SECTEUR BANCAIRE I - CADRE REGLEMENTAIRE ET LEGAL

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SECTEUR BANCAIRE I - CADRE REGLEMENTAIRE ET LEGAL"

Transcription

1 SECTEUR BANCAIRE L année 2005 a été marquée par la promulgation de la loi relative au renforcement de la sécurité des relations financières et le parachèvement du programme de restructuration du système financier, avec notamment la transformation en banques universelles de deux banques de développement (STUSID et BTLD) et la cession de la participation de l Etat dans le capital de la Banque du Sud pour un montant 61 MD au profit du consortium ANDALUMAGHREB constitué par l espagnol Banco Santander Central Hispano SA et le marocain Attijari Wafa Bank. Cette cession a été suivie par l acquisition de 4 millions d actions auprès d autres actionnaires au prix de 36MD. Ledit consortium est devenu l actionnaire majoritaire avec une participation de 53,5% du capital de la Banque du Sud. En outre, et dans le cadre de la politique visant le renforcement de l assise financière des établissements de crédit, le taux des provisions déductibles du bénéfice imposable a été relevé de 85% à 100% et ce au titre des exercices allant du 1 er janvier 2005 au 31 décembre Pour les neuf premiers mois de l année 2006, une liquidité abondante a été observée au niveau du système bancaire, accompagnée «paradoxalement» par une légère hausse du Taux du Marché Monétaire. Ce phénomène est expliqué notamment par le niveau d inflation élevé enregistré sur la période +4,7%. Notre analyse, consacrée au secteur des banques de dépôts, a été dictée par leur importance dans la capitalisation boursière. I - CADRE REGLEMENTAIRE ET LEGAL 1) Contexte juridique La loi n du 7 décembre 1967 réglementant la profession bancaire telle que modifiée par la loi n du 7 février 1994 a été abrogée et remplacée par la loi n du 10 juillet 2001 relative aux établissements de crédit en instaurant la notion d établissement de crédit, notion qui regroupe l ensemble des établissements financiers. En fait, On ne distingue plus entre banque de dépôt et banque d investissement, mais on parle plutôt de «banque universelle». 2) Règles prudentielles La Banque Centrale de Tunisie a édicté les règles prudentielles et les normes de gestion applicables aux banques et aux établissements financiers. Elles sont contenues dans la Circulaire n du 17 décembre 1991 telle que modifiée par la circulaire aux banques n du 16 février 2001 et la circulaire aux banques n du 4 mai Ratio de couverture des risques (ratio de solvabilité) ou ratio Cooke : Fonds Propres Nets/Total des actifs pondérés en fonction des risques encourus doivent être > ou = à 8%. Ratio de concentration des risques : Risques encourus sur un même client /Fonds Propres Nets doivent être < ou = à 25%. Ratio de division des risques: - Total des risques encourus sur les clients - dont les risques encourus pour chacun d'entre eux sont supérieurs ou égaux à 5% des Fonds Propres Nets (FPN) de la banque doit être < ou égal à 5 fois les (FPN). - Total des risques encourus sur les clients - dont les risques encourus pour chacun d'entre eux sont supérieurs ou égaux à 15% des Fonds Propres Nets (FPN) doit être < ou égal à 2 fois les (FPN). - Les concours accordés aux actionnaires, dirigeants et administrateurs doivent être < ou égaux à 3 fois les (FPN). En vertu des dispositions de l'article 2 de la circulaire aux banques n du 4 Mai 2001, les banques sont tenues d'exiger, pour le suivi de leurs concours financiers aux entreprises dont les risques encourus dépassent 10% de leurs fonds propres, un rapport d'audit externe.

2 De même ces banques sont tenues, avant tout engagement, d'exiger de : - leur clientèle dont les engagements auprès du système financier dépassent 5 millions de dinars, les états financiers de l'exercice précédent l'année de l'octroi de crédit ainsi que les états financiers des exercices qui suivent l'année de l'octroi de crédit, certifiés par un commissaire aux comptes légalement habilité. - leur clientèle non cotées en Bourse et dont les engagements auprès du système financier dépassent 25 millions de dinars, de fournir une notation récente attribuée par une agence de notation. 3) Ratio de liquidité Les banques doivent respecter en permanence un ratio de liquidité minimum de 100% calculé par le rapport entre l'actif réalisable et le passif exigible. Ce ratio représente le rapport entre l actif réalisable pondéré et le passif exigible pondéré selon le degré d exigibilité. 4) Réserves Obligatoires Les banques sont tenues de maintenir auprès de la BCT (circulaire BCT n du 6 Mai 2002) des réserves de liquidités équivalentes à 2% des agrégats suivants : - des dépôts à vue, - des autres sommes dues à la clientèle, - des certificats de dépôts dont la durée initiale est inférieur à 3 mois - de l insuffisance constatée pour le respect du ratio de liquidité au titre du mois considéré. Et des réserves de liquidités équivalentes à 1% des agrégats suivants : - de l encours des certificats de dépôts, - des comptes à terme, - des bons de caisses et des autres produits financiers dont la durée initiale est supérieure ou égale à 3 mois et inférieur à 24 mois, - des comptes spéciaux d épargne - des autres comptes d épargne dont la durée contractuelle est supérieure ou égale à 3 mois et inférieur à 24 mois. L insuffisance de réserves est pénalisée par la BCT au taux de TMM+5%. 5) La classification des créances Les engagements sont classées et provisionnés conformément aux dispositions de la circulaire de la BCT n Classe 0 (les actifs courants) Sont considérés comme actifs courants, les actifs dont la réalisation ou le recouvrement intégral dans les délais parait assuré. Classe 1 (les actifs à surveiller) Ce sont des engagements dont la réalisation ou le recouvrement intégral dans les délais est encore assuré et qui sont détenus par des entreprises qui sont dans un secteur d activité qui connaît des difficultés ou dont la situation financière se dégrade. Les retards de paiement des intérêts ou du principal n excèdent pas les 90 jours. Classe 2 (les engagements douteux) Ce sont des engagements dont la réalisation ou le recouvrement intégral dans les délais est incertain et qui sont détenus par des entreprises qui connaissent des difficultés financières ou autres, pouvant mettre en cause leur validité et nécessitant la mise en œuvre de mesures de redressement. Les retards de paiement des intérêts ou du principal sont compris entre 90 et 180 jours. Classe 3 (les créances préoccupantes) Ce sont des engagements dont la réalisation ou le recouvrement est menacé et qui sont détenus sur des entreprises qui représentent avec plus de gravité les caractéristiques de la classe 2. Les retards de paiement des intérêts ou du principal sont compris entre 180 et 360 jours. Classe 4 (les créances compromises) Font partie de cette classe les créances pour lesquelles des retards de paiement sont supérieurs à 360 jours, les actifs restés en suspens pour un délai supérieur à 360 jours ainsi que les créances en contentieux.

3 II- EMPLOIS ET RESSOURCES DES BANQUES DE DEPOTS Sur la lignée de 2004, l année 2005 s est caractérisée par une amélioration du ratio de couverture Ressources/Emplois, avec une progression des ressources et des emplois des banques de dépôts respectivement de +8,5% et +7,3%. Il s en est apparu ainsi une aisance au niveau de la trésorerie des banques, qui a été matérialisée par une situation de surliquidité notamment au cours du dernier trimestre de l année. Cette situation a amené l institut d émission à procéder à des opérations de ponction. 1 ) Emplois Les emplois ont atteint le chiffre de MD, en progression de +7,3% contre +8,5% en Cette décélération est due principalement aux créances sur l Etat. Evolution des emplois (MD) Concours à l économie Créances/l Etat Comptes de Trésorerie -818 Autres -771 postes nets Avec 87% des emplois, le concours à l économie a atteint MD (+7,5%). Cette progression reflète l accroissement des crédits sur ressources ordinaires ainsi que le portefeuille titre détenu par les banques. En fait, les crédits accordés sur ressources spéciales n ont cessé de diminuer depuis Concours à L'économie (MD) 2004 % 2005 % 2004/2005 Crédits sur ressources ordinaires % % 8,6% Crédits sur ressources spéciales % % -7,2% Portefeuille titres % % 11,0% TOTAL % % 7,5% L accroissement du concours à l économie a bénéficié principalement aux particuliers notamment pour le financement des dépenses courantes (+44,6% contre +29,9% en 2004). Cette évolution s explique par l habilité des banques à octroyer des crédits de biens de consommations durables. La baisse des crédits sur ressources spéciales est due essentiellement aux crédits alloués sur fonds de prêts extérieurs (-12,7% et -20% en 2004). En effet, les crédits accordés sur des fonds étatiques FOPROLOS et FOSDA n ont enregistré qu une petite progression de (+2,7%) en Part de marché des crédits ,0% 20,0% 15,0% 10,0% 5,0% 20,5% 19,2% 15,8% 14,9% 11,0% 10,7% 8,3% 8,3% 5,9% 5,4% 0,0% STB BNA BH BIAT BS AB UIB BT ATB UBCI

4 2 ) Ressources Les ressources bancaires se sont accrues de +7,3% en 2005 contre +8,5% en La décélération a touché l ensemble des ressources propres à l exception des ressources spéciales. Evolution des ressources (MD) Ressources monétaires et quasi monétaires Ressources spéciales Provisions Fonds propres nets Refinancement Les ressources monétaires et quasi monétaires ont enregistré une progression de +10% contre +11% en % 2005 % Ressources Monétaires % % Dépôts à vue des résidents % % Dépôts à vue des non-résidents % % Ressources quasi-monétaires % % dont : Dépôts à terme et autres produits financiers des résidents % % Comptes épargne des résidents % % Comptes épargne logement des résidents 954 5% % Certificats de dépôt des résidents % 955 5% Obligations et emprunts à plus d 1 an des résident 321 2% 332 2% Dépôts à terme et autres produits financiers des non-résidents 437 2% 560 3% TOTAL % % Le changement au niveau de la structure des ressources (la recherche des ressources stables) a été dicté par le souci du respect du ratio réglementaire de liquidité. Il en résulte une meilleure adéquation des emplois aux ressources et un impact positif sur l équilibre des agrégats des banques. En revanche, le coût de ces ressources va se sentir au niveau des comptes d exploitation futurs du secteur. Part de marché des dépôts ,0% 20,0% 20,8% 19,2% 15,0% 10,0% 5,0% 14,0% 12,2% 11,9% 10,5% 9,5% 7,7% 6,0% 0,0% BIAT STB BH AB BS ATB UIB BT UBCI

5 Couverture des crédits par les dépôts en % 156% 98% 103% 101% 83% 96% 79% 82% 98% STB BNA BIAT UBCI BT ATB BS AMEN BH UIB Crédits Dépôts Taux de couverture des crédits par les dépôts 180% 160% 140% 120% 100% 80% 60% 40% 20% 0% III- EXPLOITATION DES BANQUES DE DEPOTS L année 2005 a été marquée par une évolution soutenue de l activité des banques de dépôts de la place, permettant ainsi une amélioration de l ensemble des indicateurs d exploitation. Les intérêts et revenus assimilés ont enregistré un accroissement de +10,1% suite à une plus grande maîtrise des risques se traduisant par une légère amélioration du rendement des crédits (6,3% en 2004 à 6,4% en 2005). Par ailleurs, et malgré la diminution des charges de trésorerie (en relation avec la baisse de l endettement moyen des banques de dépôts) les intérêts servis ont progressé à un rythme moins important, ce qui a permis une amélioration sensible de la marge d intérêt de 64MD (+11% par rapport à 2004). En fait, cette progression s explique par le changement de la structure des ressources des banques (avec un accroissement du volume des comptes à terme et des certificats de dépôts). Avec une progression modérée au niveau des commissions et du poste autres revenus, le PNB s est établi en augmentation de +10,5% par rapport à l année EN (MD) % Marge d intérêt 555,7 619,7 11,5% Commissions nettes sur opérations bancaires 226,8 249,6 10,1% Gains nets sur portefeuilles commerciaux et opérations financières 156,1 168,8 8,1% Revenus des portefeuilles Investissement 49,8 54,3 9,0% PRODUIT NET BANCAIRE 988,4 1092,4 10,5% Composition du PNB en (MD) STB BNA BIAT UBCI BT ATB BS AMEN BH UIB Marge d'intérmédiation Commisions Autres revenus

6 Pour ce qui est des charges d exploitation, les banques ont continué à compresser leur structure de coûts avec une augmentation des charges opératoires de seulement +4,6% contre +8,3% en Cette situation a permis de ramener le taux la couverture des charges salariales par les commissions de 54% à 57% en Coefficient d'exploitation (FG / PNB) BT 32,2% 30,9% AMEN BANK 38,6% 36,5% ATB 46,7% 46,9% BH 54,3% 49,1% BIAT 53,8% 57,8% UBCI 57,5% 58,6% BS 54,3% 59,5% STB 71,5% 61,6% BNA 70,3% 61,8% UIB 78,9% 65,5% Commissions / Frais de personnel AMEN BANK 77,5% 78,5% BT 77,2% 77,5% UIB 52,5% 64,1% UBCI 66,3% 63,6% ATB 64,9% 62,8% BIAT 61,1% 56,5% BS 66,9% 53,3% STB 46,8% 50,3% BNA 40,1% 49,7% BH 44,2% 47,6% En outre, la bonne performance enregistrée au niveau du PNB a permis d améliorer le coefficient d exploitation passant de 57% à 54%, d une part, et de consolider les efforts de provisionnement par le prélèvement de 315MD (29% du PNB) contre 226MD (23% du PNB) en 2004, d autre part. En dépit de cet effort de rémunération du risque client, les indicateurs de rentabilité ont affiché un accroissement important avec +14% pour les résultats d exploitation et +32% au niveau de la rentabilité nette Evolution de la rentabilité 142,3 107,4 6,7% 5,1% ,0% 12,0% 7,0% 2,0% -3,0% Bénéfice net (MD) ROE Sur le plan de la qualité du portefeuille, l année 2005 a enregistré une plus grande maîtrise des risques avec une baisse des créances classées par rapport au total engagements clients. Cette maîtrise a été accompagnée par un effort appréciable en matière de provisionnement avec un taux de couverture des CDL (Créances Douteuses Litigieuses) par les provisions de 47,4% contre 45,8% en ,0% 23,0% 18,0% La qualité du portefeuille clients 23,7% 20,9% 48,0% 46,0% Couverture des CDL par les provisions 45,8% 47,4% 13,0% 14,4% 12,2% 44,0% 8,0% CDL/total des engagements CDL net des provisions et agios réservés / engagements 42,0% 40,0%

7 IV- PRODUCTIVITE STB BNA BIAT UBCI BT Effectif * Agences* PNB / Effectif 53,2 52,2 82,5 78,4 100,5 Frais Personnel / Effectif 26,6 25,4 32,3 29,3 22,1 Dépôts Clients / Effectif 1027,9 1081,4 1387,6 983,2 1233,2 Crédits Clients /Effectif 1232,2 1101,3 1115,2 1008,1 1501,0 Bénéfice Net / Effectif 13,4 2,8 8,8 8,0 38,1 Effectif / Agence 20,5 19,7 21,2 16,9 11,3 Commissions / Effectif 13,4 12,6 18,2 18,6 17,1 ATB BS AMEN BH UIB Effectif * Agences * PNB / Effectif 90,2 54,0 95,2 63,8 51,9 Frais Personnel / Effectif 28,7 24,8 24,3 22,7 25,2 Dépôts Clients / Effectif 1911,2 1205,4 1738,8 1047,7 962,2 Crédits Clients /Effectif 1223,9 1252,9 1680,4 1327,6 950,8 Bénéfice Net / Effectif 21,2-2,9 20,0 11,2 0,0 Effectif / Agence 21,4 15,5 11,9 25,4 16,0 Commissions / Effectif 18,0 13,2 19,1 10,8 16,2 SECTEUR Effectif * Agences * 885 PNB / Effectif 66,6 Frais Personnel / Effectif 26,3 Dépôts Clients / Effectif 1194,1 Crédits Clients /Effectif 1211,0 Bénéfice Net / Effectif 9,9 Effectif / Agence 18,1 Commissions / Effectif 14,9 * Au 1 er Janvier 2005

Communication financière BIAT

Communication financière BIAT BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE Communication financière BIAT Présentation AIB du 24 février 2011 1 Exposition des familles BEN ALI-TRABELSI & C ies Faits marquants et Réalisations de la BIAT :

Plus en détail

APTBEF RAPPORT ANNUEL TOME II ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES ET DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS

APTBEF RAPPORT ANNUEL TOME II ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES ET DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS الجمعية المهني ة التونسي ة للبنوك والمو سس ات المالي ة APTBEF ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES ET DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS التقریر السنوي 2006 RAPPORT ANNUEL TOME II 1 SOMMAIRE I-

Plus en détail

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE Siège Social :70/72, Avenue Habib Bourguiba BP 520-1080 Tunis

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE Siège Social :70/72, Avenue Habib Bourguiba BP 520-1080 Tunis AVIS DES SOCIETES INDICATEURS D ACTIVITE TRIMESTRIELS BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE Siège Social :70/72, Avenue Habib Bourguiba BP 520-1080 Tunis La BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE publie

Plus en détail

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS AU 30 Juin 2015 LIBELLES DEUXIEME TRIMESTRE 2015 DEUXIEME TRIMESTRE

Plus en détail

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015 I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 D E C E M B R E 2015 DU 01/10/2015 AU 31/12/2015 DU 01/10/2014 AU 31/12/2014 AU 31/12/2015 AU 31/12/2014

Plus en détail

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA - TUNIS

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA - TUNIS BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA - TUNIS INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS AU 30 JUIN 2013 LIBELLES DEUXIEME TRIMESTRE 2013 DEUXIEME

Plus en détail

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS AU 31 DECEMBRE 2014 LIBELLES QUATRIEME TRIMESTRE 2014 QUATRIEME

Plus en détail

ARAB TUNISIAN BANK Société Anonyme au capital de 100.000.000 de Dinars Siège social : 9, Rue Hédi Nouira 1001 Tunis

ARAB TUNISIAN BANK Société Anonyme au capital de 100.000.000 de Dinars Siège social : 9, Rue Hédi Nouira 1001 Tunis INDICATEURS D ACTIVITE TRIMESTRIELS ARAB TUNISIAN BANK Société Anonyme au capital de 100.000.000 de Dinars Siège social : 9, Rue Hédi Nouira 1001 Tunis L Arab Tunisian Bank publie ci-dessous ses indicateurs

Plus en détail

ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES & DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS APTBEF

ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES & DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS APTBEF ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES & DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS umk WÒOu«WÒOMN*«WÒOFL'«WÒOU*«UÒR*«Ë APTBEF ASSOCIATION PROFESSIONNELLE TUNISIENNE DES BANQUES & DES ETABLISSEMENTS FINANCIERS

Plus en détail

Analyse Valeur - BH. ...Quand «L Etat» opte pour la gouvernance «privée»

Analyse Valeur - BH. ...Quand «L Etat» opte pour la gouvernance «privée» Département Recherches & Etudes Analyste chargée de l étude : Aicha Mokaddem Acheter (+)...Quand «L Etat» opte pour la gouvernance «privée» Benjamine du secteur public, la Banque de l Habitat mérite une

Plus en détail

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE ETATS FINANCIERS INTERMEDIAIRES AU

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE ETATS FINANCIERS INTERMEDIAIRES AU BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE ETATS FINANCIERS INTERMEDIAIRES AU 30 JUIN 2015 BILAN Arrêté au 30 Juin 2015 (en Milliers de dinars) Note 30/06/2015 30/06/2014 31/12/2014 ACTIFS Caisse et avoirs

Plus en détail

INDICATEURS TRIMESTRIELS D ACTIVITE

INDICATEURS TRIMESTRIELS D ACTIVITE INDICATEURS TRIMESTRIELS D ACTIVITE Mars 2014 L Arab Tunisian Bank publie ci-dessous ses indicateurs d activité relatifs au 1 er trimestre 2014 : 31/03/2014 31/03/2013 Evolution Mars 14- Mars 13 (En milliers

Plus en détail

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA - TUNIS

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA - TUNIS BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA - TUNIS INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS AU 30 SEPTEMBRE 2011 (Unité = En DT) LIBELLES TROISIEME TRIMESTRE

Plus en détail

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015 I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 1 M A R S 2015 AU 31/03/2015 AU 31/03/2014 VAR % AU 31/12/2014 Provisoire 1- Produits d'exploitation

Plus en détail

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 0 J U I N 2014

I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 0 J U I N 2014 I N D I C A T E U R S D A C T I V I T E D E L A S O C I E T E T U N I S I E N N E D E B A N Q U E A U 3 0 J U I N 2014 DU 1/04/2014 AU 30/06/2014 DU 1/04/2013 AU 30/06/2013 AU 30/06/2014 AU 30/06/2013

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX BANQUES N 87-46

CIRCULAIRE AUX BANQUES N 87-46 Tunis, le 18 Décembre 1987 CIRCULAIRE AUX BANQUES N 87-46 OBJET : Division, couverture des risques et suivi des engagements. L objet de la présente circulaire est de fixer les règles à adopter en matière

Plus en détail

Mieux connaître la bourse Avec Maxula Bourse

Mieux connaître la bourse Avec Maxula Bourse LE BANCAIRE TUNISIEN «A CONTRARIAN INVESTMENT». Dans un contexte de globalisation des marchés, le système bancaire tunisien est en pleine restructuration et il est appelé a être de plus en plus transnational.

Plus en détail

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT

EVOLUTION POSITIVE DES ACTIVITÉS DE FINANCEMENT COMMUNIQUE FINANCIER DE SALAFIN : RESULTATS ANNUELS 2012 Résultat Net de 92 MDH - Maintien du niveau de rentabilité de 15% Progression des crédits distribués dans un marché en retrait. Poursuite de la

Plus en détail

Attijari Bank - Fiche valeur. Croissance des principaux agrégats de la banque. Une moyenne de 9 ouvertures 14% 11% TCAM* 2006-20009 TCAM* 2010-2013

Attijari Bank - Fiche valeur. Croissance des principaux agrégats de la banque. Une moyenne de 9 ouvertures 14% 11% TCAM* 2006-20009 TCAM* 2010-2013 20 + Acheter Prix : 18.600Dt Evolution du cours depuis 2013 Une banque qui a tout d une grande Recommandation boursière Cédée en 2005 par l Etat au consortium Attijariwafa Bank et Grupo Santander, l ancienne

Plus en détail

Communication Financière «Hannibal Lease»

Communication Financière «Hannibal Lease» Communication Financière «Hannibal Lease» Introduction sur le marché principal de la cote de la bourse Le 29 Mai 2013 1- Présentation de la société 2-Perspectives 3- Evaluation 4- Répartition de l Offre

Plus en détail

Département Études & Recherches. Fiche Valeur - BIAT. Un leader confirmé mais valorisation élevée. Cs (+) Conserver (+) Cours : 75.400Dt.

Département Études & Recherches. Fiche Valeur - BIAT. Un leader confirmé mais valorisation élevée. Cs (+) Conserver (+) Cours : 75.400Dt. Cs (+) Conserver (+) Un leader confirmé mais valorisation élevée Cours (Dt) 80 75 70 65 60 55 50 45 Cours : 75.400Dt Evolution des cours depuis début 2011 Volume (MDt) 3 2 1 0 Recommandation boursière

Plus en détail

LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT)

LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT) BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME TUNIS - TUNISIE LES INDICATEURS D'ACTIVITE TRIMESTRIELS COMPARES AU 31 MARS 2009 ( Unité=En DT) LIBELLES PREMIER TRIMESTRE 2009 PREMIER TRIMESTRE

Plus en détail

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE SOCIETE ANONYME SIEGE SOCIAL : 70-72 AVENUE HABIB BOURGUIBA TUNIS La BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE publie ci dessous ses indicateurs d activité relatifs

Plus en détail

STATISTIQUES MONETAIRES

STATISTIQUES MONETAIRES STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 STATISTIQUES MONETAIRES Décembre 2008 LISTE DES ABREVIATIONS BAM FHADES FMI CCP CEN D.T.S M OPCVM PL : Bank Al-Maghrib : Fonds Hassan II pour le développement économique

Plus en détail

provisionnement des créances et des engagements par signature des banques et établissements financiers (JO 2014-56)]

provisionnement des créances et des engagements par signature des banques et établissements financiers (JO 2014-56)] Nº14-03 du 16 février 2014 relatif aux classement et provisionnement des créances et des engagements par signature des banques et établissements financiers [NB - Règlement de la Banque d Algérie n 14-03

Plus en détail

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme Augmentation de capital et admission au marché principal de la cote de la bourse par Offre à Prix Ferme auprès du public de 1 million d actions nouvelles

Plus en détail

SANADETT SICAV SITUATION TRIMESTRIELLE ARRETTEE AU 31 MARS 2015

SANADETT SICAV SITUATION TRIMESTRIELLE ARRETTEE AU 31 MARS 2015 SANADETT SICAV SITUATION TRIMESTRIELLE ARRETTEE AU 31 MARS 2015 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LA COMPOSITION DE L ACTIF ARRÊTE Au 31 Mars 2015 En notre qualité de Commissaire aux Comptes de la

Plus en détail

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001

Études. Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 Les résultats des établissements de crédit en 2000 et au premier semestre 2001 La rentabilité des établissements de crédit français a continué de progresser en 2000 et, malgré un infléchissement, s est

Plus en détail

SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION...

SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION... SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA BANQUE...3 FLASH SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL...5 CHAPITRE 1 : RESPONSABLES DE LA NOTE D OPERATION...7 1.1 RESPONSABLE DE LA NOTE D OPERATION...7 1.2 ATTESTATION DU

Plus en détail

Résultats du 4 e trimestre et de l année 2009. Extrait de la présentation Crédit Agricole S.A. concernant le pôle Banque de proximité en France - LCL

Résultats du 4 e trimestre et de l année 2009. Extrait de la présentation Crédit Agricole S.A. concernant le pôle Banque de proximité en France - LCL Résultats du 4 e trimestre et de l année 2009 Extrait de la présentation Crédit Agricole S.A. concernant le pôle Banque de proximité en France - LCL Résultats consolidés de Crédit Agricole S.A. Avertissement

Plus en détail

CIC Activité commerciale en hausse

CIC Activité commerciale en hausse Paris, le 28 juillet 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE CIC Activité commerciale en hausse Résultats au 30 juin 2011 Résultats financiers - Produit net bancaire 2 420 M - Résultat brut d exploitation 927 M - Coût

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

Plus qu un leasing Plus qu un leasing

Plus qu un leasing Plus qu un leasing Plus qu un leasing 2 3 Domaine d activité: Leasing mobilier et immobilier Date de création: 03/12/1993 / à l initiative de l ATB et la BNA Capital social: 17 MDT Valeur nominale: 1 DT Nombre d actions:

Plus en détail

Pierre-Jean SIVIGNON

Pierre-Jean SIVIGNON 7 MARS 2013 Georges PLASSAT Pierre-Jean SIVIGNON Remarques préliminaires 2012 Le Groupe s est recentré sur les pays où il a une position forte et un profil multi-format : Grèce : réorganisation de son

Plus en détail

LE RÔLE RESPECTIF DES TAUX À COURT TERME ET DES TAUX À LONG TERME DANS LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE

LE RÔLE RESPECTIF DES TAUX À COURT TERME ET DES TAUX À LONG TERME DANS LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE LE RÔLE RESPECTIF DES TAUX À COURT TERME ET DES TAUX À LONG TERME DANS LE FINANCEMENT DE L ÉCONOMIE Le rôle respectif des taux à court terme et des taux à long terme dans le financement de l économie française

Plus en détail

Analyse financière Groupe Magasin Général

Analyse financière Groupe Magasin Général Secteur : Distribution Cours au : 133,400D Nominal : 5D Nombre de titres : 2 296 250 titres Points clés : Doyen du secteur de la distribution avec plus de 80 ans d expérience ; Actionnariat de référence

Plus en détail

MAXULA INVESTISSEMENT SICAV

MAXULA INVESTISSEMENT SICAV MAXULA INVESTISSEMENT SICAV SITUATION TRIMESTRIELLE ARRETEE AU 31 MARS 2016 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS TRIMESTRIELS ARRETES AU 31 MARS 2016 En exécution du mandat de commissariat

Plus en détail

B a n q u e d e T u n i s i e R a p p o r t a n n u e l 2 0 1 4 1. Rapport annuel exercice 2014

B a n q u e d e T u n i s i e R a p p o r t a n n u e l 2 0 1 4 1. Rapport annuel exercice 2014 1 Rapport annuel exercice 2014 2 3 Carte Gold Internationale, bénéficiez de multiples privilèges Présentation de la Banque de Tunisie... 3 SOMMAIRE Répartition du capital et des droits de vote... 3 Conditions

Plus en détail

i n f o r m a t i o n s

i n f o r m a t i o n s i n f o r m a t i o n s Paris, le 6 septembre 2005 Communiqué de Presse RESULTATS CONSOLIDES AU 30 JUIN 2005 Solides performances au 1 er semestre 2005 Le Conseil de Surveillance d Air Liquide, qui s est

Plus en détail

La Banque Attijari de Tunisie. Une banque en plein essor. Mai 2009 www.macsa.com.tn - 1 Mai 2009

La Banque Attijari de Tunisie. Une banque en plein essor. Mai 2009 www.macsa.com.tn - 1 Mai 2009 MAC SA Intermédiaire en Bourse Green Center Bloc C, 2éme étage, 1053 Les Berges du Lac- Tunis Tunisie Tél.: + 216 71 964 102 / + 216 71 962 472 Fax: + 216 71 960 903 Email: macsa@gnet.tn www.macsa.com.tn

Plus en détail

La rentabilité de l entreprise trouve sa source d information dans le compte de résultat. Elle peut-être appréciée à travers :

La rentabilité de l entreprise trouve sa source d information dans le compte de résultat. Elle peut-être appréciée à travers : Pour évaluer la performance financière, l analyste devrait poser trois questions : - Comment évolue la rentabilité de l entreprise. - L entreprise est-elle solvable. - La structure financière de l entreprise

Plus en détail

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE DES RESULTATS EN PROGRES UN MODELE STRATEGIQUE SOLIDE DES POSTIERS ASSOCIES A LA QUALITE DE SERVICE ET A LA PERFORMANCE Réuni

Plus en détail

Landesbank Saar Ursulinenstraße 2 66111 Sarrebruck TÉL +49 681 383-1362 FAX +49 681 383-1200. service@saarlb.de www.saarlb.de. HRA 8589 TI Sarrebruck

Landesbank Saar Ursulinenstraße 2 66111 Sarrebruck TÉL +49 681 383-1362 FAX +49 681 383-1200. service@saarlb.de www.saarlb.de. HRA 8589 TI Sarrebruck Communiqué de presse La SaarLB en 2014 : meilleure performance et moins de risques l approche commerciale de la «banque régionale franco-allemande» est bien établie et donne de bons résultats Très bon

Plus en détail

Fiche relative au taux d intérêt

Fiche relative au taux d intérêt Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Fiche relative au taux d intérêt Juillet 1999 Document de travail n L une des priorités du Gouvernement est de hisser l économie marocaine

Plus en détail

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère.

Emprunt obligataire subordonné UBCI 2012 139, Avenue de la liberté- 1002 Tunis Belvédère. VISAS du Conseil du Marché Financier : Portée du visa du CMF : Le visa du CMF, n implique aucune appréciation sur l opération proposée. Le prospectus est établi par l émetteur et engage la responsabilité

Plus en détail

L exercice en bref 09

L exercice en bref 09 L exercice en bref 09 Introduction PKRück poursuit son succès PKRück peut se montrer plus que satisfaite de son évolution. Au terme de son cinquième exercice, l entreprise enregistre déjà 10 % de part

Plus en détail

Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens.

Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens. Paris, le 15 juillet 2011 Les banques françaises passent avec succès les stress tests européens. L ABE (Autorité Bancaire Européenne) et les autorités de supervision nationales, dont l Autorité de contrôle

Plus en détail

COMPARAISON DE LA PERFORMANCE DE DEUX BANQUES: UNE BANQUE PUBLIQUE: LA BH & UNE BANQUE PRIVEE: LA BT

COMPARAISON DE LA PERFORMANCE DE DEUX BANQUES: UNE BANQUE PUBLIQUE: LA BH & UNE BANQUE PRIVEE: LA BT COMPARAISON DE LA PERFORMANCE DE DEUX BANQUES: UNE BANQUE PUBLIQUE: LA BH & UNE BANQUE PRIVEE: LA BT PLAN: LA PERFORMANCE BOURSIERE LA PERFORMANCE FINANCIERE: -LES DEPOTS - LES CREDITS -LE PNB -LE BENEFICE

Plus en détail

AVIS DES SOCIETES. ULYSSE S.A Siège social : 14, rue 8611 Z.I La Charguia B.P 26-1080 Tunis-

AVIS DES SOCIETES. ULYSSE S.A Siège social : 14, rue 8611 Z.I La Charguia B.P 26-1080 Tunis- ETATS FINANCIERS AVIS DES SOCIETES ULYSSE S.A Siège social : 14, rue 8611 Z.I La Charguia B.P 26-1080 Tunis- La Société publie, ci-dessous, ses états financiers arrêtés au 31 décembre 2002 tels qu ils

Plus en détail

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière

Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Le Groupe Crédit Mutuel Centre Est Europe Sud-Est Ile-de-France Savoie-Mont Blanc et CIC en 2007 Confirmation du dynamisme commercial et renforcement de l assise financière Résultat net : 2 161 millions

Plus en détail

SITUATION DU SYSTEME BANCAIRE ET EVOLUTION DU DISPOSITIF DE SUPERVISION DANS LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE

SITUATION DU SYSTEME BANCAIRE ET EVOLUTION DU DISPOSITIF DE SUPERVISION DANS LA COMMUNAUTE ECONOMIQUE ET MONETAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE COMMISSION BANCAIRE DE L AFRIQUE CENTRALE Secrétariat Général Boîte Postale 1917 - Yaoundé République du Cameroun TELEX BANETAC 8343 KN Tél. (237) 223.40.30 (237) 223.40.60 Fax. (237) 223.82.16 12ème ASSEMBLEE

Plus en détail

COMPRENDRE LE DISPOSITIF PRUDENTIEL APPLICABLE AUX SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

COMPRENDRE LE DISPOSITIF PRUDENTIEL APPLICABLE AUX SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

SOMMAIRE. Bulletin de souscription

SOMMAIRE. Bulletin de souscription SOMMAIRE Flash-emprunt «Tunisie Leasing 2012-2» Chapitre 1 : Responsables de la note d opération 1.1. Responsables de la note d opération 1.2. Attestation des responsables de la note d opération 1.3. Attestation

Plus en détail

Caisse Régionale de Crédit Agricole de Toulouse et du Midi-Toulousain

Caisse Régionale de Crédit Agricole de Toulouse et du Midi-Toulousain Caisse Régionale de Crédit Agricole de Toulouse et du Midi-Toulousain Société coopérative à capital variable, agréée en tant qu établissement de crédit, régie par les dispositions du Livre V du Code Monétaire

Plus en détail

Présentation de Hannibal lease

Présentation de Hannibal lease Présentation de Hannibal lease Points Clés Société anonyme créée en Juillet 2001 par un groupe d investisseurs privés, Hannibal Lease est un établissement de crédit indépendant. Son capital social s élève,

Plus en détail

Enda. Tendances des performances. Tendances 2004. Microfinance Information exchange (MIX) Tendances clés. Nombre d'emprunteurs actifs

Enda. Tendances des performances. Tendances 2004. Microfinance Information exchange (MIX) Tendances clés. Nombre d'emprunteurs actifs Tendances des performances Microfinance Information exchange (MIX) Enda Tendances 24 26 Tendances clés 5 4 3 2 1 Ratio de ch. d'exploitation Ratio de dotations aux provisions pour prêts Ratio de ch. financières

Plus en détail

AUTOMOBILE RESEAU TUNISIEN ET SERVICES S.A.

AUTOMOBILE RESEAU TUNISIEN ET SERVICES S.A. MAALEJ Abderrazek ABDELWAHED Hechmi Expert Comptable Membre de l OECT Expert Comptable Membre de l OECT 16 Rue Abdelmoumen Ibn Ali 39, Rue 8301 Bureau A-3.8 1002 Tunis Tunisie Montplaisir 1002 Tunis Tél

Plus en détail

ARAB TUNISIAN BANK. Communication Financière ATB. 03 Mars 2011

ARAB TUNISIAN BANK. Communication Financière ATB. 03 Mars 2011 ARAB TUNISIAN BANK Communication Financière ATB 2010 03 Mars 2011 Faits marquants et Réalisations de l ATB en 2010 le capital social de l Arab Tunisian Bank est passé de 80 millions de dinars à 100 millions

Plus en détail

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA)

Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Bruxelles, le 15 mars 2012. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats financiers 2011 de BNP Paribas Fortis (Fortis Banque SA) Résultat net avant activités abandonnées d EUR 585 millions (*), après dépréciation des

Plus en détail

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné BIAT 2014» sans recours à l Appel Public à l Epargne

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné BIAT 2014» sans recours à l Appel Public à l Epargne Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE Société Anonyme au capital de 170.000.000 Dinars Siège Social : 70-72, Avenue Habib Bourguiba - Tunis Registre du Commerce

Plus en détail

Modern Leasing sur la cote de la Bourse de Tunis

Modern Leasing sur la cote de la Bourse de Tunis Secteur : Leasing Nombre de titres offerts : 1 000 000 titres Prix : 8,500D Jouissance des actions : 1 er janvier 2010 Capitalisation boursière après OPF : 34MD Notation par Fitch Rating: LT : A- (tun)

Plus en détail

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars)

BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) BIAT Etats financiers arrêtés au 31 décembre 2013 Page ~ 1~ BILAN ARRÊTÉ AU 31 DÉCEMBRE 2013 (en Milliers de Dinars) Note 31/12/2013 31/12/2012 Retraité Variation En % ACTIF Caisse et avoir auprès de la

Plus en détail

ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION

ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION ADOPTION DES NORMES IAS/IFRS : PRESENTATION DES EFFETS DE LA CONVERSION 1 Conditions de constitution des éléments chiffrés Les chiffres présentés sont établis conformément au corps de normes IFRS adopté

Plus en détail

Communication Financière. 04 juin 2013

Communication Financière. 04 juin 2013 Communication Financière 04 juin 2013 1 Sommaire Présentation de l ATB Le groupe ATB ATB trente ans de croissance Stratégies, performances et fondamentaux de la décennie Performances de 2012 Axes de développements

Plus en détail

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON

Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON Préparation CCF n 2 : APS La SA LOUISON NB : Pour réussir cette APS il est indispensable de connaître (et d être capable de définir) les notions relatives à l analyse fonctionnelle du bilan et du compte

Plus en détail

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005

Plan de la présentation. Présentation des résultats 2005. Synthèse de la période. Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Présentation des résultats 2005 Paris, le 13 avril 2006 Plan de la présentation Synthèse de la période Analyse de la situation au 31 décembre 2005 Axes de développement et perspectives Éléments boursiers

Plus en détail

Présentation des résultats 2008 de la Banque de Tunisie

Présentation des résultats 2008 de la Banque de Tunisie Présentation des résultats 2008 de la Banque de Tunisie Mai 2009 Rencontre avec les Intermédiaires en Bourse Plan de la rencontre Composition du groupe Banque de Tunisie Faits marquants de l année 2008

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION OBJECTIFS DE LA CENTRALE DES BILANS CADRE REGLEMENTAIRE FONCTIONNEMENT ET UTILISATEURS DE LA CB FIABILISATION DES DONNEES

PLAN INTRODUCTION OBJECTIFS DE LA CENTRALE DES BILANS CADRE REGLEMENTAIRE FONCTIONNEMENT ET UTILISATEURS DE LA CB FIABILISATION DES DONNEES 1 PLAN INTRODUCTION OBJECTIFS DE LA CENTRALE DES BILANS CADRE REGLEMENTAIRE FONCTIONNEMENT ET UTILISATEURS DE LA CB FIABILISATION DES DONNEES REPRESENTATIVITE DE LA CB CONCLUSION 2 INTRODUCTION : LA CENTRALE

Plus en détail

Résultats au 31 mars 2008

Résultats au 31 mars 2008 Résultats au 31 mars 2008 Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie de Natixis. Par nature, ces projections

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Résultats du troisième trimestre 2009 Chiffre d affaires de 979,5 M (- 39% par rapport au T3 2008) RBE de 174,0 M, soit 17,8% du chiffre d affaires (26,7% au T3 2008) Important flux

Plus en détail

GROUPE BANQUE POPULAIRE

GROUPE BANQUE POPULAIRE Paris, le 28 août 2008 GROUPE BANQUE POPULAIRE UN RENFORCEMENT DES FONDAMENTAUX DE LA BANQUE DE DÉTAIL UN PNB EN HAUSSE À 2 936 M UN RÉSULTAT NET PART DU GROUPE EN PROGRESSION À 660 M DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS

Plus en détail

Résultats du 3ème trimestre 2013

Résultats du 3ème trimestre 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Boulogne-Billancourt, le 6 novembre 2013 Résultats du 3ème trimestre 2013 Forte croissance de l activité en France mais impact des dépréciations exceptionnelles Boursorama en France

Plus en détail

CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere

CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere AVIS DES SOCIETES Etats Financiers CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere La CITIBANK N.A TUNIS publie ci-dessous, ses états financiers arrêtés au 31 décembre

Plus en détail

Prestations et frais 2011 2012 18 844,27 20 134,74 Prestations et frais payés 2011 2012 13 638,83 15 176,05

Prestations et frais 2011 2012 18 844,27 20 134,74 Prestations et frais payés 2011 2012 13 638,83 15 176,05 ROYAUME DU MAROC Direction des assurances et de la prévoyance sociale DOMOF/SSTAT / Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2012 Mai 2013 Le montant des émissions a atteint, en 2012,

Plus en détail

ANALYSE DES PRINCIPAUX INDICATEURS D ACTIVITE DES BANQUES COTEES EN 2015

ANALYSE DES PRINCIPAUX INDICATEURS D ACTIVITE DES BANQUES COTEES EN 2015 Association Professionnelle Tunisienne des Banques et des Etablissements Financiers ER / BBS ANALYSE DES PRINCIPAUX INDICATEURS D ACTIVITE DES BANQUES COTEES EN 2015 1 I- Analyse des principaux indicateurs

Plus en détail

L Analyse financière

L Analyse financière L Analyse financière 1. Définition L analyse financière est un outil de gestion indispensable pour toute entreprise et en particulier l institution de microfinance. L importance de cette manière nous amène

Plus en détail

ETUDE DU SECTEUR DE LEASING EN TUNISIE

ETUDE DU SECTEUR DE LEASING EN TUNISIE MAC SA Intermédiaire en Bourse Green Center, Bloc C, 2 éme étage Rue du lac Constance 1053 Les Berges du Lac - Tunisie Tel: (216) 71 964 102 / 962 472 Fax: (216) 71 960 903/ 962 363 E-mail: macsa@gnet.tn

Plus en détail

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière

Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 février 2014 Le CIC en 2013 Performance de l activité commerciale, croissance des résultats et solidité financière Résultats au 31 décembre 2013 Produit net bancaire 4

Plus en détail

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013

Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Alger, le 26 décembre 2013 Tendances monétaires et financières au cours des neuf premiers mois de 2013 Introduction L objet de cette note est d analyser les principales tendances financières et monétaires

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 02 08 juin 2016 Encours* Variations depuis 03/06/16 03/06/15 31/12/15 27/05/16 Reserves Internationales Nettes (RIN) 243,6 25,4% 8,5% 0,1% * En milliards de dirhams

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION

I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION I L ACTIVITE FINANCIERE A/ COMMENT ASSURER LA RENTABILITE ET LA SOLVABILITE DE L ENTREPRISE?

Plus en détail

WORKSHOP Damane Assakane Journée du 14 octobre 2014

WORKSHOP Damane Assakane Journée du 14 octobre 2014 WORKSHOP Damane Assakane Journée du 14 octobre 2014 1 CIH BAN : Rappel Historique CIH Bank : un siècle au service du développement des secteurs immobilier et hôtelier au Maroc Changement d identité visuelle

Plus en détail

Rapport financier 2010

Rapport financier 2010 Rapport financier 2010 PagesJaunes Groupe Société anonyme à Conseil d administration au capital de 56 196 950,80 euros Siège social : 7 avenue de la Cristallerie - 92317 Sèvres Cedex R.C.S. Nanterre 552

Plus en détail

CORPORATION DATACOM WIRELESS

CORPORATION DATACOM WIRELESS États financiers de CORPORATION DATACOM WIRELESS pour les périodes de trois mois arrêtées les 31 mars 2008 et 2007 États financiers États financiers Bilans... 1 États des résultats et du résultat étendu...

Plus en détail

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc.

Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Pilier 3 des normes de Bâle II Règles de transparence applicables à la Fiducie de la Financière Sun Life inc. Introduction Les normes de Bâle II constituent un accord international sur les fonds propres

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours

Résultats du premier semestre 2009. Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Résultats du premier semestre 2009 Résistance des ventes Résultat net impacté par des charges non courantes La transformation est en cours Bonne résistance des ventes au S1, des résultats impactés par

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE 2015 La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu

FORAGE ORBIT GARANT INC. État consolidé des résultats et du résultat étendu États financiers Troisième trimestre terminé le 31 mars 2010 État consolidé des résultats et du résultat étendu PRODUITS TIRÉS DE CONTRATS 28 808 727 27 694 738 76 867 648 76 916 747 COÛT DES PRODUITS

Plus en détail

Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011. 10 novembre 2011

Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011. 10 novembre 2011 Résultats du 3 e trimestre et des 9 premiers mois de 2011 10 novembre 2011 Avertissement Cette présentation peut comporter des informations prospectives du Groupe, fournies au titre de l information sur

Plus en détail

EPREUVE DE REVISION COMPTABLE

EPREUVE DE REVISION COMPTABLE République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur CERTIFICAT D ETUDES SUPERIEURES DE REVISION COMPTABLE Session de juin 2007 EPREUVE DE REVISION COMPTABLE Durée : 5 heures BAREME 1 ère Partie

Plus en détail

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts

Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Communiqué de Presse Igny, le 14 mars 2012 Résultats de l exercice 2011 : + 106 % de croissance, 32,9 M de marge brute et 5% de rentabilité avant impôts Croissance de 106 % du chiffre d affaires (171,4

Plus en détail

PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014

PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014 PUBLICATION SELON LES PRESCRIPTIONS SUR LES FONDS PROPRES - PILIER III: DISCIPLINE DE MARCHÉ Au 31.12.2014 La publie ci-dessous les états réglementaires concernant l adéquation des fonds propres selon

Plus en détail

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Pologne. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Pologne Merci de citer ce chapitre comme

Plus en détail

Présentation des Résultats au 31.12.2014. Conférence de presse du 17 Mars 2015

Présentation des Résultats au 31.12.2014. Conférence de presse du 17 Mars 2015 Présentation des Résultats au 31.12.2014 Conférence de presse du 17 Mars 2015 Sommaire Contexte et faits marquants Activité commerciale Résultats consolidés au 31.12.2014 Résultats sociaux au 30.12.2014

Plus en détail

Communiqué de presse. 25 août 2014. Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group

Communiqué de presse. 25 août 2014. Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group Communiqué de presse 25 août 2014 Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group Information réglementée EMBARGO 25 août 2014 à 8h15 Roularta Media Group 02 Résultats premier

Plus en détail

Document de référence «STB-2008/1» Page 1

Document de référence «STB-2008/1» Page 1 Document de référence «STB-2008/1» Page 1 SOMMAIRE PRESENTATION RESUMEE DE LA SOCIETE TUNISIENNE DE BANQUE-------------------------------------6 Chapitre 1 - RESPONSABLES DU PROSPECTUS ET RESPONSABLES

Plus en détail

Grèce. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Grèce. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Grèce Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

BEST LEASE Siège social : 54, Avenue Charles Nicole Mutuelle Ville 1002 Tunis

BEST LEASE Siège social : 54, Avenue Charles Nicole Mutuelle Ville 1002 Tunis ETATS FINANCIERS INTERMEDIAIRES BEST LEASE Siège social : 54, Avenue Charles Nicole Mutuelle Ville 1002 Tunis La société BEST Lease publie cidessous, ses états financiers intermédiaires arrêtés au 30 juin

Plus en détail