SYSTÈME DE GESTION DE L APPRENTISSAGE (SGA) EST-CE QUE LA PLATEFORME MOODLE EST SANS RISQUE?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SYSTÈME DE GESTION DE L APPRENTISSAGE (SGA) EST-CE QUE LA PLATEFORME MOODLE EST SANS RISQUE?"

Transcription

1 SYSTÈME DE GESTION DE L APPRENTISSAGE (SGA) EST-CE QUE LA PLATEFORME MOODLE EST SANS RISQUE?

2 Moodle est un projet mondial à code source libre élaboré littéralement par des centaines de programmeurs. S il est vrai que Moodle est un projet en code source libre, et que les applications de ce genre en sont pas nécessairement sûres, il en va de même des applications propriétaires. Sauf que dans ce dernier cas, vous risquez d en être jamais conscient, car l accès aucode source vous est interdit. Moodle n est pas le produit d une seule personne ou d une entreprise fonctionnant à huis clos. Il est plutôt le résultat du travail d une communauté planétaire. Tout le monde peut en consulter le code. Sachant que tout logiciel risque de présenter des vulnérabilités, ne préféreriez-vous pas être informé et capable de corriger ces failles plutôt que d attendre des mois, voire des années avant qu une correction soit publiée? Car ces choses arrivent. On en a entendu parler fréquemment ces derniers temps. Que le code soit ouvert et consultable par tous est en réalité un point fort, et non une faiblesse. Il n existe pas de mur entre le public et Moodle. Vous souhaitez vous entretenir avec le principal artisan du logiciel? Vous pourrez sans doute avoir accès à lui sur Internet. L argent n entre même pas en ligne de compte ici, car tout un chacun peut interagir directement avec les développeurs de Moodle sur les forums en ligne ou par l entremise du système de messagerie de Moodle, sans avoir à débourser le moindre cent pour signaler un problème. «Moodle n est pas le produit d une seule personne ou d une entreprise fonctionnant à huis clos. Il est plutôt le résultat du travail d une communauté planétaire. Tout le monde peut en consulter le code.»

3 Une fois n est peut-être pas coutume, mais les questions que nous avons soulevées à maintes occasions ont été réglées en une question de jours. En combien de temps pouvons-nous obtenir réponse d un développeur de logiciel libre? Une fois, après avoir signalé un bogue, nous avons reçu une version corrigée de l application en moins d une heure. Jamais on ne verrait une telle promptitude de la part d une grande société, leur structure de réaction étant bien trop lourde. Quand ils ont de la chance, les clients doivent dépenser beaucoup pour avoir accès à une personne qui se contentera de prendre note du problème. La question de savoir ce qui se produit ensuite et si une solution sera trouvée reste alors entière. Souvent, les grandes sociétés s en tirent en donnant une réponse du genre : «Il n existe pas de correction disponible actuellement, mais la prochaine version pourrait être corrigée. «Par contraste, la communauté de producteurs de logiciels libres est très disposée à aborder les questions de sécurité. Vous pouvez même vous amuser à réparer le bogue vous-même. Qu il s agisse d un problème de sécurité, de la correction d un bogue ou de l adaptation de l application à vos besoins particuliers, vous pouvez régler le problème sur-le-champ, pour peu que vous vous y connaissiez en programmation Web et que vous disposiez d un éditeur de texte en clair comme Notepad.» Ce ne sont pas tous les développeurs Web membres de la communauté Moodle qui peuvent intervenir dans le code de Moodle. Avant d obtenir le statut de développeur Moodle, le candidat doit prouver qu il s est à maintes reprises rendu utile sur les forums de la communauté et qu il a saisi le mode de fonctionnement intime de Moodle ainsi que de son style de développement et ses standards. Le candidat doit illustrer sa motivation par de nombreuses suggestions de code dans les forums et dans le système de suivi des problèmes. Une fois cela fait, le développeur doit soumettre une demande exposant son engagement et ses connaissances. Ce processus n est nullement automatique, et toute candidature est examinée attentivement par un responsable du quartier général de Moodle avant d être approuvée. S ils ont l impression que les contributions du développeur ne sont pas à la hauteur des attentes, on lui suggère de soumettre uneautre demande ultérieurement. «S ils ont l impression que les contributions du développeur ne sont pas à la hauteur des attentes, on lui suggère de soumettre une autre demande ultérieurement.»

4 Une fois accepté comme développeur Moodle, le candidat reçu peut faire des recommandations de correction de code, mais il n a pas encore le droit d intégrer des changements au code de Moodle proprement dit. Avant d en arriver là, le développeur doit gravir tous les échelons de la hiérarchie de Moodle. Il faut devenir d abord développeur patenté. On passe ensuite au rôle de cribleur de problèmes et de solutions. Le candidat devient ensuite réviseur puis enfin intégrateur. À chaque niveau, y compris la révision automatisée aux fins d assurance de la qualité, les changements proposés par le développeur sont étudiés quant à leur qualité, à leur cohérence, à leur sécurité et à leur fonctionnalité, tout cela, afin de s assurer qu ils sont nécessaires et qu ils cadrent bien avec la vision globale de Moodle. Dans la plupart des cas, seuls les membres du quartier général de Moodle ont la permission d intégrer des changements dans le code central de Moodle, après avoir franchi plusieurs instances de révision. Le contrôle de la qualité est très rigoureux. La soumission de modifications au code en vue de leur intégration est un processus complexe. Chaque demande de modification doit être accompagnée d une description détaillée du problème à corriger ainsi que des étapes nécessaires pour le reproduire et de la raison d être de la modification. Les modifications au code ne peuvent être soumises que par l entremise d un processus particulier comportant la soumission du code, un test d assurance de la qualité à niveaux multiples et une mise à l essai à chaque étape jusqu à l intégration définitive de la modification dans le code central de Moodle par les responsables du quartier général.

5 Il n est pas rare qu un développeur soit invité à apporter des modifications à son projet afin de satisfaire aux exigences strictes de la communauté Le contrôle de qualité du code source de Moodle est très rigoureux. La communauté Moodle est très active et réagit rapidement aux problèmes de sécurité et aux bogues qui entraveraient le fonctionnement de la plateforme. Les corrections sont souvent incluses dans les versions hebdomadaires de Moodle + et elles sont publiées officiellement tous les trois mois. La publication des corrections des failles de sécurité se fait environ tous les dix jours, après la publication officielle, afin de donner aux gens le temps d appliquer les changements avant leur annonce. Être à la hauteur de tels contrôles de qualité est parfois harassant, mais nous aimons le fait que des normes aussi rigoureuses soient appliquées. L année dernière, le gouvernement canadien a procédé à une enquête de sécurité auprès de Moodle. Le rapport initial produit automatiquement indiquait de nombreuses vulnérabilités de haute priorité. Toutefois, après rencontre avec les responsables et examen de leurs inquiétudes, il a été déterminé que bon nombre des problèmes figuraient en double et, qu en réalité, on était en présence d un nombre fort réduit de problèmes réels, dont la plupart ont été réglés grâce à des changements de configuration à partir même de Moodle, sans modification de code. Instrux Media a rapidement et aisément résolu les autres problèmes, et le gouvernement canadien a approuvé sa demande. Ces changements apportés à Moodle sont inclus dans chaque copie de la plateforme publiée par Instrux Media. On a parfois l impression que n importe qui dans la communauté Moodle peut renvoyer les changements proposés à leurs auteurs et leur demander de les retravailler, ou rejeter carrément la modification proposée si on est d avis qu elle n est pas mise en œuvre correctement ou qu elle ne doit pas du tout être intégrée au code. Les développeurs agréés par Moodle qui interagissent avec Instrux Media sont passés par cette filière de contrôle à maintes reprises. Qu il suffise de rappeler que lorsqu un changement est apporté à Moodle, une foule d experts chevronnés s y sont penchés avant qu il nesoit approuvé. Préparé par Instrux Media, société spécialisée en formation en ligne. Suiveznous sur Twitter ou LinkedIn, ou communiquez avec nous par courriel à l adresse : Qui sait, peut-être pouvons-nous répondre aux besoins de votre organisation en matière de formation en ligne? On trouvera d autres ressources sur notre site Web à l adresse instruxmedia.com.

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Obtenir le titre de prêteur agréé La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement. En tant qu autorité en matière

Plus en détail

CaRMS en ligne Guide d aide pour les programmes Phase 1 : Mises à jour des descriptions de programmes

CaRMS en ligne Guide d aide pour les programmes Phase 1 : Mises à jour des descriptions de programmes CaRMS en ligne Guide d aide pour les programmes Phase 1 : Mises à jour des descriptions de programmes Mis à jour le 7 juillet 2015 Ce guide a été conçu afin de faciliter votre utilisation de la plateforme

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION La présente Charte établit le rôle du Conseil d administration (le «Conseil») d Innergex énergie renouvelable inc. (la «Société») et est assujettie aux dispositions des

Plus en détail

APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE ANNÉE DE JUMELAGE CARMS DE 2015 DIPLÔMÉS CANADIENS EN MÉDECINE

APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE ANNÉE DE JUMELAGE CARMS DE 2015 DIPLÔMÉS CANADIENS EN MÉDECINE APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE ANNÉE DE JUMELAGE CARMS DE 2015 DIPLÔMÉS CANADIENS EN MÉDECINE 1 TABLE DES MATIÈRES L année de jumelage R-1 aperçu générale...1 L algorithme de jumelage...8 Alerte au CaRMS...10

Plus en détail

Q&R. Questions et réponses sur les sauvetages financiers. Qu est-ce qu un sauvetage financier?

Q&R. Questions et réponses sur les sauvetages financiers. Qu est-ce qu un sauvetage financier? Q&R Questions et réponses sur les sauvetages financiers Qu est-ce qu un sauvetage Le sauvetage financier fait référence à un ensemble de mesures extérieures visant à aider une coopérative connaissant des

Plus en détail

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article

Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Procédure pour évaluer et/ou éditer un article Rôle des membres du comité de rédaction dans le processus de révision d un article : 1. Rôle de la Rédactrice en chef 2. Rôle des Rédacteurs adjoints 3. Rôle

Plus en détail

Description, avantages et comparaison avec les systèmes d épreuvage classiques

Description, avantages et comparaison avec les systèmes d épreuvage classiques Livre blanc : ÉPREUVAGE À L ÉCRAN Description, avantages et comparaison avec les systèmes d épreuvage classiques Ce livre blanc est destiné à présenter l épreuvage à l écran et sa capacité à produire des

Plus en détail

Débroussailler les paiements mobiles :

Débroussailler les paiements mobiles : UN LIVRE BLANC DE CHASE PAYMENTECH Débroussailler les paiements mobiles : ce que les commerçants canadiens doivent savoir Utilisation de la technologie mobile pour les paiements Depuis quelques mois, on

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

Foire aux questions. 2. Quand MusicMark a- t- elle été lancée?

Foire aux questions. 2. Quand MusicMark a- t- elle été lancée? Foire aux questions MUSICMARK 1. Qu est- ce que MusicMark? MusicMark est une collaboration entre l ASCAP, BMI et la SOCAN dans le but d améliorer leur efficacité et l expérience générale des membres. 2.

Plus en détail

Processus de promotion candidature au niveau de juge international

Processus de promotion candidature au niveau de juge international Processus de promotion candidature au niveau de juge international Renseignements généraux Le présent document donne un aperçu du processus de demande pour la candidature à l ISU en vue de la promotion

Plus en détail

ECONOMICAL EN ROUTE VERS UNE NOUVELLE ÈRE : RAPPORT SUR L ÉVOLUTION DE LA DÉMUTUALISATION

ECONOMICAL EN ROUTE VERS UNE NOUVELLE ÈRE : RAPPORT SUR L ÉVOLUTION DE LA DÉMUTUALISATION 19 décembre 2012 ECONOMICAL EN ROUTE VERS UNE NOUVELLE ÈRE : RAPPORT SUR L ÉVOLUTION DE LA DÉMUTUALISATION Lorsque nous avons entamé le processus de démutualisation il y a deux ans, la position d Economical

Plus en détail

APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE JUMELAGE MÉDECINE FAMILIALE/ MÉDECINE D URGENCE DE 2016 PROGRAMMES

APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE JUMELAGE MÉDECINE FAMILIALE/ MÉDECINE D URGENCE DE 2016 PROGRAMMES APERÇU GÉNÉRAL DE VOTRE JUMELAGE MÉDECINE FAMILIALE/ MÉDECINE D URGENCE DE 2016 PROGRAMMES TABLE DES MATIÈRES L année du jumelage de médecine familiale/médecine d urgence aperçu général...1 L algorithme

Plus en détail

juin 2003 Programmes d accréditation des Systèmes de management de la qualité (PASMQ)

juin 2003 Programmes d accréditation des Systèmes de management de la qualité (PASMQ) Guide du SCECIM Politique et méthode relatives à la qualification sectorielle dans le cadre du système canadien d évaluation de la conformité des instruments médicaux (SCECIM) juin 2003 Programmes d accréditation

Plus en détail

Note de service. Processus officiel d adoption des normes de pratique Date limite pour commentaires : Le 30 avril 2007 Document 207024

Note de service. Processus officiel d adoption des normes de pratique Date limite pour commentaires : Le 30 avril 2007 Document 207024 Note de service À : De : Tous les Fellows, affiliés, associés et correspondants de l Institut canadien des actuaires Geoff Guy, président Conseil des normes actuarielles Date : Le 29 mars 2007 Objet :

Plus en détail

Instructions relatives à la soumission d une question sur le sujet d étude

Instructions relatives à la soumission d une question sur le sujet d étude Programme de bourses de recherche Amy Mahan pour évaluer l impact de l accès public aux TIC Instructions relatives à la soumission d une question sur le sujet d étude Table des matières À propos la Question

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel [TRADUCTION] Citation : E. K. c. Ministre de l Emploi et du Développement social, 2015 TSSDA 360 N o d appel : AD-13-1061 ENTRE : E. K. Appelante et Ministre de l Emploi et du Développement social (anciennement

Plus en détail

Outil de contribution à la base de données sur les ressources : Processus de création d une nouvelle ressource ou d un nouvel événement

Outil de contribution à la base de données sur les ressources : Processus de création d une nouvelle ressource ou d un nouvel événement Agence de la consommation en matière financière du Canada Financial Consumer Agency of Canada Outil de contribution à la base de données sur les ressources : Processus de création d une nouvelle ressource

Plus en détail

Améliorer la Performance des Fournisseurs

Améliorer la Performance des Fournisseurs Les Solutions SQA de Solumina L Assurance Qualité Fournisseur Figure 1 Influence sur les affaires de nos clients actuels. Réduire des Stocks lors des Inspections Le Système de Contrôle Qualité Fournisseurs

Plus en détail

Directives pour la création de cours itunes U

Directives pour la création de cours itunes U Directives pour la création de cours itunes U Table des matières Nouveautés d itunes U 1 Présentation 2 Premiers pas 3 Réglages du cours 4 Modifier et organiser des contenus 6 Ajouter des publications,

Plus en détail

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE

MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES MISE EN DIFFUSION GENERALE MANUEL DE MISE EN OEUVRE DES DISPOSITIONS CONCERNANT L ECHANGE DE RENSEIGNEMENTS A DES FINS FISCALES Approuvé par le Comité des Affaires Fiscales de l OCDE le 23 janvier 2006 MISE EN DIFFUSION GENERALE

Plus en détail

LE PETIT GUIDE POUR RÉDIGER DES ARTICLES DE QUALITÉ

LE PETIT GUIDE POUR RÉDIGER DES ARTICLES DE QUALITÉ LE PETIT GUIDE POUR RÉDIGER DES ARTICLES DE QUALITÉ PAR YANNICK MÉRIGUET - 2015 TABLE DES MATIÈRES LES REMARQUES GÉNÉRALES 2 LES TYPES D ARTICLES 2 LES STRUCTURES D UN ARTICLE QUI MARCHE 3 EXEMPLES PRATIQUES

Plus en détail

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA.

SE METTRE EN ROUTE. Pour en savoir plus appelez vos guides au 1 866.996.VÉLO ou visitez CONTRELECANCER.CA. Votre Défi commence maintenant, alors commencez à collecter des fonds maintenant! Que vous soyez un pro ou un novice de la collecte de fonds, nous vous aiderons à maximiser votre potentiel de collecte

Plus en détail

The National Dental Examining Board of Canada Le Bureau National d Examen Dentaire du Canada

The National Dental Examining Board of Canada Le Bureau National d Examen Dentaire du Canada The National Dental Examining Board of Canada Le Bureau National d Examen Dentaire du Canada Règlements concernant les examens et les évaluations devenant effectifs le 1er janvier 2015 Prenez note que

Plus en détail

UNE SOLUTION DE TÉLÉPHONIE HÉBERGÉ DANS LE NUAGE

UNE SOLUTION DE TÉLÉPHONIE HÉBERGÉ DANS LE NUAGE UNE SOLUTION DE TÉLÉPHONIE HÉBERGÉ DANS LE NUAGE VoxSun Télécom Bureau VoxSun Télécom Bureau s adresse tout particulièrement aux entreprises et aux professionnels mobiles. En prenant le service VoxSun

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION

SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION LIVRE BLANC SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION Découvrez comment le Social CRM peut travailler pour vous LIVRE BLANC SOCIAL CRM: DE LA PAROLE À L ACTION 2 À PROPOS Au cours des dernières années, vous

Plus en détail

Que couvre l Assurance comptes clients?

Que couvre l Assurance comptes clients? GUIDE DE VOTRE ASSURANCE COMPTES CLIENTS PETITES ENTREPRISES Nous vous remercions d avoir assuré vos comptes clients auprès d EDC. Vous pouvez maintenant offrir du crédit à vos clients tout en vous protégeant

Plus en détail

Section 3. Promouvoir une utilisation responsable des ressources informatiques. Assurer une protection des renseignements personnels.

Section 3. Promouvoir une utilisation responsable des ressources informatiques. Assurer une protection des renseignements personnels. SECTION 3 : ADMINISTRATION CENTRALE Titre de la procédure: Utilisation des médiaux sociaux Politique : En vertu de la politique 3.1 : Relations : La direction de l éducation doit assurer le traitement

Plus en détail

Guide technique de CaRMS en ligne pour les programmes :

Guide technique de CaRMS en ligne pour les programmes : Guide technique de CaRMS en ligne pour les programmes : Mise à jour le 1 Compatibilité avec les navigateurs CaRMS soutient les navigateurs internet suivants : Pour les ordinateurs PC Chrome (recommandé

Plus en détail

Collège Boréal L AUDIT DES MÉCANISMES D ASSURANCE DE LA QUALITÉ DES PROGRAMMES. Sommaire du Rapport final

Collège Boréal L AUDIT DES MÉCANISMES D ASSURANCE DE LA QUALITÉ DES PROGRAMMES. Sommaire du Rapport final CollègeBoréal L AUDITDESMÉCANISMESD ASSURANCEDE LAQUALITÉDESPROGRAMMES SommaireduRapportfinal Juin2010 SOMMAIRE DU RAPPORT A. CONCLUSIONS Le processus d assurance de la qualité est en pleine évolution

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS 1. INSCRIPTION

FOIRE AUX QUESTIONS 1. INSCRIPTION FOIRE AUX QUESTIONS 1. INSCRIPTION 1.1 Quelles sont les dates de la période d inscription? La période d inscription commence le 28 janvier 2015 et se termine le 18 mars 2015 à midi, heure avancée de l'est.

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre le risque de maladie grave Assurance invalidité De la soumission de la proposition

Plus en détail

Coaching Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres

Coaching Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres Identifier et valoriser ses propres potentiels et ceux des autres Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats

Plus en détail

L art d e crire une demande aux IRSC

L art d e crire une demande aux IRSC L art d e crire une demande aux IRSC Veuillez trouver ci-joint des résumés pour l ensemble complet des trucs et astuces pour écrire une demande aux IRSC. Désirez-vous en savoir plus? Visitez régulièrement

Plus en détail

Guide de travail pour l auto-évaluation:

Guide de travail pour l auto-évaluation: Guide de travail pour l auto-évaluation: Gouvernance d entreprise comité d audit Mars 2015 This document is also available in English. Conditions d application Le Guide de travail pour l auto-évaluation

Plus en détail

FORMULAIRE DE NOMINATION POUR LE PRIX INNOVATION MARKETING

FORMULAIRE DE NOMINATION POUR LE PRIX INNOVATION MARKETING FORMULAIRE DE NOMINATION POUR LE PRIX INNOVATION MARKETING Le prix INNOVATION MARKETING honorera une personne, un organisme, un regroupement ou une municipalité qui aura mené une campagne de promotion

Plus en détail

Organisation internationale de normalisation

Organisation internationale de normalisation Organisation internationale de normalisation ISO 9001 Qu en attendre dans les chaînes d approvisionnement? Introduction Vous qui êtes appelé à sélectionner vos fournisseurs, ou qui avez la responsabilité

Plus en détail

Série d'apprentissages en linge LGMA-ACAM - printemps 2014

Série d'apprentissages en linge LGMA-ACAM - printemps 2014 La planification stratégique pour le personnel et les conseils municipaux 8 avril (mardi) Planification de la communication en 6 étapes simples pour des projets réussis 16 avril (mercredi) Aptitudes interpersonnelles

Plus en détail

La situation du Cloud Computing se clarifie.

La situation du Cloud Computing se clarifie. Résumé La situation du Cloud Computing se clarifie. Depuis peu, le Cloud Computing est devenu un sujet brûlant, et à juste titre. Il permet aux entreprises de bénéficier d avantages compétitifs qui leur

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Politique des stages. Direction des études

Politique des stages. Direction des études Direction des études Service des programmes et de la réussite scolaire Politique des stages Recommandée par la Commission des études du 6 décembre 2011 Adoptée par le conseil d administration du 15 mai

Plus en détail

Le cahier d exercices

Le cahier d exercices 10 Le cahier d exercices 1. Introduction Le but du présent manuel est de venir en aide aux recruteurs de sociétés de transport par autocar qui ont recours au manuel Au Volant Un guide des meilleures pratiques

Plus en détail

LES 7 PIÈGES À ÉVITER

LES 7 PIÈGES À ÉVITER 10 MINUTES À LIRE EN DÉMATÉRIALISATION DES FACTURES CLIENTS LES 7 PIÈGES À ÉVITER DÉMATÉRIALISATION DES FACTURES CLIENTS : LES 7 PIÈGES À ÉVITER Levez la main si le traitement de vos factures clients est

Plus en détail

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise?

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? De simple divertissement à instrument polyvalent Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? SOMMAIRE 2 De simple divertissement à instrument polyvalent 2 Dix astuces pour que votre

Plus en détail

Le modèle européen MoReq mars 2001

Le modèle européen MoReq mars 2001 Le modèle européen MoReq mars 2001 présentation de la version française Marie-Anne Chabin Réunion PIN 01/09/04 1 Model Requirements for the Management of Electronic Records Modèle d exigences pour l organisation

Plus en détail

des tiers, de leurs agents financiers et de leurs vérificateurs

des tiers, de leurs agents financiers et de leurs vérificateurs Manuel sur la publicité électorale des tiers, de leurs agents financiers et de leurs vérificateurs EC 20227 Juillet 2015 Cette page blanche a été laissée intentionnellement. Table des matières À PROPOS

Plus en détail

RÈGLEMENT OFFICIEL DU CONCOURS

RÈGLEMENT OFFICIEL DU CONCOURS Le «Concours #AmourDesPME (#SmallBizLove)» de la FCEI MD (le «concours») Dites-nous le nom et l endroit de votre petite entreprise indépendante préférée et pourquoi vous l aimez, sur Twitter MD ou Instagram

Plus en détail

Introduction. 2013 Pearson France Excel et VBA Mikaël Bidault

Introduction. 2013 Pearson France Excel et VBA Mikaël Bidault Introduction Visual Basic pour Applications, VBA, est la solution de programmation proposée avec les applications de la suite Office. La connaissance de VBA permet à l utilisateur d Excel de tirer pleinement

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre les maladies graves Assurance invalidité De la soumission de la proposition à

Plus en détail

POLITIQUE POUR LES MÉDIAS SOCIAUX ET LE SITE web CHIWOS 15 Mai 2014

POLITIQUE POUR LES MÉDIAS SOCIAUX ET LE SITE web CHIWOS 15 Mai 2014 POLITIQUE POUR LES MÉDIAS SOCIAUX ET LE SITE web CHIWOS 15 Mai 2014 Politique des Médias Sociaux CHIWOS L Étude sur la santé sexuelle et reproductive des femmes vivant avec le VIH au Canada (CHIWOS) a

Plus en détail

Q et R. Questions et réponses sur le financement privé de second rang

Q et R. Questions et réponses sur le financement privé de second rang Q et R Questions et réponses sur le financement privé de second rang En quoi consiste le financement de premier et de second rang pour notre coopérative? Le financement de premier rang de votre coopérative

Plus en détail

MARVIN DE LA ESPRIELLA Spécialiste en Marketing Web Réseaux sociaux Communication Design

MARVIN DE LA ESPRIELLA Spécialiste en Marketing Web Réseaux sociaux Communication Design QU EST-CE QUE LE MARKETING WEB 2.0? Ce nouveau terme est lié aux différentes techniques de promotion utilisées dans les plateformes interactives d Internet tel que les réseaux sociaux (Facebook, Twitter),

Plus en détail

Q et R. Questions et réponses sur le financement de second rang. En quoi consiste le financement de second rang?

Q et R. Questions et réponses sur le financement de second rang. En quoi consiste le financement de second rang? Q et R Questions et réponses sur le financement de second rang En quoi consiste le financement de second rang? Le financement de second rang est un emprunt hypothécaire que contracte votre coopérative

Plus en détail

RAPPORT DE LA DIRECTRICE EXÉCUTIVE SUR LES CAS DE MAUVAISE CONDUITE AYANT REQUIS DES MESURES DISCIPLINAIRES ET ADMINISTRATIVES EN 2013 ET 2014

RAPPORT DE LA DIRECTRICE EXÉCUTIVE SUR LES CAS DE MAUVAISE CONDUITE AYANT REQUIS DES MESURES DISCIPLINAIRES ET ADMINISTRATIVES EN 2013 ET 2014 RAPPORT DE LA DIRECTRICE EXÉCUTIVE SUR LES CAS DE MAUVAISE CONDUITE AYANT REQUIS DES MESURES DISCIPLINAIRES ET ADMINISTRATIVES EN 2013 ET 2014 Contexte 1. Conformément à la Directive organisationnelle

Plus en détail

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com PHONOPACA (groupement des acteurs de l industrie musicale en région Provence-Alpes-Côte d Azur) fédère à l heure actuelle quarante structures en région représentant les activités de label, producteur phonographique,

Plus en détail

Le prix implication jeunesse vise à valoriser, encourager et reconnaître l implication citoyenne des jeunes de 18 à 35 ans dans leur milieu.

Le prix implication jeunesse vise à valoriser, encourager et reconnaître l implication citoyenne des jeunes de 18 à 35 ans dans leur milieu. Qu est-ce que c est? Le prix implication jeunesse vise à valoriser, encourager et reconnaître l implication citoyenne des jeunes de 18 à 35 ans dans leur milieu. Qui peut déposer sa candidature? Tout jeune

Plus en détail

SECTION 3. La prévention de la fraude. Il existe plus de 50 types de fraude sachez vous protéger. Un guide pour les aînés

SECTION 3. La prévention de la fraude. Il existe plus de 50 types de fraude sachez vous protéger. Un guide pour les aînés SECTION 3. La prévention de la fraude Il existe plus de 50 types de fraude sachez vous protéger Un guide pour les aînés 19 SECTION 3. La prévention de la fraude L exploitation financière d une personne

Plus en détail

Rôle des services nationaux de statistique concernant la mesure du développement durable

Rôle des services nationaux de statistique concernant la mesure du développement durable Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 27 mars 2015 Français Original: anglais ECE/CES/2015/19 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Soixante-troisième

Plus en détail

Déclaration de reproduction et autorisation particulière Procédure à suivre

Déclaration de reproduction et autorisation particulière Procédure à suivre Créer un compte sur SAVIA Déclaration de reproduction et autorisation particulière Procédure à suivre Pour faire vos déclarations, vous devez avoir un compte sur SAVIA. Si vous avez déjà un compte, rendez-vous

Plus en détail

N o de telephone: 613 238 6112, poste 350 N o de télécopieur: 613 238 6114 Courriel : secaspp@fedcan.ca Site internet : www.fedcan.

N o de telephone: 613 238 6112, poste 350 N o de télécopieur: 613 238 6114 Courriel : secaspp@fedcan.ca Site internet : www.fedcan. Programme d aide à l édition savante (PAES) Fédération canadienne des sciences humaines (FCSH) 275, rue Bank, pièce 300 Ottawa (Ontario) K2P 2L6 CANADA N o de telephone: 613 238 6112, poste 350 N o de

Plus en détail

Automatiser et simplifier, voilà la solution MANITOU. La solution PSA qui optimisera votre productivité.

Automatiser et simplifier, voilà la solution MANITOU. La solution PSA qui optimisera votre productivité. Automatiser et simplifier, voilà la solution MANITOU. La solution PSA qui optimisera votre productivité. Réquisition de personnel Banque de candidats Suivi des candidatures Issue de votre plan d effectifs

Plus en détail

promouvoir votre site

promouvoir votre site promouvoir votre site SOMmaire Mentionnez l adresse de votre site internet dans vos supports de communication... 05 Aidez Google à trouver votre site internet Diffusez vos premières annonces en ligne......

Plus en détail

GOUVERNANCE DES IDENTITES ET DES ACCES ORIENTEE METIER : IMPORTANCE DE CETTE NOUVELLE APPROCHE

GOUVERNANCE DES IDENTITES ET DES ACCES ORIENTEE METIER : IMPORTANCE DE CETTE NOUVELLE APPROCHE GOUVERNANCE DES IDENTITES ET DES ACCES ORIENTEE METIER : IMPORTANCE DE CETTE NOUVELLE APPROCHE RÉSUMÉ Depuis des années, les responsables de la sécurité de l information et les responsables opérationnels

Plus en détail

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société»)

RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») RÈGLES du CONSEIL D ADMINISTRATION (les «règles») de YELLOW MÉDIA LIMITÉE (la «Société») AUTORITÉ Le conseil d administration de la Société (le «conseil») établit les politiques générales de la Société,

Plus en détail

Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013

Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013 Le service de formation à distance pour adultes de l Ontario 2012-2013 Un programme de la Graphisme : Vincent Kember Impression : Merriam Print Tous droits réservés. COFA 2012 Table des matières Introduction

Plus en détail

Guide de travail pour l auto-évaluation:

Guide de travail pour l auto-évaluation: Guide de travail pour l auto-évaluation: Gouvernance d entreprise comité d audit Septembre 2014 This document is also available in English. Conditions d application Le Guide de travail pour l auto évaluation

Plus en détail

RESUME ENTREPRISE FRANCHE D EXPORTATION ET DISPOSITIFS INCITATIFS DU CGI

RESUME ENTREPRISE FRANCHE D EXPORTATION ET DISPOSITIFS INCITATIFS DU CGI RESUME ENTREPRISE FRANCHE D EXPORTATION ET DISPOSITIFS INCITATIFS DU CGI Révision : 26/02/13 Impression : 23/04/13 RESUME ENTREPRISE FRANCHE D EXPORTATON ET DISPOSITIFS INCITATIFS DU CGI Révision : 26/02/13

Plus en détail

OUTIL D AUTOEVALUATION DU DEVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL

OUTIL D AUTOEVALUATION DU DEVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL OUTIL D AUTOEVALUATION DU DEVELOPPEMENT ORGANISATIONNEL Introduction Le module répond à un besoin réel des membres du réseau Youth to Youth (Jeunes pour Jeunes) afin des les aider à faire face aux entraves

Plus en détail

Service On Line : Gestion des Incidents

Service On Line : Gestion des Incidents Service On Line : Gestion des Incidents Guide de l utilisateur VCSTIMELESS Support Client Octobre 07 Préface Le document SoL Guide de l utilisateur explique comment utiliser l application SoL implémentée

Plus en détail

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur)

Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) Proposition de Mode de Fonctionnement et Règles de Procédure (Statuts 2011 en vigueur) MODE DE FONCTIONNEMENT 1. Participation au Conseil mondial: Les délégués des associations membres Le bureau et les

Plus en détail

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile. Examen intra 20 février 2014 17:30 à 20:30

INF2015 Développement de logiciels dans un environnement Agile. Examen intra 20 février 2014 17:30 à 20:30 Examen intra 20 février 2014 17:30 à 20:30 Nom, prénom : Code permanent : Répondez directement sur le questionnaire. Question #1 5% Quelle influence peut avoir le typage dynamique sur la maintenabilité

Plus en détail

Demande d interprétation de crédit et Demande d innovation et de design Procédures à l intention des fournisseurs de LEED Canada pour les habitations

Demande d interprétation de crédit et Demande d innovation et de design Procédures à l intention des fournisseurs de LEED Canada pour les habitations Demande d interprétation de crédit et Demande d innovation et de design Procédures à l intention des fournisseurs de LEED Canada pour les habitations Ce document résume toutes les procédures de soumission

Plus en détail

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs Déposer une plainte Guide à l intention des investisseurs Le présent guide contient de l information sur ce qui suit : des conseils sur la façon de déposer des plaintes efficaces; le rôle de la Commission

Plus en détail

Rapport du Comité d audit sur sa cent unième réunion

Rapport du Comité d audit sur sa cent unième réunion Cote du document: EB 2008/94/R.35 Point de l ordre du jour: 16 b) ii) Date: 11 septembre 2008 Distribution: Publique Original: Anglais F Rapport du Comité d audit sur sa cent unième réunion Conseil d administration

Plus en détail

25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE

25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE 25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE 1. PÉRIODE DU CONCOURS : Le concours 25 000 $ de rénos

Plus en détail

Programme de licences multipostes pour entreprises

Programme de licences multipostes pour entreprises Programme de licences multipostes pour entreprises Aperçu Le Programme de licences multipostes facilite la recherche, l achat en gros et la distribution d apps au sein de votre organisation. Que vos employés

Plus en détail

Les outils numériques au service de l'innovation managériale

Les outils numériques au service de l'innovation managériale Les outils numériques au service de l'innovation managériale Compte-rendu 1 de la conférence de Serge LEVINSHON (GDF SUEZ Énergie France) du 13 mars 2014 à Paris dans le cadre du Master 2 Communication

Plus en détail

Bureau du vérificateur général. Vérification du processus de planification des activités du Bureau des objets perdus d OC Transpo.

Bureau du vérificateur général. Vérification du processus de planification des activités du Bureau des objets perdus d OC Transpo. Bureau du vérificateur général Vérification du processus de planification des activités du Bureau des objets perdus d OC Transpo Résumé Déposé devant le Comité de la vérification - le 12 mars 2015 Cette

Plus en détail

Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web

Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web Applications Web Découvrir les vulnérabilités au sein des applications Web Les vulnérabilités au sein des applications Web sont un vecteur majeur du cybercrime. En effet, selon le rapport d enquête 2012

Plus en détail

Bonjour, Vous trouverez ensuite une lettre que j ai envoyée à certains politiciens fédéraux en 2008, pour leur demander d examiner cette idée.

Bonjour, Vous trouverez ensuite une lettre que j ai envoyée à certains politiciens fédéraux en 2008, pour leur demander d examiner cette idée. De : Bill Strautman Date : Le 12 août 2011 5:28 PM Pour : ~Finance/Finances Cc : Sujet : LA POPULATION CANADIENNE EST INVITÉE À FAIRE CONNAÎTRE SES PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL 2012 Bonjour, On a porté

Plus en détail

La notion d opération de courtage

La notion d opération de courtage La notion d opération de courtage Mémoire du Réseau des Courtiers Immobiliers Indépendants du Québec en réponse au Rapport sur l application de la Loi sur le courtage immobilier du ministère des Finances

Plus en détail

Recrutement en ligne GUIDE D UTILISATION

Recrutement en ligne GUIDE D UTILISATION Recrutement en ligne GUIDE D UTILISATION Cette publication a été réalisée par la Direction générale des solutions d affaires en gestion intégrée des ressources du Centre de services partagés du Québec

Plus en détail

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap)

Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Offre de bourses doctorales Programme interuniversitaire de formation en recherche en santé mondiale (Santé Cap) Qu est ce que le Programme Santé Cap? Le Programme interuniversitaire de formation en recherche

Plus en détail

JEUNE ENTREPRISE. Cahier de candidature. Date limite pour soumettre votre candidature : 21 novembre 2014, 12 h

JEUNE ENTREPRISE. Cahier de candidature. Date limite pour soumettre votre candidature : 21 novembre 2014, 12 h JEUNE ENTREPRISE Cahier de candidature Date limite pour soumettre votre candidature : 21 novembre 2014, 12 h - 2 - Les candidats éligibles au Fidéide Jeune entreprise sont les entreprises et organisations

Plus en détail

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes».

Concept totale. parfaitement compatibles permettant de jeter un «nouveau regard sur le marketing & les ventes». Concept totale Le logiciel CRM peut être acheté partout. Tout comme les adresses de vos publipostages. Il existe également de nombreux logiciels pour le marketing par courrier électronique. Mais vous ne

Plus en détail

Gérer le processus de recrutement

Gérer le processus de recrutement Gérer le processus de recrutement > Technologie de recrutement > Suivi des candidats > Logiciel RH en ligne LOGICIEL DE RECRUTEMENT EN LIGNE Supporté par Echoweb Moorselsteenweg 83 1933 Zaventem 02 768

Plus en détail

Fabien Pinckaers Geoff Gardiner. OpenERP. Tiny. Pour une. gestion d entreprise efficace et intégrée. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12261-9

Fabien Pinckaers Geoff Gardiner. OpenERP. Tiny. Pour une. gestion d entreprise efficace et intégrée. Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12261-9 Fabien Pinckaers Geoff Gardiner OpenERP Tiny Pour une gestion d entreprise efficace et intégrée, ISBN : 978-2-212-12261-9 Conclusion Parmi les géants comme SAP, Microsoft, et les petits éditeurs pullulant

Plus en détail

Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est

Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est Brève introduction aux résultats du sondage de 2012 des traducteurs salariés Par le comité des traducteurs salaries de l ATIO Le comité des traducteurs salariés de l ATIO est fier de présenter les résultats

Plus en détail

Aperçu du programme d agrément CPA

Aperçu du programme d agrément CPA Aperçu du programme d agrément CPA Comité de direction CPA et ses groupes de travail consultatifs Formé de professionnels de la formation en comptabilité, le Comité de direction CPA travaille à la conception

Plus en détail

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

F OMPI ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F OMPI MM/A/42/3 ORIGINAL : anglais DATE : 15 août 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE UNION PARTICULIÈRE POUR L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES (UNION DE MADRID)

Plus en détail

GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines

GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines PERSONNEL DE SOUTIEN TECHNIQUE ET ADMINISTRATIF GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines À propos des examens Le Service des ressources humaines vous offre ce résumé des différents examens de qualifications

Plus en détail

Formulaire de demande pour franchisé

Formulaire de demande pour franchisé Formulaire de demande pour franchisé Merci pour votre intérêt envers le réseau de franchises Basco! Ce formulaire a pour but de fournir l information nécessaire afin de permettre à notre équipe de gestion

Plus en détail

Éducation à distance

Éducation à distance Secteur : INSTRUCTION Politique : INS-506 Entrée en vigueur : Date de révision : Référence(s) juridique(s) : 1596, Route 124, Abram-Village Île-du-Prince-Édouard, C0B 2E0 téléphone : (902) 854-2975 télécopieur

Plus en détail

Circulaire Projet de la Commission fédérale des banques: Surveillance et contrôle internes du xxx Sommaire Objet... 2 Champ d application...

Circulaire Projet de la Commission fédérale des banques: Surveillance et contrôle internes du xxx Sommaire Objet... 2 Champ d application... Circulaire de la Commission fédérale des banques: Surveillance et contrôle internes Projet du xxx Sommaire 1 Objet... 2 2 Champ d application... 2 3 Conseil d administration... 2 3.1 Indépendance des membres

Plus en détail

Commission de l immigration et du statut de réfugié du Canada Section de l immigration

Commission de l immigration et du statut de réfugié du Canada Section de l immigration Enquêtes en matière d immigration Commission de l immigration et du statut de réfugié du Canada Section de l immigration ISBN : 0-662-49226-9 Numéro au catalogue : MQ21-34/2006 Produit par : la Direction

Plus en détail

5 ème SESSION DE LA RÉUNION DES PARTIES CONTRACTANTES

5 ème SESSION DE LA RÉUNION DES PARTIES CONTRACTANTES ACCORD SUR LA CONSERVATION DES OISEAUX D EAU MIGRATEURS D AFRIQUE-EURASIE Doc: AEWA/MOP 5.13 Point 12 de l ordre du jour Original : Anglais 5 ème SESSION DE LA RÉUNION DES PARTIES CONTRACTANTES Date :

Plus en détail

Apports d une plateforme de formation à distance dans le milieu éducatif. Rédigé par. Contact : didierb@akuter.com. Paru le 6 mars 2008

Apports d une plateforme de formation à distance dans le milieu éducatif. Rédigé par. Contact : didierb@akuter.com. Paru le 6 mars 2008 Apports d une plateforme de formation à distance dans le milieu éducatif Rédigé par Didier Bourgeot Président du groupe Akuter Technologies Contact : didierb@akuter.com Paru le 6 mars 2008 Contact : didierb@akuter.com

Plus en détail