L importance de la place financière suisse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L importance de la place financière suisse"

Transcription

1 L importance de la place financière suisse Juillet 2012 Factsheet Place financière suisse ASB Juillet

2 L importance de la place financière suisse Avec ses banques, secteur clé de l économie, la place financière suisse joue un rôle de premier plan au niveau mondial Avec ses banques, secteur clé de l économie, la place financière suisse occupe une place de premier plan sur la scène internationale et fait figure de leader mondial dans de nombreux domaines. Elle contribue considérablement à la création de valeur ajoutée et, de ce fait, à la prospérité de la Suisse. Le secteur bancaire constitue à maints égards un pilier majeur de l économie helvétique: il offre de nombreux emplois qualifiés bien rémunérés, c est un contribuable de poids pour le financement des pouvoirs publics et, enfin, un moteur de création de valeur et un centre d innovation imprimant des impulsions à l ensemble de l économie. En l occurence, on effetue une distinction entre «banques en Suisse» et «banques suisses». Cette dernière catégorie, plus large, englobe également les filiales à l étranger. Création de valeur ajoutée Le secteur financier génère 10,3% de la valeur ajoutée en Suisse Valeur ajoutée brute de la place financière (2011)* En valeur absolue (mrd de CHF) Part de la valeur ajoutée totale Valeur ajoutée totale du secteur bancaire 35,0 6,2% Banque de détail 13,5 2,4% Gestion de fortune 14,7 2,6% Gestion d avoirs 4,1 0,7% Banque d investissement 2,7 0,5% Valeur ajoutée totale du secteur des assurances 24,4 4,1% Valeur ajoutée totale du secteur financier 59,4 10,3% * Selon la définition existante Sources : Calculs ASB, Secrétariat d Etat à l économie SECO Le secteur financier dégage 10,3% de la valeur ajoutée totale (CHF 59,4 milliards). Deux fois supérieure à la moyenne nationale, la productivité par salarié s inscrit à francs. Le secteur bancaire contribue à la valeur ajoutée à hauteur de CHF 35,0 milliards, soit 6,2% du produit intérieur brut (PIB). La valeur correspondante pour le secteur des assurances est de CHF 24,4 milliards, soit 4,1%. Si l on inclut les effets indirects, la valeur ajoutée de l ensemble du secteur financier augmente de CHF 59,4 milliards à un total avoisinant CHF 90 milliards, ce qui correspond à un cinquième de la valeur ajoutée totale de l économie suisse. Effectifs Le secteur financier emploie 5,7% de l ensemble des salariés en Suisse Effectifs (2011) Place financière Secteur bancaire Effectifs en Suisse Effectifs à l étranger * Total des effectifs * Chiffres à fin 2010 Sources: Banque nationale suisse, Office fédéral de la statistique Factsheet Place financière suisse ASB Juillet

3 Le secteur financier dans son ensemble emploie plus de personnes (5,7% de la maind œuvre suisse totale), dont dans les banques et auprès des négociants en valeurs mobilières, auprès d autres prestataires de services financiers (gérants de portefeuilles, etc.), dans les assurances. Les banques suisses emploient aussi quelque personnes à l étranger (sièges et comptoirs juridiquement dépendants). Les banques forment plus de 3800 apprentis de commerce, soit plus de 12% de l ensemble des apprentis de commerce en Suisse. Impôts La place financière suisse acquitte chaque année CHF 14 à 18 milliards d impôts On estime que la place financière verse chaque année, avec ses employés et ses actionnaires, environ CHF 14 à 18 milliards d impôts directs et indirects, 1 soit 12 à 15% de l ensemble des recettes fiscales fédérales, cantonales et communales. En 2011 CHF 11,2 milliards ou 10% de l ensemble des recettes fiscales peuvent être attribuées au secteur bancaire. Les banques et leurs succursales en Suisse 312 banques en Suisse Nombre de banques et total des bilans (2011) Nombre de banques Total bilan en mrd de CHF Part dans le total des bilans Grandes banques ,5% Banques cantonales ,1% Banques étrangères ,0% Banques Raiffeisen* ,6% Banques de gestion de fortune ,9% Banques régionales et caisses d épargne ,6% Banques privées ,9% Autres banques ,4% Total ,0% * Les Banques Raiffeisen regroupent 328 établissements. Source: Banque nationale suisse Fin 2011, la Suisse comptait 312 banques, 3382 succursales et 5555 guichets automatiques. Par ailleurs, les banques en Suisse disposent de plus de 269 succursales à l étranger. 1 Les impôts sur les bénéfices, le capital, le revenu et les dividendes comptent parmi les impôts directs, les impôts anticipés, les droits de timbre et la TVA parmi les impôts indirects. Les rendements exacts de l impôt concernant l industrie des assurances ne sont pas connus et ont de ce fait été estimés par l ASB. 4 Factsheet Place financière suisse ASB Juillet 2012

4 La gestion de fortune est au cœur des activités des banques suisses Gestion de fortune La notion d «avoirs sous gestion» ne fait pas l objet d une définition uniforme. Selon la FINMA, les avoirs gérés englobent toutes les valeurs de placement pour lesquelles des services de conseil en placement et/ou de gestion de fortune sont fournis. Il s agit donc des portefeuilles de titres détenus en dépôt pour le compte des clients, des placements fiduciaires, des engagements envers les clients sous forme d épargne et de placements ainsi que des engagements à terme envers les clients. La valeur des avoirs gérés en Suisse s élève à CHF 5300 milliards Avoirs gérés en Suisse (2011) Avoirs gérés (mrd CHF) Part en % Clientèle en Suisse % Clientèle à l étranger % Total % Chiffres arrondis Sources: Calculs ASB, Banque nationale suisse Dans le domaine de la gestion de fortune, les banques suisses figurent parmi les meilleures au monde. En effet, trois banques suisses se classent parmi les dix premiers établissements dans ce domaine. En tenant uniquement compte des avoirs gérés en Suisse, cette valeur avoisine CHF 5300 milliards. La Suisse, leader mondial de la gestion de fortune transfrontalière Concernant le Private Banking transfrontalier, les banques suisses détiennent le premier rang mondial avec une part de marché de 27%. 2 En 2011, on comptait quelque employés dans le domaine de la gestion de fortune pour les clients étrangers, créant une valeur ajoutée d environ CHF 8 milliards. Un quart environ des investissements directs à l étranger sont effectués par le secteur financier Investissement directs à l étranger Sont considérés comme investissemens directs à l étranger les investissements réalisés par des entreprises suisses à l étranger avec l intention d établir une relation à l entreprise dans laquelle on investit stratégique qui s inscrit dans la durée. Différentes transactions sont regroupées sous la notion d investissement direct, ainsi par exemple l ouverture d une succursale non autonome, la création de filiales ainsi que les acquisitions et les fusions d entreprises. En comparaison internationale, la part des investissements directs suisses à l étranger est très importante. Cela ressort notamment du rapport entre les investissements directs à l étranger et le PIB nominal, qui s établissait à 159% à fin Un quart environ de ces investissements directs sont effectués par des banques et des assurances. 2 Selon The Boston Consulting Group «Global Wealth Report 2012», le montant de la gestion de fortune transfrontalière s élève à environ USD 2100 milliards. Factsheet Place financière suisse ASB Juillet

5 Avoirs en capitaux des banques et des assurances à l étranger CHF milliards Avoirs en capitaux des banques 80,0 82,9 74,7 Avoirs en capitaux des assurances 96,8 116,1 120,0 Total des avoirs en capitaux suisses à l étranger 780,9 865,5 877,7 Part du secteur financier en % 22,6% 23,0% 22,2% Source: Banque nationale suisse L Association suisse des banquiers L ASB est l association faîtière de la place financière suisse L Association suisse des banquiers (ASB) a été fondée à Bâle en L ASB est l association faîtière de la place financière suisse; elle représente les intérêts des banques et des négociants en valeurs mobilières vis-à-vis des autorités suisses et étrangères, assure la promotion de l image de la place financière suisse dans le monde, mène un dialogue franc avec un public critique en Suisse et à l étranger, développe l autoréglementation de concert avec l autorité de surveillance, encourage la formation de la relève et des cadres bancaires, favorise l information et l échange d expériences entre les banques et leur personnel, coordonne les services communs des banques suisses. L ASB compte actuellement 347 établissements membres et environ adhérents à titre individuel. Son Secrétariat emploie 66 personnes. Les questions et les sujets les plus importants sont traités dans 11 Commissions dont les membres sont, outre des spécialistes de l ASB, principalement des représentants des divers groupes bancaires. L objectif principal de l ASB est la préservation et la promotion, en Suisse et à l étranger, de conditions générales optimales pour la place financière suisse. La présidence du Conseil d administration est assumée depuis 2009 Patrick Odier, Associé Senior de Lombard Odier Darier Hentsch & Cie, Genève. Depuis le 17 septembre 2010, Claude-Alain Margelisch exerce la fonction de Président du Comité exécutif. Autres sources: Banque nationale suisse (BNS) Office fédéral de la statistique (OFS) Département fédéral des finances (DFF) Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) Factsheet Place financière suisse ASB Juillet 2012

6 Association suisse des banquiers Aeschenplatz 7 Case postale 4182 CH-4002 Bâle T F Factsheet Place financière suisse ASB Juillet 2012

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Juliet 2013 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

Ce que les Suisses pensent des banques

Ce que les Suisses pensent des banques Novembre 2015 Ce que les Suisses pensent des banques Résultats des échanges au sein des groupes de réflexion et de l enquête d opinion de l Association suisse des banquiers (ASB) Introduction Quels avantages

Plus en détail

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008

Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 Chiffres-clés relatifs à la place financière suisse Mis à jour en décembre 2008 O:\Ifw-daten\IFW-FF\14 FinMaerkte_FinPlatzPolitik\143.2 FM CH Statistik\Publ Kennzahlen\Kennzahlen_Dezember08\Internet\Kennzahlen_CD-

Plus en détail

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés

Avril 2015 www.sif.admin.ch. Place financière suisse Chiffres-clés Avril 2015 www.sif.admin.ch Place financière suisse Chiffres-clés 1 Importance économique de la place financière suisse Ces dix dernières années, la contribution des assurances à la création de valeur

Plus en détail

Février 2011. La gestion de fortune en Suisse Etat des lieux et tendances

Février 2011. La gestion de fortune en Suisse Etat des lieux et tendances Février 2011 La gestion de fortune en Suisse Etat des lieux et tendances La gestion de fortune en Suisse Etat des lieux et tendances Table des matières Avant-propos 2 Executive summary 3 1 La gestion de

Plus en détail

La place financière: moteur de l économie suisse

La place financière: moteur de l économie suisse La place financière: moteur de l économie suisse Association suisse des banquiers Décembre 2015 Table des matières 1. L Association suisse des banquiers 2. La place financière: acteurs et réglementation

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Avant-propos Pour l agglomération du grand Zurich, la place bancaire revêt une importance économique et sociale tout à fait centrale. En particulier parce

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Place financière genevoise : défis et opportunités

Place financière genevoise : défis et opportunités Place financière genevoise : défis et opportunités Edouard Cuendet, Directeur de la Fondation Genève Place Financière Top 20 des places financières globales 1. New-York 2. Londres 3. Hong Kong 4. Singapour

Plus en détail

L importance du secteur bancaire suisse

L importance du secteur bancaire suisse Août 2012 L importance du secteur bancaire suisse Une étude économique L importance du secteur bancaire suisse ASB Août 2012 1 L importance du secteur bancaire suisse Executive summary 5 1 Le secteur bancaire

Plus en détail

Commentaire de la statistique bancaire

Commentaire de la statistique bancaire Commentaire de la statistique bancaire 1. DÉLIMITATIONS On entend par banques les entreprises qui sont actives principalement dans le secteur financier, se procurent des fonds en acceptant des dépôts du

Plus en détail

LA PLACE FINANCIÈRE VAUDOISE

LA PLACE FINANCIÈRE VAUDOISE LA PLACE FINANCIÈRE VAUDOISE Présentation établie sur la base de l étude CREA Institut d économique appliquée Novembre 2007 Avoir confiance en l avenir! -Vaud région financière recouvre une importante

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Comptes du Groupe au 30 juin 2010 Message des présidents Mesdames, Messieurs, L actualité économique du premier semestre a été marquée par la crise d endettement dans certains pays

Plus en détail

Index alphabétique. Les références correspondent aux numéros des tableaux

Index alphabétique. Les références correspondent aux numéros des tableaux Index alphabétique Les références correspondent aux numéros des tableaux A Actifs bilan 4, 5, 26, 27 des établissements à statut particulier 63, 27 selon le périmètre de consolidation comptoir 31 Actions

Plus en détail

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2013 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 19 juin 2014 Les banques suisses 2013 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse

Plus en détail

6. Marchés financiers et financement

6. Marchés financiers et financement Frédéric Monnerat, (canton of Geneva) 6. Marchés financiers et financement Sommaire 6.1 La place financière suisse 6.2 La Banque nationale suisse 6. Le système bancaire suisse 6.4 L obtention de crédits

Plus en détail

Tarification gestion de fortune clientèle privée

Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarification gestion de fortune clientèle privée Tarifs en vigueur dès le 01.01.2013 S informer Index Page 1. Mandats de gestion discrétionnaires 2 2. Administration des dépôts titres 6 3. Achats et ventes

Plus en détail

Juillet 2014 Directives relatives aux exigences minimales pour les financements hypothécaires

Juillet 2014 Directives relatives aux exigences minimales pour les financements hypothécaires Juillet 2014 Directives relatives aux exigences minimales pour les financements hypothécaires Table des matières Préambule... 2 1. Champ d application... 3 2. Exigences minimales... 3 2.1 Fonds propres...

Plus en détail

2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune

2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune 2010 Directives concernant le mandat de gestion de fortune Les présentes Directives ont été adoptées par le Conseil d administration de l Association suisse des banquiers dans le but de promouvoir et de

Plus en détail

Private Banking. Tarifs. www.bcn.ch

Private Banking. Tarifs. www.bcn.ch Private Banking Tarifs www.bcn.ch Achats et ventes de titres courtage La commission est facturée quelle que soit la place d intervention. Les opérations d achat et de vente de titres sont par ailleurs

Plus en détail

COMMENT OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE POUR UN PUPILLE SOUS TUTELLE/CURATELLE

COMMENT OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE POUR UN PUPILLE SOUS TUTELLE/CURATELLE Département de l Intérieur TUTEUR GENERAL BUREAU D'AIDE ET CONSEIL AUX TUTEURS, CONSEILS LEGAUX ET CURATEURS PRIVES Ch. de Mornex 32 1014 Lausanne 021 316 67 33 e-mail: info.aidetuteur@vd.ch COMMENT OUVRIR

Plus en détail

COMMENT OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE POUR UN PUPILLE SOUS TUTELLE/CURATELLE

COMMENT OUVRIR UN COMPTE BANCAIRE POUR UN PUPILLE SOUS TUTELLE/CURATELLE Département de l Intérieur TUTEUR GENERAL BUREAU D'AIDE ET CONSEIL AUX TUTEURS, CONSEILS LEGAUX ET CURATEURS PRIVES Ch. de Mornex 32 1014 Lausanne 021 316 67 33 e-mail: info.aidetuteur@vd.ch COMMENT OUVRIR

Plus en détail

2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires

2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires 2011 / 3 Directives concernant les placements fiduciaires Préambule Les présentes directives ont été adoptées par le Conseil d administration de l Association suisse des banquiers dans le but de promouvoir

Plus en détail

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse

Compte d exploitation 2013. Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Compte d exploitation 2013 Prévoyance professionnelle Swiss Life Suisse Editorial Chère lectrice, cher lecteur, En 2013, Swiss Life a une nouvelle fois fait la preuve éclatante de sa stabilité financière,

Plus en détail

Novembre 2015. La gestion de fortune en pleine mutation Faits et chiffres, tendances sectorielles dans le monde et en Suisse

Novembre 2015. La gestion de fortune en pleine mutation Faits et chiffres, tendances sectorielles dans le monde et en Suisse Novembre 2015 La gestion de fortune en pleine mutation Faits et chiffres, tendances sectorielles dans le monde et en Suisse La gestion de fortune en pleine mutation Table des matières Avant-propos 3 1

Plus en détail

Quelques aspects fiscaux du financement

Quelques aspects fiscaux du financement Petit-déjeuner des PME 28 septembre 2012 Quelques aspects fiscaux du financement Vincent Thalmann Agenda Capital propre dissimulé (I à V) Structure simplifiée du bilan Exemple d endettement admis Détermination

Plus en détail

Septembre 2014. Baromètre bancaire 2014 L évolution conjoncturelle des banques en Suisse

Septembre 2014. Baromètre bancaire 2014 L évolution conjoncturelle des banques en Suisse Septembre 2014 Baromètre bancaire 2014 L évolution conjoncturelle des banques en Suisse Baromètre bancaire 2014 Table des matières Executive summary 3 1 Le secteur bancaire suisse 5 1.1 Evolutions en 2013

Plus en détail

www.edubank.ch choisir un métier la banque dans

www.edubank.ch choisir un métier la banque dans choisir un métier dans la banque www.edubank.ch choisir un métier dans la banque Remerciements Notre reconnaissance va à l Association pour le Développement des Compétences Bancaires, Genève, qui a financé

Plus en détail

Gestion de patrimoine

Gestion de patrimoine Zurich Invest Select Portfolio Gestion de patrimoine Adaptée à vos besoins Les meilleurs experts en placement pour votre fortune Gestion de patrimoine adaptée à vos besoins Vos avantages: Vous profitez

Plus en détail

XXXXXX. Information préalable au 31.12.2002. Base individuelle / Entreprise. Cochez la case appropriée d'une X

XXXXXX. Information préalable au 31.12.2002. Base individuelle / Entreprise. Cochez la case appropriée d'une X Banque nationale suisse Direction de la statistique Saisie des données Case postale Bon de livraison pour disquettes (FRIN) A imprimer et joindre à la disquette Raison sociale Adresse NPA Localité Collaborateur

Plus en détail

9. Place financière et marché des capitaux.

9. Place financière et marché des capitaux. 9. Place financière et marché des capitaux. Le secteur financier, qui contribue à hauteur de 11 % au produit intérieur brut et représente quelque 210 000 emplois (6 % du total de la main-d œuvre suisse),

Plus en détail

952.111. Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse

952.111. Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse (Ordonnance de la FINMA sur les banques étrangères, OBE-FINMA) 1 du 21 octobre 1996 (Etat le

Plus en détail

952.111 Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse

952.111 Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse Ordonnance de l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers sur les banques étrangères en Suisse (Ordonnance de la FINMA sur les banques étrangères, OBE-FINMA) 1 du 21 octobre 1996 (Etat le

Plus en détail

Les banques suisses 2014 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse

Les banques suisses 2014 Résultats des enquêtes de la Banque nationale suisse Communiqué presse Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +4 44 63 3 communications@snb.ch Zurich, le 8 juin 205 Les banques suisses 204 Résultats s enquêtes la Banque nationale suisse Résumé

Plus en détail

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 1 RE PARTIE Questions et réponses sur le thème des banques

QU EST-CE QU UNE BANQUE? 1 RE PARTIE Questions et réponses sur le thème des banques Les banques en tant qu intermédiaires financiers Qu est-ce qu une banque? Une banque est une entreprise dont l activité principale consiste à recevoir l épargne en dépôt, à accorder des crédits et à fournir

Plus en détail

Le secteur bancaire en pleine mutation Perspectives d avenir pour les banques en Suisse

Le secteur bancaire en pleine mutation Perspectives d avenir pour les banques en Suisse Septembre 2011 Le secteur bancaire en pleine mutation Perspectives d avenir pour les banques en Suisse Etude conjointe de l Association suisse des banquiers et du Boston Consulting Group sur la place bancaire

Plus en détail

Août 2015. Agenda pour un secteur bancaire compétitif, diversifié et performant

Août 2015. Agenda pour un secteur bancaire compétitif, diversifié et performant Août 2015 Agenda pour un secteur bancaire compétitif, diversifié et performant Les banques répondent aux besoins de leurs clients de diverses manières Elles garantissent un approvisionnement en liquidités

Plus en détail

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy

Résumé abrégé. des applications de. Tribut TAX et TAXEasy Résumé abrégé des applications de Tribut TAX et TAXEasy TRIBUT SA, 3172 Niederwangen Tel 031 980 16 16 / FAX 031 980 16 19 Hotline: 08:00 12:00 031 980 16 17 Homepage: http://www.tribut.ch E-Mail: mailto:tribut@tribut.ch

Plus en détail

Décembre 2013 Directives concernant le mandat de gestion de fortune

Décembre 2013 Directives concernant le mandat de gestion de fortune Décembre 2013 Directives concernant le mandat de gestion de fortune Préambule 1. Les présentes Directives ont été adoptées par le Conseil d administration de l Association suisse des banquiers dans le

Plus en détail

Septembre 2013. Baromètre bancaire 2013 L évolution conjoncturelle des banques en Suisse

Septembre 2013. Baromètre bancaire 2013 L évolution conjoncturelle des banques en Suisse Septembre 2013 Baromètre bancaire 2013 L évolution conjoncturelle des banques en Suisse Baromètre bancaire 2013 Executive summary 3 1 Evolution économique globale 1.1 Economie internationale 1.2 Suisse

Plus en détail

Présentation Asset Management. Andreas Schlatter

Présentation Asset Management. Andreas Schlatter Asset management Confidentiel Présentation Asset Management Andreas Schlatter 12 juin 2012 L Asset Management en tant qu activité Univers de placement Asset Manager en qualité d intermédiaire Investisseur

Plus en détail

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014

Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 6 mars 2015 Banque nationale suisse Résultat de l exercice 2014 La Banque nationale suisse (BNS) a

Plus en détail

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels.

Zurich Invest SA. Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA Le placement de vos valeurs patrimoniales est une activité exigeante et délicate. Confiez-la à des professionnels. Zurich Invest SA à l écoute des investisseurs. Zurich Invest SA, filiale

Plus en détail

Créer son entreprise quelle forme juridique choisir?

Créer son entreprise quelle forme juridique choisir? Créer son entreprise quelle forme juridique choisir? Muriel Sella Bassoli, titulaire du brevet d avocat, LLM Senior Manager, Département juridique et fiscal Blaise Praz, titulaire du brevet d avocat Consultant,

Plus en détail

Transmission d entreprise

Transmission d entreprise Transmission d entreprise Principaux aspects fiscaux Jean-Marc Vionnet Mazars Coresa SA, Fribourg Plan de l exposé I. Introduction II. Les conséquences fiscales de la transmission d une entreprise III.

Plus en détail

Etat au 16 septembre 2010 Statuts. Association suisse des banquiers (SwissBanking)

Etat au 16 septembre 2010 Statuts. Association suisse des banquiers (SwissBanking) Etat au 16 septembre 2010 Statuts Association suisse des banquiers (SwissBanking) Association suisse des banquiers Principes directeurs 2010 La place financière suisse se classe parmi les premières places

Plus en détail

Roland Grunder Administrateur et conseiller en entreprise

Roland Grunder Administrateur et conseiller en entreprise Roland Grunder Administrateur et conseiller en entreprise 1. Avantages/inconvénients des principales structures juridiques 2. Modalités de création (SA, Sàrl, Succursale) 3. Modalités de transmission 4.

Plus en détail

CONVENTION. entre. l Association suisse des employés de banque (ASEB) l Association patronale des banques en Suisse (AP Banques)

CONVENTION. entre. l Association suisse des employés de banque (ASEB) l Association patronale des banques en Suisse (AP Banques) CONVENTION entre l Association suisse des employés de banque (ASEB) et l Association patronale des banques en Suisse (AP Banques) l Association suisse des banquiers (ASB) PRÉAMBULE La convention ci-après

Plus en détail

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Fonds de placement en Suisse Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Table des matières Page Avant-propos 3 Définitions 4 Fonctionnement d un fonds de placement 6 Caractéristiques des fonds

Plus en détail

Résumé de la conférence emploi du 28 avirl 2004 «Travailler dans la banque et la finance» La place financière genevoise

Résumé de la conférence emploi du 28 avirl 2004 «Travailler dans la banque et la finance» La place financière genevoise La place financière genevoise François LAREY Membre de la direction et délégué pour la formation FONDATION GENEVE PLACE FINANCIERE Si la banque peut apparaître comme une "boîte noire", dont on ne verrait

Plus en détail

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement

Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Hypothèques zweiplus Vous aider à devenir propriétaires. Et plus. Financement Se sentir chez soi. Avec les hypothèques de la bank zweiplus. Sommaire Donnez réalité à vos rêves de chez-soi. Chère lectrice,

Plus en détail

bank zweiplus Votre partenaire fort. Et plus.

bank zweiplus Votre partenaire fort. Et plus. bank zweiplus Votre partenaire fort. Et plus. 1 2 La bank zweiplus sa, dont le siège se trouve à Zurich, avec des centres d accueil de la clientèle dans le centre-ville de Zurich et à Bâle, est spécialisée

Plus en détail

Baloise Asset Management Protéger et créer des valeurs. Gestion de patrimoine de Baloise Group

Baloise Asset Management Protéger et créer des valeurs. Gestion de patrimoine de Baloise Group Baloise Asset Management Protéger et créer des valeurs Gestion de patrimoine de Baloise Group Baloise Asset Management Solidité et succès Depuis plus de 150 ans la Bâloise Assurance gère ses actifs pour

Plus en détail

BIL Belgique À vos côtés, pour vous.

BIL Belgique À vos côtés, pour vous. FR banque privée BIL Belgique À vos côtés, pour vous. BELGIUM BIL Belgique À vos côtés, pour vous. Enseigne réputée et reconnue dans la plus pure tradition des banques privées internationales, BIL Belgique

Plus en détail

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés

L empreinte carbone des banques françaises. Résultats commentés L empreinte carbone des banques françaises Résultats commentés Le cabinet de conseil Utopies et l association Les Amis de la Terre publient le 22 novembre 2010 l empreinte carbone des groupes bancaires

Plus en détail

LES DEFIS DE LA PLACE FINANCIERE SUISSE

LES DEFIS DE LA PLACE FINANCIERE SUISSE LES DEFIS DE LA PLACE FINANCIERE SUISSE EDOUARD CUENDET SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU GROUPEMENT DES BANQUIERS PRIVÉS GENEVOIS 1 Thèmes traités 1. Place financière suisse 2. Place financière genevoise 3. Loi fédérale

Plus en détail

Avant-propos. Bibliographie sommaire. Les banques et la place financière suisses 3. Les concepts de banque et de banquier 4

Avant-propos. Bibliographie sommaire. Les banques et la place financière suisses 3. Les concepts de banque et de banquier 4 XV Table des matières Avant-propos Sommaire Abréviations Bibliographie sommaire VII XIII XXXIII XLV 01 Introduction Les banques et la place financière suisses 3 Les concepts de banque et de banquier 4

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

Monnaie, banques, assurances

Monnaie, banques, assurances Monnaie, banques, assurances Panorama La politique monétaire de la Banque nationale suisse en 2013 En 2013, la croissance de l économie mondiale est demeurée faible et fragile. En Europe, les signes d

Plus en détail

Chiffres clés. Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View. Evolution sur 5 ans de l action au porteur

Chiffres clés. Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View. Evolution sur 5 ans de l action au porteur Chiffres clés Comptes annuels Banque Coop SA selon le principe True and Fair View Structure du capital 2007 2006 2005 Nombre d actions 16 875 000 16 875 000 16 875 000 Valeur nominale par action en CHF

Plus en détail

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement

Fondation de libre passage Independent. Règlement de placement Fondation de libre passage Independent Règlement de placement Sur la base de l'art. 5 de l acte de fondation de la Fondation de libre passage Independent (Fondation) ainsi que sur la base de l'art. 49a

Plus en détail

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier

Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Swiss Finance Institute Conférence de presse de la Fondation Genève Place Financière Jeudi 13 octobre 2005 Prof. Jean-Pierre Danthine Patrick Odier Une coopération à l'échelon national Déclaration d'intention

Plus en détail

R e l a t i o n s h i p m a n a g e r

R e l a t i o n s h i p m a n a g e r R e l a t i o n s h i p m a n a g e r r é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s j a n v i e r 2 0 0 8 F o n d a t i o n G e n è v e P l a c e F i n a n c i è r e P r é f a c e Le Relationship manager

Plus en détail

La place financière suisse et l Union européenne

La place financière suisse et l Union européenne Event Paris 16 / 17 Juin 2003 Hôtel de Bony, 32, rue de Trévise, 75009 Paris Conférence de presse Urs Roth, Association suisse des banquiers La place financière suisse et l Union européenne Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2015

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2015 Rapport intermédiaire Comptes du Groupe au 30 juin 2015 2 Message des présidents En présentant de très bons résultats semestriels dans un environnement global incertain, la BCV démontre une nouvelle fois

Plus en détail

Les banques suisses 1996

Les banques suisses 1996 Les banques suisses 1996 Communiqué de presse de juillet 1997 A fin 1996, 403 banques (1995: 413) ont remis leurs comptes annuels à la Banque nationale. Au total, 19 établissements ont été exclus de la

Plus en détail

Prix des prestations. Valable depuis le 1 er juillet 2015

Prix des prestations. Valable depuis le 1 er juillet 2015 Prix des prestations Valable depuis le 1 er juillet 2015 Des conditions attrayantes ont toujours été un point fort de la Banque Migros. Chez nous, vous bénéficiez de taux d intérêt avantageux et de frais

Plus en détail

LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF)

LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF) www.lombardodier.com LO FUNDS II (CH) BALANCED ALLOCATION (CHF) Prospectus simplifié Mars 2011 Direction Lombard Odier Funds (Switzerland) SA Banque dépositaire Lombard Odier Darier Hentsch & Cie Fonds

Plus en détail

Compendium 2010. Le secteur bancaire suisse

Compendium 2010. Le secteur bancaire suisse Compendium 2010 Avant-propos Avec le Compendium, nous souhaitons fournir un aperçu des structures, des processus et des institutions de la place bancaire et financière suisse. Contrairement à notre rapport

Plus en détail

Tarif. Placements et conseils financiers

Tarif. Placements et conseils financiers Tarif Placements et conseils financiers Tables des matières 4/5 Mandat de conseil «BCVs Supervision» 6/7 Mandat de gestion «BCVs Star Select» 8/9 Mandat de gestion «BCVs Active Portfolio» 10 Mandat de

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Statistique sur l encours des crédits

Statistique sur l encours des crédits Statistique sur l encours des crédits COMMENTAIRES I. REMARQUES GÉNÉRALES OBJET DE L ENQUÊTE L enquête englobe tous les crédits et engagements portant sur l octroi de crédits au secteur non bancaire. Sont

Plus en détail

PROTECTION DES CONSOMMATEURS DE SERVICES FINANCIERS. - Cas du Maroc -

PROTECTION DES CONSOMMATEURS DE SERVICES FINANCIERS. - Cas du Maroc - PROTECTION DES CONSOMMATEURS DE SERVICES FINANCIERS - Cas du Maroc - BEYROUTH Octobre 2010 Le Royaume du Maroc Superficie 710 850 km² Environ 31 Millions d habitants (55% de taux d urbanisation) PIB par

Plus en détail

Prix et tarifs Des conditions transparentes. Et bien plus encore. 1 er juillet 2008

Prix et tarifs Des conditions transparentes. Et bien plus encore. 1 er juillet 2008 Prix et tarifs Des conditions transparentes. Et bien plus encore. 1 er juillet 2008 Sommaire Paiements 3 Compte 3 Opérations de paiement 4 Frais au guichet 4 Cartes de débit 5 Cartes de crédit 5 Chèques

Plus en détail

L'importance économique du secteur financier suisse

L'importance économique du secteur financier suisse L'importance économique du secteur financier suisse Étude commanditée par l'association suisse des banquiers (ASB) et l'association suisse d'assurances ASA Octobre 2015 Éditeur BAK Basel Economics AG Chef

Plus en détail

Private Banking. www.bcn.ch

Private Banking. www.bcn.ch Private Banking www.bcn.ch Investir à la BCN vous apporte confort et sérénité» La BCN, c est... 1883 100 millions de CHF depuis 1883 au service des neuchâtelois 320 collaborateurs capital de dotation points

Plus en détail

Aperçu des prix pour les activités de placement et les opérations sur titres. Nos meilleures conditions en faveur de votre patrimoine

Aperçu des prix pour les activités de placement et les opérations sur titres. Nos meilleures conditions en faveur de votre patrimoine Aperçu des prix pour les activités de placement et les opérations sur titres Nos meilleures conditions en faveur de votre patrimoine 2-3 Contenu 01 Notre système de prix 4 02 Notre gestion de fortune

Plus en détail

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2014

Rapport intermédiaire. Comptes du Groupe au 30 juin 2014 Rapport intermédiaire Comptes du Groupe au 30 juin 2014 2 Message des présidents Les résultats du Groupe BCV au premier semestre 2014 s inscrivent dans la continuité des bouclements précédents. Le bénéfice

Plus en détail

2008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières. applicables à l exécution d opérations sur titres

2008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières. applicables à l exécution d opérations sur titres 008 Règles de conduite pour négociants en valeurs mobilières applicables à l exécution d opérations sur titres Table des matières Préambule... 3 A Directives générales... 4 Art. Base légale... 4 Art. Objet...

Plus en détail

L importance économique du secteur financier en Suisse.

L importance économique du secteur financier en Suisse. L importance économique du secteur financier en Suisse. Etude mandatée par l Association suisse des banquiers (ASB) et l Association Suisse d Assurances (ASA) Décembre 2013 Editeur BAKBASEL Cheffe de projet

Plus en détail

Octobre 2011. Directives concernant l examen, l évaluation et le traitement des crédits garantis par gage immobilier

Octobre 2011. Directives concernant l examen, l évaluation et le traitement des crédits garantis par gage immobilier Octobre 2011 Directives concernant l examen, l évaluation et le traitement des crédits garantis par gage immobilier Sommaire Préambule... 2 1. Principes régissant l élaboration de règlements internes par

Plus en détail

Statistique sur l encours des crédits

Statistique sur l encours des crédits Statistique sur l encours des crédits COMMENTAIRES I. CARACTÉRISTIQUES DE L ENQUÊTE OBJET DE L ENQUÊTE L enquête englobe tous les crédits et limites accordés au secteur non bancaire. Les opérations sur

Plus en détail

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective.

Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. Compte d exploitation 2012. Assurance vie collective. 2012 Votre assureur suisse. 1/12 Compte d exploitation Assurance vie collective 2012 2012: des résultats positifs et encore plus de transparence. Chère

Plus en détail

Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg

Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG) S.A. Le Luxembourg, un centre financier international de premier ordre La place financière luxembourgeoise,

Plus en détail

KBB 16, PLACE LONGEMALLE CH-1204 GENÈVE. Accords fiscaux sur l imposition à la source : «les accords Rubik» Février 2013

KBB 16, PLACE LONGEMALLE CH-1204 GENÈVE. Accords fiscaux sur l imposition à la source : «les accords Rubik» Février 2013 KBB 16, PLACE LONGEMALLE CH-1204 GENÈVE! Accords fiscaux sur l imposition à la source : «les accords Rubik» Février 2013 Les «accords Rubik» sont une série d accords conclus entre la Suisse et différents

Plus en détail

Apéritif pour les banques et les négociants en valeurs mobilières 28 janvier 2010

Apéritif pour les banques et les négociants en valeurs mobilières 28 janvier 2010 Apéritif pour les banques et les négociants en valeurs mobilières Ordre du jour et sommaire Bienvenue et introduction Philippe Bochud Les tendances du Private Banking Charles Bokman Nouveautés dans le

Plus en détail

_ FR. Wealth Planning Solutions. Vous avant tout

_ FR. Wealth Planning Solutions. Vous avant tout _ FR Wealth Planning Solutions Vous avant tout Wealth Planning Solutions LA GESTION DE VOTRE PATRIMOINE AUJOURD HUI Aujourd hui la gestion de votre patrimoine ne se limite plus à la simple gestion financière

Plus en détail

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE

PUBLICATIONS PÉRIODIQUES CREDIT SUISSE PUBLICATIONS PÉRIODIQUES SOCIÉTÉS COMMERCIALES ET INDUSTRIELLES (COMPTES ANNUELS) CREDIT SUISSE Société de droit suisse au capital de 4 400 millions de CHF Siège social : Uetlibergstrasse 231, 8045 Zurich

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Fund

Wealth & Tax Planning Private Fund Wealth & Tax Planning Private Fund Parties dans un Private Fund Structure simplifiée Structure le Private Fund Mandant = Sponsor Définit le cadre opératif Administrateur Chargé de l évaluation des actifs,

Plus en détail

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse

Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse Ordonnance relative à la loi fédérale sur la Banque nationale suisse (Ordonnance de la Banque nationale, OBN) Modification du 7 mai 2014 La Banque nationale suisse arrête: I L ordonnance du 18 mars 2004

Plus en détail

Impôt fédéral sur les successions (Initiative) Entorses au système fiscal et au fédéralisme!

Impôt fédéral sur les successions (Initiative) Entorses au système fiscal et au fédéralisme! Impôt fédéral sur les successions (Initiative) Entorses au système fiscal et au fédéralisme! STÉPHANE TANNER EXPERT FISCAL DIPLÔMÉ SÉANCE IUPF 11 MAI 2015 IN IMPÔT FÉDÉRAL SUR LES SUCCESSIONS - UIPF 11

Plus en détail

La présente circulaire est également envoyée aux banques non membres ainsi qu aux négociants en valeurs mobilières

La présente circulaire est également envoyée aux banques non membres ainsi qu aux négociants en valeurs mobilières Bâle, le 5 September 2005 7422 Aux banques membres La présente circulaire est également envoyée aux banques non membres ainsi qu aux négociants en valeurs mobilières Innovations en matière de garantie

Plus en détail

Lettre aux actionnaires

Lettre aux actionnaires Lettre aux actionnaires Exercice 24 2 Message des dirigeants du groupe Madame, Monsieur, Rolf Dörig et Patrick Frost 24 aura été un exercice très fructueux pour Swiss Life. Cette année encore, nos résultats

Plus en détail

Juillet 2014 Directives concernant l examen, l évaluation et le traitement des crédits garantis par gage immobilier

Juillet 2014 Directives concernant l examen, l évaluation et le traitement des crédits garantis par gage immobilier Juillet 2014 Directives concernant l examen, l évaluation et le traitement des crédits garantis par gage immobilier Sommaire Préambule... 2 1. Principes régissant l élaboration de règlements internes par

Plus en détail

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs.

Groupe Cornèr Banque. Produits et services pour la Clientèle privée. Vos valeurs, nos valeurs. Groupe Cornèr Banque Produits et services pour la Clientèle privée Vos valeurs, nos valeurs. Services de base 2 Private Banking 4 Markets 7 Crédits et Commercial 8 Services Cornèronline 9 CornèrTrader

Plus en détail

Volume des opérations sur les marchés des changes et des produits dérivés Enquête triennale de la BRI: résultats pour la Suisse

Volume des opérations sur les marchés des changes et des produits dérivés Enquête triennale de la BRI: résultats pour la Suisse Communiqué de presse Embargo: jeudi 5 septembre 2013, 15 heures (heure d été d Europe centrale) Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 5

Plus en détail

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen

Session Juin 2013 Gestion financière. Donnée de l examen Porrentruy Gestion financière - SED3 EXAMEN Session Juin 2013 Gestion financière Donnée de l examen Nom : Prénom : Durée : 160 minutes (2 heures 40 minutes) Matériel autorisé : Calculatrice non programmable

Plus en détail

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015

Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015 13 février 2015 Gestionnaires de placements collectifs de capitaux (LPCC) Instructions de traitement pour le recensement de données - Edition 2015 Laupenstrasse 27, 3003 Berne Tél. +41 (0)31 327 91 00,

Plus en détail

Surveillance consolidée des banques et des négociants en valeurs mobilières

Surveillance consolidée des banques et des négociants en valeurs mobilières Foire aux questions (FAQ) Surveillance consolidée des banques et des négociants en valeurs mobilières (Dernière modification : 31 mars 2015) La FINMA surveille plus de 100 groupes de banques et de négociants

Plus en détail

S o l u t i o n s d e p r É v o y a n c e DES SOLUTIONS SOLIDES POUR VOTRE PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE (LPP)

S o l u t i o n s d e p r É v o y a n c e DES SOLUTIONS SOLIDES POUR VOTRE PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE (LPP) S o l u t i o n s d e p r É v o y a n c e DES SOLUTIONS SOLIDES POUR VOTRE PRÉVOYANCE PROFESSIONNELLE (LPP) SOMMAIRE SOLUTIONS DE PRÉVOYANCE 4 Aperçu 6 Prévoyance de base LPP 10 Prévoyance des cadres

Plus en détail