BILAN D ACTIVITE 2009 SITES D ACCUEIL PARCS D EXPOSITION / CENTRES DE CONGRES Données synthétiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN D ACTIVITE 2009 SITES D ACCUEIL PARCS D EXPOSITION / CENTRES DE CONGRES Données synthétiques"

Transcription

1 BILAN D ACTIVITE 2009 SITES D ACCUEIL PARCS D EXPOSITION / CENTRES DE CONGRES Données synthétiques 1. Chiffres clefs de l offre d espaces de sites d accueil dédiés en France D après les informations mises en commun au sein du CNP FSC, l offre connue de sites dédiés à l accueil de foires, salons, congrès et autres événements en France représente 2,26 millions de m² bruts couverts pour 145 sites répartis comme suit : Sites dédiés foires, salons, congrès, événements Ile-de-France Autre régions Ensemble Centre de congrès (57) 5,6% 11,1% 9,5% Combinés (23) 79,7% 27,2% 42,7% Parcs (65) 14,7% 61,7% 47,9% total de l'offre m² couverts recensée L appréciation de l offre reste à compléter par un travail de recensement des petits sites dont l OJS estime qu ils ne représentent que vraisemblablement moins de 5% de l offre connue. Dans cet ensemble, 56 parcs et centres de congrès (cf. liste en annexe) ont participé, au titre de 2009, partiellement ou en totalité au bilan annuel d activité proposé par FSCF, France Congrès et la CCIP au sein du CNP FSC en transmettant des données détaillées par manifestations accueillies sur l année et/ou des données globales de chiffres d affaires par activité. 15 autres sites ont transmis des données mais incomplètes pour une agrégation annuelle ; elles seront utilisées pour une extrapolation nationale qui fera l objet d une étude séparée. La qualité des données transmises varie suivant les sites. Avec la mise en place d un nouveau dispositif de collecte initié par les partenaires du CNPFSC pour l année 2009, elle s est dégradée globalement malgré des systèmes automatisés de reporting, la périodicité trimestrielle de collecte ayant fait baisser le taux de réponse. Autres Indicateurs consolidés sites répondant IDF Régions Ensemble Surfaces brutes d'exposition couvertes Surfaces brutes utiles amphitéâtres Surfaces brutes utiles salles de réunion autres surfaces commercialisables (en m²) Total Surfaces brutes couvertes* * total incluant les surfaces non détaillées par type de certains sites Ces sites représentent en moyenne 61% de l offre connue ; s agissant de l IDF, le panel francilien est représentatif à 93% ; les sites des autres régions offrant un taux de 48%. Nota : le dispositif d observation économique dont la structure a évolué pour 2009 et qui est proposé par le CNP FSC vise clairement à augmenter le taux de réponse des sites des différents territoires. 2. L activité du panel de 47 sites : 2.1. En nombre d événements (47 sites ont transmis des données détaillées par événements) Le nombre de manifestations accueillies au total dans ces équipements est de 5154 parmi lesquelles : 697 Congrès dont 381 avec exposition 270 Formations-Examens-Concours 1882 Réunions d'entreprises 830 Foires et salons 555 Spectacles, manifestations culturelles et sportives 2.2. En m².jours mobilisés par type d événements : 45 sites ont transmis des données détaillées sur les m² mobilisés par les événements qu ils ont accueillis ou organisés (pour les sites ayant une activité d organisateurs) permettant de calculer les m².jours occupés. Les 167 millions de m².jours se répartissent comme suit : part des m².jours par type de manifestations (panel non constant sites entre 2008 et 2009) (pour mémoire) Autres événements 6,3% 6,4% Congrès 7,4% 5,1% Foires et Salons 76,1% 79,5% Manifestations culturelles spectacles, sportives, examens 6,4% 4,2% FSCF / OJS document de travail 28/6/2010 1

2 Réunions d'entreprises 3,7% 4,9% Le panel de sites 2009 intégrant plusieurs centres de congrès significatifs (Deauville, Tours, Saint Malo..) qui n avait pas participé au bilan 2008, il n est pas possible de constater une évolution sensible sur ces proportions, la part des m².jours de congrès étant de ce fait plus importante. Tout type de site confondu, la part des congrès représente globalement 7,4% des m².jours occupés. Elle représente près de la moitié dans les sites qui ont été conçus spécifiquement pour les accueillir. Répartition des 167 millions de m².jours occupés dans 45 sites en % 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 1,4% 8,8% 3,7% 19,7% 12,6% 56,8% 85,0% 76,1% 49,2% 20,7% 7,4% 1,5% 18,4% 13,7% 12,1% 12,7% Centre de Congrès Multi-fonctions Parc d'expositions Ensemble Réunions d'entreprises Foires Salons Congrès Autres 2.2. Globalement, en volume d espaces occupés pour tout type de manifestation, la clientèle principale des sites est constituée d entreprises privées. Dans les centres de congrès, le marché associatif représente 25% des m².jours exploités, la clientèle institutionnelle représentant près de 29% des m².jours. Marché / Type de sites Centres de Congrès Multi-fonctions Parc d'expositions Total ASSOCIATIF 24,53% 5,72% 15,39% 11,68% ENTREPRISE 45,61% 90,63% 76,32% 80,37% INSTITUTIONNEL 29,00% 2,48% 5,12% 5,89% PERSONNES PRIVEES 0,86% 1,18% 3,17% 2,06% Total des m².jours exploités à 86% de l activité des parcs et des sites multifonctions est le fait d événements récurrents. Pour les centres de congrès, le marché reconductible concerne 28% de leur l activité, la prospection représentant 24% des m².jours occupés. D où l importance d équipes commerciales formées et insérées dans les réseaux professionnels pour entretenir le marché reconductible et prospecter de nouveaux événements. FSCF / OJS document de travail 28/6/2010 2

3 Origine de la demande des 167 millions de m².jours occupés des sites en % 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% 28% 24% 47% 2% 5% 4% 8% 9% 1% 6% 0% 4% 1% Centre de Congrès 0% 4% 0% 2% 85% Multi-fonctions 86% 82% Parc d'expositions Total général N.C. Reconduction Prospection Demande spontanée Collectivité de tutelle 2.4. Audience : 35% des manifestations sont nationales et représentent 41,6% des m².jours occupés. Seulement 9,5% manifestations internationales représentent plus de 42% des m².jours occupés des sites (impact des salons internationaux importants en 2009 : Intermat, SIAE, etc.) Audience des événements (répartition en nombre) Internationale Nationale Régionale Sans indication % d'international (en m².j) Total Autres événments ,3% Congrès ,2% Foires et salons ,9% Réunion d'entreprise ,4% Total en nombre de manif ,3% Total en m².jours occupés % des congrès accueillis sont nationaux, 53% des réunions d entreprise sont régionales ou locales, 12% des foires et salons sont d envergure internationale. 3. Zoom sur les participants aux Congrès Réunions et autres événements Hors foires et salons, la répartition des 4,8 millions de participants recensés dans les congrès, réunions, et autres événements (base 45 sites) établit le nombre de congressistes à (12%) et celui des participants des réunions d entreprises à (19%) soit un global de 31 % pour les réunions professionnelles sur l activité hors salons. Le poids des spectacles, manifestations culturelles et sportives accueillis dans les sites (33% - hors salons) confirme l importance de développer le caractère multi-fonction des sites d accueil. FSCF / OJS document de travail 28/6/2010 3

4 Répartition des 4,8 millions de participants recensés dans les congrès réunions et autres événements en 2009 (base 45 sites) Spectacles, manifestations culturelles et sportives 33% Formations- Examens-Concours 4% Réunions d'entreprises 19% Autres événements 32% Congrès 12% 4. Chiffre d affaires 4.1. Chiffre d affaires par m² et par jour occupé A partir de l analyse des données détaillées de chiffre d affaires par manifestation (30 sites en régions et 3 sites en IDF pas de détail pour les manifestations des sites de VIPARIS), le calcul de la recette par m² et par jour d occupation (location d espaces et prestations) pour des événements extérieurs (non organisés par le site lui-même) s établit comme suit : Recette totale (locations + prestations) réalisée par m² et par jour d'occupation (hors événements auto-produits) en euros HT 28 sites régions Autres événements 0,88 Congrès 2,64 Foires et Salons 1,16 Manifestations culturelles, sportives, examens 0,76 Réunions d'entreprises 3,73 Moyenne globale 1,39 base : 2205 manif avec un CA de location d'espaces et prestations 4.2. Chiffre d affaires global et par activité. 52 sites ont transmis des données consolidées de chiffre d affaires par grand type d activité pour un total de 488,4 millions d euros qui se répartissent ainsi : Activité Foires et Salons (locations + prestations) 47,2% Activité Congrès Réunion évts (Locations + prestations) 27,3% Chiffre d'affaires divers ou Non réparti 12,8% CA d'organisations de manifestations (auto / coproduction) 12,6% FSCF / OJS document de travail 28/6/2010 4

5 Répartion du chiffre d'affaires par grand type d'activité (base 52 sites) en % 29% CA d'organisations de manifestations (auto / coproduction) Chiffre d'affaires divers ou Non réparti % 35% CA d'accueil de Congrès Réunion évts sites en IDF (280,6 millions d'euros HT) 27% 40 sites en région (207,5 millions d'euros HT) CA d'accueil de Foires et Salons 4.3. Taux d occupation des sites d accueil Sur la base des éléments de m² occupés par les manifestations (panel de 40 sites), le taux d occupation moyen s établit à 36,2%. En IDF, le taux moyen d occupation atteint 44,4% tandis que dans les autres régions, il s établit à 28,2%. 18 Centres de 10 sites multifonctions 12 Parcs Moyenne par type d équipement Congrès d'expositions 40 sites taux moyen d'occupation des sites 27,6% 35,9% 38,5% 36,2% Avec la tenue de grands événements en 2009, le taux moyen apparaît en hausse par rapport à 2008 (29,8%) 4. Evolution des indicateurs globaux sur plusieurs années 4.1. Evolution de la durée des foires et salons sur 6 ans (panel non constant de sites) durée en jours (tout type de foires et salons) ouverture au public 3,5 3,0 3,1 2,8 3,4 3,0 montage 2,7 3,0 2,6 2,7 2,8 2,7 démontage 1,1 1,3 1,2 1,2 1,2 1 occupation moyenne 7,2 7,2 6,7 6,6 7,2 6,8 La durée d ouverture au public ainsi que la durée totale d occupation des foires et salons s est réduite en 2009 par rapport à Evolution de la durée des congrès, réunions et autres événements sur 5 ans (panel non constant de sites) Durée moyenne d ouverture au public (en jours) Autres Evénements 1,7 2,1 2,1 3,3 3,3 2,3 Congrès Avec Expo 2,9 2,9 2,9 2,7 2,8 3,1 Congrès Sans Expo 1,5 1,8 1,8 1,8 2,0 2,3 Examens - Concours 2,2 2,1 2,1 2,3 2,0 2,1 Réunions d'entreprise 1,4 1,5 1,5 1,1 1,7 1,5 Moyenne* 1,9 2,0 1,9 2,1 2,3 2,1 *incluant autres événements, spectacles et manif culturelles sportives Avec l intégration dans le panel 2009 de plusieurs centres de congrès significatifs qui ne participaient pas l an dernier à l exercice, la durée moyenne des congrès (avec ou sans expo) apparait en augmentation, tendance qu il faudra confirmer sur un panel constant de sites. En revanche, la durée moyenne (tout type d événements confondus) semble avoir légèrement diminué. FSCF / OJS document de travail 28/6/2010 5

6 4.3. Evolution de la répartition du Chiffre d affaires des sites(hors auto-production) L étude de la répartition du chiffre d affaires des sites réalisé pour l accueil d événements externes (hors activité d organisation), abstraction faite qu il s agit d un panel non constant sur 6 ans, montre que la part des prestations techniques notamment pour l activité congrès réunions et autres événements serait progression. En revanche, il semblerait que les prestations techniques sur l activité d accueil de foires et salons aient tendance à diminuer. 100,0% 90,0% 80,0% 70,0% 60,0% 50,0% 40,0% 30,0% 20,0% 10,0% 0,0% 16,1% 16,2% 15,5% 16,1% 14,4% 15,5% 9,1% 12,5% 14,5% 11,2% 11,7% 12,5% 13,8% 10,8% 12,8% 17,1% 15,9% 16,3% 25,9% 28,9% 26,3% 22,9% 24,5% 23,2% 35,1% 31,6% 30,8% 32,6% 33,5% 32,6% 2004 (29 sites) 2005 (22 sites) 2006 (29 sites) 2007 (37 sites) 2008 (39 sites) 2009 (36 sites) Chiffre d'affaires divers et/ou non réparti C.A. Prestations techniques - Congrès Réunions et Autres événements C.A. Location d'espaces - Congrès Réunions et Autres évnts C.A. Prestations techniques - Foires et Salons C.A. Location d'espaces - Foires et Salons Liste des sites ayant participé au bilan annuel (réponses sur les 4 trimestres en gras : données détaillées par manifestations accueillies et consolidées, non gras : éléments agrégés en chiffre d affaires uniquement) Agen - Parc des expositions Lorient - Palais des Congrès Paris - Espace Grande Arche (Viparis) Aix - Centre de Congrès Lorient - Parc des expositions Paris - Grande Halle de la Villette Ales - Parc des Expositions Lyon - Centre de Congrès Paris - Issy les Mlx (PACI) (Viparis) Aurillac- Centre de Congrès Lyon - Eurexpo Paris - Le Bourget (Viparis) Avignon - Palais des Papes Marseille - Parc Chanot Paris - Palais des Congrès de Paris (Viparis) Beaune - Centre de Congrès Montpellier - Centre de Congrès Paris - Parc Floral Beziers - Centre de Congrès Montpellier - Parc des expositions Paris - Porte de Versailles (Viparis) Bordeaux - Hangar 14 Montpellier - Zénith Paris Nord Villepinte (Viparis) Bordeaux - Palais des Congrès Mulhouse - Parc des expositions Pau - Palais Beaumont Bordeaux - Parc des expositions Nancy - Palais des Congrès Poitiers - Centre de Congrès du Futuroscope Bourg en Bresse - Parc des expositions Nancy - Parc des expositions Reims - Centre des Congrès Chambery - Parc des expositions Nantes - La Cité Nantes Event Center Reims - Parc des expositions Deauville - Palais des Congrès Nantes - Parc des Expositions Rouen - Parc des expositions Dijon Congrexpo Nimes - Parc des expositions Saint Etienne - Parc des expositions La Rochelle - Espace Encan Paris - Carrousel du Louvre (Viparis) Saint Malo - Palais du Grand Large La Rochelle - Forum des Pertuis Paris - Cité des Sciences et de l'industrie Strasbourg - Palais de la Musique et des Congrès Le Havre - CCI Paris - Cnit La Défense (Viparis) Strasbourg - Parc des expositions Lille Grand Palais Paris - Espace Champeret (Viparis) Tours - Centre de Congrès Vinci Paris - Espace Charenton Versailles - Palais des Congrès (Viparis) FSCF / OJS document de travail 28/6/2010 6

BILAN D ACTIVITE 2010 SITES D ACCUEIL PARCS D EXPOSITION / CENTRES DE CONGRES Données synthétiques

BILAN D ACTIVITE 2010 SITES D ACCUEIL PARCS D EXPOSITION / CENTRES DE CONGRES Données synthétiques BILAN D ACTIVITE 2010 SITES D ACCUEIL PARCS D EXPOSITION / CENTRES DE CONGRES Données synthétiques 1. Chiffres clefs de l offre d espaces de sites d accueil dédiés en France D après les informations mises

Plus en détail

TEXTE BILAN CHIFFRÉ 2014 CHIFFRES & ÉTUDES DE LA FILIÈRE DES MÉTIERS DE L ÉVÉNEMENT

TEXTE BILAN CHIFFRÉ 2014 CHIFFRES & ÉTUDES DE LA FILIÈRE DES MÉTIERS DE L ÉVÉNEMENT TEXTE CHIFFRES & ÉTUDES _ BILAN CHIFFRÉ 2014 DE LA FILIÈRE DES MÉTIERS DE L ÉVÉNEMENT Congrès des Métiers de l Événement 2015 Bilan chiffré Production UNIMEV juin 2015 Tous droits réservés 1 CONTACT UNIMEV

Plus en détail

BILAN CHIFFRE 2012 FOIRES, SALONS CONGRES & EVENEMENTS. Congrès NANTES 2013

BILAN CHIFFRE 2012 FOIRES, SALONS CONGRES & EVENEMENTS. Congrès NANTES 2013 BILAN CHIFFRE 2012 FOIRES, SALONS CONGRES & EVENEMENTS Congrès NANTES 2013 1 SOMMAIRE #1 FOIRES, SALONS, CONGRES ET EVENEMENTS P. 3 A. Les principales évolutions des Foires, Salons, Congrès et Evénements

Plus en détail

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important

Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2008-6 Le tourisme urbain dans l hôtellerie française Un poids de plus en plus important En 2007,

Plus en détail

Premières Assises nationales de l industrie des rencontres et événements professionnels

Premières Assises nationales de l industrie des rencontres et événements professionnels Premières Assises nationales de l industrie des rencontres et événements professionnels le 28 janvier 2008 à Paris-Nord Villepinte Une filière mobilisée pour hisser la France au premier rang mondial SOMMAIRE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

Rencontres et événements d'affaires @Paris Ile-de-France. J L offre d infrastructures

Rencontres et événements d'affaires @Paris Ile-de-France. J L offre d infrastructures Rencontres et événements d'affaires @Paris Ile-de-France J L offre d infrastructures J L activité des salons Le média salon et l'afrique Le média salon et les monarchies du Golfe J l activité des congrès

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

6 741 6 883 7 199 7 194 7 328 2004 2005 2006 2007 2008 î î î BRUXELLES LILLE CAEN ROUEN COURBEVOIE METZ BREST SAINT-BRIEUC QUIMPER RENNES VANNES VERSAILLES PARIS CRÉTEIL STRASBOURG NANTES TOURS DIJON

Plus en détail

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014 Sessions 2014 DCG 2014 s de 0 1 Contrôle de Anglais appliqué aux affaires 4 langue vivante Inscrits 5603 9956 9092 9913 5030 5565 8142 5085 8709 10613 9356 8480 2616 1350 Présents 4784 8484 7694 8405 4212

Plus en détail

URL analysées. Informations générales

URL analysées. Informations générales 1 sur 13 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

Décision n 10-DCC-157 du 5 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Lehwood Montparnasse SAS par la société Doria SAS

Décision n 10-DCC-157 du 5 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Lehwood Montparnasse SAS par la société Doria SAS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-157 du 5 novembre 2010 relative à la prise de contrôle exclusif de la société Lehwood Montparnasse SAS par la société Doria SAS L Autorité de la concurrence, Vu le

Plus en détail

Le marché des résidences médicalisées. Un référencement

Le marché des résidences médicalisées. Un référencement Le marché des résidences médicalisées Les résidences médicalisées Projection 2060 : 73,6 millions d habitants en France 11,9 millions de + de 75 ans, soit un doublement entre 2007 et 2060 5,4 millions

Plus en détail

L activité de formation continue dans les GRETA en 2005

L activité de formation continue dans les GRETA en 2005 note d information 07.17 MAI www.education.gouv.fr En 2005, les groupements d établissements du second degré public (GRETA) ont accueilli 446 080 stagiaires dont la formation est financée sur fonds publics

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

L HÔTEL PARTICULIER EUROSITES

L HÔTEL PARTICULIER EUROSITES L HÔTEL PARTICULIER EUROSITES RÉUNIONS CONVENTIONS ASSEMBLÉES GÉNÉRALES WORKSHOPS PROJECTIONS DE FILMS COCKTAILS SOIRÉES DINERS FORMATIONS L HÔTEL PARTICULIER EUROSITES 7, rue de Liège - 75009 Paris T.

Plus en détail

Le plus grand Poker Tour jamais organisé

Le plus grand Poker Tour jamais organisé Le plus grand Poker Tour jamais organisé QUALIFICATIONS ONLINE DÈS LE 15 SEPTEMBRE 2011 ETAPES LIVE DÈS LE 5 NOVEMBRE 2011 COMPÉTITION 100 % GRATUITE 69 ÉTAPES PARTOUT EN FRANCE 37 VILLES 10 000 JOUEURS

Plus en détail

BILAN ADMISSION POST BAC - CAMPAGNE 2014 EN NOUVELLE CALEDONIE

BILAN ADMISSION POST BAC - CAMPAGNE 2014 EN NOUVELLE CALEDONIE BILAN ADMISSION POST BAC - CAMPAGNE 2014 EN NOUVELLE CALEDONIE www.admission-postbac.fr est le site Internet dédié à l admission en première année d études dans l enseignement supérieur. Il permet à la

Plus en détail

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes.

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes. Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne, toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Les textes régissant ces manifestations commerciales sont les articles R.762-1 à R.762-14 et L.762-1 à L.762-3 du Code de commerce.

Les textes régissant ces manifestations commerciales sont les articles R.762-1 à R.762-14 et L.762-1 à L.762-3 du Code de commerce. SALON PROFESSIONNEL 26/08/2015 Le législateur ne distingue plus les foires des salons. Le salon professionnel est ainsi défini comme étant «une manifestation commerciale consacrée à la promotion d un ensemble

Plus en détail

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires ATOUT France ATOUT FRANCE, né du rapprochement en 2009 d ODIT FRANCE et de Maison de la France

Plus en détail

MMES et MM les Directeurs des Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie

MMES et MM les Directeurs des Unions Régionales des Caisses d'assurance Maladie l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 15/12/2000 Origine : DDRE Réf. : DAR n 14/2000 n / n / n / MMES et MM les Directeurs des Caisses Primaires d'assurance

Plus en détail

L Exploitation des films recommandés Art et Essai. en salles, à la télévision, en vidéo

L Exploitation des films recommandés Art et Essai. en salles, à la télévision, en vidéo L Exploitation des films recommandés Art et Essai en salles, à la télévision, en vidéo octobre 2006 Centre National de la Cinématographie Service des études, des statistiques et de la prospective 12, rue

Plus en détail

Année académique 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015

Année académique 2009-2010 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2013-2014 2014-2015 N 62 Janvier 2016 Introduction La Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) du Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche a publié au mois d octobre dernier

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE. Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014

CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE. Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014 27 février 2014 CONFERENCE DE PRESSE IMMOBILIERE NATIONALE Bilan annuel 2013 et premières tendances 2014 1 1 Période d observation : année 2013 Ouverture des travaux Christian Bénasse Président de la Chambre

Plus en détail

Les hébergements dans les Yvelines

Les hébergements dans les Yvelines BILAN DE FREQUENTATION TOURISTIQUE YVELINES 2013 Les hébergements dans les Yvelines Statistiques liées à l offre d hébergement Etablissements hôteliers = 138 établissements dont : Sans classement : 33

Plus en détail

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k )

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k ) DRG 2016 Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE Prestation de base (en k ) Gares ou Segments de Gares montant total dont rémunération de l'actif (WACC) dont rétrocession du résultat

Plus en détail

L hôtellerie en Alsace en 2014. Juin 2015

L hôtellerie en Alsace en 2014. Juin 2015 L hôtellerie en Alsace en 2014 Juin 2015 1 Principales données.. 3 Remarques.. 6 L offre dans l hôtellerie. 10 La fréquentation. 13 Les nuitées 14 La taux d occupation 27 Prix moyen, revenu par chambre,

Plus en détail

Liste des organisations sportives universitaires

Liste des organisations sportives universitaires LISTE DES ORGANISATIONS SPORTIVES UNIVERSITAIRES SIUAPS, SUAPS, DAPSE Classement des universités par académie ACADEMIE D AIX-MARSEILLE - Avignon : http://www.univ-avignon.fr/fr/presentation/organisation/servicescommuns/strservcom/structure/suaps.html

Plus en détail

Bilan 2012. La coopération décentralisée dans le secteur Eau et Assainissement. Des collectivités qui s impliquent et mobilisent leur savoir-faire

Bilan 2012. La coopération décentralisée dans le secteur Eau et Assainissement. Des collectivités qui s impliquent et mobilisent leur savoir-faire La coopération décentralisée dans le secteur Eau et Assainissement Des collectivités qui s impliquent et mobilisent leur savoir-faire Les modes d intervention des collectivités locales sont très variés

Plus en détail

Les établissements. Pour en savoir plus - Notes d Information, 07.05, 08.01, 10.04, 11.09.

Les établissements. Pour en savoir plus - Notes d Information, 07.05, 08.01, 10.04, 11.09. 2 Les établissements 2 2.1 Les écoles 36 2.2 Les classes du premier degré 38 2.3 Collèges et lycées : types d établissement et classes 40 2.4 Collèges et lycées par académie 42 2.5 Collèges et lycées :

Plus en détail

PROJET - CONFIDENTIEL

PROJET - CONFIDENTIEL Avenant n 1 à l accord du 6 juillet 2009 pour le réaménagement de la chronologie des médias Article 1 Avant le paragraphe 1.1, il est inséré une phrase ainsi rédigée : «Les délais d exploitation prévus

Plus en détail

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011

Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Communiqué de presse Information trimestrielle Paris, le 20 avril 2011 Croissance soutenue du chiffre d affaires au 1 er trimestre 2011 Progression de +5,8% du chiffre d affaires en données publiées et

Plus en détail

LE CONGRES C EST UN RENDEZ-VOUS ATTENDU

LE CONGRES C EST UN RENDEZ-VOUS ATTENDU DOSSIER DE PRESSE UN RENDEZ-VOUS ATTENDU Depuis 1881, les sapeurs-pompiers de France se rassemblent une fois par an, sous l égide de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France. Le congrès national

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

Le baptême et les catholiques de France

Le baptême et les catholiques de France Le baptême et les catholiques de France La France métropolitaine de 2014 compte 41 Millions de baptisés : Situation au 1er janvier 2014 en métropole Population 64 millions Dont catholiques 41 millions

Plus en détail

CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2015

CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2015 CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2015 Bulletins de paie éligibles sans code «MIN» : - Bulletins de paie des militaires, portant la mention «Bulletin de solde» ; - Bulletins de paie des agents

Plus en détail

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Les dispenses d épreuves du DSCG Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Type Date limite d obtention CAPET D2 Techniques s CAPET Economie et gestion option A Economie et gestion administrative

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

Panorama du marché hôtelier parisien

Panorama du marché hôtelier parisien OFFICE DU TOURISME ET DES CONGRÈS DE PARIS, AOUT 215 1 Sommaire Introduction..... 3 1. Evolution du nombre d hôtels à Paris par catégorie depuis 199.. 4 Un besoin de chambres supplémentaires en 22...5

Plus en détail

Le développement de la validation des acquis de l expérience marque une pause en 2007

Le développement de la validation des acquis de l expérience marque une pause en 2007 note d information 09.14 MAI En 2007, 21 967 dossiers déclarés recevables et déposés par des candidats à l obtention d un diplôme de l enseignement professionnel ou technologique de l Éducation nationale

Plus en détail

EUROSITES RÉPUBLIQUE. 8 bis, rue de la Fontaine au Roi - 75011 Paris T. : 01 55 28 55 02 / resa-republique@eurosites.fr

EUROSITES RÉPUBLIQUE. 8 bis, rue de la Fontaine au Roi - 75011 Paris T. : 01 55 28 55 02 / resa-republique@eurosites.fr EUROSITES RÉPUBLIQUE RéUNIONS CONVENTIONS assemblées générales Workshops projections de films cocktails soirées diners FORMATIONS EUROSITES république 8 bis, rue de la Fontaine au Roi - 75011 Paris T.

Plus en détail

La consommation des produits biologiques

La consommation des produits biologiques La Bio en France La consommation des produits biologiques Un marché de l ordre de 4 milliards d euros avec : 3,75 milliards d euros d achats de produits bio pour la consommation à domicile en 2011 158

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 23 décembre 2013 modifiant l arrêté du 18 avril 2011 portant liste et classification en deux catégories des emplois de greffier

Plus en détail

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT Densité d implantation des divisions NBRE DE DIVISIONS Aca Paris Aca Lyon Aca Versailles Aca Nantes Aca Lille Aca Rennes

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de juillet 2014 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de juillet 2014

Plus en détail

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique

Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique Lettre de l Observatoire des métiers académiques de la science politique N 2 / mars 2006 De quelques données statistiques complémentaires sur l évolution passée, présente et à venir des effectifs d enseignants-chercheurs

Plus en détail

Pacte Mondial. Communication pour le progrès. PricewaterhouseCoopers en France. Deuxième rapport - décembre 2006

Pacte Mondial. Communication pour le progrès. PricewaterhouseCoopers en France. Deuxième rapport - décembre 2006 Pacte Mondial Communication pour le progrès PricewaterhouseCoopers en France Deuxième rapport - décembre 2006 PwC en France PricewaterhouseCoopers (www.pwc.fr) développe des missions d audit et de conseil

Plus en détail

Les classes préparatoires aux grandes écoles

Les classes préparatoires aux grandes écoles ISSN 1286-9392 www.education.fr 03.29 MAI En, 72 000 étudiants sont inscrits en classes préparatoires aux grandes écoles. Les classes économiques accueillent 16 400 étudiants et c est dans ce secteur que

Plus en détail

Barres d entrée du mouvement inter 2014

Barres d entrée du mouvement inter 2014 Discipline : Allemand L 0421 Aix-Marseille 421.3 Besançon 21 Bordeaux 148 Caen 185.1 Clermont-Ferrand 121.1 Dijon 21 Grenoble 71.1 Guadeloupe 144 Guyane 121 Lille 71 Limoges 528.2 Lyon 221.3 Martinique

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 2013

Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 2013 Rapport Enquête de Conjoncture 1 er et 2 ème trimestres 15, rue Maréchal Foch 56100 Lorient I Tél 0820 220 440 I Fax 02 97 21 88 85 I Email contact@fymconseil.com I Site www.fymconseil.com SA au capital

Plus en détail

Croissance de 7,1% du chiffre d affaires des neuf premiers mois de l exercice 2013-2014

Croissance de 7,1% du chiffre d affaires des neuf premiers mois de l exercice 2013-2014 C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Paris, le 14 août 2014 Croissance de 7,1% du chiffre d affaires des neuf premiers mois de l exercice 2013-2014 Restauration Collective et Support Services (+9%) : progression

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES PERFOMANCES HOTELIERES DU CALVADOS ET DE L'AGGLOMERATION CAENNAISE

OBSERVATOIRE DES PERFOMANCES HOTELIERES DU CALVADOS ET DE L'AGGLOMERATION CAENNAISE OBSERVATOIRE DES PERFOMANCES HOTELIERES DU CALVADOS ET DE L'AGGLOMERATION CAENNAISE 2013 Méthodologie MKG Hospitality réalise pour la Chambre de Commerce et d'industrie de Caen et Tourisme un reporting

Plus en détail

Sommaire. RTE en 2014 page 2. Profil page 3. Le réseau page 4. Les flux d électricité page 6. La production page 8. Consommation & échanges page 10

Sommaire. RTE en 2014 page 2. Profil page 3. Le réseau page 4. Les flux d électricité page 6. La production page 8. Consommation & échanges page 10 MÉMO 215 Sommaire RTE en 214 page 2 Profil page 3 Le réseau page 4 Les flux d électricité page 6 La production page 8 Consommation & échanges page 1 Le marché de l électricité page 12 Carte des principales

Plus en détail

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011

www.tourisme-essonne.com Les chiffres tourisme Essonne année 2011 www.tourisme-essonne.com Les chiffres du tourisme Essonne en année 211 Les chiffres clés de l année 211 2 318 743 nuitées en Essonne Capacité d accueil : 13 hôtels, 94 hébergements Gîtes de France (meublés

Plus en détail

CODES MIN 2016 ACTION SOCIALE INTERMINISTERIELLE DECONCENTREE

CODES MIN 2016 ACTION SOCIALE INTERMINISTERIELLE DECONCENTREE CODES MIN 2016 ACTION SOCIALE INTERMINISTERIELLE DECONCENTREE Réservations de places en crèches et de logements sociaux, logement temporaires, actions SRIAS Bulletins de paie éligibles sans code «MIN»

Plus en détail

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS

ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS ENOUÊTE NATIONALE DE LA CONSTRUCTION BOIS Activité 2014 D «Malgré la crise, le bois poursuit son développement» epuis la dernière publication des chiffres de la construction bois en 2013, la filière forêt

Plus en détail

Le marché du textile de maison a été plus soutenu en fin d'année

Le marché du textile de maison a été plus soutenu en fin d'année Page 1/6 TEXTILE DE MAISON NOVEMBRE-DECEMBRE 2013 Le marché du textile de maison a été plus soutenu en fin d'année A près avoir été soumis à des a-coups de forte amplitude tout au long de l'année, le marché

Plus en détail

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale

Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Caisse Nationale de l'assurance Maladie des Travailleurs Salariés Sécurité Sociale Circulaire CNAMTS MM les Directeurs et Agents Comptables Date : des Caisses Primaires d'assurance Maladie 07/09/87 des

Plus en détail

Evolution du cadre d exercice des pharmaciens

Evolution du cadre d exercice des pharmaciens PRIX ET VALEURS DES PHARMACIES Evolution du cadre d exercice des pharmaciens Extraits de l étude réalisée par INTERFIMO en mars 2015 INTERFIMO FINANCIER DES PROFESSIONS LIBÉRALES L étude intégrale est

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de janvier 2015 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de janvier 2015

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Les retombées économiques du tourisme d affaires en Alsace Décembre 2015

Les retombées économiques du tourisme d affaires en Alsace Décembre 2015 Les retombées économiques du tourisme d affaires en Alsace Décembre 2015 ORTA Atout France Octobre 2015 LE CONTEXTE, LES OBJECTIFS, LA METHODE CONTEXTE & OBJECTIFS Contexte Dans le cadre du contrat de

Plus en détail

De nouveaux avantages concurrentiels pour votre entreprise

De nouveaux avantages concurrentiels pour votre entreprise De nouveaux avantages concurrentiels pour votre entreprise Plus forts... «En 2006, je fonde un cabinet de conseil en achats à Nantes. Une mission chez SYSTEME U me permet de constater que ces magasins,

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de septembre 2014 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de septembre

Plus en détail

LES ÉTUDIANTS. Grands établissements - Voir «Défiitions» en 6.3.

LES ÉTUDIANTS. Grands établissements - Voir «Défiitions» en 6.3. 6 LES ÉTUDIANTS 6 6.1 Les effectifs du supérieur : évolution 168 6.2 Les effectifs du supérieur par académie 170 6.3 Les étudiants dans les formations scientifiques 172 6.4 Les étudiants des universités

Plus en détail

La création d entreprises dans le Centre en 2009

La création d entreprises dans le Centre en 2009 La création d entreprises dans le Centre en 2009 17 655 créations d entreprises en 2009 dans la région Centre Comme dans l ensemble des régions de France, le Centre a enregistré un nombre record de créations

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

information culturelles et

information culturelles et note d information Enseignement & Recherche Un étudiant sur quinze, en France métropolitaine et dans les départements d outre-mer, suit une formation artistique, culturelle ou de, soit 155 000 étudiants

Plus en détail

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques

les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques les études du CNC décembre 2011 l emploi dans les films cinématographiques Cette étude a été réalisée conjointement par la Direction des études, des statistiques et de la prospective du CNC et le Service

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

ANNEXE N 1 : CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2016

ANNEXE N 1 : CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2016 NOMENCLATURE DES CODES annexe 1-1 ANNEXE N 1 : CODES DES BUDGETS OU SECTIONS DE BUDGETS POUR 2016 Bulletins de paie éligibles sans code MIN : - Bulletins de paie des militaires, portant la mention «Bulletin

Plus en détail

Dossier détaillé é. 13 décembre 2012 9H-10H30 à La Maison de la Mutualité 24 rue Saint Victor 75005 PARIS. Conférence de presse FSCEF - OJS

Dossier détaillé é. 13 décembre 2012 9H-10H30 à La Maison de la Mutualité 24 rue Saint Victor 75005 PARIS. Conférence de presse FSCEF - OJS Conférence de presse FSCEF - OJS Dossier détaillé é 13 décembre 2012 9H-10H30 à La Maison de la Mutualité 24 rue Saint Victor 75005 PARIS Evénement en partenariat avec notre adhérent GL-EVENTS Sommaire

Plus en détail

MARCHES IMMOBILIERS :

MARCHES IMMOBILIERS : MARCHES IMMOBILIERS : CONTRASTE DES TENDANCES ET EVOLUTIONS 4EME TRIMESTRE 2008 1 Carte des évolutions des prix : T42008/T42007 Supérieure à 5% De + 1% à + 5% De - 1% à + 1% De - 5% à - 1% De - 10% à -

Plus en détail

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998

Les crédits au logement consentis aux ménages en 1998 Les crédits au logement consentis aux ménages en Les crédits nouveaux à l habitat mis en force 1 en ont atteint 341,93 milliards de francs en données brutes 2, contre 307,9 milliards en 1997 (+ 11,1 %).

Plus en détail

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 4 points à retenir 1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 2 Réduction du risque de rupture systémique 3 La zone Euro sera en croissance lente, la France aussi. Peu de tensions

Plus en détail

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010

Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 COMMUNIQUE DE PRESSE - DIFFUSION IMMEDIATE Les Nouveaux Constructeurs - Rapport d'activité 2010 Chiffre d affaires 2010 : 540 m - Réduction de l'activité en immobilier d'entreprise Hausse du carnet de

Plus en détail

Salon international de l industrie des composites. du 8 au 10 mars 2016 Parc des Expositions Paris-Nord / Villepinte. Pavillon Collectif

Salon international de l industrie des composites. du 8 au 10 mars 2016 Parc des Expositions Paris-Nord / Villepinte. Pavillon Collectif Salon international de l industrie des composites du 8 au 10 mars 2016 Parc des Expositions Paris-Nord / Villepinte Pavillon Collectif Vues d'ensemble non-contractuelles Date limite d'inscription : 10

Plus en détail

- dans ce contexte, l offre de SeLoger.com, s affirme comme la plus pertinente du marché.

- dans ce contexte, l offre de SeLoger.com, s affirme comme la plus pertinente du marché. - Communiqué - Chiffre d affaires en hausse de 52,7 % en 2006 SeLoger.com confirme sa place de leader de l immobilier sur Internet Chiffres d'affaires en K 2006 2005 Variation Petites Annonces 27 851 18

Plus en détail

Etat de la mobilisation dans les universités mardi 13 novembre

Etat de la mobilisation dans les universités mardi 13 novembre Etat de la mobilisation dans les universités mardi 13 novembre 28 universités totalement ou partiellement en grève avec piquets de grève bloquants : Paris I (site de Tolbiac), La Sorbonne, Paris VIII Saint

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA TRANSMISSION GRAND LYON METROPOLE 9 ENQUETE FORUN DE L'ENTREPRENEURIAT

OBSERVATOIRE DE LA TRANSMISSION GRAND LYON METROPOLE 9 ENQUETE FORUN DE L'ENTREPRENEURIAT OBSERVATOIRE DE LA TRANSMISSION GRAND LYON METROPOLE 9 ENQUETE FORUN DE L'ENTREPRENEURIAT 1. Rappel des objectifs et cadre de l'étude 2. Résultats de l'étude 3. Profil des dirigeants cédants Rappel des

Plus en détail

Le diplôme national du brevet

Le diplôme national du brevet DIPLOME NATIONAL DU BREVET Session 2014 Le diplôme national du brevet Session 2014 SOMMAIRE LES ÉLÉMENTS CLÉS DE LA SESSION 2014... 3 LE PREMIER EXAMEN IMPORTANT DE LA SCOLARITÉ... 3 LES CANDIDATS... 3

Plus en détail

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis

Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Ivry, le 17 février 2016 Progression des résultats en 2015 La Fnac en position très favorable pour aborder de nouveaux défis Stabilité du chiffre d affaires consolidé en 2015 Poursuite de la croissance

Plus en détail

29 mai 2015. Projet ECNi. Calendrier des rendez-vous CNG et SOLUCOM avec les universités et facultés de médecine & Démarche de labellisation

29 mai 2015. Projet ECNi. Calendrier des rendez-vous CNG et SOLUCOM avec les universités et facultés de médecine & Démarche de labellisation 29 mai Projet ECNi Calendrier des rendez-vous CNG et SOLUCOM avec les universités et facultés de médecine & Démarche de labellisation Agenda définitif des visites CNG dans les universités / facultés Dates

Plus en détail

CCE DE STERIA. Réponse à appel d offre Mission concentration. Juillet 2014

CCE DE STERIA. Réponse à appel d offre Mission concentration. Juillet 2014 CCE DE STERIA Réponse à appel d offre Mission concentration Juillet 2014 Sextant Expertise 27, Boulevard des Italiens 75002 Paris Tél. : 01 40 26 47 38 www.sextant-expertise.fr Société inscrite à l ordre

Plus en détail

Réunion du 28 mars 2015

Réunion du 28 mars 2015 Réunion du 8 mars 015 Situation initiale PARK AND SUITES 100% GROUPE MENGUY INVESTISSEMENT (GMI) 100% 100% 100% DOM VILLE SERVICES Enseigne APPART CITY GROUPE FRANCE EPARGNE (GFE) APPART SERVICE GESTION

Plus en détail

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010]

38 39 L état de l Enseignement supérieur et de la Recherche n 4 [édition 2010] 14 La réussite des étudiants inscrits dans une filière professionnelle courte est importante. Les lauréats d un BTS et surtout d un DUT poursuivent de plus en plus leurs études au moins jusqu au niveau

Plus en détail

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012

La formation professionnelle et statutaire des agents des ministères de 2008 à 2012 MINISTÈRE DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE POINT STAT Février 2015 La formation professionnelle et statutaire s agents s ministères 2008 à 2012 Salah Idmachiche Entre 2008 et 2012, le

Plus en détail

COMITÉS D ENTREPRISES & ASSOCIATIONS. Appart City / Park&Suites, Leader des Appart-Hôtels en France

COMITÉS D ENTREPRISES & ASSOCIATIONS. Appart City / Park&Suites, Leader des Appart-Hôtels en France 2016 COMITÉS D ENTREPRISES & ASSOCIATIONS Appart City / Park&Suites, Leader des Appart-Hôtels en France APPART CITY PARK&SUITES, UN SEUL GROUPE Pour votre City Break, nous vous proposons au coeur des principales

Plus en détail

ou même habitation, nous avons expertisé en 2012 près de 4 275 actifs pour une valeur cumulée de 84,6 milliards d euros.

ou même habitation, nous avons expertisé en 2012 près de 4 275 actifs pour une valeur cumulée de 84,6 milliards d euros. Le marché en toute transparence Juillet 2013 Edito Immobilier tertiaire : les Régions en valeur! Tour CMA CGM à Marseille Même si la demande placée des principales métropoles françaises (Lyon, Lille, Aix-Marseille,

Plus en détail

L activité de formation continue dans les GRETA en 2007

L activité de formation continue dans les GRETA en 2007 note d information 09.11 MAI En 2007, les groupements d établissements du second degré public (GRETA) ont accueilli environ 456 500 stagiaires (+ 4 % par rapport à 2006) dont la formation est financée

Plus en détail

DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France)

DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France) DEEE : une seconde vie. Stanley Security, PACA (France) Congrès Développement Durable Arles 6 et 7 octobre 2014 Laurent Sommerard 1 Sommaire 1/ Le groupe Stanley Black & Decker 2/ Stanley Security en France

Plus en détail

Centre d'études et d'expertise pour les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement CODES MIN 2014

Centre d'études et d'expertise pour les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement CODES MIN 2014 CODES MIN 2014 Bulletins de paie éligibles sans code «MIN» : - Bulletins de paie des militaires, portant la mention «Bulletin de solde» ; - Bulletins de paie des agents de la DILA, portant la mention «Direction

Plus en détail

Croissance de 7,1% du chiffre d affaires des neuf premiers mois de l exercice 2013-2014

Croissance de 7,1% du chiffre d affaires des neuf premiers mois de l exercice 2013-2014 Croissance de 7,1% du chiffre d affaires des neuf premiers mois de l exercice 2013-2014 Restauration Collective et Support Services (+ 9%) : progression du chiffre d affaires grâce à la croissance organique

Plus en détail

État des lieux de l offre du tourisme d affaires sur l ouest audois

État des lieux de l offre du tourisme d affaires sur l ouest audois État des lieux de l offre du tourisme d affaires sur l ouest audois p 1 Préambule Définition du tourisme d affaires On entend par tourisme d affaires : l ensemble des déplacements à but professionnel,

Plus en détail

Les 5 bonnes raisons de venir à Lyon

Les 5 bonnes raisons de venir à Lyon BIENVENUE A LYON Les 5 bonnes raisons de venir à Lyon Raison n 1 : Rhône-Alpes, deuxième région de France, entre business et loisir Raison n 2 : Lyon, une ville accessible et accueillante Raison n 3 :

Plus en détail

Note expresse - Crédits bancaires

Note expresse - Crédits bancaires 1993-21 : Le financement des entreprises à la Réunion NUMERO 3 OCTOBRE 22 INSTITUT D EMISSION DES DEPARTEMENTS D OUTRE- MER Note expresse - Crédits bancaires Après avoir connu une période de forte croissance

Plus en détail