari Les étapes suivantes ne snt que

Plus en détail

Archivage de videos IVTVision (Windows)

Archivage de videos IVTVision (Windows) Archivage de vides IVTVisin (Windws) 1 Intrductin Puisque le Serveur IVTVisin enregistre des vidés en utilisant une structure de fichiers du système d explitatin simple, l archivage de vidés devrait être

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion

Entretien de bilan en 10 e année. Dossier pour les parents. Evaluation faite par Nom, prénom de l élève Classe Ecole. Erziehungsdirektion Erziehungsdirektin Directin de l instructin des publique Kantns du cantn Bern de Berne Amt für Kindergarten, Vlksschule Office de l enseignement und Beratung présclaire et bligatire, du cnseil et de l

Plus en détail

Module 9 : Résumé Introduction aux instruments dérivés

Module 9 : Résumé Introduction aux instruments dérivés Mdule 9 : Résumé Intrductin aux instruments dérivés Ce mdule intrduit les instruments dérivés, qui snt des titres dnt la valeur dépend directement de la valeur d un actif sus-jacent. Il abrde certains

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire Financer le transprt en cmmun dans le Grand Mntréal Smmaire Mémire de la Sciété de transprt de Laval, en cllabratin avec la Ville de Laval Présenté à la cmmissin du transprt de la Cmmunauté métrplitaine

Plus en détail

Bulletin droit immobilier et marches des capitaux. La Société de Placement Hypothécaire - un prêteur alternatif. Introduction

Bulletin droit immobilier et marches des capitaux. La Société de Placement Hypothécaire - un prêteur alternatif. Introduction mars 2014 Bulletin drit immbilier et marches des capitaux La Sciété de Placement Hypthécaire - un prêteur alternatif Intrductin En 1973, le guvernement fédéral intrduisait des mesures visant à stimuler

Plus en détail

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise

S investir dans une franchise : le guide de la Banque Scotia pour le choix d une franchise Le franchisage et la Banque Sctia S investir dans une franchise : le guide de la Banque Sctia pur le chix d une franchise Cnsciente de l imprtante cntributin des entreprises franchisées à la vie écnmique,

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital

Résumé du module 6 : Coût et structure du capital Résumé du mdule 6 : Cût et structure du capital Ce mdule explique tut d abrd cmment une sciété établit sn cût du capital. Vus apprenez cmment calculer la pndératin des cmpsantes et les cûts du capital

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

Vous construisez? Avez-vous pensé à tous les risques?

Vous construisez? Avez-vous pensé à tous les risques? Vus cnstruisez? Avez-vus pensé à tus les risques? Les risques d'un chantier Cnstruire est un grand défi qui nécessite des myens imprtants. Dans cette périlleuse entreprise, vus n êtes pas à l abri d une

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2

SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 SECONDAIRE : ÉCONOMIE DISTRIBUTION DU REVENU AU CANADA : ACTIVITÉ 1 DE 2 Objectif : Cette activité se divise en deux parties. Dans la première activité, les élèves cmprendrnt ce qu est le revenu. Ils explrernt

Plus en détail

CGV Wood n Sea Lodge

CGV Wood n Sea Lodge CGV Wd n Sea Ldge Tute réservatin au Wd n sea Ldge implique la cnnaissance et l acceptatin des Cnditins Générales de Vente ci-dessus : Cnditins de Réservatin La réservatin se fait par mail u par téléphne.

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS

PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS PROCESSUS DE CERTIFICATION DES MONITEURS JE NAGE INFORMATIONS POUR LES MAITRE ÉVALUATEURS NOTE: Les mniteurs qui suivent la frmatin de mise à niveau et de mise à niveau à distance ne snt pas tenus de remplir

Plus en détail

POLICE MULTIPLE DE CHANTIER

POLICE MULTIPLE DE CHANTIER POLICE MULTIPLE DE CHANTIER MAISONS EN BOIS TOUTES LES ASSURANCES REQUISES PAR LE LOI FRANCAIS PAR FABRICATEURS IMPORTATEURS DEVELOPPEURS/PROMOTEURS AGENTS/DISTRIBUTEURS CONSTRUCTEURS & ACHETEURS CE GUIDE

Plus en détail

Rapport spécial. relatif au contrôle du secrétariat de la médiateure

Rapport spécial. relatif au contrôle du secrétariat de la médiateure Rapprt spécial relatif au cntrôle du secrétariat de la médiateure Table des matières I. LES CONSTATATIONS ET RECOMMANDATIONS DE LA COUR DES COMPTES...5 1. PRÉSENTATION DU CONTRÔLE DE LA COUR...5 1.1.

Plus en détail

1. Description de poste, commis de bibliothèque. 2. Description de poste, commis-dactylo. 3. Offres d emploi. 5. Lettre d acceptation

1. Description de poste, commis de bibliothèque. 2. Description de poste, commis-dactylo. 3. Offres d emploi. 5. Lettre d acceptation Exemples 1. Descriptin de pste, cmmis de biblithèque 2. Descriptin de pste, cmmis-dactyl 3. Offres d empli 4. Exemple de frmulaire de demande d empli 5. Lettre d acceptatin 6. Cntrat 7. Échelle salariale

Plus en détail

LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE

LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE mars 2014 LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE La li n 2014-366 du 24 mars 2014 pur l accès au lgement et un urbanisme rénvé (ALUR) est parue

Plus en détail

CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000

CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000 1 CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000 DEMANDE D'ASSURANCE 2 CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

POLICE MULTIPLE DE CHANTIER

POLICE MULTIPLE DE CHANTIER POLICE MULTIPLE DE CHANTIER MAISONS EN BOIS TOUTES LES ASSURANCES REQUISES PAR LE LOI FRANCAIS PAR FABRICATEURS IMPORTATEURS DEVELOPPEURS/PROMOTEURS AGENTS/DISTRIBUTEURS CONSTRUCTEURS & ACHETEURS CE GUIDE

Plus en détail

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD.

2. Trouvez la version du firmware que vous souhaitez télécharger dans la rubrique Boot From CD, correspondant à votre modèle de SSD. Changements apprtés par le firmware: Fiabilité du prduit amélirée Réslutin de l anmalie causant de brèves pauses intermittentes chez certains utilisateurs. INTRODUCTION Ce dcument décrit la prcedure permettant

Plus en détail

Résumé chapitre 6 Contrat de fonds distincts

Résumé chapitre 6 Contrat de fonds distincts Fnds distincts et rentes Résumé chapitre 6 Cntrat de fnds distincts Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d étude. Seul un

Plus en détail

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES Nvembre 2009 Table des matières Intrductin...1 1. Règles de cnfrmité...3

Plus en détail

Dispositions en matière de protection des données et d'utilisation de l'application mobile «Mon EGK»

Dispositions en matière de protection des données et d'utilisation de l'application mobile «Mon EGK» Dispsitins en matière de prtectin des dnnées et d'utilisatin de l'applicatin mbile «Mn EGK» (App EGK) Versin 1.1 du 31.07.2013 Nus vus remercins de l'intérêt manifesté pur l'applicatin mbile «Mn EGK» et

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

Guide de préparation de la demande des candidats étrangers titulaires d un doctorat

Guide de préparation de la demande des candidats étrangers titulaires d un doctorat Ministère des Affaires civiques, de l Immigratin et du Cmmerce internatinal Guide de préparatin de la demande des candidats étrangers titulaires d un dctrat Prgramme ntarien des candidats à l immigratin

Plus en détail

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce ANNEXE - ACTIF Cessin de fnds de cmmerce Offre D acquisitin D un Fnds De Cmmerce Pur être valable, l acquéreur dit se cnfrmer au cahier des charges ci-dessus. CAHIER DES CHARGES 1. Cntenu de l ffre a.

Plus en détail

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes :

Comme nous devons clôturer nos systèmes actuels avant la transition, veuillez noter les dates suivantes : Le 30 juin 2014 ACTION : Date d entrée en vigueur du changement le 25 aût 2014 Cher furnisseur, À cmpter du 25 aût 2014, Zetis utilisera un nuveau système de planificatin des ressurces de l entreprise

Plus en détail

Centre e-learning HES-SO

Centre e-learning HES-SO Installer le lgiciel Ht Ptates - Décmpresser le fichier winhtpt60.zip - Lancer le Setup - Suivre la prcédure prpsée par l assistant Chisir le type d exercice Ht Ptates Ce lgiciel prpse cinq types de questinnaires

Plus en détail

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II.

Maintenir le statu quo de la Loi sur la santé et la sécurité du travail (et de ses règlements) pour les employeurs des groupes prioritaires I et II. Annexe : Les recmmandatins patrnales Préventin Rendre bligatire la créatin d un cmité de santé et sécurité du travail par emplyeur pur le secteur public et par établissement pur le secteur privé (plus

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

Résumé chapitre 1 Cadre fiscal

Résumé chapitre 1 Cadre fiscal Principes de fiscalité de l assurance de persnnes Résumé chapitre 1 Cadre fiscal Attentin : Des cmpléments d infrmatin nt été ajutés en vert dans le résumé. Ceux-ci n apparaissent pas dans le manuel d

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

Scénario 2 : La promesse

Scénario 2 : La promesse Scénari 2 : La prmesse D enise est infirmière auxiliaire autrisée depuis 10 ans, Elle exerce dans une clinique externe d un grand hôpital général. Aujurd hui, elle est chargée de prendre sin d Amanda,

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

Formalités administratives et contrôles aux frontières. Réglementations douanières LE TOURISME EN BELGIQUE. L arrivée en Belgique

Formalités administratives et contrôles aux frontières. Réglementations douanières LE TOURISME EN BELGIQUE. L arrivée en Belgique LE TOURISME EN BELGIQUE Cette brchure vus furnira des infrmatins sur le turisme en Belgique. Vus y truverez des cnseils pratiques et de précieuses infrmatins légales. Nus avns tenté d inclure tutes les

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Syndicat Intercmmunal d Aménagement Hydraulique De Saint Jean des Sables DESIGNATION OPERATION : Remplacement de cinq mteurs de vanne à la statin de Saint Jean Cahier des Clauses

Plus en détail

Les accidents du travail

Les accidents du travail Les accidents du travail Table des matières Qu est-ce qu un accident du travail?... 2 Que faire en cas d accident du travail?... 3 Cmment s effectue l indemnisatin?... 4 Pur les membres de SMartBe?...

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE CONCOURS SUBVENTIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA TRADUCTION VERS DES LANGUES ÉTRANGÈRES ANNÉE 2015

INFORMATIONS SUR LE CONCOURS SUBVENTIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA TRADUCTION VERS DES LANGUES ÉTRANGÈRES ANNÉE 2015 MINISTÈRE DE CULTURE ET DU SECRÉTARIAT D'ÉTAT DE LA CULTURE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA POLITIQUE ET DES INDUSTRIES CULTURELLES ET DU LIVRE INFORMATIONS SUR LE CONCOURS SUBVENTIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES 1 / Définitins Dans le cadre des présentes Cnditins Générales, les Parties cnviennent de ce que chacun des termes et expressins figurant ci-dessus aura la significatin dnnée dans sa définitin, dès lrs

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

POLITIQUE DE GOLF CANADA CONCERNANT LE TRI DU PERSONNEL ET DES BÉNÉVOLES

POLITIQUE DE GOLF CANADA CONCERNANT LE TRI DU PERSONNEL ET DES BÉNÉVOLES POLITIQUE DE GOLF CANADA CONCERNANT LE TRI DU PERSONNEL ET DES BÉNÉVOLES La présente plitique vise à s assurer que l Assciatin Ryale de Glf du Canada, active sus l appellatin de Glf Canada («Glf Canada»)

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution :

Les dossiers de FO RÉSIDENCE PRINCIPALE. Prêts soumis à conditions de revenus : o Critères d attribution : Les dssiers de FO Maj septembre 2013 RÉSIDENCE PRINCIPALE Prêts sumis à cnditins de revenus : Critères d attributin : Salarié sus cntrat à durée indéterminée dnt l'ancienneté minimale est de 1 an, en vue

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT

POLITIQUE D INVESTISSEMENT Centre lcal de dévelppement DE LA MRC DE ROUYN-NORANDA POLITIQUE D INVESTISSEMENT PROGRAMME JEUNES PROMOTEURS (JP) ADOPTÉE : 26 mars 2014 MAJ : Mars 2014 Avril 2009 Février 2006 Mai 2003 Mars 2002 Mai

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER)

MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) MANUEL D UTILISATION DU SITE INTERNET (PUBLIER) Chapitre 3 : Page d accueil La page d accueil est la page d entrée sur le site internet Que cntient-elle? Menu principal (haut gauche) Cmme pur tutes les

Plus en détail

Introduction/contexte

Introduction/contexte Aide financière accrdée par les rganismes de services aux persnnes ayant une déficience intellectuelle aux prgrammes de Services de sutien à l intégratin et à l analyse des cnstatatins du sndage sur la

Plus en détail

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES

POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE. et de LICENCE TABLE DES MATIÈRES POLITIQUE ACA-FESC EN MATIÈRE DE FORMATION CONTINUE et de LICENCE Révisin le 22 juin 2012 TABLE DES MATIÈRES But... 2 Définitin... 2 Aperçu... 2 Particularités... 3 Crédits de licence... 4 Délai d exécutin

Plus en détail

CORRIGE DES MISSIONS

CORRIGE DES MISSIONS SCÉNARIO 1 1 CORRIGE DES MISSIONS MISSION 1 Il existe de nmbreux furnisseurs de tablettes tactiles référencés sur le net. Il faut réduire sa recherche sur Lyn et sa régin et privilégier des furnisseurs

Plus en détail

INITIATION À LA TENUE DE LIVRE

INITIATION À LA TENUE DE LIVRE INITIATION À LA TENUE DE LIVRE POURQUOI TENIR DES REGISTRES COMPTABLES? Une bnne tenue des livres vus renseigne sur la situatin financière passée et actuelle de vtre entreprise. Une bnne tenue des livres

Plus en détail

DATE ET HEURE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : 15 juillet 2015 VILLE DE CREIL. Pôle urbanisme et aménagement

DATE ET HEURE LIMITE DE REMISE DES OFFRES : 15 juillet 2015 VILLE DE CREIL. Pôle urbanisme et aménagement Pôle urbanisme et aménagement Directin de la vie écnmique de l aménagement et du dévelppement de la cité Place Françis Mitterrand, B.P. 76 60109 CREIL Cedex Tél. MISSION : 03 44 29 DE 50 MAITRISE 56 D

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Approbation des comptes administratifs 2012

Approbation des comptes administratifs 2012 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 14 MARS 2013 ============== Etaient présents : tus les cnseillers sauf MM. GEFFROY et LEROUX Apprbatin des cmptes administratifs 2012 Le Cnseil Municipal, réuni sus

Plus en détail

RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chalon sur Saône COMPTE-RENDU

RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chalon sur Saône COMPTE-RENDU RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chaln sur Saône COMPTE-RENDU Fnctinnement du «Club» Suite aux différents échanges, il a été cnvenu d rganiser une nuvelle rencntre le 15 ctbre prchain

Plus en détail