Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort sur Meu

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort sur Meu"

Transcription

1 P a g e 1 1 ère réunion du Conseil régional de Bretagne Avril 2015 Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort sur Meu Mise en œuvre de la SRDEII : accélérer le développement des entreprises de la Glaz Economie Monsieur le Président, Chers collègues, Nous sommes, par ce bordereau, appelés à nous prononcer sur la création de trois outils d'ingénierie financière en faveur de nos entreprises bretonnes et en particuliers en faveur de nos PME et de nos ETI. En effet, les besoins en gains de productivité, de compétitivité et d'innovation de nos entreprises nous renvoient à la problématique de leur financement. Ce financement doit être assuré de manière fluide et globale, c'est-àdire offrir une gamme complète en haut et bas de bilan répondant aux différentes phases du cycle de vie de l'entreprise, avec des solutions diversifiées et à coût modéré. 1

2 P a g e 2 Prioritairement, il doit être assuré par le secteur privé. D'ailleurs, le financement des entreprises françaises sur la dernière décennie a été relativement soutenu et bien financé par le secteur dit traditionnel. Mais, il a concerné des projets relativement classiques et peu productifs. Ainsi, dans certains cas, l'intervention publique s'avère nécessaire notamment en cas d'asymétries d'informations entre les financeurs traditionnels et les porteurs de projets innovants. La nature incertaine du projet, l'absence ou la faiblesse du collatéral rendent le financement bancaire traditionnel difficile pour les entreprises qui innovent, d'autant plus quand elles sont jeunes. Cette situation peut également pénaliser l'accès aux fonds propres aux premiers stades de la vie de l'entreprise. Je pense que nous pouvons tous partager ce constat. Ainsi, notre propos nous conduit à nous intéresser tout particulièrement aux entreprises dites innovantes. Le développement d'un écosystème favorable à l'innovation renvoie au marché du capital-risque. Ce marché est bien développé en France en montant d'investissements et reste essentiellement abondé par des fonds publics et par les fonds souscrits par des particuliers. Quelque-soit la taille de l'entreprise, la capacité de développement est liée à la croissance de ses fonds propres. Ceux-ci peuvent croître par l'accumulation du résultat non distribué ou par de nouveaux fonds propres. Ces apports viennent des actionnaires actuels de l'entreprise ou par l'entrée de nouveaux investisseurs. Les parlementaires européens se sont saisis de cette problématique et ont introduit la possibilité de proposer des co-investissements régionaux dans le but de favoriser le co-investissement public/privé dans les PME. Les fonds de coinvestissement, créés à l'initiative des régions à l'aide de financements publics et de 2

3 P a g e 3 fonds européens (notamment FEDER, Jeremie) ont pour objet de soutenir le tissu économique local en prenant des participations dans des sociétés existantes, voire nouvellement créées, en partenariat avec des investisseurs souvent locaux c'est-àdire des fonds d'investissements classiques, business angel notamment. Ces fonds de co-investissement peuvent eux même drainer des fonds d'origine privée. Ces véhicules investissent dans des domaines jugés prioritaires par la région. Petit à petit, chaque région française a structuré son fonds de coinvestissement, dont la gestion est confiée à un intervenant privé. Les fonds régionaux ont investis dans 320 entreprises pour 125 M. Tout naturellement, vous nous proposez donc le principe de la création d'une société régionale de co-investissement pour soutenir les PME bretonnes innovantes en amorçage et post-amorçage avec une cible de 20M à terme, appuyé par un financement FEDER. Nous pouvons pour autant noter que la région Bretagne est en retard dans ce développement au regard des autres régions. Vous justifiez cette création par les résultats de l'étude sur les besoins de financement en Bretagne effectué en février 2015 par le cabinet Katalyse qui confirmerait une défaillance du marché sur le segment de la création des entreprises innovantes pour des montants entre 200 k et 1M. Nous aurions pu d'ailleurs disposer, en annexe de ce bordereau, de la synthèse de cette étude pour nous aider dans notre décision. Le CESER a d'ailleurs fait la même demande. Suite à la présentation des résultats de son étude sur 20 ans de capital investissement en France , BPI France a décidé de privilégier la croissance et le rapprochement entre sociétés de gestion existantes, mais aussi de ne plus financer la création de nouvelles sociétés de gestion. Elle souhaite apparemment se 3

4 P a g e 4 consacrer à la levée de fonds de plus de 100 à 500 millions d'euros, ce qui nécessite des sociétés de gestion importantes et confirmées. Ainsi les régions, de par leur proximité avec le tissu économique, se consacrent aux plus petits tickets (inférieurs à 1 M ) et BPI France aux tickets plus importants. Cependant, depuis quelque temps, on voit se dessiner un phénomène de rapprochement entre les sociétés existantes. C'est pourquoi, nous souhaitons vous apporter quelques points de vigilance dans la constitution de la société régionale. Tout d'abord, la notion de responsabilité de la région et des élus régionaux au regard des risques encourus. Nous devons nous prémunir en mobilisant des compétences importantes transverses, publics-privés au moment de la constitution de la dite société privée. Une feuille de route précise devra être élaborée. Or, cette feuille aurait dû être validée par notre assemblée régionale et non par la commission permanente, comme vous nous le proposez. Ensuite, même si nous ne nous adresserons pas aux sociétés cotées, nous vous encourageons à raisonner comme si la société était gérée par l'autorité des marchés financiers. Comme nous adossons le financement FEDER à notre de fonds de coinvestissement, l'europe nous impose de livrer les enveloppes pari passu avec des fonds privés. La réglementation des fonds structurels s'applique. Il serait souhaitable d'ores et déjà de procéder à des rapprochements avec des fonds d'investissement classiques. D'après nos informations, il existe 41 fonds d'investissement nationaux pour des investissements en fonds propres inférieurs à 1 M ; et 5 fonds 4

5 P a g e 5 d'investissement dont Ouest Venture inférieurs également à 1 M spécifiques à la région Bretagne. A l'exception de Ouest Venture, les 4 fonds spécifiques à la région Bretagne ciblent du capital développement et du capital transmission et interviennent dans tous les secteurs d'activité. Quelle politique de rapprochement avez-vous déjà enclenchée avec ces sociétés? De plus, il nous faudra être précautionneux vis-à-vis de la personne privée gérante du fonds régional afin qu elle n'utilise pas une société dont elle pourrait être actionnaire via ses propres structures d'investissement. Enfin, les difficultés d'accès aux fonds propres peuvent traduire autant une difficulté au niveau de l'offre que de la demande, avec des entreprises réticentes quant à l'ouverture de leur capital par crainte de perte de contrôle. Selon une étude de KPMG réalisée en 2013 seules 8% des ETI interrogées envisagent d'ouvrir leur capital à des fonds d'investissement. L'enjeu se situe aussi bien sur le plan du financement que de l'accompagnement. Qu'avez-vous prévu pour encourager nos entreprises à recourir aux fonds d'investissement? Pouvez-vous nous donner le niveau de participation de la région à cette société, le montant FEDER associé? Quant au fonds Large Venture, il vise à se donner les capacités d'investir de manière précoce des tickets d'un montant élevé, potentiellement supérieurs aux chiffres d'affaires des entreprises afin de leur donner, dès les premiers stades de leur développement, la capacité de se positionner à l'international. Particulièrement utile dans les secteurs dont les marchés sont d'emblée mondiaux. Nous sommes sur un outil interrégional. Dès 2003, la région s'est mobilisée aux côtés de la région Pays de la Loire, BPI France et des banques pour souscrire le fonds Ouest Venture. La 5

6 P a g e 6 deuxième génération s'est achevée fin En tenant compte de la création de GO Capital Amorçage en 2012, le lancement d'un OV3 est proposé pour répondre aux attentes de projets innovants plus matures en conquête de marchés internationaux. Plus d'une dizaine d'entreprises bretonnes seront concernées. Comment gérez-vous la sortie d'ov2 dont le portefeuille semble plus fragile? Venons maintenant à la société de portage immobilier. La possession de son immobilier est une question importante pour une entreprise. Etre propriétaire de ses murs n'est pas forcément une obligation. Les entreprises qui optent pour un crédit-bail le font parce que c'est la seule solution possible pour financer leur projet. Sinon parce que le système n'exige aucun apport de l'entreprise. Il permet une diversification des modes de financement de l'entreprise et de limiter l'endettement de celle-ci. Le crédit-bail constitue un engagement hors bilan. Selon l'étude que vous avez portée avec la SEMAEB, il existe 5 sociétés de portage immobilier en Bretagne présentes essentiellement sur les 2 métropoles et certaines agglomérations principalement sur la reconversion immobilière à l'exception du département d'ille-et-vilaine avec la SADIV. L'idée d'une nouvelle société de portage immobilier est issue d'échanges sur les pistes de développement de la SEMAEB apparus courant Selon les sollicitations auprès de la SEMAEB et suite à l'étude menée, il apparaîtrait sur le Bretagne un besoin d'outil pour accélérer le développement d'une offre immobilière nouvelle pour les entreprises quand les initiatives privées font défaut. Le maître d'ouvrage de ces opérations serait une SAS patrimoniale doté d'un capital de 8 M. La participation de la SEMAEB à une telle structure a été actée et validée par le Président du Conseil Régional, actionnaire de référence de la SEMAEB. La SEMAEB 6

7 P a g e 7 serait rémunérée pour 70 k par an pour gérer la vie sociale, administrative, comptable et financière de la société. Suite à cet accord, le conseil d'administration de la SEMAEB du 18 février 2015 s'est positionné sur la participation de la SEMAEB à cette société pour un montant maximum de 2 millions d'euros. Une augmentation de capital pour lui permettre de le faire est donc nécessaire. Il apparaît ainsi important pour la SEMAEB d'élargir son portefeuille d'actionnaires non publics. Monsieur le Président, pouvez-vous nous en dire plus sur l'état d'avancement des démarches de sollicitation de nouveaux actionnaires? Comment abordez-vous le partage de risque entre les actionnaires? De manière plus générale, doit-on s occuper de l immobilier d entreprise, d autant plus dans un contexte de taux d intérêt bas? Le secteur privé est-il si défaillant? Par ailleurs, les collectivités territoriales bretonnes auront-elles les facultés d être partenaires lors de ses opérations immobilières, notamment au travers des garanties d emprunts qui pourront leur être demandées? Tout comme pour la société de co-investissement, nous ne comprenons pas que l Assemblée régionale ne soit saisie que sur la souscription à l ouverture de capital à la SEMAEB et que nous confions le reste du dossier à la Commission permanente. Je vous remercie. 7

AQUI-INVEST : un outil financier de la Région Aquitaine Présentation Conférence de Presse

AQUI-INVEST : un outil financier de la Région Aquitaine Présentation Conférence de Presse AQUI-INVEST : un outil financier de la Région Aquitaine Présentation Conférence de Presse 2 décembre 2010 Un constat national et communautaire L accès déficient aux formes appropriées de financement obstacle

Plus en détail

Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos

Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos 1 sur 7 Appel à projets Incubation et capital-amorçage des entreprises technologiques de mars 1999 L'appel à projets est clos Présentation générale Le ministère chargé de la recherche et de la technologie

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, 13.03.2014 C(2014) 1606 final VERSION PUBLIQUE Ce document est publié uniquement pour information. Objet: Aide d'etat n SA.38110 (2014/N) France Régime cadre d'interventions

Plus en détail

SAS Fonds de co-investissement Poitou-Charentes

SAS Fonds de co-investissement Poitou-Charentes SAS Fonds de co-investissement Poitou-Charentes Société par Actions Simplifiées au capital de 6 900 000 euros Siège social :15 Rue de l'ancienne Comédie 86000 POITIERS RCS Poitiers 524 713 039 APE 6420Z

Plus en détail

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France Communiqué de presse Paris, le 20 novembre 2012 CDC Entreprises, filiale de la Caisse des Dépôts, gère dans

Plus en détail

LA REGION BRETAGNE. Sélection de la Société de Gestion du futur FONDS REGIONAL DE CO-INVESTISSEMENT BRETAGNE. Appel à manifestation d'intérêt

LA REGION BRETAGNE. Sélection de la Société de Gestion du futur FONDS REGIONAL DE CO-INVESTISSEMENT BRETAGNE. Appel à manifestation d'intérêt LA REGION BRETAGNE Sélection de la Société de Gestion du futur FONDS REGIONAL DE CO-INVESTISSEMENT BRETAGNE Appel à manifestation d'intérêt Date limite de remise des manifestations d'intérêt : 6 juillet

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL DELIBERATION

CONSEIL REGIONAL DELIBERATION REGION BRETAGNE Délibération n 15_DIRECO_01 CONSEIL REGIONAL 9 et 10 avril 2015 DELIBERATION Mise en œuvre de la Stratégie Régionale de Développement Economique d'innovation et d'internationalisation :

Plus en détail

Découvrir rapidement la création d'une entreprise

Découvrir rapidement la création d'une entreprise Découvrir rapidement la création d'une entreprise Pour construire un projet de création d'entreprise et augmenter ses chances de succès, il est recommandé d'agir avec méthode en respectant des étapes chronologiques.

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020 Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) Intitulé de l'action Guichet unique / Rédacteur Axe 1 : investir dans

Plus en détail

PARTICIPEX II. Faire grandir les PME de notre région. Fonds Professionnel de Capital Investissement géré par Participex Gestion

PARTICIPEX II. Faire grandir les PME de notre région. Fonds Professionnel de Capital Investissement géré par Participex Gestion PARTICIPEX II Faire grandir les PME de notre région Fonds Professionnel de Capital Investissement géré par Participex Gestion 2015 Paysage La Grande Région Nord et le Capital Investissement Un territoire

Plus en détail

Création de Fonds Communs de Placement à Risque

Création de Fonds Communs de Placement à Risque LA RÉGION SOUTIENT LES ENTREPRISES LOCALES Création de Fonds Communs de Placement à Risque Pour mieux accompagner la création d entreprise, pour soutenir sa croissance et faciliter sa reprise DOSSIER DE

Plus en détail

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR :

MME LE MAIRE : Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Préambule du rapport n 12 Madame OUFKIR. MME OUFKIR : Ce rapport vous propose d autoriser la signature d une convention de groupement de commandes entre CHAMBERY METROPOLE et la Ville de CHAMBERY afin

Plus en détail

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover.

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. -- Rapport d étape à l attention du Ministre délégué auprès du ministre de l

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 16 avril 2015 Séance de 10 heures. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 16 avril 2015 Séance de 10 heures. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 16 avril 2015 Séance de 10 heures Compte rendu n 21 Table ronde, ouverte à la presse, ayant pour thème

Plus en détail

OPTIMISATION FISCALE DE L INVESTISSEMENT START UP

OPTIMISATION FISCALE DE L INVESTISSEMENT START UP La Note Juridique automne 2014 OPTIMISATION FISCALE DE L INVESTISSEMENT START UP Investir au capital d une société start-up est risqué mais nécessaire au développement de l activité des entreprises françaises.

Plus en détail

DELIBERATION N CR 31-14

DELIBERATION N CR 31-14 1 CR 31-14 DELIBERATION N CR 31-14 DU 20 JUIN 2014 RENFORCER ET SPÉCIALISER LA GAMME RÉGIONALE D'INVESTISSEMENT EN FONDS PROPRES : FONDS NUMERIQUE, SILVER ECONOMIE ET ILE-DE- FRANCE CAPITAL 2 LE CONSEIL

Plus en détail

Pour les interventions des régions : article L.4211-1 du Code général des collectivités territoriales

Pour les interventions des régions : article L.4211-1 du Code général des collectivités territoriales Régime cadre exempté de notification N X59/2008 relatif aux aides sous forme de capital-investissement en faveur des PME Les autorités françaises ont informé la Commission de la mise en œuvre d un régime

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

Programme FEDER/FSE 2014/2020 Evènement de lancement. Atelier FEDER Saint-Malo, 1 er juillet 2015

Programme FEDER/FSE 2014/2020 Evènement de lancement. Atelier FEDER Saint-Malo, 1 er juillet 2015 Programme FEDER/FSE 2014/2020 Evènement de lancement Atelier FEDER Saint-Malo, 1 er juillet 2015 1 Présentation Programme Opérationnel Un programme validé par la Commission européenne le 17 décembre 2014

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 1 SOMMAIRE 00. CONJONCTURE ÉCONOMIQUE 2012 : RAPPEL DES FAITS MARQUANTS 01. LE MARCHÉ DU CAPITAL INVESTISSEMENT L organisation du marché : les principaux acteurs Les grands

Plus en détail

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 Pourquoi une intervention publique? Pour garantir les banques dans leurs interventions les plus risquées

Plus en détail

Une solution de gestion financière de la crise

Une solution de gestion financière de la crise 64EME CONGRES DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES /// NANTES 2009 FICHE PRATIQUE : FACTOR Une solution de gestion financière de la crise Les fiches pratiques de l'ordre des experts-comptables vous donnent

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013. 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél.

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013. 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. : 01 41 79 80 00 Le périmètre de cette étude comprend : tous les fonds

Plus en détail

Camille de Rocca Serra Député de la Corse-du-Sud CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE

Camille de Rocca Serra Député de la Corse-du-Sud CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE CREATION D UN FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE SPECIFIQUE A LA CORSE DOSSIER DE PRESSE JANVIER 2007 Un outil moderne haut de gamme d épargne et d investissement en faveur du financement de l économie

Plus en détail

Un holding d'investissement dans les PME

Un holding d'investissement dans les PME Un holding d'investissement dans les PME La Financière Viveris Diversifier Optimiser Capitaliser L objet de la Financière Viveris est de prendre des participations dans les petites et moyennes entreprises

Plus en détail

Les constats de la Région sur le financement des entreprises en amorçage:

Les constats de la Région sur le financement des entreprises en amorçage: Les constats de la Région sur le financement des entreprises en amorçage: - La phase d amorçage des projets innovants est la phase la plus consommatrice en fonds propres; - La gamme des outils financiers

Plus en détail

Les fonds d investissement

Les fonds d investissement Un objectif commun la croissance des PME Les fonds d investissement Le manque de maturité de certaines entreprises, les techniques de pointe qu elles développent, rendent difficile l appréciation de leur

Plus en détail

L INITIATIVE «FRENCH TECH»

L INITIATIVE «FRENCH TECH» L INITIATIVE «FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS La French Tech en actions Mobilisation des écosystèmes sur les territoires : labellisation de quelques

Plus en détail

TERANGA CAPITAL. Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal. Présentation à l Atelier FIDA. 5 Décembre 2014.

TERANGA CAPITAL. Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal. Présentation à l Atelier FIDA. 5 Décembre 2014. TERANGA CAPITAL Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal Présentation à l Atelier FIDA 5 Décembre 2014 Olivier Furdelle VISION, MISSION ET OBJECTIFS La vision de TERANGA CAPITAL est de soutenir

Plus en détail

ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT

ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT Réf : FI09AA / 000 003 183 38704 / C1G4 Pour tout renseignement concernant cette enquête, vous pouvez contacter M xxxxxxxxxx - Tél.xx xx xx xx xx - Courriel : xxxxxxxxxx@insee.fr

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET SELECTION D UN GESTIONNAIRE D UN FONDS PROFESSIONNEL DE CAPITAL INVESTISSEMENT CIBLANT LE DOMAINE DES MATERIAUX

APPEL A MANIFESTATION D INTERET SELECTION D UN GESTIONNAIRE D UN FONDS PROFESSIONNEL DE CAPITAL INVESTISSEMENT CIBLANT LE DOMAINE DES MATERIAUX Pôle Entreprises Service Accompagnement et Projets d entreprises APPEL A MANIFESTATION D INTERET SELECTION D UN GESTIONNAIRE D UN FONDS PROFESSIONNEL DE CAPITAL INVESTISSEMENT CIBLANT LE DOMAINE DES MATERIAUX

Plus en détail

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013

Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 Direction Générale Développement / Direction du Développement urbain Question n 182 Direction de l'urbanisme REF : DU2013027 Signataire : SM/NL Séance du Conseil Municipal du 27/06/2013 RAPPORTEUR : Jean-Yves

Plus en détail

CorDial 2010 Gouvernement d entreprise. Constat / Propositions

CorDial 2010 Gouvernement d entreprise. Constat / Propositions CorDial 2010 Gouvernement d entreprise Constat / Propositions CorDial : un outil de Dialogue actionnarial lancé par le FIR en 2010 Léchantillon de sociétés du SBF 120 a été établi sur la base d un seuil

Plus en détail

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales kpmg.fr 1 Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales 2 La gestion de la trésorerie,

Plus en détail

D&P PME IV et EFFI INVEST I (le «Concert» ou l «Initiateur»)

D&P PME IV et EFFI INVEST I (le «Concert» ou l «Initiateur») OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT SUIVIE D UN RETRAIT OBLIGATOIRE visant les titres de la société Initiée par les sociétés D&P PME IV et EFFI INVEST I (le «Concert» ou l «Initiateur») Présentée par ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

"L'after capital" Financement des entreprises en croissance

L'after capital Financement des entreprises en croissance "L'after capital" Financement des entreprises en croissance Intervenants Jacques Potdevin Président d'honneur de la CNCC Ancien président des experts-comptables européens Laurence Méhaignerie Président

Plus en détail

L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3)

L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3) L'appel public à l'épargne, pour quel besoin de financement? (2/3) Lors d'une précédente analyse, nous avions présenté deux outils d'appel public à l'épargne qui bénéficient d'un régime légal favorable

Plus en détail

Objet. Bénéficiaires. Conditions d'octroi Conditions générales. ÉCONOMIE ET EMPLOI Immobilier d entreprise

Objet. Bénéficiaires. Conditions d'octroi Conditions générales. ÉCONOMIE ET EMPLOI Immobilier d entreprise ÉCONOMIE ET EMPLOI Immobilier d entreprise Objet Aider à la construction, l'extension ou/et la réhabilitation de locaux à usage industriel, artisanal de production ou tertiaire* destinés à l'entreprise

Plus en détail

ISF DIRECT 2010 RÉDUCTION ISF ASSURANCE CAPITAL. Ventures

ISF DIRECT 2010 RÉDUCTION ISF ASSURANCE CAPITAL. Ventures ISF DIRECT 2010 RÉDUCTION ISF ET ASSURANCE CAPITAL Dans le cadre de la loi TEPA, SigEx Ventures Euro Fund vous propose un placement en direct pour réduire l intégralité de votre ISF et une option pour

Plus en détail

GLOSSAIRE VALEURS MOBILIERES

GLOSSAIRE VALEURS MOBILIERES GLOSSAIRE VALEURS MOBILIERES Action Valeur mobilière représentant une part du capital d'une société. Le détenteur d'une action bénéficie d'une rémunération sous forme de dividendes et a normalement un

Plus en détail

Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre. Études des solutions de financement online. Dossier de presse

Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre. Études des solutions de financement online. Dossier de presse Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre Études des solutions de financement online Dossier de presse La première plateforme en ligne de recherche de financements publics et bancaires à destination

Plus en détail

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes

Intervention de Marisol Touraine. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes 1 Intervention de Marisol Touraine Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Conseil d administration du régime social des indépendants Jeudi 25 juin 2015 Monsieur le Ministre,

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 16 ème édition avril 2012 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Antin FCPI 11. Communication à caractère promotionnel

Antin FCPI 11. Communication à caractère promotionnel Antin FCPI 11 Communication à caractère promotionnel Antin FCPI 11, nouveau Fonds Commun de Placement dans l Innovation, vient étoffer la gamme de FCPI du groupe BNP Paribas Blocage des capitaux investis

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

S informer sur. Capital investissement:

S informer sur. Capital investissement: S informer sur Capital investissement: les fonds communs de placement à risques destinés au grand public Qu est-ce que le capital investissement? Quels sont les segments d intervention du capital investissement?

Plus en détail

CAPITAL INVEST PME 2014

CAPITAL INVEST PME 2014 FCPI CAPITAL INVEST PME 2014 Soutenez le développement d entreprises innovantes tout en allégeant votre fiscalité en contrepartie d un risque de perte en capital Prise en compte des souscriptions - du

Plus en détail

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 1 GENERALITES SUR LE CAPITAL INVESTISSEMENT LE CAPITAL DEVELOPPEMENT ET LE CAPITAL TRANSMISSION 17-18 FEVRIER 2007 2 2 DEFINITIONS

Plus en détail

Comment ouvrir son capital à. investisseurs.

Comment ouvrir son capital à. investisseurs. Comment ouvrir son capital à des investisseurs? Introduction La vie d une entreprise et son développement connaîtront de nombreuses étapes qui constitueront pour son actionnaire dirigeant autant d occasions

Plus en détail

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements Introduction: objectifs et cadre général (1/2) ATELIERS REGIONAUX THEMATIQUES Objectifs

Plus en détail

1. BPIFRANCE : CATALYSER LES POLITIQUES PUBLIQUES A L INNOVATION,

1. BPIFRANCE : CATALYSER LES POLITIQUES PUBLIQUES A L INNOVATION, COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JANVIER 2014 LA NOUVELLE DONNE DE L INNOVATION PAR BPIFRANCE : NOUVEAUX MOYENS, NOUVEAUX DISPOSITIFS, NOUVEAUX PRODUITS 1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014,

Plus en détail

Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans.

Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans. Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans. Aider le créateur à préciser son plan d entreprise et à procéder à des vérifications a minima techniques et juridiques pour

Plus en détail

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE Bureaux 11-13 avenue de la Division Leclerc 94234 Cachan Cedex 01 49 84 85 85 contact@lafabrique-valdebievre.fr www.lafabrique-valdebievre.fr

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs L investissement boursier - Octobre 2011 - A: INFOPRO Communications De: OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Philippe Le Magueresse / Pascal Novais

Plus en détail

I. POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT

I. POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) 2 AMÉLIORER L ACCÈS AUX TIC PAR UNE STRATÉGIE D AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE

Plus en détail

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE

LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE LES PEE ET PERCO AG2R LA MONDIALE sont accessibles à tous les salariés L épargne salariale offre à toutes les entreprises l opportunité de motiver et fidéliser leurs collaborateurs avec des dispositifs

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data!

Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Anticiper pour avoir une innovation d'avance : le leitmotiv de Pierre Jouniaux, entrepreneur du big data! Pierre Jouniaux http://www.safety line.fr CV : Pierre Jouniaux, ingénieur aéronautique, pilote

Plus en détail

1. Les interventions destinées à soutenir l innovation

1. Les interventions destinées à soutenir l innovation Fiche N : 414 Version : 20/06/2014 Les interventions de Bpifrance en financement des investissements Mots clés : Bpifrance, OSEO, financements, aides, services, innovation, investissements, croissance,

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

Accès des PME au financement dans les nouveaux États membres

Accès des PME au financement dans les nouveaux États membres Gallup Flash EB N o 184 Accès des PME au financement dans les NEM Flash Eurobaromètre Commission Européenne Accès des PME au financement dans les nouveaux États membres Résumé Travail de terrain: avril

Plus en détail

Enquête APM sur le Gouvernement d entreprise dans les PME-PMI : quelques résultats et commentaires

Enquête APM sur le Gouvernement d entreprise dans les PME-PMI : quelques résultats et commentaires Enquête APM sur le Gouvernement d entreprise dans les PME-PMI : quelques résultats et commentaires Pierre-Yves GOMEZ Professeur EMLYON Directeur de l Institut Français de Gouvernement des Entreprises (IFGE)

Plus en détail

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Clubs Mines-Energie et Mines-Finance - Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Franck Rabut - NovaWatt Président

Plus en détail

Mode d emploi VOUS ETES UN PROFESSIONNEL DE L ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISE?

Mode d emploi VOUS ETES UN PROFESSIONNEL DE L ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISE? Mode d emploi Le site Je crée en Rhône-Alpes propose des services numériques gratuits destinés aux créateurs d entreprise mais aussi à ceux qui les accompagnent au quotidien. Ce mode d emploi vous présente

Plus en détail

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES PLAN INNOVATION Inciter les entreprises à investir dans les PME de croissance : LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES 1 Pierre Moscovici, ministre de l Économie et des Finances «Après cinq années de

Plus en détail

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR

Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions sur les segments de la rénovation énergétique et des EnR Energies POSIT IF» : Promouvoir, Organiser, Soutenir et Inventer la Transition énergétique en Ile-de-France Crédit photo : ARENE IDF Crédit photo : CLER Présentation d Energies POSIT IF et de ses interventions

Plus en détail

Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise

Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise Les solutions pour amorcer et héberger son entreprise Animé par: Malo BOUESSEL DU BOURG - PRODUIT EN BRETAGNE Christine LEGAUD - CCI RENNES Annie LAUNAY - AD MISSIONS Différentes solutions pour accueillir

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion de la réunion du Pacte de Responsabilité et de Solidarité Lundi 26 mai 2014 Lesparre-Médoc Mesdames et Messieurs les Parlementaires Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte

Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte 1 1. Le contexte international et les investissements à l étranger 2 Les dévelopements récents Plus de

Plus en détail

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Patrimoine Sélection PME Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Dans un contexte économique et financier difficile, les investisseurs doivent plus que jamais s'entourer de professionnels aguerris,

Plus en détail

Réunion d information sur la formation professionnelle continue

Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réunion d information sur la formation professionnelle continue Réseau GRAINE Pays de la Loire Lundi 07 juillet 2014 06/10/14 1 Panorama des dispositifs de formation PLAN DE FORMATION PROFESSION- NALISATION

Plus en détail

Guide utilisateur Investisseurs Juillet 2012

Guide utilisateur Investisseurs Juillet 2012 Guide utilisateur Investisseurs Juillet 2012 Bienvenue Bienvenue sur le service de mise en relation de référence entre entreprises et investisseurs. Depuis 2008, plus de 10.000 mises en relations entre

Plus en détail

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques La Bourse Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques Le Marché Financier a un double rôle : apporter les capitaux nécessaires au financement des investissements des agents économiques et assurer

Plus en détail

Financement des PME en croissance ou en phase de transmission

Financement des PME en croissance ou en phase de transmission Financement des PME en croissance ou en phase de transmission Petit déjeuner PME & Start-up 11 septembre 2009 Bernard Ledermann Responsable Structured Finance - Romandie Date: 11.09.2009 Slide 1 THÈMES

Plus en détail

Position recommandation AMF n 2006-23 Questions-réponses relatives au régime applicable aux conseillers en investissements financiers

Position recommandation AMF n 2006-23 Questions-réponses relatives au régime applicable aux conseillers en investissements financiers Position recommandation AMF n 2006-23 Questions-réponses relatives au régime applicable aux conseillers en investissements financiers Textes de référence : article L. 541-1 du code monétaire et financier

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010

ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 ETUDE DE MARCHE DEPARTEMENTALE DIAGNOSTIC IMMOBILIER - 2010 Analyse du marché départementale : nombre de ventes et locations et chiffre d affaires, prix de la concurrence, attente des prescripteurs et

Plus en détail

«Quel Syndicalisme pour Demain?»

«Quel Syndicalisme pour Demain?» «Quel Syndicalisme pour Demain?» Février 2010 OpinionWay Mathieu Doiret - 15 place de la République 75003 Paris 01 78 94 90 00 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

A quelle(s) aide(s) ai-je le droit. 12h00 à 13h00

A quelle(s) aide(s) ai-je le droit. 12h00 à 13h00 CONFÉRENCE 13/10/2014 A quelle(s) aide(s) ai-je le droit 12h00 à 13h00 Marielle BONNEIL, Expert Comptable et Présidente CCE13 Nadine BAILLOFET, CCI Vaucluse Aides Financières aux entreprises à la création

Plus en détail

FCPR LCL PME EXPANSION 2. Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME

FCPR LCL PME EXPANSION 2. Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME FCPR LCL PME EXPANSION 2 Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME Placement de diversification, l investissement dans un FCPR (Fonds Commun de Placement

Plus en détail

INNOVATION TECHNOLOGIQUE ET FINANCEMENTS DU PREDIT DANS LE SECTEUR AUTOMOBILE

INNOVATION TECHNOLOGIQUE ET FINANCEMENTS DU PREDIT DANS LE SECTEUR AUTOMOBILE MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DES AFFAIRES SCIENTIFIQUES ET TECHNIQUES INNOVATION TECHNOLOGIQUE ET FINANCEMENTS DU PREDIT DANS LE SECTEUR AUTOMOBILE

Plus en détail

Belgique-Bruxelles: Logiciels de gestion de la relation clientèle 2013/S 213-369505. Avis de marché. Fournitures

Belgique-Bruxelles: Logiciels de gestion de la relation clientèle 2013/S 213-369505. Avis de marché. Fournitures 1/6 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:369505-2013:text:fr:html Belgique-Bruxelles: Logiciels de gestion de la relation clientèle 2013/S 213-369505 Avis de marché Fournitures

Plus en détail

Bonne lecture! Nicolas Dufourcq Directeur général de Bpifrance

Bonne lecture! Nicolas Dufourcq Directeur général de Bpifrance Lorsque la décision de créer Bpifrance a été prise, les regards se sont tournés vers les entités qui devaient fusionner pour former la banque. CDC Entreprises, peu connue du grand public, était l une d

Plus en détail

La carte d'achat dans les organisations françaises

La carte d'achat dans les organisations françaises CHAPITRE 2 La carte d'achat dans les organisations françaises Pour bien appréhender l'usage efficace de la carte d'achat, il est important de toujours la considérer comme un moyen d'exécution de la commande.

Plus en détail

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité

Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat : 081/33.44.84 Accompagnement.recherche@spw.wallonie.be. Guide pratique pour les études de faisabilité Direction générale opérationnelle Économie, Emploi et Recherche Département du Développement technologique Direction de l Accompagnement de la Recherche Place de Wallonie, 1 à 5100 Jambes Secrétariat :

Plus en détail

TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP

TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP TRÈS VIF SUCCÈS DE L INTRODUCTION EN BOURSE DE SERGEFERRARI GROUP LE GROUPE LÈVE 38 M SUR LE MARCHÉ RÉGLEMENTÉ D EURONEXT PARIS (AVANT EXERCICE DE L OPTION DE SURALLOCATION PORTANT SUR UN MAXIMUM DE 5

Plus en détail

Baromètre de la gestion immobilière des villes Pour une stratégie de création de valeur

Baromètre de la gestion immobilière des villes Pour une stratégie de création de valeur Baromètre de la gestion immobilière des villes Pour une stratégie de création de valeur 2015 Répartition géographique des villes participantes sur le territoire français Martinique Editorial Une enquête

Plus en détail

FSMA_2012_15-1 du 12/07/2012

FSMA_2012_15-1 du 12/07/2012 FSMA_2012_15-1 du 12/07/2012 Questions à se poser lors de la mise en place de projet de crowdfunding Si vous êtes promoteur d'un projet de crowdfunding, vous devrez veiller à examiner l'applicabilité d'une

Plus en détail

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi réflexion / Groupe de travail identifié Favoriser le rapprochement offre et demande d'emploi Impulser/soutenir

Plus en détail

N 2118 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2118 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2118 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 27 novembre 2009. PROPOSITION DE LOI visant à étendre aux épargnants

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

SOCIETE GENERALE. Etude de la relation client. Elodie Mouillet. Elodie Mouillet

SOCIETE GENERALE. Etude de la relation client. Elodie Mouillet. Elodie Mouillet Techniques de Commercialisation Gestion de la relation client Mme LEFLOUR SOCIETE GENERALE Etude de la relation client Elodie Mouillet Elodie Mouillet Introduction I. De nombreux outils au service de la

Plus en détail

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014

Communiqué de Presse. S1 2015 S1 2014 Exercice 2014 Contacts Relations Investisseurs : Patrick Gouffran +33 (0)1 40 67 29 26 pgouffran@axway.com Relations Presse : Sylvie Podetti +33 (0)1 47 17 22 40 spodetti@axway.com Communiqué de Presse Axway : croissance

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 46 ème édition Avril 2015 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Ouvrez-vous à de nouveaux horizons

Ouvrez-vous à de nouveaux horizons Ouvrez-vous à de nouveaux horizons Avec le crowdlending, financez vos projets d avenir www.pretgo.fr Le crowdlending, le nouvel eldorado de l économie réelle Réelle alternative au financement bancaire

Plus en détail