L environnement et la maîtrise de l énergie dans les PME

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L environnement et la maîtrise de l énergie dans les PME"

Transcription

1 L environnement et la maîtrise de l énergie dans les PME Sondage réalisé après des chefs d entreprises de 1 à 249 salariés Février 2007 Contact TNS Sofres : Département Stratégies d Opinion Fabienne SIMON / Sarah BASSET / JB 34

2 Sommaire Rappel méthodologique p 4 L environnement et la MDE : aujourd hui pris en compte dans la gestion des PME p 5 L environnement et la MDE : une vocation à s intégrer durablement dans l entreprise p 9 Les leviers et les freins d engagement dans une démarche environnementale p 12 Coûts / bénéfices d une démarche environnementale : un calcul incertain p 18 Actions mises en place p 20 Zoom sur la création de postes p 25 Le sentiment d information p 28 Les ressources nécessaires à la mise en place d une démarche environnementale p 33 2

3 Rappel méthodologique Sondage effectué pour l ADEME Dates de réalisation : du 29 novembre au 11 décembre 2006 Enquête réalisée auprès d un échantillon national de 802 chefs d entreprises, représentatif de l ensemble des entreprises de 1 à 249 salariés. Mode d enquête : personnes interrogées au téléphone par le réseau des enquêteurs de TNS Sofres spécialisés dans la réalisation d'enquêtes internationales auprès de cibles professionnelles (système CATI). Méthode des quotas : taille de l entreprise et secteur d activité. L'échantillon a été raisonné pour disposer d'effectifs suffisants dans chacune des sous-catégories (taille d'entreprise X secteur d'activité). Lors du traitement informatique des résultats, chaque catégorie a été remise à son poids réel afin d'assurer la représentativité des résultats, au regard des critères de la taille de l'entreprise et du secteur d'activité. 3

4 L environnement et la MDE : aujourd hui pris en compte dans la gestion des PME

5 Des chefs d entreprises concernés par la protection de l environnement Dans la gestion de votre entreprise, vous sentez-vous très concerné, assez concerné, peu concerné ou pas du tout concerné par la protection de l environnement? Pas concerné du tout Peu concerné 9 5 Très concerné 42 Assez concerné 44 Total Concerné 86% Base : ensemble de l échantillon L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/2007 5

6 et qui prennent en compte la maîtrise de l énergie dans la gestion de leur entreprise Et toujours dans la gestion de votre entreprise, la maîtrise de l énergie est-elle une préoccupation très importante, assez importante, peu importante ou pas du tout importante? Pas importante du tout Peu importante Très importante Assez importante 51 Total Importante 83% Base : ensemble de l échantillon L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/2007 6

7 Malgré le consensus, de légères différences selon les catégories Les chefs d entreprise du BTP ainsi que ceux qui estiment que l impact de leur entreprise sur l environnement est fort se sentent davantage concernés par la protection de l environnement que les autres. Une préoccupation envers la maîtrise de l énergie moins prégnante parmi les dirigeants d industries et parmi les dirigeants d entreprises récentes (moins de 5 ans). L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/2007 7

8 L environnement et la MDE : une vocation à s intégrer durablement dans l entreprise

9 Malgré La le protection consensus, de des l environnement différences selon et la MDE les catégories appelés à s intégrer durablement dans l entreprise Pensez-vous que dans les années à venir, les problématiques liées à la protection de l environnement et à la maîtrise de l énergie auront une place très, assez, peu ou pas du tout importante, dans la gestion de votre entreprise? Total Importante : 86% 46% 40% 10% 3% 1% Très importante Assez importante Peu importante Pas du tout importante Sans opinion Base : ensemble de l échantillon L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/2007 9

10 Surtout dans celles qui s en préoccupent déjà 86% des chefs d entreprises pensent que l EME prendront une place importante dans leur entreprise à l avenir, et surtout : 99% des chefs d entreprises de 50 à 249 salariés 96% de ceux qui donnent une place importante à la MDE 94% de ceux qui se sentent concernés par la protection de l environnement À l inverse, 53% des chefs d entreprises qui ne se sentent actuellement pas concernés par ces thèmes pensent que ceux-ci s imposeront à l avenir dans la gestion de leur entreprise. L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/

11 Les leviers et les freins d engagement dans une démarche environnementale

12 La conviction personnelle : premier moteur d engagement Pour quelles raisons [la protection de l environnement et la MDE auront dans les années à venir une place importante dans la gestion de votre entreprise]? Par conviction personnelle Pour compenser l'augmentation des coûts de l'énergie Pour répondre à une préoccupation croissante de la société Pour vous adapter à la législation en vigueur Pour répondre aux attentes ou aux demandes de vos clients Pour améliorer l'image de votre entreprise Pour vous démarquer de vos concurrents Pour conquérir de nouveaux clients ou de nouveaux marchés Pour répondre aux attentes ou aux demandes de vos fournisseurs Sans opinion Base : chefs d entreprises qui pensent que la protection de l environnement et la MDE PRENDRONT une place importante dans les années à venir (86% échantillon) L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/

13 Des moteurs d engagement plus ou moins forts selon les catégories (1/2) Par conviction personnelle (48%), et surtout : Les dirigeants de micro entreprises (1 à 9 salariés) : 49%, pour seulement 43% des dirigeants des petites (10 à 49 salariés) et 32% des grandes (50 à 249 salariés) Pour compenser l augmentation des coûts de l énergie (38%), et surtout : Les dirigeants de 50 ans et plus (45%) Ceux qui donnent une place déjà très importante à la maîtrise de l énergie dans la gestion de leur entreprise (47%) Pour répondre à une préoccupation croissante de société (28%), et surtout : Les chefs d entreprise de 50 à 249 salariés (47%) 13

14 Des moteurs d engagement plus ou moins forts selon les catégories (2/2) Pour vous adapter à la législation en vigueur (23%), et surtout : Les chefs d entreprises de 10 à 49 salariés (33%) Ceux dont l entreprise a 10 à 20 ans d ancienneté (32%) Pour répondre aux attentes de vos clients (19%), et surtout : Les chefs d entreprises du BTP (33%) Ceux dont l entreprise a moins de 5 ans d ancienneté (37%) Pour améliorer l image de votre entreprise (9%), et surtout : Les dirigeants qui estiment que l impact de l activité de leur entreprise sur l environnement est fort (15%) Pour vous démarquer de vos concurrents (4%), et surtout : Les dirigeants dont l entreprise a moins de 10 ans d ancienneté (12%) 14

15 Un frein à l engagement : la perception d un impact faible de l entreprise sur l environnement Parce que l'impact de l'activité de votre entreprise sur l'environnement est très faible 76 Par manque de temps à y consacrer Parce qu'il n'y a pas de demande de vos clients ou fournisseurs Par manque de ressources financières Par manque d'information ou de formation Par manque de conviction personnelle Parce que ce n'est pas rentable Parce que la législation ne l'impose pas Sans opinion Base : chefs d entreprises qui pensent que la protection de l environnement et la MDE NE prendront PAS une place importante dans les années à venir (13% échantillon) L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/

16 Des différences perceptibles selon les catégories Parce que l impact de l activité de l entreprise sur l environnement est faible (76%), et surtout : Les chefs d entreprises de 10 à 49 salariés (99%) et de 50 à 249 salariés (100%) Parce qu il n y a pas de demande de vos clients ou fournisseurs (13%), et surtout : Les chefs d entreprises du BTP (36%) Ceux qui estiment que l impact de leur activité sur l environnement est fort (83%) Par manque de ressources financières (12%), et surtout : Les chefs d entreprises âgés de 18 à 34 ans (44%) Par manque d information ou de formation (11%), et surtout : Les chefs d entreprises âgés de 18 à 34 ans (44%) 16

17 Coûts / bénéfices d une démarche environnementale : un calcul incertain

18 Besoin d information quant à la rentabilité d une démarche environnementale Et selon vous, le fait d engager votre entreprise dans une démarche de protection de l environnement ou de maîtrise de l énergie va-t-il plutôt vous coûter de l argent, vous rapporter de l argent, ni l un ni l autre ou vous ne savez pas? Femmes : 41% Chefs d entreprise du BTP : 43% Assez faible impact de l entreprise sur l environnement : 39% 33% 37% Chefs d entreprise du BTP : 48% Chefs d entreprise qui ne se sentent pas concernés par la protection de l environnement : 26% Ceux qui ne prennent pas en compte la MDE : 32% 17% 13% Chefs d entreprise de 18 à 34 ans : 22% Ceux qui donnent une place très importante à la MDE : 20% Vous coûter de l'argent Vous rapporter de l'argent Ni l'un ni l'autre Vous ne savez pas Base : ensemble de l échantillon L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/

19 Actions mises en places

20 Une démarche environnementale en marche Chiffres-clés Pour chacune des actions suivantes pouvez-vous me dire si, au sein de votre entreprise, vous envisagez de la mettre en place, si elle est en cours de mise en place, si vous l avez déjà mise en place, ou si vous n envisagez pas de la mettre en place? 97% des dirigeants disent avoir mis en place au moins une des dix actions proposées 59% au moins 5 25% au moins 7 44% des entreprises de 50 à 249 salariés 42% des entreprises qui estiment avoir un impact fort sur l environnement 36% dans le BTP L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/

21 La prévention ou la valorisation des déchets La prévention ou la valorisation des déchets : un comportement intégré Pour chacune des actions suivantes pouvez-vous me dire si, au sein de votre entreprise, vous envisagez de la mettre en place, si elle est en cours de mise en place, si vous l avez déjà mise en place, ou si vous n envisagez pas de la mettre en place? Total Mis en place / en cours 69% 19% 50% 14% 15% En cours de mise en place Mis en place Envisagé Non envisagé Sans opinion Base : ensemble de l échantillon 2% 21

22 D autres mesures en cours d assimilation Sensibilisation des salariés à la protection de l'environnement Réduction de la consommation d'énergie Réduction de la consommation d'eau Investissements en matériels + respectueux de l'environnement Total Mis en place / en cours 54% 25% 36% 34% 34% 13% 10% 18% Total Mis en place / en cours 51% Total Mis en place / en cours 44% Total Mis en place / en cours 38% 17% 17% 25% 19% 24% 36% 35% 25% 24% Mis en place En cours de mise en place Envisagé Non envisagé Sans opinion 2% 1% 3% 2% Base : ensemble de l échantillon 22

23 Enfin, des mesures moins répandues Total Mis en place / en cours 20% Une réflexion sur le déplacement de vos salariés 14% 6% 10% Total Mis en place / en cours 11% 64% 6% L'utilisation ou la production d'énergies renouvelables L'installation de votre activité dans un bâtiment HQE 7% 4% 6% 3% 10% 21% Total Mis en place / en cours 9% Total Mis en place / en cours 5% 4% La création d'un poste ou d'une fonction dédiés 3% aux questions environnementales 1% 63% 90% 64% 18% Mis en place En cours de mise en place Envisagé Non envisagé Sans opinion 4% 2% Base : ensemble de l échantillon 23

24 Zoom sur la création de poste

25 Profil des recruteurs Les chefs d entreprises de plus de 10 salariés : 10% dans celles comprenant 10 à 49 salariés, 27% dans celles en comprenant 50 à 249 (pour 4% en moyenne) Les chefs d entreprises de moins de 5 ans d ancienneté : 11% Les chefs d entreprises qui estiment que l impact de leur activité sur l environnement est fort : 8% 25

26 Profil du recrutement Postes créés Base : A ceux qui ont créé un poste ou une fonction dédiés aux questions environnementales, soit 4% de l'échantillon Une fonction couplée à des fonctions déjà existantes : 58%, pour seulement 20% un emploi à temps plein, 15% un temps partiel dédié et 6% un emploi partagé. Plutôt une personne expérimentée: 70%, pour seulement 11% un ou une jeune diplômé(e). Plutôt un profil spécialisé dans le domaine d activité : 68%, pour seulement 23% de profil spécialisés en environnement et MDE. Postes envisagés Base : A ceux qui envisagent de créer un poste ou une fonction dédiés aux questions environnementales, soit 4% de l'échantillon Une fonction couplée à des fonctions déjà existantes : 63%, pour seulement 17% un emploi partagé, 11% un temps partiel dédié et 10% un emploi à temps plein. Plutôt une personne expérimentée: 56%, pour seulement 27% un ou une jeune diplômé(e). Plutôt un profil spécialisé dans le domaine d activité : 88%, pour seulement 6% de profil spécialisés en environnement et MDE. 26

27 Le sentiment d information

28 Un sentiment d information inégal selon les sujets Pour chacun des sujets suivants, avez-vous le sentiment d être très bien informé, assez bien informé, assez mal informé, très mal informé? Les risques environnementaux de votre activité 18% 45% 23% 2% 12% Les types d'actions à mettre en œuvre pour protéger l'environnement et maîtriser l'énergie 9% 41% 36% 12% La réglementation en matière d'environnement 9% 40% 37% 14% Le Développement Durable 8% 37% 37% 17% 1% Des certificats d'économie d'énergie 5% 22% 41% 31% 1% Le Système de Management Environnemental 4% 21% 35% 38% 2% Les soutiens financiers ou avantages fiscaux pour les entreprises engagées dans la protection de l'environnement 3% 19% 37% 40% 1% Très bien informé Assez bien informé Assez mal informé Très mal informé Sans opinion Base : ensemble de l échantillon L environnement et la maîtrise de l énergie - 02/

29 et qui croît avec l âge et l ancienneté de l entreprise Sur l ensemble des sujets, les chefs d entreprise qui se disent les moins bien informés sont les : les dirigeants de 18 à 34 ans les chefs d entreprises ayant moins de 10 ans d ancienneté les chefs d entreprises industrielles ceux qui estiment fort l impact de leur activité sur l environnement L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/

30 Outre ces différences générales, d autres disparités Moins bien informés sur Les ans Les dirigeants qui ne se sentent pas concernés par la protection de l environnement dans la gestion de leur entreprise Les dirigeants qui n accordent pas une place importante à la MDE les types d actions à mettre en œuvre pour protéger l environnement et maîtriser l énergie : 57% de mal informés pour 50% en moyenne les types d actions à mettre en œuvre pour protéger l environnement et maîtriser l énergie : 62% de mal informés pour 50% en moyenne la réglementation en matière d environnement : 64% pour 51% en moyenne les types d actions à mettre en œuvre pour protéger l environnement et maîtriser l énergie : 61% de mal informés pour 50% en moyenne L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/

31 Outre ces différences générales, d autres disparités Moins bien informés sur Les dirigeants d industrie les certificats d économie d énergie : 84% de mal informés pour 72% en moyenne Les dirigeants qui pensent que l engagement dans une démarche environnementale leur coûtera de l argent les soutiens financiers ou avantages fiscaux pour les entreprises engagée dans la protection de l environnement : 84% pour 77% en moyenne L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/

32 Ressources nécessaires à la mise en place d une démarche environnementale

33 Besoin avant tout d argent et d information De quoi avez-vous ou auriez-vous besoin avant tout pour vous accompagner dans votre démarche de protection de l environnement et de maîtrise de l énergie? De soutiens financiers ou avantages fiscaux 54% De conseils, d'informations 49% De diagnostics sur vos sites ou vos outils de production De formations à destination des dirigeants et / ou du personnel D'aide à la mise en place et à la gestion de projets 17% 15% 14% D'achat de nouveaux outils de production 5% Sans opinion 8% Base : ensemble de l échantillon L environnement et la maîtrise de l énergie 48JB34 02/

34 Des besoins sensiblement différents selon les catégories Demande de conseils et d information décroissante avec la taille de l entreprise : 51% des entreprises de 1 à 9 salariés, 40% de celles de 10 à 49 et 37% celles de 50 à 249. Demande en terme de diagnostic sur site croissante avec la taille de l entreprise : 16% des entreprises de 1 à 9 salariés, 22% de celles de 10 à 49 et 35% de celles de 50 à 249. Les chefs d entreprise les plus jeunes sont beaucoup plus demandeurs de diagnostics sur site (26%), de formation (21%) et d aide à la mise en place de projets (24%) que leurs aînés. 34

35 50% 32% 32% 28% 26% 10% 8% 8% 2% 1% 6% 35 Par la CCI / Chambre des Métiers Par la DRIRE Par l'ademe Par votre fédération professionnelle Par les collectivités locales Par votre banque Par des consultants privés ou bureaux Par un autre service de l'etat Par votre Centre Technique Industriel Par OSEO Sans opinion Les interlocuteurs attendus : CCI, DRIRE Et ADEME d abord Et par qui souhaiteriez-vous être aidé dans votre démarche de protection de l environnement et de maîtrise de l énergie? Base : ensemble de l échantillon

36 A chacun son partenaire privilégié Les dirigeants de micro entreprises (1 à 9 salariés) Les dirigeants de moyennes entreprises (50 à 249 salariés) La CCI (52%) L ADEME (62%) La DRIRE (58%) Les dirigeants de commerces La CCI (61%) Les dirigeants d entreprises de transport Les dirigeants d entreprises de services Les dirigeants d entreprises du BTP La DRIRE (49%) L ADEME (39%) La CCI (58%) puis la fédération professionnelle (39%) 36

37 Ressource financière la plus adaptée : la déduction fiscale ou le crédit d impôt Selon vous, quel type de soutien financier serait le plus adapté pour engager ou poursuivre une démarche de protection de l environnement et de maîtrise de l énergie? Un financement bancaire adapté 8% Sans opinion 4% ans : 55% 50 à 249 salariés : 53% Des subventions publiques 28% 60% Une déduction fiscale ou un crédit d impôt Commerces : 68% Base : ensemble de l échantillon 37

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jean-Bernard LAINÉ Co-Directeur du Pôle Banque Assurances Services Industrie / jean-bernard.laine@csa.eu / 01 44 94 59 43 Yves-Marie CANN Directeur d études au Pôle

Plus en détail

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos

L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos L évolution de la formation professionnelle Enquête de l Observatoire Cegos le 4 décembre 2008 1 La méthodologie de l étude Cette enquête a été menée du 7 au 24 octobre 2008 auprès de 403 DRH/RF et de

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009

CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009. 17 juin 2009 CAAM Jeunes actifs et la retraite - 2009 17 juin 2009 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour en 2 volets : ETUDE PRINCIPALE CREDIT AGRICOLE ASSET MANAGEMENT Dates de terrain : 24 au 27 avril

Plus en détail

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France Sondage réalisé à l occasion du Salon des Entrepreneurs 2010 Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France 21 janvier 2010 - Le Meurice Méthodologie page 2 Méthodologie Étude quantitative réalisée

Plus en détail

L entrepreneuriat féminin dans les PME et TPE françaises

L entrepreneuriat féminin dans les PME et TPE françaises L entrepreneuriat féminin dans les PME et TPE françaises Le 16 novembre 2007 L APCE Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d opinion Emmanuel RIVIÈRE / Mathilde TOMMY-MARTIN 01 40 92 46 30 / 44 30

Plus en détail

Les DIRIGEANTS et la CESSION-TRANSMISSION d entreprise. Sondage ELABE Novembre 2015

Les DIRIGEANTS et la CESSION-TRANSMISSION d entreprise. Sondage ELABE Novembre 2015 Les DIRIGEANTS et la CESSION-TRANSMISSION d entreprise Sondage ELABE Novembre 2015 Fiche technique Echantillon de 402 DIRIGEANTS D ENTREPRISE (au siège) représentatif des entreprises de France de 10 à

Plus en détail

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête

Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête Réalisation d'un diagnostic sous forme d'enquête DEPARTEMENT OPINION INSTITUTIONNEL Erwan LESTROHAN Chef de groupe 01 55 33 20 05 erwan.lestrohan@lh2.fr Guillaume Inigo Chargé d études 01 55 33 20 57 guillaume.inigo@lh2.fr

Plus en détail

Le point de vue des TPE sur la santé et la sécurité au travail : quelles attentes?

Le point de vue des TPE sur la santé et la sécurité au travail : quelles attentes? Le point de vue des TPE sur la santé et la sécurité au travail : quelles attentes? Gilles THUILLOT Directeur de Département 01 55 33 21 06 gilles.thuillot@lh2.fr Vanessa GALISSI Directrice d études Département

Plus en détail

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT

LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT LA RECONVERSION PROFESSIONNELLE, L ENTREPRENEURIAT ET LE TRAVAIL INDÉPENDANT Janvier 2016 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département

Plus en détail

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013

Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. Résultats du Volet salariés-parents 26 avril 2013 Baromètre 2013 de la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale Résultats du Volet "salariés-parents" 26 avril 2013 Sommaire Note technique 3 Synthèse des enseignements 4 Tableau de bord 6

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

Les lycéens et l Industrie

Les lycéens et l Industrie Les lycéens et l Industrie Etude auprès de lycéens en série scientifique et technologique Vague 2 Avril 2014 Méthodologie Fiche technique Opinion globale sur différents secteurs d activité 69% de bonne

Plus en détail

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres

Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères. Natixis Épargne Financière TNS Sofres Des épargnants concernés et exigeants, en quête de repères Natixis Épargne Financière TNS Sofres Sommaire 1. Contexte : forte sensibilité au risque et vigilance dans le choix des placements 2. Des épargnants

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009 OBSERVATOIRE DU LOGEMENT 2009 Les 16 et 17 juillet 2009 Rapport de marginaux NEXITY Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion Fabienne SIMON / Sarah DUHAUTOIS 01 40 92 47 18 / 44 22 fabienne.simon@tns-sofres.com

Plus en détail

Financement de la création d entreprise: qui, quoi, comment?

Financement de la création d entreprise: qui, quoi, comment? Financement de la création d entreprise: qui, quoi, comment? Présentation des résultats Sandrine Plana, Responsable des Etudes APCE Intervention d Alain Belais, Directeur Général de APCE Intervention de

Plus en détail

Le funéraire de demain. Présentation des résultats Septembre 2009

Le funéraire de demain. Présentation des résultats Septembre 2009 Le funéraire de demain Présentation des résultats Septembre 2009 Sommaire 1. Prévoir ses obsèques (p. 4) 2. Le funéraire, nouvel acteur de développement durable (p. 6) 3. L'accompagnement (p. 11) Le funéraire

Plus en détail

Enquête sur la formation professionnelle

Enquête sur la formation professionnelle Enquête sur la formation professionnelle Regards croisés DRH / Chefs d entreprise & Jeunes Ce sondage est réalisé par pour l LEVEE D EMBARGO DES A PRESENT 1 Contact BVA : Céline BRACQ, Directrice Adjointe

Plus en détail

Les Français et le marché du gaz

Les Français et le marché du gaz Les Français et le marché du gaz Sondage Ifop pour ENI Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Octobre 2015

Plus en détail

Les habitants des ZUS et la création d entreprises

Les habitants des ZUS et la création d entreprises Association Eveilleco Département Opinion et Stratégies d Entreprise pour Les habitants des ZUS et la création d entreprises Décembre 2010 Sommaire 1. La méthodologie 3 2. Les résultats de l étude 5 A.

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement Vague Rapport Fiche technique Mode de recueil Cible Téléphone (CATI*) et responsables RH en charge des relations avec les cabinets de recrutement

Plus en détail

- Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante?

- Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante? - Grande enquête - Salariés PACA et développement durable: qu en pense votre première partie prenante? Note méthodologique Étude réalisée auprès d un échantillon représentatif de 492 salariés d entreprises

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews réalisées par téléphone. Le terrain s est déroulé les

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 51 ème édition novembre 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Diane Hion, Emmanuel Kahn, Thomas Stokic pour Méthodologie

Plus en détail

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle

Perspectives 2011. 1 er semestre. Emploi et formation dans les TPE-PME. Cahier spécial. OPCA et réformes de la formation professionnelle Perspectives 2011 1 er semestre Emploi et formation dans les TPE-PME Cahier spécial OPCA et réformes de la formation professionnelle 8 décembre 2010 Perspectives 2011 1 er semestre 1 Perspectives 2011

Plus en détail

I. SENSIBILITE DES PETITES ENTREPRISES AUX RISQUES PROFESSIONNELS

I. SENSIBILITE DES PETITES ENTREPRISES AUX RISQUES PROFESSIONNELS Les PME et les risques professionnels Gilles THUILLOT Directeur de Département 01 55 33 21 06 Gilles.thuillot@lh2.fr Vanessa GALISSI Directrice d études au département Opinion Institutionnel 01 55 33 21

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats

LE FINANCEMENT DES PME ET TPE. Synthèse des résultats LE FINANCEMENT DES PME ET TPE Synthèse des résultats Le 17 décembre 2007 I- Les besoins de financement des PME et TPE Les besoins de financement des PME et TPE varient fortement en fonction de la taille

Plus en détail

Le regard des dirigeants d entreprise sur les salariés de plus de 50 ans

Le regard des dirigeants d entreprise sur les salariés de plus de 50 ans Le regard des dirigeants d entreprise sur les salariés de plus de 50 ans Une étude réalisée pour le Ministère de l Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement 20 mars 2007 Méthodologie Un échantillon

Plus en détail

Sondage pour les 25 ans de l Agefiph :

Sondage pour les 25 ans de l Agefiph : Contacts : Frédéric Dabi, DGA Ifop Magalie Gérard Frederic.dabi@ifop.com Magalie.gerard@ifop.com Sondage pour les 25 ans de l Agefiph : L emploi et les personnes reconnues handicapées : regard croisé dirigeants

Plus en détail

Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise

Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise Climat Social Janvier 2006 Observatoire du travail : 8 ème édition La diversité en entreprise Ce sondage est réalisé pour en partenariat avec I. Méthodologie 2 Méthodologie Échantillon de 1405 salariés

Plus en détail

La reprise et la transmission d'entreprises

La reprise et la transmission d'entreprises CSOEC ACFCI APCE Conseil Supérieur de l Ordre Assemblée des Chambres Françaises Agence Pour la des Experts-Comptables de Commerce et d Industrie Création d Entreprises La reprise et la transmission d'entreprises

Plus en détail

BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION

BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION BAROMÈTRE IMMOBILIER & CONSTRUCTION ÉDITO SOMMAIRE Dans le contexte et les difficultés que nous connaissons depuis ces 4/5 dernières années, inquiétude et prudence restent une ligne de conduite fréquemment

Plus en détail

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux Phase 2 de l étude : analyse approfondie auprès des entreprises qui embauchent et des actifs en recherche Sondage réalisé par pour Publié le mardi 9

Plus en détail

Les Français et le grand âge. Cinquième vague du baromètre

Les Français et le grand âge. Cinquième vague du baromètre Les Français et le grand âge Cinquième vague du baromètre Index 1. Une CRITIQUE très sévère de la prise en charge du grand âge en France 2. Dépendance : les Français se disent aujourd hui incapables de

Plus en détail

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques

Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques Better thinking. Together. Epargne : réalisme, maturité et nouvelles dynamiques 2 ème étude annuelle auprès des épargnants clients des réseaux bancaires français Août 2015 Sommaire Fiche technique 3 Prise

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA TRANSMISSION GRAND LYON METROPOLE 9 ENQUETE FORUN DE L'ENTREPRENEURIAT

OBSERVATOIRE DE LA TRANSMISSION GRAND LYON METROPOLE 9 ENQUETE FORUN DE L'ENTREPRENEURIAT OBSERVATOIRE DE LA TRANSMISSION GRAND LYON METROPOLE 9 ENQUETE FORUN DE L'ENTREPRENEURIAT 1. Rappel des objectifs et cadre de l'étude 2. Résultats de l'étude 3. Profil des dirigeants cédants Rappel des

Plus en détail

Baromètre RSE des PME 2012

Baromètre RSE des PME 2012 Baromètre RSE des PME 2012 Résultats détaillés La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et les achats responsables arrivent à la porte des PME qui sont prêtes à agir. Une enquête, à laquelle ont

Plus en détail

pour Le management de transition : regards croisés entre les cadres et les dirigeants

pour Le management de transition : regards croisés entre les cadres et les dirigeants pour Le management de transition : regards croisés entre les cadres et les dirigeants Mars 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Le contexte du management de transition B La

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008

RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008 RAPPORT D ANALYSE AU 27/05/2008 ENQUETE DE DETERMINATION DES BESOINS DES ENTREPRISES BOURSE DE L APPRENTISSAGE Le 27 mai 2008 1 REMERCIEMENTS Nous remercions les 51 entreprises qui ont participé à cette

Plus en détail

Les Français et le grand âge. Sixième vague du baromètre - Avril 2011

Les Français et le grand âge. Sixième vague du baromètre - Avril 2011 Les Français et le grand âge Sixième vague du baromètre - Avril 2011 Sommaire 1. Contexte et objectifs : les Français et le grand âge p. 4 2. Une critique toujours aussi massive mais attentive à la mise

Plus en détail

Baromètre Cadremploi - Vague 12

Baromètre Cadremploi - Vague 12 pour Baromètre Cadremploi - Vague 12 Le regard des cadres sur la situation de l emploi Mars 2014 Note Méthodologique Etude réalisée pour : Cadremploi Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif

Plus en détail

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants?

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants? assurés à la RAM La RAM est spécialisée dans la gestion du régime obligatoire d assurance maladie des indépendants - artisans, commerçants et professions libérales, pour le compte du Régime Social des

Plus en détail

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014

L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 L impact de l innovation sur l emploi vu par les salariés du privé Rapport d étude Octobre 2014 BVA Opinion Adélaïde Zulfikarpasic- Directrice 01 71 16 90 96 Conseil d Orientation pour l Emploi Laurence

Plus en détail

LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE. Synthèse. Baromètre Generali CSA. n 1100079 Avril 2011

LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE. Synthèse. Baromètre Generali CSA. n 1100079 Avril 2011 Baromètre Generali CSA LES DECIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DEFIS DE SOCIETE Synthèse n 1100079 Avril 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40

Plus en détail

INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF

INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF INDICATEUR DU LOGEMENT NEUF Les 26 et 27 juillet 2010 Les 27 et 28 août 2010 Rapport de résultats principaux Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion Fabienne SIMON / Sarah DUHAUTOIS 01 40 92 47 18 /

Plus en détail

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.

«Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011. Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism. «Recherche : il y a urgence» Rapport d enquête octobre 2011 Mediaprism 64, rue du Ranelagh -75 016 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Contexte et objectifs de l étude Après 3 ans de mobilisation

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Avril 2013 TNS La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Avril 01 Rappel méthodologique Enquête réalisée pour April Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants

Plus en détail

Étude auprès des habitants de la Nièvre sur le développement durable. Novembre 2009

Étude auprès des habitants de la Nièvre sur le développement durable. Novembre 2009 Étude auprès des habitants de la Nièvre sur le développement durable Novembre 2009 Sommaire 1. Un département où il fait bon vivre 2. Un avenir cependant incertain et des attentes fortes à l égard du département

Plus en détail

Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women. 26 Février 2015

Baromètre BCG Femmes et Conseil BCG Women. 26 Février 2015 Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women 26 Février 2015 Contexte et méthodologie Tous les ans, le BCG invite les femmes souhaitant postuler dans le conseil à venir découvrir le métier et partager la

Plus en détail

L observatoire LCL en ville

L observatoire LCL en ville L observatoire LCL en ville «LA RETRAITE» Résultats de l étude quantitative réalisée par OpinionWay Le 10 janvier 2014 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie

Plus en détail

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015

Les Français et les détecteurs de fumée. Présentation à la presse 3 février 2015 Les Français et les détecteurs de fumée Présentation à la presse 3 février 2015 La méthodologie Méthodologie Recueil L enquête a été réalisée par téléphone du 9 janvier au 10 janvier 2015 auprès de responsables

Plus en détail

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU

DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU DÉCROCHEZ ET RÉUSSISSEZ VOS ENTRETIENS RÉSEAU Quel est l objectif de cet exercice? Décrocher, réussir et exploiter un entretien réseau. Ce dernier consiste en un rendez-vous (face à face ou par téléphone)

Plus en détail

BAROMÈTRE LES FRANÇAIS, L ENVIRONNEMENT ET LES ALLERGIES RESPIRATOIRES VAGUE 1

BAROMÈTRE LES FRANÇAIS, L ENVIRONNEMENT ET LES ALLERGIES RESPIRATOIRES VAGUE 1 BAROMÈTRE LES FRANÇAIS, L ENVIRONNEMENT ET LES ALLERGIES RESPIRATOIRES VAGUE 1 N 1000948 Juillet 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

Observatoire de la Prévention

Observatoire de la Prévention Observatoire de la Prévention ETUDE QUANTITATIVE VAGUE 5 - OCTOBRE 2008 Résultats détaillés Novembre 2008 Observatoire MACIF de la Prévention - Etude quantitative vague 5 - Octobre 2008 1 Rappel important

Plus en détail

Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015

Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015 Enquête Mercer Risque dépendance Résultats 2015 Février 2015 Paris - La Défense Sommaire Contacts Mercer Eléments de contexte Méthodologie Profil des entreprises participantes à l enquête Synthèse des

Plus en détail

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour

FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet. Pour FA/JF N 1-5548 Contacts IFOP : Frédéric Albert / Jérôme Fourquet Pour Les et le microcrédit Résultats détaillés Le 29 mars 2006 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l étude... 3

Plus en détail

Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social

Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social Baromètre de la Co-Création Entreprise et Social Mars 2016 15 place de la République 75003 Paris EDITO 01 Chaque année depuis quatre ans, Ashoka publie le Baromètre de l Entrepreneuriat Social en collaboration

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 2 e vague Février 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 2 e vague Février 2010 Contexte Après plus d un an du lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 320 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise

Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise Les leviers d une mobilité durable pour le grand public et les chefs d entreprise 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 59 10 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au

Plus en détail

BAROMETRE RSE PACA. Résultats publiés en février 2015

BAROMETRE RSE PACA. Résultats publiés en février 2015 Où en sont les PME de Paca en matière de RSE? Réponses dans le dispositif régional d autoévaluation de la performance durable (économique, environnementale, sociale/sociétale) Résultats publiés en février

Plus en détail

Parcours Dyn@mique RH du GPNI. Réunion de lancement du 11 février 2010. Résultats de l enquête de Maturité RH

Parcours Dyn@mique RH du GPNI. Réunion de lancement du 11 février 2010. Résultats de l enquête de Maturité RH Parcours Dyn@mique RH du GPNI Réunion de lancement du février 00 Résultats de l enquête de Maturité RH Rappel du contexte et des objectifs La volonté du GPNI: mettre en œuvre une démarche proactive pour

Plus en détail

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise?

L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? L épargne réglementée, grande gagnante de la crise? Critères de choix et perception des produits d épargne 17 novembre 2009 Contacts BVA Xavier PACILLY xavier.pacilly@bva.fr 01 71 16 88 55 Juliette PETROU

Plus en détail

Baromètre de la Confiance - Vague 8. Baromètre de la Confiance - Vague 8

Baromètre de la Confiance - Vague 8. Baromètre de la Confiance - Vague 8 1 Présentation de l étude 48VI12 Fiche technique Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Echantillon national de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, sélectionnées

Plus en détail

Tendances de l emploi territorial et politiques RH des collectivités

Tendances de l emploi territorial et politiques RH des collectivités 1 Tendances de l emploi territorial et politiques RH des collectivités Enquête CSA pour le CNFPT Présentation du mardi 15 décembre 2015 n 1500692 Rappels méthodologiques Cible 811 responsables (DGS, DRH,

Plus en détail

La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME

La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME La situation des entreprises maghrébines concernant la Gestion Environnementale Une enquête dans le cadre du REME realisée par : Contexte Le REME se veut un réseau environnemental performant et régional

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT D'HONNEUR

DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT D'HONNEUR DOSSIER DE DEMANDE DE PRÊT D'HONNEUR Créateur : Nom de l'entreprise : Activité : Type de projet : Création Reprise Croissance Date de premier contact : Montant du prêt d honneur sollicité : Liste des pièces

Plus en détail

- Deuxième vague - 7 juin 2011

- Deuxième vague - 7 juin 2011 Le Baromètre e-commerce des petites entreprises - Deuxième vague - 7 juin 2011 Méthodologie Cible : L échantillon du «Baromètre e-commerce des petites entreprises» a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI Juin 2012 Questions d actualité. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI Juin 2012 Questions d actualité. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI Juin 2012 Questions d actualité OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

Les Françaises et la création d entreprises

Les Françaises et la création d entreprises Les Françaises et la création d entreprises Cette note a été élaborée à partir des résultats d un sondage intitulé «Les femmes et la création d entreprise», produit en janvier 2012 par OpinionWay pour

Plus en détail

Tables rondes Les secteurs d activité privilégiés

Tables rondes Les secteurs d activité privilégiés Tables rondes Les secteurs d activité privilégiés Résultats de l étude quantitative A : INFOPRO De : OpinionWay OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris Tél : 01 78 94 90 00 Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013. 14 Novembre 2013

L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013. 14 Novembre 2013 L Observatoire Actineo de la qualité de vie au bureau Edition 2013 14 Novembre 2013 Sommaire 1. Contexte & objectifs de l étude 3 2. Les résultats de l Observatoire de la qualité de vie au bureau Vie au

Plus en détail

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études

L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études L Observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale : Perception du risque et Comportements d investissement. Présentation des résultats d études 7 janvier 2010 6-8, rue Eugène Oudiné, 75013 Paris tél.

Plus en détail

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante

Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Bien étudier son marché pour construire une offre gagnante Animé par : Fabienne CARBONI Catherine POLLET Il y a bien 3 sujets-clés : 1. L étude de marché 2. La construction de son offre 3. La cohérence

Plus en détail

BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX!

BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX! BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX! RÉSULTATS 2015 GREENWASHING CONTRAINTES PERFORMANCE SENS MODALITÉS DE RÉALISATION DU BAROMÈTRE Des Enjeux et des Hommes

Plus en détail

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Baromètre des PME et TPE du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Baromètre des et du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables Principaux résultats Novembre CONSEIL SUPÉRIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d

Plus en détail

Observatoire de la Confiance. Petits commerçants. Juin 2015

Observatoire de la Confiance. Petits commerçants. Juin 2015 Observatoire de la Confiance Petits commerçants Juin 2015 Ce document a été rédigé dans le respect des procédures Qualité de TNS Sofres. Il a été validé par Judit Pataki, Directrice de clientèle Rappel

Plus en détail

Travail et mobilité. Résultats d étude. Janvier 2015. Travail et mobilité. TNS Janvier 2015 48UQ92

Travail et mobilité. Résultats d étude. Janvier 2015. Travail et mobilité. TNS Janvier 2015 48UQ92 Résultats d étude Janvier 2015 Sommaire 1 Rappel Méthodologique 4 2 Résultats de l étude 6 Emmanuel Rivière Emmanuel.Riviere@tns-sofres.com 01 40 92 46 30 Clément Nicola Clement.Nicola@tns-sofres.com 01

Plus en détail

LE MARKETING TERRITORIAL VU PAR LES CHEFS D ENTREPRISE

LE MARKETING TERRITORIAL VU PAR LES CHEFS D ENTREPRISE LE MARKETING TERRITORIAL VU PAR LES CHEFS D ENTREPRISE MÉTHODOLOGIE DE L'ÉTUDE CIBLE INTERROGÉE DATES DE TERRAIN MODE DE RECUEIL DATE CIBLE PUBLISH Échantillon de 204 chefs d entreprise et dirigeants raisonné

Plus en détail

BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX!

BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX! BAROMÈTRE : L ENTREPRISE RESPONSABLE, CE SONT LES SALARIÉS QUI EN PARLENT LE MIEUX! GREENWASHING CONTRAINTES PERFORMANCE SENS BIENVENUE AU BELUSHI S POURQUOI CE BAROMÈTRE? MODALITÉS DE RÉALISATION DU BAROMÈTRE

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING Juin 2004 Syndicat Syntec des Conseils en Evolution Professionnelle 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Contexte de l étude Questionnaire de 15 questions adressé aux clients

Plus en détail

Bienvenue à l atelier. Quelle mobilité électrique pour quels usages en entreprise?

Bienvenue à l atelier. Quelle mobilité électrique pour quels usages en entreprise? Bienvenue à l atelier Quelle mobilité électrique pour quels usages en entreprise? 16.09.14 Co-organisé avec : Faciliter les démarches de management de la mobilité dans les entreprises du Nord-Pas de Calais

Plus en détail

Baromètre du vivre ensemble en copropriété

Baromètre du vivre ensemble en copropriété Baromètre du vivre ensemble en copropriété Du 9 au 13 juillet 2010 Résultats détaillés Nexity Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d'opinion Fabienne SIMON / Sarah Duhautois 01 40 92 47 18 / 01

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour

DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot. pour DP: N 18980 Contact IFOP : Damien Philippot pour Perceptions et attentes des recruteurs sur les formations en management Vague 4 Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

TRANSPORTS COLLECTIFS

TRANSPORTS COLLECTIFS TRANSPORTS COLLECTIFS Les 14 et 15 juin 2006 TILDER Contacts TNS Sofres : Stratégies d'opinion Agnès BALLE 01 40 92 44 90 agnes.balle@tns-sofres.com PTB - 48 IP 60 138 avenue Marx Dormoy 92129 Montrouge

Plus en détail

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises

Le Baromètre e-commerce des petites entreprises Le Baromètre e-commerce des petites entreprises 4 ème vague Mai 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Thomas Stokic, Emmanuel Kahn Introduction 1005 Entreprises moins d e 50 sal Représentativité

Plus en détail

Communiqué de presse Paris le 27 juin 2013

Communiqué de presse Paris le 27 juin 2013 Communiqué de presse Paris le 27 juin 2013 Sondage Agefa PME / Ifop auprès des dirigeants de PME et des enseignants du secondaire et du supérieur L image de l apprentissage progresse tandis que 93% des

Plus en détail

Entreprises de Mérignac et développement durable. Attention, ce questionnaire ne concerne que votre établissement de Mérignac

Entreprises de Mérignac et développement durable. Attention, ce questionnaire ne concerne que votre établissement de Mérignac Attention, ce questionnaire ne concerne que votre établissement de Mérignac Votre entreprise Votre raison sociale Votre adresse postale Vous êtes un siège social un établissement Votre code NAF Quels sont

Plus en détail

Performances environnementales

Performances environnementales Performances environnementales et ENQUETE ANNUELLE - RAPPORT 2013 Plus de 320 entreprises, tous secteurs confondus, ont répondu à la récente enquête de l'ucm relative aux performances environnementales

Plus en détail

Les salariés et le développement durable. Vague 2

Les salariés et le développement durable. Vague 2 Les salariés et le développement durable Vague 2 Pourquoi ce baromètre? A l heure les entreprises cherchent de nouveaux modèles économiques plus vertueux, où les consommateurs sont incités à changer leurs

Plus en détail

Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt. Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public

Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt. Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public Bilan du Plan de Relance & du Grand Emprunt Regard croisé Patrons de TPE / Grand Public Octobre 2009 FIDUCIAL, est le leader des services pluridisciplinaires aux petites entreprises, artisans, commerçants,

Plus en détail

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing

Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing Le regard des Français sur les sondages politiques et les études marketing 6 mars 2007 Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop pour : Syntec Etudes Marketing & Opinion Echantillon : - 804 personnes,

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

Impact de la baisse du marché automobile sur la sous-traitance du département des Ardennes Chambre de Commerce et d Industrie des Ardennes

Impact de la baisse du marché automobile sur la sous-traitance du département des Ardennes Chambre de Commerce et d Industrie des Ardennes Impact de la baisse du marché automobile sur la sous-traitance du département des Ardennes Chambre de Commerce et d Industrie des Ardennes Réalisation : Observatoire économique CCI des Ardennes Direction

Plus en détail

MON IDEE PROJET. Notre objectif : vous aider à bien débuter et préparer votre projet de création ou reprise :

MON IDEE PROJET. Notre objectif : vous aider à bien débuter et préparer votre projet de création ou reprise : MON IDEE PROJET Notre objectif : vous aider à bien débuter et préparer votre projet de création ou reprise : Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet Vous aider à vous

Plus en détail