Aujourd hui, maîtriser la disponibilité des biens, des matériels et des équipements industriels, permettrait à l industrie d agir sur la régularité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aujourd hui, maîtriser la disponibilité des biens, des matériels et des équipements industriels, permettrait à l industrie d agir sur la régularité"

Transcription

1 2

2 2

3 Avant-propos La maintenance est l une des contraintes que rencontre tout exploitant d une installation industrielle. Construire une usine ne sert à rien en l absence de production significative, ou de personnel qualifié, ou d un système d organisation permettant le maintien en état des installations. Il faut donc penser, dès que l on conçoit une nouvelle installation, aux moyens qui seront nécessaires pour sa future exploitation. En effet, les installations, les équipements tendent à se détériorer dans le temps sous l action de causes multiples. Ces détériorations peuvent provoquer l arrêt de fonctionnement, diminuer les capacités de production, mettre en péril la sécurité des biens et des personnes, provoquer des rébus ou diminuer la qualité, augmenter les coûts de fonctionnement, ou diminuer la valeur marchande des ces moyens. Maintenir c est donc effectuer des opérations de dépannage, graissage, visite, réparation, surveillance, amélioration etc., qui permettent de conserver le potentiel du matériel pour assurer la continuité et la qualité de la production. Bien maintenir c est aussi assurer ces opérations au coût global optimum. 2 3

4 Aujourd hui, maîtriser la disponibilité des biens, des matériels et des équipements industriels, permettrait à l industrie d agir sur la régularité de sa production, sur ses coûts de fabrication, sur sa compétitivité et sur son succès commercial. Pour vendre plus, pour vendre mieux, il s agit à présent non plus seulement de proposer un meilleur mode de conduite de l installation mais de garantir à l exploitant un mode d intervention rapide, une mise en place de détection et de diagnostic de défaillances, en un mot une maintenance de qualité permettant d atteindre la production optimum. C est l objectif de cet ouvrage, dans lequel nous découvrirons au fil des chapitres l enjeu que représente le maintien efficace des équipements, aussi bien pour la qualité que pour la productivité. Ce livre propose une approche pédagogique pour participer à la formation des techniciens et des gestionnaires de la maintenance, en les dotant d outils méthodologiques, mais plus encore en les mettant dans un état d esprit propice à la fonction, caractérisé par la volonté de maîtriser au lieu de subir. 42

5 Chapitre 1 Maintenance et entreprise 1 Introduction à la maintenance industrielle 1.1 Définition de la maintenance La maintenance est l ensemble de toutes les actions techniques, administratives et de management durant le cycle de vie d un bien, destinées à le maintenir ou à le rétablir dans un état dans lequel il peut accomplir la fonction requise (norme NF EN 13306). Une fonction requise est une fonction, ou un ensemble de fonctions d un bien considérées comme nécessaires pour fournir un service donné. 1.2 Les objectifs de la maintenance Selon la politique de maintenance de l entreprise, les objectifs de la maintenance seront (norme FD X ) : La disponibilité et la durée de vie du bien ; 2 5

6 La sécurité des hommes et des biens ; La qualité des produits ; La protection de l environnement ; L optimisation des coûts de maintenance ; Etc. La politique de maintenance conduit, en particulier, à faire des choix entre : Maintenance préventive et/ou corrective, systématique ou conditionnelle ; Maintenance internalisée et/ou externalisée. 1.3 La stratégie de maintenance La stratégie de maintenance est une méthode de management utilisée en vue d atteindre les objectifs de maintenance. Les choix de stratégie de maintenance permettent d atteindre un certain nombre d objectifs de maintenance (normes NF EN & FD X ) : Développer, adapter ou mettre en place des méthodes de maintenance ; Elaborer et optimiser les gammes de maintenance ; Organiser les équipes de maintenance ; Internaliser et/ou externaliser partiellement ou totalement les tâches de maintenance ; Définir, gérer et optimiser les stocks de pièces de rechange et de consommables ; Etudier l impact économique (temps de retour sur investissement) de la modernisation ou de l amélioration de l outil de production en matière de productivité et de maintenabilité. 62

7 1.4 Les formes de maintenance Figure 1.1 : Types de maintenance (norme NF EN 13306). La maintenance corrective C est la maintenance exécutée après détection d une panne et destinée à remettre un bien dans un état dans lequel il peut accomplir une fonction requise. La maintenance préventive C est la maintenance exécutée à des intervalles prédéterminés ou selon des critères prescrits et destinée à réduire la probabilité de défaillance ou la dégradation du fonctionnement d un bien. 2 7

8 La maintenance préventive systématique C est la maintenance préventive exécutée à des intervalles de temps préétablis ou selon un nombre défini d unités d usage mais sans contrôle préalable de l état du bien. La maintenance préventive conditionnelle C est la maintenance préventive basée sur une surveillance du fonctionnement du bien et/ou des paramètres significatifs de ce fonctionnement intégrant les actions qui en découlent. La maintenance préventive prévisionnelle C est la maintenance préventive conditionnelle exécutée en suivant les prévisions extrapolées de l analyse et de l évaluation de paramètres significatifs de la dégradation du bien. 2 Situation dans l entreprise Il existe 2 tendances quant au positionnement de la maintenance dans l entreprise : La centralisation Dans ce cas toute la maintenance est assurée par un service (figure 1.2). Les avantages de la centralisation sont : Standardisation des méthodes, des procédures et des moyens de communication Possibilité d investir dans des matériels onéreux grâce au regroupement Vision globale de l état du parc des matériels à gérer 82

9 Gestion plus aisée et plus souple des moyens en personnels Rationalisation des moyens matériels et optimisation de leur usage (amortissement plus rapide) Diminution des quantités de pièces de rechange disponibles Communication simplifiée avec les autres services grâce à sa situation centralisée Figure 1.2 : Centralisation du service maintenance. La décentralisation Dans ce cas la maintenance est confiée à plusieurs services, de dimension proportionnellement plus modeste, et liés à chacun des services de l entreprise. Dans ce cas, le service maintenance n a pas de direction unique. Les différents pôles maintenance adjoints aux autres services de l entreprise dépendent bien souvent hiérarchiquement de ces derniers. Les avantages sont : 2 9

10 Meilleures communications et relations avec le service responsable et utilisateur du parc à maintenir Effectifs moins importants dans les différentes antennes Réactivité accrue face à un problème Meilleure connaissance des matériels Gestion administrative allégée Il va de soi que les β modèles d organisation étant contraires, les avantages de l un sont souvent les inconvénients de l autre. 3 Domaines d action du service maintenance Dans une entreprise, il existe un grand nombre de matériels différents qui sont liés ou non à la production. C est dans ce contexte qu apparaît la nécessaire polyvalence des techniciens de maintenance ainsi que leurs capacités d adaptation. La liste (non exhaustive) qui suit permet de se rendre compte de la variété des actions qui constituent souvent le quotidien de la mission d un service maintenance : Maintenance préventive et corrective de tous les systèmes dont le service a la charge ainsi que toutes les opérations de révisions, contrôles, etc. Travaux d installation et de mise en route de matériels neufs Travaux directement liés aux conditions de travail : sécurité, hygiène, environnement, pollution, etc. Amélioration, reconstruction et modernisation des installations 10 2

11 Gestion des pièces de rechange, des outillages et des moyens de transport et de manutention Fabrication de certaines pièces détachées Travaux divers dans les locaux de l entreprise, agrandissements, déménagements Gestion des différentes énergies et des réseaux de communication Pour tous ces points, l objectif permanent est de maintenir les matériels dans un état optimal de service. La priorité sera bien sur toujours orientée vers l outil de production. Le service maintenance doit donc maîtriser le comportement des matériels en gérant les moyens nécessaires et disponibles. C est là que l importance de la mutation de l entretien traditionnel vers une logique de maintenance prend toute son importance. 4 Entretien et maintenance L entretien se contente d intervenir sur un système défaillant pour relancer la production et effectue les opérations courantes préconisées par le constructeur. Il n y a donc pas prise en compte des caractéristiques spécifiques des conditions de fonctionnement (cadence, ancienneté, température ambiante, etc.). On peut donc être conduit à effectuer (sans évaluation à priori ou à posteriori) trop ou pas assez d entretien. Entretenir, c est subir alors que mainteni r, c est prévoir et anticiper. En effet, par la prise en compte des objectifs de production et par la connaissance du comportement du matériel, la maintenance considère les notions de «bon 2 11

12 état» et de «rendement» comme relatives. De par des démarches de réflexion et par ses relations avec la production, la maintenance concourt à l augmentation de la productivité. L objectif primordial de la maintenance est d optimiser en permanence la disponibilité de l outil de travail. Ainsi, elle participe à la production globale. Elle est donc reconnue comme une activité nécessaire (génératrice de profits) alors que l entretien traditionnel était considéré comme une charge financière. 5 Importance de la maintenance et types d entreprise L importance de la maintenance diffère selon le secteur d activité. La préoccupation permanente de la recherche de la meilleure disponibilité suppose que tout devra être mis en œuvre afin d éviter toute défaillance. La maintenance sera donc inévitable et lourde dans les secteurs où la sécurité est capitale. Inversement, les industries manufacturières à faible valeur ajoutée pourront se satisfaire d un entretien traditionnel et limité. Importance fondamentale : nucléaire, pétrochimie, chimie, transports (ferroviaire, aérien, etc.) Importance indispensable : entreprises à forte valeur ajoutée, construction automobile Importance moyenne : industries de constructions diversifiées, coûts d arrêts de production limités, équipement semi automatiques Importance secondaire : entreprises sans production de série, équipements variés 12 2

13 Importance faible ou négligeable : entreprise manufacturière, faible valeur ajoutée, forte masse salariale 6 Le responsable maintenance Tout ce qui a été cité précédemment met en évidence l indispensable pluridisciplinarité de la fonction maintenance. Le responsable doit donc être capable d intervenir efficacement dans nombre de domaines et savoir s adapter à toute situation prévue ou fortuite. Le responsable devra avoir des compétences techniques dans des domaines aussi variés que la mécanique, l électrotechnique, l automatique, l hydraulique, etc. En effet, les systèmes actuels sont pluri techniques et pluri énergies. Par ailleurs, le responsable devra avoir des compétences dans les domaines de la gestion, du planning, etc. La maintenance devenant de plus en plus informatisée (MAO ou GMAO), l utilisation de l informatique est donc devenue indispensable pour le technicien. L informatisation de la maintenance n est pas une fin en soi, mais doit être considérée comme un outil d aide à la décision face à une situation donnée. 7 Fonctions et tâches associées à la maintenance 7.1 Etudes et méthodes Fonctions études et méthodes : optimisation des tâches en fonction des critères retenus dans le cadre de la politique de maintenance définie par l entreprise. 2 13

14 Etudes techniques Etudes d améliorations, études de conception et de préconception des équipements ou des travaux neufs, analyse des conditions de travail. Préparation et ordonnancement Etablissement des fiches et gammes d instructions pour le personnel, constitution de la documentation pour les interventions, établissement des plannings d interventions et d approvisionnements en pièces de rechange, réception et classement des documents relatifs à l intervention et remise à jour des dossiers techniques. Etudes économiques et financières Gestion des approvisionnements, analyse des coûts (maintenance, défaillance, fonctionnement), rédaction du cahier des charges et participation à la rédaction des marchés (travaux neufs, investissements, soustraitance), gestion du suivi et de la réception de ces marchés. Stratégie et politiques de la maintenance Définition, choix et élaboration des procédures de maintenance (corrective, préventive), des procédures de contrôle, des procédures d essais et de réception, détermination des domaines d actions préventives prioritaires, étude des procédures de déclenchement des interventions, gestion de la sécurité dans l organisation de l environnement industriel. Pour remplir cette fonction, les techniciens des études et des méthodes disposent : de dossiers techniques fournissant toutes les caractéristiques des matériels, 14 2

15 des fiches d historiques résumant les opérations déjà effectuées, de la documentation constructeurs et fournisseurs, des banques de données informatiques. 7.2 Exécution/Mise en œuvre L aspect pluri techniques de cette fonction nécessite une grande expérience sur les matériels et une connaissance approfondie des différentes technologies. Le technicien devra agir avec beaucoup de rigueur pour rendre son action efficace. Il sera aidé par les documents et procédures établis par la fonction «études et préparation». Les principales tâches sont : gestion de l intervention de maintenance, connaissance comportementale du matériel, pilotage des interventions, application des consignes et règles d hygiène, sécurité et conditions de travail, installation des machines et des matériels (réception, contrôle, mise en fonctionnement), information du personnel sur les équipements, remise en main du matériel après intervention, gestion de l ordonnancement, établissement de diagnostics de défaillance de matériels, établissement de consignes d utilisation intégrant les consignes d hygiène et de sécurité, gestion des stocks (des pièces de rechange, outillages, appareils de contrôle). 7.3 La fonction documentation et ressources Indispensable à tout le service, cette fonction est la mémoire de l activité sur laquelle s appuieront les études ultérieures en vue de définir une politique de maintenance. Elle est aussi une source inestimable de renseignements pour la fonction «études et 2 15

16 méthodes». Les principales tâches sont : élaboration et tenue des inventaires, constitution des dossiers techniques, des historiques, des dossiers économiques, constitution d une documentation générale, technique et réglementaire, constitution d une documentation fournisseurs. 8 Organisation et logistique de la maintenance 8.1 Organisation Toutes les personnes impliquées doivent associer leurs efforts pour établir un service de maintenance efficace. Chaque membre de l entreprise doit être réceptif à cette idée. Il appartient à la direction de diffuser les directives nécessaires et d appuyer totalement le responsable de la maintenance. L efficacité du système dépend d une bonne action combinée des principaux départements qui y participent et notamment μ l engineering (étude, recherche et développement), la production, la comptabilité, le magasin, les approvisionnements et le personnel. Chacun de ces services ayant son propre point de vue, la direction peut agir comme arbitre et ajouter des détails au plan qui conduira aux meilleurs résultats. La souplesse de fonctionnement du service exige que les aspects suivants soient clairement définis et parfaitement compris : La position de la maintenance dans l entreprise, L organisation interne du département, Les fonctions et les responsabilités des cadres. 16 2

17 La réalisation de ces définitions servira de base à une collaboration harmonieuse et efficace entre les départements. Il est évident que la définition des devoirs, des limites d autorité et des responsabilités est d autant plus importante que l entreprise est plus grande. Les frictions et les malentendus ne seront évités que par l établissement d une structure satisfaisante grâce aux efforts combinés des intéressés. Ainsi, la complexité d un service maintenance et l extrême variété des tâches qui le caractérisent (en nature, en durée, en urgence, en criticité) débouchent sur une organisation particulièrement rigoureuse (ordonnancement, planification, documentations, GMAO, TPM, système experts, etc.). 8.2 Logistique de maintenance Le service maintenance devra en particulier gérer les contraintes logistiques qui peuvent avoir des origines diverses. Définition Logistique de maintenance c est les ressources, services, et moyens de gestion nécessaire à l exécution de la maintenance (norme NF EN 13306). La logistique de maintenance peut inclure par exemple le personnel, les équipements d essai, les ateliers, les pièces de rechange, la documentation, les outils, etc. Les contraintes logistiques en maintenance dépendent de : 1. La politique de maintenance : Organisation des interventions Niveau de préventif/correctif 2 17

18 Externalisation Stratégie d approvisionnement 2. La logistique de maintenance Documentation Personnel : compétences, formation Moyens matériels Pièces de rechange. 18 2

19 Chapitre 2 Concepts fiabilité, maintenabilité et disponibilité 1 Le concept de fiabilité 1.1 Défaillances et pannes La défaillance Cessation de l aptitude d un bien à accomplir une fonction requise (norme NF EN 13306). La panne Etat d un bien inapte à accomplir une fonction requise, excluant l inaptitude due à la maintenance préventive ou à d autres actions programmées ou à un manque de ressources extérieures (norme NF EN 13306). Remarque Après une défaillance, le bien est en panne, totale ou partielle. Une défaillance est un événement à distinguer d une panne qui est un état. 2 19

20 1.2 Fiabilité Aptitude d un bien à accomplir une fonction requise dans des conditions données pendant un temps donné ou «caractéristique d un bien exprimée par la probabilité qu il accomplisse une fonction requise dans des conditions données pendant un temps donné» (norme NF X ). La notion de temps peut prendre la forme : De nombre de cycles effectués : cas de machine automatique. De distance parcourue : cas de matériel roulant. De tonnage produit μ cas d équipement de production. 1.3 Commentaires Un équipement est fiable s il subit peu d arrêts pour pannes. La notion de fiabilité s applique : A du système réparable μ cas d équipement industriel ou domestique. A des systèmes non réparables : cas des lampes, composants donc jetables. La fiabilité peut se caractériser par la Moyenne des temps de bon fonctionnement ou MTBF (Mean Time Between Failure). La fiabilité d un équipement dépend de nombreux facteurs : 20

Chapitre I. Approche de la maintenance industrielle

Chapitre I. Approche de la maintenance industrielle Chapitre I Approche de la maintenance industrielle 1 Introduction à la maintenance industrielle 1.1 Définition de la maintenance La maintenance est l'ensemble de toutes les actions techniques, administratives

Plus en détail

Introduction à la maintenance

Introduction à la maintenance 1/- Introduction : Le maintien des équipements de production est un enjeu clé pour la productivité des usines aussi bien que pour la qualité des produits. C est un défi industriel impliquant la remise

Plus en détail

DEFINITIONS NORMES. BFN Conseils. EN 13306

DEFINITIONS NORMES. BFN Conseils. EN 13306 BFN Conseils. (Total Production Management) DEFINITIONS NORMES EN 13306 Management de la maintenance (2.2) Toutes les activités des instances de direction qui déterminent les objectifs, la stratégie et

Plus en détail

1/ Le patrimoine de l Entreprise :

1/ Le patrimoine de l Entreprise : Le directeur du service maintenance assume plusieurs responsabilités à savoir : - Une responsabilité technique du patrimoine qui lui est confié. A ce titre, il a : - Une connaissance approfondie des équipements

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance

Les référentiels et les formations de la fonction Maintenance Les référentiels et les formations de la fonction Assurer le bon fonctionnement grâce à une préventive et curative performante en : - organisant les services techniques en conséquence, - encadrant l'entretien

Plus en détail

Séminaire Maintenance Helmo Gramme

Séminaire Maintenance Helmo Gramme Séminaire Maintenance Helmo Gramme Luc Charlier Directeur pôle maintenance (Technifutur) luc.charlier@technifutur.be Parcours professionnel : Exxon Mobil (Film plastique - Virton) 3B Fibreglass (Fibre

Plus en détail

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO

Fonctionnalités d un logiciel de GMAO I.1. Introduction : Le caractère stratégique de la panne, préoccupe de plus en plus les responsables de la production ayant à faire face aux équipements complexes qui ne cessent de prendre de l ampleur

Plus en détail

LA MAINTENANCE CORRECTIVE

LA MAINTENANCE CORRECTIVE I GENERALITES : 11 Définition : Norme NF EN 13306 : Maintenance exécutée après détection d'une panne et destinée à remettre un bien dans un état dans lequel il peut accomplir une fonction requise. Synonymes

Plus en détail

Maintenance Industrielle

Maintenance Industrielle Maintenance Industrielle et Gestion des Risques Industriels Maintenance Industrielle Chapitre 2: Organisation de la fonction maintenance Dr. N.LABJAR Année universitaire 2013-2014 Processus de Production

Plus en détail

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

LA GESTION DES INTERVENTIONS

LA GESTION DES INTERVENTIONS I INTRODUCTION : Une intervention est effectuée à la suite d un évènement prévu ou non. Les conséquences sur la production, la maintenance, l organisation, la sécurité, etc, seront donc différentes. II

Plus en détail

STRATEGIES DE MAINTENANCE

STRATEGIES DE MAINTENANCE A- NORMES AFNOR 1 Maintenance industrielle 1-a Concepts de maintenance 1-b Contrats de maintenance 1-c Documents d'exploitation 1-d Logistique de soutien 2 Fiabilité 3 Maintenabilité 4 Disponibilité 5

Plus en détail

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC Généralités 3 I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC La multiplicité des acceptations de la notion de Qualité est source de bien de malentendus et de réticences associées

Plus en détail

Organisation de la Maintenance & des Travaux

Organisation de la Maintenance & des Travaux Organisation de la Maintenance & des Travaux ff Politique de Maintenance & Fiabilisation des Installations... p. 179 ff Préparation & Supervision des Travaux... p. 180 à 183 fformations f intra-entreprise...

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Livret de suivi du parcours de développement des compétences Ce livret est obligatoire pour les contrats de professionnalisation conclus dans une

Plus en détail

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels Baccalauréat professionnel Maintenance des Équipements Industriels 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel des activités professionnelles...7

Plus en détail

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS

Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Référentiel du Baccalauréat professionnel MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS INDUSTRIELS Juin 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel

Plus en détail

Vous êtes forcément concerné!

Vous êtes forcément concerné! Maintenance de vos installations électriques Vous êtes forcément concerné! En partenariat avec Le poste de livraison : un équipement stratégique Vous dirigez une PMI ou une PME. Quel que soit votre domaine

Plus en détail

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45

BEP Maintenance des produits et équipements industriels. Annexe I a. Référentiel des activités professionnelles. Page 4 sur 45 Annexe I a Référentiel des activités professionnelles Page 4 sur 45 Présentation Le diplôme du brevet d études professionnelles «Maintenance des produits et équipements industriels» (MPEI) valide un ensemble

Plus en détail

Fonction maintenance. Gestion des pièces de rechange. Les leviers de l optimisation

Fonction maintenance. Gestion des pièces de rechange. Les leviers de l optimisation Fonction maintenance Gestion des pièces de rechange Les leviers de l optimisation Optimiser la gestion des pièces de rechange de maintenance : comment identifier les leviers permettant à la fois de réduire

Plus en détail

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle

Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Référentiel professionnel CQPI Technicien de Maintenance Industrielle Dans le respect des procédures, des règles d hygiène et de sécurité, afin de satisfaire les clients ou fournisseurs internes/externes

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes

Plus en détail

N 78 État de Genève : audit de gestion relatif à la gestion du parc des véhicules (MOVE) rapport publié le 8 mai 2014

N 78 État de Genève : audit de gestion relatif à la gestion du parc des véhicules (MOVE) rapport publié le 8 mai 2014 N 78 État de Genève : audit de gestion relatif à la gestion du parc des véhicules (MOVE) rapport publié le 8 mai 014 Le rapport contient 14 recommandations toutes acceptées par l audité. Au 30 juin 015,

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa Direction Coordination Groupe Associations :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa Direction Coordination Groupe Associations : Bourse de l emploi Annonces internes Sonatrach recherche pour sa Direction Coordination Groupe Associations : ASSOCIATION SONATRACH / CNPC, GROUPEMENT OC-TOUAT : Un Directeur Adjoint Développement, Un

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Guide de repérage des compétences du candidat Candidat Nom :... Prénom :........ Entreprise :... Le document original est conservé par l entreprise

Plus en détail

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Technicien de maintenance maintenance www.cpnef.

production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Technicien de maintenance maintenance www.cpnef. production d eaux embouteillées boissons rafraîchissantes sans alcool bières filière Technicien de maintenance maintenance www.cpnef.info 2 CQP validé par la CPNE de la branche «Production d eaux embouteillées,

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches

Plus en détail

GMAO : GERER LA MAINTENANCE DE SES EQUIPEMENTS

GMAO : GERER LA MAINTENANCE DE SES EQUIPEMENTS Dès lors que l on aborde la maintenance d un ou plusieurs parcs d équipements, on peut être confronté aux problèmes suivants : une machine tombe en panne mais le délai d approvisionnement en pièces de

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

Logistique Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 211

Logistique Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 211 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 211 RESPONSABLE D UN SERVICE OU D UN PÔLE «LOGISTIQUE ET BÂTIMENT» Code : LOG01 Responsable logistique FPELOG01 Il organise, pilote, coordonne le

Plus en détail

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

Impact sur l emploi, les métiers et les compétences Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit EXPERTISE COMPTABLE (1/3) Les cabinets de grande taille sont affectés par des évolutions similaires à celles qui touchent les cabinets de petite taille. Cette page reprend la description donnée pour les

Plus en détail

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage?

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage? La GMAO et la GTB Les outils de pilotage et de diagnostic de la maintenance, de l exploitation des installations techniques Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa Direction Coordination Groupe Associations: OC SONATRACH / FCP:

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa Direction Coordination Groupe Associations: OC SONATRACH / FCP: Bourse de l emploi Annonces internes Sonatrach recherche pour sa Direction Coordination Groupe Associations: OC SONATRACH / FCP: Un Directeur Technique; Un Directeur HSE ; Un Directeur Appros & Contrats;

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON Consultants. Maîtriser la gestion du parc automobile

Dossiers méthodologiques DURANTON Consultants. Maîtriser la gestion du parc automobile Dossiers méthodologiques DURANTON Consultants Maîtriser la gestion du parc automobile Version actualisée le 17 octobre 2013 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance

Plus en détail

LA DISPONIBILITE ET LES CONCEPTS F.M.D EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE

LA DISPONIBILITE ET LES CONCEPTS F.M.D EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE Courrier du Savoir N 13, Avril 2012, pp.27-34 LA DISPONIBILITE ET LES CONCEPTS F.M.D EN MAINTENANCE INDUSTRIELLE AVAILABILITY AND CONCEPTS DMF IN INDUSTRIAL MAINTENANCE S.BENSAADA, M.T.BOUZIANE, F.MOHAMMEDI,

Plus en détail

BBC RT2012 Passive. Tenir compte de matériaux et procédés innovants. Recherche de performance à anticiper en amont

BBC RT2012 Passive. Tenir compte de matériaux et procédés innovants. Recherche de performance à anticiper en amont BBC RT2012 Passive Tenir compte de matériaux et procédés innovants Recherche de performance à anticiper en amont Obligations de résultats Eviter l apparition de nouveaux désordres Constat : aggravation

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS

FICHE FONCTION RESPONSABLE SERVICE ENTRETIEN ET TRAVAUX NEUFS POUR CANDIDATER : Mariane.Colmant@dupont.com ETAT SIGNALETIQUE SERVICE : MAINTENANCE SITE : SASSENAGE (38) Intitulé du poste : Responsable Service Entretien et Travaux Neufs Cette fiche fonction sera révisée

Plus en détail

Structure organisationnelle de la maintenance

Structure organisationnelle de la maintenance Structure organisationnelle de la maintenance La mission et les objectifs d un département de maintenance Contexte: Peu d attention au département de maintenance par la direction Visibilité accrue lors

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Aéronautique

Baccalauréat professionnel Aéronautique Ministère de l éducation nationale Baccalauréat professionnel Aéronautique Option Avionique Option Systèmes Option Structure 2013 Page 1/168 SOMMAIRE Pages ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel

Plus en détail

«GESTION PREVISIONNELLE DES COMPETENCES»

«GESTION PREVISIONNELLE DES COMPETENCES» Technifutur & le Fonds de Formation des Fabrications Métalliques et l Industrie Technologique de Liège-Luxembourg (IFP) vous souhaitent la Bienvenue au séminaire «GESTION PREVISIONNELLE DES COMPETENCES»

Plus en détail

Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités

Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités Chapitre 1 Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités La politique de maintenance, entre prévention et correction 25 f Qu est-ce que le «préventif» et le «correctif»?

Plus en détail

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE

S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE S8 : STRATÉGIE DE MAINTENANCE FINALITÉ L enseignement de la stratégie de maintenance doit apporter à l étudiant les connaissances, les outils d analyse et les outils méthodologiques lui permettant de remplir

Plus en détail

Pourquoi et comment externaliser sa flotte automobile?

Pourquoi et comment externaliser sa flotte automobile? 1 Création de valeur Le Groupe Lea au service de votre mobilité Pourquoi et comment externaliser sa flotte automobile? Une tendance de fond : se recentrer sur son métier de base pour créer de la valeur

Plus en détail

Abstract Les Fonctions de Frais Généraux Administratives, Commerciales, Production

Abstract Les Fonctions de Frais Généraux Administratives, Commerciales, Production Abstract Les Fonctions de Frais Généraux Administratives, Commerciales, Production Juillet 2008 Edito Suivre l évolution des organisations et des métiers de l entreprise, est un principe de base du management

Plus en détail

LA MAINTENANCE. We are working on the English version. Chapitre 12. 12.1 Introduction et position du problème

LA MAINTENANCE. We are working on the English version. Chapitre 12. 12.1 Introduction et position du problème We are working on the English version. Chapitre 12 LA MAINTENANCE 12.1 Introduction et position du problème Chacun peut intuitivement comprendre que la maintenance est importante parce que si un équipement

Plus en détail

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT SOMMAIRE Le challenge du renforcement des compétences 2 La qualité du service après vente : un enjeu stratégique 2 Un partenariat ambitieux avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et

Plus en détail

MAINT 1: Les outils de la maintenance

MAINT 1: Les outils de la maintenance MAINT 1: Les outils de la maintenance Aucun Agents de maintenance, de production, techniciens de maintenance Etre capable de participer à la création d un plan de maintenance Etre capable de diagnostiquer

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE

Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE Brevet de technicien supérieur MAINTENANCE INDUSTRIELLE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE, DE l ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE Direction de l enseignement supérieur Service des contrats et

Plus en détail

Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation

Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation La filière «Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques : Option : froid et

Plus en détail

jeudi 19 septembre 2013, Bournezeau Services et Solutions en Carrière

jeudi 19 septembre 2013, Bournezeau Services et Solutions en Carrière jeudi 19 septembre 2013, Bournezeau Services et Solutions en Carrière 1 Schneider Electric - le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Des géographies équilibrées CA 2012 Milliards d euros de CA

Plus en détail

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique

Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Génie Industriel : Optimisation de la chaîne logistique Amélioration des performances de l entreprise : Piloter les systèmes de production (de biens et de services), Optimiser les flux (stock, délai, matière

Plus en détail

Le 6 e sens de la maintenance

Le 6 e sens de la maintenance Le 6 e sens de la maintenance VOIR CLAIR, AGIR JUSTE... la qualité & la rentabilité de votre Service Après-Vente Toute la puissance, l intuitivité et la souplesse des solutions DIMO Maint au service de......

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Technicien d'usinage. C 1. S INFORMER, ANALYSER, COMMUNIQUER Données Actions Indicateurs de performance

Baccalauréat professionnel Technicien d'usinage. C 1. S INFORMER, ANALYSER, COMMUNIQUER Données Actions Indicateurs de performance COMPÉTENCES C 1. S INFORMER, ANALYSER, COMMUNIQUER C 1.1. Analyser des données fonctionnelles et des données de définition : D un ensemble : Le modèle numérique d'un système mécanique. Des représentations

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Fonderie

Brevet de technicien supérieur Fonderie Brevet de technicien supérieur Fonderie BTS Fonderie - Page 1 / 20 Sommaire ANNEXE I Référentiels du diplôme... ANNEXE I a Référentiel des activités professionnelles... ANNEXE I b Référentiel de certification...

Plus en détail

Quels enjeux? Comment utiliser ces référentiels? Les référentiels compétences, c'est quoi? Quels objectifs? Exemple

Quels enjeux? Comment utiliser ces référentiels? Les référentiels compétences, c'est quoi? Quels objectifs? Exemple Quels enjeux? Dans le contexte économique actuel, les exigences (réglementaires, des clients, des consommateurs ) progressent en termes de performances attendues et, par voie de conséquence, en termes

Plus en détail

DISPOSITIF EMPLOI FORMATION EPR FORMATION AUX MÉTIERS POUR LA CONSTRUCTION DE L EPR DE FLAMANVILLE

DISPOSITIF EMPLOI FORMATION EPR FORMATION AUX MÉTIERS POUR LA CONSTRUCTION DE L EPR DE FLAMANVILLE DISPOSITIF EMPLOI FORMATION EPR FORMATION AUX MÉTIERS POUR LA CONSTRUCTION DE L EPR DE FLAMANVILLE Avril 2014 LES ENJEUX LES OBJECTIFS RECHERCHÉS PAR LE PROJET Favoriser l accès des demandeurs d emploi

Plus en détail

Toute la puissance, l intuitivité et la souplesse de Dimo Maint...

Toute la puissance, l intuitivité et la souplesse de Dimo Maint... Le 6 e sens de la maintenance Voir clair, agir juste Les économies liées à la mise en place d une solution de GMAO sont significatives : gains sur les achats et les stocks, amélioration du contrôle des

Plus en détail

La prestation sur mesure Les pôles

La prestation sur mesure Les pôles biomédical La prestation sur mesure Les pôles Le pôle gestion biomédicale Pôle gestion biomédicale Achat, maintenance, matériovigilance, qualité, formation des utilisateurs Des fonctions indispensables,

Plus en détail

Conseiller technique glisse. Responsable d équipe glisse (location/atelier) Conseiller technique cycle. Responsable d équipe cycle

Conseiller technique glisse. Responsable d équipe glisse (location/atelier) Conseiller technique cycle. Responsable d équipe cycle Responsable d équipe glisse (location/atelier) Conseiller technique cycle Responsable d équipe cycle Métiers spécifiques du commerce Environnement métier Intitulé du métier : Conseiller technique glisse

Plus en détail

Famille de métiers. traitement et préparation des produits. Valorisation et conditionnement des fruits et légumes

Famille de métiers. traitement et préparation des produits. Valorisation et conditionnement des fruits et légumes Famille de métiers Valorisation et conditionnement des fruits et légumes Responsable de la préparation Il/elle planifie et organise la préparation à partir des commandes passées par l équipe commerciale

Plus en détail

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation.

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation. chemise 20/02/07 16:49 Page 1 VEOLINK Votre contact : tout au long de votre projet VEOLINK Com VEOLINK Tech VEOLINK Advanced Control VEOLINK Star VEOLINK Data Base VEOLINK Maintenance VEOLINK Pro VEOLINK

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Technicien Logistique CQPM 0121 -

Technicien Logistique CQPM 0121 - Technicien Logistique CQPM 0121 - Public concerné Agent logistique confirmé Méthode et moyens Théorie en salle, Travaux pratiques Exposé, exercices, conduite de projet Validation du CQPM Technicien Logistique

Plus en détail

FICHE. La GMAO en quelques lignes OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE. Vincent Drecq

FICHE. La GMAO en quelques lignes OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE. Vincent Drecq FICHE OCTOBRE 2008 THÉMATIQUE Direction de projets et programmes La GMAO en quelques lignes La G.M.A.O. (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) est un logiciel spécialisé qui facilite la réalisation

Plus en détail

Apprendre un métier et

Apprendre un métier et Technicien en Installation des Equipements Electriques et Electroniques Ref : 0701309 Mon métier : je réalise des installations électriques, je mets en service et assure la maintenance de ces installations.

Plus en détail

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production

Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Gagner en performances grâce au pilotage des flux de production Page 1 / Gagner en performances grâce au pilotage des flux / 2010 Détecter une problématique «flux» Si ces constats sont courants dans votre

Plus en détail

Annexe I b. Référentiel de certification

Annexe I b. Référentiel de certification Annexe I b Référentiel de certification Page 15 sur 45 CORRESPONDANCE ENTRE ACTIVITÉS ET COMPÉTENCES ACTIVITÉS ET TÂCHES A1. S ORGANISER, S INTEGRER à une EQUIPE A1-T1 Préparer son intervention et/ou la

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme

GESTIONNAIRE DE STOCKS. Organigramme Organigramme Les valeurs qui font notre Entreprise Construire au quotidien une relation de confiance avec notre clientèle et la placer au cœur de nos préoccupations, c est répondre tous ensemble à un objectif

Plus en détail

APPROCHE DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

APPROCHE DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE Chapitre 1 APPROCHE DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE 1. INTRODUCTION A LA FONCTION MAINTENANCE 1.1. QU EST-CE QUE LA MAINTENANCE? Le maintien des équipements de production est un enjeu clé pour la productivité

Plus en détail

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de

Qu il s agisse de transport de marchandises ou de Le secteur du Transport et de la Logistique Le secteur du transport et de la logistique Avec l avènement du commerce électronique et la prise en compte du développement durable, l univers du transport

Plus en détail

Tout le matériel (actif) qui sert à produire: boulons, capteurs, automates, vérins, câblage, éclairage, etc.

Tout le matériel (actif) qui sert à produire: boulons, capteurs, automates, vérins, câblage, éclairage, etc. 1 La maintenance 2 De quoi? Tout le matériel (actif) qui sert à produire: boulons, capteurs, automates, vérins, câblage, éclairage, etc. Pourquoi? Garder le matériel de production (les actifs) en état

Plus en détail

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Opérateur spécialisé en assemblage, parachèvement finition Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Designation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein

La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein La Commune de Plombières recrute un ouvrier qualifié (H/F) contractuel plombier-zingueur-couvreur D2 à temps plein Descriptif de fonction: Mission Dans le cadre d un service public, dans le respect des

Plus en détail

Fiche métier Responsable de la préparation des produits

Fiche métier Responsable de la préparation des produits Fiche métier Responsable de la préparation Il peut aussi s appeler > Chef/responsable de station de conditionnement. > Chef d entrepôt. Caractéristiques du métier > Le/la responsable de la préparation

Plus en détail

Les référentiels et les formations de la fonction Logistique

Les référentiels et les formations de la fonction Logistique Les référentiels et les formations de la fonction Gérer la politique d approvisionnement et de distribution des produits en : - organisant l activité (prévoir, coordonner, et ajuster les moyens disponibles)

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Chef de groupe de réparation des matériels mobilités terrestres Chef d atelier de réparation des matériels mobilités

Plus en détail

EISENMANN. Logistique des boissons

EISENMANN. Logistique des boissons EISENMANN Logistique des boissons Voici l univers d EISENMANN EISENMANN est l un des fournisseurs leaders mondiaux de systèmes dans les domaines des techniques de traitement des surfaces, de l automatisation

Plus en détail

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Plasturgie Assemblage parachèvement finitions Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification DESIGNATION DU METIER OU DES COMPOSANTES DU METIER EN LIEN AVEC LE CQP Le titulaire

Plus en détail

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative)

Famille de métiers. achats. // Acheteur international. // Agent acheteur (market representative) achats Famille de métiers achats // Acheteur international L acheteur a pour mission de sélectionner la meilleure offre de produits sur un marché donné selon la stratégie marketing et commerciale de l

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

MÉCANIQUE POLYVALENTE

MÉCANIQUE POLYVALENTE INSTITUT DON BOSCO Boulevard Léopold 63 7500 TOURNAI Tél. 00.32.69.89.18.18 OPTION DEGRE SUITES LOGIQUES AU 3 e DEGRE GRILLE HORAIRE OBJECTIFS DE LA MÉCANIQUE POLYVALENTE 2 e degré Professionnel Mécanicien(ne)

Plus en détail

BTS Maintenance des Systèmes

BTS Maintenance des Systèmes 3 e CPC sous-commission EEAI BTS Maintenance des Systèmes Ex BTS Maintenance Industrielle Dominique PETRELLA IA-IPR STI 1 Les fonctions de la Le BTS Maintenance donne accès au métier de technicien supérieur

Plus en détail

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état.

AL SolutionS Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément de l état. Organisme de Formation enregistré sous le numéro d agrément de déclaration d activité Formation «déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 78 80429 78. Cet enregistrement ne vaut pas d agrément

Plus en détail

LA GMAO ACCEDER : EXPLOITATION POUR L ENSEIGNEMENT

LA GMAO ACCEDER : EXPLOITATION POUR L ENSEIGNEMENT LA GMAO ACCEDER : EXPLOITATION POUR L ENSEIGNEMENT 1 - AVANTAGES DE LA GMAO ACCEDER POUR ENSEIGNER 2 - GENERALITES POUR L EXPLOITATION EN BAC PRO ET BTS 3 LA GMAO ET LE NOUVEAU REFERENTIEL BTS 2014 MAINTENANCE

Plus en détail

VOTRE FOURNISSEUR DE SOLUTIONS

VOTRE FOURNISSEUR DE SOLUTIONS VOTRE FOURNISSEUR DE SOLUTIONS Vous avez choisi le matériel CATERPILLAR pour sa qualité, ses performances et sa fiabilité. Une maintenance efficace et rigoureuse à travers nos Solutions Support Clients

Plus en détail

LE 6 e SENS DE LA MAINTENANCE

LE 6 e SENS DE LA MAINTENANCE LE 6 e SENS DE LA MAINTENANCE DIMO MAINT, LE SPÉCIALISTE DE LA MAINTENANCE Leader en France et acteur majeur à l international, DIMO Maint édite une gamme complète de solutions logicielles évolutives GMAO

Plus en détail

ORGANISER CP3 : Organiser et optimiser les activités de maintenance

ORGANISER CP3 : Organiser et optimiser les activités de maintenance CP3.1 : Définir et/ou optimiser la stratégie de La liste des biens Déterminer les indicateurs de Les indicateurs sont correctement disponibilité des biens déterminés La politique de Les données de production

Plus en détail

TPM. M pour Maintenance (maintien en bon état des installations) P pour Productive (efficience des actions de maintenance, amélioration permanente)

TPM. M pour Maintenance (maintien en bon état des installations) P pour Productive (efficience des actions de maintenance, amélioration permanente) DEFINITION TPM TOTALE PRODUCTIVE MAINTENANCE M pour Maintenance (maintien en bon état des installations) P pour Productive (efficience des actions de maintenance, amélioration permanente) T pour Totale

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

G P A O Maîtriser sa logistique et ses flux à valeur ajoutée

G P A O Maîtriser sa logistique et ses flux à valeur ajoutée G P A O Maîtriser sa logistique et ses flux à valeur ajoutée Lorraine Dans les périodes de crise, la capacité des entreprises industrielles à maîtriser leurs modèles économiques et leur apport de valeur

Plus en détail

Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service

Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service Performance de la planification > Optimisation des stocks, des prévisions et de la qualité de service OPTIMISATION DES STOCKS, DES PRÉVISIONS ET DE LA QUALITÉ DE SERVICE Objectifs : Augmenter les performances

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Mécanicien de réparation des matériels mobilités terrestres Chef d équipe de réparation des matériels mobilités

Plus en détail

Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur

Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur Simplifiez vous la maintenance Gagner en productivité. Réduire les pannes. Améliorer la durée de vie des équipements. Diminuer les coûts de maintenance.

Plus en détail

Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé

Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé DEP 5258 Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé STAGE DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN MILIEU DE TRAVAIL 359-147 GUIDE DE PRÉPARATION AVANT LE STAGE Tables des matières Introduction...3 Mon

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Guide d évaluation des compétences Candidat Nom :... Prénom :... Entreprise :... Dossier à adresser au secrétariat des CQP des Industries Chimiques

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 10/04/2008 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Electricien maintenancier process 1 I OBJECTIF

Plus en détail

Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur.

Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur. Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur. L art de s adapter Lorsque chacun compte Fiabilité, efficacité et rapidité nos maîtres mots pour transporter

Plus en détail

Piloter sa production en temps réel, Comment bénéficier des avantages du MES quelles que soient la taille et l activité de l entreprise?

Piloter sa production en temps réel, Comment bénéficier des avantages du MES quelles que soient la taille et l activité de l entreprise? Piloter sa production en temps réel, Des retours immédiats et mesurables. Comment bénéficier des avantages du MES quelles que soient la taille et l activité de l entreprise? Le Consortium MES Initiative

Plus en détail