Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT"

Transcription

1 Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009

2 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable : le rapprochement bancaire V. Analyse 8 VI. Conclusion 9 VII. Remerciement 10 Sommaire des annexes Annexe 1 : Relevé de compte bancaire Annexe 2 : Grands-livres des comptes généraux Annexe 3 : Rapprochement de banque.

3 1. INTRODUCTION J ai effectué ma période de stage du 13 octobre au 21 novembre 2008 dans l entreprise ALTITOIT qui est située à?????????????. Son activité principale consiste à effectuer tous types de travaux de couvertures, de travaux d accès difficile et à grande hauteur, de travaux en milieux confinés ainsi que protéger des bâtiments contre les nuisances de pigeons. Au cours de cette période de formation en entreprise, j ai eu l occasion d établir et de contrôler les états périodiques, le suivi des comptes clients (pointage, lettrage justification de solde), règlement des fournisseurs, des devis, des remise de chèques en banque, des bulletins de paies, répondre aux appels téléphonique, créer des tableaux pour la relance des retenue de garanties et pour le calcul des heures des ouvriers pour les paies ainsi que d imputer et comptabiliser les opérations de trésorerie puis les contrôler afin d établir un état de rapprochement bancaire. Parmi les diverses tâches exécutées, j ai choisi de développer celle du «rapprochement bancaire». J ai choisi ce thème car je trouve que c est le plus intéressant de tous. C est une étude qui nécessite des travaux de pointage long mais fondamentaux. Je vais dans un premier temps présenter l entreprise puis décrire mes travaux comptables relatifs au thème choisi en deux parties : 1 Le but de l état de rapprochement 2 La procédure

4 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE 1 Code APE : Forme juridique : E.U.R.L Capital social : N de registre du commerce : Nationalité : Française Date de création : 1989 Effectifs de l entreprise : 9 Présentation du service : Raison sociale : Siège social : N de Téléphone : N FAX : Perspective d avenir : - Etoffer l entreprise - Se maintenir malgré la conjoncture actuelle due au futur licenciement de plus personnes courant Rayonnement économique : - L activité principale de l entreprise se déroule essentiellement dans la région Nord pas de Calais. Ce rayonnement atteint 90-95% du Chiffres d Affaires de la société ALTITOIT.

5 2

6 3

7 3. DESCRIPTION DE L ETAT DE RAPPROCHEMENT BANCAIRE Présenter un état de rapprochement bancaire signifie justifier les écarts constatés entre les soldes de deux comptes réciproques. Les comptes réciproques sont les comptes ouverts chez deux agents économiques différents pour enregistrer leurs relations réciproques. Ce qui emploi chez l un est ressource chez l autre et réciproquement. Un rapprochement bancaire consiste donc à compléter chacune des deux comptabilités avec des opérations non encore enregistrées chez l un ou chez l autre. Je pars des soldes donnés par le compte 512 Banque dans l entreprise et j arrive au même solde réel qui figure sur le relevé de la banque après la saisie de toutes les opérations manquantes de part et d autre. Les soldes rectifiés des comptes sont de même montant mais de sens opposés (comptes réciproques). Après avoir établi le rapprochement bancaire, j identifie les opérations que l entreprise n a pas encore enregistrées pour les saisir..1 Le but du rapprochement bancaire Un état de rapprochement bancaire est très important, il permet de contrôler si les ordres de décaissement émis ont étés débités des comptes et si les recettes attendues sont bien encaissées. Les différences qui résident du rapprochement doivent être justifiées, elles peuvent être dues à : Des chèques mal saisis. Des erreurs de journaux. Double saisie de frais bancaires. 4

8 Des chèques envoyés mais non encaissés par les fournisseurs Une différence de solde non justifiée peut cacher un gros problème de gestion. C est pour cela qu il est impératif de régulièrement établir un état de rapprochement bancaire. Pour établir un état de rapprochement bancaire, il faut : Extrait de compte tenu par la banque Le compte banque de l entreprise Le précédent état de rapprochement bancaire 2 La procédure 1). Je vérifie d abord que le solde du compte 512 en début de mois ou en début d exercice correspond bien au solde qui figurait sur l état de rapprochement précédent Il faut s assurer qu une écriture n a pas été enregistrée par mégarde en date du mois précédent... 2). En utilisant l état de rapprochement de la période précédente, je regarde si les sommes qui n avaient pas encore été comptabilisées dans l ancien ETAT par une partie ont maintenant été comptabilisées dans le nouvel ETAT par cette même partie. 3). Ensuite, je compare notre comptabilité (compte 512) avec celle du banquier et je pointe les opérations identiques, comptabilisées pour le même montant, au centime près. ATTENTION : Pour le banquier, les écritures sont enregistrées dans le sens opposé au notre (notre extrait représente son compte client dans sa comptabilité) Pour pointer un chèque émis, les sommes identiques seront pointées, au crédit dans notre compte 512, et au débit sur l extrait de notre compte banque. S il y a un écart (même d un centime) : ne pas pointer. Si le montant est identique, mais dans la colonne débit chez nous et dans la colonne crédit du banquier : l opération a été passée comme une recette par l un et comme une sortie d argent par l autre (inversion) : ne pas pointer. Si la somme est identique, mais ne correspond pas à la même opération : ne pas pointer. Une somme chez l un peut correspondre à plusieurs lignes chez l autre (nominal moins frais, ou détail d une remise de plusieurs chèques, etc.) : pointer.

9 5 4). Mettre en évidence les sommes non pointées, en les entourant ou en les surlignant. 5). Après le pointage, on crée le tableau : «ETAT DE RAPPROCHEMENT» qu on peut présenter sur le modèle suivant : Avec une partie CHEZ NOUS qui représente notre solde actuel, plus les écritures qui nous manquent ; Et une partie CHEZ LE BANQUIER avec le solde de son extrait, plus les écritures qu il a oubliées (ou plutôt les opérations qu il ne connaît pas encore, comme les chèques qui n ont pas encore été remis en banque par nos fournisseurs...) a). Je place donc le solde de notre compte 512 (voir grand livre) CHEZ NOUS et le solde de l extrait bancaire CHEZ LE BANQUIER. b). Ajouter dans la partie CHEZ NOUS, les écritures qui manquent dans notre comptabilité (celles qu en principe, nous enregistrerons ensuite) c est à dire les sommes comptabilisées par le banquier (=sur son extrait) mais qui n ont pas pu être pointées (car nous ne les avions pas passées). c).positionner ces sommes du côté où je devrai les passer : Si le banquier a comptabilisé une somme au crédit = entrée d argent sur le compte, nous devrons comptabiliser cette recette au débit et réciproquement... d) De la même façon, CHEZ LE BANQUIER, les écritures qui se trouvent dans notre compte 512 mais qui n ont pas pu être pointées car lui ne les avait pas comptabilisées. (Rappel : si nous avons comptabilisé une sortie d argent = au crédit, le banquier devra enregistrer cette même dépense au débit) e). Il faut que j indique sur l état de rapprochement toutes les informations non lettrées. f). Le logiciel calcule le solde rectifié (ou nouveau solde ou solde théorique ) en partant du solde trouvé sur l extrait bancaire d un côté, et dans le compte 512 (ou la balance) de l autre côté, et en ajoutant les mouvements débiteurs ou créditeurs. Si le pointage a été bien fait, et le tableau correctement remplis, je dois normalement trouver le même solde au centime près (débiteur chez l un, créditeur chez l autre) 6

10 6). Le tableau d état de rapprochement doit être précis : Nom de la banque. Date de l état de rapprochement. Date de comptabilisation des écritures en rapprochement. Libellé précis des écritures en rapprochement. C est grâce à ces informations que je pourrai : Repérer des opérations qui n ont pas été pointées alors qu elles apparaissent de chaque côté (d après les dates et les libellés) Repérer des anomalies d enregistrement (opérations comptabilisées à l envers) grâce au libellé et au sens de l écriture 7). D après les informations figurant sur le tableau de rapprochement, vérifier que le pointage est correct ; Si une même opération n a pas été pointée, elle apparaît alors de chaque coté (Chez nous, et chez le banquier), dans ce cas, je la pointe, la supprime du tableau donc par conséquent le refaire) et RECALCULER LE NOUVEAU SOLDE. 8). D après les mêmes informations, je pourrai détecter les anomalies et faire les recherches qui s imposent. 9). Si besoin je prépare et effectue la saisie des écritures utiles : Il s agit, en principe, des écritures qui avaient été ajoutées dans la partie CHEZ NOUS mais attention à tenir compte des écarts de sommes qui ne doivent être comptabilisées que pour la différence. 10). Si des régularisations ont été enregistrées sur la période de rapprochement, il faut obligatoirement modifier l état de rapprochement (refaire un tableau), en faisant disparaître les opérations corrigées, et en indiquant le solde actuel du compte 512 puis recalculer le nouveau solde rectifié! 11). Conserver ce tableau définitif, par exemple dans le classeur de banque avec l extrait de compte, Il faudra l utiliser pour réaliser l état de rapprochement du mois suivant.

11 7 IV. ANALYSE Quelles sont les différences entre l état de rapprochement au centre de formation et en entreprise? J ai pu constater que d établir un état de rapprochement en entreprise était beaucoup plus simple qu au centre de formation car tout est sur informatique notamment pour le lettrage des comptes, ainsi que le solde des comptes corrigés qui se font automatiquement. Au centre tout est fait sur papier, et il faut tout calculer. Par contre au centre de formation on a le droit à l erreur si je puis dire tandis qu en entreprise le droit à l erreur est interdit sous peine de majoration de la part de l état.

12 8 REMERCIEMENT Je tiens sincèrement à remercier les gérants de la société Monsieur Grégoire et Madame Evelyne de m avoir accueilli dans leur entreprise et me donner ma chance de pouvoir parfaire ma formation. Je remercie tout particulièrement Madame Evelyne, mon maître de stage pour m avoir accordé son temps et sa confiance avec un dévouement absolu. Je tiens à lui adresser toute ma sincère amitié et tous mes remerciements pour sa participation dans l optique que je quitte ce stage en ayant acquis un maximum de compétences professionnelles, mais aussi que je tire de ce séjour en entreprise, un total épanouissement. Madame Evelyne ainsi que Monsieur Grégoire m ont vraiment donné l impression qu ils souhaitaient que mon stage soit réussi et se sont investis activement dans ce sens. Je remercie également l ensemble du personnel de l entreprise pour sa gentillesse.

13 9 V. CONCLUSION Tout au long du rapport, j ai essayé de vous faire vivre une partie du travail d un comptable. Bien entendu le rapport n est pas une image exhaustive du métier. J ai moi-même participé à d autres taches mais il m a semblé plus compréhensible de me focaliser sur le rapprochement bancaire. La diversité des taches et des domaines abordés a été une réelle motivation pour m impliquer toujours de plus en plus dans le stage, et cela sera, j en suis persuadé une expérience unique dans mon parcours professionnel. Mon objectif était principalement de découvrir un métier. Cela peut paraître étrange pour la plupart des personnes d aimer les chiffres mais il s agit en réalité d être au cœur de la vie de l entreprise et d en ressentir les moindres battements. En effet, l évolution des chiffres nous permet d apprécier l évolution même de l entreprise même si, il est vrai, il faut souvent savoir lire à travers eux. Ce stage m'a permis de découvrir la vie en entreprise. C'est un premier contact positif et très enrichissant avec le monde du travail qu est le bâtiment. J'ai dû m'intégrer dans une équipe en gagnant sa confiance, échangé avec d'autres personnes pour progresser. J'ai compris qu'une entreprise est un groupe de personnes différentes qui travaillent ensemble avec tous les avantages et les inconvénients que cela implique. Ayant pour but de bien faire dans l'entreprise, celle-ci leur permet également de s'assumer financièrement et s'intégrer socialement. Le stage m a énormément apporté, autant sur l aspect technique qu organisationnel et humain. En effet, l enseignement scolaire m a surtout permis, d avoir des méthodologies de travail et surtout une grande capacité d adaptation face à des situations diverses. Mais ces six semaines passées au sein de l Entreprise m ont permis de traduire ces atouts dans des situations réelles et ainsi concrétiser ses acquis, voir parfois les remettre en cause lorsque cela était nécessaire. Il est vrai également que sur un point de vu des connaissances techniques, il n y a pas de meilleur école qu une entreprise. Ainsi j ai pu, grâce notamment aux équipes, aux connaissances très diversifiées, apprendre énormément de choses sur le métier de comptable.

14 10

4. Mes deux bilans séjour en entreprise

4. Mes deux bilans séjour en entreprise RAPPORT DE STAGE ENTREPRISE 1 : 1- Sommaire Page.1 2- Introduction Page.2 3- Présentation de l'entreprise Page.3 4- Fonctionnement de l'entreprise et l organisation de l entreprise Page.4 5- L'entreprise

Plus en détail

1 2 3 4 5 6 Envoi par mail de la première version du rapport + annexes + power point Envoi postal ou dépôt du dossier rose au Cnam Réunion du jury diplômant Cnam Paris ; les avis sont communiqués au Cnam

Plus en détail

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires

Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social. Vade-mecum à destination des partenaires Justifier financièrement un projet subventionné par le Relais Social Vade-mecum à destination des partenaires Pour pouvoir réaliser des actions innovantes et toujours plus adaptées au public en grande

Plus en détail

Le Cahier de Caisse. Pour cela, il est indispensable de contrôler ses recettes et ses dépenses et de faire périodiquement le point sur sa gestion.

Le Cahier de Caisse. Pour cela, il est indispensable de contrôler ses recettes et ses dépenses et de faire périodiquement le point sur sa gestion. Srces: Revue Communautés Africaines, n 16 & 17, 1986, B.P. 5946, Dala-Akwa, CAMEROUN Le Cahier de Caisse Lorsqu on est agent de développement, on est appelé : à gérer un petit projet à aider les communautés

Plus en détail

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel

Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014. Stage de formation au recrutement et au placement de personnel IPAG Business School Rapport de stage de gestion 2 ème année de formation 06 Janvier 14 Mars 2014 LALLEMAND Thibault Groupe : 2S81 Stage de formation au recrutement et au placement de personnel Adecco

Plus en détail

Manuel d utilisation. www.rdliberal.fr

Manuel d utilisation. www.rdliberal.fr Manuel d utilisation Vous venez de choisir d utiliser ce logiciel et nous vous en remercions. Au travers de ces quelques pages nous souhaitons vous guider dans la prise en main de ce programme de tenue

Plus en détail

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire

Université de Sherbrooke. Rapport de stage. Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage. Par : Anthony Labelle, stagiaire Université de Sherbrooke Rapport de stage Présenté à : Alain Bergeron, coordonnateur de stage Par : Anthony Labelle, stagiaire Laboratoire du Pr Spino Université de Sherbrooke T1 Revu par : Pr Claude Spino

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

NOM : Prénom : 2SPVL

NOM : Prénom : 2SPVL NOM : Prénom : 2SPVL Rapport de Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) à (indiquer le nom de la structure de PFMP) du (indiquer la date de début et de fin de la PFMP) dans le cadre du BAC

Plus en détail

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et

Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012. Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Conférence Belgique-Allemagne Palais d Egmont, Bruxelles, le 17 avril 2012 Introduction par Monsieur Didier Reynders, Vice-premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Je voudrais tout d abord

Plus en détail

Projet professionnel

Projet professionnel FONGECIF POITOU-CHARENTES Projet professionnel Esthéticienne Pamela MESSY 10/10/2013 Demande de prise en charge de formation à distance en vue d obtenir le CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Sommaire

Plus en détail

Parlement de la Communauté française

Parlement de la Communauté française Parlement de la Communauté française Question orale de Caroline Désir, Députée, à Jean-Marc Nollet, Ministre de la petite enfance sur «L'explosion démographique bruxelloise et l'accueil de la petite enfance»

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014.

Chloé B. 3 ème 2. Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre. Collège Colette BESSON Année 2013-2014. Chloé B. 3 ème 2 Rapport de stage : Stage chez Mme J. : cabinet d orthodontie du16 au 20 décembre Collège Colette BESSON Année 2013-2014 Page 1 Sommaire du Rapport de stage : Introduction : Page 3 1 ere

Plus en détail

Délibération n 2010-35 du 8 février 2010

Délibération n 2010-35 du 8 février 2010 Délibération n 2010-35 du 8 février 2010 Emploi- Emploi privé- Existence d un contrat de travail- Licenciement fondé sur l état de grossesse de la réclamante - Observations. La réclamante est embauchée

Plus en détail

Comment écrire un bon rapport de stage?

Comment écrire un bon rapport de stage? Comment écrire un bon rapport de stage? Pour votre stage de découverte de l entreprise en 3 e, pour votre stage de bac pro, vous devez écrire un rapport de stage. Vous ne savez pas par où commencer? Pas

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Les règles de la bibliothèque. Un exemple de fonctionnement. Pour récupérer les livres en retard

Les règles de la bibliothèque. Un exemple de fonctionnement. Pour récupérer les livres en retard Vous trouverez dans les pages suivantes, différents modèles et outils pour vous aider au bon fonctionnement de votre bibliothèque. Vous pouvez vous en inspirer, les imprimer et les utiliser à votre gré!

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

REMERCIEMENT SOMMAIRE. Je remercie Monsieur X ainsi que Monsieur X de m avoir accueilli au sein du cabinet d expertise comptable.

REMERCIEMENT SOMMAIRE. Je remercie Monsieur X ainsi que Monsieur X de m avoir accueilli au sein du cabinet d expertise comptable. REMERCIEMENT Je remercie Monsieur X ainsi que Monsieur X de m avoir accueilli au sein du cabinet d expertise comptable. Je remercie également X pour la confiance qu elle m a accordée ainsi que toutes les

Plus en détail

Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011

Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011 Vendeur Pièces Automobile ENTREPRISE Nom : FeuVert Lieu : Carpentras STAGIAIRE Nom : Turc Prénom : Fabrice Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011 Collège Alphonse Daudet - Carpentras - Année

Plus en détail

COMMENT FAIRE SON RAPPORT DE STAGE?

COMMENT FAIRE SON RAPPORT DE STAGE? COMMENT FAIRE SON RAPPORT DE STAGE? 1) Consigne pour la présentation du rapport de stage : Un rapport de stage est un document écrit qui rend compte de votre expérience personnelle et de vos découvertes

Plus en détail

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY

TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Le 30 octobre 2006 TIRER LES LEÇONS DES ERREURS DE LA VILLE DE HAWKESBURY Monsieur le maire. Lors de mes interventions au Conseil, vous m avez indiquez que je mélangeait les choses que je ne comprenais

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Entreprise Picarde de Comptabilité

RAPPORT DE STAGE. Entreprise Picarde de Comptabilité LECOURT Flavien 2e année PMI-PMO IUT DE L OISE Département GEA RAPPORT DE STAGE Entreprise Picarde de Comptabilité Stage effectué du 23 Février au 16 Avril 2004 1 SOMMAIRE Remerciements p4 Tableau de résumé

Plus en détail

Fiche d'identité de l'entreprise

Fiche d'identité de l'entreprise Fiche d'identité de l'entreprise Raison sociale : SARL GEC Adresse complète : 5, rue du Liban 75020 PARIS Téléphone : 0.43.66.0.88 Forme juridique : SARL Chiffre de l'affaire (N-) Effectifs : 2 Description

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Stages Consignes. - complétez votre carnet de stage au jour le jour. - le titulaire de stage vous rendra visite pour suivre et évaluer votre stage.

Stages Consignes. - complétez votre carnet de stage au jour le jour. - le titulaire de stage vous rendra visite pour suivre et évaluer votre stage. Document à télécharger Stages Consignes Pour trouver un endroit de stage : - voyez notamment le secrétariat social de l institut, les professeurs et la mission locale : il disposent sans doute de liste

Plus en détail

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard

Rapport de stage. Travail présenté à Mer et Monde. Par Yohann Lessard Rapport de stage Travail présenté à Mer et Monde Par Yohann Lessard Université Laval Le 25 octobre 2014 Formation préparatoire Nos formatrices étaient Amélie et Raphaelle. Nous avons abordé plusieurs thèmes,

Plus en détail

Initiation à la comptabilité simplifiée

Initiation à la comptabilité simplifiée Lot 2 : Fiscalité et comptabilité Initiation à la comptabilité simplifiée Ville de Paris Carrefour des Associations Parisiennes PROJETS-19 projets19@projets19.org Organisation matérielle : 3 heures avec

Plus en détail

Bien utiliser le prélèvement

Bien utiliser le prélèvement OCTOBRE 2014 N 23 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le prélèvement SEPA Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

LE STAGE EN ENTREPRISE

LE STAGE EN ENTREPRISE Le stage LE STAGE EN ENTREPRISE Le stage en entreprise est obligatoire pour tous les élèves de troisième, il doit faire l objet d un recherche active durant le premier trimestre de l année scolaire. Il

Plus en détail

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement

Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement Mireille Houart Juillet 2013 Évaluation du séminaire de méthodologie pour les étudiants en étalement 1. Contexte En 2012-2013, suite à la réforme et à la demande de la Faculté de médecine, un séminaire

Plus en détail

51 Idées pour créer son autoentreprise

51 Idées pour créer son autoentreprise Écrit et réalisé par Mikhaël Vicarini 51 Idées pour créer son autoentreprise Première impression : Janvier 2011 Dernière édition le : 5 avril 2011 Ce même livre a été créé pour le format ebook et livre

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup

Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup UNIVERSITE CLAUDE BERNARD Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA sup Stage de 3 mois à la fac d ingénierie de l université de Porto Gabriel MESTRE 2013 Je suis actuellement étudiant en 2eme année d un

Plus en détail

L intranet. Intégration des comptes. Pourquoi une intégration des comptes?

L intranet. Intégration des comptes. Pourquoi une intégration des comptes? Fiche Action L intranet Intégration des comptes Pourquoi une intégration des comptes? L association des Scouts et Guides de France est une seule entité juridique, une personne morale unique. Ce statut

Plus en détail

Le Thelemos, 12 et 15 quai du Commerce CP 50203-69336 LYON CEDEX 09 - FRANCE

Le Thelemos, 12 et 15 quai du Commerce CP 50203-69336 LYON CEDEX 09 - FRANCE Le Thelemos, 12 et 15 quai du Commerce CP 50203-69336 LYON CEDEX 09 - FRANCE Remerciements Je tiens à remercier Mr Patouillard pour m avoir reçue et acceptée en stage, ainsi Isabelle Duchêne, ma tutrice

Plus en détail

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011

Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 Juliette Olivier, 1AI (Binôme : Tracy GESINI) Rapport d auto-apprentissage d anglais sur l année 2010/2011 I) Evolution de l auto-apprentissage sur l année Au début de l année, j ai eu du mal à quitter

Plus en détail

Contenu. I Informations sur le module. 1/ Historique. 2/ Fonctionnalités. a / Ce que le module permet à ce jour

Contenu. I Informations sur le module. 1/ Historique. 2/ Fonctionnalités. a / Ce que le module permet à ce jour Contenu I Informations sur le module 1/ Historique 2/ Fonctionnalités a / Ce que le module permet à ce jour b/ Ce que le module ne permet pas à ce jour (Tests en cours) II Pour commencer 1/ Activation

Plus en détail

Système 3COH. Quelques outils de contrôle du logiciel 3COH. 3COH. Outils de contrôle du logiciel. Septembre 2013 1

Système 3COH. Quelques outils de contrôle du logiciel 3COH. 3COH. Outils de contrôle du logiciel. Septembre 2013 1 Système 3COH Quelques outils de contrôle du logiciel 3COH 3COH. Outils de contrôle du logiciel. Septembre 2013 1 Introduction Le système 3COH comporte un certain nombre d outils qui visent à aider l utilisateur

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

INFOS JURIDIQUES. Flash sur le Droit du Travail. Publication mensuelle éditée par la CSL EDITION SPÉCIALE Février 2011

INFOS JURIDIQUES. Flash sur le Droit du Travail. Publication mensuelle éditée par la CSL EDITION SPÉCIALE Février 2011 INFOS JURIDIQUES Flash sur le Droit du Travail Publication mensuelle éditée par la CSL EDITION SPÉCIALE Février 2011 La notion de cadre supérieur en droit luxembourgeois La présente publication a pour

Plus en détail

Direction Comptable et Financière. OBJET : Mise en place d une plate-forme dématérialisée d expertise financière - mise en concurrence

Direction Comptable et Financière. OBJET : Mise en place d une plate-forme dématérialisée d expertise financière - mise en concurrence Page 1 sur 6 Direction Comptable et Financière Affaire suivie par : Perrine Serre, Pôle Finances 01.47.40.58.58 p.serre@ville-gentilly.fr Gentilly, le 1 er octobre 2010 OBJET : Mise en place d une plate-forme

Plus en détail

Méthodes et astuces pour Mieux négocier

Méthodes et astuces pour Mieux négocier Richard Bourrelly Méthodes et astuces pour Mieux négocier, 2007 ISBN : 978-2-212-53907-3 Chapitre 3 Négocier pour gagner ou pour éviter de perdre? Dans ce chapitre vous apprendrez à : identifier les enjeux

Plus en détail

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression

CONTENU A propos de nous Finance 2 Business support La préparation: la clé du succès Laisser une bonne impression GUIDE D ENTRETIEN CONTENU A propos de nous 1 Finance 2 Business support 3 La préparation: la clé du succès 4 Laisser une bonne impression 5 L entretien 7 Répondre aux questions d entretien 8 A PROPOS DE

Plus en détail

FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS. Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin

FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS. Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin FORMATION EN GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DES ORGANISATIONS Consultant /Formateur : DJAGBA M. Faustin Septembre 2008 SOMMAIRE I- Outils de gestion administrative II- Outils de gestion financière

Plus en détail

CV du futur. Région Picardie guide d utilisation

CV du futur. Région Picardie guide d utilisation CV du futur Région Picardie guide d utilisation conception graphique : wisign Aujourd hui, chacun doit pouvoir bénéficier d un CV moderne, actualisé. Ce portefeuille numérique de compétences vous suivra

Plus en détail

Cousin baptiste 3 e 2. Rapport de stage

Cousin baptiste 3 e 2. Rapport de stage Cousin baptiste 3 e 2 Rapport de stage Sommaire 1. Recherche de mon stage 3 2. Mon entreprise.4 A) Présentation..4 B) Fonctionnement 7 C) Personnel et organisation du travail..9 D) Interview 13 3. Mon

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Bourse Explo RA Sup Jennifer GUIER Séjour d un an aux Pays-Bas - Université de Maastricht J ai eu la chance de bénéficier du programme d échange Erasmus durant mon année universitaire

Plus en détail

Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus

Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus Date : Octobre 2006 Exercice 3.1 - Chapitre 3 : Les principes comptables généralement reconnus Arc-en-ciel inc. 1 Vincent Pagé, président de l entreprise Arc-en-Ciel inc., qui se spécialise dans la fabrication

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

SOMMAIRE. Page 4 : Pilotage de l entreprise. Page 5 : Outil informatique. Page 6 : Amélioration des ventes. Page 7-8 : Gestion financière

SOMMAIRE. Page 4 : Pilotage de l entreprise. Page 5 : Outil informatique. Page 6 : Amélioration des ventes. Page 7-8 : Gestion financière Chefs d entreprise, conjoints collaborateurs, salariés, La Chambre de Métiers et de l Artisanat du Gers vous propose une palette de pour vous aider dans votre quotidien. Nous vous accompagnons dans le

Plus en détail

ANTICIPEZ Préparez la reprise!

ANTICIPEZ Préparez la reprise! DOSSIER ANTICIPEZ Préparez la reprise! Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat se mobilise pour faire face à la crise et préparer la reprise! Faire face à la crise Préparer la reprise Depuis novembre

Plus en détail

RESTAURANT SCOLAIRE RÈGLEMENT INTÉRIEUR

RESTAURANT SCOLAIRE RÈGLEMENT INTÉRIEUR RESTAURANT SCOLAIRE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement, approuvé par le conseil municipal de DURTAL dans sa séance du 10 octobre 2007, a pour objet de définir les règles de fonctionnement du restaurant

Plus en détail

- Inventaire tournant -

- Inventaire tournant - Fiche - Inventaire tournant - L inventaire consiste à saisir l ensemble des produits composant notre stock. La difficulté est de bien maîtriser ce qui nous appartiens et ne nous appartiens pas (exemple

Plus en détail

PROCÉDURE DE LICENCIEMENT POUR MOTIF ÉCONOMIQUE : LES MODÈLES DE LETTRES -2 ème partie-

PROCÉDURE DE LICENCIEMENT POUR MOTIF ÉCONOMIQUE : LES MODÈLES DE LETTRES -2 ème partie- Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- NOVEMBRE 2015 NOTE N 41 PROCÉDURE DE LICENCIEMENT

Plus en détail

Immobilisation : créer et gérer les Biens

Immobilisation : créer et gérer les Biens Fiche procédure n 11 Janvier 2013 Immobilisation : créer et gérer les Biens 1. Accéder à la table des biens immobilisés page 2 2. Créer une nouvelle immobilisation (code national, type ) page 3 3. Saisir

Plus en détail

Initiation à la comptabilité Une technique accessible

Initiation à la comptabilité Une technique accessible Initiation à la comptabilité Une technique accessible Acquérir des connaissances de base en comptabilité pour : - mieux comprendre le fonctionnement de son entreprise - optimiser ses échanges avec l expert-comptable

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

La recette des métiers

La recette des métiers Jeu orientant La recette des métiers Guide pédagogique Réalisé par Julie Dussault et Sylvaine Lefebvre, conseillères pédagogiques Mise en contexte Les jeunes du secondaire ont plusieurs choix scolaires

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

Aide. Réservez votre séjour à Disneyland Resort Paris en quelques clics!

Aide. Réservez votre séjour à Disneyland Resort Paris en quelques clics! Aide Réservez votre séjour à Disneyland Resort Paris en quelques clics! Etape 1 : Vos souhaits... 2 Etape 2 : Nos propositions... 3 Etape 3 : Vos besoins transports... 4 Etape 4 : Nos propositions transport...

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise :

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise : Cahier de Stage Du 15/2 au 20/2 2016 NOM : Prénom : Classe : Entreprise : 1 Sommaire Recommandations : 3 Rapport de stage : 4 Cahier de stage : 4 Diaporama : 4 Présentation orale : 4 Présentation de l

Plus en détail

Plus De Cartouches 2013/2014

Plus De Cartouches 2013/2014 Plus De Cartouches 2013/2014 Page 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ET PRESENTATION...3 MISSIONS...4 LE CONTEXTE DES MISSIONS...4 LES OBJECTIFS...4 LES CONTRAINTES...5 REALISATIONS...6 CHOIX EFFECTUÉS...6 RÉSULTATS...10

Plus en détail

Les enjeux du recrutement

Les enjeux du recrutement Fiche d animation Compétence B Les enjeux du recrutement Objectif Faire découvrir aux élèves les procédures et enjeux lors d un recrutement : curriculum vitae, lettre de motivation, entretien d embauche.

Plus en détail

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

I. Introduction II. Avancer III. Un héritage Remarques de S.E. Kaoru Ishikawa Gala / Assemblée générale annuelle de la Croix-Rouge canadienne Loews Le Concorde Hotel, Québec Le 18 juin 2011 19 h Dîner Gala I. Introduction II. Avancer III. Un héritage

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE

GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE GUIDE DU TUTEUR EN ENTREPRISE Pour les employeurs, à partager avec leurs collaborateurs! Le rôle du tuteur dans l entreprise est primordial. Le tuteur est chargé d accueillir, d aider, d informer et de

Plus en détail

LIVRET DE STAGE EN ENTREPRISE

LIVRET DE STAGE EN ENTREPRISE LIVRET DE STAGE EN ENTREPRISE CLASSES DE 3 ème Année Scolaire 2012/2013 NOM: Prénom: Classe: SOMMAIRE DU DOSSIER I. Avant le stage - Les éventuelles démarches qui n ont pas abouti.. p2 - La démarche qui

Plus en détail

COURS 470 Série 11. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 11. Comptabilité Générale COURS 470 Série 11 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL :

Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL : Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL : 1 Télécharger le logiciel version excel 2 À chaque ouverture de la feuille, il faut ACTIVER LES MACROS. Cliquer ici! A défaut, vous ne pourrez pas enregistrer vos écritures

Plus en détail

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice

Organisme en alphabétisation. Présentation du. par Nathalie Pomerleau, animatrice Organisme en alphabétisation Présentation du Projet Mini-bibliothèque 2006-2007 par Nathalie Pomerleau, animatrice Mai 2009 Ce projet a été développé par Nathalie Pomerleau (animatrice) avec la collaboration

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ

ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2010 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE SPÉCIALITE : COMPTABILITÉ ET FINANCE D ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier comporte

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

UE10 Comptabilité approfondie

UE10 Comptabilité approfondie SESSION 2013 UE10 Comptabilité approfondie Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information. Matériel

Plus en détail

NOTICE TELESERVICES : Déléguer des services

NOTICE TELESERVICES : Déléguer des services NOTICE TELESERVICES : Déléguer des services Sommaire Sommaire... 1 Objet de la notice... 2 A qui s adresse cette notice?... 2 Pré-requis... 2 Les 3 différents niveaux de délégation en détails : qu est

Plus en détail

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale

GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS. Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE l enquête sociale dans les CPAS Version mai 2015 L enquête sociale GUIDE DE L ENQUETE SOCIALE en neuf pas... Une enquête sociale, qu est-ce que c est? Une enquête sociale, pourquoi? Qui fait l

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AUX ÉTUDIANTS COTES

QUESTIONNAIRE AUX ÉTUDIANTS COTES ÉVALUATION DE LA PREMIÈRE ANNÉE DE FORMATION EN QUESTIONNAIRE AUX ÉTUDIANTS Le questionnaire est anonyme; n inscrivez votre nom sur aucune des pages du questionnaire ni sur la feuille-réponses. Les réponses

Plus en détail

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre

Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Colloque «10 ans et après? Handicap, participation et inclusion : de la vision à la mise en œuvre Discours de Monsieur Georges Rovillard, Administrateur général de l AWIPH Monsieur le représentant de Madame

Plus en détail

Paris, le 18/11/2010. Contact : suivi_recu_don@cnccfp.fr SJ/SG/MP/

Paris, le 18/11/2010. Contact : suivi_recu_don@cnccfp.fr SJ/SG/MP/ RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Paris, le 18/11/2010 Service juridique Pôle partis politiques Contact : suivi_recu_don@cnccfp.fr SJ/SG/MP/ Objet : délivrance des formules numérotées de reçus-dons et justification

Plus en détail

G U I D E E T U D I A N T P S T A G E V 2 SOMMAIRE

G U I D E E T U D I A N T P S T A G E V 2 SOMMAIRE G U I D E E T U D I A N T P S T A G E V 2 Gestion des conventions de stages, des offres de stages et d emplois SOMMAIRE 1. PRÉSENTATION DE L OUTIL... 2 1.1. ACCÈS À L APPLICATION... 2 2. CRÉER UNE CONVENTION

Plus en détail

La lettre de motivation

La lettre de motivation La lettre de motivation - Elle accompagne votre CV pour renforcer les éléments de votre personnalité qui correspondent à l'offre d'emploi. - Elle vous permet d'expliquer en quoi votre candidature peut

Plus en détail

Le rattachement des charges

Le rattachement des charges LE RATTACHEMENT DES CHARGES ET DES PRODUITS Le rattachement des charges Définition : Ce mécanisme comptable a pour but d assurer le respect du principe d indépendance des exercices. Il permet d intégrer

Plus en détail

Fiche de présentation personnelle. BTS «Services Informatiques aux Organisations» option «Solutions d'infrastructure, Systèmes et Réseaux»

Fiche de présentation personnelle. BTS «Services Informatiques aux Organisations» option «Solutions d'infrastructure, Systèmes et Réseaux» Fiche de présentation personnelle - BTS «Services Informatiques aux Organisations» option «Solutions d'infrastructure, Systèmes et Réseaux» Stage au sein du groupe Zara 1 Sommaire I. Introduction... 3

Plus en détail

Ensemble de la production vendue par une entreprise sur une période donnée

Ensemble de la production vendue par une entreprise sur une période donnée Lexique Chiffre d affaires Ensemble de la production vendue par une entreprise sur une période donnée > Le chiffre d affaires est un concept très simple qui permet de mesurer l activité d une entreprise

Plus en détail

Rapport individuel Génie logiciel

Rapport individuel Génie logiciel 2012 Rapport individuel Génie logiciel Dans ce rapport sera présenté l ensemble des activités effectuées au cours du projet de création de site de covoiturage «Etucovoiturage» (http://etucovoiturage.free.fr)

Plus en détail

Présentation de l application informatique dédiée à la formation BAFA et procédure d inscription. Site Internet www.jeunes.gouv.

Présentation de l application informatique dédiée à la formation BAFA et procédure d inscription. Site Internet www.jeunes.gouv. DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHESION SOCIALE DU VAR Mission Inspection Contrôle Evaluation (ICE) Secteur Jeunesse Présentation de l application informatique dédiée à la formation BAFA et procédure d

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

Bibliothèque de la Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande:

Bibliothèque de la Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande: Information documentaire Bibliothèque de la Haute Ecole de Théâtre de Suisse Romande: Rapport de stage professionnel réalisé du 16 août au 8 octobre 2010 + annexe Conseillère pédagogique : Référent HETSR:

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT

Fiche conseil. Nom du Document : FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON SON RESULTAT FAITES LE BILAN A L HEURE DES COMPTES OU COMMENT LIRE SON BILAN ET INTERPRETER SON RESULTAT Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables

Plus en détail

DIRIGEANTS DE PME. Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? avril. Collection Management

DIRIGEANTS DE PME. Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? avril. Collection Management DIRIGEANTS DE PME avril 2007 Comment répondre aux nombreux candidats qui vous écrivent? Collection Management Comme toutes les entreprises, les PME reçoivent de nombreux cv de candidats qui souhaitent

Plus en détail

Pour être reçu, vous ne devez pas commettre d erreur éliminatoire (non-respect d un signal prescrivant l arrêt ) et obtenir au moins 20 points.

Pour être reçu, vous ne devez pas commettre d erreur éliminatoire (non-respect d un signal prescrivant l arrêt ) et obtenir au moins 20 points. PASSER SON PERMIS L ÂGE DU PERMIS Il faut avoir 18 ans minimum pour pouvoir obtenir le permis de conduire B. Mais vous pouvez commencer la formation avant d être majeur, et même passer la partie théorique

Plus en détail

Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue

Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue 1. Généralités Pourquoi existent-ils désormais des prescriptions relatives à la formation continue? Selon le

Plus en détail