Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT"

Transcription

1 Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009

2 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable : le rapprochement bancaire V. Analyse 8 VI. Conclusion 9 VII. Remerciement 10 Sommaire des annexes Annexe 1 : Relevé de compte bancaire Annexe 2 : Grands-livres des comptes généraux Annexe 3 : Rapprochement de banque.

3 1. INTRODUCTION J ai effectué ma période de stage du 13 octobre au 21 novembre 2008 dans l entreprise ALTITOIT qui est située à?????????????. Son activité principale consiste à effectuer tous types de travaux de couvertures, de travaux d accès difficile et à grande hauteur, de travaux en milieux confinés ainsi que protéger des bâtiments contre les nuisances de pigeons. Au cours de cette période de formation en entreprise, j ai eu l occasion d établir et de contrôler les états périodiques, le suivi des comptes clients (pointage, lettrage justification de solde), règlement des fournisseurs, des devis, des remise de chèques en banque, des bulletins de paies, répondre aux appels téléphonique, créer des tableaux pour la relance des retenue de garanties et pour le calcul des heures des ouvriers pour les paies ainsi que d imputer et comptabiliser les opérations de trésorerie puis les contrôler afin d établir un état de rapprochement bancaire. Parmi les diverses tâches exécutées, j ai choisi de développer celle du «rapprochement bancaire». J ai choisi ce thème car je trouve que c est le plus intéressant de tous. C est une étude qui nécessite des travaux de pointage long mais fondamentaux. Je vais dans un premier temps présenter l entreprise puis décrire mes travaux comptables relatifs au thème choisi en deux parties : 1 Le but de l état de rapprochement 2 La procédure

4 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE 1 Code APE : Forme juridique : E.U.R.L Capital social : N de registre du commerce : Nationalité : Française Date de création : 1989 Effectifs de l entreprise : 9 Présentation du service : Raison sociale : Siège social : N de Téléphone : N FAX : Perspective d avenir : - Etoffer l entreprise - Se maintenir malgré la conjoncture actuelle due au futur licenciement de plus personnes courant Rayonnement économique : - L activité principale de l entreprise se déroule essentiellement dans la région Nord pas de Calais. Ce rayonnement atteint 90-95% du Chiffres d Affaires de la société ALTITOIT.

5 2

6 3

7 3. DESCRIPTION DE L ETAT DE RAPPROCHEMENT BANCAIRE Présenter un état de rapprochement bancaire signifie justifier les écarts constatés entre les soldes de deux comptes réciproques. Les comptes réciproques sont les comptes ouverts chez deux agents économiques différents pour enregistrer leurs relations réciproques. Ce qui emploi chez l un est ressource chez l autre et réciproquement. Un rapprochement bancaire consiste donc à compléter chacune des deux comptabilités avec des opérations non encore enregistrées chez l un ou chez l autre. Je pars des soldes donnés par le compte 512 Banque dans l entreprise et j arrive au même solde réel qui figure sur le relevé de la banque après la saisie de toutes les opérations manquantes de part et d autre. Les soldes rectifiés des comptes sont de même montant mais de sens opposés (comptes réciproques). Après avoir établi le rapprochement bancaire, j identifie les opérations que l entreprise n a pas encore enregistrées pour les saisir..1 Le but du rapprochement bancaire Un état de rapprochement bancaire est très important, il permet de contrôler si les ordres de décaissement émis ont étés débités des comptes et si les recettes attendues sont bien encaissées. Les différences qui résident du rapprochement doivent être justifiées, elles peuvent être dues à : Des chèques mal saisis. Des erreurs de journaux. Double saisie de frais bancaires. 4

8 Des chèques envoyés mais non encaissés par les fournisseurs Une différence de solde non justifiée peut cacher un gros problème de gestion. C est pour cela qu il est impératif de régulièrement établir un état de rapprochement bancaire. Pour établir un état de rapprochement bancaire, il faut : Extrait de compte tenu par la banque Le compte banque de l entreprise Le précédent état de rapprochement bancaire 2 La procédure 1). Je vérifie d abord que le solde du compte 512 en début de mois ou en début d exercice correspond bien au solde qui figurait sur l état de rapprochement précédent Il faut s assurer qu une écriture n a pas été enregistrée par mégarde en date du mois précédent... 2). En utilisant l état de rapprochement de la période précédente, je regarde si les sommes qui n avaient pas encore été comptabilisées dans l ancien ETAT par une partie ont maintenant été comptabilisées dans le nouvel ETAT par cette même partie. 3). Ensuite, je compare notre comptabilité (compte 512) avec celle du banquier et je pointe les opérations identiques, comptabilisées pour le même montant, au centime près. ATTENTION : Pour le banquier, les écritures sont enregistrées dans le sens opposé au notre (notre extrait représente son compte client dans sa comptabilité) Pour pointer un chèque émis, les sommes identiques seront pointées, au crédit dans notre compte 512, et au débit sur l extrait de notre compte banque. S il y a un écart (même d un centime) : ne pas pointer. Si le montant est identique, mais dans la colonne débit chez nous et dans la colonne crédit du banquier : l opération a été passée comme une recette par l un et comme une sortie d argent par l autre (inversion) : ne pas pointer. Si la somme est identique, mais ne correspond pas à la même opération : ne pas pointer. Une somme chez l un peut correspondre à plusieurs lignes chez l autre (nominal moins frais, ou détail d une remise de plusieurs chèques, etc.) : pointer.

9 5 4). Mettre en évidence les sommes non pointées, en les entourant ou en les surlignant. 5). Après le pointage, on crée le tableau : «ETAT DE RAPPROCHEMENT» qu on peut présenter sur le modèle suivant : Avec une partie CHEZ NOUS qui représente notre solde actuel, plus les écritures qui nous manquent ; Et une partie CHEZ LE BANQUIER avec le solde de son extrait, plus les écritures qu il a oubliées (ou plutôt les opérations qu il ne connaît pas encore, comme les chèques qui n ont pas encore été remis en banque par nos fournisseurs...) a). Je place donc le solde de notre compte 512 (voir grand livre) CHEZ NOUS et le solde de l extrait bancaire CHEZ LE BANQUIER. b). Ajouter dans la partie CHEZ NOUS, les écritures qui manquent dans notre comptabilité (celles qu en principe, nous enregistrerons ensuite) c est à dire les sommes comptabilisées par le banquier (=sur son extrait) mais qui n ont pas pu être pointées (car nous ne les avions pas passées). c).positionner ces sommes du côté où je devrai les passer : Si le banquier a comptabilisé une somme au crédit = entrée d argent sur le compte, nous devrons comptabiliser cette recette au débit et réciproquement... d) De la même façon, CHEZ LE BANQUIER, les écritures qui se trouvent dans notre compte 512 mais qui n ont pas pu être pointées car lui ne les avait pas comptabilisées. (Rappel : si nous avons comptabilisé une sortie d argent = au crédit, le banquier devra enregistrer cette même dépense au débit) e). Il faut que j indique sur l état de rapprochement toutes les informations non lettrées. f). Le logiciel calcule le solde rectifié (ou nouveau solde ou solde théorique ) en partant du solde trouvé sur l extrait bancaire d un côté, et dans le compte 512 (ou la balance) de l autre côté, et en ajoutant les mouvements débiteurs ou créditeurs. Si le pointage a été bien fait, et le tableau correctement remplis, je dois normalement trouver le même solde au centime près (débiteur chez l un, créditeur chez l autre) 6

10 6). Le tableau d état de rapprochement doit être précis : Nom de la banque. Date de l état de rapprochement. Date de comptabilisation des écritures en rapprochement. Libellé précis des écritures en rapprochement. C est grâce à ces informations que je pourrai : Repérer des opérations qui n ont pas été pointées alors qu elles apparaissent de chaque côté (d après les dates et les libellés) Repérer des anomalies d enregistrement (opérations comptabilisées à l envers) grâce au libellé et au sens de l écriture 7). D après les informations figurant sur le tableau de rapprochement, vérifier que le pointage est correct ; Si une même opération n a pas été pointée, elle apparaît alors de chaque coté (Chez nous, et chez le banquier), dans ce cas, je la pointe, la supprime du tableau donc par conséquent le refaire) et RECALCULER LE NOUVEAU SOLDE. 8). D après les mêmes informations, je pourrai détecter les anomalies et faire les recherches qui s imposent. 9). Si besoin je prépare et effectue la saisie des écritures utiles : Il s agit, en principe, des écritures qui avaient été ajoutées dans la partie CHEZ NOUS mais attention à tenir compte des écarts de sommes qui ne doivent être comptabilisées que pour la différence. 10). Si des régularisations ont été enregistrées sur la période de rapprochement, il faut obligatoirement modifier l état de rapprochement (refaire un tableau), en faisant disparaître les opérations corrigées, et en indiquant le solde actuel du compte 512 puis recalculer le nouveau solde rectifié! 11). Conserver ce tableau définitif, par exemple dans le classeur de banque avec l extrait de compte, Il faudra l utiliser pour réaliser l état de rapprochement du mois suivant.

11 7 IV. ANALYSE Quelles sont les différences entre l état de rapprochement au centre de formation et en entreprise? J ai pu constater que d établir un état de rapprochement en entreprise était beaucoup plus simple qu au centre de formation car tout est sur informatique notamment pour le lettrage des comptes, ainsi que le solde des comptes corrigés qui se font automatiquement. Au centre tout est fait sur papier, et il faut tout calculer. Par contre au centre de formation on a le droit à l erreur si je puis dire tandis qu en entreprise le droit à l erreur est interdit sous peine de majoration de la part de l état.

12 8 REMERCIEMENT Je tiens sincèrement à remercier les gérants de la société Monsieur Grégoire et Madame Evelyne de m avoir accueilli dans leur entreprise et me donner ma chance de pouvoir parfaire ma formation. Je remercie tout particulièrement Madame Evelyne, mon maître de stage pour m avoir accordé son temps et sa confiance avec un dévouement absolu. Je tiens à lui adresser toute ma sincère amitié et tous mes remerciements pour sa participation dans l optique que je quitte ce stage en ayant acquis un maximum de compétences professionnelles, mais aussi que je tire de ce séjour en entreprise, un total épanouissement. Madame Evelyne ainsi que Monsieur Grégoire m ont vraiment donné l impression qu ils souhaitaient que mon stage soit réussi et se sont investis activement dans ce sens. Je remercie également l ensemble du personnel de l entreprise pour sa gentillesse.

13 9 V. CONCLUSION Tout au long du rapport, j ai essayé de vous faire vivre une partie du travail d un comptable. Bien entendu le rapport n est pas une image exhaustive du métier. J ai moi-même participé à d autres taches mais il m a semblé plus compréhensible de me focaliser sur le rapprochement bancaire. La diversité des taches et des domaines abordés a été une réelle motivation pour m impliquer toujours de plus en plus dans le stage, et cela sera, j en suis persuadé une expérience unique dans mon parcours professionnel. Mon objectif était principalement de découvrir un métier. Cela peut paraître étrange pour la plupart des personnes d aimer les chiffres mais il s agit en réalité d être au cœur de la vie de l entreprise et d en ressentir les moindres battements. En effet, l évolution des chiffres nous permet d apprécier l évolution même de l entreprise même si, il est vrai, il faut souvent savoir lire à travers eux. Ce stage m'a permis de découvrir la vie en entreprise. C'est un premier contact positif et très enrichissant avec le monde du travail qu est le bâtiment. J'ai dû m'intégrer dans une équipe en gagnant sa confiance, échangé avec d'autres personnes pour progresser. J'ai compris qu'une entreprise est un groupe de personnes différentes qui travaillent ensemble avec tous les avantages et les inconvénients que cela implique. Ayant pour but de bien faire dans l'entreprise, celle-ci leur permet également de s'assumer financièrement et s'intégrer socialement. Le stage m a énormément apporté, autant sur l aspect technique qu organisationnel et humain. En effet, l enseignement scolaire m a surtout permis, d avoir des méthodologies de travail et surtout une grande capacité d adaptation face à des situations diverses. Mais ces six semaines passées au sein de l Entreprise m ont permis de traduire ces atouts dans des situations réelles et ainsi concrétiser ses acquis, voir parfois les remettre en cause lorsque cela était nécessaire. Il est vrai également que sur un point de vu des connaissances techniques, il n y a pas de meilleur école qu une entreprise. Ainsi j ai pu, grâce notamment aux équipes, aux connaissances très diversifiées, apprendre énormément de choses sur le métier de comptable.

14 10

B. Le rapprochement bancaire

B. Le rapprochement bancaire D autres signataires peuvent éventuellement être désignés mais il n est pas prudent de multiplier inconsidérément le nombre de personnes habilitées à effectuer des règlements sur le compte du comité d

Plus en détail

Etats de Rapprochement Principe, But et Méthodologie

Etats de Rapprochement Principe, But et Méthodologie Etats de Rapprochement Principe, But et Méthodologie SOMMAIRE Introduction Principe et But des états de rapprochement Méthodologie Exemple pratique Synthèse proposée par Mr Brahim RHELLAB Mr Saad MSSELLEK

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL COMPTABILITE

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL COMPTABILITE MEROTTO Kévin BACCALAUREAT PROFESSIONNEL COMPTABILITE Etude à caractère professionnel (Epreuve E2) THEME : Rapprochement bancaire Lycée Saint-Aspais 36 rue Saint-Barthélemy 77007 MELUN Cédex 2010/2011

Plus en détail

Les bases de la comptabilité (2)

Les bases de la comptabilité (2) 28 octobre 2009 Les bases de la comptabilité (2) Notions de débit et de crédit Les écritures comptables sont passées selon le système dit "en partie double". Dans ce système, tout mouvement ou variation

Plus en détail

M1 FINANCE-M1 MARKETING-M1 MANAGEMENT DE LA PERFORMANCE-M1 MANAGEMENT ET ORGANISATIONS DU STAGE AU RAPPORT

M1 FINANCE-M1 MARKETING-M1 MANAGEMENT DE LA PERFORMANCE-M1 MANAGEMENT ET ORGANISATIONS DU STAGE AU RAPPORT Place du Maréchal De Lattre de Tassigny 75775 PARIS CEDEX 16 DEPARTEMENT MSO Bureau des Stages M 1- Gestion- D 404 Tél. 01.44.05.46.09 Fax 01.44.05.46.61 M1 FINANCE-M1 MARKETING-M1 MANAGEMENT DE LA PERFORMANCE-M1

Plus en détail

Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL :

Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL : Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL : 1 Télécharger le logiciel version excel 2 À chaque ouverture de la feuille, il faut ACTIVER LES MACROS. Cliquer ici! A défaut, vous ne pourrez pas enregistrer vos écritures

Plus en détail

La clôture annuelle EBP V11

La clôture annuelle EBP V11 La clôture annuelle EBP V11 FAIRE UNE SAUVEGARDE SUR DISQUETTES/CLEF USB ET DISQUE DUR I) Effectuer le lettrage de tous vos comptes clients et fournisseurs Menu quotidien lettrage automatique 2) Validation

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation Générale p. 3. Saisie d une pièce comptable p. 4. Consultation d un compte p. 5. Modules de règlement p. 6

SOMMAIRE. Présentation Générale p. 3. Saisie d une pièce comptable p. 4. Consultation d un compte p. 5. Modules de règlement p. 6 1 SOMMAIRE Présentation Générale p. 3 Saisie d une pièce comptable p. 4 Consultation d un compte p. 5 Modules de règlement p. 6 Règlement clients p. 7 Rapprochement bancaire p. 9 Relances clients p. 10

Plus en détail

Avant-propos. Présentation des feuilles du classeur :

Avant-propos. Présentation des feuilles du classeur : Tenir les comptes de la coopérative scolaire sur le fichier «tableur» «OCCE Comptes Coop» TUTORIEL Avant-propos L Association Départementale O.C.C.E vous propose un fichier «tableur» qui permet de tenir

Plus en détail

COMPTA COOP. Guide d utilisation

COMPTA COOP. Guide d utilisation COMPTA COOP Guide d utilisation Boutons - raccourcis Les boutons sont des raccourcis des menus les plus couramment utilisés. «Quitter» se retrouve dans le menu «Dossier» «Dépense» se retrouve dans le menu

Plus en détail

Comptabilité 30 & 100

Comptabilité 30 & 100 Comptabilité 30 & 100 Nouveautés fonctionnelles et découpage : Ligne100 V14, Ligne 30 et Start V12 Fonctions Start 30 100 100 Pack 100 Pack + Fonctions gamme Impression au format PDF Win Win Win Win Win

Plus en détail

les + produit Et si vous travailliez auj ourd hui avec les outils de demain?

les + produit Et si vous travailliez auj ourd hui avec les outils de demain? Maîtrisez Optimisez E t si vous travai lli ez auj ourd hui avec les outi ls de demai n? FICHE PRODUIT Outils de Révision Intégrés La Révision par excellence les + produit RÉVISION ASSISTÉE PAR ORDINATEUR

Plus en détail

Assistant de Comptabilité et d Administration ASCA

Assistant de Comptabilité et d Administration ASCA CNED UPPCTSC Assistant de Comptabilité et d Administration ASCA Titre de niveau IV, codes NSF 314t, 324t Enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles par l arrêté du 7 août 2008,

Plus en détail

Exemple d un programme de formation

Exemple d un programme de formation Exemple d un programme de formation 2 Objectif : Former pour amener à l autonomie opérationnelle une personne dont il s agit de la première expérience dans le domaine Domaine d apprentissage : Règle comptable

Plus en détail

CONCILIATIONS BANCAIRES MENSUELLES

CONCILIATIONS BANCAIRES MENSUELLES CONCILIATIONS BANCAIRES MENSUELLES OBLIGATION (référence à la RF-06) Conciliation bancaire au 31 décembre, 31 mars et 30 juin. MINIMUM 1 fonds de roulement par mois. Si vous avez une petite caisse, il

Plus en détail

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue :

Ce sont des réductions de prix fondées sur l opération de vente. On distingue : CHAPITRE 2 LES CLIENTS ET LES FOURNISSEURS I. PRESENTATION GENERALE DES FACTURES I.1. Définitions La facture de doit est un écrit dressé par un commerçant et constatant les conditions auxquelles il a vendu

Plus en détail

MODE OPÉRATOIRE : CIEL COMPTA

MODE OPÉRATOIRE : CIEL COMPTA MODE OPÉRATOIRE : CIEL COMPTA Attention ne pas être en mode découverte, donc il faut vérifier avec Divers Menu standard Créer la société : Dossier Nouveau Créer un dossier sur mon ordinateur Ensuite mettre

Plus en détail

Principes et Techniques Comptables 1 er degré

Principes et Techniques Comptables 1 er degré Principes et Techniques Comptables 1 er degré Thème 1601... 4 Séquence thématique 1...4 Séquence thématique 1 > Exercice 1... 4 Séquence thématique 1 > Exercice 1 > Consigne 1... 4 Séquence thématique

Plus en détail

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) :

LES ACHATS (SUITE) Tenir la comptabilité fournisseurs (révisions et suite) : 1ère et Terminale Bac Pro COMPTABILITÉ LE PLAN DE FORMATION EST A LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMMERCE ET COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT UTILISER LES OUTILS DE

Plus en détail

AUFORT CAUCAT & ASSOCIES Société d expertise comptable

AUFORT CAUCAT & ASSOCIES Société d expertise comptable AUFORT CAUCAT & ASSOCIES Société d expertise comptable Marc AUFORT Expert comptable Commissaire aux comptes Laure CAUCAT Expert comptable Commissaire aux comptes... Nos réf. : / / PROPOSITION DE MISSION

Plus en détail

3.5 INTERROGATION DES COMPTES

3.5 INTERROGATION DES COMPTES 3.5 INTERROGATION DES COMPTES Interrogation et lettrage pour les comptes généraux Interrogation tiers pour les clients et fournisseurs. Sur ces deux menus, possibilité de lettrer automatiquement ou manuellement

Plus en détail

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL CIEL Comptabilité - RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL (pour une saisie, sans imputation analytique, sans gestion budgétaire, sans gestion des échéances, sans gestion de la TVA sur encaissements/décaissements)

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER. 1.1. Séparation des fonctions d ordonnateur et de comptable

REGLEMENT FINANCIER. 1.1. Séparation des fonctions d ordonnateur et de comptable REGLEMENT FINANCIER Le présent règlement a pour objet de fixer les modalités de fonctionnement de la Fédération Française de Go (FFG) pour ce qui concerne les aspects comptables et financiers de sa gestion.

Plus en détail

MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS

MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS Titre : COMMISSION SCOLAIRE MODALITÉS POUR LA GESTION DE TRÉSORERIE ET LA SÉCURITÉ DANS LES ÉCOLES ET LES CENTRES EASTERN TOWNSHIPS Source : Services financiers Comité consultatif de vérification Adoptée

Plus en détail

Préférences Dossier : Comptabilité... 2

Préférences Dossier : Comptabilité... 2 Sommaire Préférences Dossier : Comptabilité... 2 Onglet Général... 2 Onglet Ajustement lettrage... 3 Ecart de règlement... 3 Ecart de change... 3 Escompte conditionnel... 4 Assistant de règlement clients...

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

THEME 5 : L ORGANISATION DU TRAVAIL COMPTABLE ET LES SOURCES LEGALES ET REGLEMENTAIRES DE L ORGANISATION COMPTABLE

THEME 5 : L ORGANISATION DU TRAVAIL COMPTABLE ET LES SOURCES LEGALES ET REGLEMENTAIRES DE L ORGANISATION COMPTABLE UFR SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES COURS DE GESTION ANNEE SCOLAIRE 2013 2014 INTERVENANT : Isabelle Kei Boguinard THEME 5 : L ORGANISATION DU TRAVAIL COMPTABLE ET LES SOURCES LEGALES ET REGLEMENTAIRES

Plus en détail

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6

Comptabilité financière SAP ERP version ECC 6 Démarrer avec le progiciel SAP ECC Introduction 5 Présentation générale 5 Exécuter le progiciel SAP 6 Définir la structure organisationnelle Introduction 53 Entités organisationnelles de la comptabilité

Plus en détail

LE CONTROLE DES COMPTES. Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie. Modalités : TABLE DES MATIERES

LE CONTROLE DES COMPTES. Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie. Modalités : TABLE DES MATIERES LE CONTROLE DES COMPTES Objectif(s) : o o o Lettrage, Apurement des comptes d'attente, Contrôle du compte banque. Pré-requis : o Maîtrise du fonctionnement des comptes de tiers et des comptes de trésorerie.

Plus en détail

Un peu d'histoire. professionnels réalisés tous deux à l'étranger je compte me lancer et. ma carrière.

Un peu d'histoire. professionnels réalisés tous deux à l'étranger je compte me lancer et. ma carrière. FREELANCE_LES PREMIERS PAS 1 J'ai souhaité rédiger cet article afin d'étoffer le caractère ludique de mon rapport mais aussi parce qu'à la suite de ce Master TSM et de ces stages professionnels réalisés

Plus en détail

CIEL ASSOCIATIONS EVOLUTION 2014

CIEL ASSOCIATIONS EVOLUTION 2014 CIEL ASSOCIATIONS EVOLUTION 2014 Durée : 2J / 14H Groupe de : 4 max Formateur : Consultant certifié Ciel. Formateur confirmé. Objectifs : Gérer l activité d une association et tenir sa comptabilité en

Plus en détail

TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE Comptabilité

TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE Comptabilité Livret TRAITEMENTS DE FIN D ANNEE Comptabilité Tout ce que vous devez savoir Pour gérer les traitements de fin d année A destination des Utilisateurs de Sage Comptabilité Sommaire Sommaire... 2 Les différentes

Plus en détail

COMPTA.COM. Compta.com v7 Nouvelles fonctionnalités

COMPTA.COM. Compta.com v7 Nouvelles fonctionnalités COMPTA.COM Compta.com v7 Nouvelles fonctionnalités Date de la version : 23/04/2012 SOMMAIRE 1. Nouvelle charte graphique, nouvelle page d accueil... 3 2. Comptabilisation automatique des factures... 4

Plus en détail

Cahier Technique La Comptabilité Libérale

Cahier Technique La Comptabilité Libérale Cahier Technique La Comptabilité Libérale Télévitale cahier technique : la comptabilité libérale Page 1 / 5 Sommaire I. Les écritures... 3 II. Le rapprochement bancaire manuel... 3 III. La Déclaration

Plus en détail

CONNECT Comptabilité - Liste des fonctionnalités TABLE DES MATIERES

CONNECT Comptabilité - Liste des fonctionnalités TABLE DES MATIERES TABLE DES MATIERES I - PRESENTATION DU LOGICIEL Page 2 II - UTILISATION DU LOGICIEL A - Démarrage du logiciel Page 3 B Comment saisir les écritures Page 4 C - Les différents menus 1 - Le menu DOSSIERS

Plus en détail

Table des matières. AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi simplifié pour caissier(e)

Table des matières. AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi simplifié pour caissier(e) Table des matières 1/ But :... 3 2/ Sélecteur de lancement de logiciels :... 4 2.1/ Généralités :... 4 2.2/ Lancements multiples :... 6 3/ Appel d un article :... 7 3.1/ Fiche d exemple :... 7 3.2/ Codes

Plus en détail

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION

COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE DROIT LES ACHATS (SUITE) UTILISER LES OUTILS DE COMMUNICATION STRATÉGIE GLOBALE DE FORMATION 1ère et Terminale Baccalauréat Professionnel SECRÉTARIAT LE PLAN DE FORMATION EST À LIRE DE FACON TRANSVERSALE PROMOTION 2009 COMMUNICATION ET ORGANISATION COMPTABILITÉ ÉCONOMIE

Plus en détail

LIASSE FISCALE GESTION DE LA PAIE

LIASSE FISCALE GESTION DE LA PAIE LIASSE FISCALE SAGE EBP B-E-D GESTION DE LA PAIE COMPTABILITE Acciale Formation 119, avenue Charles de Gaulle 08000 CHARLEVILLE-MEZIERES Tél.: 03 24 32 86 26 www.accialeformation.com Contact : carolinelambert@accialeformation.com

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

Comptabilité Auxiliaire

Comptabilité Auxiliaire Comptabilité Auxiliaire Introduction Fonctions principales Paramétrages pré requis Fiche cabinet Création des journaux Création des comptes comptables Module de remise en banque Création d'un bordereau

Plus en détail

LES ACTIVITES DE L ACNV

LES ACTIVITES DE L ACNV LES ACTIVITES DE L ACNV De mai 2011 à mars 2012-374 adhérents en 2011 - stage éducation 2011 : 1 et en 2012 :3 - stage transmetteurs 2011 : 2 maintenus + 2 annulés et en 2012 : 4 prévus - 33 conventions

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack +

Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack + Comptabilité 100 Découpage fonctionnel : Ligne100 V15, Ligne 30 et Start Commentaire : en bleu les nouveautés V15. Découpage fonctionnel Start 30 100 100 Pack 100 Pack + Gestion des IFRS Impression au

Plus en détail

Notice de CLOTURE DES COMPTES 2010-2011 2 nd DEGRE

Notice de CLOTURE DES COMPTES 2010-2011 2 nd DEGRE Notice de CLOTURE DES COMPTES 2010-2011 2 nd DEGRE L année scolaire est terminée, un certain nombre de contrôles sont à effectuer afin de préparer la clôture de l exercice comptable Ces éditions doivent

Plus en détail

Nouvel agent comptable les indispensables à la prise de poste

Nouvel agent comptable les indispensables à la prise de poste Nouvel agent comptable les indispensables à la prise de poste Cette fiche ne se prétend pas exhaustive, elle permettra toutefois à un nouvel agent comptable de prendre un poste dans les meilleures conditions

Plus en détail

Les logiciels. Mac. Découvrez-les dès maintenant!

Les logiciels. Mac. Découvrez-les dès maintenant! Nouveau Les logiciels Découvrez-les dès maintenant! Pour l ensemble des petites entreprises LES 5 POINTS CLÉS Démarrez rapidement Saisissez simplement Compta Ce logiciel spécialement conçu pour une utilisation

Plus en détail

Mission Education à Noflaye, Sénégal

Mission Education à Noflaye, Sénégal Mission Education à Noflaye, Sénégal Charlotte Diassé Avril 2013 1 Sommaire Pour commencer 3 1. Mon choix de mission, pourquoi le Sénégal? 3 2. Noflaye, le village et ses habitants 3 Pour continuer Ma

Plus en détail

14. COMPTABILITÉ. Comptabilité. q PRINCIPE

14. COMPTABILITÉ. Comptabilité. q PRINCIPE 14. COMPTABILITÉ q PRINCIPE La quasi-totalité de la comptabilité sera saisie automatiquement, via la gestion. Le passage en compta sera manuel, et peut être réversible (pour l exercice en cours) Les informations

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE SECRETARIAT EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE SECRETARIAT EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE SECRETARIAT EN 3 ANS T H E M E POLE 2 COMMUNICATION ET ORGANISATION (Compétences professionnelles réf. BEP MS) POLE 3 COMPTABILITE ET GESTION

Plus en détail

Mutation du plan comptable Käfer vers le plan comptable PME

Mutation du plan comptable Käfer vers le plan comptable PME Mutation du plan comptable Käfer vers le plan comptable PME Ce document contient les instructions nécessaires pour les utilisateurs d AdmiCash qui veulent changer du plan comptable Käfer vers le plan PME.

Plus en détail

SFT Instr. 4.1.1 INSTRUCTION DE TRAVAIL : BOUCLEMENT ANNUEL. 1.1 Circulaire type... 3 1.2 Délais de clôture... 3

SFT Instr. 4.1.1 INSTRUCTION DE TRAVAIL : BOUCLEMENT ANNUEL. 1.1 Circulaire type... 3 1.2 Délais de clôture... 3 SFT Instr. 4.1.1 INSTRUCTION DE TRAVAIL : BOUCLEMENT ANNUEL Sommaire 1. Préparation planning... 3 1.1 Circulaire type... 3 1.2 Délais de clôture... 3 2. Vérifications et corrections préliminaires des comptes...

Plus en détail

Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts

Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts HOUDEVILLE Gwendoline 3èmeA Rapport de STAGE Leclerq Espaces Verts Jeudi 5 et vendredi 6 décembre 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE...2 INTRODUCTION...3 PRÉSENTATION ET ORGANISATION DE L'ENTREPRISE...4 1. Localisation

Plus en détail

Nouveautés Sm@rt-Cool Version 1.2.00 Guide PME

Nouveautés Sm@rt-Cool Version 1.2.00 Guide PME Nouveautés Sm@rt-Cool Version 1.2.00 Guide PME Décembre 2007 Sage Division Experts-Comptables - 11 rue de Cambrai - 75945 Paris Cedex 19 Siège Social Sage : 10 rue Fructidor - 75834 Paris Cedex 17 SAS

Plus en détail

Brevet Technique Supérieur. Comptabilité gestion des Organisations. Stage en entreprise. «Administrateur Judiciaire»

Brevet Technique Supérieur. Comptabilité gestion des Organisations. Stage en entreprise. «Administrateur Judiciaire» MELLAN Maître de stage : NICOLAS MAÎTRE BOURTOURAULT Rémy 12 boulevard Thiers 21 000 DIJON Brevet Technique Supérieur Comptabilité gestion des Organisations Stage en entreprise «Administrateur Judiciaire»

Plus en détail

La recherche d'une entreprise d'accueil

La recherche d'une entreprise d'accueil La recherche d'une entreprise d'accueil Comment faire ses démarches par téléphone! Ce document vous apporte quelques conseils ainsi que la démarche générale pour prendre contact avec les entreprises et

Plus en détail

SECRETAIRE COMPTABLE

SECRETAIRE COMPTABLE SECRETAIRE COMPTABLE TITRE PROFESSIONNEL DU MINISTERE DU TRAVAIL - NIVEAU IV (Niveau BAC) Titre professionnel de SECRETAIRE COMPTABLE niveau IV (code NSF : 324T) se compose de quatre activités types, chaque

Plus en détail

GdsCompta. Logiciel de comptabilité générale

GdsCompta. Logiciel de comptabilité générale GdsCompta Logiciel de comptabilité générale CARACTERISTIQUES Logiciel sous Windows Fonctionne sous Windows XP, Vista, 7 et 8 Multi-dossier De la saisie des écritures au bilan, une comptabilité complète.

Plus en détail

Initiation à la compta : le trajet d'une recette payée en chèque -5-23/04/2004

Initiation à la compta : le trajet d'une recette payée en chèque -5-23/04/2004 Initiation à la compta : le trajet d'une recette payée en chèque -5-23/04/2004 niveau : avancé Nous allons aborder dans cet article les virements dans hellodoc 5. Les chèques ayant été déposés sur un compte

Plus en détail

les outils de vérification de la comptabilité et la clôture de la comptabilité

les outils de vérification de la comptabilité et la clôture de la comptabilité 22 janvier 2007 les outils de vérification de la comptabilité et la clôture de la comptabilité Vous pouvez, certes, entrer en comptabilité toutes vos recettes et toutes vos dépenses sans faire le moindre

Plus en détail

NOTE DE SERVICE. N 01-127-M2-E du 10 décembre 2001 NOR : BUD R 01 00127 N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

NOTE DE SERVICE. N 01-127-M2-E du 10 décembre 2001 NOR : BUD R 01 00127 N. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique NOTE DE SERVICE N 01-127-M2-E du 10 décembre 2001 NOR : BUD R 01 00127 N Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique BASCULEMENT À L'EURO DE L'APPLICATION HTR ANALYSE Contrôles à opérer

Plus en détail

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Pourquoi un stage? Sensibiliser les élèves au monde du travail : Aimer le monde du travail. Souvent, nos enfants n ont qu une idée très partielle de ce

Plus en détail

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013

PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 PLAN DE FORMATION COMPTABLE NOVEMBRE 2013 I L ENTREPRISE ET LA FAMILLE La famille est une entreprise La famille dépend de l entreprise La famille et l entreprise se gèrent de la même manière mais indépendamment

Plus en détail

Formation logiciel Sage 100 Comptabilité i7

Formation logiciel Sage 100 Comptabilité i7 Sage 100 Comptabilité offre la simplicité d une base de données commune aux différents modules comptables et financiers, une grande interactivité avec votre environnement bureautique et la fluidité de

Plus en détail

DovAdis. Objet Rapprochement bancaire Métier Gérance. Siège social SPI 1, rond-point du Flotis Bât IV 31 240 St Jean

DovAdis. Objet Rapprochement bancaire Métier Gérance. Siège social SPI 1, rond-point du Flotis Bât IV 31 240 St Jean DovAdis Objet Rapprochement bancaire Métier Gérance Siège social SPI 1, rond-point du Flotis Bât IV 31 240 St Jean Facturation SPI ZAC du Parkway 5, rue des Tiredous 64 000 Pau Tél. 05 62 27 95 30 Fax.

Plus en détail

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci!

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci! Enfin, Voici l'information que VOUS attendiez depuis longtemps. Vous allez découvrir une méthode inédite et des secrets que la plupart des affiliés ne connaitront jamais... Par: Mustapha GASSEM Le Dans

Plus en détail

LIVRET DES JEUX DE VALEURS

LIVRET DES JEUX DE VALEURS AGE Aide à la Gestion d Etablissement LIVRET DES JEUX DE VALEURS EXERCICES MODULE COMPTABLE FORMATION AGE - SEPTEMBRE 21 p. 1 CREATION D UN TIERS Chaque utilisateur se créé en tant que tiers (fournisseur)

Plus en détail

TANT DE COMPTABILITÉ ET D ADMINISTRATION

TANT DE COMPTABILITÉ ET D ADMINISTRATION AIDE A LA PREPARATION DU TITRE ASCA ASSIS- TANT DE COMPTABILITÉ ET D ADMINISTRATION UNITES OBLIGATOIRES Nombre d heures : 420 (pour les 4 modules obligatoires) Ce titre est composé de 4 unités Les candidats

Plus en détail

Terminer sa Comptabilité 2014 sur ALBUS (avec élégance!)

Terminer sa Comptabilité 2014 sur ALBUS (avec élégance!) Terminer sa Comptabilité 2014 sur ALBUS (avec élégance!) Ce document a pour but de vous aider à finaliser votre comptabilité si celle-ci est tenue avec Albus. Armez-vous d'un peu de patience et de courage,

Plus en détail

Il faut renseigner ces deux cases avec les codes envoyés par l AD. Cherchez dans votre dossier OCCE de rentrée... Puis Envoi

Il faut renseigner ces deux cases avec les codes envoyés par l AD. Cherchez dans votre dossier OCCE de rentrée... Puis Envoi Il faut renseigner ces deux cases avec les codes envoyés par l AD. Cherchez dans votre dossier OCCE de rentrée... Puis Envoi Nouveau mandataire, changement de mandataire c est facile. Un CLIC sur http://occe63.free.fr./debut.php

Plus en détail

Manuel utilisateur du point de vente OFBiz

Manuel utilisateur du point de vente OFBiz Manuel utilisateur du point de vente OFBiz Version 9.11 le 1 novembre 2009 Apache OFBiz (http://ofbiz.apache.org) est une marque déposée de la fondation Apache Software Foundation Page 1/25 Manuel utilisateur

Plus en détail

Guide d initiation à votre logiciel d audit et de comptabilité

Guide d initiation à votre logiciel d audit et de comptabilité Bien venue! Guide d initiation à votre logiciel d audit et de comptabilité OCEAN Introduction : Cher utilisateur, OCEAN est un progiciel destiné à la réalisation de toutes les opérations comptables, à

Plus en détail

Mars 2009 : Nouvelle procédure de clôture - ouverture des comptes.

Mars 2009 : Nouvelle procédure de clôture - ouverture des comptes. Mars 2009 : Nouvelle procédure de clôture - ouverture des comptes. Historique de l évolution du programme : Avant 2006, Seuls les comptes financiers et tiers étaient réouverts automatiquement lors de la

Plus en détail

CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES

CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES CALCUL ET INTERPRETATION DES SOLDES LE CALCUL DES SOLDES DES COMPTES EN T Le SOLDE d un compte correspond à la différence entre les sommes enregistrées au débit et au crédit de ce compte. Exemple : On

Plus en détail

Plan. Introduction. Conclusion. Partie I : Présentation du logiciel JBS Compta. Partie II : Processus d enregistrement comptable

Plan. Introduction. Conclusion. Partie I : Présentation du logiciel JBS Compta. Partie II : Processus d enregistrement comptable Université Mohammed V Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agdal-Rabat Master Sciences de Gestion Semestre 1 Matière: Informatique JBS COMPTA Présenté par: BENABDELKRIM El FILALI Yasmine

Plus en détail

GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP

GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP À DESTINATION DES MANDATAIRES CAHIER DE COMPTABILITÉ EN LIGNE Document réalisé à partir des travaux de l AD 28 (Valérie TREFFEL) Version du 12 avril 2013 Retkoop Guide de procédure

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

Rapport de stage du 7 janvier au 22 février 2013

Rapport de stage du 7 janvier au 22 février 2013 Nicolas Roux BTS SIO, 2 ème année Année 2012/2013 Rapport de stage du 7 janvier au 22 février 2013 Entreprise : DBS Informatique 9, Place du commerce 87350 Panazol 1 Lycée : Suzanne Valadon 39, Rue François

Plus en détail

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre :

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : - De détecter les erreurs éventuellement commises au niveau

Plus en détail

e. Coûts de l'inventaire. Tout coût découlant des inventaires doit être imputé à la période pendant laquelle l inventaire a été effectué;

e. Coûts de l'inventaire. Tout coût découlant des inventaires doit être imputé à la période pendant laquelle l inventaire a été effectué; LISTE DE VÉRIFICATION POUR LES ÉTATS FINANCIERS INTRODUCTION 1. Pour être en mesure de produire des états financiers précis et significatifs et de maintenir des contrôles internes adéquats, le gestionnaire

Plus en détail

La correction des erreurs d'enregistrement et de traitement comptables

La correction des erreurs d'enregistrement et de traitement comptables La correction des erreurs d'enregistrement et de traitement comptables Après l'étude des différents types d'erreurs en comptabilité (Section 1) nous étudierons la cause des erreurs (Section 2) et les techniques

Plus en détail

TABLEAU D ARCHIVAGE MODELE A DESTINATION DES LIGUES, COMITES ET CLUBS. Janvier 2008

TABLEAU D ARCHIVAGE MODELE A DESTINATION DES LIGUES, COMITES ET CLUBS. Janvier 2008 TABLEAU D ARCHIVAGE MODELE A DESTINATION DES LIGUES, COMITES ET CLUBS Janvier 2008 Ce document a pour objectif de donner des indications sur les durées de des principaux documents susceptibles d être produits

Plus en détail

La Santé de la Famille des Chemins de Fer Français GUIDE PRATIQUE POUR LES TRESORIERS DES COMITES TERRITORIAUX

La Santé de la Famille des Chemins de Fer Français GUIDE PRATIQUE POUR LES TRESORIERS DES COMITES TERRITORIAUX Avril 2013 La Santé de la Famille des Chemins de Fer Français GUIDE PRATIQUE POUR LES TRESORIERS DES COMITES TERRITORIAUX Ce guide a pour but d'aider les Trésoriers et Présidents de comité à assurer une

Plus en détail

Guide du créateur d entreprise sociale et solidaire. Chapitre 2: la Comptabilité en droit suisse

Guide du créateur d entreprise sociale et solidaire. Chapitre 2: la Comptabilité en droit suisse Chapitre 2: la Comptabilité en droit suisse Quelle que soit sa taille, son activité et sa forme juridique, l'entreprise d'économie sociale et sociale est tenue de maintenir une comptabilité conforme à

Plus en détail

gcaisse 1.Réglages a. Boutique b. Mots de passe c. Ventes

gcaisse 1.Réglages a. Boutique b. Mots de passe c. Ventes gcaisse 1.Réglages a. Boutique Cette fiche permet de renseigner les informations sur la boutique. Les coordonnées d adresse seront reprises dans l impression d entête des factures, quand vous cliquez sur

Plus en détail

COMPTABILITE SAGE LIGNE 30

COMPTABILITE SAGE LIGNE 30 COMPTABILITE SAGE LIGNE 30 Date : 25/09/2006 Auteur : Pascal VIGUIER Réf. : SAGE092006 SOMMAIRE SOMMAIRE... 1 1. MENU FICHIER... 3 1.1 1.2 AUTORISATION D ACCES... 3 A PROPOS DE VOTRE SOCIETE... 4 1.2.1

Plus en détail

EN BLANC AVANT IMPRESSION»»»

EN BLANC AVANT IMPRESSION»»» Ce modèle doit se trouver sous le répertoire C:\Users\toto\AppData\Roaming\Microsoft\Templates EN BLANC AVANT IMPRESSION»»» Version : 1.0.54 Date du livrable : Mars 2015. Pour rafraîchir le numéro de version,

Plus en détail

MODULE 1 : INTRODUCTION A LA GESTION D UNE MUTUELLE DE SANTE

MODULE 1 : INTRODUCTION A LA GESTION D UNE MUTUELLE DE SANTE MODULE 1 : INTRODUCTION A LA GESTION D UNE MUTUELLE DE SANTE 1. L IMPORTANCE DE SYSTEME DE GESTION D UNE MUTUELLE DE SANTE Une mutuelle de santé est une organisation et de solidarité ; elle constitue un

Plus en détail

Infolog 2013-2014. Guide des Formations Ciel. Formations interentreprises. Formations intra entreprises. Formations à distance

Infolog 2013-2014. Guide des Formations Ciel. Formations interentreprises. Formations intra entreprises. Formations à distance Infolog Guide des Formations Ciel 2013-2014 Formations interentreprises Formations intra entreprises Formations à distance EDITO Chère cliente, cher client, Depuis plus de 25 ans, Ciel vous accompagne

Plus en détail

COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS Secrétariat BAC PRO - Terminale

COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS Secrétariat BAC PRO - Terminale COMPTABILITÉ ET GESTION DES ACTIVITÉS Secrétariat BAC PRO - Terminale 1 - Les procédures comptables dans un environnement informatisé... 3 2 - Les livraisons intracommunautaires et les exportations...

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013

GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS. Version 1.0 du 27 septembre 2013 GUIDE PRATIQUE COMPTABILITE CREANCIERS Version 1.0 du 27 septembre 2013 Table des matières 1. Introduction... 3 1.1. Les comptabilités auxiliaires... 3 2. Paramètres de bases... 3 2.1. Les conditions de

Plus en détail

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN L'objectif de ce module est de vous familiariser avec le vocabulaire comptable et de vous faire comprendre ce que décrit un bilan Une entreprise vit dans le monde économique

Plus en détail

DOCUMENT D'INFORMATION PRECONTRACTUELLE

DOCUMENT D'INFORMATION PRECONTRACTUELLE DOCUMENT D'INFORMATION PRECONTRACTUELLE ETABLI ENTRE Monsieur / Madame X Domicilié(e) : ET La Société FREECADRE IMMOBILIER Domiciliée : Les portes d'uzès - 1 rue Vincent Faïta 30000 Nîmes France Représentée

Plus en détail

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES.

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. Dirigeants d entreprise artisanale, vos responsabilités vous imposent de faire preuve d une grande polyvalence

Plus en détail

Formation : Ciel comptabilité

Formation : Ciel comptabilité Formation : Ciel comptabilité Maîtriser les bases du logiciel de comptabilité CIEL PROGRAMME DE LA FORMATION : Préalable Rappels des concepts et principes de la comptabilité générale Initialisation Création

Plus en détail

VigiCompta, l A.G.A. VigiCompta, l AGA et Vous janvier 2013 p 1 / 32

VigiCompta, l A.G.A. VigiCompta, l AGA et Vous janvier 2013 p 1 / 32 VigiCompta, l A.G.A. Pas à pas réalisé par gilles guillon. Janvier 2013 N engage en rien Prokov Editions Si questions relatives à ce livret : courriel : pasapas@laposte.net VigiCompta, l AGA et Vous janvier

Plus en détail

Elle a été créé le 23/09/98 sous forme de Société Commerciale.

Elle a été créé le 23/09/98 sous forme de Société Commerciale. Toulouse, le 2 octobre 2003. EURL TEST 31000 TOULOUSE Nos Réf. : Madame la Gérante, Vous avez bien voulu nous consulter en qualité d'expert-comptable pour vous assister dans la gestion de votre entreprise.

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

Les services Web collaboratifs de votre cabinet. Et si vous travailliez aujourd hui avec les outils de demain?

Les services Web collaboratifs de votre cabinet. Et si vous travailliez aujourd hui avec les outils de demain? Les services Web collaboratifs de votre cabinet Ne vous déplacez plus pour déposer vos pièces. Pièces immédiatement disponibles... au cabinet, sans vous en séparer. N attendez plus l ouverture du cabinet

Plus en détail

Logiciel de gestion complète des associations

Logiciel de gestion complète des associations GdsAgora Pack Logiciel de gestion complète des associations CARACTERISTIQUES Logiciel sous Windows Fonctionne sous Windows XP, Vista, 7 et 8 Gestion des profils des utilisateurs Assistants de création

Plus en détail