Economies d énergie. les aides restent néces s. Enquête

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Economies d énergie. les aides restent néces s. Enquête"

Transcription

1 Economies les aides restent néces s Ces dernières années, les Belges ont beaucoup investi afin d économiser de l énergie, notamment grâce au soutien des autorités. Cette enquête leur a permis de revenir sur les mesures dont ils sont les plus satisfaits, d expliquer si leurs attentes ont été comblées et d évoquer leurs projets. R ien ne vaut son chez-soi : s il est un pays au monde où cet adage prend tout son sens, c est le nôtre. Les Belges ont une brique dans le ventre et une grande majorité d entre eux sont propriétaires ils sont même 90 % chez nos répondants. Toutefois, une maison (souvent une quatre-façades et à rénover) exige beaucoup. Pour alléger la facture, on prend alors une série de mesures. Tantôt coûteuses, tantôt bon marché, et plus ou moins efficaces Les panneaux solaires sur les toits Lors de cette enquête, nous avons demandé aux participants quelles mesures ils avaient prises au cours des 10 dernières années pour économiser de l énergie. Il a bien sûr été rapidement question des panneaux photovoltaïques. Ces derniers ont bénéficié de mesures de soutien généreuses, qui ont suscité (récemment) de nombreuses discussions mais ont précisément contribué à leur popularité : pas moins de 20 % des répondants essentiellement des propriétaires ont déclaré en avoir placé. Près de 4 % ont également installé un chauffe-eau solaire et parmi eux, la majorité a préféré un système qui chauffe uniquement l eau sanitaire sans produire de l eau chaude pour le chauffage. Mais, les panneaux photovoltaïques, comme le chauffe-eau solaire, représentent un investissement important. Isoler de toutes parts Bien isoler sa maison peut être moins cher. C est aussi la première intervention recommandée pour réduire les frais de chauffage, car elle permet de garder la chaleur le plus longtemps possible à l intérieur. Les campagnes de sensibilisation ont manifestement porté leurs fruits puisque plus de 40 % des répondants vivant dans une maison ont isolé leur toit ou leur grenier au cours des 34 Test-Achats 578 septembre

2 Paul Nies et Christophe Rossini NOTRE ENQUÊTE Nous voulions savoir quelles mesures d économie nos répondants avaient adoptées au cours des 10 dernières années, comment ils les évaluent aujourd hui et quelles autres mesures ils envisagent de prendre. Nous avons interrogé un peu plus de Belges, dont une majorité de propriétaires. DE GROS INVESTISSEMENTS Isoler, installer une nouvelle chaudière, passer à un autre système pour la production d eau chaude, investir dans des panneaux solaires... : plusieurs mesures structurelles permettent de réduire la consommation. Nous avons demandé à nos répondants quelles solutions ils avaient retenues, s ils étaient satisfaits des économies réalisées, de l installation et s ils notaient une amélioration au niveau du confort. Cette enquête ne portait pas sur les petits changements de comportement éteindre la lumière quand on quitte une pièce, etc. Nous voulions en outre savoir s ils avaient bénéficié d une aide des autorités. Enfin, nous leur avons demandé quelles mesures ils envisageaient encore de prendre à l avenir. aires 10 dernières années. Beaucoup ont remplacé leurs châssis simple vitrage par des châssis double vitrage (37 %) ou par de nouveaux vitrages uniquement (8 %), et quelques-uns (4 %) ont même opté pour du triple vitrage. Une grande proportion (10 à 15 % dans les deux cas) a isolé le sol ou les murs par l intérieur ou par l extérieur. Environ 5 % ont construit une maison passive ou basse énergie ou ont effectué des travaux de transformation dans ce but. Parmi les personnes vivant en appartement, la pose de châssis double vitrage est la mesure la plus populaire. L isolation du toit est, assez logiquement, moins fréquente et un répondant sur dix a isolé les murs par l intérieur. Des volets ou des protections solaires permettent également de conserver une température intérieure agréable. Au total, 20 % des répondants ont opté pour l une de ces solutions. Le Belge n hésite pas à remplacer sa chaudière L installation d une nouvelle chaudière est aussi une mesure très populaire qui a été largement encouragée par les autorités. Un peu plus d un quart des répondants se sont débarrassés de leur vieille chaudière au cours des 10 dernières années, le plus souvent au profit d une chaudière à condensation. Près de la moitié des répondants (45 %) possèdent une chaudière à condensation, mais celle-ci peut aussi dater de plus de 10 ans. Un peu plus de 25 % ont placé des vannes thermostatiques sur les radiateurs, et/ou un nouveau thermostat ou une sonde extérieure. 11 % ont isolé les conduites de chauffage. 12 % ont opté pour le chauffage au gaz naturel. La moitié des répondants se chauffent actuellement Isoler la maison est toujours la première mesure recommandée pour économiser de l énergie. avec ce combustible. Les pompes à chaleur commencent seulement à faire leur apparition : seuls 2,50 % en ont équipé leur habitation. Parmi les répondants qui ont installé un chauffage d appoint ces 10 dernières années, la majorité a choisi un chauffage au bois poêle à bois ou à pellets qui est désormais plus populaire que le chauffage électrique d appoint. En ce qui concerne la production d eau chaude, un quart des répondants ont installé un nouveau système plus efficace, mais similaire. Ils sont respectivement 7 et 5 % à avoir isolé les conduites d eau chaude ou le boiler. Ici aussi, seuls 2,5 % ont choisi un chauffe-eau avec pompe à chaleur. 1 ont installé un système économiseur d eau, une double commande pour la chasse des toilettes par exemple. But premier : réduire la facture Nous avons interrogé nos répondants sur ce qui les a d abord motivés à investir dans des mesures d économies : la nécessité de remplacer un vieux système, les économies potentielles, un plus grand confort, une sécurité renforcée ou la volonté de préserver l environnement? Au final, il ressort que c est généralement la perspective d une facture énergétique moins élevée qui les a incités à faire le pas. Parmi ceux qui ont installé des panneaux solaires, un peu plus de 7 sur 10 l ont fait en vue de réaliser des économies. La proportion est de près de 45 % parmi les répondants qui ont installé une nouvelle chaudière. L isolation du toit et des murs, ainsi que la septembre Test-Achats 35

3 Quelles mesures envisagez-vous pour les 5 prochaines années? pose de double ou triple vitrage, visent également surtout à réduire la facture énergétique, mais ce n est pas l unique motivation. Nombre de répondants espéraient également jouir d un plus grand confort, surtout ceux qui ont transformé leur habitation en maison passive ou basse énergie (41 %) et qui ont isolé le sol (35 %). Un peu plus d un quart de ceux qui ont isolé les murs ou opté pour du double vitrage et/ou des nouveaux châssis l ont fait avant tout pour améliorer leur confort. Certains ont parfois été contraints d investir à cause d une panne ou de la vétusté c était surtout le cas pour les chaudières et les vitrages. Et l environnement? Il profite bien entendu de tous ces investissements, mais n est que rarement la principale motivation. Seuls les répondants ayant installé des panneaux solaires ou une pompe à chaleur citent parfois leurs préoccupations environnementales comme premier critère. 20 % isoler le toit ou le grenier 14 % 14 % isoler les murs placer de nouveaux vitrages et/ou nouveaux châssis 13 % installer une chaudière à condensation Une satisfaction très élevée Reste bien sûr la question clé : les investissements ont-ils répondu aux attentes? Les répondants, qui voulaient surtout faire des économies, sont-ils satisfaits du rendement? Premier constat : le taux de satisfaction est en général très élevé. Les quinze 24 % changer de fournisseur 11 % placer des panneaux solaires 9 % installer une protection solaire ou des volets installer une pompe à chaleur isoler le sol changer de source pour le chauffage mesures qui offrent la plus grande satisfaction sur le plan des économies (cf. tableau p. 38) en attestent : même dans le cas de mesures qui obtiennent, à première vue, un score moins élevé installation d un chauffage électrique d appoint, économies d eau par ex., 63 % des répondants se disent "très satisfaits". Le cercle vicieux de la précarité énergétique Isolation, nouvelle chaudière, panneaux solaires, Nombre des mesures qui visent à réduire la consommation coûtent cher. L effet Matthieu "les riches deviennent de plus en plus riches et les pauvres, de plus en plus pauvres" semble se vérifier pleinement. L énergie coûte de plus en plus cher. Le prix de l électricité et des matières premières comme le mazout et le gaz atteint des sommets, ce qui a un impact sur notre facture. Les dépenses énergétiques d une famille belge s élèvent en moyenne à 171 par mois, soit environ 135 par 100 m² de superficie à chauffer. On constate néanmoins que la facture varie considérablement en fonction de la qualité d isolation de l habitation. Les propriétaires d une maison ou d un appartement non/mal isolé paieront en moyenne 177 par mois/100 m², alors que ceux qui vivent dans une maison passive ou basse énergie ne devront débourser que 87 /100 m². Parmi les familles qui n ont guère de soucis financiers, à peine 3 % déclarent que leur facture ronge sérieusement leur budget. Chez les Maison mal isolée 177 /100 m 2 87 /100 m 2 Maison basse énergie Une maison mal isolée coûte en moyenne deux fois plus par mois qu une habitation basse énergie. Les personnes peu aisées doivent parfois consacrer 21 % de leurs revenus à leur facture énergétique. personnes moins aisées par contre, la proportion atteint pas moins de 39 % - soit près de 4 ménages sur 10! Bref, ceux qui ont les moyens d investir dans des mesures d économie ont une facture énergétique moins élevée et peuvent aussi mettre davantage d argent de côté pour continuer à investir dans l efficacité énergétique de leur habitation. Ceux qui n ont pas d argent en revanche doivent payer plus et ne peuvent donc pas épargner pour isoler leur logement ou acheter une nouvelle chaudière. 36 Test-Achats 578 septembre

4 Ils sont plus de 80 % à être très satisfaits des économies liées à l installation de panneaux solaires photovoltaïques et d une pompe à chaleur. Le confort (la facilité d utilisation ou l amélioration du confort dans la maison) lié aux différentes interventions, qui a souvent pesé dans la décision d investir, engendre aussi une grande satisfaction. A cet égard, les panneaux solaires et la pompe à chaleur obtiennent de nouveau de très beaux scores, mais nos répondants soulignent également que le triple vitrage, une maison basse énergie ou passive et une nouvelle chaudière (avec thermostat) contribuent à un meilleur confort. Enfin, nous sommes heureux de constater qu ils sont aussi très satisfaits des travaux d installation, en particulier pour les cinq mesures susmentionnées et pour le chauffe-eau solaire, compte tenu des investissements importants qu ils impliquent souvent. Reste à changer de fournisseur... Un grand nombre de répondants ont déjà sensiblement amélioré l efficacité énergétique de leur maison ou de leur appartement, mais il reste souvent beaucoup à faire. Quand on les interroge sur les mesures qu ils voudraient prendre dans les cinq prochaines années, nos répondants citent d abord, de manière assez surprenante, "chercher un nouveau fournisseur ". Sur l ensemble des répondants, près d un quart veut changer de fournisseur. Notons cependant que leur motivation principale est d économiser de l argent, ce changement ne fera pas diminuer leur consommation. Vient en deuxième place l isolation du toit ou du grenier, qui figure sur la liste d un grand nombre de répondants (un sur cinq). Si l on se réfère aux projets de notre échantillon, les entreprises spécialisées en isolation de murs et en pose de vitrages ou de châssis ne devraient donc pas manquer de travail dans les années à venir! interview "D abord isoler!" Nous savons quelles mesures nos lecteurs ont prises, mais par où les candidats à la construction ou à la rénovation doivent-ils commencer? Dès que vous en avez la possibilité, isolez votre habitation! Il s agit toujours de la première étape clé. Toute la maison devrait idéalement recevoir une couche thermique protectrice supplémentaire Pour ce faire, commencez par isoler la façade. Vos murs seront plus épais, ce qui aura aussi des conséquences pour le toit il faudra peut-être déplacer des gouttières, la position et les dimensions des fenêtres. Vous pourrez ensuite les adapter ou les remplacer. Si vous effectuez de grands travaux de transformation, profitez-en pour isoler le sol. Ne laissez pas passer cette occasion, car l opération sera quasi impossible par la suite. S il est vraiment impossible d isoler la façade extérieure, vous pouvez envisager d isoler les murs par l intérieur, mais renseignez-vous soigneusement sur les problèmes d humidité potentiels. Et une fois que tout est isolé? Pourquoi ne pas installer un nouveau chauffage par exemple? Il faut en effet tenir compte du degré d isolation pour dimensionner le système de chauffage : si le toit et/ou le sol du grenier et les murs sont bien isolés, la puissance de chauffage nécessaire pour chauffer la 22 % 1 15 % Olivier Lesage Notre expert Energie maison sera moins élevée. Quant aux pompes à chaleur, elles conviennent surtout aux maisons bien isolées. Plus l isolation est performante, mieux c est, car chaque kilowatt de puissance dont la pompe à chaleur n a pas besoin représente au final un gain de plusieurs centaines d euros. Et les panneaux solaires? Les panneaux solaires sont un élément un peu à part, mais il est opportun de les poser lorsque vous rénovez le toit. Si vous devez remplacer votre boiler sur chaudière, vous pouvez envisager d acheter un boiler solaire. Rien ne vous empêche de déjà installer le boiler avec un échangeur thermique pour le solaire et de poser les panneaux plus tard. Toutes ces mesures sont chères... C est exact, mais il y a aussi des petits gestes qui s avèrent vite rentables. Pensez par exemple à isoler les conduites de chauffage qui passent dans des pièces non chauffées. En moins d un an, vous aurez récupéré le prix de l isolation des conduites. Un certificat énergétique peu satisfaisant Quiconque vend ou loue une maison ou un appartement doit faire établir un certificat de performance énergétique (PEB) du bien à vendre ou à louer. Ce système est obligatoire depuis quelques années. Ce document récapitule toutes les caractéristiques de l habitation en ce qui concerne la consommation, afin que le futur propriétaire identifie plus facilement les atouts et les faiblesses énergétiques du logement. Dans la pratique cependant, les choses ne se passent pas toujours comme prévu : un isolation du toit/grenier panneaux photovoltaïques double vitrage 12 % 11 % 11 % 9 % vannes thermostatiques /thermostat septembre Test-Achats 37 dispositif économiseur d eau nouvelle chaudière nouveau système de production d eau chaude 8 % 5 % 5 % 4 % 4 % 3 % Les mesures les plus populaires (dont le but premier est d économiser de l énergie) isolation des conduites de chauffage poêle à bois comme chauffage d appoint isolation du sol isolation des conduites d eau chaude passage au chauffage au gaz naturel isolation des murs par l intérieur isolation des murs par l extérieur isolation des murs creux

5 MESURES D ÉCONOMIE OFFRANT LE MEILLEUR RENDEMENT SELON NOS RÉPONDANTS SATISFACTION RELATIVE AUX ÉCONOMIES SATISFACTION RELATIVE AU CONFORT Panneaux solaires photovoltaïques 84 % 94 % 87 % Pompe à chaleur pour l eau chaude 82 % 89 % 84 % Triple vitrage 77 % 90 % 84 % Construction ou rénovation passive/basse énergie 7 87 % 83 % Pompe à chaleur pour le chauffage 73 % 7 79 % Passer au chauffage au gaz naturel 72 % 84 % 79 % Isoler les murs creux 71 % 79 % 67 % Remplacer le système de production d eau chaude 70 % 79 % 79 % Remplacer la chaudière 69 % 88 % 87 % Isoler le boiler pour l eau chaude 68 % 7 7 Double vitrage 67 % 81 % 75 % Chauffe-eau solaire 65 % 84 % 8 Chauffage d appoint au bois 65 % 59 % 75 % Dispositifs économiseurs d eau 63 % 78 % 71 % Chauffage électrique d appoint 63 % 67 % 57 % SATISFACTION RELATIVE À L INSTALLATION Supérieur à la moyenne Inférieur à la moyenne tiers des répondants qui disposent d un certificat PEB de leur habitation estiment que les informations ne sont guère exploitables. Un pourcentage encore plus élevé (38 %) estime qu il coûte trop cher. En général, un peu plus d un cinquième seulement sont satisfaits de ce document. Par ailleurs, vous pouvez également demander un audit énergétique même si vous ne vendez ou ne louez pas votre 20 % de nos répondants ont posé des panneaux solaires. Le taux de satisfaction est très élevé. habitation : vous saurez ainsi quels sont les points à améliorer d urgence. La satisfaction à cet égard est beaucoup plus élevée : un peu plus de 40 % des répondants qui ont demandé un audit étaient satisfaits des recommandations formulées, seuls 14 % l ont trouvé trop cher. Il faut en outre faire remarquer que cet audit était souvent, jusqu il y a peu, proposé gratuitement ou remboursé. Quelles mesures de soutien reste-t-il? Comme vous le savez, le gouvernement fédéral doit faire des économies et a pour ainsi dire supprimé l avantage fiscal lié aux mesures d économies. Vous pouvez cependant toujours bénéficier d une aide dans de nombreux cas. Un grand nombre de mesures donnent encore droit à une intervention des Régions. Mais votre commune peut également intervenir, renseignez-vous. Certains subsides étant liés aux revenus, seules les personnes à plus bas revenus peuvent obtenir une aide ou une aide plus importante. Informations complémentaires pour votre domicile : et Le (trop) grand succès des subsides Nous l avions signalé à plusieurs reprises : les mesures largement soutenues par les autorités (fédérales ou régionales) ont eu beaucoup de succès ces dernières années. Une grande partie des centaines de milliers de toits qui devaient être isolés ont par exemple reçu une protection thermique, grâce à l avantage fiscal et aux subsides de différents niveaux (autorités régionales et parfois locales, intercommunales, ). L intervention substantielle, principalement liée à l avantage fiscal, offerte lors de l installation d une chaudière plus efficace a incité nombre de gens à se défaire de leur ancien modèle. Pas moins de la moitié de nos répondants ont déclaré qu ils n auraient pas consenti cet investissement s ils n avaient pas eu la possibilité de s en faire rembourser une (grande) partie ensuite, ce qui illustre l importance de ces aides. Mais l âge d or est aujourd hui révolu. En raison des économies imposées par la crise, les subsides et l avantage fiscal ne sont plus distribués aussi généreusement. Ces mesures de soutien n étaient parfois plus nécessaires, parce que le coût de certaines interventions a (fortement) diminué au fil des ans, mais dans certains cas, la réduction des aides entraînera le report (contraint et forcé) de certains investissements. Un scénario qui est tout sauf souhaitable, compte tenu de l augmentation continue de la facture énergétique et du fait que cette dernière pèse lourdement sur le budget de nombreuses personnes. Pour relever le défi énergétique dans les années à venir, les consommateurs auront bien besoin en particulier ceux aux revenus les plus faibles de soutien. On a vu comme cela a bien fonctionné jusqu à présent. Aux autorités d être inventives pour trouver des solutions malgré des finances au plus bas. En sachant que la priorité n 1 reste l isolation de l habitation. 38 Test-Achats 578 septembre

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental

Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Page 1 of 6 Eco ptz : nouveau dispositif gouvernemental Une mesure du Grenelle de l'environnement en faveur des travaux d'économie d'énergie : jusqu'à 30 000 de travaux. Le 26 février 2009, Jean-Louis

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL à l appui d une demande de crédit pour l assainissement de l installation de chauffage du collège de Beau-Site Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

Chaudières à mazout à condensation

Chaudières à mazout à condensation Olivier Lesage et Isabelle Nauwelaers Test Chaudières à mazout à Malgré la suppression de l avantage fiscal, ce type de chaudière reste intéressant. Vous y gagnez à long terme et, l environnement, immédiatement!

Plus en détail

Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi. Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer. Indépendance.

Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi. Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer. Indépendance. eau chaude énergies RENOUVEL ABLES chauffage Pompes à chaleur Vous y gagnez, la planète aussi Des solutions pour économiser DE l énergie dans votre foyer Indépendanc Indépendance Indépendan STIEBEL ELTRON.

Plus en détail

PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE

PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Assurez-vous de bien répondre à tous les critères imposés pour l obtention de cette prime (www.bruxellesenvironnement.be > Particuliers >

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement.

Cette fiche vous fournit les éléments essentiels qui vous permettront de mieux comprendre les enjeux du chauffage dans votre logement. Si vous voulez construire une nouvelle maison ou entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du bien-être

Plus en détail

PRIME 12 POMPE A CHALEUR

PRIME 12 POMPE A CHALEUR PRIME 12 POMPE A CHALEUR CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Un ménage bruxellois consacre en moyenne 55% de son budget énergie au chauffage. Ce poste occasionne donc des dépenses importantes et représente

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

LE SOLEIL. Source d énergie gratuite, pour tout le monde

LE SOLEIL. Source d énergie gratuite, pour tout le monde LE SOLEIL Source d énergie gratuite, pour tout le monde Petite histoire. - Le soleil est, depuis des millions d années, la source d énergie la plus importante sur terre. Les rayons solaires qui parviennent

Plus en détail

Les Français et le marché du gaz

Les Français et le marché du gaz Les Français et le marché du gaz Sondage Ifop pour ENI Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Octobre 2015

Plus en détail

ENQUETE EUROPEENNE BVA 2007

ENQUETE EUROPEENNE BVA 2007 ENQUETE EUROPEENNE BVA 2007 COMMENT LES EUROPEENS CONSIDERENT-ILS LA QUALITE DE LEUR LOGEMENT? Une enquête a été effectuée par l institut BVA auprès de 1 000 personnes âgées de plus de 18 ans, dans chacun

Plus en détail

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude

Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude Choisir un système de production d'eau chaude Comparaison des différents systèmes de production d'eau chaude - 1. Le chauffe eau instantané - 2. Le boiler électrique - 3. Le boiler combiné avec une chaudière

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Principales constatations de l Enquête 2013 auprès des emprunteurs hypothécaires Lorsqu ils

Plus en détail

Les pompes à chaleur réduisent les coûts d énergie, pas le confort

Les pompes à chaleur réduisent les coûts d énergie, pas le confort TECHNIQUE DE LA POMPE À CHALEUR Les pompes à chaleur réduisent les coûts d énergie, pas le confort Pour le chauffage et la production d eau chaude sanitaire en nouvelle construction et en rénovation La

Plus en détail

Primes communales à l énergie

Primes communales à l énergie Primes communales à l énergie Réflexion sur le programme communal de primes à l énergie Les primes énergies sont d application sur la Commune depuis 2010. En un peu plus de 4 ans, nous avons pu observer

Plus en détail

FICHE ÉCOCON$EIL. La qualité et l efficacité énergétique des

FICHE ÉCOCON$EIL. La qualité et l efficacité énergétique des FICHE ÉCOCON$EIL Quand écoénergie rime avec économies Liens rapides Planifier l achat de nouvelles fenêtres Caractéristiques des fenêtres homologuées Fenêtres homologuées Dans bien des habitations yukonnaises,

Plus en détail

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique

Quelles aides pour mes travaux de rénovation énergétique Ségolène Royal soutient la rénovation énergétique des logements et la création d emplois pour la croissance verte en permettant le cumul de l éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) et du crédit d impôt transition

Plus en détail

L évolution de l efficacité : pompe à chaleur Inverter 33 HT

L évolution de l efficacité : pompe à chaleur Inverter 33 HT POMPE À CHALEUR AIR EAU L évolution de l efficacité : pompe à chaleur Inverter 33 HT Idéale pour la rénovation PARTICULIÈREMENT EFFICACE GRÂCE À LA TECHNOLOGIE INVERTER ET L INJECTION DE VAPEUR INTERMÉDIAIRE

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil Une fenêtre est composée de différents éléments qu il est pratique de connaître avant de vous lancer dans votre projet d achat. Le squelette de la fenêtre est constitué d un cadre «dormant», c est-à-dire

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006!

Économies d énergie et énergies renouvelables. Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Les nouvelles dispositions pour 2006! Économies d énergie et énergies renouvelables Comment gagner 15 %, 25 %, 40 % ou 50 % sur vos équipements? Le crédit d impôt? Il est fait pour moi! Illustrations : Claire Laffargue Les nouvelles dispositions

Plus en détail

Consommation d'eau chaude

Consommation d'eau chaude TIPPS Des tuyaux pour les professionnels Domotec SA Aarburg Édition 16.21 06/2008 Consommation d'eau chaude L eau chaude, c est plaisir, joie de vivre et bien-être Chaque jour, dans notre vie quotidienne,

Plus en détail

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE La performance énergétique est comparée à «Avec la voiture électrique, vu que nos ressources sont diminuées, on est aussi à la recherche d une nouvelle performance» La voiture

Plus en détail

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable.

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable. Les enquêtes de noel d EDD Education au Développement Durable Le chauffage Eléments de réponse et compléments D i r e c t i o n d e s S e r v i c e s D é p a r t e m e n t a u x d e l E d u c a t i o n

Plus en détail

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE?

COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? 2 COMMENT AMÉLIORER SON CHAUFFAGE? Si vous voulez entreprendre des travaux d amélioration énergétique, vous allez rapidement devoir faire face à la question du chauffage. En tant qu élément central du

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique)

LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE. (Synthèse de l audit énergétique) LES PROBLEMES ÉNERGETIQUES DE NOTRE IMMEUBLE (Synthèse de l audit énergétique) 1 Un constat alarmant Une consommation en augmentation légère mais régulière 195 190 185 180 175 170 165 160 Consommation

Plus en détail

LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ

LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ LES CHARGES DE COPROPRIÉTÉ QUI PAYE QUOI? Salaire du gardien ou de la femme de ménage, paiement de l électricité des parties communes ou assurance de l immeuble : la copropriété a besoin d argent pour

Plus en détail

Confort thermique & Economies d énergie. Bien se chauffer en hiver sans faire flamber sa facture!

Confort thermique & Economies d énergie. Bien se chauffer en hiver sans faire flamber sa facture! COMMUNIQUE DE PRESSE www.voseconomiesdenergie.fr Rénovez, Economisez! CHAUFFAGE ISOLATION Confort thermique & Economies d énergie Bien se chauffer en hiver sans faire flamber sa facture! Les professionnels

Plus en détail

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie.

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Aides financières de la part de l Etat maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Maison à performance énergétique élevée Lors de la conception d une maison à performance énergétique

Plus en détail

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité.

Même s il confie sa comptabilité à un cabinet d expertise comptable, un bon entrepreneur connaît parfaitement et maîtrise son activité. Gérer son entreprise Gérer une entreprise et la faire prospérer ne s improvisent pas. Cela nécessite au contraire des connaissances spécifiques, de la réactivité et une grande rigueur. Si votre métier

Plus en détail

Création de «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements

Création de «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements Création de «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements 20 partenaires se mobilisent pour mettre en œuvre l engagement du Grenelle Environnement Partenaires L Etat, représenté par

Plus en détail

Les recommandations - Amélioration de l'enveloppe - MURS

Les recommandations - Amélioration de l'enveloppe - MURS Les recommandations - Amélioration de l'enveloppe - MURS Réf Mur Définition mur investis. / M1 Mur maison (façade avant I - Mousse de 8.4 et pignon droit) polyuréthane revètue 8 643 24 1921 % 4482 M1b

Plus en détail

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC

Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Projets immobiliers des Français : 4 ème baromètre ORPI-CRÉDOC Près d un quart des Français a un projet immobilier dans les mois à venir - 1 Paris, le 18 février 2010 : Depuis 4 ans, le baromètre Orpi-

Plus en détail

LE CHAUFFAGE AUTREMENT...

LE CHAUFFAGE AUTREMENT... Énergies Renouvelables LE CHAUFFAGE AUTREMENT... SOLUTIONS DE CONFORT THERMIQUE ET D ÉCONOMIES UNE NOUVELLE VISION DU CONFORT Vos factures d électricité sont anormalement élevées? Vous chauffez, mais vous

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Tél. 0800/85 775 (Menu 1 / sous menu 1 /

Plus en détail

Document d information n o 5 sur les pensions

Document d information n o 5 sur les pensions Document d information n o 5 sur les pensions Il vous faudra combien d argent comme pension? Partie 5 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions

Plus en détail

Vous avez perdu un proche. Quelles démarches entreprendre?

Vous avez perdu un proche. Quelles démarches entreprendre? Vous avez perdu un proche. Quelles démarches entreprendre? Vos Experts Le décès d un proche est toujours un moment difficile, quelles que soient les circonstances. Pourtant de nombreuses formalités doivent

Plus en détail

Quelles sont les conditions pour en bénéficier?

Quelles sont les conditions pour en bénéficier? Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2015. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même taux à tous les

Plus en détail

PV 14 novembre Enerschool (Collège Sainte- Croix)

PV 14 novembre Enerschool (Collège Sainte- Croix) Présents : PV 14 novembre Enerschool (Collège Sainte- Croix) Damien Baeschler, Eric Nidegger, Martin Reeve, M. Clerc, Stella Ruffieux, Pablo Stadelman, Anselme Goetschmann, Loic Nyffenegger, Jean Kaufmann,

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR LES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL DE LA VERRERIE SUR LES DEVIS PROPOSÉS POUR LA CHAUFFERIE DE LA VERRERIE

ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR LES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL DE LA VERRERIE SUR LES DEVIS PROPOSÉS POUR LA CHAUFFERIE DE LA VERRERIE ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION POUR LES MEMBRES DU CONSEIL SYNDICAL DE LA VERRERIE SUR LES DEVIS PROPOSÉS POUR LA CHAUFFERIE DE LA VERRERIE 23 Mai 2012 1. Liste du matériel installé dans la chaufferie de la résidence

Plus en détail

Communiqué de presse IMMOBILIER

Communiqué de presse IMMOBILIER Notre étude sur les attentes des Belges francophones en matière d immobilier montre que la maison et particulièrement à la campagne est le type d habitat recherché en premier lieu. On recherche plutôt

Plus en détail

TRANSMETTRE DE SON VIVANT

TRANSMETTRE DE SON VIVANT TRANSMETTRE DE SON VIVANT Quel que soit le montant de votre patrimoine, préparer votre succession permet de transmettre vos biens dans des conditions optimales, car étudiées auparavant (ce qui est particulièrement

Plus en détail

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs Réunion publique Organisée par la Communauté de Communes Charente-Arnoult Cœur de Saintonge avec les participations de la Fédération Française du Bâtiment, de l entreprise RGE Dupré et des ambassadeurs

Plus en détail

ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL. Guide poêles & inserts

ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL. Guide poêles & inserts ÉQUIPEMENTS GAZ NATUREL Guide poêles & inserts Envie d une cheminée? Le plaisir d un feu authentique sans contrainte d approvisionnement et de stockage. Le contrôle de votre consommation et de la température

Plus en détail

FAQ pour les employés

FAQ pour les employés FAQ pour les employés Votre régime d assurance médicaments est un nouveau régime factuel qui est propulsé par Reformulary MC. Les changements qu il comporte sont innovateurs et différents des changements

Plus en détail

Une installation photovoltaïque en tant que locataire

Une installation photovoltaïque en tant que locataire Une installation photovoltaïque en tant que locataire Analyse des différentes configurations pour l établissement d un plan d étapes nécessaires à l installation Suzanne Keignaert APERe - Gregory Neubourg

Plus en détail

La pompe à chaleur : comment ça marche?

La pompe à chaleur : comment ça marche? La pompe à chaleur : comment ça marche? Le principe d une pompe à chaleur est relativement simple : une pompe à chaleur, composée d un évaporateur, d un générateur à compresseur et d un condensateur, remplace

Plus en détail

centaines d euros Des d économies et d avantages. LES ÉCO-COUPONS

centaines d euros Des d économies et d avantages. LES ÉCO-COUPONS Le Monde Change Le Chauffage Fioul Aussi! LES ÉCO-COUPONS Performances & économies pour votre chauffage fioul Des centaines d euros d économies et d avantages. Du 1 er avril au 31 décembre 2013, 300 tablettes

Plus en détail

FACTURES D ENERGIE A LA HAUSSE? FAITES UN CHECK-UP!

FACTURES D ENERGIE A LA HAUSSE? FAITES UN CHECK-UP! FACTURES D ENERGIE A LA HAUSSE? FAITES UN CHECK-UP! Factures Électricité Eau chaude Chauffage AVEZ-VOUS DES CONSOMMATIONS NORMALES? Version pour factures d énergie collectives* (*) une version pour une

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

STRATIVARI Eau chaude sanitaire et chauffage

STRATIVARI Eau chaude sanitaire et chauffage STRATIVARI Eau chaude sanitaire et chauffage A partir d aujourd hui et pour demain, le système STRATIVARI est l élément central idéal pour un appoint solaire compatible avec tout type de chauffage. STRATIVARI

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

Système de volets roulants Punext. Ingénieux Économique À haut rendement énergétique. made in germany

Système de volets roulants Punext. Ingénieux Économique À haut rendement énergétique. made in germany Système de volets roulants Punext Ingénieux Économique À haut rendement énergétique made in germany Une très bonne chose : les volets roulants Punext pour le neuf Ingénieux, économiques et à haut rendement

Plus en détail

Les installations photovoltaïques de Buderus : ou comment gagner sa propre énergie

Les installations photovoltaïques de Buderus : ou comment gagner sa propre énergie [ Air ] [ Eau ] Brochure compétence Photovoltaïque [ Terre ] [ Buderus ] Les installations photovoltaïques de Buderus : ou comment gagner sa propre énergie La chaleur est notre élément Connectez-vous au

Plus en détail

Les systèmes de chauffage domestique

Les systèmes de chauffage domestique Les systèmes de chauffage domestique Les objectifs d'apprentissage : Comprendre la différence entre chauffage autonome et chauffage central, Pouvoir identifier les différents types de systèmes de distribution

Plus en détail

Quand le service est gage de sécurité Les contrats d entretien pour chauffage à mazout et à gaz.

Quand le service est gage de sécurité Les contrats d entretien pour chauffage à mazout et à gaz. Quand le service est gage de sécurité Les contrats d entretien pour chauffage à mazout et à gaz. Le service de pointe pour la marque et de nombreuses autres marques. Apprécier, sans devoir s en soucier,

Plus en détail

Sommaire. 4 ERGO Flex Pension XL Épargner pour votre pension. 6 ERGO Flex Junior Épargner pour vos enfants

Sommaire. 4 ERGO Flex Pension XL Épargner pour votre pension. 6 ERGO Flex Junior Épargner pour vos enfants Sommaire 4 ERGO Flex Pension XL Épargner pour votre pension 6 ERGO Flex Junior Épargner pour vos enfants 8 ERGO Flex Home Épargner pour la maison de vos rêves 10 ERGO Flex Target Épargner pour votre rêve

Plus en détail

Doprimo_US.indd 1 04/10/2013 10:18:48

Doprimo_US.indd 1 04/10/2013 10:18:48 Doprimo_US.indd 1 04/10/2013 10:18:48 Bienvenue dans le futur! Le temps où le relevé des répartiteurs de frais de chauffage était effectué manuellement est révolu. Un véritable multitalent est né : le

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural

Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural Chaudière à gaz à condensation TopGas pour montage mural Un rendement énergétique amélioré de 15 % grâce à une technique moderne de condensation au gaz. TopGas (10-60). Vos avantages. Les chaudières murales

Plus en détail

Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France

Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France Campagne Display Enquête sur l état des lieux de l affichage des performances énergétiques des bâtiments publics en France 0 Enquête réalisée par Energie-Cités Peter Schilken Ian Tuner Pierre Escolar Graziella

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC

Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Le crédit d'impôt dédié au développement durable (économies d'énergie, énergies renouvelables). DGEC-SC Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour une meilleure

Plus en détail

Chauffage au mazout et au gaz

Chauffage au mazout et au gaz Chauffage au mazout et au gaz Les objectifs d'apprentissage : Comprendre la différence entre un générateur d air chaud (fournaise) et une chaudière et savoir comment fonctionnent ces deux types d appareils,

Plus en détail

Le service Facilitateur Energie pour le Logement Collectif & Primes en Région de Bruxelles-Capitale

Le service Facilitateur Energie pour le Logement Collectif & Primes en Région de Bruxelles-Capitale Le service Facilitateur Energie pour le Logement Collectif & Primes en Région de Bruxelles-Capitale Jonathan Fronhoffs Service Facilitateur Energie pour le Logement Collectif de Bruxelles-Capitale Bruxelles,

Plus en détail

exclusif Droits d enregistrement

exclusif Droits d enregistrement Imposition de la seconde résidence 4 Vous rêvez d un chalet dans les Ardennes où vous passeriez les vacances d été, entouré de vos enfants? Ou vous envisagez l acquisition d un petit appartement à la Côte

Plus en détail

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif

Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Date de RdV :... / / Lieu de RdV : Initiales du CIE :. Questionnaire MVE Maison Individuelle et Appartement Collectif Afin de rendre le conseil en énergie constructif, nous avons besoin d un maximum de

Plus en détail

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT

Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON FICHE CONSEIL Page : 1/9 INTERPRETER SON Vous connaissez chaque année le résultat de votre activité lors de l élaboration de vos comptes annuels. Vous pouvez

Plus en détail

Découvrez dans ce livret les avantages qui vous ont été spécialement réservés par Direct Energie! Chequier-150x86mm-PRO_v0208.indd 1 2/08/10 16:16:23

Découvrez dans ce livret les avantages qui vous ont été spécialement réservés par Direct Energie! Chequier-150x86mm-PRO_v0208.indd 1 2/08/10 16:16:23 Découvrez dans ce livret les avantages qui vous ont été spécialement réservés par Direct Energie! Chequier-150x86mm-PRO_v0208.indd 1 2/08/10 16:16:23 DIRECT ENERGIE SA - Capital : 9 777 510 e - 44 857

Plus en détail

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES)

LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) Fiche Pratique LE CREDIT D'IMPOT RELATIF AU DEVELOPPEMENT DURABLE, ECONOMIES D'ENERGIE, ENERGIES RENOUVELABLES) * Avertissement : le document ci-après a été rédigé pour apporter une aide aux lecteurs pour

Plus en détail

1. Celui qui engage les travaux dans son lieu d habitation principale, soit le propriétaire, le locataire ou l occupant à titre gratuit.

1. Celui qui engage les travaux dans son lieu d habitation principale, soit le propriétaire, le locataire ou l occupant à titre gratuit. Crédit d impôt, ce qui change en 2010 L Etat s est engagé à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à valoriser de plus en plus les énergies renouvelables pour moins polluer et mieux consommer

Plus en détail

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois

>> >> >> Le confort qui préserve la nature. Énergie bois SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Énergie bois C H A U D I È R E À C O M B U S T I B L E S S O L I D E S ADVANCE Le confort qui préserve la nature >> >> >> Une ressource économique et

Plus en détail

Écrire lisiblement en lettres majuscules et au centre des cases comme suit : En cas d erreur, rayez le ou les caractère(s) erroné(s) et poursuivez :

Écrire lisiblement en lettres majuscules et au centre des cases comme suit : En cas d erreur, rayez le ou les caractère(s) erroné(s) et poursuivez : Enquête sur les ménages et l environnement : Utilisation de l énergie Confidentiel une fois rempli. Renseignements recueillis en vertu de la Loi sur la statistique, Lois révisées du Canada, 985, chapitre

Plus en détail

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans en prendre le temps. L outil CECV a été le déclencheur

Plus en détail

Chauffage, isolation et ventilation écologiques

Chauffage, isolation et ventilation écologiques Chauffage, isolation et ventilation écologiques Paul de haut Deuxième édition 2011 Groupe Eyrolles 2007, 2011 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12998-4 PARTIE 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Crédit Photo Cabinet 2NE FICHE RETOUR D EXPÉRIENCE DÉTAIL 1/9

Crédit Photo Cabinet 2NE FICHE RETOUR D EXPÉRIENCE DÉTAIL 1/9 Crédit Photo Cabinet 2NE 1/9 Crédit Photo mairie de Le Magny Crédit Photo Cabinet 2NE 2/9 Crédit Photo mairie de Le Magny Crédit Photo Cabinet 2NE Crédit Photo mairie de Le Magny 3/9 Dans le cadre de l

Plus en détail

Habitat et confort Isolation

Habitat et confort Isolation Isolation Français p 1 Maquette isolation phonique et thermique Version : 9009 Habitat et confort 1 Présentation du concept 1.1 Introduction La maquette isolation phonique et thermique a été conçue par

Plus en détail

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation construction traditionnelle - grandes structures - rénovation QUI sommes nous? Fondée en 1994, l entreprise générale de construction BALFROID-MAG- NÉE réalise tous types de projets immobiliers : constructions

Plus en détail

Le solaire thermique Solaire thermique

Le solaire thermique Solaire thermique Le solaire thermique Les panneaux solaires thermiques convertissent les rayons du soleil en chaleur. Dans les capteurs solaires, plans ou tubes, circule un fluide caloporteur (généralement de l eau et du

Plus en détail

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS Caractéristiques techniques Applications Tableau comparatif des puissances Installation Comparaison Chauffe eau Instantané et Ballon DJS France ZI Les

Plus en détail

Les 7 erreurs coûteuses lors de la vente d une propriété. Les 9 étapes pour vendre rapidement votre maison au meilleur prix

Les 7 erreurs coûteuses lors de la vente d une propriété. Les 9 étapes pour vendre rapidement votre maison au meilleur prix Les 7 erreurs coûteuses lors de la vente d une propriété Et Les 9 étapes pour vendre rapidement votre maison au meilleur prix Par Joey Allard Courtier immobilier Residential et commercial Via Capitale

Plus en détail

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE

SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE SOLUTION CHAUFFAGE & EAU CHAUDE SANITAIRE kw 9 12 14 16 Unités Extérieures s s L 200 / 300 200 / 300 200 / 300 200 / 300 Ballon ECS m 2 Panneaux Compatibles Ballon ECS Panneaux Solaires Fiable et très

Plus en détail

Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal

Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal Jacques Fortin Professeur titulaire de comptabilité HEC Montréal Le 15 mars 2012 Redevances minières : réflexion sur un mécanisme de perception qui risque de nous faire rater la cible Depuis que le gouvernement

Plus en détail

il y a des économies dans l air!

il y a des économies dans l air! Avec les Pompes à Chaleur... il y a des économies dans l air! Jusqu à 70% d économies de chauffage (1) Crédit d impôt possible jusqu à 8 000 (1) et 5 fois moins d émissions de CO 2 (1) Chauffage & Climatisation

Plus en détail

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement

Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Les Français et les retraites Volet 6 : le logement Sondage réalisé par pour et Publié le mardi 23 décembre 2014 Levée d embargo le lundi 22 décembre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès

Plus en détail

PROJET DE CHAUFFAGE A BOIS CHAUFFER LES MENINGES AVANT DE CHAUFFER LES LOCAUX

PROJET DE CHAUFFAGE A BOIS CHAUFFER LES MENINGES AVANT DE CHAUFFER LES LOCAUX PROJET DE CHAUFFAGE A BOIS CHAUFFER LES MENINGES AVANT DE CHAUFFER LES LOCAUX 1 Mise en place du projet Depuis plusieurs années, nous nous posons des questions sur les consommations d énergie dans les

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2011-121

BULLETIN FISCAL 2011-121 BULLETIN FISCAL 2011-121 Novembre 2011 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace

équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace équipement agricole échangeurs à plaques Une technologie efficace Le refroidissement du lait, une exigence de qualité Le refroidissement du lait est une étape déterminante pour la qualité du produit. Si

Plus en détail

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes?

Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? JAMIE GOLOMBEK Prêts hypothécaires ou piña coladas : Mettez-vous votre retraite à risque lorsque vous choisissez de rembourser vos dettes? Jamie Golombek, CPA, CA, CFP, CLU, TEP Directeur gestionnaire,

Plus en détail

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION Bénéficient de la prime, tous les travaux d installation d une chaudière au gaz à condensation. Une liste de modèles de chaudières à condensation au gaz figure sur le

Plus en détail

PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS

PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS Après la toiture, c est souvent via les murs que les déperditions de chaleur les plus importantes sont constatées. L isolation des murs n étant pas facile à mettre

Plus en détail

Comment s en protéger

Comment s en protéger Comment s en protéger et économiser de l énergie en supprimant les courants d air grâce à l enveloppe de bâtiment spécial économie d énergie de SIGA Notre histoire débute par une magnifique journée de

Plus en détail

Protection de vos proches

Protection de vos proches Protection de vos proches Rente de survivant avant la retraite Rente de survivant avant la retraite En adhérant au Régime de retraite des CAAT, vous accumulez une rente tout en protégeant vos êtres chers

Plus en détail

Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable

Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable Le Crédit Agricole s engage en faveur d un développement durable www.ca-atlantique-vendee.fr L Engagement en faveur des Économies d Énergie Du fait de son histoire et de ses valeurs mutualistes, le Crédit

Plus en détail

PRIMES ÉNERGIE 2012 POUR LES BATIMENTS DU SECTEUR RESIDENTIEL

PRIMES ÉNERGIE 2012 POUR LES BATIMENTS DU SECTEUR RESIDENTIEL PRIMES ÉNERGIE 2012 POUR LES BATIMENTS DU SECTEUR RESIDENTIEL Le nouveau régime de primes à l énergie pour l année 2012 approuvé par le gouvernement bruxellois octroiera près de 18 millions pour des investissements

Plus en détail

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT?

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Quels sont vos objectifs de placement? 2 3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Les facteurs à prendre en compte Ils dépendent de votre personnalité, de votre âge, de votre situation de famille et de

Plus en détail