Le Groupe MicroCred 3. MicroCred Sénégal en chiffres 4. Actionnaires & Gouvernance 5. Situation 2010 & perspectives

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Groupe MicroCred 3. MicroCred Sénégal en chiffres 4. Actionnaires & Gouvernance 5. Situation 2010 & perspectives 2011 7"

Transcription

1 Rapport Annuel 2010 MicroCred Sénégal

2 Table des matières Le Groupe MicroCred 3 MicroCred Sénégal en chiffres 4 Actionnaires & Gouvernance 5 Éditorial 6 Situation 2010 & perspectives Activité Performances Ressources humaines 11 Réseau d agences 11 Responsabilité sociale et environnementale 12 Normes éthiques et environnementales 12 Témoignages 12 Rapport de direction 14 Introduction 15 Bilan 15 Efficacité et rentabilité 20 Perspectives 20 États financiers 21 Rapport des commissaires aux comptes 22 Annexes 23 Données générales relatives à l instruction n publiée par la bceao 31 Contacts 35

3 Le Groupe MicroCred Au 31 décembre 2010 MicroCred Holding Située à Paris - France 19 collaborateurs MicroCred Sénégal 7 agences Situées à Dakar 206 collaborateurs MicroCred Holding détient 71 % du capital MicroCred China Située à Hong Kong MicroCred Holding détient 51 % du capital de MC China MicroCred Côte d Ivoire 1 agence Située à Abidjan 49 collaborateurs MicroCred Holding détient 100 % du capital MicroCred Sichuan 1 agence ouverte en janv Située à Chengdu 35 collaborateurs MicroCred China détient 100 % du capital MicroCred Nanchong 7 agences et points de service Située à Nanchong 100 collaborateurs MicroCred China détient 100 % du capital MicroCred MicroFinance Banque Nigeria 1 agence ouverte en 2010 Située à Kaduna 85 collaborateurs MicroCred Holding détient 100 % du capital MicroCred Banque Madagascar 12 agences et points de service Situées à Antananarivo, Toamasina et Mahajanga 270 collaborateurs MicroCred Holding détient 52 % du capital Mi c r ocr e d est une société d investissement dont l objectif est de créer un groupe d institutions financières et de banques offrant des services financiers aux entrepreneurs non servis ou mal servis par le système bancaire traditionnel. MicroCred a été fondée en 2005 sur une initiative d Arnaud Ventura, Cofondateur et Directeur Général de PlaNet Finance. Ses actionnaires sont PlaNet Finance, la Société Générale, AXA Belgium, la Société Financière Internationale (IFC), la Banque Européenne d Investissement (BEI), l Agence Française de Développement (AFD) et Developing World Markets (DWM). Structure actionnariale de MicroCred Holding 26,43 % DWM 2,08 % PlaNet Finance 28,35 % Axa Belgium Indicateurs consolidés Performance opérationnelle en progression 6 institutions opérationnelles & clients 43,4 MEUR d encours de crédits en hausse de 73 % Maîtrise du risque en forte progression : diminution du PAR > 30 jours de 3,5 % à 0,80 % en 1 an Croissance de la collecte d épargne de 451 % avec 12,9 MEUR d encours d épargne et épargnants 764 collaborateurs (94 % basés sur le terrain) 30 agences et points de service Structure financière renforcée Holding : +7,3 MEUR, capital total de 28,9 MEUR MC China : +15 MEUR, capital total de 20,9 MEUR 15,72 % BEI 12,06 % AFD EUR 8,82 % Généfinance 6,54 % IFC Des résultats financiers en forte croissance 4 sociétés du Groupe ont un résultat net positif à fin 2010 (Madagascar, Chine, Sénégal et Holding) Augmentation de 19 % de la valeur comptable consolidée par action qui atteint 7,4 MEUR Actif total de 74,6 MEUR, en hausse de 76 % 3

4 Mi c r ocr e d Sénégal en chiffres Bilan FCFA EUR FCFA EUR Total actif Encours brut de prêts Total emprunts Total patrimoine Compte de résultat Revenus opérationnels Dépenses opérationnelles Résultat opérationnel avant impôts et subventions Impôts Résultat net Ratios clés Charges / produits 95 % 134 % Charges opérationnelles / portefeuille 29 % 52 % Charges financières / portefeuille 6 % 7 % Charges de provisionnement / portefeuille 2 % 2 % Dettes / fonds propres 440 % 1108 % Ratio de liquidité 51 % 46 % Charges de personnel / charges opérationnelles 45 % 26 % Statistiques opérationnelles Nombre d'emprunteurs actifs Nombre d'employés Nombre d'agents commerciaux Nombre d'agences et points de service 7 5 Encours de crédits & nombre d emprunteurs actifs Év o l u t i o n d u PAR > 30 j o ur s % % 3 % 2 % 1 % % Encours de crédits (EUR) Nombre d'emprunteurs actifs PAR > 30 jours (volume) PAR > 30 jours (%)

5 Encours d épargne (total) & nombre d épargnants actifs Encours d'épargne (EUR) Nombre d'épargnants actifs Résultat net avant / après taxes et subventions vs. OSS % % % Ac t i o n n a ir e s MicroCred Sénégal est une filiale de MicroCred Holding qui, jusqu en décembre 2009 était l actionnaire majoritaire. L actionnariat de MicroCred Sénégal a été élargi au cours de l année 2010 à d autres entités. Trois nouveaux partenaires stratégiques sont ainsi entrés dans le capital social de l institution qui passe de FCFA ( EUR) en 2009 à FCFA ( EUR) en avril Il s agit de la Société Financière Internationale (IFC - filiale de la Banque Mondiale) qui détient maintenant 15,4 % des parts, du groupe SONAM avec 10,7 % et de la Bank Of Africa (BOA) Sénégal avec 2,7 % des parts. MicroCred Holding reste majoritaire avec 71,2 % du capital. 11 % SONAM Actionnariat de MicroCred Sénégal 3 % BOA Sénégal % 40 % 20 % 15 % IFC EUR 71 % MicroCred Résultat net (avant) Résultat net (après) OSS 0 % Structure de profitabilité 200 % MicroCred Bank of Africa 150 % 100 % Société financière internationale SONAM 50 % g o u v e r n a n c e 0 % OPEX Ratio Fi Exp Ratio LLP Exp Ratio Portfolio Yield Effectif total et productivité en nombre de clients Effectif Clients / Effectifs Le Conseil d Administration CA, de 7 membres, est actuellement composé comme suit : Arnaud Ventura, Président du Directoire et Fondateur de MicroCred Alain Lepatre Lamontagne, Président du CA de MicroCred Sénégal, Ancien DG de BOA Madagascar Alexandre De Carvalho, Administrateur de MicroCred Sénégal Sonam, représentée par son Directeur Général M. Souleymane Niane MicroCred S.A. représentée par Isabelle Levard, Directrice Générale Adjointe Marcel Kodjo, Ancien Secrétaire Général de la Commission Bancaire de l UEMOA Bodo Lieberam, Expert Opérations de MicroCred 5

6 Ed i t o r i a l Après seulement trois années d ouverture, MicroCred Sénégal a eu son premier exercice bénéficiaire. Elle a atteint son point mort en juillet 2010 et a réalisé un bénéfice de FCFA (222 KEUR) sur l année a été une année de forte croissance pour MicroCred Sénégal. Les encours de crédits et d épargne ont cru chacun de plus de 130 %. Ils sont passés respectivement de FCFA (6,8 MEUR) à FCFA (15,8 MEUR), et de FCFA (3,3 MEUR) à FCFA (7,7 MEUR). Cette impressionnante croissance de l activité s est accompagnée d une très nette amélioration de la qualité du portefeuille, le PAR > 30 jours a diminué de plus de 50 % en passant de 1,64 à 0,75 % entre 2009 et Ruben Dieudonné et Hervé Guyon Direction Générale MicroCred Sénégal «Nous avons en effet, l honneur et l opportunité de diriger un personnel compétent, dynamique, motivé, engagé et disponible.» L éclatant succès de cette année 2010 ne serait pas possible sans : La confiance de nos clients (à fin 2010) ; MicroCred Holding, notre maison, mère, qui n a jamais ménagé ses efforts pour nous procurer une assistance technique de qualité et en mettant à notre disposition des moyens de refinancement de notre portefeuille de crédit quand c était nécessaire ; De solides partenaires, spécialement nos actionnaires : l IFC, le groupe SONAM, la BOA Sénégal et MicroCred Holding ; Et surtout une équipe de professionnels talentueux et dévoués. Nous avons en effet, l honneur et l opportunité de diriger un personnel compétent, dynamique, motivé, engagé et disponible. Fort de ces atouts, nous sommes convaincu que 2011 sera encore meilleur que 2010 en terme de couverture du réseau, de rentabilité et de profit. MicroCred Sénégal continuera à accomplir sa mission principale qui est de donner accès à des services financiers de qualité aux entrepreneurs exclus du système financier traditionnel, grâce à un réseau élargi pour une meilleure proximité avec la clientèle. L amélioration de la qualité des services à la clientèle et la diversification des offres de produits financiers sont des éléments essentiels sur lesquels s appuient MicroCred Sénégal pour fidéliser ses clients et développer son portefeuille. Après et Western Union, MicroCred Sénégal fournira, en partenariat avec des banques commerciales locales, deux autres services de transferts internationaux : Money Gram et Orange Money. In fine, nous aimerions particulièrement remercier nos collaborateurs pour les sacrifices consentis tout au long de cette année. Nous les encourageons à continuer à œuvrer dans la même voie en Rappelons-nous que l avenir appartiendra toujours à ceux qui travaillent. Que le succès de MicroCred Sénégal continue! L exercice 2010 qui s achève me donne l occasion de revenir sur ce qui fût une année de croissance pour MicroCred Sénégal. L institution a poursuivi avec succès la mission qu elle s est fixée : fournir des services financiers aux entrepreneurs exclus du système bancaire traditionnel. MicroCred Sénégal a poursuivi sa dynamique de collecte d épargne et a fortement développé ses revenus financiers. L institution a clôturé l exercice avec près de emprunteurs actifs et un encours de portefeuille de plus de 15,8 MEUR. Cette performance a été réalisée tout en maintenant un portefeuille de grande qualité, avec un PAR > 30 jours de 0,75 %. MicroCred Sénégal a près de comptes d épargne et mobilise 8,3 MEUR. L institution a continué de s affirmer comme un des leaders du pays (4 ième IMF du Sénégal). Je ne peux conclure sans exprimer ma fierté et ma reconnaissance envers les professionnels talentueux qui composent l équipe de MicroCred Sénégal. Leur implication au service de notre mission et de nos clients constitue la clé de voûte de notre organisation. Leur écoute attentionnée des clients, et leur capacité à concevoir des produits et services adaptés sont à l origine des excellents résultats de l année Arnaud Ventura Membre du Conseil d Administration de MicroCred Sénégal Président et Fondateur de MicroCred Au nom de tous les membres du Conseil d Administration de MicroCred Sénégal, je souhaite aux collaborateurs un succès continu en Arnaud Ventura

7 Situation 2010 et perspectives 2011 «Da n s u n c o n t e x t e en c o n s t a n t e m u t a t i o n, le f a c t e u r h u m a i n est u n enjeu m a j e ur d e la p é r e n n i t é d e l e n t r e p r i s e.» De solides perspectives Une année de croissance 2010 a été une année pleine de succès pour MicroCred Sénégal. Aussi bien du point de vue des résultats que des investissements clients pour un encours de crédits de FCFA ( EUR) et FCFA ( EUR) d encours d épargne. Le portefeuille à risque a connu une baisse significative avec un PAR > 30 jours de 0,75 % soit une baisse de 38 % par rapport à Pour 2011, MicroCred Sénégal compte ouvrir trois nouvelles agences en dehors de Dakar et quatre points de services ce qui étendra le réseau à neuf agences et cinq points de service. Le nombre d employés devra atteindre 315, soit 94 nouveaux recrutements prévus avant la fin de l année MicroCred Sénégal prévoit de diversifier sa gamme de produits et services. A cet effet, des négociations sont en cours avec des partenaires pour les services MoneyGram et Orange Money Ja n v i er Installation de la nouvelle équipe de Direction : Ruben Dieudonné et Hervé Guyon. Av r i l Finalisation de l augmentation de capital de MicroCred Sénégal de 1,7 à 3,7 milliards FCFA (de 2,5 à 5,6 MEUR) accompagné de nouveaux actionnaires : la Société Financière Internationale (IFC) injecte FCFA ( EUR) pour 15,4 % des parts, la SONAM participe pour FCFA ( EUR) pour 10,7 % des parts et la Bank of Africa (BOA) Sénégal investit FCFA ( EUR) pour 2,7 % des parts. Lancement du service de transfert d argent Western Union en partenariat avec la BOA. Ouverture de la 6 ième agence MicroCred à Dakar dans le quartier du Plateau, au centre-ville. Oc t o b r e Ouverture du 1 er point de service MicroCred à Guédiawaye dans la banlieue dans Dakar. 7

8 Business Review Activité 2010 MicroCred / Annual Report Nanchong 2010

9 Activité 2010 Performances au 31 décembre 2010 Caractéristiques du portefeuille de crédits Durant l exercice 2010, MicroCred Sénégal a accordé crédits. L encours de crédits à la fin de l année s établit à FCFA ( EUR), soit une progression de presque 132 % par rapport à Le nombre d emprunteurs actifs a atteint quant à lui Le secteur commercial englobe plus de 80 % de l encours global ( FCFA, soit EUR). Les hommes sont les principaux bénéficiaires de crédit avec 60 % de l encours contre 39 % pour les femmes. Près de 41 % des montants octroyés sont supérieurs à FCFA (4 573 EUR). Di s t r i b u t i o n p a r s e c t e u r Di s t r i b u t i o n p a r a g e n c e 81 % Commerce 10 % Production 13 % Grand Yoff 20 % Pikine 9 % Service 26 % Plateau 14 % Parcelles Assainies 14 % Fass 14 % HLM Encours de crédit par genre (Volume ) Distribution par montant 60 % Homme 39 % Femme 41 % > 3 MFCFA 23 % < FCFA 21 % 1 M à 3 MFCFA 15 % A 1 MFCFA Soucieux de satisfaire au maximum sa clientèle, MicroCred Sénégal a mis en place une 2 ième ligne de crédit destinée aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) qui vient s ajouter au produit phare de l institution : le crédit TPE. Le Crédit TPE est destiné à financer les besoins en fonds de roulement et investissement des Très Petites Entreprises. C est un crédit plafonné à FCFA ( EUR) avec une durée de remboursement maximale de 24 mois et un taux d intérêt de 2 % calculé sur le capital restant dû. Les commissions s élèvent à 3 % du montant décaissé. Le crédit TPE permet l achat de matières premières, de biens ou services ou l acquisition d équipement de production ou de service. Le Crédit PME a pour objet l achat de matières premières ou l acquisition d équipement de production ou de service. Le montant du crédit PME est compris entre 10 MFCFA (15 KEUR) et FCFA (38 KEUR) remboursable sur 36 mois maximum. Le taux d intérêt est de 1,67 %. Il est calculé mensuellement sur le capital restant dû tandis que les frais de commissions de 3 % s appliquent sur le montant octroyé. Pour accéder à ces deux lignes de crédit, il faut avoir exercé son activité depuis au moins une année et avoir des opérations ininterrompues sur le lieu d activité depuis six mois au moins. 9

10 Processus d octroi du crédit : MicroCred Sénégal s appuie sur une analyse économique détaillée de l activité de chaque client pour évaluer sa capacité de paiement et ainsi adapter au mieux la mensualité et le montant du crédit. Il est important de noter que le client demandeur de crédit n a pas l obligation préalable d épargner. L octroi d un crédit à un client suit un processus qui commence avec la demande de crédit. Dans ce processus, c est l agent commercial qui constitue le relais fondamental entre le client et l institution. En effet, l agent commercial est chargé d étudier la demande de crédit du client, d évaluer son activité, d analyser les données obtenues, de monter le dossier et de le présenter au comité de crédit pour le défendre. Le Comité de Crédit est l instance décisionnelle qui approuve, modifie ou rejette une demande de crédit. Le comité de crédit est constitué de 3 niveaux définis en fonction du montant du crédit proposé. Le dossier approuvé par le comité de crédit est transmis à un conseiller clientèle pour les suites administratives se terminant avec le décaissement du crédit. Après ces étapes, l agent commercial procède à des contrôles réguliers chez le client pour s assurer de la bonne utilisation du financement mais aussi pour recouvrer la créance en cas de retard de paiement. Portefeuille à risque MicroCred Sénégal est parvenue en 2010, à améliorer la qualité de son portefeuille : le PAR > 30 jours a diminué de 50 % en passant de 1,6 % à 0,75 % entre décembre 2009 et décembre Le PAR > 0 jour a enregistré une baisse de 0,77 %. Il est passé de 2,27 % en décembre 2009 à 1,50 % à fin % 4 % 3 % 2 % 1 % 0 % PAR > 30 j o ur s Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc PAR > 30 jours Les étapes du processus de crédit Demande du client Évaluation de l activité du client Analyse qualitative et quantitative du dossier Proposition dégagée par l agent de crédit Durée maximale : 5 jours Passage en comité de crédit Décaissement Suivi, contrôle et recouvrement Caractéristiques du portefeuille d épargne En 2010, MicroCred Sénégal a mis l accent sur le développement de l épargne. Cela s est traduit par comptes d épargne actifs pour un montant total de 5,9 MEUR, soit une augmentation de 159 % du volume d épargne clients. MicroCred Sénégal attire également de l épargne institutionnelle qui représente 3,8 MEUR à fin décembre Au 31 décembre 2010, MicroCred Sénégal propose trois produits d épargne à sa clientèle : Le Livret à vue : C est un compte de dépôt à vue associé au crédit et sur lequel sont effectués l ensemble des opérations liées au crédit (décaissement, remboursement). Les frais d ouverture du Livret à vue s élèvent à FCFA (11 EUR) et le solde minimum à FCFA (3,8 EUR). C est un compte rémunéré à 1 % par an avec des frais de gestion trimestriels de 600 FCFA (0,91 EUR). Le Dépôt à terme (DAT) : C est un compte à terme qui permet au client de sécuriser son argent au sein de l institution durant un temps déterminé pouvant aller de 3 à 24 mois. Le DAT est accessible à tous. Le taux de rémunération est compris entre 4 et 6 % selon que la durée du placement atteint ou dépasse les 12 mois. Le minimum exigé pour le DAT est FCFA (15 EUR).

11 Le compte Sukaliku : Lancé en mai 2009, le compte Sukaliku présente beaucoup d avantages pour le client : pas de frais d ouverture, pas de frais de gestion, pas de solde minimum. La disponibilité permanente des fonds constitue un atout fondamental pour le client. Le compte Sukaliku est rémunéré à 4 % par an avec des intérêts calculés au jour le jour et versés à la fin de chaque mois. Autres services Parallèlement à ses activités de crédit et d épargne, MicroCred Sénégal a développé entre 2009 et 2010 de nouveaux services. L objectif visé est d offrir une gamme de produits et services de qualité à la clientèle cible. Ainsi, en plus du produit commercialisé depuis novembre 2009 en partenariat avec la CNCAS et la société CSI, MicroCred a démarré en avril 2010 son premier service de transfert d argent international via Western Union. Ce produit a été lancé en partenariat avec la Bank Of Africa Sénégal. Des négociations sont en cours avec la Banque Atlantique et Sonatel en vue de lancer respectivement, dans le réseau de MicroCred Sénégal, le service de Transfert International d Argent Moneygram et Orange Money. Ressources humaines MicroCred Sénégal est dirigée par une équipe d assistants techniques ayant une solide expérience et une expertise avérée en microfinance, gestion, économie ou droit. Ces derniers ont pour mission principale d assurer le transfert des compétences au personnel local qui devra prendre le relais progressivement. Cette structuration s explique par une volonté d asseoir les bases d un développement pérenne de l institution. Avec un personnel à majorité sénégalais, MicroCred Sénégal a misé sur une équipe jeune, dynamique et professionnelle pour relever les défis liés au marché de la microfinance. A cet effet, la qualité de la formation théorique et pratique dispensée en interne est une étape déterminante pour le renforcement des capacités du personnel et pour la promotion interne des agents à des postes à responsabilité. Avec un siège, six agences et un point de service, MicroCred Sénégal compte 206 employés répartis comme indiqué dans le tableau ci-dessous : Agence Nombre d'employés Siège 24 Grand-Yoff 26 Pikine 31 HLM 30 Fass 26 Parcelles 30 Plateau 36 Guediawaye 3 Total personnel Évolution des effectifs Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc Agents commerciaux Effectifs totaux Réseau d agences MicroCred Sénégal totalise six agences et un point de service en trois ans d exercice. Dans sa politique prioritaire d expansion de son réseau, MicroCred s engage à développer et renforcer sa présence auprès des microentrepreneurs qui constituent sa principale cible. Sa proximité avec sa cible étant un élément fondamental de sa politique, l institution a ouvert ses agences près des marchés les plus dynamiques dans leur localité. Après l agence de Grand Yoff (agence du siège) ouverte fin 2007, Pikine et HLM en 2008, MicroCred s est implantée dans le quartier de Fass, un peu plus vers le centre-ville en mars 2009 et aux Parcelles-Assainies, grande banlieue dakaroise en août de la même année. L agence de Parcelles a permis de désengorger celle de Grand Yoff qui n arrivait plus à faire face à une demande de plus en plus forte. La 6 ième agence de MicroCred Sénégal a été ouverte en avril 2010 en plein centre-ville, au cœur du Plateau. Située sur une rue très commerciale, elle est facile d accès pour les milliers d entrepreneurs qui travaillent dans cette zone. Guédiawaye est l un des quartiers de la banlieue qui abrite le 1 er point de service de l institution. Il a ouvert en octobre 2010 et est rattaché à l agence de Pikine. 11

12 Responsabilité s o c i a l e et e n v ir o n n e m e n t a l e Normes éthiques et environnementales Toujours fidèle à ses principes, MicroCred Sénégal, en tant qu institution de microfinance engagée et respectueuse des valeurs sociétales et environnementales, s efforce de respecter et de faire respecter les normes édictées à cet effet. Du point de vue éthique, MicroCred Sénégal s est engagée à offrir à ses employés, quels qu ils soient, un cadre de travail et des conditions qui leur permettent de s épanouir totalement dans l exercice de leur mission. En outre, grâce à son adhésion auprès d organismes sociaux tels que l Institution de Prévoyance Retraite du Sénégal (IPRES), l Institution de Prévoyance Maladie (IPM) ou la Caisse de Sécurité Sociale (CSS), MicroCred Sénégal permet à ses employés et à leur famille de bénéficier des avantages sociaux. Par rapport à sa clientèle, MicroCred Sénégal s engage à lui fournir des services de qualité en toute transparence et en toute confidentialité, dans le respect des lois et règlements en vigueur. C est justement cette logique de transparence et de légalité qui pousse MicroCred Sénégal à ne pas financer une activité douteuse ou visant à développer des produits ou services illicites ou illégaux. Du point de vue environnemental, MicroCred Sénégal cherche toujours à préserver l environnement dans lequel évoluent ses collaborateurs et ses clients par la mise en place de procédures internes et d actions concrètes sur le terrain par l intermédiaire des agents commerciaux chargés, entre autres missions, de veiller au respect de l éthique environnemental des clients. Témoignage clients Pape Birame FAYE, Agent commercial MicroCred Sénégal Pape Birame FAYE a rejoint l équipe de MicroCred Sénégal en septembre En poste à l agence HLM en tant qu agent commercial, il a été formé sur la responsabilité sociale et environnementale en mars «Cette formation a été très positive car je n étais pas sensibilisé aux questions environnementales et sociales auparavant. Elle m a permis de mieux comprendre les risques liés aux activités des clients par rapport à l environnement. Depuis, je m engage à faire prendre conscience à mes clients (notamment les teinturiers) du besoin de la préservation de l environnement par le respect des conditions d hygiène et de sécurité publique et par une meilleure gestion des déchets. L impact socio-économique de l activité sur l environnement est aujourd hui un critère déterminant dans le cadre de l évaluation de l activité du client demandeur de crédit, même si les clients dont l activité influe directement sur l environnement sont très rares. Je suis aujourd hui plus à l aise pour discuter des questions environnementales ou donner des conseils à mes clients grâce à la formation que j ai reçue au sein de MicroCred. J ai plus d assurance dans ma démarche d évaluation car la Responsabilité sociale et environnementale est maintenant incluse dans le processus d octroi de crédit.» Maïmouna BARRY, Couture et Prêt à porter à De r k l é «Je suis impressionnée par l efficacité du service de MicroCred. Ce sera une aide précieuse pour agrandir rapidement mon entreprise.» Maïmouna Barry a depuis toujours une passion pour la couture. Depuis 9 ans elle gère son propre atelier. Elle a des clients fidèles qui permettent à son activité de perdurer. Cependant, Maïmouna a décidé en 2008 de développer son entreprise. Grâce à un prêt de FCFA (3 000 EUR) en 10 mois effectué au sein de MicroCred Sénégal, elle a pu acheter deux nouvelles machines à coudre afin de renforcer sa capacité de production. Elle est désormais capable de répondre à davantage de commandes et de satisfaire rapidement ses clients. Sa clientèle s est alors élargie et ses ventes se sont nettement améliorées. Maïmouna n a pas encore réalisé tous ces projets. Elle se prépare à demander un nouveau crédit à MicroCred pour développer son activité et pourquoi pas un jour être en mesure d exporter ses créations.

13 Boubacar DIALLO, Bo u t i q u i er a u x Parcelles Assainies Fatimata KEBE, Éleveuse d e Po u l e t s a u x Parcelles Assainies «Avec l appui de MicroCred, j ai pu épargner de l argent et ainsi terminer la construction de ma maison au village.» Boubacar Diallo est un guinéen qui a ouvert une boutique aux Parcelles Assainies de Dakar. Il a commencé à travailler avec MicroCred en septembre 2008 par un prêt de FCFA (457 EUR) que lui a alloué l institution. Ce crédit lui a permis de renouveler son stock de marchandises et d améliorer ses ventes. Il a réussi à épargner et à rembourser son crédit au bout de 6 mois. En mars 2009, Boubacar obtient un second crédit de FCFA (762 EUR) avec lequel il a renforcé son stock et acheté un réfrigérateur destiné à garder certains produits au frais. Ses ventes ayant augmentées, il rembourse son crédit régulièrement tout en se constituant une épargne. Celle-ci lui a permis de terminer sa maison qui était en construction au village. Un troisième prêt de FCFA (1 067 EUR) payable sur 10 mois lui a été octroyé en Cette somme est destinée à la réfection de sa boutique et au renouvellement du stock de marchandises. Boubacar se dit très satisfait de sa collaboration avec MicroCred. «Grâce à MicroCred, j ai inscrit mes quatre enfants à l école et traité une de mes filles malade depuis longtemps.» Fatimata Kébé, 40 ans, évolue dans l aviculture depuis Sa collaboration avec MicroCred a débuté en 2008 avec un prêt de FCFA (304 EUR) utilisé pour l achat d aliments pour ses poussins et de bijoux importés d Espagne destinés à la revente. Ces deux activités se sont beaucoup développées et Fatimata a pu rembourser et épargner en même temps. Grâce à cette épargne, elle a pu améliorer son cadre de vie, mais surtout Fatimata a traité sa fille atteinte d une angine devenue chronique faute de moyens. Son second crédit de FCFA (304 EUR) a servi à l achat de tissus et d aliments pour les poussins. La diversification de ses activités a eu des résultats très satisfaisants et Fatimata a réussi à inscrire ses 4 enfants à l école. Elle juge son partenariat avec MicroCred très bénéfique et compte sur l appui de l institution pour pouvoir voyager et acheter des containers de marchandises à l étranger. Mamadou NDIAYE, agriculteur à Soprim Mamadou Ndiaye évolue dans l agriculture depuis Il a hérité d un domaine de 5 hectares dans lequel il cultive de la salade. Mamadou est devenu, en 2010, client de MicroCred avec un prêt de FCFA (914 EUR) destiné à acheter des intrants pour ses plantes. Son activité lui rapporte beaucoup, il solde son crédit au bout de 3 mois et obtient un second crédit de FCFA (1 524 EUR) avec lequel il achète d autres marchandises pour son activité. Mamadou est un agriculteur très engagé dans la protection de l environnement. Titulaire d une maîtrise en Droit Public, il s est résolu à ne jamais utiliser des produits ou intrants pouvant avoir un impact négatif sur l environnement ou la santé des populations. L engagement de MicroCred sur la Responsabilité Sociale et Environnementale est perçu positivement par Mamadou qui estime que c est un avantage supplémentaire de l accompagnement et du suivi avec le client. Mamadou se dit très satisfait de sa collaboration avec MicroCred et compte sur l appui de l institution pour diversifier son offre et être le meilleur dans son secteur d activité. 13

14 Rapport de direction MicroCred / Annual Report Nanchong 2010

15 Rapport de direction In t r o d u c t i o n Ex p a n s i o n d u réseau En 2010 MicroCred Sénégal a développé son réseau de distribution avec l ouverture de sa 6 ème agence en avril 2010 en plein centre-ville, au cœur du Plateau. Puis en octobre 2010, MicroCred Sénégal a ouvert son premier point de service à Guediawaye qui est l un des quartiers de la banlieue de Dakar. Nouveaux produits et services financiers En 2010, MicroCred Sénégal a lancé de nouveaux services afin d offrir une gamme de produits et services de qualité à sa clientèle cible. Ainsi, en plus du produit commercialisé depuis novembre 2009 en partenariat avec la CNCAS et la société CSI, MicroCred a démarré en avril 2010 son premier service de transfert d argent international via Western Union. Ce produit a été lancé en partenariat avec la Bank Of Africa Sénégal. En 2010, MicroCred Sénégal a également lancé un nouveau produit de crédit, le crédit PME dont la phase pilote a débuté en juin 2010 pour se terminer en décembre Les crédits PME sont des crédits dont les montants sont compris entre 10 et 25 millions FCFA (15 et 38 KEUR) et leur méthodologie est la même que celle des microcrédits mais leur évaluation est plus approfondie et leurs garanties sont supérieures. Augmentation de capital En avril 2010, l augmentation de capital qui avait été initialisée en décembre 2009 a été finalisée avec le versement des fonds par les nouveaux actionnaires permettant à MicroCred Sénégal d atteindre un capital versé de 3,73 MMFCFA (5,6 MEUR). Supervision En décembre 2009, la BCEAO et le Ministère des Finances ont réalisé une mission de contrôle conjointe. Aucune des recommandations issue de cette mission n a été suffisamment significative pour remettre en cause le mode de gestion de MicroCred Sénégal. Cependant toutes les recommandations faites par les membres de cette mission ont été prises en compte par l institution en A travers le graphique ci-dessous, on peut observer que la plus grande partie de l actif de MicroCred Sénégal est investie dans les opérations avec les clients. On constate de légères baisses en avril, juillet et décembre 2010 qui sont dues respectivement à la réception de l augmentation de capital en avril, à un second déboursement de la BOA en juillet et enfin aux déboursements de trois nouveaux emprunts en fin d année (Symbiotics et Triodos) Le ratio dépôts/emprunts qui était en légère baisse au début du troisième trimestre 2010 a augmenté en novembre 2010 pour terminer l année à 53 % (dépôts institutionnels inclus) à cause principalement de la réception de nouveaux dépôts institutionnels de 375 MFCFA (571 KEUR) au dernier trimestre Gestion de l actif et du passif L équipe de direction est responsable de la mise en place d une gestion du risque adaptée à l environnement réglementaire, aux activités et à la structure de financement. Les risques sont suivis de près par le comité d audit et le conseil d administration. Mobilisation de l actif A fin décembre 2010, le total bilan de MicroCred Sénégal atteignait 15,5 MMFCFA (20,5 MEUR) comparé à une prévision de 17,1 MMFCFA (26,1 MEUR). Cette différence avec les prévisions provient principalement de l encours de crédits qui est plus faible que prévu 10,4 MMFCFA contre 14,9 MMFCFA (15,9 MEUR contre 22,8 MEUR). 100 % 80 % 60 % 40 % 20% 0 % Gestion de l actif Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc Portefeuille encours / actif Epargne / Crédits 15

16 La trésorerie de MicroCred Sénégal a augmenté grâce à la réception successive de l augmentation de capital et des emprunts de la BOA, de Triple Jump, de Symbiotics et de Triodos. Le graphique ci-dessous permet d illustrer la tendance continue à la hausse de la collecte d épargne Management des liquidités (EUR) 0 Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc Disponibilités Total épargne client Portefeuille de crédit L objectif de MicroCred Sénégal est de fournir des services financiers aux micros et aux petites entreprises ce qui permet d assurer la croissance économique et la création d emplois. MicroCred Sénégal s est développée et pérennisée en 2010 en consolidant son réseau, grâce notamment à l ouverture d une nouvelle agence au Plateau et d un point de service à Guediawaye. En 2010, la société a déboursé un total de crédits pour un volume de plus de 18,8 MFCFA (29 MEUR). Par rapport à 2009, le nombre de prêts déboursés a ainsi augmenté de 43 % tandis que le volume de prêts déboursés a augmenté de 120 %. En 2010, le portefeuille de crédit de MicroCred Sénégal a augmenté de 132 % ce qui correspond à une variation de MFCFA (9 MEUR), passant de MFCFA (6,8 MEUR) fin 2009 à MFCFA (15,9 MEUR) à la fin de l année Le nombre de prêts en cours a augmenté pour sa part de 38 %, passant de clients à clients. En 2010, les activités financées par MicroCred Sénégal étaient majoritairement concentrées dans le secteur du commerce. Ainsi, 81 % de l encours du portefeuille était détenue par des clients travaillant dans le secteur du commerce, 10 % dans les services et 9 % dans la production. Le montant du prêt moyen par client était de 999 EUR en décembre La maturité moyenne des crédits est d environ 8,8 mois. Les femmes représentent environ 54 % en nombre et 39 % en volume du portefeuille. Pour contribuer au maintien d une forte croissance, la phase pilote du produit PME a été lancée en juin A fin 2010, les prêts PME représentaient 17 % du volume du portefeuille de crédits et moins d 1 % du nombre de crédits en cours ce qui représente un encours de MFCFA (2,7 MEUR). 4,5 % 4,0 % 3,5 % 3,0 % 2,5 % 2,0 % 1,5 % 1,0 % 0,5 % 0,0 % PAR > 0 j o ur et PAR > 30 j o ur s Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc PAR > 30 jours PAR > 0 jours PAR > 30 jours prévu PAR > 0 jours prévu MicroCred Sénégal a terminé ses opérations 2010 avec un PAR > 30 jours de 0,75 % (couvert à 45 % par les provisions pour perte de prêts) bien qu il ait pu atteindre un pic d environ 1,78 % en début d année. Le PAR > 0 jour a terminé pour sa part l année à 1,5 %. Comparé à décembre 2009, le PAR de MicroCred Sénégal s est nettement amélioré avec un PAR > 30 jours et un PAR > 0 jour qui ont tout deux diminué de 34 %, passant respectivement de 1,1 % à 0,75 % et de 2,3 % à 1,5 %.

17 Répartition du portefeuille Nombre Encours de crédit % de provision Intérêts % de provision Dépense de provisions Encours sain, sans retard, ni rééchelonnement % % 0 PAR 1-7 jours % 0 0 % 0 PAR 8-30 jours % % 0 PAR jours % % 0 PAR jours % % 0 PAR jours % % PAR jours % % PAR > 180 jours Sous-total : PAR > 30 jours Prêts restructurés sans retard % % 0 Prêts restructurés avec un retard de moins de 90 jours % % 0 Prêts restructurés avec un retard de plus de 90 jours % % Total Autres actifs Les immobilisations nettes ont augmenté de 23 % passant de 382 MFCFA à fin 2009 (582 KEUR) à 468 MFCFA (713 KEUR) principalement à cause de l ouverture de l agence du Plateau et du point de service de Guediawaye. Structure de financement 100 % 80 % 60 % 40 % Structure de financement Décembre 2009 Fonds propres Comme expliqué en introduction, il a été décidé, au cours de l Assemblée Générale Extraordinaire du 30 octobre 2009, de procéder à une augmentation de capital de 2,2 MMFCFA (3,3 MEUR) ce qui a permis d atteindre un capital social de 3,73 MMFCFA (5,7 MEUR), versé en avril L augmentation de capital a permis à de nouveaux partenaires stratégiques d entrer dans le capital de la société. Il s agit de l IFC (Groupe de la banque mondiale), du groupe SONAM et de la BOA Sénégal. 15,4 % SFI Capital versé Décembre ,7 % BOA 10,7 % SONAM 20 % 0 % Fonds propres Epargne Emprunts Structure de financement Décembre % 80 % 60 % 40 % 20 % 0 % Fonds propres Epargne Emprunts 71,2 % MicroCred SA Épargne Les produits d épargne offerts par MicroCred Sénégal ont rencontré un franc succès au cours de l année En effet, au terme de cette année, clients possédaient au moins un compte épargne pour un volume total de plus de MFCFA (6 MEUR). Le nombre d épargnants était ainsi deux fois et demi plus élevé que celui des emprunteurs. Le montant moyen épargné était de 148 EUR. 17

18 Répartition des produits d épargne décembre 2009 (en volume ) 63 % LE 19 % DAT Entre décembre 2009 et décembre 2010, le portefeuille d épargne a augmenté de 159 %. Il représentait MFCFA (2,3 MEUR) en décembre 2009 alors qu il a atteint MFCFA (5,7 MEUR) en décembre Cette belle performance a été possible par la mise en place d une stratégie agressive maintenue pendant toute l année. Les mesures qui ont été prises pour faire croître l encours d épargne en 2010 sont énumérées ci-dessous : Intégration des résultats de collecte d épargne dans le calcul des primes des agents commerciaux ; Suivi constant de la collecte d épargne par la direction des opérations. Le montant total de l encours d épargne de MicroCred Sénégal de MFCFA (6 MEUR) est réparti de la manière suivante : Produit de dépôt à vue (Livret à vue) : MFCFA (3,2 MEUR) soit 53 % de l encours d épargne ; Produit Sukaliku : 665 MFCFA (1 MEUR) soit 17 % de l encours d épargne ; Produit de dépôt à terme : MFCFA (1 805 MEUR) soit 30 % de l encours d épargne. 18 % Sukaliku Répartition des produits d épargne décembre 2010 (en volume ) 53 % Livret à vue 30 % Dépôt à terme 16 % Sukaliku Dettes Maturité (mois) Dec-10 Montant original reçu (FCFA) Montant original reçu (EUR) Montant au bilan (FCFA) Montant au bilan (EUR) restante Taux d'intérêt au déboursement Monnaie MicroCred SA EURIBOR + 6 % EUR BOA ,00 % FCFA Oikocrédit ,75 % FCFA BRS ,50 % FCFA BOA ,00 % FCFA Triple Jump ,00 % FCFA Symbiotics ,30 % FCFA Triodos ,50 % FCFA/ EUR SONAM % FCFA Allianz ,34 % FCFA Allianz ,34 % FCFA Allianz ,34 % FCFA Allianz ,34 % FCFA PAD ,75 % FCFA Eticca ,25 % FCFA Total

19 A fin décembre 2010, MicroCred Sénégal possédait quatre dépôts à terme institutionnels (Sonam, Allianz, Port Autonome de Dakar et Eticca) pour un montant total de MMFCFA (2,4 MEUR). MicroCred Sénégal a par ailleurs souscrit quatre emprunts en 2010, contractés auprès de la BOA Sénégal pour 2 MMFCFA (3 MEUR) en juin 2010, de Triple Jump pour 657 MMFCFA (1 MEUR) en novembre 2010 et auprès de Symbiotics et Triodos en décembre 2010 pour MMFCFA (1 MEUR) chacune. Le levier Dettes/Fonds propres était bien plus élevé que les prévisions jusqu à l augmentation de capital de 2,2 MMFCFA (3,3 MEUR) finalisée en avril Effet de levier (Dette/Capital) % % % % % % 800 % 600 % 400 % 200 % 0 % Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc Réel Prévisionnel Maturité et management des liquidités Actif < 3 mois > 3 mois & < 1 an > 1 an & < 5 ans Total Disponibilités Prêts aux institutions financières Prêts aux clients Autres prêts Provisions Immobilisations nettes Créances fournisseurs/icne Total Passif < 3 mois > 3 mois & < 1 an > 1 an & < 5 ans Total Dettes envers des institutions financières Épargne à vue Épargne à terme clients Épargne à terme institutionnels Autres dettes Capital Total

20 Efficience et rentabilité Pr i n c i p a u x éléments d u c o m p t e d e r é s u l t a t d e l i n s t i t u t i o n Revenus et charges (EUR) Jan Fév Mar Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc Revenus mensuels Charges mensuelles Les produits financiers s élèvent à 2,7 MMFCFA (4 MEUR), ce qui correspond à une augmentation de 151 % par rapport aux chiffres de % des ces revenus proviennent du portefeuille de crédits : Les intérêts représentent 63 % des produits financiers totaux et s élèvent à MFCFA (soit 2,6 MEUR) ; Les frais et commissions relatifs au portefeuille de crédits contribuent à la formation des produits financiers totaux à hauteur de 24 % et s élèvent à 643 MFCFA (soit 980 KEUR) ; Les pénalités ne représentent que 5 % des produits financiers (123 MFCFA ou 188 KEUR), ce qui signifie que les revenus sont majoritairement sains. Les revenus des produits autres que crédits correspondent aux revenues liés aux produits d épargne (frais d ouverture de compte, frais de gestion de compte, etc.) pour 6 % des produits financiers totaux (169 MFCFA ou 258 KEUR). Enfin les revenus d intérêts sur placement et les autres produits liés aux services financiers (transferts d argent) représentent respectivement 36 MFCFA et 11 MCFA (54 KEUR et 16 KEUR). Au cours de l année 2010, MicroCred Sénégal a rayé 645 prêts pour un montant total de 156 MFCFA (soit 237 KEUR) soit 2,09 % du portefeuille. Les charges de personnel correspondent aux charges les plus lourdes supportées par l institution. Elles représentent en effet 40 % des charges totales de MicroCred Sénégal, pour un montant de MFCFA (soit 1,5 MEUR) et ont ainsi augmenté de 31 % par rapport à Cette augmentation est évidemment liée à l augmentation du personnel de MicroCred Sénégal qui a pour sa part augmenté de 30 %, passant de 159 à 206 employés. A la fin de l année 2010, les agents commerciaux contribuaient pour moitié à ce nombre. Le ratio prime/salaire est passé de 26 % en décembre 2009, à 45 % en décembre 2009 (moyenne de 34 % sur l année). Cette variation s explique notamment par l amélioration du système de détermination de primes destiné à améliorer la productivité et l efficacité des équipes. Les dépenses d exploitation ont contribué pour 34 % à la formation des charges totales pour 862 MFCFA (1,3 MEUR) Les dotations et amortissements représentent 4 % des charges pour un montant de 106 MFCFA (162 KEUR). Le résultat net après impôts et taxes a été de 146 MFCFA (soit 223 KEUR). Perspectives En 2011, MicroCred Sénégal prévoit d agrandir son réseau en ouvrant trois nouvelles agences : deux en province à Mbour et Kaolack et une dans la banlieue de Dakar à Rufisque. Trois points de service devraient également voir le jour (un à Keur Massar et deux dans Dakar) durant l année Des négociations sont en cours avec la Banque Atlantique et Sonatel en vue de lancer respectivement, dans le réseau de MicroCred Sénégal, le service de Transfert International d Argent Moneygram et Orange money. Les charges totales s élèvent à MFCFA, ce qui correspond à une augmentation de 48 % par rapport aux chiffres de Cette hausse est notamment due au recrutement de nouveaux employés dans le cadre de l ouverture des nouvelles agences. Ces charges sont réparties comme suit : Les charges financières représentent 17 % des charges totales, et s élèvent à 433 MFCFA (soit 660 KEUR). Le coût de financement est de 6,4 %. Grâce à une amélioration de la qualité de son portefeuille, MicroCred Sénégal n a enregistré que 131 MFCFA de dotations aux provisions ;

Groupe PlaNet Finance

Groupe PlaNet Finance Rapport Annuel 211 MicroCred Sénégal Groupe PlaNet Finance Table des matières 4 Le groupe MicroCred Arnaud Ventura Membre du conseil d Administration de MicroCred Sénégal. Président du Directoire & fondateur

Plus en détail

Groupe PlaNet Finance

Groupe PlaNet Finance Rapport Annuel 2011 MicroCred Sénégal Groupe PlaNet Finance MicroCred Sénégal / Rapport annuel 2011 02 Table des matières 04 Le groupe MicroCred Arnaud Ventura Membre du conseil d Administration de MicroCred

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SÉNÉGAL 2

RAPPORT ANNUEL SÉNÉGAL 2 RAPPORT ANNUEL SÉNÉGAL 2 0 1 2 Groupe PlaNet Finance 2 Sommaire 3 Présentation du Groupe MicroCred & de sa filiale au Sénégal Le Groupe MicroCred en 2012 MicroCred Sénégal en chiffres Éditorial, actionnariat

Plus en détail

Groupe PlaNet Finance

Groupe PlaNet Finance Rapport Annuel 211 MicroCred Côte d Ivoire Groupe PlaNet Finance Table des matières 4 Le groupe MicroCred Arnaud Ventura Président du Conseil d Administration. Président & fondateur du Groupe MicroCred.

Plus en détail

Le Groupe MicroCred 3. Actionnaires & Gouvernance 5. Situation 2010 & perspectives 2011 7

Le Groupe MicroCred 3. Actionnaires & Gouvernance 5. Situation 2010 & perspectives 2011 7 Rapport Annuel 2010 MicroCred Banque Madagascar Table des matières Le Groupe MicroCred 3 MicroCred MADAGASCAR en chiffres 4 Actionnaires & Gouvernance 5 Éditorial 6 Situation 2010 & perspectives 2011 7

Plus en détail

Dakar. Sénégal. Rapport annuel 2008 MicroCred Sénégal

Dakar. Sénégal. Rapport annuel 2008 MicroCred Sénégal Dakar Sénégal Rapport annuel 2008 MicroCred Sénégal MicroCred Sénégal / Rapport annuel 2008 TABLE DES MATIÈRES Chiffres clefs 2008 4 Faits marquants 2008 5 Perspectives 2009 6 Avant-propos 7 Editorial

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL CÔTE D IVOIRE 2

RAPPORT ANNUEL CÔTE D IVOIRE 2 RAPPORT ANNUEL CÔTE D IVOIRE 2 0 1 2 Groupe PlaNet Finance Sommaire 3 Présentation du Groupe MicroCred & de sa filiale en Côte d Ivoire Le Groupe MicroCred en MicroCred Côte d Ivoire en chiffres Éditorial,

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Groupe PlaNet Finance

Groupe PlaNet Finance Rapport Annuel 211 MicroCred Banque Madagascar Groupe PlaNet Finance Table des matières 4 Le groupe MicroCred Arnaud Ventura Président du Conseil d Administration de MicroCred Banque Madagascar. Président

Plus en détail

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé

Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé Loi1901.com présente : Le PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS détaillé (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015

ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 ETATS FINANCIERS ARRETES AU 30 JUIN 2015 Pages Bilan 2 Etat des engagements hors bilan 3 Etat de résultat 4 Etat des flux de trésorerie 5 Notes aux états financiers 6 Bilan Arrêté au 30 JUIN 2015 (Unité

Plus en détail

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005/2002 du 07 mai 2002

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2005 ACTIF DEC 2005 DEC 2004 PASSIF DEC 2005 DEC 2004 Valeurs en caisse,banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Servicesdes 197 427 113 253 Service des

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS

NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME IAS 01 LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS UNIVERSITE NAY2 Marc GAIGA - 2009 Table des matières NORME IAS 01 : LA PRÉSENTATION DES ÉTATS FINAIERS...3 1.1. LA PRÉSENTATION SUCCITE DE LA NORME...3 1.1.1.

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010

COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS 2010 COMMENTAIRES SUR COMPTES ANNUELS Commentaires Note 1: CAISSE RUBRIQUES 2009 Caisse XOF 1,428,933,201 2,054,162,600 625,229,399 44% Caisse EUR 123,667,574 164,363,145 40,695,571 33% Caisse USD 118,203 446,683

Plus en détail

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER

NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER NOMENCLATURE COMPTABLE POUR LE PARTICULIER REMARQUES PRELIMINAIRES Les ménages n ont pas d obligation de tenir une comptabilité. En revanche, d une part, certaines situations liées à un état de dépendance

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) BNP PARIBAS WEALTH MANAGEMENT Société anonyme au capital de 103 312 500. Siège social : 33, rue du Quatre Septembre, 75002

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES

INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES INSTRUCTION N 009 AUX COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT ET AUX INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE RELATIVE A LA TRANSMISSION DES SITUATIONS PERIODIQUES La Banque Centrale du Congo, Vu la Loi n 005/2002 du

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT GROUPE BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31/12/2012 Groupe BIAT Etats financiers consolidés arrêtés au 31 décembre 2012 Page ~ 2~ BILAN CONSOLIDE ARRETE AU 31 DECEMBRE

Plus en détail

états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013

états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013 états FINANCIERS ARRêTéS AU 31 DéCEMBRE 2013 SOCIETE DE GESTION DES PARTICIPATIONS DE L ETAT TOURISME & HOTELLERIE ENTREPRISE DE GESTION HOTELIERE CHAINE EL AURASSI SOCIETE PAR ACTIONS AU CAPITAL DE 1.500.000.000

Plus en détail

Définitions des principaux concepts

Définitions des principaux concepts Définitions des principaux concepts Achats de marchandises : achats de marchandises destinées à être revendues en l état. Achats de matières premières : achats de produits incorporés aux constructions.

Plus en détail

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013

Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Dossier prévisionnel Prévisionnel de Développement de Janvier 2011 à Décembre 2013 Société TEST 24 cours de la brocante BP 45 44100 NANTES Tel : 0240256767 Fax : 0240789029 Email : infos@test-sa.fr Monsieur

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles Mairie de Saint-Julien-en-Genevois Nom et coordonnées de l association Fiche d identité de l association Nom de l'association Objet Adresse de

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS ARRETES AU 31 DECEMBRE 2012

RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS ARRETES AU 31 DECEMBRE 2012 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES SUR LES ETATS FINANCIERS ARRETES AU 31 DECEMBRE 2012 Association «AL BAWSALA» JUILLET 2013 Av. Hédi Karray - Imm.Luxor 2 ème Etage - Centre Urbain Nord -1082 Tunis SARL

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL Exercice 2006

RAPPORT ANNUEL Exercice 2006 RAPPORT ANNUEL Exercice 2006 1 MESSAGE DE LA PRESIDENTE Chers Membres, Honorables délégués régionaux, Ce jour marque la tenue de la 13 ème Assemblée Générale de notre Mutuelle d Epargne et de Crédit depuis

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Sommaire. Editorial 5. Comptes annuels 2012 7. Filiales 14. Rapport de révision 15

Sommaire. Editorial 5. Comptes annuels 2012 7. Filiales 14. Rapport de révision 15 Rapport annuel 2012 Sommaire Editorial 5 Comptes annuels 2012 7 Filiales 14 Rapport de révision 15 Editorial Avec 102,98 millions CHF de produits consolidés, le groupe Abraxas enregistre comme prévu

Plus en détail

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.)

États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) États financiers de Corporation des professionnels en services financiers (C.D.P.S.F.) 31 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des revenus et dépenses et de l actif net... 3 État de

Plus en détail

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général

C V 1 Extrait du Plan Comptable Général C.V Extrait du Plan Comptable Général C V 1 Extrait du Plan Comptable Général Sont reproduits les seuls comptes détaillés dans ce cours ou ceux qui nous semblent compréhensibles. Les comptes spécifiques

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014

COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 COMPTES CONSOLIDÉS AU 31 DÉCEMBRE 2014 ca-des-savoie.fr Arrêtés par le Conseil d administration du Crédit Agricole des Savoie en date du 23 janvier 2015 soumis à l approbation de l Assemblée Générale Ordinaire

Plus en détail

COMMUNICATION FINANCIèRE Des Banques Populaires Régionales

COMMUNICATION FINANCIèRE Des Banques Populaires Régionales COMMUNICATION FINANCIèRE Des Banques Populaires Régionales AU 30 JUIN 2011 Banque Populaire du centre sud Valeurs en caisse, Banques centrales, Trésor public, Service des chèques postaux 182 505 183 673

Plus en détail

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE

DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE DEMANDE D INTERVENTION DE LA SNCI EN FAVEUR D UN PROJET DE CREATION / REPRISE D UNE ENTREPRISE 1 INFORMATIONS RELATIVES A L ENTREPRISE REQUERANTE IDENTIFICATION DE L ENTREPRISE Raison sociale Adresse Activité

Plus en détail

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications

C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Paris, le 14 février 2014 8h Information réglementée C e g e r e a l - R é s u l t a t s a n n u e l s 2013 : Une année de consolidation et de certifications Indicateurs clés : Loyers IFRS à 43,3 M (+12,1%)

Plus en détail

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS

RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS RAPPORT DES COMMISSAIRES AUX COMPTES SUR LES COMPTES ANNUELS Société Générale Exercice clos le 31 décembre 2014 Aux Actionnaires, En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée générale,

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE FINANCEMENT

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES LA BANQUE POSTALE FINANCEMENT PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) LA BANQUE POSTALE FINANCEMENT Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 2 200 000. Siège social

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER

AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT. Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER AUDIT FRANCE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DES FRANCAS DE L HERAULT Association loi 1901 Siège social : 27 rue Lafeuillade 34070 MONTPELLIER EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2010 RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX COMPTES

Plus en détail

PRESENTATION AFD- juin 2004

PRESENTATION AFD- juin 2004 PRESENTATION AFD- juin 2004 Présentation de FINADEV Bénin- Groupe FINANCIAL AFD Paris - juin 2004 1 1. PRESENTATION GENERALE Si vous le permettez, avant de vous exposer la situation de FINADEV BENIN, première

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Italie. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Italie. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Italie Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013 États financiers de La Fondation canadienne du rein Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4 État de la situation financière... 5 État

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Imagine Canada États financiers

Imagine Canada États financiers États financiers 31 décembre 2014 Table des matières Page Rapport de l auditeur indépendant 1-2 État des produits et des charges 3 État de l évolution des actifs nets 4 État de la situation financière

Plus en détail

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU 9 AVRIL 2015 -------------------------- RAPPORT FINANCIER CONCERNANT LES COMPTES DE 2014

ASSEMBLEE GENERALE DU 9 AVRIL 2015 -------------------------- RAPPORT FINANCIER CONCERNANT LES COMPTES DE 2014 ASSEMBLEE GENERALE DU 9 AVRIL 2015 -------------------------- RAPPORT FINANCIER CONCERNANT LES COMPTES DE 2014 Les comptes de l année 2014 sont présentés sous la même forme que ceux des années précédentes

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES

MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES MODÈLE DE PRÉSENTATION PLAN D AFFAIRES (Nom de l entreprise) PRÉPARÉ PAR : (Nom du ou des promoteurs) EN COLLABORATION AVEC : CDEC ROSEMONT PETITE-PATRIE (Mois et année) POURQUOI UN PLAN D AFFAIRES? Le

Plus en détail

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS

SOCIÉTÉ DU PARC JEAN-DRAPEAU ÉTATS FINANCIERS ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2013 ÉTATS FINANCIERS TABLE DES MATIÈRES RAPPORT DE L AUDITEUR INDÉPENDANT 3 et 4 ÉTATS FINANCIERS État de la situation financière 5 État des résultats 6 État de la variation

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES GDF SUEZ TRADING

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES GDF SUEZ TRADING PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COTES ANNUELS) GDF SUEZ TRADING Société par actions simplifiée au capital de 351 200 000. Siège social : 1, place Samuel de Champlain, 92400

Plus en détail

Le Conseil Municipal,

Le Conseil Municipal, MF/EG SEANCE DU 16 SEPTEMBRE 2002 2002/1561 - PRÉSENTATION DU RAPPORT ANNUEL 2001 DE LA CAISSE DE CRÉDIT MUNICIPAL DE LYON (DIRECTION DES FINANCES) Le Conseil Municipal, Vu le rapport en date du 20 août

Plus en détail

La Banque Nationale du Rwanda, ci-après dénommée la «Banque Centrale», arrête:

La Banque Nationale du Rwanda, ci-après dénommée la «Banque Centrale», arrête: INSTRUCTION N 01/2005 DE LA BANQUE NATIONALE DU RWANDA RELATIVE A LA DIVULGATION PUBLIQUE DE L INFORMATION FINANCIERE APPLICABLE AUX BANQUES ET AUTRES ETABLISSEMENTS FINANCIERS. ===============================

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers

Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick. États financiers Bureau du vérificateur général du Nouveau-Brunswick États financiers États financiers CONTENU Rapport de l auditeur indépendant 3 État de la situation financière 4 État des résultats 5 État des flux de

Plus en détail

Initiation à la Comptabilité

Initiation à la Comptabilité Bertrand LEMAIRE http://www.bertrandlemaire.com Initiation à la Comptabilité Document sous licence Creative Commons L auteur autorise l impression et l utilisation gratuites de ce document dans un cadre

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE

MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010. Boubacar DIAKITE MISELINI FINANCEMENT DE LA GOMME ARABIQUE. Bamako, du 11 au 13 mai 2010 Boubacar DIAKITE Contexte de création des IMFs. Extrême pauvreté de certaines couches de la population active, Banque: une activité

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros

TRAVEL TECHNOLOGY INTERACTIVE Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au Capital de 4.524.878,73 Euros 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 75008 PARIS SUR LES COMPTES CONSOLIDES EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2014 Aux actionnaires, En exécution de la mission qui nous a

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE INNATE PHARMA ANNONCE SES RESULTATS POUR 2006 : FORTE CROISSANCE DE L ACTIVITE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT (+75%), ET NOTAMMENT DE LA CLINIQUE Marseille, le 20 mars 2007 Innate Pharma SA (la «Société»),

Plus en détail

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT

THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013-2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 4 : LA PHASE DE VERIFICATION ET DE REGROUPEMENT SENS ET PORTEE DE L ETUDE

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

Alerte. «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés»

Alerte. «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés» Alerte «Les Organisations Syndicales doivent établir des comptes annuels pour 2009 ainsi que des comptes consolidés» La loi du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE

RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 24 mars 2008 RÉSULTATS 2008 - PERSPECTIVES 2009 DE LA BANQUE POSTALE En 2008, La Banque Postale a confirmé sa place unique et singulière sur le marché de la banque de détail

Plus en détail

FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT

FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT FONDATION AL KA.RA MA DE MICRO'CREDIT RAPPORT GENERAL DU COMMISSAIRE AUX COMPTES Exercice clos au 31 décembre 2014 MY LclYh~5L AOIA.FfR. Commissaire aux comptes N 46, avenue Pasteur, les Orangers - RABAT

Plus en détail

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance

4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance OUTILS DÉCISIONNELS DU FIDA EN MATIÈRE DE FINANCE RURALE 4. Réalisation du suivi et de l évaluation de la performance Action: Mener à bien le

Plus en détail

ECOBANK GUINEE S.A. ETATS FINANCIERS

ECOBANK GUINEE S.A. ETATS FINANCIERS ECOBANK GUINEE S.A. ETATS FINANCIERS ET NOTES COMPLEMENTAIRES AU 31 DECEMBRE 2012 Page 2 BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 (Exprimés en milliers de francs guinéens) Notes 31/12/2012 31/12/2011 ACTIF Caisse 4 170

Plus en détail

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d information pour les copropriétaires Le décret comptable Quelques repères......pour mieux comprendre Juin 2007 Plan du guide

Plus en détail

COMPTABILITÉ APPROFONDIE. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - IMMOBILISATIONS DÉCOMPOSÉES ET SUBVENTION D INVESTISSEMENT

COMPTABILITÉ APPROFONDIE. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - IMMOBILISATIONS DÉCOMPOSÉES ET SUBVENTION D INVESTISSEMENT COMPTABILITÉ APPROFONDIE DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 - IMMOBILISATIONS DÉCOMPOSÉES ET SUBVENTION D INVESTISSEMENT 1. Expliquer les raisons pour lesquelles la société YPREMIUM ne peut

Plus en détail

CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere

CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere AVIS DES SOCIETES Etats Financiers CITIBANK N.A TUNIS BRANCHE ONSHORE Siège social : 55 Avenue Jugurtha 1002 Belvedere La CITIBANK N.A TUNIS publie ci-dessous, ses états financiers arrêtés au 31 décembre

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

ADVANS Cameroun SA. Rapport du Commissaire aux Comptes au Conseil d'administration

ADVANS Cameroun SA. Rapport du Commissaire aux Comptes au Conseil d'administration ADVANS Cameroun SA Rapport du Commissaire aux Comptes au Conseil d'administration Rapport présenté en application de l article 715 de l acte uniforme OHADA relatif au droit des sociétés commerciales et

Plus en détail

états financiers consolidés et comptes sociaux au 31 décembre 2012 8.2.2. Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés

états financiers consolidés et comptes sociaux au 31 décembre 2012 8.2.2. Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés états financiers consolidés et comptes sociaux au 31 décembre 2012 8.2.2. Rapport des commissaires aux comptes sur les comptes consolidés En exécution de la mission qui nous a été confiée par votre assemblée

Plus en détail

aux Comptes et Attestation

aux Comptes et Attestation Rapports des Commissaires aux Comptes et Attestation page.1. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes annuels* 186.2. Rapport des Commissaires aux Comptes sur les comptes consolidés* 188.3.

Plus en détail

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 1 États financiers Bilan 3 État des résultats 4 État de l'évolution de l actif net 6 État des flux de

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Gestion de trésorerie Prévisions financières modes de financement et de placement à court terme Nathalie gardes Maitre de conférence en gestion Objectifs Connaître les principales composantes de la gestion

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

États financiers. du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014

États financiers. du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014 États financiers du Sénat du Canada pour l exercice clos le 31 mars 2014 KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (613) 212-KPMG (5764) Bureau 1800 Télécopieur (613) 212-2896 150, rue Elgin Internet www.kpmg.ca

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS La classe 1 comprend les comptes du capital propre, des réserves et provisions, et ceux des avances et emprunts à plus d un an, dont

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREATIS

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREATIS PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CREATIS Société anonyme au capital de 52 900 000. Siège social : Parc de la Haute Borne, 61, avenue Halley, 59650 Villeneuve-d

Plus en détail

INDICATEURS HEBDOMADAIRES

INDICATEURS HEBDOMADAIRES INDICATEURS HEBDOMADAIRES Semaine du 25 au 31 embre 214 RESERVES INTERNATIONALES NETTES Evolution en milliards de dirhams et en mois d importations de biens et services En MMDH En % Réserves Internationales

Plus en détail

2 3 4 AUtre 26 Colombie- Britannique 160 Provinces DE L ATLANTIQUE 68 PROVINCES DES PRAIRIES 223 ONTARIO 656 QUÉBEC 1 217 0 5 10 15 20 25 30 0 5 10 15 20 25 30 35 0 10 20 30 40 50 60 ATTEINTE D UN RÈGLEMENT

Plus en détail

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier.

Dossier Financier. La première partie décrit les hypothèses de fonctionnement retenues que ce soit d un point de vue organisationnel ou financier. Dossier Financier Ce dossier complète notre dossier économique en apportant un éclairage financier sur notre projet. Il s appuie sur l organisation que nous avons mise en place et sur l expérience de démarrage

Plus en détail