Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de :"

Transcription

1 Agence Régionale de Santé Délégation Territoriale des Hauts-de-Seine Préfecture des Hauts-de-Seine Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de : au cours du troisième Service Contrôles et Sécurité Sanitaires des Milieux GENNEVILLIERS trimestre 2015 Paramètres et normes La vérification de la qualité de l'eau destinée à la consommation humaine est effectuée sous la responsabilité de l'agence Régionale de Santé d'ile-de-france par un laboratoire agréé. Des prélèvements sont réalisés sur le réseau de distribution. Les analyses portent sur des paramètres physico-chimiques et des paramètres microbiologiques dont les limites ou les références de qualité (niveaux guides) figurent dans le tableau ci-dessous : Paramètres Limite de qualité (valeur impérative) Entérocoques 0 n/100ml Escherichia coli /100ml -MF 0 n/100ml Bactéries et spores sulfito-réducteurs 0 n/100ml ph 6,5 9 unitéph Conductivité à 25 C µs/cm Ammonium (en NH4) 0,1 mg/l Fer total 200 µg/l Bactéries coliformes /100ml-MS 0 n/100ml Aluminium total 200 µg/l Les germes aérobies revivifiables à 22 C et à 37 C doivent varier dans un rapport de 10 par rapport à la valeur habituelle. Les paramètres Aluminium et Fer sont analysés en fonction du traitement utilisé par l'usine de production d'eau. RESULTATS ET CONCLUSIONS SANITAIRES Référence de Référence de qualité minimalequalité maximale 14 prélèvements ont été réalisés Unité Nombre total de résultats d'analyses dépassant les limites de qualité : 0 Nombre de dépassements des références de qualité : 2 Un prélevement du 8 juillet 2015 a montré un dépassement du paramètre température et un second du 5 août 2015 a montré une contamination bactérienne. Ces deux dépassements étaient ponctuels. Les autres prélèvements ont montrés une eau conforme aux prescriptions réglementaires en vigueur pour les paramètres mesurés. NB : Des analyses sont aussi réalisées en sortie des usines de production d'eau potable sur plus de soixante paramètres. Les résultats font l'objet d'un rapport annuel consultable en mairie. Document élaboré en application des articles D à du Code de la Santé Publique Affichage obligatoire en mairie 55, rue des Champs Pierreux Nanterre Cédex - Tel : Télécopie :

2 Entérocoques 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 0,000 n/100ml Bactéries et spores sulfito-réducteurs 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 0,000 n/100ml Germes à 22 C 08/07/15 S1 CENTRE EQUESTRE RUE MOULIN DE CAGE 0,000 n/ml 08/07/15 S2 AUTO ECOLE DES AGNETTES 41 RUE DU 8 MAI ,000 n/ml 08/07/15 S3 CRECHE FAMILIALE 2 RUE HECTOR BERLIOZ 0,000 n/ml 08/07/15 S4 SITA ILE DE FRANCE 3 ROUTE DU BASSIN N5 2,000 n/ml 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 11,000 n/ml 05/08/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 3,000 n/ml 05/08/15 S4 BETONS DE PARIS 4 ROUTE MOLE CENTRAL 0,000 n/ml 05/08/15 S1 SPA 30 AV DU GENERAL DE GAULLE 0,000 n/ml 12/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 2,000 n/ml 09/09/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 1,000 n/ml 09/09/15 S4 ECOLE DIDEROT 9 BD JEAN JACQUES ROUSSEAU 0,000 n/ml 09/09/15 S1 SALLE D'ARTS MARTIAUX 78 AVENUE CHANDON 0,000 n/ml Il est conseillé de tenir ces résultats à disposition des personnes qui en font la demande Page 1/6

3 Germes à 37 C ph 08/07/15 S1 CENTRE EQUESTRE RUE MOULIN DE CAGE 0,000 n/ml 08/07/15 S2 AUTO ECOLE DES AGNETTES 41 RUE DU 8 MAI ,000 n/ml 08/07/15 S3 CRECHE FAMILIALE 2 RUE HECTOR BERLIOZ 0,000 n/ml 08/07/15 S4 SITA ILE DE FRANCE 3 ROUTE DU BASSIN N5 0,000 n/ml 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 18,000 n/ml 05/08/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 0,000 n/ml 05/08/15 S4 BETONS DE PARIS 4 ROUTE MOLE CENTRAL 0,000 n/ml 05/08/15 S1 SPA 30 AV DU GENERAL DE GAULLE 0,000 n/ml 12/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 5,000 n/ml 09/09/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 2,000 n/ml 09/09/15 S4 ECOLE DIDEROT 9 BD JEAN JACQUES ROUSSEAU 0,000 n/ml 09/09/15 S1 SALLE D'ARTS MARTIAUX 78 AVENUE CHANDON 0,000 n/ml 08/07/15 S1 CENTRE EQUESTRE RUE MOULIN DE CAGE 7,650 unitéph 08/07/15 S1 CENTRE EQUESTRE RUE MOULIN DE CAGE 7,400 unitéph 08/07/15 S2 AUTO ECOLE DES AGNETTES 41 RUE DU 8 MAI ,650 unitéph 08/07/15 S2 AUTO ECOLE DES AGNETTES 41 RUE DU 8 MAI ,300 unitéph 08/07/15 S3 CRECHE FAMILIALE 2 RUE HECTOR BERLIOZ 7,600 unitéph 08/07/15 S3 CRECHE FAMILIALE 2 RUE HECTOR BERLIOZ 7,400 unitéph 08/07/15 S4 SITA ILE DE FRANCE 3 ROUTE DU BASSIN N5 7,650 unitéph 08/07/15 S4 SITA ILE DE FRANCE 3 ROUTE DU BASSIN N5 7,300 unitéph 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 7,650 unitéph 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 7,500 unitéph 05/08/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 7,650 unitéph 05/08/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 7,500 unitéph 05/08/15 S4 BETONS DE PARIS 4 ROUTE MOLE CENTRAL 7,650 unitéph 05/08/15 S4 BETONS DE PARIS 4 ROUTE MOLE CENTRAL 7,500 unitéph 05/08/15 S1 SPA 30 AV DU GENERAL DE GAULLE 7,650 unitéph 05/08/15 S1 SPA 30 AV DU GENERAL DE GAULLE 7,500 unitéph 12/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 7,500 unitéph 09/09/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 7,700 unitéph 09/09/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 7,400 unitéph 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 7,650 unitéph 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 7,600 unitéph 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 7,700 unitéph 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 7,600 unitéph 09/09/15 S4 ECOLE DIDEROT 9 BD JEAN JACQUES ROUSSEAU 7,650 unitéph 09/09/15 S4 ECOLE DIDEROT 9 BD JEAN JACQUES ROUSSEAU 7,500 unitéph 09/09/15 S1 SALLE D'ARTS MARTIAUX 78 AVENUE CHANDON 7,700 unitéph 09/09/15 S1 SALLE D'ARTS MARTIAUX 78 AVENUE CHANDON 7,600 unitéph Nombre d'analyses : 27 Il est conseillé de tenir ces résultats à disposition des personnes qui en font la demande Page 2/6

4 Conductivité 08/07/15 S1 CENTRE EQUESTRE RUE MOULIN DE CAGE 618,000 µs/cm 08/07/15 S2 AUTO ECOLE DES AGNETTES 41 RUE DU 8 MAI ,000 µs/cm 08/07/15 S3 CRECHE FAMILIALE 2 RUE HECTOR BERLIOZ 580,000 µs/cm 08/07/15 S4 SITA ILE DE FRANCE 3 ROUTE DU BASSIN N5 573,000 µs/cm 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 563,000 µs/cm 05/08/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 576,000 µs/cm 05/08/15 S4 BETONS DE PARIS 4 ROUTE MOLE CENTRAL 517,000 µs/cm 05/08/15 S1 SPA 30 AV DU GENERAL DE GAULLE 582,000 µs/cm 09/09/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 629,000 µs/cm 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 528,000 µs/cm 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 528,000 µs/cm 09/09/15 S4 ECOLE DIDEROT 9 BD JEAN JACQUES ROUSSEAU 567,000 µs/cm 09/09/15 S1 SALLE D'ARTS MARTIAUX 78 AVENUE CHANDON 566,000 µs/cm Ammonium (en NH4) 08/07/15 S1 CENTRE EQUESTRE RUE MOULIN DE CAGE 0,000 mg/l 08/07/15 S2 AUTO ECOLE DES AGNETTES 41 RUE DU 8 MAI ,000 mg/l 08/07/15 S3 CRECHE FAMILIALE 2 RUE HECTOR BERLIOZ 0,000 mg/l 08/07/15 S4 SITA ILE DE FRANCE 3 ROUTE DU BASSIN N5 0,000 mg/l 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 0,000 mg/l 05/08/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 0,000 mg/l 05/08/15 S4 BETONS DE PARIS 4 ROUTE MOLE CENTRAL 0,000 mg/l 05/08/15 S1 SPA 30 AV DU GENERAL DE GAULLE 0,000 mg/l 09/09/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 0,000 mg/l 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 0,000 mg/l 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 0,000 mg/l 09/09/15 S4 ECOLE DIDEROT 9 BD JEAN JACQUES ROUSSEAU 0,000 mg/l 09/09/15 S1 SALLE D'ARTS MARTIAUX 78 AVENUE CHANDON 0,000 mg/l Fer total 08/07/15 S1 CENTRE EQUESTRE RUE MOULIN DE CAGE 0,000 µg/l 08/07/15 S2 AUTO ECOLE DES AGNETTES 41 RUE DU 8 MAI ,000 µg/l 08/07/15 S3 CRECHE FAMILIALE 2 RUE HECTOR BERLIOZ 0,000 µg/l 08/07/15 S4 SITA ILE DE FRANCE 3 ROUTE DU BASSIN N5 28,000 µg/l 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 0,000 µg/l 05/08/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 0,000 µg/l 05/08/15 S4 BETONS DE PARIS 4 ROUTE MOLE CENTRAL 15,000 µg/l 05/08/15 S1 SPA 30 AV DU GENERAL DE GAULLE 0,000 µg/l 09/09/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 0,000 µg/l 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 0,000 µg/l 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 0,000 µg/l 09/09/15 S4 ECOLE DIDEROT 9 BD JEAN JACQUES ROUSSEAU 0,000 µg/l 09/09/15 S1 SALLE D'ARTS MARTIAUX 78 AVENUE CHANDON 0,000 µg/l Il est conseillé de tenir ces résultats à disposition des personnes qui en font la demande Page 3/6

5 Chlore libre 08/07/15 S1 CENTRE EQUESTRE RUE MOULIN DE CAGE 0,000 mg/lcl2 08/07/15 S2 AUTO ECOLE DES AGNETTES 41 RUE DU 8 MAI ,100 mg/lcl2 08/07/15 S3 CRECHE FAMILIALE 2 RUE HECTOR BERLIOZ 0,200 mg/lcl2 08/07/15 S4 SITA ILE DE FRANCE 3 ROUTE DU BASSIN N5 0,000 mg/lcl2 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 0,240 mg/lcl2 05/08/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 0,060 mg/lcl2 05/08/15 S4 BETONS DE PARIS 4 ROUTE MOLE CENTRAL 0,000 mg/lcl2 05/08/15 S1 SPA 30 AV DU GENERAL DE GAULLE 0,210 mg/lcl2 12/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 0,400 mg/lcl2 09/09/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 0,260 mg/lcl2 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 0,120 mg/lcl2 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 0,120 mg/lcl2 09/09/15 S4 ECOLE DIDEROT 9 BD JEAN JACQUES ROUSSEAU 0,100 mg/lcl2 09/09/15 S1 SALLE D'ARTS MARTIAUX 78 AVENUE CHANDON 0,250 mg/lcl2 Chlore total 08/07/15 S1 CENTRE EQUESTRE RUE MOULIN DE CAGE 0,000 mg/lcl2 08/07/15 S2 AUTO ECOLE DES AGNETTES 41 RUE DU 8 MAI ,130 mg/lcl2 08/07/15 S3 CRECHE FAMILIALE 2 RUE HECTOR BERLIOZ 0,220 mg/lcl2 08/07/15 S4 SITA ILE DE FRANCE 3 ROUTE DU BASSIN N5 0,070 mg/lcl2 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 0,320 mg/lcl2 05/08/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 0,120 mg/lcl2 05/08/15 S4 BETONS DE PARIS 4 ROUTE MOLE CENTRAL 0,070 mg/lcl2 05/08/15 S1 SPA 30 AV DU GENERAL DE GAULLE 0,290 mg/lcl2 12/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 0,460 mg/lcl2 09/09/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 0,360 mg/lcl2 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 0,230 mg/lcl2 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 0,230 mg/lcl2 09/09/15 S4 ECOLE DIDEROT 9 BD JEAN JACQUES ROUSSEAU 0,200 mg/lcl2 09/09/15 S1 SALLE D'ARTS MARTIAUX 78 AVENUE CHANDON 0,300 mg/lcl2 Température de l'eau 08/07/15 S1 CENTRE EQUESTRE RUE MOULIN DE CAGE 22,200 C 08/07/15 S2 AUTO ECOLE DES AGNETTES 41 RUE DU 8 MAI ,300 C 08/07/15 S3 CRECHE FAMILIALE 2 RUE HECTOR BERLIOZ 24,300 C 08/07/15 S4 SITA ILE DE FRANCE 3 ROUTE DU BASSIN N5 26,300 C 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 21,800 C 05/08/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 21,700 C 05/08/15 S4 BETONS DE PARIS 4 ROUTE MOLE CENTRAL 20,600 C 05/08/15 S1 SPA 30 AV DU GENERAL DE GAULLE 20,200 C 12/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 20,100 C 09/09/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 20,400 C 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 20,300 C 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 20,400 C 09/09/15 S4 ECOLE DIDEROT 9 BD JEAN JACQUES ROUSSEAU 22,000 C 09/09/15 S1 SALLE D'ARTS MARTIAUX 78 AVENUE CHANDON 20,800 C Il est conseillé de tenir ces résultats à disposition des personnes qui en font la demande Page 4/6

6 Escherichia coli /100ml -MF Dans la commune de : GENNEVILLIERS 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 0,000 n/100ml Aluminium total µg/l 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 52,000 µg/l Nombre d'analyses : 1 Turbidité néphélométrique NFU 08/07/15 S1 CENTRE EQUESTRE RUE MOULIN DE CAGE 0,150 NFU 08/07/15 S2 AUTO ECOLE DES AGNETTES 41 RUE DU 8 MAI ,140 NFU 08/07/15 S3 CRECHE FAMILIALE 2 RUE HECTOR BERLIOZ 0,130 NFU 08/07/15 S4 SITA ILE DE FRANCE 3 ROUTE DU BASSIN N5 0,190 NFU 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 0,140 NFU 05/08/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 0,140 NFU 05/08/15 S4 BETONS DE PARIS 4 ROUTE MOLE CENTRAL 0,150 NFU 05/08/15 S1 SPA 30 AV DU GENERAL DE GAULLE 0,140 NFU 09/09/15 S3 ECOLE 6, RUE HENRI AGUADO 0,190 NFU 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 0,180 NFU 09/09/15 S2 ECOLE JOLIOT CURIE 14 RUE ROGER POINTARD 0,180 NFU 09/09/15 S4 ECOLE DIDEROT 9 BD JEAN JACQUES ROUSSEAU 0,180 NFU 09/09/15 S1 SALLE D'ARTS MARTIAUX 78 AVENUE CHANDON 0,170 NFU Il est conseillé de tenir ces résultats à disposition des personnes qui en font la demande Page 5/6

7 Bactéries coliformes /100ml-MS Dans la commune de : GENNEVILLIERS 05/08/15 S2 MAIRIE 177 AVENUE GABRIEL PERI 1,000 n/100ml Il est conseillé de tenir ces résultats à disposition des personnes qui en font la demande Page 6/6

Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de : CHAVILLE

Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de : CHAVILLE Agence Régionale de Santé Délégation Territoriale des Hauts-de-Seine Préfecture des Hauts-de-Seine Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de :

Plus en détail

Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de : CHAVILLE

Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de : CHAVILLE Agence Régionale de Santé Délégation Territoriale des Hauts-de-Seine Préfecture des Hauts-de-Seine Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de :

Plus en détail

Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de : ANTONY trimestre

Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de : ANTONY trimestre Agence Régionale de Santé Délégation Territoriale des Hauts-de-Seine Préfecture des Hauts-de-Seine Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de :

Plus en détail

EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE COM. DE COM. ILL ET GERSBACH

EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE COM. DE COM. ILL ET GERSBACH Pôle Santé et Risques Environnementaux Courriel : ars-alsace-sante-environnement@ars.sante.fr Téléphone : 03 69 49 30 41 Fax : 03 89 26 69 26 28 rue du Maréchal Joffre 68640 WALDIGHOFFEN EAUX DESTINEES

Plus en détail

EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE DANNEMARIE

EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE DANNEMARIE Pôle Santé et Risques Environnementaux Courriel : ars-alsace-sante-environnement@ars.sante.fr Téléphone : 03 69 49 30 41 Fax : 03 89 26 69 26 MAIRIE DE DANNEMARIE 1 PLACE HOTEL DE VILLE 68210 DANNEMARIE

Plus en détail

EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE SI HABSHEIM

EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE SI HABSHEIM Pôle Santé et Risques Environnementaux Courriel : ars-alsace-sante-environnement@ars.sante.fr Téléphone : 03 69 49 30 41 Fax : 03 89 26 69 26 S.I. HABSHEIM MAIRIE 94 rue du Général de Gaulle 68440 HABSHEIM

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DU GRAND NANCY 1 Nancy, le 24 avril 2014 Délégation Territoriale de Meurthe-et-Moselle Cellule contrôle sanitaire des eaux Affaire suivie par : Stéphanie MONIOT/BR Courriel : ars-lorraine-dt54-vsse@ars.sante.fr Téléphone

Plus en détail

EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE COM. DE COM. ILL ET GERSBACH

EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE COM. DE COM. ILL ET GERSBACH Pôle Santé et Risques Environnementaux Courriel : ars-alsace-sante-environnement@ars.sante.fr Téléphone : 03 69 49 30 41 Fax : 03 89 26 69 26 28 rue du Maréchal Joffre 68640 WALDIGHOFFEN EAUX DESTINEES

Plus en détail

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1

ANNEXE du PLU. Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1 ANNEXE du PLU Gestion de l eau ALIMENTATION EN EAU POTABLE 1 1. GÉNÉRALITÉS Située au nord-ouest de Paris, la commune de la Frette s étend sur le versant ouest des Buttes du Parisis et l altitude qui est

Plus en détail

Baccalauréat épreuves anticipées annales zéros

Baccalauréat épreuves anticipées annales zéros éduscol Baccalauréat général Enseignement scientifique Épreuve anticipée séries L et ES Baccalauréat épreuves anticipées annales zéros Exemple de sujet n 1 partie 1 : thème «nourrir l humanité» (8 points)

Plus en détail

EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE SIAEP AMMERTZWILLER BALSCHWILLER

EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE SIAEP AMMERTZWILLER BALSCHWILLER Pôle Santé et Risques Environnementaux Courriel : ars-alsace-sante-environnement@ars.sante.fr Téléphone : 03 69 49 30 41 Fax : 03 89 26 69 26 S.I.A.E.P. AMMERTZWILLER BALSCHWILL MAIRIE 2 RUE DE L'ECOLE

Plus en détail

Bilan annuel de la qualité de l eau potable pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014

Bilan annuel de la qualité de l eau potable pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Bilan annuel de la qualité de l eau potable pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Nom de l installation de distribution : Système de distribution d eau potable de la Ville de Drummondville

Plus en détail

Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013

Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013 Administration, Quai Maria-Belgia 18 CH 1800 Vevey Information sur la qualité de l'eau distribuée en 2013 Ressources En 2013, la production globale du SIGE en eau de boisson s'élève à plus de 11.8 millions

Plus en détail

piscines en Languedoc- Roussillon

piscines en Languedoc- Roussillon BILAN 2010 DES CONTRÔLES EFFECTUÉS PAR L AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ LANGUEDOC-ROUSSILLON La qualité de l eau des piscines en Languedoc- Roussillon Sommaire UNE PISCINE: COMMENT CELA FONCTIONNE? LES RISQUES

Plus en détail

Fiche Présentation générale De la production et de la distribution en eau

Fiche Présentation générale De la production et de la distribution en eau Fiche Présentation générale De la production et de la distribution en eau Descriptif Collectivité distributrice : commune de EAUVILLE Exploitant : Régie communale Zone de distribution () : Le réseau de

Plus en détail

INFORMATION 2011 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU

INFORMATION 2011 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU INFORMATION 211 COMMUNE DE DENGES QUALITÉ DE L EAU EAUSERVICE NOUS METTONS TOUT EN OEUVRE POUR PRÉSERVER L ENVIRONNEMENT ET PRÉVENIR TOUTE ÉVENTUELLE POLLUTION DE L EAU eauservice c est : Le distributeur

Plus en détail

Kitcisakik. Renseignement généraux sur l eau potable 3 Rendement de votre système en alimentation en eau potable 4

Kitcisakik. Renseignement généraux sur l eau potable 3 Rendement de votre système en alimentation en eau potable 4 Renseignement généraux sur l eau potable 3 Rendement de votre système en alimentation en eau potable 4 Résultats des analyses sur la qualité de l'eau effectués par l opérateur 4 Résultats des analyses

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR D'HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE

CONSEIL SUPERIEUR D'HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE CONSEIL SUPERIEUR D'HYGIENE PUBLIQUE DE FRANCE Section des Eaux RECOMMANDATIONS SUR LA METHODOLOGIE D'INVESTIGATION EN CAS DE CONTAMINATION OU DE SUSPICION DE CONTAMINATION MICROBIENNE DES EAUX DESTINEES

Plus en détail

Commune de LE TAMPON:

Commune de LE TAMPON: Commune de LE TAMPON: Réseau 19 EME KM (chemin Géranium), 19ème Km (RN3), chemins Philippe Técher, des Maraîchers les Hauts, Fargeau et Barbot Vous êtes alimenté(e)(s) par : une eau de surface Vous dépendez

Plus en détail

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011

TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 DEPARTEMENT DU VAR REPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Egalité Fraternité MAIRIE DE SAINT MAXIMIN LA SAINTE BAUME TRANSPARENCE DU PRIX DE L'EAU ET DU SERVICE PUBLIC DE L'EAU Exercice 2011 Rapport annuel du maire

Plus en détail

Notice technique. L alimentation en eau potable

Notice technique. L alimentation en eau potable L alimentation en eau potable Notice technique Le C3M (syndicat intercommunal d eau potable et d assainissement de Cléry-Saint-André, Mézières-lez-Cléry, Mareau-aux-Prés et Saint-Hilaire- Saint-Mesmin)

Plus en détail

Analyses physico-chimiques et microbiologiques des échantillons d'eaux de source et de surface

Analyses physico-chimiques et microbiologiques des échantillons d'eaux de source et de surface Analyses physico-chimiques et microbiologiques des échantillons d'eaux de source et de surface 1. Origines des eaux analysées Nous avons analysé à la fois des eaux de source et des eaux de surface. 1.1.

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 118-TEST Version/Versie/Version/Fassung 8 Date d'émission

Plus en détail

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre

Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre DEPARTEMENT DU JURA Arrondissement de DAMPIERRE Dampierre Evans Salans Ranchot Syndicat Intercommunal des Eaux de Dampierre Rapport annuel 2012 sur le prix et la qualité de l eau potable. RAPPORT DE PRESENTATION

Plus en détail

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale Produit Paramètre microbiologiques Valeur de tolérance UFC Eau potable Salmonelles spp nd/5 l Eau potable non traitée: - à la source - dans le réseau de distribution Eau potable traitée: - après le traitement

Plus en détail

Piscines : point réglementaire

Piscines : point réglementaire Piscines : point réglementaire 02octobre 2012 Principales références juridiques: Articles L1332-1 à L1332-9, articles D1332-1 à D1332-13, et annexe 13-6 (installations sanitaires) du code de la santé publique.

Plus en détail

Laboratoire Départemental d Analyses 42-44 Route de Guéret 23380 AJAIN Tél. : 05-55-81-87-30 Fax : 05-55-81-87-40 DEMANDEUR de l'analyse

Laboratoire Départemental d Analyses 42-44 Route de Guéret 23380 AJAIN Tél. : 05-55-81-87-30 Fax : 05-55-81-87-40 DEMANDEUR de l'analyse LDA23 DE2501 RensAni00 Identification du prélèvement... NOM Prénom : FICHE DE RENSEIGNEMENTS POUR ANALYSES DES EAUX ALIMENTATION ANIMALE Laboratoire Départemental d Analyses 42-44 Route de Guéret 23380

Plus en détail

Sécurisation des points d eau Filtre terminal tous germes durée 62 jours

Sécurisation des points d eau Filtre terminal tous germes durée 62 jours Sécurisation des points d eau Filtre terminal tous germes durée 62 jours Dr Laure BELOTTI, Praticien contractuel, Laboratoire d'hygiène hospitalière, CHU de STRASBOURG Dr. Arnaud FLORENTIN, Assistant Hospitalo-Universitaire

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Traitement des Eaux Water Treatment Wasseraufbereitung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les procédés mis en œuvre par une société certifiée, marque CSTBat Service, dont la liste à

Plus en détail

LE SERVICE COMMUNAL DES EAUX

LE SERVICE COMMUNAL DES EAUX LE SERVICE COMMUNAL DES EAUX En créant un budget unique du service de l eau et de celui de l assainissement à compter du er janvier 23, le conseil municipal a confirmé sa volonté d'assurer en régie directe

Plus en détail

Qualité de l eau distribuée par réseau

Qualité de l eau distribuée par réseau Thème: eau > public cible : consommateurs d eau potable Qualité de l eau distribuée par réseau Qualité de l eau destinée à la consommation humaine période 2005-2006-2007 Version 2010 Plus d infos : www.bruxellesenvironnement.be

Plus en détail

PLAN DE LA PRÉSENTATION

PLAN DE LA PRÉSENTATION LA GESTION ET LA DÉSINFECTION D UN BASSIN INTÉRIEUR, L AFFAIRE DE TOUT LE MONDE! Par Pierre-André Côté, D. Sc., chimiste 9èmes Journées annuelles de santé publique 15 novembre 2005 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Toxi-infections alimentaires collectives à Madagascar janvier 2009 - juin 2011

Toxi-infections alimentaires collectives à Madagascar janvier 2009 - juin 2011 Toxi-infections alimentaires collectives à Madagascar janvier 2009 - juin 2011 Dr Rafenoharisoa Marie Brigitte Direction de la veille sanitaire et de la surveillance épidémiologique Stagiaire FETP - OI

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA METROPOLE DE LYON

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA METROPOLE DE LYON REPUBLIQUE FRANCAISE EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA METROPOLE DE LYON ARRETE N 2016-04-21-R-0333 commune(s) : Villeurbanne objet : Autorisation de déversement des eaux usées autres

Plus en détail

Vapeur, Eau : analyses, résultats attendus et conséquences

Vapeur, Eau : analyses, résultats attendus et conséquences Vapeur, Eau : analyses, résultats attendus et conséquences Frédy Cavin : expert en stérilisation CHUV Journées des formateurs de la SSSH, 12.2.2013 «Plus une eau est pure, moins elle a de poissons» Proverbe

Plus en détail

Substitution des sels d aluminium par des sels de fer

Substitution des sels d aluminium par des sels de fer Substitution des sels d aluminium par des sels de fer Retours d expériences sur plusieurs usines d eau potable Cédric HELMER, CIRSEE Pôle Eau Potable 00/00/00 Presentation title 1 Situation actuelle Risque

Plus en détail

Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI

Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI Modification des seuils de rejet Potassium, Chlorures et Fluorures de SOCATRI Page : 1/25 Sommaire 1 Objet du document...3 2 Références...4 3 Définitions...5 4 Rappel sur le procédé de traitement des effluents

Plus en détail

Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Haute-Normandie. www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.

Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Haute-Normandie. www.haute-normandie.developpement-durable.gouv. Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Haute-Normandie www.haute-normandie.developpement-durable.gouv.fr ORIL INDUSTRIE à Bolbec Contexte : 5 juillet 2012 : Résultats

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS DIRECTION REGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI N Spécial 18 novembre 2013 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL

Plus en détail

L eau potable dans le Monde

L eau potable dans le Monde Forum Hygiène, CHUV, 13 avril 2005 Qualité des eaux de boisson et exigences légales Dr sc tech. E. Raetz, inspecteur des eaux Laboratoire cantonal VD 1. Introduction - Importance de l eau 2. Qualité des

Plus en détail

Document 1 : Ministère chargé de la santé Résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine

Document 1 : Ministère chargé de la santé Résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine BAC BLANC L ET ES - 21 FEVRIER 2012 PARTIE 1 (8 points) Thème : Nourrir l humanité Document 1 : Ministère chargé de la santé Résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation

Plus en détail

Réservoirs et canalisations d EDCH: Inspection, Nettoyage et Désinfection

Réservoirs et canalisations d EDCH: Inspection, Nettoyage et Désinfection Réservoirs et canalisations d EDCH: Inspection, Nettoyage et Désinfection 2013 Céline Mercier: celine-eau.mercier@veolia.com JF Renard: jean-francois.renard@lyonnaise-des-eaux.fr PE Fratczak: pierre-elie.fratczak@veolia.com

Plus en détail

NOTICE EAU POTABLE. Soit une capacité globale de production de 37 600 m3/jour.

NOTICE EAU POTABLE. Soit une capacité globale de production de 37 600 m3/jour. NOTICE EAU POTABLE 1.1 : Les ressources La ressource principale de la Ville de Niort est la résurgence du Vivier, alimentée par le bassin versant du Lambon d une superficie de 160 km2. Les capacités hydrauliques

Plus en détail

PUITS HUDSON-ACRES 25 NOVEMBRE 2014

PUITS HUDSON-ACRES 25 NOVEMBRE 2014 PUITS HUDSON-ACRES 25 NOVEMBRE 2014 HUDSON-ACRES Historique : Au début des années 80, une problématique de pression et d alimentation en eau est présente. Plusieurs solutions sont étudiées : forage d un

Plus en détail

Rapport annuel sur la qualité des eaux destinées à la consommation humaine Année 2015 REVEL

Rapport annuel sur la qualité des eaux destinées à la consommation humaine Année 2015 REVEL Rapport annuel sur la qualité des eaux destinées à la consommation humaine Année 2015 REVEL Plan du rapport: 1- Rappel de la réglementation 2- Synthèse des principaux paramètres mesurés en distribution

Plus en détail

ljbntl B'll/III PrtIt UI RÉPUBUQ..UE FuNÇAISE Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports

ljbntl B'll/III PrtIt UI RÉPUBUQ..UE FuNÇAISE Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports ljbntl B'll/III PrtIt UI RÉPUBUQ..UE FuNÇAISE Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports Direction générale de la santé Sous-direction de la prévention des risques liés à l'environnement et à

Plus en détail

Art. 2. - Conditions de commercialisation d'eaux provenant de l'étranger

Art. 2. - Conditions de commercialisation d'eaux provenant de l'étranger Règlement grand-ducal du 24 mai 1998 concernant l'exploitation et la mise dans le commerce des eaux minérales naturelles. - base juridique: L du 25 septembre 1953 (Mém. A - 62 du 10 octobre 1953, p. 1259)

Plus en détail

CONTROLE SANITAIRE DES EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE IPDEP DES SOURCES DE CRESSEVEUILL

CONTROLE SANITAIRE DES EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE IPDEP DES SOURCES DE CRESSEVEUILL Caen le 6 septembre J'ai l'honneur 2016de porter à votre connaissance les résultats des analyses efffectuées sur l'échantillon prélevé dans le cadre suivant : jeudi 25 août 2016 à 09h04 00172767 Station

Plus en détail

Service public d eau d

Service public d eau d Service public d eau d potable Syndicat Mixte du Canton de Saint Peray Présentation RAD année 2013 Comité Syndical Mercredi 10 décembre 2014 Les chiffres clés s 2013 Les chiffres clés des services d Eau

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE EAU POTABLE 2014 VOTRE COMMISSION LOCALE La Commission Locale en charge de votre système de distribution d eau établit les programmes

Plus en détail

Un environnement urbain favorable à la santé

Un environnement urbain favorable à la santé Orient5-SOLS ET EAU_FINAL_Mise en page 1 05/06/12 10:48 AM Page 1 Agence de la santé et des services sociaux de Montréal Plan régional de santé publique 2010-2015 Un environnement urbain favorable à la

Plus en détail

VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- SÉANCE PUBLIQUE DU 28 SEPTEMBRE 2006

VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- SÉANCE PUBLIQUE DU 28 SEPTEMBRE 2006 URBANISME EQUIPEMENTS ET TRAVAUX CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE CHALONS-EN-CHAMPAGNE --- SÉANCE PUBLIQUE DU 28 SEPTEMBRE 2006 N 2006-195 24/ MARCHÉ D'EXPLOITATION AVEC GARANTIE TOTALE DES INSTALLATIONS DE

Plus en détail

Nouvelles structures tarifaires

Nouvelles structures tarifaires Direction Départementale de l Agriculture et de la Forêt Préfecture de Saône-et-Loire b) Assainissement Nouvelles structures tarifaires Les modifications apportées par la Loi sur l'eau et les Milieux Aquatiques

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEE 2014 Table des matières 1. Introduction...3 2. Les chiffres clés

Plus en détail

SIE BAROUSSE ET COMMINGES

SIE BAROUSSE ET COMMINGES Rapport annuel sur la qualité s eaux stinées à la consommation humaine Année 2015 SIE BAROUSSE ET COMMINGES Plan du rapport: 1- Rappel la réglementation 2- Situation adstrative s captages 3- Synthèse s

Plus en détail

Etablissements de natation recevant du public

Etablissements de natation recevant du public Agence Régionale de Santé de Haute-normandie délégation territoriale de l Eure Etablissements de natation recevant du public Ministère de la Santé ARS Délégation territoriale de l Eure Articulation autour

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE

RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE 2014 RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE Commune de Cestas Une année de performance et de gestion durable de votre service public de l eau (Conforme au décret 2005-236 du 14 mars 2005) REPERES DE LECTURE Notre

Plus en détail

Problèmes de potabilité des eaux des fontaines

Problèmes de potabilité des eaux des fontaines Problèmes de potabilité des eaux des fontaines Séance d'information à l'attention des responsables techniques des communes du canton de Genève Jeudi 27 janvier 211 27.1.211 - Page 1 Objectifs de cette

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 28/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

Puits et forages privés

Puits et forages privés Puits et forages privés à usage domestique Vous souhaitez remettre en service un ancien puits ou créer un forage privé dans votre jardin et éventuellement consommer l eau ainsi prélevée? règles simples

Plus en détail

CARNET SANITAIRE EHPAD La Bastide

CARNET SANITAIRE EHPAD La Bastide GR-CS-PR-01 CARNET SANITAIRE EHPAD La Bastide Nom de l établissement : EHPAD La Bastide Adresse : Lieu-dit «Le Pré Commun «31 360 BEAUCHALOT Nom du Responsable : Mme Sylvie LACOSTE-MANS Téléphone : 05.61.97.83.00.

Plus en détail

CONTROLE SANITAIRE DES EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE

CONTROLE SANITAIRE DES EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE PLV : 00135808 page : 1 CONTROLE SANITAIRE DES EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE DELEGATION TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Pôle Santé Environnementale Destinataires MONSIEUR LE MAIRE - MAIRIE

Plus en détail

2/ Donner les différents traitements pour rendre l eau potable et définir le rôle de chacune des étapes.

2/ Donner les différents traitements pour rendre l eau potable et définir le rôle de chacune des étapes. II/ Traitement des eaux (CDI) 1/ Le traitement des eaux à Aix pour les rendre potables Activité TD 1/ Indiquer une station de traitement des eaux de la ville d Aix. http://www.mairie-aixenprovence.fr/article.php3?id_article=60

Plus en détail

Les Cahiers de PRED CONSEIL

Les Cahiers de PRED CONSEIL Les Cahiers de PRED CONSEIL Série Savoir & Comprendre N 3 L eau potable Introduction Elle fait régulièrement la une des informations, mais savons-nous réellement ce qu est l eau potable, qu elles sont

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY. I - Indicateurs techniques

SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY. I - Indicateurs techniques SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DE LA REGION D'AMBERIEU EN BUGEY Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l'eau potable (Décret n 95-635 du 6 mai 1995) EXERCICE 2010 I - Indicateurs

Plus en détail

De l'eau des rivières à l'eau du robinet.

De l'eau des rivières à l'eau du robinet. De l'eau des rivières à l'eau du robinet. Pour être en bonne santé, l homme doit consommer 1,5 litre d eau chaque jour. Encore faut-il que cette eau soit d une qualité satisfaisante. L eau est dite potable

Plus en détail

Colloque national inter-ars «Sécurité sanitaire des eaux d alimentation»

Colloque national inter-ars «Sécurité sanitaire des eaux d alimentation» Colloque national inter-ars «Sécurité sanitaire des eaux d alimentation» PNSE3 et outils nationaux Mercredi 3 juin 2015 Poitiers Béatrice JÉDOR Direction générale de la santé Sous-direction de la prévention

Plus en détail

Lieu du prélèvement. Si non satisfaisant ---> Impropre à la consommation Rappel Retrait

Lieu du prélèvement. Si non satisfaisant ---> Impropre à la consommation Rappel Retrait Code Client : Z132 Raphaéle MORIN - LA Paupiette de Veau Four Date de fabrication 19/06/2014 Température à réception ( C) 3.1 Température à cœur ( C) 74.0 D.L.C. 23/06/2014 Paramètres Hygiène des procédés

Plus en détail

Qualité des eaux de baignade, établissement des profils des eaux de baignade Mise en oeuvre de la directive européenne «eaux de baignade», 2006/7/CE

Qualité des eaux de baignade, établissement des profils des eaux de baignade Mise en oeuvre de la directive européenne «eaux de baignade», 2006/7/CE LES AIDES FINANCIÈRES BASSINS RHÔNE - MÉDITERRANÉE ET CORSE RESPONSABLES DE SITES DE BAIGNADE Qualité des eaux de baignade, établissement des profils des eaux de baignade Mise en oeuvre de la directive

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la

Plus en détail

AVIS 1/5. Afssa Saisine n 2001-SA-0257. Maisons-Alfort, le 2 décembre 2003

AVIS 1/5. Afssa Saisine n 2001-SA-0257. Maisons-Alfort, le 2 décembre 2003 Maisons-Alfort, le 2 décembre 2003 AVIS LE DIRECTEUR GÉNÉRAL de l'agence française de sécurité sanitaire des aliments relatif à la fixation de critères de qualité des eaux minérales naturelles et des eaux

Plus en détail

FICHE D ENQUETE ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS

FICHE D ENQUETE ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS Direction Générale des Services Techniques Direction de l Eau et de l Assainissement FICHE D ENQUETE ETABLISSEMENTS INDUSTRIELS 1 - RENSEIGNEMENTS GENERAUX 1.1. - Administratifs Raison sociale :.. N Rue

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service d'eau

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE SAINT-FÉLIU-D'AVALL Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service

Plus en détail

Un exemplaire du présent rapport a également été fourni au Canton de Russell (W260092015) qui reçoit son eau potable de la Ville d Ottawa.

Un exemplaire du présent rapport a également été fourni au Canton de Russell (W260092015) qui reçoit son eau potable de la Ville d Ottawa. Usine de purification de l eau de Britannia Le rapport suivant présente le résumé des résultats d analyse de la qualité de l eau, des avis de mauvaise qualité de l eau et d autres renseignements fonctionnels

Plus en détail

Numéros vert - numéros azur - Coordonnées des structures locales d information et de conseils de l Allier

Numéros vert - numéros azur - Coordonnées des structures locales d information et de conseils de l Allier INFOS SANTE numéros utiles Numéros vert - numéros azur - Coordonnées des structures locales d information et de conseils de l Allier Numéros verts (gratuits) Numéros azur (coût appel local) Allo enfance

Plus en détail

LES VŒUX DU MAIRE (Photo : Bernard Couzinou)

LES VŒUX DU MAIRE (Photo : Bernard Couzinou) LES VŒUX DU MAIRE (Photo : Bernard Couzinou) 8 mai 2011 à ESCOIRE JOHAN et les Porte-Drapeaux (Photo : Evelyne Labrousse) 8 Mai 2011 : ANTONNE (Photo : J-L Favard) 19 juin 2011 (Photos : Evelyne Labrousse)

Plus en détail

Gestion, contraintes, innovations et perspectives dans le domaine de la gestion de l eau des piscines publiques

Gestion, contraintes, innovations et perspectives dans le domaine de la gestion de l eau des piscines publiques Journées d Etude Nationales, 21 mars 2012 Gestion, contraintes, innovations et perspectives dans le domaine de la gestion de l eau des piscines publiques Serge Lucas, directeur de la piscine sports loisirs

Plus en détail

DEMANDE D'INSTALLATION D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D'INSTALLATION D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D'INSTALLATION D'ASSAINISSEMENT COLLECTIF Toute nouvelle installation d'assainissement non collectif doit faire l'objet d'un contrôle de conception puis de réalisation, effectué par le Service

Plus en détail

RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5

RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5 RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5 Document réalisé en avril 2010 mise à jour février 2013 Sources : sites http://www.legifrance.gouv.fr/ http://carrefourlocal.senat.fr

Plus en détail

Germes totaux parm! après 48 h à 36'C

Germes totaux parm! après 48 h à 36'C E-MAIL: sebesf^sebes.lu INTERNET: www.sebes.lu Esch-sur-Sûre, le ECHANTILLON N': 15-2585 Nom de VéchantiHon: Feulen réseau local 1 REC-706-06/R15 DEA15/33-01 Dlstiibutlon d'eau des Ardennes LU 8707 Useldange

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS CABINET DU PREFET N Spécial 3 juillet 2013 1 PREFECTURE DES HAUTS-DE-SEINE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N Spécial CABINET du PREFET du 3 juillet 2013 SOMMAIRE Arrêté

Plus en détail

Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation.

Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation. Arrêté du 26 juillet 2000 relatif aux spécifications des eaux de boisson et aux modalités de leur présentation. Article 1 er.- En application des dispositions de l article 1 er du décret exécutif n 92-65

Plus en détail

Guide des directives liées à l'évaluation des risques à la santé relatifs aux petits réseaux d'eau potable

Guide des directives liées à l'évaluation des risques à la santé relatifs aux petits réseaux d'eau potable Guide des directives liées à l'évaluation des risques à la santé relatifs aux petits réseaux d'eau potable Document de soutien au protocole sur l'eau potable du programme salubrité de l'eau Direction de

Plus en détail

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5

VEILLE REGLEMENTAIRE Environnement Fiche VRE.5 LES EFFLUENTS Code de la Santé Publique L1331-10 Code de l Environnement R214-1 et suivants Arrêté du 22 juin 2007 relatif à la collecte, au transport et au traitement des eaux usées des agglomérations

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 118-TEST NBN EN ISO/IEC 17025:2005 Version/Versie/Version/Fassung

Plus en détail

Direction de la production de l eau potable MISE AUX NORMES DES USINES DE PRODUCTION D EAU POTABLE (PROJET MNU)

Direction de la production de l eau potable MISE AUX NORMES DES USINES DE PRODUCTION D EAU POTABLE (PROJET MNU) Direction de la production de l eau potable MISE AUX NORMES DES USINES DE PRODUCTION D EAU POTABLE (PROJET MNU) Mise MISE aux AUX normes NORMES des usines DES (MNU) USINES (MNU) 1.0 Présentation d ensemble

Plus en détail

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE

DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE Coordonnées Destinataire Agence de PARIS ZI DU PONT - "LA LEVA" 42300 VILLEREST Tel : 0800400100 Fax :0825800954 A communiquer pour toute correspondance Réalisé le : 27/01/2015 DIRECTION GENERALE DES FINANCES

Plus en détail

Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions :

Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions : 1 Qualité de l eau L eau potable est le produit alimentaire le plus surveillé. Les normes de qualité de l eau potable définies par le ministère de la Santé et le Parlement Européen sont très rigoureuses.

Plus en détail

ESSAIS INTERLABORATOIRES MICROBIOLOGIE

ESSAIS INTERLABORATOIRES MICROBIOLOGIE ESSAIS INTERLABORATOIRES MICROBIOLOGIE A35 Eaux : analyses microbiologiques hors Legionella A50 Eaux : analyses microbiologiques Legionella A50a Eaux de TAR : analyses microbiologiques Legionella A54 Eaux

Plus en détail

Contenu. Compétences

Contenu. Compétences Séance 2 Correction Contenu Composition chimique d une eau de consommation Compétences Analyse qualitative d une eau Exercice I Les différentes eaux L eau minérale naturelle possède des propriétés favorables

Plus en détail

Eau et Santé. Études. L eau

Eau et Santé. Études. L eau Eau et Santé Études H2O L eau potable en France 2005-2006 L eau potable en France 2005-2006 Du captage au robinet du consommateur : Le présent travail a été réalisé à partir des données du contrôle sanitaire

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 092-TEST Version/Versie/Version/Fassung 11 Date

Plus en détail

Bilan triennal. bilan consolidé en 2009. Qualité des eaux NORD - PAS DE CALAIS. destinées à la consommation humaine

Bilan triennal. bilan consolidé en 2009. Qualité des eaux NORD - PAS DE CALAIS. destinées à la consommation humaine Bilan triennal 2 0 0 6 2 0 0 7 2 0 0 8 bilan consolidé en 2009 NORD PAS DE CALAIS Qualité des eaux destinées à la consommation humaine Préface L eau est indispensable à la vie et à la santé. Plus d un

Plus en détail

Indicateurs de gestion 2009

Indicateurs de gestion 2009 Indicateurs de gestion 009 Nom : Saint-Jean-sur-Richelieu Code géographique : 5608 Code : 0 Type d'organisme municipal : Municipalité locale TABLE DES MATIÈRES PAGE MOT DE L'ORGANISME MUNICIPAL SOMMAIRE

Plus en détail

Détail Quantitatif Estimatif

Détail Quantitatif Estimatif MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Commune de LOUVEMONT Mairie 4 Rue du Grand Puits 52130 LOUVEMONT ETUDE DIAGNOSTIQUE DU RESEAU D EAU POTABLE N de marché Détail Quantitatif Estimatif 1/5 Détail

Plus en détail

Philippe Carrara - Consultant technique pour Hôpitaux Expertises. Ch. de Villars 11-1030 Bussigny près Lausanne - 079 / 367.22.44

Philippe Carrara - Consultant technique pour Hôpitaux Expertises. Ch. de Villars 11-1030 Bussigny près Lausanne - 079 / 367.22.44 Philippe Carrara - Consultant technique pour Hôpitaux Expertises Ch. de Villars 11-1030 Bussigny près Lausanne - 079 / 367.22.44 ARAT 26 avril 2012 Ph.Carrara mars 2012 1 Les Directives Les recommandations

Plus en détail

De 2013 à 2018, l agence de l eau apportera. Les redevances. Pollution de l eau d origine industrielle et modernisation des réseaux de collecte

De 2013 à 2018, l agence de l eau apportera. Les redevances. Pollution de l eau d origine industrielle et modernisation des réseaux de collecte Les redevances de l agence de l eau Loire-Bretagne 2 0 1 3-2 0 1 8 de l eau d origine industrielle et modernisation des réseaux de collecte J. L. Aubert De 2013 à 2018, l agence de l eau apportera 2,45

Plus en détail

POLLUTEC. Tartre, Biofilm, Legionelles: Traiter l eau à la source pour une protection durable.

POLLUTEC. Tartre, Biofilm, Legionelles: Traiter l eau à la source pour une protection durable. POLLUTEC Tartre, Biofilm, Legionelles: Traiter l eau à la source pour une protection durable. 16 Av. des Chateaupieds 92500 Rueil-Malmaison - France www.arionic.com-tel: +33(0)1 41 42 36 81 L eau Tout

Plus en détail

MODALITES DE CALCUL ET DE RECOUVREMENT DES REDEVANCES DE L AGENCE DE L EAU. POUR LA PERIODE 2013 à 2018

MODALITES DE CALCUL ET DE RECOUVREMENT DES REDEVANCES DE L AGENCE DE L EAU. POUR LA PERIODE 2013 à 2018 MODALITES DE CALCUL ET DE RECOUVREMENT DES REDEVANCES DE L AGENCE DE L EAU POUR LA PERIODE 2013 à 2018 Le conseil d administration de l agence de l eau Adour-Garonne délibérant valablement, Vu le code

Plus en détail