Méthodologie : OBJECTIF :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Méthodologie : OBJECTIF :"

Transcription

1 1 Méthodologie : Deux questionnaires distincts / «Dirigeants d organismes de formation» élaborés par le Comité de pilotage de l étude : les responsables du GARF et de la FFP avec la collaboration du cabinet Perspective123. Consultation téléphonique simultanée des adhérents GARF et FFP réalisée en décembre 2006 auprès d un échantillon de 200 adhérents du GARF et de 100 adhérents de la FFP. OBJECTIF : Évaluer l utilisation et les perspectives de développement du DIF, au travers du regard croisé des et des Dirigeants d organismes de formation. 2 1

2 Banque, Finance, Assurance 10% Commerce Plus de % Moins de % Services 39% Industrie 45% 2000 à % 500 à % Ecart des effectifs : Min : 18 collaborateurs Max : réponses de responsables de formation sur la base d entretiens téléphoniques. Les entreprises sont réparties en 4 secteurs d activité. L échantillon prend en compte un équilibre Paris / Province. 3 Transversal 40% Informatique 5% Langues 14% Métiers 41% 100 réponses d organismes de formation sur la base d entretiens téléphoniques. Les organismes de formation ont été regroupés en 4 secteurs d activité : Informatique : organismes proposant uniquement des formations Informatiques. Langue : organismes proposant uniquement des formations langues. Transversal : organismes proposant des formations diversifiées et s adressant à toutes entreprises. Formation Métiers : organismes proposant des formations liées à un métier. L échantillon prend en compte l équilibre Paris / Province. 4 2

3 5!" #$$% Au total, combien de demandes de DIF avez-vous eu en 2006? Pour 100 demandes de DIF que vous traitez, combien y a-t-il de 0 Nombre total de demandes 9% Cadres occupant une fonction d'encadrement 19% Ouvriers 21% Moins de à à 100 8% 27% 42% 42% des entreprises ont reçu entre 10 et 50 demandes de DIF. Cadres occupant une fonction technique 18% Employés 14% Plus de % 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% Techniciens supérieurs 11% Agents de Maîtrise 17% & 90% des entreprises ont reçu des demandes de DIF. Le DIF touche l ensemble des collaborateurs de l entreprise, quelque soit leur statut professionnel. 6 3

4 !" Au total, combien de demandes de DIF avez-vous eu en 2006? Répartition par Taille Répartition par Secteur d'activité Moins de à Les entreprises de 500 à 2000 salariés ont reçu en moyenne 33 demandes de DIF. Banque, Finance, Assurance Commerce à 5000 Plus de Industrie Services Les entreprises du secteur industriel ont reçu en moyenne 64 demandes de DIF Nombre moyen de demandes Nombre moyen de demandes & Pour les entreprises de 2000 à 5000 salariés il y a en moyenne plus de 100 demandes de DIF. Les 2 secteurs dans lesquels il y a le plus de demandes sont : l Industrie et la Banque, Finance, Assurance

5 '!" #$$%( Dans votre entreprise, en 2006, combien d'actions de formation «DIF» avez-vous déjà réalisées? Dans votre entreprise, que représente, en pourcentage de votre chiffre d'affaires 2006, les demandes de DIF? 0 10% 0 29% Moins de 10 30% Moins de 5% 31% 10 à 50 38% 50 à % 22% des entreprises ont réalisé plus 50 5 à 20% 3 3 des organismes ont réalisé entre 5 et 20 % de leur chiffre d affaires avec le DIF. actions de DIF. Plus de % Plus de 20% 4% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 90% des entreprises ont réalisé des actions DIF. 22% des entreprises ont réalisé plus de 50 actions DIF. 40% des organismes de formation ont réalisé plus de 5% de leur chiffre d affaires dans le cadre du DIF. 9 "!" Dans votre entreprise, que représente, en pourcentage de votre chiffre d'affaires 2006, les demandes de DIF? En fonction de l activité de l organisme de formation. Transversal 3% Métier Langues 7% Les organismes de formation spécialisés dans les langues ont réalisé en moyenne 6,88% de leur CA dans le cadre du Informatique 5% DIF. 0% 1% 2% 3% 4% 5% 7% 8% 40% des organismes de formation ont réalisé plus de 5% de leur chiffre d affaires dans le cadre du DIF dont : 75% des organismes de formation en Langues. 50% des organismes spécialisés dans les formations Métiers et Informatique. 10 5

6 !" Quel est le % de demandes refusées en 2006? Dans les formations demandées par les salariés, pouvez-vous préciser la répartition en % des formations DIF par thème? 0 74% Moins de 10% 10 à 15% 12% Commercial et Marketing 2% Développement personnel 15% Bilan de compétences 8% Spécifique à un métier 1 Informatique 1 15 à 30% Plus de 30% 2% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% Management 8% Linguistique 35% & Trois quart des entreprises françaises n ont jamais refusé de demandes DIF. Parmi les motifs de refus les plus fréquemment évoqués : L absence de cohérence par rapport aux objectifs de l entreprise. La durée et le budget. & Les formations les plus demandées sont : Les langues L informatique. Les formations spécifiques à un métier. 11 )!"!"* Proposez-vous des formations «DIF» spécifiques : Que représente en pourcentage chacun des 7 thèmes de formation suivant, par rapport à l'ensemble des formations DIF que vous réalisez. Développement personnel Non 15% NSP 9% Commercial et Marketing 1% Management Bilan de compétences 1% Spécifique à un métier 15% Oui 7 Linguistique 3 Informatique 35% Les formations linguistiques et informatiques représentent plus de 70 % de l ensemble des actions DIF réalisées par les organismes de formation. Juste derrière, en 3 ième position, figurent les formations spécifiques à un métier, qui représentent en moyenne 15%. 12 6

7 13 + Pour 100 demandes de DIF que vous traitez, quel est le % de collaborateurs travaillant dans une entreprise de : Pour 100 demandes de DIF que vous traitez, combien y a-t-il de Cadres occupant Moins de % Plus de % Cadres occupant une fonction une fonction d'encadrement 15% Ouvriers 11% technique 10% 500 à % Techniciens supérieurs Employés 35% 100 à 500 Agents de 33% Maîtrise 23% & 39% des stagiaires viennent d entreprises de moins de 100 salariés. Plus de 45% des actions DIF concernent les ouvriers et les employés. 14 7

8 !" Les départs en formation DIF se font : Majoritairement sur le temps de travail 48% Majoritairement en dehors du temps de travail 44% Autant sur le temps de travail qu'en dehors du temps de travail 8% & Fait marquant de l étude, on observe un équilibre entre les actions DIF réalisées pendant le temps de travail et celles réalisées en dehors du temps de travail. 0% 10% 20% 30% 40% 50% 15!" Les départs en formation DIF se font : Banque, Finance et Assurance 78% 5% 17% Majoritairement sur le temps de travail Commerce 42% 42% 1 Majoritairement en dehors du temps de travail Industrie 39% 5 5% Autant sur le temps de travail qu'en dehors du temps de travail Services 52% 40% 8% Les salariés de l Industrie partent majoritairement en dehors du temps de travail. Les salariés de la Banque, Finance et Assurance partent majoritairement pendant le temps de travail. 16 8

9 17, Avez-vous mis en œuvre les outils suivants pour le DIF? % de OUI Un catalogue DIF de formations 23% Une communication sur le DIF auprès de vos collaborateurs Un outil de gestion des demandes DIF (validation, refus, suivi) 78% 94% 94% des entreprises ont communiqué sur le DIF. 70% des entreprises évoquent le DIF lors des entretiens annuels. Le DIF est évoqué lors des entretiens annuels 70% 0% 20% 40% 60% 80% 100% 18 9

10 , Pour accompagner vos clients, avez-vous mis en place, % de OUI. Un catalogue DIF de formations 33% Une communication sur le DIF auprès des responsables de formation 69% Une communication sur le DIF auprès des salariés. Une offre de services pour les responsables de formation Une équipe commerciale en charge de l'offre DIF 35% 35% 38% 2/3 des organismes de formation ont communiqué sur le DIF auprès des responsables de formation. 1/3 des organismes de formation ont développé une offre de services pour les responsables de formation. 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 19!" % de OUI Diriez-vous que, dans votre entreprise, % de OUI Les collaborateurs vous sollicitent pour le choix de leurs formations 83% Le DIF complique la planification des formations 4 1% Le DIF a permis de développer l'offre de formation 2 7% Le DIF a rendu vos collaborateurs acteurs de leurs formations 41% Le DIF a augmenté les budgets de formation 2 3 % 0% 20% 40% 60% 80% 100% 0% 20 % 40 % 60 % 8 0% 41% des Responsables Formation estiment que le DIF a rendu les collaborateurs acteurs de leur formation. Les collaborateurs sollicitent de plus en plus les. Près de la moitié des considèrent que le DIF complique la gestion de la formation

11 !" Quels sont les effets du DIF sur votre entreprise Pour la mise en œuvre de l'offre DIF % de OUI. % de OUI. Le DIF augmente la charge de travail administrative 55% Vous avez informé / formé vos collaborateurs sur le DIF 93% Le DIF complique la planification des formations 35% Vous avez créé de nouvelles formations 55% Le DIF a amélioré vos relations avec vos clients 33% Vous avez étendu vos plages horaires 33% 0% 20% 40% 60% 80% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Les effets du DIF pour les organismes de formation : Pour 35% le DIF complique la planification des formations. 33% ont étendu leurs plages horaires. 21!" Depuis la mise en place du DIF, % de OUI. Etes-vous satisfait de l'offre des organismes de formation? % de OUI. Les responsables de formation vous sollicitent pour : Du conseil et des services en ingénierie de la formation 62% Non 14,4% NSP 13,2% Des collaborateurs d'entreprise vous appellent directement 55% Les responsables de formation vous sollicitent pour : Le conseil et la communication associés à la mise en place du DIF 45% Oui 72,4% Les responsables de formation vous sollicitent pour : Du conseil et des services en matière d'ingénierie financière Vos clients souhaiteraient vous transférer le suivi administratif des formations DIF 27% 22% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Les organismes de formation ont été sollicités par les responsables de formation principalement pour : de l ingénierie de formation (62%) la construction d une communication autour du DIF (45%) de l ingénierie financière (27%) 22 11

12 + - Poursuivre les efforts d information et de communication, notamment auprès des responsables de formation et des salariés. Assouplir la gestion administrative et harmoniser les conditions d éligibilité et de gestion du DIF. Le DIF sera-t-il réellement moteur dans le taux d accès à la formation? Le DIF favorisera-t-il l individualisation du rapport à la formation? Le DIF favorisera-t-il la capacité du salarié à devenir acteur de son employabilité? 23 12

Résultats de l enquête «Où en est le secteur public dans la mise en place du DIF»

Résultats de l enquête «Où en est le secteur public dans la mise en place du DIF» Résultats de l enquête «Où en est le secteur public dans la mise en place du DIF» Février 2009 Objectifs et mode opératoire de l enquête Objectifs : Faire l état des lieux de la mise en place du DIF dans

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle Perspectives 2011 1 er semestre Emploi et formation dans les TPE-PME Cahier spécial OPCA et réformes de la formation professionnelle 8 décembre 2010 Perspectives 2011 1 er semestre 1 Perspectives 2011

Plus en détail

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos le 4 décembre 2008 1 La méthodologie de l étude Cette enquête a été menée du 7 au 24 octobre 2008 auprès de 403 DRH/RF et de

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI Juin 2012 Questions d actualité. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI Juin 2012 Questions d actualité. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI Juin 2012 Questions d actualité OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

La reprise et la transmission d'entreprises

La reprise et la transmission d'entreprises CSOEC ACFCI APCE Conseil Supérieur de l Ordre Assemblée des Chambres Françaises Agence Pour la des Experts-Comptables de Commerce et d Industrie Création d Entreprises La reprise et la transmission d'entreprises

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS Selon l enquête de satisfaction et de devenir des bénéficiaires

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Page 1 sur 9 Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Objectifs et méthodologie de l enquête Afin de renforcer sa stratégie d amélioration continue au service du développement

Plus en détail

Baromètre Cadremploi - Vague 12

Baromètre Cadremploi - Vague 12 pour Baromètre Cadremploi - Vague 12 Le regard des cadres sur la situation de l emploi Mars 2014 Note Méthodologique Etude réalisée pour : Cadremploi Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE

FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE ENQUÊTE DE SATISFACTION DES STAGIAIRES DU SECTEUR SANITAIRE ET SOCIAL SORTIS EN 2014 DANS L AUDE, LE GARD, L HÉRAULT, LA LOZÈRE ET LES PYRÉNÉES-ORIENTALES Selon

Plus en détail

Les Français et la baisse des aides et réductions d impôt liées à la garde des enfants à domicile

Les Français et la baisse des aides et réductions d impôt liées à la garde des enfants à domicile Les Français et la baisse des aides et réductions d impôt liées à la garde des enfants à domicile Sondage Ifop pour la Fédération du Service aux Particuliers Octobre 2014 N 112530 Contacts Ifop : Frédéric

Plus en détail

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES

MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MANAGEMENT URBAIN, ENVIRONNEMENT ET SERVICES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1)

Plus en détail

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante

L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Observatoire de la Vie Etudiante L insertion professionnelle des Masters de l Université Toulouse 1 Capitole par composante Résultats de l enquête sur le devenir des diplômés 2009 de master au 1 er décembre

Plus en détail

L image des licences professionnelles auprès des DRH et des recruteurs Décembre 2007

L image des licences professionnelles auprès des DRH et des recruteurs Décembre 2007 pour L image des licences professionnelles auprès des DRH et des recruteurs Décembre 2007 Note méthodologique Etude réalisée pour : L UNPIUT Echantillon : 502 DRH, responsables de Ressources Humaines et

Plus en détail

Française 50. 2,0% Total 51. Autre 1 10,4% 14,6% 6,3% 2,1% 8,3% 6,3% 3,9% Situation de la mère

Française 50. 2,0% Total 51. Autre 1 10,4% 14,6% 6,3% 2,1% 8,3% 6,3% 3,9% Situation de la mère 1 Signalétique et Cursus Sexe Un homme 19 37,3% Nationalité Une femme 32 62,7% Française 50 98,0% Autre 1 Situation du père Agriculteur 7 14,6% Artisan, commerçant, chef d'entreprise 5 10,4% Cadre, ingénieur,

Plus en détail

Etude pour l université d été du CNOA

Etude pour l université d été du CNOA Etude pour l université d été du CNOA Sondage Ifop pour le Conseil National de l Ordre des Architectes N 112209 Contacts Ifop : Damien Philippot / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %.

En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 89,5 %. M2P AFFAIRES ET COMMERCE INTERNATIONAL Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 19 inscrits, 17 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

6 ème Trophée Finance & Gestion 2016. 02 juin 2016 [lieu à définir]

6 ème Trophée Finance & Gestion 2016. 02 juin 2016 [lieu à définir] 6 ème Trophée Finance & Gestion 2016 02 juin 2016 [lieu à définir] Merci de retourner le Dossier complet avant le 31 mars 2016 à l'adresse e-mail suivante : cotedazur@dfcg.com I - REGLEMENT Article 1 -

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

Les réactions des PME face à la crise

Les réactions des PME face à la crise pour Les réactions des PME face à la crise Février 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : SAGE et KPMG Echantillon : Échantillon de 403 dirigeants d entreprises, représentatif des entreprises françaises

Plus en détail

FICHE DE SELECTION CONTRAT STRATEGIQUE FILIERE AUTOMOBILE Internationalisation/Export 2013 2014

FICHE DE SELECTION CONTRAT STRATEGIQUE FILIERE AUTOMOBILE Internationalisation/Export 2013 2014 FICHE DE SELECTION CONTRAT STRATEGIQUE FILIERE AUTOMOBILE Internationalisation/Export 2013 2014 Nom Prénom (de la personne responsable du dossier) : Coordonnées (tél courriel) Société : Adresse : Code

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION RÉPARTIS

MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION RÉPARTIS ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MANAGEMENT DES SYSTÈMES D INFORMATION RÉPARTIS Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1)

Plus en détail

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING Juin 2004 Syndicat Syntec des Conseils en Evolution Professionnelle 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Contexte de l étude Questionnaire de 15 questions adressé aux clients

Plus en détail

DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT

DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS DROIT DES AFFAIRES INTERNATIONALES ET MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Baromètre - Le Crédit d'impôt Recherche dans le numérique 15/01/2015

Baromètre - Le Crédit d'impôt Recherche dans le numérique 15/01/2015 Baromètre - Le Crédit d'impôt Recherche dans le numérique 15/01/2015 Enquête - Le Crédit d'impôt Recherche dans le numérique Le Crédit d Impôt Recherche est une mesure fiscale destinée à soutenir l'effort

Plus en détail

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS MARKETING MANAGEMENT. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS MARKETING MANAGEMENT Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 51 ème édition novembre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Diane Hion, Emmanuel Kahn, Thomas Stokic pour Méthodologie

Plus en détail

Regards sur les objets connectés dans le domaine du service à la personne

Regards sur les objets connectés dans le domaine du service à la personne Regards sur les objets connectés dans le domaine du service à la personne Sondage Ifop pour la Fédération du Service aux Particuliers Contact Ifop : Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint de l Ifop Département

Plus en détail

Perception des ressources de management dans les PME-ETI

Perception des ressources de management dans les PME-ETI Perception des ressources de management dans les PME-ETI Vague 4 Juin 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Licence pro Statistiques décisionnelles en marketing

Licence pro Statistiques décisionnelles en marketing Licence pro Statistiques décisionnelles en marketing Enquête réalisée par le ministère sur l ensemble des licences professionnelles françaises. L analyse individuelle pour l UBS est réalisée par l Observatoire.

Plus en détail

En 2011/2012, sur les 24 inscrits, 12 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 50,0%.

En 2011/2012, sur les 24 inscrits, 12 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 50,0%. Mention Innovation par l'économie sociale et les TIC Domaine SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Devenir de la promotion 2012 Enquête En 2011/2012, sur les 24 inscrits, 12 ont validé le diplôme soit un taux

Plus en détail

Enquête auprès des 18-25 ans

Enquête auprès des 18-25 ans Octobre 2012 N 110 513 Présentation des résultats Contacts : 01 45 84 14 44 Frédéric Micheau Bénédicte Simon prenom.nom@ifop.com Enquête auprès des 18-25 ans pour Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats

Plus en détail

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTER POLITIQUES EUROPEENNES. Spécialités :

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTER POLITIQUES EUROPEENNES. Spécialités : INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTER POLITIQUES EUROPEENNES Spécialités : Politiques européennes et affaires publiques Politiques européennes et coopération francogermanique

Plus en détail

Maîtrise Sciences de Gestion

Maîtrise Sciences de Gestion Maîtrise Sciences de Gestion La population de diplômés de l IUP Sciences de Gestion est de 64 pour l année 003 pour les deux options confondues, contrôle de gestion audit et ingénierie comptable et financière,

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise

Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise Climat Social Janvier 2006 Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise Ce sondage est réalisé pour en partenariat avec I. Méthodologie 2 Méthodologie Échantillon de 1405 salariés

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES. Les résultats de l industrie

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES. Les résultats de l industrie LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Les résultats de l industrie Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : D. Sikouk - Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction

Plus en détail

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE Évaluation de la formation professionnelle en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue Selon l enquête de satisfaction et de devenir

Plus en détail

Sondage OBEA/INFRAFORCES

Sondage OBEA/INFRAFORCES 21, rue Viète 75017 Paris Tel : +33 (0)1 40 53 47 47 Internet : www.infraforces.com Sondage OBEA/INFRAFORCES LES ARRETS MALADIE Paris, le 8 décembre 2011 Votre contact Delphine MIRANDE Directrice d Etudes

Plus en détail

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN

LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS LOGISTIQUE ET MANAGEMENT DE LA SUPPLY CHAIN Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations

Plus en détail

Le devenir des diplômé-e-s du Master pro Ingénierie des systèmes et micro-systèmes embarqués

Le devenir des diplômé-e-s du Master pro Ingénierie des systèmes et micro-systèmes embarqués Poursuites d'études Afin de rendre compte des poursuites d'études, plusieurs approches sont envisageables. La première option consiste à observer l'occurrence ou non, pour chaque individu, d'une poursuite

Plus en détail

Les vacances d été des Français

Les vacances d été des Français Les vacances d été des Français Institut CSA pour RTL Juin 2014 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA pour RTL réalisé par Internet du 10 au 12 juin 2014. Echantillon national représentatif de

Plus en détail

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA

1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA 1 er BAROMETRE DE L INNOVATION DANS LES IAA DOSSIER DE PRESSE Décembre 2014 Contacts presse : Valorial : Christophe JAN 02 23 48 59 64 christophe.jan@pole-valorial.fr KPMG : Aurélie JOUNY 02 28 24 11 53

Plus en détail

Les PME de 100 à 200 salariés et le

Les PME de 100 à 200 salariés et le pour Les PME de 100 à 200 salariés et le Le 9 Février 2005 Note méthodologique Etude réalisée pour : Echantillon : Auralog Échantillon de 200 entreprises, représentatif des entreprises de 100 à 200 salariés.

Plus en détail

Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2015"

Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2015 Description & Bon de commande de l étude Nouvelles tendances des clients loisir & affaires observées par les Agents de voyages en 2015" Objectifs de l'étude L'évolution du tourisme de loisir et des déplacements

Plus en détail

Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France. Résultats complets

Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France. Résultats complets Étude sur les centres labellisés Qualité français langue étrangère en France Résultats complets Contacts BVA : Erwan Lestrohan Directeur d études, BVA Opinion 01 71 16 90 88 Thomas Genty Chargé d études,

Plus en détail

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle?

Si Q1=non 2. Quelle est votre situation professionnelle? QUESTIONNAIRE Enquête sur le recours aux heures supplémentaires et complémentaires par les entreprises des secteurs concurrentiels non agricoles volet salariés 1. Travaillez-vous encore dans l entreprise

Plus en détail

Enquête DIF DEMOS. Le DIF : 3 ans après

Enquête DIF DEMOS. Le DIF : 3 ans après Le DIF : 3 ans après Enquête réalisée d Août à Novembre 2006 sur plus de 250 sociétés Extrait de l analyse réalisée par Jean-Pierre Willems, expert en droit de la formation 1 / Taille des entreprises Les

Plus en détail

Formation Ouverte et A Distance, e-learning, formation mixte, enseignement à distance, e-formation, enseignement assisté par ordinateur FOAD

Formation Ouverte et A Distance, e-learning, formation mixte, enseignement à distance, e-formation, enseignement assisté par ordinateur FOAD Journée RFE «FOAD» Du concept de base vers un débat autour d expériences d e-learning en entreprise FOAD? C koi pour vous? Définition eupeptique Définition techno-technique 3 unités d analyse des Formations

Plus en détail

Le devenir des diplômé-e-s du Master pro Conception Ouvrages d'art et Bâtiments

Le devenir des diplômé-e-s du Master pro Conception Ouvrages d'art et Bâtiments Poursuites d'études Afin de rendre compte des poursuites d'études, plusieurs approches sont envisageables. La première option consiste à observer l'occurrence ou non, pour chaque individu, d'une poursuite

Plus en détail

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement Vague Rapport Fiche technique Mode de recueil Cible Téléphone (CATI*) et responsables RH en charge des relations avec les cabinets de recrutement

Plus en détail

Master Pilotage des organisations

Master Pilotage des organisations Promotion / Site : Clermont-Ferrand Master Pilotage des organisations Objectif de ce master : Les parcours du Master «Pilotage des Organisations» étant résolument orientés vers le management de petites,

Plus en détail

Master Management et Administration des Entreprises (MAE)

Master Management et Administration des Entreprises (MAE) Promotion 9/ Site : ClermontFerrand Master Management et Administration des Entreprises (MAE) Objectifs de ce master : Le Master Management et Administration des Entreprises (MAE) est le diplôme de référence,

Plus en détail

L impact des délais de paiement sur le dynamisme de l entreprise. Mai 2014

L impact des délais de paiement sur le dynamisme de l entreprise. Mai 2014 L impact des délais de paiement sur le dynamisme de l entreprise Mai 2014 Résultats Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 403 chefs d entreprise, représentatif des

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Ressources Humaines

DOSSIER DE CANDIDATURE Ressources Humaines DOSSIER DE CANDIDATURE Ressources Humaines Conditions de participation Si vous êtes : une entreprise PME ou ETI française non filiale d un grand groupe Alors vous pouvez concourir dans une ou plusieurs

Plus en détail

E C O L E N O R M A L E C A T H O L I Q U E

E C O L E N O R M A L E C A T H O L I Q U E Candidature en option : «Histoire et théorie des Arts» «Etudes théâtrales» Lettres classiques Vous souhaitez intégrer une option à l entrée en hypokhâgne. Au Lycée Blomet, vous avez le choix entre les

Plus en détail

Les besoins juridiques des TPE -PME parisiennes et leurs relations avec les avocats

Les besoins juridiques des TPE -PME parisiennes et leurs relations avec les avocats Les besoins juridiques des TPE -PME parisiennes et leurs relations avec les avocats Etude Ifop/Image & Stratégie réalisée pour l Ordre des avocats de Paris Contact Ifop : 01 72 34 94 64 François KRAUS

Plus en détail

Le devenir des diplômé-e-s du Master indifférencié Activités physiques adaptées à la prévention et santé publique

Le devenir des diplômé-e-s du Master indifférencié Activités physiques adaptées à la prévention et santé publique Poursuites d'études Afin de rendre compte des poursuites d'études, plusieurs approches sont envisageables. La première option consiste à observer l'occurrence ou non, pour chaque individu, d'une poursuite

Plus en détail

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers

Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Les aspirations des acheteurs et les attentes des Français vis-à-vis des agents immobiliers Etude annuelle IFOP Conférence de presse du 15 mars 2012 Pavillon Kléber PRÉSENTATION DU RÉSEAU PRÉSENTATION

Plus en détail

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES

LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES LES BESOINS EN FORMATION DES ENTREPRISES ARDENNAISES Enquêtes : AGEFOS-PME, CGPME, CCI des Ardennes Analyse : Observatoire économique - CCI des Ardennes Direction de la formation, des études économiques,

Plus en détail

Conférence des Grandes Ecoles Promotion sortie en 2003 ou 2004

Conférence des Grandes Ecoles Promotion sortie en 2003 ou 2004 AGRO.MONTPELLIER ENQUÊTE EMPLOI 2005 Conférence des Grandes Ecoles Promotion sortie en 2003 ou 2004 Chère Ancienne, Cher Ancien, A l initiative de la Conférence des Grandes Ecoles et, pour la treizième

Plus en détail

Bien-être et mal-être au travail : la perception des salariés

Bien-être et mal-être au travail : la perception des salariés Bien-être et mal-être au travail : la perception des salariés N 110150 Votre contact Ifop : Adeline Merceron adeline.merceron@ifop.com Février mars 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : Kelformation.com

Plus en détail

La première étude nationale sur la Santé et la Qualité de Vie au Travail des personnes en situation de handicap, reconnues ou non

La première étude nationale sur la Santé et la Qualité de Vie au Travail des personnes en situation de handicap, reconnues ou non La première étude nationale sur la Santé et la Qualité de Vie au Travail des personnes en situation de handicap, reconnues ou non 2 Conçu par notre Pôle Recherche et Développement, l Observatoire QualiTHravail

Plus en détail

Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale

Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale Questionnaire pour les étudiants en 5ème ou 6ème année ou les internes en biologie médicale Partie A - Votre profil Q01. Vous êtes? 001. Une femme 002. Un homme Q02. Agé(e) de : ans Q03. De quelle faculté

Plus en détail

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3

Enquête sur la France des classes moyennes Vague 3 Enquête sur la France des classes Vague 3 Tome 2 : Focus sur l école FD/JF/FG/MCP N 112507 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Fabienne Gomant / Marion Chasles-Parot Département Opinion et

Plus en détail

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTERS :

INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTERS : INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2013 MASTERS : Finance d entreprise et pratique des marchés financiers Stratégie et finance d'entreprise en Europe Gestion financière

Plus en détail

L insertion professionnelle des Licences Professionnelles de l Université Toulouse 1 Capitole

L insertion professionnelle des Licences Professionnelles de l Université Toulouse 1 Capitole Observatoire de la Vie Etudiante L insertion professionnelle des Licences Professionnelles de l Université Toulouse 1 Capitole Résultats de l enquête nationale sur le devenir des diplômés 2009 de Licence

Plus en détail

Master Pilotage des organisations

Master Pilotage des organisations Promotion /4 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand Objectif de ce master : Master Pilotage des organisations Il constitue pour les étudiants tout à la fois un approfondissement et

Plus en détail

En 2011/2012, sur les 52 inscrits, 49 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 94,2%.

En 2011/2012, sur les 52 inscrits, 49 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 94,2%. Mention Arts plastiques - Arts appliqués Domaine ARTS, LETTRES ET LANGUES Devenir de la promotion 2012 Enquête En 2011/2012, sur les 52 inscrits, 49 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 94,2%.

Plus en détail

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT Janvier 2016 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Les DIRIGEANTS et la CESSION-TRANSMISSION d entreprise. Sondage ELABE Novembre 2015

Les DIRIGEANTS et la CESSION-TRANSMISSION d entreprise. Sondage ELABE Novembre 2015 Les DIRIGEANTS et la CESSION-TRANSMISSION d entreprise Sondage ELABE Novembre 2015 Fiche technique Echantillon de 402 DIRIGEANTS D ENTREPRISE (au siège) représentatif des entreprises de France de 10 à

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Energie et génie climatique / Froid, climatisation et contrôle de service, services énergétiques Sciences Nombre de diplômés : 6 / Nombre de répondants : 2 Taux de réponse : 75% Origine des étudiants

Plus en détail

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?»

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Fin décembre 2014/Début janvier 2015 1 Contexte Objectifs visés: Relever le moral des cadres en début d année Prendre connaissance des

Plus en détail

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS ASSURANCE - FINANCE Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013

Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013 Relation banques et clients Comment regagner durablement la confiance des clients? 9 Avril 2013 Objectifs et méthodologie de l étude L objectif de cette troisième édition est de mesurer le niveau de confiance

Plus en détail

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII)

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) La population de diplômés de l IUP Génie Informatique et Statistique est de 35 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 88,5 % (3

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Pharmaciens de moins de 35 ans

Pharmaciens de moins de 35 ans Partie 1 - Votre profil et votre parcours Q01. Vous êtes? 001. Une femme 002. Un homme Q02. Agé(e) de : ans Q03. Dans quelle ville exercez-vous votre activité? Pharmaciens de moins de 35 ans Q03.1. Ville

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 10 ème édition Octobre 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013. 14 Novembre 2013

L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013. 14 Novembre 2013 L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013 14 Novembre 2013 Sommaire 1. Contexte & objectifs de l étude 3 2. Les résultats de l Observatoire de la qualité de vie au bureau Vie au

Plus en détail

Le devenir des diplômé-e-s du Master pro Génie logiciel, logiciels répartis et embarqués

Le devenir des diplômé-e-s du Master pro Génie logiciel, logiciels répartis et embarqués Poursuites d'études Afin de rendre compte des poursuites d'études, plusieurs approches sont envisageables. La première option consiste à observer l'occurrence ou non, pour chaque individu, d'une poursuite

Plus en détail

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet Pour Les et le microcrédit Résultats détaillés Le 29 mars 2006 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l étude... 3

Plus en détail

L image des banques auprès des TPE/PME

L image des banques auprès des TPE/PME Shanghai Paris Toronto Buenos Aires www.ifop.com L image des banques auprès des TPE/PME 1002 entreprises ont été interrogées en février 2008 : 377 micro-entreprises (0 à 5 salariés) 261 TPE (6 à 19 salariés)

Plus en détail

Parcours Logistique de projet

Parcours Logistique de projet Promotion 2/2 Site : Clermont-Ferrand Master Logistique Parcours Logistique de projet Références de l'enquête : diplômés issus de la promotion 2/2 de ce parcours (24 femmes et 6 hommes) ont été interrogés

Plus en détail

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC

L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC L insertion des diplômés 2005 en licence professionnelle de l UPMC Note préalable : Ce rapport a été réalisé à partir du questionnaire élaboré par le Ministère de l Education Nationale. 1 1. La population

Plus en détail

Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt. Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public

Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt. Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public Octobre 2009 FIDUCIAL, est le leader des services pluridisciplinaires aux petites entreprises, artisans, commerçants,

Plus en détail

LES MÉTHODES DE RECHERCHE D EMPLOI DES CADRES

LES MÉTHODES DE RECHERCHE D EMPLOI DES CADRES LES MÉTHODES DE RECHERCHE D EMPLOI DES CADRES AGE Femmes 39% SECTEURS 56-65 ans 9% 18-25 ans 6% 33% 32% 26-35ans 22% 46-55ans 31,5% 17% 12% NATURE DE L ÉCHANTILLON CADRES SUP. 36-45ans 31,5% Service Industrie

Plus en détail

Les Français et la découverte de nouveaux vins

Les Français et la découverte de nouveaux vins Les Français et la découverte de nouveaux vins Novembre 2013 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Vente à la propriété.com Echantillon : Echantillon de 1003 personnes, représentatif

Plus en détail

DONNEES GENERALES DONNEES METIER ET QUALIFICATIONS

DONNEES GENERALES DONNEES METIER ET QUALIFICATIONS ENQUETE METIER : les moniteurs de Parachutisme DONNEES GENERALES 1. Vous êtes : Femme Homme 2. Age : ans 3. Commune de résidence principale : 4. Code postal : 5. Avez-vous plusieurs lieux de résidence

Plus en détail

L entrepreneuriat féminin dans les PME et TPE françaises

L entrepreneuriat féminin dans les PME et TPE françaises L entrepreneuriat féminin dans les PME et TPE françaises Le 16 novembre 2007 L APCE Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d opinion Emmanuel RIVIÈRE / Mathilde TOMMY-MARTIN 01 40 92 46 30 / 44 30

Plus en détail

CENTRE 7 Signataire de la charte de la diversité

CENTRE 7 Signataire de la charte de la diversité CENTRE 7 Signataire de la charte de la diversité Secteur d activité : industrie papiers / cartons Nombre de salariés : 65 Date de signature de la charte : Juin 2004 Bilan Diversité 2011 Le Bilan diversité,

Plus en détail

29% sont des hommes. 50% ont moins de 24 ans. 100% sont français. Taux de réponse : 100% Master 2 3. Master 1 18. Total 21 67% 67%

29% sont des hommes. 50% ont moins de 24 ans. 100% sont français. Taux de réponse : 100% Master 2 3. Master 1 18. Total 21 67% 67% M2 [P] Juriste d'affaires Droit-Eco-Gestion Nombre de diplômés : 23 / Nombre de répondants : 21 Taux de réponse : 91% Origine des étudiants Série de bac Bac littéraire 3 Bac économique 14 14% 29% sont

Plus en détail

M2P COULEUR, IMAGE ET DESIGN (EN IUP) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

M2P COULEUR, IMAGE ET DESIGN (EN IUP) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme M2P COULEUR, IMAGE ET DESIGN (EN IUP) Devenir de la promotion 2011 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme En 2010/2011, sur les 47 inscrits, 43 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 91,5

Plus en détail

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence Destination entreprise numérique Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence La maîtrise des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

La sensibilité des Français aux modes d élevage des poulets de chair

La sensibilité des Français aux modes d élevage des poulets de chair La sensibilité des Français aux modes d élevage des poulets de chair N 19179 Vos contacts Ifop : Fabienne Gomant fabienne.gomant@ifop.com Cécile Lacroix-Lanoë cecile.lacroix-lanoe@ifop.com Janvier 2011

Plus en détail