L ELECTRISATION. Problème 1: Expliquer pourquoi les cheveux se dressent dans les cas décrits dans le texte cidessus.

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ELECTRISATION. Problème 1: Expliquer pourquoi les cheveux se dressent dans les cas décrits dans le texte cidessus."

Transcription

1 Chapitre - I - L ELECTRISATION Situation problème Cheveux dressés Vous avez tous observé, un jour, en vous peignant, que vos cheveux étaient attirés par le peigne. Le même phénomène d'attraction apparaît lorsque vous frottez des cheveux sec par un objet en plastique ou un ballon de baudruche. Problème 1: Expliquer pourquoi les cheveux se dressent dans les cas décrits dans le texte cidessus. Mon hypothèse Peinture électrostatique La peinture électrostatique possède plusieurs avantages : - la peinture est attirée par l objet à peindre, elle arrive aussi sur l envers de celle-ci et couvre tout les recoins de l objet sans habilité particulière du peintre. - disparition du brouillard (donc la pollution) - un bien meilleur rendement : très peu de perte : la peinture va directement sur l objet à peindre et non dans la pièce ou dans l air. Pistolet à peinture Objet à peindre Peinture Problème 2: Expliquer pourquoi la peinture est totalement attirée par l objet à peindre. Mon hypothèse I- Mode d élec trisation Electricité Chap I - L électrisation YOUSSEF Amor 1

2 I- L électrisation I-1-Expériences : Matériels : q Bouts de papier, de polystyrène, de plastique, tige de verre q Paille en plastique, règle en plastique, stylo, q Papier mouchoir, tissu, Manipulation : Frotter par exemple la paille ou le corps du stylo à l aide d un papier mouchoir et essayer de la rapprocher des bouts de papier, de polystyrène, de plastique,. Résultats : a- Faire un schéma de l expérience b- Recopier et compéter les phases suivantes : - Le stylo par attire - La règle en plastique. par attire - La tige de verre par attire - Le stylo frotté par un tissu les bouts de papier d aluminium Conclusion : Recopier et compléter la phase suivante par l un des mots ci-dessous. Toute surface., capable d attirée des objets est d.., on dit : La surface est. chargé, électrisé, frottée, électricité I-2 Applications : 1- Pourquoi les cheveux se redressent lorsqu ils sont frottés par un objet en plastique? 2- Réaliser l expérience décrite par la figure suivante : Décrire en quelques lignes l expérience réalisée. I- 3 Recherche : 1- Rechercher l origine du mot électricité. Electricité Chap I - L électrisation YOUSSEF Amor 2

3 II- Les modes d électrisations Prérequis o Un corps électrisé est un corps frotté o Un corps frotté peut être électrisé o Un corps électrisé est corps chargé d électricité o Un corps métallique ne peut pas être électrisé par frottement o Un corps neutre est un corps qui n est pas électrisé o Un corps déchargé n est pas électrisé (ou neutre) Problème Faut il toujours frotter un corps pour l électriser? Mon hypothèse II-1 Expériences : Matériels : q Paille en plastique ou règle en plastique q 2 Pendules électrostatiques Manipulation : Attention : Les trois opérations suivantes doivent se faire rapidement : q Electriser la paille ou la règle. q Mettez en contact la paille chargée avec la boule du pendule électrostatique 1 initialement déchargée. q Rapprocher le pendule électrisé 1 du second pendule 2 non électrisé Observations : 1- Schématiser l expérience (deuxième et troisième opération) 2- Copier est compéter les phrases suivantes : La partie de la règle ou de la paille est frottée est.. car elle la boule du pendule 1. La boule du premier pendule la boule..du second pendule : la boule du premier pendule est électrisé. La boule du pendule 1 n est pas électrisé par.. elle est électrisée par avec la règle frotté. II-2 Conclusion : attire contact frottement électrisée attire non électrisée On distingue deux modes d électrisation : Electrisation par.: Un corps neutre se charge lorsqu il est mis en contact avec un autre corps chargé. Electrisation par : Un corps neutre se charge lorsqu il est frotté Electricité Chap I - L électrisation YOUSSEF Amor 3

4 II-3 Application Principe d un carillon électrostatique : Un carillon électrostatique est formé par deux plaques en carton tapissées par une fine couche d aluminium, entre lesquelles on introduit une boule électrisée d un pendule élastique. Dés que la boule est introduite entre les plaque en se met en mouvement de va et vient entre ces dernières. Pourquoi la boule se met elle en mouvement de va et vient entre les plaques? Pendule électrostatique Carton Boule Papier aluminium II-4 Activité et recherche : 1- A quoi sert un électroscope? 2- Schématiser et légender un électroscope 3- Fabriquer un électroscope simple (voir les liens ci-dessous) III- Les deux types d électricité Problème : Un corps électrisé attire t-il toujours les objets légers? III-1 Expériences : Matériels : q 2 Baguettes de verre, 2 baguettes d ébonite ou de plastique q Tissu en laine. q 2 supports pour baguette Manipulation : Rapprocher les baguettes initialement frottées deux par deux. Observations : 1- Schématiser les expériences : 2- Recopier et compléter le tableau suivant par l un des mots : attraction ou répulsion : Verre Plastique Verre Plastique III-2 Conclusion : Entre deux corps électrisés il y a une interaction, cette interaction peut être une répulsion ou une attraction. Par convention on attribue le signe (+) à la charge porté par la surface du verre frotté par un tissu en laine : Le corps est chargé positivement Par convention on attribue le signe (-) à la charge porté par la surface des corps résineux (plastique, polystyrène,..) : Le corp est chargé négativement. Deux corps chargé d électricité de même signe se Deux corps chargé d électricité de signe opposé s Electricité Chap I - L électrisation YOUSSEF Amor 4

5 III-3 Application : 1- Choisir la bonne réponse Après frottement avec un tissu en laine, le verre repousse le plexiglas et le plexiglas attire l'ébonite, donc le verre : (a) attire l ébonite ; (b) repousse l ébonite ; (c) n a aucune action sur l ébonite. 2- Indiquer la nature de la charge positive ou négative, du verre, du plexiglas et de l ébonite. III- 4 Interprétation microscopique de l électrisation. a- Porteur des charges et matière : Toute matière est formé par deux types de porteurs de charges électriques : des porteurs de charges positifs et d autre négatifs. Application : on donne trois corps différents (a),(b) et (c). Corps (a) Corps (b) Corps( c) 1- Compléter le tableau suivant : Corps (a) Corps (b) Corps (c) Porteurs de charge positifs(+) Porteurs de charge négatifs(-) 2- Indiquer en justifiant le corps neutre, le corps chargé positivement et le corps chargé négativement. b- La charge électrique d un corps : v C est la quantité d électricité totale qui se dépose sur la surface d un corps elle es noté par la lettre «q» est exprimée dans le système international par le Coulomb «C». Exercice 1 : On considère trois corps (1) ;(2) et (3).Respectivement la charge de ces corps est : q 1 = C, q 2 = 0 C et q 3 = C Préciser en justifiant le corps neutre, le corps chargé positivement et le corps chargé négativement. Exercice 2 : 1- Donner en coulomb la charge électrique d un corps neutre. 2- On suppose que la charge électrique positive de se corps neutre est q 1 = C. Déduire q 2 la charge électrique négative portée par ce corps. v La charge élémentaire est la plus petite charge positive porté par un corps. Elle noté par «e» et sa valeur est +1, C. e=+1, C v L électron c est la plus petite particule de la matière chargé négativement ; la charge d un électron est : q électron = -e = -1, C. Electricité Chap I - L électrisation YOUSSEF Amor 5

6 Exercice 3: En frottant une baguette de verre neutre, elle se charge d une quantité d électricité q=10 9 e. Exprimer en Coulomb la charge électrique portée par la baguette. Exercice 4: Une petite boule électrisée porte une charge électrique égale à celle de électrons. 1- Dire si la boule est chargée positivement ou négativement. 2- a- Donner la charge électrique d un électron en fonction de la charge élémentaire. b- Exprimer cette charge en Coulomb. 3- Exprimer en Coulomb la charge de la boule. c- L électrisation : Activité Etape 1 Etape 2 Etape 3 (b) (b) (b) (a) (a) (a) Etape 1 : les corps (a) et (b) sont éloignés l un de l autre La charge du corps (a) est. ; il possède un excès d.. Les électrons en excès se dans le corps, sans le quitter. La charge du corps (b) est. ; il n as pas des électrons en.. Etape 2 : les corps (a) et (b) sont en contact l un avec l autre Certains électrons en excès du corps (a).à la surface du corps(b) : On dit le corps (a) des électrons du corps(b). Le nombre des électrons du corps (a). Le nombre des électrons du corps (b). : il devient. On dit qu il y a un.. d électrons entre les corps (a) et (b) Etape 3 : les corps (a) et (b) sont éloignés l un de l autre La charge du corps (a) est. ; il possède toujours un excès.. La charge du corps (b) est. ; il possède..d électrons Conclusion Recopier et compléter les phrases suivantes : v L électrisation est un..d..entre deux corps. v Lorsqu on frotte deux corps neutres l un.. des électrons et l autre.. des électrons : Celui qui cède les électrons se charge. ; et celui qui gagne se charge v Lorsqu on met deux corps en contact, le corps qui possède la charge. la plus importante. les électrons à l autre. A la fin du transfert d électron les deux corps ont la.. charge. d- Exercice : On met en contact deux corps (a) et (b) portant à leur surface respectivement les charges q a et q b. Compléter pour chaque situation le tableau suivant : Electricité Chap I - L électrisation YOUSSEF Amor 6

7 Situation Charge initiale avant contact Signe de la charge finale après contact Transfert d électron (a) (b) (a) (b) (a) (b) C négatif gain C C C C C IV- Les conducteurs et les isolants. Situation problème : Madame «Zakia» se dressesur un journal sec,elle utilise un balais et en bois pour éloigner les fils électriques de la petite fille. Madame «Zakia» risque-t-elle une électrocution? Pourquoi? Mon hypothèse IV-1 Expériences : Matériels q Palle en plastique q Electroscope q Disque en plastique Manipulation q Expérience n 1 : Après avoir frotter la paille chargé l électroscope par contact. q Expérience n 2 : Décharger l électroscope et refaite la même expérience en interposant un disque en plastique entre le plateau de l électroscope et la paille. Observations 1- Schématiser les deux expériences 2- Recopier et Compléter les phrases suivant : - L électroscope se.. lorsqu on touche directement son disque métallique avec le. - Le disque en plastique la décharge de l électroscope avec le doit. Electricité Chap I - L électrisation YOUSSEF Amor 7

8 Interprétation : Etape 1 Etape 2 Etape 3 Etape 1 : L aiguille de l électroscope est écarté : L électroscope est, il possède un excès d. Etape 2 : L aiguille de l électroscope n est plus écarté : L électroscope est, il ne possède plus.. L excès d électron est. par le bon_homme : Les. Circulent dans le corps du bon_homme : Le corps du bon_homme est. Etape 3 : L aiguille de l électroscope est écarté : L électroscope reste. possède un excès d. Les électrons en excès ne peuvent pas.. à travers le.. : Le disque en plastique est un.. Conclusion : * Isolant : une est matière dans laquelle les.. ne circulent pas facilement : la charge reste. * Conducteur : Une matière dans laquelle les électrons se déplacent facilement : la charge est.. Exercice : Classer dans un tableau les matières suivantes en conducteur et isolant Argent,cuivre, céramique,or, coton (sec), air, eau salée, aluminium, verre, caoutchouc, huile, acier, fer, eau pure, papier (sec), fibre de verre, laiton, porcelaine, bois (sec), plastique, bitume, bronze, diamant, mercure, béton, quartz, graphite Electricité Chap I - L électrisation YOUSSEF Amor 8

TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT

TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT TP N 1 : ÉLECTRISATION PAR FROTTEMENT Introduction : Certaines substances, lorsqu on les frotte, sont susceptibles de provoquer des phénomènes surprenants : attraction de petits corps légers par une règle

Plus en détail

Rappel sur les atomes Protons p + Neutrons n 0. Les objets sont faits de différents matériaux ou de diverses substances.

Rappel sur les atomes Protons p + Neutrons n 0. Les objets sont faits de différents matériaux ou de diverses substances. Module 3 Électricité statique Rappel sur les atomes Protons p + Électrons e- Neutrons n 0 Rappel: Toute matière est faite d atomes et est composée d électrons (e-), de protons (p+) et de neutrons (nº).

Plus en détail

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome 4 e - AL Électricité 1 Électricité 1 Interaction électrique et modèle de l atome 1.1 Électrisation par frottement Expérience 1.1 Une baguette en matière plastique est frottée avec un chiffon de laine.

Plus en détail

3 Charges électriques

3 Charges électriques 3 Charges électriques 3.1 Electrisation par frottement Expérience : Frottons un bâton d ébonite avec un morceau de peau de chat. Approchonsle de petits bouts de papier. On observe que les bouts de papier

Plus en détail

Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire "ambre" et statique qui signifie "ne bouge pas".

Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire ambre et statique qui signifie ne bouge pas. Electrostatique. Le mot électrostatique se divise en deux parties : électron qui en grec veut dire "ambre" et statique qui signifie "ne bouge pas". Histoire 1 : Déjà dans la Grèce antique, il est rapporté

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS

Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Chapitre 3 CONDUCTEURS ET ISOLANTS Circuit à réaliser Réalisez les circuits ci-dessous, constitué d une lampe (ou une D.E.L. qui est plus sensible que la lampe), une pile et des objets conducteurs ou isolants.

Plus en détail

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique?

Défi 1 Qu est-ce que l électricité statique? Défi 1 Qu estce que l électricité statique? Frotte un ballon de baudruche contre la laine ou tes cheveux et approchele des morceaux de papier. Décris ce que tu constates : Fiche professeur Après avoir

Plus en détail

La charge électrique C6. La charge électrique

La charge électrique C6. La charge électrique Fiche ACTIVIT UM 8. / UM 8. / 8. La charge électrique 8. La charge électrique C6 Manuel, p. 74 à 79 Manuel, p. 74 à 79 Synergie UM S8 Corrigé Démonstration La charge par induction. Comment un électroscope

Plus en détail

COMMENT PEUT-ON CRÉER DE L ÉLECTRICITÉ STATIQUE?

COMMENT PEUT-ON CRÉER DE L ÉLECTRICITÉ STATIQUE? ACTIVITÉ 4 COMMENT PEUT-ON CRÉER DE L ÉLECTRICITÉ STATIQUE? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité a pour but de faire découvrir aux élèves comment se crée l électricité statique. Elle

Plus en détail

DELLISE Pauline FACHE Laetitia Lycée des Flandres. De l'électrostatique de Thalès de Millet à l'accélérateur de particules

DELLISE Pauline FACHE Laetitia Lycée des Flandres. De l'électrostatique de Thalès de Millet à l'accélérateur de particules DELLISE Pauline FACHE Laetitia Lycée des Flandres De l'électrostatique de Thalès de Millet à l'accélérateur de particules XXIième OLYMPIADES DE PHYSIQUE 2014 1 Résumé : Quels liens peut-on trouver entre

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Sci9.3.1 : Électricité statique et courant électrique, Sci9.3.2 : Les circuits, la résistance et la Loi d Ohm Sci9.3.3 : La transmission de l

Plus en détail

Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document

Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document présenté à la Conférence sur la sécurité et la fiabilité

Plus en détail

L électricité et le magnétisme

L électricité et le magnétisme L électricité et le magnétisme Verdicts et diagnostics Verdict CHAPITRE 5 STE Questions 1 à 26, A à D. 1 QU EST-CE QUE L ÉLECTRICITÉ? (p. 140-144) 1. Vanessa constate qu un objet est chargé positivement.

Plus en détail

Électricité statique. Introduction. Quelques étapes historiques importantes

Électricité statique. Introduction. Quelques étapes historiques importantes Électricité statique Introduction L'électricité statique peut apparaître comme peu importante de nos jours en regard de l'électrodynamique mais cette dernière a été précédée historiquement par l'observation

Plus en détail

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts)

Choix multiples : Inscrire la lettre correspondant à la bonne réponse sur le tiret. (10 pts) SNC1D test d électricité Nom : Connaissance et Habiletés de la pensée compréhension (CC) (HP) Communication (Com) Mise en application (MA) 35 % 30 % 15 % 20 % /42 /31 grille /19 Dans tout le test, les

Plus en détail

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME

!!! atome = électriquement neutre. Science et technologie de l'environnement CHAPITRE 5 ÉLECTRICITÉ ET MAGNÉTISME 1 DÉFINITION DE L ÉLECTRICITÉ ET DE LA CHARGE ÉLECTRIQUE 2 LES FORCES D ATTRACTION ET DE RÉPULSION L électricité c est l ensemble des phénomènes provoqués par les charges positives et négatives qui existe

Plus en détail

Édition numérique 2008 L'Empire de la physique : cabinet de physique du lycée Guez de Balzac d'angoulême Page 253 sur 393

Édition numérique 2008 L'Empire de la physique : cabinet de physique du lycée Guez de Balzac d'angoulême Page 253 sur 393 Édition numérique 2008 L'Empire de la physique : cabinet de physique du lycée Guez de Balzac d'angoulême Page 253 sur 393 ÉLECTRICITÉ STATIQUE L'électricité statique appelée aussi électrostatique traite

Plus en détail

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine.

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine. ACTIVITÉS 1. Avant d entreprendre un projet technologique, il est important de prendre connaissance de son cahier des charges. Quelle est l utilité d un cahier des charges? Un cahier des charges définit

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité.

LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 L électricité. LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L électricité. L électricité cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L électricité Cycle 3 v L'électricité. PROGRESSION GENERALE Séance n 1

Plus en détail

En panne des sciences

En panne des sciences S V i v re l es s ci en ces p a r l ' ex p éri en ce usciter l éveil scientifique chez l enfant, c est l aider à mieux comprendre le fonctionnement de tout ce qui constitue le monde qui nous entoure. e

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

Chapitre I- Le champ électrostatique. I.1.1- Phénomènes électrostatiques : notion de charge électrique

Chapitre I- Le champ électrostatique. I.1.1- Phénomènes électrostatiques : notion de charge électrique Chapitre I- Le champ électrostatique I.- Notions générales I..- Phénomènes électrostatiques : notion de charge électrique Quiconque a déjà vécu l expérience désagréable d une «décharge électrique» lors

Plus en détail

FORT EN CHIMIE DEGRIPPANTS, GRAISSES ET LUBRIFIANTS

FORT EN CHIMIE DEGRIPPANTS, GRAISSES ET LUBRIFIANTS FORT EN CHIMIE DEGRIPPANTS, GRAISSES ET LUBRIFIANTS DEGRIPPANTS Dégrippant PREMIUM ICE - Art. nr. 200774 - Dégrippant puissant et rapide - Décale les éléments et raccords filetés bloqués par la rouille

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

PASSAGE A NIVEAU HO/N

PASSAGE A NIVEAU HO/N PASSAGE A NIVEAU HO/N Description Ce passage à niveau en laiton est composé de deux demi-barrières, ainsi que de deux feux lumineux rouges. Vous pouvez utiliser ce PN sur un nombre quelconque de voie y

Plus en détail

GRAPHISME AU QUOTIDIEN. Cathy Le Moal Claudie Méjean

GRAPHISME AU QUOTIDIEN. Cathy Le Moal Claudie Méjean GRAPHISME AU QUOTIDIEN Cathy Le Moal Claudie Méjean Mercredi 27 novembre 2013 Menu du jour Les attentes institutionnelles Geste graphique, geste plastique La genèse du geste L espace de la classe Une démarche

Plus en détail

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB

Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010. Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif acrylique VHB Dual Lock 250 Système de fixation ouvrable et refermable Fiche technique Mai, 2011 Dernière version : Oct 2010 Description du produit Produits transparents : SJ 3460 : non adhésif SJ 3560 : Muni d un adhésif

Plus en détail

On peut accumuler la charge on la déposant sur un corps métallique isolé. Expérience: Frottement verre contre soie et plastique contre peau de chat.

On peut accumuler la charge on la déposant sur un corps métallique isolé. Expérience: Frottement verre contre soie et plastique contre peau de chat. LCD Physique IV e III. Electricité 1 III. Electricite 1. Charges électriques 1.1. Electrisation par frottement Thalès de Millet (600 av. J.C.) savait déjà que si on frotte un morceau d'ambre jaune (en

Plus en détail

MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE

MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE République Française Institut National de la Recherche Agronomique Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MEMOIRE TECHNIQUE & METHODOLOGIQUE Document à remplir et

Plus en détail

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere

Module d Electricité. 2 ème partie : Electrostatique. Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere Module d Electricité 2 ème partie : Electrostatique Fabrice Sincère (version 3.0.1) http://pagesperso-orange.fr/fabrice.sincere 1 Introduction Principaux constituants de la matière : - protons : charge

Plus en détail

Depuis 1927, spécialiste des composants pour les machines tournantes et le rebobinage. Alimentation d'engins mobiles. Contacteurs électriques

Depuis 1927, spécialiste des composants pour les machines tournantes et le rebobinage. Alimentation d'engins mobiles. Contacteurs électriques , spécialiste des composants pour les machines tournantes et le rebobinage. Alimentation d'engins mobiles Contacteurs électriques " tournants Pour commander Téléphone 01 48 78 81 97 Fax 01 45 96 07 90

Plus en détail

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure

IR Temp 210. Thermomètre infrarouge. Des techniques sur mesure IR Temp 210 Thermomètre infrarouge Contenu 1. Spécifications...26 2. Touches et affichages...28 3. Utilisation...30 4. Entretien...31 5. Elimination des piles et de l appareil...31 6. Tableau de facteur

Plus en détail

Marquage laser des métaux

Marquage laser des métaux 62 Colorer Marquage laser des métaux TherMark Produit à base aqueuse pour un nettoyage rapide. Appliquer une fine couche de produit sur le métal, laisser sécher moins de 2 minutes et graver au laser. L

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

9. Ornements pour cabinets

9. Ornements pour cabinets 9. 1. Case Ornamentation Poignées, serrures & verrous. Articles et garnitures en laiton boîte. Pièces boîtes en bois. Serrures et clefs de portes. POIGNEE EN LAITON Pour pendulettes réveils et pendules

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

FINITION ET lustrage

FINITION ET lustrage FINITION ET lustrage 1 Eliminer des poussières, des trainées, 3M Disque micro-abrasif 9 microns E00127 3M 401Q Coupes micro abrasives P2000/P2500 E09546, E02045 3M TM 260L Disques micro-abrasifs P1200/P1500

Plus en détail

Table basse avec tablette encastrée

Table basse avec tablette encastrée Table basse avec tablette encastrée A table! Table basse avec tablette encastrée Cette table-basse à tablette encastrée permet d offrir à vos invités plein de friandises. 1 Introduction Offrez à vos invités

Plus en détail

Petit traité de l électricité statique avec application aux ballons à gaz

Petit traité de l électricité statique avec application aux ballons à gaz Petit traité de l électricité statique avec application aux ballons à gaz Introduction L'électricité statique se rencontre partout: dans les résidences, les usines et la nature. Elle est générée en petite

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE SYSTEXX Active M22

FICHE TECHNIQUE SYSTEXX Active M22 FICHE TECHNIQUE Les surfaces de présentation magnétiques Caractéristiques Voile de verre porte à l endos une couche métallique, grâce à laquelle les aimants adhèrent directement au revêtement mural. La

Plus en détail

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson)

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) VOITURE A REACTION Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) 1 Introduction BUT DE L ACTIVITE Fabriquer une voiture à réaction originale et sans danger Jouer avec et essayer plein

Plus en détail

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION 1 VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION Partenaires Centre technologique Construction et Aménagement Durable Centre technologique Industrie Energie Process

Plus en détail

Manuel d application pour S&P C-Sheet 240

Manuel d application pour S&P C-Sheet 240 Manuel d application pour Exigences de qualité générale: Adhérence minimale du support > 1.0 N/mm 2 Température du support au minimum 3 C au-dessus de la température du point de rosée Humidité maximale

Plus en détail

À noter, s il vous plaît : Ne pas utiliser de l alcool à friction. Il contient un hydratant et n est pas convenable pour nettoyer des cloisons.

À noter, s il vous plaît : Ne pas utiliser de l alcool à friction. Il contient un hydratant et n est pas convenable pour nettoyer des cloisons. S il vous plaît Lisez le guide au complet avant de commencer Rassemblez les outils Trouvez vous un assistant Outils requis Papier essuie-tout Un crayon bien aiguisé Un pistolet à calfeutrer de qualité

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage I) Qu'est-ce qu'un savon et comment le fabrique-t-on? D'après épreuve BAC Liban 2005 Physique-Chimie dans la cuisine Chapitre 3 1/6 1- En vous

Plus en détail

SEANCE 1 : Ecole L OMNIPRESENCE DE L ELECTRICITE DANS NOTRE VIE.

SEANCE 1 : Ecole L OMNIPRESENCE DE L ELECTRICITE DANS NOTRE VIE. PARCOURS 3 : Electricité Domaine : Circuits électriques alimentés par des piles. Règles de sécurité, dangers de l électricité. Ouverture vers d autres disciplines : Français / Mathématiques / Arts Visuels.

Plus en détail

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement?

Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? Comment prouver que les végétaux ont besoin d eau, de minéraux, d air et de lumière pour se développer normalement? La question que l on se pose : Les végétaux ont-ils besoin d eau, de minéraux, d air

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

BALAIS Moteur (charbons)

BALAIS Moteur (charbons) BALAIS Moteur (charbons) 1/ Rôle a) Pour les machines électriques comportant des bagues (alternateur moteur asynchrone) : moteur universel Les balais doivent maintenir un contact constant avec la bague

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail

LISTE RÉCAPITULATIVE MATÉRIAUX ABRASIFS ET APPLICATIONS

LISTE RÉCAPITULATIVE MATÉRIAUX ABRASIFS ET APPLICATIONS 56 LISTE RÉCAPITULATIVE MATÉRIAUX ABRASIFS ET APPLICATIONS 57 58 VUE D ENSEMBLE UTILISATION DU TABLEAU Dans ce chapitre, nous vous présentons tous les matériaux abrasifs de base avec leur caractéristiques.

Plus en détail

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile

SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement. L Epoxy facile SALLE DE BAIN, DOUCHE, PLAN DE TRAVAIL CUISINE, PISCINE... Collage et jointoiement L Epoxy facile DOMAINES D EMPLOI Recommandé pour salle de bain, douche, plan de travail cuisine, piscine, bassins thermaux,

Plus en détail

Adapter son geste aux contraintes matérielles

Adapter son geste aux contraintes matérielles SÉQUENCE DOMAINE DATE Percevoir, sentir, imaginer, créer 09.2011 OBJECTIF être capable de: Exercer des gestes différents selon les outils. Référence socle commun Adapter son geste aux contraintes matérielles

Plus en détail

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE L ARRIVÉE DU PRINTEMPS ET DE L AUTOMNE EST SOUVENT SYNONYME DE «GRAND MÉNAGE» OU DE «NETTOYAGE DES BERGES». LA FONTE

Plus en détail

P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S

P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S P R O PA G AT I O N & C O U L E U R S Modèle de l oeil, lentilles, miroirs, couleurs, synthèse additive et soustractive L ensemble permet une approche globale et simple des phénomènes optiques : propagation

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ C EST QUOI? L électricité est le moyen de transport de l énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

Surf 3. Design Patrick DUBOIS

Surf 3. Design Patrick DUBOIS Surf 3 Design Patrick DUBOIS Le système SURF 3 permet la création d'un espace supplémentaire de rangement de proximité qui libère le plan de travail et contribue à optimiser l'utilisation des surfaces.

Plus en détail

Réussir l assemblage des meubles

Réussir l assemblage des meubles Réussir l assemblage des meubles Assemblages en ligne Systèmes d accrochage de meuble LES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Les différents types d assemblage Les assemblages en angle ou en croix permettent

Plus en détail

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980

Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Pionnier de l isolation phonique depuis 1980 Description de produit Isolation phonique dans la cuisine La norme suisse et la norme européenne SELON SIA 181:2006 Situation de départ Les activités pratiquées

Plus en détail

Etoiles de Noël. De merveilleuses idées cadeaux pour toute la famille.

Etoiles de Noël. De merveilleuses idées cadeaux pour toute la famille. Etoiles de Noël De merveilleuses idées cadeaux pour toute la famille. Pour lui. Pour lui 3 1 2 4 1 SAC WEEK-END AMG Coloris : cognac. Matière : cuir de veau, effet vieilli. Doublure marron foncé en 100

Plus en détail

Fiche 22 Emballage et aliment

Fiche 22 Emballage et aliment Fiche 22 Emballage et aliment Aujourd hui, quasiment tous les produits que nous achetons sont emballés, très peu sont vendus en vrac. Pourtant, un emballage n est pas neutre : c est un objet publicitaire

Plus en détail

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010

Contenu de la présentation Programme 28.10.2010 Fire Safety Day 2010 28 octobre 2010 - Leuven Note d information technique NIT 238 L application de systèmes de peinture intumescente sur structures en acier Source: Leighs Paints ir. Y. Martin CSTC/WTCB

Plus en détail

pour gazon synthétique

pour gazon synthétique Machines pour gazon synthétique Gamme Verti-Art Machines pour l entretien des gazons synthétiques On croit souvent, à tort, que les gazons synthétiques ne nécessitent pas d entretien. Or, pour qu ils durent

Plus en détail

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive.

Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Betterave rouge Rincez à l'eau froide. Ensuite, lavez immédiatement avec une lessive. Bière Boue/Terre Rincez à l'eau froide puis procédez à un lavage normal avec une lessive. Epongez la tache avec du

Plus en détail

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES

La Joconde. (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde (1503-1506, 0,77x 0,53 m) de Léonard de Vinci TEMPS MODERNES La Joconde de Léonard de Vinci est incontestablement le tableau le plus célèbre. Il est conservé au musée du Louvre à Paris et a

Plus en détail

AMENAGEMENT DE LABORATOIRE

AMENAGEMENT DE LABORATOIRE AMENAGEMENT DE LABORATOIRE LES PAILLASSES MURALES - GENERALITES DEFINITION Selon l agencement de l espace de travail, les paillasses modulaires sont murales ou centrales. Elles peuvent être équipées de

Plus en détail

Terrace Entretien. Entretien gønøral. Nettoyage aprłs installation. RØsistance chimique. Guide de taches. Remplacement d une planche

Terrace Entretien. Entretien gønøral. Nettoyage aprłs installation. RØsistance chimique. Guide de taches. Remplacement d une planche Terrace Entretien Entretien gønøral Nettoyage aprłs installation RØsistance chimique Guide de taches Remplacement d une planche Terrasses AmØnagement extørieur www.deceuninck.be www.deceuninck.nl 08/2013

Plus en détail

Électricité statique Édition INRS ED 874

Électricité statique Édition INRS ED 874 Électricité statique L Institut national de recherche et de sécurité (INRS) Dans le domaine de la prévention des risques professionnels, l INRS est un organisme scientifique et technique qui travaille,

Plus en détail

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Vous vous souvenez que tout est constitué d atomes, non? Une pierre, un stylo, un jeu vidéo, une télévision, un chien et vous également; tout est fait d atomes.

Plus en détail

Guide pratique : l entretien d un canapé cuir

Guide pratique : l entretien d un canapé cuir Guide pratique : l entretien d un canapé cuir Contenu A- Nettoyez régulièrement votre canapé recouvert... 3 1. Le nettoyage annuel d un canapé cuir... 3 2. Nettoyer une tache difficile sur un canapé en

Plus en détail

COMMENT PEUT-ON FABRIQUER UN OBJET QUI ROULE LE PLUS LOIN POSSIBLE?

COMMENT PEUT-ON FABRIQUER UN OBJET QUI ROULE LE PLUS LOIN POSSIBLE? ACTIVITÉ 5 COMMENT PEUT-ON FABRIQUER UN OBJET QUI ROULE LE PLUS LOIN POSSIBLE? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de concevoir et de fabriquer un objet roulant,

Plus en détail

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An.

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An. COLLECTES SECTEUR A Secteur Saint-Joachim-de-Courval Secteur Saint-Charles-de-Drummond Ouest boul. Lemire Ouest autoroute 20 ave. des Châtaigniers Rivière Saint- Germai n boul. Lemire rue Saint-Georges

Plus en détail

SÉCURITÉ, HYGIÈNE & CONFORT

SÉCURITÉ, HYGIÈNE & CONFORT SÉCURITÉ, HYGIÈNE & CONFORT ARMOIRES À CLÉS PORTE-CLÉS & CADENAS CAISSES & CASIERS À MONNAIE DÉTECTEURS DE FAUX BILLETS RAMASSE-MONNAIE SUPPORTS EXTINCTEURS CENDRIERS MURAUX PHARMACIE ESCABEAU ALU & REPOS-PIEDS

Plus en détail

Des innovations avec des matériaux plastiques haute performance. La gamme complète en PTFE, une gamme leader.

Des innovations avec des matériaux plastiques haute performance. La gamme complète en PTFE, une gamme leader. Des innovations avec des matériaux plastiques haute performance. La gamme complète en PTFE, une gamme leader. Nos solutions d ingénierie en PTFE : elles montrent la voie. Vaste et complète : notre gamme

Plus en détail

Numéro de référence du modèle FLG-G5-14

Numéro de référence du modèle FLG-G5-14 Manuel d utilisation FLG5 Pistolet à gravité Important Lire attentivement toutes les instructions et les Consignes de sécurité avant d utiliser ce matériel Description Le pistolet à gravité FLG5 est équipé

Plus en détail

ATTENTION! Après quelques mois d utilisation, un ordinateur s encrasse et surtout son ennemi mortel est la poussière.

ATTENTION! Après quelques mois d utilisation, un ordinateur s encrasse et surtout son ennemi mortel est la poussière. Après quelques mois d utilisation, un ordinateur s encrasse et surtout son ennemi mortel est la poussière. En effet, l ordinateur est un appareil qui consomme de l électricité dont une partie importante

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

Sommaire buses. Buses

Sommaire buses. Buses Sommaire buses Buses Pour tous types de machines hautes pression Pour des canalisations jusqu au Ø 600 mm Efficacité maximale Pour toutes sortes d obstruction Radiales ou rotatives Avec ou sans jet avant

Plus en détail

A l heure de Pâques Equipe rouge : Les «monsieur et madame» branchés

A l heure de Pâques Equipe rouge : Les «monsieur et madame» branchés A l heure de Pâques Equipe rouge : Les «monsieur et madame» branchés Temps de Préparation : 2 h environ RECAPITULATIF Monsieur moustache : Œuf noir pulvérisé au flocage noir, moustache pâte amande orange

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L'électricité est le moyen de transport de l'énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

travaux de peinture pose de papier peint

travaux de peinture pose de papier peint travaux de peinture pose de papier peint conseils pratiques les thématiques les thématiques les thématiques l VOUS DEVEZ REALISER DES TRAVAUX DE PEINTURE ET DE PAPIER PEINT BESOIN DE CONSEILS ET D INFORMATION?

Plus en détail

Les prix peuvent varier selon les quantités et les identifications. Une couleur d impression, une gravure au laser ou un embossage est inclus.

Les prix peuvent varier selon les quantités et les identifications. Une couleur d impression, une gravure au laser ou un embossage est inclus. Les prix peuvent varier selon les quantités et les identifications. Une couleur d impression, une gravure au laser ou un embossage est inclus. Taxes et transport en sus. Prix valide jusqu au 31 mai 2012.

Plus en détail

OUTILLAGE ISOLÉ 1000 V

OUTILLAGE ISOLÉ 1000 V * Offre réservée uniquement aux professionnels, dans les agences participantes, valable sur l ensemble du référencement Bizline (incluant la composition valise BIZ 999 559), à raison de 2 fois par raison

Plus en détail

BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE

BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE BROSSES ANTISTATIQUES GUIDE TECHNIQUE BROSSES ANTISTATIQUES BROSSES ANTISTATIQUES Les brosses de Mersen sont constituées de milliers de fibres carbone Rigilor ou inox, tout particulièrement efficaces pour

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

L'AFFICHAGE AFFICHES, PANNEAUX, ROLL-UP

L'AFFICHAGE AFFICHES, PANNEAUX, ROLL-UP L'AFFICHAGE AFFICHES, PANNEAUX, ROLL-UP F4 89,5 x 128 cm SYSTÈMES DISPLAYS A0 84,1 x 118,9 cm B1 70 x 100 cm A1 59,4 x 84,1 cm B2 50 x 70 cm A2 42 x 59,4 cm PLOT 100 G ÉCO RECYCLÉ 125 G INTÉRIEUR POSTER

Plus en détail

LE CATALOGUE DES ARTISANS N -2

LE CATALOGUE DES ARTISANS N -2 LE CATALOGUE DES ARTISANS N -2 LE CATALOGUE DES ARTISANS Nouvelle édition : de nombreuses nouveautés à découvrir Comment vous démarquer de vos concurrents? Comment mettre tous les atouts de votre côté

Plus en détail

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU

CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU CONSIGNES DE COMPORTEMENT EN CAS D URGENCE : COMMUNES DU HAUT PLATEAU V.2011 Incendie Classes de feu : CLASSE A CLASSE B CLASSE C CLASSE D CLASSE F Signalétique Dénomination Feux de matériaux solides Feux

Plus en détail

LACOBEL & MATELAC GUIDE D INSTALLATION VERSION 3.0 NOVEMBRE 2014

LACOBEL & MATELAC GUIDE D INSTALLATION VERSION 3.0 NOVEMBRE 2014 LACOBEL & MATELAC GUIDE D INSTALLATION VERSION 3.0 NOVEMBRE 2014 La version de ce guide annule et remplace toutes les versions précédentes. Veuillez vérifier régulièrement les mises à jour sur www.yourglass.com.

Plus en détail

les Afin Louvre, qui en centre ou cartels. accueillir leurs l éclairage XIX d accrochage, sont

les Afin Louvre, qui en centre ou cartels. accueillir leurs l éclairage XIX d accrochage, sont Présenter un objet, accrocher un tableau, les ateliers muséographiques du Louvre Michel Antonpietri, directeur adjoint à laa Direction Architecture, Muséographie, Technique, Architecte responsable de la

Plus en détail

RECYCLER POUR JOUER Réalisé par les agentes conseil au soutien pédagogique du CPE-BC l Essentiel mars 2014

RECYCLER POUR JOUER Réalisé par les agentes conseil au soutien pédagogique du CPE-BC l Essentiel mars 2014 RECYCLER POUR JOUER Réalisé par les agentes conseil au soutien pédagogique du CPE-BC l Essentiel mars 2014 Trajet d auto pour petites voitures avec ruban à masquer Avec les enfants, tracez au sol des routes

Plus en détail

Filtre permanent d'antigraffiti, d'antisticker, antioxydant et d'ultraviolets de protection.

Filtre permanent d'antigraffiti, d'antisticker, antioxydant et d'ultraviolets de protection. Fiche Tecniqué 09.07.A HLG SYSTEM Filtre permanent d'antigraffiti, d'antisticker, antioxydant et d'ultraviolets de protection. Propriétés de la protection Champs d'application Principalement les types

Plus en détail

Propriétés électriques de la matière

Propriétés électriques de la matière 1 Propriétés électriques de la matière La matière montre des propriétés électriques qui ont été observées depuis l antiquité. Nous allons distinguer les plus fondamentales de ces propriétés. 1 Propriétés

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

Les engins roulants, Ecole Paul Salomon 1 / Hélène LEBON ET Madeleine RIVIERE, MS

Les engins roulants, Ecole Paul Salomon 1 / Hélène LEBON ET Madeleine RIVIERE, MS Fiche connaissances pour l enseignant Ce qu'il faut savoir. Pour comprendre ce que fait une voiture qui roule il faut comprendre ce qu'est une FORCE. On appelle «force» une action capable de fournir une

Plus en détail

GROUPE NÉGOCE - PUBLICITÉ - DISTRIBUTION PRODUITS DE NETTOYAGE, D ENTRETIEN ET DISINFECTION TOUS PRODUITS EN MATIÈRE PLASTIQUE CATALOGUE

GROUPE NÉGOCE - PUBLICITÉ - DISTRIBUTION PRODUITS DE NETTOYAGE, D ENTRETIEN ET DISINFECTION TOUS PRODUITS EN MATIÈRE PLASTIQUE CATALOGUE GROUPE NÉGOCE - PUBLICITÉ - DISTRIBUTION PRODUITS DE NETTOYAGE, D ENTRETIEN ET DISINFECTION TOUS PRODUITS EN MATIÈRE PLASTIQUE CATALOGUE 2014 Produits de Nettoyage d Entretien & Disinfection Nous disposons

Plus en détail

CI1 - A quel besoin répond un objet technique?

CI1 - A quel besoin répond un objet technique? CI1 - A quel besoin répond un objet technique? 1. Distinguer en le justifiant objets naturels et objets techniques. Qu est ce qu un objet naturel? Qu est ce qu un objet technique? Compléter le tableau

Plus en détail