Réseau de Réussite Scolaire Anatole France

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réseau de Réussite Scolaire Anatole France"

Transcription

1 Académie de Limoges Réseau de Réussite Scolaire Anatole France Projet Mai 2010

2 Les orientations choisies pour le projet de réseau : Les axes qui constituent l ossature de ce projet de réseau sont au nombre de deux. Ils concernent la réussite de tous les élèves (I) et l ouverture au monde et aux autres (II). Ces axes déclinés en objectifs généraux puis opérationnels mettent l accent sur les grandes lignes du socle commun de connaissances et de compétences, la prise en charge des élèves en difficulté scolaire, les relations avec les familles, l orientation, ainsi que sur l ouverture culturelle, les techniques de l information et de la communication et le civisme. Chaque objectif opérationnel est défini en termes d effets attendus et assorti d indicateurs. Ces orientations au service de la réussite de tous les élèves devraient permettre d assurer le soutien nécessaire aux plus fragiles d entre eux et de mettre en œuvre des moyens pour lutter contre l échec scolaire et conduire les élèves vers une orientation positive.

3 AXE I : Favoriser la réussite de tous les élèves I.1. Objectif général : Assurer la maîtrise du socle commun de connaissances et de compétences I.1.1 Objectif Développer la maîtrise de la langue française Savoir lire, écrire, écouter et parler le français S exprimer de façon précise et claire à l oral comme à l écrit (langage d évocation, de situation) Savoir prendre part à un dialogue, à un débat, en adaptant le propos au destinataire et à l effet recherché Enrichir son vocabulaire Etre capable de comprendre les informations d un texte littéraire ou d un texte documentaire appropriés à l âge du lecteur. Savoir en dégager le thème et reformuler ce texte Maîtriser et perfectionner son orthographe Analyser les éléments grammaticaux d une phrase afin d en éclairer le sens Travail régulier en petit groupe, en groupe de besoin, PPRE,, projets de classe adaptés à l oral, rencontre avec des conteurs et des auteurs, organisation de débats (au C3 à partir des informations télévisées), à l écrit (recueil de nouvelles, correspondance scolaire, projet «vocabulaire et orthographe» dans toutes les classes à l élémentaire G. Philipe, BCD, BFM, «Lire à Limoges», élaboration de recueils de nouvelles, de poésie, correspondance scolaire, débats, comptes rendus, ateliers d écriture), accompagnement éducatif littéraire au collège, développement de l oral au travers de différents dispositifs de communication : ateliers théâtre, projet «les enfants en scène», ateliers dans le cadre du Programme de Réussite Educative Démarches à développer : I.1.2 Objectif Etablir des progressions cohérentes Etablir des progressions cohérentes au sein des cycles en respectant les différents niveaux d exigences et de compétences pour chaque discipline Assurer la liaison entre les cycles et entre le premier et le second degrés Réflexion en conseil de maîtres et de cycles (formalisation des compétences par niveau d exigence), mutualisation entre classes, harmonisation entre classes de même niveau (cahier de lecture), développement d un axe de liaison maternelle élémentaire, action sur les progressions et la cohérence des apprentissages sur les moments de liaison Grande Section CP et CM2 6ème, projet vocabulaire à l élémentaire G. Philipe, création d outils

4 Démarches à développer : I.1.3 Objectif Harmoniser et diversifier les évaluations Lecture et exploitation partagée des programmes pour une meilleure continuité pédagogique Mieux organiser les évaluations individuelles afin de permettre la continuité du travail en classe Mise œuvre du livret scolaire, évaluations diagnostiques en début d année, harmonisation des évaluations et analyse concertée entre enseignants des résultats des évaluations de circonscription en GS et CP, des évaluations nationales en CE1 et CM2, utilisation des évaluations communes sur chaque niveau dans le premier degré, devoir sur table trimestriels communs en français, mathématiques et histoire - géographie en 4 ème et 3 ème, planification de temps de concertation avec le RASED, les assistants d éducation, les assistants pédagogiques I.1.4 Objectif Développer les situations problèmes et la recherche dans le domaine scientifique Comprendre la démarche scientifique (observation, questionnement, manipulation, expérimentation) Maîtriser les principaux éléments de mathématiques (calcul, géométrie, gestion des données) Apprendre à démontrer et à raisonner logiquement Etre capable de s engager dans une procédure personnelle de résolution et la mener à son terme Développer la capacité d abstraction, l usage d un vocabulaire et de codes adaptés pour démontrer Utiliser les outils et les matériaux inducteurs de démarches scientifiques et de questionnements Faire preuve de curiosité Développer des habilités manuelles, être familiarisé avec certains gestes techniques Mobiliser ses connaissances en situation, développer l esprit critique Ateliers d expérimentation (questionnement, tâtonnement, formulation d hypothèses, réalisation d expériences, validation ), accompagnement éducatif scientifique et technologique au collège, ateliers décloisonnés en maternelle sur des thèmes scientifiques (découverte de la matière), activités mathématiques favorisant la résolution de problèmes et les situations de proportionnalité, organisation d un défi scientifique en SEGPA, travaux en groupe à l aide du matériel informatique et des compétences du technicien de laboratoire, opération «Scientibus», fête de la science, cordées de la réussite

5 Résultats attendus : Acquisition d une plus grande autonomie Meilleure utilisation des structures langagières Amélioration des la dynamique des échanges, qualité de la prise de parole et adaptation du discours Indicateurs retenus : Résultats obtenus lors des évaluations nationales de CE 1 et CM 2 Proportion des élèves maîtrisant, en fin d école primaire, les compétences de bases en français et mathématiques (indicateur de performance loi de finances 2007 programme ) Proportion des élèves entrant en 6 ème avec au moins un an de retard (indicateur de performance loi de finances 2007 programme ) Rapport ZEP hors ZEP des proportions d élèves entrant en 6 ème avec au moins un an de retard (indicateur de performance loi de finances 2007 programme ) Proportion des élèves maîtrisant en fin de collège, les compétences de bases en français et mathématiques (indicateur de performance loi de finances 2007 programme ) Taux d accès au Brevet (indicateur de performance loi de finances 2007 programme ) Ecart des taux de réussite au Brevet en ZEP / hors ZEP (indicateur de performance loi de finances 2007 programme ) Augmentation du nombre d élèves orientés vers les filières scientifiques ou techniques I.2. Objectif général : Prendre en charge la difficulté scolaire Démarches à développer : I.2.1 Objectif Développer les actions de prévention Connaître les enjeux et les codes scolaires Donner du sens aux apprentissages Inscrire les élèves dans une dynamique d acquisition, de savoir être et de savoir faire indispensables à une bonne appréhension des différentes disciplines Analyser les erreurs des élèves pour un repérage plus précis de la nature de la difficulté et adapter les méthodes de travail qui leur sont proposées Permettre à l élève de devenir acteur de son apprentissage, de prendre confiance en ses possibilités, de modifier et d adapter son comportement Soutien en langage en grande section (APE et RASED), interventions du RASED (notamment en petite section), atelier ouvert au sein de la BCD avec une activité de lecture à la demande des élèves avec l enseignante (maternelle), mise en œuvre des PPRE, projet «métier d élève» en 6 ème et 5 ème, travail en petits groupes avec l aide des assistants d éducation, des assistants pédagogiques, partenariat avec la PMI et la MSD, Programme de Réussite Educative, accompagnement pédagogique

6 Démarches à développer : I.2.2 Objectif Aider les élèves dès les premières difficultés repérées Assurer une meilleure prise en charge et un meilleur suivi des élèves en difficulté Prendre en charge les élèves à besoins éducatifs particuliers (non francophone, élèves en grande difficulté, élèves de la SEGPA, élèves handicapés) Différenciation, Aide Personnalisée des élèves, PPRE,, atelier lecture au CE 1, atelier langage autours d albums, ateliers de prise en charge (maîtres E, et maîtres surnuméraires), accompagnement éducatif en élémentaire, un assistant d éducation référent pour chaque classe du collège (travail en collaboration avec le professeur principal de la classe et l équipe pédagogique), cours dispensés en français langue étrangère à raison de 3 heures hebdomadaires pour les élèves non francophones, intervention des assistants pédagogiques au collège, accompagnement éducatif obligatoire en classe de 6 ème et de 5 ème à raison de 2 heures par semaine, groupes de besoin en maths et en français, note de vie scolaire conçue comme un outil au service du métier de l élève, PRE (Programme de Réussite Educative) Démarches à développer : I.2.3 Objectif Gérer l hétérogénéité des élèves Prendre en charge les élèves à besoins éducatifs particuliers (non francophone, élèves en grande difficulté, élèves de la SEGPA, élèves handicapés) Différencier la pédagogie selon les besoins particuliers des élèves Cibler les groupes de besoin Organiser la remédiation Différenciation pédagogique, tutorat, décloisonnement pour la mise en place de groupes de niveau, intégration des élèves de la CLIS en classe ordinaire, en décloisonnement sportif et dans les ateliers éducatifs, organisation pédagogique du collège, Itinéraires de la découverte en 4 ème, intégration d élèves de la SEGPA dans des classes d enseignement général et inversement Résultats attendus : Diminution du nombre des élèves en échec scolaire Meilleure intégration des enfants non francophones ainsi que des élèves en situation de handicap Indicateurs retenus : Proportion des élèves orientés vers un dispositif d aide (APE, PPRE, PRE, Accompagnement éducatif) Nombre d élèves de CLIS ou de SEGPA intégrés en classe ordinaire Résultats aux évaluations nationales Taux de redoublement (indicateur de performance loi de finances 2007 programme ) Proportion des enseignants inspectés au cours de cinq dernières années (indicateur de performance loi de finance 2007 programme ) Taux de poursuite de la scolarité des élèves de collège vers une seconde GT

7 I.3. Objectif général : Associer les familles à la vie de l établissement Démarche à développer : I.3.1 Objectif Renforcer la liaison école - familles Encourager les familles à participer à la vie de l école Valoriser la co-éducation Rendre l école plus lisible Renforcer le climat de confiance avec les parents, susciter de l intérêt pour les progrès de leur(s) enfant(s) Créer des situations d échange, de communication avec tous les acteurs et partenaires de l école Implication des parents dans l aide à l encadrement des sorties scolaires, consultation des évaluations sur place avec prise de rendez-vous, réunions d information, matinée en classe pour les parents de CP, actions d aide à la parentalité dans le cadre du PRE, opération «j apprends dans l école de mon enfant», participation à l opération «Ouvrir l école aux parents pour une meilleure intégration», conférences débats, réunions d information, soirées jeux de société, organisation de moments de dialogue enseignant élèves parents, création de moments de convivialité, de rencontres festives valorisant les travaux des élèves, les différentes cultures, développement des relations avec les associations de quartier au profit de la relation avec les parents au collège Résultats attendus : Meilleure implication des familles, fréquentation des parents aux différentes réunions organisées à leur intention Meilleure fréquentation scolaire Indicateurs retenus : Taux de participation aux scrutions pour les élections des représentants des parents d élèves Participation aux opérations «J apprends dans l école de mon enfant» et «Ouvrir l école aux parents pour une meilleure intégration Taux d absentéisme I.4. Eduquer à l orientation I.4.1 Objectif Acquérir des méthodes de travail et encourager l autonomie et l initiative Planifier et organiser son travail Recourir à des référents présents dans la classe ou propre à l école Favoriser l acquisition d une autonomie dans les apprentissages Etre acteur de son orientation en favorisant l autonomie Connaître les métiers Organisation du travail, rangement du matériel, utilisation du cahier de texte, classeur de règles qui suit l élève durant le cycle (mathématiques et orthographe grammaire), organisation de tables rondes avec d anciens élèves ou des professionnels venus témoigner, projet métier de l élève en 6 ème et 5 ème

8 I.4.2 Objectif Connaître et faire évoluer les représentations sur les métiers et les établissements Connaître les métiers Etre capable de mener à bien un travail de recherche sur différents champs professionnels Préparer son orientation Découverte des métiers et travail sur les représentations (savoir nommer les métiers, visites, stages), projet «web classeur» avec l ONISEP, itinéraires de découvertes en 4 ème, visite des ateliers de la SEGPA, tables rondes, information des familles sur la réalité de la mécanique de l orientation Résultat attendu : Diminution du nombre d orientations par défaut Indicateur retenu : Suivi des affectations en fin de 3ème AXE II : Favoriser l ouverture au monde et aux autres II.1. Objectif général : Développer les activités culturelles II.1.1 Objectif Eveiller et renforcer l accès à la culture et encourager la pratique d une activité culturelle Savoir regarder, observer, apprécier, comparer, exprimer des préférences et les justifier Savoir reconnaître quelques œuvres célèbres (musicales, théâtrales, architecturales, littéraires) et les placer dans la chronologie Développer l aptitude à l expression et le goût de la création Participation aux manifestations culturelles proposées par la ville de Limoges, actions en relation avec la BFM et la bibliothèque de quartier, le CNR, sorties cinéma, ateliers théâtre en élémentaire, réalisation d exposés demandant des recherches documentaires, promotion de l activité théâtre, projet culturel du collège pour réduire les inégalités d accès à la culture et enrichir le champs pédagogique (ateliers de pratique artistique musique et théâtre, kiosque culturel, passeport culturel), projet «les enfants en scène», accompagnement éducatif culturel

9 II.1.2 Objectif S ouvrir sur l actualité Développer la curiosité de l élève face à son environnement Savoir se forger une opinion raisonnée, comparer des points de vue Savoir situer des événements géographiquement et historiquement Etre citoyen dans sa commune Etre préparé à partager une culture européenne S ouvrir au monde Contribuer au respect de l environnement à l école et dans son quartier Abonnement à des magazines, semaine de la presse, utilisation de la classe mobile, établir un lien avec l enseignement dans les classes et les événements forts, découverte du quartier, visites d expositions, sorties cinéma, «lecture du JT» information sur les actions culturelles mises en place dans le quartier et sur la ville, participation à l opération «J aime mon quartier, j lui fais une beauté», sensibilisation au tri sélectif II.1.3 Objectif Accéder à la pratique d une langue vivante étrangère Comprendre et s exprimer dans diverses situations Posséder du vocabulaire, connaître la grammaire et les règles de prononciation Connaître une autre culture Initiation par des chants à la maternelle, enseignement de l anglais à partir du CE1, enquêtes, lectures, projet Comenius (échange avec un autre pays européen), semaine hispano américaine (arts, civilisation, réception d un groupe, travail interdisciplinaire annuel) Résultats attendus : Ecoute, création, esprit critique, désir de communiquer Développement de l esprit critique, démarches de recherche et de vérification Fréquentation des structures culturelles et sportives du quartier Indicateurs retenus : Proportion du nombre d élèves ayant atteint en langue étrangère le niveau A1 du cadre européen de référence à l issue de la scolarité en primaire Proportion d élèves ayant atteint dans une langue étrangère le niveau B1 du cadre européen commun de référence, en fin de collège (indicateur de performance loi de finance 2007 programme ) Evolution du nombre de demandes pour participer aux ateliers éducatifs culturels

10 II.2 Objectif général : Promouvoir l utilisation des TICE pour communiquer II.2.1 Objectif Acquérir une culture numérique Connaître les équipements informatiques et savoir utiliser un ordinateur (les logiciels de bureautique notamment) Préparer l obtention du B2I et de l ASSR Maîtriser l utilisation d un langage informatique Utilisation de la classe mobile et du tableau numérique interactif, développement de l utilisation de l environnement numérique au collège (introduction plus soutenue de l audio visuel dans la classe, établissement en wifi total, abonnement à TV 5, site internet, tables multimédias), validation du B2I II.2.2 Objectif Utiliser les outils pour communiquer Favoriser l usage sûr et critique des techniques de la société de l information (informatique, multimédia et internet) Communiquer davantage et autrement (savoir utiliser une boîte à lettres électronique, savoir communiquer en direct) Savoir se documenter efficacement sur internet Utilisation de la classe mobile, communiquer ses travaux par voie informatique, utilisation de l espace numérique de travail au collège, validation du B2I et de l ASSR Résultats attendus : Qualité des productions, enrichissement, autonomie Fréquentation du site internet du collège Indicateurs retenus : Proportion d élèves ayant atteint le niveau 1 du B2I à l issue de la scolarité primaire (indicateur de performance loi de finance 2007 programme ) Proportion d élèves ayant obtenu au terme de la scolarité obligatoire, le niveau 2 du B2I à l issue de la scolarité primaire (indicateur de performance loi de finance 2007 programme )

11 II.3 Objectif général : Encourager le civisme et la citoyenneté II.3.1 Objectif Acquérir un comportement d écolier et de collégien Se respecter et respecter les autres Respecter les règles de la vie collective Connaître ses droits et ses devoirs Favoriser l autonomie, le travail personnel et la capacité à gérer son emploi du temps Elaboration de règlements de classe, travail en groupe, en équipe (respect des règles et de l arbitrage en EPS), projet «le métier de l élève» au collège, note de vie scolaire au service du métier de l élève, groupes de paroles, tutorat, sanctionner sévèrement les manquements aux règles de vie au collège, apprendre à apprendre, gestion intelligente et rationnelle de son matériel en fonction des besoins II.3.2 Objectif Développer une éducation à la citoyenneté dans la vie de tous les jours Adopter un comportement citoyen et une attitude responsable Préparer les élèves à vivre ensemble par l appropriation progressive des règles de la vie collective Evaluer les conséquences de ses actes Se respecter et respecter les autres Etre capable de porter secours Découvrir et accepter la culture de l autre Connaître le fonctionnement de l établissement Prévention (importance de l EPS, hygiène de vie, éducation à la sexualité, apprendre à porter secours, éducation routière, sensibilisation à l environnement, CESC), projet «métier de l élève», cohérence dans l application des règles de vie par l ensemble des équipes, organisation de débats II.3.3 Objectif Apprendre à respecter la différence Accepter l autre quelle que soit sa différence Apprendre le respect de l autre et l égalité entre filles et garçons S enrichir des connaissances des autres Education à la santé et à la citoyenneté, travail en groupes mixtes et hétérogènes, tutorat des meilleurs élèves au profit des plus faibles, parrainage «grand petit» à la cantine et en étude, jeux collectifs, correspondance scolaire, intégration des élèves porteurs d un handicap

12 Résultats attendus : Amélioration des comportements individuels (retards, absences ) et développement de l esprit civique Meilleur comportement en collectivité Indicateurs retenus : Taux d absentéisme des élèves (indicateur de performance loi de finance 2007 programme ) Proportion des actes de violence graves signalés (indicateur de performance loi de finance 2007 programme ) Pourcentage des élèves détenteurs d une licence d association sportive d établissement (indicateur de performance loi de finance 2007) Taux de réussite à l attestation scolaire de sécurité routière et la formation aux gestes de premiers secours

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES

LIVRET PERSONNEL DE COMPÉTENCES Nom... Prénom... Date de naissance... Note aux parents Le livret personnel de compétences vous permet de suivre la progression des apprentissages de votre enfant à l école et au collège. C est un outil

Plus en détail

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences

L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences L école maternelle et le socle commun de connaissances et de compétences Animation pédagogique Mise en œuvre du LPC 87 Un principe majeur! L école maternelle n est pas un palier du socle commun de connaissances

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire»

BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Horaires et Programmes EPS à l école primaire BO hors-série n 3 du 19 juin 2008 «Horaires et programmes d enseignement de l école primaire» Les programmes 2008 s appuient sur le Socle commun de connaissances

Plus en détail

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF 1 ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF I. Elaborer le projet SOMMAIRE - L accompagnement éducatif - principes généraux - les volets du projet - Identifier

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

SOMMAIRE : I. Développer les ambitions de chaque élève en synergie page 2. II. Accompagner chaque élève vers sa réussite page 6

SOMMAIRE : I. Développer les ambitions de chaque élève en synergie page 2. II. Accompagner chaque élève vers sa réussite page 6 Les axes du projet d établissement 2014 2018 SOMMAIRE : I. Développer les ambitions de chaque élève en synergie page 2 1 Mieux adapter et mieux diversifier les parcours 2 Maitrise des langues 3 Développer

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)

L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) 1. Définition L'accompagnement personnalisé, qui s'adresse à tous les élèves, est un espace de liberté pédagogique permettant

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Usages pédagogiques des tablettes

Usages pédagogiques des tablettes Usages pédagogiques des tablettes 1. Qu est-ce qu une tablette? Bien que définie comme un «ordinateur portable et ultraplat, qui se présente comme un écran tactile et qui permet notamment d accéder à des

Plus en détail

Réunion de présentation. Avril 2015

Réunion de présentation. Avril 2015 Réunion de présentation Avril 2015 Points abordés 1. L environnement 2. L équipe 3. La pédagogie et le fonctionnement de l établissement 4. Après la 3 ème? 5. Questions L environnement 12, chaussée Jules

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle

Dispositif : da01 - Animations pédagogiques. Module da-01 : 01 - Apprentissages coopératifs en maternelle Dispositif : da01 - Animations pédagogiques Identifiant : 13D0906003 Inscription : Public désigné, ne pas s'inscrire Objectifs généraux : Maîtrise de la langue, Mathématiques et culture scientifique, culture

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Programme d E.P.S. de l Ecole

Programme d E.P.S. de l Ecole Programme d E.P.S. de l Ecole Primaire CONNAISSANCE DU MILIEU SCOLAIRE Ecu 1.2.3.4 F.S.S.E.P LILLE 2 L.MICHEL-connaissance des milieux FSSEP Université Lille 2 1 SOMMAIRE PRESENTATION DU Eduscol.education.fr

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves PLAN D'ACTION EN MATIÈRE D'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS De quelles poutres, de quelles pierres de béton bâtir les ponts pour qu ils puissent unir des rives différentes? L art des Ponts, Michel Serres, octobre 2006, Edition

Plus en détail

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE

PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE PROGRAMMES EN EPS A L ECOLE PRIMAIRE B.O. n 3 du 19 juin 2008 HORS SERIE Maternelle : AGIR ET S EXPRIMER AVEC SON CORPS Compétences visées (Cv) Se repérer et se déplacer dans l espace. Adapter ses actions

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Le projet de socle de connaissances, de compétences et de culture,

Plus en détail

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI?

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? Des productions en maîtrise de la langue o A l écrit: suite/fin d album, critiques littéraires, carnets de lecture o

Plus en détail

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves :

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves : Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves : quel plan pour qui? _ Le projet d accueil individualisé (PAI) _ Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) _ Le plan d accompagnement personnalisé

Plus en détail

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves :

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves : Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves : quel plan pour qui? _ Le projet d accueil individualisé (PAI) _ Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) _ Le plan d accompagnement personnalisé

Plus en détail

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE

GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE GDR des CPE sous la direction de Nathalie Szoc LIVRET DE FORMATION ET DE COMPETENCE CPE Compétences communes à tous les professeurs et personnels d éducation Référentiel des compétences professionnelles

Plus en détail

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS

LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS LES INTERVENANTS EXTERIEURS GUIDE PRATIQUE ET PRECONISATIONS DEPARTEMENTALES Groupe départemental ARTS/EPS Table des matières LES TEXTES DE REFERENCE... 3 POURQUOI UN GUIDE PRATIQUE?... 4 L INTERVENTION

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

Guide Pédagogique 2013-2014

Guide Pédagogique 2013-2014 MASTER Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation 1er degré PARCOURS Enseignement polyvalent Guide Pédagogique 2013-2014 - 1 - Administrateur provisoire de l ESPE Richard Kleinschmager

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES EN CAE LIVRET DE SUIVI. Mademoiselle/Madame/Monsieur (Prénom NOM) du salarié en CAE

ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES EN CAE LIVRET DE SUIVI. Mademoiselle/Madame/Monsieur (Prénom NOM) du salarié en CAE Direccte Pays de la Loire UT72 ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES EN CAE Fiche pratique n 08 LIVRET DE SUIVI Mademoiselle/Madame/Monsieur (Prénom NOM) du salarié en CAE Selon la taille de l établissement ce document

Plus en détail

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 Rédaction Jean-Pierre GUICHARD Conseiller pédagogique en EPS Ministère

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Comprendre les troubles spécifiques du langage écrit

Comprendre les troubles spécifiques du langage écrit Livret de suivi de l élève l élève l é ve... né(e) le..... /..... /..... C o n t a c t s L inspection académique de votre département IA 22 6 et 8 place du Champs de Mars - BP 2369-22023 St-Brieuc IA 29

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Groupe départemental EPS 1 Rhône Pour une programmation en EPS janvier 2010 1

Groupe départemental EPS 1 Rhône Pour une programmation en EPS janvier 2010 1 Vers UNE PROGRAMMATION EN EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE A L ECOLE PRIMAIRE DANS LE DEPARTEMENT DU RHONE Groupe départemental EPS 1 Rhône Pour une programmation en EPS janvier 2010 1 La programmation :

Plus en détail

ENTRE LES MURS : L entrée en classe

ENTRE LES MURS : L entrée en classe ENTRE LES MURS : L entrée en classe Réalisation : Laurent Cantet Production : Haut et Court Genre : comédie dramatique Adaptation du livre «Entre les murs» de François Bégaudeau, éditions Gallimard 2006.

Plus en détail

Languedoc - Roussillon

Languedoc - Roussillon Master Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation 1 er degré MEEF Concours préparés : Concours de recrutement des professeurs des écoles (CRPE) Lieu : Carcassonne - Mende - Montpellier

Plus en détail

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014

FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 FORMATION ET SUIVI DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2013 2014 1 SOMMAIRE 1) Textes de référence 2) Cadrage départemental 3) Charte du tuteur : rôle et missions 4) Les outils des professeurs des écoles

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Cursus Jazz. 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum

Cursus Jazz. 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum Cursus Jazz 1 er cycle Certification : Attestation de fin de 1 er cycle Durée du cycle 4 ans maximum Cours instrumental (30 mn hebdomadaires) Cours de formation musicale Jazz (Au moins 1 an dans le cycle,

Plus en détail

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège

Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Scolarisation et adaptations pour enfants dyspraxiques au collège Brigitte BRUNEL, professeur de SVT, collège Delalande (Athis Mons, 91) Bénédicte PONCHON, ergothérapeute, cabinet CABEX Essonne (Brétigny,

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation

Les nouveaux programmes de l él. école primaire. Projet soumis à consultation Les nouveaux programmes de l él primaire Projet soumis à consultation primaire Les nouveaux programmes sont plus courts : environ 36 pages format BO contre 104. Ils sont écrits dans un langage clair sans

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES

CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES ET DE LA LUTTE CONTRE LES VIOLENCES EN MILIEU SCOLAIRE CHARTE DE QUALITE DE LA MEDIATION PAR LES PAIRS POUR LES INTERVENANTS DANS LES ECOLES, COLLEGES, LYCEES Août 2013 PREAMBULE L École est un lieu d

Plus en détail

S organiser autrement

S organiser autrement S organiser autrement Dominique Tibéri enseignant en cycle 3 et formateur à l IUFM Nancy (54) propose ici une alternative à la préparation de classe telle qu elle est demandée par l Institution. Préparer

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

B2i Brevet Informatique. Internet. Livret de l enseignant

B2i Brevet Informatique. Internet. Livret de l enseignant B2i Brevet Informatique et Internet Ecole Livret de l enseignant 1. Maîtriser les premières bases de la technologie informatique. Toutes les activités nécessitant l utilisation de l ordinateur concourent

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Lilia Parisot, DAEMI académie de Nice Jean-Paul Delbrayelle, Référent CLEMI Alpes-Maritimes académie de Nice

Lilia Parisot, DAEMI académie de Nice Jean-Paul Delbrayelle, Référent CLEMI Alpes-Maritimes académie de Nice Animatrice : Evelyne Bévort, Directrice déléguée du CLEMI Lilia Parisot, DAEMI académie de Nice Jean-Paul Delbrayelle, Référent CLEMI Alpes-Maritimes académie de Nice De nos jours Internet constitue une

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

Plan lutte. contre la difficulté scolaire. tout au long de l école du socle

Plan lutte. contre la difficulté scolaire. tout au long de l école du socle Plan lutte de contre la difficulté scolaire tout au long de l école du socle Rentrée 2012 Sommaire Présentation... 3 I - Mettre en œuvre «l école du socle»... 1 - Permettre à chaque élève de maîtriser

Plus en détail

Les services en ligne

Les services en ligne X Les services en ligne (ressources partagées, cahier de texte numérique, messagerie, forum, blog ) Extrait de l étude «Le développement des usages des TICE dans l enseignement secondaire», 2005-2008 SDTICE

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :...

contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... contact@farabi.fr www.farabi.fr Carnet de Liaison Année scolaire :... /... Nom :... Prénom :... Classe :... RENSEIGNEMENTS ÉLÈVE Nom Prénom Adresse Classe Tél. / L élève est autorisé à quitter l institut

Plus en détail

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école

Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d enfants La démocratie représentative à l école Le conseil d école des enfants est un moment privilégié durant lequel les enfants deviennent acteurs au sein de leur école, en faisant des propositions

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Tableau des contenus

Tableau des contenus Tableau des contenus Dossier 1 L image dans les relations amicales, sociales, professionnelles et amoureuses Dossier 2 Présenter quelqu un Je séduis. Parler de son rapport à l image. Caractériser des personnes

Plus en détail

EPS à l École primaire

EPS à l École primaire Contribue à l épanouissement de l enfant Relève de la compétence des maîtres S envisage dans le cadre de projet pédagogique EPS à l École primaire Fait l objet une attention particulière Contribue à l

Plus en détail

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson

Syllabus du cours de musique. Maternelle. enseigné par Joël Chiasson Syllabus du cours de musique Maternelle enseigné par Joël Chiasson DESCRIPTION DU COURS Le programme de musique permet aux élèves d explorer leurs idées, leurs expériences et leurs émotions et de développer

Plus en détail

Projet de programme pour le cycle 3

Projet de programme pour le cycle 3 Projet de programme pour le cycle 3 9 avril 2015 Mise à jour du 15 avril Avant-propos La commande ministérielle Par une lettre au Président du Conseil supérieur des programmes datée du 4 décembre 2013,

Plus en détail

Le Guide Formateur PRÉFORMATION

Le Guide Formateur PRÉFORMATION PRÉFORMATION 1 // Les objectifs de la formation «Apprendre à mieux se connaitre pour gagner en confi ance et en effi cacité professionnelle». «Valider son projet professionnel de Chargé d accueil et Conseiller

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan.

Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. Enseigner l acrosport aux cycles 2 et 3 Guillaume CATOIS, conseiller pédagogique EPS, circonscription d Argentan. - 1 - SOMMAIRE 1. Définition de l APS acrosport 2. Caractéristiques de l APS 3. Références

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 16 I. COMPÉTENCES C1. PROSPECTER C11. Élaborer un projet de prospection C12. Organiser une opération de prospection C13. Réaliser une opération de prospection C14. Analyser

Plus en détail

Mise en œuvre du socle commun

Mise en œuvre du socle commun Mise en œuvre du socle commun Bilan des résultats de l École - 2011 Mise en œuvre du socle commun SOMMAIRE I. UNE AMBITION NOUVELLE POUR L ÉCOLE 5 II. UNE REFONDATION DU SYSTÈME ÉDUCATIF AUJOURD HUI EN

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE PRIMAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE PRIMAIRE Ecole Française du Cap - 101 Hope Street - Gardens 8001 - Cape Town - Afrique du Sud Tél: +27 (0)21 461 2508 - Fax: +27 (0)21 461 5312 - courriel : secretariat@ecolefrancaiseducap.co.za www.ecolefrancaiseducap.co.za

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES

LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES PASI NANCY-METZ LA TABLETTE TACTILE, UN OUTIL AU SERVICE DES SCIENCES Académie de Nancy-Metz PASI- CARDIE http://www4.ac-nancy-metz.fr/pasi/ ACTION CANDIDATE AU PRIX ACADEMIQUE DE L INNOVATION 2014 FICHE

Plus en détail

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club

Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Vade-mecum pour la présentation d un projet de club Ce document a pour objectif de donner quelques repères pour la présentation du projet de club : description, valorisation et priorisation des objectifs.

Plus en détail

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212)

3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) 3 SOUTIEN À L ÉDUCATION INTERCULTURELLE (allocation supplémentaire 30212) Le Ministère apporte un soutien financier aux commissions scolaires pour favoriser le développement de l éducation interculturelle.

Plus en détail

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot

majuscu lettres accent voyelles paragraphe L orthographe verbe >>>, mémoire préfixe et son enseignement singulier usage écrire temps copier mot majuscu conjugaison >>>, L orthographe singulier syllabe virgule mémoire lettres et son enseignement graphie suffixe usage accent ; écrire féminin temps voyelles mot point Renforcer l enseignement de l

Plus en détail

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL

ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL ANNEXE DETAILLEE DU CV DANS LE CHAMP SOCIAL ET MEDICO-SOCIAL EXPERIENCES PROFESSIONNELLES Détail des expériences Responsable qualité association secteur SMS : - Conception, mise en œuvre, animation et

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

Réseau Ambition Réussite

Réseau Ambition Réussite Réseau Ambition Réussite PROJET 2007-2011 CHERBOURG OCTEVILLE PREAMBULE «Il n y a pas de fatalité de l échec» Cette phrase, extraite du rapport de l IGEN* qui a largement nourri notre réflexion, figurerait

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail