LE JOUR. Les Algériens ont élu leur président. Le candidat Bouteflika a voté à El-Biar. Ahmed Hocine n'est plus Page 24

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE JOUR. Les Algériens ont élu leur président. Le candidat Bouteflika a voté à El-Biar. Ahmed Hocine n'est plus Page 24"

Transcription

1 Sahara occidental Une manifestation violemment réprimée à El Ayoun LE JOUR D ALGERIE V o t r e q u o t i d i e n n a t i o n a l Dixième année - N Vendredi 18 avril 2014 Prix : 10 DA Nigeria Incertitude sur le sort des 129 lycéennes enlevées Page 11 Page 12 Il était l'un des fondateurs de la Cinémathèque algérienne Ahmed Hocine n'est plus Page 24 Ph>E. Soraya/J. A. La fin d'une mystification? Par Mohamed Habili Tout au long de la campagne, les bords absolument opposés à la candidature du président sortant (parmi lesquels des journaux qui comme à leur habitude se sont comportés dans cette affaire comme des agitateurs politiques infiniment plus qu'en tant qu'organes d'information, et sans trahir du reste le moindre embarras pour ce mélange des genres) auront tout fait pour accréditer l'idée que c'est seulement au moyen d'une fraude gigantesque, éhontée, que celui-ci pourra se maintenir au pouvoir. A les en croire, il ne pouvait gagner honnêtement l'élection d'hier (dont les résultats à l'heure où nous mettons sous presse ne sont pas encore connus) non pas seulement devant son principal rival, Benflis, qui le battrait à plate couture, mais devant aucun de ses quatre autres compétiteurs, ce qui est tout de même un comble. Il faut bien qu'il en soit ainsi du moment que la prémisse du raisonnement se trouve justement être une fraude commise non pour apporter des voix manquantes à un compte déjà conséquent mais pour bouleverser de fond en comble les choix réels des électeurs. Entre ce que contiendraient les urnes avant que les fraudeurs n'entrent en action et les résultats annoncés, il n'y aurait aucune commune mesure. Mieux encore, pour rétablir quant à l'essentiel le véritable classement des résultats, il suffirait de renverser celui donné officiellement, et l'on saurait du même coup quel a été l'heureux élu. Suite en page 3 Centre de vote Bachir El-Ibrahimi Le candidat Bouteflika a voté à El-Biar Lire page 4 Le taux de participation a dépassé les % Les Algériens ont élu leur président Bouteflika largement favori Les résultats sont attendus aujourd'hui De nombreux dépassements signalés Urnes saccagées et routes bloquées à Bouira Lire pages 2, 3, 4 et 5 Ph>E. Soraya/J. A. Promotion du cadre de vie du citoyen Préservation du patrimoine botanique, un souci majeur Page 8 Un registre pour le recueil d'observations ouvert à Ain Témouchent Classement du mausolée royal de Syphax Page 13

2 2 Jeudi Vendredi 3 avril 18 avril L é v é n e m e n t Après une frénésie enregistrée la veille Les commerces ouverts et sans flambée au rendez-vous électoral L APPRÉHENSION constatée à la veille des élections ainsi que le climat de psychose ont entraîné une foule dans les marchés algérois. Ces derniers comme les stations-service étaient pris d assaut dans la journée de mercredi. L ambiance était semblable à celle qui précède les jours de fête. Les Algérois font leurs provisions pour éviter les pénuries des jours fériés. Si les commerçants ont tiré profit de cette opération de stockage, cela n a pas été pas le cas pour la journée d hier, jour de l élection présidentielle. On ne se bouscule pas dans les marchés et pas seulement, les prix des fruits et légumes sont abordables. De l avis des commerçants, «les ménages avaient peur que les commerces soient fermés le jour du scrutin». Néanmoins, les craintes ne concernent pas seulement la journée du 17 pour bon nombre de citoyens, ce sont les résultats de 18 avril qui sont source d angoisse. Certains citoyens ont encore la peur au ventre d une éventuelle révolte ou perturbation après l annonce des résultats aujourd hui vendredi. «Les rumeurs sont toujours là et on ne sait à quel scénario aboutir, attendons pour voir», lance un père de famille. Il s agit là des appréhensions encore présentes et réelles chez la population dont une majorité a pris ses précautions en termes d achat de denrées alimentaires suite aux rumeurs qui circulent depuis quelques jours. A l origine, ce sont des informations transmises par certaines chaînes privées qui ont semé la psychose, laissant entendre la possibilité d une perturbation après l annonce des résultats. Hier, Alger a connu une journée calme et ordinaire. Les commerces, le transport, les pompes à essence ont assuré le service. Tout se déroulait le plus normalement du monde à l occasion de ce rendez-vous électoral. Les produits alimentaires étaient disponibles et moins chers. L ouverture des commerces et des marchés a permis à ceux qui n ont pas fait leurs achats la veille de se rattraper. Une baisse des prix a été constatée sur les étals des marchés de fruits et légumes. Aucune pénurie n est enregistrée, les transports et les pompes à essence ont assuré le service. Yasmine A. Par Mustapha Chaouchi Dans les communes d Alger-Centre, une ambiance bon enfant régnait au niveau des centres de vote. Au lycée Arroudj et Kheireddine Barberousse et du CEM Pasteur, l ouverture des bureaux de vote s est déroulée sous l œil vigilant des surveillants des candidats, de la presse internationale et une délégation d observateurs étrangers. Les électeurs, dans leur majorité des personnes âgées, ont commencé à affluer en grand nombre dès la deuxième heure du scrutin. Dans le bureau de vote, une pile de bulletins représentant les 6 candidats est posée sur une table, à côté d une urne transparente dans laquelle les électeurs glissent leur enveloppe après le choix dans un isoloir placé à quelques mètres. Les gens patientent et tout se passe dans le calme. «Le président du bureau a vérifié si mon nom figure sur la liste. Puis m a demandé de prendre les bulletins des 6 Opération de vote à Alger et ses environs Une ambiance bon enfant candidats. Je suis allé faire mon choix dans l isoloir avant de revenir glisser l enveloppe dans l urne. J ai signé et trempé mon index dans l encre rouge pour attester que j ai voté», a affirmé un homme âgé. «C est un devoir de donner sa voix. Il le faut pour préserver la stabilité du pays», a ajouté notre interlocuteur. «J ai accompli mon devoir électoral avec un sentiment de confiance et d espoir pour l avenir de mon pays. Je suis convaincu que le changement et le renouveau par la voie pacifique des urnes est à portée de nos mains. Notre pays a un rendez-vous décisif avec son histoire, un rendez-vous qu il est important pour nous tous de ne pas manquer. Chacun d entre nous doit être convaincu qu on est en train d écrire une nouvelle page de l histoire démocratique à laquelle nous aspirons», a déclaré un enseignant. Virée à Sidi M hamed Dans les communes d Alger- Sud, les électeurs, toutes tranches d age confondues, affluaient par dizaines dès les premières heures de l ouverture des bureaux de vote pour élire le futur président du pays. Les électeurs de la commune de Sidi M hamed ont pris d assaut les bureaux de vote. Devant la dizaine de bureaux de vote que compte le centre, les électeurs attendent en file indienne leur tour pour entrer et voter. Au niveau du bureau de vote aménagé à l école «Ain Zerka», une vice-présidente du bureau de vote a indiqué que l opération se déroulait dans une ambiance conviviale, précisant toutefois que l affluence des citoyens était «timide» durant les premières heures du scrutin. Les représentants des candidats étaient présents au niveau de ce bureau de vote pour accomplir leur mission de suivi. «Je suis venu très tôt pour pouvoir voter rapidement et rentrer chez moi», explique Rachid, une carte d électeur à la main. Une mission de l Union africaine, à leur tête Deleita Mohamed, a visité dans la matinée le centre de vote de l école El Phs. E. Soraya/J.A. Le Jour D ALGERIE Les électeurs algériens ont été appelés, hier, à élire d'entre les six candidats qui ont sollicité leurs voix celui qui va être appelé à gouverner le pays pour les cinq années à venir. Les bureaux de vote ont ouvert leurs portes dans la matinée, à travers l'ensemble du territoire national, pour accueillir près de 23 millions d'électeurs. Rapport de la CNISEP De nombreux dépassements signalés e président de la Commission nationale L indépendante de surveillance de l'élection présidentielle (CNISEP), Fateh Boutbik, a déclaré hier matin que pde nombreux dépassements ont été enregistrés dans différentes wilayas du pays. Dix recours ont été enregistrés hier dans les bureaux et les centres de vote. Ces recours ont été inscrits au niveau de sept communes dans sept wilayas du pays, à savoir Tizi-Ouzou, Béjaïa, Bouira, Batna, Mostaganem, El Taref et Khenchela. La Commission nationale indépendante de surveillance de l'élection présidentielle (CNI- SEP) a enregistré durant la matinée d'hier des recours de sept wilayas liés, principalement, au non-respect du cadre légal du vote, a indiqué son président Fatah Boutbik. Il s'agit des wilayas de Mostaganem, Bouira, Tizi Ouzou, Béjaïa, Batna, El Tarf et Khenchela, a précisé Boutbik lors d'un point de presse, soulignant que les recours «portent sur des incidents liés au non-respect du cadre légal du vote et d'ordre organisationnel». Dans la wilaya de Tizi- Ouzou, le président de la Commission a indiqué que le recours a été signalé par le candidat Fawzi Rebaine contre le candidat Bouteflika. «Les partisans de Bouteflika ont orienté les électeurs en sa faveur», a précisé le même responsable. Il a expliqué que la CNISEP a enregistré deux recours de Béjaïa, Mostaganem et de Bouira, et un recours de Tizi Ouzou, Batna, El Tarf et Khenchela, relevant, par ailleurs, que «deux bureaux de vote ont été saccagés hier à Saharidj et M chedallah dans la wilaya de Bouira». Le président de la CNISEP a indiqué qu'«un bureau de vote à été saccagé la veille du scrutin (mercredi) à Ighil Ali, dans la wilaya de Béjaïa», et le deuxième bureau a été saccagé dans la commune d'ighil Ali, soulignant qu'«il a été rétabli et le vote s'y déroule dans de bonnes conditions». Il a ajouté que «les commissions locales et les autorités compétentes sont intervenues pour régler les problèmes signalés», précisant que «tout est rentré dans l'ordre». Boutbik a, par ailleurs, effectué une visite avec des membres de la Commission dans des bureaux de vote à Alger pour s'enquérir du bon déroulement de l'opération de vote. La CNSEL fait état de dépassements La Commission nationale de supervision de l'élection présidentielle (CNSEL) a été destinataire, depuis le début du scrutin et jusqu'à 14h00, de 92 recours essentiellement liés au Ouma de Sidi M Hamed. Selon lui, des représentants de l UA seront présents dans les différents bureaux de vote des 48 wilayas pour observer le déroulement du scrutin. Au niveau d un autre bureau de vote situé dans la même commune, nous avons rencontré des observateurs internationaux chargés de suivre le déroulement du scrutin. M. Hadj Ahmed, chef d un bureau de vote jouxtant le musée national d art moderne et contemporain, rue Larbi Ben M hidi, a exprimé à l issue de son entretien avec les membres de la Commission communale de surveillance de l élection présidentielle, son optimisme quant à une participation massive des électeurs. À l ouest d Alger, une affluence appréciable a été enregistrée aux premières heures du scrutin pour la présidentielle au niveau des centres de vote. Dans le centre de vote Aissani-Abdelkader de Chéraga les électeurs affluaient pour donner leur voix, alors que certains n ont pas trouvé leurs noms sur les listes. La présidente du centre a indiqué qu un bureau a été aménagé pour les citoyens dont les noms ne figurent pas sur les listes pour les orienter vers d autres centres. «Leurs noms ont été rayés par erreur», a-t-elle expliqué. Par ailleurs, les personnes âgées ont été les premières à se rendre aux bureaux de vote. Les électeurs interrogés ont unanimement exprimé leur détermination à participer à ce rendez-vous décisif pour l avenir du pays qui a besoin «plus que jamais de stabilité pour aller de l avant». Dans la commune d El Biar «l opération de vote se déroule dans le respect de toutes les dispositions réglementaires», a affirmé un représentant de Bouteflika. Au centre de vote Mohamed-Ikbel, à El Biar, nous avons constaté que seuls les représentants des candidats Ali Benflis et Abdelaziz Bouteflika étaient présents dans les quatre bureaux de vote du centre. M.C. non scellement d'urnes dans certains centres de vote, a affirmé le vice-président de la commission, Abdelouafi Khelifi. La CNSEL a été destinataire, jusqu'à 14h00, de «92 recours dont 55% liés au non scellement d'urnes dans certains bureaux de vote», à déclaré Khelifi à l'aps. Le non scellement de certaines urnes «ne veut pas dire qu'elles étaient ouvertes auparavant. Les urnes en question étaient fermées avec deux clés, la première confiée au chef du bureau de vote et la deuxième au plus âgé de ses collaborateurs», a précisé M. Khelifi, ajoutant que «le scellement, qui constitue une mesure supplémentaire au verrou de l'urne stipulée par la loi, n'a aucun impact sur le déroulement du scrutin». Les recours restants sont liés à la mauvaise disposition des bulletins de vote, au non affichage de la liste des membres des bureaux de vote, à l'absence de ces derniers et à la non conformité des isoloirs aux conditions légales, a précisé le vice-président de la CNSEL. Certains recours liés au scellement ont été immédiatement et systémiquement tranchés par les sous-commissions. Les recours qui requéraient un examen plus approfondi ont été soumis pour délibération à la cellule centrale de la CNSEL, a-t-il ajouté. Ahcene Hadjam

3 Le Jour D ALGERIE Par Nacera Chennafi Belaiz a tenu à préciser que certaines wilayas ont enregistrées pour leur part «une hausse sensible» dans le taux de participation après avoir connu une faible affluence durant la matinée. Il s agit notamment des wilayas de Bouira, dont le taux de participation est passé de 15,48% à 14h00 à 24,87% à 17h00, de Tizi Ouzou (de 9,26% à 14h00 à 14,65% à 17h00), de Bejaia (12,42% à 18,63%), Khenchela (28,05% à 42,94%), Batna (18,89% à 30,87%) et Oum El Bouaghi (21,52% à 35,35%). Le taux de participation à l élection présidentielle au niveau national a atteint 23,25% à 14 h00, c est ce qui a été annoncé hier à Alger par le ministre de l Intérieur, Tayeb Belaïz alors qu à 10h du matin, ce taux était de 9,15 %. Toujours à 14 h, le taux de participation a dépassé les 30 % dans plusieurs wilayas, à l instar de Tindouf (45,94%), Mostaganem (37,79%), Tamanrasset (36,09%), Béchar (35,73%), Tissemsilt (37,30%), Adrar (33,89%) et Laghouat (33,49%) selon le ministre. Il est à noter que la wilaya de Bouira a connu des échauffourées ayant opposé des gendarmes à des jeunes de Rafour (est de Bouira) qui voulaient empêcher le déroulement du scrutin présidentiel dans cette localité. Cette wilaya a enregistré un taux de participation de 15%. Par ailleurs, le ministre a ajouté que «l affluence vers les bureaux de vote augmente de plus en plus. Jusqu à maintenant, l opération se déroule dans les meilleures conditions et sans incidents». Le taux de participation à l élection présidentielle au niveau national à 10h00, était de 9,15 % selon toujours les statistiques du ministre de l Intérieur, Tayeb Belaïz. Le ministre a indiqué que ce taux est «en augmentation comparativement à celui enregistré lors de l élection de 2009» au même horaire, ajoutant que des «indices laissent prévoir que le taux de participation va s accroître au courant de la journée». Selon le ministre, l affluence au niveau des bureaux de vote à travers le territoire national se déroule dans des «conditions ordinaires». A 10 du matin, le ministre avait fait observer qu à Tindouf le taux a atteint 25,69%, Tamanrasset 17,53%, Béchar 15,13%, Mostaganem 15,89%, Tébessa 11,82 et Adrar 14,32%. Ainsi, on remarque une nette évolution dans certaines wilayas du pays. Il est à noter que le taux de participation semble être le grand enjeu de cette élection. D ailleurs les candidats en lice pour la présidentielle ont de nouveau hier appelé les Algériens à aller voter en masse. Dans ce cadre, on peut citer L é v é n e m e n t Vendredi 18 avril 2014 Le taux de participation a dépassé les % Les Algériens ont élu leur président Le ministre de l'intérieur, Tayeb Belaiz, a annoncé au courant de la journée les taux de participation. Ce taux est passé de 9,15% à 10h00 à 23,25% à 14h00, avant d'atteindre 37,04 à 17h00. Dans ce cadre, le ministre de l'intérieur a indiqué que les taux de participation les plus élevés ont été enregistrés à Tindouf (64,66%), Mostaganem (57,88%), Tamanrasset (57,83%) et Laghouat (53,11%). La mission des observateurs internationaux étrangers pour l'élection présidentielle a exprimé son satisfecit concernant le déroulement du scrutin, malgré les incidents et les dépassements relevés partout à travers le pays. Le chef de la mission d'observation de la Ligue arabe pour la présidentielle, Mohamed Sbih, a indiqué hier que la réussite de la démocratie en Algérie qui reste un modèle pour de nombreux pays était «importante» pour les pays arabes. «Le vote du peuple algérien dans le cadre de la présidentielle pour la réussite de la démocratie est important pour les pays arabes», a précisé Sbih, secrétaire général adjoint de la Ligue arabe, dans une déclaration. Le climat serein qui règne entre les représentants des candidats dans les bureaux de vote montre que les candidats «font primer l'intérêt de l'algérie pour une élection transparente et démocratique», a estimé le représentant de l'organisation panarabe. Les Ph./M. Zalouk/J. A. Malgré les dépassements et incidents relevés un peu partout Satisfecit des observateurs internationaux membres de la mission étaient présents à travers les différentes wilayas du pays avant l'ouverture des bureaux de vote, a fait savoir Sbih, précisant que les rapports émanant des ob-servateurs présents dans les bureaux de vote «font état du bon déroulement de l'opération». Selon les rapports parvenus à la salle des opérations, dans la capitale, l'opération se déroule «dans la transparence», a-t-il dit, déplorant toutefois quelques «dépassements». La vieille, l'observatrice indépendante de l'élection présidentielle du 17 avril, Yamina Benguigui, a affirmé que l'algérie était un pays «démocratique» qui «dira ce qu'il veut» par les urnes. «Je vois cette presse (algérienne) indépendante et ce pays démocratique qui dira demain (jeudi, jour du vote) ce qu'il a envie dans les urnes», a-t-elle indiqué au terme d'une audience que lui a accordée le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra. «Je suis ravie d'être ici dans un moment important aussi bien pour les le candidat indépendant, Ali Benflis, qui a réitéré hier à Alger son appel à un vote massif pour procéder à un «changement pacifique, à travers les urnes». Après avoir voté, Ali Benflis a déclaré à sa sortie du bureau de vote installé à l école Mohamed- Alik d Hydra saisir «cette occasion pour renouveler à mes concitoyennes et concitoyens ainsi que la communauté algérienne à l étranger, mon appel pour qu ils participent massivement à ce scrutin déterminant». Pour sa part, le candidat du parti Ahd 54 à l élection présidentielle, Ali Fawzi Rebaïne, après avoir accompli son devoir électoral au CEM Mohamed- Berkani à Alger-Centre a appelé les citoyens à aller voter «massivement», pour élire «celui qui peut les représenter». Dans une déclaration à la presse au sortir du centre de vote «El Oumouma» (Alger) où elle a accompli son devoir électoral, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) a exprimé son «optimisme» quant à une forte participation à cette échéance. Abdeslam Bouchouareb, directeur de communication du candidat Bouteflika, dira sur le taux de participation : «ça représente le double de celui enregistré en C est une réponse donnée par le peuple algérien à ceux qui veulent le ramener à des situations qu il a déjà vécues. C est une réponse tranchée pour la stabilité et la paix». Pour le directeur de communication du candidat Ali Benflis, Lotfi Boumeghar : «Le ministère de l Intérieur a annoncé un premier taux de participation de 10%. C est un taux qui, a priori, est important». Lors d un court point de presse qu il a animé au siège de la direction de campagne de Benflis, il a déclaré que ce taux de participation «est quasiment le double de celui de Mais nous n avons pas d éléments aujourd hui pour vérifier ce taux ni pour l accréditer». Il est à noter que le taux de participation de l émigration a atteint 21,11%, selon les chiffres du ministère de l Intérieur. Pour rappel, le taux de participation était de 74,54 % lors des présidentielles de N. C. Algériens établis en Algérie que pour l'émigration algérienne dont je suis issue», a ajouté M me Benguigui, ancienne ministre déléguée française chargée des Français de l'étranger et de la Francophonie. «Comme vous le savez, l'algérie est un pays qui est scruté par le monde entier et j'espère que tout se passera bien», a-t-elle dit, relevant qu'elle avait toujours eu des «liens étroits» avec l'algérie. Concernant ses activités d'observatrice, M me Benguigui a précisé qu'elle se rendra jeudi (hier, ndlr) dans des bureaux de vote à Alger afin d'assister au déroulement de l'opération. La mission d'observateurs internationaux pour l'élection présidentielle du 17 avril devra rendre prochainement son rapport sur le déroulement de ce scrutin qui, faut-il le souligner, n'est pas exempt de dépassements et d'anomalies, enregistrées par ailleurs au niveau de la Commission nationale indépendante de surveillance de l'élection présidentielle (Cnisep). Nous y reviendrons. Y. Madi 3 LA QUESTION DU JOUR La fin d'une mystification? Suite de la page une est ce genre d'absurdité qui nous est servi à C' chaque élection quel qu'en soit l'enjeu : les perdants sont les vrais gagnants et les gagnants proclamés sont les perdants réels. Comme les agents de cette propagande sont plus nombreux dans les médias et qu'ils sont surtout plus actifs, on a tendance à croire que les premiers concernés, c'est-à-dire les candidats, sont nécessairement du même avis qu'eux. Aux dernières législatives, les observateurs invités à superviser le déroulement du scrutin, au nombre desquels l'équipe envoyée par l'union européenne, n'ont fait état d'aucune fraude particulière. Cela n'a pas empêché les journaux, mais aussi les partis perdants, de parler de fraude tout aussi massive et généralisée que par le passé. La différence cette fois-ci, c'est que le candidat Benflis a prévu de quoi se garantir contre la fraude. Le fait qu'il ne se soit pas contenté de mettre en garde contre le recours à celle-ci, mais qu'il se soit donné les moyens de la mettre en évidence si elle était effectivement de la partie, tout en promettant d'agir en conséquence si tel était le cas, pourrait bien signer la fin d'une mystification visant en fait à dépouiller les élus de leur légitimité populaire pour mieux déstabiliser le pays. Si des milliers d'observateurs quadrillent étroitement les bureaux répartis sur le territoire national, la fraude, si fraude il y a, ne pourra pas passer inaperçue. Or il suffit que les représentants des candidats fassent preuve d'une vigilance pointilleuse du début du scrutin jusqu'au dépouillement pour que la fraude soit impossible. Impossible en tout cas à la hauteur que ses pourfendeurs attitrés la situent à chaque fois, non sans complaisance envers eux-mêmes bien entendu. S'il dépend des compétiteurs de se prémunir contre la fraude, celle-ci ne peut être le mal fatal qui frappe à chaque fois, pour produire le même effet : faire perdre le gagnant et faire gagner le perdant. S'il existe d'ores et déjà le dispositif législatif pour la mettre en échec, il appartient aux candidats de veiller à sa stricte application, d'autant que leur implication est en l'occurrence la meilleure des garanties que le scrutin sera à cet égard irréprochable, et que ce qui leur est dû ne sera pas volé. Reste que pour que des candidats veillent jalousement au grain, il faut qu'ils aient des chances sérieuses, c'est-à-dire reconnues, de l'emporter. Il faut qu'ils croient en eux-mêmes. Il n'y a qu'un candidat susceptible de l'emporter qui puisse admettre honnêtement sa défaite. M. H.

4 4 Vendredi 18 avril 2014 Vote des candidats L é v é n e m e n t Centre de vote Bachir El-Ibrahimi Le candidat Bouteflika a voté à El-Biar Bouteflika, Hanoune, Benflis, Touati, Rebaine, Belaid, les six candidats à la présidentielle ont accompli hier leur devoir électoral. Le Jour D ALGERIE Reportage photos E. Soraya Ph./E. Soraya/J. A. Par Ghani Y. Leprésident de la République, candidat indépendant à l élection présidentielle 2014, Abdelaziz Bouteflika, a accompli jeudi matin à Alger son devoir électoral. CEM Mohamed-Berkani à Alger-Centre Rebaine se dit être «contre toute forme de violence» LE CANDIDAT du parti Ahd 54 à l élection présidentielle, Ali Fawzi Rebaïne, a affirmé, jeudi à Alger, être «contre toute forme de violence». «Je suis contre toute forme de violence et j espère que les résultats du scrutin seront conformes à la réalité», a déclaré à la presse M. Rebaïne après avoir accompli son devoir électoral au CEM Mohamed- Berkani, à Alger- Centre. Le candidat de Ahd 54 a encore appelé les citoyens à aller voter «massivement» pour élire «celui qui peut les représenter». M. Rebaïne était accompagné de mem-bres de la direction de sa campagne électorale. Il se présente pour la troisième fois à la course présidentielle, après celles de 2004 et O. N. M. Bouteflika s est déplacé à 10h34 au centre de vote Bachir- El-Ibrahimi, à El-Biar, sur un fauteuil roulant, saluant à son arrivée les nombreux représentants de médias nationaux et étrangers. Le candidat Bouteflika, accompagné des membres de sa famille, n a pas manqué de saluer des citoyens venus accomplir leur devoir électoral. Le candidat indépendant Bouteflika brigue un quatrième mandat consécutif pour la magistrature suprême après ceux de 1999, 2004 et G.Y. Ecole Mohamed-Alik de Hydra Benflis pour une participation massive au scrutin Se disant opposé aux alternatives attentatoires à la stabilité Moussa Touati vote à Médéa LE CANDIDAT à l élection présidentielle Moussa Touati, du Front national algérien (FNA), a estimé à Médéa, où il a voté favorable à «un bulletin blanc», que l option d alternatives remet en cause la stabilité du pays. «Nous préférons le vote à bulletin blanc, à défaut d un choix pour un candidat, que d opter pour des alternatives qui remettraient en cause la stabilité du pays», a souligné M.Touati au bureau de vote de l Ecole 24-Février de Médéa. Rappelant son appel pour le «respect de la volonté et du choix des électeurs», il a indiqué à sa sortie du bureau de vote que la participation à ce scrutin est «la seule issue pour rompre définitivement avec les pratiques du passé qui ont caractérisé le système politique en Algérie». Le candidat du FNA a estimé également que le peuple algérien «ne sera pas entraîné vers la violence», avant d affirmer que «le recours à la désobéissance civile ou à la violence est à écarter, car le citoyen algérien refuse toute forme d anarchie qui pourrait pousser le pays vers l inconnu». En réponse à une question sur l éventualité d un second tour, M. Touati a affirmé qu il est «inconcevable» qu il n y ait pas de second tour, s étonnant qu un seul candidat «puisse passer dès le premier tour, alors qu il a en face de lui d autres candidats capables également d obtenir des voix leur permettant d accéder à un second tour». Ahlem N. Ali Benflis, candidat indépendant à l élection présidentielle dans laquelle sont engagés cinq autres postulants, a réitéré, jeudi à Alger, son appel à un vote massif pour procéder à un «changement pacifique à travers les urnes». Après avoir voté, Ali Benflis a déclaré, à sa sortie du bureau de vote installé à l école Mohamed-Alik de Hydra, saisir «cette occasion pour renouveler à mes concitoyennes et concitoyens ainsi que la communauté algérienne à l étranger, mon appel pour qu ils participent massivement à ce scrutin déterminant». Dans une déclaration à la presse, Ali Benflis a estimé que «notre pays a un rendez-vous décisif avec son histoire, qu il est important de ne pas manquer». «Je suis convaincu que le changement et le renouveau par la voie pacifique des urnes est à portée de main», a-t-il relevé, avant d ajouter que «c est le peuple algérien (souverain) qui décidera de l avenir de l Algérie», qui «se décidera par les urnes», selon lui. Il a par ailleurs émis le vœu qu «il n y ait pas de fraude», contre laquelle, a-t-il dit, «j ai mis en garde tout au long de la campagne électorale, et je continue à le faire aujourd hui car la résolution de la crise algérienne et la tranquillité du pays ne viendront que par le libre choix du peuple et par l urne». «Personnellement, je suis confiant et optimiste quant à l avenir du pays à condition que le choix du peuple soit respecté», a encore déclaré le candidat Ali Benflis, un des six postulants à la présidentielle. Répondant à une question sur le déroulement du scrutin, il a indiqué avoir «des informations faisant état de dépassements dans certaines wilayas». Il n en dira pas plus, promettant de «donner Dans une déclaration à la presse au sortir du centre de vote «El Oumouma» (Alger) où elle a accompli son devoir électoral, M me Louisa Hanoune, secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) et candidate à la présidentielle, a exprimé son «optimisme» quant à une forte participation à cette échéance. «Je suis optimiste quant à une participation massive des Algériens, car ce rendezvous reflètera le niveau de maturité du peuple et sa capacité à faire la part des choses et à définir ses priorités», a tenu à souligner la candidate. «La plus éclatante des victoires susceptibles d être enregistrées aujourd hui, abstraction faite des résultats du scrutin, est de pouvoir sortir la nation victorieuse de cette épreuve et de la prémunir», a-t-elle renchéri. S exprimant sur l affluence des citoyens vers les bureaux de vote aux premières heures du scrutin, la SG du PT a précisé que «cela dénote leur prise de conscience quant aux enjeux de l heure», ajoutant avoir perçu un «rejet de la part des Algérien des menaces et des tentatives d intimidation et une forte détermination à barrer la route à ceux qui tentent d entraîner le pays vers un bain de sang et la destruction». «Les Algériens aspirent à un processus de reconstruction globale et à un avenir plus de détails lorsqu il obtiendra plus d informations» dans les prochaines heures. Benflis avait voté en présence des cadres de sa direction de campagne et de nombreux journalistes de la presse nationale et étrangère. L. M. Centre de vote «El Oumouma» (Alger) Hanoune : «Prémunir le pays est la plus éclatante des victoires» meilleur après avoir recouvré paix et stabilité au prix de lourds sacrifices», a-t-elle rappelé. «Aujourd hui, le peuple algérien a compris tous les messages qui lui ont été adressés. Il agira, certainement comme il l a fait en juillet 1962, en consacrant sa souveraineté et en exprimant son rejet catégorique de toute intervention étrangère», a-t-elle souligné. Chami T. Devoir électoral accompli à Jolie Vue (Kouba) Abdelaziz Belaid espère une présidentielle dans la «transparence» LE CANDIDAT à l élection présidentielle Abdelaziz Belaid a exprimé, jeudi à Alger, le souhait de voir le scrutin se dérouler dans la «transparence et la sérénité». Le plus jeune parmi les six candidats à la présidentielle, qui a accompli son devoir électoral à l école primaire Mohamed-Belaâradj à Jolie Vue (Kouba), a indiqué à la presse qu il aspirait à un lendemain «serein et stable» pour l Algérie. Qualifiant l élection présidentielle de «tournant important» pour l avenir du pays, le candidat du Front El Moustakbal a appelé l ensemble des citoyens, notamment les jeunes, à voter «en force pour le changement». «Nous souhaitons que le scrutin présidentiel se déroule dans la sérénité et que l opération de vote y compris le dépouillement soient transparents pour la stabilité du pays et la démocratie», a-t-il dit. Il a indiqué avoir déployé des surveillants au niveau des centres de vote à travers l ensemble du territoire national. Hatem N./APS

5 Le Jour D ALGERIE L é v é n e m e n t Vendredi 18 avril Totale ou partielle dans certains bureaux de vote Absence des représentants des candidats METTANT en garde contre toute manœuvre frauduleuse au cours de ce scrutin présidentiel, les candidats en lice pour les présidentielles de 2014, notamment le candidat Benflis qui a fait de cette question un thème majeur durant le déroulement de sa campagne électorale, ont promis le déploiement au maximum de leurs représentants à travers les centres et bureaux de vote afin justement d'éviter toute fraude, du moins à ce stade du processus électoral. Pourtant, après des virées dans certains bureaux de vote à Alger, il a été constaté que plus de deux tiers des représentants des candidats à l'élection présidentielle manquaient hier à l'appel, lors de l'ouverture des centres et bureaux de vote. D'ailleurs, plusieurs constats similaires ont été établis dans différents bureaux de vote à travers le pays, tels que Médéa, Bouandes dans la wilaya de Sétif, la nouvelle ville Ali- Mendjeli à Constantine, Draa El Mizan dans la wilaya de Tizi Ouzou. A onze heures, dans un centre de vote de la place du 1 er Mai l'affluence des électeurs n'était pas franchement forte. Le nombre d'électrices est de loin constaté, venues seules, en groupe ou accompagnées de leurs enfants, la présence féminine est nettement plus remarquée par rapport à la gent masculine. Néanmoins, le constat le plus frappant demeure celui de l'absence, parfois totale, des représentants des six candidats en lice pour le palais d'el Mouradia. En effet, dans certains bureaux de vote, les bancs réservés aux représentants des candidats censés suivre et surveiller le bon déroulement des opérations de vote étaient vides. Dans d'autres, à l'exception d'un représentant du candidat Bouteflika dans un bureau, qui ne semblait pas pour autant inquiet, nous dira : «On ne va tout de même pas les ramener de chez eux». Dans un autre bureau, celui du candidat Benflis, sur le visage duquel on pouvait lire des signes d'inquiétudes, nous indiquera que «nous avons connu des défections. Depuis ce matin, j'attends six représentants désignés pour venir suivre les élections au profit du candidat Benflis». Affirmant «ignorer les raisons», il déplorera qu'«il est bientôt midi et ils ne sont toujours pas là». Quant aux autres représentants aussi bien de Louisa Hanoune, Moussa Touati, Fawzi Rebaine et Abdelaziz Belaid, ils étaient tout simplement absents de l'ensemble des bureaux de vote de cette circonscription électorale. Ceci étant, les candidats concernés par ces absences pour quelque raison que ce soit, pour avoir été incapables d'assurer une présence minimum de leurs représentants pour protéger les voix de leurs électeurs, ne peuvent évoquer la fraude en cas de perte ou de mauvais classement. Lynda N.B. Meriem Benchaouia Urnes saccagées et routes bloquées à Bouira Des incidents ont émaillé hier l'élection présidentielle, notamment à Bouira, Tizi Ouzou et Béjaïa. Ils ont éclaté peu après l'ouverture des bureaux de vote à 8h00. Deux centres de vote de la commune de Saharidj ont été saccagés par des jeunes et des échauffourées ont éclaté dans la matinée d'hier entre des unités anti-émeute de la Gendarmerie nationale et des jeunes de la localité de Rafour (M'Chedallah), qui voulaient perturber le déroulement du scrutin présidentiel, a-t-on appris de source sécuritaire. Au centre-ville de Saharidj (60 km à l'est de Bouira), des jeunes sont entrés dans deux centres de vote mis en place au niveau de l'école primaire Mohamed-Khider et de la Nouvelle-Ecole, où ils ont commencé à «tout casser», a-t-on précisé de même source. Le maire par intérim de cette municipalité, Irnaten Mouloud, a confirmé cette information, soulignant toutefois que des citoyens de la région «tentent d'apaiser les esprits pour permettre aux gens d'accomplir leur devoir électoral dans la sérénité». «Les urnes des deux centres de vote détruites ont été remplacées et le calme règne actuellement», a-t-il précisé, observant cependant qu'il y a «peu de gens» qui votent «pour le moment». A Rafour, des échauffourées qui ont éclaté la veille du scrutin entre des unités anti-émeute de la Gendarmerie nationale et des jeunes de cette région, après avoir voulu saccager les bureaux de vote pour empêcher les gens de voter, se poursuivaient dans la matinée, a-t-on ajouté de source sécuritaire. «Parmi ces jeunes, figurent notamment des Le scrutin s'est déroulé dans le calme dans la majorité des communes de la wilaya de Béjaïa. Il a été entaché de quelques incidents, notamment dans le vilage d'igher Guendouz, à Feraoune, où un bureau de vote a été attaqué par plusieurs dizaines de personnes hostiles à l'élection présidentielle et qui ont dérobé les urnes avant de les saccager. Dans ce bureau, 766 électeurs y sont inscrits. Cela s'est passé vers 12h, selon une source locale. 34 électeurs ont voté avant l'attaque. A Tichy, des incidents ont eu lieu la nuit de mercredi à jeudi, vers 23h. Plusieurs dizaines de jeunes se sont attaqués à un centre de vote basé à Baccarro, soit le CEM Mammeri-Allaoua. Ils ont mis le feu à la loge du gardien, au bâtiment administratif ainsi qu'à la cantine où des denrées alimentaires ont été dérobées. Les policiers qui gardaient l'établissement n'ont rien pu faire devant la foule nombreuse. Des renforts sont arrivés et ont usé de gaz lacrymogène pour repousser les jeunes qui étaient en furie. Des incidents ont été enregistrés également dans la commune d'aït R'zine. Un groupe de jeunes, des dizaines, nous dit-on, se sont attaqués au siège de la mairie vers 22h30, selon des sources locales. Il sont brisé des vitres d'un Des incidents ont émaillé la journée d'hier militants du dit Mouvement pour l'autonomie de la Kabylie (non reconnu)», a-t-on précisé de même source, ajoutant que la situation était «toujours tendue» et un renfort de la Gendarmerie nationale y a été déployé. En dépit de cela, l'opération de vote se déroule et des citoyens se déplacent aux bureaux de vote «timidement», selon des informations recoupées auprès de Déroulement du scrutin à Béjaïa citoyens, rappelant que cette localité renoue ainsi avec son rituel de violence émaillant chaque rendez-vous électoral. M. B. Tizi Ouzou Le vote perturbé dans un centre de vote à Mizrana LES OPÉRATIONS de vote ont été perturbées dans un centre de vote au village Azrou Bouar, dans la commune de Mizrana, à une trentaine de kilomètres au nord-est de la wilaya de Tizi Ouzou. En effet, ce centre de vote regroupant trois bureaux a fait l objet de saccage d'une urne quelques minutes après son ouverture. Dans la soirée, des jeunes avaient exigé que les gendarmes affectés pour la sécurisation du centre soient remplacés par des policiers. Une demande satisfaite par les autorités. Ce n'est qu'en milieu de matinée que les forces de l'ordre ont été instruites d'intervenir pour rouvrir le centre. Un important dispositif a été maintenu sur les lieux afin de permettre aux citoyens d accomplir leur devoir électoral. Partout ailleurs sur le territoire de la wilaya de Tizi Ouzou le déroulement du scrutin n'a pas connu d'incidents majeurs jusqu'au milieu de l'aprés-midi. Le taux de participation était passé de 2,66% enregistré à 11 heures à 9,26% à 14 heures, soit ont voté parmi les répartis dans 670 centres englobant bureaux de vote. Hamid M. Incidents dans quelques communes et calme dans la majorité bureau où étaient déposées les urnes avant de les prendre et les saccager, voire brûler. Les jeunes ont fermé la route nationale n 106 en brûlant des pneumatiques. De nouvelles urnes ont été acheminées la matinée vers les bureaux et les centres de vote et le QG de l'opération a été délocalisé vers le siège de la daïra, avons-nous appris. L'opération de vote s'est déroulée dans une atmosphère empreinte de calme. A Tazmalt, la voiture d'un particulier a été incendiée vers 2h du matin par un groupe de jeunes qui a saccagé des lampadaires devant le cimetière des martyrs et brûlé des pneumatiques sur la route. Selon le président de la Commission indépendante de surveillance des élections (CWISEL), M e Idjahnine, «hormis les incidents cités, dans le reste des communes rien n'a été signalé». Du reste, le taux de participation était de 5,33% vers 10h et 12,42 vers 14h, soit un nombre de votants sur les inscrits sur les listes électorales des 52 communes que compte la wilaya. Les taux de participation les plus élevés ont été enregistrés à Tazmatl avec 15,93%, Fenaïa-Ilmathen 15,64%, Ighil-Ali 14,04%, Ouzellaguene 14,87%, Barbacha 12,15% et à Béjaïa il a été enregistré un taux de 13,94%. Le taux le plus faible a été enregistré à Akfadou avec 07,06%. Cela veut dire que l'attitude des Béjaouis n'a pas beaucoup changé par rapport aux scrutins précédents. La wilaya est connue pour être réfractaire aux consultations électorales. Le seuil des taux de participation des précédentes élections n'a pas été dépassé de beaucoup de points durant la journée, même si la tendance tend à une légère augmentation du taux provisoire à l'heure ou nous rédigeons ces lignes. Mais il faut attendre la fin de l'opération pour être fixé et faire une analyse de la situation après, notamment, les appels au boycott lancés par plusieurs partis, dont le RCD, et la position mi-figue mi-raison du FFS. La question qui reste posée est de savoir comment les militants et sympathisants du parti majoritaire dans la région, en l'occurrence le FFS, vont réagir faute d'orientation de leur parti. Le taux de participation peut augmenter. Pour rappel, il était d'un peu plus de 16% le 8 avril 2004, soit votants dans la wilaya de Béjaïa, avec la participation du RCD et le boycott du FFS. Le Président Bouteflika avait devancé Benflis de 530 voix. Lors de la présidentielle du 9 avril 2009, le taux est passé à près à 29%, en l'absence du FFS et du RCD. Hocine Cherfa Ph./DR Incidents à Rafour

6 6 Vendredi 18 avril 2014 E c o n o m i e Sommet international du bâtiment en Turquie Par Lotfi N. Plus de 30 investisseurs algériens dans le domaine du bâtiment et des travaux publics prendront part au sommet international du bâtiment prévu à Izmir (Turquie) du 28 avril au 1 er mai 2014, a indiqué la directrice des relations africaines de l'association des hommes d'affaires turcs, M me Fatima-Zahra Rekibi. Cette rencontre qui verra la participation de 33 pays portera sur les moyens de développer des partenariats économiques entre les pays arabes et la Turquie et d'accroître les échanges commerciaux dans le domaine de la construction. Les sociétés turques du bâtiment et travaux publics visent à investir le marché algérien pour contribuer à la réalisation des programmes tracés au titre du plan quinquennal L'association a adressé une invitation officielle au ministre de l'habitat, de l'urbanisme et de la Ville, Abdelmadjid Tebboune pour participer au sommet ainsi qu'aux directeurs de l'agence nationale de développement de l'investissement (ANDI) et de l'ordre national e des architectes, a indiqué la responsable. Le sommet permettra aux participants d'établir des partenariats et d'examiner les opportunités de coopération et d'échange des expériences dans les domaines du bâtiment et des travaux publics. Une conférence internationale sur le bâtiment et les travaux publics sera organisée en marge du sommet avec la participation de 500 sociétés arabes et 200 sociétés turques. Les échanges commerciaux entre l'algérie et la Turquie ont atteint plus de 4 milliards de dollars en La Turquie est le 9 e client de l'algérie avec des exportations estimées à 2,6 milliards de dollars et son 7 e fournisseur avec des importations estimées à 2,07 milliards de dollars en Les investissements arabes dans le domaine de l'immobilier en Turquie ont augmenté pour atteindre 17 milliards de dollars en La Turquie ambitionne de drainer le maximum de capitaux étrangers pour la réalisation de projets de construction estimés à Le Jour D ALGERIE Plus de 30 hommes d'affaires représenteront l'algérie Cette rencontre qui verra la participation de 33 pays portera sur les moyens de développer des partenariats économiques entre les pays arabes et la Turquie et d'accroître les échanges commerciaux dans le domaine de la construction. Annaba Une production de quintaux de tomate attendue LA PRODUCTION de la tomate industrielle devrait atteindre les quintaux dans la wilaya d'annaba, malgré une relative régression de la superficie consacrée à cette spéculation, a appris l'aps, auprès de la direction des services agricoles. La campagne de mise en terre des plants de tomate a été lancée au début du mois d'avril en cours sur une superficie globale d'un peu plus de hectares alors que les surfaces consacrées à cette filière étaient de hectares en 2010, selon cette source. Ce phénomène est dû à la reconversion d'une partie des exploitants vers la céréaliculture, selon les services agricoles qui ont fait savoir que la filière de la tomate industrielle compte actuellement quelque 400 exploitants. L'organisation de la filière est aujourd'hui axée sur la généralisation de la mécanisation et sur la mise en place de «règles claires» définissant les relations entre producteurs et transformateurs. La wilaya d'annaba dispose de 7 machines de plantation et de 3 récolteuses, en plus de 4 unités de transformation. Les principales exploitations se répartissent sur les communes d'el Eulma, Chorfa, El Hadjar, Ain El Berda, Berrahal El Bouni. Arezki M. L' Afrique perd environ 1,8 milliard de dollars par an à cause des frais élevés supportés par les Africains à l'étranger qui transfèrent de l'argent à leurs proches, en utilisant des services comme MoneyGram et Western Union, dénonce une ONG britannique dans un rapport publié mercredi. «L'Afrique subsaharienne est la région la plus pauvre au monde mais elle essuie les frais de transfert les plus élevés. Les frais sont en moyenne de 12% sur les transferts de 200 dollars US, ce qui équivaut quasiment au double de la moyenne mondiale», estime l'overseas Development Institute L' (ODI), basé à Londres. L'Afrique perd ainsi entre 1,4 et 2,3 milliards de dollars par an en frais de transferts excessifs, selon l'ong. Elle base ses calculs sur l'écart entre les frais de virement appliqués à l'afrique et ceux en vigueur dans d'autres régions, ainsi que sur l'objectif international du G8 et G20 de réduire les frais à 5%. L'ODI cite le «manque de concurrence» pour expliquer ces coûts élevés, puisque seules deux sociétés de transfert de fonds - Western Union et MoneyGram - contrôlent le marché des virements à l'étranger. «Cette surtaxe sur les transferts détourne les ressources dont les familles ont besoin 80 milliards de dollars à la prochaine décennie. L. N./APS A cause des frais élevés L'Afrique perd des fortunes de transfert d'argent euro se stabilisait face au dollar mercredi, en l'absence d'indicateurs majeurs, après plusieurs séances de baisse du fait de commentaires de la Banque centrale européenne (BCE) et des tensions en Ukraine. En fin daprès-midi, l'euro s'échangeait à 1,3811 dollar, contre 1,3813 dollar mardi soir. L'euro s'appréciait face au yen, à 141,28 yens, contre 140,80 yens mardi soir. Le dollar aussi montait face à la monnaie japonaise, à 102,30 yens contre 101,94 yens la veille au soir. L'euro bénéficiait d'un regain «de la demande des investisseurs» qui sont attirés par la valorisation attractive des actifs européens, et surtout de la monnaie unique après un accès de faiblesse, commentait un analyste. Après avoir atteint vendredi son plus haut niveau en trois semaines face au billet vert (1,3906 dollar), l'euro s'est affaibli Changes L'euro se stabilise face au dollar sous l'effet des tensions russoukrainiennes mais surtout de commentaires du président de la BCE Mario Draghi qui a notamment déclaré samedi qu'une «poursuite de l'appréciation du taux de change (de l'euro) pourrait nécessiter une action monétaire». La prudence restait tout de même de mise avant une réunion internationale jeudi à Genève pour tenter de résoudre la crise en Ukraine, alors que la tension monte dans l'est du pays où les autorités de Kiev ont lancé mardi une opération militaire contre les séparatistes russophones. Dans l'après-midi, la livre britannique progressait face à l'euro, à 82,25 pence pour un euro, après avoir atteint vers 15H15 GMT 82,20 pence, son niveau le plus élevé depuis le 6 mars. La livre progressait également face pour investir dans l'éducation, la santé et la construction d'un avenir meilleur. Elle fragilise un lien vital pour des centaines de milliers de familles africaines», estime Kevin Watkins, le directeur de l'odi. Le rapport calcule que l'alignement des frais pour les Africains sur la moyenne mondiale produirait suffisamment de revenus pour financer la scolarisation de quelques 14 millions d'enfants, soit presque la moitié des enfants non scolarisés en Afrique subsaharienne, et pour fournir de l'eau potable à 21 millions de personnes. Samir T. au billet vert, à 1,6791 dollar pour une livre. La monnaie helvétique baissait face à l'euro, à 1,2179 franc suisse pour un euro, ainsi que face au dollar, à 0,8818 franc suisse pour un dollar. La devise chinoise a terminé à 6,2220 yuans pour un dollar, contre 6,2210 yuans la veille. L'once d'or a fini à 1.301,50 dollars au fixing du soir, contre dollars mardi soir. Saci F. Automobile Hausse de plus de 10% du marché européen L e marché automobile européen a enregistré en mars dernier une hausse de 10,4% des immatriculations de voitures neuves, selon les chiffres publiés jeudi par l'association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA). En mars dernier, voitures ont été immatriculées dans les 28 pays de l'union européenne et les quatre pays de l'aele. En février, le marché avait augmenté de 7,6%, et en janvier de 5,2%. En termes absolus et dans la seule UE, s'est le deuxième mois de mars le plus faible depuis que l'acea a entamé cette série statistique en L'amélioration observée le mois dernier renforce l'idée d'une embellie en 2014 du marché automobile européen, tombé l'an dernier à son plus bas niveau depuis environ 17 ans après six années de baisse consécutives. R. E. Ph/D. R.

7 Le Jour D ALGERIE 7 Oran Par Katia S. La catégorie des sourdsmuets d'oran a été intégrée au programme de lutte contre la violence en milieu éducatif piloté par la cellule de wilaya de lutte et de prévention contre ce fléau, a-t-on appris mercredi en marge d'une rencontre sur la violence scolaire, organisée à l'occasion de la célébration de la journée du Savoir «Youm El Ilm». Le responsable du bureau de santé scolaire à la direction de la santé et de la population a indiqué que cette initiative vise à impliquer l'école des sourdsmuets au programme de cette cellule, installée par les directions de la Santé et de l'education en Première du genre au niveau national, cette opération contribue à sensibiliser la catégorie des sourds-muets sur les dangers de la violence scolaire et les moyens de s'en prémunir et à instaurer la culture du dialogue, a ajouté Boukhari Youcef. La responsable de l'école des sourds-muets du quartier (hai) «Gambetta», M me Achouri Zoubida, a souligné, pour sa part, qu'«il ne faut pas marginaliser la catégorie des sourdsmuets car elle est active dans la société, d'où sa sensibilisation des dangers de différentes formes de violence au sein de l'école et à l'extérieur». «Aucun cas de violence n'a été relevé dans cette école qui dispose d'un encadrement médical, éducatif et psychologique veillant à la prise en charge des élèves et au traitement des problèmes avant qu'ils ne prennent S o c i é t é Vendredi 18 avril 2014 Les sourds-muets impliqués dans la lutte contre la violence scolaire Cette initiative vise à impliquer l'école des sourds-muets au programme de cette cellule, installée par les directions de la Santé et de l'education en Aïn Témouchent Journée d'étude sur le sport dans le milieu scolaire LES DIRECTEURS techniques du sport scolaire animeront, les 24 et 25 avril à Aïn Témouchent, une journée d'étude consacrée au développement du sport dans le milieu scolaire, a-t-on appris mercredi auprès de la Fédération algérienne du sport scolaire. Ce rendez-vous portera principalement sur les méthodes et les moyens à appliquer pour le développement de l'activité sportive dans le milieu scolaire et notamment dans son premier cycle (école primaire). Le lycée El-Bachir-Ibrahimi accueillera cette journée d'étude dont les travaux débuteront dans la matinée du 24 avril et s'achèveront le lendemain avec la présentation des recommandations des participants. Leila S. Accidents de la route 54 morts et 727 blessés en une semaine CINQUANTE quatre personnes ont été tuées et 727 autres blessées dans 458 accidents de la circulation survenus entre le 8 et le 14 avril au niveau national, ont indiqué les services de la Gendarmerie nationale dans un bilan rendu public mercredi. Un recul du nombre de décès (-14) et de blessés (-64) a été constaté alors que le nombre des accidents a connu une hausse (+39), a précisé la même source. La wilaya d'alger arrive en tête de liste avec 24 accidents, suivie de Boumerdès et Batna (21 accidents chacune). L'excès de vitesse, les dépassements dangereux, le non-respect de la distance de sécurité et la négligence des piétons figurent parmi les principales causes des accidents de la route, a conclu la même source. R. S. Plus de détenus sont inscrits à l'enseignement général pour l'année scolaire , a indiqué mercredi à Alger le directeur général de l'administration pénitentiaire et de la réinsertion. Intervenant en marge d'une cérémonie organisée à l'établissement pénitentiaire d'el-harrach, à l'occasion de Youm el Ilm (journée du Savoir-16 avril), M. Felioune a fait savoir que détenus sont inscrits dans les différents paliers de l'enseignement général contre l'allure de violence», a-t-elle toutefois ajouté. L'école des sourds-muets d'oran, qui compte 131 élèves répartis en cycles d'orthophonie, primaire et moyen, dispose de deux ateliers de formation en couture et en coiffure. M me Yamina Bouneguab, qui a présenté à cette occasion un exposé sur les moyens de prévention de la violence scolaire à l'école des sourds-muets, a plus de l'année dernière. Par ailleurs, quelque détenus sont candidats à l'examen du baccalauréat 2014 tandis que 979 autres poursuivent leurs études universitaires. Le suivi a démontré que les détenus reçus aux différents examens ne sont pas retournés en prison après leur libération, a souligné M. Felioune. Dans le secteur de l'enseignement et de la formation professionnels, détenus ont bénéficié, depuis le début de l'année, appelé à adhérer au programme de formation sur la médiation dans la gestion des conflits relevés dans des établissements scolaires. Cette rencontre, qui a été favorablement accueillie par des enfants sourds-muets âgés entre 5 et 18 ans, a constitué une occasion pour enrichir les connaissances des participants sur les moyens de prévention de la violence scolaire en leur fournissant des informations sur la médiation dans le règlement des conflits et l'importance du dialogue. Cette rencontre visant la prise en charge sanitaire des sourds-muets et la prévention des fléaux sociaux comme la violence scolaire, a été initiée par la direction de la santé et de la population en collaboration avec l'association «Tawassoul» des sourds-muets. K. S./APS Alors que sont inscrits à l'enseignement général détenus candidats à l'examen du baccalauréat 2014 Diverses activités culturelles, scientifiques et sportives ont été initiées mercredi à Ouargla dans le cadre de la célébration de Youm El Ilm (journée du Savoir), coïncidant avec le 74 e anniversaire de la mort de l'érudit Abdelhamid Ben Badis. Les établissements scolaires ont servi de cadres à une série de manifestations, dont des communications sur la vie et les œuvres de Cheikh Benbadis et ses contributions scientifiques, littéraires et réformistes, ainsi qu'à des expositions de livres et d'arts plastiques, de dessins et d'œuvres culturelles et scientifiques des élèves. Des chants scolaires, des représentations théâtrales et des tournois sportifs collectifs et individuels, ont également été organisés à l'occasion de cette journée du savoir. Ces activités de célébration seront couronnées le 22 avril par l'organisation d'une cérémonie finale au lycée «Ahmed- Khelil» à Ouargla, avec la participation de lauréats (élèves et établissements) des différents Ouargla concours et compétitions mises sur pied pour la circonstance. La célébration sera sanctionnée par une remise de diplômes d'honneur et de prix pour les meilleurs établissements et élèves, en plus de l'animation de d'une formation dans 80 spécialités. Par ailleurs, le nombre de détenus inscrits aux niveaux moyen et secondaire ainsi qu'en classes d'alphabétisation s'élève à détenus à l'établissement pénitentiaire d'el- Harrach ainsi que 587 inscrits dans diverses spécialités de la formation professionnelle. A cette occasion, des détenus ayant participé à des activités culturelles, artistiques et littéraires ont été honorés. Nouri T. Diverses manifestations pour célébrer la journée du Savoir Guelma Commémoration de l'anniversaire de la mort de Souidani Boudjemaâ récitals poétiques, de représentations théâtrales et d'une opérette intitulée «Unité nationale» de la troupe de l'école primaire «Okba-Ben-Nafaâ» de Ouargla. Ryad A. La wilaya de Guelma a célébré mercredi le 58 e anniversaire de la mort de Souidani Boudjemaâ, tombé au champ d'honneur le 16 avril 1956 dans un barrage dressé par la gendarmerie française, près de Koléa (Tipaza). Les autorités locales civiles et militaires, des moudjahidine et des citoyens, se sont recueillis devant la stèle commémorative érigée au centre de l'avenue portant le nom du martyr, non loin du lieu où il est né, le 10 janvier 1922, rue Mohamed- Tahar-Seridi (ex-rue Saint-Ferdinand). La cérémonie commémorative a été marquée par des témoignages qui ont évoqué le parcours militant du chahid Souidani Boudjemaâ qui intégra, très jeune, le groupe «Noudjoum» des Scouts musulmans algériens (SMA), avant de participer à la fondation de l'espérance Sportive de Guelma (ESG) en Selon ces témoignages, en 1943, des jeunes Algériens furent empêchés d'entrer dans une salle de cinéma à Guelma, conduisant Souidani Boudjemaâ à prendre l'initiative d'organiser une révolte contre la discrimination pratiquée par les colonialistes français. Souidani Boudjemaâ était membre des «22» qui furent à l'origine du déclenchement de la Révolution, le 1 er novembre Rafik S. Phs.>D. R.

8 8 Vendredi 18 avril 2013 E n v i r o n n e m e n t Le Jour D ALGERIE Promotion du cadre de vie du citoyen Préservation du patrimoine botanique, un souci majeur La ministre de l'aménagement du territoire et de l'environnement, M me Dalila Boudjemaâ, a affirmé mardi à Biskra que la promotion du cadre de vie du citoyen est au centre des préoccupations de l'etat. Phs.>DR Par Dalila Z. Lors de l'inspection du projet de requalification du jardin «London» du chef-lieu de wilaya, la ministre a souligné que ce projet s'inscrit dans le cadre des efforts de son département qui «allie le souci de préservation de ce patrimoine botanique d'importance historique et la promotion du cadre de vie du citoyen». Resté dans un état d'abandon pendant plusieurs dizaines d'années, ce jardin a bénéficié de plusieurs actions ayant porté sur la rénovation des systèmes d'irrigation, l'entretien des arbres et la création d'une pépinière par des Des opérations portant sur la préservation et la régénération du patrimoine forestier de la wilaya de Khenchela ont été engagées, entre 1999 et 2003, pour plus de 7 milliards de dinars, a-t-on appris mardi, auprès de la Conservation des forêts. Ces actions qui commencnet à porter leurs fruits, outre leur impact sur l'environnement, ont permis de générer postes de travail entre emplois permanents et saisonniers à travers, notamment des ateliers de production de bois, des travaux sylvicoles et des opérations de lutte anti-incendie, a précisé le chef service de la gestion du patrimoine forestier, Amar Menasria. Ces operations ont également permis, durant ces quatre années de référence, ( ), d'accroître de 15 % la superficie forestière de la wilaya, qui est actuellement de l'ordre de spécialistes italiens en collaboration avec des techniciens et des jardiniers locaux, a indiqué la ministre qui a estimé le coût global de l'opération à 235 millions de dinars. Créé durant la seconde moitié du XIX e siècle, cet espace vert constitue un poumon pour la capitale des Ziban, un trésor écologique et un laboratoire pour la recherche scientifique sur la diversité biologique et en botanique, a relevé M me Boudjemaâ. Le secteur de l'environnement a également bénéficié, dans cette wilaya, d'un observatoire de wilaya de l'environnement et d'une maison de l'environnement, inaugurés par la ministre Mais il va falloir réduire drastiquement les émissions de gaz à effet de serre, estime le Giec. Le Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (Giec) nous a plutôt habitués aux mauvaises nouvelles. Pourtant, le troisième volet du rapport sur les impacts du changement climatique paru ce dimanche laisse entrevoir la possibilité de limiter le réchauffement du climat mondial à +2 C, seuil au-dessus duquel le climat pourrait s'emballer de manière imprévisible. Toutefois, pour rester sous ce seuil, il faudra faire de gros efforts et réduire, d'ici à 2050, les émissions de gaz à effet de serre de 40 à 70 %, en agissant en particulier sur le mix énergétique mondial: sans changement majeur et rapide des sources d'énergies, le thermomètre mondial subira une hausse de 3,7 à 4,8 C à l'horizon 2100, préviennent les chercheurs du Giec. Changer de sources d'énergie qui a qualifié ces deux structures d'«espace idéals pour les amoureux de l'environnement et de la nature». La ministre a rencontré à l'occasion de sa visite dans les Ziban, les animateurs de plusieurs associations et clubs verts, en marge d'une exposition qu'ils ont initiée à la maison de l'environnement. M me Boudjemaâ à laquelle ces derniers ont fait part de leurs préoccupations relatives, notamment, à des «sessions de recyclage des acteurs de l'environnement», les a rassurés quant à la disponibilité de son département à programmer des stages de formation et de les appuyer pour Alors que les émissions de gaz à effet de serre ne cessent de croître à un rythme de plus en plus élevé (2,2 % par an entre 2000 et 2010 selon le Giec), le monde devrait rapidement revoir sa dépendance au charbon et au pétrole, gros émetteurs de CO2: la production d'énergie représente 35 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde, loin devant l'agriculture qui représente 24 % des émissions, l'industrie 21 %, les transports 14 % et le bâtiment 6 %. Les investissements dans les énergies «bas carbone» devraient ainsi tripler, voire quadrupler entre 2010 et 2050 estime le Giec, dont les travaux servent de base aux négociations internationales sur le climat. Ces énergies «bas carbone» sont, d'après le Giec, les renouvelables, le nucléaire et les énergies fossiles associées à une capture et un stockage du carbone, qui sont encore aujourd'hui à un stade expérimental. En plus d'un tournant vers une production d'énergie émettant moins de CO2, une meilleure efficacité énergétique des bâtiments, des processus industriels et des modes de transports sont incontournables, ajoute le Giec. L'instauration de normes plus contraignantes, la mise en place de taxes basées sur les émissions (taxe carbone) et de marchés du carbone, la réduction des subventions aux énergies fossiles sont d'autres leviers qu'ils puissent concrétiser leurs idées et projets par le biais, Khenchla Efforts pour la régénération du patrimoine forestier hectares, alors qu'elle n'atteignait pas les hectares en Concentrée dans la partie septentrionale de la wilaya de Khenchela, ces forêts se composent surtout de peuplements de pins, de pins d'alep, de cèdres L' autorité de régulation nucléaire au Japon a prévenu mercredi qu'elle allait ordonner à la compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) de renforcer la surveillance des installations de la centrale accidentée Fukushima Daiichi après la découverte d'un problème qui pourrait être dû à une action erronée délibérée. «Il est nécessaire de renforcer la gestion des équipements» afin de l'atlas, de chênes verts et de vastes broussailles. Ce programme, mis en application dans sa globalité, à l'exception de certains travaux inscrits pour le dernier exercice (2013), a notamment porté sur le reboisement de hectares dans les massifs de prévenir les mauvaises manipulations, a insisté un membre de l'instance, Toyoshi Fuketa, lors d'une réunion. Tepco pourrait installer des caméras et autres systèmes de contrôle près des équipements cruciaux, comme les armoires électriques. En fin de semaine dernière, quatre pompes qui fonctionnaient par erreur ont répandu d'importantes quantités d'eau hautement radioactive dans divers bâtiments de la centrale accidentée à la suite du tsunami du 11 mars Ces pompes qui ne devaient pas être en service ont été arrêtées dimanche après-midi, mais entre-temps les sous-sols de deux bâtiments ont été inondés. Les circonstances du fonctionnement de ces pompes restent inconnues. Tepco a évalué à 203 mètres cubes la quantité de liquide qui Émissions de gaz à effet de serre Limiter le réchauffement climatique à +2 C, c'est possible possibles. Les actions de reforestation seront aussi un facteur important pour absorber du CO2 présent dans l'atmosphère, juge les experts du climat. La volonté politique face aux réalités scientifiques Ce rapport sera au cœur des négociations de la conférence sur le climat des Nations unies qui se tiendra à Paris en 2015, qui sera peut-être l'occasion de signer un accord ambitieux et contraignant pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et financer les actions d'adaptation. Mais si les constats scientifiques sont sans appel, les volontés politiques risquent de rester frileuses. «Ce rapport est très clair sur le fait que nous sommes face à une question de notamment, du Fonds national de l'environnement. D. Z./APS de Beni-Oudjana et d'ouled Yakoub pour remplacer les arbres coupés pour la production de bois et régénérer les superficies ravagées par les feux, outre le traitement de hectares contre les parasites, en particulier la chenille processionnaire. Il a été également procédé à l'ouverture de km de pistes forestières en zones rurales et à l'exécution de 285 projets de proximité de développement rural intégré, est-il noté de même source. Bilal L. Fukushima Un problème à la centrale nucléaire nécessite une surveillance élevée s'est répandue dans ces lieux d'incinération situés non loin des réacteurs mais censés rester secs. Cette eau a une teneur énorme en césium radioactif (137 et 134), évaluée à 37 millions de becquerels par litre. Tepco, qui a assuré que l'eau n'est pas sortie des bâtiments, a promis d'enquêter pour comprendre les raisons de cette erreur. Rémy S. volonté mondiale et non de capacité» à agir pour ne pas dépasser les 2 C, a déclaré John Kerry, secrétaire d'etat américain, dont le pays ne brille pourtant pas par ses engagements en faveur du climat. Christina Figueres, responsable climat aux Nations unies, a affirmé que «le monde peut encore combattre le changement climatique mais à la condition que les nations soient collectivement plus ambitieuses». Depuis l'ère pré-industrielle, la Terre s'est déjà réchauffée à une vitesse inédite (+0,8 C) et si la communauté internationale s'est donné comme objectif de ne pas dépasser le seuil de 2 C pour éviter des impacts catastrophiques dans de nombreuses régions du globe, la tendance sera difficile à enrayer. El Hadi Adem

9 Le Jour D ALGERIE R é g i o n s Vendredi 18 avril L approvisionnement en eau potable et le raccordement au réseau d assainissement ainsi que les aménagements urbains sont les projets retenus en priorité des opérations programmées dans le cadre des PCD. Par Yanis B./APS Les communes de la wilaya d El-Bayadh vont bénéficier, pour le compte de l année 2014, d une enveloppe de 605 millions DA, dans le cadre des programmes communaux de développement (PCD), a-ton appris mercredi auprès des services de la wilaya. Les communes d El-Bayadh, Bougtob et Labiodh Sidi Cheikh, ont bénéficié de la plus grande part de ces PCD, avec un montant de 35 millions DA chacune, étant les plus important en termes de concentration d habitants et de tissu urbain, selon la même source. Les communes de Roggassa, Chellala, Boussemghoune, Brezina et Boualem, ont bénéficié chacune de 30 millions DA, alors qu une quote-part de 25 millions DA est revenu aux 14 autres collectivités de cette wilaya. La préparation des programmes communaux de développement est à élaborer, en collaboration avec l ensemble des Assemblées populaires locales et les responsables d exécutif des différents secteurs, afin de coordonner les efforts et déterminer Sept projets innovants ont été retenus à Oran dans le cadre du programme d inclusion sociale «Innovation lab» initié en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour l enfance (Unicef), a indiqué mercredi le président de l association locale «Santé Sidi El-Houari» (SDH). L habitat, l éducation et l environnement, constituent les thèmes majeurs de ces projets portés par des groupes de jeunes universitaires, a précisé Kamel Bereksi dont l association coordonne cette opération au titre d une convention avec l Unicef signée en novembre Les participants au programme sont des architectes, des sociologues, des ingénieurs en génie civil et des informaticiens issus de l Université d Oran-Es-Sénia et de l Université des sciences et de la technologie «Mohamed-Boudiaf» (USTO-MB), a expliqué M. Bereksi. Les sept groupes de travail formés dans le cadre de ce programme disposent jusqu à les priorités de chaque collectivité locale, a révélé le wali d El-Bayadh, Mohamed Laid Khelfi. L approvisionnement en eau potable et le raccordement au réseau d assainissement ainsi que les aménagements urbains sont les projets retenus en priorité des opérations programmées dans le cadre des PCD, afin d améliorer le cadre de vie dans les différentes communes, a ajouté le même responsable. La wilaya a bénéficié, en outre, à l issue de la dernière visite du Premier ministre, d une enveloppe complémentaire de 940 millions DA pour soutenir le développement à travers l ensemble des communes de la wilaya. Les autorités locales comptent ainsi prendre en charge divers projets de développement à travers l ensemble des collectivités locales, notamment les plus reculées, selon le directeur de la programmation et du suivi du budget à la wilaya. La wilaya a connu, l année dernière, la clôture de 109 opérations de développement inscrites dans le cade des PCD, pour plus de 424 millions DA, selon un bilan annuel 2013 de la wilaya. Y. B./APS Oran Des projets pour l insertion des jeunes Plusieurs projets portant sur l aménagement urbain de 76 quartiers, inscrits au bénéfice de la wilaya de Khenchela en 2013, viennent d être réceptionnés, a-t-on appris mercredi auprès de la direction de l urbanisme, de l architecture et de la construction (DUAC). Les actions entreprises pour un coût de 1,55 milliard de dinars ont notamment porté El-Bayadh Gros budget pour les programmes de développement Khenchela la fin juin prochain pour présenter leurs réalisations et faire valoir le caractère innovant de leurs démarches, a-t-il signalé. Mené dans plusieurs pays de par le monde, «Innovation Lab» (laboratoires de l innovation) a pour objectif de «promouvoir l inclusion sociale des jeunes en leur offrant une opportunité supplémentaire pour réaliser des projets porteurs d intérêt pour la collectivité», a fait valoir le président de «SDH». Le lancement de cette initiative avait été, en septembre dernier, au cœur d une visite de travail à Oran du représentant de l Unicef en Algérie, Thomas Davin, qui s était entretenu dans ce cadre avec les représentants des institutions partenaires à l instar des établissements universitaires et du secteur de la jeunesse et des sports. «L insertion sociale des jeunes constitue un axe majeur du programme de l Unicef en Algérie», avait souligné M. Davin, ajoutant que son organisation joue «un rôle de facilitation à travers l accompagnement de la société civile en vue d une meilleure compréhension des attentes des jeunes». Implantée dans le quartier populaire dont elle porte le nom, l association SDH a déjà mené plusieurs initiatives au profit des jeunes, dont celle intitulée «Jeunes acteurs pour le développement et l inclusion sociale» (Jadis), réalisée au titre d un accord de coopération avec l Unicef en La principale action menée à la faveur de ce partenariat consiste en une étude visant l identification des causes de vulnérabilité des jeunes dans les quartiers populaires de Sidi El-Houari, Ras El-Aïn et Planteurs. Cette association à caractère socioculturel se distingue également par son école-chantier qui forme chaque année des dizaines de jeunes aux divers segments du bâti ancien, comme la maçonnerie traditionnelle, la taille de pierre, la charpente et la ferronnerie. Kader O./APS Projets d aménagement urbain de 76 quartiers sur le bitumage des chaussées, la réfection de l éclairage public, la réhabilitation des trottoirs, la création d espaces verts et le ravalement de nombreuses façades d immeubles, a-t-on indiqué. L année précédente (2012), les opérations d aménagement urbain inscrites dans le cadre des programmes sectoriels décentralisés (PSD), avaient une centaine de cités réparties sur plusieurs communes de la wilaya de Khenchela, a-t-on rappelé. Pour l exercice en cours, cette wilaya a bénéficié, au titre des programmes communaux de développement (PCD), de 13 actions similaires ciblant en particulier les communes de Kaïs, Ouled Rechache, El Mahmel, Chechar et Ain Touila, selon la même source. Réda L. Ph : DR Mila Plus de 500 foyers raccordés au réseau de gaz naturel UNE OPÉRATION de distribution publique de gaz naturel (DP-gaz) a été mise en service mercredi au profit de 542 foyers ruraux situés dans des mechtas de la wilaya de Mila, a-t-on constaté. Le wali de Mila a symboliquement procédé, à cette occasion, à la mise en service du réseau alimentant la mechta El Robaâ, dans la commune d Ain Beida Hariche où 400 foyers bénéficient désormais de cette énergie propre. Ce projet, financé sur le budget de la wilaya a porté sur 19,8 km de conduites de transport et de distribution, ont indiqué les responsables de la Société de distribution de l électricité et du gaz de l Est (SDE). Par ailleurs, le coup d envoi des travaux de raccordement des 202 foyers de la mechta Karmouda a été donné par le chef de l exécutif local qui a insisté sur le respect du délai de réalisation qui «ne saurait excéder le mois de novembre prochain». Selon le wali, toutes les communes de la wilaya seront raccordées au réseau de gaz naturel «avant la fin de l année 2014». Le taux de couverture en gaz naturel dans cette wilaya avoisine les 60%, indique un responsable de la direction de l énergie et des mines. Lamine F. Bordj Bou-Arréridj Des plans pour étoffer l offre en foncier industriel L OFFRE en foncier industriel est appelée à s étoffer «bientôt» dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj à la faveur de projets de création de plusieurs zones industrielles et d activités, a-t-on appris mercredi auprès de la direction concernée. Deux zones industrielles nouvelles, en cours d aménagement à Mechta Fatima (382 hectares) et à Ras El-Oued (134 hectares), permettront d ouvrir des horizons nouveaux pour l investissement, la multiplication du nombre de PME actives et l absorption du chômage, a estimé la même source. Aménagée à 95%, la zone industrielle du chef-lieu de wilaya qui accueille, sur 179 hectares, 88 entreprises dont trois en phase de création, a bénéficié d une opération d extension portant sur l aménagement de 74 nouveaux hectares, a encore indiqué la même source. La wilaya de Bordj Bou- Arréridj compte également dix zones d activités totalisant 104,5 hectares, a-t-on également rappelé.

10 Le Jour D ALGERIE M a g h r e b Vendredi 18 avril Sahara occidental Une manifestation violemment réprimée à El Ayoun Les forces d occupation marocaines ont violement réprimé, mardi soir à El Ayoun, capitale du Sahara occidental, une manifestation de Sahraouis en faveur de l indépendance, faisant au moins 40 blessés parmi les manifestants, a rapporté l agence de presse sahraouie. Ph : DR Par Zaid Y./APS Union africaine (UA) s est félicitée, par la L voix de la présidente de sa Commission, Nkosazana Dlamini-Zuma, du rapport du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, sur la situation au Sahara occidental, indique un communiqué de l instance africaine. Le rapport du 10 avril 2014 aborde un large éventail de questions, y compris les consultations menées par l envoyé personnel du secrétaire général de l ONU avec les parties au conflit, à savoir le royaume du Maroc et le front Polisario, ainsi que les autres parties prenantes, les activités de la Mission des Nations unies pour l organisation d un référendum au Sahara occidental (Minurso), les activités humanitaires et les droits de l homme. La présidente de la Commission de l UA a «pris note» de la recommandation formulée au Conseil de sécurité de l ONU de procéder à une révision totale du cadre du processus des négociations qu il avait fourni en avril 2007, si aucun progrès n est enregistré d ici avril Elle a également «pris note» de l appel lancé à tous les acteurs concernés, à Les manifestants ont scandé à cette occasion des slogans favorables au droit du peuple sahraoui à l autodétermination et à l indépendance, a indiqué l agence. Ils ont aussi réclamé la libération des prisonniers politiques sahraouis détenus par le Maroc et la cessation des violations des droits de l Homme commises par les forces d occupation marocaines, ainsi que le pillage des richesses naturelles du Sahara occidental, a ajouté SPS. Ces manifestations interviennent alors que le Conseil de sécurité des Nations unies s apprête à tenir jeudi sa réunion de consultation informelle sur le Sahara occidental, et ce, avant de se prononcer sur un projet de résolution vers la fin du mois en cours. Pas moins de 115 organisations, dont des associations sahraouies et des ONG internationales de 21 pays à travers le monde, ont appelé mercredi à l élargissement du mandat de la MINURSO (Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental) à la surveillance des droits de l Homme dans les territoires sahraouis occupés. Dans une lettre commune adressée au Conseil de sécurité, ces organisations ont souligné que «la seule façon d établir avec précision la situation réelle des droits de l homme (au Sahara occidental) passe par des enquêtes indépendantes et des rapports de la MINURSO», ajoutant qu il s agit là d un élément «fondamental» dans le processus du règlement de la question sahraouie. De son côté, l organisation internationale des droits de l homme «Human Rights Watch» (HRW) a appelé lundi le Conseil de sécurité de l ONU à introduire le mécanisme de surveillance des droits de l homme au Sahara occidental au sein de la MINUR- SO, et s est félicitée des suggestions faites par le dernier rapport du secrétaire général de l ONU sur cette question. Rapport du SG de l ONU sur le Sahara occidental L Union africaine s en félicite la lumière de l intérêt accru pour les ressources naturelles du Sahara occidental, à «reconnaître le principe que les intérêts des habitants sont primordiaux», ainsi que de reconnaître que l objectif final demeure une «surveillance durable, indépendante et impartiale des droits de l homme». M me Dlamini-Zuma a exhorté, à cet effet, le Conseil de sécurité des Nations unies à saisir l opportunité de l examen du rapport du secrétaire général et l adoption de sa prochaine résolution sur le Sahara occidental qui devrait proroger le mandat de la Minurso jusqu au 30 avril 2015, pour donner l «impulsion nécessaire» à la recherche d une solution au conflit, compte tenu de l inscription du Sahara occidental sur la liste des territoires non autonomes depuis 1963, relève la même source. Elle a rappelé, en outre, que dans la résolution 2099 du 30 avril 2013, le Conseil de sécurité a demandé aux parties en conflit de poursuivre les négociations sous les auspices du secrétaire général de l ONU «sans conditions préalables et de bonne foi», en vue de parvenir à une solution politique «juste, durable et mutuellement acceptable», qui pourvoie à l autodétermination du peuple du Sahara occidental dans le cadre d arrangements conformes aux buts et principes énoncés dans la charte des Nations unies. Il est également important pour le Conseil de sécurité de doter la Minurso d un mandat des droits de l homme, comme c est le cas pour d autres opérations de maintien de la paix des Nations unies et d aborder la question de l exploitation des ressources naturelles du territoire sahraoui, conformément à l avis établi par le conseiller juridique des Nations unies le 29 janvier La présidente de la Commission, qui a réitéré l appui de l UA aux efforts du Conseil de sécurité de l ONU et ceux du secrétaire général, a décidé d entreprendre des démarches de concertation avec un certain nom-bre de parties prenantes, y compris les partenaires internationaux, visant à faciliter un règlement rapide de ce conflit dans le respect de la légalité internationale, souligne la même source. Z.Y. /R.M. Une ONG britannique appelle à élargir le mandat de la Minurso ONG britannique Western Sahara L Campaign a appelé le Conseil de sécurité à assumer ses responsabilités vis-à-vis du peuple sahraoui et à élargir le mandat de la Mission des Nations unies pour un référendum au Sahara occidental (Minurso) au contrôle des droits de l Homme et des ressources naturelles au Sahara occidental. «Des violations systématiques, dont la torture, la détention arbitraire et violences sexuelles, sont commises contre les Sahraouis dans les territoires occupés par le Maroc», a indiqué l ONG dans une lettre adressée à l Assemblée générale du Conseil de sécurité. L Organisation a critiqué, dans sa lettre, le Conseil de sécurité pour son échec dans sa mission de protection des Sahraouis, soulignant que «la Minurso est la seule mission de paix des Nations unies qui n englobe pas le contrôle des droits de l Homme». Le peuple du Sahara occidental a besoin d un mécanisme «permanent et indépendant» pour contrôler les droits de l Homme afin d évaluer les violations dans ce domaine et prendre les mesures qui s imposent, ajoute l ONG. Elle a en outre souligné l accélération par l occupant marocain des plans de forage et d exploration dans le Sahara occidental dans le cadre de la politique du pillage des ressources naturelles, affirmant que cela «exige des Nations unies l élargissement du mandat de la Minurso au contrôle des droits de l Homme et des ressources naturelles au Sahara occidental». Ahmed G. Inscrit depuis 1963 sur la liste des territoires non autonomes, et donc éligible à l application de la résolution 1514 de l Assemblée générale de l ONU portant déclaration sur l octroi de l indépendance aux pays et peuples colonisés, le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique qui est occupée depuis 1975 par le Maroc avec le soutien de la France. Z. Y./APS Libye El Arabi condamne l enlèvement de l ambassadeur jordanien Le secrétaire général de la Ligue arabe, Nabil El Arabi, a condamné l enlèvement de l ambassadeur de Jordanie en Libye, Fawaz Aitan, qui a eu lieu lundi matin. El Arabi a entrepris mercredi des contacts avec Nacer Djouda et Mohamed Abdelaziz, respectivement ministres jordanien et libyen des Affaires étrangères, pour suivre les développements de la situation ainsi que les efforts déployés pour la libération du diplomate jordanien. «Les ravisseurs sont responsables de la sécurité de l ambassadeur jordanien», a affirmé le secrétaire général de la Ligue arabe dans un communiqué rendu public mercredi, «exigeant sa libération immédiate». Il a en outre appelé les autorités libyennes à prendre les mesures nécessaires pour assurer la protection de toutes les missions diplomatiques arabes et étrangères en Libye. Aymen H.

11 M o n d e 12 Vendredi 18 avril 2014 Le Jour D ALGERIE Incertitude sur le sort des 129 lycéennes enlevées L'incertitude planait mercredi soir sur le sort des 129 lycéennes enlevées par Boko Haram au Nigeria: leurs parents affirment qu'elles ont été emmenées dans un bastion du groupe islamiste, alors que l'armée assure qu'elles sont toutes libérées sauf huit. Par Ali O. Le porte-parole des armées Chris Olukolade, qui avait donné mercredi un premier bilan officiel du nombre de lycéennes enlevées par des hommes armés lundi soir à Chibok, dans l'état de Borno (nord-est), a annoncé dans la soirée que seules huit des 129 otages étaient encore captives. Une annonce qui ne coïncide cependant pas avec d'autres informations recueillies dans le Nord- Est et qui n'a pu être vérifiée de façon indépendante. «Le principal du lycée a confirmé que seules huit filles manquent encore», a affirmé M. Olukolade dans un communiqué. Il a précisé à l'afp que la plupart des lycéennes avaient réussi à s'échapper immédiatement après leur enlèvement, une affirmation en contradiction avec de nombreux témoignages directs et déclarations officielles. Une source sécuritaire de haut rang de cette région a déclaré mercredi soir à l'afp que plus d'une centaine de jeunes filles étaient toujours en captivité. Le gouverneur de l'état de Borno, Kashim Shettima, a de son côté déclaré mercredi après-midi à la presse que 14 otages avaient réussi à fuir jusqu'à présent. Il a offert 50 millions de nairas ( euros) à toute personne pouvant donner des informations permettant la libération des autres victimes. Le jour de l'enlèvement, une bombe avait explosé dans une gare routière proche de la capitale fédérale, Abuja, faisant au moins 75 morts et 141 blessés, soit l'atten- tat le plus meurtrier jamais commis dans les environs de la ville. L'attentat et les enlèvements ont été attribués à Boko Haram, un groupe islamiste armé dont l'insurrection, qui dure depuis cinq ans, a fait plusieurs milliers de morts au Nigeria. Trois lycéennes qui ont pu s'échapper et regagner Chibok ont raconté leur enlèvement mercredi, lors d'une rencontre organisée au domicile du chef traditionnel local, selon Lawal Zanna, le père d'une Les rebelles au Soudan du Sud, qui ont lancé une nouvelle offensive visant les champs pétroliers, combattaient les forces gouvernementales hier, a Points chauds Escalade Par Fouzia Mahmoudi vec l'épisode, mouvementé et pour le moins controversé, du rattachement de la Crimée à la Russie, de vieux relents de guerre A froide ont refait surface et ont une fois encore obscurci les relations russo-américaines. Ce n'est certes pas la première fois ces dernières années que Washington et Moscou sont en porte-à-faux, mais c'est la première fois que le statut de la Russie au sein de la communauté internationale est aussi violemment remis en cause par les Américains. Or, cette tension accrue ne sera sur le long terme bénéfique à aucune des deux puissances qui ont chacune d'autres soucis bien plus pressants à traiter. C'est dans cette optique que les ministres des Affaires étrangères ukrainien Andrïï Dechtchitsa, russe Sergueï Lavrov, le secrétaire d'etat américain John Kerry et la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, se sont retrouvés hier à Genève pour tenter de mettre fin au bras de fer entre Moscou et les Occidentaux, déclenchée par la crise ukrainienne. Des diplomates américains ont confié mercredi soir en arrivant à Genève qu'ils espéraient que cette réunion soit l'occasion d'un «vrai dialogue» entre Moscou et Kiev. Mais la secrétaire d'etat adjointe pour l'europe Victoria Nuland avait elle-même reconnu il y a une semaine à Washington que les Etats-Unis «n'avaient pas de fortes attentes» pour ces pourparlers internationaux. Toutefois, Barack Obama, comme Vladimir Poutine ont convenu de la nécessité de pourparlers pour mettre fin à l'escalade qui a replongé la planète dans une quasi guerre froide et menace de gagner en intensité. Pourtant, si ces négociations sont nécessaires et même inévitables l'on peut se demander ce qui concrètement peut en ressortir. Car si la tension a rapidement grimpé entre Washington et Moscou ces dernières semaines, aucune des deux nations n'est aujourd'hui prête à faire marche arrière ou à faire amende honorable. Toutefois, la perspective d'une «brouille» de longue durée entre la Russie et les Etats-Unis risque de compromettre l'idée de coopération internationale sur des sujets délicats tels que le conflit en Syrie ou encore le nucléaire iranien. L'approche agressive et musclée envers Moscou a ainsi de toute évidence piteusement échoué et les menaces et les sanctions n'ont pas porté leurs fruits. Une approche plus nuancée et diplomatique pourrait par ailleurs aider à faciliter le dialogue et à éviter que la puissance russe ne s'isole davantage. Les prochaines semaines seront cruciales pour les Américains comme pour les Russes qui devront décider si une réconciliation est possible, et surtout bénéfique pour les deux pays, ou si la rupture est consommée et appelée à durer avec des conséquences dont il est difficile aujourd'hui de mesurer pleinement la portée. F. M. Nigeria Ph.>D. R. Soudan du Sud lycéenne toujours en captivité. «Les filles nous ont raconté qu'elles avaient été emmenées dans le district de Konduga, dans la forêt de Sambisa», a déclaré M. Zanna, faisant référence à une zone connue pour abriter des camps fortifiés de Boko Haram. Les lycéennes ont dit avoir fui après avoir demandé aux ravisseurs la permission d'aller aux toilettes, et avoir ensuite réussi à rejoindre Chibok grâce à des bergers nomades de l'ethnie fulani. Régulièrement critiqué pour la persistance des attaques des insurgés islamistes, le président Goodluck Jonathan a convoqué une réunion des chefs des services de sécurité hier pour examiner «la situation sécuritaire dans le pays», selon un communiqué de la présidence. Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-Moon a condamné mercredi l'enlèvement, considérant que le fait de viser des écoles est une «grave violation des droits de l'homme internationaux». «Les écoles sont et doivent rester un endroit sûr où les enfants peuvent apprendre et grandir en paix», a-t-il affirmé. Des hommes armés avaient pris d'assaut lundi soir l'internat du lycée public pour filles de Chibok, mettant le feu à plusieurs bâtiments avant de tirer sur les soldats qui gardaient l'établissement. Boko Haram, dont le nom signifie «L'éducation occidentale est un péché» en langue haoussa, a souvent pris pour cible des écoles et des université. L'escalade de la violence dans le Nord-Est, fief historique du groupe extrémiste, a poussé de nombreux établissements scolaires de indiqué l'armée, alors que l'onu s'alarme des risques de famine. Une coalition de combattants loyaux à l'ex-vice-président Riek Machar a repris mardi le contrôle de Bentiu, capitale de l'état d'unité riche en pétrole, des Casques bleus de l'onu faisant état de corps jonchant le bord des routes. L'armée du Soudan du Sud a indiqué hier qu'il y a toujours des combats et qu'elle tentait une contre-attaque. «Bentiu est encore entre les mains des rebelles, mais nous nous en approchons», a déclaré Philip Aguer, le porte-parole de l'armée, à l'afp. Le conflit mettant aux prises les troupes fidèles au président Salva Kiir et les rebelles de l'ancien vice-président Riek Machar est entré dans son cinquième mois et le secrétaire général de l'onu, Ban Ki-moon, a mis en garde mercredi contre un risque de famine alors que les combats connaissent une recrudescence. Des soldats de la Mission des Nations unies au Soudan du Sud (Minuss), patrouillant dans Bentiu après que les rebelles aient pris la ville, ont indiqué avoir vu entre 35 et 40 corps sur le bord de la route, la majorité portant un uniforme militaire. La Minuss condamne fermement le retour des affrontements, a indiqué la mission dans un communiqué, qualifiant les combats de sérieuses violations d'un cessez-le-feu signé en janvier mais que chaque camp la région à fermer, comme ce lycée de Chibok, mais il avait rouvert cette semaine pour permettre aux lycéennes de préparer un examen annuel. Les assaillants ont tué un policier et un soldat avant de pénétrer dans le lycée, ont indiqué des témoins. Ils ont ensuite obligé les lycéennes à sortir et les ont fait monter dans des camions avant de s'enfoncer dans la végétation dense de cette région reculée. L'armée et le président décrivent Boko Haram comme un groupe sur la défensive, affaibli par l'offensive militaire lancée en mai dernier dans le Nord-Est. Mais l'attentat à la bombe, survenu à quelques kilomètres du siège du gouvernement, et l'enlèvement massif des lycéennes le même jour sont venus prouver le contraire et souligner que le groupe islamiste pouvait frapper dans tout le pays. Le ministre de l'information a qualifié l'insurrection islamiste de particulièrement cruelle: Qu'«il soit capable d'enlever de jeunes enfants, c'est ce qui fait de ce groupe de terroristes nigérians l'un des pires du monde», a déploré Labaran Maku. A.O. Combats entre l'armée et les rebelles dans un État pétrolier stratégique Anniversaire A l occasion de l anniversaire de notre chère et adorable princesse ABDAD ZAHRA qui souffle sa 4 e bougie, ses parents lui souhaitent un joyeux et heureux anniversaire, plein de joie et de bonheur. accuse régulièrement l'autre de violer. «Les combats ne vont qu'aggraver une situation déjà désastreuse», ajoute le communiqué. La chute de Bentiu, située dans une des régions les plus férocement disputées, en fait la première ville d'importance à être reprise par les rebelles de M. Machar depuis qu'une offensive gouvernementale les avait chassés au début de l'année des villes importantes. Le conflit a éclaté le 15 décembre dans la capitale Juba, avant de rapidement s'étendre à d'autres régions du pays, en particulier les États du Haut-Nil (nord-est), d'unité (nord) et du Jonglei (est).

12 C ulture Le Jour D ALGERIE Vendredi 18 avril Un registre pour le recueil d observations ouvert à Ain Témouchent Classement du mausolée royal de Syphax «Outre l affichage, deux mois durant au siège de cette commune, de l arrêté du ministère de la Culture du 6 mars 2013 portant ouverture d instance de classement, un registre est mis en place pour permettre aux propriétaires des biens situés dans la zone de protection du site et autres personnes concernées, de présenter leurs observations écrites». Par Salim M./APS Un registre spécial pour le recueil d observations au sujet d instance de classement du «mausolée royal de Syphax» est ouvert récemment au niveau de la commune «Emir Abdelkader» (28 km d Ain Témouchent), a-t-on appris de la direction de la culture de la wilaya. «Outre l affichage, deux mois durant au siège de cette commune, de l arrêté du ministère de la Culture du 6 mars 2013 portant ouverture d instance de classement, un registre est mis en place pour permettre aux propriétaires des biens situés dans la zone de protection du site et autres personnes concernées, de présenter leurs observations écrites», a précisé le directeur de la culture. La délimitation de la zone de protection est estimée, par l arrêté, à 200 mètres à partir des limites du bien culturel. L étendue du classement concerne une superficie de 77 hectares, d où «l ouverture du registre spécial», a ajouté Ahmed Mouadaa, rappelant que «le plan de protection et de mise en valeur du site archéologique Le Festival de Cannes a choisi l Italien Marcello Mastroianni, acteur fétiche de Federico Fellini, pour l affiche de sa 67 e édition du 14 au 25 mai, ont annoncé les organisateurs du plus grand rendez-vous mondial du 7 e art dans un communiqué. Marcello Mastroianni prend la place du couple Paul Newman-Joanne Woodward l an dernier, ou encore celle de Marilyn Monroe précédemment. «Avec Marcello Mastroianni et Federico Fellini, c est un cinéma libre et ouvert au monde que l on célèbre, c est redire l importance artistique du cinéma italien et européen à travers l une de ses figures les plus solaires», écrivent les organisateurs. L affiche de couleur sépia, signée Lagency/Taste, est un portrait serré de l acteur jeune le montrant en train de jeter un MacDonald est en vente. C est l instrument de musique le plus cher au monde. Un alto rarissime fabriqué par Stradivarius. Pour proposer un prix, les collectionneurs auront jusqu au 26 juin. Perfection, son surnom résume à lui seul toutes ses qualités. Cet alto du luthier Stradivarius est le premier à être mis en vente sur le marché mondial depuis Festival de Cannes et de sa zone de protection (PPMVSA) réglemente cette action». Une fois cette procédure réglementaire achevée et d éventuelles observations recueillies, les Assemblées populaires communale et de wilaya (APC et APW) délibéreront pour le classement de ce site remontant à l époque numide avant son classement définitif par le ministère de la Culture, a- t-on expliqué. La procédure d instance de classement de ce site, publiée dans le Journal officiel numéro 16 en date du 23 mars écoulé, a été notifiée à l ensemble des responsables concernés dont le wali d Ain Témouchent. Le site archéologique et historique du mausolée royal de Syphax (3 e siècle avant JC) est situé au sommet de la colline «Skouna», à 220 mètres d altitude sur la rive droite de la «Tafna» et surplombe le site de «Siga-Takembrit». Son dossier de demande de classement a été transmis en 2007, au même titre que ceux des sites de Siga et Sidi Yacoub, classés en août 2013, a indiqué Ahmed Mouadaa. Ce classement permettra non seulement de préserver et protéger le site, mais aussi de l inscrire dans le plan de protection et de mise en valeur des sites archéologiques, adopté dernièrement par l APW. Des travaux, à lancer en urgence, pour la restauration de ce site d importance mondiale permettront également de remédier aux actes de vandalisme ayant conduit à sa dégradation. Des trous profonds ont été creusés au niveau de son souterrain au point où le site est menacé d effondrement, a-t-on fait remarquer. Plusieurs associations dont celles des «Amis de Beni Saf» et de «Siga» et l Office de tourisme de Beni Saf ont alerté les autorités concernées au sujet de ces actes de vandalisme. Ces actes sont le fait d individus à la recherche de supposés trésors enfouis dans ce site, ont indiqué les responsables de ces associations. Les fouilles anarchiques, pratiquées dans les caveaux du Marcello Mastroianni à l affiche de la 67 e regard par-dessus ses lunettes noires. Elle a été réalisée à partir d un photogramme, une image tirée du film «Huit et demi», de Federico Fellini présenté à Cannes en 1963 et qui racontait l histoire d un réalisateur dépressif fuyant le monde du cinéma pour se réfugier dans un univers peuplé de fantasmes. Mastroianni avait déjà tourné trois ans avant un autre film culte du cinéaste italien, «La dolce vita», avec Anita Ekberg. Il tourneront ensemble encore d autres films: «La cité des femmes», «Fellini Roma» ou «Ginger et Fred». Sa fille actrice, Chiara Mastroianni, se déclare dans le communiqué «très fier et très touchée que Cannes, avec son affiche, ait fait le choix de rendre hommage à mon père». «Je la trouve très belle et très moderne. Et je Un instrument rarissime, puisque il n en existe que dix dans le monde, dont la sonorité est toujours inégalée. Fabriqué en épicéa et en érable, l alto est resté près de 300 ans sans être restauré, sa pureté ne justifiant aucune amélioration. Son nom MacDonald lui vient d un baron irlandais, qui l acheta en Cet instrument mythique est un rêve de musicien. Il suscite aussi la convoitise des monument, risquent de «déstabiliser irréversiblement la structure et faire perdre un joyau unique de l architecture funéraire libycopunique (entre le troisième et le deuxième siècle avant JC), a indiqué Belkeddar Zoheir, membre de l association «Les amis de Beni Saf». Le bureau de Tlemcen de l Office de gestion des biens culturels protégés (OGEBC) vient de recruter deux gardiens pour assurer la surveillance permanente du site archéologique. Il est prévu aussi la construction d un mur de clôture autour du mausolée. S agissant du site archéologique de Siga relevant de la commune de Oulhaça, le directeur de la culture a précisé que le bureau d étude a livré la première phase relative au diagnostic et travaux d urgence à entamer, «lesquels ont été transmis au ministère pour approbation». La procédure de classement de la mosquée édition le trouve très beau et très moderne: une douce ironie et la classe du détachement. Tellement lui quoi!» ajoute-t-elle. Marcello Mastroianni, décédé en 1996 à Paris à l âge de 72 ans, a tourné avec les plus grands réalisateurs italiens (Dino Risi, Vittorio de Sica, Luigi Comencini, Ettore Scola etc) mais aussi étrangers (Louis Malle, Theo Angelopoulos, Manoel de Oliveira, Robert Altman, etc). Le jury du 67 e Festival de Cannes sera présidé par la réalisatrice néozélandaise Jane Campion, seule femme cinéaste à avoir jamais obtenu la Palme d or c était en 1993 avec «La leçon de piano». Le film d ouverture, présenté hors compétition, est «Grace de Monaco», d Olivier Dahan avec Nicole Kidman. R.G. Fabriqué en épicéa et en érable en 1719 Un Stradivarius estimé à plus de 32 millions d euros aux enchères collectionneurs. Mais seuls les plus fortunés pourront surenchérir, puisque l estimation de l instrument s élève à plus de 32 millions d euros. Si ce prix était atteint, il battrait alors le record actuel, détenu par le violon Stradivarius Lady Blunt, vendu 11,5 millions d euros il y a trois ans. Les enchères sont ouvertes jusqu au 26 juin. N.B. et de la zaouia de Sidi Yacoub datant du 13 e siècle, en tant que patrimoine national, est toujours en cours. Situé à Oulhaça, ce site renferme également une zone d expansion touristique (ZET) versée dans le tourisme cultuel, a-t-on rappelé. S.M./APS RENDEZ-VOUS CULTURELS Damain de 14h 30 à 18h : Librairie Internationale Aurassi Omega (Hôtel El-Aurassi, Alger) :Malika Larabi dédicacera ses livres Marcher sur les pas de mon père et Eclat de vie, parus aux Editions L Ilôt. Demain à 10h et à 15h : Théâtre national algérien mahieddine-bachtarzi, Alger: Pièce pour enfants Inkad el fezaa, mise en scène par Lynda Selam. Production : Théâtre national algérien. Jusqu au 26 avril sauf les dimanches : Salle El-Mouggar ( Alger- Centre) :rojection du film L Andalou de Mohamed Chouikh,à raison de 3 séances : 14h, 17h et 20h. Jusqu au 30 avril : Galerie Ezzou Art du Centre commercial & de loisirs de Bab Ezzouar (Alger) :Exposition variées de Saïda Mekaideche. Jusqu au 30 avril : Musée public national Cirta (Constantine) Jusqu au 30 avril : Exposition «Le cinquantenaire de la peinture algérienne» de l artiste allemande Bettina Heinen- Ayech. Jussqu au 3 mai : Galerie Baya du Palais de la culture Moufdi-Zakaria (Kouba, Alger) :Exposition de peinture «Les portes éternelles de La Casbah» de l artiste Abderrahmane Kahlane. Jusqu au 5 juillet : Musée national d Art moderne et contemporain d Alger (Rue Larbi-Ben-M hidi, Alger) :Exposition de photographies «El moudjahidate, nos héroïnes», par les jeunes photographes Nadja Makhlouf et Benyoucef Chérif, accompagnée de textes de l historienne Malika El-Korso. Ph. : DR

13 Le Jour D ALGERIE S p o r t s Vendredi 18 avril Coup-franc direct Quand la confiance vient à manquer Par Anouar M. Encore une fois, le ministère de la Jeunesse et des Sports émet «ses» réserves à l encontre du nouveau système mis en place par l AIBA et qui permet la création de franchises semi-professionnelles de boxe qui disputeront le titre mondial à travers un système bien défini, avec des combats en aller-retour dans les villes concernées par ce championnat. Le département ministériel estime que son engagement en aidant financièrement cette franchise qui représente l Algérie devrait se faire de manière assez claire avec un montage financier fiable et loin de toute surenchère. D autant que des doutes planent sur le manager qui s est autoproclamé chargé des affaires des quatre meilleurs boxeurs algériens. Pour la tutelle, ce système est flou et se rapproche plutôt du professionnalisme qui ne dit pas son nom, ce qui est une entorse à la transparence. Ce litige s éternisera-t-il avec le bras de fer entre le MJS et cette franchise nommée «Faucons du Désert» ou tout au moins avec ses responsables? Il semblerait que c est le cas si une solution n est pas trouvée le plus vite possible. Il faut qu il y ait volonté de régler le problème et ce, en concertation avec d autres instances. Beaucoup estiment que cette franchise devrait aider la boxe algérienne à se développer étant donné que les pugilistes sont en constante compétition ce qui leur permet de préparer les grands rendez-vous. A. M. Dynamo Dresde Idir Ouali dans le viseur de Reims Le milieu de terrain algérien du Dynamo Dresde (Bundesliga 2 allemande de football), Idir Ouali, intéresse le Stade de Reims (Ligue 1 française), en vue d un éventuel transfert pour la saison prochaine, rapporte mercredi le site du magazine France Football. Le Stade de Reims, où évolue le défenseur international algérien, Aïssa Mandi, suit avec attention le profil de Ouali, dont le contrat avec le club allemand expire en juin prochain. Auteur de 3 buts et 7 passes décisives en 30 matchs avec le Dynamo, (16 e au classement du championnat) Ouali est également dans le viseur des deux clubs espagnols du Celta Vigo et de Valladolid. En Allemagne, Fribourg et plusieurs clubs de Bundesliga ont pris des renseignements sur le joueur. Boxe Nouvelles réserves du MJS sur le semi-professionnalisme Le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) a encore émis des réserves par rapport aux compétitions professionnelles et semi-professionnelles initiées par l Association internationale de boxe amateur (AIBA), affirmant cependant qu il n était pas contre la création de clubs professionnels, à condition que cela se fasse dans la transparence. L instance internationale de boxe avait décidé de créer fin 2010 une troisième voie, semi-professionnelle, sous le nom de World series of boxing (WSB), mettant en lice des équipes, appelées franchises, avant de lancer sa nouvelle compétition professionnelle, l APB (AIBA pro boxing), le 24 octobre prochain. Les deux compétitions WSB et APB seront qualificatives aux JO de Rio de Janeiro en 2016 (JO-2016). Une équipe algérienne «Faucons du Désert» avait été créée en 2011 pour participer au championnat de la WSB, accompagnée pour sa première année par la Fédération internationale de boxe qui a dégagé une enveloppe aux boxeurs algériens. La gestion financière de cette franchise a suscité beaucoup de polémique, ce qui avait poussé le MJS à demander un bilan moral et financier pour en savoir un peu plus sur la gestion financière des «Faucons du Désert», sous la présidence de l ancien patron de la Fédération algérienne de boxe (FAB), Abdellah Bessalem et du manager Azzedine Aggoune, l ex-entraîneur national démissionnaire après les JO de Londres. «L ancien bureau de la fédération a engagé cette instance dans la WSB dans l opacité la plus totale, il n y a aucune trace d écrits à ce sujet. Mais malheureusement, la fédération a été obligée d honorer ses engagements avec l Association internationale de boxe pour ne pas être sanctionnée et c est pour cette raison qu on a donné notre accord pour continuer dans cette compétition», a expliqué le directeur général du développement sportif au MJS, Mokhtar Boudina. «Une fois que cette compétition se terminera nous demanderons une évaluation sur le plan sportif», a-til fait savoir, critiquant le «flou» qui a entouré la gestion de cette franchise avant qu elle ne soit prise en charge par la Fédération algérienne de boxe. Par Anouar M. Ainsi, le match ES Sétif-USM El Harrach, programmé pour le vendredi 16 mai, dans le cadre de la 29 e journée du championnat de Ligue 1, pourrait être décalé au mardi 20 mai, selon la Ligue de football professionnel (LFP). Cette éventuelle nouvelle date est dictée par l engagement de l ESS en Ligue des champions d Afrique. Le club sétifien, qualifié pour la phase de poules de cette compétition continentale, sera fixé sur ses adversaires le 29 avril, lors du tirage au sort prévu au Caire (Egypte). C est à l issue du calendrier de la phase de poules de la Ligue des champions, que la LFP prendra sa décision pour le maintien de ce match à sa date initiale ou bien le décaler au mardi 20 mai. La LFP a dévoilé mardi le calendrier des dernières journées du championnat de Ligue 1, qui prendra fin exceptionnellement le samedi 24 mai. Le championnat, à l arrêt depuis le 25 mars, en raison de l élection présidentielle du 17 avril, reprendra ses droits le samedi 26 avril avec le Ligue 1 de football/ 29 e déroulement de la 25 e journée. Les cinq dernières journées de L1 se dérouleront les samedis avec toutefois la 28 e journée qui est programmée le mardi 13 mai. La 30 e et dernière journée du championnat de L1 est prévue le samedi 24 mai, tandis que celle de L2 aura lieu le vendredi 16 mai. MCA-CABBA et RCA-JSK avancés au vendredi 25 avril Par ailleurs, les matchs MC Alger- CA Bordj Bou-Arréridj et RC Arbaâ- JS Kabylie comptant pour la 25 e journée du championnat de L1 professionnelle ont été avancés au vendredi 25 avril. L instance chargée de la gestion de la compétition a décidé d avancer ces deux matchs pour permettre à la JSK et au MCA de se préparer pour la finale de la Coupe d Algérie prévue le 1 er mai à 16h00 au stade Mustapha-Tchaker de Blida. La rencontre MCA-CABBA se jouera à journée La LFP effectue de nouveaux changements La Ligue professionnelle de football a procédé à de nouveaux changements dans la programmation prévue pour le reste du championnat de la L1 et ce, pour permettre à certains clubs, ou plutôt à l ESS engagée dans la compétition africaine d être dans de meilleures conditions. L ESS bénéficie enfin de circonstances atténuantes 15h00 au stade Omar-Hamadi (Alger), et le match RCA- JSK aura lieu à 15h00 au stade de Larbaâ, précise la LFP sur son site officiel. Les autres rencontres de la 25 e journée sont programmées le samedi 26 avril avec le déplacement du leader l USM Alger à Aïn M lila pour affronter le CRB Aïn Fekroune à huis clos. La LFP tente donc d arranger tout le monde après avoir été intransigeante au tout début, promettant même un marathon aux clubs, ce qui n aurait pas arrangé les affaires des équipes qui jouent leur survie en championnat et qui ne souhaitent pas être lessivées pour ainsi perdre leurs chances de maintien. La LFP a entendu, enfin, la voix de la raison ce qui est une bonne chose pour le football national qui ne doit pas être géré dans le flou en se référant toujours aux acteurs que sont les clubs qui méritent d être mis tous sur un pied d égalité. A. M. FC Valence Feghouli sera échangé avec Vargas Valence et Naples pourraient procéder à un échange de joueurs, l Algérien Sofiane Feghouli allant en Italie tandis que le Chilien Eduardo Vargas sera transféré définitivement en Espagne, ont révélé mercredi des médias italiens. Vargas, prêté à Valence jusqu à la fin de la saison en cours par Naples, a tellement donné satisfaction aux Espagnols que ces derniers souhaiteraient le conserver, définitivement, dans leur effectif, mais sans débourser la totalité des 12 millions d euros exigés par les Italiens contre sa libération, selon le site Canalenapoli. Ainsi, les Espagnols auraient songé à inclure l Algérien Sofiane Feghouli dans cette transaction, afin de faire baisser ce prix, jugé un peu trop élevé, surtout en ce moment où la majorité des clubs européens sont en crise. L international algérien rejoindrait alors son compatriote Faouzi Ghoulam au Napoli, au moment où Vargas ferait le chemin inverse, en restant à Valence. Reste Le sélectionneur de l équipe arménienne de football, le Suisse Bernard Challandes, a effectué une tournée en Russie pour assister aux rencontres de ses internationaux, en vue du match amical face à l Algérie, prévu le 31 mai à Sion (Suisse), rapporte mercredi le site officiel de la Fédération arménienne (FFA). Le coach de l Arménie a assisté à cinq matchs, dont deux de la catégorie des jeunes, pendant son séjour en Russie, précise la même source. Challandes (62 ans) avait succédé au technicien arménien, Vardan Minasyan, dont la mission a pris fin. Programmé au stade de Sion, le match Match amical Algérie-Arménie amical Algérie-Arménie pourrait ne pas avoir lieu dans cette ville en raison du refus de la police locale d assurer la sécurité de cette rencontre. Outre l Algérie, l Arménie, non qualifiée pour à savoir si l entraîneur Rafael Benitez sera favorable à la venue de l Algérien, car selon Canalenapoli les dirigeants espagnols sont, pour l heure, les seuls à être favorables à inclure Feghouli dans l échange avec Eduardo Vargas. Challandes supervise des joueurs en Russie la Coupe du monde 2014 au Brésil (12 juin-13 juillet), rencontrera l Allemagne, le 6 juin à Mayence. Les équipiers d Henrik Mkhitaryan (Borussia Dortmund/Allemagne) préparent les éliminatoires de l Euro 2016, où ils figurent dans le groupe I avec le Portugal, le Danemark, la Serbie, l Albanie, et la France, dont les résultats ne seront pas pris en compte, les «Bleus» étant qualifiés d office en tant que pays organisateur. L Algérie prépare, de son côté, le Mondial brésilien. Après l Arménie, les Verts croiseront le fer avec la Roumanie, le 4 juin à Genève, avant de s envoler le 7 juin pour le Brésil. Ph.>DR.

14 LE JOUR D ALGERIE V o t r e q u o t i d i e n n a t i o n a l Béjaïa Vol et trafic de véhicules La brigade criminelle du service de la police judiciaire de la sûreté de wilaya a démantelé un réseau spécialisé dans le vol et trafic de véhicules. Deux individus ont été arrêtés. Il s'agit de M.S. 26 ans, natif du village Maâla dans la commune de Sidi- Aïch et H.Y. 43 ans natif d'el- Flaye. Les faits remontent au 10 du mois courant vers 22h45mn lorsque les services de sécurité ont enregistré une plainte de A.A.M. âgé de 25 ans, originaire de Kherrata pour vol de sa voiture de marque «Renault Symbol», accusant un dénommé Salim d'en être l'auteur. La victime devait déposer le malfaiteur aux Quatre chemins, mais ce dernier a profité de l'absence de la victime qui est sortie quelques instants de sa voiture pour soulager sa vessie laissant la clé dans le contact pour dérober la voiture. Il a été intercepté au niveau du barrage de Bir Slem, à la sortie de la ville de Béjaïa, alors qu'il tentait de forcer le barrage de la police. Ce dernier a avoué qu'il allait remettre la voiture à une tierce personne pour la désosser et vendre ses pièces détachées ou la revendre après confection d'une fausse carte grise et un faux numéro de châssis. Les deux mis en cause ont été déférés devant le procureur de la République du tribunal de Béjaïa qui a placé l'un d'eux en détention provisoire et libéré l'autre. H. C. Libye Enlèvement d'un diplomate tunisien à Tripoli Un diplomate tunisien a été enlevé jeudi à Tripoli, au lendemain du rapt de l'ambassadeur jordanien dans cette même ville, selon une source des services de sécurité. Un responsable de la Direction de police de Tripoli a précisé que le diplomate Al-Aroussi Al-Fatnassi, avait été enlevé par des inconnus près de la place al-kadissia, dans le centre de la capitale, non loin de l'ambassade tunisienne, selon le site d'information libyen Al-Wassat. Le porte-parole du ministère libyen des Affaires étrangères, Saïd Lassoued, a indiqué quant à lui, qu'il n'était pas en mesure de démentir ou de confirmer l'information, tandis que le ministère tunisien des Affaires étrangères était «en train de (la) vérifier». Depuis la chute du régime de Maammar Kaddafi en 2011, les représentations diplomatiques en Libye sont régulièrement la cible d'attaques et d'enlèvements. En janvier dernier, cinq diplomates égyptiens ont été enlevés et détenus durant deux jours par une milice. Et un fonctionnaire de l'ambassade de Tunisie à Tripoli a également été enlevé en mars. Selon des sources diplomatiques à Tripoli, ces enlèvements sont souvent perpétrés par des milices qui tentent d'obtenir la libération de Libyens, détenus à l'étranger. APS De «ne pas avoir obéi» à des centaines de décisions de justice La Turquie accuse le réseau Twitter Le gouvernement turc a une nouvelle fois accusé jeudi Twitter de ne pas avoir obéi à des «centaines de décisions de justice» requérant la suppression de certains contenus jugés diffamatoires, rapportent des médias. Le ministre turc des Transports et des Communications, Lütfi Elvan, a affirmé que le gouvernement espère que le réseau Twitter reviendra sur sa décision de ne pas ouvrir de bureau de représentation en Turquie. «Les responsables de Twitter ont expliqué qu'il ne pouvaient prendre de décision immédiate et qu'une évaluation de la situation était nécessaire au niveau du siège» de la compagnie américaine, a déclaré M. Elvan dans un communiqué. Des responsables de Twitter ont rejeté mercredi l'idée d'ouvrir un bureau, estimant que le «climat d'investissement» n'y était pas favorable. «Nous n'avons pas accepté d'ouvrir un bureau en Turquie (...) n'importe quelle compagnie émettrait des réserves sur un climat d'investissement dans lequel son service a été interdit», a déclaré le viceprésident de Twitter Colin Crowell au terme d'une visite de trois jours en Turquie. Lors de ce séjour, la délégation de l'entreprise américaine a rencontré plusieurs responsables turcs. Dans son communiqué, le ministre turc des Communications a toutefois précisé que Twitter avait répondu favorablement à plus de 200 autres décisions de justice, se réjouissant des «progrès concrets» enregistrés lors des discussions. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a accusé la semaine dernière Twitter et d'autres réseaux sociaux d'«évasion fiscale» en Turquie et a promis de s'en «occuper», ce que Twitter a catégoriquement démenti. G. H. Par Racim C. Ahmed Hocine n'est plus Le défunt a été enterré hier au cimetière de Aïn Benian à l'ouest Alger. Ahmed Hocine avait participé en 1964 à la création de la Cinémathèque algérienne avec Mohamed Sadek Moussaoui et Jean-Michel Arnold, ancien secrétaire général de la Cinémathèque française. Témoin d'une des périodes les plus riches du cinéma algérien post-indépendance, il dirigera la Cinémathèque jusqu'à 1979 avant de céder la place à son successeur, Boudjemaa Kareche. Ahmed Hocine a également été directeur en 1994 du Centre algérien de l'art et de l'industrie Il était l'un des fondateurs de la Cinémathèque algérienne Le premier directeur et membre fondateur de la Cinémathèque algérienne, Ahmed Hocine, est décédé jeudi matin à Alger à près de quatre-vingt ans, a-t-on appris auprès de ses anciens collègues. Maghnia Saisie de 224 kg de kif traité en provenance du Maroc Les éléments des brigades de Akid-Lotfi et Akid-Abbas relevant de l'inspection des divisions des Douanes de Maghnia ont saisi, jeudi matin, 224 kilogrammes de kif traité en provenance du Maroc, a-t-on appris à la direction régionale des Douanes de Tlemcen. La marchandise prohibée a été découverte dissimulée dans 9 sacs, lors d'une patrouille dans la zone «Chouhada» à Maghnia, a t-on ajouté. O. N. cinématographique (CAAIC, dissous en 1998), poste duquel il démissionnera en De son vivant, Ahmed Hocine a été un défenseur acharné d'une gestion des salles de cinéma par les professionnels du 7 e art, s'opposant de ce fait à leur affectation aux communes. R. C. Lutte contre la drogue et les stupéfiants La bande à Belaklak ne sévira plus Le chef de la bande connu sous le sobriquet de «Belaklak» et ses 5 acolytes ont été arrêtés en possession de 6 kg de drogue et chanvre indien. La bande à Belaklak spécialisée dans le trafic de drogue est sous les verrous. La brigade de recherche et d'investigation (BRI) de Boumerdès, dans une opération, pleinement réussie, dans la forêt de Sahel à Zemmouri, ont démantelé un réseau de malfaiteurs spécialisé dans le trafic et le commerce de drogue. Cette opération a été effectuée sur la base des informations parvenues au siège de la direction de la sûreté de wilaya. La forêt du Sahel, fautil le signaler, est réputée dans le milieu de consommateurs de drogue et de psychotropes de toutes les régions avoisantes comme étant un comptoir et lieu d'approvisionnement en produits toxiques (drogue). Déférés au parquet, 3 parmi les mis en cause dont Belaklak ont été placés sous mandat de dépôt au centre de rééducation de Tidjelabine et les 3 autres ont bénéficié de la citation directe, sur instruction du procureur de la République, près le tribunal de Boumerdès pour les chefs d'inculpation trafic et commerce de drogue. Ahmed K.

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS

GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS 1 République de Guinée Commission Electorale Nationale Indépendante GUIDE DE SENSIBILISATION DES ELECTEURS Election Présidentielle, octobre 2015 Conakry, Août 2015 1 2 Introduction Les organisations de

Plus en détail

Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général

Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire général Nations Unies S/2010/493 Conseil de sécurité Distr. générale 24 septembre 2010 Français Original : anglais Lettre datée du 23 septembre 2010, adressée au Président du Conseil de sécurité par le Secrétaire

Plus en détail

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE "Ebola constitue une menace pour toutes les entreprises: il nous faut donc soutenir la lutte contre le virus Ebola" N 241/2014 Abuja, le 12 Decembre 2014 OUVERTURE A

Plus en détail

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux

Ramadhan: des marchés de proximité pour les produits nationaux A l occasion du mois de Ramadhan 2015, le Ministère du Commerce et l Union Général des travailleurs Algériens ont organisé une cérémonie pour le lancement d une opération visant l organisation de marchés

Plus en détail

REPUBLIQUE TOGOLAISE TRAVAIL - LIBERTE - PATRIE GUIDE DE L ELECTEUR. Togolais, viens, bâtissons la cité! mars 2015. www.ceni-tg.

REPUBLIQUE TOGOLAISE TRAVAIL - LIBERTE - PATRIE GUIDE DE L ELECTEUR. Togolais, viens, bâtissons la cité! mars 2015. www.ceni-tg. REPUBLIQUE TOGOLAISE TRAVAIL - LIBERTE - PATRIE GUIDE DE L ELECTEUR Togolais, viens, bâtissons la cité! mars 2015 www.ceni-tg.org 1 Ce Guide, élaboré par la Commission Electorale Nationale Indépendante

Plus en détail

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que :

Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article 717 du code de commerce qui dispose que : LE DEPOT LEGAL ANNUEL DES COMPTES SOCIAUX AU CENTRE NATIONAL DU REGISTRE DU COMMERCE 0. PRESENTATION : Le dépôt légal des comptes sociaux au CNRC est une procédure légale obligatoire régi par l article

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 14 Rajab 1436H correspondant au 03 mai 2015 relative à la préinscription

Plus en détail

La Constitution et l exercice des pouvoirs

La Constitution et l exercice des pouvoirs Thème La Constitution et l exercice des pouvoirs Instituée par le général de Gaulle en 958, et toujours en vigueur aujourd hui grâce à la souplesse des institutions qui ont su s adapter au fil du temps,

Plus en détail

REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL

REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL REGLEMENT CONCERNANT LES ELECTIONS AUX URNES DE LA COMMUNE MUNICIPALE DE GRANDVAL Règlement concernant les élections aux urnes de la Communes municipale de Grandval 2 TABLE DES MATIERES A. Dispositions

Plus en détail

STATUTS. Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique. I. Nom, but, siège et durée de l'association.

STATUTS. Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique. I. Nom, but, siège et durée de l'association. STATUTS du 25 juin 2003 Fondée le 9 juillet 1869 Siège social: Wallisellen Statuts de l'asit Association suisse d'inspection technique I. Nom, but, siège et durée de l'association Art. 1 Siège social,

Plus en détail

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS

Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Renouvellement du conseil d administration du CCAS/CIAS Actes-types : 1 / Fixation du nombre d administrateurs 2 / Délibération portant élections des représentants élus 3 / Affichage pour publicité aux

Plus en détail

Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65

Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65 XXXI e SESSION Bruxelles, 7 juillet 2005 DOCUMENT N 65 RESOLUTION SUR LES SITUATIONS DE CRISE POLITIQUE DANS L ESPACE FRANCOPHONE Militant pour le respect de la démocratie et de l Etat de droit, la commission

Plus en détail

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 MAXIME SWITEK L interview politique, Jean-Pierre ELKABBACH vous recevez ce matin Christian NOYER, le gouverneur de

Plus en détail

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS Municipales 2014 31 janvier 2014 Catégories : Non classé Laisser un commentaire

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

FCCM. Personne morale sans but lucratif, constituée en vertu de la partie III de la Loi sur les compagnies du Québec. Statuts de la personne morale

FCCM. Personne morale sans but lucratif, constituée en vertu de la partie III de la Loi sur les compagnies du Québec. Statuts de la personne morale Forum des Compétences Canado-Marocaines FCCM Personne morale sans but lucratif, constituée en vertu de la partie III de la Loi sur les compagnies du Québec Statuts de la personne morale Charte proposée

Plus en détail

pratiques Mettre en place le vote électronique Pour quels scrutins l employeur peut-il recourir au vote électronique?

pratiques Mettre en place le vote électronique Pour quels scrutins l employeur peut-il recourir au vote électronique? pratiques [élections des représentants du personnel] Mettre en place le vote électronique Lorsqu il organise les élections professionnelles, l employeur a la possibilité d opter pour un vote électronique.

Plus en détail

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche

Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Invitation des organisations syndicales A négocier le protocole d accord préélectoral Sous forme d affiche Entreprise.. Date.. Lieu Note de service Pour affichage et Lettre recommandée avec AR Les organisations

Plus en détail

http://www.lesechos.fr/imprimer.php

http://www.lesechos.fr/imprimer.php Page 1 sur 5 01/12 07:00 Massimo Prandi et Isabelle Couet Les cinq questions clefs de l'accord L'action coordonnée des banques centrales vise d'abord à apaiser les tensions sur le financement bancaire.

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet

Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet Statuts de l'association des parents d'élèves du Lycée français Josué Hoffet Préambule Le Lycée français Josué Hoffet (le Lycée), fondé en 1986, est un établissement d'enseignement primaire et secondaire

Plus en détail

N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992

N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992 N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992 Rattache pour ordre au procès-verbal de la séance du 8 juillet 1992. Enregistre a la Présidence du Senat le 28 septembre 1992. PROPOSITION DE LOI

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS

PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS PREMIERE PARTIE : ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL ET EVOLUTION ECONOMIQUE ET FINANCIERE DU PAYS I.ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I.1. VUE D ENSEMBLE Après le vif redressement enregistré

Plus en détail

La perception de l'inflation par les ménages depuis le passage à l'euro

La perception de l'inflation par les ménages depuis le passage à l'euro INSTITUT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE Institut pour un Développement Durable (Centre d étude des Amis de la Terre-Belgique) Rue des Fusillés, 7 B-1340 Ottignies Tél : 010.41.73.01 E-mail : idd@iddweb.be

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES RÉPUBLIQUE DU BÉNIN COUR CONSTITUTIONNELLE REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 er : Le présent Règlement Intérieur est pris en application des dispositions de la Loi n 90-032

Plus en détail

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion

Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion Le fonctionnement du conseil municipal * * * Association des maires du département de La Réunion I. La préparation de la séance du conseil municipal II. La séance du conseil municipal III. Les comptes

Plus en détail

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat

Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat Source El Moudjahid 31-05-2012 Le Président Bouteflika a inauguré hier la 45e édition de la FIA : Opportunités de partenariat 1 Le Chef de l état souligne l importance du rapprochement et du partenariat

Plus en détail

Société française d'économie rurale

Société française d'économie rurale Article 1 : L'association dite «Société Française d'économie Rurale}} est régie par la loi du 1er juillet 1901 et par les présents statuts. Article 2 : Le siége social de la SFERest au 19 avenue du Maine,

Plus en détail

ELECTIONS DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'AGENCE FRANCE-PRESSE 3 SEPTEMBRE 2015

ELECTIONS DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'AGENCE FRANCE-PRESSE 3 SEPTEMBRE 2015 ELECTIONS DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L'AGENCE FRANCE-PRESSE 3 SEPTEMBRE 2015 Aux termes de la loi du 10 janvier 1957 modifiée par la loi 17 avril 2015 et du décret du

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

La Constitution européenne

La Constitution européenne La Constitution européenne "Le Parlement européen approuve la Constitution et appuie sans réserve sa ratification"(*): elle éclaire la nature et les objectifs de l'union, renforce son efficacité et son

Plus en détail

Motion de l'opposition officielle pour la création d'un programme de rénovation ou de construction de terrains sportifs extérieurs

Motion de l'opposition officielle pour la création d'un programme de rénovation ou de construction de terrains sportifs extérieurs CODIFICATION ADMINISTRATIVE DE LA RÉSOLUTION CM15 0232 ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 FÉVRIER 2015 Motion de l'opposition officielle pour la création d'un programme de rénovation ou de

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

Accueillir un jeune étudiant étranger au sein de votre famille

Accueillir un jeune étudiant étranger au sein de votre famille Accueillir un jeune étudiant étranger au sein de votre famille Notre Association : JEV (Jeunesse Etudes Voyages) est une Association Loi de 1901, dont le Conseil d Administration est composé majoritairement

Plus en détail

CONTRAT SOCIAL NOTES DE CONJONCTURE - MAI 2013

CONTRAT SOCIAL NOTES DE CONJONCTURE - MAI 2013 26/04/2013 J. Blanchard CONTRAT SOCIAL NOTES DE CONJONCTURE - MAI 2013 ----ooo---- A défaut de convergence, la transparence Les dernières prévisions économiques du FMI sont plutôt en retrait. Le PIB mondial

Plus en détail

TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL

TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL 8 TITRE III : REPRÉSENTANTS DU PERSONNEL Article III.1. - Préparation des élections Les organisations syndicales représentatives dans l'établissement sont invitées

Plus en détail

Statut pour le Conseil des étrangers/conseil de l immigration de la ville d'heidelberg (Nom du Statut: «AMR-Satzung-AMRS»)

Statut pour le Conseil des étrangers/conseil de l immigration de la ville d'heidelberg (Nom du Statut: «AMR-Satzung-AMRS») Statut pour le Conseil des étrangers/conseil de l immigration de la ville d'heidelberg (Nom du Statut: «AMR-Satzung-AMRS») Préambule A travers la constitution du Conseil des étrangers/ Conseil des migrants,

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique CSFV LES ELECTIONS PROFESSIONNELLES, MODE D EMPLOI Textes de référence : Articles L.2311-1 1 à L2312-5 du Code du travail s agissant des délégués du personnel Articles L.2321-1, 1, L2322-1

Plus en détail

AIDE-MEMOIRE. 6 8 mars 2006 Tanger ( Maroc) Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

AIDE-MEMOIRE. 6 8 mars 2006 Tanger ( Maroc) Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Département des Nations Unies pour les Affaires Economiques et Sociales Séminaire Régional sur l Amélioration de l Administration

Plus en détail

Guide pratique Délégués de liste Scrutateurs

Guide pratique Délégués de liste Scrutateurs Guide pratique Délégués de liste Scrutateurs 17, boulevard de la Libération 93200 Saint-Denis Tél. 01 42 43 35 75 - Fax. 01 42 43 36 67 federation-sudrail@wanadoo.fr - http://www.sudrail.fr Page 1 Sommaire

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L AGENT DU BUREAU DE VOTE

GUIDE PRATIQUE DE L AGENT DU BUREAU DE VOTE République du Congo Au service des peuples et des nations GUIDE PRATIQUE DE L AGENT DU BUREAU DE VOTE ELECTIONS LÉGISLATIVES 2012 Avec l appui financier de l Union Européenne, l USAID, le PNUD et la France

Plus en détail

DIRECTIVES AU PERSONNEL ÉLECTORAL

DIRECTIVES AU PERSONNEL ÉLECTORAL DIRECTIVES AU PERSONNEL ÉLECTORAL ÉLECTION DU 3 NOVEMBRE 2013 UN MESSAGE DU PRÉSIDENT D ÉLECTION Depuis votre assermentation, vous faites maintenant partie du personnel électoral. Je vous souhaite la bienvenue

Plus en détail

Dossier presse. Plusieurs mesures pour promouvoir les exportations hors hydrocarbures depuis le passage de l Algérie à l économie de marché

Dossier presse. Plusieurs mesures pour promouvoir les exportations hors hydrocarbures depuis le passage de l Algérie à l économie de marché 1 Dossier presse Intervention de Monsieur au niveau du conseil de la nation autours des mesures prises pour la promotion des exportations hors hydrocarbures SOURCE APS 23 DECEMBRE 2013 Plusieurs mesures

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 18 Rajab 1434H correspondant au 28 mai 2013 relative à la préinscription

Plus en détail

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014.

Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. Présentation de la politique de Renouveau Agricole et Rural en Algérie et du programme quinquennal 2010-2014. -------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES. (Alger, mardi 26 Août 2014)

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES. (Alger, mardi 26 Août 2014) COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES (Alger, mardi 26 Août 2014) Monsieur Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a présidé ce jour, mardi 26 août 2014, correspondant au 30 chaoual 1435, une réunion

Plus en détail

AFRICAN UNION COMMISSION

AFRICAN UNION COMMISSION AFRICAN UNION COMMISSION Mission d observation électorale de l Union Africaine-Madagascar Election présidentielle du 25 Octobre 2013 Déclaration préliminaire - 0 - INTRODUCTION 1. La présente déclaration

Plus en détail

Un nouveau départ pour servir l économie nationale

Un nouveau départ pour servir l économie nationale LA PROFESSION COMPTABLE ALGERIENNE : LA LOI 10/01 DU 29 JUIN 2010 Un nouveau départ pour servir l économie nationale Ali MAZOUZ, Expert Comptable et Commissaire aux Comptes. La loi sur la profession comptable

Plus en détail

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement.

Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Document archivé L'information archivée sur le Web est disponible à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de dossiers seulement. Elle n a été ni modifiée ni mise à jour depuis sa date d archivage.

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Octobre 2015 Le nombre d'accidents corporels survenus en octobre 2015 sur les routes du Bas-Rhin, ainsi que le nombre de personnes blessées, ont augmenté, par rapport

Plus en détail

Conférence «L euro et le tourisme : opportunités et stratégies pour les entreprises» -

Conférence «L euro et le tourisme : opportunités et stratégies pour les entreprises» - SPEECH/98/204 Emma Bonino Commissaire responsable de la Politique des Consommateurs Conférence «L euro et le tourisme : opportunités et stratégies pour les entreprises» - Bruxelles,le16octobre1998à9h15

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n 01 du 05 Chaâbane 1435H correspondant au 03 juin 2014 relative à la préinscription

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE DOLLOT SÉANCE DU 29 MARS 2014

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE DOLLOT SÉANCE DU 29 MARS 2014 PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE DOLLOT SÉANCE DU 29 MARS 2014 Le Samedi Vingt Neuf Mars Deux Mil Quatorze à 10h00, le Conseil Municipal régulièrement convoqué s est réuni en séance publique dans

Plus en détail

KYRGYZSTAN : IMPRESSIONS ET PRONOSTICS À QUELQUES JOURS DE L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

KYRGYZSTAN : IMPRESSIONS ET PRONOSTICS À QUELQUES JOURS DE L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE OBSERVATOIRE STRATÉGIQUE ET ÉCONOMIQUE DE L ESPACE POST SOVIÉTIQUE KYRGYZSTAN : IMPRESSIONS ET PRONOSTICS À QUELQUES JOURS DE L ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE PAR RENÉ CAGNAT, chercheur associé à l IRIS octobre

Plus en détail

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI

TITRE II : DES ORGANES DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DU MALI DECRET N 98-228/P-RM Fixant l organisation et les modalités de fonctionnement de la chambre de commerce et d industrie du Mali. Le Président de la République, Vu la Constitution ; Vu la Loi n 94-009 du

Plus en détail

Le Marché de l Assurance au LIBAN

Le Marché de l Assurance au LIBAN Le Marché de l Assurance au LIBAN Monsieur Assaad Mirza Président de l ACAL 1 Première partie : Evolution du Marché A) Genèse et essor Les premiers contrats d assurance ont été introduits par le développement

Plus en détail

DIRECTIVE TRANSVERSALE

DIRECTIVE TRANSVERSALE REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Collège des secrétaires généraux DIRECTIVE TRANSVERSALE PROCEDURE D'ELABORATION DE LA BROCHURE EXPLICATIVE LORS D'UNE VOTATION CANTONALE Date : 12 novembre 2012 Entrée en

Plus en détail

STATUTS JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006

STATUTS JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006 STATUTS DU JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006 - 1 - STATUTS DU JUDO CLUB BALLENS DÉNOMINATION Article 1 1.1 Nom: le Judo Club Ballens (ci-après le JCB) est régi par les présents statuts et les articles 60

Plus en détail

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants

Règlement intérieur. de l Union des Démocrates et Indépendants Règlement intérieur de l Union des Démocrates et Indépendants TITRE I - LES ADHERENTS Article 1 : Adhésions, cotisations et dons Les demandes d adhésion sont adressées soit aux fédérations, soit aux personnes

Plus en détail

STATUTS. Il est créé entre les adhérents aux présents statuts, une Association dénommée, qui a pour sigle.

STATUTS. Il est créé entre les adhérents aux présents statuts, une Association dénommée, qui a pour sigle. Le présent document est un modèle de Statuts proposé à titre indicatif aux clubs affiliés ou souhaitant s affilier à la Fédération Française d Haltérophilie Musculation (F.F.H.M). Il constitue une aide

Plus en détail

en dépit du franc fort, la suisse tire profit d une politique monétaire indépendante

en dépit du franc fort, la suisse tire profit d une politique monétaire indépendante FICHE THEMATIQUE : POLITIQUE MONETAIRE en dépit du franc fort, la suisse tire profit d une politique monétaire indépendante 23 OCTOBRE 2011 La force du franc pose d importants problèmes aux entreprises

Plus en détail

CONNECTINGROUP INTERNATIONAL REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur

CONNECTINGROUP INTERNATIONAL REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur CONNECTINGROUP INTERNATIONAL REGLEMENT INTERIEUR Les fondateurs de l association Connectingroup International, association régie par le Dahir numéro 1-58-376 du 3 Joumada I 1378 (15 novembre 1958) réglementant

Plus en détail

Charte du Conseil des enfants

Charte du Conseil des enfants Juillet 2014 Charte du Conseil des enfants Notre monde actuel connaît une révolution technologique sans précédent, marquée notamment par des modifications fondamentales de nos moyens de communication et

Plus en détail

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne *

La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * 42 La stratégie européenne de l Alliance rouge-verte danoise et le Parti de la gauche européenne * Inger V. Johansen Membre du comité des affaires européennes de l Alliance rouge-verte danoise intégration

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

Croissance et développement en Afrique subsaharienne

Croissance et développement en Afrique subsaharienne Croissance et développement en Afrique subsaharienne Thèmes La création de richesses et la croissance économique 2.1 Les finalités de la croissance Le développement économique 2.2 La dynamique de la croissance

Plus en détail

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm

Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm Source : site web de la présidence de la république http://www.elmouradia.dz/francais/president/activites/presidentacti.htm REUNION RESTREINTE CONSACREE AU SECTEUR DU COMMERCE 8 septembre 2008 Dans le

Plus en détail

Institution de délégués de site

Institution de délégués de site Institution de délégués de site Dans les établissements employant habituellement moins de onze salariés et dont l'activité s'exerce sur un même site où sont employés durablement cinquante salariés et plus,

Plus en détail

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Formation et Accompagnement à l Entrepreneuriat des Jeunes Diplômés en Algérie REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Decouvrir l entrepreneuriat L entrepreneuriat est un monde fascinant, plein

Plus en détail

Conseil d Etablissement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement

Conseil d Etablissement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement des établissements primaire et secondaire de Renens Règlement Septembre 2008 4 septembre 2008 Renens 2 Table des matières Titre I. Formation du...4 Chapitre I Nombre de membres...4 Article premier Composition...4

Plus en détail

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal)

I. Dénomination, siege social et objectifs. Article 1 (Dénomination et cadre légal) I. Dénomination, siege social et objectifs Article 1 (Dénomination et cadre légal) Par les présents statuts, il est constitué une fédération internationale d associations dénommée EURODOC le Conseil Européen

Plus en détail

N 40 SÉNAT PROJET DE LOI. portant réorganisation. du Conseil de gouvernement. de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte définitif.

N 40 SÉNAT PROJET DE LOI. portant réorganisation. du Conseil de gouvernement. de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte définitif. PROJET DE LOI adopté i 13 décembre 1963. N 40 SÉNAT 1 " SESSION ORDINAIRE DE 1963-1964 PROJET DE LOI portant réorganisation du Conseil de gouvernement de la Nouvelle-Calédonie. ( Urgence déclarée.) (Texte

Plus en détail

L'argent afflue vers l'euro

L'argent afflue vers l'euro L'argent afflue vers l'euro Au cours des dernières semaines la crise de la dette a ressurgi en Europe. Les obligations portugaises, grecques et irlandaises ont été massivement vendues, tandis que les rendements

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Circulaire n du 1436H correspondant au 2015 relative à la préinscription et à l orientation

Plus en détail

Attaques graves sur les détenus

Attaques graves sur les détenus La violence et le suicide dans les établissements canadiens : statistiques récentes Au regard de la violence et du suicide dans les établissements fédéraux du Canada, les nouvelles sont tantôt bonnes,

Plus en détail

Questionnaire pour les non recotisants

Questionnaire pour les non recotisants Questionnaire pour les non recotisants Nom Groupement Les modalités de réponses doivent être lues uniquement lorsqu'il est indiqué la mention "lire" présentation "Nous aimerions connaître les raisons pour

Plus en détail

Un cri de ralliement : Neal Keny-Guyer, le PDG de Mercy Corps, s'adresse au personnel du siège de Mercy Corps Le 8 juillet 2015

Un cri de ralliement : Neal Keny-Guyer, le PDG de Mercy Corps, s'adresse au personnel du siège de Mercy Corps Le 8 juillet 2015 Un cri de ralliement : Neal Keny-Guyer, le PDG de Mercy Corps, s'adresse au personnel du siège de Mercy Corps Le 8 juillet 2015 http://www.mercycorps.org/about-us/strategic-roadmap Neal Keny-Guyer : Aujourd'hui

Plus en détail

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43

Le livret du délégué 2011/2012. LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS. Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Le livret du délégué 2011/2012 LYCEE JEAN MOULIN 1 Rue Maréchal Foch B.P. 515 27705 LES ANDELYS Tél. : 02 32 54 09 31 FAX : 02 32 54 53 43 Mail : www.lycee-jeanmoulin.fr 1 Vous avez été élu(e) par vos

Plus en détail

CODE DE BONNE CONDUITE

CODE DE BONNE CONDUITE HAUT CONSEIL DE LA COMMUNICATION HCC CODE DE BONNE CONDUITE POUR LES ACTEURS POLITIQUES, SOCIAUX ET LES MEDIAS A L OCCASION DES ELECTIONS PRESIDENTIELLE ET LEGISLATIVES DE 2011 -*-*-*-*-*-*- Bangui, décembre

Plus en détail

S T A T U T S (Association loi 1901)

S T A T U T S (Association loi 1901) CERCLE DAMIEN KONDOLO (La Fraternelle de la République Démocratique du Congo en Europe) S T A T U T S (Association loi 1901) Nous, membres de diverses institutions philanthropiques, réunis en Assemblée

Plus en détail

RÈGLES DE PROCÉDURE RELATIVES A L ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

RÈGLES DE PROCÉDURE RELATIVES A L ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT RÈGLES DE PROCÉDURE RELATIVES A L ÉLECTION DU PRÉSIDENT DE LA BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT 1 TABLE DES MATIERES Article 1. : Période de l élection Article 2. : Comité directeur pour l élection du

Plus en détail

Fédération Française de Badminton. Modèle de statuts pour un club de Badminton 20 novembre 2011 1/8

Fédération Française de Badminton. Modèle de statuts pour un club de Badminton 20 novembre 2011 1/8 Fédération Française de Badminton Modèle de statuts pour un club de Badminton 20 novembre 2011 Sources et obligations Les statuts d un club affilié à la Fédération Française de Badminton doivent principalement

Plus en détail

Discours de M. le Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle

Discours de M. le Ministre de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المهني Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et de la Formation professionnelle Direction du Travail Célébration de la 90 ème Anniversaire de la Création de l Organisation

Plus en détail

AUTORISATIONS D'ABSENCE

AUTORISATIONS D'ABSENCE AUTORISATIONS D'ABSENCE AUTORISATIONS D'ABSENCE DE DROIT MOTIF DUREE JUSTIFICATIFS TRAITEMENT TEXTES DE REFERENCE OBSERVATIONS DECISION Participation aux travaux d'une assemblée publique élective (Mis

Plus en détail

S T A T U T S * * * 2. d inciter, d organiser et de mettre en œuvre toutes actions de formation et d information.

S T A T U T S * * * 2. d inciter, d organiser et de mettre en œuvre toutes actions de formation et d information. S T A T U T S * * * ARTICLE 1 - DÉNOMINATION Sous la dénomination TV FRANCE INTERNATIONAL, il est formé entre les soussignés et toutes les autres personnes qui auront adhéré aux présents statuts, une Association

Plus en détail

L organisation des pouvoirs de la Vème République

L organisation des pouvoirs de la Vème République L organisation des pouvoirs de la Vème République I. Comment fonctionne la Vème République? A. La constitution P. 105 : Préambule de la Constitution de la Vème République : Qu est-ce qu une constitution?

Plus en détail

Représentants des parents d'élèves

Représentants des parents d'élèves Représentants des parents d'élèves Élections aux conseils des écoles et aux conseils d'administration des établissements publics locaux d'enseignement - année scolaire 2014-2015 NOR : MENE1412456N note

Plus en détail

Statuts de la Ligue. Le siège social peut être transféré dans une autre commune par décision du comité directeur.

Statuts de la Ligue. Le siège social peut être transféré dans une autre commune par décision du comité directeur. Modèle Statuts de la Ligue 5 grammes de plumes, des tonnes d émotion > Secrétariat Général, commission Statuts et Règlements Diffusion : Présidents de Ligues, Membres du Comité Directeur de la fédération.

Plus en détail

ORGANISATION DES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES

ORGANISATION DES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES ORGANISATION DES ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES L employeur doit négocier les modalités d organisation et de déroulement des opérations électorales avec les «organisations syndicales intéressées» (art. L 2314-23

Plus en détail

Communiqué de presse - 1 -

Communiqué de presse - 1 - Communiqué de presse - 1 - Nouvelle étude internationale de Continental : Les véhicules hybrides et électriques sont de mieux en mieux considérés par les automobilistes du monde entier Continental, grand

Plus en détail

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

DISCOURS. Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne. A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon DISCOURS Prononcé par son Excellence Monsieur Jean Claude BOUYOBART Ambassadeur du Gabon près la République Fédérale d Allemagne A l occasion de la célébration du Cinquantenaire de l Indépendance de Gabon

Plus en détail

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DU RHUMATISME ARTICULAIRE AIGU (RAA), EN ALGERIE, ANNEE 2004. Département contrôle des maladies Service RAA

SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DU RHUMATISME ARTICULAIRE AIGU (RAA), EN ALGERIE, ANNEE 2004. Département contrôle des maladies Service RAA Ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme Hospitalière Institut National de Santé Publique SITUATION EPIDEMIOLOGIQUE DU RHUMATISME ARTICULAIRE AIGU (RAA), EN ALGERIE, ANNEE 2004 Département

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL,

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Décision n 2012-4638 AN du 18 janvier 2013 A.N., Eure (2 ème circ.) M. Jean-Pierre NICOLAS LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu la requête n 2012-4638 présentée, pour M. Jean-Pierre NICOLAS, demeurant à Evreux

Plus en détail

1 Élections du Bureau de la Fédération. 1.1 Composition du Bureau

1 Élections du Bureau de la Fédération. 1.1 Composition du Bureau Règlement Intérieur de la Fédération des associations de l'ens de Lyon adopté par l'ag constitutive du 25 mai 2011. Modié par le CA du 24 mai 2012. Modié par le CA du 28 février 2014. Modié par le CA du

Plus en détail

MESSAGE DE VŒUX DE S.E.M. L AMBASSADEUR ILEKA AU PERSONNEL DE L AMBASSADE

MESSAGE DE VŒUX DE S.E.M. L AMBASSADEUR ILEKA AU PERSONNEL DE L AMBASSADE MESSAGE DE VŒUX DE S.E.M. L AMBASSADEUR ILEKA AU PERSONNEL DE L AMBASSADE Bonsoir, Il est de coutume, que chaque année, nous nous réunissons pour la traditionnelle cérémonie des vœux, et, je suis heureux

Plus en détail

Forum Algérien pour la Citoyenneté et la Modernité Communication de M. BENNINI MOHAMED DIRECTEUR général d'algex (ex.promex)

Forum Algérien pour la Citoyenneté et la Modernité Communication de M. BENNINI MOHAMED DIRECTEUR général d'algex (ex.promex) Forum Algérien pour la Citoyenneté et la Modernité Communication de M. BENNINI MOHAMED DIRECTEUR général d'algex (ex.promex) A L G E X : LA PROMOTION DES EXPORTATIONS HORS HYDROCARBURES L accélération

Plus en détail