Rotary Club de Cannes Bulletin de septembre 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rotary Club de Cannes Bulletin de septembre 2012"

Transcription

1

2

3

4

5 Rotary Club de Cannes Bulletin de septembre 2012 Méfiez-vous des Scams Par Stéphane Vassallo - Webmaster Ce type de fraude, communément appelée «lettre de Jérusalem» au cours du XVIIIème siècle et XIXème siècle a trouvé une nouvelle jeunesse grâce à Internet. On la nomme désormais «Fraude 419» ou «scam nigérien». Les scams peuvent revêtir différentes formes (gain à la loterie, héritage ou dons à des œuvres de charité, promesse d une rencontre amoureuse sur le Net, intimidation d un pseudo-gouvernement pour un acte illégal commis sur Internet, prêts de particulier à particulier). Le plus souvent, il s agit simplement d une promesse de transferts de fonds sur le compte de la victime. L escroquerie réside dans le fait que la personne qui en est la victime doit ensuite prendre en charge tous les frais de dossiers pour toucher ladite somme miraculeuse, faire venir sa dulcinée en France ou encore verser une caution afin d éviter des poursuites judiciaires. Les versements à l escroc se font toujours via Western Union ou MoneyGram et plus rarement par Paypal. En aucun cas, il ne faut rentrer dans le jeu d un «mugu» (nom de la personne qui commet ce genre d escroqueries) car la victime risque de se retrouver confrontée à un véritable système mafieux, en général basé en Afrique (principalement Nigeria, Côte d Ivoire et Bénin) ou en Asie (Malaisie). Certaines victimes ont payé de leur vie, le fait de s être rendu dans des pays à risques pour récupérer la fameuse malle pleine de billets qu on leur promettait. Tous les exemples ci-dessous sont des cas réels interceptés par les filtres antispams. Les scams nigériens 1- le sentimental Après avoir fait plus ample connaissance avec sa victime, l escroc qui se fait passer pour une femme, va lui demander d avancer les frais pour soi-disant venir faire sa connaissance en France. Autre variante, l un des proches de la «future promise» va subitement tomber malade et malheureusement, il faudra prendre en charge très rapidement tous les frais liés à son hospitalisation. 2- L héritage Bonjour, Je suis Monsieur Michel Pradier, née le 18 juin 1939 dans le val d'oise à Montmagny.J'ai un cancer de la gorge, je souffre terriblement en ce moment. Mon médecin traitant vient de m'informer que mes jours sont comptés du fait de mon état de santé dégradé. Ma situation matrimoniale est telle que je n'ai ni femme et encore moins des enfants à qui je pourrai léguer mon héritage. C'est pour cela que je voudrais de façon gracieuse et dans le souci d'être toujours sociable et aussi humaniste vous donner ce dit héritage s'élevant à une valeur de 2 millions d'euro pour des ouvres de charité. Je voudrais avoir les informations suivantes : Votre numéro de téléphone et si possible le fax et surtout votre nom complet. Je compte sur votre bonne volonté et surtout le bon usage de ces fonds pour des ouvres de bienfaisances.dans l'attente de vos nouvelles, recevez mes très cordiales salutations. Monsieur Michel Pradier 3- Le prêt de particulier à particulier Je suis jean Raoul financier suisse et Directeur de plusieurs entreprises j octroie des prêts à toute personne désireuse selon les critères suivants: Choix du montant : à partir euros Choix de la durée de remboursement : 10 ans maximum TEG annuel fixe : 3,35 %. En option : l assurance emprunteur pour vous protéger en cas de coup dur 24 Mensualités. Si vous êtes intéressé contactez nous à l'adresse ci-dessous: Dr jean Raoul Tel: +44XXXXXXXXXX Franche Collaboration 4- La malle pleine de billets.

6 Rotary Club de Cannes Bulletin de septembre 2012 Par Maître Frédérique PEUCH-LESTRADE A l origine internet est une petite communauté d utilisateurs libre de toute contrainte, fonctionnant selon un code de bonne conduite. Les entreprises ont très vite compris qu elles tenaient un moyen d augmenter leurs clients potentiels. En effet, les dispositifs informatiques permettent de collecter, gérer, conserver, traiter et réutiliser toutes les données personnelles recueillies le plus souvent à l insu de la personne concernée. La France a très tôt identifié les risques encourus d atteinte à la vie privée. Elle a été le premier état à se doter d une législation spécifique : Loi du 6 janvier 1978 : loi informatique et libertés - crée des droits au profit des personnes dont les données personnelles font l objet d un traitement et des obligations à la charge du responsable du traitement. - crée la CNIL : commission nationale informatique et libertés = autorité administrative indépendante. En mettant les ordinateurs en réseau mondial, les internautes ont vu multiplier les utilisations offertes par internet : - Ils peuvent communiquer (courrier électronique), - Publier des informations (grâce au Web, ex Wikipedia) - Transférer des données ( youtube, dailymotion) - Discuter (messagerie MSN) etc D où le succès et le formidable essor d internet : en 2011, 69% de la population française sont abonnés à internet ce qui représente 45 millions de personnes. Cependant, ce que la majorité des internautes ignorent c est que toute connexion, toute consultation d un site laisse des traces électroniques qui une fois traitées, renseignent significativement sur l internaute. De plus, les finalités des utilisations de ces données échappent au contrôle des personnes concernées par ces données. En outre, depuis 2005 environ, sont apparus de nouveaux enjeux : le développement des sites de partage (youtube et dailymotion, viadeo) et surtout les réseaux sociaux (Facebook, copainsdavant). Les données ont pris plusieurs formes : son, image, données biométriques, et sont de plus en plus personnelles. En effet, le principal danger émane aujourd hui de l internaute lui-même. Il est invité à donner spontanément des informations personnelles : - Par des questionnaires lors de l accès à des sites de e-commerce - Au travers des blogs, il livre une partie de son intimité - Par les réseaux sociaux, Facebook, MySpace, Copainsdavant Ce qui constitue une mine d or pour les commerciaux. Pratiquement toutes les applications d internet, mettent en œuvre directement ou indirectement cette collecte d informations. La préoccupation du législateur communautaire et national est de tenter de protéger l internaute des atteintes portées à sa vie privée à son insu (I), mais des difficultés de taille existent(ii) qu il convient de surmonter afin de voir reconnaître à ces données personnelles un droit à l oubli (III).

spam & phishing : comment les éviter?

spam & phishing : comment les éviter? spam & phishing : comment les éviter? Vos enfants et les e-mails en général Il est préférable que les très jeunes enfants partagent l adresse électronique de la famille plutôt que d avoir leur propre compte

Plus en détail

Règlement Jeu concours : Jeu Lucas & Lucas et ses partenaires 1 ère Position et ITC

Règlement Jeu concours : Jeu Lucas & Lucas et ses partenaires 1 ère Position et ITC Règlement Jeu concours : Jeu Lucas & Lucas et ses partenaires 1 ère Position et ITC Lucas & Lucas organise à partir du 6 novembre 2008 un jeu concours gratuit et sans obligation d achat accessible sous

Plus en détail

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires

ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE 2009-2010 de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires ENFANTS ET INTERNET BAROMETRE de l opération nationale de sensibilisation : Un clic,déclic le Tour de France Des Etablissements Scolaires 1 Fiche technique Le quatrième baromètre et a été réalisé par Calysto

Plus en détail

- Fournir aux victimes d escroqueries un service d assistance et d information sur les démarches à effectuer pour le dépôt de plainte.

- Fournir aux victimes d escroqueries un service d assistance et d information sur les démarches à effectuer pour le dépôt de plainte. Eléments d information relatifs au plan de lutte contre les escroqueries Escroqueries : un plan de prévention pour contrer le phénomène Alors que la délinquance a chuté de 4,10% en 2007, les escroqueries

Plus en détail

Quel outil numériques pour répondre à un besoin de communication dans un projet collectif?

Quel outil numériques pour répondre à un besoin de communication dans un projet collectif? La production de documents numériques, dans le cadre d un projet collectif, s appuie sur la recherche, l échange, le stockage, le partage, la publication ou la diffusion de nombreuses informations et ressources.

Plus en détail

Business et Internet

Business et Internet Business et Internet Evolution & perspectives Arnaud MAES Docteur en Science de l Information et de la Communication Arnaud MAES Business et Internet 1 1. Introduction: 1.1 Le business sur la toile : c

Plus en détail

Bien acheter sur l Internet. EPN de Côte de Nacre 13 décembre 2011. Gérard Becher Président de l UFC Que Choisir de CAEN

Bien acheter sur l Internet. EPN de Côte de Nacre 13 décembre 2011. Gérard Becher Président de l UFC Que Choisir de CAEN Bien acheter sur l Internet EPN de Côte de Nacre 13 décembre 2011 Gérard Becher Président de l UFC Que Choisir de CAEN De quoi parlons-nous? La vente en ligne : Le fait d acheter un produit ou un service

Plus en détail

Déjouer ensemble le marketing de masse frauduleux

Déjouer ensemble le marketing de masse frauduleux Déjouer ensemble le marketing de masse frauduleux Créé par Action Prévention Verdun ORGANISME DÉDIDÉ À LA SÉCURITÉ URBAINE ET AU BIEN-ÊTRE MANDATAIRE DU PROGRAMME MONTRÉALAIS Déjouer ensemble le marketing

Plus en détail

REGLEMENT Concours Vidéos - Exclusivement par INTERNET

REGLEMENT Concours Vidéos - Exclusivement par INTERNET REGLEMENT Concours Vidéos - Exclusivement par INTERNET Article 1: Coditel SPRL au capital de 29.240.078,41 EUR, dont le siège social est situé 26 rue des Deux Eglises 1000 Bruxelles, immatriculée au registre

Plus en détail

LA DELINQUANCE INFORMATIQUE

LA DELINQUANCE INFORMATIQUE LA DELINQUANCE INFORMATIQUE Aude LEVALOIS Gwenaëlle FRANCOIS 2013-2014 LA CYBERCRIMINALITE Qu est ce que la cybercriminalité? Des infractions pénales Ou sont elles commises? Via les réseaux informatiques

Plus en détail

2. Quel est le problème? 3. Que dit la loi? 4. Qu est ce que le droit à l oubli? 5. Contacts utiles 6. À retenir

2. Quel est le problème? 3. Que dit la loi? 4. Qu est ce que le droit à l oubli? 5. Contacts utiles 6. À retenir Fiche informative SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un réseau social? 2. Quel est le problème? 3. Que dit la loi? 4. Qu est ce que le droit à l oubli? 5. Contacts utiles 6. À retenir 1. Qu est-ce qu un réseau social?

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU JEU CONCOURS INTERNET. «Les cadeaux de M»

REGLEMENT GENERAL DU JEU CONCOURS INTERNET. «Les cadeaux de M» REGLEMENT GENERAL DU JEU CONCOURS INTERNET «Les cadeaux de M» Le site bebym.com hébergé par la société Eprssi au capital de 6000 N siret 523018182-00015, dont le siège social est situé au 19, rue des romarins

Plus en détail

Internet et les produits financiers

Internet et les produits financiers L essentiel sur Internet et les produits financiers En partenariat avec Les enjeux d Internet Internet offre de nombreuses possibilités Internet est utilisé en tout premier lieu comme source d information.

Plus en détail

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET 1. Les arnaques les plus fréquentes 2. Les arnaques les plus courantes dans l hôtellerie 3. Comment déceler une arnaque? 4. Comment se protéger? 5. Comment réagir si

Plus en détail

GO!! OPERATION ORGANISEE du 02 mars 2015 au 05 avril 2015

GO!! OPERATION ORGANISEE du 02 mars 2015 au 05 avril 2015 GO!! OPERATION ORGANISEE du 02 mars 2015 au 05 avril 2015 1. ORGANISATION Keolis Orléans Val de Loire, Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle immatriculée au Registre du Commerce et des sociétés

Plus en détail

Règlement du jeu concours «12è concours de cortèges»

Règlement du jeu concours «12è concours de cortèges» Règlement du jeu concours «12è concours de cortèges» Le site Les Cortèges de Garance organise un jeu gratuit sans obligation. Jeu ouvert du 2 avril 2015 au 9 avril 2015 à 12h00. Le concours est présenté

Plus en détail

Le conseil reste le même : SOYEZ VIGILANTS et N ENVOYEZ JAMAIS D ARGENT SOUS AUCUN PRETEXTE!

Le conseil reste le même : SOYEZ VIGILANTS et N ENVOYEZ JAMAIS D ARGENT SOUS AUCUN PRETEXTE! Quelques exemples de tentatives d arnaques reçues par des particuliers en 2014 Il ne s agit que de quelques exemples les plus courants. Les signalements d arnaques sont fréquents (en moyenne une dizaine

Plus en détail

Les grandes arnaques à éviter

Les grandes arnaques à éviter Les grandes arnaques à éviter Extrait de Senior planet - 10 février 2009 Fausses loteries, fortunes venues d Afrique, vente pyramidale, démarchages frauduleux Voici les escroqueries les plus courantes

Plus en détail

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation :

«ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE 2011 de l opération nationale de sensibilisation : avec le soutien de «ENFANTS ET INTERNET» BAROMETRE nationale de sensibilisation : Génération Numérique Fiche technique Le cinquième baromètre et a été réalisé par Calysto dans le cadre de sensibilisation

Plus en détail

Règlement du Jeu «DAVID CARREIRA HANGOUT»

Règlement du Jeu «DAVID CARREIRA HANGOUT» Règlement du Jeu «DAVID CARREIRA HANGOUT» Article 1 Objet 1.1 La société Warner Music France, Société par Actions Simplifiée au capital de 67.377.504 euros, immatriculée au registre du commerce et des

Plus en détail

WEB 2.0 Quels risques pour l entreprise? Mardi 30 septembre 2008. Maison de l Amérique Latine

WEB 2.0 Quels risques pour l entreprise? Mardi 30 septembre 2008. Maison de l Amérique Latine WEB 2.0 Quels risques pour l entreprise? Mardi 30 septembre 2008 Maison de l Amérique Latine Web 2.0 Carte française du Web 2.0, d'après Markus Angermeier Propos introductifs (suite) Web 2.0 : Apparition

Plus en détail

I INTRODUCTION II LE PHISHING

I INTRODUCTION II LE PHISHING I INTRODUCTION Ce premier chapitre a pour but de donner les différents concepts de base du monde du phishing ainsi que leurs définitions respectives. Nous commençons par les définitions. Le phishing, ou

Plus en détail

«Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue

«Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue «Est-ce que mon enfant est à risques?» Sécurité sur la rue 1. Est-ce que votre enfant sait ce qu est un inconnu? 2. Est-ce que votre enfant connaît la différence entre un bon et un mauvais inconnu? 3.

Plus en détail

Les conditions de fond de l opération de crédit. Les conditions de fond de l opération de crédit

Les conditions de fond de l opération de crédit. Les conditions de fond de l opération de crédit Les conditions de fond de l opération de crédit Article juridique publié le 08/12/2012, vu 1538 fois, Auteur : Maître Joan DRAY Les conditions de fond de l opération de crédit La loi n 84-46 du 24 janvier

Plus en détail

Conseil local de parents d'élèves FCPE du Largue

Conseil local de parents d'élèves FCPE du Largue / Conseil local de 18 heures 30 : début du sixième Café-parents organisé par la FCPE conseil local du Largue, au collège André Ailhaud de Volx. 22 parents et 4 adolescents sont présents à cette réunion.

Plus en détail

Les membres de la société Cognix Systems et leurs familles ne peuvent pas participer à la loterie.

Les membres de la société Cognix Systems et leurs familles ne peuvent pas participer à la loterie. Article 1 : Organisation et durée du Tirage au Sort La société SARL Cognix Systems, Société à Responsabilité Limitée, au capital social de 40 000, dont le siège social est situé au 65, avenue Aristide

Plus en détail

Le Web2.0. Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet.

Le Web2.0. Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet. Le Web2.0 Dans cette session, parlerons du Web 2.0 et de l automatisation de vos revenus sur internet. Le Web 2.0 Le Web 2.0 concerne toutes les nouvelles plateformes qui arrivent et sont arrivées ces

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8. fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8. fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8 fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10 La fraude est le premier acte criminel en importance commis à l endroit des Canadiens âgés.

Plus en détail

Internet et moi! ou comment Internet joue avec la data

Internet et moi! ou comment Internet joue avec la data cking, a r t e l, s e é n n Mes do Internet et moi! ou comment Internet joue avec la data Une édition Avec le soutien de Mes données, le tracking, Internet et moi Ça pose question! L objectif de ce petit

Plus en détail

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES La réforme européenne sur les prélèvements (Règlement SEPA, pour Single Euro Payments Area) entre en vigueur dans quelques mois (1er août 2014). Ce nouveau système de

Plus en détail

Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées

Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées Les internautes dans les cinq pays européens Profil socio-démographique des personnes interrogées Hommes 54% Femmes 46% 18-24 ans 18% 25-34 ans 25% 35-44 ans 23% 45-54 ans 18% 55+ ans 16% Faible fréquence

Plus en détail

Concours : devenez envoyé spécial jeux vidéo et partez à l E3

Concours : devenez envoyé spécial jeux vidéo et partez à l E3 Concours : devenez envoyé spécial jeux vidéo et partez à l E3 > ARTICLE 1 - OBJET 1.1. La dont le siège social est situé Château de la Magdeleine 77920 Samois-sur-Seine, organise un Jeu Concours gratuit

Plus en détail

Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014

Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014 Fraude de masse Sophie Olieslagers 14 mars 2014 Que-est-ce que la «Fraude de masse» Toutes les formes de fraude faisant usage des techniques de communication de masse telles que le télémarketing, internet

Plus en détail

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance

B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance Domaine B7 B7 : Mener des projets en travail collaboratif à distance KARINE SILINI UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE SUPPORT DE COURS EN LIBRE DIFFUSION Version du 4 décembre 2009 Table des matières

Plus en détail

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION Parce qu Internet est un espace public où les données publiées non protégées sont accessibles à tous, voici des conseils pour gérer au mieux votre image sur Internet! IDENTITÉ NUMÉRIQUE ET E-RÉPUTATION

Plus en détail

Risque de Cyber et escroquerie

Risque de Cyber et escroquerie Risque de Cyber et escroquerie 24 Octobre 2014, Rédigé par SILTECH Conseil Pour plus d'information pour éviter l'escroquerie. pour effectuer des opérations bancaires, etre en contact avec des amis, Internet

Plus en détail

Jeu Responsable. Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites!

Jeu Responsable. Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites! Jeu Responsable Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites! INTRODUCTION Garantir une offre sécurisée pour jouer en toute sérénité La Loterie Nationale vous garantit une offre sécurisée de jeux attractifs

Plus en détail

JEU CARRE FRAIS - QUIVEUTDUFROMAGE

JEU CARRE FRAIS - QUIVEUTDUFROMAGE JEU CARRE FRAIS - QUIVEUTDUFROMAGE ARTICLE 1 ORGANISATION DU JEU La société BRESSOR SA (ci-après désignée "la Société Organisatrice" ), société anonyme au capital de 11.797.755 euros, dont le siège social

Plus en détail

Les 6 Astuces efficaces qui me font réussir coûte que coûte

Les 6 Astuces efficaces qui me font réussir coûte que coûte Pierre NAHOA Vous avez reçu cet e-book grâce à NAHOA INITIATIVES Les 6 Astuces efficaces qui me font réussir coûte que coûte UN LIVRE DU CENTRE D EXCELLENCE ET DE LEADERSHIP NAHOA INITIATIVES www.nahoainitiatives.com

Plus en détail

Sécurité sur Internet

Sécurité sur Internet Judicael.Courant@laposte.net Ce document est sous licence Creative Commons Ce dont parlent les médias Menaces les plus médiatiques : fraude à la carte bleue cyber-terrorisme pédophilie Reflet de la réalité

Plus en détail

Créer son Blog! Une fois votre compte blogger ouvert, vous allez pouvoir cliquer sur «Nouveau Blog» Une nouvelle fenêtre apparaît

Créer son Blog! Une fois votre compte blogger ouvert, vous allez pouvoir cliquer sur «Nouveau Blog» Une nouvelle fenêtre apparaît Qu est-ce qu un blog? Un weblog (raccourci en blog ) est un site internet avec textes et/ou images, actualisé régulièrement, par un ou plusieurs auteurs (que l'on nomme bloggers «prononcer blogueurs»),

Plus en détail

réseaux sociaux agir en citoyen informé fichage hadopi agir

réseaux sociaux agir en citoyen informé fichage hadopi agir Questions/Réponses sur... Internet réseaux sociaux agir en citoyen informé fichage hadopi agir de manière responsable oeuvre numérique messenger e-citoyen blog e-mail connaître ses droits peer to peer

Plus en détail

COURRIERS -TYPE DE REPONSE A UNE CANDIDATURE

COURRIERS -TYPE DE REPONSE A UNE CANDIDATURE COURRIERS -TYPE DE REPONSE A UNE CANDIDATURE 1) 4 raisons de répondre aux candidats Le candidat a pris le temps de vous écrire. Il a tenté de vous contacter et de vous convaincre, manifestant de l intérêt

Plus en détail

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq

Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Internet et Big Brother : Réalité ou Fantasme? Dr. Pascal Francq Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions 2 Contenu Introduction Traces Google Applications Enjeux Conclusions

Plus en détail

CNIL. La Commission Nationale de l'informatique et des Libertés

CNIL. La Commission Nationale de l'informatique et des Libertés CNIL La Commission Nationale de l'informatique et des Libertés La Commission nationale de l informatique et des libertés est chargée de veiller à ce que l informatique soit au service du citoyen et qu

Plus en détail

Le Contrôle parental sous Windows 7

Le Contrôle parental sous Windows 7 Page 1 sur 9 Le Contrôle parental sous Windows 7 En tant que parent, on connait bien les risques et dangers de laisser son/ses enfant(s) sur Internet. Que ce soit les réseaux sociaux, les pages web non-appropriées

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction à Internet 13. Chapitre 2 Utilisation des navigateurs Internet 25

Chapitre 1 Introduction à Internet 13. Chapitre 2 Utilisation des navigateurs Internet 25 Chapitre 1 Introduction à Internet 13 1.1. Fonctionnement d Internet... 14 1.2. L indispensable pour surfer sur le Net... 14 L ordinateur... 14 Les modems et les cartes Ethernet (carte réseau)... 15 Les

Plus en détail

Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit

Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit Sur Facebook, Vous n'êtes pas le client, mais le produit Sécurité sur Facebook? Faut il avoir peur, et de quoi sur Facebook? ou sur d'autres réseaux? Quelques exemples de risques par ordre décroissant:

Plus en détail

Les réseaux sociaux au service de l emploi

Les réseaux sociaux au service de l emploi Les réseaux sociaux au service de l emploi Boucle accueil emploi Mercredi 29 juin 2011 Julie Sabadell INFOthèque Les réseaux avant Internet Une existence bien antérieure à Internet Différents types de

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU «RDV DES SUPPORTERS»

REGLEMENT DU JEU «RDV DES SUPPORTERS» REGLEMENT DU JEU «RDV DES SUPPORTERS» Article 1 : Sociétés organisatrices Le GIE AG2R REUNICA, Groupement d intérêt Economique immatriculé au registre du commerce et des sociétés de Paris sous le n 801

Plus en détail

NOTRE société évolue de plus en plus vite, l espérance de vie des Français

NOTRE société évolue de plus en plus vite, l espérance de vie des Français Préface NOTRE société évolue de plus en plus vite, l espérance de vie des Français et leur longévité augmentent bien plus que nous ne l avions imaginé depuis cinquante ans. Dans de nombreux domaines, on

Plus en détail

Tourisme : cap vers le Web 2.0

Tourisme : cap vers le Web 2.0 Tourisme : cap vers le Web 2.0 Aujourd hui et Demain Orléans 27 novembre 2007 www.detente.fr p.viceriat@detente.fr Qu est est-ce que le Web 1.0? Le Web 1.0 est une manière simple et économique de mettre

Plus en détail

Les gagnants seront informés par E-mail dès le tirage au sort effectué.

Les gagnants seront informés par E-mail dès le tirage au sort effectué. 1. ORGANISATION La SARL Olly Boutique, dont le siège est sis à LYON 69001, 17 rue Paul Chenavard, organise une enquête sur la vente à domicile de sextoys et ce durant la période allant du 14 Janvier au

Plus en détail

Plan. lundi 1 septembre 2008

Plan. lundi 1 septembre 2008 Communautés Numériques L informatique à la portée du Grand Public Initiation et perfectionnement à l utilisation de la micro-informatique Créer un blog avec Windows Live Spaces sur un Mac Quelques mots

Plus en détail

Les spams-les scam-le phishing

Les spams-les scam-le phishing Les spams-les scam-le phishing Eviter la publicité dans le courrier Eviter les messages indésirables avec une règle de message Consulter son courrier sur le site de son FAI Les SPAM (messages publicitaires

Plus en détail

Par «Polemil», Jeu se déroulant du 1 septembre 2015 jusqu au 30 novembre 2015.

Par «Polemil», Jeu se déroulant du 1 septembre 2015 jusqu au 30 novembre 2015. Par «Polemil», Jeu se déroulant du 1 septembre 2015 jusqu au 30 novembre 2015. ARTICLE 1. SOCIETE ORGANISATRICE La société Polemil, SAS, immatriculée au RCS d Angers sous le numéro B 433 454 261, et dont

Plus en détail

1.2 Le Jeu se déroule toutes les journées du 3 décembre 2013 au 11 décembre 2013 inclus.

1.2 Le Jeu se déroule toutes les journées du 3 décembre 2013 au 11 décembre 2013 inclus. REGLEMENT DU JEU «Grande tombola de fin d'année» 1 OBJET 1.1 La société, SARL au capital de 10150 dont le siège social se situe au 55 de Rivoli, 75001 Paris France immatriculée au Registre du Commerce

Plus en détail

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire

«Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire «Enseigner les sciences»: un espace numérique d'échange et de formation concernant l'enseignement des sciences à l'école primaire Laurent Dubois Chargé d'enseignement à l'université de Genève Faculté de

Plus en détail

DROIT DES IMAGES & DU SON. 1. rien, parce que les paroles sont déjà sur d autres sites web. 3. rien, parce que j ai acheté le disque avec le livret

DROIT DES IMAGES & DU SON. 1. rien, parce que les paroles sont déjà sur d autres sites web. 3. rien, parce que j ai acheté le disque avec le livret DROIT DES IMAGES & DU SON 1. Qu est-ce que je risque si je mets sur mon site personnel les paroles de La vie en rose que j ai trouvées dans mon CD d Edith Piaf? 1. rien, parce que les paroles sont déjà

Plus en détail

Cours Groupware et Travail collaboratif

Cours Groupware et Travail collaboratif Faculté des Sciences de Gabès Cours Groupware et Travail collaboratif Chapitre 4 : Développement des collecticiels et collaboration basée sur le Web Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Travail collaboratif

Plus en détail

La gestion des données à caractère personnel dans les systèmes billettiques: législation, mise en œuvre, nouveaux enjeux

La gestion des données à caractère personnel dans les systèmes billettiques: législation, mise en œuvre, nouveaux enjeux La gestion des données à caractère personnel dans les systèmes billettiques: législation, mise en œuvre, nouveaux enjeux Jean-Louis GRAINDORGE COPI Predim 14 octobre 2008 Textes de référence Loi relative

Plus en détail

Classement des blogueurs voyages francophone les plus influents sur Youtube / Dailymotion / Vimeo. (relevé au 17/12/2014) Classement réalisé par

Classement des blogueurs voyages francophone les plus influents sur Youtube / Dailymotion / Vimeo. (relevé au 17/12/2014) Classement réalisé par Classement des blogueurs voyages francophone les plus influents sur Youtube / Dailymotion / Vimeo (relevé au 17/12/2014) Classement réalisé par Classement URL du blog Youtube / Dailymotion / Vimeo Catégorie

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU «GRANDE TOMBOLA» Du 15/07/2014 au 17/08/2014

REGLEMENT DU JEU «GRANDE TOMBOLA» Du 15/07/2014 au 17/08/2014 REGLEMENT DU JEU «GRANDE TOMBOLA» Du 15/07/2014 au 17/08/2014 Article 1 : Organisation La société CANAL+ AFRIQUE, S.A.S. au capital de 4.000.000 euros, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés

Plus en détail

LE GRAD & PARTENAIRES

LE GRAD & PARTENAIRES BlogueurJOB Découvrez la manière la plus simple d'entreprendre et de gagner assez bien sa vie en animant un BLOG DE QUOI S AGIT-IL EXACTEMENT? "BlogueurJOB" fait parti des programmes Networking de l association

Plus en détail

Règlement du jeu concours d Incidence Du web.com Article 1 : Organisation et durée du Tirage au Sort

Règlement du jeu concours d Incidence Du web.com Article 1 : Organisation et durée du Tirage au Sort Règlement du jeu concours d Incidence Du web.com Article 1 : Organisation et durée du Tirage au Sort Incidence du WEB organise du 07 Octobre 2013 à 8h00 au 25 Décembre 2013 à minuit un jeu-concours sans

Plus en détail

Conseil du jeu responsable

Conseil du jeu responsable Conseil du jeu responsable Mémoire à l intention du Sénat du Canada Préparé par : Le Conseil du jeu responsable du Canada Objet : Projet de loi C-290, Loi modifiant le Code criminel (paris sportifs) Le

Plus en détail

Carte bancaire - 9 re flexes se curite

Carte bancaire - 9 re flexes se curite Carte bancaire - 9 re flexes se curite Attention : Même si l amélioration de la sécurité des paiements par carte est constante, un certain nombre de précautions s impose pour contribuer à éviter les fraudes

Plus en détail

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise?

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? 4 Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? à quoi sert une newsletter? Objectifs et atouts Fabriquer sa newsletter Gérer vos envois

Plus en détail

UTILISATION DU SITE COLLECTIMMO

UTILISATION DU SITE COLLECTIMMO UTILISATION DU SITE COLLECTIMMO CONDITIONS D'UTILISATION Ce document a pour objet de définir les conditions d'utilisation du site Internet www.collectimmo.fr (ci-après désigné par " le site internet ")

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU de «LANCEMENT BANQUE DIRECTE»

REGLEMENT DU JEU de «LANCEMENT BANQUE DIRECTE» REGLEMENT DU JEU de «LANCEMENT BANQUE DIRECTE» 1. OBJET 1.1 Le Crédit Agricole Alpes Provence ayant son siège social sis au 25, Chemin des Trois Cyprès - 13097 Aix-en-Provence Cedex 2, 381 976 448 RCS

Plus en détail

Conférence du 24 Novembre 2009 Intervenant: Dominique DAMO

Conférence du 24 Novembre 2009 Intervenant: Dominique DAMO Usurpation d'identité: êtes-vous bien protégés? Conférence du 24 Novembre 2009 Intervenant: Dominique DAMO Programme 1. Définition de l'usurpation d'identité 2. Les sanctions aujourd'hui 3. Les cas d'usurpation

Plus en détail

RÈGLEMENT du Grand tirage au sort client Allianz

RÈGLEMENT du Grand tirage au sort client Allianz RÈGLEMENT du Grand tirage au sort client Allianz ARTICLE 1 : SOCIÉTÉ ORGANISATRICE La Société ALLIANZ IARD, société anonyme au capital de 991 967 200, entreprise régie par le code des assurances, immatriculée

Plus en détail

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction

En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, Introduction Introduction La nature, pour être commandée, doit être obéie.» Francis Bacon, peintre anglo-irlandais. En 2010, on compte environ 1,65 milliard d utilisateurs d internet, soit un quart de la population

Plus en détail

Règlement du jeu «TAL BBM»

Règlement du jeu «TAL BBM» Règlement du jeu «TAL BBM» 1. Objet 1.1 La société WARNER MUSIC FRANCE, Société par Actions Simplifiée au capital de 67 377 504 Euros, inscrite au RCS Paris sous le n 712 029 307, dont le siège social

Plus en détail

Politique Utilisation des actifs informationnels

Politique Utilisation des actifs informationnels Politique Utilisation des actifs informationnels Direction des technologies de l information Adopté le 15 octobre 2007 Révisé le 2 juillet 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS... 3 2. DÉFINITIONS... 3

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET DU JEU CONCOURS : «Un an de maquillage Bourjois à gagner»

REGLEMENT COMPLET DU JEU CONCOURS : «Un an de maquillage Bourjois à gagner» REGLEMENT COMPLET DU JEU CONCOURS : «Un an de maquillage Bourjois à gagner» ARTICLE 1 : SOCIETE ORGANISATRICE BOURJOIS pour la marque UNE, société par actions simplifiée au capital de 5 000 000 euros,

Plus en détail

SIG 42. ISEPP Mardi 10 décembre 2013

SIG 42. ISEPP Mardi 10 décembre 2013 SIG 42 Sécurité des Mails ISEPP Mardi 10 décembre 2013 Sommaire Rappel sur le fonctionnement d une messagerie Clients lourds : Le trafic en clair Le serveur de mail : tout y est accessible Les webmails

Plus en détail

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet

Campagne de Communication Prévisionnelle. Web Intelligence & Réputation Internet Campagne de Communication Prévisionnelle Web Intelligence & Réputation Internet 1 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Détail de la prestation de gestion de réputation online... 5 2.1 Sélection des mots, thématiques

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX

POLITIQUE RELATIVE À L UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX Page 4005-1 1.0 Contexte Présents depuis quelques années tant dans notre vie personnelle que dans notre vie professionnelle, les médias sociaux ont été très rapidement adoptés par les jeunes et les moins

Plus en détail

10 - FRANCE TÉLÉCOM FICHE D IDENTITÉ DE L ENTREPRISE PRÉSENTATION DE LA SITUATION

10 - FRANCE TÉLÉCOM FICHE D IDENTITÉ DE L ENTREPRISE PRÉSENTATION DE LA SITUATION 10 - FRANCE TÉLÉCOM 5 FICHE D IDENTITÉ DE L ENTREPRISE Opérateur connu de téléphonie, France Télécom apporte ses services à la plupart des foyers et des entreprises françaises. La diversité de ses métiers

Plus en détail

FICHE PRATIQUE N 1 REGLEMENTATION DU WiFi PUBLIC

FICHE PRATIQUE N 1 REGLEMENTATION DU WiFi PUBLIC FICHE PRATIQUE N 1 REGLEMENTATION DU WiFi PUBLIC Seriez-vous concerné sans le savoir? LE WiFi PUBLIC EN FRANCE Les bornes WiFi permettant d accéder à internet via les réseaux sans fil, se sont multipliées

Plus en détail

Savais-tu que. Des fiches à ta portée

Savais-tu que. Des fiches à ta portée Savais-tu que Il y a un grand nombre d escroqueries bien connues au Canada. Il n existe pas de victime type pour la fraude. En effet, ton âge, ton origine, tes revenus ou ton lieu de résidence n ont rien

Plus en détail

Vous n avez aucune installation à faire et aucune mise à niveau ne vous complique la vie. Vous allez adorer votre nouveau site.

Vous n avez aucune installation à faire et aucune mise à niveau ne vous complique la vie. Vous allez adorer votre nouveau site. Vous souhaitez obtenir plus de clients? Découvrez comment multiplier vos contacts grâce aux 38 millions d internautes français. Aujourd hui il ne suffit plus d avoir un site internet. Il faut un site avec

Plus en détail

Investir les réseaux sociaux

Investir les réseaux sociaux Investir les réseaux sociaux Présentation du camping Pegomas Objectifs Stratégie Les outils web2 Quand le web2 devient mobile Les moyens pour y arriver Par où commencer : à faire de toute urgence À consommer

Plus en détail

Connectez-moi! préface d Alain Bobant. Un petit guide civique et juridique. Groupe Eyrolles, 2014, ISBN : 978-2-212-13716-3

Connectez-moi! préface d Alain Bobant. Un petit guide civique et juridique. Groupe Eyrolles, 2014, ISBN : 978-2-212-13716-3 Connectez-moi! Fabrice Mattatia préface d Alain Bobant Un petit guide civique et juridique Groupe Eyrolles, 2014, ISBN : 978-2-212-13716-3 Index 3D Secure 166 4G 5 A AAI 133 adresse IP 134, 151 Amazon

Plus en détail

LAR eprotect défend vos intérêts sur internet

LAR eprotect défend vos intérêts sur internet LAR Protection juridique LAR eprotect défend vos intérêts sur internet Votre intérêt, c est le nôtre. Vous jouez avec le (cyber)feu? Le but d une assurance protection juridique est de préserver vos droits

Plus en détail

DW Radio Learning by Ear Ordinateurs et Internet Programme 9 Richard Lough

DW Radio Learning by Ear Ordinateurs et Internet Programme 9 Richard Lough LBE Ordinateurs et Internet - Programme 9 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction: Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Internet (voix off mécanique), expert

Plus en détail

Le TEG dans tous ses états

Le TEG dans tous ses états Le TEG dans tous ses états L un des ingrédients essentiels pour choisir son prêt immobilier est son taux. Mais si le taux d intérêt mis en avant par le prêteur est important, le Taux Effectif Global (ou

Plus en détail

Achats sur Internet ÉVITEZ LES PIÈGES!

Achats sur Internet ÉVITEZ LES PIÈGES! Achats sur Internet ÉVITEZ LES PIÈGES! 1 PARTIE 1 : Comment trouver un webshop fiable? Est-il intéressant de faire ses achats sur Internet? Acheter sur un site européen Acheter sur un site non-européen

Plus en détail

Le Contrat comprend les présentes Conditions générales de vente et d utilisation, ainsi que les Conditions particulières.

Le Contrat comprend les présentes Conditions générales de vente et d utilisation, ainsi que les Conditions particulières. Conditions générales de vente et d utilisation Le Contrat comprend les présentes Conditions générales de vente et d utilisation, ainsi que les Conditions particulières. I Lexique et informations : Le client

Plus en détail

Rappels : La netiquette http://www.afa-france.com/netiquette.html. Les Virus http://carrefour-numerique.cite

Rappels : La netiquette http://www.afa-france.com/netiquette.html. Les Virus http://carrefour-numerique.cite La SécuritS curité sur Internet Rappels : La netiquette http://www.afa-france.com/netiquette.html france.com/netiquette.html Les Virus http://carrefour-numerique.cite numerique.cite- sciences.fr/ressources/flash/anims/virus/cyberbase06_home.html

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL

GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL ÉLECTIONS DU 7 AVRIL 2014 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Dates importantes... 1 Finances : à lire absolument!... 1 Dépenses électorales... 1 Contributions...

Plus en détail

COMPTE RENDU SEMINAIRE INTERNATIONAL OUAGADOUGOU DU 18 AU 22 MARS 2013

COMPTE RENDU SEMINAIRE INTERNATIONAL OUAGADOUGOU DU 18 AU 22 MARS 2013 COMPTE RENDU SEMINAIRE INTERNATIONAL OUAGADOUGOU DU 18 AU 22 MARS 2013 THEME : «COMPRENDRE ET S APPROPRIER LE NOUVEL ACTE UNIFORME SUR LES SURETES. QUELS ENJEUX POUR L ACTIVITE BANCAIRE?» Le législateur

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11307-2

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11307-2 Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11307-2 D Testez votre vigilance Si vous venez de lire cet ouvrage, prenez encore quelques minutes pour tester vos nouvelles connaissances. Si vous ne l avez pas encore

Plus en détail

LES OUTILS DU WEB MASTER. Réalisation P HAYE Rotarien et webmaster à MORCENX

LES OUTILS DU WEB MASTER. Réalisation P HAYE Rotarien et webmaster à MORCENX LES OUTILS DU WEB MASTER Réalisation P HAYE Rotarien et webmaster à MORCENX LE PREMIER OUTIL DE BASE ADRESSE MAIL: rotary-morcenx@live.fr Mot de passe : morcenx40 Il sert à identifier les autres outils.

Plus en détail

Réseau des bibliothèques REGLEMENT INTERIEUR

Réseau des bibliothèques REGLEMENT INTERIEUR Communauté de communes du Pays du Coquelicot Réseau des bibliothèques REGLEMENT INTERIEUR Dispositions générales : Article 1- Le réseau des bibliothèques du Pays du Coquelicot est un service public reconnu

Plus en détail

Dépouillement du questionnaire destiné aux lecteurs du blog GerontoLiberté en début 2015.

Dépouillement du questionnaire destiné aux lecteurs du blog GerontoLiberté en début 2015. Dépouillement du questionnaire destiné aux lecteurs du blog GerontoLiberté en début 2015. 17 réponses Commentaires de Lucien Lacaze (Papi) en italiques Tranches d âge 30 40 ans : 1 40-50 ans : 1 50-60

Plus en détail