Études de cas ASSURANCE AUTOMOBILE EXPERT EN SINISTRE F Introduction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Études de cas ASSURANCE AUTOMOBILE EXPERT EN SINISTRE F- 512. Introduction"

Transcription

1 Études de cas ASSURANCE AUTOMOBILE EXPERT EN SINISTRE F- 512 Étude de cas 1 (Chapitres 2, 3, 6, 7, 9, 10 et 11) Étude de cas 2 (Chapitres 3, 9 et 11) Étude de cas 3 (Chapitres 5, 9, 10 et 11) Étude de cas 4 (Chapitres 2, 3, 10 et 12) Étude de cas 5 (Chapitres 5 et 10) Étude de cas 6 (Chapitres 3 et 10) Étude de cas 7 (Chapitres 6, 9, 11 et 12) Introduction Ces études de cas ont pour but de permettre aux apprenants de vérifier s ils ont acquis la compétence visée lors de l étude des différents chapitres du manuel intitulé Assurance automobile Expert en sinistre, soit : Régler des sinistres en assurance automobile des particuliers et des entreprises en fonction des protections souscrites par les clients. Il est strictement interdit d apporter ce document en salle lors de la passation d un examen de l Autorité des marchés financiers.

2 2 Assurance automobile expert en sinistre Élément de la compétence Régler des sinistres en assurance automobile des particuliers et des entreprises en fonction des protections souscrites par les clients. Sous-éléments de la compétence Analyser, comprendre et appliquer les conditions des différentes polices d assurance automobile et des avenants ; Établir la responsabilité des parties lors de sinistres automobiles et calculer les indemnités à verser. Activités d apprentissage Études de cas.

3 Étude de cas 1 3 ÉTUDE DE CAS 1 (CHAPITRES 2, 3, 6, 7, 9, 10 ET 11) Patricia, qui est experte en sinistre au service d un assureur, est en train de recevoir un nouvel avis de sinistre et Michel, l assuré avec qui elle discute, est perturbé par l accident dans lequel il vient d être impliqué. Comme elle a la compétence requise pour traiter ce type de réclamation, elle décide de commencer son enquête. Après avoir utilisé les formules de politesse habituelles, Patricia demande à Michel de lui raconter l événement. Voici ce qu il lui dit au téléphone : J avais passé l après-midi à me baigner chez mon beau-frère à Carignan, mais j ai dû quitter avant le souper parce que je devais aller reconduire ma fille chez sa mère, à Chambly. J étais un peu fatigué et, sur la route, j ai dévié de ma voie vers la droite. C est à ce moment que j ai heurté un cycliste, résident de Marieville, qui roulait sur la piste cyclable. L impact a été tellement violent que le cycliste a été blessé. Tout le côté droit de mon véhicule est endommagé, et il n est plus en état de rouler. De plus, ma fille a un peu mal à une jambe. J ai absolument besoin d un véhicule de location pour aller rencontrer mes clients en tant que vendeur de fournitures de bureau. Patricia consulte le dossier d assurance de Michel et constate qu il est titulaire d une police F. P. Q. N o 1 avec les couvertures suivantes : Garanties Risques Montants Chapitre A Dommages corporels et matériels aux $ Responsabilité civile tiers Chapitre B Dommages éprouvés par le véhicule assuré Division 2 Collision ou versement (franchise) Division 3 Accidents sans collision ni 250 $ 100 $ Avenant F. A. Q. N o 5a Véhicules loués ou faisant l objet d un crédit-bail versement (franchise) Crédit finance Canada Avenant F. A. Q. N o 20a Extension de la garantie «Privation de jouissance» (Formule étendue) Limite de 50 $ par jour et limitation totale de $ Avenant F. A. Q. N o 43 Modification à l indemnisation avec les options A et E

4 4 Assurance automobile expert en sinistre Question 1 Une fois la déclaration de Michel reçue, sur quels aspects Patricia devra-t-elle se pencher pendant ce premier échange avec l assuré?

5 Étude de cas 1 5 Question 2 À la suite de cette conversation, quelles sont les prochaines étapes que doit suivre Patricia, à supposer qu elle ait ouvert le dossier de réclamation et inscrit les réserves à chacune des garanties en cause?

6 6 Assurance automobile expert en sinistre Question 3 Patricia a obtenu les coordonnées des témoins de l accident et, après avoir pris en note leurs déclarations, elle est en mesure de confirmer à Michel qu il est responsable de l accident. De plus, elle l informe que son véhicule a été déclaré perte totale par l estimateur. Que peut dire Patricia à Michel qui se demande de quelle protection il bénéficie pour son véhicule?

7 Étude de cas 1 7 Question 4 Compte tenu des renseignements suivants, recueillis par Patricia, quel montant de l indemnité totale (y compris les taxes, s il y a lieu) l assureur de Michel versera-t-il pour les dommages éprouvés par son véhicule? Dites aussi à quel nom le ou les chèques seront faits. Renseignements obtenus Montants Prix payé à l origine pour l achat du véhicule désigné $ Acompte versé lors de l acquisition $ Valeur au jour du sinistre établie par l estimateur $ Valeur à neuf du véhicule de remplacement à l identique $ Valeur résiduelle du véhicule chez le locateur $ Valeur du véhicule de remplacement choisi par l assuré (véhicule d occasion de qualité différente) $

8 8 Assurance automobile expert en sinistre Question 5 Compte tenu des renseignements suivants, recueillis par Patricia, quel montant de l indemnité l assureur versera-t-il à Michel pour sa perte d immobilisation? Renseignements obtenus Facture de taxi pour le ramener chez lui à Saint-Luc, à partir du lieu de l accident Facture de location à court terme : 23 jours à 55 $/j + taxes (T.P.S. à 5 % et T.V.Q. à 8,5 %) Montants 75,00 $ 1 441,15 $

9 Étude de cas 1 9 Question 6 Michel vient de se souvenir que son assistant de navigation personnel (GPS autonome), qui se trouvait dans le bac de rangement de la portière côté passager, a été complètement détruit. Il veut savoir comment et par qui il pourra se le faire rembourser. Avant de lui répondre, Patricia consulte le bulletin Affaires techniques du GAA à propos du nouveau Guide pratique de règlement des équipements et accessoires pouvant être utilisés avec l automobile. Selon ce bulletin, que peut répondre Patricia à Michel? En vertu de quelle règle du Guide? Pour répondre à cette question, il faut consulter l'extrait du bulletin Affaires techniques du GAA ATA N o G en annexe de ce document.

10 10 Assurance automobile expert en sinistre Question 7 Est-ce que Patricia doit prévoir d autres sommes à payer? Si oui, à qui et en vertu de quelle garantie de la police d assurance automobile de Michel?

11 Étude de cas 1 11 ÉTUDE DE CAS 1 (CHAPITRES 2, 3, 6, 7, 9, 10 ET 11) RÉPONSES Patricia, qui est experte en sinistre au service d un assureur, est en train de recevoir un nouvel avis de sinistre et Michel, l assuré avec qui elle discute, est perturbé par l accident dans lequel il vient d être impliqué. Comme elle a la compétence requise pour traiter ce type de réclamation, elle décide de commencer son enquête. Après avoir utilisé les formules de politesse habituelles, Patricia demande à Michel de lui raconter l événement. Voici ce qu il lui dit au téléphone : J avais passé l après-midi à me baigner chez mon beau-frère à Carignan, mais j ai dû quitter avant le souper parce que je devais aller reconduire ma fille chez sa mère, à Chambly. J étais un peu fatigué et, sur la route, j ai dévié de ma voie vers la droite. C est à ce moment que j ai heurté un cycliste, résident de Marieville, qui roulait sur la piste cyclable. L impact a été tellement violent que le cycliste a été blessé. Tout le côté droit de mon véhicule est endommagé, et il n est plus en état de rouler. De plus, ma fille a un peu mal à une jambe. J ai absolument besoin d un véhicule de location pour aller rencontrer mes clients en tant que vendeur de fournitures de bureau. Patricia consulte le dossier d assurance de Michel et constate qu il est titulaire d une police F. P. Q. N o 1 avec les couvertures suivantes : Garanties Risques Montants Chapitre A Dommages corporels et matériels aux tiers $ Responsabilité civile Chapitre B Dommages éprouvés par le véhicule assuré Division 2 Collision ou versement (franchise) Division 3 Accidents sans collision ni 250 $ 100 $ Avenant F. A. Q. N o 5a Véhicules loués ou faisant l objet d un crédit-bail versement (franchise) Crédit finance Canada Avenant F. A. Q. N o 20a Extension de la garantie «Privation de jouissance» (Formule étendue) Limite de 50 $ par jour et limitation totale de $ Avenant F. A. Q. N o 43 Modification à l indemnisation avec les options A et E

12 12 Assurance automobile expert en sinistre Réponse 1 Une fois la déclaration de Michel reçue, sur quels aspects Patricia devra-t-elle se pencher pendant ce premier échange avec l assuré? Évaluer l ampleur et l urgence de la situation en : s informant de l état de santé de la fille de l assuré ; informant sommairement l assuré de la marche à suivre auprès de la SAAQ relativement au remboursement du préjudice corporel subi par sa fille et en lui expliquant que tout Québécois subissant un préjudice corporel est indemnisé par un régime public d assurance instauré par la LAA, sans égard à la faute. De ce fait, la victime ne peut exercer aucun recours contre le propriétaire ou le conducteur d un véhicule, qui est responsable d un accident ; s informant de l endroit où l estimateur peut voir son véhicule ; l interrogeant pour connaître ses besoins en matière de véhicule de remplacement. L expert en sinistre doit toujours s empresser de répondre aux premières questions de l assuré, afin de le rassurer. Ensuite, il peut prendre les mesures qui s imposent en fonction du type de sinistre. Voir la section portant sur les interventions prioritaires en fonction du type de sinistre au chapitre 2. Réponse 2 À la suite de cette conversation, quelles sont les prochaines étapes que doit suivre Patricia, à supposer qu elle ait ouvert le dossier de réclamation et inscrit les réserves à chacune des garanties en cause? Comparer les renseignements fournis par l assuré avec ceux qui figurent dans le dossier d assurance (description du risque : usage déclaré du véhicule, conducteur principal, etc.).

13 Étude de cas 1 13 Mandater un estimateur sur les lieux où le véhicule a été remorqué. Commander le Rapport d accident de véhicules routiers. Patricia doit comparer les renseignements contenus dans le dossier d assurance avec ceux que Michel lui a fournis, afin d établir si le risque actuel est le même qu au moment de la souscription du risque. Autrement dit, elle doit vérifier si la classe inscrite sur la police d assurance de Michel est bien celle de «la promenade, l allerretour au travail et les affaires». Patricia doit faire contrôler le dommage le plus rapidement possible et obtenir le Rapport d accident de véhicules routiers de la SAAQ pour connaître les coordonnées du cycliste ou des témoins, afin de compléter son enquête et d établir la responsabilité. Voir les sections portant sur la comparaison des renseignements obtenus à l avis de sinistre à ceux du dossier d assurance et les interventions prioritaires en fonction du type de sinistre au chapitre 2, la collecte des renseignements manquants pour déterminer la cause et la nature d un sinistre au chapitre 6 et, au chapitre 7, les renseignements qui influencent l assureur.

14 14 Assurance automobile expert en sinistre Réponse 3 Patricia a obtenu les coordonnées des témoins de l accident et, après avoir pris en note leurs déclarations, elle est en mesure de confirmer à Michel qu il est responsable de l accident. De plus, elle l informe que son véhicule a été déclaré perte totale par l estimateur. Que peut dire Patricia à Michel qui se demande de quelle protection il bénéficie pour son véhicule? Elle peut lui dire qu il bénéficie d un avenant d indemnisation selon la valeur à neuf (l avenant F. A. Q. N o 43E) s il remplace son véhicule par un modèle identique et que la franchise inscrite à la division 2 de son chapitre B sera appliquée. Patricia peut informer Michel que grâce à l avenant F. A. Q. N o 43, option E Perte totale Indemnisation selon la valeur de remplacement, qu il a ajouté à sa police d assurance, il peut avoir droit au coût de remplacement à neuf d un véhicule ayant les mêmes caractéristiques, équipements et accessoires que le véhicule désigné, s il décide de procéder au remplacement à l identique. Elle devra aussi expliquer à Michel que ce coût de remplacement sera assujetti à la franchise de 250 $ inscrite à la division 2 Collision ou versement du chapitre B, puisqu il a été tenu responsable de l accident. De plus, ce n est pas la division 3 Accidents sans collision ni versement du chapitre B qui le protège, car bien qu une personne ait été impliquée dans l accident, il s agit d une collision avec une bicyclette et son propriétaire. Patricia doit préciser que puisqu il s agit d un véhicule loué à long terme (l avenant F. A. Q. N o 5a), elle devra d abord faire l offre de règlement au locateur. Voir la section portant sur les avenants disponibles avec la police F. P. Q. N o 1 Formule d assurance des propriétaires au chapitre 3.

15 Étude de cas 1 15 Réponse 4 Compte tenu des renseignements suivants, recueillis par Patricia, quel montant de l indemnité totale (y compris les taxes, s il y a lieu) l assureur de Michel versera-t-il pour les dommages éprouvés par son véhicule? Dites aussi à quel nom le ou les chèques seront faits. Renseignements obtenus Montants Prix payé à l origine pour l achat du véhicule désigné $ Acompte versé lors de l acquisition $ Valeur au jour du sinistre établie par l estimateur $ Valeur à neuf du véhicule de remplacement à l identique $ Valeur résiduelle du véhicule chez le locateur $ Valeur du véhicule de remplacement choisi par l assuré (véhicule d occasion de qualité différente) $ Premier chèque : $ au nom de Michel et de la société de location. Deuxième chèque : $ au nom de Michel seulement. 1. Il importe de déterminer d abord quel est le montant maximum payable par l assureur. Dans ce cas-ci, puisque Michel a choisi de ne pas remplacer le véhicule désigné par un modèle identique, il faut établir le montant en fonction de l élément B de l option E de l avenant F. A. Q. N o 43. L assureur doit rembourser à Michel le plus élevé des montants entre le prix qu il a payé à l origine pour son véhicule et le prix du nouveau véhicule de remplacement de son choix. Comme Michel a choisi un véhicule d occasion d une plus grande valeur que le prix qu il avait payé à l origine, mais que ce prix est inférieur à la valeur à neuf pour un véhicule identique, l assureur peut verser, au maximum, une somme de $. 2. Pour ce qui est du premier chèque : comme il s agit d un véhicule loué à long terme, en vertu de l avenant F. A. Q. N o 5a, l assureur est tenu de rembourser à la société de location et à l assuré la valeur résiduelle figurant au contrat, soit $. Cette somme n est pas assujettie au remboursement des taxes, puisqu elle n a jamais

16 16 Assurance automobile expert en sinistre fait l objet de débours de taxes. En effet, le propriétaire réel du véhicule, la société de location, est une entreprise exemptée. 3. Pour ce qui est du deuxième chèque : La première partie du montant, qui résulte de la Disposition générale 12 de la police d assurance, soit $, provient de la différence entre la valeur au jour du sinistre et la valeur résiduelle, soit $ $ = $. L excédent de cette somme revient donc directement à Michel. La deuxième partie du montant, qui s élève à $, provient du remboursement au titre de l avenant F. A. Q. N o 43, option E, élément B, soit le prix du véhicule choisi en remplacement ( $) moins la valeur au jour du sinistre ( $) = $. Comme ce deuxième chèque est libellé à l ordre de Michel seulement, la franchise de la division 2 du chapitre B (250 $) peut être prélevée sur celuici. Michel recevra donc un remboursement de $, soit le total des deux parties. L acompte versé par Michel au début du contrat ne modifie en rien la valeur du véhicule, puisque cette somme n a servi qu à réduire ses mensualités. De plus, aucune taxe n est remboursable sur cet excédent, puisque Michel n a jamais eu à en payer pour cette partie. Il importe aussi de souligner qu il est toujours préférable de soustraire la franchise applicable de l indemnité versée à l assuré plutôt que du chèque à remettre au locateur, lorsque c est possible. Voir la section portant sur les avenants disponibles avec la police F. P. Q. N o 1 Formule d assurance des propriétaires au chapitre 3, ainsi que, au chapitre 11, le paiement des taxes lors du calcul de l indemnité et le tableau du GAA sur les taxes payables Règle générale Dommages au véhicule automobile (loué à long terme).

17 Étude de cas 1 17 Réponse 5 Compte tenu des renseignements suivants, recueillis par Patricia, quel montant de l indemnité l assureur versera-t-il à Michel pour sa perte d immobilisation? Renseignements obtenus Facture de taxi pour le ramener chez lui à Saint-Luc, à partir du lieu de l accident Facture de location à court terme : 23 jours à 55 $/j + taxes (T.P.S. à 5 % et T.V.Q. à 8,5 %) Montants 75 $ 1 441,15 $ Perte d immobilisation recevable : $ première journée : maximum de 50 $/j les 23 autres journées : 23 x 50 $/j = $ Total payable : $ Comme l accident de Michel ne remplit pas les critères de la Convention d indemnisation directe (CID), aucune somme n est recevable en vertu de celle-ci. Heureusement, Michel s était procuré la garantie additionnelle «Privation de jouissance» par l avenant F. A. Q. N o 20a, ce qui va lui permettre de recevoir une indemnisation pour sa perte d immobilisation. Il importe de se rappeler que cet avenant est soumis à deux limites : d abord, il est soumis à une limite maximum par jour (y compris les taxes, le cas échéant), puis à une autre limite totale pour la durée de l immobilisation. Les sommes sont payables dès que le véhicule n est plus en état de rouler. C est pourquoi Michel a droit au remboursement de sa facture de taxi pour revenir chez lui le premier jour, mais celle-ci est assujettie à la limite de 50 $ par jour, taxes incluses. Le coût à supporter pour tous les autres jours est remboursé de la même manière, c'est-à-dire un maximum de 50 $ par jour, mais sans dépasser la limite totale de l avenant de $, taxes incluses, soit 23 jours x 50 $/j = $. Voici le total des 2 demandes : 50 $ $ = $. Même si cette somme est inférieure à la limite de l avenant, il est impossible de payer plus que la limite par jour prévue à l avenant.

18 18 Assurance automobile expert en sinistre Voir les sections portant sur les avenants disponibles avec la police F. P. Q. N o 1 Formule d assurance des propriétaires au chapitre 3 et, au chapitre 10, l élément b) La perte résultant de l immobilisation du véhicule en vertu de la CID. Réponse 6 Michel vient de se souvenir que son assistant de navigation personnel (GPS autonome), qui se trouvait dans le bac de rangement de la portière côté passager, a été complètement détruit. Il veut savoir comment et par qui il pourra se le faire rembourser. Avant de lui répondre, Patricia consulte le bulletin Affaires techniques du GAA à propos du nouveau Guide pratique de règlement des équipements et accessoires pouvant être utilisés avec l automobile. Selon ce bulletin, que peut répondre Patricia à Michel? En vertu de quelle règle du Guide? Patricia devra lui répondre de s adresser à son assureur habitation pour en obtenir le remboursement, en vertu de la règle 2 du Guide. Le chapitre B Dommages éprouvés par le véhicule assuré couvre le véhicule de l assuré, ainsi que ses équipements et accessoires. Les biens couverts par la police d assurance automobile doivent être destinés exclusivement au véhicule. Comme l évolution technologique permet l utilisation de divers accessoires qui ne sont pas destinés exclusivement au véhicule, le GAA a conçu un document intitulé Guide pratique de règlement des équipements et accessoires pouvant être utilisés avec l automobile pour établir quel assureur devrait rembourser le coût de ces accessoires. Ce guide indique, entre autres, que même si le bien était branché sur la prise de 12 volts au moment du sinistre, son coût doit être réclamé à l assureur habitation s il n était pas destiné exclusivement au véhicule. C est le cas d un GPS, qui peut fonctionner sans être branché sur une prise de courant et être utilisé à l extérieur du véhicule. Voir la section portant sur les équipements et accessoires au chapitre B de la police F. P. Q. N o 1 Formule d assurance des propriétaires au chapitre 3.

19 Étude de cas 1 19 Réponse 7 Est-ce que Patricia doit prévoir d autres sommes à payer? Si oui, à qui et en vertu de quelle garantie de la police d assurance automobile de Michel? Oui, elle doit s attendre à recevoir la réclamation du cycliste pour sa bicyclette, qu elle traitera au titre du chapitre A Responsabilité civile. Le cycliste non responsable de l accident est en droit de réclamer le remboursement des coûts liés aux dommages causés à sa bicyclette. S il présente sa réclamation, Patricia devra établir la valeur au jour du sinistre (la valeur dépréciée) de la bicyclette, selon les informations transmises par le cycliste. Voir les sections portant sur le chapitre A Responsabilité civile d une police F. P. Q. N o 1 au chapitre 3 et, au chapitre 9, l évaluation des dommages aux biens autres qu automobiles.

20 20 Assurance automobile expert en sinistre ÉTUDE DE CAS 2 (CHAPITRES 3, 9 ET 11) Lisette, accompagnée de sa sœur Murielle, se rend dans la municipalité des Éboulements, dans Charlevoix, pour y passer la semaine. En descendant la côte vers le village Saint-Joseph-de-la-Rive, Lisette croise un véhicule venant en sens inverse, et l impact se produit au centre de la chaussée. Le véhicule de Lisette fait quelques tonneaux et finit sa course dans un étal de fruits et de légumes. Heureusement, personne n est blessé, mais le véhicule de Lisette, ses effets personnels et ceux de sa sœur sont complètement détruits. Les policiers ont rempli le Rapport d accident de véhicules routiers. Le véhicule de Patrick, le tiers, est endommagé légèrement, ainsi qu une partie de ses effets personnels. Arrivée à l hôtel, Lisette signale l accident à son assureur. Guy, l expert en sinistre à qui le dossier a été confié, s empresse de mandater un estimateur automobile pour contrôler les dommages au véhicule et il renseigne Lisette sur les choix qui s offrent à elle pour la location d un véhicule de remplacement. Il lui explique aussi comment elle doit dresser une liste de ses biens personnels qui ont été détruits. Guy discute aussi avec Murielle et lui suggère de remettre la réclamation de ses biens à son propre assureur si elle veut pouvoir bénéficier de certains avantages liés à sa police d assurance biens personnels. Voici les couvertures que Lisette a souscrites avec la police F. P. Q. N o 1 pour son véhicule de catégorie intermédiaire : Garanties Risques Montants Chapitre A Responsabilité civile Chapitre B Dommages éprouvés par le véhicule assuré Dommages corporels et matériels aux tiers Division 2 Collision ou versement (franchise) Division 3 Accidents sans collision ni versement (franchise) $ 500 $ 250 $ Avenant F. A. Q. N o 20 Extension de la garantie «Privation de jouissance» Limitation totale de $ Limite de 50 $ par jour

21 Étude de cas 2 21 la couverture des biens personnels de Lisette est assujettie à la clause de valeur à neuf de sa police d assurance biens personnels avec une franchise de 300 $ ; la couverture des biens personnels de Murielle est assujettie à la clause de valeur à neuf de sa police d assurance biens personnels avec une franchise de $. Pendant ce temps, Patrick aussi a remis sa réclamation à son assureur. Denise, l expert en sinistre responsable de son dossier, lui explique qu elle va devoir faire contrôler les dommages à son véhicule «sous toutes réserves», car le véhicule de Patrick ne bénéficie pas de la couverture de la division 2 Collision ou versement du chapitre B, et que tant que la responsabilité dans l accident n aura pas été établie, elle ne pourra pas lui confirmer si les dommages à son véhicule sont payables. Elle lui explique aussi comment remplir le relevé des dommages pour ses biens personnels et lui suggère de trouver un mode de transport alternatif en attendant le résultat de son enquête. Voici les couvertures que Patrick a souscrites avec la police F. P. Q. N o 1 pour son véhicule : Garantie Risque Montant Chapitre A Responsabilité civile Dommages corporels et matériels aux tiers $ Patrick n est titulaire d aucune assurance pour les biens personnels qu il transportait. Le propriétaire de l étal de fruits et de légumes, Clément, a lui aussi transmis sa réclamation à son assureur de biens personnels, mais, comme il s agissait d une activité commerciale non déclarée dans sa police d assurance, il ne bénéficie d aucune protection pour la perte de son étal et de sa marchandise, ainsi que pour la perte de revenus durant la période de reconstruction de son étal. Les experts en sinistre ont reçu les rapports d évaluation de tous les assureurs, ainsi que le relevé des biens de chacun et les factures pour la perte d immobilisation. Les trois personnes impliquées dans l accident ont présenté leur réclamation respective à leur assureur.

22 22 Assurance automobile expert en sinistre Voici les montants des dommages établis pour chaque poste d indemnisation : Dommages réclamés Valeur au jour du sinistre Valeur à neuf Par Lisette Véhicule déclaré perte totale $ s. o. Effets personnels $ $ Location d un véhicule de remplacement Par Murielle 21 j x 45 $ = 945 $ s. o. Effets personnels 650 $ 900 $ Par Patrick Véhicule, réparations $ s. o. Reçus de transport en autobus 8 x 15 $ = 120 $ s. o. Par Clément Bâtiment marchandise perte de revenus Note : Aucune taxe n est prise en considération pour les besoins de l exercice $ $ Les résultats de l enquête menée par les deux experts en sinistre révèlent que Patrick est entièrement responsable de l accident. Question 1 Quel montant Lisette recevra-t-elle de son assureur automobile pour son véhicule et au titre de quelle garantie de sa police d assurance?

23 Étude de cas 2 23 Question 2 Quel montant Lisette recevra-t-elle de son assureur automobile pour sa perte d immobilisation et en vertu de quelle garantie de sa police d assurance? Question 3 Quel montant Lisette recevra-t-elle de son assureur automobile pour ses effets personnels et en vertu de quelle garantie de sa police d assurance?

24 24 Assurance automobile expert en sinistre Question 4 Est-ce que Lisette peut recevoir d autres sommes? Si oui, à combien s élèvent-elles et quel assureur les lui versera? Question 5 Combien Murielle recevra-t-elle pour ses effets personnels et par quel assureur?

25 Étude de cas 2 25 Question 6 Quel montant Patrick recevra-t-il de son assureur automobile pour son véhicule et en vertu de quelle garantie de sa police d assurance? Question 7 Quel montant Patrick recevra-t-il pour sa perte d immobilisation et en vertu de quelle garantie de sa police d assurance?

26 26 Assurance automobile expert en sinistre Question 8 Quel montant Clément, le propriétaire de l étal de fruits et de légumes, recevra-t-il et quel assureur le lui versera?

27 Étude de cas 2 27 Question 9 À supposer que les résultats de l enquête menée par les deux experts en sinistre révèlent que c est le cas 7b, vignette 1, du Barème de responsabilité de la CID qui s applique et que la responsabilité de l accident soit partagée en parts égales, quels montants chacun des tiers impliqués recevrait-il et quel assureur les verserait? Indiquez vos réponses en complétant les deux dernières colonnes du tableau. Dommages réclamés Valeur au jour du sinistre Valeur à neuf Montant payé Par l assureur Par Lisette Véhicule déclaré perte totale Effets personnels Location d un véhicule de remplacement Par Murielle Effets personnels Par Patrick Véhicule, réparations Reçus de transport en autobus Par Clément Bâtiment marchandise perte de revenus $ s. o $ $ 21 j x 45 $ = 945 $ s. o. 650 $ 900 $ $ s. o. 8 x 15 $ = 120 $ s. o $ $ Note : Aucune taxe n est prise en considération pour les besoins de l exercice.

28 28 Assurance automobile expert en sinistre ÉTUDE DE CAS 2 (CHAPITRES 3, 9 ET 11) RÉPONSES Lisette, accompagnée de sa sœur Murielle, se rend dans la municipalité des Éboulements, dans Charlevoix, pour y passer la semaine. En descendant la côte vers le village Saint-Joseph-de-la-Rive, Lisette croise un véhicule venant en sens inverse, et l impact se produit au centre de la chaussée. Le véhicule de Lisette fait quelques tonneaux et finit sa course dans un étal de fruits et de légumes. Heureusement, personne n est blessé, mais le véhicule de Lisette, ses effets personnels et ceux de sa sœur sont complètement détruits. Les policiers ont rempli le Rapport d accident de véhicules routiers. Le véhicule de Patrick, le tiers, est endommagé légèrement, ainsi qu une partie de ses effets personnels. Arrivée à l hôtel, Lisette signale l accident à son assureur. Guy, l expert en sinistre à qui le dossier a été confié, s empresse de mandater un estimateur automobile pour contrôler les dommages au véhicule et il renseigne Lisette sur les choix qui s offrent à elle pour la location d un véhicule de remplacement. Il lui explique aussi comment elle doit dresser une liste de ses biens personnels qui ont été détruits. Guy discute aussi avec Murielle et lui suggère de remettre la réclamation de ses biens à son propre assureur si elle veut pouvoir bénéficier de certains avantages liés à sa police d assurance biens personnels. Voici les couvertures que Lisette a souscrites avec la police F. P. Q. N o 1 pour son véhicule de catégorie intermédiaire : Garanties Risques Montants Chapitre A Responsabilité civile Chapitre B Dommages éprouvés par le véhicule assuré Dommages corporels et matériels aux tiers Division 2 Collision ou versement (franchise) Division 3 Accidents sans collision ni versement (franchise) $ 500 $ 250 $ Avenant F. A. Q. N o 20 Extension de la garantie «Privation de jouissance» Limitation totale de $ Limite de 50 $ par jour

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle!

Ma première assurance auto. Je suis en contrôle! Ma première assurance auto Je suis en contrôle! L assurance auto, c est obligatoire! Obligatoire L assurance auto sert d abord à couvrir les dommages que tu pourrais causer aux autres. Ça s appelle la

Plus en détail

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.)

FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) FORMULAIRE DE POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC (F.P.Q.) N o 5 Formulaire d assurance complémentaire pour les dommages occasionnés au véhicule assuré (assurance de remplacement) F.P.Q. N o 5 1 er

Plus en détail

SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE L ORÉE DE LA BRIE

SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE L ORÉE DE LA BRIE Communauté de communes Brie-Comte-Robert Chevry-Cossigny Servon 1 place de la gare 77170 Brie-Comte-Robert : 01 60 62 15 81 : communaute@loreedelabrie.fr SOUSCRIPTION DES CONTRATS D ASSURANCE DE LA COMMUNAUTÉ

Plus en détail

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées Addenda de janvier 2006

C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées Addenda de janvier 2006 C131 : Le courtier et l agent d assurance : compétences avancées (À intégrer à l édition 2004 de ce manuel.) Remarque : Le présent addenda vise à fournir une explication plus claire et plus précise de

Plus en détail

Conduite dangereuse! L accident. À l aide des renseignements contenus dans le récit de l accident et des documents indiqués ci-dessus :

Conduite dangereuse! L accident. À l aide des renseignements contenus dans le récit de l accident et des documents indiqués ci-dessus : Fiche d activité FA Conduite dangereuse! Mise en situation 4 Le 30 novembre dernier, Juliette revient de Québec où elle a passé une entrevue pour pouvoir travailler dans la salle d opération d un grand

Plus en détail

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance 3/03/06 17:07 Page 9 DEP 428 FEV. 2006 DEP 428-4 volets Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels Centre de documentation et d information de l assurance FEV. 26, bd Haussmann

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

F-512. (Mise à jour : Avril 2015)

F-512. (Mise à jour : Avril 2015) F-512 (Mise à jour : Avril 2015) Addenda Nouveaux formulaires d avenant pour l assurance automobile F.A.Q. N o 20b, F.A.Q. N o 20c, F.A.Q. N o 4-20b, F.A.Q. N o 4-20c, F.A.Q. N o 4-28b, F.A.Q. N o 6-28b

Plus en détail

DIRECTIVE D APPLICATION DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS EN REGARD DE LA DÉFINITION D EXPERT EN SINISTRE ET DES ACTIVITÉS QUI LUI SONT EXCLUSIVES

DIRECTIVE D APPLICATION DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS EN REGARD DE LA DÉFINITION D EXPERT EN SINISTRE ET DES ACTIVITÉS QUI LUI SONT EXCLUSIVES DIRECTIVE D APPLICATION DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS EN REGARD DE LA DÉFINITION D EXPERT EN SINISTRE ET DES ACTIVITÉS QUI LUI SONT EXCLUSIVES La présente directive remplace la directive publiée

Plus en détail

CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile

CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile CTE - 046M C.P. Transport rémunéré de personnes par automobile Mémoire relatif aux Consultations particulières et auditions publiques sur le document d information sur le transport rémunéré de personnes

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE MEGEVE RESERVATION Les présentes conditions générales de réservation sont régies par la loi de développement et de modernisation des services touristiques du 22 juillet

Plus en détail

Conditions tarifaires

Conditions tarifaires Conditions tarifaires 1 : Prix des prestations 2 : Assurances 2.1 Assurances véhicules à 4 roues 2.1.1 Couverture a) Responsabilité civile, protection juridique, PAI Responsabilité civile conformément

Plus en détail

Introduction au régime r d assurance au Québec. 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ

Introduction au régime r d assurance au Québec. 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ Introduction au régime r d assurance au Québec 1- SAAQ 2- les indemnités 3- le Fonds d'indemnisation 4- la CSST 5-La RAMQ i) Indemnisation des dommages corporels a) SAAQ tout québécois peut réclamer une

Plus en détail

Garantie applicable aux frais de transport de remplacement

Garantie applicable aux frais de transport de remplacement Sinistres Garantie applicable aux frais de transport de remplacement «Nous vous expliquerons clairement vos garanties» Quand votre véhicule est volé ou endommagé Polices particulières septembre 2003 Garantie

Plus en détail

ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS

ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS La convention RDR et d expertise ASSURANCE AUTO : POINT IMPORTANTS Le but de la convention est d accélérer les règlements de sinistre. Ainsi les frais de gestion sont diminués et les assurés sont contents.

Plus en détail

franchises Tout sur les Foire aux questions Sinistres Pourquoi les franchises

franchises Tout sur les Foire aux questions Sinistres Pourquoi les franchises Sinistres Tout sur les franchises Foire aux questions Pourquoi les franchises Incidences de la responsabilité sur la franchise Quand il faut payer la franchise Franchises Qu est-ce qu une franchise? Au

Plus en détail

Utilisation d un véhicule personnel pour les besoins d une enquête Réf : Note 3/C252 du 17 décembre 2002

Utilisation d un véhicule personnel pour les besoins d une enquête Réf : Note 3/C252 du 17 décembre 2002 Etab=DG75, Timbre=F420, TimbreDansAdresse=Oui, Version=W2000-C-5.1/9.0, VersionTravail=W2000-C-5.1/9.0 Direction des Statistiques Démographiques et Sociales Unité des Méthodes Statistiques Division Coordination

Plus en détail

Assurance en cas de privation de jouissance

Assurance en cas de privation de jouissance Assurance en cas de privation de jouissance Garantie du régime Autopac de base Garantie facultative pour une protection supplémentaire Restez sur la route grâce à l assurance en cas de privation de jouissance

Plus en détail

ASSURANCE AUTOMOBILE

ASSURANCE AUTOMOBILE Police Flotte N 53 368 215 EFFET : 1 ER JANVIER 2014 ASSURANCE AUTOMOBILE DISPOSITIONS PARTICULIERES CONTRAT à effet du 1 er janvier 2014 ENTRE : SAS VOITURELIB 7 Impasse Charles Petit 75011 PARIS ci-après

Plus en détail

Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général

Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Commission scolaire du Lac-Abitibi Secrétariat général Politique de remboursement des frais de séjour et de déplacement Adopté par le conseil des commissaires le 16 octobre 2012, résolution : C 12 138.

Plus en détail

RÉCLAMATION DE BAGAGES PERDUS / ENDOMMAGÉS

RÉCLAMATION DE BAGAGES PERDUS / ENDOMMAGÉS RÉCLAMATION DE BAGAGES PERDUS / ENDOMMAGÉS VOUS DEVEZ SOUMETTRE VOTRE RÉCLAMATION DANS LES 90 JOURS SUIVANT L INCIDENT. Étape 1 : Étape 2 : Remplir et signer le formulaire joint. Veuillez fournir les documents

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Ces conditions générales sont applicables aux contrats d organisation et d intermédiaire de voyages, tels que définis par la loi du 16 février 1994

Plus en détail

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance Le 2 décembre 2009, l Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 60, intitulé Loi modifiant la

Plus en détail

Information sur l Assurance MOTO

Information sur l Assurance MOTO group Information sur l Assurance MOTO Avec AssurOne Group, l assurance Moto devient simple. Notre rôle est de vous proposer un contrat avec toutes les garanties dont vous avez besoin pour rouler en toute

Plus en détail

Assurance des véhicules de location

Assurance des véhicules de location Assurance des véhicules de location Économisez sur la location de véhicules au Manitoba, au Canada et aux États-Unis. Obtenez la meilleure protection qui soit. Contrôlez vos risques. Lorsque vous louez

Plus en détail

ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations

ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations ASSURANCE VOYAGES CHARTIS Informations Objet : Information concernant l assurance «voyages officiels» des agents, experts et autres personnes voyageant à la charge des budgets de l Organisation PREAMBULE

Plus en détail

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants MISE EN GARDE Les informations contenues dans ce document visent strictement à faciliter

Plus en détail

LOCATION DE VOITURE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION DE COLLISION/VOL ET/AU DOMMAGES ET EFFETS PERSONNELS

LOCATION DE VOITURE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION DE COLLISION/VOL ET/AU DOMMAGES ET EFFETS PERSONNELS LOCATION DE VOITURE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION DE COLLISION/VOL ET/AU DOMMAGES ET EFFETS PERSONNELS VOUS DEVEZ SOUMETTRE VOTRE RÉCLAMATION DANS LES 90 JOURS SUIVANT L INCIDENT. Étape 1 : Étape 2 : Remplir

Plus en détail

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE

CONVENTIONS SPÉCIALES POUR L ASSURANCE DES PERTES FINANCIÈRES DU NAVIRE DE COMMERCE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients

EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients EDC en Direct Guide du Centre d assurance comptes clients Table des matières Introduction à EDC en Direct... 2 Section A : Mise en marche... 3 Section B : Approbations de crédit... 5 Demander une approbation

Plus en détail

Pièce N 3.3 - Cahier des Charges

Pièce N 3.3 - Cahier des Charges MARCHE PUBLIC MAIRIE DE CHATELAILLON-PLAGE DESIGNATION : MARCHE D ASSURANCE 2014-2018 COMMUNE DE CHATELAILLON-PLAGE (17340) LOT 3 : ASSURANCE DE LA FLOTTE AUTOMOBILE Pièce N 3.3 - Cahier des Charges Cahier

Plus en détail

FORMULAIRE DE RÉCLAMATION - ENTREPRISES

FORMULAIRE DE RÉCLAMATION - ENTREPRISES FORMULAIRE DE RÉCLAMATION - ENTREPRISES PROGRAMME GÉNÉRAL D AIDE FINANCIÈRE LORS DE SINISTRES RÉELS OU IMMINENTS DATE DU SINISTRE : À expédier au plus tard trois mois suivant la date de publication à la

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance. automobile

Tout connaître. sur l assurance. automobile Tout connaître sur l assurance automobile Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Dépôt légal Bibliothèque et Archives Canada, 2011 Table des matières Acheter une assurance automobile

Plus en détail

PRÉSENTATION AGRICOLE 2014

PRÉSENTATION AGRICOLE 2014 PRÉSENTATION AGRICOLE 2014 L importance de l assurance pour l exploitation agricole Assurance agricole : assurer l'exploitation L'activité d'un agriculteur repose sur son exploitation agricole, il est

Plus en détail

CONDITIONS DE VENTE CONGRES TERRAFORMA

CONDITIONS DE VENTE CONGRES TERRAFORMA CONDITIONS DE VENTE CONGRES TERRAFORMA Conditions Générales de Vente Les conditions générales de vente régissant les rapports entre les agences de voyages et leur clientèle, ont été fixées par le décret

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE ART CORPORATE COLLECTION 500 Assurance pour les objets d art appartenant à une entreprise Prime minimale CHF 500

PROPOSITION D ASSURANCE ART CORPORATE COLLECTION 500 Assurance pour les objets d art appartenant à une entreprise Prime minimale CHF 500 PROPOSITION D ASSURANCE ART CORPORATE COLLECTION 500 Assurance pour les objets d art appartenant à une entreprise Prime minimale CHF 500 Veuillez nous renvoyer ce questionnaire par poste ou par fax. AXA

Plus en détail

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants

Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants Document d information sur les protections d assurance souscrites par l Université Laval à l intention des étudiants MISE EN GARDE Les informations contenues dans ce document visent strictement à faciliter

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE Office de Tourisme de Bayonne Place des basques BP 819 64108 Bayonne Cedex Tél. 0820 42 64 64 / Fax 33 (0) 5 59 59 37 55 resa@bayonne tourisme.com www.bayonne tourisme.com

Plus en détail

ASSURANCES DE DOMMAGES SESSION 2007 DOSSIER LAROSE ELEMENTS DE CORRECTION

ASSURANCES DE DOMMAGES SESSION 2007 DOSSIER LAROSE ELEMENTS DE CORRECTION ASSURANCES DE DOMMAGES SESSION 2007 DOSSIER LAROSE PREMIER TRAVAIL : 25 points Question 1-1 : 5 points ELEMENTS DE CORRECTION Les faits Choc d un VTM contre le hangar en location à M LAROSE Jean le 15/07/2005

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATIONS CULTURELLES 1) DANS QUELLES CONDITIONS NOTRE ASSOCIATION ET SES MEMBRES BENEFICIENT-ILS DES GARANTIES D ASSURANCE APAC? Conformément aux mentions figurant sur le bordereau

Plus en détail

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 Unité 2 Thème 2 Unité 2 COURS Thème 2 THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 SÉQUENCE 1... 3 Les opérations de vente complexes et leur comptabilisation...

Plus en détail

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité.

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée 2 e modèle normal Entre : l association..... représentée par M. (le président)... d une part, et : M. demeurant.. d autre part, IL A ETE CONVENU CE QUI

Plus en détail

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT

UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT UNION OF CANADIAN CORRECTIONAL OFFICERS SYNDICAT DES AGENTS CORRECTIONNELS DU CANADA CSN POLITIQUE DE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ET DU SALAIRE Version de fevrier 2009 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES La suite du présent document pourrait vous inquiéter. Le langage peut sembler inhabituel. C est parce que les conditions suivantes sont des conditions légales

Plus en détail

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives?

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? La pratique sportive est génératrice de risque et d accident matériel ou corporel. C est pourquoi il existe de nombreuses

Plus en détail

Carte Entreprise VISA Desjardins

Carte Entreprise VISA Desjardins Carte Entreprise VISA Desjardins Table des matières Les services inclus 4 Assistance Voyage Desjardins 5 Assistance Affaires Desjardins 6 Billetterie à la carte VISA Desjardins 7 Avances d argent 7 Facturation

Plus en détail

La notion d accident de la circulation :

La notion d accident de la circulation : Fédération française des sociétés d assurances Accidents corporels de la circulation : Accident de la circulation : L indemnisation des dommages corporels. Piéton, cycliste, motard, passager d un véhicule

Plus en détail

Sécurité des parcs automobiles

Sécurité des parcs automobiles Sécurité des parcs automobiles Définition de parc automobile Réductions et surprimes Questions et réponses Sécurité des parcs automobiles Une priorité pour les propriétaires de parcs automobiles Le régime

Plus en détail

Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes

Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes Formulaire d avenant du Québec F.A.Q. N o 34 Assurance de personnes Le titre de l avenant doit être écrit à la section «Conditions particulières» du contrat d assurance. Quant aux informations requises

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire.

CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY. de location initialement prévue sur le présent contrat, sauf accord du propriétaire. CONDITIONS GENERALES DE LOCATION DU CLOS DE KERBERDERY DISPOSITIONS GENERALES Le locataire ne pourra en aucune circonstance se prévaloir d un quelconque droit au maintien dans les lieux à l expiration

Plus en détail

La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile

La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile La Loi sur la protection du consommateur et la location à long terme d une automobile Les contrats de location d une automobile d une durée de quatre mois ou plus qui interviennent entre un commerçant

Plus en détail

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ

POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ POLICE D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC F.P.Q. N O 5 FORMULE D ASSURANCE COMPLÉMENTAIRE POUR DOMMAGES ÉPROUVÉS PAR LE VÉHICULE ASSURÉ ASSURANCE DE REMPLACEMENT 1 er août 2010 F.P.Q. N 5 POLICE D'ASSURANCE

Plus en détail

CONTRAT DE PRET DU VEHICULE PUBLICITAIRE

CONTRAT DE PRET DU VEHICULE PUBLICITAIRE Ville de Bar sur Aube CONTRAT DE PRET DU VEHICULE PUBLICITAIRE Entre : La Ville de Bar sur Aube, représentée par son Maire, Philippe BORDE, Ci-après désignés «le loueur» Et Nom : Prénom : Adresse : Téléphone

Plus en détail

D ASSURANCE MÉDICAMENTS

D ASSURANCE MÉDICAMENTS La consultation de ce document au moyen de technologies d adaptation informatique peut être problématique. Pour un contenu accessible, visitez les pages équivalentes de notre site. DOCUMENT À CONSERVER

Plus en détail

Addenda Nouveaux formulaires de polices d assurance automobile F.P.Q. N o 1, F.P.Q. N o 5 et leurs avenants en langage simplifié

Addenda Nouveaux formulaires de polices d assurance automobile F.P.Q. N o 1, F.P.Q. N o 5 et leurs avenants en langage simplifié F-512 Février 2014 F512 T1 Addenda Nouveaux formulaires de polices d assurance automobile F.P.Q. N o 1, F.P.Q. N o 5 et leurs avenants en langage simplifié Veuillez prendre note qu à compter du 1 er mars

Plus en détail

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES

BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES AGREMENT DES CORRESPONDANTS REGLEMENT Préambule Conformément à l article 4 du Règlement Général 1 du Conseil des Bureaux qui a pour objet de régir les relations entre les Bureaux nationaux d assurance

Plus en détail

Guide auto. Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les

Guide auto. Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les Guide auto Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les informations utiles sur la route? AFMA vous offre ce guide Auto pour répondre à toutes vos questions sur votre assurance Auto et sur les

Plus en détail

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables.

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables. SECTION IV Les établissements «Facility», «Facility Association» («FA»), «FA Risk Sharing Pool» («FARSP») et le «Plan de répartition des risques établi par le Groupement des assureurs automobiles» (le

Plus en détail

Contrat de location du camion VL 2 chaveux et Van 1 place et demi

Contrat de location du camion VL 2 chaveux et Van 1 place et demi Contrat de location du camion VL 2 chaveux et Van 1 place et demi Ceci est un formulaire de définitif Caractéristique du véhicule confié en location Renault Master 2.5. DCI Plaque : AB-768-GB Couleur :

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 5 RÈGLE RELATIVE AUX REMBOURSEMENTS DES COÛTS DES DOMMAGES NON COUVERTS PAR LES ASSURANCES

COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 5 RÈGLE RELATIVE AUX REMBOURSEMENTS DES COÛTS DES DOMMAGES NON COUVERTS PAR LES ASSURANCES COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN Page 1 de 5 RÈGLE RELATIVE AUX REMBOURSEMENTS DES COUTS DES DOMMAGES NON COUVERTS PAR LES ASSURANCES RÉGULIÈRES 1.0 OBJECTIF 1.1 Préciser les dommages qui sont

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027

AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027 CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTES AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027 Il est expressément précisé,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES D ASSURANCES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES D ASSURANCES OPH ville de BOBIGNY 6 rue du Chemin vert 93016 BOBIGNY cedex MARCHE PUBLIC DE SERVICES D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Procédure adaptée (Décret N 2006-975 du 1er août

Plus en détail

Pour toute question supplémentaire, appelez le 05 56 52 75 23

Pour toute question supplémentaire, appelez le 05 56 52 75 23 Gestionet 53, rue Fondaudège 33 000 BORDEAU Tél : 05 56 52 75 23 GESTIONET & VOUS Quelle est la répartition des tâches entre Gestionet et le Propriétaire? 1 ) A l occasion du changement de locataire Lors

Plus en détail

Que faire en cas d accident?

Que faire en cas d accident? Editeur Responsable : Mercedes-Benz Financial Services BeLux SA Avenue du Péage 68 B-1200 Bruxelles TVA : BE 0405.816.821 RPM : Bruxelles CBFA : 14855. Tél. : (02) 254 68 11 Fax : (02) 254 68 12 www.mercedes-benz.be

Plus en détail

mobilé, une protection optimale qui s adapte à vos besoins

mobilé, une protection optimale qui s adapte à vos besoins mobilé, une protection optimale qui s adapte à vos besoins 1 er assureur auto au Luxembourg LFA06DA037 V4-01/10 1 er assureur auto au Luxembourg Disponible sur demande en allemand ou en anglais. Auf Anfrage

Plus en détail

Concours d assurances (RC-TRC)

Concours d assurances (RC-TRC) Concours d assurances (RC-TRC) 21 avril 2015 Hugo Keulers 1. Concours d assurances: quel contexte? La personne qui a subi un dommage peut se retourner potentiellement contre plusieurs assureurs en vertu

Plus en détail

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES

PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES PG-10 DÉPENSES DU CONSEIL, DES COMITÉS ET D AUTRES BÉNÉVOLES Type de politique : Processus de gouvernance Les membres du conseil et des comités, ainsi que d autres bénévoles, sont autorisés à engager des

Plus en détail

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins. présenté à. l Autorité des marchés financiers

Mémoire du Mouvement des caisses Desjardins. présenté à. l Autorité des marchés financiers présenté à l Autorité des marchés financiers dans le cadre de la consultation relative à la distribution de produits d assurance par les concessionnaires et autres marchands d automobiles Octobre 2006

Plus en détail

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables.

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables. SECTION IV Les établissements «Facility», «Facility Association» («FA»), «FA Risk Sharing Pool» («FARSP») et le «Plan de répartition des risques établi par le Groupement des assureurs automobiles» (le

Plus en détail

ASSURANCE AUTOMOBILE Les accidents matériels

ASSURANCE AUTOMOBILE Les accidents matériels Maison de la Consommation et de l Environnement ASSURANCE AUTOMOBILE Les accidents matériels Introduction générale ASSURANCE AUTOMOBILE Les accidents matériels Sommaire I - L indemnisation 1 - L indemnisation

Plus en détail

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard et Trichet, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard et Trichet, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 23 mai 2012 N de pourvoi: 11-17183 Publié au bulletin Rejet M. Terrier (président), président SCP Boré et Salve de Bruneton, SCP Delaporte, Briard

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE LOCATION COMMERCIALE

FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE LOCATION COMMERCIALE FORMULAIRE RECOMMANDÉ PROMESSE DE LOCATION COMMERCIALE 1. IDENTIFICATION DES PARTIES NOM, ADRESSE, NUMÉRO DE TÉLÉPHONE ET COURRIEL DU LOCATAIRE 1 ET, LE CAS ÉCHÉANT, DE SON REPRÉSENTANT, LIEN AVEC LE LOCATAIRE

Plus en détail

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location.

Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Conditions générales de prestation de services, de vente et de location. Article 1. Généralité. 1.1. Sauf dérogation expresse écrite convenue entre parties, les relations entre la Sprl SON EXCENTRIQUE,

Plus en détail

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 10 - Les assurances

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 10 - Les assurances Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil Publications CCH ltée Corrigé du chapitre 10 - Les assurances Réponses aux questions 10.1 Le contrat d assurance est celui par lequel l assureur, moyennant

Plus en détail

La réparation de votre véhicule

La réparation de votre véhicule La réparation de votre véhicule Procédure d'estimation Dépréciation Pièces recyclées Tout commence par une estimation... Après avoir signalé les dommages au téléphone à la Société d assurance publique

Plus en détail

DÉCLARATION D ACCIDENT

DÉCLARATION D ACCIDENT Centre de Ressources Fiche N 8 DÉCLARATION D ACCIDENT Mots clefs : 5 mots ASSURANCE MMA ACCIDENT GARANTIE SINISTRE - BLESSURE - Référent : Sabine DUREISSEIX Date création : 3 septembre 2013 À jour au :

Plus en détail

Foire aux questions. assurance colle ctive

Foire aux questions. assurance colle ctive assurance colle ctive Foire aux questions Les réponses aux questions suivantes s adressent aux membres des syndicats qui adhèrent aux assurances collectives de la FNEEQ-CSN. Nous vous invitons à communiquer

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 OBJECTIF DE LA NORME 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec

Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec 1 de 8 Demande générale de remboursement de la taxe de vente du Québec Loi sur la taxe de vente du Québec Ce formulaire s adresse à toute personne qui demande un remboursement de la taxe de vente du Québec

Plus en détail

MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES

MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES MANUEL DES POLITIQUES ET DES PROCÉDURES ADMINISTRATIVES EN RESSOURCES HUMAINES / FINANCES 2001 2012 / 11 / 01 Politique de remboursement Frais de déplacement 1.0 INTRODUCTION La présente politique régit

Plus en détail

Bulletin Commerce international et droit douanier

Bulletin Commerce international et droit douanier Bulletin Commerce international et droit douanier Août 2009 Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Le Canada cherche à imposer des droits de douane sur les frais de gestion et les paiements de

Plus en détail

Immatriculation et assurances. Immatriculation et assurances

Immatriculation et assurances. Immatriculation et assurances 7 171 7 Le chapitre 7 contient des renseignements sur l immatriculation des véhicules et d autres renseignements utiles pour les propriétaires de véhicules. 172 Avant de conduire un véhicule sur le réseau

Plus en détail

Dt14,5_4V_2x2_0906 RÉVISION DES DÉCISIONS CRITÈRES D EXCLUSION. Dt 14,5 x 8. 4 volets. Volet 1 recto

Dt14,5_4V_2x2_0906 RÉVISION DES DÉCISIONS CRITÈRES D EXCLUSION. Dt 14,5 x 8. 4 volets. Volet 1 recto CRITÈRES D EXCLUSION RÉVISION DES DÉCISIONS Est exclue de l application du régime la personne qui : Toute décision rendue peut être contestée en révision ou en reconsidération administrative. La demande

Plus en détail

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS»

CONVENTION ANNEXE «A» ASSURANCE «CORPS» Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Proposition n o 3 Assurance médicaments. Résumé des faits

Proposition n o 3 Assurance médicaments. Résumé des faits Proposition n o 3 Assurance médicaments / Avril 2014 1 Proposition n o 3 Assurance médicaments Résumé des faits C est la Loi sur l assurance médicaments (art. 16) qui oblige les membres à adhérer à l assurance

Plus en détail

TECHNOLOGIES DU DÉVELOPPEMENT DURABLE CANADA Politique de remboursement des frais de déplacement et d accueil

TECHNOLOGIES DU DÉVELOPPEMENT DURABLE CANADA Politique de remboursement des frais de déplacement et d accueil TECHNOLOGIES DU DÉVELOPPEMENT DURABLE CANADA Politique de remboursement des frais de déplacement et d accueil Objet La présente politique vise à établir des normes équitables et constantes de remboursement

Plus en détail

MAPA 016. Lot 3 Assurance flotte automobile auto mission

MAPA 016. Lot 3 Assurance flotte automobile auto mission CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAPA 016 Lot 3 Assurance flotte automobile auto mission Ecole Supérieure d Art et de Design Marseille Méditerranée SOMMAIRE Article 1 Assuré Article 2 Véhicules

Plus en détail

A PROPOS DE LEASEUROPE

A PROPOS DE LEASEUROPE Introduction : Que ce soit pour votre usage personnel, pour affaires, ou suite à une panne/accident de votre voiture personnelle, le marché de la location d utilitaires et de voitures est en pleine expansion.

Plus en détail

L Assurance en copropriété

L Assurance en copropriété L Assurance en copropriété Par Paul-André LeBouthillier et Richard Lavoie Avocats L assurance en copropriété Les obligations générales du Syndicat en matière d assurance? Comment réagir lors d un sinistre

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03

POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 POLITIQUE SUR LE REMBOURSEMENT DES DÉPENSES ADOPTÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 7 FÉVRIER 2014 PAR VOIE DE RÉSOLUTION N O 14 CA(AMT) 03 TITRE DE LA POLITIQUE : N o : Politique sur le remboursement

Plus en détail

Assurer mon cre dit immobilier

Assurer mon cre dit immobilier Assurer mon cre dit immobilier Pour concrétiser votre projet immobilier, vous avez besoin d obtenir un crédit immobilier ainsi qu une assurance emprunteur. L assurance emprunteur sera mise en jeu lorsqu

Plus en détail

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité

MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009. Les automobiles et la fiscalité MINIMISEZ VOS IMPÔTS Juillet 2009 À propos de l auteur Guillaume Charron, CA, M. Fisc. est Comptable Agréé et détient une Maitrise en Fiscalité de l Université de Sherbrooke. M. Charron est chargé de cours

Plus en détail

FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR

FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR 125 POLITIQUE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE SÉJOUR OBJECTIFS Assurer aux membres du personnel et aux commissaires de la Commission scolaire, un remboursement équitable des frais occasionnés lors de certains

Plus en détail

Introduction à l assurance automobile

Introduction à l assurance automobile Introduction à l assurance automobile 1- les régimes r d assurance d hors Québec 2-le régime r d assurance d au Québec 1-Les régimes r d assurance d hors Québec A- les éléments communs B- les différences

Plus en détail