Le secteur postal en Afrique. Panorama, Problématiques, Enjeux et Perspectives. Publication PMC. Performances MC 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le secteur postal en Afrique. Panorama, Problématiques, Enjeux et Perspectives. Publication PMC. Performances MC 1"

Transcription

1 Panorama, Problématiques, Enjeux et Perspectives Publication PMC 1 Mai 2008

2 Performances Management Consulting est une société de conseil en management stratégique, créée en 1995 par des consultants africains ayant acquis une expérience solide dans des cabinets et des entreprises de rang mondial. Le cabinet s est fixé comme ambition d être un acteur de la transformation des économies africaines. Dans ce cadre, le cabinet Performances publie de façon régulière des notes sectorielles sur un secteur clé pour la lutte contre la pauvreté et l émergence de l Afrique. Ces notes vous proposent une description précise du secteur, identifient les enjeux stratégiques et mettent en perspective les défis majeurs auxquels les décideurs publics et les acteurs privés devront faire face. Ce document est la note sectorielle sur le secteur postal en Afrique. Il est également disponible sur le site web de PMC :

3 Sommaire Sommaire Tables et index... 5 Sigles et abréviations... 7 Introduction... 8 Chapitre 1 : Contexte Général Présentation descriptive des services postaux Le service universel Le courrier physique La poste aux lettres La messagerie Les services financiers La banque postale Les mandats et transferts de fonds Les nouveaux produits postaux Les courriers hybrides Les services de logistique Le secteur réservé Les différents acteurs Les institutions postales Les acteurs de la correspondance et de la messagerie Les routeurs Situation institutionnelle des postes en Afrique Présentation de la chaîne de valeur postale Chapitre 2 : Evolutions et tendances majeures dans le secteur postal au niveau mondial Evolution de la demande postale Evolutions institutionnelles et réglementaires Transformation des postes en sociétés commerciales Libéralisation et mondialisation croissante du secteur Intégration verticale et horizontale Un exemple de réforme postale : La Deutsche Post World Net Evolutions technologiques Développement rapide des NTIC Impacts des évolutions sur la chaîne de valeur postale Chapitre 3 : Problématiques et enjeux majeurs du secteur postal en Afrique Les problématiques majeures du secteur postal L Evolution de la demande postale en Afrique La demande des entreprises en Afrique La demande des particuliers en Afrique Un secteur postal inefficient Un réseau postal peu développé Une offre de services qui correspond peu à la demande Une qualité de service défaillante dans la plupart des pays africains La concurrence des NTIC face au développement du secteur postal Les enjeux du secteur postal Enjeux institutionnels et réglementaires Une libéralisation du secteur postal serait prématurée en Afrique Un exemple de réforme en Afrique Tanzania Post Corporation Enjeux socio-économiques Le rôle social des postes

4 La gestion des transferts de fonds...73 Chapitre 4 : Perspectives et opportunités de développement du secteur postal en Afrique Une meilleure contribution des NTIC dans le développement des services postaux à valeur ajoutée L exemple de la poste Tunisienne Les projets à l échelle continentale Des services financiers plus développés Transferts de fonds Épargne et investissements Un effort d intégration régionale et de partage d expériences Conclusion...84 Bibliographie...85 Contacts

5 Tables et index Graphiques Graphique 1 : Processus de gestion du courrier hybride Graphique 2 : Les transporteurs express et leur offre de services Graphique 3 : Chaîne de valeur du courrier Graphique 4 : Les forces en jeu dans le secteur postal Graphique 5 : Taux de croissance des volumes de courriers Graphique 6 : Taux de croissance des volumes de colis Graphique 7 : Poids des entreprises et des particuliers dans les échanges de lettres et de colis à travers le monde Graphique 7 : Répartition des coûts d exploitation de la poste aux lettres Graphique 8 : Evolution du réseau de la DPWN ( ) Graphique 9 : Evolution des effectifs en équivalent temps plein * Graphique 10 : Evolution et répartition du chiffre d affaire en millions d euros Graphique 11 : Evolution des effectifs en équivalent temps plein Graphique 12 : Evolution des volumes d envois avec et sans effet de substitution par les médias électroniques Graphique 13 : Le cercle vicieux Graphique 14 : Le cercle vertueux Graphique 15 : Pourcentage des pays membres de l UPU qui offre le service publicitaire. 51 Graphique 16 : Nombre de lettres déposées par habitant Graphique 17 : Nombre de colis postaux déposés par 1000 habitants Graphique 18 : Surface moyenne couverte par un bureau de poste sédentaire Graphique 19 : Nombre moyen de personnes servies par un employé de poste Graphique 20 : Accès aux services postaux Graphique 21 : Recettes postales par activité Graphique 22 : Autres services proposés par les postes africaines Graphique 23 : Evolution du bénéfice net de la SPT (millions de dollars) Graphique 24 : La rationalisation du réseau Graphique 25 : Amélioration des performances Graphique 26 : Part de marché des différents opérateurs dans 4 pays d Afrique Graphique 27 : Cycle de vie et demande en produits bancaires

6 Tableaux Tableau 1 : Les institutions sous-régionales Tableau 2 : Les autorités de régulation du secteur postal dans la CEDEAO et la CEEAC Tableau 3 : Situation des postes de la CEDEAO et CEEAC Tableau 4 : Achats de la DPWN (Avril Mai 1999) Tableau 5 : Evolution de la situation financière de la SPT (millions de dollars) Tableau 6 : Transferts vers les différentes sous-régions africaines (millions de dollars) Encadrés Encadré 1 : Les intégrateurs internationaux de la messagerie «express» Encadré 2 : Une des premières transformations en société commerciale : les postes néozélandaises Encadré 3 : Exemples d accompagnement des gouvernements à la libéralisation des postes Encadré 4 : Third party Logistic (3PL) et 4PL Encadré 5 : Exemples de coopération postale en Europe Encadré 6 : Evolution de l offre NTIC de La Poste Encadré 7 : Les postes africaines offrant un accès aux NTIC Encadré 8 : Les échecs de la libéralisation des industries de réseau dans les pays en développement ou en transition Encadré 9 : Exemples de transformation institutionnelle des postes dans le monde Encadré 10 : Le Mandat Express International de la Banque Postale française

7 Sigles et abréviations UPU : Union postale universelle PDPA : Plan de développement postal pour l Afrique BM : Banque Mondiale UPS : Universal postal services USPS : United States Postal Services SU : Service Universel DPWN : Deutsche Post World Net 7

8 Introduction La poste est l un des plus anciens réseaux de communication au monde. C est à Rome au temps d Auguste (62 av JC-14 av JC) qu apparaît le premier service de courrier public au service des correspondances de l Etat. C est au 13 ème siècle en Italie qu apparaissent les premières postes européennes, celles-ci vont ensuite s établir dans toute l Europe sous contrôle privé. C est Napoléon 1 er qui sera un des premiers à faire de la poste un service public à part entière. En Afrique, il n existait pas de système postal organisé avant l arrivée des colonisateurs européens. L échange des nouvelles se faisait par des piétons ou des cavaliers et le plus souvent, ils étaient aux services des Rois et des Chefs de provinces. Pour répondre aux besoins de communication officielle entre les colonies et les métropoles, l organisation postale africaine se modernise progressivement jusqu'à ressembler à celle des pays colonisateurs. Aujourd hui, le service postal est le moyen de communication le plus accessible et le plus répandu dans le monde, avec le plus grand réseau de distribution. On dénombre bureaux de poste dans le monde et la poste est le premier employeur avec plus de 5,5 millions d employés qui traite plus de 20 millions de lettres. Dans les zones les plus reculées du globe, la poste représente pour certaines populations l unique lien avec l extérieur. Cependant depuis le milieu des années 90, l apparition de nouvelles technologies de communication et l accélération de la mondialisation des échanges ont constitué pour le secteur postal des défis majeurs. Cette nouvelle donne économique fait apparaître un besoin de réformer le secteur postal tant dans son statut, la plupart des administrations postales se transformant en entreprises publiques qui recherchent l équilibre financier, que dans ses orientations marketing, les attentes du client étant maintenant à la base de ces stratégies marketing. Si ces préoccupations sont aussi celle des postes africaines, celles-ci doivent aussi faire face aux particularités socio-économiques du continent. Parmi tous les défis que pose le développement, celui de l Afrique est probablement le plus difficile à relever. La population du continent est ravagée par le VIH/SIDA et par les conflits régionaux, et les conséquences sur le plan de la gouvernance notamment sont un frein majeur à l émergence du continent. Malgré le retour de la croissance dans certains pays, le nombre d africains pauvres a doublé au cours des deux dernières décennies. Au rythme actuel des progrès, d aucuns pensent que l Afrique ne pourra pas atteindre les objectifs de développement fixés par l ONU d ici Deux facteurs clés offrent cependant aujourd'hui au Continent une occasion unique de réussir une stratégie africaine : une attention renouvelée des institutions internationales aux besoins de l Afrique et un changement perceptible dans l engagement des dirigeants africains au développement durable de leurs pays. La situation postale en Afrique est déficitaire, surtout en Afrique subsaharienne où un bureau de poste couvre une superficie 6 fois plus grande qu au niveau mondial et où 12% de la population n a pas accès au service postal. La nécessité de l instauration d un service postal fonctionnel, réglementé et régionalement harmonieux se fait d autant plus 8

9 ressentir que le service postal, s il est efficace, peut contribuer au développement économique et social des pays africains au même titre que les autres infrastructures de réseau. En plus de ce problème d offre, la demande en services postaux est freinée par la tradition de transmission orale et le taux d illettrisme particulièrement élevé dans certaines régions ce qui a contribué au faible développement du secteur postal et à l assimilation rapide des NTIC, en particulier la téléphonie mobile. L émergence de la société de l information a rendu primordiale l intégration et la mise à niveau des économies africaines en matière de technologie de l information. Les réseaux de communication jouant un rôle important dans la quête de gains de productivité et de compétitivité de l Afrique dans le contexte actuel de mondialisation des échanges. Une réforme des postes passant par une maîtrise des NTIC représente donc un défi majeur pour ce continent. Le présent document d analyse sectorielle a pour but de présenter un point de vue sur les problématiques du secteur des Postes en Afrique et sur les enjeux pour une meilleure contribution aux objectifs du millénaire, notamment à travers le plan de développement postal pour l Afrique mis en place par l UPU (Union Postale Universelle) et dont les objectifs sont de développer les aspects suivants : Un réseau physique d une qualité de service contrôlée, sécurisé et répondant aux normes internationales Un réseau électronique sécurisé permettant de suivre les mouvements de courrier, journaux, colis, sur toute la chaîne de transport, depuis l expédition jusqu à la réception, y compris les opérations de douanes et les relations avec les compagnies aériennes; Enfin, un réseau financier pour assurer dans des conditions sécurisées, à faible coût, un service électronique de transfert de fonds. C est là un enjeu crucial pour orienter à des fins sociales les transferts vers des investissements productifs, lutter indirectement contre le blanchiment d argent, créer les conditions pour assurer le développement du commerce électronique et de l accès des pays africains aux marchés extérieurs. Ce document sectoriel analysera, dans une première partie les composantes du secteur des postes, ainsi que la chaîne de valeur pour les pays africains. Il fera également un panorama de l offre et de la demande de services postaux dans le monde, ainsi qu une analyse des évolutions majeures que le secteur a connues durant les dernières décennies. Dans une deuxième partie, il s agira de présenter les problématiques auxquelles les pays africains doivent faire face et d annoncer les enjeux du secteur en Afrique. Une troisième et dernière partie donnera un aperçu des perspectives et des opportunités de développement du secteur postal en Afrique. 9

10 Chapitre 1 : Contexte Général Le secteur postal en Afrique 1.1 Présentation descriptive des services postaux L activité postale traditionnelle inclut la collecte des objets de correspondance, de communication, de messagerie, de presse des boites à lettres publiques ou des bureaux de poste, leur transport, leur tri et leur distribution. Ces services requièrent des savoir-faire et des compétences très spécifiques et peuvent être fournis par des entreprises nationales ou d autres organismes privés. Cette activité s apparente à celle de logistique, seule la fréquence et la nature des envois les différencient. Ainsi, le secteur postal assure la collecte et la distribution en continue d objet relativement petits, à une large population ; alors que les services de logistique s occupent d objets plus volumineux et sont en rapport avec un public plus restreint. Outre ces services de «logistique», le secteur postal propose également des services financiers tels que les comptes d épargne et les transferts d argent Le service universel La notion de service universel est à distinguer de celle de service public, en effet le service universel est inclus dans la mission d un fournisseur de services publics mais n est pas son unique composante. La notion anglo-saxonne de service universel a été introduite en Europe par la commission européenne en 1992 en le définissant comme "un service minimum donné, dont la qualité est spécifiée, pour tout utilisateur, à un prix accessible". Dès 1992, puis dans le Livre vert postal, le service universel est décrit comme "le service de base offert à tous dans l'ensemble de la communauté à des conditions tarifaires abordables et avec un niveau de qualité standard". Au niveau mondial, le service universel représente un socle commun aux fournisseurs des services postaux. Il garantit aux usagers l accès à un service de qualité et à des prix abordables. Le service universel doit avoir les caractéristiques suivantes : L accessibilité o Étendue géographique et à toute la population o Facilité d accès o Fréquence des dépôts, des achats et livraison des maisons. La qualité o Rapidité o Sûreté o Sécurité o Responsabilité. La continuité et la régularité Le prix abordable 10

11 Les pays adhérents à l UPU qui appliquent le service universel doivent assurer les missions suivantes : Levée, transport et distribution du courrier Envois en national ou à l étranger des courriers jusqu à 2 kilogrammes Envois de colis jusqu à 20 kilogrammes Envois en recommandé ou en valeur déclarée Cependant 33% des pays membres de l UPU n appliquent pas le service universel et ce sont essentiellement les pays en développement. Dans la majorité des pays, l opérateur public est chargé d assurer le service universel, mais la déréglementation à venir et la concurrence accrue sur les marchés postaux ont rendu la notion de service universel encore plus importante pour déterminer les obligations des nombreux acteurs sur les différents segments du marché postal Le courrier physique Le courrier physique, en particulier les lettres et les communications sur papier, représente l activité principale du secteur postal. À titre complémentaire, mais de façon plus ponctuelle, les entreprises postales acheminent des périodiques et des colis pouvant atteindre 30 kilogrammes La poste aux lettres La poste aux lettres ou correspondance constitue le cœur de métier du secteur postal. L envoi de correspondance est un envoi postal ne dépassant pas 2 kg vers les destinations nationales et internationales. Il comporte une communication écrite sur un support matériel. Il doit être acheminé et remis à l adresse indiquée par l expéditeur sur l envoi lui-même ou sur son conditionnement. Sont exclus les livres, les catalogues, les journaux et périodiques. Outre les envois de correspondance simple, il existe les envois remis contre signature qui correspondent aux envois recommandés et aux envois à valeur déclarée. L envoi recommandé est un service consistant à garantir forfaitairement contre les risques de perte, vol ou détérioration et fournissant à l expéditeur, s il le demande, une preuve du dépôt de l envoi postal et/ou de sa remise au destinataire. L envoi à valeur déclarée est un service consistant à assurer l envoi postal à concurrence de la valeur déclarée par l expéditeur en cas de perte, vol ou détérioration. La poste aux lettres répond à un besoin premier de communication entre deux personnes ou deux entités ; les expéditeurs de courriers sont pour l essentiel (à plus de 90 % parfois) les entreprises dont la majorité des envois sont destinés aux ménages dans les pays développés : le trafic postal est fortement marqué par la prépondérance des «grands comptes» : un certain nombre de grands clients déposent à eux seuls près d un quart du trafic. L économie postale du courrier repose sur un processus parfaitement réglé et complexe qui va de la levée du courrier à sa distribution. La technologie postale (adresse postale, code postal, machines de tri, transport postal ) structure la chaîne en amont et permet des économies d échelle et des gains de productivité. 11

12 La messagerie La messagerie prend en compte les envois jusqu à 300 kilogrammes ; on retrouve dans cette catégorie les périodiques, la publicité adressée ou marketing direct (publipostage), les colis et les envois express. Le publipostage, publicité écrite adressée fait également partie du service postal ; en effet le marketing direct est l un des clients fidèles de la poste qui a l avantage d un système de gestion des adresses efficient. Le publipostage est un outil de communication qui repose sur la transmission postale d'informations personnalisées dans le but d'obtenir une réponse de clients existants ou potentiels. Le taux de réponse est mesurable et les informations concernant les échanges entre l'expéditeur et le destinataire peuvent faire l'objet d'un suivi et être stockées dans une base de données à des fins ultérieures. La croissance du volume des envois de publipostage est importante et continue ; aujourd'hui, près de 60% des opérateurs postaux membres de l'upu proposent du courrier publicitaire, ce qui représente 37,6% de la totalité des envois de la poste aux lettres du régime intérieur, et plus de 8,3% du régime international. Les taux de croissance sont à deux chiffres dans certains pays en développement. Le service postal a une position de leader dans le domaine de la distribution de périodiques compte tenu du poids de ces derniers et de l existence de tours de distribution organisés et quasi journalier. Le service EMS est un service postal express international pour les documents et les marchandises, qui fournit un produit postal express de qualité, compétitif et à un prix abordable dans le monde entier. Dans la plupart des pays, l'ems est le seul moyen d'accès universel aux services express internationaux pour la clientèle privée. Dans plus de 191 pays, le service EMS fait partie intégrante des services proposés par les postes pour compléter efficacement la gamme traditionnelle des produits de la poste aux lettres et des colis postaux. Dans la messagerie postale, les rendements sont croissants et cela impose une organisation particulière en fonction de la taille, du poids et du nombre d objets à distribuer. Le service postal bénéficie d un avantage concurrentiel qui tient de son réseau étendu, les destinataires pouvant facilement venir retirer leurs colis aux bureaux de poste Les services financiers Les postes du monde entier proposent des services financiers depuis 1878, année de lancement du service de mandat de poste. Aujourd hui, environ deux tiers des postes de la planète proposent des services financiers via un réseau de plus de bureaux de postes. Sont traitées annuellement quelque 10 milliards d opérations, dont 14 millions sont des mandats de poste du régime international totalisant plus de 4 milliards d USD. Les services vont du mandat de poste aux comptes d épargne en passant par les prêts aux consommateurs. Plusieurs postes ont même créé une banque postale ou envisagent de le faire. La poste japonaise, par exemple, avec des actifs totalisant plus de milliards de dollars US, constitue la caisse d épargne la plus importante au monde. 12

13 Les services financiers représentent une part variable des activités postales selon les pays et peuvent atteindre 50% des recettes postales. Dans certains pays comme la France par exemple, ils représentent 30% des recettes de la Poste La banque postale Généralement, le service postal donne la possibilité à ses usagers d ouvrir un compte chèque postal aux frais de gestion peu élevés et un compte d épargne à des taux de rémunération très avantageux. Les postes proposent au moins deux types de produits, les comptes d épargne ordinaire (compte local) et les comptes d épargne retraite. Le service Chèques postaux, permet aux usagers d effectuer toutes les opérations financières à l instar des autres banques de la place : dépôts et retraits de fonds, virements de salaires, transferts de fonds, domiciliations, etc. Dans sa mission de service public, la poste essaie de rendre accessible au plus grand nombre les services financiers postaux sans en tirer les avantages. Ils n ont accès qu à des commissions, et très peu ou pas, en raison de leur statut, aux marges d intermédiation et de transformation financière L activité de crédit, indispensable à la fidélisation et au développement de l épargne leur est souvent interdite S appuyant sur un réseau très développé pour assurer la mission de service universel, les bureaux de poste représentent dans certains pays en développement le seul accès pour les populations à des services financiers qui contribuent au développement économique et social de ces régions Les mandats et transferts de fonds Les mandats postaux et les transferts de fonds rapides prennent une part de plus en plus importante dans l activité postale, dans les pays en développement en général et en particulier en Afrique, continent migrant dans l âme. En effet les migrants envoient généralement de l argent à leurs familles restées dans leurs pays d origine, selon la Banque Mondiale, le montant des remises envoyées par les migrants a dépassé celui des IDE en Face à de tels phénomènes, l accès à des services financiers et à des transferts de fonds internationaux efficaces et à un coût abordable est de la plus haute importance, notamment pour stimuler les économies nationales et le développement et contribuer à réduire la pauvreté dans le monde, l un des principaux objectifs du Millénaire des Nations Unies. Il existait trois types de mandats : Le mandat-lettre : Contre dépôt au guichet de la somme à envoyer, il est remis un titre et un reçu. Ce titre est expédié sous enveloppe (mandat-lettre) au bénéficiaire qui n aura qu à le présenter dans tout bureau de poste du pays de destination pour encaisser en liquidité la somme indiquée contre justification d identité et signature. Le mandat-carte : avec un principe de fonctionnement similaire au mandat-lettre mais le titre est obligatoirement acheminé par un circuit interne à la poste. Le mandat-télégraphique : mandat transmis par voie électrique ou électronique à l instar des télégrammes. C est maintenant le mandat express. 13

14 La version papier du mandat de poste est en voie de disparition, les transferts de fonds se font maintenant principalement de façon électronique pour assurer des délais plus courts. Les transferts d argent sont généralement effectués dans un délai de deux jours ou en moins de douze heures si désiré, de façon sécurisée et fiable par les opérateurs postaux. Ces transferts représentent une manne financière non seulement pour les destinataires mais également pour les intermédiaires financiers par le biais des commissions qui peuvent représenter jusqu à 20% des sommes envoyées. De fait, cette activité est fortement concurrentielle et les acteurs se différencient en proposant des délais de plus en courts et un réseau de plus en plus étendu Les nouveaux produits postaux L offre postale a évolué au fur et a mesure de l avancée des NTIC, de l ouverture à la concurrence et de la nécessité croissante de rationalisation. Ainsi de nouveaux produits postaux se sont développés Les courriers hybrides. Dans sa version simple, l expéditeur envoie un ou plusieurs courriers électroniques au service postal qui est alors capable avec des moyens électroniques, de trier, acheminer et produire un courrier physique sur un site proche du point de distribution. Pour l expéditeur, le courrier hybride permet une : i. réduction du temps et du coût de la production du courrier (plus d'impression, de pliage, d'encartage ou de mise sous pli) ; ii. élimination du coût de collecte, tri et dépôt ; iii. réduction du temps de distribution due au dépôt direct au service postal et à l'impression dans des sites proches des points de distribution iv. et une impression et distribution électronique en un seul traitement. Graphique 1 : Processus de gestion du courrier hybride Source : TRUSTMISSION 14

15 Pour l opérateur postal, cela permet : i. de rassembler, trier, expédier ou grouper plusieurs travaux de nombreux clients ; ii. d avoir une comptabilité et une facturation simplifiées ; iii. d améliorer certains traitements comme la validation de l'adresse, le tri et les codes à barres ; iv. de découper la production afin de multiplier les sites d'impression (impression distribuée pour réduire les coûts de distribution et maximiser la vitesse de distribution en imprimant dans des centres proches des points de distribution) ; v. de réaliser un archivage ; vi. de disposer de plusieurs sorties électroniques - Fax, , web, WAP, SMS, XML - pour le courrier physique et électronique Les services de logistique Jusqu'à récemment, le marché se répartissait entre différentes branches - par exemple, le postal, les transports ou l'entreposage. Le transport pour compte propre et le transport pour le compte de tiers, fourni par des entreprises de services, étaient strictement séparés. Les chemins de fer et les lignes aériennes constituaient des branches d'activités distinctes qui avaient comme client le secteur postal. Avec l internationalisation de la demande de services logistiques, cette évolution entraîne de ce fait une disparition des démarcations entre les différentes branches d'activités. Les expéditeurs internationaux confient à une société spécialisée, qui peut être un opérateur postal, le soin d'assurer les fonctions logistiques, y compris le transport, le transbordement - et le cas échéant, l'entreposage. Cette tendance se développe déjà dans les pays industrialisés où les ventes à distance et plus particulièrement par Internet sont une réalité. Dans ces nouveaux marchés, les postes jouissent d avantages considérables. Tout d abord elles assurent déjà un service journalier de distribution de biens et services, elles disposent souvent de bases de données d adresses et jouissent d une grande confiance auprès des utilisateurs. Les postes proposent également des services de suivi et de marquage des envois, pour améliorer la traçabilité et diminuer les risques de perte Le secteur réservé Le secteur réservé désigne la partie des activités postales non ouverte à la concurrence, et qui est assurée par l opérateur national. Cette décomposition vise à garantir un service universel sur l ensemble du territoire. Dans l Union européenne, il comprend les envois de correspondance intérieure ou en provenance de l étranger et distribués sur le territoire, y compris ceux assurés par courrier accéléré, dont le poids ne dépasse pas 50 g et dont le prix est inférieur à 2,5 fois le tarif de base. Le segment du courrier international sortant (envois de correspondance à l étranger) est ouvert à la concurrence pour toutes tranches de poids. Les opérateurs ont pour la plupart des liens étroits avec les postes européennes historiques. Marché complètement ouvert à la concurrence, l express domestique correspond à la livraison d objets et de plis dans des délais garantis, du seuil de la porte de l expéditeur jusqu à celui du destinataire. 15

16 Le marché des colis domestiques se caractérise par des délais plus importants que ceux des envois express. Il est complètement ouvert à la concurrence mais partiellement régulé : le service universel garantit qu une offre de colis jusqu à 20 kg soit disponible sur tout le territoire. En Afrique, le protectionnisme persistant laisse une grande place au secteur réservé, alors que dans les pays industrialisés cette part tend à diminuer fortement et on s oriente vers une libéralisation totale du secteur (d ici 2011 pour l Union Européenne). 1.2 Les différents acteurs Dans le monde, outre les sociétés postales nationales qui ont souvent le monopole sur un secteur réservé de plus en plus réduit, on retrouve des opérateurs postaux privés qui exercent sur les segments plus concurrentiels. Etant donné l ouverture progressive des marchés, des organes de régulation ont été mis en place dans la plupart des pays pour veiller au bon respect des règles nationales de concurrence, et il existe aussi des organes de régulation au niveau régional et mondial pour harmoniser les normes et faciliter les échanges internationaux Les institutions postales L organisme de référence du secteur postal au niveau mondial est l Union Postale Universelle (UPU). Son premier objectif est de favoriser un service postal de qualité et accessible partout dans le monde. L UPU veille au bon fonctionnement des services postaux et à la libre circulation des envois entre les différents États membres. Elle constitue le principal forum de coopération entre les acteurs du secteur postal, permettant d entretenir un véritable réseau universel offrant des produits et des services modernes. L organisation remplit ainsi un rôle de conseil, de médiation et de liaison et fournit éventuellement une assistance technique. Elle fixe des règles pour les échanges de courrier international entre ses 191 pays membres et formule des recommandations pour stimuler la croissance des volumes de courrier et améliorer la qualité du service offert aux clients. Elle n intervient cependant pas dans les domaines de compétence des postes nationales. Celles-ci fixent en effet leurs propres tarifs et décident de la nature et de la quantité de timbre-poste à émettre ainsi que du mode de gestion de l exploitation et du personnel postal. Les organes de régulation nationaux déterminent aussi les opérateurs postaux autorisés à exercer des prestations de services postaux non réservés. L'UPU est composé de différents organes : le Congrès postal universel : c'est l'autorité suprême de l'upu. Le Congrès se réunit tous les 4 ans et est composé de tous les plénipotentiaires des États membres. Il fixe les grands axes de travail pour les 4 ans à venir, ainsi que le budget de l'organisation ; le Conseil d'administration (CA) : il supervise les activités de l'upu et examine les différentes questions relatives au bon fonctionnement général de l'organisation. Il se réunit tous les ans. Il est composé des représentants de 41 États membres, plus le président du CA ; le Conseil d'exploitation postale (CEP) : il est chargé de toutes les questions techniques. Il est composé des représentants de 40 États membres élus par le Congrès ; 16

17 le Bureau international : c'est le siège de l'upu. Il apporte un soutien logistique aux différents organes de l'upu. Certains des quelques 150 employés permanents du Bureau peuvent également servir de conseillers auprès des États membres de l'organisation ; les Unions restreintes : ce sont des Unions qui se réunissent, au besoin, pour traiter des questions de coopération entre différents pays géographiquement ou culturellement proches. Il y a au total 16 Unions restreintes. Dans les pays industrialisés où la réforme postale a conduit à la transformation du secteur postal : l Etat décide de lois et des règlements et le régulateur en conduit la surveillance, rend des arbitrages et décide de sanctions, il émet des avis fondés sur des audits et une expertise propres. Ainsi, le régulateur agrée les opérateurs lorsque la loi le prévoit et veille au respect par les acteurs des règles postales essentielles : sécurité des usagers, confidentialité, qualité, protection de la vie privée, intégrité des messages et des objets postaux. Il veille au respect par le ou les opérateurs agréés de la fourniture du service universel (SU) ; son expertise lui permet de fonder ses avis sur les tarifs et ses préconisations à l État quant au financement du SU ou sa modernisation. Lorsque la loi prévoit un secteur réservé pour l opérateur du SU, il décide des tarifs et surveille le respect de ce secteur réservé par les autres opérateurs (contrôles et sanctions). Il veille également aux équilibres entre acteurs au service du développement : concurrence loyale, interopérabilité des opérateurs en particulier avec celui ou ceux en charge du SU, défense du consommateur. En Afrique, l UPAP (Union Panafricaine des Poste), créée en 1980, regroupe 43 pays membres de l Union Africaine et coordonne toutes les décisions en matière de développement des services postaux. 17

18 Et au niveau sous régional, on retrouve des unions restreintes dont les objectifs sont les suivants : Le développement harmonieux des postes de la sous-région ; La promotion de l accès des populations urbaines et rurales à des services postaux et financiers de qualité et notamment aux Nouvelles Techniques de l information et de la Communication; Le renforcement de la coopération technique sous-régionale ; La réalisation de projets communs de développement; L harmonisation des positions sur les questions postales internationales Tableau 1 : Les institutions sous-régionales Association des Opérateurs Postaux d'afrique Australe (2001) Conférence des postes et des télécommunications de l'afrique Centrale (1998) Conférence des Postes de l'afrique de l'ouest (2001) Union Postale Africaine (1961) Afrique du Sud Cameroun Bénin Burundi Angola Centrafrique Burkina Faso Egypte Botswana Congo (Rép.) Côte d'ivoire (Rép.) Ghana Pays membres Lesotho Gabon Ghana Guinée Madagascar Guinée équatoriale Mali Guinée- Bissau Malawi Rép. dém. du Congo Niger Libéria Maurice Tchad Nigéria Mali Mozambique Sénégal Mauritanie Namibie Togo Congo (Rép.) Rép. dém. du Congo Swaziland Somalie Soudan Tanzanie (Rép. unie) Zambie Zimbabwe De nombreux pays africains se sont dotés d autorités de régulation des télécommunications dans le processus d ouverture des marchés. Certains ont inclus les postes dans le champ d action de ces organismes, rarement indépendants ; mais dans beaucoup de pays le secteur postal dépend directement d un ministère de tutelle. 18

19 Tableau 2 : Les autorités de régulation du secteur postal dans la CEDEAO et la CEEAC Autorité de régulation Autorité de régulation Sénégal Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) RDC Autorité de régulation de la poste et des télécommunications du Congo ARTPC Bénin Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) Tchad Ministère des Postes et Télécommunications Ghana National Communications Authority (NCA) Gabon Agence de Régulation des Postes Cap Vert Direcção Geral das Communicações Cameroun Ministère des Postes et Télécommunications Nigeria National Communications Authority (NCA) Guinée équatoriale Dirección General de Correos y Telecomunicaciones Guinée- Bissau Instituto das Communicações da Guiné-Bissau (ICGB) Congo Office National des Postes et Télécommunications Togo Autorité de Réglementation des Secteurs de Postes et Télécommunications Burundi Ministère des Transports, des Postes et des Télécommunications Burkina Faso Ministère des Postes et des TIC RCA Ministère de la Communication, des Postes et Télécommunications Niger Direction de la Réglementation des Postes et Télécommunications Rwanda Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications Mali Ministère de la communication Sao Tomé et principe Ministère des Infrastructures, Ressources Naturelles et Environnement Sierra Leone Ministry of transport and communications Angola Direction Nationale des Postes (DNC) Guinée Direction Nationale des Postes et Télécommunications Côte d Ivoire Ministère des nouvelles technologies de l information et des télécommunications Gambie Département des postes (gouvernement) Les acteurs de la correspondance et de la messagerie Le segment de l express est historiquement concurrentiel, en particulier dans les domaines du colis et du fret express. Les sociétés de messagerie et les transporteurs express ont comblé un manque dans les services postaux qui correspondait à une attente du marché mais à laquelle les postes ne 19

20 voulaient pas ou ne pouvaient pas répondre. En effet, ces sociétés ont fourni des services de livraison très rapides et fiables pour des documents ou des objets urgents. Les plus vieilles existent depuis le début du 20 ème siècle et ont contribué à améliorer la qualité de service notamment avec l invention du système «track-and-trace». Les types d acteurs, en plus de la poste traditionnelle, diffèrent en fonction de l étendue géographique à couvrir : Les coursiers locaux qui opèrent des liaisons point à point au moyen de petites voitures ou de bicyclettes. Les opérations concernant le courrier interurbain ou national sont souvent exécutées par des sociétés de messagerie nationales qui disposent de système de tri et de technologies plus élaborées. Elles établissent également des liaisons avec les services réguliers de transports ferroviaires, routiers ou aériens. Certaines disposent même de leurs propres flottes d aéronefs. Les messagers internationaux et transfrontaliers disposent souvent à l instar du service postal d un réseau aussi bien dans le pays d origine que dans le pays de destination. Elles travaillent par tournée de distribution dont la géométrie est variable, chaque fois dépendante des objets et de leur destination. Les sociétés de messagerie par voie aérienne dominent sur ce segment. FEDEX, UPS, DHL, Chronopost sont les grands opérateurs au niveau mondial. Leur croissance a été favorisée par la réduction des barrières commerciales, en particulier l'uniformisation des procédures douanières (qui a entraîné un fort gain de temps) et la libéralisation du transport aérien et, d'une manière générale, par la mondialisation. Graphique 2 : Les transporteurs express et leur offre de services La flexibilité des horaires, la qualité de service, la rapidité et la relation privilégiée que ces opérateurs entretiennent avec leurs clients leur permettent de capter la demande d entreprises exigeantes, prêtes à payer le prix fort. 20

21 Encadré 1 : Les intégrateurs internationaux de la messagerie «express» Ces multinationales distribuent chaque jour des millions de colis dans le monde grâce à des flottes aériennes et à des parcs de camions gigantesques. Ayant fondé leur développement sur la stratégie en flux tendus de leurs clients, des pratiques de gestion dynamiques et originales, des partenariats internationaux stratégiques puis des implantations bien ciblées dans de nombreux pays, ces entreprises connaissent à l'heure actuelle une croissance très vive. C'est ainsi, par exemple, qu UPS est devenue la plus grande société mondiale de transport de colis et de documents, capable de répondre aux besoins de ses clients à travers le monde entier. Avec salariés, UPS transporte en 2006, 3,9 milliards de colis et documents et réalise un chiffre d affaire de 47,5 milliards de dollars. La société dessert plus de 200 pays et territoires, toutes les adresses situées en Amérique du Nord et en Europe. Elle sert 7,9 millions de clients par jour (1,8 millions d enlèvements, 6,1 millions de livraisons). Pour cela elle dispose d une flotte de véhicules de livraison, fourgons, camions et motocyclettes, de 273 avions et représente la 9ème plus grande compagnie aérienne dans le monde. Elle affrète également 322 avions. Cette flotte aérienne effectue quotidiennement vols nationaux et 796 internationaux. Federal Express connaît un succès également impressionnant. Numéro 2 mondial du secteur avec un chiffre d'affaires de 35,2 milliards de dollars, Fedex a lui aussi les moyens de son ambition. Le groupe, qui emploie personnes dans le monde, dispose de la quatrième flotte aérienne mondiale, avec 672 avions. Il traite environ 7,5 millions d envois par jour, dispose de véhicules de livraison et est présent dans plus de 220 pays. En 2003, trois sociétés complémentaires ont été réunies sous la marque DHL, qui constitue désormais une nouvelle référence dans le secteur du transport et de la logistique : DHL Worldwide Express, un des leaders mondiaux du transport express, Danzas, spécialiste du fret aérien et maritime, Deutsche Post Euro Express, leader européen du transport de colis. Le groupe réalise un chiffre d affaire de 22 milliards d euros. Avec un savoir-faire en matière de transport express, de fret aérien et maritime, de transports terrestres ainsi que de solutions logistiques, DHL offre à la fois une couverture mondiale et une connaissance approfondie des marchés locaux. Pour répondre aux besoins de plus de 4,2 millions de clients dans le monde, le réseau international de DHL relie plus de 220 pays et territoires employés dans le monde, véhicules et 420 avions, assurent un service rapide et fiable. DHL appartient à 100% à la Deutsche Post World Net. Un des quatre intégrateurs mondiaux, TNT Express expédie chaque semaine pour des milliers d'entreprises, 4,4 millions de colis et documents, dans plus de 200 pays grâce à un réseau de dépôts, plates-formes et centres de tri. TNT Express dispose du réseau routier et aérien le plus dense d'europe avec véhicules et 47 avions. Plus de personnes travaillent dans le monde pour TNT qui réalise un chiffre d affaire de 11 milliards d euros (6,5 milliards dans l express) En réalité, ces grands opérateurs ne sont plus de simples transporteurs de documents, mais de véritables transporteursintégrateurs dans le secteur de la logistique, qui ont su créer et développer un marché extrêmement porteur car ils vendent à leurs clients des " prestations de productivité " permettant notamment de considérables économies de gestion de stocks. Par là même ils participent puissamment à la productivité globale des économies qu'ils desservent et à l'intégration mondiale des entreprises. Rappelons que selon les estimations les plus couramment avancées, à elle seule, UPS transporterait 6 % de la production intérieure brute des États-Unis. Le portage représente aussi une activité concurrente au secteur postal traditionnel. Les opérateurs du portage sont souvent des filiales d un éditeur de presse et intégrés physiquement dans les locaux de leur maison-mère. Recherchant à fidéliser ses lecteurs pour endiguer la baisse de sa diffusion, la presse quotidienne mise de plus en plus sur le portage d autant plus que ce mode de diffusion est particulièrement adapté en milieu urbain et dans les zones proches des imprimeries où il est moins cher. En Afrique, bien que les lois assurent un monopole aux entreprises nationales sur une grande partie des activités postales (courriers jusqu'à 1kg généralement), le secteur postal est de facto concurrentiel et on retrouve dans chaque pays non seulement l opérateur national mais aussi de nombreuses entreprises du secteur privé qui distribuent elles-mêmes leurs courriers (factures, commandes). Cette situation est essentiellement due à la faible qualité de service, au manque de confiance des usagers de la poste et aux prix élevés. La concurrence s exerce surtout pour les envois internationaux et express qui sont assurés par les grands intégrateurs multinationaux. Sur les transferts de fonds, les compagnies internationales comme Western Union et Money Gram sont les principales concurrentes des postes nationales. 21

22 A ceux là s ajoute le secteur informel, et souvent un système de transport informel à la gare routière. Les personnes confient aux chauffeurs de taxi-brousse leur colis moyennant le prix de transport d'une personne physique et à charge pour le destinataire d'attendre le colis à l'autre gare routière Les routeurs En amont de la distribution postale, le courrier est préparé en grand nombre avant d être remis à un opérateur de services postaux pour être distribué : c est le routage. Le courrier égrené, émis par des particuliers, des professionnels mais aussi des grands émetteurs, ne fait l objet d aucune préparation spécifique. Il est déposé dans les boîtes de collecte sur la voie publique ou à proximité des centres de tri, ou bien dans les bureaux de poste. Mais les grands émetteurs peuvent choisir de préparer eux-mêmes leurs envois en nombre ou bien de les sous-traiter à des routeurs. Bien que le routage ne soit pas inscrit dans le champ de la régulation postale, cette activité est un maillon important de la chaîne opérationnelle postale. Les routeurs exercent traditionnellement trois grandes opérations de prépostage : le conditionnement, le tri et l affranchissement : Le conditionnement inclut les actions d assemblage, de façonnage (coupage et pliage), d adressage, de mise sous enveloppe ou sous film, et de colisage. Le tri correspond au groupement en liasses et en sacs postaux, par destination, des imprimés, journaux, circulaires ou prospectus confiés ensuite à un opérateur postal. Le routeur est aussi fréquemment responsable de l affranchissement, c est-à-dire de l apposition de la valeur de la marque de l opérateur selon la catégorie de produit et la tranche tarifaire. Partout, les routeurs doivent investir lourdement pour s adapter aux mutations technologiques. Ils ont d ailleurs tendance à se concentrer et un nombre limité d opérateurs se partagent l essentiel du marché qui se divise en trois grandes activités selon le type de produits expédiés : le routage du courrier de gestion, le routage de publicité adressée (également appelée marketing direct) et le routage de presse Situation institutionnelle des postes en Afrique Contrairement aux pays industrialisés, où la majorité des postes sont devenues des entreprises commerciales à part entière, en Afrique rares sont les pays qui ont achevé la réforme du secteur postal. A partir de la fin des années 90, le processus de libéralisation des marchés a conduit à la scission de l administration des postes et télécommunications en deux entités distinctes. Le secteur des télécommunications s est progressivement privatisé, alors que le secteur postal restait généralement sous la tutelle de l Etat. Depuis le début du nouveau millénaire, certains gouvernements africains, avec l aide de l UPU et de bailleurs de fonds internationaux, ont mis en place des plans de développement du secteur postal qui visent à : Adapter le cadre légal et le SPU au marché ; séparer clairement les fonctions de régulations, de contrôle et de tutelle des exploitants dévolus à l Etat et l exploitation confiée à des opérateurs publics et privés ; Mettre en place un cadre de gestion orienté vers la satisfaction au plus près des besoins de la clientèle Renforcer la qualité de service 22

23 Offrir des produits financiers de proximité Assurer la rentabilité pour faire face à la concurrence Développer la compétence du personnel Utiliser les nouvelles technologies pour la diversification de l offre de produits Le tableau 3 donne un aperçu de l état d avancement de la réforme dans les pays de la CEDEAO (Communauté Economique Des Etats de l'afrique de l'ouest) et de la CEEAC (Communauté Économique des Etats d Afrique Centrale). Tableau 3 : Situation des postes de la CEDEAO et CEEAC Sénégal Bénin Ghana Cap Vert Nigeria Guinée-Bissau Togo Burkina Faso Niger Mali Sierra Leone Guinée Réforme institutionnelle Création en 1995, de la Société Nationale La Poste Création de La Poste du Bénin en 2004 Ghana Postal Services Création Correios da Cabo Verde en 1995 Processus de restructuration de la NIPOST en business Units initié Correios da Guiné- Bissau; non Création de la Société des Postes du Togo en 1997 Création de l ONP en 1987 qui deviendra Sonapost en 1994 Office National des Postes et de l Epargne en restructuration en vue de privatisation Office National des Postes depuis 1989 Sierra Leone Postal Services Ltd (SALPOST) Office de la Poste guinéenne Statut juridique Services financiers Services TIC Société d Etat Entreprise publique à caractère industriel et commercial Entreprise publique SARL détenue par l Etat Chèques postaux Caisse d épargne Transferts d argent Chèques postaux Caisse d épargne Transferts d argent Projet de banque postale Chèques postaux Caisse d épargne Transferts d argent Aucun Aucun Money express ; PostCyber nd Aucun Société d Etat Aucun Netpost Société d Etat Aucun Aucun Société d Etat Société d Etat Entreprise publique à caractère industriel et commercial Entreprise publique à caractère industriel et commercial Entreprise publique Entreprise publique à caractère industriel et commercial Centre de Chèques Postaux et Epargne Transferts d argent Chèques postaux Caisse d épargne Transferts d argent Caisse d épargne Transferts d argent Transferts d argent Caisse d épargne, Transferts d argent Transferts d argent Cybercafés Abonnement Internet ; Achat de nom de domaine Conception de site Hébergement de site Web Fax via Internet; e-commerce Cyberposte ; cyberkiosques Aucun Cybercafé Télécash Aucun Aucun 23

24 Côte d Ivoire Gambie RDC Tchad Gabon Cameroun Guinée équatoriale Congo Burundi RCA Rwanda Sao Tomé et principe Angola Réforme institutionnelle La Poste Cote d Ivoire créée en 1998 Le département des postes ; non Office congolais des postes et des télécommunications ; en restructuration Société tchadienne des postes et de l épargne en 1998 Reforme lancée en 2007 avec La nouvelle Poste Campost née en 2004 de la fusion de la Sonaposte et de la Caisse d'épargne postale Guinea Ecuatorial de Correos Telecomunicaciones "GECOTEL" créée en 1992 Création de la Société des postes et épargne du Congo (SOPECO) en 2002 Régie Nationale des Postes (RNP) créée en 1992 Office national des postes et de l épargne (ONPE) Office national des postes, non Statut juridique Services financiers Services TIC Entreprise publique Chèques postaux Transfert d argent Aucun Entreprise publique Aucun Aucun Entreprise publique Aucun Aucun Entreprise publique à caractère industriel et commercial Société d économie mixte Entreprise parapublique (100% capital à l Etat) mais gestion financière et administrative par Tecsult Chèques postaux Transfert d argent Caisse d épargne, Transferts d argent Projet de banque postale Chèques postaux Caisse d épargne Transferts d argent Projet de banque postale Aucun Aucun Aucun Société d Etat Transferts d argent Aucun Société d Etat Société d Etat Entreprise publique Entreprise publique Chèques postaux Caisse d épargne Transferts d argent Chèques postaux Caisse d épargne Chèques postaux Transfert d argent Chèques postaux Transfert d argent Aucun Aucun Aucun Aucun Empresa de Correios Entreprise publique nd nd Plan directeur de développement des services postaux, 2004 Entreprise publique Chèques postaux Caisse d épargne Transferts d argent Services Internet 24

25 1.3 Présentation de la chaîne de valeur postale Concernant le courrier et les documents papiers, la chaîne de valeur postale peut être représentée par le graphique 3. Aux activités traditionnelles de levée, tri, transport et distribution du courrier, s ajoutent celles à valeur ajoutée qui se développent avec l apparition des nouvelles technologies et l évolution de la demande de grandes entreprises. Graphique 3 : Chaîne de valeur du courrier Concernant l activité de messagerie qui s apparente aussi à une activité de transport, la chaine de valeur est assez similaire à celle du courrier. Jusque récemment, les opérateurs postaux nationaux étaient peu présents sur ce segment, essentiellement exploité par les intégrateurs internationaux. Avec l ouverture de la concurrence sur le segment courrier, les postes nationales se sont réorganisées pour pouvoir opérer sur ce marché. La messagerie et l Express assurent la même prestation : l acheminement de colis, essentiellement par route, du ramassage chez l expéditeur à la livraison chez le destinataire final. Leur seule différence : les délais. Là où la messagerie affiche des délais de livraison de 24 à 72 heures, l Express propose des délais raccourcis et surtout garantis. Cela suppose donc une chaîne logistique qui comprend 6 étapes : Collecte chez les clients des colis Regroupés par route dans le centre de tri local Acheminement par avion ou par camion au centre de tri principal sur la région Tri par destination et traitement des services de dédouanement Acheminement par avion ou par camion au centre de tri local 25

26 Livraison par route au destinataire Ce secteur a connu une industrialisation forte de ses prestations, et a développé des systèmes d'information assurant le suivi en temps réel des colis. Cette évolution a entraîné la nécessité de réaliser des investissements lourds (constructions de plateformes - chaînes de tri - etc. ) les exigences de réactivité et de transparence, le développement des nouvelles technologies poussent ces entreprises à mettre en place de nouveaux outils pour prendre en force la vague de l'information en ligne et du e-commerce. 26

27 Chapitre 2 : Evolutions et tendances majeures dans le secteur postal au niveau mondial Au cours du vingtième siècle, les activités économiques de réseau (transports aériens, ferroviaires, urbains, télécommunications et services postaux, industries de l eau, du gaz naturel, de l électricité, radio et télévision), ont été organisées par les pouvoirs publics sous le paradigme institutionnel d un monopole ou quasi-monopole public verticalement intégré ; soit une entreprise qui assure toutes les opérations de façon monopolistique, de la collecte à la distribution en passant par le tri et le transport. Quelles que soient les circonstances politiques ayant présidé à la décision de constituer de telles entreprises publiques, pratiquement tous les Etats, au lendemain d un conflit mondial ayant ravagé leurs économies, ou encore au lendemain des indépendances, ont décidé de se doter ainsi d un puissant outil favorisant la croissance économique et sociale. Cependant, alors même que dans leur ensemble, les entreprises publiques de réseau ont rempli leur rôle de manière efficace, l ancien paradigme institutionnel est remplacé depuis quelques décennies par un nouveau : les réseaux sont libéralisés (ouverts à la concurrence), dissociés verticalement, parfois privatisés partiellement ou en totalité, et réglementés par une agence indépendante. De ce changement de paradigme, on attend des performances encore meilleures de ces industries de réseau. L'ébranlement des positions séculaires occupées par les postes à travers le monde prend plusieurs formes. Il est à la fois technologique, économique, juridique et culturel. Les nouvelles technologies de l'information (télécopie, fax, édition de données informatiques, courrier électronique, Internet, e-commerce,...) engendrent des produits de substitution au courrier classique et créent une nouvelle demande. Par ailleurs, la concentration de la demande dans le courrier, le développement spectaculaire de la messagerie, l'émergence d'opérateurs privés efficaces qui menacent le segment haut de gamme et la sortie hors de leurs frontières de postes nationales s'étant réformées transforment profondément la donne économique du marché postal classique. Cela constitue pour de nombreuses postes traditionnelles un choc de nature identitaire qui peut éroder la capacité des opérateurs postaux en place à soutenir leurs engagements universels de service. Dans ce nouveau contexte, il leur faut reformer en profondeur leurs modes de fonctionnement. 27

28 Graphique 4 : Les forces en jeu dans le secteur postal Regulation Libéralisation Le contexte social et politique impacte significativement le processus libéralisation des monopoles publics Technologie Le courrier traditionnel est progressivement substitué par les services électroniques Une meilleure capacité à gérer les problèmes complexes De nouveaux produits et services Mondialisation / Concurrence Les grands opérateurs se développent à l international en incorporant des entreprises de distribution expresse et des services de logistique Des partenariats se font pour améliorer les services et l accès aux marché internationaux Le Secteur Postal La demande Le volume des lettres, des colis et des services internationaux va continuer a croitre La croissance économique impacte les besoins des entreprises qui veulent des technologies et des services postaux plus compétitifs. Les opérateurs de services doivent développer des offres spécifiques qui prennent en compte les différences des entreprises et crée de la valeur ajoutée (solutions intégrées, outils on-line ) 2.1 Evolution de la demande postale Le secteur postal est à un tournant décisif. Après avoir connu un fort développement dans les années 70 à 90, le trafic courrier continue de croître, modérément, mais régulièrement, en dépit des premiers effets de substitution par la voie électronique. La part principale de la croissance est produite par le courrier de gestion qui représente l essentiel des envois des entreprises et, surtout, le courrier publicitaire qui a connu un essor spectaculaire, jusqu à représenter près de la moitié du nombre des objets déposés chaque jour dans les boîtes aux lettres. L évolution du trafic, en France par exemple, sur trente ans rend bien compte de ces évolutions : si le trafic total fait plus que doubler, celui du publipostage est multiplié par 7,5. (Etude rétrospective et prospective des évolutions de la société française ( ), Paul SORIANO) Les opérateurs postaux trouvent et exploitent des créneaux commerciaux plus vite qu elles ne perdent des parts de marchés. Toutefois, les grandes postes européennes ont commencé à réagir à une perspective globalement défavorable au courrier. Le cas le plus spectaculaire est sans doute celui de la poste allemande : après la vague d acquisitions d entreprises de transport et de logistique, le courrier ne pèse plus que le tiers du chiffre d affaires du groupe. Au niveau mondial, la poste aux lettres reste l activité principale des postes. Cette dernière se compose, d une part du service intérieur qui avec 433,6 milliards d envois en 2006 représente 98,7% du trafic total, et d autre part du service international qui ne représente que 1,3% du trafic avec 5,5 milliards d envois. 82,6% des envois domestiques se font dans les pays industrialisés. Depuis les années 90, la poste aux lettres connaît un ralentissement marqué de son activité même si les taux de croissance restent positifs pour le service domestique. Le 28

29 service international ne cesse de diminuer en particulier à cause de la concurrence accrue des intégrateurs internationaux sur ce segment et du développement des NTICs. Graphique 5 : Taux de croissance des volumes de courriers % 0.3% 0.0% 0.9% -0.2% -1.3% -2.0% Service intérieur Service international -5.9% Source UPU, 2006 Les colis postaux ordinaires connaissent quant à eux une croissance remarquable depuis les années 90. En effet, en 2006 les envois atteignent 6,3 milliards dont 99,4% en service intérieur accusant ainsi une progression de 4.8% par rapport à De même que pour la poste aux lettres, 91,7% des envois domestiques se font dans les pays industrialisés. Graphique 6 : Taux de croissance des volumes de colis % 4.10% 5.40% 4.80% 2.30% 1.40% -0.20% -4.10% Service intérieur Service international Source UPU,

30 La croissance économique des trente glorieuses a engendré le développement du courrier de gestion (factures, relevés de compte) dans les pays industrialisés. Les principaux clients du service postal sont donc les entreprises et les administrations qui réalisent plus de 80% des échanges comme le montre le graphique 7. En moyenne 60 % de leurs envois sont destinés aux ménages et 40 % à d autres entreprises. Le développement du secteur postal, en tout cas de la poste aux lettres, repose donc essentiellement sur l activité économique et sur les communications entre les entreprises et leurs clients. Graphique 7 : Poids des entreprises et des particuliers dans les échanges de lettres et de colis à travers le monde D après les statistiques de l UPU, la plus grande partie du courrier expédié dans le monde trouve son origine et aboutit en Europe de l Ouest et en Amérique du Nord, ainsi qu en Asie et dans le Pacifique. Ces groupes de pays représentent plus de 90% du trafic mondial. 2.2 Evolutions institutionnelles et réglementaires Pendant longtemps, les postes ont imposé leurs contraintes d exploitation à leurs clients (heures limites de dépôts notamment, tarification rigide, ). Raisonnant davantage comme des administrations que comme des entreprises, la plupart produisaient et vendaient des services sans prendre en compte les coûts et sans connaitre véritablement la demande du marché. Cette situation a abouti à des pertes importantes en termes de parts de marché et à de graves déficits financiers qui ont constitué le facteur déclenchant, le «déclic» de nombre d administrations postales pour les obliger se réformer. A cela s ajoute le fait que depuis le début des années 90, les barrières frontalières s'abaissent, les infrastructures de communication s'améliorent, des compagnies multinationales de transport et de distribution de messages arrivent ou se renforcent et les politiques sont de plus en plus libérales. Tous ces aspects se conjuguent pour aller vers la libéralisation et la mondialisation du commerce. 30

31 2.2.1 Transformation des postes en sociétés commerciales Une des premières étapes dans la réforme postale a été dès le début des années 90, une transformation des postes en sociétés commerciales dans les pays industrialisés. La transformation en société commerciale avait pour objectif de convertir un ministère ou un service public en une entreprise avec une structure, des modes de gestion, des obligations et des responsabilités semblables à ceux des sociétés privées. Au cours de ces années, de nombreux pays ont réformé la structure et le mode de gestion de leur opérateur postal national en les transformant en des entreprises publiques. Ces réformes ont généralement abouti à des améliorations importantes de la rentabilité, de la qualité du service, de la productivité et de l'efficience. Ainsi les opérateurs postaux nationaux sont passés d une logique de production à une approche marketing visant à améliorer leur comptabilité. Aux Etats-Unis, l'united States Postal Service (USPS) est, depuis 1970, une agence fédérale (établissement indépendant rattaché à l'etat) soumise à la double tutelle du Congrès et de la Postal Rate Commission (pour l'aspect tarifaire et financier). Aux termes de son statut, la poste américaine ne peut pas créer de filiales. En Grande-Bretagne, le groupe Post Office est devenu un établissement public en Il est soumis à la tutelle du ministre du commerce et de l'industrie, ainsi qu'aux recommandations du Post Office User's National Council. Il bénéficie d'une plus grande autonomie, notamment en matière d'investissements. La poste espagnole est un établissement public à caractère commercial depuis Depuis 1994, la poste suédoise, Posten AB, est une holding constituée sous forme de société anonyme, l'etat restant détenteur de la totalité de son capital. La Suisse a également procédé à une transformation de la poste en un établissement autonome de droit public. En 1994, l'administration des postes italiennes a été transformée en entreprise publique, sous le nom de Ente poste italiane. L'Italie s'était donné pour objectif de " sociétiser " la poste publique, compte tenu de l'assainissement de sa structure financière, de l'état d'avancement de la restructuration interne et de l'amélioration de la qualité de service. En Afrique, la Tanzanie a procédé à une restructuration de son secteur postal à partir de 1994, cela a abouti à la transformation de la Société des Postes de Tanzanie (SPT) en société commerciale en

32 Encadré 2 : Une des premières transformations en société commerciale : les postes néo-zélandaises La transformation en société commerciale a été une étape importante pour l'amélioration des performances de cette entreprise. Dans la décennie qui a suivi la transformation de son statut ( ), les effets suivants ont été observés : Productivité: Un personnel réduit de 40 pour cent depuis 1987 qui assure des activités en augmentation de 20 pour cent. Rentabilité: Le déficit de 37.9 millions de dollars néo-zélandais en s'est transformé en un bénéfice après impôts de 47.7 millions en Prix: L'affranchissement d'une lettre ordinaire vaut le même prix (40 cents) en 1998 qu'en 1987, ce qui signifie une baisse notable en valeur réelle. En outre, la taxe de distribution rurale (taxe additionnelle imposée aux habitants des zones rurales) a été abolie en Les grands clients professionnels bénéficient de réduction de tarifs pour les grandes quantités et le pré-tri. Qualité de service: La qualité de service pour l'acheminement des lettres ordinaires s'est nettement améliorée. Dans un souci d efficacité commerciale et financière, un nombre croissant de postes - dont celles des Royaume-Uni, des Pays-Bas et de Suède - se réorganisent en filières (business units). Chaque secteur est individualisé et dispose de ses propres moyens tant budgétaires qu opérationnels, ce qui permet d améliorer la productivité et de responsabiliser le personnel. Les relations entre filières s effectuent sur la base de contrats de service (contrats clients-fournisseurs). En général, les secteurs individualisés sont : les lettres, les colis, l activité internationale, le réseau de guichets, l activité services financiers (lorsque celle-ci n a pas été déjà privatisée comme c est le cas avec Girobank au Royaume-Uni). Mais cette liste n est pas exhaustive. Ainsi, PTT Post (Hollande) a également érigé en «business unit» ses activités de marketing direct/imprimés, de logistique, EMS et la philatélie. Pour mieux répondre aux attentes de leurs clients et mieux faire face à la concurrence croissante des sociétés de messagerie, les postes mettent en place une véritable «orientation client» et se tournent vers leurs marchés. La mise en œuvre d approches marketing segmentées aboutit à distinguer la clientèle d entreprises des particuliers, le courrier classique de l express, la lettre de la messagerie Libéralisation et mondialisation croissante du secteur À partir du 1 er janvier 2011, la majorité du courrier postal ordinaire sera ouvert à la concurrence dans l'union européenne. Ce fait marque l aboutissement du processus de libéralisation du secteur postal dans les pays industrialisés. Dès le début des années 90, comme dans n'importe quelle industrie, le processus de libéralisation a commencé par une évaluation des marchés qui pouvaient soutenir la concurrence et de ceux qui ne le pouvaient pas. Sur les marchés qui pouvaient soutenir la concurrence, la libéralisation a consisté simplement à éliminer les règles et réglementations qui limitaient la concurrence par des contrôles sur l'entrée, les prix, les services, etc. Sur les marchés qui ne pouvaient pas soutenir la concurrence, la prochaine étape consistait à déterminer s'il y avait différents «segments» ou éléments dans la chaîne de production qui pouvaient soutenir la concurrence. Dans le secteur postal, certains services peuvent clairement soutenir la concurrence, en particulier les services de courrier express et de colis. La promotion de la concurrence dans ces secteurs est principalement une question de réduction de la taille de la zone de monopole qui est réservée aux opérateurs en place. 32

33 Cela s est fait de manière progressive sur les dix dernières années dans les pays industrialisés et particulièrement en Europe où la Directive Postale 97/67/CE de décembre 1997 : (i) définit les caractéristiques minimales du service universel à garantir par chaque État membre (sur son territoire); (ii) fixe des limites communes pour les services qui peuvent être réservés au(x) fournisseur(s) du services universel dans chaque État membre ainsi qu'un calendrier pour la poursuite d'une libéralisation graduelle et contrôlée; (iii) fixe les principes régissant les autorisations/licences des services nonréservés; (iv) définit les principes tarifaires applicables au service universel ainsi qu'à la transparence des comptes des prestataires du service universel; (v) régit l'établissement de normes de qualité de service pour les services transfrontière nationaux et intracommunautaires; (vi) confirme les mécanismes encourageant l'harmonisation technique dans le secteur postal (voir les activités du CEN exposées dans la rubrique activités communautaires en cours); (vii) traite de la consultation des parties concernées; (viii) exige la création d'autorités réglementaires nationales indépendantes des opérateurs postaux. Ainsi le publipostage et le courrier transfrontalier ont été ouverts à la concurrence. Les limites de poids et de prix ont été revues à la baisse pour le courrier et doivent aboutir à l ouverture totale du marché en La libéralisation peut également concerner certains maillons de la chaîne de valeur, par exemple la collecte ou le transport car ils ne représentent qu une petite partie du coût de traitement du courrier comme le montre le graphique ci après. L essentiel des coûts se concentre dans la distribution moins facilement concurrencée. Graphique 7 : Répartition des coûts d exploitation de la poste aux lettres Les données économiques laissent à penser qu'il peut exister un monopole naturel dans la distribution finale qui doit donc rester aux mains de l opérateur national, bien que cela dépende d'un certain nombre de facteurs, notamment du volume du courrier et de la fréquence des distributions. 33

34 Le développement de la mondialisation et la chute des obstacles au commerce ont déclenché une concurrence qui s étend au-delà des marchés postaux nationaux. Les frontières traditionnelles sont devenues floues et les interactions entre administrations postales telles que nous les concevons habituellement sont remises en cause tous les jours. Ainsi, dans la plupart des pays industrialisés, des entreprises de pré-triage et de transport du courrier existent. Il faut aussi compter les opérateurs sur le marché de la messagerie internationale qui représentent des concurrents historiques des postes nationales (UPS, etc. ). Si la libéralisation des marchés a provoqué une baisse des monopoles postaux et une augmentation de la concurrence pour les produits postaux traditionnels, elle a aussi convaincu de nombreux gouvernements que l opérateur postal public devait avoir l autonomie et les moyens financiers lui permettant de participer efficacement à la concurrence tout en fournissant un service universel. Ces gouvernements ont continué de promouvoir des réformes réglementaires et ont affecté des fonds à l opérateur postal public pour qu il se prépare à la concurrence et qu il puisse assurer le service universel sans être pénalisé. Encadré 3 : Exemples d accompagnement des gouvernements à la libéralisation des postes Une étude prospective menée auprès d'une trentaine de pays européen avait pour objectif de déterminer la faisabilité d'une libéralisation totale du marché postal en 2009, de dégager l'impact en termes de risques et d'opportunités sur la fourniture du service universel et d'évaluer les besoins éventuels de financement pour en assurer sa continuité. Le cabinet PWC préconise, pour certains pays de l Union Européenne et pendant une phase transitoire, la mise en place de mesures d'accompagnement destinées à atténuer les risques de la libéralisation totale. La grande diversité des situations implique que ces mesures ne s'appliquent pas toutes à tous les Etats membres. Sur le plan tarifaire, autoriser les tarifs péréqués pour les seuls plis égrenés et privilégier les tarifs dépéréqués pour le courrier en nombre afin d'éviter les stratégies d'écrémage des entrants; En matière d'accès, garantir un accès au réseau de l'opérateur historique négocié, transparent et non discriminatoire; imposer des conventions collectives communes aux opérateurs entrants et financer les régimes de retraite déficitaires du prestataire historique pour éviter les distorsions de concurrence ; promouvoir un marché sans distorsion de concurrence en supprimant l'exemption de TVA et en introduisant un système équitable de licence ; Garantir le financement des missions de service public : - par une tarification plus souple ; - grâce à des restructurations internes pour accroître l'efficacité de l'opérateur historique ; - par des économies d'envergure en développant les services annexes ; - en augmentant le tarif de la lettre égrenée pour tendre à se rapprocher des coûts ; - par des subventions pour financer les obligations spécifiques du service universel (fonds de compensation, recettes fiscales, aides d'état). L'étude précise toutefois que les subventions directes et fonds de compensation devraient, dans la mesure du possible, être évités. En Suisse, Le Conseil fédéral a décidé de réagir à la libéralisation des marchés de la poste en proposant des mesures destinées à renforcer la compétitivité de la Poste. Des révisions de lois ont eu lieu pour permettre notamment d'atteindre les objectifs suivants : la Poste doit être en mesure de financer elle-même la desserte de base avec la création d'une banque postale à laquelle seront imposées les mêmes conditions de concurrence qu'aux autres établissements bancaires. Etant donné que la libéralisation du marché de la Poste risque d'avoir des répercussions négatives, des mesures d'accompagnement en matière de politique régionale ont été prévues. La création d'une banque postale a impliqué une augmentation du capital de dotation de la Poste de plus d'un milliard de francs. En France, le gouvernement a accepté une hausse du prix du timbre et la création de la Banque Postale pour permettre à La Poste d assurer son autonomie financière. Des mesures ont également été prises pour assurer le service universel et la présence géographique (subventions, nouvelles grilles de prix et taxes prélevées sur les autres opérateurs). La Banque Postale est maintenant en mesure de faire des prêts immobiliers et dispose d une filiale Asset Management. Une fois encore, ce nouveau défi offre également des possibilités nouvelles. De nombreux services postaux aujourd hui profitent d un système international plus concurrentiel et 34

35 libéralisé pour établir des fusions, des alliances et des coentreprises avec les autres administrations du secteur et avec le secteur privé. L exemple le plus flagrant en Europe étant la Deutsche Post. Pour faire face à cette concurrence accrue, de nombreuses postes sont sorties de leurs frontières pour capter le courrier des entreprises multinationales à destination de leurs zones et sont passées à une logique de contrôle des flux visant à une intégration des services Intégration verticale et horizontale La mondialisation du marché de la logistique a conduit à la création d'une nouvelle branche d'activité. Les nouveaux opérateurs déploient ou organisent à présent de multiples activités logistiques, allant de la fourniture à l'élimination, de l'emballage au contrôle qualité, de l'assemblage jusqu'au conseil en logistique et de l'entreposage externe au suivi des expéditions. Encadré 4 : Third party Logistic (3PL) et 4PL L'externalisation classique, appelée aussi logistique de tierce partie (3PL), consiste à confier à un spécialiste la réalisation des opérations logistiques et la mise en place des outils, compétences et systèmes nécessaires, avec l'objectif d'améliorer la performance. En particulier, depuis les années 80, les transporteurs classiques et des prestataires logistiques tels que Geodis ont développé des offres de services à plus forte valeur ajoutée, les conduisant à devenir de véritables prestataires logistiques réalisant des tâches de plus en plus variées. Les chaînes logistiques se sont largement complexifiées sous l'effet de la mondialisation des marchés, des évolutions de la demande et des produits. Face à cette déstabilisation générale des flux, les chargeurs tendent à exprimer de nouveaux besoins. La capacité de coordonner l'action d'un nombre accru d'acteurs hétérogènes, d'assurer une présence globale, d'améliorer la flexibilité et la gestion des risques, d'être capable à tout moment de repenser sa chaîne logistique constitue plus que jamais pour les entreprises un avantage concurrentiel fondamental. Pour répondre à ces besoins, l'offre 4PL est progressivement apparue sur le marché. Par rapport aux 3PL classiques, la prestation logistique de type 4PL consiste à offrir aux chargeurs une gestion globale et totalement intégrée de leurs flux de marchandises. Ainsi, l'industriel ou le grand distributeur ne travaillent plus qu'avec un seul interlocuteur logistique, qui va organiser et piloter à leur place l'ensemble de la Supply Chain. A cette fonction d'intégrateur, qui suppose de fortes compétences en systèmes d'information, s'ajoute la capacité d'accompagner le chargeur dans la durée et d'assurer une veille continue sur l'efficience de la chaîne logistique. Le prestataire 4PL exerce une activité de planification et de coordination de flux d'informations. Il conçoit à la fois l'architecture logistique et le système d'informations s'appliquant à ces processus intégrés. Par contre, il n'exécute pas les flux physiques correspondants, qui sont confiés à des opérateurs physiques distincts ou des prestataires. En théorie, le marché de l'intégration logistique est donc très ouvert puisqu'il peut accueillir non seulement des 3PL, mais aussi des cabinets de conseil en management et des SSII spécialisées dans la gestion de la Supply Chain. L'éventail de l'offre de ces fournisseurs de services logistiques est très vaste. Ils utilisent tous les moyens de transport disponibles pour offrir leurs services (route, rail, transport aérien, transport maritime). Ils ne connaissent pas non plus de frontières géographiques, car les grandes entreprises de logistique peuvent offrir leurs services dans toute l'europe et pour certaines, même dans le monde entier. En lieu et place d'un transport assuré par une entreprise ou par une chaîne de transporteurs, on observe à présent la constitution de chaînes de logistique à intégration verticale. La transformation des postes nationales en groupes logistiques transnationaux à la fin des années 90 le démontre: la Deutsche Post World Net (DPWN) d'allemagne, la Koninklijke Post Nederlande (KPN) des Pays-Bas, la Royal Post britannique et La Poste française en sont des exemples. 35

36 Les Postes avaient pendant longtemps concentré leurs efforts sur l amélioration du courrier domestique, le courrier international étant négligé sous prétexte qu il représentait une activité marginale en volume et en chiffre d affaires. Les principaux concurrents des postes nationales en avaient donc profité pour développer des services express ou de repostage. Se positionnant d abord sur le marché international, ils n ont pas tardé toutefois à s implanter également sur les marchés domestiques soit par croissance interne (DHL), soit par croissance externe (UPS qui a racheté depuis 1985 seize transporteurs locaux dans le monde). Les petites et moyennes entreprises de transport qui étaient réglementées par l'etat, se sont transformées. Certaines appartiennent désormais à de grands groupes logistiques, d'autres se sont réunies en réseaux tandis que des microentreprises survivent dans la précarité. De nouveaux prestataires de services sont apparus sur le marché, de même que de nouveaux entrepreneurs-chauffeurs. En même temps que les postes deviennent concurrentes dans certains secteurs, elles cherchent à instaurer entre elles de nouvelles formes de coopération, basées sur des relations commerciales et/ou un intérêt mutuel. Il ne s agit plus d une coopération azimuts, mais de liens renforcés en fonction d intérêts communs, ainsi que le montrent l encadré 5. Encadré 5 : Exemples de coopération postale en Europe L alliance franco-allemande La Poste et Deutsche Bundespost Postdienst se rencontrent fréquemment à haut niveau pour rechercher des champs d actions communes (plateforme commune sur le Livre Vert, prises de participation dans GDEW et international Data Post, recherche en matière de gammes de produits, lancement d un service de groupage messagerie, etc). La coopération entre postes nordiques Les postes danoises, finlandaises, islandaises, norvégiennes et suédoises ont établi entre elles une sorte de marché unique à l intention de leurs consommateurs qui se traduit notamment par la mise en place d un service de groupage (consignment) qui permet à leurs clients d accéder aux services du régime intérieur des autres pays scandinaves et par le développement du courrier électronique. Dans ce secteur, la stratégie des postes scandinaves est de commencer par le courrier hybride pour progressivement devenir opérateur de messageries électroniques et d EDI. Les 4 pays scandinaves ont crée une société en commun Nordisk Data Post /NPD dont l objet est le développement, la maintenance, la vente et la concession de logiciels dans le domaine du courrier hybride. Cette société a pris le nom d International Data Post (IDP) pour permettre l ouverture de son capital à d autres postes. La Poste et Deutsche Bundespost Posdienst ont notamment pris une participation dans la société IDP dans le souci de développer des prestations normalisées et compatibles avec celles du plus grand nombre d opérateurs. Par ailleurs, les postes nordiques ont instauré entre elles un système de frais terminaux basé sur un pourcentage (60%) des tarifs intérieurs de la catégorie de courrier correspondante (prioritaire/non prioritaire). Ce pourcentage peut être réduit (à titre de sanction) si la poste de destination ne respecte pas les normes de qualité de service définies par accords bilatéraux Un exemple de réforme postale : La Deutsche Post World Net La réforme de la poste allemande (en abrégé DPWN) a été entreprise de façon progressive, à compter de 1994, par les pouvoirs publics. Cette réforme a reposé sur trois axes : la transformation de DPAG en société anonyme, une évolution du statut de ses personnels et une réorganisation de son réseau. Elles ont été poursuivies depuis Elles aboutissent aujourd'hui à la constitution d'un géant postal européen, dont le secret repose sur une " hybridation " des forces du monopole et de l'économie de marché. La DPWN disposait jusqu'en 2003 d'un monopole très large dans le domaine du courrier. Comme le timbre allemand demeure le plus cher d'europe, la Deutsche post bénéficie d'une solide assise financière : les revenus qu'elle tire de son monopole sont évalués à environ 7,9 milliards d euros par an. Sa position est d'autant plus forte qu'elle s'est appuyée sur cette situation privilégiée pour assainir son organisation et ses comptes. 36

37 L'amélioration de la productivité résulte pour l'essentiel d'une rationalisation du réseau à laquelle le rachat de la Postbank AG a contribué. La transformation de son réseau vise, à la fois, à offrir un meilleur service, notamment en termes d'horaires d'ouverture, et à réduire les coûts. C'est ainsi, que le nombre global de guichets diminue et que les formules d'antennes commerciales mêlant services postaux et financiers avec des ventes de produits autres sont privilégiées. Les bureaux de poste, quant à eux, sont incités à diversifier leurs offres traditionnelles en y adjoignant d'autres articles. Rappelons que plusieurs formules coexistent : Deutsche Post Service und Vertriebsgesellschaft (dit DPSV Post Plus) : bureaux de postes qui vendent d'autres produits (journaux, tabac, papeterie) ; Shop in shop : bureaux de poste installés dans des magasins partenaires, mais tenus par des employés de la poste et non par le personnel de la structure d'accueil. Les premières expériences avaient été menées avec Mac Paper, chaîne de 550 magasins de papeterie de détail, qui a depuis été rachetée par DPWN ; Agences postales : guichets ouverts dans des magasins, principalement d'alimentation, des bureaux de tabac et des stations-service, ou dans des offices de tourisme. Ils sont tenus par le personnel de la structure d'accueil dont la rémunération comprend une partie fixe et une partie proportionnelle à l'activité. La mise en œuvre de cette stratégie a entraîné au cours des quatre années qui ont suivi la réforme, une diminution relativement modérée du nombre total de points de contact postaux (- 16,4 %) mais une décroissance très marquée des bureaux de poste (- 44,3 %), ainsi que permet d'en juger le tableau ci-après. Graphique 8 : Evolution du réseau de la DPWN ( ) Bureaux de poste Agences Autres De plus, dans les zones où la demande ne permet pas un minimum de 5 heures 30 de travail par semaine, les services postaux et financiers sont assurés par un guichet mobile. Le rachat des parts de la Postbank AG détenues par l'etat s'inscrit dans la même logique de rationalisation et de modernisation du réseau. En effet, la séparation des 37

38 activités financières et postales entre deux sociétés (Postbank AG, Deutsche Post AG) - réalisée par la réforme législative intervenue en était considérée comme néfaste par l'état major de la DPWN. Les deux entreprises avaient éprouvé de grandes difficultés à trouver un accord pour l'utilisation du réseau de guichets aussi bien en termes de gestion du réseau que de partage des frais. La Postbank AG avait d'ailleurs commencé à développer un réseau indépendant fort de près de points de vente. Refusée par le Gouvernement Kohl, la " réunification postale " a été acceptée par la coalition dirigée par Gerhart Schröder. Aujourd hui en France, le même problème se pose entre la Banque Postale et La Poste. En effet, la jeune Banque Postale est «handicapée» par la lourdeur du réseau des bureaux de poste et les coûts salariaux des fonctionnaires de La Poste. Certains estiment qu un réseau resserré suffirait aux activités commerciales et conjointes du courrier et de la Banque Postale. En Allemagne, parallèlement à la rationalisation des réseaux, les deux entreprises ont réalisé un resserrement des effectifs que résume le tableau suivant : Graphique 9 : Evolution des effectifs en équivalent temps plein * DPAG Postbank * hors acquisition d'entreprises Ainsi, au total, depuis 1990, ce serait quelque emplois, liés notamment à l'importance des effectifs administratifs dans les Lander de l'est, qui auraient été supprimés. Considérant la globalisation de l'économie et la tendance des clients à rechercher des offres de services complets, la stratégie de la DPWN se décline selon trois axes principaux : constitution d'un réseau international de transport de colis, principalement en Europe, par des acquisitions ciblées, des prises de participation et des accords de coopération ; élargissement de la gamme de produits et services pour présenter une offre globale dans la logistique et l'express ; accélération du développement des services à haute valeur ajoutée dans le cadre de l'externalisation croissante des activités logistiques des clients. En application de son ambitieuse stratégie de développement international, la poste allemande a réalisé de nombreux achats de sociétés ou des prises de participation en 38

39 Europe et aux Etats-Unis. En Allemagne, outre le rachat de la Postbank, elle a procédé à l'acquisition de deux entreprises. L'une, Trans-o-flex, intervient dans son secteur d'activité, l'autre est une chaîne de magasins de détail de papeterie, Mac Paper. Au total, les " emplettes " réalisées par la Deutsche Post en deux ans composent un " tableau de chasse " impressionnant dont les pièces majeures sont récapitulées dans le tableau ci-après. Tableau 4 : Achats de la DPWN (Avril Mai 1999) Société Pays Part achetée Avril 1997 Servisco Pologne 60 % Juillet 1997 Trans-o-Flex Allemagne 24,8% Décembre 1997 Mars 1998 Quickstep parcel service Mac paper chaîne de papeterie Suisse 100 % Allemagne 100 % Mars 1998 DHL Inter. USA 22,5 % Septembre 1998 DHL Inter. USA 2,5% Septembre 1998 Global Mail USA 100 % Décembre 1998 Ducros services rapides France 68,3 % Décembre 1998 Postbank A.G. Allemagne 82,5 % Janvier 1999 MIT Italie 90 % Mars 1999 Securicor Distribution Royaume-Uni 50 % Mars 1999 Danzas Suisse 98,1 % Mai 1999 Yellow Stone USA 100 % Nedloyd Pays-Bas 100 % ASG Suède 52,4 % Qualipac Suisse 100 % Chacune de ces opérations confirme les trois lignes directrices de l'offensive engagée : le colis, l'express et la logistique. Ainsi, les prises de participation dans Securicor (Royaume-Uni), dans Ducros (France), dans Servisco (Pologne) et MIT (Italie) et la constitution de la filiale Quickstep en république tchèque relèvent de la création du réseau de transport de colis en Europe. Les Etats-Unis -où Global Mail, entreprise de transport et de distribution de courrier, a été acquise- se trouvent également englobés dans cette stratégie. Le rachat de 25 % du capital de DHL s'inscrit dans la logique du développement de services rapides. Cet accord permet à Deutsche Post, via DHL, d'être présente dans 227 pays. L'acquisition de Trans-o-flex, plus modeste, relève du même axe de développement. Enfin, l'acquisition de Danzas permet à Deutsche Post de devenir le numéro un européen de la logistique avec un chiffre d'affaires total dans cette activité de plus de 10 milliards de marks (près de 35 milliards de francs). Au total, c'est plus de 8 milliards d euros de 39

40 chiffre d'affaires supplémentaires que s'offre la poste allemande avec ses achats, Danzas, Nedlyod et ASG réalisant, à eux seuls, 7,7 milliards. En 2000, la Deutsche Post est introduite en bourse : 29% de son capital est vendu, puis 2% supplémentaires en En 7 ans, entre 2000 et 2008, son chiffre d affaire passe de 32 à 63 milliards d euros, grâce surtout à ses activités express et logistiques comme le montre le graphique 10. Graphique 10 : Evolution et répartition du chiffre d affaire en millions d euros Courrier Express Logistique Services Financiers La réforme a également permis à la DPWN de retrouver en 2000 le même nombre d employés qu en 1995, et en 2007 elle avait presque doublé ses effectifs avec l introduction de nouvelles lignes d activité. Graphique 11 : Evolution des effectifs en équivalent temps plein

41 2.3 Evolutions technologiques Développement rapide des NTIC Le secteur postal en Afrique Les progrès rapides des technologies de l information constituent la menace la plus importante pour le monde postal traditionnel. La demande croissante de services de communication plus rapides, meilleur marché et plus souples signifie que les services postaux doivent continuellement repenser leurs méthodes pour atteindre et conserver la clientèle actuelle dans le domaine des communications. La pression concurrentielle des transmissions électroniques est importante. Avec les progrès des systèmes de communications électroniques en qualité, en rapidité et en pénétration, les télécommunications sont de plus en plus de proches substituts du courrier papier, au point de menacer, dans certains cas, les flux de recettes traditionnels. Le directeur général de la poste aux États-Unis, estime que de 1995 à 1999, le service postal a perdu environ 35 pour cent du courrier de première classe d entreprise à entreprise, soit 6 milliards de dollars de recettes, au profit du courrier électronique, de la téléconférence et de la télécopie. Pendant plusieurs dizaines d années, le développement des économies nationales a joué un rôle déterminant sur l évolution des volumes du courrier adressé : mieux l économie se portait, plus la demande en envois adressés de toutes sortes était importante. Mais le volume des lettres est en baisse depuis La hausse du produit intérieur brut ne suffit plus à compenser une autre tendance lourde : l utilisation mondialisée et sans cesse croissante des technologies de communication électroniques. Il y a dix ans, ordinateurs, téléphones portables ou connexions à internet étaient beaucoup moins répandus qu aujourd hui. Les vitesses de transmission, les fonctionnalités et la convivialité d utilisation ne cessent de s améliorer. La lettre subit donc de plein fouet la concurrence de technologies telles que l ou le SMS. A ce titre, le marché du courrier n a plus rien d un secteur monopolistique : il est concurrencé par de nouveaux modes de communication. Des enquêtes montrent par ailleurs que toutes les catégories d envois ne sont pas affectées de la même manière par cet effet de substitution : c est surtout la correspondance (envois isolés des courriers A et B) qui disparaît au profit des moyens de communication électroniques rapides. (Office fédéral de la statistique Suisse) En Suisse par exemple, les envois ont encore progressé entre 1997 et 2001 malgré l effet de substitution exercé par l électronique. Ce n est qu à partir de 2001 que le volume des envois adressés a considérablement chuté. Ce volume se situe aujourd hui au même niveau qu en Si le volume d envois avait continué à suivre une progression parallèle à celle du PIB à partir de 1997, il serait aujourd hui supérieur de 17% au volume enregistré. 41

42 Graphique 12 : Evolution des volumes d envois avec et sans effet de substitution par les médias électroniques Avec une progression de plus de 50% par an, le volume des courriels explose avec plus de 600 milliards de messages électroniques envoyés en 2006 (30 fois plus que la correspondance papier). Dans les pays industrialisés, les principaux clients de la poste, les entreprises utilisent de plus en plus le courriel pour leurs communications. Par exemple en France, 93% des organisations utilisent le courrier électronique pour communiquer avec leurs clients, 84% utilisent les s lors de l élaboration de la stratégie de l entreprise et 71% utilisent le courrier électronique pour les négociations commerciales et contractuelles. On observe dans la plupart des pays industrialisés une tendance à la dématérialisation du courrier. Ce terme désigne tout un ensemble d automatisation de procédures ou la numérisation de documents, c est le remplacement du support papier par un fichier informatique à l occasion de l échange ou de la conservation des informations. La dématérialisation représente bien plus que de la numérisation de courrier, en effet, avant l année 2000 le document numérique n avait qu une valeur de «copie». Depuis l an 2000, la valeur numérique d un document prend tout son sens avec les différents décrets, dont le 1316 en France, qui confère aux documents électroniques la même valeur légale que les documents papiers. Le contenu d un document électronique a, maintenant, la même valeur que le contenu d un document papier d un point de vue juridique. La dématérialisation des documents apporte de nombreux avantages liés à la disparition du support physique : Accélération des flux Diminution des coûts de traitement et des frais d envois (affranchissement) Suppression d une grande partie des surfaces de stockage Suppression d un grand nombre de tâches à faible valeur ajoutée (photocopies, ) Optimisation de l intégration des flux dans des applications Simplification du partage de l information 42

43 Pour avoir la même valeur qu un document papier le document électronique doit remplir trois conditions : Permettre la restitution d une copie fidèle à l original Permettre l identification de son auteur Garantir son intégrité dans le temps (archivage) L électronique permet d obtenir plus avec : La garantie d une traçabilité certifiée (horodatage tiers) La garantie d une confidentialité (par le cryptage) La garantie d une intégrité (attribution d une empreinte) L usage du courriel à valeur légale (ou valeur probante) nécessite de mettre en place tout un processus permettant de prouver : L authentification de l émetteur (auteur) du courriel La traçabilité des évènements, horodatage des actions réalisées par le destinataire L identification du destinataire La garantie de la confidentialité et de l intégrité du document joint au courriel De nouveaux acteurs arrivent sur ces marchés de la dématérialisation et du courrier postal et souvent leur rôle et leur fonction dans l organisation d une entreprise ou d une administration ne sont pas claires. Nous retrouvons principalement : Des tiers de confiance de messagerie ; Des tiers de télétransmission ; Des fournisseurs de plates-formes d intermédiation ; Des tiers de confiance fournisseurs des certificats ; Des fournisseurs de kits de signature électronique ; Des tiers opérateurs de courrier hybride ; Des tiers archiveurs ; Des fournisseurs de parapheurs électroniques Impacts des évolutions sur la chaîne de valeur postale Le véritable défi est celui qui se pose aux gouvernements : ils doivent trouver le délicat équilibre, rechercher la bonne formule. D'une part, ils doivent donner aux administrations postales la liberté de jouer le jeu de la concurrence dans le contexte d'un environnement libéralisé; d'autre part, ils doivent instaurer un environnement favorable à la croissance, de sorte que les responsables postaux, régulateurs et opérateurs, puissent servir des intérêts sociaux plus larges. Certaines contraintes qui sont imposées par les gouvernements aux administrations postales, par exemple l'obligation d'utiliser exclusivement, les services du transporteur aérien national pour l'expédition du courrier, ou ne pas autoriser l'offre de services nouveaux et compétitifs ou la distribution de la presse à des prix inférieurs au prix de revient ont des effets néfastes (financiers et opérationnels) sur la compétitivité de la poste et doivent être repensées et supprimées, ou du moins allégées par des compensations financières. 43

44 Parallèlement, les progrès actuels de la technologie offrent aussi les plus grandes possibilités aux postes de demain. En conjuguant les forces et la «portée» traditionnelles des services postaux avec la flexibilité et la rapidité des médias électroniques, les postes ont élaboré toute une nouvelle gamme de produits pour répondre aux besoins naissants de la clientèle en produits de communication à valeur ajoutée, comme la présentation et le règlement électroniques de factures, la certification de tiers, les timbres électroniques, les services d annuaire et le courrier électronique sécurisé. La fusion synergique des réseaux de vente au détail et de distribution de la poste, qui sont sans rivaux avec les médias électroniques et Internet se fait progressivement. Principaux émetteurs de courrier, les entreprises l'utilisent en priorité pour gérer, dynamiser et entretenir la relation avec leurs clients. Si 90% du courrier émane des entreprises, il est à 66% adressé aux particuliers. Les postes jouent ainsi un rôle d'interface important dans les relations commerciales. Pour améliorer leurs services, la plupart des postes européennes développent des offres innovantes (engagement sur les délais, suivi des objets, gestion du courrier de masse ), permettant aux entreprises d'optimiser leurs échanges commerciaux. Beaucoup ont misé sur l'amélioration des fichiers d'adresses des entreprises, elles proposent aux entreprises des produits et services leur permettant de requalifier leurs fichiers d'adresses : restructuration et normalisation des adresses, nettoyage et mise à jour des fichiers, diffusion des adresses des nouveaux emménagés Le courrier est depuis plusieurs années un média à part entière qui représentant 30% des marchés de la communication, c'est le premier média utilisé par les entreprises pour communiquer avec leurs clients. Dans ce domaine, les postes européennes proposent de nombreux services permettant d'optimiser les campagnes de marketing relationnel. Une gamme très étendue a été conçue dans le domaine du marketing direct pour les entreprises, de l'optimisation des fichiers à la gestion informatisée des retours. Ainsi la Poste française conseille ses clients dans toutes leurs opérations et apporte des solutions innovantes comme À partir d'un message créé par l'entreprise sur ordinateur, le service peut envoyer jusqu'à lettres sous forme de plis ou de télécopies. Postréponse permet de son côté aux entreprises de personnaliser une carte-réponse et avec Géomail, le groupe La Poste a également lancé la première offre de ing de proximité, associant géomarketing et offres promotionnelles diffusées par mail. La Poste a en outre récemment enrichi son offre de services sur Internet avec le lancement de la lettre recommandée électronique. Le groupe La Poste a par ailleurs développé une offre de nouveaux services à destination des entreprises qui couvre leurs principaux besoins en systèmes d échanges. Ces offres ont été regroupées en 6 familles : solutions d échanges de données, d ingénierie de documents, de sécurisation, de mise en relation, de e-marketing et de e-commerce. 44

45 Encadré 6 : Evolution de l offre NTIC de La Poste Pour ses activités dans les nouvelles technologies, La Poste française a créé en décembre 1986 une société holding spécifique, nommée Sofipost. Associée à cette entité, le groupe a également constitué une Direction du développement des nouveaux services qui a pour mission de rechercher, développer et commercialiser des offres spécifiques basées sur les nouvelles technologies. Treize nouveaux services ont ainsi été créés par La Poste depuis. CertiNomis est une activité développée en partenariat avec Sagem. Elle propose un service de certification des échanges électroniques (signature électronique, authentification, etc.). Courrier électronique est une offre gratuite à destination du grand public mais aussi des entreprises. Ce service leur permet de disposer d'une adresse du type accompagnés de services. Datapost/Mikros est un spécialiste de la gestion électronique de documents et du traitement du courrier "industriel" (factures, relevés) édité et adressé à partir de données informatiques. Dynapost se positionne sur le secteur du traitement intégré du courrier des entreprises. Ce service propose d'optimiser leur système de courrier électronique grâce à des prestations à la carte et une offre globale intégrée. Esipost est un service qui propose aux entreprises, désireuses de se développer dans le domaine du commerce électronique une palette complète de solutions telles que le marketing direct, les systèmes de commande, de paiement, de sécurisation, de gestion des flux et même de livraison. Illiclic est le portail Internet grand public du groupe La Poste. illiclic.com permet d'accéder à une offre de services variés concernant la famille, les loisirs, les voyages, l'emploi, la culture, etc. Il permet également de créer son adresse sur laposte.net. est un service permettant l'envoi de courriers papier et de télécopies à partir d'un ordinateur connecté à l'internet. Médiapost se positionne sur le secteur de la publicité en boîte à lettres. La société développe des utilisations en géomarketing grâce aux nouvelles technologies. Mediapost assure également des activités de marketing direct adressé et gère les régies commerciales et publicitaires de La Poste. est un opérateur d e-transactions dématérialisées interentreprises, dans le domaine des échanges commerciaux, comptables et financiers. Depuis janvier 2001, Postaxess propose notamment une offre de dématérialisation fiscale de la facture et d archivage fiscal. PosteCS est un service de courrier électronique développé par les postes française, américaine et canadienne. PosteCS sécurise les échanges de documents sensibles interentreprises (authentification des correspondants, cryptage, suivi de l'échange en temps réel, etc.). Seres se présente comme un prestataire orienté dans la conception et l'hébergement de solutions électroniques. La société a développé une solution d'échange interentreprises dédiée à la grande distribution en France et en Espagne nommée Allegro. Pour le secteur de l'industrie et de l'administration, Seres a créé une autre solution propriétaire nommée Edipost. La société est détenue à 66% par le groupe La Poste et à 34% par Bull. Somepost est à la fois une SSII avec Somepost informatique (spécialisée dans le courrier électronique et les téléprocédures), une société spécialisée dans l'informatique en temps réel avec Selisa (société racheté en 1999), une agence de consulting postal international avec Sofrepost et un service logistique avec Somepost logistique (process courrier/colis et maintenant des équipements). Créée en 1962, Somepost est la plus ancienne filiale du Groupe La Poste. NEOPOST France, n 1 français du traitement du courrier, a signé avec La Poste un accord de partenariat aux termes duquel NEOPOST France commercialisera auprès de ses clients l'offre de service d'externalisation par Internet du courrier MAILEVA. De même, la signature d un contrat d exclusivité avec la Poste pour le renouvellement de son parc d oblitératrices marque la haute collaboration entre ces deux groupes. La société de l'information atteint sa maturité et elle apporte avec elle une multitude de nouveaux moyens de communiquer. Elle apporte aussi de nouveaux moyens de conduire les affaires. Par exemple, le commerce électronique, y compris le téléachat à domicile, est de mieux en mieux accueilli et se développe. Aucun autre prestataire de services ne semble aussi bien équipé que le service postal pour fournir des services de distribution aux clients qui commandent des marchandises par le biais d'internet. Aucun n'égale son expérience dans le segment du marché des communications qui concerne les échanges entre entreprises et ménages. 45

46 L'envolée de la messagerie et de la logistique représente un créneau de développement pour les opérateurs postaux. En effet, contrairement au courrier qui subit l'effet de la dématérialisation des échanges d'informations liée au développement des nouvelles technologies de télécommunication, le marché du colis est quant à lui voué à l'expansion, aucune technologie ne pouvant se substituer au transport physique de biens de cette nature. Les facteurs poussant cette demande à la hausse sont au nombre de quatre. Il s'agit de : 1. l'internationalisation généralisée des entreprises, des marchés et des clientèles, phénomène caractéristique de notre époque que l'on désigne habituellement sous le nom de " mondialisation " car il tend à fondre les différents marchés territoriaux en un gigantesque marché mondial. Aujourd'hui, en Europe, plus de 30% des colis (hors messagerie traditionnelle) sont expédiés à l`international. 2. la propension accrue des entreprises à gérer leur production à flux tendus -c'est à dire avec pas ou très peu de stocks pour réduire les frais importants que ceuxci génèrent-, ce qui suscite une multiplication des commandes. Ainsi on peut remarquer qu un magasin de confection qui était livré, par le passé, deux ou trois fois par an avec deux ou trois réassortiments reçoit aujourd'hui de 40 à 50 colis tout au long de l'année. 3. le développement de la vente à distance (vente par correspondance, téléachat, commerce électronique,...) avec ses conséquences : le client emporte de moins en moins souvent son achat, l'entreprise le lui porte de plus en plus fréquemment. 4. une focalisation de la concurrence commerciale autant sur la qualité du service global assuré au client que sur les prix. Les particuliers qui commandent des articles de faible valeur par Internet n'ont pas forcement besoin d'un service de distribution haut de gamme comme les entreprises. L offre de prestation dans ce domaine s'étoffe et s'affine sous l'effet de l'explosion des nouvelles technologies qui permettent de proposer à des coûts abordables des prestations encore inenvisageables il y a peu. Ce marché offre donc la possibilité aux services postaux de regagner le trafic que le courrier électronique leur avait enlevé. Beaucoup d'administrations postales sont déjà elles-mêmes entrées dans le royaume de l'électronique, adoptant de nouvelles technologies pour améliorer leur fourniture de produits postaux et créer de nouveaux produits pour leurs clients. Ainsi de nombreuses postes, via leurs offres colis et express, disposent de systèmes complets de tracking-tracing, permettant à tout moment de connaître la position du colis lors de son transport vers le destinataire. Dès sa prise en charge, le colis se voit attribué un numéro d identification sous forme d un code à barre. A chaque étape de son traitement, le colis est ainsi flashé et identifié. L information est ensuite centralisée et transmise en toute sécurité vers le système d information du client ou bien vers un site Internet. Le client ou le destinataire n ont plus alors qu à entrer le numéro d identification pour obtenir un suivi complet de leur colis. Cette solution à forte valeur ajoutée technologique répond à la fois aux besoins constants d information des clients, expéditeurs et destinataires. C est pourquoi elle est largement privilégiée pour les envois rapides des principaux e-marchands. 46

47 Les postes des pays industrialisés ont pris conscience de l atout que pouvaient représenter les nouvelles technologies pour le développement de leur offre. Nombreuses sont celles qui font de lourds investissements technologiques pour une diversification et un enrichissement de la gamme des prestations pour capter des parts de marché croissantes. Les services postaux s efforcent en permanence d intégrer les technologies de l information modernes dans leurs opérations afin d augmenter la productivité et d abaisser les coûts. Ainsi les réseaux postaux (levée, transport et distribution du courrier, bureaux de vente au détail) sont utilisés pour une vaste gamme de services à valeur ajoutée. Le système postal moderne contribue à offrir des solutions logistiques pour intégrer les flux de données, les flux matériels et les flux financiers. Les postes offrent aussi des fonctions de mise en œuvre et de distribution pour le commerce électronique («les bits deviennent boîtes») ainsi que des services de centres de placement et de versement pour les entreprises et les particuliers. Enfin, commence à se développer l exploitation de bureaux postaux de vente au détail pour offrir des points d accès à Internet par l intermédiaire de terminaux publics. 47

48 Chapitre 3 : Problématiques et enjeux majeurs du secteur postal en Afrique Si la modernisation postale s étend plus lentement aux pays en développement, ce secteur a toujours impérativement besoin de systèmes postaux de qualité permettant à la fois de tirer parti des possibilités qui se présentent et de relever les défis futurs. Très souvent, la réforme des télécommunications s est opérée plus rapidement, laissant derrière elle un secteur postal qui nécessite une réorientation stratégique et une restructuration interne. Des progrès considérables doivent absolument être réalisés en matière d autonomie, de qualité de service, de productivité, d orientation commerciale et de viabilité financière pour que les services postaux en Afrique puissent survivre et s adapter à l évolution des besoins dans le domaine de la communication. Tout comme les télécommunications avant elles, les postes doivent subir leurs propres réformes législatives, réglementaires et institutionnelles et construire le fondement de la croissance future de l ensemble du secteur. La déréglementation et la libéralisation (progressive) des marchés sont des éléments tout aussi importants de ce processus que le fait de définir clairement les obligations de service universel et de déterminer le statut juridique approprié pour l opérateur postal considéré. 3.1 Les problématiques majeures du secteur postal Le réseau postal des pays en développement était à l origine établi pour renforcer l activité économique du pouvoir colonial. De nos jours, ces structures obsolètes dépendent fortement des subventions de l Etat dont elles grèvent le budget alors que le trafic postal est très faible dans ces régions. De plus, les NTIC sont entrain de se substituer à la poste diminuant l importance de sa fonction sociale. Le secteur postal en Afrique est caractérisé par : Un volume de courrier faible Une très faible qualité de service, les usagers font très peu confiance au service postal qui assure rarement le service universel Les opérateurs nationaux sont souvent sous performants, les employés des postes des pays en développement traitent 10 fois moins de courrier que ceux des pays industrialisés Un secteur est concurrentiel dans les faits alors que la loi accorde au secteur postal un statut de monopole Une situation financière de l opérateur national souvent catastrophique, plus des ¾ des postes africaines affichent un résultat net négatif lorsque l on regarde les statistiques de l UPU. 48

49 Faute d une réforme immédiate, le «cercle vicieux» des investissements faibles et du mauvais fonctionnement qui caractérise le secteur postal dans ces pays provoquera à la longue une «crise» postale de grande envergure. Graphique 13 : Le cercle vicieux Malgré cela, la Poste a son rôle à jouer dans le développement économique des pays en développement ; en effet le secteur postal, à condition d être efficace, peut contribuer très fortement au développement des économies, à lutter contre la pauvreté, à donner à l Afrique les possibilités de tirer profit de la mondialisation des échanges, du développement des flux migratoires et d entrer dans la société de l information. Mais pour cela, il est nécessaire d entreprendre rapidement une réforme du secteur postal basée sur les besoins présents du continent. Cela doit se traduire par : Le développement et la modernisation du réseau postal L amélioration et le maintien d une qualité de service de niveau élevé La diversification de l activité postale Le développement des capacités des opérateurs postaux Graphique 14 : Le cercle vertueux 49

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique La sous-catégorie Gestion Publique évalue la transparence dans la passation des marchés publics, dans la gestion des entreprises publiques

Plus en détail

EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION. (Note présentée par les Etats africains) 2

EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION. (Note présentée par les Etats africains) 2 Mars 2003 Anglais et français seulement 1 EXPERIENCES AFRICAINES EN MATIERE DE LIBERALISATION (Note présentée par les Etats africains) 2 1. INTRODUCTION 1.1 L Afrique a commencé son expérience dans la

Plus en détail

Chiffre d'affaires et volume correspondant pour chaque produit étudié en 2004

Chiffre d'affaires et volume correspondant pour chaque produit étudié en 2004 Observatoire des activités postales : année 2004 Publié le 11 avril 2006 Préambule En 2005, l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes a entrepris de créer un observatoire

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

INVESTISSEMENT DANS LES RESEAUX DE TRANSMISSION ATELIER DE REGULATION ERERA/WAGPA 24 26 APRIL 2012, LOME, TOGO

INVESTISSEMENT DANS LES RESEAUX DE TRANSMISSION ATELIER DE REGULATION ERERA/WAGPA 24 26 APRIL 2012, LOME, TOGO INVESTISSEMENT DANS LES RESEAUX DE TRANSMISSION ATELIER DE REGULATION ERERA/WAGPA 24 26 APRIL 2012, LOME, TOGO Prof Jorry M Mwenechanya 1 Présentation Augmentation de la capacité Questions de Pré et Post

Plus en détail

Plan de développement régional pour l Afrique 2009 2012

Plan de développement régional pour l Afrique 2009 2012 Plan de développement régional pour l Afrique 2009 2012 Direction de la coopération au développement UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE Plan de développement régional pour l Afrique

Plus en détail

Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents

Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents Distribution internationale Logistique internationale pour marchandises et documents Vous expédiez des documents et des marchandises dans le monde entier? Vous exportez ou importez des marchandises? Vous

Plus en détail

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche

Le Programme des Nations Unies pour le développement L Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche Le RBA du PNUD et l UNITAR - soutenir les priorités stratégiques de développement de l Afrique Alors que nous nous approchons de la nouvelle année, il est important de méditer ce qui a été accompli. Tout

Plus en détail

Fiche récapitulative - Réformes en Afrique

Fiche récapitulative - Réformes en Afrique Fiche récapitulative - Réformes en Afrique L Angola a amélioré le long et fastidieux processus de création d entreprise, grâce à son guichet unique, Guichet Unico da Empresa, qui a réduit les délais nécessaires

Plus en détail

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain.

TOUR D HORIZON. Bâtir des logements, c est bâtir des familles et des nations. C est notre engagement envers le peuple africain. Brochure D entreprise 2012 1 2 TOUR D HORIZON Nous sommes une institution panafricaine de développement dédiée au financement de l immobilier, en particulier à la promotion de l habitat à prix abordables,

Plus en détail

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible)

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible) Objectif 4 : Réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans Cible 4A Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans L Afrique continue de marquer

Plus en détail

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement Bulletin Climatique Décadaire N 34 Valable du 1 er au 10 Décembre

Plus en détail

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE

MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE AAI Comité Afrique UNE MONOGRAPHIE DE L AFRIQUE 28 Mai Tallinn, Estonie L Afrique un continent multiforme : Arabe Français anglais portugais Divisé, en trois, zones 1 - Le Maghreb ou l Afrique du Nord

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

1 DIAPOSITIVE 2 DIAPOSITIVE

1 DIAPOSITIVE 2 DIAPOSITIVE 1 DIAPOSITIVE Monsieur le co-président, mesdames, messieurs, Je suis le LCL Fabrice Delaître chargé de l assistance opérationnelle au sein du CIDHG et c est à ce titre que je vais vous exposer aujourd

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section H Division 53

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section H Division 53 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section H Division 53 53 ACTIVITÉS DE POSTE ET DE COURRIER Cette division comprend les activités de poste et de

Plus en détail

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda. Le Point sur les APE dans les régions Africaines Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.sn LES CONFIGURATIONS REGIONALES AFRICAINES NEGOCIANT UN APE Afrique de

Plus en détail

Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine

Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine Déclaration d'alger Conférence ministérielle sur la Recherche pour la Santé dans la Région africaine Réduire le déficit des connaissances pour améliorer la santé en Afrique 23-26 juin 2008 Catalogage

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF A L AUTORISATION D EXPLOITATION DES SERVICES FINANCIERS POSTAUX

CAHIER DES CHARGES RELATIF A L AUTORISATION D EXPLOITATION DES SERVICES FINANCIERS POSTAUX AUTORITE DE REGLEMENTATION REPUBLIQUE TOGOLAISE DES SECTEURS DE POSTES ET DE Travail Liberté Patrie TELECOMMUNICATIONS ----------- --------------------- CAHIER DES CHARGES RELATIF A L AUTORISATION D EXPLOITATION

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ci-après «l Autorité»),

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ci-après «l Autorité»), Avis n 2014-0659 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 10 juin 2014 relatif à une modification du catalogue des prestations internationales du service universel

Plus en détail

Dossier de presse. Fortement présent dans les pays émergents, Necotrans est le 2ème réseau de logistique en Afrique.

Dossier de presse. Fortement présent dans les pays émergents, Necotrans est le 2ème réseau de logistique en Afrique. Dossier de presse Présentation du Groupe Créé en 1985 le groupe Necotrans est un acteur clé de la logistique internationale avec un chiffre d affaires de plus de 950 millions d euros et 3500 collaborateurs

Plus en détail

Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Contribution des voyagistes

Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Contribution des voyagistes VERSION IMPRIMABLE DU QUESTIONNAIRE VEUILLEZ REMPLIR L'ENQUÊTE EN LIGNE! Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Introduction Contribution des voyagistes À l appui des efforts engagés

Plus en détail

Rabat, le 20 mars 2014

Rabat, le 20 mars 2014 المملكة المغربية Royaume du Maroc المرجع : Rabat, le 20 mars 2014 Durant les dix dernières années, les flux d investissements directs étrangers réalisés en Afrique ont enregistré, selon les données de

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

TABLEAU 1 : INFORMATIONS GÉNÉRALES...

TABLEAU 1 : INFORMATIONS GÉNÉRALES... OBSERVATOIRE des ACTIVITÉS POSTALES NOTICE EXPLICATIVE Définitions des termes postaux utilisés dans le questionnaire statistique ANNÉE 2005 (version juin 2006) GENERALITES...3 Services postaux et assimilés...3

Plus en détail

Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel

Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel Afrique Subsaharienne Étude Sur Les Fonds De Service Universel Synthèse Septembre 2014 Réalisée pour le compte de l association GSMA Synthèse Le rapport qui suit examine les fonds de service universel

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique

Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique Inégalité des Sexes, Pauvreté, et Santé en Afrique subsaharienne: Cadre Analytique Pistes pour améliorer les résultats en matière de santé Résultats Résultats de santé Ménages et communautés Comportements

Plus en détail

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a. Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a. Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE Commission mixte 2 (Développement et coopération) Equipe de projet «Développement

Plus en détail

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique

Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com. *Chaîne logistique Transport, logistique, Supply Chain * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 950 collaborateurs Europe 157 agences 22 pays 5 710 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 3 950

Plus en détail

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17 6 septembre 2013 COMITÉ RÉGIONAL DE L AFRIQUE ORIGINAL : ANGLAIS Soixante-troisième session Brazzaville, République du Congo, 2 6 septembre 2013 Point 20.4 de l ordre du jour MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION-CADRE

Plus en détail

LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE

LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE LA RDC DANS LES ORGANISATIONS D INTEGRATION ECONOMIQUE REGIONALE EN AFRIQUE PAR PIERRE EMANGONGO KUNGA EXPERT EN INTEGRATION ET POLITIQUE COMMERCIALE UNMOCIR/RDC pierremangongo@hotmail.fr Tél:+243815015101

Plus en détail

L externalisation réglementée

L externalisation réglementée L externalisation réglementée SOMMAIRE 3 LA PLACE FINANCIÈRE LUXEMBOURGEOISE 4 L EXTERNALISATION DANS LE SECTEUR FINANCIER 5 LE STATUT DE PSF DE SUPPORT 7 L OFFRE DE SERVICES 9 POURQUOI TRAVAILLER AVEC

Plus en détail

LOI N 2006-01 portant Code des Postes

LOI N 2006-01 portant Code des Postes REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi LOI N 2006-01 portant Code des Postes EXPOSE DES MOTIFS Le secteur postal connaît actuellement des mutations liées notamment aux avancées technologiques,

Plus en détail

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique

TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com. *Chaîne logistique TRANSPORT, LOGISTIQUE, SUPPLY CHAIN * sdv.com *Chaîne logistique AMÉRIQUES 45 agences 8 pays 980 collaborateurs EUROPE 169 agences 21 pays 5 690 collaborateurs ASIE-PACIFIQUE 136 agences 24 pays 4 300

Plus en détail

2. Enjeux et opportunités de l intégration régionale en Afrique

2. Enjeux et opportunités de l intégration régionale en Afrique NOTE DE SYNTHÈSE POUR LA CONFÉRENCE ÉCONOMIQUE AFRICAINE 2013 L INTÉGRATION RÉGIONALE EN AFRIQUE 28-30 octobre 2013 JOHANNESBOURG, AFRIQUE DU SUD Groupe de la Banque africaine de développement Commission

Plus en détail

Le service universel de la poste... 3 Tarifs d affranchissement et d assurance... 4

Le service universel de la poste... 3 Tarifs d affranchissement et d assurance... 4 Le catalogue des tarifs des prestations du service universel de la poste (Algérie poste) 2015 Sommaire Le service universel de la poste... 3 Tarifs d affranchissement et d assurance... 4 1- Lettres, cartes

Plus en détail

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal)

Classement Doing Business (Les performances du Sénégal) Classement Doing Business (Les performances du ) Secrétariat du Conseil Présidentiel de l Investissement 52-54, rue Mohamed V, BP 430, CP 18524, Dakar Tél. (221) 338.49.05.55 - Fax (221) 338.23.94.89 Email

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

Enquête du FMI sur l accès au marché financier et indice d inclusion financière

Enquête du FMI sur l accès au marché financier et indice d inclusion financière Enquête du FMI sur l accès au marché financier et indice d inclusion financière Département des Statistiques du FMI Les idées exprimées ici sont celles de l auteur et ne doivent en aucun cas être attribuées

Plus en détail

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011.

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011. Document final des consultations régionales sur le programme de développement après-2015 Contexte Partout dans le monde, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont généré des actions de

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION D AFRISTAT ET DE SES ACTIVITES

NOTE DE PRESENTATION D AFRISTAT ET DE SES ACTIVITES Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne NOTE DE PRESENTATION D ET DE SES ACTIVITES 1996 à 2002 Mise à jour le 14 mars 2003 Afristat B.P. E 1600 Niaréla, rue 499 porte 23 - Bamako

Plus en détail

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise

ARCHIV SYSTEM. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise PRESENTATION D ARCHIV SYSTEM. La mémoire vive de votre entreprise PRESENTATION D, un partenaire de poids pour EXPERT. A compter du 1 er mai 2014, EXPERT rejoint le Groupe. Présentation du nouvel ensemble. La La mémoire vive vive de de votre votre entreprise entreprise

Plus en détail

VII. TRANSPORTS, COMMUNICATIONS, CULTURE, TOURISME ET SPORTS

VII. TRANSPORTS, COMMUNICATIONS, CULTURE, TOURISME ET SPORTS VII. TRANSPORTS, COMMUNICATIONS, CULTURE, TOURISME ET SPORTS Chapitre VII.1 : Transports 1. Présentation Dans le système de transport gabonais, se côtoient le transport aérien,terrestre, ferroviaire, fluvial

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) -------------------

TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- TERMES DE REFERENCE POUR LA CONSTRUCTION D UN PORT SEC A KAYES ET A SIKASSO (présenté par Mr Harouna CISSE source dnt) ------------------- I. CONTEXTE GENERAL : Le Mali est un vaste pays enclavé se situant

Plus en détail

LE TRAFIC GLOBAL DE MARCHANDISES DANS LES DIFFERENTS PORTS DE CÔTE D IVOIRE

LE TRAFIC GLOBAL DE MARCHANDISES DANS LES DIFFERENTS PORTS DE CÔTE D IVOIRE LE TRAFIC GLOBAL DE MARCHANDISES DANS LES DIFFERENTS PORTS DE CÔTE D IVOIRE LE TRAFIC GLOBAL PAR PORT Le trafic global des marchandises des ports d'abidjan et de San Pedro, au cours des 12 mois de l année

Plus en détail

TOUS NOS TARIFS CONDITIONS D ABONNEMENT BOITE POSTALE CATEGORIE PIECES A FOURNIR COUT ANNUEL. Contrat BP (à remplir à la Poste) PERSONNES MORALES

TOUS NOS TARIFS CONDITIONS D ABONNEMENT BOITE POSTALE CATEGORIE PIECES A FOURNIR COUT ANNUEL. Contrat BP (à remplir à la Poste) PERSONNES MORALES TOUS NOS TARIFS CONDITIONS D ABONNEMENT BOITE POSTALE CATEGORIE PIECES A FOURNIR COUT ANNUEL Particulier Artisans Associations Administrations - ONG Professions libérales PME PMI - SARL Sociétés Anonymes

Plus en détail

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres

ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres ONUSIDA 2013 Le sida en chiffres 33 % de nouvelles infections à VIH en moins depuis 2001 29 % de décès liés au sida en moins (adultes et enfants) depuis 2005 52 % de nouvelles infections à VIH en moins

Plus en détail

3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014. Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC.

3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014. Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC. 3 ème FORUM AFRIQUE MOCI/CIAN/CCIP IdF2014 Potentiel, Risque et Concurrence en Afrique Une cartographie exclusive TAC 31 Janvier 2014 1 Potentiel, risque et concurrence en Afrique: une cartographie exclusive

Plus en détail

La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier

La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier Communiqué de Presse Innovation Solutions Courriers La dématérialisation révolutionne la gestion du courrier DHL Global Mail : une offre complète de dématérialisation pour économiser du temps, de l argent

Plus en détail

ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES

ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES RÈGLEMENT INTÉRIEUR ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement 1 CONDITIONS D ADHESION A L AUA (1) Pour être éligible en qualité de membre

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du développement international PROJET DE LOI autorisant l approbation de l arrangement concernant les services postaux de paiement NOR : MAEJ1419878L/Bleue-1

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE Lire la suite MATIÈRES Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Au cours de la dernière décennie, l industrie solaire a connu un développement sans

Plus en détail

Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique

Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique ACI Afrique Candidature pour les élections des membres du conseil d administration de l ACI Afrique Candidature et processus des élections des membres du Conseil d'administration de l ACI Afrique ACI Afrique

Plus en détail

État du Fonds général d affectation spéciale pour la Conférence ministérielle africaine sur l environnement

État du Fonds général d affectation spéciale pour la Conférence ministérielle africaine sur l environnement UNEP/AMCEN/13/5 AMCEN AU Conférence ministérielle africaine sur l environnement Distr. : générale 4 mai 2010 Français Original : anglais Treizième session Bamako, 21 25 juin 2010 Point 6 a) de l ordre

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Note de Synthèse. Politiques Sociales. exclusion sociale. inégalité. politiques. Droit des Enfants

Note de Synthèse. Politiques Sociales. exclusion sociale. inégalité. politiques. Droit des Enfants inégalité Note de Synthèse Février 29 Protection sociale pour les Enfants Réduction de la pauvreté sécurité exclusion sociale Politiques Sociales protection sociale atteindre les OMD stratégies politiques

Plus en détail

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLR 2014 - EXTRAIT DU RAP DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 27/05/2015 à 17:53:19 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE MINISTRE

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ (version amendée à Kampala, en Ouganda, le 19 août 2003) 2 Les signataires des présents Statuts, Reconnaissant

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE D INTERVENTION DANS LE SECTEUR PRIVE ET DES PROCEDURES Y RELATIVES Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie d intervention dans le secteur

Plus en détail

Expert Meeting on CYBERLAWS AND REGULATIONS FOR ENHANCING E-COMMERCE: INCLUDING CASE STUDIES AND LESSONS LEARNED. 25-27 March 2015

Expert Meeting on CYBERLAWS AND REGULATIONS FOR ENHANCING E-COMMERCE: INCLUDING CASE STUDIES AND LESSONS LEARNED. 25-27 March 2015 Expert Meeting on CYBERLAWS AND REGULATIONS FOR ENHANCING E-COMMERCE: INCLUDING CASE STUDIES AND LESSONS LEARNED 25-27 March 2015 Expérience de la CEDEAO By Raphael Koffi Economic Community of West African

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES Avril 2014 TDR pour le renforcement du Service Juridique de la BIDC Page - 1 - I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La BIDC,

Plus en détail

L opérateur Eurafricain au service de l émergence marocaine! Transport Logistique Transit Air & Sea

L opérateur Eurafricain au service de l émergence marocaine! Transport Logistique Transit Air & Sea L opérateur Eurafricain au service de l émergence marocaine! Transport Logistique Transit Air & Sea Assurer notre position de leader dans le développement croissant des échanges entre l Europe et l Afrique

Plus en détail

Les spécificités du marché de la téléphonie mobile en Afrique et les conséquences en termes de régulation

Les spécificités du marché de la téléphonie mobile en Afrique et les conséquences en termes de régulation Les spécificités du marché de la téléphonie mobile en Afrique et les conséquences en termes de régulation N GUESSAN N. K. Philippe ADIS, Université de Paris-Sud Mars 2008 Résumé : Avec l avènement des

Plus en détail

PROJET DE LOI. autorisant l approbation de l arrangement concernant les services postaux de paiement ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. autorisant l approbation de l arrangement concernant les services postaux de paiement ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et européennes NOR : MAEJ1009174L/Bleue PROJET DE LOI autorisant l approbation de l arrangement concernant les services postaux de paiement ------

Plus en détail

LE RESEAU GLOBUS. Notre mission. Notre ambition

LE RESEAU GLOBUS. Notre mission. Notre ambition LE RESEAU GLOBUS C est la réponse aux besoins de plus en plus fréquents des clients internationaux ayant des installations industrielles et commerciales dans de nombreux pays africains et exprimant le

Plus en détail

LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE. Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU

LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE. Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU Paris le 01 Novembre 2007 LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT DU MARCHE DES SERVICES MOBILES A VALEUR AJOUTEE EN AFRIQUE Par Dr.-Ing. Pierre-François KAMANOU 1 Introduction Dans le cadre de leur politique de réformes

Plus en détail

Système Qualité de l Afrique de l Ouest

Système Qualité de l Afrique de l Ouest Système de l Afrique de l Ouest VISER L EXCELLENCE PAR LA QUALITÉ Appui à la mise en œuvre politique qualité CEDEAO Contexte Après une première phase réussie de 2001 à 2005, la deuxième phase du Programme

Plus en détail

L infrastructure Informatique et Télécom au cœur de la performance de l entreprise

L infrastructure Informatique et Télécom au cœur de la performance de l entreprise www.sonema.com L infrastructure Informatique et Télécom au cœur de la performance de l entreprise Club Utilisateurs Delta-Bank Tours, les 2 et 3 décembre 2010 Présentateur : Yves Dollo, Directeur des Ventes

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS

CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS Tarifs applicables à compter du 1er Janvier 2014 SOMMAIRE LA LETTRE 3 LA LETTRE PRIORITAIRE ET VERTE... 3 LA LETTRE PRIORITAIRE GRAND COMPTE ET TEM POST

Plus en détail

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

Aux termes de l article L. 5-7-1 du code des postes et des communications électroniques (ciaprès CPCE), entrant en vigueur le 1 er janvier 2011 :

Aux termes de l article L. 5-7-1 du code des postes et des communications électroniques (ciaprès CPCE), entrant en vigueur le 1 er janvier 2011 : Janvier 2011 Dispositif relatif à la mise en œuvre du dispositif de traitement de réclamations des usagers des services postaux prévu par l'article L : 5-7-1 du code des postes et des communications électroniques

Plus en détail

Presse internationale

Presse internationale Pour tout complément d information, appelez le du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 19 h 30. 0,34 TTC/mn à partir d un téléphone fixe ou votre contact commercial habituel. ou connectez-vous sur notre site

Plus en détail

CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION

CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION LES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC DU GROUPE LA POSTE 1 er décembre 2013 INTRODUCTION (1/2) LES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC DE LA POSTE AU SERVICE DE LA COLLECTIVITÉ La Poste

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

La politique et les agrégats monétaires dans les zones d émission africaines Les enjeux de l inclusion financière en Zone franc

La politique et les agrégats monétaires dans les zones d émission africaines Les enjeux de l inclusion financière en Zone franc Encadré 4 L inclusion financière fait référence au processus permettant aux individus et aux entreprises d accéder à des services financiers de base (dépôts et transferts d argent, paiements, épargne,

Plus en détail

STRATÉGIE POUR LA MODERNISATION DE L INFRASTRUCTURE DU SYSTÈME DE PAIEMENT EN RÉPUBLIQUE DE GUINÉE

STRATÉGIE POUR LA MODERNISATION DE L INFRASTRUCTURE DU SYSTÈME DE PAIEMENT EN RÉPUBLIQUE DE GUINÉE STRATÉGIE POUR LA MODERNISATION DE L INFRASTRUCTURE DU SYSTÈME DE PAIEMENT EN RÉPUBLIQUE DE GUINÉE La qualité du système de paiement d un pays (ou d une union monétaire et économique) est un bon indicateur

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE VISIBILITE ET DE POSITIONNEMENT DE LA BIDC A COURT, MOYEN ET LONG TERME

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE VISIBILITE ET DE POSITIONNEMENT DE LA BIDC A COURT, MOYEN ET LONG TERME TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE VISIBILITE ET DE POSITIONNEMENT DE LA BIDC A COURT, MOYEN ET LONG TERME Avril 2014 TDR pour l étude de visibilité et de positionnement de la BIDC

Plus en détail

UNION POSTALE UNIVERSELLE

UNION POSTALE UNIVERSELLE UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CEP C 2 2014.1 Doc 6b Original: anglais CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE Commission 2 (Développement des marchés) Questions intéressant le Groupe «Economie postale appliquée

Plus en détail

Les ALPC en Afrique Initiatives.

Les ALPC en Afrique Initiatives. Séminaire des acteurs africains francophones de la lutte antimines Dakar du 2 au 4 Nov. 2009 -------------------- Les ALPC en Afrique Initiatives. r Christiane AGBOTON JOHNSON MERCI LES ALPC en Afrique

Plus en détail

VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE NUCLEAIRE (AFCONE)

VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT DE LA COMMISSION AFRICAINE DE L ENERGIE NUCLEAIRE (AFCONE) AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA Addis Ababa, ETHIOPIA P. O. Box 3243 Telephone : 011-551 7700 Fax : 011-551 7844 website : www. africa-union.org VACANCE DE POSTE: SECRETAIRE EXECUTIF, SECRETARIAT

Plus en détail

Le courrier hybride. dans la gestion des flux sortants. Livre Blanc Courrier Hybride

Le courrier hybride. dans la gestion des flux sortants. Livre Blanc Courrier Hybride dans la gestion des flux sortants Livre Blanc Courrier Hybride Livre blanc courrier hybride : Facturation, relances, envois marketing, bons de commande, bulletins de paie, convocations...en citant la liste

Plus en détail

Faits marquants Doing Business 2014 : Afrique subsaharienne

Faits marquants Doing Business 2014 : Afrique subsaharienne Faits marquants Doing Business 2014 : Afrique subsaharienne Entre le 2 juin 2012 et le 1 er juin 2013, 31 des 47 gouvernements d Afrique subsaharienne ont entrepris au moins une réforme pour améliorer

Plus en détail

Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique

Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique Déclaration de Libreville sur la Santé et l'environnement en Afrique Libreville, le 29 août 2008 REPUBLIQUE GABONAISE ProgramedesNationsUnies pourl Environement Organisation mondiale de la Santé Bureau

Plus en détail

Tout le pays, tous les jours, tous les calédoniens.

Tout le pays, tous les jours, tous les calédoniens. Tout le pays, tous les jours, tous les calédoniens. 02/csb csb /03 Présentation de la CSB Historique M. michel copreaux - Directeur Général Domaines métiers et expertises : moyens de paiement électroniques

Plus en détail

Special Services. la réponse à toute question exceptionnelle

Special Services. la réponse à toute question exceptionnelle Flexibility for your business Special Services Time Critical Services Freight Services Special Handling Services Storapart & Distribution Services Outsourced Services la réponse à toute question exceptionnelle

Plus en détail

Déjeuner-conférence Une plateforme de paiement pour quel marché? Aspects juridiques. Cathie-Rosalie JOLY

Déjeuner-conférence Une plateforme de paiement pour quel marché? Aspects juridiques. Cathie-Rosalie JOLY Paris, 7 juin 2011 Cabinet Ulys, 33 rue Galilée 75116 Paris Déjeuner-conférence Une plateforme de paiement pour quel marché? Aspects juridiques Cathie-Rosalie JOLY Avocat au barreau de Paris et Docteur

Plus en détail

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB)

Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Mesures nationales d application de la Convention sur l Interdiction des Armes Biologiques (CIAB) Sonia Drobysz, Juriste Atelier National de la Mise en Œuvre de la Convention sur l Interdiction des Armes

Plus en détail

Benchmark sur le tarif de connexion Internet

Benchmark sur le tarif de connexion Internet Autorité de Réglementation des secteurs de Postes et de Télécommunications REPUBLIQUE TOGOLAISE Travail - Liberté - Patrie Benchmark sur le tarif de connexion Internet DAJR/Service réglementation et études

Plus en détail

Couloir Africain de l Énergie Propre

Couloir Africain de l Énergie Propre Couloir Africain de l Énergie Propre LE COULOIR AFRICAIN DE L ÉNERGIE PROPRE L Afrique change rapidement. En 2050, elle comptera 2 milliards d habitants, dont trois sur cinq vivront dans des villes. Plus

Plus en détail

Optimisez vos formalités douanières à l export

Optimisez vos formalités douanières à l export Optimisez vos formalités douanières à l export À l heure de la mondialisation, exporter est devenu un enjeu majeur pour la plupart des entreprises. Expédier vos produits à l international et tenir vos

Plus en détail

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS Version du 06/10/2015 à 11:27:48 PROGRAMME 852 : PRÊTS À DES ÉTATS ÉTRANGERS POUR CONSOLIDATION DE DETTES ENVERS LA FRANCE

Plus en détail

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement :

Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Réduire les coûts des transferts d argent des migrants et optimiser leur impact sur le développement : Outils et produits financiers pour le Maghreb et la Zone franc RÉSUMÉ EXÉCUTIF Naceur Bourenane Saïd

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail