Impôts et taxes , , , ,00 Autres charges 5 580, ,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Impôts et taxes 19 120,00 1 912,00 15 296,00 1 912,00 Autres charges 5 580,00 4 383,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements"

Transcription

1 CORRIGE APPLICATIONS : LE COUT COMPLET Référence interne leçon : 0053 Matière : Comptabilité Niveau : Première Filière : STG spécialité Comptabilité et Gestion Financière EXERCICE 1 L'entreprise JENNIFER réalise un produit fini P à partir d une matière première M1 et d une matière première M2. 1. Présentez le tableau de répartition de charges indirectes à l aide de l annexe 1. Eléments Centres principaux Approvisionne ment Atelier d'usinage Distribution Autres achats , , , ,00 et charges externes Impôts et taxes , , , ,00 Autres charges 5 580, ,00 314,00 883,00 Dotations aux amortissements , , , ,00 Total , , , ,00 Nature de 15 achetés Heure machine Nombre de l'unité d'oeuvre produits P vendus Nombre d'unités Coût de l'unité = (60000 kg x 14, kg x 21 )/ ,15 500,00 2,00 2. Calculez le coût d achat des matières M1 et M2 à partir de l annexe 2. Matière M1 Matière M2 Eléments Unité Quantité Unité Quantité Achats kg , kg , Centre , , d'approvision nement achetés achetés Coût d'achat kg , kg , NB : = / = /15 Référence interne leçon 0053 : Corrigé applications 1

2 3. Calculez le coût d'achat des matières utilisées M1 et M2 à l aide des annexes 3 et 4. Les sorties de stock de matières sont évaluées au coût moyen pondéré. Fiche de stock des matières M1 Eléments Quantité Eléments Quantité Stock initial , Consommation , Achats , Stock final , Total , Total , Le coût d achat des matières M1 utilisées est de Fiche de stock des matières M2 Eléments Quantité Eléments Quantité Stock initial , Consommation , Achats , Stock final , Total , Total , Le coût d achat des matières M2 utilisées est de Référence interne leçon 0053 : Corrigé applications 2

3 EXERCICE 2 L entreprise textile TEXTICOUV fabrique des couvertures de laine haut de gamme qu'elle vend à des détaillants. 1. Complétez le tableau de répartition des charges indirectes en annexe 1. CENTRES PRINCIPAUX Eléments Totaux après répartition Unités Nombre d'unités Coût de l'unité Approvisionnement 100 m de laine achetés Tissage Teinture Piquage Distribution m de laine consommé Heure machine Nombre de couvertures fabriquées 100 chiffre d affaires = m/100 = m m = 30 h + 60 h = 300 modèles été modèles hiver =(320 modèles été x 180, modèles hiver x 150 )/100 34,50 1,80 433,00 18,00 13,00 2. Calculez le coût d'achat de la laine à l aide de l annexe 2. Coût d'achat de la laine Eléments Unité Quantité Achats m Centre d'approvisionnement 100 m achetés , Coût d'achat m , Référence interne leçon 0053 : Corrigé applications 3

4 3. Etablissez la fiche de stock de la laine (CMUP) à l aide de l annexe 3. Eléments Quantité Fiche de stock de laine Eléments Quantité Stock , Consommation , initial Achats , Stock final , Total , Total , Calculez, pour le mois de mai, le coût de la production des couvertures «Modèle été» seulement, à l aide de l annexe 4. Coût de production des couvertures "Modèle été" Eléments Unité Quantité Laine consommée m ,00 1, ,00 Main directe Centre Tissage Centre Teinture Centre Piquage Coût de la production H 100,00 45, ,00 m ,00 1, ,00 H mach. 30,00 433, ,00 Couverture fabriquée 300,00 18, ,00 couverture 300,00 181, ,00 5. À l aide de la fiche de stock donnée en annexe 5 déterminez le coût de production des couvertures modèle été vendues. Eléments Quantité Stock initial , ,00 Annexe 5 Fiche de stock des couvertures modèle été Eléments Quantité Sorties (couvertures vendues) , ,73 Production , ,00 Stock final , ,27 Total , ,00 Total , ,00 Le coût de production des couvertures vendues «modèle été» est de Référence interne leçon 0053 : Corrigé applications 4

5 EXERCICE 3 Vous travaillez dans l'entreprise SHOPPANTA dont l'activité consiste à fabriquer des pantalons et de vestes en "jean". Travail à faire : 1. Complétez le tableau de répartition en annexe 1. ANNEXE 1 : Tableau de répartition des charges indirectes Totaux après répartition Unité Nombre d'unités Coût de l'unité APPROVISIO NNEMENT MONTAGE FINITION DISTRIBUTION mètres de tissu achetés un produit fabriqué un produit fini obtenu un article vendu = m / 100 = 3800 pantalons vestes = 3800 pantalons vestes = 3900 pantalons vestes 121,00 2,70 2,80 3,40 2. Calculez le coût d achat du tissu, à l aide de l annexe 2. Annexe 2 : Coût d achat du tissu Eléments Unité Quantité Achat du tissu m , ,00 Centre 100 m 120 approvisionnement achetés 121, ,00 Total m , ,00 3. Calculez le coût d achat du tissu consommé, à l aide de l annexe 3. Annexe 3 : Fiche de stock de tissu Eléments QTE PU Eléments QTE PU Stock initial , ,00 Coût d achat du tissu consommé , ,00 Achat , ,00 Stock final , ,00 Total , ,00 Total , ,00 Référence interne leçon 0053 : Corrigé applications 5

6 4. Calculez le coût de la production des pantalons et des vestes à l aide des annexes 4 et 5. Annexe 4 : Coût de la production des pantalons Eléments Unité Quantité Tissu consommé m , ,00 Main directe H , ,00 Fournitures 272,00 Centre montage Centre finition Coût de production des pantalons un produit fabriqué un produit fini obtenu , , , ,00 Pantalon , ,00 Annexe 5 : Coût de la production des vestes Eléments Unité Quantité Tissu consommé m , ,00 Main directe H , ,00 Fournitures 684,00 Centre montage un produit fabriqué , ,00 Centre finition un produit fini obtenu , ,00 Coût de production des vestes Veste , ,00 5. Calculez le coût de production des pantalons et des vestes vendus à l aide des annexes 6 et 7. Annexe 6 Fiche de stock de pantalons Eléments Quantité Eléments Quantité Stock initial , ,00 Sorties , ,00 Production , ,00 Stock final , ,00 Total , ,00 Total , ,00 Le coût de production des pantalons vendus est de Référence interne leçon 0053 : Corrigé applications 6

7 Eléments Quantité Annexe 7 Fiche de stock de vestes Eléments Quantité Stock initial , ,00 Sorties , ,00 Production , ,00 Stock final 50 27, ,00 Total , ,00 Total , ,00 Le coût de production des vestes vendues est de Calculez le coût de revient des pantalons et des vestes vendues, à l aide des annexes 8 et 9. Annexe 8 : Coût de revient des pantalons vendus Eléments Unité Quantité Coût de production des pantalons vendus Centre distribution Coût de revient des pantalons vendus Pantalon fabriqué un article vendu Pantalon vendu , , , , , ,00 Annexe 9 : Coût de revient vestes vendues Eléments Unité Quantité Coût de production des vestes vendues veste fabriquée , ,00 Centre distribution un article vendu , ,00 Coût de revient vestes vendues veste vendue , ,00 7. Calculez le résultat sur les pantalons et les vestes vendus à l aide des annexes 10 et 11. Annexe 10 : Résultat des pantalons vendus Eléments Unité Quantité Chiffre d affaires pantalon vendu , ,00 Coût de revient des pantalons vendus pantalon vendu , ,00 Résultat des pantalons vendus pantalon vendu , ,00 Référence interne leçon 0053 : Corrigé applications 7

8 Annexe 11 : Résultat des vestes vendues Eléments Unité Quantité Chiffre d affaires veste vendue , ,00 Coût de revient des vestes vendues Résultat des vestes vendues veste vendue , ,00 veste vendue , ,00 Référence interne leçon 0053 : Corrigé applications 8

9 EXERCICE 4 L'entreprise PLACOBOIS fabrique après passage dans plusieurs ateliers des panneaux de particules agglomérées à partir de billes de bois. Travail à faire : 1. Expliquez ce que sont les centres auxiliaires et les centres principaux opérationnels. Les centres auxiliaires regroupent des activités de l entreprise non liées à la production mais liées à l'activité des autres centres. C est pourquoi les centres auxiliaires donnent leurs charges aux centres pour lesquels ils travaillent. Les centres principaux opérationnels regroupent des activités liées à la production. L activité d un centre principal opérationnel est mesurable par l'unité. 2. Donnez une définition de l'unité œuvre puis de l assiette de frais. L unité d œuvre est un indicateur du niveau d activité d un centre principal opérationnel. L assiette de frais est une base de répartition des charges des centres de structure entre les différents produits finis. Les centres de structure ne peuvent avoir d unité d œuvre car leur activité n est pas mesurable. L assiette de frais détermine un pourcentage de répartition des charges du centre de structure. Ce pourcentage est appelé taux de frais. Référence interne leçon 0053 : Corrigé applications 9

10 3. Terminez la répartition primaire de l annexe 1, puis la répartition secondaire. Calculez ensuite les coûts d unité d œuvre et taux de frais. Gestion du TOTAUX matériel Achats de fournitures ,00 937,50 Centres auxiliaires Gestion du personnel Centres principaux Opérationnels De structure Approvision nement Atelier 1 Atelier 2 Atelier 3 Distribution Administration 2 812, , , , , ,00 Impôts et taxes 5 000, , , ,00 Charges de personnel , , ,00 587, , , ,50 700,00 526,00 Dotation aux amortissements ,00 950, , , , ,00 950,00 950,00 Total répartition primaire , , , , , , , , ,00 Gestion du matériel ,00 875,00 700,00 700,00 350,00 525,00 Gestion du personnel ,00 675, , ,00 450,00 450,00 225,00 Total répartition secondaire Unité d œuvre (UO) ou assiette de frais , , , , , ,00 10 unités achetées Heures main d œuvre directe Nombre de panneaux fabriqués Nombre de panneaux vendus 10 de coût de production des plaques vendues 10 billes traitées nombre d'u.o. ou assiette de frais coût de l'uo ou taux de frais 28,00 181,00 1,32 0,31 0,12 41 % Référence interne leçon 0053 : Corrigé applications 10

11 4. Sachant qu il a été vendu panneaux de 10 millimètres et panneaux de 15 millimètres dont les coûts de production respectifs sont de 38750, 97250, complétez le tableau de calcul du coût de revient donné en annexes 2 et 3, en imputant correctement les centres de distribution et de structure. Annexe 2 : Coût de revient des panneaux de 10 mm vendus Eléments Unité Quantité Coût de production des panneaux de 10 mm vendus Panneau , ,00 Centre de distribution Panneau vendu , ,00 Centre de structure 10 de coût de % 1 588,75 production vendue = / 10 Coût de revient des panneaux 10 mm vendus Panneau vendu , ,75 Annexe 3 : Coût de revient des panneaux de 15 mm vendus Eléments Unité Quantité Coût de production des panneaux de 15 mm vendus Panneau , ,00 Centre de distribution Panneau vendu , ,00 Centre de structure Coût de revient des panneaux 15 mm vendus 10 de coût de production vendue = / 10 41% 3 987,25 Panneau vendu , ,25 Référence interne leçon 0053 : Corrigé applications 11

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE

LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE LE CALCUL DES COÛTS COMPLETS DANS UNE ENTREPRISE COMMERCIALE METHODOLOGIE : ETAPE 1 : DISTINGUER LES CHARGES DIRECTES ET INDIRECTES CHARGE DIRECTE = charge qui concerne un seul produit et qui peut donc

Plus en détail

Comptabilité analytique

Comptabilité analytique Comptabilité analytique Chapitre 1 : la comptabilité analytique I. Introduction 1 er point : la comparaison entre comptabilité générale et comptabilité analytique. 1 er cas : la comptabilité générale ;

Plus en détail

www.btsag.com 31 Coûts complets

www.btsag.com 31 Coûts complets www.btsag.com 31 Coûts complets Claude Terrier btsag.com 1/24 11/10/2010 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre

Plus en détail

COMPTABILITE ANALYTIQUE

COMPTABILITE ANALYTIQUE COMPTABILITE ANALYTIQUE INTRODUCTION GENERALE La comptabilité générale est historiquement la première composante des systèmes d information de gestion apparue dans les organisations. Cependant cette discipline

Plus en détail

gestion Sujet Durée : 2 heures. Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées.

gestion Sujet Durée : 2 heures. Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. GESTION Durée : 2 heures. Consignes Aucun document n est autorisé. Calculatrices autorisées. LA MEUNERIE D ARVOR La Meunerie d Arvor est une entreprise artisanale créée en 1994. La qualité de ses produits

Plus en détail

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples

Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Révision thèmes de Licence 3 - Questions à Choix Multiples Jean-Christophe Scilien Manel Benzerafa - Alilat Durée : 1h30 Plusieurs réponses correctes possibles Les réponses incorrectes seront sanctionnées

Plus en détail

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI

L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI L2 A.E.S. Cours de M. Didier KLODAWSKI COMPTABILITÉ DE GESTION Méthode du coût variable Cas n 1 : une association décide de faire un voyage. La compagnie d autocars demande 400 par car quel que soit le

Plus en détail

Solutions des exercices

Solutions des exercices Solutions des exercices Tableau de correspondance cours / exercices Enchaînement des calculs Tenue de l IP Charges incorporées Répartition ch. indirectes Prestations réciproques En-cours de production

Plus en détail

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes

SI7. Intégration et adaptation d'un service. Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes SI7 BTS Services Informatiques aux Organisations 2 nde année Intégration et adaptation d'un service Objectifs : Chapitre 2 : Charges directes Et charges indirectes Comprendre les processus de détermination

Plus en détail

Analyse des coûts et prise de décision - Exercices

Analyse des coûts et prise de décision - Exercices Analyse des coûts et prise de décision CHAPITRE 2 LE CALCUL DES COUTS COMPLETS Exercice n 1 : répartition des charges indirectes Le bijoutier GALA fabrique et vend 3 produits différents Altesse, Baronne

Plus en détail

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2013-2014

BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2013-2014 BTS/CGO P7 ANALYSES GESTION Année 2013-2014 TS1 CGO 13 novembre 2013 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Présentation du sujet La société CHAMPI est une entreprise spécialisée dans

Plus en détail

LES COUTS PARTIELS...

LES COUTS PARTIELS... Sommaire LES COUTS PARTIELS... 2 EXERCICE 1... 2 EXERCICE 2... 2 EXERCICE 3... 2 EXERCICE 4... 3 EXERCICE 5... 3 LES COUTS COMPLETS... 5 EXERCICE 1... 5 EXERCICE 2... 6 EXERCICE 3... 7 EXERCICE 4... 10

Plus en détail

La comptabilité générale et la comptabilité analytique sont deux systèmes d informations complémentaires.

La comptabilité générale et la comptabilité analytique sont deux systèmes d informations complémentaires. La comptabilité générale et la comptabilité analytique sont deux systèmes d informations complémentaires. Elle enregistre les opérations traitées avec les tiers, et les dépréciations des biens matériels

Plus en détail

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets.

LA METHODE DES COÛTS COMPLETS. Les coûts successifs dans une activité industrielle. Cas de synthèse sur la méthode des coûts complets. LA METHODE DES COÛTS COMPLETS Objectif(s) : o Pré requis : o Modalités : o Les coûts successifs dans une activité industrielle. Les principes de la comptabilité de gestion. Cas de synthèse sur la méthode

Plus en détail

SEMESTRE 4 2011-2012 LICENCE 2 COM PTABILITE ANALYTIQUE ET CONTROLE DE GESTION- UE COMMUNE

SEMESTRE 4 2011-2012 LICENCE 2 COM PTABILITE ANALYTIQUE ET CONTROLE DE GESTION- UE COMMUNE COMPTABILITE ANALYTIQUE & CONTROLE DE GESTION LICENCE 2 - UE COMMUNE SEMESTRE 4 2011-2012 1 COMPTABILITE ANALYTIQUE ET CONTROLE DE GESTION PLAN DE COURS Comptabilité analytique (ou comptabilité de gestion)

Plus en détail

Décomposition du prix du kilogramme de viande bovine. Méthode comptabilité analytique Répartition des coûts par poste de dépenses

Décomposition du prix du kilogramme de viande bovine. Méthode comptabilité analytique Répartition des coûts par poste de dépenses Décomposition du prix du kilogramme de viande bovine Méthode comptabilité analytique Répartition des coûts par poste de dépenses Analyse de filière courte viande bovine à Brin de Campagne Document réalisé

Plus en détail

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey

Prospection Calcul commerciaux. Laurent Dorey Laurent Dorey Mardi 23 Sep 2014 Programme : Appel ca. 05 Coût de revient et détermination du tarif export Coût de revient France Coût de revient Export Coût complet entreprise commerciale Coût complet

Plus en détail

31C. Analyse de gestion. BTS 1 re année - CGO. Dépôt légal 3 e trimestre 2013 - N ISBN 978-2-7446-2516-9 - Edition 2013/2014

31C. Analyse de gestion. BTS 1 re année - CGO. Dépôt légal 3 e trimestre 2013 - N ISBN 978-2-7446-2516-9 - Edition 2013/2014 Dépôt légal 3 e trimestre 2013 - N ISBN 978-2-7446-2516-9 - Edition 2013/2014 31C Analyse de gestion BTS 1 re année - CGO Auteurs : Josette BENAIEM - Jean-Jacques BENAIEM - Jack TUSZYNSKI Analyse de gestion

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 GESTION

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 GESTION Lycée privé L INITIATIVE Nabeul CLASSE : 4EG DEVOIR DE SNTHESE N 1 GESTION Prof : Karya Badreddine Durée : 3H. 30mn Le sujet est composé de 5 dossiers : Dossier 1 : coûts complets o Annexe 1 : Tableau

Plus en détail

Coton. Conductivité thermique: 0.041 W/m.K. Résistance thermique: 4.8 m².k/w (pour 200mm) Avantages: facilité de mise en oeuvre matériau perspirant

Coton. Conductivité thermique: 0.041 W/m.K. Résistance thermique: 4.8 m².k/w (pour 200mm) Avantages: facilité de mise en oeuvre matériau perspirant Coton Conductivité thermique: 0.041 W/m.K Résistance thermique: 4.8 m².k/w Masse volumique: 35 kg/m 3 facilité de mise en oeuvre Inconvénients: énergie grise élevée Qualité thermique: ** Qualité phonique:

Plus en détail

Comptabilité de gestion

Comptabilité de gestion LES INDISPENSABLES VUIBERT Comptabilité de gestion Emmanuelle Plot-Vicard Olivier Vidal L essentiel 20 fiches de cours 150 QCM commentés + de 30 exercices corrigés Sommaire Mode d'emploi.........................................................

Plus en détail

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation)

Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Formation PME Comptabilité analytique (ou comptabilité d exploitation) Fit for Business (PME)? Pour plus de détails sur les cycles de formation PME et sur les businesstools, aller sous www.banquecoop.ch/business

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10 T 36 A 01 Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE

Plus en détail

Exercice 5 sur les immobilisations incorporelles, frais de recherche et de développement, logiciels

Exercice 5 sur les immobilisations incorporelles, frais de recherche et de développement, logiciels Exercice 5 sur les immobilisations, frais de recherche et de développement, logiciels Enoncé La société Liouth est une société de fabrication de logiciels de type ERP (Enterprise resource planning) spécialisée

Plus en détail

Analyse des coûts. 1 ère année DUT GEA, 2005/2006 Analyse des coûts

Analyse des coûts. 1 ère année DUT GEA, 2005/2006 Analyse des coûts Analyse des coûts Les techniques de calcul et d analyse des coûts portent le nom de comptabilité analytique ou comptabilité de gestion. Ces deux termes seront utilisés indifféremment dans ce cours. Contrairement

Plus en détail

SHADOW MANAGER INTRODUCTION Á LA COMPTABILITÉ DE GESTION

SHADOW MANAGER INTRODUCTION Á LA COMPTABILITÉ DE GESTION SHADOW MANAGER INTRODUCTION Á LA COMPTABILITÉ DE GESTION Conception : Fernando Acosta Edition : Georges Bessis Mémento de comptabilité de gestion I-1 I. INTRODUCTION A LA COMPTABILITÉ DE GESTION I-4 A.

Plus en détail

672ZA Auxiliaires d'assurances

672ZA Auxiliaires d'assurances STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 672ZA Auxiliaires d'assurances EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 88 62 Nombre d'entreprises 53 8 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1,, 1,

Plus en détail

Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix

Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix Maîtriser vos coûts pour mieux calculer vos prix Centre de Gestion Agréé de la Martinique Séminaire du 22 juin 2010 Intervenante : Marie CONSTANT 1 ère partie Calculer son Coût de revient Plan Pourquoi

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE

CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 CLASSES DE TERMINALE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/6 Durée : 6 heures Série : G SESSION 2004 T E C H N I Q U E C O M P T A B L E DOSSIER I : COMPTABILITE ANALYTIQUE La société K fabrique deux produits P 1 et P 2 et un sous

Plus en détail

Les pourcentages. Vérifier qu il y a proportionnalité en calculant le coefficient multiplicateur k.

Les pourcentages. Vérifier qu il y a proportionnalité en calculant le coefficient multiplicateur k. Les pourcentages I Approche : Lors d une période de soldes, un commerçant a affiché, pour chaque article, le prix habituel et le montant de la réduction accordée : Chemise : Prix habituel : 15 Remise :

Plus en détail

32 Coûts fixes, coûts variables

32 Coûts fixes, coûts variables cterrier.com 1/14 24/09/2012 32 Coûts fixes, coûts variables Variabilité des charges cterrier cterrier.com 2/14 24/09/2012 32 Coût fixes, coûts variables Concepts clés Définitions Charges fixes : charges

Plus en détail

OFPPT RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES COMPTABILITE ANALYTIQUE D EXPLOITATION MODULE N : ROYAUME DU MAROC SECTEUR : TERTIAIRE

OFPPT RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES COMPTABILITE ANALYTIQUE D EXPLOITATION MODULE N : ROYAUME DU MAROC SECTEUR : TERTIAIRE OFPPT ROYAUME DU MAROC Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : COMPTABILITE

Plus en détail

UNIVERSITE MY ISMAIL Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales Meknès. Master : Finance Audit et Contrôle de gestion FACG

UNIVERSITE MY ISMAIL Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales Meknès. Master : Finance Audit et Contrôle de gestion FACG UNIVERSITE MY ISMAIL Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales Meknès Master : Finance Audit et Contrôle de gestion Elaboré par : RIFAI Ibrahim OUCHERHOUN Seloua Encadré par : Pr.Y-L ZERHOUNI

Plus en détail

SWEAT POLAIRE «ELIE»: V 0104 DOSSIER TECHNIQUE. LP Jean Moulin Thouars Métiers de la Mode Professeur: Brossard Christine 1

SWEAT POLAIRE «ELIE»: V 0104 DOSSIER TECHNIQUE. LP Jean Moulin Thouars Métiers de la Mode Professeur: Brossard Christine 1 DOSSIER TECHNIQUE 1 Fonction d'usage: -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------3 Fonction Technique : ------------------------------------------------------------------------------------------------------------3

Plus en détail

SESSION 2002 CONTROLE DE GESTION. Durée : 4 heures Coefficient : 1

SESSION 2002 CONTROLE DE GESTION. Durée : 4 heures Coefficient : 1 SESSION 2002 CONTROLE DE GESTION Durée : 4 heures Coefficient : 1 MATÉRIEL AUTORISÉ Une calculatrice de poche à fonctionnement autonome, sans imprimante et sans aucun moyen de transmission, à l'exclusion

Plus en détail

Comptabilité de gestion. Septembre 2006. Stratégie http://odlv.free.fr. Comptabilité de gestion. http://odlv.free.fr. Comptabilité de gestion

Comptabilité de gestion. Septembre 2006. Stratégie http://odlv.free.fr. Comptabilité de gestion. http://odlv.free.fr. Comptabilité de gestion Introduction : historique et concepts généraux De la comptabilité de gestion au contrôle de gestion Objectifs du cours Présentation des notions fondamentales Approche historique pour articuler les concepts

Plus en détail

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH.

L entreprise A.B.C est une société anonyme au capital de 1 200 000 DH. Concours d accès en troisième année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2011 Epreuve de Comptabilité Générale & Analytique Durée : 3 heures -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise.

- la mise en place du contrôle budgétaire est souvent mal vécue, car perçue comme une sanction par le personnel de l entreprise. C H A P I T R E 7 Le contrôle budgétaire Objectifs Le contrôle budgétaire permet de comparer les réalisations avec les prévisions. Déceler les écarts significatifs, les analyser et prendre des mesures

Plus en détail

Intermédiaires de commerce non spécialisé. Echantillon : 1263 Données : 2014

Intermédiaires de commerce non spécialisé. Echantillon : 1263 Données : 2014 Intermédiaires de commerce non spécialisé Echantillon : 1263 Données : 2014 Recettes encaissées 45263 Débours 3 Honoraires rétrocédés 325 Montant net recettes 44935 Achats 0.4 Salaires nets 0.2 Charges

Plus en détail

2. Comment ce coût est-il affecté dans un contrôle de gestion «simple»?

2. Comment ce coût est-il affecté dans un contrôle de gestion «simple»? Les thèmes abordés 1. Les ressources et leur coût Comment identifier les ressources utilisées par une fonction et/ou une activité? Comment calculer le coût d'une fonction (ex : le coût du service «compta

Plus en détail

Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance. Partie 1. Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance.

Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance. Partie 1. Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance. Cours de contrôle de gestion appliqué à l'assurance Partie 1 Cours complet, exercices d'application et bibliographie sur www.cours-assurance.org Partie 1 : Méthode de calcul des couts d une compagnie d

Plus en détail

Eléments de comptabilité analytique. Bernard PIRON

Eléments de comptabilité analytique. Bernard PIRON Matricule : 6.188.038 Bernard PIRON 2 ème année Technicien en comptabilité rue Hazinelle 2 4000 LIEGE www.eci-liege.info 04/221 37 86 contact@eci-liege.info Chapitre 1 Introduction 2 A. Différences entre

Plus en détail

Connaissez-vous votre prix de revient?

Connaissez-vous votre prix de revient? Connaissez-vous votre prix de revient? 15 avril 2014 Producteurs-transformateurs J o u r n é e d i n f o r m a t i o n Votre conférencier Ghyslain Cadieux Directeur principal Tél. : 514 954-4643 cadieux.ghyslain@rcgt.com

Plus en détail

1 ) Prévision de la production : le programme de production..

1 ) Prévision de la production : le programme de production.. R Cordier LE BUDGET DE PRODUCTION Le budget de production est la représentation finale et chiffrée de l'activité productive annuelle. Il est la résultante des décisions prises au niveau du budget des ventes

Plus en détail

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE

LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE LISTE DES PRINCIPAUX INDICATEURS UTILISES DANS L ANALYSE DES DOCUMENTS DE SYNTHESE RATIOS DE STRUCTURE = Ratios qui mettent en rapport les éléments stables du bilan et dont l évolution traduit les mutations

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS UV2 CONTROLE DE GESTION. UV2 Contrôle de gestion

FICHES DE REVISIONS UV2 CONTROLE DE GESTION. UV2 Contrôle de gestion FICHES DE REVISIONS UV2 CONTROLE DE GESTION Chapitre 1 Analyse de la masse salariale Chapitre 2 Le modèle de WILSON Chapitre 3 Budgétisation des approvisionnements Chapitre 4 Les écarts sur coûts Chapitre

Plus en détail

F3 - Utiliser un logiciel de cartographie visuelle

F3 - Utiliser un logiciel de cartographie visuelle 4 F3 - Utiliser un logiciel de cartographie visuelle 1 Définition La cartographie visuelle (en anglais, «Mind Mapping»), également appelée topogramme, schéma heuristique ou carte mentale, est un outil

Plus en détail

LES COÛTS PRÉÉTABLIS ET LES ÉCARTS TOTAUX

LES COÛTS PRÉÉTABLIS ET LES ÉCARTS TOTAUX 7 LES COÛTS PRÉÉTABLIS ET LES ÉCARTS TOTAUX 1. LES PRINCIPES 196 2. L ÉLABORATION DES COÛTS PRÉÉTABLIS 198 3. MODÈLE GÉNÉRAL D ANALYSE DES ÉCARTS 202 4. LES ÉCARTS TOTAUX 203 5. PREMIÈRE ANALYSE DES ÉCARTS

Plus en détail

SUJET INÉDIT 1. Dossier 1. Charges et choix d une unité d œuvre 4 points 45 minutes CHAPITRES 1 et 4

SUJET INÉDIT 1. Dossier 1. Charges et choix d une unité d œuvre 4 points 45 minutes CHAPITRES 1 et 4 SUJET INÉDIT 1 La société Coupe & Shampoing Coupe & Shampoing est un salon de coiffure indépendant. Afin de faire face à la concurrence de salons de coiffure franchisés, son dirigeant, Kamel, aimerait

Plus en détail

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*).

I. PROGRAMME 1 ère PARTIE : LES TRAVAUX DE FIN D EXERCICE (*). الامتحان الموحد الوطني لنيل شهادة البكالوريا الا طار المرجعي لمادة: المحاسبة والرياضيات المالية- 2010 - شعبة العلوم الاقتصادية والتدبير: مسلك علوم التدبير المحاسباتي Filière : sciences de gestion comptable

Plus en détail

NOM : PRENOM : CLASSE :

NOM : PRENOM : CLASSE : 3ENT1 S1C I - DEFINITION Une entreprise est un ensemble de moyens (personnel et capital) réunis et organisés destinés à produire des biens et/ou des services qui seront vendus pour réaliser des bénéfices.

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

Leçon n 8 : méthodologie de mise en œuvre de la comptabilité par activité

Leçon n 8 : méthodologie de mise en œuvre de la comptabilité par activité Leçon n 8 : méthodologie de mise en œuvre de la comptabilité par activité 1 PLAN DE LA LEÇON : 1.La comptabilité par activité : méthodologie de mise en œuvre... 2 1.Le recensement et la définition des

Plus en détail

: 1,20 ou 1,10 ou 1,055

: 1,20 ou 1,10 ou 1,055 Première STMG Thème 4 : Evaluation et performance Sciences de gestion Chapitre 5 : Prix,coûts et marges QUESTION DE GESTION : LES DECISIONS DE GESTION RENDENT-ELLES TOUJOURS UNE ORGANISATION PLUS PERFORMANTE?

Plus en détail

SIMESITEM 011 Le guide

SIMESITEM 011 Le guide Pleine page couleur 2e de couverture 1 400 euros HT 2 000 euros HT SIMESITEM 011 Le guide (page de titre) Pleine page couleur 3e de couverture (dernière page, justificatif) 1 400 euros HT 2 000 euros HT

Plus en détail

D.S N 3 - CHAP 4-5-6 (2H00 NOTE SUR 40 points - Coef 3) CORRECTION

D.S N 3 - CHAP 4-5-6 (2H00 NOTE SUR 40 points - Coef 3) CORRECTION Classe de Terminale STG CFE Aix en Provence, le 18/11/2010 DOSSIER 1 : DECOUVERT / AGIOS ( 5 points ) D.S N 3 - CHAP 4-5-6 (2H00 NOTE SUR 40 points - Coef 3) CORRECTION 1.1 A partir des Annexes 1 & 2 justifier

Plus en détail

APS Cre ation & Image

APS Cre ation & Image APS Cre ation & Image Contexte Vous êtes stagiaire comptable dans la société Création & Image Paris. Vous travaillez en collaboration avec la comptable unique de l entreprise sur plusieurs dossiers. Votre

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S)

DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) DOSSIER DE CANDIDATURE PARTIE A : PRESENTATION DU PROJET ET DU(ES) CREATEUR(S) Entreprise/Projet Nom CA Année 1 CA Année 2 CA Année 3 Effectif Année 1 Effectif Année 2 Effectif Année 3 Secteur d activité

Plus en détail

454DB Serrurerie et menuiserie métallique

454DB Serrurerie et menuiserie métallique 5DB Serrurerie et menuiserie métallique EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 17 15 182 Nombre d'entreprises 181 1 59 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00

Plus en détail

DOSSIER I : OPERATION COURANTES

DOSSIER I : OPERATION COURANTES INSTITUT MATAMFEN Examen Blanc 3 e session Mai 2006 Classe : PREMIERE Série : G2 Année scolaire : 2005/2006 Epreuve : T.Q.G Coef : 4 Durée : 4 h 15min Vous êtes stagiaire dans un cabinet comptable à yaoundé.

Plus en détail

ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE

ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR-ADJOINT 2010-2011 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuve d'admissibilité 3 février 2011 ÉPREUVE À OPTION : OPTION GESTION

Plus en détail

- 02 - ANALYSE ECONOMIQUE DU TABLEAU DE RESULTAT

- 02 - ANALYSE ECONOMIQUE DU TABLEAU DE RESULTAT - 02 - ANALYSE ECONOMIQUE DU TABLEAU DE RESULTAT Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Passage des S.I.G. selon le P.C.G. (analyse juridique) aux S.I.G. selon la Centrale de Bilans de la Banque

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail

Examen décembre 1994

Examen décembre 1994 Examen décembre 1994 QUESTION REDIGEE Temps conseillé: 2 heure 30 minutes noté sur 100 points ENONCE: FRANCOTRANS SA, entreprise de transport public de marchandises, ayant l usage de 15 ensembles identiques

Plus en détail

Quick Tower. Blocs verticaux nus Page 123. Quick Point. Plaques pour Quick Tower Page 124. Präge Fix. Makro Grip. Quick Point. Quick Tower.

Quick Tower. Blocs verticaux nus Page 123. Quick Point. Plaques pour Quick Tower Page 124. Präge Fix. Makro Grip. Quick Point. Quick Tower. Blocs verticaux nus Page 123 Plaques pour Page 124 119 - La solution idéale pour vos machines à broche horizontale Pour plaques ou 96 Grille de positionnement continue Compatible avec tous les systèmes

Plus en détail

Exercice et solution 7C.6 Modèle de calcul de coûts

Exercice et solution 7C.6 Modèle de calcul de coûts Exercice et solution 7C.6 Modèle de calcul de coûts Ventilation ltée assemble des ventilateurs depuis une vingtaine d années. À l origine, l entreprise ne fabriquait qu une seule gamme de produits, dite

Plus en détail

1. Justifier le chiffre d affaires net rétrocédé par les commerciaux du siège.

1. Justifier le chiffre d affaires net rétrocédé par les commerciaux du siège. DCG UE11 COTROLE DE GESTIO - session 2013 Proposition de CORRIGÉ Avertissement : ceci est un corrigé indicatif qui n engage que ses auteurs. Les réponses sont parfois plus détaillées que ce qui est attendu

Plus en détail

LOGIC LOGIC. I-bureau

LOGIC LOGIC. I-bureau Parce que vos équipes se structurent en fonction de leurs activités, la personnalisation de leur mobilier de bureau est un vecteur essentiel du succès de votre entreprise. Idéal pour équiper votre service

Plus en détail

Guide Transactions financières. Ressources financières

Guide Transactions financières. Ressources financières Guide Transactions financières Ressources financières Juillet 2012 TRANSACTIONS FINANCIÈRES Deux registres sont maintenus au système financier, soit le budget et le grand livre. Au budget, on charge les

Plus en détail

Comptabilité analytique de gestion

Comptabilité analytique de gestion Comptabilité analytique de gestion MANAGEMENT SUP Comptabilité Contrôle de gestion Comptabilité analytique de gestion, 6 e éd., 2013 L. Dubrulle, D. Jourdain Comptabilité de gestion et mesure des performances,

Plus en détail

- 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS

- 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS - 08 - PRODUITS EN-COURS - PRODUITS DERIVES - PRODUITS CONJOINTS Objectif(s) : o Découverte des problèmes liés aux : Pré requis : o o Modalités : o o o o produits en-cours, produits dérivés, produits conjoints.

Plus en détail

L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE

L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE DIDIER LECLÈRE L ESSENTIEL DE LA COMPTABILITÉ ANALYTIQUE Cinquième édition LES ESSENTIELS DE LA FINANCE, 1997, 2001, 2002, 2004, 2011 ISBN : 978-2-212-54964-5 PREMIÈRE PARTIE L analyse des coûts complets

Plus en détail

453AD Installation d'alarmes

453AD Installation d'alarmes STATISTIQUES PROFESSIONNELLES 23 453AD Installation d'alarmes EVOLUTION ANNEES 23 / 22 / 21 23 22 21 CHIFFRE D'AFFAIRES 166 13 Nombre d'entreprises 25 12 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 1,, 1,

Plus en détail

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t.

Les pourcentages. Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Les pourcentages I Définition : Un pourcentage est défini par un rapport dont le dénominateur est 100. Ce rapport appelé taux de pourcentage est noté t. Exemple : Ecrire sous forme décimale les taux de

Plus en détail

Descriptif Article de petite maroquinerie, il convient aussi bien au masculin qu au féminin.

Descriptif Article de petite maroquinerie, il convient aussi bien au masculin qu au féminin. Descriptif Article de petite maroquinerie, il convient aussi bien au masculin qu au féminin. De dimension 150 X 110 plié, ce portefeuille se loge facilement dans une poche au dans un sac. Cet article permet

Plus en détail

Les différentes catégories de charges

Les différentes catégories de charges Coûts variables - Seuil de rentabilité Les différentes catégories de charges Devant la difficulté à répartir certaines charges dans les coûts, la solution qui peut être retenue est celle des coûts partiels

Plus en détail

CDC SARTILLY PORTE DE LA BAIE

CDC SARTILLY PORTE DE LA BAIE CDC SARTILLY PORTE DE LA BAIE PROGRAMME DE VOIRIE 2013 (Prévisionnel) MARCHE A BONS DE COMMANDE ANNEXE 1 à l'acte D'ENGAGEMENT Bordereau de prix unitaires LOT N 2 - Enduits et entretien Dérasement d'accotement

Plus en détail

Chapitre 4 : les stocks

Chapitre 4 : les stocks Chapitre 4 : les stocks Stocks et actifs Une entreprise achète généralement des biens pour les utiliser dans son processus de production, ce sont les matières premières et les fournitures, elle peut également

Plus en détail

LE CATALOGUE DES ARTISANS N -2

LE CATALOGUE DES ARTISANS N -2 LE CATALOGUE DES ARTISANS N -2 LE CATALOGUE DES ARTISANS Nouvelle édition : de nombreuses nouveautés à découvrir Comment vous démarquer de vos concurrents? Comment mettre tous les atouts de votre côté

Plus en détail

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA

ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA ANALYSE FINANCIÈRE ET COMPTABILITÉ DE GESTION DUT - GEA Sommaire Partie 1 : Analyse des documents de synthèse Cours 1 - Soldes Intermédiaires de Gestion... 3 Cas 1-1 : Marie (SIG sans retraitement)...

Plus en détail

Pourcentages et coefficients multiplicateurs

Pourcentages et coefficients multiplicateurs 3 Pourcentages et coefficients multiplicateurs Les ventes de portables d une agence sont de 220 unités en novembre. La vendeuse prévoit une augmentation de 35 % des ventes pour les fêtes de fin d année.

Plus en détail

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG

Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Partie 2 : Analyse comptable 2- Analyse d exploitation- ESG Quelles sont les étapes de la formation du résultat? 1- Marge brute : Elle mesure l excédent des ventes de marchandises sur les achats revendus

Plus en détail

524TD Photo ciné EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00

524TD Photo ciné EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES. Ratios. Ratios. Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 100,00 100,00 524TD Photo ciné EVOLUTION ANNEES 2003 / 2002 / 2001 2003 2002 2001 CHIFFRE D'AFFAIRES 135 115 0 Nombre d'entreprises 28 29 0 Ratios Ratios Ratios CHIFFRE D'AFFAIRES 10 10 MARGE BRUTE 69,91 70,70 VALEUR

Plus en détail

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules»)

Exercices de Gestion en vidéo - BTS MUC & BTS NRC. Liste des tableaux. (Consultez également «Liste des formules») Liste des tableaux (Consultez également «Liste des formules») Table des matières Le bilan comptable... 2 Le bilan fonctionnel... 3 Le compte de résultat... 4 Les soldes intermédiaires de gestion (SIG)...

Plus en détail

La pièce justificative électronique et le Contrôle Fiscal Informatisé (CFI) Pascal Seguin Avocat Associé

La pièce justificative électronique et le Contrôle Fiscal Informatisé (CFI) Pascal Seguin Avocat Associé La pièce justificative électronique et le Contrôle Fiscal Informatisé (CFI) Pascal Seguin Avocat Associé Historique de la réglementation r CFI Depuis près de 30 ans, l administration fiscale française

Plus en détail

TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN ABRI DES VOITURES ( 31 VOITURES ) A L'UNIVERSITE DE JENDOUBA

TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN ABRI DES VOITURES ( 31 VOITURES ) A L'UNIVERSITE DE JENDOUBA REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE et TIC UNIVERSITE DE JENDOUBA SOUS DIRECTION DES BATIMENTS ET EQUIPEMENTS TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN ABRI DES

Plus en détail

www.esith.ac.ma 6 Fonction de travail et formation Travail avec méthode Vérification de la qualité de la matière Mise en œuvre des opérations de filature 1 : Processus Mise en œuvre des opérations

Plus en détail

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise

Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Les Journées Régionales de la Création et de la Reprise d Entreprise 11 et 12 octobre 2007 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Déterminer le seuil de rentabilité de votre entreprise Animé par : Philippe

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION. DUT GEA, 2 èm e année option FC 2005-2006

CONTROLE DE GESTION. DUT GEA, 2 èm e année option FC 2005-2006 CONTROLE DE GESTION Une définition classique du contrôle de gestion le décrit comme «le processus par lequel les dirigeants s assurent que les ressources sont obtenues et utilisées avec efficacité et efficience

Plus en détail

Les soldes intermédiaires de gestion

Les soldes intermédiaires de gestion Les soldes intermédiaires de gestion Fiche 1 Objectifs Savoir définir, calculer et interpréter les soldes intermédiaires de gestion. Connaître les principaux retraitements des SIG. Pré-requis Notions sur

Plus en détail

Poids des rayons les uns par rapport aux autres. Numéro 1 / 14 novembre 2012

Poids des rayons les uns par rapport aux autres. Numéro 1 / 14 novembre 2012 Numéro 1 / 14 novembre 2012 Rayons alimentaires de la grande distribution : première approche des coûts et des marges Contributeurs : Julie Blanchot, Philippe Boyer Les travaux de l observatoire de la

Plus en détail

COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE. ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ Partie écrite

COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE. ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ Partie écrite BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE SESSION 2012 ÉPREUVE DE SPÉCIALITÉ Partie écrite Durée: 4h Coefficient 7 Documents autorisés Liste

Plus en détail

Rayonnage Dépôt. Stockage grande profondeur :

Rayonnage Dépôt. Stockage grande profondeur : Rayonnage Dépôt Stockage grande profondeur : Rayonnage double accès : à l'avant et à l'arrière. Extension en largeur et en profondeur. Grande modularité : - Tablette inclinable sur l'avant. - Ajout d'un

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks

Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks Module 02 - Leçon 04 : Evaluation des stocks L'article L 123-12 du Code de commerce oblige toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant de réaliser au moins une fois tous les 12 mois

Plus en détail

LA POLITIQUE DE PRIX

LA POLITIQUE DE PRIX LA POLITIQUE DE PRIX Politique complémentaire à la politique produit, puisqu'elle va situer le produit : - dans une gamme produit bas ou haut de gamme - sur un marché par rapport à la concurrence positionnement

Plus en détail

L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT

L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT La plupart des actifs immobilisés se déprécient avec le temps, l'usage ou le changement des techniques Ces diminutions de valeur ne peuvent être saisies que globalement une fois par an,

Plus en détail

Chapitre 3 ETUDE DE PRIX Cours n 3. 1 Généralités

Chapitre 3 ETUDE DE PRIX Cours n 3. 1 Généralités 1 Généralités Vous travaillez dans une petite entreprise de maçonnerie qui vient d obtenir la construction d un pavillon pour un montant de 100000 hors taxes qui correspond à la somme de plusieurs éléments

Plus en détail