Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales"

Transcription

1 Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Janvier 2015

2 Conjoncture de la filière Construction en France Quelques indicateurs clés sur une période d un an Logements autorisés Sur 12 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) Logements mis en chantier Sur 12 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) Mises en vente de logements (indiv. + coll.) * Sur 1 an à la fin du 3 trimestre 2014 (évol 1 an) Réservations de logements (indiv. + coll.) * Sur 1 an à la fin du 3 trimestre 2014 (évol 1 an) Surface de locaux autorisés Sur 12 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) - en milliers de m² Surface de locaux mis en chantier Sur 12 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) - en milliers de m² Travaux Publics réalisés * (1) Sur 12 mois à fin octobre 2014 (évol 1 an) - en milliards d'euros Marchés Travaux Publics conclus * (1) Sur 12 mois à fin octobre 2014 (évol 1 an) - en milliards d'euros Carnets de commandes des Travaux Publics * Moyenne 4 trimestres au 3 trimestre 2014 (évol 1 an) - en nombre de mois Production BPE * De janvier à fin octobre 2014 (évol 1 an) - en m3 Production Granulats * De janvier à fin septembre 2014 (évol 1 an) - en milliers de tonnes Consommation ciment * De janvier à fin septembre 2014 (évol 1 an) - en milliers de tonnes Crédits nouveaux à l'habitat des particuliers Sur 12 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) - en milliards d'euros lgts -11,9% lgts -11,4% lgts -15,3% lgts -6,7% milliers m² -10,7% milliers m² -6,1% 43,4 milliards -0,1% = 29,3 milliards -6,7% 5,4 mois -0,8 mois m3-4,7% kt -3,7% kt -4,0% 114,7 milliards -16,1% (1) Les données de octobre 2014 sont provisoires. * Données disponibles pour la France métropolitaine 2

3 Conjoncture de la filière construction en France Les tendances les plus récentes sur 3 mois Logements mis en chantier Sur 3 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) Prix logements collectifs * Au 3 trimestre 2014 (évol 1 an) - en /m² Surface de locaux mis en chantier Sur 3 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) - en milliers de m² Activité entretien-rénovation de logements passée * Au 3 trimestre 2014 (évol 1 trimestre) - solde d'opinion Travaux Publics réalisés * (1) Sur 3 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) - en milliards d'euros Marchés Travaux Publics conclus * (1) Sur 3 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) - en milliards d'euros Activité récente Travaux Publics * Au cours du 3 trimestre 2014 (évol 1 trimestre) - en solde d'opinion Production BPE * Sur 3 mois à fin octobre 2014 (évol 1 an) - en m3 Production Granulats * Sur 3 mois à fin septembre 2014 (évol 1 an) - en milliers de tonnes Consommation Ciment * Sur 3 mois à fin septembre 2014 (évol 1 an) - en milliers de tonnes Emplois salariés dans la Construction A la fin du 3 trimestre 2014 (évol 1 an) Intérimaires Bâtiment Au 3 trimestre 2014 (évol 1 an) Intérimaires Travaux Publics Au 3 trimestre 2014 (évol 1 an) Demandeurs d emplois Bâtiment et Travaux Publics A fin septembre 2014 (évol 1 an) lgts -4,7% /m² -0,9% = milliers m² -7,8% ,3 milliards -8,9% 6,8 milliards -15,8% m3-9,0% kt -11,8% kt -9,4% sal. -2,3% ETP -8,1% ETP -19,7% DEFM +7,5% (1) Les données de octobre 2014 sont provisoires. * Données disponibles pour la France métropolitaine 3

4 Conjoncture de la filière construction en France Les tendances à venir Logements autorisés lgts -11,8% Sur 3 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) Mises en vente de logements (indiv. + coll.) * lgts -16,0% Au 3 trimestre 2014 (évol 1 an) Réservations de logements (indiv. + coll.) * lgts -11,5% Au 3 trimestre 2014 (évol 1 an) Encours de logements (indiv. + coll.) * lgts +0,1% = A la fin du 3 trimestre 2014 (évol 1 an) Surface de locaux autorisés milliers m² -17,8% Sur 3 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) - en milliers de m² Carnets de commandes entretien-rénovation de logements * -13 Au cours du 3 trimestre 2013 (évol 1 trim.) - en solde d'opinion Carnets de commandes entretien-rénovation de locaux * -8 Au cours du 3 trimestre 2013 (évol 1 trim.) - en solde d'opinion Carnets de commandes des Travaux Publics * 4,8 mois -1,0 mois Au 3 trimestre 2014 (évol 1 an) - en nombre de mois Prévisions d'activité Travaux Publics * -63 Pour le 4 trimestre 2014 (évol 1 trimestre) - en solde d'opinion Crédits nouveaux à l'habitat des particuliers 28,3 milliards -24,1% Sur 3 mois à fin novembre 2014 (évol 1 an) - en milliards d'euros * Données disponibles pour la France métropolitaine 4

5 Le Bâtiment Comparaisons inter-régionales Comparaisons inter-régionales 5

6 Quelle dynamique pour la construction neuve de logements? En France, poursuite de la baisse des mises en chantier de logements à fin novembre Logements commencés Sur 12 mois à fin novembre 2014, évol. 1 an La construction neuve de logements (date de prise en compte) Situation à fin novembre 2014 Cumul 12 mois - Evol 1 an Total logem ents autorisés lgts -11,9% Total logem ents com m encés lgts -11,4% Dans les régions : Â fin novembre 2014, les mises en chantier de logements baissent dans la totalité des régions sauf pour l Alsace. Source : (données brutes) Comparaisons inter-régionales Note : Les données par date de prises en compte pour les régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Provence-Alpes-Côte d Azur sont à analyser avec réserve. 6

7 Quelle dynamique pour la construction neuve de logements? La baisse du nombre de logements commencés observée au cours des douze derniers mois, concerne la quasi totalité des régions. Mises en chantier de logements (cumul 12 mois) évolution 1 an : novembre 2014 / novembre 2013 (%) 15% 10% 5% 3% 0% -5% -10% -15% -20% -25% -30% -26% -25% -22% -21% -21% -21% -18% -17% -16% -16% -16% -15% -13% -12% -11% France : -11,4% -9% -8% -8% -8% -4% -4% -2% -35% Note : Les données par date de prises en compte pour les régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Provence-Alpes-Côte d Azur sont à analyser avec réserve. Source : (données brutes) ; l analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 7

8 Quelle dynamique pour la construction neuve de logements? Sur deux ans, le recul des mises en chantiers de logements s étend à l ensemble du territoire excepté la région Aquitaine. Mises en chantier de logements (cumul 12 mois) évolution 2 ans : novembre 2014 / novembre 2012 (%) 20% 14% 10% 0% -10% -3% -20% -30% -40% -50% -41% -38% -36% -32% -32% -29% -28% -27% -27% -26% -24% -23% -19% -19% -19% -18% -17% France : -16,9% -13% -13% -13% -12% Note : Les données par date de prises en compte pour les régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Provence-Alpes-Côte d Azur sont à analyser avec réserve. Source : (données brutes) ; l analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 8

9 Quelle dynamique pour la construction neuve de locaux? En France, accentuation du recul du nombre de locaux commencés et autorisés à fin novembre Locaux commencés Sur 12 mois à fin novembre 2014, évol. 1 an La construction neuve de locaux (date de prise en compte) Situation à fin novembre 2014 Cumul 12 mois - Evol 1 an Total locaux autorisés mill. m² Total locaux commencés mill. m² -10,7% -6,1% Dans les régions : Â fin novembre 2014, les mises en chantier de bâtiments non résidentiels baissent dans troisquarts des régions France métropolitaine. Source : (données brutes) Note : Les données par date de prises en compte pour les régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Provence-Alpes-Côte d Azur sont à analyser avec réserve. Comparaisons inter-régionales 9

10 Quelle dynamique pour la construction neuve de locaux? Plus des trois quarts des régions sont impactées par la diminution des mises en chantier de locaux neufs Mises en chantier de locaux (cumul 12 mois) évolution 1 an : Nov / Nov (%) 25% 15% 12% 5% 0% 1% 3% 5% 6% -5% -15% -16% -15% -15% -13% -10% -8% -8% -7% -6% France : -6,1% -4% -4% -4% -3% -25% -27% -27% -23% -35% Note : Les données par date de prises en compte pour les régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Provence-Alpes-Côte d Azur sont à analyser avec réserve. Source : (données brutes) ; l analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 10

11 Quelle dynamique pour la construction neuve de locaux? Sur deux ans, le recul est encore plus marqué. Mises en chantier de locaux (cumul 12 mois) évolution 2 ans : Nov / Nov (%) 70% 63% 50% 30% 26% 10% 1% 9% -10% -30% -50% -37% -34% -31% -27% -27% -23% -19% -18% -15% -12% -11% -10% -10% -9% -9% France : -9,3% -8% -2% -2% -1% Note : Les données par date de prises en compte pour les régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Provence-Alpes-Côte d Azur sont à analyser avec réserve. Source : (données brutes) ; l analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 11

12 Comment évolue le marché de l entretien-amélioration? France : les chefs d entreprises restent pessimiste sur leur activité entretien rénovation logement. Leurs prévisions pour le 4T 2014 ne présagent pas d amélioration. Dans les régions : l opinion des chefs d entreprises, au 3T 2014, est négative sur la totalité des régions. Même constat pour l activité prévue au 4T 2014, excepté pour la région Sud-Est. Solde d opinion sur l évolution de l activité entretien amélioration du logement du 3T 2014 Solde d opinion sur l évolution prévue de l activité entretien amélioration du logement du 3T 2014 Comparaisons inter-régionales 12

13 Quelles sont les conséquences sur l emploi intérimaire dans le Bâtiment? France : au 3 ème trimestre 2014, le recours à l intérim dans le Bâtiment est toujours en diminution. On compte intérimaires (en équivalent emploi à temps plein), soit une baisse de 8,1% par rapport au même trimestre de l année précédente Régions : la baisse de l emploi intérimaire dans le Bâtiment touchent pratiquement l ensemble du territoire, à l exception des régions Limousin, Bretagne, Languedoc- Roussillon et le Poitou-Charentes. Emploi intérimaire dans le bâtiment 3 ème trimestre 2014, évol. 1 an Emploi intérimaire (en équivalents temps pleins) 3 trimestre Evol 1 an Intérimaires Bâtiment ETP -8,1% Evolution de l'emploi intérimaire dans le Bâtim ent Unité : ETP Moyenne mobile 4 trim Sources : INSEE, DARES (données brutes) Afin de s aligner avec les recommandations de la DARES, les effectifs ETP sont désormais basés sur 52 semaines Comparaisons inter-régionales 13

14 Quelles sont les conséquences sur l emploi intérimaire dans le Bâtiment? Seules 4 régions enregistrent une hausse de l emploi intérimaire au 3 ème trimestre Emploi intérimaire dans le Bâtiment - évolution 1 an : 2014 / 2013 (%) 10% 6,1% 5% 1,3% 2,0% 2,8% 0% -5% -5,8% -5,4% -5,3% -4,6% -2,6% -10% -15% -9,9% -9,3% -8,8% -8,4% -8,1% -12,1%-11,8%-11,7% -14,4%-14,3% -13,8% -15,8% France : -8,1% -20% -19,4% -25% Sources : INSEE, DARES (données brutes) Afin de s aligner avec les recommandations de la DARES, les effectifs ETP sont désormais basés sur 52 semaines. L analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 14

15 Quelles sont les conséquences sur l emploi intérimaire dans le Bâtiment? Pour le 3 ème trimestre 2014, les entreprises de Bâtiment ont réduit leur recours à l intérim dans deux tiers des régions par rapport à la même période en Emploi intérimaire dans le Bâtiment - évolution 2 ans : 2014 / 2012 (%) 30% 20% n.s 10% 0% 0,6% 1,4% 2,1% 3,5% 3,6% -10% -11,1% -9,6% -7,4% -7,0% -6,8% -5,8% -4,7% -3,6% -3,2% -3,0% -2,3% -20% -17,2%-17,0%-16,5% -15,7%-15,6%-14,8% France : -7,0% -30% Sources : INSEE, DARES (données brutes) Afin de s aligner avec les recommandations de la DARES, les effectifs ETP sont désormais basés sur 52 semaines. L analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 15

16 Quelles sont les conséquences sur l appareil de production entre 2008 et 2013? pertes d emploi (salariés + intérim ETP) dans le secteur du Bâtiment dans les régions Pertes d'emplois (salariés et intérimaires ETP) dans le secteur du Bâtiment entre 2008 et 2013 Unité : nombre d'emploi - Source : ACOSS-URSSAF / DARES / estimation GIE La majorité des régions enregistre des pertes d emploi brutes dans le secteur du Bâtiment entre 2008 et Sources :ACOSS-URSSAF, DARES Afin de s aligner avec les recommandations de la DARES, les effectifs ETP sont désormais basés sur 52 semaines Estimations GIE Comparaisons inter-régionales 16

17 -9% -10% -11% -14% -15% -15% -16% -16% -16% -16% -17% Quelles sont les conséquences sur l appareil de production entre 2008 et 2013? pertes d emploi (salariés + intérim ETP) dans le secteur du Bâtiment dans les régions 0,05 Taux de croissance du nombre d'emploi (salariés et intérimaires) dans le secteur du Bâtiment entre 2008 et 2013 Unité : nombre d'emploi - Source : ACOSS-URSSAF / DARES / estimation GIE 0 1% -0,05-3% -6% -7% -0,1-0,15-12% -12% -12% -14% -14% -0,2-0,25-17% -18% -20% En termes de taux de croissance, si l'on note un recul quasi-généralisé de l'emploi dans le bâtiment, son intensité s'avère toutefois très variable selon les régions. En détail l Île-de-France est la seule région qui affiche une croissance du nombre d emplois sur la période. Les régions Corse, Alsace, Rhône- Alpes, Aquitaine et Pays de la Loire ressortent les moins touchées par les pertes d emplois. A l inverse, les DOM, le Limousin, le Languedoc- Roussillon et la Lorraine sont les régions qui subissent les plus fortes baisses. Sources :ACOSS-URSSAF, DARES Afin de s aligner avec les recommandations de la DARES, les effectifs ETP sont désormais basés sur 52 semaines Estimations GIE Comparaisons inter-régionales 17

18 Les Travaux Publics Comparaisons inter-régionales Comparaisons inter-régionales 18

19 Quelle est l opinion des chefs d entreprises de Travaux Publics sur leur secteur? France : Âu 3 ème trimestre 2014, les chefs d entreprises de travaux publics indiquent une nouvelle baisse de leurs carnets de commandes. Opinion des chefs d'entrep. sur l'activité Travaux Publics 3 trimestre Evol 1 an Carnets de commandes 4,8 mois -1,0 mois Evolution des carnets de commandes des entreprises de Travaux Publics - Unité : nombre de mois Moyenne mobile 4 trim. Sources : Enquête trimestrielle FNTP/INSEE (données brutes ; disponibles pour la France métropolitaine) Comparaisons inter-régionales 19

20 Quelle est l opinion des chefs d entreprises de Travaux Publics sur leur secteur? Tout comme au niveau national, les carnets de commandes des travaux publics se dégarnissent dans les trois quart des régions selon les chefs d entreprises. Carnets de commandes - 3 ème trimestre, évol. 1 an (mois) Sources : Enquête trimestrielle FNTP/INSEE (données brutes ; disponibles pour la France métropolitaine) Comparaisons inter-régionales 20

21 Quelle est l opinion des chefs d entreprises de Travaux Publics sur leur secteur? L opinion des chefs d entreprises reste pessimiste et suit la tendance nationale dans la majorité des régions au 3 ème trimestre 2014 par rapport au 3 ème trimestre Carnets de commandes Travaux Publics - évolution 1 an : 2014 / 2013 (unité : nombre de mois) 1,5 1,0 0,8 0,9 1,1 0,5 0,0 0,0 0,1-0,5-1,0-1,0-1,0-0,9-0,9-0,8-0,6-0,6-0,5-0,4-0,4-0,4-0,3-0,1-1,5-2,0-1,7-1,5-1,3 France : -1,0-2,5-2,2 Sources : Enquête trimestrielle FNTP/INSEE (données brutes ; disponibles pour la France métropolitaine) Comparaisons inter-régionales 21

22 Quelle est l opinion des chefs d entreprises de Travaux Publics sur leur secteur? La même tendance émerge sur les deux dernières années mais les chefs d entreprises sont plus optimistes dans une région sur quatre par rapport au 3 ème trimestre en 2012 Carnets de commandes Travaux Publics - évolution 2 ans : 2014 / 2012 (unité : nombre de mois) 1,5 1,0 0,7 0,9 0,5 0,0 0,0 0,0 0,1 0,2 0,4-0,5-1,0-1,1-1,1-1,0-0,9-0,8-0,8-0,7-0,6-0,5-0,5-0,5-0,3-0,3-1,5-1,6-1,5-1,4 France : -0,8-2,0 Sources : Enquête trimestrielle FNTP/INSEE (données brutes ; disponibles pour la France métropolitaine) Comparaisons inter-régionales 22

23 Quelles sont les conséquences sur l emploi intérimaire dans les Travaux Publics? France : la chute de l emploi intérimaire s accentue au 3 ème trimestre 2014, avec une baisse de 19,7% sur un an. Régions : la chute de l emploi intérimaires dans les travaux publics touche la totalité des régions excepté la Haute- Normandie. Emploi intérimaire dans les Travaux Publics 3 ème trimestre 2014, évol. 1 an Emploi intérimaire (en équivalents temps pleins) 3 trimestre Evol 1 an Intérimaires Travaux Publics ETP -19,7% Evolution de l'emploi intérimaire dans les Travaux Publics Unité : ETP Moyenne mobile 4 trim Sources : INSEE, DARES (données brutes) Afin de s aligner avec les recommandations de la DARES, les effectifs ETP sont désormais basés sur 52 semaines. Comparaisons inter-régionales 23

24 Quelles sont les conséquences sur l emploi intérimaire dans les Travaux Publics? Le recours à l intérim chute sur l ensemble du territoire. Seule la région Haute-Normandie se distingue avec une hausse de 2,5% sur un an. Emploi intérimaire dans les Travaux Publics - évolution 1 an : 2014 / 2013 (%) 5% 2,5% 0% -5% -10% -5,8% -3,5% -15% -20% -25% -20,3% -19,7% -21,4% -24,1% -23,8% -23,1% -23,0% France : -19,7% -16,7% -16,5% -15,2% -15,1% -14,9% -13,6% -12,8% -12,7% -30% -35% -32,5% -31,4% -29,8% -29,3% -40% -37,6% Sources : INSEE, DARES (données brutes) Afin de s aligner avec les recommandations de la DARES, les effectifs ETP sont désormais basés sur 52 semaines. L analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 24

25 Quelles sont les conséquences sur l emploi intérimaire dans les Travaux Publics? Sur deux ans, la diminution de l emploi intérimaire concerne 70% des régions. Emploi intérimaire dans les Travaux Publics - évolution 2 ans : 2014 / 2012 (%) 50% 30% 10% 1,1% 3,5% 3,6% 6,2% 7,4% 9,6% 15,9% -10% -30% -5,1% -4,7% -3,5% -20,2% -18,1% -16,3%-15,2%-14,9% -13,8% -10,7% -10,4% -10,1% -28,7% -26,5% France : -10,4% -50% -42,7% -70% -58,8% Sources : INSEE, DARES (données brutes) Afin de s aligner avec les recommandations de la DARES, les effectifs ETP sont désormais basés sur 52 semaines. L analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 25

26 Quelles sont les conséquences sur l appareil de production entre 2008 et 2013? pertes d emploi d ouvriers (hors intérimaires) dans le secteur des Travaux Publics dans les régions 500 Pertes d'emplois d'ouvriers salariés dans le secteur des Travaux Publics entre 2008 et 2013 Unité : nombre d'emploi - Source : ACOSS-URSSAF / DARES / UCF / estimation GIE La majorité des régions enregistre des pertes brutes d emploi d ouvriers salariés dans le secteur des Travaux Publics entre 2008 et Seules la Corse et Poitou-Charentes déclarent un solde positif. Sources :ACOSS-URSSAF, DARES Afin de s aligner avec les recommandations de la DARES, les effectifs ETP sont désormais basés sur 52 semaines. Estimations GIE Comparaisons inter-régionales 26

27 Quelles sont les conséquences sur l appareil de production entre 2008 et 2013? pertes d emploi d ouvriers (hors intérimaires) dans le secteur des Travaux Publics dans les régions 0,15 0,1 12,4% Evolution du nombre d'emploi d'ouvriers salariés dans le secteur des Travaux Publics entre 2008 et 2013 Unité : nombre d'emploi - Source : ACOSS-URSSAF / DARES / UCF / estimation GIE 0,05 0-0,05-0,1-0,15-0,2-0,25-0,3 1,1% -0,2%-0,3% -3,2% -4,9%-6,1% -6,5% -7,3%-7,6%-7,7% -8,2% -8,7% -9,3% -9,7% -10,4%-11,1% -12,3%-12,3% -13,4%-14,7% -17,1% -24,5% En termes de taux de croissance, les constats sont les mêmes : seules la Corse et Poitou-Charentes enregistrent une croissance sur la période. Les régions Lorraine, Pays de la Loire, Haute-Normandie et Champagne-Ardenne sont celles qui se montrent les moins touchées par les pertes d emplois. A l inverse, les DOM, la Picardie, Midi-Pyrénées et Alsace sont les régions qui subissent les plus fortes baisses. Sources :ACOSS-URSSAF, DARES Afin de s aligner avec les recommandations de la DARES, les effectifs ETP sont désormais basés sur 52 semaines. Estimations GIE Comparaisons inter-régionales 27

28 Les Matériaux Comparaisons inter-régionales Comparaisons inter-régionales 28

29 Milliers Quelles tendances pour le secteur des matériaux? France : accentuation de la baisse des productions de BPE (3,7%) et de granulats (2,1%) pour le début du 2 ème semestre. Pour la période de Jan. à sept. 2014, la consommation de ciment recule également de (4%). Prod. BPE entre janv. et oct La production de matériaux Depuis le début de l'année - Evol 1 an Prod. Granulats entre janv. et sept m kt -4,7% -3,7% Evolution de la production mensuelle de granulats Unité : milliers de tonnes Moyenne mobile 12 mois Conso Cim ent entre janv. et sept kt -4,0% Evolution de la production mensuelle de BPE Unité : milliers de m Moyenne mobile 12 mois Evolution de la consommation mensuelle de cim ent Unité : milliers de tonnes Moyenne mobile 12 mois Sources : UNICEM pour le BPE et les granulats, SFIC pour le ciment (données brutes, non cvs, non cjo ; disponibles pour la France métropolitaine) Comparaisons inter-régionales 29

30 Quelles tendances pour le secteur des matériaux? La production de BPE est en recul dans plus de deux tiers des régions. Production cumulée de BPE - évolution 1 an : janvier-septembre 2014 / janvierseptembre 2013 (%) 20% 15% 10% 5% 3,7% 5,3% 5,3% 5,7% 5,8% 6,5% 7,9% 0% -5% -10% -15% -13,2% -10,3% -10,3% -9,1% -8,3% -7,3% -6,3% -6,2% -5,0% -4,9% -3,9% -3,9% -3,9% -3,6% France : -4,7% -0,8% -20% -25% -19,6% Basse-Normandie et Haute-Normandie présentent les données pour le total de la Normandie ; Provence-Alpes-Côte d Azur inclut les données de la Corse. Sources : UNICEM (données brutes, non cvs, non cjo ; disponibles pour la France métropolitaine) Comparaisons inter-régionales 30

31 Quelles tendances pour le secteur des matériaux? Le repli de la production de granulats s étend sur plus de la moitié du territoire. Production cumulée de granulats - évolution 1 an : janvier-septembre 2014 / janvierseptembre 2013 (%) 10% 6,9% 5% 3,2% 3,3% 3,3% 4,0% 5,0% 0% -0,1% 0,3% n.s. -5% -10% -9,4% -9,2% -8,7% -6,2% -5,8% -5,4% -5,3% -5,3% -4,6% -4,3% -3,9% -3,7% France : -3,7% -15% -16,1% -14,1% -20% Basse-Normandie et Haute-Normandie présentent les données pour le total de la Normandie. Sources : UNICEM (données brutes, non cvs, non cjo ; disponibles pour la France métropolitaine) Comparaisons inter-régionales 31

32 Quelles tendances pour le secteur des matériaux? La consommation de ciment est en baisse dans la quasi-totalité des régions. Seules quatre régions sont en hausse, notamment Languedoc-Roussillon. Consommation cumulée de ciment évolution 1 an : janvier-septembre 2014 / janvier-septembre 2013 (%) 15% 10% 9,3% 5% 0% -5% -10% -15% -8,9% -10,8% -10,0% -12,0% -8,2% France : -4,0% -5,7% -5,5% -5,4% -5,3% -5,3% -5,0% -4,8% -4,4% -4,0% -3,9% -2,2% -1,3% -0,4% 1,8% 2,8% 4,6% -20% -18,6% -25% Sources : SFIC (données brutes, non cvs, non cjo ; disponibles pour la France métropolitaine) Comparaisons inter-régionales 32

33 L emploi et le tissu d entreprises dans la Construction Comparaisons inter-régionales Comparaisons inter-régionales 33

34 Quelles sont les conséquences sur l emploi salarié? France : salariés dans le secteur de la construction au 2 ème trimestre 2014, une baisse de 1,6% par rapport au 2 ème trimestre Régions : l emploi salarié est en recul dans la totalité des régions excepté l Ile-de-France au 2 ème trimestre Emploi salarié dans la construction 2 ème trimestre 2014, évol. 1 an Evolution de l'emploi privé dans la Construction Unité : nombre de salariés Sources : ACOSS URSSAF (données cvs) Comparaisons inter-régionales 34

35 Quelles sont les conséquences sur l emploi salarié? La plupart des régions se situe en deçà de la moyenne nationale. Seule l Ile-de-France enregistre une hausse de l emploi salarié au 2 ème trimestre Emploi salarié dans la Construction - évolution 1 an : T / T (%) 2% 1,6% 1% 0% -1% -2% -3% -4% -4,2% -4,0% -3,7% -3,5% -3,4% -3,4% -3,4% -3,3% -3,2% -3,0% -2,8% -2,5% -2,2% -2,2% -2,2% -2,1% -1,9% -1,9% -1,6% -1,5% France : -1,6% -1,0% -0,8% -5% Sources : ACOSS URSSAF (données cvs) ; l analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 35

36 Quelles sont les conséquences sur l emploi salarié? L emploi salarié est en baisse dans presque toutes les régions sur les deux dernières années. L'Ilede-France reste la seule région où l emploi salarié progresse depuis Emploi salarié dans la Construction - évolution 2 ans : T / T (%) 3% 2,4% 1% -1% -1,4% -3% -5% -7% -7,6% -7,4% -7,1% -7,1% -7,0% -6,9% -6,8% -6,4% -6,3% -5,8% -5,7% -5,5% -5,4% -5,3% -5,2% -4,5% -4,3% -3,5% -3,2% -3,0% France : -3,5% -2,3% -9% Sources : ACOSS URSSAF (données cvs) ; l analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 36

37 Quelles sont les conséquences sur la demande d emploi? France : demandeurs d emploi dans la construction à fin septembre 2014, une hausse de 7,5% par rapport à 2013 et qui s accentue. Demande d emploi dans la construction Fin septembre 2014, évol. 1 an Régions : le nombre de demandeurs d emploi est en hausse dans toutes les régions à fin septembre Demandes d'emplois en fin de mois (catégorie A) Septembre Evol 1 an DEFM Bâtim ent et Travaux Publics DEFM tous secteurs économ iques % Bâtiment et Travaux Publics / ensemble de l'activité DEFM +7,5% DEFM +4,1% 9% +0,3 pts Note : Ces données présentent les demandeurs d emploi issus d entreprises. Source : DARES (données brutes) Comparaisons inter-régionales 37

38 Quelles sont les conséquences sur la demande d emploi? La demande d emploi augmente dans l intégralité des régions. Demandes d'emploi - évolution 1 an : sept / sept (%) 30% 25% 23,4% 20% 15% France : +7,5% 13,5% 10% 5% 4,2% 4,8% 5,1% 5,4% 5,7% 6,1% 6,6% 6,8% 7,1% 7,4% 7,5% 7,5% 7,6% 8,5% 8,8% 8,9% 9,0% 9,3% 9,4% 10,6% 0% 0,6% Note : Ces données présentent les demandeurs d emploi issus d entreprises. Source : DARES (données brutes) ; l analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 38

39 Quelles sont les conséquences sur la demande d emploi? Sur les deux dernières années, la situation est homogène dans les régions, avec peu de variations par rapport à la moyenne nationale, excepté en Corse. 60% Demandes d'emploi - évolution 2 ans : sept / sept (%) 50% 50,8% 40% 30% 20% 10% 12,6% 13,0% 13,1% 13,2% 14,6% 15,2% 15,7% 16,1% 17,0% 17,3% 17,5% 17,9% 18,5% 18,5% 18,7% 18,8% 19,7% 20,1% 20,8% 21,2% 21,7% 25,4% 0% Note : Ces données présentent les demandeurs d emploi issus d entreprises. Source : DARES (données brutes) ; l analyse inter-régionale est produite pour les régions métropolitaines. Comparaisons inter-régionales 39

40 Comment évoluent les créations d entreprises? France : créations d entreprises dans le secteur de la construction au 3 ème trimestre 2014, une baisse de 3,9% par rapport au 3 ème trimestre Régions : les créations sont en baisse dans la grande majorité des régions à la fin du 3 ème trimestre Créations d entreprises dans le secteur de la construction 3 ème trimestre 2014, évol. 1 an Evolution des créations d'entreprises par trim estre - Unité : nombre d'entreprises Mise en place du statut d autoentrepreneur Moyenne mobile 4 trim. Source : INSEE (données brutes ; disponibles pour la France métropolitaine) Comparaisons inter-régionales 40

41 Comment évoluent les créations d entreprises? Près des deux-tiers des régions sont concernées par la baisse des créations d entreprises. sept régions contribuent à limiter la tendance baissière au niveau national. Créations d'entreprises - évolution 1 an: 2014 / 2013 (%) 25% 20% 15% 13,1% 10% 6,8% 7,2% 5% 0,7% 1,3% 2,5% 3,0% 0% -5% -10% -15% -13,0% -12,0%-10,8% -15,2% -15,1% -9,4% -8,7% -6,7% -4,6% -3,9% -3,0% -2,3% France : -3,9% -1,4% -0,2% -20% -18,6% -18,2% Source : INSEE (données brutes ; disponibles pour la France métropolitaine) Comparaisons inter-régionales 41

42 Comment évoluent les créations d entreprises? La baisse des créations d entreprises de la construction observée dans les régions au 3 ème trimestre 2014 est encore plus marquée sur les deux ans. Créations d'entreprises - évolution 2 ans : 2014 / 2012 (%) 5% 0% 1,3% -5% -5,7% -5,6% -10% -15% -20% -25% -20,6%-20,6%-20,4% -19,8%-19,5% -22,1% -9,1% -8,9% -8,6% -11,3% -10,8% -12,6% -15,6%-15,4% -14,3%-13,9% -13,3% -13,1% -17,1% France : -13,1% -30% -28,4% Source : INSEE (données brutes ; disponibles pour la France métropolitaine) Comparaisons inter-régionales 42

43 Comment évoluent les défaillances d entreprises? France : près de défaillances d entreprises dans le secteur de la construction au 3 ème trimestre 2014, qui représentent une petite hausse (1,5%) par rapport au 3 ème trimestre 2013, Régions : les défaillances progressent dans plus de la moitié des régions au 3 me trimestre Défaillances d entreprises dans le secteur de la construction 3 ème trimestre 2014, évol. 1 an Evolution des défaillances d'entreprises par trim estre - Unité : nombre d'entreprises Moyenne mobile 4 trim. Sources : Banque de France (données brutes) Comparaisons inter-régionales 43

44 Comment évoluent les défaillances d entreprises? L accroissement des défaillances d entreprises affecte près des deux tiers des régions Défaillances d'entreprises - évolution 1 an: 2014 / 2013 (%) 60% 50% 40% 42,6% 51,5% 30% 22,7% 20% 10% 0% -10% -8,7% -7,8% -7,4% -6,7% -4,1% -2,9% -1,3% -0,6% France : +1,5% 0,0% 0,8% 1,5% 1,8% 7,4% 9,6% 11,8% 14,3% 14,5% 15,3% -20% -16,8% -15,8% -30% Sources : Banque de France (données brutes) Comparaisons inter-régionales 44

45 Comment évoluent les défaillances d entreprises? Sur les deux ans, on retrouve là encore une hausse des défaillances dans une grande majorité des régions Défaillances d'entreprises - évolution 2 ans : 2014 / 2012 (%) 60% 50% 48,1% 40% France : +6,3% 39,2% 30% 20% 15,0% 16,3% 16,3% 20,0% 20,4% 20,9% 24,0% 25,2% 10% 6,0% 6,3% 0% -10% -20% -12,5% -8,7% -8,2% -5,6% -4,0% -3,8% -2,6% -1,1% 0,0% -30% -40% -33,1% Sources : Banque de France (données brutes) Comparaisons inter-régionales 45

46 Retrouvez les notes régionales du réseau des CERC Alsace CEBTP ALSACE Aquitaine Cellule Economique du Bâtiment, des Travaux Publics et des Matériaux de construction d Aquitaine - C.E.BA.TRA.M.A Auvergne CERC Auvergne rubrique Auvergne Basse-Normandie CRIEC Basse-Normandie Bourgogne ARIEC Bourgogne rubrique Bourgogne Bretagne Cellule Economique Régionale Bretagne Centre CER BTP Centre Champagne-Ardenne Cellule Economique Régionale Champagne-Ardenne Corse C.E.R.E.C Franche-Comté CRIC BTP rubrique Franche-Comté Guadeloupe Cellule Economique Régionale Guadeloupe Une Assemblée Générale Constitutive est en phase de négociation afin de créer la CERC Guadeloupe. Guyane CE BTP Guyane Comparaisons inter-régionales 46

47 Retrouvez les notes régionales du réseau des CERC Languedoc-Roussillon Cellule Economique Régionale Languedoc-Roussillon Limousin Cellule Economique Régionale Limousin - C.E.L rubrique Limousin Lorraine CERECO Lorraine rubrique Lorraine Midi-Pyrénées Comité Régional de Concertation du BTP et des Matériaux de Construction en Midi-Pyrénées -CRC BTP Midi-Pyrénées Nord-Pas de Calais Cellule Economique Régionale Nord-Pas de Calais Nouvelle-Calédonie CELECO BTP - Cellule Economique du BTP de Nouvelle-Calédonie Pays de la Loire Cellule Economique Régionale du BTP des Pays de la Loire Picardie Cellule Economique Régionale Picardie rubrique Picardie Poitou-Charentes Cellule Economique Régionale Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d'azur Cellule Economique Régionale Provence-Alpes-Côte d'azur Réunion Cellule Economique Régionale Réunion Rhône-Alpes Cellule Economique Rhône-Alpes - CERA Comparaisons inter-régionales 47

48 GIE «Réseau des CERC» Comparaisons inter-régionales 48

CONJONCTURE DU BTP Région Franche-Comté

CONJONCTURE DU BTP Région Franche-Comté CONJONCTURE DU BTP Région Franche-Comté N - Septembre 25 - Vue d ensemble Franche-Comté Logements mis en chantier Sur mois à fin juillet 25 (évol an) Logements autorisés Sur mois à fin juillet 25 (évol

Plus en détail

GIE Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction. La conjoncture de la filière Construction en France

GIE Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction. La conjoncture de la filière Construction en France La conjoncture de la filière Construction en France Conjoncture de la filière construction en France Les chiffres clés Quelques indicateurs clés sur une période d un an... Les tendances sur mois... 4 Les

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Île-de-France. N 2 - Mai 2013

CONJONCTURE DU BTP Île-de-France. N 2 - Mai 2013 CONJONCTURE DU BTP Île-de-France N - Mai 13 Logements mis en chantier Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) Logements autorisés Sur 1 mois à fin mars 13 (évol 1 an) Prix logements collectifs Au 4 trimestre

Plus en détail

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Premiers éléments du bilan 2014 et rétrospective des trois dernières années Février 2015 Conjoncture de la filière

Plus en détail

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Décembre 2014 Conjoncture de la filière Construction en France Quelques indicateurs clés sur une période d un an

Plus en détail

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION N 1 - MARS 216 CONJONCTURE DE LA CONSTRUCTION MARS 216 N 1 1 CERC AQUITAINE, LIMOUSIN ET POITOU-CHARENTES La CEBATRAMA, la CEL BTP Limousin, la CERC Poitou-Charentes

Plus en détail

La conjoncture dans le Bâtiment et les Travaux Publics Livre Blanc 2013 Ain. Perspectives à court et moyen termes

La conjoncture dans le Bâtiment et les Travaux Publics Livre Blanc 2013 Ain. Perspectives à court et moyen termes La conjoncture dans le Bâtiment et les Travaux Publics Livre Blanc 213 Ain Perspectives à court et moyen termes Avril 213 Sommaire SOMMAIRE dans l Ain... 2 La construction neuve de logements... 3 La qualité

Plus en détail

Tableau de bord interrégional de la construction

Tableau de bord interrégional de la construction Tableau de bord interrégional de la construction Cette étude a été réalisée pour le bureau de l'analyse des secteurs professionnels du MEEDDM par le réseau des Cellules Economiques Régionales de la Construction.

Plus en détail

Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales. REALISATIONS 2013... p.6. PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p.

Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales. REALISATIONS 2013... p.6. PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p. 2 Sommaire Les dépenses de Bâtiment et des Travaux Publics des collectivités territoriales REALISATIONS 2013... p.6 PREVISIONS BUDGETAIRES 2014... p.10 TAUX DE REALISATION AVANCE & ESTIMATION DES TRAVAUX...

Plus en détail

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION LA CONJONCTURE DU BÂTIMENT Activité en baisse en 2003, vive reprise fin 2003 et début 2004 Activité prévue Activité passée Enquête INSEE : l opinion des chefs d entreprise

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

Département de l Eure-et-Loir

Département de l Eure-et-Loir Eure-et-Loir Département de l Eure-et-Loir Superficie (en km 2 )..... 5 88 Nombre de communes.. 4 Population RGP 21.... 428 933 Taux de chômage 213... 9,4 % Mai 214 BTP - Vue d ensemble Eure-et-Loir Centre

Plus en détail

Département de l Indre-et-Loire

Département de l Indre-et-Loire Département de l Indre-et-Loire Indreet-Loire Superficie (en km 2 )..... 6 217 Nombre de communes.. 277 Population RGP 21.... 59 515 Taux de chômage 213... 8,9 % Mai 214 BTP - Vue d ensemble Indre-et-Loire

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2014 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Juillet 2015 - N 15.023 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 1 ER TRIMESTRE 2015 Au cours du premier trimestre 2015, 888 400 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un emploi

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2013 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 468 Novembre 2013 Commercialisation des logements neufs Résultats au troisième trimestre 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION À la fin

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Département du Nord

CONJONCTURE DU BTP Département du Nord CONJONCTURE DU BTP Département du Nord N 1 - Mai 215 - Vue d ensemble Nord Logements mis en chantier Sur mois à fin mars 215 (évol 1 an) Logements autorisés Sur mois à fin mars 215 (évol 1 an) Surface

Plus en détail

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB 03/10/2014 FEDERATION FRANÇAISE DU BATIMENT Direction des Affaires Economiques, Financières et Internationales Service des Etudes Economiques

Plus en détail

GIE Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction CONJONCTURE DU BTP. Département de l'aube. N 9 - Février 2015

GIE Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction CONJONCTURE DU BTP. Département de l'aube. N 9 - Février 2015 CONJONCTURE DU BTP Département de l'aube N 9 - Février 215 - Vue d ensemble Aube Logements mis en chantier Année 214 (évol 1 an) Logements autorisés Année 214 (évol 1 an) Surface de locaux mis en chantier

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd ÉTUDE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Février 2010 Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : Reports Ltd 231 avenue Jean Jaurès 2 Hilliards Court 69007

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Le bâtiment : situation et perspectives. Assemblée Générale du SNFPSA - 12 mars 2015 2

Le bâtiment : situation et perspectives. Assemblée Générale du SNFPSA - 12 mars 2015 2 Le bâtiment : situation et perspectives Assemblée Générale du SNFPSA - 12 mars 2015 2 Nouvelles séries pour le logement neuf Les mises en chantier de logement 500 450 400 350 300 250 1980 1982 1984 Milliers

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Département de la Haute-Saône

CONJONCTURE DU BTP Département de la Haute-Saône CONJONCTURE DU BTP Département de la Haute-Saône N 1 - Mai 215 - Vue d ensemble Haute-Saône Logements mis en chantier Sur mois à fin mars 215 (évol 1 an) Logements autorisés Sur mois à fin mars 215 (évol

Plus en détail

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme

L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme DIRECTION ETUDES, STATISTIQUES ET PRÉVISIONS L emploi régional en 2010 : effets structurels et dynamisme 4 janvier 2012 Principe Cette étude relative au dynamisme des régions repose sur un modèle explicatif

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI Situation du 1 er juillet 21 au soir Indicateurs de la cellule Nombre d optants: données issues des régions 12151 personnes ont opté au 1/7/21 (données

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Département du Pas-de-Calais

CONJONCTURE DU BTP Département du Pas-de-Calais CONJONCTURE DU BTP Département du Pas-de-Calais N - Novembre 215 - Vue d ensemble Pas-de-Calais Logements mis en chantier Sur mois à fin septembre 215 (évol 1 an) Logements autorisés Sur mois à fin septembre

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 599 Janvier 5 Conjoncture de l immobilier Résultats au troisième trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 45 40 35 30 25 20 15 10 5 milliers de logements par trimestre 96 97 98

Plus en détail

CONJONCTURE DU BTP Département de l'aube

CONJONCTURE DU BTP Département de l'aube CONJONCTURE DU BTP Département de l'aube N 11 - Septembre 215 - Vue d ensemble Aube Logements mis en chantier Sur mois à fin juillet 215 (évol 1 an) Logements autorisés Sur mois à fin juillet 215 (évol

Plus en détail

Conjoncture bâtiment à la fin septembre 2015

Conjoncture bâtiment à la fin septembre 2015 18 septembre 2015 Conjoncture bâtiment à la fin septembre 2015 Le premier semestre 2015 s inscrit dans la triste lignée de 2014. De fait, il conjugue poursuite de la baisse d activité, chute de l emploi

Plus en détail

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION AVEC MISE EN PERSPECTIVE SUR LES ANCIENNES & NOUVELLES RÉGIONS N 29 MAI 20161 AU SOMMAIRE 1 BÂTIMENT 2 TRAVAUX PUBLICS CONSTRUCTION NEUVE ENTRETIEN-AMÉLIORATION DES

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012

LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 LA SITUATION ECONOMIQUE DE LA CORSE FIN 1 ER SEMESTRE 2012 La Corse devrait conserver sa première place pour la croissance avec un taux de 1 % contre 0,5 % pour l ensemble de la France. En 2011, le taux

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier 45 40 35 30 25 20 15 10 milliers de logements par MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 120 110 100 90 80 70

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE SERVICE ECONOMIQUE ET FINANCIER TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE 45 milliers de logements par trimestre MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE ENTIERE 120 40 35 30 25 20 15 10 110 100 90 80

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 58 Juillet Conjoncture de l immobilier Résultats au premier trimestre OBSERVATION ET STATISTIQUES logement - CONSTRuCTION La conjoncture immobilière au premier

Plus en détail

La conjoncture Construction - Logement en Pays de la Loire

La conjoncture Construction - Logement en Pays de la Loire La conjoncture Construction - Logement en Pays de la Loire service connaissance des territoires et évaluation Juin 214 n 253 Printemps 214 : une activité toujours au ralenti malgré des taux d intérêt qui

Plus en détail

L emploi salarié dans les CUMA en 2011

L emploi salarié dans les CUMA en 2011 Direction des Etudes, des Répertoires et des Statistiques ETUDE octobre 2013 L emploi salarié dans les CUMA en 2011 Données nationales www.msa.fr Octobre 2013 L emploi salarié dans les CUMA en 2011 Données

Plus en détail

BUREAU DE LA FORMATION

BUREAU DE LA FORMATION Direction générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services SERVICE DE LA COMPETITIVITE ET DU DEVELOPPEMENT DES PME SOUS DIRECTION DES CHAMBRE CONSULAIRES BUREAU DE LA FORMATION BILAN DE L ACTIVITE

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par :

MSI ÉTUDE. Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par : ÉTUDE CONSTRUCTION EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Septembre 2011 Données et brève analyse mises à disposition de sa clientèle par : Reports sarl 231 avenue Jean Jaurès 69007 Lyon France Tel : +33 (0)4

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

Métiers en tension / Emplois vacants Rôle des agences d emploi?

Métiers en tension / Emplois vacants Rôle des agences d emploi? Métiers en tension / Emplois vacants Rôle des agences d emploi? Le PRISME représente les agences d emploi L intérim en 2012 Le recrutement en 2012 Nombre d'intérimaires en équivalent emplois temps plein

Plus en détail

Le secteur du bâtiment

Le secteur du bâtiment Le secteur du bâtiment 1. La construction neuve La forte accélération du décrochage de l activité observée depuis la fin 2008 avait cédé à une stabilisation du rythme de recul à partir du troisième trimestre

Plus en détail

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015

Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 embre 2012 Comparaisons 2 èmes trimestres 2014 et 2015 ENTREPRISES Créations d entreprises Liquidations judiciaires Crédits à l équipement Permis de construire de locaux Investissements des entreprises

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 576 Novembre 2014 Le prix à bâtir OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2013, plus de neuf ménages sur dix ayant reçu l autorisation de

Plus en détail

p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 5

p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 5 SOUS EMBARGO JUSQU AU MARDI 9 JUIN 0H01 Communiqué de presse Nanterre, le 9 juin 2015 B a r o m è t r e M a n p o w e r d e s p e r s p e c t i v e s d e m p l o i p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

56 rue Laffitte - 75320 PARIS CEDEX 09 Tél. : 01 55 07 85 85 Site internet : www.sett.org

56 rue Laffitte - 75320 PARIS CEDEX 09 Tél. : 01 55 07 85 85 Site internet : www.sett.org 56 rue Laffitte - 75320 PARIS CEDEX 09 Tél. : 01 55 07 85 85 Site internet : www.sett.org I. UNE CROISSANCE DE L EMPLOI INTERIMAIRE LIMITEE A 2,6% EN 2004 PAGE 4 L intérim n a pas connu en 2004, en dépit

Plus en détail

APERÇU MENSUEL SUR LA SITUATION DE L EMPLOI

APERÇU MENSUEL SUR LA SITUATION DE L EMPLOI APERÇU MENSUEL SUR LA SITUATION DE L EMPLOI Le marché du travail en janvier 2015 Données corrigées des variations saisonnières (CVS) Sur un mois Le nombre des demandeurs d emploi de catégorie A baisse

Plus en détail

Diagnostic des caractéristiques quantitatives et qualitatives de l emploi salarié en Rhône-Alpes

Diagnostic des caractéristiques quantitatives et qualitatives de l emploi salarié en Rhône-Alpes Diagnostic des caractéristiques quantitatives et qualitatives de l emploi salarié en Rhône-Alpes Rapport d'étude - version de mars 2012 Chef de projet : Alain Dupré Chargée d'études : Laurence Labosse

Plus en détail

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Île de France (DIRECCTE) Unité territoriale de Seine-Saint-Denis LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

N 51. par le PIB par emploi, y est une des plus élevées, au 5 e

N 51. par le PIB par emploi, y est une des plus élevées, au 5 e POUR L ' ALSACE N 51 JUIN 2014 Croissance économique en retrait dès l'année 2000 en Alsace Rapportée à sa population, la contribution de l'alsace à la richesse nationale la situe toujours, en 2011, dans

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 396 Février 2013 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Le parc éolien atteint une de 7 562 MW

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier L effectif salarié BTP au féminin Nombre de salariées recensées dans les entreprises de bâtiment et de travaux publics

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

HEBERGEMENT SOCIAL POUR FAMILLES ET ADULTES EN DIFFICULTES. Bilan de l emploi en 2012. janvier 2014. En bref

HEBERGEMENT SOCIAL POUR FAMILLES ET ADULTES EN DIFFICULTES. Bilan de l emploi en 2012. janvier 2014. En bref HEBERGEMENT SOCIAL POUR FAMILLES ET ADULTES EN DIFFICULTES En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé poursuit son partenariat avec l association Recherches & Solidarités

Plus en détail

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Conseil d orientation pour l emploi 26 mars 2013 (màj au 12/04/2013) Pierre Greffet MEDDE/CGDD/SOeS Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE Photographie Nationale de la Branche Plasturgie Année 2013 PREAMBULE L Observatoire National Paritaire Prospectif des Métiers, des Emplois et des Qualifications de la Plasturgie remercie OPCA DEFI, Organisme

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 CGDD / MEDDE / SOeS Chiffres et Statistiques NUMÉRO 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 Au deuxième trimestre 2015, 26 500 logements neufs ont été

Plus en détail

SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME. Evolutions 2008-2014. OBSERVATOIRE A'rH. de l'information financière

SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME. Evolutions 2008-2014. OBSERVATOIRE A'rH. de l'information financière SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME Evolutions 2008-2014 OBSERVATOIRE A'rH de l'information financière ATH publie, dans le cadre de son Observatoire de l information financière, une

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au deuxième

Plus en détail

udesté on it ecl Col

udesté on it ecl Col Collection études LA C EST 49% de la population girondine en 21 * 727 466 habitants (INSEE 21) * 7% de croissance en 1 ans (INSEE) * 27 communes * 4 ème Communauté Urbaine de France (INSEE 28) 53% des

Plus en détail

ENTREPRISES. EVOLUTIONS 2 èmes trimestres 2013-2014. N 45 Sept 2014 Données au 30 juin 2014

ENTREPRISES. EVOLUTIONS 2 èmes trimestres 2013-2014. N 45 Sept 2014 Données au 30 juin 2014 Comparaisons 2 èmes trimestres 213 et 214 ENTREPRISES Créations d entreprises Liquidations judiciaires Crédits à l équipement Permis de construire de locaux Investissements des entreprises Chiffres d Affaires

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL

LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL LES ORGANISMES DE LOGEMENT SOCIAL XXXXXXXX 1 212 chiffres clés Le logement social en France Situation financière et indicateurs des SA d HLM et des Offices Publics de l Habitat www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

RT RAPPO ÉCONOMIQUE SOCIAL 2014 & 01

RT RAPPO ÉCONOMIQUE SOCIAL 2014 & 01 RAPPORT ÉCONOMIQUE & SOCIAL 2014 01 INTRODUCTION L année 2014 a été une nouvelle année de stagnation économique. Avec une croissance du PIB limitée, comme en 2013, à 0,4 %, l emploi intérimaire a reculé

Plus en détail

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012

Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Bilan Social 2013 Données du 01/01/2012 au 31/12/2012 Observatoire de l Emploi et des Métiers en Mutualité 1 Introduction Le bilan social existe depuis 1992. il constitue la source d information statistique

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 10 au 14 mars 2014 n 153 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 1 au 14 mars 214 n 153 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en janvier 214 : +,7% sur un mois, +,4% en moyenne mobile sur trois mois 2. Balance commerciale en janvier 214

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des etudes et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des etudes et des statistiques Dares Indicateurs Décembre 2010 N 091 publication de la direction de l'animation de la recherche, des etudes et des statistiques DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI EN NOVEMBRE

Plus en détail

Région NORD-PAS DE CALAIS BÂTIMENT DURABLE. L a c t u a l i t é r é g i o n a l e d u 1 er t r i m e s t r e 2 0 1 5

Région NORD-PAS DE CALAIS BÂTIMENT DURABLE. L a c t u a l i t é r é g i o n a l e d u 1 er t r i m e s t r e 2 0 1 5 Région NORD-PAS DE CALAIS BÂTIMENT DURABLE L a c t u a l i t é r é g i o n a l e d u 1 er t r i m e s t r e 2 1 5 5 JUILLET 215 Avant-propos Logement SOMMAIRE Rénovation énergétique du parc existant page

Plus en détail

B a r o m è t r e M a n p o w e r d e s p e r s p e c t i v e s d e m p l o i p o u r l e 1 er t r i m e s t r e 2 0 1 4

B a r o m è t r e M a n p o w e r d e s p e r s p e c t i v e s d e m p l o i p o u r l e 1 er t r i m e s t r e 2 0 1 4 Communiqué de presse Nanterre, le 10 décembre 2013 B a r o m è t r e M a n p o w e r d e s p e r s p e c t i v e s d e m p l o i p o u r l e 1 er t r i m e s t r e 2 0 1 4 LEGERE REPRISE DE L EMPLOI ATTENDUE

Plus en détail

Situation au 1 er trimestre 2013 > par département

Situation au 1 er trimestre 2013 > par département Résultats 1 er trimestre 13 n 31 Juin 13 BULLETIN STATISTIQUE & ÉCONOMIQUE DE LORRAINE 5. MEURTHE-ET-MOSELLE 55. MEUSE 57. MOSELLE. VOSGES Au premier trimestre 13, le repli de l emploi salarié amorcé fin

Plus en détail

MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE

MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE DIRECCTE de Franche-Comté N 381 - Décembre 2015 MENSUEL DE L EMPLOI DE FRANCHE-COMTE Conjoncture de l emploi S elon la Banque de France, après la forte dynamique constatée en octobre, la production industrielle

Plus en détail

Les acteurs du bâtiment Les enjeux

Les acteurs du bâtiment Les enjeux Les acteurs du bâtiment Les enjeux Eric Hennion CETE de l'ouest 16/11/12 Centre d'études Techniques de l'équipement de l'ouest www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr Sommaire Les principaux acteurs

Plus en détail

Date de publication :

Date de publication : Date de publication : Vue d ensemble Principales tendances dans la filière Construction Bâtiment La reprise dans la construction neuve s accélère pour les logements et se poursuit dans le non résidentiel.

Plus en détail

Annuaire des Cellules

Annuaire des Cellules Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction Annuaire des Cellules Economiques Régionales de la Construction Mise à jour le 29/01/2007 Annuaire des Cellules Economiques Régionales

Plus en détail

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études

ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études creditfoncierimmobilier.fr ÉTUDE TRIMESTRIELLE Direction des Études Juin 2015 Point de conjoncture logement PARCE QUE LE LOGEMENT LE VAUT BIEN les acteurs du marché ont dû s adapter, puis le Gouvernement

Plus en détail

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 4 points à retenir 1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 2 Réduction du risque de rupture systémique 3 La zone Euro sera en croissance lente, la France aussi. Peu de tensions

Plus en détail

L'évolution des consommations finales d'énergie

L'évolution des consommations finales d'énergie Thème : Changement climatique et maîtrise de l'énergie Orientation : Maîtriser la consommation d'énergie et développer les énergies renouvelables L'évolution des consommations finales d'énergie par région

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail

Les défaillances d entreprises augmentent de 3,4 % sur le 1 er trimestre 2014

Les défaillances d entreprises augmentent de 3,4 % sur le 1 er trimestre 2014 1/5 défaillances et sauvegardes d entreprises : l analyse TRIMESTRIelle D altares Les défaillances d entreprises augmentent de 3,4 % sur le 1 er trimestre 2014 16 446 entreprises sont en cessation de paiement,

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 3 au 7 décembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 3 au 7 décembre 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Prix des appartements anciens au 3 ème trimestre 212 : -,5% sur un an, première baisse depuis fin 29, tensions persistantes à Paris 2. Crédits

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 64

Bulletin trimestriel de conjoncture n 64 Bulletin trimestriel de conjoncture n 64 2 ème trimestre 2015 La 4 e campagne de BOREAL montre un nouveau repli de l activité d entretien amélioration du logement de 2,4% en valeur, par rapport au 1 er

Plus en détail

Annexe 1 Liste de métiers possibles pour les CAE-passerelles Vous trouverez dans cette annexe trois fiches de poste élaborées à titre indicatif qui peuvent vous servir de base méthodologique. Chaque fiche

Plus en détail

En octobre, la demande d emploi à Paris augmente de + 1,1 % en catégorie A (IDF : + 0,8 % ; FM : + 1,2 %) et augmente de + 0,2 % en catégorie ABC.

En octobre, la demande d emploi à Paris augmente de + 1,1 % en catégorie A (IDF : + 0,8 % ; FM : + 1,2 %) et augmente de + 0,2 % en catégorie ABC. Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Unité territoriale de Direction de l'emploi et du développement économique 35 rue de la Gare CS 60003

Plus en détail

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Octobre 2015 INTRODUCTION Pour la huitième année consécutive, l Association des Régions de France,

Plus en détail

EDITION DE DECEMBRE 2015

EDITION DE DECEMBRE 2015 REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail @@@@@ MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ET DES PROGRAMMES DE DENATIONALISATION @@@@@ DIRECTION GENERALE DES AFFAIRES ECONOMIQUES @@@@@ DIRECTION DE LA

Plus en détail

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse

Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse DAEJ/CAB/2012/55 31 octobre 2012 Note pour le cahier de la Cellule Economique Le Bâtiment en Ile-de-France Troisième trimestre 2012 Activité atone perspectives en nette baisse 1- L activité des entreprises

Plus en détail

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013

OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 2013 OBSERVATOIRE DYNAMIQUE DES METIERS DU NUMERIQUE, DE L INGENIERIE, DES ETUDES & CONSEIL ET DES FOIRES, SALONS & CONGRES SYNTHESE 4 EME TRIMESTRE 213 V2. 17 Mars 214 1 Synthèse des données du 4 ème Trimestre

Plus en détail

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE Retrouvez l ensemble des informations conjoncturelles de la filière Construction sur notre site internet

Plus en détail

Conjoncture à fin mars 2016. Conférence de presse de la FFB - 30 mars 2016 2

Conjoncture à fin mars 2016. Conférence de presse de la FFB - 30 mars 2016 2 Conjoncture à fin mars 2016 Conférence de presse de la FFB - 30 mars 2016 2 Activité Les ventes dans le logement individuel diffus (En glissement annuel sur un mois) 80% 60% 40% 20% 0% 20% 40% 60% jajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajojajo

Plus en détail

Tableau de bord éolien-photovoltaïque

Tableau de bord éolien-photovoltaïque COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 267 Novembre 211 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Troisième trimestre 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Avertissement À partir de ce trimestre,

Plus en détail