Equite_echelles_regression_simple_ _DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Equite_echelles_regression_simple_20131128_DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT"

Transcription

1 Equite_echelles_regression_simple DEMO.xls DESCRIPTION DE L ENTREPRISE ET DU MANDAT DU CONSULTANT La majorité des employés effectuent des travaux de nature manuelle, sauf deux personnes. La direction quotidienne de l entreprise est assumée par un actionnaire. Il s avère difficile de donner beaucoup de précisions, afin de conserver le dossier anonyme. Par les dates d embauche, on constate que l entreprise a un taux de roulement important; mais normal pour son industrie de nature cyclique. L expérience avant embauche dans l entreprise n était pas disponible en général, car les employés sont souvent choisis sans nécessairement présenter un curriculum vitae. Dans le cas de cette entreprise, son obligation face à la Loi sur l équité salariale était en date du 1er janvier. En effet, elle comptait moins de personnes salariées dans la période de référence -1. Cependant, durant l année 0, elle en employait ou plus, ce qui vient créer son obligation En établissant des échelles salariales à l automne basées sur une équité interne parfaite, on s assurait de répondre aux obligations de la Loi sur l équité salariale en, pourvu que les employés soient tous traités équitablement, donc sans discrimination. Cette progression salariale à l intérieur des échelles devait reposer sur des critères usuels, comme l ancienneté, l expérience ainsi que le rendement. Donc, dans l affichage officiel, l employeur pouvait indiquer qu on ne retrouvait pas d écart salarial lié à l équité salariale. Sans échelles salariales, on se retrouvait dans une situation, où la personne occupant la catégorie d emploi «Adjointe administrative» aurait droit à un ajustement d équité salariale. On peut voir les calculs d ajustement d équité salariale dans la colonne BL. Cet ajustement de 1, $/heure s appliquerait à partir du 1er janvier, sujet à l étalement sur quatre ans, donc on devait minimalement donner, $/heure à cette date. Il aurait fallu dans l affichage officiel indiquer cette situation. Au niveau des échelles salariales, l entreprise devait corriger certains problèmes. On constate que deux employés gagnent plus que le maximum de leur échelle salariale. Deux autres se trouvent déjà au maximum de leur échelle salariale. En pratique, il y aurait donc quatre personnes dont le salaire pourrait être gelé en. On pourrait cependant leur accorder une augmentation; mais plus réduite qu aux autres employés. Les coûts de main-d œuvre représentent une partie importante des dépenses reliées aux différents projets. Il faut donc considérer cela de manière rigoureuse pour que l entreprise demeure rentable. Commentaires

2 Equite_echelles_regression_simple DEMO.xls Pour la personne occupant la catégorie d emploi «Adjointe administrative», on constate que l employeur va lui accorder 1 $/heure de progression dans son échelle salariale en tenant compte de sa date d embauche. En, elle se positionnera à, % de son échelle. Les deux autres femmes obtiendront,0 $/heure, donc une augmentation en pourcentage supérieure aux hommes, si l on tient compte des échelles salariales. En pratique, l employeur va rencontrer ces femmes pour leur expliquer la situation, avant de procéder à l affichage. En conclusion, on constate que dans cette entreprise la création d échelles salariales répond aux exigences de la Loi sur l équité salariale. Pour une des trois femmes, cela lui permet d obtenir une augmentation supérieure à celle calculée selon les règles de la Loi sur l équité salariale. De plus, l entreprise pourra corriger progressivement les cas de salaires trop élevés de certaines personnes, ce qui la rendra plus rentable. Louis Bergeron CRHA septembre Commentaires

3 A B C D E F G H I J M N O P Q R S DEMONSTRATION Pourcentage du facteur théorique et réel Échelles salariales pour l'année Code du sous-facteur 1 Version du novembre Salaires au 1 novembre Total des poids sur 0 points Les formules se terminent à la ligne 0 Description du sous-facteur Points attribués au sous-facteur Pourcentage attribué au sous-facteur Niveau maximal Moyenne des évaluations Moyenne des évaluations en % du maximum Maximum de points attribués Pourcentage réel du sous-facteur Salaires et bonus actuels, $ Années Nombre Numéro Sexe Sexe Date expérience Principales tâches dans la Hres Salaire Salaire annuel Bonus Salaire catégorie équité réel embauche antérieure Nom Prénom Titre emploi Catégorie d'emploi avec niveau catégorie annuelles horaire sans bonus annuel horaire 1 1 F F avril Besoin expérience minimale. Journalier ou manoeuvre Journalier non spécialisé $,00.00 $ $,00.00 $ 1 F F mai 0 Besoin expérience minimale. Journalier ou manoeuvre Journalier non spécialisé $,00.00 $ $,00.00 $ 1 M M mai Supervisés par niveau Journalier ou manoeuvre Journalier spécialisé Niveau $,0.00 $ $,0.00 $ M M juin Supervisés par niveau Journalier ou manoeuvre Journalier spécialisé Niveau $,0.00 $ $,0.00 $ M M septembre Supervision du niveau 1. Journalier ou manoeuvre Journalier spécialisé Niveau $,.00 $ $,.00 $ M M juillet Supervision du niveau 1. Journalier ou manoeuvre Journalier spécialisé Niveau $,.00 $ $,.00 $ M M septembre Supervision du niveau 1. Journalier ou manoeuvre Journalier spécialisé Niveau $,0.00 $ $,0.00 $ M M février Supervision du niveau 1. Journalier ou manoeuvre Journalier spécialisé Niveau $,.00 $ $,.00 $ 0 M M 0 avril DEP avec expérience. Journalier ou manoeuvre Journalier spécialisé Niveau $,0.00 $ $,0.00 $ M M juin DEP avec expérience. Journalier ou manoeuvre Journalier spécialisé Niveau $,0.00 $ $,0.00 $ M M mai DEP avec expérience. Journalier ou manoeuvre Journalier spécialisé Niveau $,0.00 $ $,0.00 $ M M février DEP avec expérience. Journalier ou manoeuvre Journalier spécialisé Niveau $,00.00 $ $,00.00 $ F F juillet Pas de comptabilité. Réceptionniste. Secrétaire. Diverses tâches puisque petite entreprise. Adjointe administrative Adjointe administrative $,1.00 $ $,1.00 $ M M juin Responsabilités limitées, car surveillé par plusieurs gestionnaires, qui révisent notamment ses estimés. Représentant-estimateur Représentant-estimateur 1 0. $,1.0 $ $,1.0 $ /0/ Equite_echelles_regression_simple DEMO.xls 1 de

4 1 U V W Y Z AA AC AE AF AG AH AI AL AM AN AO AP AQ AS AU AX AY BC BD Conditions de travail Efforts Qualifications Responsabilités Total.1%.% 1.% 1.0%.0%.%.%.1% 0.00% C1 C C E1 E E E Q1 Q Q Q Q Q Q Q Q R1 R R R R Responsabilités Environnement Environnement Environnement Adaptation Habileté Connaissances Impact Santé, Attention Effort physique Effort physique Raisonnement Expérience Habiletés rel Coordination Savoir Latitude et Contribution ayant trait à la physiques physique psychologique Scolarité reliée au gérer informatique et Bilinguisme financier et sécurité et sensorielle Musculaire Posture et défi reliée travail interperson et dextérité fonctionnel autonomie affaires qualité des incomfort risques Stress travail superviser bureautique administratif bien-être produits Calcul 0.%.%.%.%.1%.1%.%.%.%.%.%.%.%.% 1.% 1.%.%.%.%.%.% 0.0% % % % % % % 0% % % % % % 1% % % % % % % % % % %.0%.0%.%.%.%.%.%.%.0%.%.0%.%.% 1.1% 1.%.%.0%.0%.%.0% 0.0% Q1+Q+Q+Q.% 1.% Q+Q. Points totaux $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ 1.0. $ /0/ Equite_echelles_regression_simple DEMO.xls de

5 BE BF BG BH BI BJ BK BL BM BN Courbe catégories masculines ÉQUITÉ SALARIALE DES CATÉGORIES FÉMININES R 0. Très important: S'il n'y a pas d'échelles salariales, il faut prendre toutes les BASÉE SUR COURBE DES CATÉGORIES MASCULINES variableb -1. personnes des catégories masculines pour faire la courbe. S'il y a des SANS ÉCHELLES SALARIALES variablem 0.0 échelles salariales, il faut prendre le maximum pour chaque catégorie. RÉGRESSION SIMPLE 1 Catégories PointsM $Masculins PointsF $Féminins FselonCourbeM ÉcartCourbeM ÉcartAPayerF ÉcartAnnuelF Journalier non spécialisé.0 $. $ (1.) $ 0.00 $ 0 $ 1 Journalier non spécialisé.0 $. $ (1.) $ 0.00 $ 0 $ 1 Journalier spécialisé Niveau 1. $ 0.00 $ 0.00 $ 0 $ Journalier spécialisé Niveau 1. $ 0.00 $ 0.00 $ 0 $ Journalier spécialisé Niveau.00 $ 0.00 $ 0.00 $ 0 $ Journalier spécialisé Niveau.00 $ 0.00 $ 0.00 $ 0 $ Journalier spécialisé Niveau 1.00 $ 0.00 $ 0.00 $ 0 $ Journalier spécialisé Niveau 1.00 $ 0.00 $ 0.00 $ 0 $ Journalier spécialisé Niveau 1.00 $ 0.00 $ 0.00 $ 0 $ 0 Journalier spécialisé Niveau.00 $ 0.00 $ 0.00 $ 0 $ Journalier spécialisé Niveau.00 $ 0.00 $ 0.00 $ 0 $ Journalier spécialisé Niveau.0 $ 0.00 $ 0.00 $ 0 $ Adjointe administrative.00 $. $ 1. $ 1. $,00 $ Représentant-estimateur. $ 0.00 $ 0.00 $ 0 $ /0/ Equite_echelles_regression_simple DEMO.xls de

6 BO BP BQ BR BS BT BU BV BW BX BY BZ CA CB 1 Catégories Points Salaires Catégories féminines 1 Journalier non spécialisé.0 $ Journalier non spécialisé 1 Adjointe administrative.0 $.00 $.00 $.00 $ Équité salariale selon la courbe de régression simple des catégories masculines Catégories masculines Journalier spécialisé Niveau 1. $ Journalier spécialisé Niveau 1. $.00 $ 1.00 $ y = 0.0x - 1. R² = 0. Journalier spécialisé Niveau.00 $ Journalier spécialisé Niveau.00 $ Journalier spécialisé Niveau Journalier spécialisé Niveau 1.00 $ 1.00 $ 0 Représentant-estimateur. $ Journalier spécialisé Niveau 1.00 $.00 $.00 $.00 $ Catégories féminines Catégories masculines Journalier spécialisé Niveau.00 $ Journalier spécialisé Niveau Journalier spécialisé Niveau.00 $.0 $.00 $ /0/ Equite_echelles_regression_simple DEMO.xls de

7 1 CC CD CE CF CG CH CI CJ CK CL CM CN CO CP CQ CR CS Courbe de tous Calculs automatiques Salaires et bonus actuels,1.0 $ Pour créer les échelles de ÉTABLISSEMENT ÉCHELLES SALARIALES R 0.0 Salaires et bonus nouveaux,0.00 $ BASÉES SUR LA COURBE DE TOUS variableb. Augmentation en %.% RÉGRESSION SIMPLE variablem 0.0 Augmentation en $$$,1.0 $ Taper à la ligne suivante le % d'augmentation en utilisant les décimales. Augmentation en % (validation).%.00% Ce % multiplie la colonne Echelles $ max attribué INSCRIRE Dans le nouveau fichier, on doit copier-coller MANUELLEMENT INSCRIRE les données plus bas à la place de celles LE SALAIRE MANUELLEMENT de la colonne Echelles $ max attribué SELON LE SALAIRE en utilisant un copiage spécial Valeur. CELUI POUR DE LA COURBE INDIVIDU POUR EN Individu Individu Echelles Echelles Echelles Echelles Echelles Echelles Individu Individu Individu Individu Individu Catégories Points $Actuel % max % min % max $ max attribué SelonCourbe Min horaire Max horaire Nouveau $ attribué Nouveau % max Écart horaire Nouveau $ annuel Écart annuel Nouveau $ max attribué Journalier non spécialisé.0 $.% 0% 0%.00 $.0 $. $.00 $.00 $ 0.0% 0.0 $,1.00 $ 1,00.00 $. $ 1 Journalier non spécialisé.0 $.% 0% 0%.00 $.0 $. $.00 $.00 $ 0.0% 0.0 $,1.00 $ 1,00.00 $. $ 1 Journalier spécialisé Niveau 1. $ 1.% 0% 0%.0 $. $.0 $.0 $. $.% 0.0 $ 0,0.00 $ 1,00.00 $.1 $ Journalier spécialisé Niveau 1. $ 1.% 0% 0%.0 $. $.0 $.0 $. $.% 0.0 $ 0,0.00 $ 1,00.00 $.1 $ Journalier spécialisé Niveau.00 $.% 0% 0% 1.0 $ 1. $.0 $ 1.0 $.0 $.% 0.0 $,.00 $ 1,00.00 $ 1. $ Journalier spécialisé Niveau.00 $.% 0% 0% 1.0 $ 1. $.0 $ 1.0 $.0 $.% 0.0 $,.00 $ 1,00.00 $ 1. $ Journalier spécialisé Niveau 1.00 $.% 0% 0% 1.0 $ 1. $.0 $ 1.0 $ 1.0 $ 0.0% 0.0 $,0.00 $ 1,00.00 $ 1. $ Journalier spécialisé Niveau 1.00 $.% 0% 0% 1.0 $ 1. $.0 $ 1.0 $ 1.00 $.% 0.00 $,.00 $ 0.00 $ 1. $ Journalier spécialisé Niveau 1.00 $.% 0% 0%.00 $.0 $ 1.0 $.00 $ 1.0 $.% 0.0 $,.00 $ 1,00.00 $. $ 0 Journalier spécialisé Niveau.00 $ 0.0% 0% 0%.00 $.0 $ 1.0 $.00 $.00 $ 0.0% 0.00 $,0.00 $ 0.00 $. $ Journalier spécialisé Niveau.00 $ 0.0% 0% 0%.00 $.0 $ 1.0 $.00 $.00 $ 0.0% 0.00 $,0.00 $ 0.00 $. $ Journalier spécialisé Niveau.0 $.% 0% 0%.00 $.0 $ 1.0 $.00 $.0 $.% 0.00 $,00.00 $ 0.00 $. $ Adjointe administrative.00 $.% 0% 0% 1.00 $ 1. $.0 $ 1.00 $.00 $.% 1.00 $,0.00 $,00.00 $ 1. $ Représentant-estimateur. $.% 0% 0% 1. $ 1.1 $ 1.00 $ 1. $ 1. $ 0.0% 0. $,0.00 $ 1,1.0 $ 1. $ /0/ Equite_echelles_regression_simple DEMO.xls de

8 CT CU CV CW CX CY CZ DA DB DC DD DE DF 1 Echelles Catégories Points $ max attribué 1 Journalier non spécialisé.00 $ Journalier non spécialisé 1 Journalier spécialisé Niveau 1.00 $.0 $ Journalier spécialisé Niveau 1.0 $ Adjointe administrative Journalier spécialisé Niveau 1.00 $ 1.0 $ Journalier spécialisé Niveau 1.0 $ Journalier spécialisé Niveau 1.0 $ Journalier spécialisé Niveau 1.0 $ Représentant-estimateur Journalier spécialisé Niveau 1. $.00 $ 0 Journalier spécialisé Niveau.00 $ Journalier spécialisé Niveau.00 $.00 $.00 $.00 $ 1.00 $.00 $.00 $.00 $ Salaire maximal des échelles salariales en fonction des points y = 0.0x +. R² = 0.0 Journalier spécialisé Niveau.00 $.00 $ /0/ Equite_echelles_regression_simple DEMO.xls de

Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11. Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette PARIS

Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11. Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette PARIS Bilan Du 1/01/11 au 31/12/11 Union Syndicale Solidaires FP 144 Boulevard de la Villette 75019 PARIS Bilan actif du 1/01/11 au 31/12/11 le 27/02/12 à 14:50 P o s t e C d B r u t C d A m o r t. Net N P r

Plus en détail

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R.

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R. EXEMPLE DE DOSSIER Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 23 C.I.R. STRATEGIE & ACCOMPAGNEMENT FINANCIER 7 Rue DENFERT-ROCHEREAU 38 GRENOBLE France Tél fax : ( 33 ) 4 76 43 47 11 SIRET

Plus en détail

Attestation d'expert Comptable

Attestation d'expert Comptable Attestation d'expert Comptable MISSION DE PRESENTATION DES Conformément aux termes de notre lettre de mission en date du 01/01/1900, nous avons effectué une mission de présentation des comptes annuels

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS EXERCICES 1) Recopiez le point A et le vecteur u sur le quadrillage de votre feuille : 4 e Chapitre III Vecteurs a) Construisez le point B tel que AB = u. b) Construisez le point

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Avis de consultation publique

Avis de consultation publique AOC «MUSCADET SEVRE ET MAINE» DENOMINATIONS GEOGRAPHIQUES COMPLEMENTAIRES «CHATEAU-THEBAUD», «GOULAINE», «MONNIERES - SAINT-FIACRE», «MOUZILLON TILLIERES» Avis de consultation publique Lors de sa session

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES Nom de l'adhérent : N d'adhérent :.. INFORMATIONS DIVERSES Rubrique Nom de la personne à contacter AD Date de début exercice N BA Date de fin exercice N BB Date d'arrêté provisoire BC DECLARATION RECTIFICATIVE

Plus en détail

pas d exception pour le secteur de la construction!

pas d exception pour le secteur de la construction! Loi sur l équité salariale : pas d exception pour le secteur de la construction! Souvent, les dirigeants d entreprises du secteur de la construction vont dire : «Nous sommes régis par la Commission de

Plus en détail

Michael Rossy Ltée Programme d équité salariale Préparé par le comité d équité salariale 15 juillet 2015

Michael Rossy Ltée Programme d équité salariale Préparé par le comité d équité salariale 15 juillet 2015 Michael Rossy Ltée Programme d équité salariale Préparé par le comité d équité salariale 15 juillet 2015 Page 1 de 6 RAPPORT SUR L ÉQUITÉ SALARIALE 2 ième AFFICHAGE Nom de l employeur : Michael Rossy Ltée

Plus en détail

ICI Identifier un fabricant grace aux autres marquages

ICI Identifier un fabricant grace aux autres marquages DATER UNE REPLIQUE GRACE AUX LETTRES FRAPPEES SUR LES ARMES Mis à jour 03/09/2012 ICI Identifier un fabricant grace aux autres marquages Il est possible de dater les répliques italiennes grâce au marquage

Plus en détail

Déclarer en ligne Mode d emploi. Vous êtes sur notre site : www.arapl.fr 1/27

Déclarer en ligne Mode d emploi. Vous êtes sur notre site : www.arapl.fr 1/27 Déclarer en ligne Mode d emploi Vous êtes sur notre site : www.arapl.fr 1/27 Adressez nous la convention et le mandat nous autorisant à transmettre vos données à l administration fiscale Cliquez sur :

Plus en détail

Dépenses - 3 - : Paramétrages, suite

Dépenses - 3 - : Paramétrages, suite 21 avril 2009 Dépenses - 3 - : Paramétrages, suite Lors du choix du compte de dépenses, vous avez remarqué qu il y avait plein de comptes qui vous semblent totalement inutiles, et qui rendent mal commode

Plus en détail

ETATS FINANCIERS 5 Désignation de l'entreprise : AIRTEL MOBILE COMMERCE TCHA Adresse : B.P : 5665 N'DJAMENA Numéro d'identification : Exercice clos le 31-déc-214 Durée (en mois) : 12 (@) Copyright 25 Direction

Plus en détail

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure.

Chapitre : VECTEURS SESSION ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. SESSION 2006 Chapitre : VECTEURS 1 ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des relations vectorielles possibles sur cette figure. D. Le FUR 1/ 21 2 ABCD est un parallélogramme de centre

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Evaluation des emplois et écarts de rémunération entre hommes et femmes

Evaluation des emplois et écarts de rémunération entre hommes et femmes Evaluation des emplois et écarts de rémunération entre hommes et femmes Sophie Latraverse ERA novembre 2014 Ecarts de rémunération en Europe - Ecart annuel brut de la rémunération hommes femmes : 29,2%

Plus en détail

Guide des ServicePac Produits Non-IBM

Guide des ServicePac Produits Non-IBM Guide des ServicePac Produits Non-IBM Ce document explique comment trouver le prix, acheter, enregistrer et soumettre une demande d intervention pour les ServicePac des produits d autres constructeurs.

Plus en détail

L expression «pour solde» signifie que le client ne L exercice comptable coïncide avec l année civile.

L expression «pour solde» signifie que le client ne L exercice comptable coïncide avec l année civile. EXERCICE 5 - CAS PACO CRÉANCES DOUTEUSES (EN AUTOCORRECTION) Le 13/07/N, l entreprise PACO a adressé à son client NOÊLLE une facture de marchandises pour 9 600 TTC (TVA au taux normal). Fin N, cette créance

Plus en détail

Fiche qualité Enquête ACEMO-TPE 2009

Fiche qualité Enquête ACEMO-TPE 2009 Dares / D-SCS Juin 2011 Fiche qualité Enquête ACEMO-TPE 2009 1) Fiche descriptive de l enquête Carte d identité Nom Activité et conditions d emploi de la main d œuvre (ACEMO) Enquête annuelle sur les petites

Plus en détail

Limitations conventionnelles des impôts étrangers (Etat: 1 er août 2012) Aperçu des taux d'impôt admis en pour cent Aa)

Limitations conventionnelles des impôts étrangers (Etat: 1 er août 2012) Aperçu des taux d'impôt admis en pour cent Aa) Département fédéral des finances DFF GENERALITES IV Secrétariat d Etat aux questions financières internationales SFI Fiscalité 01.08.2012 Limitations conventionnelles des impôts étrangers (Etat: 1 er août

Plus en détail

Nom : VECTEURS 2nde. Exercice 1. ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des égalités vectorielles possibles sur cette figure.

Nom : VECTEURS 2nde. Exercice 1. ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des égalités vectorielles possibles sur cette figure. Exercice 1 ABCD est un parallélogramme de centre O. Donner l ensemble des égalités vectorielles possibles sur cette figure. Illustration D. Le Fur 1/?? Exercice 2 ABCD est un parallélogramme de centre

Plus en détail

CHAPITRE III VECTEURS

CHAPITRE III VECTEURS CHAPITRE III VECTEURS COURS 1) Exemple : force exercée par un aimant. p 2 2) Définitions et notations. p 3 3) Egalité de deux vecteurs... p 5 4) Multiplication d un vecteur par un nombre réel... p 6 5)

Plus en détail

REVENUS 2004 COMPTE DE RÉSULTAT FISCAL. 4 Montant net des recettes... AD. 5 Produits financiers... AE. 6 Gains divers... AF

REVENUS 2004 COMPTE DE RÉSULTAT FISCAL. 4 Montant net des recettes... AD. 5 Produits financiers... AE. 6 Gains divers... AF 11177 07 (article 40 de l'annexe V 2004 CM FC pour J mois 2035- i ce formulaire est déposé sans informations chiffrées, cocher la case éant ci-contre e portez qu'une somme par ligne (e pas porter les centimes)

Plus en détail

Douala Mathematical Society : Workbook : Classes de 2c : Tome VECTEURS ET BASES. c) OB BC OA d) AB DC BC ED

Douala Mathematical Society :  Workbook : Classes de 2c : Tome VECTEURS ET BASES. c) OB BC OA d) AB DC BC ED Douala Mathematical Society : wwwdoualamathsnet: Workbook : Classes de c : Tome 1 015 VECTEURS ET BASES EXERCICE 1 Simplifier les expressions suivantes : a) BC AB CD b) DC AB CE EA c) OB BC OA d) AB DC

Plus en détail

L ESTIMATION DES ÉCARTS SALARIAUX

L ESTIMATION DES ÉCARTS SALARIAUX Novembre 2005 L ESTIMATION DES ÉCARTS SALARIAUX (articles 60 à 68) La Loi sur l équité salariale vise à corriger les écarts salariaux dus à la discrimination systémique fondée sur le sexe à l égard des

Plus en détail

La nouvelle politique salariale

La nouvelle politique salariale Puteaux le 11 septembre 2007 Section Syndicale Fortis Banque France www.fo-fortisfrance.com Réf. : 2007_26 La nouvelle politique salariale rappel : Le groupe Fortis a décidé d harmoniser les emplois au

Plus en détail

VECTEURS EXERCICES CORRIGES

VECTEURS EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. VECTEURS EXERCICES CORRIGES On considère un hexagone régulier ABCDEF de centre O, et I et J les milieux respectifs des segments [AB] et [ED]. En utilisant les lettres de la figure citer :

Plus en détail

RÉPONSES AUX QUESTIONS FAISANT SUITE AU 2 E AFFICHAGE DU PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE

RÉPONSES AUX QUESTIONS FAISANT SUITE AU 2 E AFFICHAGE DU PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE RÉPONSES AUX QUESTIONS FAISANT SUITE AU 2 E AFFICHAGE DU PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE Question 1 Conformément à l'article 76 de la Loi sur l'équité salariale, je vous soumets par écrit des observations

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

ACCORD EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES CHEZ ROUTES ET CHANTIERS MODERNES

ACCORD EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES CHEZ ROUTES ET CHANTIERS MODERNES ACCORD EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES HOMMES ET LES FEMMES CHEZ ROUTES ET CHANTIERS MODERNES PREAMBULE L entreprise ROUTES ET CHANTIERS MODERNES employait au 31 décembre 2010, 74 salariés, dont 2 femmes.

Plus en détail

Fiches de salaire Excel 2015

Fiches de salaire Excel 2015 Fiches de salaire Excel 2015 DIRECTIVES 1 Fichier Excel 1.1 Informations générales La loi fédérale sur l AVS oblige les employeurs à enregistrer régulièrement les salaires pour autant que tel s avère nécessaire

Plus en détail

1,5 m/sec. (dans des conditions normales)

1,5 m/sec. (dans des conditions normales) Série 00 Vérin sans tige Généralités La production de vérins sans tige offre une option d économie d encombrement aux vérins conventionnels. Sur un vérin traditionnel avec tige, l encombrement total tige

Plus en détail

Page 1/19. Carte annexée au décret de création du Parc National des Calanques du 18 avril 2012

Page 1/19. Carte annexée au décret de création du Parc National des Calanques du 18 avril 2012 Extrait de l atlas cadastral non modifié identifiant les corrections du relevé cadastral annexé au III de l article 1er du décret créant le Parc National des Calanques. Carte annexée au décret de création

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Chapitre 3 : Tableaux de correspondance postes / comptes. Section 1 : Système normal BILAN-ACTIF

Chapitre 3 : Tableaux de correspondance postes / comptes. Section 1 : Système normal BILAN-ACTIF Chapitre 3 : Tableaux de correspondance postes / comptes Section 1 : Système normal BILAN-ACTIF Nos DE COMPTES À INCORPORER DANS les POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/ provisions AA CHARGES IMMOBILISÉES

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 38996 FRA Québec, le : 17 septembre 2015 Membre : Lise Simard, commissaire Commission de l équité salariale et Fondation SRA Partie mise en cause Résolution

Plus en détail

120 Zone de données codées : Ressources cartographiques Généralités

120 Zone de données codées : Ressources cartographiques Généralités 120 Zone de données codées : Ressources cartographiques Généralités Définition Cette zone contient des données codées de longueur fixe généralement applicables aux ressources cartographiques. Occurrence

Plus en détail

1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Place E et F respectivement les milieux de [CD] et [AD]. 3) Trace les segments [EF], [BF] et [BE].

1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Place E et F respectivement les milieux de [CD] et [AD]. 3) Trace les segments [EF], [BF] et [BE]. Corrigé des programmes de construction de la séance 2 du jeudi 15/09/11 1) Trace un carré ABCD de 3 cm de côté. 2) Trace la diagonale [BD]. 3) Place E et F respectivement les milieux de [AD] et [AB]. 4)

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 15085 Québec, le : 12 juillet 2012 Membre : Carol Robertson, commissaire Personne salariée et Partie plaignante Fondation du Centre hospitalier de l Université

Plus en détail

BILAN simplifié. Durée de l exercice exprimée en nombre de mois Numéro SIRET * Numéro de CGA (cf. cadre J p. 3 de la déclaration n 2139-SD)

BILAN simplifié. Durée de l exercice exprimée en nombre de mois Numéro SIRET * Numéro de CGA (cf. cadre J p. 3 de la déclaration n 2139-SD) DGFiP N 219-A-SD 2016 Formulaire obligatoire (article 74 A du Code général des impôts) BILAN simplifié N 11145 18 Désignation du déclarant (1) : Siège de l exploitation : Durée de l exercice exprimée en

Plus en détail

Cadeaux avec suppléments

Cadeaux avec suppléments N A N B porteur Pat Patrouille sons et activités A régler 0/5 ans : 10,00 trotteur 5 en 1 V TECH A régler 0/5 ans : 10,00 N C N D bascule cyril chien bascule charlotte la girafe N E N F boîte amusante

Plus en détail

SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.)

SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.) SPECIFICATION DES ECHANGES DE DONNEES INFORMATISES (E.D.I.) Dernière mise à jour : octobre 2013 Ce document a pour objectif de décrire ce que l OPCA (OPCA 3+) attend du fichier à transmettre par l adhérent.

Plus en détail

BILAN - ACTIF PLASTIRISQ - 92400 COURBEVOIE SIRET 50062021600019. Période N du 01/01/2014 au 31/12/2014 Période N-1 du 01/01/2013 au 31/12/2013

BILAN - ACTIF PLASTIRISQ - 92400 COURBEVOIE SIRET 50062021600019. Période N du 01/01/2014 au 31/12/2014 Période N-1 du 01/01/2013 au 31/12/2013 BILAN - ACTIF Exercice N Exercice N - 1 Brut Amortissements, provisions Net Net Capital souscrit non appelé (I) AA Frais d'établissement AB AC ACTIF CIRCULANT ACTIF IMMOBILISÉ DIVERS CRÉANCES STOCKS IMMOBILISATIONS

Plus en détail

Avis de consultation publique

Avis de consultation publique AOC «MUSCADET», AOC «MUSCADET COTEAUX DE LA LOIRE», AOC «MUSCADET COTES DE GRANDLIEU», AOC «MUSCADET SEVRE ET MAINE» Avis de consultation publique Lors de sa session du 8 juin 2016, le Comité National

Plus en détail

Calculer les déterminants des matrices suivantes (on les mettra sous forme factorisée si possible) : b + c + d a + c + d a + b + d a + b + c a)

Calculer les déterminants des matrices suivantes (on les mettra sous forme factorisée si possible) : b + c + d a + c + d a + b + d a + b + c a) EX IV DÉTERMINANTS SYSTÈMES PSI* 6-7 DÉTERMINANTS SYSTÈMES Exemples de calculs de déterminants (ex à 4) Exercice : Calculer les déterminants des matrices suivantes (on les mettra sous forme factorisée

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT

CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT Ce type de contrat (obligatoirement de durée indéterminée) ne peut être utilisé que si une convention ou un accord collectif autorise expressément le recours au travail

Plus en détail

UNE STRATÉGIE GAGNANTE POUR DÉBUTER SA CARRIÈRE

UNE STRATÉGIE GAGNANTE POUR DÉBUTER SA CARRIÈRE CARRIÈRES & PROFESSIONS GUIDE DU FINISSANT SERVICE DE PLACEMENT Pierre Simard Conseiller pédagogique responsable ATE ate@collegealma.ca 675, boul. Auger Ouest, Alma G8B 2B7 Tél. : 418 668-2387 poste 250

Plus en détail

Développement des ressources humaines

Développement des ressources humaines Développement des ressources humaines Comme il a été dit plus haut, la compétitivité d une économie dépend non seulement de son capital matériel mais aussi des connaissances que possèdent ses entrepreneurs

Plus en détail

POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE DOTATION EN RESSOURCES HUMAINES ADOPTÉE LE : 1998-06-07 AMENDÉE LE : 2003-03-29 RÉSOLUTION : CP166-98 RÉSOLUTION : CC900-03 TABLE DES MATIÈRES Préambule... 1 Objectifs généraux... 1 Principes...

Plus en détail

FICHE N 13 : SUIVRE ET COMPARER DES CARRIÈRES PROFESSIONNELLES

FICHE N 13 : SUIVRE ET COMPARER DES CARRIÈRES PROFESSIONNELLES FICHE N 13 : SUIVRE ET COMPARER DES CARRIÈRES PROFESSIONNELLES De quoi s agit-il? La mesure des risques discriminatoires dans les carrières professionnelles au sein d une organisation présente des difficultés.

Plus en détail

Cadastre rénové. Nouvelle echelle 2144 W 2911 Garde-Freinet BN 1 à

Cadastre rénové. Nouvelle echelle 2144 W 2911 Garde-Freinet BN 1 à CADASTRE RENOVE NON NUMERISE Cote Commune Section et feuille du nouveau plan n de parcelles Dates Nouvelle echelle 2144 W 901 Garde-Freinet E1 1 à 77 1963 1/5000 2144 W 2894 Garde-Freinet AB 1 à 193 1963

Plus en détail

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010

Corrigé des exercices sur les vecteurs. Septembre 2010 Septembre 2010 Exercice 1 Soient un triangle ABC et les points I et J tels que AI = 1 AB et AJ = 3 AC 3 1 Exprimer le vecteur BJ en fonction des vecteurs BA et AC. 2 Exprimer le vecteur IC en fonction

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE

L HABILITATION EN ELECTRICITE JUILLET 2015 L HABILITATION EN ELECTRICITE Démarche en vue de l habilitation du personnel de la DASCO. 1. LA DEFINITION DE L HABILITATION Le décret 88-1056 du 14 novembre 1988 fixe les dispositions relatives

Plus en détail

Guide de négociation de l égalité professionnelle Commission femmes mixité CGT Janvier 2012

Guide de négociation de l égalité professionnelle Commission femmes mixité CGT Janvier 2012 Guide de négociation de l égalité professionnelle Commission femmes mixité CGT Janvier 2012 Le décret d application du 7 juillet 2011 de l article 99 de la loi du 9 novembre 2010 sur les retraites impose

Plus en détail

Unités de guidage pour vérins ISO/VDMA

Unités de guidage pour vérins ISO/VDMA Vérins Unités de guidage pour vérins ISO/VDMA QA/8/51/ QA/8/61/ QA/8/81/ (guidage long) QA/8/85/ (guidage long) Ø 32 à 1 mm QA/8/61/ QA/8/51/ Selon normes ISO 6431, VDMA 24562 et NFE 49 3 1 Protègent la

Plus en détail

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme.

1) Construire un parallélogramme et le point, symétrique du point par rapport au point. 2) Démontrer que est un parallélogramme. Seconde Exercices sur les vecteurs Page 1 Définition, égalité de vecteurs ---------------------------------------------------------------------------------------------------- Exercice 1 : A vue d œil,

Plus en détail

P2C02 Le recrutement des salarie s

P2C02 Le recrutement des salarie s I. Le contrat de travail P2C02 Le recrutement des salarie s A. Les contraintes légales - Age minimum : 16 ans - Les handicapés ont une priorité d embauche dans les entreprises de plus de 20 salariés (à

Plus en détail

Culture d Entreprise (2 ème année)

Culture d Entreprise (2 ème année) Culture d Entreprise (2 ème année) Des formation accès sur le «Gestion de projet» Démarche visant à structurer, assurer et optimiser le bon déroulement d un projet 1 Culture d Entreprise Le stage découverte

Plus en détail

Guide de l entreprise Collège Mérici

Guide de l entreprise Collège Mérici Guide de l entreprise Collège Mérici Programme Alternance Travail-Études Tourisme d aventure et écotourisme Table des matières L'Alternance Travail-Études en Tourisme d'aventure et écotourisme... 3 L'ATE:

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES OG exercice 2014

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES OG exercice 2014 RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES OG exercice 2014 RENSEIGNEMENTS GENERAUX Votre activité BNC est-elle exercée à titre : principal secondaire Votre conjoint travaille-t-il dans l entreprise? oui non Si oui,

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus La Loi sur

Plus en détail

Impact. Nouveautés Amadeus Rail N O 42 COMPOSITION D UN TRAIN AFFICHAGE D UN PLAN VOITURE SENS DE LA MARCHE GÉNÉRALISATION DES FORMATS AMADEUS RAIL

Impact. Nouveautés Amadeus Rail N O 42 COMPOSITION D UN TRAIN AFFICHAGE D UN PLAN VOITURE SENS DE LA MARCHE GÉNÉRALISATION DES FORMATS AMADEUS RAIL Impact Bulletin d informations pratiques Septembre 2002 N O 42 Nouveautés Amadeus Rail COMPOSITION D UN TRAIN AFFICHAGE D UN PLAN VOITURE SENS DE LA MARCHE GÉNÉRALISATION DES FORMATS AMADEUS RAIL AMADEUS

Plus en détail

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1

STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1 FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION Plan de cours Été 2005 Le 30 mars 2005 STAGE EN COMPTABILITÉ CTB-21921 Z1 Responsable du stage (École de comptabilité - pédagogie) : Coordonnatrice au Centre des

Plus en détail

Département fédéral des finances DFF

Département fédéral des finances DFF Département fédéral des finances DFF Secrétariat d Etat aux questions financières internationales SFI Fiscalité Questions fiscales bilatérales 01.10.2014 CONVENTIONS SUISSES DE DOUBLE IMPOSITION Etat au

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

L ACTE SOUS SIGNATURE JURIDIQUE. Les domaines d application en matière de droit social

L ACTE SOUS SIGNATURE JURIDIQUE. Les domaines d application en matière de droit social L ACTE SOUS SIGNATURE JURIDIQUE Les domaines d application en matière de droit social Dans le domaine du droit social l acte juridique occupe une place prépondérante. La négociation est en effet un mode

Plus en détail

Annexe. au mémoire présenté par. BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la. Loi sur l équité salariale

Annexe. au mémoire présenté par. BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la. Loi sur l équité salariale Annexe au mémoire présenté par BCT Consultation Inc. dans le cadre des consultations publiques sur la Loi sur l équité salariale Mars 2003 AVANT-PROPOS Cette annexe se veut un document complémentaire au

Plus en détail

Propositions de BPCE Dans le cadre d un projet d accord, BPCE propose les points suivants.

Propositions de BPCE Dans le cadre d un projet d accord, BPCE propose les points suivants. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 FÉVRIER 2011 RELATIF À LA NÉGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CONTRAT DE TRAVAIL?

QU EST-CE QU UN CONTRAT DE TRAVAIL? PARTIE 1 QU EST-CE QU UN CONTRAT DE TRAVAIL? Le droit du travail est avant tout un droit protecteur visant à définir et garantir les droits du salarié face à l entreprise. De ce fait, c est un droit impératif

Plus en détail

ANNEXES PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AUX CONDITIONS D EMPLOI ET DE TRAVAIL DES EMPLOYÉS À TEMPS PARTIEL DANS L INDUSTRIE HÔTELIÈRE

ANNEXES PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AUX CONDITIONS D EMPLOI ET DE TRAVAIL DES EMPLOYÉS À TEMPS PARTIEL DANS L INDUSTRIE HÔTELIÈRE ANNEXES Texte non annoté PROTOCOLE D ACCORD RELATIF AUX CONDITIONS D EMPLOI ET DE TRAVAIL DES EMPLOYÉS À TEMPS PARTIEL DANS L INDUSTRIE HÔTELIÈRE Dispositions préalables Il est préalablement exposé que

Plus en détail

NOM : BARYCENTRES 1ère S

NOM : BARYCENTRES 1ère S Exercice 1 ABCD est un quadrilatère et G est le barycentre de (A ; 1), (B ; 1), (C ; 3) et (D ; 3). Construire le point G. Expliquer. D. LE FUR 1/ 50 Exercice 2 ABC est un triangle. 1) G est le barycentre

Plus en détail

Tableau synoptique du chapitre 7

Tableau synoptique du chapitre 7 Tableau synoptique du chapitre 7 Le rôle du superviseur dans le processus de rémunération Le superviseur peut être appelé à : participer à l évaluation des postes de ses employés. prendre des décisions

Plus en détail

Enquête nationale sur les taux salariaux dans le secteur de la construction en Colombie-Britannique

Enquête nationale sur les taux salariaux dans le secteur de la construction en Colombie-Britannique Enquête nationale sur les taux salariaux dans le secteur de la construction en Colombie-Britannique 28 juin 2001 Préparé par : La Division des méthodes des enquêtes auprès des entreprises et La Division

Plus en détail

Mathématiques. Première S. Rédaction : Philippe Bardy Sébastien Cario Isabelle Tenaud. Coordination : Jean-Michel Le Laouénan

Mathématiques. Première S. Rédaction : Philippe Bardy Sébastien Cario Isabelle Tenaud. Coordination : Jean-Michel Le Laouénan Mathématiques Première S Rédaction : Philippe Bardy Sébastien Cario Isabelle Tenaud Coordination : Jean-Michel Le Laouénan Ce cours est la propriété du Cned Les images et textes intégrés à ce cours sont

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE

COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE COMMISSION DE L ÉQUITÉ SALARIALE Dossier n o : 13981 Québec, le : 25 novembre 2011 Membre : Carol Robertson, commissaire Personne salariée et Partie plaignante Nettoyage L K L inc. Partie mise en cause

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3117 Convention collective nationale IDCC : 843. BOULANGERIE-PÂTISSERIE (Entreprises

Plus en détail

Exercices Géométrie plane

Exercices Géométrie plane I Notions élémentaires et compléments sur les vecteurs Savoir-faire 1 : Démontrer avec des vecteurs Exercice 1 ABCD et BDFE sont deux parallélogrammes. Le point K est défini par BK = CB. 1. Justifier les

Plus en détail

Étude de cas : gestion d un garage

Étude de cas : gestion d un garage Étude de cas : gestion d un garage Description du thème : Réalisation de divers travaux pour la gestion d un garage Mots-clés : Niveau : Domaine(s) : Type(s) de ressource : Objectifs : Séance(s) développée(s)

Plus en détail

Fiche entreprise : E4

Fiche entreprise : E4 Fiche entreprise : E4 FONCTION ET CARACTÉRISTIQUES / PERSONNE INTERVIEWÉE La personne interviewée est la seule qui soit rattachée aux ressources humaines dans l entreprise et, à ce titre, elle s occupe

Plus en détail

GROUPEMENT INTERCOMMUNAL POUR L ANIMATION PARASCOLAIRE. Statut du personnel non-permanent d'animation parascolaire

GROUPEMENT INTERCOMMUNAL POUR L ANIMATION PARASCOLAIRE. Statut du personnel non-permanent d'animation parascolaire GROUPEMENT INTERCOMMUNAL POUR L ANIMATION PARASCOLAIRE Statut du personnel non-permanent d'animation parascolaire Janvier 0 Table des matières TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Art. Champ d application et

Plus en détail

DEMANDE DU CLIENT FICHE D INFORMATION PARTENARIAT POUR LA CRÉATION D EMPLOIS SUBVENTIONS SALARIALES CIBLÉES

DEMANDE DU CLIENT FICHE D INFORMATION PARTENARIAT POUR LA CRÉATION D EMPLOIS SUBVENTIONS SALARIALES CIBLÉES DEMANDE DU CLIENT FICHE D INFORMATION PARTENARIAT POUR LA CRÉATION D EMPLOIS SUBVENTIONS SALARIALES CIBLÉES Ce formulaire de demande s adresse aux travailleurs admissibles sans emploi qui ont de la difficulté

Plus en détail

Les automobiles pour les actionnaires-dirigeants

Les automobiles pour les actionnaires-dirigeants Les automobiles pour les actionnaires-dirigeants Plusieurs entrepreneurs se demandent s il est préférable d acheter ou de louer une voiture dans son entreprise ou bien de posséder sa voiture personnellement

Plus en détail

LES ACHATS SUR LE WEB (Version 4)

LES ACHATS SUR LE WEB (Version 4) LES ACHATS SUR LE WEB (Version 4) COMMERCE ÉLECTRONIQUE (B2B) La fonctionnalité de commerce électronique (B2B) du système financier SOFE permet à l usager de faire son magasinage sur le site Web des fournisseurs

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL POUR UNE DÉMARCHE

GUIDE D ACCUEIL POUR UNE DÉMARCHE GUIDE D ACCUEIL POUR UNE DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Reconnaissance des Acquis et des Compétences ATTESTATION D ÉTUDES COLLÉGIALES en TECHNIQUES D INTERVENTION EN LOISIR www.cegep-st-laurent.qc.ca

Plus en détail

Délibération n 2010-35 du 8 février 2010

Délibération n 2010-35 du 8 février 2010 Délibération n 2010-35 du 8 février 2010 Emploi- Emploi privé- Existence d un contrat de travail- Licenciement fondé sur l état de grossesse de la réclamante - Observations. La réclamante est embauchée

Plus en détail

4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI

4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI 4.09 Prestations de l AI Mesures de réadaptation d ordre professionnel de l AI Etat au 1 er janvier 2015 1 En bref L assurance-invalidité fédérale (AI) a pour principe que «la réadaptation prime la rente».

Plus en détail

THEOREMES DES MILIEUX DROITES PARALLELES Corrigés 1/9

THEOREMES DES MILIEUX DROITES PARALLELES Corrigés 1/9 DROITES PARALLELES Corrigés 1/9 Corrigé 01 Corrigé 02 On sait que ABC est un triangle, que I est le milieu de [ AB ] et J le milieu de [ BC ]. (IJ) est donc parallèle à la droite (BC). Corrigé 03 On sait

Plus en détail

LES ACHATS SUR LE WEB (DELL) (Version 2)

LES ACHATS SUR LE WEB (DELL) (Version 2) LES ACHATS SUR LE WEB (DELL) (Version 2) COMMERCE ÉLECTRONIQUE (B2B) La fonctionnalité de commerce électronique (B2B) du système financier SOFE permet à l usager de faire son magasinage sur le site Web

Plus en détail

ARTICLE 2186 *** Mise en situation 1

ARTICLE 2186 *** Mise en situation 1 Table des matières Avant-propos... 1 Comment utiliser ce livre... 3 Abréviations... 5 Code civil du Québec... 7 Sociétés... 7 Sociétés par actions... 39 Code civil du Québec... 39 Loi canadienne sur les

Plus en détail

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT

GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir GUIDE DE LA SUPPLÉANCE EN ENSEIGNEMENT Au service de la réussite de chacun 200, boulevard Maloney Est, Gatineau, Québec J8P 1K3 Téléphone 819

Plus en détail

Syndicat suisse des services publics

Syndicat suisse des services publics Syndicat suisse des services publics Groupe Enfance Av. Ruchonnet 45 Case postale 1324 CH- 1001 Lausanne Tél. 021 341 04 10 Fax 021 341 04 19 vaud@ssp-vpod.ch www.ssp-vpod.ch Document à l'attention du

Plus en détail

La vie du comité d entreprise

La vie du comité d entreprise FORMATION ASSISTANCE EXPERTISE CONSEIL La vie du comité d entreprise 1 er trimestre 2013 Siège social : 20, rue Martin Bernard 75647 Paris Cedex 13 Tel : 01 55 56 62 18 Fax : 01 55 56 62 11 Information

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. But. pour des requêtes concernant

GUIDE PRATIQUE. But. pour des requêtes concernant GUIDE PRATIQUE pour des requêtes concernant l autorisation d une SICAF et l approbation de ses statuts et de son règlement de placement (Partie I) les modifications au sein de la SICAF (Partie II) Edition

Plus en détail

- 1 - AFFICHAGE DE POSTE. Profil de l organisation. But du poste

- 1 - AFFICHAGE DE POSTE. Profil de l organisation. But du poste AFFICHAGE DE POSTE Titre du poste : Département : Gestionnaire : Lieu de travail : Statut : Rémunération : Employés sous gestion : Priorité d embauche : Conseiller en emploi Stratégie urbaine Coordonnatrice

Plus en détail

GUIDE. DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Fiche Salarié

GUIDE. DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Fiche Salarié GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL Fiche Salarié Prévus par l accord national interprofessionnel signé par les partenaires sociaux le 14 décembre 2013 et par la loi du 5 mars 2014 relative à la formation

Plus en détail

Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer?

Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer? Le CHSCT, le devoir de prévention et la santé mentale au travail, comment se préparer? Les élus qui nous contactent sont souvent démunis face à cette situation nouvelle que représente pour eux la multiplication

Plus en détail

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire

Pour bâtir votre avenir financier. Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Pour bâtir votre avenir financier Services de gestion de portefeuille discrétionnaire Le chemin vers vos objectifs Une approche personnalisée pour accéder à l indépendance financière. 2 3 4 Service de

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 10 : Récapitulatif des dispositions Quelques éléments de contexte La présente fiche a pour but de récapituler toutes les

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. DROIT et ÉCONOMIE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. DROIT et ÉCONOMIE SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DU MANAGEMENT ET DE LA GESTION ÉPREUVE DU MERCREDI 18 JUIN 2014 Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 DROIT et ÉCONOMIE Le sujet

Plus en détail