GÉRALDINE LE CHÊNE: Numéro Avril Elle incarne 30 ans de succès de Vues d Afrique et elle est magnifique!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GÉRALDINE LE CHÊNE: Numéro 105 15-30 Avril 2014. Elle incarne 30 ans de succès de Vues d Afrique et elle est magnifique!"

Transcription

1 Numéro Avril 2014 GÉRALDINE LE CHÊNE: Elle incarne 30 ans de succès de Vues d Afrique et elle est magnifique! EMPLOI ET FORMATION FORMATIONS QUI PEUVENT VOUS INTÉRESSER page 5 Mois du Sénégal au Canada 2014 photo SERGE LERUS Envoyez de l argent en Afrique à partir seulement de Proverbe africain Assieds-toi au pied d un arbre et avec le temps tu verras l Univers défiler devant toi. page 3 Nous cherchons des agents de voyage avec experience. Contacter Toufic Sleeman page 15

2 2 Une surprise pour Pâques Envoyez de l argent en Afrique avec MoneyGram Plus de agences qui offrent nos services à travers le monde moneygram.ca Disponible partout où vous voyez l enseigne de MoneyGram. Titulaire d un permis d entreprise de transfert de fonds délivré par le Banking Department de l État de New York. MoneyGram, The Globe et MoneyGram Bringing You Closer sont des marques déposées/marques de commerce de MoneyGram. Toutes les autres marques appartiennent à leurs propriétaires respectifs MoneyGram. Tous droits réservés MOA Pour toute annonce publicitaire: (514) N Avril 2014

3 GÉRALDINE LE CHÊNE: Elle incarne 30 ans de succès de Vues d Afrique et elle est magnifique! 3 À son actif plus de 3600 filmes, plus de jeunes ouverts sur le monde, plus de spectateurs et plus encore... Par Mamadou Diouf Vues d Afrique célèbre 25 avril au 5 mai sa 30e édition. C est 30 années de cinéma africain et créole où chaque année et depuis 25 ans on apprend à 3500 jeunes à s ouvrir au reste du monde à travers des ateliers et des spectacles filmes en moyenne ont été vus au festival Vues d Afrique en 30 ans. De plus, personnes ont assisté en 30 ans au festival, aux Rallye Expos et aux événements d Été organisés par Vues d Afrique. Voici quelques éléments d un bilan très positif de 30 ans de Cinéma Africain et Créole. Pour faire le point le Montréal Africain a eu l honneur et le plaisir de rencontrer Geraldine Le Chêne la directrice du festival de Vues d Afrique. C était impressionnant de voir la maîtrise et l aisance avec laquelle cette dame magnifique à répondu à toutes mes questions. Cela montre une preuve évidente de son amour de sa passion et de sa connaissance profonde du festival Vues d Afrique. Même si Géraldine à l habitude de dire avec raison que le succès de Vues d Afrique c est un travail d équipe, il est évident que sa présente et son travail sans relâche a eu un impact considérable et déterminant sur la bonne marche de de cette organisation. Lors de l entrevue qu elle nous a accordée, elle nous a exprimé sa fierté aujourd hui de célébrer 30 ans d énergie, de passion et d expertise dans le domaine du cinéma. Géraldine a ajouté qu elle est d autant plus fière de célébrer 30 ans de Vues d Afrique aujourd hui parce qu à l époque en 1985, les gens ne croyaient pas à l intérêt de présenter des filmes africains et créoles en Amérique du nord. Ils ne croyaient pas à l intérêt d un projet aussi pointu et aussi précis. Mais pour elle c était important d avoir le regard de l autre, un regard plus juste et de comprendre qu on est tous des citoyens du monde et avons tous un message à faire passer. Et ce message, a-t-elle ajouté, venait des réalisatrices et réalisateurs africains et créoles qui venaient présenter leurs filmes au public québécois et canadien. Aujourd hui c est avec fierté qu elle voit que des liens ont été tissés avec des festivals de cinéma tel que le FESPACO, Namur et Amiens. Aujourd hui Vues d Afrique est devenu le deuxième festival de cinéma africain et créole le plus important au monde après le FESPACO, et le premier en dehors d Afrique nous a-telle souligné avec fierté. À la question de savoir les moments qui lui ont marqué le plus au cours de ces 30 ans, madame Le Chêne raconte que 1985 année du premier festival lui a beaucoup marqué. Elle explique que le premier festival en 1985 est né à la suite d une conférence de presse sur le festival des filmes du monde présenté par monsieur Serge Losik. À la question de feu Ousseynou Diop à monsieur Losik de savoir pourquoi le festival des filmes du monde ne présentait pas des filmes africains, ce dernier a répondu que le cinéma africain n existait pas. C est cette réponse de monsieur Losik qui nous a donné l idée de partir un festival de cinéma africain a dit madame Le Chêne. «Monsieur Ousseynou Diop qui était journaliste au département Afrique de Radio Canada puis par la suite vice président de Vues d Afrique, mon père qui est aujourd hui président de Vues d Afrique et moi même, nous nous sommes lancés sur le projet a-t-elle ajouté.» Au début, dit-elle,le festival s appelait Les journées du cinéma africain au Québec. Le mot créole a été ajouté par la suite en Ensuite c est devenu Vues d Afrique. Vues fait allusion au Cinéma et Afrique un jeu de mots pour dire cinéma africain a expliqué madame la directrice. À la question des savoir les défis auxquels Vues d Afrique à eu à se confronter au cours des 30 ans, madame Le Chêne a répondu que les défis sont quotidiens. Elle nous a expliqué qu après 30 ans, il faut toujours faire ses preuves comme si c était toujours le début. Après 30, poursuit-t-elle il n y a aucune garantie de financement ni de subvention, il n y a aucune garantie qu un partenaire puisse financer un de nos événements. «Mais Dieu merci, on entretien nos relations et on fait nos preuves pour pouvoir continuer.» dit-elle. Elle ajoute que les défis sont toujours présents et que lorsqu on parle de de Culture, de Cinéma, d Afrique et des pays Créoles, malheureusement la compréhension de l importance de qui nous sommes n est pas toujours acquise. Elle ajoute que Québec participe bien et le fédéral passablement bien. Le gouvernement provincial participe bien mais pourrait mieux faire selon elle. Parce que explique-telle, des milliers de dollars sont données aux autres festivals pendant que Vues d Afrique reçoit des miettes. Pourtant on fait du mieux qu on peut avec les moyens modestes qu on dispose ajoute t-elle. On lui a posé aussi un série de questions telles les perspectives pour Vues d Afrique et pour elle même, la pertinence après 30 ans, de continuer à promouvoir le Cinéma Africain et Créole au photo SERGE LERUS Québec et au Canada. Nous vous invitons à voir ses réponses à ces questions et la suite et l intégralité de l entrevue en vidéo que madame Géraldine Le Chêne nous à accordée, au Il faut ajouter aussi que madame Le Chêne a souligné le bon travail et a remercié au cours de l entrevue tous ses collègues de travail, les collaborateurs, partenaires, stagiaires, médias et tous ceux et celles qui ont accompagné Vues d Afrique depuis 30 ans. Nous remercions à notre tour madame la directrice de Vues d Afrique d avoir accepté de faire cette entrevue avec le Montréal Africain. Nous remercions aussi le photographe Serge Lerus d avoir la gentillesse de nous offrir gracieusement les photos de madame Le Chêne et de son équipe en page Couverture et dans le journal. 1. Assieds-toi au pied d un arbre et avec le temps tu verras l Univers défiler devant toi. 2. Il est plus facile d arracher un brin d herbe dans le pot de fleur de son voisin qu un baobab dans son propre jardin. 3. Le tambour est fait de la peau du faon qui s est éloigné de sa mère. 4. Voler un tambour est facile, le problème est de taper dessus. 5. Dans un pays, si tout le monde marche sur un pied, fais la même chose 6. Il ne faut pas laver le poisson là où on l a pris 8. La vache n en finit pas de remercier la brousse 9. Seule la mort permet à la souris de danser sur la peau du chat. 10. La vérité n est pas dans une seule bouche- 11. Le monde est un pot à eau : quand on a bu, on le passe à autrui pour qu il boive aussi. 12. L étranger a de gros yeux mais ne voit pas. 13. L homme mourant n a pas d oreille. 14. On apprend quand on est jeune, on comprend lorsque l on vieillit. 15. On est maître de ses paroles, on en devient esclave une fois qu elles sont dites N Avril Pour entendre le tamtam, il faut donner un coup de bâton. 17. Quand tu veux connaitre quelqu un, il faut lui poser des questions 18. Seules les tortues entre elles savent par où mordre lorsqu elles sont en querelles. 19. Tu peux laisser ta main un mois dans l eau, elle est mouillée, mais elle n est pas propre.20.l eau lave mais l argent rend propre. 21. La franchise, ne consiste pas a dire tout ce que l on pense, mais à penser tout ce que l on dit. 22. Tout le monde souhaite entrer dans le Paradis du tout puissant mais nul ne souhaite mourir 23. L arbre ressent toujours la faiblesse de ses feuilles sèches. 24. La goutte d huile ne se dilue jamais dans l eau! 25. Ce que les jours soulèvent ne pèse pas lourd. 26. Le cadeau n a pas de côté. 27. Le grand savoir s accommode de la plaisanterie. 28. Même devenu maigre, l éléphant n ose jamais traverser un pont. 29. Un arbrisseau, si petit qu il soit donne de l ombre. 30. C est sur les arbres touffus que se posent les oiseaux. Pour toute annonce publicitaire: (514)

4 4 Dans cette nouvelle rubrique intitulée Êtes vous faits pour ce métier nous vous présenterons de façon assez détaillée, des métiers considérés comme des métiers d avenir, du moins au Québec. Pour cette édition nous vous présentons le métier de. C est le secteur de la santé et d un niveau d étude collégial avec des perspectives universitaires. D abord, déterminons ce qui distingue les métiers d ophtalmologiste, d orthoptiste, d optométriste, d oculariste et d opticien? Un ophtalmologiste : c est un médecin qui s est spécialisé dans le domaine de l ophtalmologie qui diagnostique et traite des personnes souffrant de maladies de l œil et les endroits connexes. De plus, il est formé pour effectuer des interventions chirurgicales sur les parties de l œil. Sa formation universitaire dure environ 10 ans. Un optométriste : Après l ophtalmologiste, c est le professionnel de la santé le plus spécialisé dans le domaine de la vision. diagnostiquer et détecter des anomalies ou autres problèmes de vision chez un patient ou une patiente (myopie, hypermétropie, presbytie, strabisme, etc) en effectuer divers examens de la vue et évaluant la fonction visuelle de l œil. Un orthoptiste : Ce spécialiste évalue la vision et l alignement oculaire du patient ou de la patiente en utilisant différentes techniques d examens. Il participe au traitement non-chirurgical qui permettra à la personne d avoir un meilleur alignement de ses yeux, ce qui améliorera sa vision. Un oculariste : C est un spécialiste qui conçoit, fabrique, ajuste et vend des prothèses oculaires auprès de personnes ayant perdu l usage de leur œil. Il travaille en étroite collaboration avec les ophtalmologistes. Un opticien : Beaucoup plus qu un «vendeur de lunettes», c est LE spécialiste des orthèses visuelles (lunettes et lentilles cornéennes). Tâches et responsabilités En tant qu opticien ou opticienne d ordonnances; tu auras pour tâches de poser, remplacer, ajuster et vendre des lentilles ophtalmiques ou cornéennes (lunettes et lentilles de contact) selon l ordonnance prescrite par un optométriste ou un ophtalmologiste. Tu devras conseiller ta clientèle les différents types et modèles de lentilles répondant le mieux à ses besoins et à ses attentes et sur les divers services qui lui sont offerts. Également, on te demandera de conseiller et de vendre à ta clientèle les différents produits d optique et autres accessoires connexes. En laboratoire, tu auras à fabriquer, monter et réparer des montures de différentes sortes. Qualités et aptitudes -Bonne vision -Bien connaître tes produits et services offerts car tu devras conseiller ta clientèle sur le meilleur produit selon ses besoins en lui présentant quelques modèles -Aimer travailler avec le public et entregent car tu auras de fréquents contacts avec une clientèle diversifiée -Bonnes habiletés et dextérité manuelle car tu auras à manipuler des pièces délicates -Minutie, précision et souci du détail car tu auras à fabriquer, réparer et ajuster des montures et lentilles de façon précise -Sens des responsabilités car tu seras responsable de la qualité de ton travail -Dynamisme et sens de l entrepreneurship si tu décides d ouvrir ton propre cabinet PROFESSIONS APPARENTÉES: Assistant(e)-optométriste,Technicien(ne) en laboratoire de lentilles, Représentant(e) technique en produits ophtalmiques EMPLOYEURS POTENTIELS: Centres d optométrie,cliniques et cabinets d optométristes, Laboratoires d optique, Fabricants et grossistes en produits d optique, À ton propre compte PERMIS DE PRATIQUE: Au Québec, pour pratiquer en tant que qu opticien d ordonnance tu dois obligatoirement devenir membre de l Ordre des opticiens d ordonnances du Québec. Ce droit de pratique permet également de pratiquer dans la plupart des autres provinces canadiennes. PLACEMENT: Selon les données disponibles au 31 mars 2012 :Le placement est EXCELLENT, 92 % des répondants(es) ont obtenu un emploi relié dont la presque totalité sont à temps plein.quelques répondants(es) ont bénéficié de la reconnaissance des acquis pour poursuivre leurs études en optométrie.certains(nes) ont décidé de travailler à leur propre compte. SALAIRE: Selon le ministère de l Enseignement supérieur du Québec et le Conseil du Trésor du Québec et Selon les données de 2012 :(données de 2013 dans le secteur public) Le salaire moyen en début de carrière était de 17,83 $/heure (40 hres/sem) dans le secteur privé et de 19,34 $/heure (35 hres/sem) dans le réseau de la santé. Il faut noter qu il y a eu une légère hausse de la moyenne salariale par rapport aux années précédentes (était de 17,25 $ en 2011 et 15,98 $ en 2010). Dans le réseau de la santé, les augmentations sont établies par les conventions collectives. PERSPECTIVES D AVENIR: Selon l Ordre des opticiens(nes) d ordonnances du Québec, il y avait opticiennes et opticiens d ordonnances dans l ensemble des régions du Québec au 31 mars Il y eu une hausse de plus de 30 % du nombre d opticiens par rapport à 2008, mais pourtant les besoins sont encore importants. Seulement 27 % d entre-eux sont des hommes, mais la profession pourrait en accueillir davantage. Ils sont principalement concentrés dans les régions de l Île de Montréal, de la Montérégie et de Québec. Par contre, certaines régions sont en manque d opticiens, voir même en pénurie dont notamment : la Gaspésie (il n y en a que 2, mais il en faudrait 2 ou 3 autres), la Côte-Nord (il en manque 3 ou 4 autres), la Mauricie (il en manque une dizaine), le Bas-St-Laurent (il en manque près d une vingtaine), les Laurentides (il en manquerait environ une trentaine), l Abitibi- Témiscaminge (il en manque au moins 3), la Côte-Nord (il manque 1 ou 2). Donc, les perspectives sont excellentes pour les prochaines années. LE PROGRAMME D ÉTUDES: Le Diplôme d études collégiales en techniques d orthèses visuelles D.E.C. a une durée totale de 3 ans offert à temps plein. Il comporte des cours d introduction à la profession, introduction à la lunetterie, le travail en clinique d optique,anatomie et physiologie de l œil, éléments de chimie ophtalmique 1, optique géométrique, communication avec la clientèle et les ressources professionnelles, prévention et contrôle antimicrobiens, caractéristiques des lentilles de lunetterie 1, rôles des différentes ressources professionnelles de l optique, éléments de chimie ophtalmique 2, introduction à la contactologie, optique visuelle et instruments, physiologie et pathologie oculaires 1, interactions chimiques avec les lentilles cornéennes, caractéristiques des lentilles de lunetterie 2, contactologie 1, techniques de vente et service à la clientèle appliquée au domaine de l optique, anglais appliqué au domaine de la santé, physiologie et pathologie oculaires 2, sélection des lentilles de lunetterie et montures 1, fabrication et réparation de lunettes 1, sélection des lentilles de lunetterie et montures 2, livraison et ajustement des lunettes, fabrication et réparation de lunettes 2, pose, ajustement et suivi des lentilles cornéennes, contactologie 2, séminaire d intégration et de synthèse en optique, gestion d une entreprise d optique, ainsi qu un stage non rémunéré d intégration au sein d une entreprise d optique d une durée de 15 semaines consécutives à temps complet offert en 6e session. Si tu choisis le programme selon la formule en alternance travail-études, tu auras également à réaliser 2 stages rémunérés au sein d une entreprise d optique d une durée de 12 semaines consécutives chacun, dont le premier est offert au trimestre d été de la 1ere année et le second offert au trimestre d été de la 2e année. Si tu choisis le cheminement optique-optométrie, tu auras des cours supplémentaires à compléter qui correspondent aux cours préalables du Doctorat en optométrie, soit: Calcul différentiel et intégral (201-NYA-05), Mécanique (203-NYA-05), Calcul intégral (201-NYB-05), Électricité et magnétisme (203-NYB-05), et Chimie générale - la matière (202-NYA-05). Note : le nom et le contenu des cours peuvent différer d un cégep à un autre, mais les objectifs du programme restent les mêmes. EXIGENCES D ADMISSION: Détenir un D.E.S. et avoir réussi les suivants ou leurs équivalents : TS ou SN 5e (anciennement mathématiques 436)Physique 5e (anciennement physique 534)Chimie 5e (anciennement chimie 534) pour le cheminement optique-optométrie Les Admissions sont ouvertes aux trimestres d automne et d hiver ENDROITS DE FORMATION: Cégep Édouard-Montpetit, Cégep F-X-Garneau, -Cégep régional de Lanaudière à L Assomption NOUVEAU! (dès l automne 2014) Sources : Cégep Édouard-Montpetit, Cégep Garneau et Ministère de l Enseignement supérieur du Québec, metiers du Quebec Pour toute annonce publicitaire: (514) N Avril 2014

5 5 Voici quelques formations que nous avons choisies pour vous et qui peuvent vous intéresser. Si c est le cas, nous vous encourager à foncer. Vous pouvez consulter les sites internet des établissements où elles sont données. EN FORMATION TECHNIQUE : Programmes de Diplomes d Études Collégiales (D.E.C). D.E.C. en techniques d orthèses visuelles: le Cégep régional de Lanaudière à L Assomption offrira ce programme dès l automne 2014, une exclusivité dans la rive-nord de Montréal... Pour plus de détails, qc.ca/lassomption D.E.C. en technologie des analyses biomédicales: le Cégep de l Abitibi-Témiscamingue offrira ce programme dès l automne Pour plus de détails, D.E.C. en tourisme: le Cégep de Matane offrira ce programme conjointement avec le à la fois en classe, en téléprésence et à distance dès l automne 2014 D.E.C. en gestion de commerces: le Centre de formation continue de Brossard du Cégep de St-Jean offrira ce programme dès l automne Pour plus de détails, D.E.C. en gestion et exploitation d une entreprise agricole: ce programme a été révisé et une nouvelle version améliorée sera offerte dès l automne 2014, ainsi qu un nouveau nom «Gestion et technologies de l entreprise agricole». Cette formation est donnée à l institut de technologie alimentaire de Sainte Hyacinthe, de Lapocatière et au Cegep de Victoriaville.Pour plus de détails, qc.ca/formation-collegiale/ FORMATION UNIVERSITAIRE : 1er CYCLE : École de technologie supérieure (ÉTS): tous les programmes de 1er cycle ont été révisés et une nouvelle structure des cours sera offerte dès l automne Pour plus de détails, consultez le site de l ÉTS au Baccalauréat en sciences infirmières - formation initiale: l Université de Sherbrooke offrira ce programme destiné aux titulaires d un DEC en sciences de la nature à son campus de Sherbrooke, ainsi qu à son campus de Longueuil dès l automne Pour plus de détails, 2e et 3e CYCLES : Maîtrise en physiothérapie: le baccalauréat en sciences de la réadaptation étant offert depuis 2012 par Mcgill en extension à l Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), maintenant ce programme sera également offert dès l automne Pour plus de détails, consulter les sites et Maîtrise en épidémiologie: l Université de Montréal s ajoutera aux universités Mcgill et Laval en offrant ce programme dès l automne 2014 ou automne Pour plus de détails umontreal.ca, et ulaval.ca/les-etudes/programmes.html, Le Thieboudienne Sénegalais est aussi connu sous Riz au gras en Côte d Ivoire, en Guinée et autre pays d Afrique de l ouest mais aussi sous Jollof Rice (Riz de Jollof) au Nigeria et au Ghana. La réalisation de la recette du thieboudienne vous prendra du temps mais ça en vaut la peine puisque le résultat est trop délicieux. Portions: 4 Temps de préparations: 30 min Temps de cuisson: 1h Ingrédients: 3 tasses de riz ( du riz parfume ou cassé) 4 gros morceaux de poisson (de votre choix ou de la dorade) 3 tomates fraîches, reduites en purée 3 cuillères à soupe de concentré de tomate 1 bouquet de persil, écrasée 1 grosse carotte, épluchée et coupée en morceaux moyenne 2 pommes de terre, épluchées et coupées en morceaux 1 gros oignon, émincé 4 gousses d ail, hachées finement 2 petite aubergines, facultitatif 1 petit chou, coupé en 4 morceaux 200ml d huile d arachide 2 bouillon cube ou Maggi cube 4 feuilles de laurier 4 piments, 1 cuillères à soupe de poivre noir Sel 6 petits gombos 1 cuillères à soupe de Yété, facultative 1 cuillères à soupe de Nététou (si disponible) 1.5l d eau chaude Vous pouvez aussi ajouter: 1 manioc doux, 1 patate douce, un peu de poisson fumé Étape 2: Faire la sauce de tomate. Faire chauffer l huile, ajouter les oignons, les tomates, le concentré de tomates, l ail restant, le poivre noir. Puis les faire frire pendant 15 minutes à feu moyen. Ensuite, ajoutez le poisson dans la sauce de tomate. Beaucoup preferent faire frire le poisson a l avance. Personnelement je ne fais pas frire les poisons. Ajouter les bouillon cube (ou Maggi), avec les feuilles de laurier et 1 tasse d eau. Ensuite, laissez mijoter jusqu à ce que les morceaux de poisson soient bien cuite, 15 minutes environ. Étape 3: Retirer les morceaux de poisson et ajouter tout les légumes sauf le gombo avec 1 tasse d eau et faire cuire les légumes jusqu à ce qu ils soient cuits (25 à 30 min). Vous devez veiller à ce que les légumes soient bien prêts avant de les retirer et aussi de ne pas trop les cuire. Ensuite retirez les légumes, puis ajoutez le gombo avec l eau. Après 5 min enlever le gombo et ajouter le riz. Pour rendre le riz facile à cuisiner, vous pouvez le faire tremper dans de l eau chaude pendant 20 minutes et lavez plusieurs fois avec de l eau tiède. Faites cuire le riz à feu très doux, en retournant le thieboudienne souvent pour que tous les côtés soient bien cuits. senegalau moment de servir, placez le riz dans un plat et disposer les légumes et le poisson sur le dessus. Bon Appetit!!!! Source: recettes africaine.com Préparation du Thieboudienne (Riz gras) Étape 1: Préparer la farce pour le poisson: Mélanger le persil, la moitié de l ail, un peu de piment, ajouter du sel et 1/2 d une Maggi. Vous pouver piller dans un mortier ou utiliser un robot culinaire. Ensuite, insérez le mélange dans les morceaux de poisson. N Avril 2014 Pour toute annonce publicitaire: (514)

6 Dites-nous ce que vous pensez du Montréal Africain Envoyez nous vos commentaires et suggestions à Votre * voir détail en magasin Vin-Vin-Vin Cabernet Sauvignon - Pinot Noir - Merlot Chianti - Chardonnay - Sauvignon etc Plus de 30 variétés - Blanc - Rouge - Rose - Icewine - Porto - Sec-Velouté- Fruité 38 ans * * * LA PLACE DU VIN 1265 O Brien, V.St-Laurent, Mtl, H4L-3W1 -Tel: Ouvert: mardi au vendredi : 9 hr à 18:00hr / Samedi 9hr à 17:00 hr Fermé dimanche et lundi Nous continuons notre rubrique les plus. Dans cette édition vous pouvez découvrir le médicament le plus cher, le poisson le plus cher et le parfum le plus cher 1. Le médicament le plus cher Ce médicament coûte plus de dollars l unité. 2.Le parfum le plus cher du monde Ce flacon en cristal Baccarat contient des ingrédients d une grande rareté. Il est 10 fois plus cher que le N 5 de Chanel. 292,61 dollars, soit euros le litre. Clive Christian a repris en 1999 une des plus anciennes maisons de parfumerie britanniques, la Parfumerie Crown. Il ne fabrique désormais que trois parfums : N 1, 1872 et X. 3. Le poisson le plus cher du monde Un restaurateur japonais a acheté en 2013 un thon rouge hors de prix pour confectionner des sushis de luxe. l Ilaris Le médicament le plus cher à l unité que l on peut se procurer dans une pharmacie de ville (et non d hôpital) est l Ilaris, du laboratoire Novartis. Le kit complet avec 150 mg de poudre en flacon, 1 ml de solvant en flacon, une seringue, une aiguille, 2 adaptateurs et 4 tampons imbibés d alcool coûte environ dollars (à comparer au prix moyen d une boîte de médicament remboursable délivré en officine, de 15,77 dollars en 2012). Selon la fiche du médicament, la posologie recommandée pour l Ilaris est d une injection toutes les huit semaines. Soit un coût de traitement annuel d environ dollars. Ce médicament bénéficie d une autorisation de mise sur le marché «sous circonstances exceptionnelles» en raison de la rareté de la maladie qu il traite (le syndrome de Muckle- Wells, une maladie génétique qui se manifeste par des poussées d urticaire fébriles, une atteinte articulaire et une surdité neurosensorielle). Un faible nombre de patients traités et une amélioration de service médical rendu «importante» (ASMR niveau II) : voilà de quoi justifier un prix aussi élevé. On remarque cependant que d autres médicaments, eux aussi très chers comme le Caprelsa ( environ 6954 dollars la boite de 30 comprimés) ne bénéficient d une ASMR que de niveau IV, c est-à-dire «mineure».concernant les médicaments délivrés à l hôpital, les prix unitaires sont encore plus élevés qu en officine(pharmacie en France). Normal, puisque certains sont destinés à des pathologies lourdes comme des cancers aggravés. La palme revient au Remodulin 10 mg/ml. Le flacon de 20 millilitres pour perfusion est vendu environ dollars l unité. Selon la posologie recommandée pour une personne de 70 kilos, cela reviendrait à environ dollars pour un traitement d une année. Ce médicament, fabriqué par le laboratoire Bioprojet Pharma, traite l hypertension artérielle pulmonaire. Là encore, la cible est très étroite : le nombre de patients potentiellement concernés est très minime. Par exemple il ne dépasse pas les 300 en France. Et l amélioration de service médical rendu varie en fonction des patients. Impérial Majesté Il n existe que 10 flacons du N 1 Imperial Majesty, le parfum le plus cher du monde. Créés en 2005 par le groupe britannique de luxe Clive Christian, ces flacons de 500 ml ont été vendus à près de dollars l unité. En cristal Baccarat, la bouteille est incrustée d un diamant de 5 carats et le bouchon est inspiré de la couronne de la reine Victoria. Sept coffrets ont été achetés par des collectionneurs privés, deux sont exposés en permanence dans les magasins Bergdorf Goodman à New York et Harrods à Londres. Le dernier sert de démonstration pour la marque lors de ses shows à travers le monde. Ce parfum, à note dominante de citron et bergamote, requiert «les ingrédients les plus rares et les plus recherchés au monde» selon la marque. Il contient notamment de l huile de rose, du jasmin d Inde, ou de la racine d Iris à dollars le kilo. Le parfum N 1 est toujours disponible en plus petit format, là encore en quantité ultra limitée (quelques unités par an), et en deux versions (homme ou femme). Le flacon en cristal de 30 ml coûte 4836 dollars, soit dollars le litre. Par comparaison, un flacon de 15 ml de N 5 de Chanel coûte 155,4 millions de yen (2,09 million de dollars) pour un thon rouge de 222 kilos : c est ce qu a dépensé Kiyoshi Kimura, le propriétaire d une célèbre chaîne de restaurants de sushis au Japon. A 9424 dollars le kilo, c est le poisson le plus cher du monde. Kiyoshi Kimura a remporté ce thon le 5 janvier 2013 lors de la première criée de l année à Tsukiji, le plus grand marché aux poissons du monde. A ce prix, il aurait dû vendre le sushi à 300 euros pour rentrer dans ses frais, mais le restaurateur a indiqué qu il comptait le proposer au prix habituel de 128 yens (1,52 dollar). Comment expliquer un prix aussi élevé? D abord, il s agit d une belle opération marketing pour le chef restaurateur : toute la presse nationale et internationale a parlé de lui. Deuxièmement, le thon rouge est particulièrement prisé par les Japonais, qui consomment les trois quart de la pêche mondiale. Troisièmement, les prix gonflent naturellement pendant la période hivernale : les conditions de pêche sont difficiles et le nombre de prises diminue, tandis que la demande est boostée par les fêtes de fin d année. De plus, le poisson se recouvre de gras pour surmonter le froid, et devient encore plus savoureux. Enfin, la rareté : le thon rouge, victime de la surpêche, se fait de plus en plus rare dans les eaux du globe. Dans l Atlantique et dans la Méditerranée, les stocks ont plongé de 60% entre 1997 et 2007 et les quotas de pêche sont très réduits dans cette zone. Les Japonais rechignent eux à instaurer toute limite dans le Pacifique et ont réussi en mars 2013 à faire capoter un projet d interdiction de commercialisation du thon rouge souhaité par les Etats-Unis et l Union européenne.

7

8

9 Les Coups de coeur Horizon Beautiful Suisse / Éthiopie Festival international de Soleils France / Burkina Faso Ancien Cinéma ONF 1564, rue St-Denis, Montréal, H2X 3K2 Cinémathèque québécoise 335, boul. de Maisonneuve Est, Montréal, H2X 1K1 Cinéma Excentris 3536, boulevard Saint-Laurent, Montréal, H2X 2V1 * Aussi à Québec et Ottawa Billets à l unité : 10 $ Ciné-cartes (4 entrées) : 30 $ Cinémax (10 entrées) : 60 $ Carte illimitée : 100 $ Enfants accompagnés (jusqu à 10 ans) : gratuit Peau de colle Tunisie / France Margelle Maroc / France Assistance mortelle France / Haïti / É-U Le chant des tortues Maroc / Belgique Vivre Guadeloupe / Martinique Qanis Maroc / France Entre les ondes RDC / France La larme du bourreau Égypte / France Messages musicaux Suisse / Sénégal Bamako, année 0 France / Mali Sans ordonnance Bénin / France La radio Côte d Ivoire Lokkol Italie / Niger Rwanda, l enquête manipulée Rwanda / France Adansé Canada Pour une nouvelle Séville Canada Haïti, le règne de l informel Canada / Haïti Rachel, la star aux pieds nus Bénin / France Pour plus d information

NOUVELLES RECETTES 2 + + PAIN DE POISSON A LA POMME DE TERRE. La cuisson du poisson d eau douce INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES

NOUVELLES RECETTES 2 + + PAIN DE POISSON A LA POMME DE TERRE. La cuisson du poisson d eau douce INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES PAIN DE POISSON A LA POMME DE TERRE Épluchez les pommes de terre et faitesles bouillir avec les feuilles de citrouille, le maïs, les petits pois et les légumes jusqu à ce que tout soit cuit Dans un grand

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à l Université de Sherbrooke Frédérique Vermare Table des matières Table des matières...2 1 Vie pratique...3 1.1 Logement :...3 1.2 Argent :...3 1.3 Santé :...3 1.4 Stage

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Rapport de stage en pharmacie. Après-midi : de 15 heures à 17 heures

Rapport de stage en pharmacie. Après-midi : de 15 heures à 17 heures Rapport de stage en pharmacie Horaires donnés lors du stage : Matin : de 10 heures à 12 heures Après-midi : de 15 heures à 17 heures 1. Motivation : J ai choisit de faire un stage dans une pharmacie car

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions

Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions ASSURANCE COLLECTIVE Simulateur de coûts de médicaments Foire aux questions Pour une vue détaillée de l outil, consultez l aide-mémoire qui est accessible à partir de la section «Liens utiles» du simulateur.

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base.

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base. AIDE-MÉMOIRE Définitions Consommer une variété d aliments nutritifs en quantité adéquate pour répondre à ses besoins. Alimentation équilibrée en termes de quantité et de qualité. Consommation d une variété

Plus en détail

Une carrière. à la hauteur de vos talents. Optez pour une carrière en assurance de dommages Prosdelassurance.ca

Une carrière. à la hauteur de vos talents. Optez pour une carrière en assurance de dommages Prosdelassurance.ca Une carrière à la hauteur de vos talents. Optez pour une carrière en assurance de dommages Prosdelassurance.ca Explorez toutes les possibilités L ASSURANCE DE DOMMAGES, C EST... Assurance automobile Assurance

Plus en détail

INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE

INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE Le service d orientation Qu est-ce que l orientation? L objectif d une démarche d orientation consiste à permettre à l élève de découvrir, de confirmer ou de préciser ses intérêts, ses goûts et aptitudes,

Plus en détail

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR

ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR Activités éducatives pour les 8 à 9 ans ÉPARGNER POUR UN PROJET FUTUR HABILETÉS FINANCIÈRES ÉPARGNER UTILISER UN COMPTE DANS UNE INSTITUTION FINANCIÈRE FAIRE UN BUDGET SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Evaluation du Climat des investissements à Madagascar. Résumé

Evaluation du Climat des investissements à Madagascar. Résumé Evaluation du Climat des investissements à Madagascar Résumé Qu est-ce que le climat des investissements et en quoi est-il important? Le climat des investissements est défini en termes opérationnels comme

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

Ce sommaire résume les recommandations et suggestions formulées par le Comité au terme de ses quatorze rencontres.

Ce sommaire résume les recommandations et suggestions formulées par le Comité au terme de ses quatorze rencontres. Rapport Comité d experts sur la modernisation des pratiques professionnelles dans le domaine de l oculo-visuel Novembre 2012 Sommaire En juin 2011, l Office des professions du Québec confie au Comité d

Plus en détail

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions

Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Exemples de questions Examen d analyse et de raisonnement déductif (A R D T - A R D P) Pour approfondir vos connaissances sur les emplois dans la fonction publique, consultez le site www.carrieres.gouv.qc.ca. Vous pouvez obtenir

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Programme d optimisation. L image de votre entreprise

Programme d optimisation. L image de votre entreprise Programme d optimisation L image de votre entreprise SOMMAIRE L image joue un rôle pondérable dans les pratiques commerciales et est dédiée exclusivement à assurer une représentativité corporative de l

Plus en détail

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 3 PROFIL DES RÉPONDANTS... 4 PROVENANCE DES FORMATIONS... 5 SATISFACTION À L ÉGARD DE LA FORMATION...

Plus en détail

de Partenariat Plan de Partenariat Voiture à faible consommation d essence

de Partenariat Plan de Partenariat Voiture à faible consommation d essence de Partenariat Plan de Partenariat Voiture à faible consommation d essence Mandats et objectifs L objectif du club scientifique Evolution Supermileage est de concevoir et fabriquer un véhicule à faible

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

Poly Brésil 2002 Cahier de nancement

Poly Brésil 2002 Cahier de nancement Poly Brésil 2002 Cahier de nancement Ce document a pour but de vous présenter la mission Poly-brésil 2002. Vous y trouverez des informations sur la nature de notre mission internationale et sur le partenariat

Plus en détail

Un beau sourire n a pas d âge!

Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Êtes-vous de ceux qui pensent qu à un certain âge, il n est plus nécessaire de prendre soin de ses dents? Si c est le cas, sachez que les soins

Plus en détail

Le Canada rural, ça compte

Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte 1 Le Canada rural, ça compte Le Canada rural, ça compte Les régions rurales du Canada sont importantes pour la santé et la prospérité du pays. Malheureusement, les habitants

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur (40S) 12 e année

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur (40S) 12 e année Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur (40S) 12 e année Trousse de ressources du projet Ouvrir un magasin de vêtements Avril 2007 Droits d auteur 2007. Couronne du chef du Manitoba, Représentée

Plus en détail

Bienvenue. au Collège Montmorency. Présentation destinée aux nouveaux admis

Bienvenue. au Collège Montmorency. Présentation destinée aux nouveaux admis Bienvenue au Collège Montmorency Présentation destinée aux nouveaux admis Document mis à jour le 3 avril 2015 Conditions d admission au collégial Conditions minimales pour être admis au cégep : Diplôme

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE

METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE METIERS D APPRENTISSAGE CHEZ TRIMET FRANCE «Qualifier, motiver, s ouvrir des portes Toi aussi, saisis ta chance, un apprentissage chez TRIMET facilite le début de ta carrière». FAIS TON APPRENTISSAGE

Plus en détail

Avidsen annonce le lancement de la gamme domotique Thomson

Avidsen annonce le lancement de la gamme domotique Thomson Avidsen annonce le lancement de la gamme domotique Thomson Connecter la maison et lui donner de l intelligence, telle est la vision des équipes Avidsen. Sécurité, confort, accès, chauffage et énergie,

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Plan de la présentation Partie 1 : Répondre au besoin d une relève pour une main-d œuvre qualifiée dans les URDM

Plus en détail

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot

Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Postes Canada : Étude de cas de Home Depot Les partenariats de marketing contribuent à augmenter les taux de conversion de ventes La campagne de services à domicile de Home Depot donne des résultats remarquables

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT

I CHIFFRES ET TENDANCES DU SALON II LE STAND ET SON POSITIONNEMENT BILAN SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE Paris Du 25 février au 04 mars 2012 Le CRT Lorraine a été invité par la Chambre Régionale d Agriculture à participer sur son stand au salon de l agriculture.

Plus en détail

Service intercommunal

Service intercommunal Service intercommunal de portage de repas à domicile Des repas de tradition, Fait maison! Août 2014 La cuisine centrale de Saint-Vincent Le service de restauration collective Le service de restauration

Plus en détail

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES

DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LA RÉGLEMENTATION DU PRIX DE VENTE AU PUBLIC DES LIVRES NEUFS IMPRIMÉS ET NUMÉRIQUES COMMENTAIRES DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA

Plus en détail

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille.

Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1. Rapport de stage. 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille. Comte-Gaz Quentin 13 février au 6 mars 2006 3 ème 1 Rapport de stage Mme Bouverot M. Colin Collège Les Mattons Cap Informatique SARL 442, Avenue de Vénaria Place du marché 38220 Vizille 38220 Vizille Page

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais LA VIE VOUS MÈNE AILLEURS, MAIS PARCOURS ASSURANCE SANTÉ VOUS SUIT PARTOUT AUCUNE PREUVE D ASSURABILITÉ N EST EXIGÉE! 2 Parcours assurance

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

«Les Français et l optique»

«Les Français et l optique» Dossier de presse 3 octobre 2012 «Les Français et l optique» Une enquête IPSOS pour la Mutualité Française Le coût et la qualité des prestations optiques, en tête des préoccupations des Français. Les réseaux

Plus en détail

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET

L utilisation des TIC par le personnel enseignant. Marie-José Roy FRÉQUENCE D UTILISATION ET INTERNET L utilisation des TIC par le personnel enseignant Marie-José Roy Depuis l apparition des micro-ordinateurs dans les années 1980, la tâche des enseignantes et enseignants s est vue modifiée à mesure que

Plus en détail

AUX ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX

AUX ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX BIENVENUE AUX ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX cegepat.qc.ca Photos : Hugo Lacroix,, Mathieu Dupuis, Fanny Chapelle, Cégep AT. NOS PROGRAMMES TECHNIQUES Technologie forestière Technologie du génie civil Technologie

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

Stratégies de recherche d emploi ou de stage

Stratégies de recherche d emploi ou de stage Stratégies de recherche d emploi ou de stage Service-conseil en gestion de carrière Service des stages et du placement 2015-2016 Pour prendre un rendez-vous: service.placement@polymtl.ca 1 Service conseil

Plus en détail

> Guide 28 juillet 2008

> Guide 28 juillet 2008 > Guide 28 juillet 2008 Le travailleur frontalier Dans notre région frontalière, environ 5600 personnes résidant en Belgique traversent chaque jour la frontière pour venir travailler en France. Se pose

Plus en détail

Commentaires sur le règlement sur les conditions d obtention d un certificat de conformité de résidence pour personnes âgées

Commentaires sur le règlement sur les conditions d obtention d un certificat de conformité de résidence pour personnes âgées Commentaires sur le règlement sur les conditions d obtention d un certificat de conformité de résidence pour personnes âgées Le Réseau québécois des OSBL d habitation compte plus d une centaine de membres

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada

Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Le meilleur programme de financement par cartes-cadeaux au Canada Aperçu du programme Juin 2015 À propos du programme FundScrip FundScrip est un programme de levée de fonds pancanadien qui fait en sorte

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Angelcare. Étude de cas Consommateurs

Angelcare. Étude de cas Consommateurs Angelcare Étude de cas Consommateurs Angelcare et Mobilogie réinventent le moniteur pour bébé. Profil Angelcare offre aux parents la tranquillité d esprit en fabriquant des produits pour enfants novateurs

Plus en détail

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014

BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 BILAN HÔTELLERIE ANNÉE 2014 Cette publication a été réalisée par le Comité Départemental du Tourisme Haute Bretagne Ille-et-Vilaine à partir de l analyse des résultats de l Enquête de fréquentation hôtelière

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

Portrait de la profession

Portrait de la profession Vol. 3 - No 3 19 www.magazinemodedemploi.com ME ME www.magazinemodedemploi.com Vol. 3 - No 3 Portrait de la profession On connaît le titre de la profession, mais connaissons-nous réellement ce que fait

Plus en détail

Audioprothésiste. Ce concours est ouvert aux bacheliers et permet d accéder à l une des 7 écoles en France Ce concours comprend 3 épreuves écrites:

Audioprothésiste. Ce concours est ouvert aux bacheliers et permet d accéder à l une des 7 écoles en France Ce concours comprend 3 épreuves écrites: CP Concours Prépa Santé Optimum : 924 h/an Access : 720 h/an de septembre à mai Audioprothésiste Le Métier d Audioprothésiste L audioprothésiste travaille avec les déficients auditifs. Il procède, sur

Plus en détail

Mon prénom :... Mon nom :... Ma date de naissance :... Mon dentiste :... Son adresse :...... Son téléphone :...

Mon prénom :... Mon nom :... Ma date de naissance :... Mon dentiste :... Son adresse :...... Son téléphone :... Mon prénom : Mon nom : Ma date de naissance : Mon dentiste : Son adresse : Son téléphone : À quoi sert ma bouche? La bouche sert à manger, à parler et aussi à respirer. Elle sert à faire des sourires,

Plus en détail

I. La fixation des prix :

I. La fixation des prix : THEME 8. LA POLITIQUE DU PRIX Le prix est élément important d action sur le marché, il doit être en cohérence avec les autres variables marketing. Il a une incidence forte pour l entreprise : il procure

Plus en détail

N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011

N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011 Établissement d'enseignement Spécialisé et de Rééducation pour Handicapés Moteurs Maurice COUTROT 15/17 Avenue de Verdun - 93140 Bondy N d inscription:186 C.F.G. Session 2010/2011 Rédigé par Noman Sarfraz

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

Avec l Assistance Intégrale et les forfaits Darty Mobile, DartyBox propose une gamme complète de solutions multimédia.

Avec l Assistance Intégrale et les forfaits Darty Mobile, DartyBox propose une gamme complète de solutions multimédia. Bondy, le 23 août 2011 Communiqué de presse «DartyBox et Darty Mobile» Nouveautés DartyBox : avec l Assistance Intégrale et Darty Mobile, DARTY lance le 4P à Prix DARTY Services compris DARTY annonce le

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Sessions préparation à la retraite (21 heures)

Sessions préparation à la retraite (21 heures) OFFRE DE SERVICES Sessions préparation à la retraite (21 heures) SÉMINAIRES Par Cégep Marie-Victorin, Centre de services aux entreprises Monsieur Jean Perron, conseiller en formation 767, rue Bélanger

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

Allocution Ouverture Hopipharm 2011 Nantes. Chers Amis,

Allocution Ouverture Hopipharm 2011 Nantes. Chers Amis, Chers Amis, Hopipharm fait escale en 2011 sur la côte atlantique et nos confrères de l Ouest nous font le grand plaisir de nous accueillir dans leur belle ville de Nantes pour ces trois journées intenses

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

LA CONFÉRENCE DE PRESSE

LA CONFÉRENCE DE PRESSE Fiche aide-mémoire : l organisation d une conférence de presse OBJECTIFS La conférence de presse La rencontre de presse La conférence de presse La conférence de presse sert à annoncer une nouvelle ou à

Plus en détail

SONDAGE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS

SONDAGE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS SONDAGE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS Quel était l objet du sondage? Le gouvernement de l Île-du-Prince-Édouard entend modifier sa loi actuelle sur les services en français de façon qu elle réponde aux

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

BIENVENUE NOTRE DISTINCTION AUX ÉTUDIANTS RÉUNIONNAIS NOS PROGRAMMES D ÉTUDES POUR INFORMATION LES TECHNIQUES PHYSIQUES LES TECHNIQUES HUMAINES

BIENVENUE NOTRE DISTINCTION AUX ÉTUDIANTS RÉUNIONNAIS NOS PROGRAMMES D ÉTUDES POUR INFORMATION LES TECHNIQUES PHYSIQUES LES TECHNIQUES HUMAINES BIENVENUE AUX ÉTUDIANTS RÉUNIONNAIS www.cegepat.qc.ca NOS PROGRAMMES D ÉTUDES LES TECHNIQUES PHYSIQUES Photos : Hugo Lacroix,, Mathieu Dupuis, Cyclopes, Fanny Chapelle, Technologie de maintenance industrielle

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours d infirmiers- Toulouse SOMMAIRE : I. La Prépa infirmière à

Plus en détail

Fiches de synthèse AGRICULTURE

Fiches de synthèse AGRICULTURE CERCAM Fiches de synthèse AGRICULTURE Cas de : 1. Sénégal 2. Cote d Ivoire 3. Gabon 4. Mali Mars 2014 1- Secteur agricole au Sénégal Foncier Le foncier sénégalais appartient à 95 % au domaine national

Plus en détail

Audioprothésiste. L audioprothésiste procède, sur prescription médicale, à l appareillage des déficients auditifs.

Audioprothésiste. L audioprothésiste procède, sur prescription médicale, à l appareillage des déficients auditifs. CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 720 h/an de septembre à mai Audioprothésiste Le Métier d Audioprothésiste L audioprothésiste procède, sur prescription médicale, à l appareillage des

Plus en détail

Engagement réciproque (Annexe 4 de la convention collective)

Engagement réciproque (Annexe 4 de la convention collective) Engagement réciproque (Annexe 4 de la convention collective) Suite au contact pris ce jour : / /.. Entre Monsieur ou Madame... Adresse :....... Téléphone : Fax :.... E-mail :... Et Monsieur ou Madame,

Plus en détail

Bulletin Commerce international et droit douanier

Bulletin Commerce international et droit douanier Bulletin Commerce international et droit douanier Août 2009 Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Le Canada cherche à imposer des droits de douane sur les frais de gestion et les paiements de

Plus en détail

[RAPPORT DE FIN DE SEJOUR]

[RAPPORT DE FIN DE SEJOUR] 2011 Explora Sup, Région Rhônes Alpes [RAPPORT DE FIN DE SEJOUR] Ce rapport est élaboré sur la base d une année remplie d expérience en Australie dans le cadre d un Bachelor of Business et d un DUETI à

Plus en détail

FORMATION COMPLETE «Spécialisation Maquillage Beauté, Studio, Photo & Défilé de Mode»

FORMATION COMPLETE «Spécialisation Maquillage Beauté, Studio, Photo & Défilé de Mode» FORMATION COMPLETE «Spécialisation Maquillage Beauté, Studio, Photo & Défilé de Mode» Cette formation s adresse { tous ceux et celles qui ont «LA PASSION DU MAQUILLAGE» Septembre 2016 Fondée en 1992 Depuis

Plus en détail

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

N 1825 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 1825 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 1825 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 8 juillet 2009. PROPOSITION DE LOI visant à reconnaître la profession

Plus en détail

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence!

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence! Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004 L édition 2004 offrira aux 4 000 visiteurs attendus La 132 e Conférence annuelle des Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC) Plus

Plus en détail

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015

LA MISE EN MARCHÉ. LOUIS FLEURENT Février 2015 LA MISE EN MARCHÉ LOUIS FLEURENT Février 2015 INTRODUCTION Les raisons de la fondation de la Fromagerie l Ancêtre inc. (volonté des actionnaires) : Transformer la production des 10 fermes laitières des

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme

Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux. Aperçu du programme Le programme numéro un au Canada de collecte de fonds par la vente de cartescadeaux Aperçu du programme mars 2014 Comment fonctionne FundScrip? Aucun don Pas besoin de demander à la famille, aux amis,

Plus en détail

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin

Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Zoom études : Commerce et gestion Auditorium de l Institut Français du Bénin Samedi 23 Novembre 2013 Introduction : le commerce en quelques chiffres 590 000 entreprises Commerce de gros Commerce de détail

Plus en détail

Hager innove pour. l efficacité énergétique

Hager innove pour. l efficacité énergétique Hager innove pour l efficacité énergétique Le groupe Hager développe et commercialise des solutions accompagnées de multiples services pour la distribution sécurisée et intelligente de l énergie électrique

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE EMPLOYEUR, SALARIÉS : ET SI CHACUN CHOISISSAIT LA PROTECTION QU IL LUI FAUT?

COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE EMPLOYEUR, SALARIÉS : ET SI CHACUN CHOISISSAIT LA PROTECTION QU IL LUI FAUT? COMPLÉMENTAIRE SANTÉ COLLECTIVE EMPLOYEUR, SALARIÉS : ET SI CHACUN CHOISISSAIT LA PROTECTION QU IL LUI FAUT? Avec Réunica Santé Liberté vous offrez à chaque salarié la possibilité d adapter sa complémentaire

Plus en détail

Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE PROTECTION SOCIALE

Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE INSTITUT DES HAUTES ÉTUDES DE PROTECTION SOCIALE Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé 4È ME CYCLE SEPTEMBRE 2012 - JUIN 2013 «Les nouveaux enjeux économiques et sociaux des politiques de couverture santé» SEPTEMBRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Catherine Adam 03 81 61 50 88 catherine.adam@besancon.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact presse Catherine Adam 03 81 61 50 88 catherine.adam@besancon.fr DOSSIER DE PRESSE Deuxième saison : Service de prêt de matériels de mesures pour les pertes d énergie (chauffage, électricité, eau) à destination des Bisontins : résidents et activités tertiaires Contacts

Plus en détail