RÈGLEMENT CO ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÈGLEMENT CO-2015-872 ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS CHAPITRE I DÉFINITIONS"

Transcription

1 RÈGLEMENT CO ADOPTANT UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE COMPLÉMENTAIRE AU PROGRAMME ACCÈSLOGIS LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les expressions suivantes signifient : 1 «directeur» : le directeur de la direction responsable de l urbanisme ainsi que les employés de cette direction; 2 «programme AccèsLogis» : le programme AccèsLogis Québec adopté par le Conseil du trésor du gouvernement du Québec et dont la Société d habitation du Québec a été mandatée pour sa mise en œuvre. CHAPITRE II PROGRAMME COMPLÉMENTAIRE 2. La Ville adopte un programme complémentaire au programme Accèslogis afin de soutenir le développement du logement social sur son territoire, pour les projets présentant des défis financiers causés par des contraintes de construction découlant du site ou par des exigences particulières imposées par un règlement ou une résolution de la Ville. 3. Ce programme complémentaire s applique à tout projet de logement social bénéficiant de la subvention prévue par le programme Accèslogis et qui est situé sur le territoire de la Ville de Longueuil. CHAPITRE III CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ SECTION I DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE 4. Le requérant qui désire se prévaloir des dispositions de ce règlement doit en faire la demande sur le formulaire fourni par la Ville à cette fin et être accompagnée des documents suivants : 1 une copie de la demande d aide financière présentée à la Société d habitation du Québec, telle que requise dans le cadre du programme Accèslogis, démontrant la somme requise pour garantir la viabilité du projet, ainsi que tous les documents accompagnant cette demande, sur demande de la Ville;

2 2 CO un texte décrivant les causes du dépassement budgétaire; 3 tout document décrivant les démarches effectuées par le requérant afin de rechercher des sources de financement complémentaires pour le projet pour lequel l aide financière est demandée; 4 une description sommaire des travaux faisant l objet de la demande d aide financière à la Ville, accompagnée d une estimation des coûts préparés par un membre d une corporation professionnelle habilité à cette fin, ainsi qu une attestation de celui-ci que le projet ne comporte aucune mesure excédant les normes minimales des différents codes et règlements en vigueur ou que les mesures excédentaires appliquées au projet relèvent uniquement d une exigence particulière découlant d un règlement ou d une résolution de la Ville; 5 le document établissant que le requérant a obtenu la réservation des unités AccèsLogis en vertu du programme AccèsLogis; 6 une attestation délivrée par la Ville confirmant la recevabilité du projet quant à la réglementation de zonage applicable; 7 un affidavit ou une déclaration solennelle attestant que les renseignements fournis sont vrais et complets; 8 tout autre document que la Ville exige compte tenu de la nature de la demande. SECTION II PROJET ADMISSIBLE 5. L aide financière peut être accordée lorsque toutes les conditions suivantes sont réunies : 1 le projet est un projet admissible au programme AccèsLogis; 2 le projet a fait l objet d une demande d aide financière conformément à ce règlement par un requérant qui satisfait les critères d admissibilité du programme AccèsLogis; 3 le projet doit avoir fait l objet d une analyse par la Ville qui démontre que le montage financier présenté à la demande d aide financière du projet concerné ne peut se réaliser sans l apport d une aide financière supplémentaire en raison des coûts excédentaires admissibles résultant d une problématique particulière de construction reliée à la complexité du site ou d exigences particulières imposées par un règlement ou d une résolution de la Ville; 4 le projet doit avoir fait l objet d une analyse par la Ville qui démontre que le requérant a fait les démarches nécessaires à la recherche de sources de financement complémentaires, y compris de sources municipales, et que cellesci ne permettent pas de compléter le montage financier du projet. 6. L aide financière prévue à ce règlement ne peut être octroyée que si le requérant obtient la subvention prévue au programme AccèsLogis pour le projet visé par la demande d aide financière.

3 CO SECTION III TRAVAUX ADMISSIBLES 7. Les travaux admissibles à une aide financière sont ceux qui sont nécessaires à l une ou l autre des situations suivantes : 1 pour pallier une contrainte de construction découlant de la complexité du site; 2 au respect des exigences particulières, telles qu imposées par un règlement ou une résolution de la Ville. 8. Sont considérés comme une contrainte de construction découlant de la complexité du site aux fins du premier paragraphe de l article 7 : 1 les travaux additionnels d excavation liés à : a) la présence de débris d envergure à extraire du site; b) la présence de roc exigeant le dynamitage; c) la présence de pyrite, d ocre ferreux ou d autres minéraux à extraire du site; 2 les travaux additionnels de génie civil liés à une contrainte du site tels que : a) le réalignement d un cours d eau de surface; b) l aménagement d une butte écran, d un mur écran, d une zone tampon ou d un écran visuel, à moins qu il ne s agisse d une norme imposée par le règlement de zonage de la Ville; 3 les travaux additionnels liés à l installation d un équipement tels qu une pompe pour soustraire le bâtiment à une inondation du sous-sol en regard de la présence d une source souterraine ou d un stationnement important situé en amont du site dont le réseau d égout pluvial est situé à proximité du site concerné; 4 les travaux d enfouissement ou de déplacement des réseaux d utilité publique; 5 les travaux de sous-œuvre pour éviter la perte du bâtiment, tels qu un mur de soutènement ou une autre infrastructure, nécessaires en raison de la topographie du terrain; 6 les travaux exceptionnels pour le raccordement aux services municipaux ou à une voie publique; 7 les travaux de décontamination d un terrain ou d un bâtiment; 8 l acquisition excédentaire d une superficie de terrain requise afin que le site du projet donne sur une rue publique. 9. Sont considérés comme une exigence particulière imposée par un règlement ou une résolution de la Ville aux fins du paragraphe 2 de l article 7 :

4 4 CO une exigence imposée dans le cadre de l approbation d un plan d implantation et d intégration architecturale, d un plan d aménagement d ensemble ou d un programme particulier de construction, de modification ou d occupation d un immeuble, qui excède les normes minimales prescrites à un règlement d urbanisme; 2 une exigence imposée en raison de l application de la Loi sur le patrimoine culturel, qui excède les normes minimales prescrites à un règlement d urbanisme; 3 une exigence imposée dans un règlement de construction, qui excède les normes minimales prévues au Code de construction (RLRQ c. B-1.1, r. 2); Dans tous les cas, les normes prévues à un règlement relatif au zonage, au lotissement, aux permis et certificats, aux cessions pour fins de parc et à un règlement municipal concernant la prévention incendie ne sont pas considérés comme des exigences particulières imposées par un règlement ou une résolution de la Ville. 10. Pour qu une aide financière puisse être versée en vertu de ce règlement, les travaux prévus à l article 7 doivent : 1 être exécutés après l approbation de la demande d aide financière par la Ville; 2 avoir fait l objet d un engagement définitif en vertu du programme AccèsLogis; 3 être exécutés en conformité avec le permis délivré; 4 être exécutés en conformité avec les plans et devis préparés par un professionnel habilité à cette fin; 5 être exécutés sous la surveillance d un professionnel habilité à cette fin; 6 être exécutés par un entrepreneur général détenant la licence appropriée de la Régie du bâtiment du Québec. SECTION IV COÛTS ADMISSIBLES 11. Les coûts des travaux admissibles tels que reconnus par la Société d habitation du Québec dans le cadre du programme AccèsLogis constituent les coûts admissibles au présent programme. Dans le cas où les coûts réels des travaux admissibles sont moindres que ces coûts, les coûts réels constituent les coûts admissibles. 12. Pour les fins du calcul des coûts admissibles, sont considérés : 1 le coût de la main-d œuvre; 2 le coût des matériaux fournis par l entrepreneur; 3 les honoraires pour la préparation des plans et devis, ainsi que tous les autres frais d expertise ou les honoraires professionnels reliés à la réalisation des travaux admissibles;

5 CO le montant de la taxe sur les produits et services et de la taxe de vente du Québec payé par le requérant moins, le cas échéant, toute somme récupérée par celui-ci des taxes payées; 5 pour la contrainte de construction découlant de la complexité du site identifiée au paragraphe 8 de l article 8, le coût d acquisition de la superficie de terrain excédentaire nécessaire afin que le site du projet donne sur une rue publique; 6 tout autre coût découlant des travaux admissibles qui sont supportés par le requérant et dont celui-ci peut en démontrer la nécessité. 13. Les coûts des travaux admissibles en vertu de ce règlement doivent être attribuables à la partie résidentielle du bâtiment s il s agit d un bâtiment partiellement non résidentiel. Les coûts des travaux admissibles exécutés sur une partie commune sont réputés attribuables à la partie résidentielle du bâtiment selon la proportion qui équivaut à celle de la superficie de plancher occupée par la partie résidentielle par rapport à la superficie totale de plancher du bâtiment. CHAPITRE IV MODALITÉS DU PROGRAMME SECTION I AIDE FINANCIÈRE 14. L aide financière correspond à l une ou l autre des mesures suivantes : 1 une subvention; 2 un crédit de taxes foncières; 3 la donation ou la réduction du prix de vente du terrain destiné à l implantation du projet; 4 l octroi d un droit réel, tel qu une servitude ou une emphytéose; 5 l octroi d un droit personnel, tel un cautionnement ou une option d achat; 6 la fourniture d un bien ou d un service. L aide financière peut aussi correspondre à une combinaison des mesures prévues au premier alinéa. 15. La valeur de l aide financière déterminée à l article 14 correspond au coût des travaux admissibles. 16. Si, au moment de l engagement définitif, le montant requis pour compléter le montage financier du projet est inférieur à la valeur de l aide complémentaire accordée par le présent règlement, la valeur de l aide financière déterminée à l article 15 est diminuée en conséquence.

6 6 CO Dans tous les cas, l aide financière accordée ne doit pas avoir pour effet de permettre à une autre organisation de réduire son engagement financier envers le projet. SECTION II APPROBATION DE LA DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE 18. Lorsque les formalités prévues au chapitre III sont remplies et que l étude de la demande permet d établir que le projet satisfait aux exigences de ce programme, la Ville approuve la demande d aide financière. Dans le cas contraire, la demande est refusée. 19. L aide complémentaire est accordée au requérant par ordre de date de réception des demandes. Aucune demande de subvention ne peut être produite ou acceptée lorsque les fonds destinés à cette fin par décision du conseil sont épuisés. 20. Lors de l approbation de la demande d aide financière prévue à l article 18, la Ville confirme au requérant la valeur totale de l aide complémentaire qui lui est réservée et la forme qu elle prendra. Elle informe le requérant que les travaux doivent débuter au plus tard dans un délai de 12 mois de la date de l engagement définitif au sens des programmes AccèsLogis et que la totalité des conditions d attribution de l aide financière doit être complétée dans un délai de 24 mois suivant la date de la délivrance du permis. À la demande du requérant, la Ville peut accorder une prolongation de ces délais pour une période maximale de 12 mois. Elle doit confirmer par un avis écrit la période de prolongation qu elle autorise en indiquant la date à laquelle les conditions devront être remplies. Si le requérant ne se conforme pas aux délais prévus au premier alinéa, la réserve de l aide complémentaire est annulée et il doit rembourser à la Ville, le cas échéant, toute aide complémentaire versée en subvention. SECTION III VERSEMENT DE L AIDE FINANCIÈRE 21. Selon le type d aide financière accordée, le requérant qui désire obtenir le versement d une partie ou de la totalité de cette aide doit compléter le formulaire de versement de la subvention prévu à cette fin et le transmettre à la Ville dans le respect des délais indiqués lors de l approbation de la demande. À défaut par le requérant de produire dans le délai le formulaire et les documents devant l accompagner, l aide financière est annulée et le requérant doit, le cas échéant, rembourser toute aide déjà versée. 1. Subvention et crédit de taxes 22. Le requérant à qui la Ville a confirmé la réserve d une subvention ou d un crédit de taxes doit produire avec sa demande de versement les documents suivants : 1 les factures des travaux admissibles;

7 CO une déclaration d un professionnel attestant que l ensemble des travaux du projet ont été complétés et qu ils sont conformes aux plans et devis. 23. Sur réception du formulaire de versement de subvention accompagné de tous les documents requis, la Ville verse la subvention. Dans le cas où l aide est un crédit de taxes, celui-ci s applique à l exercice financier suivant la fin des travaux. 2. Autres types d aide financière 24. Dans les autres cas que ceux prévus aux articles 22 et 23, le requérant doit conclure avec la Ville une entente relative au versement de l aide financière. Dans le cas où le requérant, après avoir conclu l entente prévue au premier alinéa, ne remplit plus les conditions d admissibilité ou de versement de l aide financière, l entente est résolue et le requérant doit restituer à la Ville tout droit réel, y compris un droit de propriété, obtenu en lien avec l entente. Dans le cas où les coûts admissibles, après avoir conclu l entente prévue au premier alinéa, se révèlent moindres que l aide accordée, le requérant doit restituer à la Ville la valeur de l aide excédentaire. CHAPITRE V DISPOSITIONS ADMINISTRATIVES 25. Le directeur est chargé de l administration du présent règlement et peut effectuer les inspections qu il juge nécessaires en vue de sa bonne application. Les inspections effectuées ne doivent pas être considérées comme une reconnaissance de la part de la Ville de sa qualité de maitre d œuvre ou de surveillant de chantier, ni comme une reconnaissance de sa part de la qualité des travaux effectués. CHAPITRE VI DISPOSITIONS TRANSITOIRES ET FINALES 26. Ce règlement remplace le Règlement numéro visant la création d un programme municipal d aide financière complémentaire au programme Accèslogis pour des crédits de taxes de l ancienne Ville de Longueuil. 27. Malgré l article 26, toute aide financière autorisée avant l entrée en vigueur du présent règlement en vertu du Règlement numéro visant la création d un programme municipal d aide financière complémentaire au programme Accèslogis pour des crédits de taxes de l ancienne Ville de Longueuil est versé conformément à ce dernier règlement.

8 8 CO Ce règlement entre en vigueur le jour de sa publication. L assistante-greffière, La présidente du conseil, Carole Leroux Nathalie Boisclair Avis de motion : CO Adoption : CO Entrée en vigueur : fr

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU. R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0

PROJET PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU. R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU R È G L E M E N T P R O J E T É N o 1 3 9 0 Règlement établissant un programme d aide financière pour la rénovation des bâtiments patrimoniaux du centre-ville

Plus en détail

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne VILLE DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 763 RELATIF AUX PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE APPLICABLES À LA ZONE H-8. ATTENDU

Plus en détail

Politique d intervention en matière de développement économique

Politique d intervention en matière de développement économique Politique d intervention en matière de développement économique Ville de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix Février 2013 1. Objectif du programme POLITIQUE D INTERVENTION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

Plus en détail

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale

Municipalité de Wentworth-Nord. Préparation d un projet d opération cadastrale Chapitre II Documents et plans exigés pour la Préparation d un projet d opération cadastrale 4 il doit apposer le numéro civique déterminé par la Municipalité, sur la façade principale du bâtiment, de

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2011-02 POUR L'INSTAURATION D'UN PROGRAMME DE RÉNOVATION QUÉBEC VISANT LA BONIFICATION D'UN PROJET ACCÈSLOGIS QUÉBEC

RÈGLEMENT NUMÉRO 2011-02 POUR L'INSTAURATION D'UN PROGRAMME DE RÉNOVATION QUÉBEC VISANT LA BONIFICATION D'UN PROJET ACCÈSLOGIS QUÉBEC PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MATANE MUNICIPALITÉ DE BAIE-DES-SABLES RÈGLEMENT NUMÉRO 2011-02 POUR L'INSTAURATION D'UN PROGRAMME DE RÉNOVATION QUÉBEC VISANT LA BONIFICATION D'UN PROJET ACCÈSLOGIS QUÉBEC CONSIDÉRANT

Plus en détail

Programme de subvention pour la stabilisation des fondations

Programme de subvention pour la stabilisation des fondations Programme de subvention pour la stabilisation des fondations Le contexte Le nouveau programme pour la consolidation des fondations affectées par un tassement de sol s insère dans les modalités du programme

Plus en détail

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 ENTRÉ EN VIGUEUR : 2 avril 2012 qu aux termes des articles

Plus en détail

Adopté le 3 mars 2008

Adopté le 3 mars 2008 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

Vu les articles 82 à 90 de l annexe C de la Charte de la Ville de Montréal (RLRQ, chapitre C-11.4);

Vu les articles 82 à 90 de l annexe C de la Charte de la Ville de Montréal (RLRQ, chapitre C-11.4); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT RCG 14-017 RÈGLEMENT SUR LES SUBVENTIONS RELATIVES AUX BÂTIMENTS AFFECTÉS À DES ACTIVITÉS D ÉCONOMIE SOCIALE (PROGRAMME RÉUSSIR@MONTRÉAL ÉCONOMIE SOCIALE) ET MODIFIANT LE RÈGLEMENT

Plus en détail

ATTENDU QUE la Ville de Fossambault-sur-le-Lac doit se conformer aux dispositions du schéma d aménagement révisé de la MRC de la Jacques-Cartier.

ATTENDU QUE la Ville de Fossambault-sur-le-Lac doit se conformer aux dispositions du schéma d aménagement révisé de la MRC de la Jacques-Cartier. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE FOSSAMBAULT-SUR-LE-LAC PREMIER PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 11100-2016 RELATIF AUX PLANS D'IMPLANTATION ET D'INTÉGRATION ARCHITECTURALE POUR ÉTABLIR DES OBJECTIFS ET DES

Plus en détail

1. Les définitions suivantes s appliquent pour l interprétation du présent règlement :

1. Les définitions suivantes s appliquent pour l interprétation du présent règlement : PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 871-2015 RÈGLEMENT SUR LA RECONDUCTION DU PROGRAMME D AIDE PROFESSIONNELLE POUR LA MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE IMMOBILIER DE LA VILLE DE RIMOUSKI CONSIDÉRANT

Plus en détail

RÈGLEMENT N VA-656 CRÉANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION DE BÂTIMENTS DU CENTRE- VILLE ET DE CERTAINS SECTEURS COMMERCIAUX DE LA VILLE D AMOS

RÈGLEMENT N VA-656 CRÉANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION DE BÂTIMENTS DU CENTRE- VILLE ET DE CERTAINS SECTEURS COMMERCIAUX DE LA VILLE D AMOS PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D'AMOS RÈGLEMENT N VA-656 CRÉANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION DE BÂTIMENTS DU CENTRE- VILLE ET DE CERTAINS SECTEURS COMMERCIAUX DE LA VILLE D AMOS CONSIDÉRANT QUE l une des orientations

Plus en détail

RÈGLEMENT NO 1612. le conseil désire favoriser la relocalisation du centre-ville dans les environs du centre sportif et du secteur Fatima ;

RÈGLEMENT NO 1612. le conseil désire favoriser la relocalisation du centre-ville dans les environs du centre sportif et du secteur Fatima ; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAC-MÉGANTIC RÈGLEMENT NO 1612 RÈGLEMENT NO 1612 ÉTABLISSANT UNE RÉSERVE FINANCIÈRE ET UN PROGRAMME D AIDE POUR LA RELOCALISATION DES PERSONNES SINISTRÉES SUITE À L ACCIDENT

Plus en détail

VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708

VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708 VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 708 PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 708 VILLE DE VARENNES RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT AVIS DE MOTION : ADOPTION : ENTRÉE EN VIGUEUR : Numéro du règlement

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 198-2015 CRÉANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION VISANT LA RÉNOVATION D IMMEUBLES COMMERCIAUX, RÉSIDENTIELS OU MIXTES

RÈGLEMENT NUMÉRO 198-2015 CRÉANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION VISANT LA RÉNOVATION D IMMEUBLES COMMERCIAUX, RÉSIDENTIELS OU MIXTES VILLE DE WARWICK MRC D ARTHABASKA COMTÉ DE DRUMMOND BOIS-FRANCS PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 198-2015 CRÉANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION VISANT LA RÉNOVATION D IMMEUBLES COMMERCIAUX, RÉSIDENTIELS

Plus en détail

Règlement de lotissement

Règlement de lotissement Règlement de lotissement AVIS AU LECTEUR : La présente codification administrative n'a pas de valeur officielle et n'est préparée que pour la commodité du lecteur. Toute erreur ou omission relevée devrait

Plus en détail

Programme municipal habitations urbaines pour familles Formulaire de demande d aide financière Novembre 2014

Programme municipal habitations urbaines pour familles Formulaire de demande d aide financière Novembre 2014 Programme municipal habitations urbaines pour familles Formulaire de demande d aide financière Novembre 2014 www.ville.montreal.qc.ca/habitation Vous songez à développer un projet résidentiel qui répond

Plus en détail

Projet de loi n o 156

Projet de loi n o 156 PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 156 Loi modifiant la Loi sur la qualité de l environnement et d autres dispositions législatives relativement à la protection et à la réhabilitation

Plus en détail

La greffière, Blandine Boulianne, est présente. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent.

La greffière, Blandine Boulianne, est présente. Le directeur général, Jean-Yves Forget, est présent. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MONT-LAURIER PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO : 192 Règlement relatif à la création d un programme municipal visant la revitalisation de certains quartiers résidentiels dans le cadre

Plus en détail

VERSION ADMINISTRATIVE

VERSION ADMINISTRATIVE PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SHAWINIGAN Règlement SH-353 Règlement établissant un programme de revitalisation favorisant la construction de nouvelles habitations sur le territoire de la Ville de Shawinigan

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES

CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES CRÉDIT D IMPÔT RELATIF À L INTÉGRATION DES TI DANS LES PME MANUFACTURIÈRES INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales Table des matières Société admissible...3 Société de personnes admissible...3

Plus en détail

Article 1. Préambule. Article 2. Terminologie PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ LE VAL SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE STOKE

Article 1. Préambule. Article 2. Terminologie PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ LE VAL SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE STOKE PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ LE VAL SAINT-FRANÇOIS MUNICIPALITÉ DE STOKE RÈGLEMENT NUMÉRO 502 RÈGLEMENT PORTANT SUR LES ENTENTES RELATIVES À DES TRAVAUX MUNICIPAUX CONSIDÉRANT QUE

Plus en détail

CERTIFICAT DE CONFORMITÉ

CERTIFICAT DE CONFORMITÉ CERTIFICAT DE CONFORMITÉ Le présent certificat atteste que l Office municipal d habitation de conformité avec les exigences du Règlement sur l attribution des logements à loyer modique. a adopté les résolutions

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT. Codification administrative PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE DISPOSITIFS ANTI-REFOULEMENT Codification administrative Programme d aide financière - Dispositifs anti-refoulement RENSEIGNEMENTS SUR LE PROGRAMME Qu est-ce que le programme

Plus en détail

PORTANT SUR LES ENTENTES AVEC LES PROMOTEURS POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX RELATIFS AUX INFRASTRUC- TURES MUNICIPALES.

PORTANT SUR LES ENTENTES AVEC LES PROMOTEURS POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX RELATIFS AUX INFRASTRUC- TURES MUNICIPALES. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE RÈGLEMENT 1462 PORTANT SUR LES ENTENTES AVEC LES PROMOTEURS POUR LA RÉALISATION DE TRAVAUX RELATIFS AUX INFRASTRUC- TURES MUNICIPALES. Séance ordinaire du conseil

Plus en détail

Règlement numéro 097 RÈGLEMENT RELATIF À L ADOPTION DU PROGRAMME RÉNOVATION-QUÉBEC (SHQ)/VILLE DE PORTNEUF

Règlement numéro 097 RÈGLEMENT RELATIF À L ADOPTION DU PROGRAMME RÉNOVATION-QUÉBEC (SHQ)/VILLE DE PORTNEUF Règlement numéro 097 RÈGLEMENT RELATIF À L ADOPTION DU PROGRAMME RÉNOVATION-QUÉBEC (SHQ)/VILLE DE PORTNEUF ATTENDU QUE le Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du Territoire

Plus en détail

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES Mise à jour par : Patrice Rainville Dir. approvisionnement et ressources humaines Le 2 septembre 2014 SECTION 1 : Généralités... 3 1. Buts et objectifs... 3 2. Principes

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 15-089 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LE PROGRAMME DE SOUTIEN FINANCIER AUX ARTÈRES EN CHANTIER Vu l article 458.42 de la Loi sur les cités et villes (RLRQ, chapitre C-19); À l assemblée

Plus en détail

C est avec plaisir que nous vous soumettons une offre de service pour la livraison du programme sur la pyrite.

C est avec plaisir que nous vous soumettons une offre de service pour la livraison du programme sur la pyrite. 296, Saint-Paul O. Montréal, Qc H2Y 2A3 Le 29 novembre 2010 Monsieur Lucien Desbiens Directeur du service de l urbanisme VILLE DE BROSSARD 2001, boulevard de Rome Brossard (Québec) J4W 3K5 Objet : Programme

Plus en détail

Conseil de la Ville. 2. Territoire assujetti Le présent règlement s applique à l ensemble du territoire de la Ville de Lévis.

Conseil de la Ville. 2. Territoire assujetti Le présent règlement s applique à l ensemble du territoire de la Ville de Lévis. Conseil de la Ville Règlement RV-2014-13-97 sur les tarifs des permis, certificats et demandes en matière LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES, INTERPRÉTATIVES

Plus en détail

2010-MC-R370 ADOPTION DU RÈGLEMENT NUMÉRO 377-10 RELATIF À UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES ADMISSIBLES

2010-MC-R370 ADOPTION DU RÈGLEMENT NUMÉRO 377-10 RELATIF À UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT DE TAXES AUX ENTREPRISES ADMISSIBLES Séance du conseil municipal tenue le 12 octobre 2010 dûment convoquée et à laquelle il y avait quorum 2010-MC-R370 ADOPTION DU RÈGLEMENT NUMÉRO 377-10 RELATIF À UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDIT

Plus en détail

Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux

Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux Politique relative à la vente des terrains industriels et commerciaux municipaux 1. Objet d application La présente politique porte sur les modalités et conditions relatives à la vente de terrains industriels

Plus en détail

RÈGLEMENT 1239. Version refondue incluant 1239-3, à jour au 25 mai 2006

RÈGLEMENT 1239. Version refondue incluant 1239-3, à jour au 25 mai 2006 Ville de Blainville Ce document n'a pas de valeur officielle. En cas de divergence entre ce document et les règlements originaux, ceux-ci prévaudront. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE RÈGLEMENT 1239

Plus en détail

PREMIER PROJET. il y a lieu d apporter certaines modifications au Règlement de zonage numéro 800;

PREMIER PROJET. il y a lieu d apporter certaines modifications au Règlement de zonage numéro 800; PREMIER PROJET MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ LOCALE DU CANTON D ORFORD RÈGLEMENT NUMÉRO 800-14 AMENDANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 800 CONCERNANT LES PROJETS D ENSEMBLE

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA SUBVENTION RELATIVE AU TRAITEMENT DES FRÊNES SITUÉS SUR DES PROPRIÉTÉS PRIVÉES COMPRISES DANS DES ZONES À RISQUES

RÈGLEMENT SUR LA SUBVENTION RELATIVE AU TRAITEMENT DES FRÊNES SITUÉS SUR DES PROPRIÉTÉS PRIVÉES COMPRISES DANS DES ZONES À RISQUES VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 15-063 RÈGLEMENT SUR LA SUBVENTION RELATIVE AU TRAITEMENT DES FRÊNES SITUÉS SUR DES PROPRIÉTÉS PRIVÉES COMPRISES DANS DES ZONES À RISQUES Vu l article 92 de la Loi sur les compétences

Plus en détail

Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme. Fiche de présentation Règlement programme d aide à la rénovation

Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme. Fiche de présentation Règlement programme d aide à la rénovation Municipalité des Cèdres Service de l urbanisme Fiche de présentation Règlement programme d aide à la rénovation Les textes suivants sont fournis à titre d information seulement. Ils ne remplacent ni les

Plus en détail

Aucun ajout ne sera autorisé à cet ordre du jour sans l accord explicite de madame la mairesse.

Aucun ajout ne sera autorisé à cet ordre du jour sans l accord explicite de madame la mairesse. CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE ORDINAIRE DU LUNDI 1 DÉCEMBRE 2014 À 19 H 30 AU 265, BOULEVARD D ANJOU, BUREAU 106, CHÂTEAUGUAY ORDRE DU JOUR Aucun ajout ne sera autorisé à cet ordre du jour sans l accord explicite

Plus en détail

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS

VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS VILLE DE WATERLOO RÈGLEMENT # 15-888 RÈGLEMENT SUR LE PROGRAMME DE SUBVENTION RELATIF À L INSTALLATION DE DISPOSITIFS ANTIREFOULEMENT RÉSIDENTIELS Avis de motion donné le 18 août 2015 Adopté le 8 septembre

Plus en détail

RÈGLEMENT #405 RÈGLEMENT SUR LES ENTENTES RELATIVES À L EXÉCUTION DE TRAVAUX MUNICIPAUX PAR DES PROMOTEURS

RÈGLEMENT #405 RÈGLEMENT SUR LES ENTENTES RELATIVES À L EXÉCUTION DE TRAVAUX MUNICIPAUX PAR DES PROMOTEURS RÈGLEMENT #405 RÈGLEMENT SUR LES ENTENTES RELATIVES À L EXÉCUTION DE TRAVAUX MUNICIPAUX PAR DES PROMOTEURS CONSIDÉRANT que la Municipalité du Village de Tring-Jonction désire se prévaloir notamment des

Plus en détail

TITRE 7 - DISPOSITIONS FINANCIÈRES

TITRE 7 - DISPOSITIONS FINANCIÈRES TITRE 7 - DISPOSITIONS FINANCIÈRES CHAPITRE 6.2 PROGRAMME D AIDE AUX ENTREPRISES SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES Section 1 Programme de crédit de taxes (Ajoutée par l art. 1 de 1-44) 7.6.2.1 Territoire d

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1576-14 RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

Plus en détail

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES

RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D ALMA RÈGLEMENT 262-2015 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXES POUR CERTAINES ENTREPRISES CONSIDÉRANT QUE la Ville d Alma désire stimuler le

Plus en détail

CHAPITRE 4. Permis de construction. PERMIS ET CERTIFICATS Page 13

CHAPITRE 4. Permis de construction. PERMIS ET CERTIFICATS Page 13 CHAPITRE 4 Permis de construction Page 13 CHAPITRE 4 CONSTRUCTION Toute personne désirant réaliser un projet de construction, de transformation, d'agrandissement ou d'addition de bâtiments doit, au préalable,

Plus en détail

Est aussi présent le directeur général, Monsieur Régis Girard.

Est aussi présent le directeur général, Monsieur Régis Girard. Saint-Prime, le 7 novembre 2011 Séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint-Prime tenue à l Hôtel de Ville, 599, rue Principale à Saint-Prime, le lundi 7 novembre 2011 à 20 h. Sont présents

Plus en détail

POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 583-05 POUR ÉTABLIR UNE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT

POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 583-05 POUR ÉTABLIR UNE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 629-07 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 583-05 POUR ÉTABLIR UNE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT ATTENDU QUE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FIXANT LES CLAUSES ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CONCESSION DE GRE A GRE DES TERRAINS NUS CONFIES EN GESTION A L ANIREF PREAMBULE

CAHIER DES CHARGES FIXANT LES CLAUSES ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CONCESSION DE GRE A GRE DES TERRAINS NUS CONFIES EN GESTION A L ANIREF PREAMBULE CAHIER DES CHARGES FIXANT LES CLAUSES ET CONDITIONS APPLICABLES A LA CONCESSION DE GRE A GRE DES TERRAINS NUS CONFIES EN GESTION A L ANIREF PREAMBULE Le présent cahier des charges fixe, conformément aux

Plus en détail

R È G L E M E N T 2 0 0 9-7

R È G L E M E N T 2 0 0 9-7 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE KAMOURASKA MUNICIPALITÉ DE RIVIÈRE-OUELLE R È G L E M E N T 2 0 0 9-7 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT UN PROGRAMME D AIDE SOUS FORME DE CRÉDIT DE TAXE FONCIÈRE POUR LE SECTEUR

Plus en détail

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec

Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Modalités de versement de l aide financière de la Société de financement des infrastructures locales du Québec Provenant du transfert d une partie des revenus de la taxe fédérale d accise sur l essence

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adopté par le conseil d administration le 25 mars 2009 et modifié le 17 juin 2015

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS MUNICIPALITÉ DE DOLBEAU-MISTASSINI RÈGLEMENT NUMÉRO 1238-04 RÈGLEMENT CONCERNANT L ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION DES FAÇADES COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-174 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour des services

Plus en détail

Municipalité de Lac-Beauport. Règlement numéro 643

Municipalité de Lac-Beauport. Règlement numéro 643 Règlement décrétant un programme d aide financière en CERTIFICAT Avis de motion : 12 janvier 2015 Adoption : 2 février 2015 En vigueur : 5 février 2015 SOMMAIRE environnement pour l exercice financier

Plus en détail

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives

FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Règles et normes du programme de soutien aux installations sportives et récréatives Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport 1035,

Plus en détail

Une seule aide financière LEED peut être attribuée par résidence.

Une seule aide financière LEED peut être attribuée par résidence. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LAC-BEAUPORT Ce document est une codification administrative et n a aucune valeur officielle À jour au 11 juin 2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 643 RÈGLEMENT DÉCRÉTANT UN PROGRAMME

Plus en détail

Ce document contient de l'information et des champs de formulaire. Pour lire l'information, appuyez sur la flèche vers le bas à partir d'un champ de formulaire. Lignes directrices d'étude de viabilisation

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME

RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME Octobre 2015 RÈGLEMENT NUMÉRO 302-2015 RELATIF À L ADMINISTRATION DES RÈGLEMENTS D URBANISME AVIS DE MOTION : ADOPTION :

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO L-11497. Adopté le 22 décembre 2008

RÈGLEMENT NUMÉRO L-11497. Adopté le 22 décembre 2008 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES

GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES GUIDE RÉALISER UN PROJET D ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES Le présent guide traite de la réalisation d un projet d enfouissement de lignes de distribution existantes à la demande d une

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO L-11001 Codification administrative

RÈGLEMENT NUMÉRO L-11001 Codification administrative PROVINCE DE QUEBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DES DÉPENSES EN IMMOBILISATIONS

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DES DÉPENSES EN IMMOBILISATIONS POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DES DÉPENSES EN IMMOBILISATIONS DIRECTION DES FINANCES, DE LA TRÉSORERIE ET DES TECHNOLOGIES DE L INFORMATION 2014 Adoptée le 25 août 2014 Résolution n o

Plus en détail

SUR rapport du Comité exécutif, il est, PROPOSÉ PAR: Jocelyne Frédéric-Gauthier

SUR rapport du Comité exécutif, il est, PROPOSÉ PAR: Jocelyne Frédéric-Gauthier PROVINCE DE QUEBEC VILLE DE LAVAL MISE EN GARDE : Cette codification a été préparée uniquement pour la commodité du lecteur et n a aucune valeur officielle. Aucune garantie n est offerte quant à l exactitude

Plus en détail

RÈGLEMENT N o 300. QUE SOIT ADOPTÉ le règlement portant le numéro 300 et qu il est décrété ce qui suit :

RÈGLEMENT N o 300. QUE SOIT ADOPTÉ le règlement portant le numéro 300 et qu il est décrété ce qui suit : RÈGLEMENT N o 300 RÈGLEMENT N 300 RELATIF À UN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE CRÉDITS DE TAXES POUR FAVORISER LA CROISSANCE DE CERTAINES ENTREPRISES CONSIDÉRANT QUE la municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pocatière

Plus en détail

RÈGLEMENT DES PERMIS ET CERTIFICATS NUMÉRO 612-05 DE LA VILLE D AMQUI

RÈGLEMENT DES PERMIS ET CERTIFICATS NUMÉRO 612-05 DE LA VILLE D AMQUI RÈGLEMENT DES PERMIS ET CERTIFICATS NUMÉRO 612-05 DE LA VILLE D AMQUI Modifié par : Règlement no 717-12 Règlement no 741-13 16 MAI 2005 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 LES DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE TÉMISCAMINGUE/ROUYN-NORANDA VILLE DE VILLE-MARIE 8 septembre 2015 À une séance régulière du conseil municipal tenue au lieu habituel des délibérations le mardi 8 septembre 2015,

Plus en détail

SOMMAIRE JUILLET A SEPTEMBRE 2003. 1. AUTORISATION DE LA CREATION D UN LOTISSEMENT N LT 61 397 03A0001 sur la Commune de Saint-Germain-du-Corbéis.

SOMMAIRE JUILLET A SEPTEMBRE 2003. 1. AUTORISATION DE LA CREATION D UN LOTISSEMENT N LT 61 397 03A0001 sur la Commune de Saint-Germain-du-Corbéis. 1 SOMMAIRE JUILLET A SEPTEMBRE 2003 ARRETES 1. AUTORISATION DE LA CREATION D UN LOTISSEMENT N LT 61 397 03A0001 sur la Commune de Saint-Germain-du-Corbéis. 2 DECISIONS 2. TRAVAUX DE RAVALEMENT DE FACADES

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE VILLE DE CAUSAPSCAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE VILLE DE CAUSAPSCAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT PROGRAMMES D AIDE FINANCIÈRE Table des matières Généralités 3 Volet «crédit de taxes» 4 Volet «Relocalisation d entreprise» 6 Volet «Exploitation d une entreprise du secteur

Plus en détail

ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES. Programme Embellir les voies publiques

ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES. Programme Embellir les voies publiques ENFOUISSEMENT DE LIGNES DE DISTRIBUTION EXISTANTES Programme Embellir les voies publiques EMBELLIR LES VOIES PUBLIQUES UN PROGRAMME POUR REVITALISER LES ESPACES URBAINS Hydro-Québec est heureuse de présenter

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 4

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 4 Règlement TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 4 CHAPITRE 4 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES... 121 SECTION 1 CONTRIBUTION POUR FINS DE PARCS, DE TERRAINS DE JEUX ET D ESPACES NATURELS... 121 79. Exigence

Plus en détail

Province de Québec MRC de Drummond Paroisse de Sainte-Brigitte-des-Saults

Province de Québec MRC de Drummond Paroisse de Sainte-Brigitte-des-Saults Province de Québec MRC de Drummond Paroisse de Sainte-Brigitte-des-Saults Règlement no. 405/2015 Pour fixer les taux de taxes pour l exercice financier 2016 et les conditions de perception ATTENDU le contenu

Plus en détail

Communauté d agglomération de Caen la mer

Communauté d agglomération de Caen la mer Communauté d agglomération de Caen la mer Règlement transitoire précisant le champ d application, les modalités de calcul et les conditions de versements des aides financières à la construction de logements

Plus en détail

ÉDITION La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux

ÉDITION La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Règles et normes Programme d aide financière pour l installation d un système de gicleurs dans les résidences privés pour aînés existantes et certifiées 15-843-03W Gouvernement du Québec, 2015 ÉDITION

Plus en détail

OFFRE D ACHAT DE TERRAIN

OFFRE D ACHAT DE TERRAIN OFFRE D ACHAT DE TERRAIN Par les présentes, j offre d acheter de Placement Roguyjad Inc.et/ou de 9232-4615 Québec Inc. aux prix et conditions énoncés ci-dessous, l immeuble suivant que j ai examiné et

Plus en détail

Réglementation des loyers des locaux d habitation

Réglementation des loyers des locaux d habitation Réglementation des loyers des locaux d habitation Page 1 S O M M A I R E DECRET N o 146/PG-RM DU 27 SEPTEMBRE 1967 TITRE PREMIER TITRE II Du maintien dans les lieux et du droit de reprise page 3 TITRE

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 15 JANVIER 2013 À 19 H 30 ORDRE DU JOUR

SÉANCE ORDINAIRE DU 15 JANVIER 2013 À 19 H 30 ORDRE DU JOUR PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BOISBRIAND SÉANCE ORDINAIRE DU 15 JANVIER 2013 À 19 H 30 ORDRE DU JOUR 1. Adoption de l ordre du jour. 2. Période de questions des citoyens (durée de 20 minutes) (sujets qui

Plus en détail

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT

RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT RÈGLEMENT DE # 2008-272 M UNICIPALITE DE S AINT C LAUDE Amendements intégrés Règlements Entrée en vigueur Date 2011-272 272-01 22 juin 2011 19 juillet 2011 2012-272 272-02 10 mai 2012 17 octobre 2012 RÈGLEMENT

Plus en détail

RÉHABILITATION VOLONTAIRE DES RISQUES MINIERS

RÉHABILITATION VOLONTAIRE DES RISQUES MINIERS RÉHABILITATION VOLONTAIRE DES RISQUES MINIERS Le ministère du Développement du Nord et des Mines (MDNM) se fait un devoir de réduire les effets des activités d exploration et d exploitation des ressources

Plus en détail

CONSIDÉRANT qu un ménage peut consacrer un maximum de son revenu aux fins de l habitation ;

CONSIDÉRANT qu un ménage peut consacrer un maximum de son revenu aux fins de l habitation ; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE CHARLEVOIX VILLE DE BAIE-SAINT-PAUL VERSION ADMINISTRATIVE RÈGLEMENT NUMÉRO R558-2012 Règlement relatif à la création d un programme de revitalisation du périmètre urbain

Plus en détail

Projet de loi n o 4. Présentation. Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire

Projet de loi n o 4. Présentation. Présenté par M. Laurent Lessard Ministre des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire DEUXIÈME SESSION TRENTE-NEUVIÈME LéGISLATURE Projet de loi n o 4 Loi permettant aux municipalités d octroyer un crédit de taxes à certains propriétaires d immeubles résidentiels touchés par une hausse

Plus en détail

DEMANDE DE CHANGEMENT DE ZONAGE

DEMANDE DE CHANGEMENT DE ZONAGE DEMANDE DE CHANGEMENT DE ZONAGE 1 Identification du requérant Raison sociale de l organisme Prénom Nom Adresse Code postal Téléphone Télécopieur 2 Identification du propriétaire (si différent du requérant)

Plus en détail

RÉGLEMENT INTÉRIEUR I - Compétences : II - Fonctionnement : Le Groupe de Travail : III - Champs d intervention :

RÉGLEMENT INTÉRIEUR I - Compétences : II - Fonctionnement : Le Groupe de Travail : III - Champs d intervention : RÉGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur est établi en conformité avec les statuts du Syndicat Mixte Départemental d Eau et d Assainissement I - Compétences : Le SMDEA est chargé par le Conseil

Plus en détail

CONSIDÉRANT qu un avis de motion a été donné lors de la séance régulière du 7 septembre 2010;

CONSIDÉRANT qu un avis de motion a été donné lors de la séance régulière du 7 septembre 2010; C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC PAROISSE DE SAINT ISIDORE RÈGLEMENT No. 343-2010 Règlement relatif à l entretien des installations septiques (système de traitement tertiaire de désinfection par rayonnement

Plus en détail

Le vice-président constate que le quorum est atteint et déclare la séance ouverte.

Le vice-président constate que le quorum est atteint et déclare la séance ouverte. Procès-verbal de la séance extraordinaire du comité exécutif de la Ville de Longueuil tenue le 22 août 2006, à 9 h, au 4250, chemin de la Savane, Longueuil, sous la présidence de M. Jacques Goyette, vice-président.

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 318. Résolution :

RÈGLEMENT NUMÉRO 318. Résolution : RÈGLEMENT NUMÉRO 318 Résolution : Règlement d'application de la MRC de Montcalm numéro 318 concernant les constructions, ouvrages et travaux admissibles à une dérogation dans les plaines inondables ainsi

Plus en détail

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet ANNEXE QC-177 Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet EXTENSION DE LA MINE AURIFÈRE CANADIAN MALARTIC ET DÉVIATION DE LA ROUTE 117 À L ENTRÉE EST DE LA VILLE DE MALARTIC PROCESSUS

Plus en détail

CLIMATSOL. Programme de réhabilitation des terrains contaminés Demande d admissibilité à l aide financière

CLIMATSOL. Programme de réhabilitation des terrains contaminés Demande d admissibilité à l aide financière CLIMATSOL Programme de réhabilitation des terrains contaminés Demande d admissibilité à l aide financière Identification du projet soumis : Date d acquisition de l immeuble : Preuve de propriété à fournir

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

Règlement sur la délégation de pouvoirs à certains fonctionnaires de l arrondissement

Règlement sur la délégation de pouvoirs à certains fonctionnaires de l arrondissement Règlement sur la délégation de pouvoirs à certains fonctionnaires de l arrondissement AVIS AU LECTEUR : La présente codification administrative n'a pas de valeur officielle et n'est préparée que pour la

Plus en détail

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION

CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION CHAPITRE 4 LE PERMIS DE CONSTRUCTION [Loi sur l aménagement et l urbanisme, article 119, article 120 et article 237] 4.1 Nécessité du permis de construction Tout projet de construction, de transformation,

Plus en détail

MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG

MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DU COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG MUNICIPALITÉ LOCALE DU CANTON D ORFORD RÈGLEMENT NUMÉRO 814 CONCERNANT LA GESTION DES SOLS ET DES EAUX DE RUISSELLEMENT Considérant que Considérant que Considérant

Plus en détail

que le conseil désire prévoir des règles relatives au paiement des taxes municipales et des compensations;

que le conseil désire prévoir des règles relatives au paiement des taxes municipales et des compensations; CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LABELLE RÈGL. 2014-245 RELATIF À L APPROPRIATION DES SOMMES REQUISES ET À L IMPOSITION DES TAXES ET COMPENSATIONS POUR RENCONTRER LES OBLIGATIONS DE LA MUNICIPALITÉ

Plus en détail

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE POUR LES PROJETS CONTRIBUANT À LA MISE EN PLACE DE LA TRAME VERTE ET BLEUE SUR LE TERRITOIRE MÉTROPOLITAIN

PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE POUR LES PROJETS CONTRIBUANT À LA MISE EN PLACE DE LA TRAME VERTE ET BLEUE SUR LE TERRITOIRE MÉTROPOLITAIN PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE POUR LES PROJETS CONTRIBUANT À LA MISE EN PLACE DE LA TRAME VERTE ET BLEUE SUR LE TERRITOIRE MÉTROPOLITAIN Crédits photo : Louis-Étienne Doré CMM FONDS DE DÉVELOPPEMENT MÉTROPOLITAIN

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX

PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ LAC ST-JEAN VILLE DE MÉTABETCHOUAN-LAC-À-LA-CROIX Résolution numéro 04.01.2011 Règlement relatif à un programme de crédit de taxes à l investissement pour favoriser la croissance

Plus en détail

RÈGLEMENT 614. qu en matière de nuisances et de causes d insalubrité, le droit acquis n existe pas;

RÈGLEMENT 614. qu en matière de nuisances et de causes d insalubrité, le droit acquis n existe pas; PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-COLOMBAN L'AN DEUX MILLE DIX RÈGLEMENT 614 RELATIF À L ENTRETIEN DES INSTALLATIONS SEPTIQUES (SYSTÈME DE TRAITEMENT TERTIAIRE DE DÉSINFECTION PAR RAYONNEMENT ULTRAVIOLET)

Plus en détail

Municipalité de Girardville. Règlement numéro 409

Municipalité de Girardville. Règlement numéro 409 Municipalité de Girardville Règlement numéro 409 Règlement relatif à un programme d aide financière et de crédits de taxes pour favoriser la croissance de certaines entreprises CONSIDÉRANT QUE la municipalité

Plus en détail

1- Mme Nathalie Naud 4- M. Michel Blackburn 2- Absent 5- Mme Manon Gauthier 3- M. Mario Denis 6- M. Michel Bertrand

1- Mme Nathalie Naud 4- M. Michel Blackburn 2- Absent 5- Mme Manon Gauthier 3- M. Mario Denis 6- M. Michel Bertrand Le 14 septembre 2015 Séance ordinaire du conseil de la Ville de Cap-Santé, tenue ce 14 septembre 2015 à 19h00 au lieu ordinaire des délibérations, 12, rue Déry à Cap-Santé et ce, en conformité avec la

Plus en détail

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL Article 1 : Pour l application du présent règlement, il faut entendre par demandeur, toute

Plus en détail

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 BILAN 31 MARS 2005 A C T I F Encaisse (note 4) 74 459 864 $ 82 151 251 $ Débiteurs et montants

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2012-107

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2012-107 CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT VS-R-2012-107 DE LA VILLE DE SAGUENAY AYANT POUR OBJET D ADOPTER UN PROGRAMME DE COMPENSATION EN ZONE DE CONTRAINTES (24103-05-001) AVERTISSEMENT Le présent document

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-162 intitulé: "Règlement relatif à un programme de crédits de taxes pour favoriser la croissance de certaines entreprises.

RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-162 intitulé: Règlement relatif à un programme de crédits de taxes pour favoriser la croissance de certaines entreprises. PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MEMPHRÉMAGOG VILLE DE STANSTEAD RÈGLEMENT NUMÉRO 2013-162 intitulé: "Règlement relatif à un programme de crédits de taxes pour favoriser la croissance

Plus en détail

Séance ordinaire du Conseil de la Ville de Lac-Sergent tenue le 15 juillet 2013, à 19h30 au Club Nautique.

Séance ordinaire du Conseil de la Ville de Lac-Sergent tenue le 15 juillet 2013, à 19h30 au Club Nautique. Séance ordinaire du Conseil de la Ville de Lac-Sergent tenue le 15 juillet 2013, à 19h30 au Club Nautique. 1. OUVERTURE Étaient présents : Monsieur le maire Mesdames les conseillères Messieurs les conseillers

Plus en détail